Journal Un article sur la compression sonore (compression de la dynamique)

Posté par .
Tags : aucun
17
11
jan.
2010
Bonjour lecteur,

un article du Figaro sur la très irritante compression dynamique omniprésente :

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/01/11/01004-20100111ARTFIG(...)

L'inconvénient de la compression : « La dynamique, c'est-à-dire la différence entre un niveau sonore fort et un niveau faible, a disparu. Il y a une sorte de «rail» sonore compact et continu. «Tout est collé. Il n'y a plus de respiration, plus rien de souple ni de chatoyant», déplore Mélanie Thiébaut, chef d'orchestre. «C'est fort tout le temps. Il n'y a plus aucune nuance sonore», analyse de son côté le chanteur Maxime Le Forestier. »

L'article est accompagné d'une video explicative.

A quand l'interdiction de la bouillie sonore dans les pubs que l'on puisse de nouveau sortir le soir ?
  • # Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

    Posté par . Évalué à 2.

    … que Carla Bruni pour la santé des oreilles, c'est ce que j'avais retenu d'un article de Télérama (pas sûr). La raison était que le son de Led Zeppelin n'était pas compressé du moins pour les vieux enregistrements.
    Ce qui était plutôt bien puisque ça colle avec mes goûts musicaux :)
    • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      C'est pas vraiment comparable...compression ou non, de toutes façon niveau richesse musicale il y a déjà un faussé énorme entre la Carla et le Zeppelin. Je suis pas convaincu que les œuvres de la miss méritent le support microsillon, par contre le Zeppelin oui c'est sur !

      And she's buying a stairway...to heaven...
    • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

      Posté par . Évalué à 10.

      Et comme une image explique mieux les choses, il suffit d'ouvrir des fichiers musicaux dans Audacity (ou tout autre logiciel du genre) pour rendre assez évident tout le mal que fait la compression.

      D'abord, Led Zeppelin, Stairway to Heaven : http://sd765.sivit.org/~lbuffler/led_zep.png

      Ensuite, un truc récent (en l'occurrence, The Killers, mais ça pourrait être à peu près n'importe quoi sorti ces dernières années) : http://sd765.sivit.org/~lbuffler/killers.png

      La différence s'entend surtout au niveau de la batterie. Pour Led Zeppelin, chaque coup est net et bien audible, sur l'autre chanson, c'est juste un vague bruit de fond.
      • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

        Posté par . Évalué à 2.

        La différence s'entend surtout au niveau de la batterie

        Tous les groupes n'ont pas la chance d'avoir un John Bonham comme batteur. D'autre part, pour le son de Led Zep, il ne faut pas oublier que Jimmy Page est un vrai magicien de studio, sachant placer ses micros, n'hésitant pas à sortir la batterie pour l'enregistrer dans des pièces plus grandes...
        J'entendais Eddy Mitchell l'autre jour, il ne disait pas autre chose: aujourd'hui, les ingés du son ne savent plus poser des micros et prendre le son car chaque instrument est enregistré séparément puis traité dans Pro tools...
        • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ou alors ils font du punk. C'est Nick Mason, batteur des Pink Floyd, qui disait (après avoir travailler avec un groupe de punk) : "ils mettent autant de temps pour enregistrer un disque que les Pink Floyd pour placer les micros".

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et bien moi, j'aime bien la méthode : on enregistre en direct, on touche le moins possible et on balance.
            Maintenant, on trouve des groupes soit disant punk qui travaillent a fond le son, et bien moi ça me gave, je préfère un son un peu crad (bon il faut que ce soit écoutable aussi) mais spontané.
            • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je ne critique pas la musique punk (j'apprécie beaucoup le travail des Velvet Underground dans ce domaine), c'est juste une remarque sur les ingés qui ne savent plus poser des micros.

              "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

              • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

                Posté par . Évalué à 1.

                ... le travail des VU dans le domaine du punk !?! Gné ?
                • [^] # Re: Mieux vaut écouter Led Zeppelin…

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le White Light/White Heat, spécialement "I heard her call my name" qui a influencé le punk avec son côté "noisy" et par son usage massif de distorsion. C'est, d'après Wikipedia, ce qu'on appelle du proto-punk.
                  Je suis pas un expert de la musique punk, mais le White Light/White Heat sonne pour moi plus punk que rock.

                  "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                  • [^] # punk

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Ouais qui a influencé le punk sans doute... Mais comme le punk c'est à partir des 70's et que le Velvet c'est plutôt 60's ça m'a fait marrer !

                    proto punk ? pfff faut qu'ils se calment sur wikipédia ;o)
                    • [^] # Re: punk

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Disons que c'est délicat de tracer une ligne et dire "ça c'est du punk". Le deuxième album des VU contient les éléments majeurs du punk, plus que d'autres styles, donc on peut admettre que c'est plutôt du punk. Album "noisy", enregistré en 2 jours, utilisation massive des distorsions, pas forcément mélodique ... On est pas très loin du punk.

                      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                      • [^] # Re: punk

                        Posté par . Évalué à 0.

                        ... sauf si on dit que le punk c'est dans les années 70 que ça a commencé. Parce qu'à ce compte là Wagner faisait du death metal !

                        Je plaisante hein, ça me fait marrer de discuter sans fin de toutes ces histoires de styles, mais au final c'est pas ça l'important.
                        • [^] # Re: punk

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          ... sauf si on dit que le punk c'est dans les années 70 que ça a commencé.
                          C'est clair, 1968 c'est pas les années 70 ... mais presque. Et comme on le sait tous, un style musical ça apparaît subitement. Le punk est apparu précisément le 1 janvier 1970 à 00h00m00s ... Des extra-terrestres l'ont fait apparaître, du coups il ne prend ça source dans aucune musique précédente, rien et Pete Townsend, pas ça recherche de vitesse à la guitare, n'a influencé aucun groupe de punk, les Velvet Underground avec leur album qui sonne punk n'ont jamais influencé aucun groupe de punk, le garage rock des années 60 n'a eu aucune influence sur le punk, ...

                          Parce qu'à ce compte là Wagner faisait du death metal !
                          Et si un jour j'invente un style, je dirais que mes influences sont les Velvet Underground, Yes, Jean-Sébastien Bach, Lou Reed et Pink Floyd, donc pourquoi pas Wagner dans le death metal.

                          Je plaisante hein, ça me fait marrer de discuter sans fin de toutes ces histoires de styles, mais au final c'est pas ça l'important.
                          Ça sert à savoir que Lou Reed c'est le plus grand, donc c'est important. Les Pink Floyd aussi. Yes un peu aussi quand même. Bon ok Eric Burdon and War un peu.

                          Sinon sérieusement c'est intéressant. T'écoutes les Yardbirds et tu entends un début de son de Led Zepplin et tu sais que les Yardbirds ça a commencé avec Clapton comme un groupe blues, mais du pur de chez pur, et tu vois se dessiner les évolutions à chaque fois qu'un membre change ... Juste passionnant.

                          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

  • # C'est les Beatles qu'on assassine

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai récemment eu l'occasion de comparer une édition de l'album blanc des Beatles des années 90 et sa récente édition "remasterisée".

    Mes pires craintes se sont avérées : l'édition récente est complètement sabotée. Il n'y a plus aucune dynamique, la moitié des instruments sont inaudibles.

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu l'as vraiment écouté ? Sur une bonne chaine ? Fait un test en aveugle ?

      Parceque pour avoir écouté, aussi bien les anciens que les remaster, je les trouvent très bons. J'ai pas l'album blanc sous la main, je ne les ai pas tous acheter, mais sur un test rapide sur deux autres de la collection remaster sortis à la fin de l'année dernière il n'y a aucun problème.

      En ouvrant dans audacity un rip fai en mode paranoia on peut voir du premier coup d'oeil que l'on est très loin des bouses de ces dernières années. Il n'y a pas de compression de la dynamique et on peut voir que les pics sont très prècis, ce qui confirme mon impression à l'oreille.

      Donc, à moins que l'album blanc soit une exception dans la série des remaster, ce qui m'ètonnerais, tu n'as pas du bien l'écouter, ou ce n'était pas les dernier remasters. Je vois un pote qui l'a ce week end, je ferais le test pour être sur.

      Pour une fois qu'ils nous font de bon remasters, on va éviter de cracher dessus.
      • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, test en aveugle sur une bonne chaîne Hifi.
        J'ai fait le test avec Back to the USSR.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Version mono ou stéréo ?

          Perso je trouve pas du tout que l'album blanc a été saboté, au contraire, dans la version stereo tous les instruments ressortent mieux du mix. Il y a eu de la compression mais dans la limite du raisonnable, mais la dynamique est restée la même.

          J'ai aussi comparé avec les versions de 1987 et y'a pas photo...
        • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça m'intrigue de plus en plus, donc j'ai passer un coup de fil au pote pour récupérer le CD ce soir et faire le test. Je vous donne mes impréssions demain, et je vais éssayer de faire des captures d'écran de audacity.
          • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'ai fait le test, par contre manque de pot j'ai plus les anciennes versions sous la main. Si tu les as ça m'intéresse aussi.

