Journal Promulgation du Patriot Act à la française sans opposition

47
19
déc.
2013

Chères moules,

Comme je le signalais précédemment, le parlement français, a adopté la loi de programmation militaire, dont l'article 20 instaure un régime d'écoutes sans contrôle judiciaire, comparable à celles prévues par le PATRIOT Act américain.

Vu les problèmes qu'elle posait, cette loi méritait un examen par le Conseil constitutionnel ; les députés étant trop lâches pour le saisir d'eux-mêmes, une pétition avait été lancée pour les motiver un peu.

Bonne nouvelle : cette pétition a récolté 90.000 signatures citoyennes, et a convaincu 65 députés, là où il en fallait au minimum 60 pour saisir le Conseil constitutionnel. Mauvaise nouvelle : on avait oublié de tenir compte de la veulerie de ces ordures. L'UMP et l'UDI ayant refusé le soutien des Verts pour cette saisine et n'étant pas en nombre suffisant sans cela, celle-ci n'aura pas lieu.

Je compte sur vous pour :

  1. si vous avez la chance d'avoir un député UMP ou UDI, lui demander des comptes et lui faire part du mépris que leurs pratiques magouilleuses vous inspire ;
  2. vous en souvenir pour les prochaines élection : l'ennui, c'est que de tous les gros partis, il n'en reste qu'un qui paraît encore soutenir les citoyens dans le domaine des communications, sans avoir encore eu l'occasion de montrer sa duplicité, et que ce parti, c'est… ouais, le Front national, voilà voilà…

Pour finir, une petite nvidéo qui illustre bien ce que les députés, et les politiciens en général, semblent s'évertuer à mériter.

PS : Avant de contacter mon député pour lui expliquer ma façon de penser, je serais intéressé par vos réactions à chaud. Pour ma part, c'est « Entre les PS godillots et les UMP-UDI lâches et magouilleurs, nos députés sont des merdes. Ils sont déjà méprisés, là s'ils cherchaient à se faire franchement détester ils ne s'y prendraient pas autrement. »

  • # La fin

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Oups, j'ai été un peu vite et j'ai oublié la fin : le président Hollande vient donc de promulguer cette loi sans opposition.

  • # Ou pas

    Posté par . Évalué à 10.

    vous en souvenir pour les prochaines élection : l'ennui, c'est que de tous les gros partis, il n'en reste qu'un qui paraît encore soutenir les citoyens dans le domaine des communications, sans avoir encore eu l'occasion de montrer sa duplicité, et que ce parti, c'est… ouais, le Front national, voilà voilà…

    Ah ? Un seul ? Pourtant j'avais l'impression que tu parlais également d'un autre parti dont une majorité des députés étaient prêts à saisir le conseil constitutionnel, même en signant conjointement avec un parti avec lequel ils sont assez rarement d'accord…

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Ou pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Oui, exact, j'ai été un peu vite. Les Verts semblent honnêtes sur ce coup, avec une différence toute fois : le FN a explicitement pris parti sur la neutralité des réseaux et les logiciels libres, et dans le bon sens. Les Verts, pas que je sache, mais je me trompe peut-être. Après il y au moins un petit parti qui a clairement pris parti, et depuis longtemps : DLR. Mais c'est un petit parti, et comme le FN, pas forcément très apprécié.

      C'est flippant, de voir les gros partis lâcher la défense ces citoyens, et le FN prendre ce créneau…

  • # FDG

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tu sembles avoir oublié l'existence du Front de Gauche, qui a voté contre.

    • [^] # Re: FDG

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et proposé de signer la saisine ? Je n'ai aucun doute sur le fait que l'UMP les aurait jetés comme des malpropres comme ils l'ont fait pour les Verts, ceci dit.

      • [^] # Re: FDG

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Absolument. Il y avait potentiellement 48 + 24 signataires.

      • [^] # Re: FDG

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce n'était pas "les Verts" qui ont été jetés, mais "les Verts + le FdG", en fait.

        • [^] # Re: FDG

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Rah, soit j'ai lu très, très vite les articles que j'ai vu à ce sujet, soit ceux qui les ont rédigés ont sérieusement déconné. Toutes mes confuses.

    • [^] # Re: FDG

      Posté par . Évalué à 0.

      c'est ça, un parti de gouvernement, cela n’acceptes de demander une saisine du conseil constitutionnel sur une loi certes liberticide mais qui facilite la vie de l’Exécutif, uniquement en sachant qu'elle ne peut pas passer ! alors on trouve une bonne raison de ne pas y aller ! Quand EELV, je me demande ce qu'ils sont aller faire dans cette galère !

  • # Roh la vidéo… et sinon

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 19/12/13 à 15:45.

    …Elle est belle la vidéo de populo-fasciste. Ce monsieur doit avoir d'autres choses intéressantes à dire. (et Tanguy, tu as raison ça fait grave flipper !)

    Sinon :
    – À la prochaine occasion, on fait comme en Islande, assemblée constituante tirée au sort, pour se débarrasser de toute représentation, ou mettre les politiques sous contrôle; la fête est finie.¹
    – Tout de suite, on signe l' initiative européenne pour le Revenu de Base ² pour arrêter le chantage à l'emploi et passer à une nouvelle ère

    C'est dingue de vivre dans tant d'abondance, avec tant de peur du lendemain :
    « Au XXIe siècle, la vente de la marchandise-force de travail est assurée d'avoir autant de succès qu'en a eu la vente de diligences au XXe siècle. Mais, dans cette société, celui qui ne peut pas vendre sa force de travail est "superflu" et se trouve jeté à la décharge sociale. » – groupe Krisis

    ———————————————————————————————
    ¹ certaines sources diront que c'est du flanc… L'issue a incontestablement été regrettable, mais ça reste un scénario pacifique qui cause à l'imaginaire
    ² http://www.framablog.org/index.php/post/2013/12/18/petition-revenu-de-base-carole-fabre

    • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 19/12/13 à 16:00.

      …Elle est belle la vidéo de populo-fasciste. Ce monsieur doit avoir d'autres choses intéressantes à dire. (et Tanguy, tu as raison ça fait grave flipper !)

      Oui, je sais que le député qui s'exprime ainsi a des idées qui craignent un peu en général. De toute façon c'est un anglais, et avec leur politique assez isolée ça me concerne assez peu pour que je ne m'intéresse pas du tout à son parti et à ses idées.

      Mais sur ce point précis, son discours est plutôt exact dans ce qu'il dénonce, et la conclusion, même si je ne peux pas cautionner un truc pareil, a l'avantage de bien défouler après avoir appris l'issue de cette histoire de l'article 20 de la LPM. Bref, ça soulage un peu.

    • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

      Posté par . Évalué à 5.

      Ça fait plusieurs fois que je vois cette vidéo, et j'ai toujours du mal à savoir quelle est le message que les gens veulent souligner quand ils mettent un lien vers celle-ci. Je vois plusieurs possibilités :

      • le fait de défendre la fraude fiscale (ce qui est bien le but global de son intervention)
      • le fait de défendre la peine de mort
      • le fait pour un membre d'un parti "eurosceptique" de défendre les mécanismes actuels de l'union européenne qui permettent la fraude fiscale

      Je me demande bien lequel c'est. Il y a un autre possibilité (mais qui vient uniquement par après, avec le succès), c'est peut-être de démontrer qu'un politique peut raconter n'importe quoi et gagner en popularité.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

        Posté par . Évalué à 2.

        Je voudrais corriger un truc dans mon message. Ce n'est probablement pas de la "fraude" fiscale, sinon il n'y aurait pas besoin de légiférer pour le changer. C'est plus probablement de l'"évasion" ou de l'"optimisation" fiscale.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Moi je vois une possibilité, surtout :

        • les députés, et les politiciens en général sont des pourris, qui méritent le mépris, voire la haine des citoyens qu'ils sont censés servir.

        La façon dont l'exprime ce député est extrême et ne peut pas être cautionnée évidemment, puisqu'il finit par justifier le lynchage.

        • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          Le pire dans cette histoire est qu'en démocratie (et on est en démocratie), tout le monde est libre de se présenter (on a même Bové et Joly, c'est dire), que tout le monde est libre d'élire qui il veut, donc vasy, dit le plus clairement : ce qui t'emmerde, ce sont les citoyens, tes voisins, ces pourris incapables de voter "correctement".

          Se retrancher derrière un député sur qui cracher et dédouaner le citoyen pour le caresser dans le sens du poil est tellement bas… Et exactement pareil que ce que tu dénonces. Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

          • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Non, il y a aussi un effet du système, de la Constitution sans doute, qui encourage cela, et qui rend à peu près inefficace la création d'un nouveau parti.

          • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu reproches quoi à Eva Joly ? C'est probablement la personnalité politique la plus intègre qu'on a en France (et qui fut un juge très compétent).

            • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 19/12/13 à 18:06.

              Euh… Rien de spécial contre elle, à part sa franchise que je comparerai à la mienne (oui, je me la pète) qui fait que c'est difficile de faire de la politique (elle l'a bien appris lors de l'élection présidentielle, elle a été catastrophique), car les gens n'aime vraiment pas l'intégrité, la recherche de liberté, d'égalité, de fraternité, ainsi que l'honnêteté intelectuelle. C'était la raison de mon "c'est dire", qui n'est pas pour moi un jugement négatif sur la personne (même pour l'autre cité, mais lui il est meilleur en causette faute de grandes idées).

              Oui, j'accuse encore les citoyens et non pas les politiques (qui ne sont que le reflets des citoyens)

              • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                Posté par . Évalué à 10.

                Oui, j'accuse encore les citoyens et non pas les politiques (qui ne sont que le reflets des citoyens)

                Moi j'accuse surtout les politiques. Le problème des gens, c'est le manque d'éducation et de réflexion personnelle sur la société et le système. Qui entretient ce manque à l'échelle de la société ? Ce sont principalement les politiques, en usant de leurs accointances avec les médias, le monde de la finance, l'industrie, la publicité, etc qui manipulent les masses en suivant les directives du pouvoir : ce sont plutôt les citoyens qui sont le reflet de ce que veulent les politiques.

                Le but des politiques est de rester sur place, et pour ça il faut globalement que les gens ne réfléchissent pas. Et je ne me parle même pas de corruption.

                C'est pas pour rien que tous les « grands » hommes politiques sont sortis de l'ENA, ont suivi les mêmes cours avec les mêmes professeurs, et que ceux qui n'en viennent pas mais ont essayé de changer les choses se sont faits « écartés » parce qu'ils ne sont pas du même monde (souvenons-nous de Pierre Bérégovoy…). Oui, c'est un monde à part. Celui du pouvoir et de l'argent.

                Bref, toi qui est si tatillon sur bien d'autres sujet, ici tu simplifies à mort, en prenant bien sûr une position complètement opposée de la majorité et remplie de pseudo-arguments pour faire croire que toi seul a réfléchi et nécessairement raison.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  Le problème des gens, c'est le manque d'éducation et de réflexion personnelle sur la société et le système.

