Journal Le RER A fait peau neuve mais...

Posté par .
Tags : aucun
15
9
fév.
2011
Bonjour à toi fidèle lecteur,

attention, ce journal relate de l'actualité des transports en commun de la région parisienne et ne parle pas de logiciels libres, il n'est donc pas très intéressant.

Comme le titre le laisse présager, de nouvelles choses arrivent sur le RER A, mais avant de les énumérer, laissez moi faire quelques digressions.
Tout d'abord, il convient de crier haut et fort que ENFIN, la RATP se décide de faire quelque chose de sérieux pour le RER A.

Car après avoir consommé, et ce depuis de nombreuses années une large partie de ses budgets dans le métro (création ligne 14, automatisation de la 1, changement des rames ligne 2, j'en passe et des ronds de chapeau), enfin on s'intéresse, entres autres, aux pauvres usagers qui tous les jours font le trajet Est-->Ouest dans des conditions épouvantables. Moi même ayant utilisé le RER pendant plus de dix ans dans ce cas de figure, je sais de quoi je parle.
Que comporte ces nouvelles choses sur le RER A ? Tout simplement le remplacement du parc de voitures MI84 http://fr.wikipedia.org/wiki/MI_84 par de nouvelles rames nommées MI09 http://fr.wikipedia.org/wiki/MI_09

Il semblerait que les autres rames soient aussi vouées à être remplacées, ce qui ne serait pas un luxe car les MS61 datent quand même des années 70...Et tous ceux qui sont montés dedans savent qu'il ne leur manque que la machine à vapeur pour pouvoir faire concurrence à l'orient express.
Ces nouvelles rames doivent permettre d'accroitre de 30% la capacité de transport, ce qui en soi est une très bonne nouvelle.

MAIS (parce que il y a un toujours un mais), je ne me réjouis pas tant que ça de ces accroissement de capacité de transports, et en particulier dans la région parisienne.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ces travaux ne font que faciliter pour ne pas dire entretenir cette centralisation extrème autour de paris.

Après nous avoir bassinés avec la décentralisation du point de vue des pouvoirs public ces dernières années, voilà qu'on nous parle du grand Paris. Nous nous entêtons donc vers la centralisation, et Il faudra m'expliquer doucement pourquoi...

Enfin, qu'en est-il des entreprises aujourd'hui ?

En informatique, le gros du boulot est concentré en ile-de-france, quitter l'ile-de-france revient à se priver de certaines missions intéressantes, voire à faire une croix sur sa "carrière" (même si ce n'est pas une fin en soi).
L'informatique n'est qu'un exemple parmi tant d'autre..

Sans vouloir passer du coq à l'âne, regardons maintenant l'état du marché de l'immobilier en région parisienne. Ce marché atteint des prix elyséens, dû principalement à un déficit d'offres par rapport aux demandes.
Pourquoi me direz-vous ? Je vous laisse deviner.
  • # Mouais...

    Posté par . Évalué à 10.

    "Et tous ceux qui sont montés dedans savent qu'il ne leur manque que la machine à vapeur pour pouvoir faire concurrence à l'orient express. "
    Je l'ai déjà pris, et je n'ai jamais trouvé que ça avait le prestige de l'Orient Express ! Quant au cadavre poignardé de 12 coups de couteaux, et le détective belge à la moustache aussi ridicule que le nom, pas vu non plus !

    Bon, plus sérieusement je trouve que tu considères un peu la "province" (j'aime vraiment pas ce mot...) comme un monde de bouseux où l'électricité a dû arriver la semaine dernière seulement !
    Du boulot, il y en a ! Des villes comme Rennes ou Nantes (pour n'en citer que 2) sont loin d'être dépourvues d'emplois en informatique. Après, tu peux toujours choisir en fonction du coût de la vie[1].

    Quant au Grand Paris, j'ai cru comprendre que c'était plus un rattrapage du retard accumulé, au tracé très critiqué...


    1 http://www.lavieimmo.com/prix-des-villes.html
    • [^] # Re: Mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >> et le détective belge à la moustache aussi ridicule que le nom

      Encore un jaloux qui n'ose pas porter la moustache, toi !
    • [^] # Re: Mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Quant au cadavre poignardé de 12 coups de couteaux, et le détective belge à la moustache aussi ridicule que le nom, pas vu non plus !

      Les coups de couteau, ca peut arriver aussi :)
  • # Numéro de version

    Posté par . Évalué à 8.

    Alors comme ça les vieilles voitures MI84 vont être remplacée par les nouvelles MI09 ? À l'heure où Firefox annonce qu'ils vont faire les kikoolol en augmentant les numéros de version majeur à chaque petit patch à la noix pour faire comme Chrome, du coté des chemins de fer, ils décrémentent les numéros de version, balèze !
    • [^] # Re: Numéro de version

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Ubuntu fera de même… dans 90 ans.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Numéro de version

      Posté par . Évalué à 3.

      Surtout que passer de 8.4 à 0.9, on perd certainement en fonctionnalités.
      • [^] # Re: Numéro de version

        Posté par . Évalué à 9.

        Les rames tourneront donc avec Gnome. CQFD !
        • [^] # Re: Numéro de version

          Posté par . Évalué à 6.

          N'oubliez pas que le sigle RATP signifie "Rentre Avec Tes Pieds".
      • [^] # Re: Numéro de version

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Swfdec est passé en version 2.26 à la version 1 dans les dépôts Ubuntu, et là on perd vraiment en fonctionnalités.

        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Numéro de version

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est pire que ça... D'après wikipédia, le numéro correspond à l'année de l'appel d'offre.

      Et j'ai appris que le train que je prend tous les jours a entre 25 et 50ans...( http://fr.wikipedia.org/wiki/MS_61 )

      Flippant.
      • [^] # Re: Numéro de version

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        En même temps, vu le prix d'un train, heureusement qu'ils sont construits pour durer quelques dizaines d'années.

        Bien sûr, quand on amortit un train sur trente ans, on ne permet pas aux passagers d'avoir un véhicule tout beau tout neuf chaque année. Mais je suis persuadé que c'est mieux pour les impôts desdits passagers...
        • [^] # Re: Numéro de version

          Posté par . Évalué à 2.

          Il n'y a pas que le côté tout beau tout neuf, il y a quand même l'adaption au traffic.

          Vu le volume de passager, les trains à un seul étage ne sont plus en mesure de répondre à la demande, par exemple.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Numéro de version

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Vu le volume de passager, les trains à un seul étage ne sont plus en mesure de répondre à la demande, par exemple.

            Certes, mais ce genre de changement, outre le problème du coup financier, n'est pas trivial.
            Typiquement, remplacer les trains sans étage par des trains avec un étage nécessite le changement de tous les caténaires : un train RER RATP classique pompe 3500 ampères au démarrage, contre 5000 pour celui avec un étage. Les caténaires n'étaient pas dimensionnés pour. Et changer les caténaires représentent un coup, mais aussi une gêne : pendant le changement, aucun train ne peut circuler sur le tronçon concerné. Résultat : ce genre de chantier prend beaucoup de temps.
      • [^] # Re: Numéro de version

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Pas si flippant que cela. Au moins c'est du matériel qui a rentabilisé sa construction. Pas comme ces voitures qu'on prétend nous faire mettre à la casse au bout de huit ans ; ou cette électronique grand public nécessitant de lourds investissement en recherche et développement sur la fiabilité essentiellement … pour être certains que le materiel ne subsiste guère plus que les deux ans de sa garantie légale. J'imagine que si ces voitures étaient comme les rames flambant neuves du tramway de la métropole de province la plus proche d'ici, avec en moyenne une casse mécanique bloquante par jour (pour à peine quelques dizaines de rames), la RATP s'en serait débarrassée depuis bien longtemps.
        • [^] # Re: Numéro de version

          Posté par . Évalué à 3.

          si ces voitures étaient comme les rames flambant neuves du tramway de la métropole de province la plus proche d'ici, avec en moyenne une casse mécanique bloquante par jour (pour à peine quelques dizaines de rames), la RATP s'en serait débarrassée depuis bien longtemps.