            Voici les captures audacity pour les remasters stéréo et mono de Back in USSR. Sachant que ce sont des mixs différents à la base, à part noter qu'il y a plus de compression sur la version stéréo que sur la version mono on ne peut rien en déduire.

            Mince pas moyen de mettre des balises IMG... Voici les liens :

            http://rugby.club.bigouden.free.fr/USSR-2009stereo.png
            http://rugby.club.bigouden.free.fr/USSR-2009mono.png

            J'ai pas l'impression que la dynamique soit complètement flinguée sur le stéréo...

            Par contre récemment j'ai écouté le remaster 2009 de Sticky Fingers des Stones et là pour le coup c'est pas terrible du tout, c'est ultra compressé.
            • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

              Posté par . Évalué à 2.

              Bon ben je vais refaire le test ce soir en notant bien les références des deux albums. De mémoire, il s'agit d'une édition du début des années 90 et de la dernière édition remasterisée.

              BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            il y a un article sur Wikipedia anglais qui parle du problème :
            http://en.wikipedia.org/wiki/Loudness_war

            Comme illustration il y a une comparaison entre 4 versions de "Something" des Beatles :
            http://en.wikipedia.org/wiki/File:Cd_loudness_trend-somethin(...)
            • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le problème c'est qu'actuellement les gens sont devenus habitués à avoir un certain volume sonore sur les albums qu'ils achètent. Si les ingé sons ne compressent pas, beaucoup vont gueuler parce qu'il doivent monter le son en passant d'un album à l'autre (le replaygain permet de pallier le problème). J'ai vu un gars se plaindre du coffret mono des Beatles parce qu'il devait monter le son en l'écoutant. Sur une bonne installation c'est rageant, on se demande parfois à quoi sert d'avoir un bouton volume si on ne le monte jamais à plus du quart de sa course. Par contre les baladeurs MP3 se sont adaptés et du coup ce sont les albums bien masterisé (à l'ancienne quoi) qu'on ne pourra pas écouter suffisamment fort.

              Perso je trouve que la remasterisation des Beatles vaut vraiment le coup, j'ai pas l'impression qu'on aie perdu en dynamique (cela dit c'est possible) mais on à énormément gagné en clarté avec le boulot de restauration des bandes.

              Le plus craignos au delà de la dynamique perdue (et de la fatigue d'écoute provoquée) c'est le clipping qui rend certains albums complêtement inécoutable. J'avais lu que le dernier album de Metallica était tellement compressé que le clipping avait poussé des fans à lancer une pétition pour qu'il soit remasterisé :
              http://www.guardian.co.uk/music/2008/oct/01/metallica.popand(...)
              Il me semble aussi que l'ingé en question avait ensuite fait son mea culpa et avait honte de son boulot.

              Sinon ce phénomène n'est pas récent et certains sont conscient du problème. Par exemple une note de pochette de l'album Set The Twilight Reeling de Lou Reed (1996) mentionne : Due to increased dynamic range, raise volume abobe average... PLAY IT LOUD. Au passage je vous le conseille cet album ;-).
        • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Bon, d'autre l'on fait aussi mais comme je me suis fais chiez à le faire hier je le met quand même.

          J'ai récupéré l'album hier soir et j'ai pus l'écouter et faire quelques éssais. Eh bien, après écoute, je dois avouer qu'à mon avis ce que tu as entendu ça ne devait pas être le même album. Tu es sur qu'on ne t'a pas fait écouter un mp3 regraver sur un CD ?

          Parce que bon, à l'oreille, ça doit être un des meilleurs de tous ceux que j'ai de la série. En même temps c'est loin d'être mon préféré donc je suis surement moins éxigent que avec certains autres, mais quand même. Le son de «Wild Honey Pie» est d'un clarté presque magique, «Blackbird» est d'une propretée étonante quand on voit le premier master CD et je parle pas de «Piggies». Il est remonté de quelques place dans ma liste d'achats, un vrai bonheur ce CD.

          Mais bon, en même temps je vous demande pas de faire confiance à mon oreille, surtout que j'ai tendance à me contretaper des mauvais résultats théoriques si le disque me plait. Mais bon, j'ai lancer le sujet en disant que je n'était pas d'acord avec ti sur la qualité de ces remaster, donc je vais argumenter avec autre chose que du subjectif.

          Donc du côté objectif, j'ai rippé le CD avec cdparanoia en mode le plus paranoiaque et bien vérifié qu'il m'indiquait aucune erreur ou problème et j'ai ensuite analysé les fichiers avec audacity. J'ai fais des captures d'écrans de tous les morceaux du CD pour ceux qui ne l'on pas et qui veulent qand même voir ce que cela donne (http://nosys.oniros.org/beattles/ ).

          Ce qu'on peut voir sur ces captures onfirme mon impréssion, on a pas de problème de compression dynamique ici. Les morceaux sont un peu plus masteriser un peu plus fort que ceux de 1987 mais sans qu'il n'y ait de perte. Et ce n'est pas un problème. À l'époque des vinyles et des cassettes, le support faisait que l'on obtenait la meilleur qualité en masterisant plus bas que les limittes du support pour éviter la plage limite. Un bon master à l'époque devait donc être suffisament fort pour avoir une bonne dynamique mais suffisament faible pour ne pas être dégradé.

          De nos jour on à plus ce problème là grace au numérique, donc sur un support comme les CD, l'idéal est de masteriser pour que les morceaux soient calés au plus près des limiteset donc ainsi bénéficié de la plus grace plage de dynamique possible. Ce qui est le cas sur ce CD.
          On peut voir que le morceaux qui est calé au plus juste est «While My Guita Weeps» qui donne même l'impression d'être écretté, pourtant en y regardant de plus près on voit que c'est pas si sûr. S'il à perdu quelque chose, c'est vraiment minime et uniquement en 4 ou 5 point du morceaux, et honêtement, à l'oreille, même en sachant ou son les perte éventuelles, je suis bien incapable d'entendre quoi que ce soit.
          Les autres morceaux sont tous calés pour être homogène avec celui là, et je pense qu'il doit y avoir un ajustement global sur l'ensemble des albums.

          Pour ceux que ça amuse, vous pouvez regrdez l'ensemble des morceaux, on voit bien la forte disymétrie entre les deux canneaux stéréo qui est relativement typique de cette époque ou le véritable enregistrement et le mixage avec les artiste ce faisait en mono et ou la version stéréo, quand elle existait, était préparé plus tard avec ce que l'on pouvait...

          Et pour ce qui est de la dynamique en chiffres, on dépasse facilement les -12db d'amplitude, donc on est largement dans les bon vieux standards et pas dans les bouse infames qu'ils nous sortent maintenant et qui on du mal à atteindre les -3 ou -4db.

          Donc pour conclure, cet album (comme les autres de la série que j'ai pus écouter) est excelent, et honetement je ne vois pas comment ils aurraient pus faire mieux. Mais je suis ouvert à tout commentaire et critiques.
          • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Back in USSR n'était pas forcément le meilleur exemple pour l'amplitude, et tes captures montrent bien que la dynamique a été conservée.

            Si tous les remasters pouvaient avoir cette qualité...

            Par curiosité j'ai fait de même sur Sticky Fingers des Stones, j'ai comparé la version de 1994 avec la version remasterisée de 2009. J'ai utilisé mes fichiers .ogg (pour estimer la dynamique perdue c'est suffisant). Là c'est plutôt craignos, mes oreilles ne m'avaient pas trompé :
            http://rugby.club.bigouden.free.fr/Sticky/

            Un vrai massacre (comparez les versions de Bitch ou Brown Sugar)...

            Bref pour résumer achetez les remasters des Beatles et fuyez ceux des Stones...

            A+
            • [^] # Re: C'est les Beatles qu'on assassine

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Attention, je suis bien d'accord avec le fait que la grosse majoritée de remasters actuels sont de grosse daubes.

              Je n'ai fait ces test que pour bien montrer que le travail qui à été fait sur ceux des Beattles est de très bonne qualitée contrairement à ce qu'indiquait Aurélien Girard.
  • # Et la télé c'est l'inverse.

    Posté par . Évalué à 5.

    Est-ce que c'est moi, mais il me semble que la télé, c'est l'inverse. En gros, dés qu'il y a un générique ou une musique dans le film, cela hurle. Il faut toujours se jeter sur la télécommande pour baisser le son puis ce rejeter dessus pour remonter le son, lors des dialogues suivant.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

      Posté par . Évalué à 5.

      Euh non, c'est pas ça. Le truc justement c'est que c'est pareil dans une salle de cinéma, mais dans une salle de cinéma t'es justement là pour entendre la dynamique et être tout entier au film, les hauts parleurs et l'acoustique sont prévus pour ça, tu entends aussi bien les passages moins forts.