                  C'est bien leur choix donc. On n'est pas en dictature.
                  Bon, une autre personne le dit, donc je met le lien plutôt uqe de dire la même chose :
                  https://linuxfr.org/users/elessar/journaux/promulgation-du-patriot-act-a-la-francaise-sans-opposition#comment-1508546

                  Tu confirmes bien que le problème est le citoyen (tu as bien utilisé le mot "*personnelle**), pas le politique, dans ta phrase…
                  Les gens sont libres. D'avoir rien à foutre compris, mais c'est leur choix, leur responsabilité.

                  • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                    Posté par . Évalué à 10.

                    C'est désespérant de vous voir vous chamailler à identifier un coupable ou une classe de coupable unique, quand dans une société les interactions sont complexes. À vous deux, vous avez certainement identifié les principales données du problème qui ne sont en rien exclusives.

                    Le fait que les média sont un outil de domination ne dédouane pas ceux qui parmi les citoyens ne font pas l'effort de sortir de ce carcan. Inversement, le manque de réflexion personnelle de certains ne permet absolument pas d'ignorer les rapports de force et conclure que nous vivons dans un système politique démocratique et équilibré.

                    Je partage vos points de vue à tous les deux mais partiellement seulement, car pris isolément, aucun des deux ne constitue une explication suffisante. Regroupés par contre, on a mine de rien un tableau qui commence à ressembler à quelque chose…

                    Non ?

                    • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Oh mon dieu, enfin une réponse dialectique. Ça manque un peu parfois par ici. En dernière instance, selon moi, le "gens" est quand même celui qui a les circonstances atténuantes pour lui. Du coté du système, il n'y a pas vraiment de "responsables" aux manettes. Un système, même social, est autonome, on peut couper des têtes, ça repoussera automatiquement (sauf à réussir à changer de système).

                • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                  Posté par . Évalué à 5.

                  C'est pas pour rien que tous les « grands » hommes politiques sont sortis de l'ENA

                  FAUX : Ayrault, Bayrou ou Marine le Pen ne sont pas sortis de l'ENA.

                  Ceci dit, cela ne minore en rien la critique du « monde à part » des dirigeants.

                  • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                    Posté par . Évalué à 3.

                    En même temps, quand on voit ce qu'ils font/proposent, on se dit que finalement, les ENArques…

                    ---------> []

                  • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Sarkosy non plus n'a pas fait l'ENA !

                  • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Alors, pour l'ENA, le plus dur est d'y entrer et non d'y rester et d'en sortir. Il n'y a pas de diplôme final pour valider le cursus, et pas vraiment de conditions à respecter pour le continuer. Cette école a surtout pour but, outre de fournir une formation aux futurs hauts fonctionnaires d'états, de permettre à chacun de ses étudiants de se faire un portefeuille de contacts dans le monde politique.
                    Les gens qui entrent dans le monde politique sans passer par l'ENA ont réussi à se constituer un portefeuille de contacts politiques autrement (héritage, militantisme, etc).

                    Opera le fait depuis 10 ans.

              • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                Posté par . Évalué à 6.

                J'oublais un détail :

                Rien de spécial contre elle, à part sa franchise […] qui fait que c'est difficile de faire de la politique

                Tu dis toi-même que la franchise est un défaut en politique. Tu reconnais donc qu'il faut savoir manipuler pour être un homme politique. Et après c'est de la faute des citoyens ?

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

            Posté par . Évalué à 9.

            Zenitram, en faisant un petit effort, tu es sûrement capable de réaliser la différence entre "on est en démocratie" et "je pense qu'on est en démocratie".

            Partant de là, je suis convaincu que tu es capable, avec de l'entraînement, de prolonger cet effort pour faire en sorte que tes intervention ne soient pas quasi systématiquement perçues comme des agressions par les lecteurs normalement intelligents de ce site.

            S'il te plaît. Avec le temps, tu réaliseras que c'est mieux pour tout le monde, en commençant par toi, même si tu es convaincu de n'avoir pas besoin de ce "mieux".

          • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le pire dans cette histoire est qu'en démocratie (et on est en démocratie), tout le monde est libre de se présenter

            Non. Pour se présenter, il faut 500 signatures d'élus. Le but officiel étant d'éviter les candidatures dites fantaisistes.

            Opera le fait depuis 10 ans.

            • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Comme ces élus sont élus par le peuple, le peuple peut les remplacer pour qu'ils acceptent des candidatures différentes.
              Et cette limite ne concerne que la présidentielle, tout le reste est librement accessible et permet déjà de bien modifier le fonctionnement de l'État (villes, départements, régions, Sénat, Assemblée Nationale, Union Européenne). IL y a de quoi faire.

              • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                Posté par . Évalué à 3.

                même si en théorie tu as raison, en pratique je pense que ce que tu dis est faux. Être élu sans être membre d'un parti implanté est très difficile, voire impossible, en tout cas pour les élections qui permettent de modifier les règles

              • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

                Posté par . Évalué à 5.

                Comme ces élus sont élus par le peuple, le peuple peut les remplacer pour qu'ils acceptent des candidatures différentes.

                Oui enfin, idéalement, cette histoire de candidatures ne devrait pas être lié au choix d'une politique municipale…

      • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

        Posté par . Évalué à 5.

        L'intervenant (et sans doutes ceux qui le citent) dénonce surtout l'hypocrisie de ceux qui affirment lutter contre la fraude fiscale tout en profitant d'un système fiscal qui les avantage fortement (les fonctionnaires internationaux ont des salaires conséquents et surtout ne payent pas d'impôts sur le revenu).
        Rien n'empêcherait chaque fonctionnaire international de payer l'impôt sur le revenu dans son pays d'origine.

    • [^] # Re: Roh la vidéo… et sinon

      Posté par . Évalué à 7.

      Tout de suite, on signe l' initiative européenne pour le Revenu de Base ² pour arrêter le chantage à l'emploi et passer à une nouvelle ère

      Si j'adhère complètement au principe d'un revenu garanti et inconditionnel, le Revenu de base me semble être l'une des plus mauvaises des propositions de ce type, justement pour ce qui est du chantage à l'emploi.

      Le nom à lui seul reflète bien que ce revenu, étant « de base », n'est pas suffisant en lui même. Les montants évoqués sont généralement compris entre 400 et 1000 €, étrangement calqués, au plus bas, sur le RSA, et au plus haut, sur le SMIC. Les gens n'auront guère d'autre choix que de trouver des sources de revenus supplémentaires, et les employeurs auront un prétexte en or pour faire chuter les salaires : « avant, tu gagnais X, maintenant tu gagneras toujours X, et ton salaire sera X - revenu de base ».

      Je t'encourage à lire les réflexions de Bernard Friot et de Réseau Salariat à ce sujet, dont les propositions me paraissent avoir un potentiel réel pour ce qui est de mettre un terme au chantage à l'emploi.

  • # Des putes, hé

    Posté par . Évalué à 6.

    En même temps, qui attendait quoi que ce soit de la part de ces gens ?

    Perso, je m'en souviendrai bien évidemment pour les prochaines élections : j'irai pas voter. Ou alors, je voterai blanc s'ils se décident à considérer le vote blanc comme un vrai vote.
    Et j'emmerde profondément ceux qui me diront que c'est mal de pas faire de choix.

    • [^] # Re: et comment t'erres

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 19/12/13 à 16:07.

      T'as qu'à faire ça !
      Et surtout, n'oublie pas de ne pas venir nous en parler !

      Cordialement,

      • [^] # Re: et comment t'erres

        Posté par . Évalué à 10.

        T'as qu'à faire ça !
        Et surtout, n'oublie pas de ne pas venir nous en parler !

        Cordialement,

        S'exprimer contre le principe des élections est une position politique tout à fait acceptable. Et il me semble que de plus en plus de gens n'en sont pas satisfait. Surtout en cas de crise.

        Il est temps de réformer les systèmes démocratiques avec des solutions alternatives aux élections.

        • [^] # Re: et comment t'erres

          Posté par . Évalué à 7.

          Et tu comptes le faire… en t'abstenant ?

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: et comment t'erres

            Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 19/12/13 à 17:56.

            Et tu comptes le faire… en t'abstenant ?

            Pour l'instant le vote n'est pas une action politique qui permet d'avancer sur ce sujet. Ca c'est clair.

            Mais même actuellement il existe des moyens d'actions politiques plus efficaces pour promouvoir une idée minoritaire. Heureusement. Pour le tirage au sort qui apporte une solution au problème démocratique, je pense que l'idée suivra la même voie que la taxe Tobin ou la prise en compte des problèmes écologiques.

            • [^] # Re: et comment t'erres

              Posté par . Évalué à 4.

              Quand je vois ce qu'est devenue la taxe Tobin en France… et le traitement de problèmes écologiques, j'espère que ça ira mieux que ça, hein ? ;)

              Parce que la taxe contre la spéculation de 0,2% qui ne s'applique qu'aux actions dans le porte-feuille en fin de journée, quand l'argent du trading hyperfréquence a changer de continent… c'est un peu du vent à la « regarde moi comme je dompte la finance internationale »

              Et parce que « mettez des couvercles sur les casseroles » et la voiture nucléaire de Renault, la rengaine des écolo du dimanche qui partent en vacances 2 fois l'an en avion à Bali ou en Amérique du Sud, c'est un peu fort. Sans parler de la sursubvention d'installation de panneau solaire chinois chez les particuliers.

              …cela dit je suis d'accord sur l'analyse brillament formulée « Pour l'instant le vote n'est pas une action politique qui permet d'avancer sur ce sujet. Ca c'est clair »…

    • [^] # Re: Des putes, hé

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Et j'emmerde profondément ceux qui me diront que c'est mal de pas faire de choix.

      Mais personne ne te dit, je pense, c'est toi qui adapte ce qu'on te dit pour ne pas assumer.
      On doit toujours faire un choix, car il y a une date limite (le jour du vote). Le tient est simplement de laisser les autres décider à ta place et que qu'importe le résultat, il te conviendra.

      Ce n'est pas un soucis (tant que tu viens pas nous dire ensuite que ça ne te convient pas, qui serait en contradiction avec tes actes).

      Perso, je m'en souviendrai bien évidemment pour les prochaines élections : j'irai pas voter.

      Et comme les politiques se doutent que quel que soit leur comportement, tu trouveras toujours une excuse pour ne pas voter pour eux, eux ne se souviendront bien évidement pas de toi et se focaliseront sur les demandes des gens susceptibles un jour de voter pour eux.

      • [^] # Re: Des putes, hé

        Posté par . Évalué à 10.

        tant que tu viens pas nous dire ensuite que ça ne te convient pas, qui serait en contradiction avec tes actes

        Ah bon ? Donc comme aucun candidat ne lui convient, il n'a plus le droit de dire qu'effectivement celui que d'autres ont choisi ne lui plait pas. Je n'y vois aucune contradiction, et en tout cas beaucoup moins que ce qu'on peut voir entre un proposition de foi et le bilan quelques années plus tard

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          Donc comme aucun candidat ne lui convient,

          Ca y est, les excuses pourries pour fuir ses reponsabilités qui reviennent…
          Fuir, se plaindre, faire le caliméro, mais surtout ne pas assumer, ça serait trop dur.