          Tiens c'est amusant. La SNCF a annoncé à grande pompe le remplacement des anciennes rames Z 6100 (surnommé "p'tit gris [ http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_6100 ]) parce que ces trains devenaient vétustes, mais chose curieuse, il semble que ce train tombe plus souvent en panne que ceux qu'ils remplacent (plusieurs trains annulés en gare du nord en raison de pannes matériels sur les nouvelles rames, et je me rappelle d'une soirée ou ils ont eu du mal à ouvrir les portes dudit train en gare du Nord. Et il y a moins de 2 semaines, j'ai cru que les portes n'allaient pas s'ouvrir lorsque l'on s'est arrêté dans une gare ).

          Après avoir pris quelques renseignements (j'ai plusieurs contacts auprès des personnes qui travaillent à l'entretien du matériel), il semblerait que le personnel n'ait pas été formé à l'entretien de ces nouveaux trains; Pour ma part ça me fait un peu peur .....
          • [^] # Re: Numéro de version

            Posté par . Évalué à 2.

            oui enfin ces boites de conserves ont des problème d'ouverture de portes, de démarrage, d'accélération, de freinage, de chauffage a deux position (on/off - soit on crève de chaud, soit il caille), et en plus elles tombent de plus en plus souvent en panne.
            C'est ce qu'on a sur la ligne N (paris-montparnasse -> Sevre et paris montparnasse -> rambouillet,

            sans oublier des haut parleur moisis (9 fois sur dix on entends qu'un grésillement) et un sifflement insupportable dans 1 rame sur 4 (et je suis gentil).
            les trains paris montparnasse -> plaisir grignon ont des doubles étages tractés ou poussés selon le sens du train.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Numéro de version

        Posté par . Évalué à 1.

        Si tu prends l'avion de temps a autres, t'as tres certainement vole dans une machine qui a l'age de ta rame (ptetre plus meme).
        Le 747 a plus de 50 ans, bon ca veut pas dire que le premier produit vole encore, mais c'est probable que des machines de facile 30 ans volent encore. Et tres bien.

        J'ai deja vole dans des pitits coucous de 55 ans, ca volait tres tres tres bien.
        Bon, evidemment, c'est bien maintenu, un peu plus qu'une revision tous les 20 000km et un litre d'huile tous les 2 ans.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: Numéro de version

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai testé aussi un nouvel modèle de rame sur le RER B entre Gare du nord et Chatelet. C'était moderne, mais une horreur. Lumière puissante, hypercriarde, permettant de voir en détail les tronches des parisiens mal réveillés et emmerdés d'être sérrés comme des sardine. Merci à la RATP et au designer !

      La même semaine, j'ai pu tester les nouveaux trains de la ligne K. Et là, un bonheur, j'ai presqu'eu l'impression d'être dans un TGV en première classe. En tout cas, lumière beaucoup plus tamisée. Il reste le bruit perçant des sirènes de portes qui vont se fermer à virer et ça deviendra presque confortable.
  • # Ca vaut au moins 3 millions

    Posté par . Évalué à -3.

  • # je joue

    Posté par . Évalué à 3.

    Sans vouloir passer du coq à l'âne, regardons maintenant l'état du marché de l'immobilier en région parisienne. Ce marché atteint des prix elyséens, dû principalement à un déficit d'offres par rapport aux demandes.
    Pourquoi me direz-vous ? Je vous laisse deviner.


    Parceque plus de 30% des logements parisiens sont detenus par les compagnies d'assurance ou de grosse boite qui preferent les laisser vides que d'avoir des locataires et que cela est un placement sans risque?
    • [^] # Re: je joue

      Posté par . Évalué à 10.

      30% ? d'où vient ce chiffre énorme ?
      (en plus, il parlait de la région parisienne, pas de Paris)
    • [^] # Re: je joue

      Posté par . Évalué à 9.

      Tu fais une allusion infondée sur le fait que ces 30% de logements sont maintenus volontairement vides. C'est notoirement faux, ne serait-ce que parce qu'un logement loué rapporte beaucoup d'argent - plus d'argent d'ailleurs que l'augmentation du prix au m² de ce même logement avec le temps.

      Ah, et j'ai travaillé dans une de ces "grosses boites" qui possède quelques centaines d'appartements dans Paris. L'objectif number one, c'était d'avoir TOUS les appartements loués. Tous. Des gens étaient payés pour s'assurer de cela.

      Alors il arrive parfois que certains de ces appartements appartenant à certaines "grandes boites" soient vides. Mais cela reste un épiphénomène. Je pèse mes mots. Une société qui possède 1.500 appartements en aura toujours quelques-uns qui restes inoccupés pendant quelques années, c'est statistique, et parfois dû à des problèmes juridiques, de syndic, que sais-je...
      • [^] # Re: je joue

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bonjour,
        Votre propos me paraît paradoxale. S'entend pour le béotien que je suis. Je me permet donc de vous interroger à fin d'éclairer ma lanterne.

        On nous parle souvent dans les médias de taux d'inoccupations élevés. Et à vous en croire cela n'aurait pas de justification économique ? Est-ce les médias qui se trompent ? Vous ? Parlons nous de choses ou de marchés différents ? N'y aurait-il pas coexistence de réalités économiques fort différentes sur un même marché ?

        Par ailleurs, je ne suis pas certains de comprendre ce qui vous amène à écrire : « un logement loué rapporte beaucoup d'argent - plus d'argent d'ailleurs que l'augmentation du prix au m² »
        Encore une fois je n'y connais rien en immobilier. Mais faisons un rapide calcul à partir de chiffres grossiers disponibles pour le grand public. Prenons un petit appartement parisien loué 1000€/mois. Sur dix ans il « rapporte » 120 k€. Il y a dix ans il valait probablement entre 150 et 300 k€. Depuis les cours de l'immobilier sont réputés avoir plus que doublé. Il vaut donc entre 300 et 600 k€. Au moins autant que le revenu du loyer. Cela ne rend pas ce dernier négligeable mais …
        • [^] # Re: je joue

          Posté par . Évalué à 3.

          Encore une fois je n'y connais rien en immobilier. Mais faisons un rapide calcul à partir de chiffres grossiers disponibles pour le grand public. Prenons un petit appartement parisien loué 1000€/mois. Sur dix ans il « rapporte » 120 k€. Il y a dix ans il valait probablement entre 150 et 300 k€. Depuis les cours de l'immobilier sont réputés avoir plus que doublé. Il vaut donc entre 300 et 600 k€. Au moins autant que le revenu du loyer. Cela ne rend pas ce dernier négligeable mais …

          En même temps, si tu loues, le prix de l'appartement aura augmenté tout autant, en plus du loyer.
          • [^] # Re: je joue

            Posté par . Évalué à 6.