      Tandis que dans la vie courante, c'est l'inverse : le matériel est pas prévu pour ça, tu montes le son pour les passages moins forts, et du coup quand le film s'emballe t'es obligé de baisser pour pas trop gêner les voisins.

      Sans compter tous les cas ou la musique est plus un fond sonore qu'un truc que t'écoutes vraiment à 100%. Dans tout ces cas là, la dynamique est plus gênante qu'autre chose ...
      • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

        Posté par . Évalué à 4.

        Le cinema c'est comme a la tele le son est beaucoup trop fort. C'est une des raisons pour laquelle je ne vais plus que tres rarement au cinema (en dehors du prix). Car j'ai mal a la tete a cause du bruit pendant plusieurs heures c'est tres desagreables. Et chez moi, mais je suis peut etre particulier ou c'est parceque je deviens vieux, mais lorsque l'on me crie dans l'oreille cette derniere a beaucoup plus de mal a entendre un murmure aussitot apres.

        Apres que cela soit moins mal au cine peut etre mais c'est juste moins mal. Un des problemes des teles aussi c'est la taille des haut-parleurs qui n'arretent pas de diminuer ce qui fait que sans un vrai systeme de son a cote c'est tout de meme assez immonde le rendu sonore des teles a plusieurs milliers d'euros.
        • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Jamais eu ça en cinéma, mais bon j'y vais très peu (surtout si c'est pour se faire insulter parce que je paye pour des supports pleins de DRM pendant les pubs du début). En revanche, en concert, j'ai de quoi atténuer le bruit sans perdre en qualité (au contraire quand c'est trop fort je comprends plus rien), tu dois pouvoir trouver ça pour moins de 15 €.

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

            Posté par . Évalué à 0.

            Albert habite de l'autre cote de l'atllantique.
            Et de ce cote ci de l'atlantique, le son peut etre dementiellement fort, c'en est impressionant.

            Meme la grande epoque free party avec ses murs de 20kW dans les grosses teufs n'arrive pas a rivaliser avec le volume des salles ici.

            Je sais pas trop pourquoi ils font ca par contre, c'est assez desagreable.
            • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

              Posté par . Évalué à -3.

              Albert habite de l'autre cote de l'atllantique.

              Tiens les corbeaux se mettent a deux voix (la meme sous des noms differents) et de plus completement a cote de la plaque. Enfin ca depend de quel cote de l'atlantique tu parles.
              • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                Posté par . Évalué à 3.

                Ah vous etes retournes a Bordeaux, apres Gainesville et Montreal?
                Penses a mettre a jour ton site perso alors. Et ta page linkedin aussi.

                Quand a me qualifier de corbeau parce que je fais reference a des pages que tu as toi meme mises en ligne, c'est pas tres correct.
                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par . Évalué à -5.

                  Toujours dans ton role de corbeau on dirait thedude/LittleBoy.
                  Quel est la prochaine etape? Tu vas appeler le domicile ou l'employeur de la personne que tu crois que je suis? Ou tu vas payer des gens pour aller lui casses les jambes?

                  Quoiqu'il en soit si j'etait la personne incrimine cela pourait me faire fuir de ce site et donc tu aurais gagner par tes menaces anonymes sur ma vie prive. Mais malheureusement pour toi je ne suis pas cette personne (aupres de qui je m'excuse si elle lit encore ce site). Donc tes methodes mafieuses ne marchent pas.
                  • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Menaces? Methodes mafieuses? Ou est ce que tu as vu des menaces, a part DTC?

                    T'es mignon, j'habite a 5000km de chez toi, j'ai autre a foutre que de te menacer, encore moins depenser de l'argent et du temps pour venir me peler les miches a montreal alors qu'on a 20 degres et soleil a Santa Monica, donc arretes un peu de faire ton calimero,

                    Je fais juste comme toi, je joue au plus con et au troll.
          • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            En même temps, les concerts ou les soirées ou on doit mettre des boules quiès pour en profiter sans souffrir, c'est un peu le monde à l'envers. Si on vient pour écouter du son et qu'il faut l'atténuer, c'est qu'ils le passent trop fort, point.
            • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ah ça, je suis d'accord. C'est probablement parce que la moitié de l'auditoire est déjà sourde.

              DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

            • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

              Posté par . Évalué à 3.

              T'as jamais traine en free party toi ;-)
              La musique la bas, tu la sens, physiquement, ca fait partie du jeu.

              Bon, en fonction du buvard que tu prends, tu peux la voir aussi, la musique :)
              • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Jamais fait de freeparty, mais des soirees jungle, tek et compagnie, oui. En general ce sont les basses qui te font vibrer. Ce qui me gene quand le son est trop fort, perso, c'est plutot les aigues criardes.

                Le bon exemple : un systeme audio de mauvaise qualite dans une voiture mal insonorisee. L'exemple inverse, c'est ma HiFi Alpine dans mon Porche Cayenne. Si seulement tout le monde etait riche...
                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par . Évalué à 5.

                  En general ce sont les basses qui te font vibrer.
                  Ouais. Je pensais surtout au teufs ou le mur est tellement gros que tu sens le sol et ta cage thoracique vibrer, meme a 30m du mur avec une foule entre le mur et toi :)
                  Et la te tu demandes ce qu'ont prit les 2 cheper qui ont la tete dans une enceinte.

                  Ce qui me gene quand le son est trop fort, perso, c'est plutot les aigues criardes.
                  Bopf, quand c'est trop fort, ce qui me gene le plus c'est des enceintes de mauvaise qualite/un mauvais reglage.
                  Les aigues a chier arrivent vite, mais les basses pourries qui couvrent tout arrivent tres vite aussi :)

                  Quand c'est fort, ca doit etre bien fait, sinon ca fait juste mal aux oreilles.
    • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne suis pas sûr que ce soit l'inverse, c'est peut être tout simplement les mêmes causes qui engendrent des symptômes qu'on perçoit différement.

      C'est de la pure hypothèse, je m'y connais pas assez en acoustique, mais si la compression étouffe certains sons, ça me paraît logique que tes dialogues puissent être étouffés, tandis que la musique te paraîtra super saturé.
      • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

        Posté par . Évalué à 1.

        Je peux me tromper mais à mon avis l'article mélange allègrement la suppression de la dynamique et la compression. Les deux n'ont pas grand chose à voir ...
        • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

          Posté par . Évalué à 6.

          la suppression de la dynamique et la compression

          C'est en fait la même chose. L'opération qui consiste à supprimer la dynamique est une opération de compression. La compression mp3 cela n'a rien à voir.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

            Posté par . Évalué à 3.

            Effectivement, j'avais pas bien lu, il est question de "compression de la dynamique" donc c'est cohérent, dans le sens ou tu réduit la variation de la dynamique à une plage plus petite.

            Et du coup, du point de vue de la compression de donnée, tu dois pouvoir coder la dynamique sur moins de bits, en conséquence, et donc gagner en place, mais c'est juste un effet de bord et pas le but principal.
            • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Compression destructive alors, parceque si tu fais un «bête» tableau de motifs récurents par exemple, tu peux également (enfin éventuellement mais ne chipotons pas pour un exemple) coder sur moins de bits sans rien perdre en information.
        • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

          Posté par . Évalué à 4.

          En effet tu te trompes : quand on parle de compression, ce n'est pas automatiquement de la compression de données. L'article parle bien de compression de dynamique.
          • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ah, oui… Bon du coups j'ai regardé la vidéo[1] et il semblerait qu'il y ai un début d'article sur la wikipédia[2]. Avis aux ignorants comme moi qui apprendront quelque chose, ou d'éventuels ingénieurs en la matière qui pourront le compléter.

            [1] D'habitude je passe mon chemin quand on me propose pas de télécharger le fichier, mais là le sujet m'intéressait suffisamment. Vous utilisez quoi vous pour récupérer les vidéos sur des sites comme daylimotion et consort ? J'ai trouvé l'extension DownloadHelper, mais il ne m'a pas proposé le téléchargement sur la page du figaro. Il a fallut que j'aille sur le site de daylimotion et que je recherche «compression acoustique».
            [2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Compression_sonore
        • [^] # Intérêt?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Quel est l'intérêt de cette suppression de dynamique? Apporte-t'elle un plus sur la taille des données par suppression d'information?
          • [^] # Re: Intérêt?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            L'interet c'est que cela donne l'impression que le volume de ta musique est plus fort que celui des autres morceaux, et en théorie ça fait vendre plus.
            Dans la pratique, toutes les radio et autre ce sont adapté à cette débilité et normalisent les musiques avant de les passer.
            Donc au final ça ne sert qu'à une chose : réduire la qualitée...
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Dans la pratique, toutes les radio et autre ce sont adapté à cette débilité et normalisent les musiques avant de les passer.

