Journal Quel Périphérique de pointage ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
19
11
oct.
2016

Bonjour Nal,

Je suis tombé amoureux (il y a plus d'une dizaine d'année), d'un remplaçant à une souris "traditionnelle" : un Logitech Trackman Wheel (qu'on peut voir sur Wikipedia, par exemple)!

J'avais commencé par un modèle sans fil (qui est très pratique pour utiliser pour des présentations : commande à distance).
Puis, au bureau, je suis rapidement passé à un modèle avec fil : les piles ont toujours la mauvaise idée de tomber en panne au moment le plus crucial. De plus, sur un poste fixe (bureau), l'intérêt du sans fil, pour un trackball (qui par définition ne bouge pas) est complètement inexistant.

Aujourd'hui, mon Trackman Wheel est fatigué : les boutons ne répondent plus très bien. J'avais déjà résolu ce problème en le nettoyant (il y a quelques mois) mais je vois bien qu'il commence à fatiguer !

Je lui cherche un remplaçant … mais Logitech ne fait plus qu'un modèle sans fil (le M570) et un vieux modèle pas très ergonomique (Trackman Marble).

Je me demandais, ce que tu utilisais, pour ton utilisation quotidienne cher Nal, comme périphérique de pointage et ce que tu aurais à me recommander (j'ai des souris dans des cartons). Si je ne trouve rien d'autre, je vais ressortir mon TrackMan Wheel sans fil.

  • # Pour le coup, la taille compte…

    Posté par . Évalué à 6.

    J'utilise ça : http://www.ldlc.com/fiche/PB00032054.html

    C'est gros, ça bouge pas, tu peux taper des gens avec et y'a une super molette autour de la bouboule. Mais ça dépend de la taille de ta main.

    • [^] # Re: Pour le coup, la taille compte…

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai la même, depuis des années… juste irremplaçable. Il faut juste nettoyer de temps en temps les roulettes internes… sans laisser rouler la boule pendant ce temps :-P.
      La roulette autour de la boule est bien agréable aussi.
      Le matériel n'est pas donné, mais d'une part, c'est devenu rare, et c'est du solide.

      • [^] # Re: Pour le coup, la taille compte…

        Posté par . Évalué à 1.

        pareil, je l'utilise quotidiennement depuis un paquet d'années, et il est encore parfait. Je le trouve encore mieux que mon vieux trackball Microsoft. Je pense d'ailleurs en acheter un deuxieme pour le cas où il tomberait en panne! Je ne peux donc que te conseiller le trackball Kensington Expert Mouse Optical.

    • [^] # Re: Pour le coup, la taille compte…

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 11/10/16 à 17:05.

      J'utilise depuis pas mal d'années ce modèle un peu plus "haut de gamme" : http://www.ldlc.com/fiche/PB00085888.html

      Outre le design un peu plus joli (mais c'est subjectif), ce que je trouve sympa est que la roulette est simulée par une rotation de la boule elle-même autour de l'axe Z (si on considère que le bureau est sur le plan XY). À l'usage je trouve ça d'un confort très appréciable. Les "crans" de la roulette sont simulés par un léger clic sonore, très discret.

  • # Si t'as un peu de temps

    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 11/10/16 à 13:54.

    ça peut se faire soit même : http://www.instructables.com/id/Make-your-own-mouse-trackball/?ALLSTEPS

    P.-S.: ça me fait penser aux bornes d'arcade du bon vieux Marble Madness, c'était un super jeu ça

    • [^] # Re: Si t'as un peu de temps

      Posté par . Évalué à 2.

      Dans les périphériques d'entrée faits maison et bluffants, il y a un touchpad réalisé avec des LED :

      http://hackaday.com/2007/12/16/diy-led-multi-touch-panel/

      Le principe est que les LED produisent un courant très faible lorsqu'elles reçoivent de la lumière. On éteint alternativement les LED pendant quelques millisecondes et on détecte à quelle vitesse se décharge un condensateur connecté en parallèle à la LED. On compare la lumière reçue par chaque diode pour savoir où sont les doigts (dans le noir, la lumière des LED adjacentes se réfléchit sur le doigt, en plein jour, le doigt fait de l'ombre).