            Oui mais:

            - un locataire c'est difficile a virer meme si il ne paie pas son loyer
            - un locataire peut degrader l'appartement au dela de la caution
            - avoir un locataire diminue le prix de l'appartement a cause de 1 et 2
            - un locataire implique de gerer ses appartements et donc de payer des gens a faire cela.

            etc.

            Il y a plein de raisons (par forcement valable) qui font que les proprietaires ne louent pas.
            • [^] # Re: je joue

              Posté par . Évalué à 2.

              - un locataire peut degrader l'appartement au dela de la caution
              En théorie, dans ce cas, le locataire est tenu de rembourser les frais supplémentaires, ce qui est parfaitement normal (payer les dégradations causées, et non pas l'usure normale).
              Après il faut lui faire un procès et ça prend du temps et ça coûte cher.
              • [^] # Re: je joue

                Posté par . Évalué à 2.

                problème : tant que les travaux de remise en état ne sont pas finis, le logement ne pas être reloué.
                Donc perte de revenus pour le proprio + dépenses qui ne seront remboursées (si elles le sont vraiment) que bien plus tard...
                • [^] # Re: je joue

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oui enfin entre louer un peu plus tard et ne pas louer du tout, je crois qu'il a plus à y perdre (ou plutôt à n'y pas gagner) dans le second cas.
                  • [^] # Re: je joue

                    Posté par . Évalué à 3.

                    ça dépend, si la pénurie de logement fait grimper le prix de l'immobilier, il peut être préférable de ne pas se fatiguer à louer.
                    Maintenir un logement rare permet à certains de conserver la bulle immobilière. Ensuite j'ai pas les compétence comptable pour expliquer comment ça marche, mais c'est de la même veine que acheter un terrain, construire dessus vendre le produit construit pour louer ensuite les locaux en question (siemens coté chatillon-montrouge pour un exemple concret)
                    Moi je trouve ça con, mais il paraît que c'est financièrement avantageux...

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # et pendant ce temps les petits gris

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    les « petits gris » ont disparu du RER C mais pas de certaines de ses gares, dont le trajet montparnasse - versailles - rambouillet.
    Les petits gris et le fonctionnement aléatoire de leur clim' :
    - « clim' » est un bien grand mot, c'est un chauffage de schrödinger : allumé il vous crame les jambes, éteint la plupart du temps, parfois allumé en plein été...
    - la joie de voir apparaître le train plein de buée l'hiver, la chaleur humaine ya que ça de vrai, mais c'est un peu humide
    - l'odeur de rance du soir, présageant du retour chez soi
    - les portes ouvertes en été ; vi, quittée la station, elles peuvent se rouvrir en forçant un peu pour tenter de faire rentrer l'air chaud mais surtout le courant d'air du train qui avance, histoire de faire évaporer la sueur perlant des corps
    - les vélos avec leur place réservée sur la plateforme...
    - les toilettes le plus souvent condamnées (heureusement)
    - et les sièges marrons...
    • [^] # Re: et pendant ce temps les petits gris

      Posté par . Évalué à 10.

      - les toilettes le plus souvent condamnées (heureusement)
      - et les sièges marrons...


      Y a-t-il une relation de cause à effet ?
      • [^] # Re: et pendant ce temps les petits gris

        Posté par . Évalué à 7.

        ... il y a aussi une ancienne version de ces sièges, en pur cuir de skaï orange véritable (pauvres petites bêtes), au confort « rebondissant », bien plus brûlants et collants l'été. Le bon goût des années 70. Tenter d'y terminer sa nuit ou d'y entamer une lecture est une gageure !
        La version dont parle Benoît est une version r-é-n-o-v-é-e, car des gens ont jugé utile d'investir dans ces merdes obsolètes en changeant les sièges et trois panneaux en formica. De toute façon, il suffit d'augmenter le prix du billet (2 ou 3 % / an) pour financer tout ça, comme de toute façon il n'y a pas de concurrence...

        Mais pour être un peu plus complet, il faut ajouter à la liste de Benoît :
        - l'inefficacité des amortisseurs, d'où les rebonds accentués par les sièges Star Treck™ ;
        - l'absence d'amortisseurs entre les voitures (il paraît que wagon c'est pour les marchandises et pour les belges qui le prononcent « ouagon ») causant au démarrage un effet de reptation façon ver de terre avec un joli couinement qui rend la bête si vivante ;
        - les freins et l'ouverture des portes qui tombent en pannes quand il gèle ;
        - l'odeur pestilentielle (il faut l'avoir vécu pour comprendre) qui émane des freins à chaque freinage ;
        - l'impossibilité de changer de voiture (on ne dit pas wagon, je vous l'ai déjà dit !) pour chercher une place dans une autre (quelles qu'en soient les raisons) quand le train est en marche. Seuls les employés de la SNCF on la clef carrée Kivabien modèle S-près pour passer d'une voiture (si, si, j'insiste) à l'autre pour attraper les méchants qui refusent de participer au financement des trains des autres et notamment des TGV.


        Bon débarras, vous dîtes-vous ?!
        Pas pour tout le monde... Figurez-vous, qu'on a trouvé moyen de les refourguer aux roumains : http://www.20minutes.fr/article/577815/Paris-La-Roumanie-l-a(...)
        Bon, heureusement pour eux, ils les rénovent, mais quand même !...
    • [^] # Re: et pendant ce temps les petits gris

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a 30 ans; les portes des rames pouvait s'ouvrir en marche, mais les gens les ouvraient et s'asseyait sur le bord, on les a "modernisé" pour éviter ça, et maintenant, on redemande l'ouverture en marche pour des raisons de sécurité en cas de déraillement...
      • [^] # Re: et pendant ce temps les petits gris

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        l'ouverture en marche pour des raisons de sécurité en cas de déraillement...

        Si le train a déraillé, ça m'étonnerais qu'il marche encore...

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: et pendant ce temps les petits gris

        Posté par . Évalué à 2.

        En cas de déraillement à moins que tu sois dans un film hollywoodien le train seras arrêté avant que tu n'ai compris ce qui s'est passé, donc je vois pas l'intérêt.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Et moi j'm'en fiche...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'habite dans le Sud Ouest de la France !

    Si ça c'est pas de la décentralisation ...
    • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

      Posté par . Évalué à 10.

      Comment tu fais pour venir ici? Y'a Internet dans ton village? Et l'électricité?

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

        Posté par . Évalué à 10.

        T'es fou, il se bat encore avec les loups à la sortie du village avec sa torche enflammée !

        (patapé, je viens de la province ;-)
      • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pas besoin d'électricité : RFC 2549 !
        • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

          Posté par . Évalué à 2.

          La RFC 2549 est inapplicable chez nous : trop de boites de petits pois livrées par l'aide alimentaire et plus assez de rongeurs pour l'accompagnement de ces boites.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

      Posté par . Évalué à 10.

      J'habite dans le Sud Ouest de la France !
      Tu veux dire que tu habites dans le 92 ?

      (patapé non plus, j'habite en province).
    • [^] # Re: Et moi j'm'en fiche...