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 7.

            Assumer quoi ? C'est si difficile de comprendre qu'on peut n'être d'accord avec aucun candidat ?

            Du coup tu fais quoi ? Tu joues a la loterie, tu sondes tes voisins pour avoir des chances d'avoir voté pour le gagnant ? Bref voter blanc ou nul c'est aussi un choix.

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 10.

            Fuir, se plaindre, faire le caliméro, mais surtout ne pas assumer, ça serait trop dur.

            Quand on désapprouve une chose (quelle qu'en soit la raison), il est tout à fait normal de refuser d'y participer. Ça s'appelle justement assumer.

            Il faudra que tu m'explique en quoi une personne pensant de cette manière n'aurait pas le droit de se plaindre, étant donné que d'après elle, peu importe la personne ou le parti élu, elle aurait eu de quoi se plaindre.

            En quoi le fait de voter contre sa propre opinion autoriserait cette personne à se plaindre à tes yeux ?

            Accepter les différences de point de vue sur les enjeux politiques, j'imagine que pour toi, ça serait trop dur.

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              La démocratie c'est participatif.
              Si aucun candidat ne te plait et que tu ne vas pas voter, c'est que tu t'en fous.
              Si aucun candidat ne te plait et que tu trouves l'enjeu important, tu te présentes avec tes idées et les français y adhéreront ou pas.

              La politique c'est un investissement personnel oui, mais après tu peux considérer que le jeu en vaut la chandelle ou pas. En tout cas se plaindre sans rien faire n'a jamais fait changer quoique ce soit.

              • [^] # Re: Des putes, hé

                Posté par . Évalué à 8.

                La démocratie c'est participatif.
                Si aucun candidat ne te plait et que tu ne vas pas voter, c'est que tu t'en fous.
                Si aucun candidat ne te plait et que tu trouves l'enjeu important, tu te présentes avec tes idées et les français y adhéreront ou pas.

                Eh voila, c'est justement ça le truc. Si une personne désapprouve ce système de scrutin, cette manière de faire, elle ne peut pas se présenter avec ses idées. À moins d'aller à l'encontre de ses principes. Ça, tout le monde n'en est pas capable, même si c'est parfois (souvent, même) nécessaire.

                Mais on ne peut en vouloir à une personne qui refuse de se compromettre en légitimant quelque chose (en y participant) qu'elle désapprouve. Ça me semble assez peu compliqué à comprendre.

                La politique c'est un investissement personnel oui, mais après tu peux considérer que le jeu en vaut la chandelle ou pas. En tout cas se plaindre sans rien faire n'a jamais fait changer quoique ce soit.

                Ça, c'est encore un jugement rapide et trop facile. Voter n'est pas la seule manière de faire des choses et d'avoir une influence politique.

                • [^] # Re: Des putes, hé

                  Posté par . Évalué à 6.

                  C'est compliqué de vivre en société en ayant des principes irréalistes, la première étape avant de vraiment faire de la politique c'est de s'en rendre compte.

              • [^] # Re: Des putes, hé

                Posté par . Évalué à 9.

                La démocratie c'est participatif.

                Oui mais la démocratie ne se limite pas à l'élection des représentants tous les 5 ans. Il y a des tas de modes d'implication possibles.

                En tout cas se plaindre sans rien faire n'a jamais fait changer quoique ce soit.

                Heu… Se plaindre et expliquer pourquoi est déjà faire quelque chose…

                • [^] # Re: Des putes, hé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Oui c'est quelque chose, m'enfin ça risque de pas dépasser le stade de "qu'est ce qu'il raconte ce guignol ?"

                  • [^] # Re: Des putes, hé

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Ca permet de fédérer des gens à ses idées. Pour peu qu'on constitue derrière une association à but non lucratif, on arrive à obtenir un parti politique. C'est bien de ca qu'on parle lorsqu'on nous dit qu'au lieu de se plaindre il faut faire quelque chose ?

                    Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Si aucun candidat ne lui convient, alors il vote blanc.
          S'il ne va pas voter du tout, alors il est d'accord avec le résultat quel qu'il soit.

          (Rappel : http://blog.chaosklub.com/post/2011/03/22/Mode-d-emploi-d-un-bulletin-de-vote )

          C'est pourtant simple.

          Donc là il dit qu'il ne va pas voter, donc effectivement il sera malvenu qu'il se plaigne ensuite du résultat.

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par (page perso) . Évalué à -8. Dernière modification le 19/12/13 à 17:00.

            voter blanc revient à ne pas aller voter, on laisse les autres choisir.

            On ne demande pas "quel candidat convient", mais "quel est le moins horrible, le plus proche de soit". Il y a toujours une réponse à cette question, et ne pas voter ou voter blanc est simplement ne pas assumer, ne pas vouloir réfléchir, ne pas vouloir vivre avec les autres citoyens (qui ont les mêmes droits), partir dans la simplicité du "c'est pas ma faute".

            Non, désolé, ce genre de "alors il vote blanc", ça ne passe pas, trop facile de fuir.

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Fondamentalement c'est qui est détaillé dans le lien que je donne.

              La nuance se situant entre le premier et le second tour. Au second tour je suis d'accord avec toi sur la signification du vote blanc, pas au premier.

              Et je préfère de loin l'expression d'un vote blanc qu'un "je vais pas voté ça sert à rien" de planqué.

              D'ailleurs les votes blancs SONT officiellement comptabilisés et ont donc une influence, au moins indirecte, sur le comportement des politiques.

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par . Évalué à 3.

              voter blanc revient à ne pas aller voter, on laisse les autres choisir.
              Seulement si le système de scrutin peut désigner des gens qui n'ont pas atteint un pourcentage de suffrage total (par rapport aux inscrits sur les listes électorales).

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 9.

            Merci pour ce billet de blog, il m'a bien fait rire…

            Voici un donc petit billet explicatif qui rappellera à ceux qui l'auraient oublié tout ce que l'on peux faire avec un bulletin de vote et dans quelles circonstances.

            Tu manques d'imagination, mon gars…

            Bulletin blanc : Le vote blanc indique que, parmi les candidats présents, aucun ne vous convient. Ce type de vote est bien pris en compte dans les statistiques officielles, par contre il est rarement repris par les médias qui l'additionne généralement à l'abstention (lorsqu'il ne l'ignore pas purement et simplement)

            Non, le vote blanc est pour l'instant compté avec les votes nuls (raturés, signés…) mais l'abstention est comptabilisée à part.

            Un vote blanc au second tour n'impactera par définition pas le résultat final. Donc, dans ce cas précis, la signification de votre vote est : "Peu m'importe le candidat qui sera élu, je l'accepterais"

            En même temps, en démocratie, je ne vois pas comment faire autrement même si j'ai exprimé une autre opinion.

            Qu'en conclure ? Et bien tout simplement qu'au second tour, si votre objectif est d'empêcher un candidat de gagner, votre seule et unique option est de voter pour son adversaire.

            Pas con !

            Toute autre option n'impactera en rien les résultats et donc ne gênera en rien la personne que vous ne voulez surtout pas voir élue.

            C'est d'ailleurs pour cela que certains voudraient que les votes blancs (= aucun des candidats ne me paraît digne d'être élu) soient comptés comme des votes valides et entrent en compte dans le calcul des moyennes des candidats en présence.

            Il se prend pour Napoléon, son état empire.

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, le vote blanc est pour l'instant compté avec les votes nuls (raturés, signés…) mais l'abstention est comptabilisée à part.

              Le vote blanc est compté à part entière (et ensuite assimilés aux nuls, mais le chiffre précis de votes blanc existe)

              On trouve ce chiffre sur les feuilles de dépouillement :
              http://www.pas-de-calais.gouv.fr/content/download/6787/37753/file/feuille%20d%C3%A9pouillement%20T2%20scann%C3%A9e.pdf

              Pour l'instant ce chiffre étant très faible, il n'est de fait pas remonté et simplement assimilé aux nuls (blanc + nul aux dernières présidentiels < 2%)

              En même temps, en démocratie, je ne vois pas comment faire autrement même si j'ai exprimé une autre opinion.

              Ben justement, en démocratie, dans un second tour on te demande de choisir parmi une liste restreinte que le peuple a défini. Ton autre opinion n'a plus sa place à ce niveau car déjà refusé par le reste de la population. La question n'est plus "qui veux-tu" mais "qui préfères-tu".

              Pas con !

              Mon public régulier n'a pas l'intellect sur-developpé de la moule standard, il préfère de loin la vulgarisation à la polémique éclairée. ;)

              • [^] # Re: Des putes, hé

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Ben justement, en démocratie, dans un second tour on te demande de choisir parmi une liste restreinte que le peuple a défini. Ton autre opinion n'a plus sa place à ce niveau car déjà refusé par le reste de la population. La question n'est plus "qui veux-tu" mais "qui préfères-tu".

                La démocratie, ce n'est pas le scrutin majoritaire à deux tours.

              • [^] # Re: Des putes, hé

                Posté par . Évalué à 10.

                Le vote blanc est compté à part entière (et ensuite assimilés aux nuls, mais le chiffre précis de votes blanc existe)

                Pour moi, je considérerai que le vote blanc "est compté à part entière" quand il sera considéré comme l'expression d'un choix politique (ce qui est quand même l'objet d'un scrutin électoral) qui signifie : je me suis bougé le cul pour exprimer mon adhésion au mode de scrutin et mon intérêt pour l'élection, mais aucun des candidats (premier ou second tour peu importe) ne me plaît.

                Si ce vote avait été compté dans les bulletins exprimés et que l'importance du score des candidats avait été calculé en tenant compte de TOUS les bulletins, certains candidats élus à la présidentielle auraient fait un score < 50% des suffrages exprimés au second tour, ou certaines triangulaires n'auraient pas eu lieu (effet de seuil).

                La reconnaissance du vote blanc éviterait peut-être ainsi à certains de se réfugier sur des votes protestataires ou farfelus. Je suis convaincu que la démocratie aurait à y gagner.

                Il se prend pour Napoléon, son état empire.

      • [^] # Re: Des putes, hé

        Posté par . Évalué à -1.

        Ne pas voter, c'est malgré tout voter pour celui qui aura la majorité !
        Dans le cas présent ce sera soit PS ou UMP (à moins que ce ne soit le FN), ce qui pour le problème qui nous concerne revient au même : accepter cette loi scélérate !

        Le vote blanc sans seuil d'invalidation ne sert strictement à rien. La seule chose utile est de se mobiliser et de s'organiser dans un parti qui représente vraiment nos aspirations !