      J'avais fait un TP sur le même principe en école d'ingé. On contrôlait la vitesse d'un train électrique en arrêtant le courant quelques millisecondes et en mesurant le courant généré par la loco fonctionnant en génératrice. Un asservissement modulait la durée de la tension créneau alimentant la loco pour garder une vitesse constante en montée comme en descente.

      Il y avait une vidéo du touchpad qui a malheureusement disparue. Je l'ai encore sur mon disque.

      Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Les boules

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 11/10/16 à 14:06.

    Ya plus de trackballs. Avant, je te parle de ça genre les 90s on en trouvait plein. Moi j'aime beaucoup ça sur des machines à usage bureautique, dans un environnement encombré ou tout simplement inadapté genre cuisine. Mais tout le monde aime ça ; l'autre jour dans un bureau municipal "oh, une trackball !" sa propriétaire a bondi "touche pas ! Je veux la remplacer, j'en trouve pas".

    Quelqu'un dans un bureau, vers 2005, a du décider que c'était pas bien pour nous.

    PS - dans un moment de stupeur consommatrice j'ai acheté une souris verticale, parce que j'avais lu que Jamie Zawinski écrivait des poèmes à propos de la sienne (flemme de retrouver le lien) ben en fait c'est nul, de l'avis général. Indice : c'est pas seulement ton doigt qui appuie su'l bouton, la gravité aide beaucoup plus qu'on ne l'imagine.

    • [^] # Souris verticale, un content

      Posté par . Évalué à 6.

      Avis contraire sur la souris verticale : après un moment d'adaptation, où l'on constate effectivement que le clic est plus musclé, j'en suis ravi, de même que mon poignet.
      Et j'ai acheté un modèle relativement cheap de chez Anker.

      Donc l'avis n'est pas si général que ça :-)

      • [^] # Re: Souris verticale, un content

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Donc l'avis n'est pas si général que ça :-)

        Je disais juste ça parce que c'est mon avis et que je suis général :p

        Sérieusement, c'est la même, la Anker à 10€ sur Amazon, je me demande comment tu fais, moi (et toute ma famille, mes potes, ça fait du monde quand même) ça passe pas du tout, ça m'épuise, mon poignet déteste. Alors qu'en même temps, une vaisselle de 10 personnes ou une rythmique en arpèges à 4 accords sur une song de 5 minutes, ça me fait pas peur, va comprendre.

        • [^] # Re: Souris verticale, un content

          Posté par . Évalué à 2.

          Au boulot, j'utilise aussi une souris verticale.
          Comme c'est mon employeur qui paie, je n'ai pas eu le choix et c'est un autre modèle que j'utilise (marque = Evoluent), apparemment assez nettement plus grosse et plus verticale que la Anker (nettement plus cher, aussi…).
          Passé quelques jours d'adaptation (notamment pour éviter de heurter le bouton « retour » à chaque fois que je remets la main dessus … grrr), je trouve ça réellement plus confortable que la souris ordinaire. Et finies les douleurs au poignet.

          Par contre, aussi sensible soit-elle, elle nécessite bien entendu plus d'espace libre que le « trackman ».

          • [^] # Re: Souris verticale, un content

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Comme c'est mon employeur qui paie, je n'ai pas eu le choix

            Si t'as eu le choix de demander un truc aussi chelou, t'es déjà dans le haut du panier du j'ai le choix.

            • [^] # Re: Souris verticale, un content

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 12/10/16 à 20:05.

              Par définition, un arrêt de travail pour cause de maladie n'est pas un choix (et coûte cher à l'employeur). L'employeur est aussi légalement tenu de protéger ses employés, par exemple en prenant les mesures de sécurité nécessaires par rapport à un risque connu ou prévisible. Bref, cela n'a pas l'air d'un traitement de faveur, simplement le minimum légal (en plus d'être un bon calcul pour l'employeur).

          • [^] # Souris verticale, trois contents

            Posté par . Évalué à 3.

            Passé quelques jours d'adaptation (notamment pour éviter de heurter le bouton « retour » à chaque fois que je remets la main dessus … grrr), je trouve ça réellement plus confortable que la souris ordinaire. Et finies les douleurs au poignet.

            Je confirme.