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est quelle stations du RER B ?
  • # De l'aménagement du territoire

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    "ces travaux ne font que faciliter pour ne pas dire entretenir cette centralisation extrème autour de paris."
    Ce n'est pas seulement dû au RER, mais à 150 ans d'aménagement du territoire : Les autoroutes partent de Paris, les 2 plus gros aéroports sont en IDF, il aura fallu attendre 30 ans avant que la première LGV qui ne parte pas de Paris soit construite (Rhin/Rhône)....
    La France est un pays Jacobin, tout est à Paris, les acteurs politiques, économiques et culturels et c'est bien normal : 1/5è des Français vivent en IDF.

    "Ce marché atteint des prix elyséens, dû principalement à un déficit d'offres par rapport aux demandes."
    C'est la même chose dans d'autres métropoles attractives : Reims, Strasbourg ou Rennes, et c'est pas seulement dû à l'informatique. Mais globalement je crois que les gens s'en foutent pas mal du prix de l'immobilier à Paris, la plupart (80%) des Français veulent s'exiler loiiiiiiiin, avoir un pavillon à la campagne, quitte à faire 3h de RER par jour.

    D'une manière générale, on est en train de créer de véritable désert dans les territoires qui ne sont pas à proximités de grands centres urbains vecteurs d'emplois(globalement, plus d'une heure de route quotidienne). Et d'ailleurs, je peux t'assurer que le jour on supprimera la PAC (des discussions sont en cours), il n'y aura plus personne dans les campagnes.

    Pour remédier à ça, et aux problèmes spécifiques aux grandes villes que sont la pollution, la pression foncière, l'insécurité (attention c'est pas un troll, mais c'est pas en maintenant des ghettos qu'on va résoudre le problème) et la précarité, faudrait redynamiser les territoires, mais pour ça, j'ai pas de solutions miracles.
    • [^] # Re: De l'aménagement du territoire

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      On pourrait déplacer les ministères en province, l'agriculture à Tarbes, les finances à Aurillac, l'industrie à Charleville-Mézières...

      Cela re-dynamiserait des régions, et je suis prêt à parier que les liaisons Paris Province seraient rapidement améliorées.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: De l'aménagement du territoire

        Posté par . Évalué à 10.

        A l'heure où la SNCF se désengage de toutes les " petites lignes " , offrant des situations cocasses, effectivement, ça serait formidable.

        La ligne Paris - Vierzon - Chateauroux- Limoges - Brive - Toulouse a été coupée en deux. sans doute de peur de devoir y mettre un TGV un jour...
        Par contre , le projet de TGV vers Limoges passe par Poitiers. Et en ce moment, les maîtres d'oeuvre demandent à la région Limousin de financer la mise à grande vitesse de Paris-Bordeaux.

        Bref, tout ça au détriment des habitants de :
        - Orléans
        - Châteauroux
        - Limoges
        - Clermont-Ferrand ( la ligne historique est commune sur Paris-Orléans-Vierzon à la ligne vers Limoges )
        - Brive
        - Montauban
        - Et Toulouse, qui pourrait raccourcir son trajet Toulouse-Paris de plus d'1 heure et demi s'il passait par Limoges -> Et donc Barcelone ....
        Les 2 lignes historiques Bordeaux-Lyon sont aussi supprimées ( l'une passant par Limoges, utilisait un turbotrain , l'autre par Tulle ) . Faut comprendre que c'était plus court de faire le trajet en voiture _PAR PARIS_ qu'en train par Limoges depuis l construction de l'A10.
        Pour le fret, c'est le désert complet. La papeterie de SAILLAT , la plus groose papeterie d'Europe, même si elle dispose des infrastructures ferroviaires, faute d'interlocuteurs, est obligée de faire transiter ses troncs d'arbre par la route.

        Bref, la construction du désert ferroviaire se poursuit. Surtout dans le Massif Central.

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

        • [^] # Re: De l'aménagement du territoire

          Posté par . Évalué à 2.

          A l'heure où la SNCF se désengage de toutes les " petites lignes " , offrant des situations cocasses, effectivement, ça serait formidable.

          Mais ? Les ministres ça voyage pas en train...

          Les Falcons de l'ETEC c'est pour les chiens ?
      • [^] # Re: De l'aménagement du territoire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >On pourrait déplacer les ministères en province, l'agriculture à Tarbes, les finances à Aurillac, l'industrie à Charleville-Mézières...

        ça existe déjà pour certains trucs, comme le Services des pensions de l'éducation nationale qui se trouve à La Baule

        J'espère quand même que les enseignants ne doivent pas s'y rentre souvent
  • # Voyages-sncf.com

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quoi ? Un journal qui ne parle pas du site ouebe de la SNCF ? Ça c'est de la décentralisation de plainte ! \o/

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # Tout petit détail en province

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    En informatique, le gros du boulot est concentré en ile-de-france, quitter l'ile-de-france revient à se priver de certaines missions intéressantes, voire à faire une croix sur sa "carrière" (même si ce n'est pas une fin en soi).
    Oui, c'est sur qu'à Sophia Antipolis il n'y a que W3C, CNRS, INRIA, INSERM, INRA, Air France, France Telecom, IBM, HP, ST, et un bon millier d'autres que je ne vais pas m'amuser à écrire ici... Aucune chance d'y faire des missions intéressantes (faut dire qu'avec le soleil c'est plus dur de rester enfermé devant des écrans).

    Mais en dehors de ça, je suis d'accord que la centralisation n'est pas une bonne chose; mais je suis tout à fait pour une amélioration des transports en commun (pouvoir se passer de voiture c'est quand même sacrément agréable).
    • [^] # Re: Tout petit détail en province

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça en fait du beau monde, en effet…
      Mais ça semble très axé sur la recherche de pointe. Il y a des jobs intéressants pour les gens normaux qui sont seulement ingénieurs logiciels ?
      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par . Évalué à 3.

        Aucune école ne préparant à ce style de poste, oui, ce sont des "simples ingénieurs" (et pas mal de bac+3 en ce moment) qui ont des missions chez ce style de client.

        En tous cas pour ma part j'ai 10 ans dans l'aéronautique avec un DESS purement informatique.
    • [^] # Re: Tout petit détail en province

      Posté par . Évalué à 6.

      Ah bin tiens, j'allais faire la liste des missions interressantes possible sur Toulouse ! Du coup je profite de ce thread (j'attends aussi les Bordelais, la vallée du Rhône, et d'autres région à forte activité informatique... Nantes je crois ? Strasbourg aussi ?)

      Liste non exhaustive :
      - Gros clients SI : FT/Qques banques (c'est pas du tout mon domaine, je veux pas dire de bêtises)
      - Gros clients Espace : Thales Alenia Space / CNRS / CNES
      - Gros clients Avionique : Airbus / Thales avionique / Rockwell
      - Gros clients téléphonique : Bon, j'allais dire Intel, mais vu l'actualité brûlante de Meego... on va faire profil bas pendant qques jours !

      Donc les carrières, il y a largement de quoi en faire de belles ailleurs qu'en Ile-de-France !
      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par . Évalué à 3.

        Tiens j'ai oublié l'automobile avec Continental.
      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par . Évalué à 2.

        Parlons de Grenoble alors :
        ST, CEA, INRIA, CNRS, Cap Gémini, Sopra, Open, IBM, Bull, HP, Minatec, Objet Direct, Orange Lab, Atos origin,...

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par . Évalué à 1.