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 19/12/13 à 16:29.

          cette loi scélérate

          Par curiosité, tu as un sondage qui démontre que le peuple est d'accord avec cette description, ou c'est juste (comme pour le journal) agresser et faire tout pour ne pas être pris au sérieux lors d'une discussion avec un élu?
          (même remarque que pour le "scandale NSA" qui n'a rien enlevé à Amazon, Google, Facebook… A chaque fois ce salaud d'élu est attaqué, sans se poser la question de savoir si l'élu ne représente pas correctement le peuple qui serait peut-être d'accord ou du moins pas contre)

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 2.

            j'ai fait référence aux Lois Scélérates, car c'est bien une loi liberticide, même si la majorité des citoyens n'en sont pas choqués plus que ça !

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Le vote blanc sans seuil d'invalidation ne sert strictement à rien.

          Pas tout à fait, à mon avis cela permettrai d'exprimer publiquement le mépris pour la classe politicienne, et peut-être d'alimenter la défiance envers les politiciens, en espérant que cette défiance puisse déboucher sur des changements, fût-elle motivée par la peur des gouvernants de devoir faire face à une révolte. Malheureusement, je pense qu'on en est loin.

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par . Évalué à 3.

          Ne pas voter, c'est malgré tout voter pour celui qui aura la majorité !

          Ben non. Il faut arrêter de dire des conneries. Un vote blanc (ou nul, ou une abstention) n'est pas comptabilisé pour celui qui obtient la majorité.

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Cette phrase veut simplement dire que celui qui aura la majorité l'aura aussi grace à toi qui n'a pas voté pour un autre "moins pire" et que donc tu valides ce choix comme te convenant pour la question posée (= celui qui a obtenu la majorité convient plus que le concurrent, quelque soit la pauvre excuse que la personne trouvera pour ne pas affronter la réalité. On ne parle pas de question non posée hors sujet s'il vous plait), c'est tout.
            Il n'est pas question de comptabilisation pour savoir qui a la plus grosse, juste de majorité (taille relative par rapport à l'autre).

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par . Évalué à 6.

              Cette phrase veut simplement dire que celui qui aura la majorité l'aura aussi grace à toi qui n'a pas voté pour un autre "moins pire" et que donc tu valides ce choix comme te convenant pour la question posée

              Ben non, ça c'est de l'infantilisation à la petite semaine et un bon moyen pour les politiciens de se dédouaner de ne pas produire de discours convaincant.

              Je trouve surréaliste que quand un politicien réunit peu de voix sur son nom, ses partisans en arrivent à accuser les abstentionnistes, plutôt que de se dire que, peut-être, le politicien a mal fait son boulot de persuasion (ou, pire, qu'il a mal fait son boulot de dirigeant la dernière fois qu'il a eu le pouvoir !). Faudrait arrêter d'accuser les autres de ses propres turpitudes.

              Soit dit en passant, il y a des variantes : par exemple, en 2002 le PS disait "c'est la faute à Taubira" ou "c'est la faute à Chevènement" ; le bouc-émissaire est différent, mais le principe sous-jacent est le même, et tout aussi malhonnête.

              • [^] # Re: Des putes, hé

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Ben non, ça c'est de l'infantilisation à la petite semaine

                tu inverserai pas les responsabilités la?

                plutôt que de se dire que, peut-être, le politicien a mal fait son boulot de persuasion

                Finalement, on va être peut-être d'accord : le but n'est plus la démocratie, mais le marketing, une élection c'est comme la sortie de la PlayStation, les boulot des commerciaux est de faire "acheter". Election, Playstation, c'est maintenant le même type de produit. Maintenant, il faut vendre une image.
                En tout cas, c'est ce que laisse entendre ta phrase…

                Désolé, j'ai une autre vision des élections, que je considère plus comme un outil démocratique de choix citoyen que comme un produit à refourguer autant que possible. Si le politicien a mal fait son boulot, c'est surtout quand l'électeur a choisi l'autre (l'électeur a alors choisi une personne plutôt que de se dire "bah ça me plait pas, je m'en fou, pas envie d'acheter cette Playstation")

                • [^] # Re: Des putes, hé

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Désolé, j'ai une autre vision des élections, que je considère plus comme un outil démocratique de choix citoyen que comme un produit à refourguer autant que possible.

                  Le problème, c'est qu'une candidature est avant tout du marketing aujourd'hui. Ça a été particulièrement frappant avec celle de F. Hollande, qui en partant de presque zéro (Flamby® de son surnom, et aucun bilan à faire valoir, même en tant que 1er secrétaire du PS) s'est fait en quelques mois une stature de président*.

                  D'un bout à l'autre du spectre politique, on reste désespérément dans l'envoi de messages, voire de signaux, de là à penser que c'est tout ce que permet le mode de représentation actuel, où il faut être consensuel, ne fâcher personne, et donc dire un peu tout et un peu rien pour que chacun puisse entendre ce qu'il veut, il n'y a qu'un pas.

                  * À ce sujet, voir le film édifiant de P. Carles, DSK, Hollande, etc.

      • [^] # Re: Des putes, hé

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce serait pas méchant pour les putes ? hé ?

        (les putes sont des êtres humains comme les autres… il faudrait réformer certains dialectes grossier du Français)

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Je n'ai pas réagi sur le titre du commentaire, mais je ne peux qu'acquiescer (par définition, on est tous des putes, du moment où on travaille)

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 10.

            par définition

            Non.
            "La prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération."

            Tes opinions personnelles ne sont pas encore tout à fait assez puissantes pour faire plier les définitions.

            • [^] # Re: Des putes, hé

              Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 19/12/13 à 21:45.

              ha ha ha…

              OK, reprennons :
              - Le titre parle de députés. est-ce que la définition précise est compatible avec leur activité? A ma connaissance, non
              - Donc on prend la version imagée. Est-ce que la définition imginée peut correspondre à ce que font les députés sans correspondre à ce que tout le monde fait dès qu'il travaille? Je te défie de me dmontrer honnêtement cette affirmation.

              Mon opinion personnelle n'a rien à voir ici, ecore une fois je te défie d'appliquer la même définition et de faire ensuite une différentiation. Ici, la définition utilisée change suivant ce qu'on regarde (tu m'accuses mais pas l'auteur du titre), ce n'est pas honnête.

              Je suis étonné quand même que tu réagisses à ma réponse et pas à l'utilisation initiale du mot dans le titre du commentaire (qui aurait tout lieu d'être!), pourquoi donc?
              Bref, j'ai simplement utilisé la définition de l'auteur du titre, sans y mettre mon opinion personnelle que tu voudrais y voir. Désolé d'avoir untilisé la même définition que l'auteur.

              (sinon, je suis entièrement d'accord avec toi : la définition du mot fait que l'auteur du titre raconte quelque chose de totalement faux si on utilise la définition précise, chose que tu as oublié de remarquer. eh eh…)

              • [^] # Re: Et pourtant.

                Posté par . Évalué à 6.

                Je suis étonné quand même que tu réagisses à ma réponse et pas à l'utilisation initiale du mot dans le titre du commentaire (qui aurait tout lieu d'être!), pourquoi donc?

                Un oubli. Regarde mes posts précédents dans ce thread.

                Pour le reste relis ton post : (par définition, on est tous des putes, du moment où on travaille).
                C'est faux.
                Ta passion du troll pénible n'est pas non plus assez puissante pour tout esquiver.

          • [^] # Re: Des putes, hé

            Posté par . Évalué à 2.

            Je n'ai pas réagi sur le titre du commentaire

            Tu as eu tort, c'était la partie de mon commentaire dont je suis le plus fier. Le reste n'est que futilité.

      • [^] # Re: Des putes, hé

        Posté par . Évalué à 4.

        [ton choix] est simplement de laisser les autres décider à ta place

        À mon avis, même si je vais voter, ça sera quand même les autres qui décideront à ma place, ça s'appelle la majorité.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Des putes, hé

          Posté par . Évalué à 3.

          À mon avis, même si je vais voter, ça sera quand même les autres qui décideront à ma place, ça s'appelle la majorité.

          Mais en réalité c'est pareil pour les autres aussi, donc ça s'appelle plutôt l'oligarchie ;-)
          (par exemple : un candidat qui dit Blanc pendant la campagne et qui fait Noir une fois élu)

      • [^] # Re: Des putes, hé

        Posté par . Évalué à 7.

        Mais personne ne te dit, je pense, c'est toi qui adapte ce qu'on te dit pour ne pas assumer.

        Hein ? J'assume totalement mon choix de voter blanc. On ne peut pas dire la même chose de tout le monde. Il suffit de voir toutes les personnes qui refusent d'indiquer pour qui elles ont voté. Ca doit être honteux de "choisir".

        Le tient est simplement de laisser les autres décider à ta place et que qu'importe le résultat, il te conviendra.

        Ouais. Ou l'inverse : qu'importe le résultat, il ne me conviendra pas.
        Tu as exactement le même discours moralisateur que ceux qui défendent le "vote utile" : si tu votes pour un petit parti, tu laisses les autres décider à ta place.

        Ce n'est pas un soucis (tant que tu viens pas nous dire ensuite que ça ne te convient pas, qui serait en contradiction avec tes actes).

        Tu as un peu de mal avec la logique, non ?

        Et comme les politiques se doutent que quel que soit leur comportement, tu trouveras toujours une excuse pour ne pas voter pour eux, eux ne se souviendront bien évidement pas de toi et se focaliseront sur les demandes des gens susceptibles un jour de voter pour eux.

        Ouais. Et ils les écriront dans leur joli programme. Et comme un programme a force de loi, tes demandes seront bien prises en compte. Youpi \o/

  • # Je tique sur le point 2

    Posté par . Évalué à 6.

    vous en souvenir pour les prochaines élection : l'ennui, c'est que de tous les gros partis, il n'en reste qu'un qui paraît encore soutenir les citoyens dans le domaine des communications, sans avoir encore eu l'occasion de montrer sa duplicité, et que ce parti, c'est… ouais, le Front national, voilà voilà…

    Mais pourquoi se limiter aux « gros » partis ?? Parce que la plupart des média disent de le faire ???

    C'est à mon avis précisément ce genre de comportement – marginaliser et décrédibiliser les petits partis, et mettre en lumière les gros – qui est un énorme problème. C'est une position d'immobilisme : on ne changera jamais, puisque tout parti nouveau (comme nouvelle donne actuellement) commencera petit. De même, avec ce raisonnement, un gros parti qui fait n'importe quoi ne se verra pas sanctionné.

    si on laisse une chance aux idées et aux actes (et donc aux petits partis pas très connus, mais qui ont des bonnes idées), alors ça peut changer. Sinon c'est mal barré à mon avis.

    • [^] # Re: Je tique sur le point 2

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Mais pourquoi se limiter aux « gros » partis ?? Parce que la plupart des média disent de le faire ???

      Justement, pour pas mal d'élections j'ai justement voté pour des partis plutôt petits, au premier tour en tout cas, parce qu'au second ils n'étaient plus là… L'ennui c'est justement qu'ils se font éliminer. Vivement la proportionnelle aux législatives.

      • [^] # Re: Je tique sur le point 2

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 19/12/13 à 17:15.