            J’ai essayé différents périphériques de pointage à un moment où j’avais des douleurs au poignet : la souris verticale (un ancien modèle de même forme que celle-ci) les a stoppées net (dans le sens où j’avais une petite douleur même avec la main au repos, mais pas sur cette souris — ça a mis plus de temps pour que les douleurs disparaissent tout à fait).

            Un touchpad était moins efficace, mais pas trop mal quand même, un trackball à peine mieux qu’une souris standard (l’origine du problème).

            Depuis, j’en reste aux mêmes types de périphériques de pointage : souris verticale ou touchpad.

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Souris verticale, un content

          Posté par . Évalué à 4.

          PS - dans un moment de stupeur consommatrice j'ai acheté une souris verticale, parce que j'avais lu que Jamie Zawinski écrivait des poèmes à propos de la sienne (flemme de retrouver le lien) ben en fait c'est nul, de l'avis général. Indice : c'est pas seulement ton doigt qui appuie su'l bouton, la gravité aide beaucoup plus qu'on ne l'imagine.

          Sérieusement, c'est la même, la Anker à 10€ sur Amazon, je me demande comment tu fais, moi (et toute ma famille, mes potes, ça fait du monde quand même) ça passe pas du tout, ça m'épuise, mon poignet déteste.

          Il ne faut pas s’étonner qu’une souris à 10 € de marque inconnue soit construite avec les mêmes pièces que les souris pas verticales, même quand elles ne sont pas adaptées…
          À voir la photo, enfoncer le bouton implique aussi de tordre un peu le plastique, ça n’aide peut-être pas.

          L’Evoluent 4 a des boutons bien plus doux, soit que les contacteurs sont plus adaptés, soit qu’ils ont joué sur le bras de levier. Elle a plutôt le problème inverse : les boutons prennent toute la hauteur et c’est difficile de ne pas cliquer par inadvertance en serrant un peu trop la souris. Au moins est-elle bien verticale (c’est mieux selon moi et autant ne pas faire les choses à moitié). Je n’ai pas testé leur dernier modèle ; à le voir, il semble avoir moins le problème de la 4, mais peut-être des boutons moins doux (plastique à tordre).

          La 3M a les boutons principaux sous le pouce, ça soulage clairement l’index. Bémol : tout ce qui est prévu en guise de molette, c’est que le troisième bouton (situé sous le majeur et l’annulaire) passe la souris en mode défilement, mais ce bouton, on en a déjà besoin sous Linux ! C’est dommage, cette souris est clairement le top pour limiter le risque de syndrome du canal carpien : pas de sollicitation du poignet, peu de sollicitation des doigts hormis le pouce. Par contre, il ne faut pas avoir une tendinite du pouce ou de l’épaule (plus sollicitée pour les déplacements) !

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: Souris verticale, un content

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En fait, ce n'est pas le clic que je reproche à la mienne, c'est qu'au final mon poignet est plus fatigué par les aller retours vers le clavier (la sourie étant plus haute, il faut "passer par dessus" ou contourner). On passe donc a coté de l'objectif.

        • [^] # Re: Souris verticale, un content

          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 11/10/16 à 15:11.

          Dans ce cas (éviter de déplacer la main), tu as un périphérique qui se met juste devant le clavier, avec un petit cylindre qui coulisse (la rotation donne un sens de déplacement, la translation l'autre). J'ai plusieurs collègues qui y sont passés et en sont très contents.

          Ça doit s'appeler RollerMouse ou qq chose comme ça. Par contre, c'est dans les périphériques ergonomiques pas donné (mais c'est combien une opération du canal carpien?).

          • [^] # Re: Souris verticale, un content

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            J'ai retrouvé, RollerMouse de la société Contour Design (pub pour eux, pour une fois qu'un produit se démarque en innovant). Mais c'est 350€ à 400€, un investissement.

            Cf par exemple: http://www.ldlc.com/contour-design/bint000035265/

            • [^] # Re: Souris verticale, un content

              Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 11/10/16 à 22:16.

              (pub pour eux, pour une fois qu'un produit se démarque en innovant)

              Oui enfin les mecs ont réinventé pour le bureau la disposition des ordis portables depuis 25 ans au moins, quoi. Mais à 400€. C'est une révolution, comme on dit.