        A minima, tu peux ajouter:
        Espace: EADS Astrium (incuant SPOT Image) & Cassidian (anciennement Defence & Security)
        Automobile: Siemens (équipementier)

        Mais je pense que le Kompass est un meilleur ami que ma connaissance du paysage toulousain :)
    • [^] # Re: Tout petit détail en province

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Mais t'es pas un peu fou de faire de la pub ? Qu'ils restent à Paris les autres !

      Amis parisiens: ne viendez pas en province pour autre chose qu'un week-end, des vacances ratées (comprendre: on a pas pu avoir de billet pour partir à l'étranger) où, éventuellement, visiter des ratés (comprendre ceux qui n'ont pas eu la bonne idée d'aller travailler à la Kapital).

      Ici il n'y a pas d'entreprises interessantes, celles de Goffi viennent d'une plaquette publicitaire datant des années 70. Aujourd'hui, elles sont toutes rentrées chez mémé, à Issy où Levallois.

      Les seules industries qui fonctionnent c'est la picole, les grossesses non désirées et le PMU.

      Aidez nous!
      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        IL DIT VRAI !!!

        La province saynul. Le soleil c'est surfait et même dans le sud, on en a presque plus.

        Les collines de PACA ont brûlée, donc c'est moche.

        Y a plus de neige sur les pistes de ski.... en résumé aucun intérêt.

        Et on vous parle même pas des salaires .... Non sérieusement, restez à Paris, vous êtes bien la haut ...
        • [^] # Re: Tout petit détail en province

          Posté par . Évalué à 10.

          En fait le monsieur ne dit pas que la province c'est nul, il dit juste que il y a moins de job et que tt est centralise sur Paris.
          Pour etre qq un qui n'aime pas particulierement la vie francilienne, je suis d'accord.

          Aujourd'hui sur monster nombre d'annonces en info :

          IDF 1452
          PACA 155
          Midi pyrenee 93
          RhoneAlpes 221
          Alsace 57
          Aquitaine 54
          Pays loire 75
          Bretagne 49

          C'est certe une photo a un instant donne. Mais ca reflete amha la realite.
          Si je fais ttes les regions, je suis quasi sur que les opportunites IDF sont superieurs a celle de tt le reste de la france....

          Donc oui Paris casse les co...les a centraliser la majeur partie du taf
          • [^] # Re: Tout petit détail en province

            Posté par . Évalué à 3.

            Non ça reflète pas grand chose, il faut mettre ça en balance avec le nombre de demandeur. 1500 annonces s'il y a 15000 candidats dessus c'est moins intéressant 150 annonces pour 200 candidats.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Tout petit détail en province

              Posté par . Évalué à 1.

              c'est un peu l'histoire de l'œuf et de la poule hein
              • [^] # Re: Tout petit détail en province

                Posté par . Évalué à 4.

                Peut être mais on s'en fout ce que je dis c'est que le nombre d'annonce est moins pertinents que le nombre d'annonce divisé par le nombre de candidats.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Tout petit détail en province

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Sachant que l'IDF concentre 20% de la population française (si le chiffre donné plus haut est vrai) et 50% des annonces, je te laisse conclure...
                  • [^] # Re: Tout petit détail en province

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Que t'en sais pas plus que moi ?

                    Ou alors tu pense qu'on peut émettre comme hypothèse qu'il y a une proportionnalité entre le nombre de "d'informatitiens" et le population ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Tout petit détail en province

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Pour terminer ce thread en beauté, je dirai que le jour ou je me suis décidé à quitter la capitale pour une autre ville de Province, il m'a à peine fallu 1 mois pour trouver un job (vraiment intéressant qui plus est).

                      Je ne veux pas faire de mon cas une généralité, mais on sous estime souvent les capacités d'emploi de la province.

                      Après, perso je suis passé par monster, mais je crains quand même que beaucoup d'opportunités en province ne passe par par ce genre de canaux, mais plus par le bouche à oreille et les tissus relationnels locaux.

                      Mais rien n'est impossible, surtout si la démarche s'inscrit sur le long terme...
    • [^] # Re: Tout petit détail en province

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui et? (Meme reponse pour Grenoble et pour toutes les autres villes de provinces). Il est un fait que la tres grande majorite des emplois en France se trouvent dans la region parisienne cela ne veux pas dire TOUS mais la grande majorite. Par consequent il est plus facile du trouver du boulot a Paris (surtout pour les jeunes) que ailleurs en France. N'oublions pas de plus que souvent ceux qui ne veulent pas de Paris ne veulent pas quitter leur region ce qui augmente la difficulte (Ce n'est pas une critique c'est une constation).
      • [^] # Re: Tout petit détail en province

        Posté par . Évalué à 3.

        Encore une fois le nombre d'emplois et a mettre en balance avec le nombre de candidats !

        Et ce qu'on essaie de montrer c'est pas qu'il y a autant de boulot à Paris qu'ailleurs juste qu'il est possible de faire carrière ailleurs qu'à Paris.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Tout petit détail en province

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est amusant ce que tu dis vu que je connais enormement de provinciaux qui sont a Paris mais aucun parisien qui sont en province. Comme quoi le ratio doit pas etre tellement en faveur de cette derniere.

          Apres je n'ai pas dit que l'on ne pouvait pas faire carriere en province j'ai dit qu'il y avait plus de boulots a Paris (dans les domaines cites au dessus).
          • [^] # Re: Tout petit détail en province

            Posté par . Évalué à 6.

            Juste pour vérifier le biais... tu habites à Paris ou dans le coin ?
            Non parce moi qui habite en "province", je connais plus de parisiens ici que de provinciaux à Paris.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Tout petit détail en province

            Posté par . Évalué à 3.

            "Apres je n'ai pas dit que l'on ne pouvait pas faire carriere en province j'ai dit qu'il y avait plus de boulots a Paris (dans les domaines cites au dessus). "

            Toi tu ne l'a pas dis, Dabowl_75 par contre si. Les premiers commentaires ne te répondais pas (à moins que tu ai deux comptes et que tu viens de te planter).


            Si j'avais une quelconque notions des chiffres de annonces/candidats par régions ou départements je l'aurais dis. J'ai juste dis que énoncer le nombre d'annonce comme indicateur c'est trompeur, comme une moyenne.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Tout petit détail en province

              Posté par . Évalué à 1.

              S j'avais choisi d'etre de ton avis, je n'aurais pas d'autres aurguments que les tiens.

              En gros tu peux nier l'evidence que la France est un pays ultra centralisé avec une capital ou se situe le siege de tous les groupes importants, le siege de toutes les adminitrations et la ou il y a le plus d'opportunités de boulot, mais c'est un fait.

              Après on peut très bien avoir une carrière interessante ailleurs, mais il y a moins de choix.
    • [^] # Re: Tout petit détail en province

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui enfin ça, c'est tout un tas de grosses boîtes, dans lesquelles je pense que beaucoup d'informaticiens n'ont pas envie d'aller. Qu'en est-il des PME ?

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Pour décentraliser...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Faut développer le télétravail (complet ou partiel) !
    Je sais, on n'est pas vendredi, mais je ferai une exception pour ceux qui veulent se lâcher :-)
  • # Et les rails, les infrastructures ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ils ont prévu de les rénover en parallèle aux changements des voitures (ou ça a déjà été fait) ?