              Oui, les radios compressent le son en sortie (globalement, pas que pour la musique), et c'est tant mieux, je me vois mal tripoter le potar de volume toute la journée selon que j'écoute les infos, du rock'n'roll qui poutre ou de la musique de chambre (la pub étant le cadet de mes soucis, cela fait des années que je suis québlo sur le service public pour cette raison précise - et le sentiment de ne pas être pris (trop souvent) pour un abruti).
              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                les radios compressent le son en sortie
                Certaines résistent. France Musique par exemple. Mais bon c'est un mauvais exemple car qui aime écouter une sonate de grincement de porte, accompagnée d'un chant religieux du Honduras, hum ? :-)
                • [^] # Re: Intérêt?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  La compression de dynamique, puisqu'elle permet de diffuser plus fort, permet aux gens de capter la FM de façon moyenne plus facilement, alors que pour écouter France Musique, il faut caler le tuner au quart de millimètre près et donner exactement le bon son.
                  Résultat quand je zappe sur la bande FM, je recherche les silences, ça indique France Culture ou France Musique.
                  • [^] # Re: Intérêt?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    C'est pas du tout mon expérience. Hors agglomération majeure, les radios du groupe Radio France sont les seules que l'on capte bien, et pour cause : elles ont souvent des émetteurs plus puissants / plus nombreux que les commerciales.

                    (Et puis ça fait longtemps que je ne cale pas le tuner au quart de millimètre, mais que je sélectionne ma fréquence par pas de 0,25 MHz. ;-))
                    • [^] # Re: Intérêt?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Dans les zones de chevauchement ou d'ombre (collines, montagnes...), en voiture ou en train, ce sont les radios beauf (nostalgie, nrj, virgin...) qui gagnent sur l'élite des radios, la radio de l'élite (© J.C. Averty).
                  • [^] # Re: Intérêt?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    ou l'écoute par ADSL :)
                    en attendant la radio numérique.
                    • [^] # Re: Intérêt?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour la radio numérique, tu peux toujours attendre (cf le Canard Ecnhaîné d'il y a quelques semaines). Tractation politiques à deux balles qui ont mal tourné, oubli des considérations techniques (on fait un truc différent de tous les autres européens et qui n'est implémenté nulle part), à priori la FM est encore là pour longtemps.
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Et ça évite les passages moins fort qui ne s'entende pas en environnement un peu bruyant et donc les gens entendent tout le temps de la musique plutôt qu'avoir l'impression de passage à vide parce qu'ils ne fond pas attention.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Intérêt?

            Posté par . Évalué à 2.

            Peut-être, mais ce n'est pas le but recherché. De toute façon, la musique est encore le plus souvent vendue sur CD, qui est un support non compressé.

            Non, l'intérêt, c'est d'avoir un rendu plus flatteur quand on écoute la musique dans un environnement bruyant. Ça permet de vendre plus facilement les CD, parce qu'un CD enregistré fort et avec peu de dynamique donnera l'impression d'avoir un meilleur son quand on l'écoute en magasin (même si le son sera en fait mauvais dès qu'on l'écoutera au calme)
          • [^] # Re: Intérêt?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            L'intérêt est multiple :

            - dans une voiture, environnement bruyant, on ne peut pas entendre les instruments discrets et les passages doux ; la compression permet de les rendre audibles

            - l'emploi d'un volume continuellement élevé, sans périodes de silence, permet de mieux accrocher le signal en limite de zone de couverture des émetteurs radio, et surtout de ne pas le perdre ; par ailleurs, même argument que pour les voitures dans les cas où le signal radio est perturbé

            (les deux arguments précédents sont la cause majeure du développement des compresseurs de dynamique depuis les années 60)

            - l'emploi d'un volume continuellement élevé, sans périodes de silence, facilite l'utilisation de la musique en tant que fond sonore auquel on ne prend pas garde ; idéal dans les magasins, les lieux publics, ou au boulot (pour ne pas rompre la concentration) (même s'il vaudrait mieux travailler en silence)

            - l'augmentation du volume sonore donne au quidam moyen l'impression d'une amélioration de la qualité sonore (test scientifique dont je n'ai plus les références) ; c'est particulièrement important en radio où les auditeurs ont tendance à passer d'une radio à l'autre et à écouter préférentiellement celles qu'ils entendent "bien"

            - de même quand on écoute sa collection de musique en mode aléatoire, d'où une guéguerre entre éditeurs de musique et un accroissement constant du volume moyen des CD, de la fin des années 80 jusqu'aux années 2000

            - certaines cultures musicales (hard rock, etc.) favorisent la musique "à fond", la compression est un moyen "d'aller jusqu'à 11", parfois voulue par les artistes eux-mêmes
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Super ce commentaire.
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par . Évalué à 1.

              Je trouve toutes les justifications que tu donnes intéressantes, par contre je ne comprends quand même pas l'intérêt de vendre de la musique déjà compressée ? Le traitement est coûteux ? Parce que c'est non réversible et on perd en qualité...


              Une radio ou une voiture pourrait bien faire la compression au moment de diffuser, non ? (bon historiquement, ce n'a très probablement pas toujours été le cas)
              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par . Évalué à 5.

                Une radio ou une voiture pourrait bien faire la compression au moment de diffuser, non ? (bon historiquement, ce n'a très probablement pas toujours été le cas)

                Non, pour 2 raisons évidentes :
                - un ( bon ) compresseur ça vaut très cher, de plus la compression n'est pas seulement appliquée à la piste audio finale mais à chaque instrument avec des paramètres spécifiques à chaque piste.
                - ce n'est pas un effet on/off , beaucoup de paramètre rentre en compte ( le gain, l'attaque , le ratio , le treshold etc etc.... )

                Bref c'est une des choses les plus difficile à maîtriser dans le mastering/mixage audio pour quelle soit à la fois utile sans dénaturer complètement un morceau.
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par . Évalué à 6.

              - l'emploi d'un volume continuellement élevé, sans périodes de silence, permet de mieux accrocher le signal en limite de zone de couverture des émetteurs radio, et surtout de ne pas le perdre ; par ailleurs, même argument que pour les voitures dans les cas où le signal radio est perturbé
              (les deux arguments précédents sont la cause majeure du développement des compresseurs de dynamique depuis les années 60)


              Argument qui n'est valable que pour l'AM... on est passé en FM depuis les années 70 ! La variation de volume du signal codé n'a aucune influence sur l'amplitude FM.
            • [^] # Re: Intérêt?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              >>- certaines cultures musicales (hard rock, etc.) favorisent la musique "à fond", la compression est un moyen "d'aller jusqu'à 11", parfois voulue par les artistes eux-mêmes

              Tu aurais le nom du film où se trouve ce gag ? Il m'avait fait beaucoup rire, je voudrais bien le revoir.
              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par . Évalué à 3.

                Spinal Tap ?

                La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par . Évalué à 1.

                Spinal Tap
              • [^] # Re: Intérêt?

                Posté par . Évalué à 0.

                Il s'agit de 'Spinal tap', magnifique flim ;)
    • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu regardes la télé sur ton PC non ?
      • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

        Posté par . Évalué à 2.

        pas du tout non.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

          Posté par . Évalué à 2.

          Ah ok parce que ça ressemble furieusement à un mauvais mixage de la voix centrale (qui sert aux dialogues) sur un film dont la bande son est en 5.1 .
          • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

            Posté par . Évalué à 2.

            En gros, si la source est en 5.1, la sortie stéréo doit avoir la voie central assez fort pour attendre les dialogues. Mais de toute façon, aucune télé française ne diffuse en 5:1, non ? Je soupçonne aussi la télé d'avoir des réglages qui modifient la dynamique du son mais je n'arrive plus à remettre la main dessus.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

              Posté par . Évalué à 2.

              Mais de toute façon, aucune télé française ne diffuse en 5:1, non

              Bien sûr que si, depuis la TNT, toutes sont capable de le faire et le font, sur la TNT-HD le son étant véhiculé en Dolby Digital Plus, elles peuvent même l'envoyer en 7.1. Et même à l'époque de l'analogique et du nicam certains films étaient diffusé en Dolby Prologic .
              • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                Posté par . Évalué à 2.

                Ok mais alors comment en profiter ? Les télé ont rarement une sortie SPDIF ou optique, non ?

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Si c'est du dolby prologic le canal arrière (mono) et le canal central sont transportés dans les 2 canaux de la stéréo. Il suffit de récupérer le son stéréo et l'envoyer vers la chaine ayant un décodeur prologic

                  Avec la TNT-HD, les téléviseurs sont récents et doivent avoir toute la connectique kivabien
                  • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                    Posté par . Évalué à 1.

                    le prologic, c'est pas du 5.1, mais une tentative de recreer un 5.1 a partir d'un signal stereo.
                    Ca marchotte, mais la difference avec de l'ac3 saute aux oreilles.
                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ok mais alors comment en profiter ? Les télé ont rarement une sortie SPDIF ou optique, non ?

                  o_O A peu près toutes les télés avec un tuner TNT ont une sortie numérique optique ou rca (et je parle même pas des *Box ou des tuners TNT)
                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  de plus en plus de TV ont cette connectique. et les box internet l'ont aussi, tu branches un coax num ou une fibre optique au cul de la box vers ton ampli et c'est parti.