              • [^] # Re: Souris verticale, un content

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La disposition oui, et si elle est finalement plus ergonomique et est mieux pour la santé… pourquoi l'ignorer. Par contre, c'est pas un trackpad devant le clavier.

                Après sur le prix, pour le moment ils sont les seuls, sur un marché estampillé "ergonomie et santé", ils en profitent. Ceci dit, on n'achète pas un tel système pour en changer comme on change d'ordinateur (obsolescence, tout ça), 400€ sur 10 ans, c'est 40€/an pour ne pas avoir à passer chez le chirurgien, ça peut se défendre.

    • [^] # Re: Les boules

      Posté par . Évalué à 3.

      une souris verticale, […] ben en fait c'est nul, de l'avis général.

      Il y a plusieurs années de ça, j’avais très mal dans l’avant-bras à force d’utiliser la souris. Après avoir acheté une souris verticale (Evoluent), les douleurs ont disparu au bout de trois semaines et ne sont pas revenues (sauf quand il m’arrive d’utiliser une souris normale de manière très prolongée pendant plusieurs jours).
      Bref, à mon avis, l’avis général ne vaut pas grand-chose.
      Cela dit, il y a beaucoup de souris verticales de mauvaise qualité, et j’ai l’impression que peu sont aussi verticales et bien conçues que l’Evoluent. J’avais essayé un modèle vendu par plusieurs sous-marques sous des noms différents et c’était nettement moins bien.

      • [^] # Re: Les boules

        Posté par . Évalué à 3.

        Même constat.

        Après des douleurs permanentes j'ai essayé de basculer sur un clavier typematrix 2030 + trackball Kensington. Résultats mieux mais toujours pas top. Bascule en souris verticale et pouf plus de problèmes.

        J'ai une esync, rebrandée sous 13 noms différents, à genre 30€ qui me va très bien.

        Par contre j'ai du tout doubler entre taf et maison par ce qu'autrement la douleur revenait.

        Je garde juste un trackman pour quand je dois être précis et rapide mais la souris verticale répond à 99% de mes besoins pour un prix très raisonnable.

    • [^] # Re: Les boules

      Posté par . Évalué à 3.

      PS - dans un moment de stupeur consommatrice j'ai acheté une souris verticale, parce que j'avais lu que Jamie Zawinski écrivait des poèmes à propos de la sienne (flemme de retrouver le lien) ben en fait c'est nul, de l'avis général. Indice : c'est pas seulement ton doigt qui appuie su'l bouton, la gravité aide beaucoup plus qu'on ne l'imagine.

      T'es fou, ça a sauvé mon avant-bras.
      Il faut voir qu'avec une souris classique, ton avant-bras et ton poignet subissent une torsion permanente qui à la longue peut être traumatisante. Le trackpas aussi c'est pas mal pour se faire mal.

      Quand tu commences à souffrir, la souris verticale c'est en général assez radical: en une semaine ça va beaucoup mieux. Et en quelques jours tu es aussi efficace qu'avec ton ancienne souris.

      Pourtant j'ai un modèle archi pas cher qu'on retrouve sur plein de sites genre http://www.dx.com/p/delux-m618lu-wired-2400dpi-usb-mouse-black-160cm-136850

  • # Re: Journal— Quel Périphériquede pointage ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Regarde la marque Elecom, ils en font qui ressemble vraiment au trackball logitech. (et y'en a pour gauchers)

  • # Bricolage?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tu peux aussi souder de nouveaux boutons, je fais ça pour mes souris classiques qui fatiguent, en récupérant les boutons de celles qui le capteur optique mort.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.online.fr

    • [^] # Re: Bricolage?

      Posté par . Évalué à 2.

      Et quand on a du nettoyant spécial contacts sous la main, un nettoyage de l'intérieur des boutons à l'aérosol peut suffire.

      • [^] # Re: Bricolage?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est une bonne idée !
        Celui que tu indiques est particulièrement bon, ou n'importe lequel est correct (par exemple, celui-ci ?)

        J'ai aucune expérience sur ce type de produit, donc je cherche à savoir si le premier que je trouve fera l'affaire : sachant que je n'ai pas envie de payer 7€ de port pour un produit à 10€, j'en prendrais dans le premier magasin de mon coin, qui en aura un.