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Mentalité et centralisation

    Posté par . Évalué à 4.

    "Pourquoi ? Tout simplement parce que ces travaux ne font que faciliter pour ne pas dire entretenir cette centralisation extrème autour de paris."

    Je pense que le RER (comme le TGV) même partant et allant vers Paris favorise le développement extérieur à Paris. Les entreprises peuvent plus facilement s'implanter à l’extérieur de Paris intra-muros si elles ont de moyens d’accès à la Ville.

    Après c'est clair que si on arrêtait d'investir autant dans Paris pour redistribuer ailleurs ça ne serait pas une mauvaise idée. Mais c'est un problème plus globale que ça, il y a des mentalités à changer. Tu vois, tu parle du RER A, de la ligne 1, 14 etc, comme si tout le monde connaissait, ce n'est pas le cas.

    C'est un peu comme si moi je te parle de la ligne D qui ne sert à rien est qui devrait aller jusqu'à Grand'Place, histoire d'avoir un vrai lien entre Echirolle et St Martin d'Heres. Mais ce n'est pas fait pour des raisons politiques, on veut pas des jeunes d'arlequin sur le campus.

    Vos problème de RER sont ultra-locaux. Tu parle de vieux RER, nous à Grenoble on a encore des trams qui datent aussi pas mal, nos nouveaux trams ont eu des problèmes avec la neige (et mis à part cette année, on a régulièrement de la neige à Grenoble).

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Mentalité et centralisation

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      >>>Je pense que le RER (comme le TGV) même partant et allant vers Paris favorise le développement extérieur à Paris

      Oui, j'ai lu que des entreprises se sont implantées à Reims depuis que le TGV Paris Strasbourg est plus rapide.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re:Mentalitéet centralisation

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le jeudi 10 février 2011 à 11:06 +0100, palm123 a écrit :
        > >>>Je pense que le RER (comme le TGV) même partant et allant vers
        > Paris favorise le développement extérieur à Paris
        >
        > Oui, j'ai lu que des entreprises se sont implantées à Reims depuis que
        > le TGV Paris Strasbourg est plus rapide.
        >
        >


        je me posais la question justement ce matin. C'est quoi leur interet de
        pouvoir rejoindre rapidement Paris.
        et plus généralement, pour une société c'est quoi l'interet d'être
        présent sur Paris.

        • [^] # Re: Re:Mentalitéet centralisation

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est à cause de la distance SNCF : la distance entre une entreprise et son client est égale à la somme de la distance entre l'entreprise et Paris et celle de Paris à son client.
    • [^] # Re: Mentalité et centralisation

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est un peu comme si moi je te parle de la ligne D qui ne sert à rien est qui devrait aller jusqu'à Grand'Place,

      Quand j’étais à Grenoble, il n’y avait que les lignes A et B...

      nous à Grenoble on a encore des trams qui datent aussi pas mal, nos nouveaux trams ont eu des problèmes avec la neige (et mis à part cette année, on a régulièrement de la neige à Grenoble).

      N’échangez pas avec ceux de Caen. Ils ont déjà fréquemment des problèmes sans neige (sinon 1 cm de neige et c’est plié), et même quand ils fonctionnent, et la périodicité n’est pas la même qu’à Grenoble (9 mn en général, moins dans certaines tranches mais plus dans d’autres).

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Je pensais la même chose

    Posté par . Évalué à 4.

    Je me suis toujours dit que la France était bien trop centrée autour de Paris. Qu'est-ce qu'il faudrait pour que ça change ? Une bonne grosse volonté politique au niveau nationale, pour financer et développer des infrastructures sur tout le territoire. Des lignes de train qui permettent d'éviter de passer par Paris. Des incitations pour délocaliser des entreprises et les faire s'installer ailleurs.

    D'un autre côté, la flambée de l'immobilier parisien est très intéressante pour ceux qui possèdent plusieurs appartements dans la région. Ça les embêterait fortement de voir les prix stagner ou baisser.

    C'est aussi difficile pour les élus locaux parisien de déclarer du jour au lendemain qu'il faut que leur région soit moins attractive. Leur boulot c'est justement de faire l'inverse et d'attirer du monde, pas d'en laisser partir.
    • [^] # Re: Je pensais la même chose

      Posté par . Évalué à 3.

      En même temps, c'est peut-être pas aux élus locaux parisiens que revient la décision de pousser à la décentralisation, mais... aux élus nationaux et au gouvernement ?
      Il s'agit là d'une politique nationale, qui consiste à dire(en très résumé) "vous pouvez allez là-bas aussi, vous y trouverez les infrastructures dont vous avez besoin".
      Infrastructures qui nécessitent une vision nationale et à long terme (parce que tirer des lignes TGV, ça ne se fait en 3 jours).
      • [^] # Re: Je pensais la même chose

        Posté par . Évalué à 1.

        ben pour l'instant c'est un peu le contraire qui se passe : abandon plus ou moins officiel de la branche sud de la LGV Est (la branche besancon lyon)

        Tant pis, nos amis strasbourgeois (et allemands+NL+BE) continuerons a passer par Paris... pour rejoindre la valée du rhone...
        • [^] # Re: Je pensais la même chose

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          >abandon plus ou moins officiel de la branche sud de la LGV Est (la branche besancon lyon)
          Euh, tu dois certainement parler de la ligne Rhin/Rhône? (dont le premier tronçon ouvre à la fin de l'année)
          Je viens de regarder sur voyage-sncf, pour le moment, un trajet Strasbourg<>Lyon est plus rapide par TGV en passant par Paris (et 1h de correspondance pour changer de métro) que le direct Strasbourg>Mulhouse>Besançon>Lyon.

          Bref, le TGV a des avantages comme inversé la proportion train<>avion sur les voyages >=3h, mais sur l'aménagement du territoire, peut mieux faire :p
          • [^] # Re: Je pensais la même chose

            Posté par . Évalué à 1.

            je parle de celà : http://lyon-urbanisme.superforum.fr/t96-lgv-rhin-rhone

            le poste de "gégé" cite la presse locale (le progres de lyon)

            Le dossier de la ligne de train à grande vitesse semble désormais classé, voire enterré. Les départements concernés, Saône-et-Loire, Jura et Ain, voient s'éloigner le projet qui concernait la ligne ferroviaire "Rhin-Rhône" dans leurs contrées

            Rien n'est officiel pour l'instant. Pourtant, selon nos informations, la LGV branche sud n'est plus d'actualité. Un dossier qui n'avance plus, plombé par des questions qui vont de la vitesse à a fréquentation, sans oublier le financement.

            Alors qu'une réunion publique doit se dérouler ce soir, une source proche du ministère apporte la réponse suivante : «Dites-leur de ne pas trop se creuser la tête pour savoir si le TGV passera au-dessus, au-dessous, à l’est, à l’ouest... La branche sud ne se fera pas».

            La nouvelle n’est pas un scoop. Depuis plusieurs mois le dossier «freine plus qu’il n’avance» selon l’expression de Bruno Flourens, le directeur régional Rhône-Alpes de RFF en personne.

            Dix ans d’études, de réunions et de manifestations, qui s'éloignent à grande vitesse...
          • [^] # Re: Je pensais la même chose

            Posté par . Évalué à 1.

            Je viens de regarder sur voyage-sncf, pour le moment, un trajet Strasbourg<>Lyon est plus rapide par TGV en passant par Paris (et 1h de correspondance pour changer de métro) que le direct Strasbourg>Mulhouse>Besançon>Lyon.