                  T'as le bonjour de JavaScript !

                • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Sans compter que l'HDMI, standard de la connectique numérique qui équipe toutes les télévisions de nouvelle génération transporte le son et tous les amplis HC ont également maintenant de l'HDMI. Donc bref même sans SPDIF t'as de la sortie audio numérique.
                  • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tu as une _sortie_ HDMI sur ta télé ?!

                    J'ai regardé hier, sur la floppé de truc derrière la télé, il y a seulement une sortie optique numérique.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Et la télé c'est l'inverse.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Nop en effet tu as raison.

                      J'en suis moi même étonné mais l'HDMI après vérification ne joue pas le même rôle que la péritel (ce que je pensais bêtement) elle ne fait pas entrée/sortie en simultané et mis à part quelques téléviseurs haut de gamme, sur la majorité des TV il n'y a pas de sortie HDMI donc sortir le son en numérique sans SPDIF ou fibre c'est juste impossible et sortir l'image de son tuner TNT intégré en numérique également.
  • # Lemmy for ever !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est pour ça que j'écoute plus que du Motörhead...le support ou la compression ne changent pas grand chose au résultat final.
    • [^] # Re: Lemmy for ever !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      «Ce n'est plus de la musique, c'est une vibration... »
      tiré d'une interview de lemmy pour rock 'n' folk y'a ... ('tain comme ça passe vite ) ...30 ans; j'étais fan à l'époque et la phrase m'est restée.
      Sinon la compression permet aussi d'éliminer ou cacher des défauts de la piste sonore.
    • [^] # Re: Lemmy for ever !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis fan de Motorhaed, mais c'est vrai que la dynamique n'est pas trop leur priorité. Même en concert, c'est assez surprenant au premier abord.
      Mais en général, la dynamique est super importante pour les bons vieux groupes de metal, comme sur les Iron Maiden de la grande époque. Ha, les sauts de niveau sur Rime of the Ancient Mariner par exemple....
  • # De la qualité de nos écoutes

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'écoute beaucoup de musique, et j'ai toujours fait attention à ce que ce soit dans de bonnes conditions. J'ai tenté quelque fois d'en écouter dans les transports en commun, mais j'ai vite pris peur pour mes oreilles quand je me suis rendu compte du volume auquel je devais la mettre pour vaguement l'entendre. Donc perso :

    - un bon casque audio (~50 €), un investissement essentiel et pérenne (huit ans déjà, avec un changement de coussinets il y a deux ans, facturé ~5 €), utilisé essentiellement chez moi

    - un petit casque audio (~25 €), pour le boulot et le TGV (environnements peu bruyants dans les deux cas, mais où il peut être utile de s'isoler un peu)

    - utilisation de ReplayGain pour homogénéiser (et non pas normaliser) le volume de la musique (qui varie de près de 9 dB selon que l'on a un CD publié dans les années 80 et respectueux des normes, ou un CD publié récemment qui maximise le niveau sonore en compressant excessivement le son)

    - je souligne que l'utilisation de ReplayGain m'évite de devoir changer le volume de la musique, sauf quand je le veux explicitement ; scénario catastrophe habituel sans ReplayGain : écoute d'un morceau "récent" à un volume qui me va, passage à un morceau "ancien" qui semble donc faible en comparaison, augmentation du volume sonore pour compenser, habituation au volume sonore résultant, passage à un morceau "récent" sans faire trop attention au changement de volume sonore, et le cercle vicieux se poursuit avec augmentations sans diminutions

    - utilisation de Stereo Convolver (malheureusement seulement sous Foobar 2000 / Windows) + fichiers de l'IRCAM, pour "sortir" le son du casque et le remettre (virtuellement) plus en avant devant moi, comme s'il sortait de deux haut-parleurs ( http://people.bu.edu/edlarson/stereoconv.html )

    - utilisation de Ogg Vorbis pour le principe, mais je ne crache pas sur un MP3 bien encodé (50 % plus gros que le Vorbis équivalent...), ou sur un AC3 (extrait d'un DVD)

    - appartement dans un immeuble assez silencieux, avec donc possibilité de savourer le silence, ce dont je ne me prive pas, et d'écouter sur haut-parleur de la musique avec forte dynamique (musique classique, bande-son de film, notamment)

    - petite chaîne stéréo et haut-parleurs corrects (~350 € il y a environ 12 ans, pour un lecteur CD, un ampli, deux HP), parce que la plupart des disques sont mixés pour être écoutés de cette manière, ça permet de redécouvrir sa musique ; elle me satisfait toujours pleinement, même si je prendrais bien un modèle capable de décoder les fichiers compressés et d'aller les chercher sur le réseau (ou de les stocker en interne)

    - et heu voilà c'est tout :-)

    Et vous, vous écoutez comment votre musique ? Quelles trouvailles logicielles avez-vous faites ?
    • [^] # Re: De la qualité de nos écoutes

      Posté par . Évalué à 1.

      Si j'ai bien compris ce que raconte le lien que tu donnes pour Stereo Convolver, Rockbox propose également cette fonctionnalité. Mais je n'ai jamais été réellement capable d'entendre la différence...
      • [^] # Re: De la qualité de nos écoutes

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai fait une très rapide recherche, je n'ai pas trouvé de document Rockbox à ce sujet, mais je doute qu'il s'agisse exactement de la même chose.

        Telle que l'implémente le plugin pour Foobar 2000, le Stereo Convolver n'est pas du tout facile à régler : il a fallu que je télécharge une grosse dose de wav sur le site de l'IRCAM, que je les écoute consciencieusement pour déterminer laquelle des personnes mesurées avait la morphologie la plus proche de la mienne, pour ensuite télécharger son jeu de données, pour enfin utiliser deux des fichiers dans le plugin ! D'ailleurs même sous Foobar 2000 (pourtant logiciel de geek pour les geek), ce plugin est peu utilisé.

        Au final, ça me permet de simuler un canal gauche qui sort d'un haut-parleur 15° à ma gauche, et bien sûr même angle du côté droit. La différence est tout à fait audible : sans le plugin on a le son bien dans la tête, entre les deux oreilles ; avec le plugin, sans pour autant se croire face à deux haut-parleurs (il faudrait pour ça que j'aille personnellement me faire mesurer dans un labo spécialisé), le son est beaucoup plus "extérieur".

        En théorie (et en pratique certainement d'ailleurs), cette transformation endommage légèrement le son (les experts diront probablement que les aïgus en sortent un peu brouillés, etc.), mais honnêtement je n'entends pas ces imperfections avec un casque correct, alors que l'amélioration de mon confort d'écoute est indéniable.
    • [^] # Re: De la qualité de nos écoutes

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le Stereo Convolver, du moins ce que j'en ai compris, c'est plus ou moins du crossfeeding, et il y a un plugin ALSA pour le faire sous Linux. (Je l'ai pas essayé, en revanche j'utilise le crossfeeding de Rockbox).

      Sinon je plussoie ReplayGain, c'est génial, et en plus il ont pensé à tout (on stocke une valeur pour la lecture d'un album entier et une autre pour la lecture au hasard).

      Il faut comme tu le montres accepter de dépenser un minimum. Je suis passé d'un équipement à 60 € (carte son Sound Blaster vieille mais fidèle et une des mieux gérées par ALSA, haut parleurs de PC) à du 150€ (carte son/ampli USB + casque) puis 600 € (carte son capable de sortir en 24/96 sous Linux + ampli à tube + casque) ; l'upgrade la plus significative a été la première.

      Pour les déplacements j'utilise des écouteurs intra-auriculaires, les gens qui utilisent leurs écouteurs blancs ridicules d'iPod n'entendent pas leur musique correctement ou se détruisent l'audition.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: De la qualité de nos écoutes

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        De mémoire, le Stereo Convolver, c'est du cross-feeding en beaucoup plus évolué (et compliqué à mettre en place).

        En gros, quand on écoute des haut-parleurs, l'oreille de gauche entend aussi un peu celui de droite, et inversement. Le cross-feeding simule cela en injectant un peu du signal de droite dans celui de gauche, et inversement. C'est pas bien difficile à coder, c'est assez efficace.

        Mais, car il y un mais, les recherches ont montré que le transfert du son dans les oreilles était beaucoup plus complexe que ça : les aïgus ne "coulent" pas sur la tête de la même manière que les basses, qui sont aussi influencées par le torse (je crois), la forme des oreilles entre en compte, ainsi que la forme du crâne, et bien sûr la chevelure. Si on veut donc injecter dans l'oreille gauche (avec un casque) ce qui arriverait réellement dans l'oreille gauche s'il y avait deux haut-parleurs en face de la personne, il faut transformer chaque bande de fréquence de manière adaptée, en fonction de la physionomie de l'auditeur !