        Ça tombe bien, pour les élections européennes l'année prochaine, le scrutin est proportionnel :-)

        EDIT : s'ils sont plus là, c'est que peu de gens ont voté pour eux… Encore une fois, le problème, ce sont les citoyens, qui aurait pu voter pour eux, mais non.

        c'est le serpent qui se mort la queue : personne ne vote pour eux parce qu'ils sont petits, donc ils sont petits… et rien ne change, pour le plus grand bonheur des gros partis.

        • [^] # Re: Je tique sur le point 2

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ça tombe bien, pour les élections européennes l'année prochaine, le scrutin est proportionnel :-)

          Oui, et j'attends justement ça avec impatience. Et appréhension, parce que je sais bien que si j'ai beau être parfait, les autres électeurs sont tous des cons finis… ;-)

        • [^] # Re: Je tique sur le point 2

          Posté par . Évalué à 10.

          c'est le serpent qui se mort la queue : personne ne vote pour eux parce qu'ils sont petits, donc ils sont petits… et rien ne change, pour le plus grand bonheur des gros partis.

          Non, c'est un peu plus compliqué que cela. Personne ne vote pour eux, parce qu'ils sont petits et décrédibilisés par "lesmédias" qui sert de chien de garde du système. Toutes pensée politique ou économique éthérodoxe sera méprisée et/ou ignorée. Tout est fait pour faire croire qu'en dehors de l'UMP, le PS, les partis du centre et la concurrence libre et non faussée, rien n'est crédible. Et cela fonctionne.

          • [^] # Re: Je tique sur le point 2

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ou simplement la majorité des gens n'aiment pas ces petits partis. C'est aussi ça liberté.

            Ou les gens n'ont pas le temps de s'intéresser VRAIMENT à la politique et dépensent leur énergie à sauver le quotidien.

            Ou les gens n'aiment pas la classe politique et plutôt que de perdre du temps avec des personnes qui de toutes façon ne ferons rien pour améliorer le sort de l'univers, et vous piquerons ce que vous avez économisez et tant qu'il leur en reste juste assez pour vivre, ils y a plus urgent (s'occuper de ses enfants, se battre pour les retrouver, lutter contre des escrocs etc..)

            Ou ces gens attendent le vote blanc pour exprimer leur mépris qu'ils ont pour la classe politique, espérant que cela fera ressurgir une élite politique saine.

            Ou les gens sachant qu'ils n'ont pas forcément le talent et les qualités pour faire un politique ne se présentent pas mais prient chaque jour leurs dieux/ame/etc pour que cela change, et soutiendront le bon candidat le jour ou il sera là.

            Ou à force s'être pris pour des cons, ils font autre chose.

            Bref, y a plein de raison, et chacun peux les assumer.
            Perso je comprends plus le vote blanc et le fait de pas aller voter que le pseudo vote contestataire (FN etc…) ou le vote pour le gros parti (je vote PS car je revendique un idéal extreme gauche, mais que je veux pas que l'autre il passe alors je vote PS. On prend l'autre camp et on fait la même phrase si on veux), qui eux sont surtout : j'assume pas mes idée et je me planque derrière celle des autres ou l'idée bien pensante que d'aller voter est forcément une bonne action.
            Non voter pour un connard/un voleur/un escroc (pas la peine de rayer les mentions) n'est PAS une bonne chose.
            Je ne donnerai pas les clés de la banque à un voleur.

            • [^] # Re: Je tique sur le point 2

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Ou simplement la majorité des gens n'aiment pas ces petits partis. C'est aussi ça liberté.

              Ou les gens n'ont pas le temps de s'intéresser VRAIMENT à la politique et dépensent leur énergie à sauver le quotidien.

              Ou les gens n'aiment pas la classe politique et plutôt que de perdre du temps avec des personnes qui de toutes façon ne ferons rien pour améliorer le sort de l'univers, et vous piquerons ce que vous avez économisez et tant qu'il leur en reste juste assez pour vivre, ils y a plus urgent (s'occuper de ses enfants, se battre pour les retrouver, lutter contre des escrocs etc..)

              Ou ces gens attendent le vote blanc pour exprimer leur mépris qu'ils ont pour la classe politique, espérant que cela fera ressurgir une élite politique saine.

              Ou les gens sachant qu'ils n'ont pas forcément le talent et les qualités pour faire un politique ne se présentent pas mais prient chaque jour leurs dieux/ame/etc pour que cela change, et soutiendront le bon candidat le jour ou il sera là.

              Ou à force s'être pris pour des cons, ils font autre chose.

              Ou ils préfèrent regarder TF1

              It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

          • [^] # Re: Je tique sur le point 2

            Posté par . Évalué à 6.

            Je suis tout à fait d'accord sur le rôle « chien de garde » des média traditionnels. Mais aujourd'hui, faut pas déconner : un citoyen qui veut s'informer a très largement les moyens de le faire, notamment grâce à internet. Les journalistes des grands quotidiens n'ont plus le monopole de l'information. Il me semble que internet change complètement la donne sur cette théorie de chiens de gardes.

            Un exemple simple : sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes prèt de Nantes, tu peux lire la propagande officielle dans les journaux classique de la ville, ouest France, etc. Mais tu peux aussi allez sur zad.nadir.org ou d'autres sites. Après à toi de recouper les info, et voir qui ment, qui déforme la réalité, l'information est là, devant tes yeux.

            Simplement les citoyens choississent de s'informer par ces médias traditionnels, et souvent en connaissance de cause : on sait globalement le penchant de chaque média. Et ça, que veux-tu y faire ?? Ça n'est plus une question de chiens de garde, mais d'auto-censure et d'absence de réflexion politique.

        • [^] # Re: Je tique sur le point 2

          Posté par . Évalué à 7.

          Ça tombe bien, pour les élections européennes l'année prochaine, le scrutin est proportionnel :-)

          Avec tout de même des circonscriptions (les 7 euro-régions françaises)… :-/

          Ce qui est une pure aberration selon moi, vu qu'un euro-député n'est pas là pour représenter un bout de la France mais la France entière ! C'est encore plus con que les circonscriptions législatives, vu que la "justification" de l'ancrage au territoire (qui ne tient pas la route non plus pour les députés vu qu'ils représentent la Nation, et non les collectivités, comme c'est le cas pour les sénateurs) est encore moins crédible.

          Bref, un découpage visant à limiter le nombre de places obtenues par les petites formations politiques (et je vomis sur la justification consistant à dire que ça donnerait des élus au FN !)

  • # PS ? Non merci !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Prohibition de la prostitution, loi martiale numérique… Il fera beau, le jour où je revoterai PS, tiens…

    • [^] # Re: PS ? Non merci !

      Posté par . Évalué à 3.

      T'as oublié l'augmentation de la TVA pour les centres équestres. Au PS, entre deux bouchées de caviar, ils ont dû se dire que l'équitation c'était une activité de bourgeois et que ce serait un symbole fort envoyé au prolétariat (qui c'est bien connu ne joue qu'au foot) :)

      Hollande a une politique pas très à gauche (quoi qu'augmenter les impôts c'est assez de gauche quand même, mais vu la réduction effectuée par le gouvernement précédent…) c'est le moins qu'on puisse dire, mais je me pose la question, tu préférais la politique de Sarkozy ? Sinon tu vas voter pour qui aux prochaines ?

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 20/12/13 à 10:42.

        c'est bizarre, tout le monde est pour virer les niches fiscales, sauf quand ça le touche (pécunièrement ou au moins émotionnelement).

        Je ne vois pas en quoi les centres équestres devrait avoir le droit à la TVA réduite, c'est un hobby comme un autre et donc même TVA que les autres (à moins que le foot ai la TVA réduite aussi?). Une niche fiscale en moins, c'est très bien.

        C'est quoi le soucis avec la suppression d'une niche fiscale?

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est quoi le soucis avec la suppression d'une niche fiscale?

          Le fait qu'elle soit toute seule ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est quoi le soucis avec la suppression d'une niche fiscale?

          Ca fait 12 myars de chômeurs en plus (selon les gens touchés)

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par . Évalué à 9.

        Il est toujours possible d'avoir du cheval à taux réduit.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par . Évalué à 6.

        De toute façon, les chevaux sont plus utiles dans un hachis parmentier que dans un centre équestre.

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par . Évalué à 6.

        quoi qu'augmenter les impôts c'est assez de gauche quand même

        Ça dépend de qui tu augmentes les impôts. Augmenter la TVA, par exemple, ce n'est pas considéré généralement comme étant « de gauche ».

    • [^] # Re: PS ? Non merci !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Prohibition de la prostitution, loi martiale numérique… Il fera beau, le jour où je revoterai PS, tiens…

      Le problème est que "tout le monde" est d'accord avec la prohibition de la prostitution
      Front de gauche : Abolition de la prostitution : le vote à l’Assemblée est une première victoire !

      Le Front de gauche est aussi pourri que les "gros" sur ce sujet (et après ils veulent faire croire qu'ils réfléchissent plus que les autres, la bonne blague), autant dans l'interdiction.

      Il ne va pas te rester grand monde, tous les partis politiques ou presque étant dans une mode d'interdiction…

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/12/13 à 11:43.

        C'est pas faux. Il s'agit d'une exigence de Bruxelles à ce que j'ai pu lire. Mais était-ce bien la niche fiscale à supprimer en premier ?

        EDIT : Arf, répondu dans le mauvais fil…

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je crois que tu te trompes de "répondre à" ;-)
          On va dire que tu parles de chevaux et pas de prostitution…

          "en premier", ça veut pas dire grand chose, traduit comme "qui peut passer aujourd'hui" plutôt.
          Les autres niches fiscales, faut aussi les virer, mais pour ça, il faut une majorité parlementaire (et le peuple les aime ces niches, comme leur députés).

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui, c'est une exigence de Bruxelles (pas de taux réduit sur les chevaux autre que pour l'alimentation), et ce bras de fer France/UE dure depuis 10 ans ! On ne peut donc pas dire qu'on s'est empressé de supprimer cette niche fiscale en premier…

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par . Évalué à 3.

        Le problème est que "tout le monde" est d'accord avec la prohibition de la prostitution
        Ce tout le monde qui parle des hommes politiques n'est-il pas représentatif, dans ce cas précis et sur ce sujet, de la population ou au moins d'une fraction majoritaire ?

      • [^] # Re: PS ? Non merci !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je sais pas… les ténors des Verts à l'AN ont voté contre (en tout cas, l'excellente Barbara Pompili). On verra. Ça me dérange pas de voter blanc, hein…
        En tout cas, j'aurai jamais cru que des partis de gauche se lanceraient dans une telle loi d'ordre moral.
        Sérieux, ils punissent pas la prostitution, ils punissent le fait d'y aller !!!

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          j'aurai jamais cru que des partis de gauche se lanceraient dans une telle loi d'ordre moral.

          Si tu regardes l'état d'esprit des patrons" et des sypathisant, interdire n'est pas la dernière surprise de leur part, c'est leur grande réponse à tout.
          C'est peut-être bizarre, mais moi ça ne m'étonne pas.