            Oui justement l'objectif etait d'ameliorer ce direct avec un temps prévu de 2h25.

            Tout celà est detaillé dans le foruml dont je donne le lien juste au dessus (forum de passionés de transports et projets urbains)
      • [^] # Re: Je pensais la même chose

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Quelles sont les places et la représentation des élus parisiens dans le gouvernement et le parlement ... ?

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Je pensais la même chose

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est vrai, mais ce sont bien les élus locaux qui vont chercher à rendre leur région attractive. Il faut vraiment une politique au niveau nationale, mais ça veut dire "recentraliser" cette gestion, ce qui est un peu paradoxal, et composer avec les élus franciliens pour qu'ils acceptent de lâcher un peu de l'attractivité de leur région et de laisser partir des entreprises.
  • # Aménagement du territoire et technologie

    Posté par . Évalué à 7.

    Bon, je suis un néo Grenoblois ex Parisien qui a survécu aux traversées Est-Ouest A/R en RER A.
    Quelques remarques là dessus :
    1) Le trafic du RER A a augmenté, et quand une rame quitte Chatelet, une autre rentre.
    Difficile de faire mieux sans train à étage
    2) Des liaisons inter banlieues (trop peu) ont été créées, et le tram s'est développé autour de Paris.
    3) Le trafic du périph et de la A86 a quand même sacrément augmenté

    Conclusion ?
    Il y a un vrai problème d'aménagement du territoire, et c'est un problème politique ... au sens ethymologique du terme autant qu'au sens le plus vil.

    Pourquoi une ville comme Vélizy est à la fois aussi riche (et je pèse mes mots) d'entreprises alors que la desserte en transport en commun reste aussi indigente et liée au trafic automobile ?

    Pourquoi est-ce qu'on a laissé se développer les bureaux là où il n'y avait une offre raisonnable de logement ?

    Pourquoi la région parisienne concentre-t-elle autant d'emploi alors qu'il serait aujourd'hui possible de décentraliser et de réaliser un véritable maillage de ville moyenne / grande avec des possibiltés d'approvisionnement local en denrées alimentaires de qualité ?

    Les réseaux permettent aujourd'hui de faire passer la voix et l'image. Pourquoi n'avoir pas insuffler un élan identique à celui du téléphone (faut bien que VGE ait réussi quelque chose ;) ) et fortement incité les entreprises à ne pas se concentrer autour de Paris où en plus les terrains sont extrêment chers, hors "dumping" local.

    Je ne dis pas que tout est toujours possible d'un claquement de doigt, il y a sûrement plein de cas où la concentration se justifie. Mais quand on voit des boîtes qui ont 3 ou 4 centres autour de Paris à des distances telles que ça reviendrait au même qu'elles soient à Lyon ou à Rennes vu le temps moyen de parcours... On peut se dire qu'il y a du grain à moudre.
    D'autre part, comme on a envoyé chez les pauvres la plupart de nos industries polluantes, il n'y a plus de raison de les isoler des habitations.

    Evidemment, il ne faut pas reproduire les mêmes schémas à plus petite échelle, surtout quand la géographie vient y mettre son grain de sel.
    Il faut savoir aussi que certains maires ne veulent pas de tram dans leur ville de peur que ça attire la racaille (c-a-d du jeune, du basané...). Et quand la ville est entre zone d'emploi et zone d'habitation... ça pose des pb.

    Encore une fois, je n'ai pas la prétention d'apporter une solution toute cuite, mais c'est juste un essai de réflexion pour faire avancer un problème grave quant à ses conséquences (pollution, entassement, approvisionnement, spéculation...).
    • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Même si visiblement, ça se passe pas aussi vite qu'on voudrait, c'est un phénomène en cours. Dans ma boite, l'un des salarié habite Redon et je le vois une fois par mois. Je connais au moins deux autres sociétés qui font dans l'informatique mais quand même avec pas mal de HARD, qui ont des salariés à distance comme ça.
    • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

      Posté par . Évalué à 3.

      Pourquoi une ville comme Vélizy est à la fois aussi riche (et je pèse mes mots) d'entreprises alors que la desserte en transport en commun reste aussi indigente et liée au trafic automobile ?

      Il me semble que le maire de Velizy est très très copain avec les dirigeants des compagnies de Bus desservant Velizy...
      • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

        Posté par . Évalué à 3.

        Hum... il y aurait même des liens familiaux par alliance...

        A ce propos, il faut savoir que dans de vieux plan de banlieue (les gros pavés verts ou bruns, je sais plus...), une ligne de métro était indiquée "en projet" . Je crois qu'elle devait passer sur le grand terre plein tout vert et tout inutile... pour ceux qui connaissent...
        • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

          Posté par . Évalué à 2.

          et pour ceux qui connaissent pas ?
          (parce qu'apparemment, c'est plein de provinciaux par ici)
          • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Une majorité de provinciaux, et en plus, il y en a qui ne sont pas Français :-)

            Envoyé depuis mon lapin.

            • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

              Posté par . Évalué à 2.

              Des francophones qui ne sont pas parisiens ?

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

                Posté par . Évalué à 2.

                En résumé, il y a une deux fois deux voies qui traverse toute la zone avec un énoooorme terre plein central engazonné au milieu.
                Et la deux fois deux voies en question est blindée au moins deux fois par jours pendant une bonne heure.
                Et je vous parle pas de Noël et des soldes, parce qu'en plus à un bout, il y a Velizy II ... très énoooorme temple de la consommation.

                Le ponpon, c'est quand il neige... blocage total, vu que Vélizy est sur un plateau à 177m d'altitude et que Paris est tout près à 25m (la Seine). Entre les 2, la nationale 118 avec une pente conséquence et plein de grosses bagnoles noires à gros pneus (pas neige) et des moteurs à propulsions. Et une certaine propension de la météo à délivrer des pluies verglaçantes aux environs de la fin de l'après midi... perfide, la météo !

                Bref, c'est le B... assez souvent.
                Et je suis content de plus vivre là dedans.

                J-L
                • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

                  Posté par . Évalué à 3.

                  J'y ai vécu pendant 6 mois, en été, et c'est clairement l'horreur (et encore, sur les 6 mois, Juillet/Aout était relativement sympa)...

                  Il faut pas oublier qu'il y a plusieurs grosses boites, dont Dassault Systèmes, Bouygues ou encore Thales, etc.. (enfin bref, facilement 10 000 personnes rien que pour ce quartier...) tous déservies par deux petites rues. Chaque matin et chaque soir, c'est bloqué, c'est le boxon.

                  Niveau transport en commun, il n'y a que des bus, pis, si vous venez depuis Versaille (c'était mon cas), les bus étaient assez rares, bondés, et souvent bloqués. (Passer 2x1h-1h30 serré dans une boîte à sardine qu'elle joie...)

                  Seule solution, arriver en voiture à 7h00 du matin et repartir avant 16h quand l'entreprise le permet (les horaires sont souples chez certaines à cause de justement de ces problèmes de transports), les routes étant encore assez dégagé, le trajet se réduisait à 15minutes environ...

                  Je suis bien content d'avoir retrouvé ma campagne dijonnaise ... tout autant boucher à cause des travaux de son tram...
          • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

            Posté par . Évalué à 3.