        • [^] # Re: Bricolage?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne connais que le KF et ça fait des miracles sur tous ces petits contacts qui s'encrassent ou qui s'usent.

  • # Trackpad

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ce que tu aurais à me recommander

    Un touchpad/trackpad (suivant les marques, j'ai le deuxième…), le plus grand possible. Ça fait quelques années que je ne bosse qu'avec ça et c'est juste très agréable de mon point de vue.
    C'est statique comme un trackball mais en étant plat avec grosse zone de pointage. Tout ce fait partout (déplacement, divers clicks, gestures). Associé à un petit clavier (sans pavé numérique) c'est pour le moment mon combo parfait.

  • # mes périphériques de pointage

    Posté par . Évalué à 1.

  • # Tablette graphique

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'utilise une une tablette graphique depuis la fin des années 90. Présentement, j'ai une petite Wacom Bamboo Fun, format A5 (en pratique, encore moins), au boulot. Je vais m'en racheter une autre, plus grande, pour la maison (et pour dessiner).

  • # ma vie

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est un peu hors sujet mais de mon coté, j'utilise une souris classique à deux balles, sauf que chez moi je l'utilise de la main droite, et au boulot je l'utilise de la main gauche.

    Ca m'a pris quelques jours d'adaptation au début, étant donnée que je suis droitier et pas du tout ambidextre, mais j'ai assez vite pris le tour de main. Et en alternant comme ca, je limite la fatigue du poignet et (peut-être) l'apparition des problèmes articulaires. En tout cas après toutes ces années à rester devant un écran un grand nombre d'heures par jour, je n'ai pas encore à me plaindre.

  • # Mes trackball ...

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai utilisé les suivants :
    - Kensington Expert Mouse Optical : http://www.ldlc.com/fiche/PB00032054.html je le trouve trop haut (et trop cher). Du coup moyen pour le poignet, et pas confortable avec le repose poignet fournie (bien qu'il aurait pu pallier au problème de hauteur).
    - Logitech Wireless Trackball M570 : http://www.ldlc.com/fiche/PB00107234.html, il me plaisait bien mais ma fille me l'a piquer. Mais à la limite trop de possibilités qui faisait que des fois je m'y paumais.
    - Kensington Orbit Optical TrackBall : http://www.ldlc.com/fiche/PB00069880.html il me manquait la possibilité de scroller.
    - Kensington Orbit TrackBall : http://www.ldlc.com/fiche/PB00094331.html celui là je le trouve parfait à l'usage et au prix, simple avec deux boutons et le scroll via la molette. Bref parfait pour moi et plus de problème de poignet.

  • # Alternative sans et avec fil

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Après 4 Logitech M570 (dont deux suite à un remplacement sous garantie, à chaque fois accepté sans difficulté et rondement mené par Logitech), lassé par un problème récurrent de bouton gauche devenant inutilisable au bout d'à peu prés un an, j'ai actuellement un APTICO de SPEEDLINK. C'est un trackball sans fil à commande par pouce (à l'instar de Logitech, ils ne font pas (plus) de modèle filaire).
    Cela fait moins d'un an que je le possède, donc je ne sais pas s'il tiendra plus longtemps que le M570, mais, malgré le fait qu'un des pieds en caoutchouc s'est barré (ce qui, personnellement, ne me dérange pas), et que le pointeur se bloque (bah oui, ça n'arrive pas qu'aux claviers) de temps en temps (il suffit alors d'actionner le bouton gauche et ça repart), il me convient.

    Sinon, en filaire, mais je ne l'ai pas essayé, il existe le SANWA MA-TB39.

    Développeur freelance.

  • # Le top c'est le crayon optique

    Posté par . Évalué à 10.

    La jeune startup Thomson va parait-il le proposer en standard avec son micro-ordinateur révolutionnaire TO7.

    Crayon optique

    Source : Texte du lien

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Trackpoint

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Sur laptop on n'a pas inventé mieux que le trackpoint, excellent sur les Thinkpad, beaucoup moins des mouvements pour passer du clavier au pointeur. J'utiliser ça aussi au bureau avec un clavier Thinkpad USB, avec une souris aussi, pour varier un peu selon les envies. Et pour scroller dans toutes les directions c'est plutôt cool je trouve !

    https://en.wikipedia.org/wiki/Pointing_stick

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Trackpoint

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      beaucoup moins des mouvements pour passer du clavier au pointeur.