        • [^] # Re: PS ? Non merci !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sérieux, ils punissent pas la prostitution, ils punissent le fait d'y aller !!!

          On appelle ça l’abolitionnisme.

          • [^] # Re: PS ? Non merci !

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            bon vite fait car de toutes façons c'est impossible de discuter sur ce sujet "sensible", l'abolitionisme est tout l'inverse du sujet (c'est interdire une obligation, ici on interdit une liberté, l'abolition de la peine de mort n'a jamais eu pour but d'interdire à une personne de se suicider).
            Ca n'a rien à voir, à part pour ceux qui veulent trouver un mot noble pour un acte qui ne l'est pas.

            tiens, pour faire comme le PG/FG/machin chose quand ça l'arrange de mélanger les partis : PG/PS/UMP, tous pareils, tous pourris.

            • [^] # Re: PS ? Non merci !

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              c'est impossible de discuter sur ce sujet "sensible"

              C’est la phrase typique de ceux qui fuient un débat. En réalité, ça veut dire : « je préfère camper sur mes positions plutôt que de reconnaître que j’ai pu avoir tort ».

              l'abolitionisme est tout l'inverse du sujet

              Désolé de te décevoir, mais c’est le mot employé pour décrire le fait de punir les clients de prostitués (bien sûr c’est une définition grossière, mais l’article de Wikipedia explique bien mieux les choses).

              Le fait de punir les prostitués s’appelle la prohibition.

              l'abolition de la peine de mort n'a jamais eu pour but d'interdire à une personne de se suicider

              Effectivement. Si ça avait été le cas, on aurait appeler ça la prohibition de la mort non-naturel. Mais comme c’est complètement con, on a préférer interdire à l’État de tuer des gens et on a appelé ça l’abolition de la peine de mort.

              Exactement comme le fait d’interdire à des personnes de profiter du corps d’une autre contre de l’argent s’appelle l’abolition de la prostitution.

              PG/PS/UMP, tous pareils, tous pourris.

              Tu mélanges, c’est le FN qui dit ce genre de chose.

              • [^] # Re: PS ? Non merci !

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Je ne cherche pas à fuir, mais la discussion a déjà eu lieu.
                Et tu es convaincu que tu es "pour le bien" et trouveras, comme ceux qui te plussent, toutes les raisons pour interdire un truc et pas ce qui va avec (parce que ton corps, tu le "vends" à tout le monde dès que tu travailles, et "bizarrement" faux cul fait qu'on interdit qu'un travail précis sans expliquer pour quelle raison c'est différent, à part sa morale qu'on veut imposer aux autres).

                Tu veux abolir, vraiment? donne de l'argent à tout le monde pour qu'il puisse vivre descenment. Ici, on s'interesse à la bonne morale dans l'affichage, aucunement au sort des prostituées qui continueront à faire leur travail pour pouvoir vivre, ce sera juste plus dangereux, tout simplement car on interdit sans fournir la moindre alternative (que de l'affichqage).

                Toujours autant faux cul.
                C'est triste, le PG ne change pas, interdire, interdire… Sans aucunement améliorer la vie des gens (ça, il en a rien à foutre, c'est son bien-être perso qui l'interesse). Juste que pour une fois il est en phase avec l'interdit des gros partis.
                Je vous défie de vous interesser aux gens que vous voulez faire encore plus souffrir en réalité. Et de vous intresser à tous les gens qui ont le même problème de "contrainte économique" (dont moi, j'aimerai ne pas utiliser mon corsps, mais aussi les éboueurs etc dont vous n'avez rien à foutre qu'il fassent ça par contrainte économique, car votre excuse de contrainte n'est que foutaises)

                Voila, je t'ai répondu, non je ne fuis pas, juste que tu ne comptes pas réfléchir au sujet et tu comptes continuer à sortir des excuses pourries pour interdire suivant ta bonne morale. Tu camperas sur tes positions aussi, la différence est que tout argumentation ne tient pas plus de 5 minutes de réflexion logique car les raisons invoquée ne sont pas les raisons réelles (bien moins nobles).

                • [^] # Re: PS ? Non merci !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  parce que ton corps, tu le "vends" à tout le monde dès que tu travailles

                  Je vends ma force de travail, pas mon corps.

                  Mon employeur n'a aucun droit particulier sur mon corps.

                  Juste que pour une fois il est en phase avec l'interdit des gros partis.

                  On est également en phase avec les « gros partis » sur la peine de mort, c'est mal ?

                  • [^] # Re: PS ? Non merci !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je vends ma force de travail, pas mon corps.
                    Mon employeur n'a aucun droit particulier sur mon corps.

                    Cpareil pour les putes, hein, t'en fais pas cque tu veux de la madame.

                  • [^] # Re: PS ? Non merci !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    euh quand je bosse, je vends un peu plus que ma force de travail.
                    quand un déménageur déménage ou un agriculteur ou un boxeur travail, il vent son corps (dans le même sens qu'une prostituée vend le sien).

                    Le plus symptomatique ce sont les volontaires pour les tests de médicaments, où c'est vraiment (au sens littéral là) ton corps qui est rétribué.

                    Et dans toutes ces professions, on ne pense pas à les interdire pourtant.

                    • [^] # Re: PS ? Non merci !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 24/12/13 à 10:42.

                      Ne parlons pas des ouvriers du batiment qui se gèlent dehors, ni les footballeurs/cyclistes/gymnastes qui se flinguent litéralement le corps.
                      Ne parlons surtout pas des assurances accident qui sont la que pour le fun tellement travailler ne blesse jamais personne.

                      Ce genre de phrase tout pourrie qui ne tient pas 5 secondes (encore plus court que d'habitude) que pour convaincre ceux qui veulent être convaincu, c'est soit du faux-cul un max pour ne pas avouer la vraie raison de la volonté d'interdire (honte?), soit une très grande stupidité (on va dire que ce n'est pas le deuxième possiblité, ça n'en fait quand même pas quelque chose de noble que de ne pas assumer ses idées).

                      C'est toujours aussi rigolo (vaut mieux en rire que d'en pleurer parce que bon, ces personnes jouent avec la vie d'autres, les flinguent en leur privant d'un travail sans pour autant leur en fournir un autre, ça leur ferait sortir de l'argent, faut pas déconner, que ces personnes crèvent) de lire des phrases aussi pourries pour que les gens arrivent à s'auto-convaincre et se cacher leur idées qu'ils n'arrivent pas à assumer en public.

                      Triste monde où les gens arrivent à sortir un argument sans en assumer les conséquences (ici, il faudrait interdire beaucoup de professions, toutes les professions qui font usage du corps, soit toutes les professions "manuelles" ou sportives, et bizarrement une seule profession est visée, bizarrement elle concerne une activité " pas morale", comme c'est bizarre…)

                      Et comme j'avais mis dans mon premier messages, ça ne fait que se répéter, avec les mêmes "arguments" pourris, rien à faire, l'objectivité n'est pas autorisée, interdit de réfléchir sur ce sujet, on accuse les autres de s'arc bouter, mais snas réfléchir sur soit-même, réfléchir juste un peu. Inutile d'essaye d'expliquer, le sujet est ailleurs, rien à voir avec les "arguments" sortis.

                      • [^] # Re: PS ? Non merci !

                        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                        Merci, Zenitram, du fond du cœur. Je t’ai mis des +1.

                      • [^] # Re: PS ? Non merci !

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Quand vous travaillez chez McDo', vous n'êtes pas la viande!

                        C'est ce qu'avait répondu une prostituée à ce genre d'arguments.

                        Quand vous aurez fait une passe, peut-être que vous aurez quelque chose à dire sur le sujet, quand ce sera devenu votre seul gagne-pain et votre unique qualification sur le marché du travail, là vraiment vous pourrez parler de la condition prostituée.

                        En attendant, au mieux c'est de l'intellectualisme forcené, au pire de l'indécence pure. Et je rappelle pour finir que si pour vous le corps est indifféremment le corps, au yeux de la loi il y a bien une différence: si contre votre gré on vous met volontairement un doigt dans l'œil, c'est une agression (correctionnelle), si on vous le met dans le cul, c'est un viol (assises).

                        • [^] # Re: PS ? Non merci !

                          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                          Sur ce point-là, tu as raison : on n’a pas assez entendu les prostituées elles-mêmes. Ni les clients, d’ailleurs…
                          Les seuls qu’on a clairement entendus, c’est les mère-la-pudeur du PS, ça oui !

                          Avec cette loi, on est en plein dans l’extension du domaine de la lutte.
                          Les beaux sociabilisés qui peuvent baiser viennent faire la morale et humilier, une fois de plus, les moches désociabilisés, les petits gros, les oubliés de la baiser, en leur supprimant le seul plaisir charnel qu’ils pouvaient encore avoir. Ne reste plus que la misérable masturbation devant Youporn…
                          Dans un monde ultra-sexualisé, la misère, c’est pas seulement l’argent et la bouffe.

                          Je suis pas près d’oublier ce sale coup d’ordre moral fait aux petites gens par ceux qui sont censés les défendre.

                          • [^] # Re: PS ? Non merci !

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Les beaux sociabilisés qui peuvent baiser viennent faire la morale et humilier, une fois de plus, les moches désociabilisés, les petits gros, les oubliés de la baiser, en leur supprimant le seul plaisir charnel qu’ils pouvaient encore avoir.

                            La plupart ne vont pas aux putes, hein. L'argument est totalement à côté de la plaque.

                            Et au fait, je rappelle que la masturbation n'existe pas pour rien. C'est complètement débile de prétendre que la prostitution est la seule soupape d'un désir sexuel esseulé.

                          • [^] # Re: PS ? Non merci !

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Déjà, si le gars est vraiment pauvre, il y a de bonnes chances que son budget putes soit assez restreint (pour le gars au RSA, qui a non mais bien le droit sacré de tirer les meufs comme tous ces salauds de riches, j'ai vraiment du mal à voir). Ensuite, en admettant qu'il économise sur l'année pour le Noël de Popaul, ce ne sera certainement pas assez pour avoir autre chose qu'un coup vite fait, missionnaire obligatoire et « hé! ho! on n'a pas toute la journée, abrège ou c'est plus cher! »; car, oui, par un insondable mystère, vendant des rapports pour la plupart non-désirés, les putes ont tendance à s'intéresser plus au blé qu'aux manques de leurs clients. De là à affirmer que te prendre par ta main attentionnée est un marché plus satisfaisant qu'aller culbuter une fille pour qui tu n'es — ne soyons pas faux-cul — bien souvent qu'un mauvais moment (de plus) à passer, il n'y a pas des kilomètres.

                            Voilà pour le factuel. Maintenant, si je reboutonne mot col de dame-patronnesse, laisse-moi te dire que la parole des clients, je n'en ai franchement rien à carrer. Pour moi c'est du même ordre qu'un mec qui m'expliquerait que, recueillant une de ses amies à la rue, il en a profité pour enfin tirer un coup en comptant qu'il était difficile à sa désormais débitrice de lui refuser. Ça ne relève certes pas du pénal*, mais il n'y a vraiment pas de quoi être fier et ça ne mérite rien d'autre qu'un silence consterné.