            Une grosse zone industrielle et un gros centre commercial, desservi par une autoroute et une mega nationale.
            Qui debouchent sur une jolie rue a une voire 2 voies dans chaque sens.
            Et pas de parking pour les boites.

            L'urbanisme a la francaise dans toute sa splendeur, on prevoit un centre pour des milliers de personnes, mais faut y aller a pied.

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >Une grosse zone industrielle et un gros centre commercial, desservi par une autoroute et >une mega nationale.
              >Qui debouchent sur une jolie rue a une voire 2 voies dans chaque sens.
              >Et pas de parking pour les boites.

              C'est le cas je crois dans toute les grandes villes : un centre encombré et cher, un réseau de transport en commun qui va de "déficient" à "à chier" : On a retiré le tram de la ville au début du siècle, pour finalement les remettre...et certaines municipalités sont carrément à la ramasse : Un bon élève, par exemple, ça serait la ville de Mulhouse, 3 lignes de tram, un tram train, un réseau de bus dense (et je crois assez fréquent?), des aménagements agréable à proximité des lignes de tram, des vélos en libre service, une gare centrale qui permet d'aller à Strasbourg 30 fois par jours, à Bâle, Paris ou encore Lyon/Marseille/Nice, bref, c'est nickel pour se passer de voiture.

              À l'opposer on a Reims, qui nous chie une pendule pour sortir une ligne et demi de tram, pas de vélos en libre service, le réseau de bus est à chier (genre 45 minutes en bus un trajet qui en prend 10 en voiture) et tenez vous bien......4 gares dispersés !!! (qui à elles 4 doivent être moins fréquenté que Mulhouse).

              Et je vous parlerais même pas de la déserte de la gare TGV, c'est tellement incompréhensible que ça mériterais un papier.
              • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

                Posté par . Évalué à 2.

                Certes, mais le cas de ces grandes ville que tu cites dont on a retire le tram au debut du siecle dernier, elles etaient generalement la avant le debut du siecle dernier (parfois ca remonte meme a l'epoque de nos ancetres les gaulois).
                L'amenagement est un bordel parce que ca a ete concu a l'epoque ou on se balladait a cheval (pour les riches), pas en boite a roues.
                Et comme les gens sont attaches a leur batiments insalubres et leur putains de rues pavees qui rendent les cyclistes chevres, ben forcement c'est pas facile de faire passer un bus au milieu.

                La on parle de la zone industrielle de velizy et velizy 2.
                Ya 40 ans, c'etait des champs et de la foret.
                C'est pas saillesver (avec leur cabane de chasse qui a 3 siecles) ni cat-town (je sais pas a quoi ils sont attaches eux, mais ca a pas l'air tout recent pas la bas). C'est pas le chesnay avec les wanabee versailais non plus.

                Bref, tout ce coin si infernal a circuler, il a ete construit ya 40 ans. A l'epoque ou on savait que les gens viendraient en voiture parce que c'etait la fete du slip a l'epoque, on brulait le petrole a l'air libre juste pour le fun a c't'epoque.
                Et ca a ete construit pour rameuter plein de gens, que ce soit la ZI ou le centre commercial (la preuve, 2*4 voies pour l'a86 et la n118, c'est pas rien quand meme).

                Mais non, ces abrutis d'architectes ont tenus a faire faire du tourisme aux velizyiens et leur voisins.

                Et c'est loin d'etre le seul exemple.
                Le mec qui a fait la gare tgv de massy merite une balle dans la nuque (et encore, je suis gentil, je le fait pas souffrir).
                Le mec qui a fait la gare tgv de la rochelle, la torture. Pour ceux qui connaissent pas, c'est des gares tgv avec 2 trains de 400 personnes toute les heures, et environ 2 places de parking, dont une squatte par les flics, et environ 150 voitures, 35 taxis qui attendent/emmenent les passagers (ben ouais, manquerais plus qu'il y ait des transports en commun, et pis quoi encore?) qui bouchonnent dans une pauvre voie en fer a cheval de 5m de long, avec tout le quartier bloque a chaque train qui arrive/part.

                Pour massy, meme avec les 15-20minutes de trajet en moins pour aller dans l'ouest, les gens du sud ouest parisien ont souvent plus vite fait d'aller prendre leur train a montpar', au moins c'est deservi et faut pas eviter les pieges a loups parsemes sur le chemin.

                Les abrutis qui font les amenagement transport en commun de CDG, idem, mes retours en france commencent toujours avec cette petite phrase "pas de doute, je suis bien en france... Pas possible d'etre aussi con..."

                Non non, c'est pas un probleme des villes d'il ya longtemps, c'est un truc franco francais cocorico que nous on est les plus fort, je sais pas, ca doit etre dans nos genes.
                Une gare monument d'art, patrimoine mondiale de l'humanite, et 400 gus qui se frittent devant toutes les heures pour des places de parking. La classe a la francaise.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: Aménagement du territoire et technologie

              Posté par . Évalué à 2.

              En ce moment, avec les travaux en cours sur Meudon (prolongation de la ligne 4 du métro me semble-t-il ? ), ça doit être encore pire ....
  • # qu'est ce qu'il faut pas lire ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.


    En informatique, le gros du boulot est concentré en ile-de-france, quitter l'ile-de-france revient à se priver de certaines missions intéressantes, voire à faire une croix sur sa "carrière" (même si ce n'est pas une fin en soi).
    L'informatique n'est qu'un exemple parmi tant d'autre..


    Et mon journal en [http://linuxfr.org/~oktail/28621.html] proposant 3 postes au centre du monde,cad Marseille alors ? pas une moule n'a postulée ...
    • [^] # Re: qu'est ce qu'il faut pas lire ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      "En informatique, le gros du boulot est concentré en ile-de-france, quitter l'ile-de-france revient à se priver de certaines missions intéressantes, voire à faire une croix sur sa "carrière" (même si ce n'est pas une fin en soi).
      L'informatique n'est qu'un exemple parmi tant d'autre.."


      Encore un parisien qui sort jamais de chez lui.
      • [^] # Re: qu'est ce qu'il faut pas lire ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mouais...

        Moi, ça va bientôt faire 1 an et demi que je cherche sur Limoges... Et à part deux, trois annonces très vaguement en rapport avec de l'admin sys sous Fenêtre 2000, ou du support lvl 1 au smic, toujours rien...

        La dernière fois que j'ai eu un entretien, c'était pour un poste de tech itinérant.

        Ca se déroulait dans une brasserie en plein centre ville, juste à côté de l'hôtel de ville. A 18 h, le garçon nous a foutu dehors : "On ferme ! " "En plein mois de juillet ? Vous fermez à 18 h ???".
        L'entreprise en question cherchait à s'installer dans la ville. Et j'avais, pendant tout l'entretien, essayé de rassurer mon interlocuteur sur le "dynamisme" de la région.

        Je sais pas pourquoi... Mais, ils n'ont pas donné suite à leur projet d'installation...


        Détail amusant : la terrasse était bondée à craquer et le serveur a eu un mal fou à se faire comprendre des touristes étrangers qui croyaient à une blague.


        Alors, bon...

        Les grandes villes de provinces oui, on peut trouver... Les plus petites, c'est moins sur :-/...


        (En attendant, si vous connaissez des boîtes qui embauchent sur Limoges, ça m'intéresse)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.