      J'utiliser ça aussi au bureau […] avec une souris aussi

      Oui tu pointes le problème (hihi), ce qu'on gagne en déplacements vers le pointeur est largement perdu en déplacement final vers et avec la souris pour finalement placer le curseur où on le veut.

      • [^] # Re: Trackpoint

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'arrive très bien à utiliser un trackpoint sans avoir besoin d'une souris. ça demande un peu d'habitude, mais maintenant j'ai beaucoup de mal quand je n'ai droit qu'à un trackpad… (les souris ça va, j'y arrive encore).

      • [^] # Re: Trackpoint

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je n'utilise pas de souris par nécessité mais par envie de changer, je n'ai pas besoin de souris et sur mon laptop je n'en ai jamais utilisée depuis maintenant plus de 15 ans. C'est juste qu'au bureau on a la place et des jours je n'utilise que la souris parce que je préfère et d'autres jours que le trackpoint. C'est juste une question d'envie de la journée de faire plus ou moins de mouvements, rien de plus.

        Je trouve le trackpoint plus précis ceci dit, comparé à la souris, et plus pratique.

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Merci et ? trackball Kensington

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Merci pour tous ces commentaires !
    Pour info, le but premier est d'avoir un périphérique précis et qui ne bouge pas. Pas un problème de mal au bras … ou alors j'ai oublié ! ;-)

    Contour design, je trouve qu'ils abusent beaucoup : déjà un trackball à 100€ c'est cher pour un périphérique de pointage mais là, c'est carrément le prix d'un ordinateur !
    Et en plus ça prend de la place devant le clavier .

    Aux personnes qui utilisent ou qui ont utilisé les trackball Kensington, on déplace la boule avec quels doigts ? L'index et le majeur ?
    Sur le TrackMan Wheel, c'est avec le pouce et c'est bien pratique.

    • [^] # Re: Merci et ? trackball Kensington

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour moi (et mon Kensington Expert Mouse Optical) c'est effectivement avec l'index et le majeur. La boule est bien grosse et c'est agréable. Les trackballs avec la boule qui se bouge au pouce, je n'ai jamais essayé, mais ça me tente assez.

    • [^] # Re: Merci et ? trackball Kensington

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Une question de pure curiosité, précis c'est à quel point ? Je vois souvent ce point revenir quand on parle de dispositifs de pointage mais en général je ne vois pas vraiment de cas d'usage (dans mon utilisation/mon taff, dev quoi) où ça a une quelconque importance. Pour jouer ok, pour faire de la 3D, du dessin, des illustrations ok (mais dans ce cas j'utilise ma tablette). J'ai loupé un usage ?

      • [^] # Re: Merci et ? trackball Kensington

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ça c'est parce que tu n'as jamais utilisé un périphérique de pointage pas précis :)

        S'il faut 1 seconde pour arriver à viser un bouton ou sélectionner du texte, ça devient rapidement très pénible. Pour s'en rendre compte, il suffit de prendre n'importe quel smartphone et d'essayer de naviguer sur un site pas conçu pour les mobiles, avec plein de petits boutons. C'est de ce genre de problème qu'on parle.

        Pour la souris, les choses sont en général assez bien faites, et c'est plus subtil qu'il n'y paraît (courbes d'accélération, vitesse max, gérées à la fois par le capteur optique et l'électronique de la souris, et par le logiciel sur le pc).

    • [^] # Re: Merci et ? trackball Kensington

      Posté par . Évalué à 2.

      Utilisateur d'une Kensington Orbit, je confirme, la boule avec l'index et le majeur. La roue autour de la boule servant au défilement se manipule avec l'annulaire, le pouce sur le clic gauche, l'auriculaire sur le droit.
      On peut aussi rajouter un repose-poignet fourni avec. On s'y fait très vite.
      Le seul reproche est le clic assez sonore.
      J'avais utilisé un trackball sur systèmes industriels. Très pratique pour se promener rapidement d'un bout à l'autre de grands écrans. Cela allie rapidité et précision et cela repose le poignet. Et je retrouve cet avantage pour traiter mes photos, parcourant de long en large l'interface du dématriceur.
      Je ne sais pas ce que cela peut donner pour un graphiste par exemple.