        L'IRCAM a fait des mesures avec une cinquantaine de volontaires, en leur mettant des micros dans les oreilles, en leur disant de pas bouger, en plaçant dans la pièce des sources sonores à des endroits prédéterminés (en cercle tous les 15°, mais aussi en hauteur et plus bas), et en faisant des mesures pour chaque position. Le plugin que j'utilise prend ces mesures pour effectuer une transformation des signaux gauche/droite un poil plus complexe qu'un cross-feeding.

        Mais honnêtement, sans mesure spécifique à sa propre personne, l'effet produit est à peine meilleur qu'un cross-feeding (un peu quand même). Et faire une mesure spécifique, faut avoir les moyens, tout le monde n'est pas pilote d'avion de chasse. :-)

        Par contre, c'est assez intéressant de prendre divers fichiers de mesure et de voir les différences. Par exemple avec le même fichier 30°-gauche sur les deux canaux, on a bien l'impression d'entendre la musique provenant de sa gauche. L'effet n'est pas aussi impressionnant pour des positions plus extrêmes, genre derrière soi, mais je pense que c'est dû aux différences de physionomie. J'ai pris les mesures de l'individu qui me semblait le plus proche de moi, mais ça reste une approximation bien sûr.
  • # Décompression?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je ne m'y connais pas vraiment dans le domaine audio', mais d'après ce que je peux comprendre dans l'image illustrant l'article, cette "compression" serait réversible: est-ce le cas? Y-a-t'il des logiciels qui proposent éventuellement ce genre de traitement?
    • [^] # Re: Décompression?

      Posté par . Évalué à 4.

      Non, ce n'est pas réversible. Cette compression correspond à une perte d'information. Une fois perdue, aucun algorithme ne permet de la retrouver (pour te donner une idée, c'est un peu comme si on applique un filtre de flou sur une image)
    • [^] # Re: Décompression?

      Posté par . Évalué à 2.

      Non non, pas de réversibilité, une fois que le morceau est bousillé on ne peut pas faire machine arrière. Seule solution, trouver de vieux pressages datant des débuts du CD.

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

      • [^] # Re: Décompression?

        Posté par . Évalué à 1.

        > datant des débuts du CD

        j'ai déja lu/entendu que pour un même morceau sur CD, la qualité du son pouvait varier d'une édition à l'autre.
        cela me surprend car pour moi un CD c'est du wav et donc pas de compression particulière.
        je comprenais ça pour du MP3 qui taille à la serpe dans les fréquences les plus faibles mais pour le CD dont la taille est conséquente (650Mo) et qui est rarement plein pour une album d'une 15aine de chansons, cela m'intrigue.

        qqun aurait un peu de littérature là dessus ?




        • [^] # Re: Décompression?

          Posté par . Évalué à 5.

          Le problème concerne le travail de "l'ingénieur du son".

          Il doit fixer notamment le "volume" d'enregistrement, trop faible, l'album pourra sembler mou (alors qu'il suffirait de pousser le volume...), trop fort, cela donne du clipping.

          Ensuite, il peut passer tout un tas de filtre, par exemple un anti-bruit, pour avoir des silences vraiment sans bruit. Résultat : destruction des hautes fréquences. Il peut aussi passer du loudness, c'est le sujet de l'article, etc...

          Il y a perte mais pas dans le même sens que pour un mp3.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Décompression?

            Posté par . Évalué à 2.

            merci pour ces éclaircissements.
            en lisant l'ensemble des commentaires, j'ai enfin compris le sujet.
  • # Tout ça pour dire que ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ... la compression nous brouille l'écoute.
  • # À côté de ça...

    Posté par . Évalué à 2.

    Marrant parce qu'à côté de cette normalisation stupide on a droit :
    - à des différences vraiment exaspérantes concernant certains films, c'est assourdissant, plutôt que de proposer du 5.1, du 7.1, du 9.1, des bonus à la con, ils devraient plus penser aux gens qui vivent en appartement ou qui regardent des films quand qqun est en train de dormir à côté...
    - à cette mauvaise habitude qu'ont par exemple les podcasters de radio france de créer des variations énormes dans les mp3 alors qu'il s'agit de gens qui parlent ; en plus c'est vraiment stupide puisque quand on écoute par exemple http://mp3.live.tv-radio.com/franceinter/all/franceinterhaut(...) il n'y a pas autant de différence

    Visiblement il n'y a pas vraiment besoin de linux pour avoir des soucis avec l'audio.
    • [^] # Re: À côté de ça...

      Posté par . Évalué à 6.


      - à des différences vraiment exaspérantes concernant certains films, c'est assourdissant, plutôt que de proposer du 5.1, du 7.1, du 9.1, des bonus à la con, ils devraient plus penser aux gens qui vivent en appartement ou qui regardent des films quand qqun est en train de dormir à côté...


      C'est tout le contraire, les films dont la bande son est multi-canal, permettent de faire attention à ses voisins vu que les voix/effets/musiques/basses/ sont séparées, la plupart des amplis home-cinéma proposent justement un mode nuit.
      • [^] # Re: À côté de ça...

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui je sais, tu me l'as déjà dit. /o\

        Pourquoi le travail n'est-il pas alors fait en amont ? Pour faire authentique ? (rofl) Pour des raisons techniques ? (lesquelles ?) Parce que ce n'est pas possible à moins de perdre de la qualité si on veut vraiment s'y croire ?

        Ou parce que tout simplement ils n'ont pas pensé au fait que la plupart des gens qui savent comment faire et qui n'ont pas la flemme font ce genre de manips quand c'est nécessaire ? (la plupart des gens que je connais trouvent les films assourdissants si on vent entendre les acteurs parler)
        • [^] # Re: À côté de ça...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je vois pas très bien de quoi tu parles. Tu dis que les films sont assourdissants, si tu es chez toi tu peux baisser le volume quand même ! Si tu te plains qu'il y a trop de dynamique (trop de contraste entre les silences du film et les scènes bruyantes), comme on te l'a dit, il y a des réglages pour ça sur les bons amplis, et sinon il y a la solution d'un bon casque audio (à moins que tu aies des oreilles en or, entre 50 € et 100 €, tu trouveras de quoi te combler pleinement).

          Heureusement que les films vendus dans le commerce ne sont pas compressés au niveau sonore, moi qui ai tout loisir chez moi de profiter pleinement de leur dynamique (et pourtant je suis dans un immeuble), je serais pas mal furieux tiens ! La compression c'est irréversible, mieux vaut vendre du non-compressé et te laisser la possibilité de compresser toi-même (de mémoire il y a une option au niveau du décodeur A/52 de VLC, que l'on retrouve peut-être aussi dans Xine), que de te forcer à vivre avec de la bouillie sonore.
          • [^] # Re: À côté de ça...

            Posté par . Évalué à 3.

            En même temps, et même si je suis contre la compression imposée, il met le doigt sur un vrai problème : dans les films d'action, le son est souvent beaucoup trop fort lors des scènes d'action justement, sans doute pour mettre le spectateur dans un état de tension. C'est particulièrement insupportable au cinéma.

            Je veux bien voir passer un jet au dessus de la tête du héros, mais faut-il vraiment me coller 120 dB dans les oreilles à ce moment là ?

            La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

            • [^] # Re: À côté de ça...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Encore une fois, si tu es chez toi, tu règles le volume. Les 120 dB, c'est ton ampli qui les produit, pas le DVD. Ces mêmes films d'action ont rarement des scènes de silence complet dans lesquelles des choses tendres sont murmurées avec délicatesse.

              Globalement, les DVD respectent bien leurs normes de volume moyen (contrairement aux CD). Chez moi j'utilise toujours le même réglage de volume sonore sur mon ampli, 45, et il fonctionne bien pour la centaine de films que j'ai. Je ne touche pas non plus au réglage de volume dans Xine. Je ne crois pas avoir une seule exception à donner en exemple, sauf peut-être quand je me met à regarder des bonus après avoir regardé le film et qu'il commence à se faire tard.
              • [^] # Re: À côté de ça...

                Posté par . Évalué à 3.

                En fait ce que j'apprécierai ce serait une atténuation des sons les plus forts, notamment au cinéma... mais évidemment ça casserait la grosse ficelle des films d'action. En même temps je vais pas souvent voir des films d'action... c'est peut être pour ça que j'ai toujours toute mon audition :p.

                La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

                • [^] # Re: À côté de ça...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Pour cela, il y a le mode nuit sur tous les amplis homecinema, vlc, ...

                  Bref, on peut déja le faire. et tout le monde est content:
                  - ceux qui veulent avoir 120dB quand y'a un avion dans le film (comme moi)
                  - ceux qui veulent des écarts raisonable entre des dialogues intelligible et des scenes d'actions qui ne font pas saigner les oreilles (comme toi).