                            * cette loi est effectivement hypocrite, pas à cause de ces pauvres connards de clients, mais parce qu'étant donné le marché du travail, sauf à infantiliser les prostituées (qui doivent être assez au courant qu'elles peuvent aller bosser au SMIC chez Lidl), les dispositifs de sortie de la prostitution devront avoir les dimensions d'un programme spatial pour être efficaces. On est donc bien partis pour au final avoir autant de prostituées qu'avant mais, tadam!, hors de l'espace public.

                            • [^] # Re: PS ? Non merci !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              ces pauvres connards de clients

                              Nous y voila donc… La morale, le jugement personnel, alors que ça ne te concerne pas, et que personne n'est blessé en sortant (accord entre deux adultes consentants, du moins la pute est autant consentante que l'ouvrier du bâtiment, la contrainte économique est la même).
                              C'est plus clair maintenant : le problème n'est pas la personne (la pute), mais ta morale sur le sacré qu'on bafouerait.
                              Comme toute morale personnelle, c'est lourd qu'on essaye de l'imposer aux autres. toujours aussi forts ces donneurs de bonne morale, pour qui les autres doivent obéir à leur morale, ça ne peut être différent.

                              Moi, je trouve que ces connards d'acheteurs de voitures qui font souffrir les employés à la chaine devrait avoir les mains coupées. chacun sa morale, tu veux imposer la tienne, pourquoi n'aurais-je pas le droit d'imposer la mienne? Surtout que le besoin de voiture est loin d'être primordial, on peut vivre sans (même pas besoin de se branler, suffit d’utiliser les transports en commun)

                              Toujours ces donneurs (imposé, donner n'est pas assez) de bonne morale, avant les homos c'était le mal à interdire, ça ça commence à disparaître (mais c'est lent), l'avortement c'est horrible aussi, et les clients de prostituées sont des connards horribles qu'il faudrait enfermer car la peine de mort est interdite, zut. C'est juste pourri cette volonté d’imposer sa morale aux autres, on est bien loin de l'affichage "vouloir protéger" (comme toujours avec les donneurs de morales qui disent une chose mais en font une autre)

                              • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                Posté par . Évalué à 6.

                                et les clients de prostituées sont des connards horribles qu'il faudrait enfermer car la peine de mort est interdite, zut

                                Oui, oui, châtrés préalablement si possible, tu as tout bien compris ce qu'il fallait retenir de mon message.

                                Bon allez, quand est-ce que tu nous racontes ta première passe, puisqu'il n'y a pour toi aucune différence entre laisser le premier quidam venu jouir dans ta bouche ou dans ton cul et le développement informatique? Tu vas pas jouer ton faux-cul, rassure-moi?

                                Parce que bien entendu, toi si ta gamine te déclare à 15 ans qu'elle veut faire pute, ta première réaction, en accord avec ta chère morale, ce sera « mais bien sûr ma chérie, c'est un très beau métier dont on aura toujours besoin, en plus jolie comme tu es tu vas te faire beaucoup d'argent ». Et si ta nana décide demain de plaquer son boulot pour se mettre au pain de fesse, ça n'aura absolument aucun impact sur votre vie de de couple: pas de ce moralisme-là chez toi.

                                Sérieux, sois un peu honnête avec toi-même trente secondes avant de soutenir mordicus n'importe quoi. Car en attendant, si je suis peut-être faux-cul de soutenir que pondre du code et se faire mettre par n'importe qui pour de l'argent sont deux choses qui n'ont pas grand chose à voir, je remarque que pour ceux qui soutiennent le contraire, la prostitution c'est toujours très bien quand c'est le cul des autres.

                                • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Et si ta nana décide demain de plaquer son boulot pour se mettre au pain de fesse, ça n'aura absolument aucun impact sur votre vie de de couple: pas de ce moralisme-là chez toi.

                                  Belle démonstration de ce que tu ne veux pas comprendre : tu parles de toi, de moi, sans essayer le moins du monde de comprendre que TA morale et MA morale n'ont absolument rien à voir avec le sujet.
                                  Voila, tu démontres bien que c'est la morale qui te dirige, et que tu veux imposer ta morale aux autre, sans laisser la moindre libertés aux autres. Ton argument pourri, c'est le même que ceux qui veulent pendre les homosexuels et les avorteurs.
                                  Merci, tu viens de prouver encore une fois que ta morale est celle que tu veux imposer aux autres, tu démontres très clairement que pour toi il devrait être interdit de penser autrement que comme toi, la belle dictature de la pensée unique.
                                  Belle démonstration, on a bien la démonstration que l'important n'est pas de penser aux pauvres personnes qui souffrent, mais de conforter sa morale. C'est du pur égoïsme, mais rien de nouveau, les personnes qui veulent interdire n'ayant aucune pensée pour les gens qui vont sûbir cette loi (ce n'est pas ce qui interresse, le but est d'appliquer religieusement le principe d'imposer sa morale aux autres)

                                  Sinon, moi ça me ferait mal que mon gamin soit footballeur, il se donnerait en spectacle. J'espère ue tu respectera ma morale et appuiera l'interdiction du football.

                                  NON, ON N'A RIEN A FAIRE DE TA ET MA MORALE.

                                  Le jour où les gens laisseront les autres tranquille avec leur morale, on aura fait un grand pas. Ce n'est évidement pas encore pour aujourd’hui.

                                  PS : Etant déjà sorti avec une personne dont tu abhorres le métier, désolé de t'annoncer que ton attaques fait pshit, j'en rigole.. Ce n'est pas une honte, j'ai d'ailleurs une pensée aussi pour les couples d'homos qui doivent se cacher, et comme les prostituées qui doivent cacher leur métier et les conjoint de prostituées qui doivent aussi le cacher, à cause de cette foutue morale, c'est même combat contre la foutue morale. Par contre je peux te dire que je connais le domaine mieux que toi du coup, et que la plupart de ces personnes à qui tu veux interdire leur métier (on ne parle pas d'obligation, c'est condamné par la loi depuis longtemps et n'est pas le sujet, sinon on appliquerait bien plus les lois sur l'esclavage) te dise merde, et te diraient que ton aide pourrie, ce n'est pas une aide, c'est leur pourrir la vie encore plus que ce qu'elle est, et qu'elle attentent une offre d'emploi de ta part avec la même rémunération toi le donneur de leçons. Contrairement à toi, je respecte ces personnes. Sur ce, je vais m'arrêter, de toutes façon c'est perdu pour le moment, les moralisateurs ont gagné cette bataille (tout comme les moralisateurs espagnols vont gagner la bataille contre l'avortement, il y a parfois des retours en arrière dans les libertés…)

                                  • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    ON N'A RIEN A FAIRE DE TA ET MA MORALE

                                    Visiblement, tu n'en as même rien à faire de ce que j'écris, mais ça ne t'empêche pas de répondre. Juste comme ça, par curiosité:

                                    1. j'ai soutenu qu'il fallait pénaliser les clients et que cette loi était bonne.
                                    2. je m'en suis pris directement aux personnes prostituées.

                                    Voilà, juste ça. Parce que c'est bien de s'exciter (ton P-S. avec choux, carottes et le chat de la voisine que tu connais bien mieux que moi est simplement grandiose), mais j'espère pour toi que tu es meilleur en analyse de code qu'en lecture de texte.

                                    Bon réveillon quand même!

                                • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Parce que bien entendu, toi si ta gamine te déclare à 15 ans qu'elle veut faire pute (…)

                                  Tu ne peux pas imaginer la réaction de certains parents quand ils apprennent que leur gamine a une petite amie… Réaction qui va jusqu'à "renier" la personne (="je refuse de te voir tant que tu ne reviens pas dans le droit chemin, tu n'es pas mon enfant"). Moi je connais, ayant eu aussi (oui, étant curieux et ouvert avec tout le monde sans juger de leur actes qui n'a aucun impact sur les autres, je rencontre plein de gens déviants, qui sont des enfoiré(e)s à ne pas suivre les règles de la "bonne morale") l'occasion de discuter avec des personnes à qui ça arrive d'avoir des parents qui sont super pas heureux d'un "choix" de leur progéniture car la société leur dit que la morale veut ci ou ça. Je peux te prendre les mêmes exemples où les enfants ne disent pas à leur parent qu'elles se sont fait avortée, "ça les tuerait" (tu remarquera que l'acte est fait quand même, il est juste caché à cause de la bonne morale), oui je parle à chaque de liberté des gens à faire ce qu'il veulent de leur corps suiveur LEUR morale sans que les autres ne jugent.

                                  Alors pose-toi la question de savoir jusqu'où peut aller ta façon de penser avec ta morale… Car tu prend un exemple de morale acceptée aujourd'hui comme "le mal", mais cet exemple de "non joie" sur l'enfant est généralisable à beaucoup de choses, et tes "arguments" sont très identiques à ceux utilisés par d'autres personnes.

                                  Bon, j'avais dit que j'arrête, je vais essayer… De toutes façons, comme dit au premier commentaire, impossible de discuter avec les gens qui veulent imposer leur morale aux autres sans donner la libertés aux autres d'avoir une autre morale que la leur.

                                • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                  Sérieux, arrête de vouloir penser pour les autres, OK ? Et de croire que ta pensée doit être imposée aux autres.
                                  Qu'est-ce que t'en sais de comment je réagirai si mes filles m'annonçaient ça, hein ?
                                  Tu me fais penser à ce clip pourri du MJS…
                                  Les hommes qui veulent faire l'amour et qui n'ont que les prostituées pour bien vouloir s'intéresser à eux NE SONT PAS DES SALAUDS.
                                  Les salauds, c'est ceux qui veulent leur retirer ce dernier plaisir et de les laisser crever dans leur frustration et leur solitude.
                                  Ou alors merci de bien vouloir leur envoyer des bénévoles.

                                  • [^] # Someone is WRONG on the Internet!

                                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 25/12/13 à 20:38.

                                    Bon, je ne devrais pas répondre, mais vous me faites vraiment bien marrer tous les deux, parce s'il y en a qui font la morale à deux balles ici, c'est bien vous: vous êtes les seuls ici à raisonner en terme de dignité.

                                    En gros, votre raisonnement, c'est: « les prostituées sont des personnes aussi dignes que moi, donc je suis une prostituée », ce qui vous permet ensuite par contraposée de m'accuser de mépriser ces dernières parce que, précisément, je conteste que vous ayez quoi que ce soit à voir avec elles.

                                    Or, déjà, le raisonnement de base est complètement foireux. Remplacez prostituées, par noirs, toxicos, handicapés, clandestins, etc. l'antécédent restera vrai mais le conséquent sera juste… comme maintenant: risible.