      Contexte : Mint 17, RawTherapee.

  • # M570

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Adepte des alternatives aux classique souris, et après avoir usé honorablement un Trackman Wheel, j'utilise aujourd'hui deux M570 (en plus de multiples autres systèmes de pointages).

    J'en suis aujourd'hui très satisfait. J'en utilise un quotidiennement au travail depuis plusieurs années sans aucun soucis.
    Autonomie tout à fait correcte, une année sans qu'il n'y ai de problème.

    Pour l'utilisation avec un ordinateur fixe, j'ai juste mis une alonge USB pour mettre le capteur sur le bureau (même si je n'ai aucun problème de portée avec mon portable).

    Aujourd'hui c'est un matériel que je conseille sans problème, et dont je suis aujourd'hui pleinement satisfait.
    Même pour un modèle sans fil.

    • [^] # Re: M570

      Posté par . Évalué à 2.

      Expérience similaire : actuellement j'ai un M570 au travail, un à la maison accompagné d'un Trackman Wheel. Rien à redire, le M570 est une belle et solide évolution.
      Ça fait 3-4 ans que j'ai les 2 M570, ils fonctionnent parfaitement et je crois n'avoir changé la pile qu'une seule fois.

      • [^] # Re: M570

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Globalement Très content du MX570 ici aussi, sauf sur la durabilité, je trouve qu'ils ont tendance a s'abimerr rapidement

  • # placement de la souris

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour ma part j'utilise une souris sans fil (la pile dure plusieurs mois) mais au lieu de la mettre à coté du clavier je la mets devant, ce qui m'évite de me tordre l'épaule. La position est à peu près la même que quand on utilise le touchpad d'un portable ou quand on écrit à la main.

  • # Au final

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Encore merci à tous pour vos commentaires.

    Les souris verticales paraissent une bonne solution mais je préfère un appareil qui ne bouge pas comme un trackball.

    J'ai essayé de nettoyer les contacts des boutons de mon TrackMan Wheel (avec une bombe nettoyant contact mais pas la KF F2 : j'ai pris une 3en1 qui était vendu au magasin de bricolage que je fréquente). Ca n'a pas l'air de vraiment fonctionner : je vais essayer de nouveau plusieurs fois.

    Car j'ai commandé une Elecom USB track ball mouse 5 button M-XT2UR, au Japon … donc elle ne va pas arriver dessuite.

    J'étais aussi tenté par la SANWA MA-TB39 (aussi Japonaise) mais la Elecom a 5 boutons et permet de régler le DPI. Elle est un peu plus petite, à priori (d'après les critiques vues sur internet), mais ça ne devrait pas être trop un problème pour moi (je n'ai pas de grandes mains).

    Je posterai une mini-revue, ici, après avoir passé un peu de temps avec la Elecom (en novembre ou décembre).

    Encore une fois, merci à tous.

    • [^] # Au final du final ;-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bon, ça doit faire 2 semaines que j'utilise mon Elecom … et tout roule … surtout le trackball (oui, j'ai mangé un clown au petit déj).
      Au début, ça m'a fait un peu bizarre car la position du pouce n'est pas tout à fait identique au Logitech TrackMan Wheel … mais après quelques jours de ré-habitude, c'est bon. Je n'utilise pas encore souvent les boutons avant/arrière dans le browser web mais ils fonctionnent : il faut juste que je me souvienne qu'ils sont là.

      Donc, au final, très content de mon achat.

      Et également, très content du conseil d'Yves B. (vaporisation avec une bonne nettoyant de contacts) : la seconde fois a été la bonne, mon Logitech TrackMan Wheel est presque comme neuf. Maintenant, il est dans le sac de mon portable et est de sortie en même temps que mon portable (week-ends, déplacements, vacances …) le 3ème bouton/molette est un peu récalcitrant, mais les 2 boutons principaux fonctionnent bien.

      Encore merci à tout le monde pour les conseils et remarques … et bon clic ! ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.