                  Si on compresse le volume sur le dvd, tu sera peut-etre content, mais certainement pas moi. En plus, comme cela a été dis auparavent, la compression génère de la fatigue auditive.
                  • [^] # Re: À côté de ça...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Merci, je ne connaissais pas ce mode "nuit" (pas d'ampli homecinema, jamais cherché dans vlc).
                    Je vais peut être m'équiper et, tant pis, ça fera une bonne raison de plus de ne pas aller au cinéma.

                    Et, juste pour info :p , je rappelle que je ne veux *pas* que l'on compresse le son (je suis même l'auteur de ce journal qui dénonce grave).

                    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

                    • [^] # Re: À côté de ça...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      A bah j'avais vu que tu étais l'auteur du journal, effectivement... sorry

                      Sinon, le homecinema n'est pas forcement concurrent du cinéma. Le homecinema me permet un visionnage a tout moment d'un "le bon, la brute et le truand" ou "12 monkeys", qui ne passe plus au ciné. Et le ciné me permet un visionnage de Avatar... qui n'existe pas en blu-ray.

                      Usage complementaire donc
        • [^] # Re: À côté de ça...

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème en réduisant la dynamique en amont c'est qu'elle est perdue pour tout le monde (pas possible de la retrouver après coup).
          Alors qu'en laissant la dynamique intacte sur la source ça permet :
          - à ceux qui ne la veulent pas de régler leur ampli en mode compression de dynamique (mode nuit par exemple)
          - aux autres de pouvoir profiter de la dynamique intégrale (et donc de faire péter le caisson)

          Ceux qui trouvent les films assourdissants sont ceux qui ne savent pas régler un ampli (ou n'importe quel soft de lecture)
          • [^] # Re: À côté de ça...

            Posté par . Évalué à -1.

            Alors qu'il suffit d'utiliser un des nombreux équalizers dispos sous Linux..

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: À côté de ça...

              Posté par . Évalué à 5.

              Alors qu'il suffit d'utiliser un des nombreux équalizers dispos sous Linux..

              Pour jouer sur la dynamique d'une piste audio ? Interressant mais non .... vraiment pas.
          • [^] # Re: À côté de ça...

            Posté par . Évalué à 0.

            Ceux qui trouvent les films assourdissants sont ceux qui ne savent pas régler un ampli (ou n'importe quel soft de lecture)

            Non, pas forcement.

            Je sais regler mon ampli, mais meme avec la compression dynamique activee et le caisson coupe passe 22h00, ben ca m'arrive souvent de faire le yoyo avec le volume.
            Ya pas, tu passes d'une scene de dialogue ou les acteurs chuchottent a une scene avec un avion qui s'ecrase, des nanas qui braillent comme des putois qu'on egorge et de la musique a 150 violons et 42 trombonnes, ben ca va faire du bruit. C'est fait pour.
            Et la scene ou les acteurs chuchottent, elle fait pas de bruit. C'est fait pour.
            La compression dynamique attenue le probleme, mais ne le resoud pas.
            Et c'est pas faute d'avoir essaye, croit moi, apres m'etre tape 3 fois les flics en 15 jours a cause d'un voisin quelque peu degenere.

            Tu peux tourner le truc n'importe comment, c'est meme l'effet recherche par le producteur.

            Apres, c'est sur que si tu regardes que des trucs independants genre zuhutai ou theresa avec 2 acteurs qui parlent assis sur une chaise, tu vas pas trop avoir ce probleme.

            Dans un cinema, les voisins ne sont pas un probleme (ou en tout cas pas celui des spectateurs), dans ton salon home cinema avec un bon ampli et des bonnes enceintes, ca va entacher tes relations avec le voisinage...

            Autant je comprends tres bien le point de vue de ce qui n'aime pas la compression sur les cd, autant je comprends ceux qui en veulent: tout le monde n'a pas la possibilite d'avoir une installation permettant de profiter de son home cinema a fond.
  • # Loudness War

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai écrit un billet sur mon blog il y a quelques années à ce propos.
    http://redfox.redfoxcenter.org/index.php/2006/08/04/16-cd-au(...)

    La compression de dynamique est quelque chose de catastrophique pour la musicalité et le réalisme du son.

    Mais un bon mastering n'est pas suffisant pour avoir un bon son, il faut aussi une chaine hifi à la hauteur. Une VRAIE chaine HiFi. Je m'en suis aperçu (de nouveau) ce week-end.

    J'ai profité des soldes pour acheter chez boulanger des paires d'enceintes de bibliothèques Davis Gaby MKII à 90€ pour brancher sur mon vieil ampli audio/video et avoir un pack d'enceintes homogène.

    A l'écoute dans l'auditorium, sans point de comparaison, ces enceintes avaent l'air d'avoir un bon son qui dépote bien... Chez moi, comparé a ma vielle paire de Cabasse Doris (datant de 1996...), ces Davis Gaby se prenne une gigantesque claque. Le son est mou, manque de dynamique, les aigu et haut médium sont absent, les graves gronde comme un tonneau. J'exagère à peine tellement la différence de son entre les 2 paires d'enceintes est énorme !! C'est comme si un oreiller empéchait le son de sortir ! Les instruments sont presque indiférentiables, on n'entends pas les bruits d'ambiance et les subtilités de jeu des artistes.

    Du coup j'ai compris pourquoi la quasi totalité des gens était insensible à la Loudness War, pour en être conscient, il faut un matos audiophile qui coute une fortune (mes Doris valait, en 1996, 9500 Frs la paire... et l'ampli 3000 frs...)
    • [^] # Re: Loudness War

      Posté par . Évalué à 4.

      Forcément si tu compares à des Cabasse :-)

      Pour ceux qui veulent voir à quoi ressemblent des Doris : http://www.forumcabasse.org/wiki/Doris

      Et pour en savoir plus sur le reproduction du son : http://www.forumcabasse.org/wiki/R%C3%A9flexions_sur_le_choi(...)
      • [^] # Re: Loudness War

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ton second document est trés intéressant, il est toujours d'actualité malgré ses 30 ans...
      • [^] # Re: Loudness War

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah merde, j'utilise ces enceintes comme étagères depuis quelques années chez moi (récupéré de mes parents à la suite de la mort de l'ampli Luxmann). Comme quoi, des fois, on peut en retrouver des trésors...

        Mais c'est vrais que maintenant que tu me le dis, je me souviens que le son qui sortait de l'ensemble (avant sa fin tragique) était très très bon. Il faudrait que je rachète un ampli.
    • [^] # Re: Loudness War

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je ne comprends pas pourquoi tu es surpris d'avoir un mauvais son sur des enceintes à 100 € après avoir passé des années avec des enceintes à 1500 €. Mais qu'est-ce qui t'a pris d'acheter des enceintes d'une gamme aussi différente ?
      • [^] # Re: Loudness War

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je voulais un pack d'enceintes d'assez bonne qualité à pas cher.
        Je savais que le son serais moins bon, mais pas a ce point. Je pensais que je ne perdrais en qualité que sur les basses.
        Cela dit relativisons, je pense que pour 90€, ça reste de bonnes enceintes, ce n'est pas non plus l'arnaque du siècle ;o) Elles ont une trés bonne finition.

        Cependant, j'ai démonté les haut-parleurs des Davis pour voir... ya pas photos. L'aimant des aigu de mes doris pèse 500g, celui des davis une petite trentaine :/ Un aimant largement plus petit que les tweeter que davis affiche a son catalogue officiel. On sais où sont les économies ;o)
        Je fairais une petite photo...

        Cela dit, j'ai acheté ces enceintes en connaissance de cause. Pour remplacer un vieux kit 5.1 Eltax Atomic que j'avais eu en méga soldes (haut-parleurs de 9 cm et rendement de pas plus de 86dB...) Et j'y ai largement gagné.

        C'est volontiers que j'acheterais d'autres enceintes à 1500€... mais mes finances ne me le permette pas :/ Et oui, l'argent, toujours l'argent...
        • [^] # Re: Loudness War

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Les photos...
          http://ftp.redfoxcenter.org/pub/RedFox/Divers/matos/tweeter/(...)

          http://ftp.redfoxcenter.org/pub/RedFox/Divers/matos/tweeter/(...)

          http://ftp.redfoxcenter.org/pub/RedFox/Divers/matos/tweeter/(...)

          On voit clairement la différence de taille des aimants entre les différents tweeters. Concernant la Davis Gaby, edition spéciale Boulanger, on est pas loin du gadget... Ceci explique largement le manque de medium/aigu.

          Concernant les Eltax Atomic, elles ont du medium/aigu (mais pas génial), mais le grave/bas medium est inexistant et le caisson de grave n'est pas suffisant. Pour un usage Home Cinema c'est vachement pénalisant.