                                    Ensuite, être traité comme de la viande n'est ni digne ni indigne, c'est surtout violent. Si vous n'êtes pas foutu de vous représenter que balader votre langue sur le gland d'un mec que vous ne désirez pas pour le faire éjaculer dans dans votre bouche, sentir ses mains moites sur votre cou, son odeur corporelle, et tout ce qu'implique une telle proximité des corps, est une violence sans commune mesure avec être astreint à travailler sur du code laborieux et inutile, et bien allez-y, engagez votre sacerdoce et allez soulager vous-mêmes la misère de ces pauvres clients, qui fait couler de si grosses larmes de crocodile.

                                    En attendant que vous vous payiez d'autre choses que de mots, pour moi et les gens qui ont deux sous d'imagination (si vous ne pouvez pas faire cette expérience mentale avec vous-mêmes, imaginez un de vos proches) faire du développement chiant restera nettement plus désirable que tailler des pipes. Or comme faire subir une violence à quelqu'un qui ne vous a rien fait — fusse pour compenser une violence qu'on vous fait par ailleurs — définitivement c'est mal (ma morale est ici aussi élémentaire que ça, tout le reste, digne pas digne, je m'en fous), je n'ai aucun complexe à dire que les pulsions inassouvie des clients, c'est leur problème, qu'ils n'ont qu'à gérer à la main (ou en se suçant entre eux, si effectivement avoir des rapports non désirés est si facile et inconséquent que vous le soutenez — entre personnes d'égale dignité, précisément, ce qui vaudrait pour les prostituées vaudrait aussi bien pour eux).

                                    • [^] # Re: Someone is WRONG on the Internet!

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 25/12/13 à 22:23.

                                      c'est surtout violent.

                                      Pas plus violent que de faire 160 heures/moi derrière une caisse à carrefour. En tous cas pour certaines personnes et pour ces personnes, c'est clair : plutôt se suicider que de faire ce métier payé au lance pierre, question de point de vue).
                                      Ah j'avais oublié : tout le monde doit penser comme MrSpackMan, toute personne ne pensant pas comme MrSpackMan ne devrait pas exister, c'est la morale de MrSpackMan ou rien.

                                      On a bien la confirmation que c'est uniquement une histoire de morale personnelle imposée aux autres.

                                      PS : des métiers violents, il y en a d'autres (sérieux, tu t’intéresses aux "métiers pénibles"? La violence de certains métiers sur le corps est bien pire, il y en a même qui en meurent), bizarrement on ne parle que d'un métier… Je suis personnellement pour interdire les métiers violents, comme cette notion change suivant les personnes, ça revient à interdire toute contrainte économique pour tous les métiers (et non pas un seul car MrSpackMan a décidé que ce métier était violent et que tout le monde devrait penser pareil).

                                      PPS : tu peux pas imaginer comment certaines personnes décrivent l’homosexualité : c'est "violent" de se faire enfiler par le cul, personne ne peut aimer ça, c'est évident voyons, il faut castrer les homos pour leur protection. C'est exactement ce que tu dis la en imaginant que tout le monde doit penser la même chose. Ton "argument", il est très très utilisé dans d'autres domaines, j'espère pour tes principes que tu assumes ton argument. A moins que… Cet argument soit qu'une excuse pour une autre raison moins avouable?

                                      Monde pourri où les gens veulent imposer leur morales aux autres, où toute personne "déviante" n'a pas le droit d'exister :(. Ce n'est pas une question de "Someone is WRONG on the Internet!", juste un "tout le monde doit avoir la même morale que moi". Je n'ai pas demandé à ce que tu penses comme moi (je ne t'impose rien, je n'ai rien contre l'idée que tu ne veuilles pas faire ce métier), toi tu demandes (euh… Tu veux imposer même) aux autres d'être comme toi. Question de tolérance (et surtout d'intolérance à ce qui n'est pas comme soit)

                                      • [^] # Re: Someone is WRONG on the Internet!

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        En introduction, déjà: être accusé d'imposer ma morale par un mec qui passe littéralement son temps à ça (j'ai quand même attendu de lire trois fois l'abyssale connerie « développeurs/prostituées même combat », avant de réagir), à longueur de fil, sur tous les sujets, au point qu'on se demande si son vrai boulot c'est pas community manager sur LinuxFR, je pense que je m'en remettrai, ce n'est effectivement pas la peine de perdre ton temps avec ça.

                                        Ensuite, si au lieu de parler, comme d'habitude, du haut de ton perchoir, tu te mettais 30 petites secondes à la place des gens, non pour te demander s'ils sont ci ou ça mais plus simplement comment ils peuvent fonctionner, il y a deux trois choses qui te sauteraient aux yeux.

                                        Par exemple que dans une relation sexuelle normale, chacun prend en compte le désir de l'autre, et que le seul fait de décider que « on va faire comme je veux parce que toi ton désir on s'en fout », c'est en soi violent, de sorte que si une nana prend son pied avant toi et te déclare « c'est bon j'ai eu ce que je voulais, sors de là et finis-toi à la main si tu peux, moi j'en n'ai plus rien à cirer », tu vas te sentir légèrement maltraité.

                                        Or, et peu importe s'il se comporte ensuite comme le dernier des bourrins ou le plus onctueux des gentlemen, c'est très précisément le droit d'exercer cette violence que le client achète à la prostituée, il paye pour le droit de s'en foutre, pour que gérer cette violence demeure le problème exclusif de la prostituée, qui sera donc priée de garder le sourire et mettre un peu d'entrain à la manœuvre.

                                        Tu la saisis la différence maintenant (je me doute de la réponse, mais bon)? quand tu vas acheter tes frites chez MacDo., tu payes pour… des frites! pas pour que le manager harcèle ses employés. De sorte que tu peux ensuite te sentir solidaire de ceux-ci quand ils se retournent contre les vrais responsables de leur maltraitance. Car s'il n'est écrit nulle-part que faire des frites doive être un calvaire quotidien, en revanche, et hormis peut-être dans ton esprit taré, quelques soient les conditions et peu importe comment les victimes arrivent à faire avec ça, avoir des relations sexuelles où ton désir compte pour rien sera toujours (dans les termes mêmes), une violence.

                                  • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    Sérieux, arrête de vouloir penser pour les autres, OK ? Et de croire que ta pensée doit être imposée aux autres.

                                    C’est comme ça que fonctionne la République. La seul question que doit se poser le citoyen c’est : « qu’est-ce qui est dans l’intérêt général ? ». Ici, dans le débat sur la prostitution, le peuple a choisi d’élire des personnes qui considèrent que l’intérêt général c’est l’abolition.

                                    • [^] # Re: PS ? Non merci !

                                      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                      Tout comme il n'y a pas si longtemps le peuple a choisi d’élire des personnes qui considèrent que l’intérêt général c’est d'interdire aux femmes de voter.
                                      Et? Ca en fait quelque chose de noble?
                                      On est bien dans l'idée de faire chier les autres, de leur enlever des libertés, car une majorité a décidé ainsi.
                                      Aucunement d’intérêt général.

                                      D'ailleurs, très très rigolo, je ne t'ai pas lu dire la même sur promulgation du Patriot Act à la française sans opposition, mais on est d'accord que tu considères cette loi comme une très bonne loi car le peuple a choisi d’élire des personnes qui considèrent que l’intérêt général c’est cette loi, ou est-ce que ce genre d'argument ne fonctionne que quand ça t'arrange?
                                      Vivement que le parlement interdise le logiciel libre, Arcaik la défendra au nom de l'intérêt général. D'ailleurs, je t'ai connu plus virulent sur le choix de l'interêt général du peuple… Maintenant, avec ta jolie phrase, tu ne peux être que d'accord avec le parlement, quoiqu'il décide. Je retiens ta phrase, car je te la balancerai quand tu te plaindras que l'interêt général n'est pas dans tes idées, tu devras, pour être honnête avec toi-même, te taire car l'interêt général est plus fort que tes idées.

                                      Ah c'est beau… On en rigolerai si des vies n'étaient pas en jeu. C'est fou comme les gens sont capables d'inventer un argument quand la loi leur plait, et son opposé quand la loi ne leur plait pas. Quel faux-cul, encore plus faux-cul que les précédents "arguments".

                            • [^] # Re: PS ? Non merci !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                              Merci, c'est bien ce que je pensais… Ton dégoût de la chose et des personnes en présente, vaguement transformé une hypocrite compassion pour les prostituées suinte de chacune de tes lignes.
                              Une loi d'ordre moral, ni plus ni moins.

  • # Vous êtes tous inutiles. (Ceux qui se reconnaîtront)

    Posté par . Évalué à -5.

    Cette réflexion personnelle me vaudra peut-être quelques avis négatifs, mais vos chamailleries n'avancent à rien. Vous êtes tous parfaitement inutiles, vos intelligences et réflexions sont gâchées à frapper ainsi vos idées dont la vacuité n'est certainement pas à trouver dans vos convictions, mais bien dans leur intérêt.

    Je vous vois, pantins qui crachotent, parfaitement futiles, parfaitement impuissants, parfaitement mauvais les uns envers les autres, parfaitement convaincus et immobiles, parfaitement fiers de vos maigres connaissances, à perdre votre temps à ne pas tomber d'accord sur ce qui est mal mais à ne surtout pas agir pour ce qui est bien.

    Vos fébriles idées énoncées comme celles des modèles que vous haïssez, vous êtes et resterez d'accomplis gâcheurs de culture et d'éducation.

  • # Le FN qui soutient les citoyens dans le domaine des communications...

    Posté par . Évalué à 5.

    … jusqu'à ce qu'un jour (pitié, NON) ils se fassent élire et vont nous balancer tout un tas de saloperies dans le genre.

    C'est sûrement ce que tu dis finalement par "sans avoir encore eu l'occasion de montrer sa duplicité" (mais il est vendredi samedi, il est tard tôt, alors je suis pas certain).

    Le PS, qui se battait quand ils étaient dans l'opposition contre Hadopi, Loppsi… [1] [2] nous inflige ce truc ?! Ils sont sérieux ? Il s'est passé quoi entre temps ?

    Y'a quelque chose qu'il va falloir m'expliquer. Ou pas d'ailleurs, parce qu'avant Noël, j'aimerais éviter de me pendre !

    Comment peut-on continuer à leur faire la moindre once de confiance quand on voit ça ?

    [1] http://www.pcinpact.com/breve/64247-martine-aubry-ps-abrogation-hadopi-loppsi.htm
    [2] http://www.pcinpact.com/news/61952-conseil-constitutionnel-loppsi-filtrage-blocage.htm

    • [^] # Re: Le FN qui soutient les citoyens dans le domaine des communications...

      Posté par . Évalué à 5.

      Il s'est passé quoi entre temps ?

      Ils sont devenus la majorité. Le pouvoir ça vous change un homme et ses opinions.

      Comment peut-on continuer à leur faire la moindre once de confiance quand on voit ça ?

      Bah voilà, tu viens de comprendre le problème de l'abstention : ce sont les mecs qui n'ont pas oublié certains détails et en ont conclu que la politique est un monde à part, que ça ne sert à rien de participer.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.