          Pour info, certains tweeter a haut rendement ont des aimant qui pèse plus de 4 Kg !!
          http://193.164.196.30/images/913/9132481294.jpg
          http://193.164.196.30/images/914/9141004613.jpg
          • [^] # Re: Loudness War

            Posté par . Évalué à 2.

            Salut Christophe,
            une précision; la taille d'un tweeter n'a rien à voir avec sa qualité, plus peut-être avec son rendement. Sur mes vieilles JM Reynaud (à 3000€ neuves), le tweeter audax est à peine plus grand, mais très rapide... J'ai eu entre les pattes une paire de petites Gaby (1ére version) du facteur de HP Davis, fort plaisantes dans l'analyse, le rendu des voix, ainsi que l'ouverture sonore . Leur qualité m'a donné envie de les améliorer simplement, et voici comment : Au niveau du filtre, sans y toucher à proprement parler, dont la carte est reliée aux connecteurs de câbles d'enceintes par deux tiges de métal légères; en les remplaçant par du câble audio de qualité de section petite/moyenne (petite soudure), on améliore la fluidité du son ainsi que la bande passante. Je recommande pour le raccordement de l'enceinte à l'ampli, l'utilisation d'un câble d'enceinte argenté 2*4mm de section minimum (L'argent pour les aigus, et la relativement grosse section pour l'assise dans les basses; on en trouve sur ebay pour 5 € le mètre). Sans risque de se tromper pour une enceinte si légère, un saut chez Casto et l'achat de chutes de plaques de Médite de 19mm d'épaisseur, de la taille au moins de la base des Gaby, que l'on glisse (en contact direct avec le boitier) sous l'enceinte va augmenter son poids d'un bon tiers; résultat: meilleure dissipation des vibrations, avec des basses plus propres ( équivalent à un sablage) et amélioration générale de la netteté et dynamique des transducteurs. Ce nouveau socle doit bien-sur être découplé du support sur lequel l'enceinte sera posée, par des pieds (liège, cônes, etc). Un mot sur la Médite, c'est un mélande de poudre de bois et de colle bien plus dense que l'aggloméré, donc plus lourd. C'est elle que Triangle utilisait pour usiner ses belles façades d'enceintes acajou par exemple ( le reste de la caisse étant en agglo). Toujours chez Casto, à 9,90€ le paquet (1m2) de 4 planches de mousse alvéolaire anti-bruit, dont une seule sera utilisée pour remplacer l'amortissant interne de base des deux enceintes: On découpe trois morceaux par enceinte, deux pour les flancs, plus un pour le fond. Pour supprimer les ondes stationnaires dans l'enceinte, il est nécessaire de briser la symétrie des flancs, en découpant la plaque alvéolée dans des sens différent; par exemple, alvéoles alignées pour un flanc, et en biais pour l'autre. Ultimes précisions concernant la plaque du fond, il faut veiller à ne pas boucher l'évent d'entrée d'air, puis il faut découper la plaque sur sa partie située derrière le tweeter pour remettre à la place l'amortissant d'origine ou rien (sans quoi les aigus sont trop étouffés); mais c'est à soi de juger quel équilibre sonore convient à son oreille, à sa pièce d'écoute ou son matériel... Il faut aussi pratiquer une entaille depuis sa base dans cette plaque pour permettre le passage des câbles depuis le filtre jusqu'aux HP. Le résultat de ce bricolage interne de base est une baisse considérable du bruit interne de la caisse, laissant s'exprimer avec son raffinement ce qui sort des HP, qui sont bons. Si vous avez un bon ampli (transparent) et une source décente, vous entendrez alors s'exprimer pleinement ces petites Gaby, cordialement, fred.
      • [^] # Re: Loudness War

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui et y'à pas que l'écart de prix... entre Davis et Cabasse y'a quand même un bel écart de philosophie sonore... Les Davis sont généralement plutôt claires voire légèrement agressives dans l'aigu à mon goût tandis que les Cabasse (même si il y a plus d'écart entre les différentes séries que chez Davis) sont généralement plus chaleureuses, plus rondes et plus soyeuses dans l'aigu. C'est un peu caricatural car tout le monde ressent le son de manière différente mais les premières seraient plutôt à recommander aux amateurs de musique classique et les secondes aux amateurs de jazz.
    • [^] # Re: Loudness War

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour le lien vers ton blog et celui qui est donné vers le forum hardware.fr. C'est très éclairant sur l'art du remastering
  • # Compression Audio != Compression Numérique

    Posté par . Évalué à 3.

    L'article ici parle de compression au sens audio, où le but est de remonter tous les sons faibles au niveau des sons forts, le résultat étant le 'rail' sonore où plus aucune nuance n'est audible, et je trouve qu'il faudrait préciser que cette 'compression' n'a rien a voir avec le fait de compresser/comprimer un fichier musical (numérique) pour gagner de la place sur son disque (mp3, ogg, etc...)
    Je pense d'ailleurs qu'un mp3 peut être comprimé sans pour autant délivrer un son compressé. (et j'ai l'impression que le raccourci est fait super souvent dans les articles de vulgarisation, genre : 'La musique compressée nous bousille les oreilles, les MP3 en ligne de mire...'
  • # Logitech z5500

    Posté par . Évalué à 1.

    Je vois qu'il y a plein de passionnés du son sur ce journal. J'aimerais avoir votre avis sur les enceintes 'informatiques' de Logitech, par rapport à des enceintes traditionnelles hi-fi avec ampli :
    http://www.logitech.com/index.cfm/speakers_audio/home_pc_spe(...)

    C'est ce que tous mes potes geeks utilisent.
    • [^] # Re: Logitech z5500

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      à 449€ le kit Logitech, il vaut mieux réfléchir...

      Pour moins cher tu peux avoir une vrai chaine Home Cinéma !
      http://www.son-video.com/Rayons/HomeCinema/SystHCComplet/Yam(...)

      Mais seul l'oreille est juge !

      A noter que les 505W du kit Logitech sont donné à 10% de Distortion Harmonique Totale, c'est a dire a pleine saturation et inécoutable.
      Et les Watt ne veulent rien dire si on n'a pas le rendement des enceintes.
      • [^] # Re: Logitech z5500

        Posté par . Évalué à 1.

        Juste une petite précision, le kit logitech est à 260€, pas 450 :)
        • [^] # Re: Logitech z5500

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il est à 450 € sur le site de Logitech, mais effectivement on le trouve le plus souvent de 270 à 300 € (frais de port inclus). Ce qui prouve d'ailleurs qu'une grande part de ce produit, c'est de la marge. :-)
    • [^] # Re: Logitech z5500

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Personnellement, je vois la phrase « (...) vous garantit un son assourdissant et précis. » je fuis. :-)

      Mon expérience, c'est que j'avais un pack Altec Lansing 2.1 pour mon PC, et que j'en étais très satisfait, je jouais avec, j'écoutais aussi pas mal de musique. Et puis un jour j'ai rebranché ma chaîne stéréo dessus, et là, surprise ! J'ai redécouvert une bonne partie de ma musique, avec certes moins de basses, mais une très nettement meilleure qualité dans les medium (surtout) et les aigus (un peu).

      Les deux haut-parleurs Altec Lansing ont à peu près la même taille que les haut-parleurs du kit Logitech. ;-) Et les deux haut-parleurs de mes enceintes de bibliothèque ont facilement le double du diamètre...

      L'avantage, c'est que tu as un kit tout compris, avec ampli et télécommandes. Mais je me demande si tu n'aurais pas intérêt à regarder du côté par exemple (au hasard) de :

      http://www.materiel.net/ctl/Packs/21772-Pack_A_102_HCS_5_Bla(...)
      http://www.materiel.net/ctl/Packs/37168-S_506_HCS3_dark_appl(...)

      Sachant qu'il te faudra un ampli en plus.

      Clairement dans ce domaine il n'y a jamais de miracle niveau prix, sachant qu'avec Logitech, une partie du prix va dans l'ampli, la télécommande, le package.
      • [^] # Re: Logitech z5500

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        je dispose d'un vieux kit altec lansing atp 3, est-ce ce genre de kit que tu as remplacé ? par quoi le remplacer en bon son ? sans verser dans la chaîne hifi ou un kit à 800 rots ?

        T'as le bonjour de JavaScript !

        • [^] # Re: Logitech z5500

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          À peu près oui. Moi c'était un ACS 45.1. Je n'ai aucune suggestion à faire pour un remplacement.

          Moi j'avais déjà une mini-chaîne hifi, que j'avais payée relativement cher par rapport au peu de fonctionnalités : environ 300 à 350 € pour un ensemble ampli classe A / tuner FM / lecteur CD, et la paire de petites enceintes qui allait avec. Elle avait eu une bonne note par le labo de la FNAC (en 1998, à l'époque où je prêtais attention à ce genre de chose, et où le labo méritait ce genre d'attention), notamment en rapport qualité / prix.

          Bon investissement d'ailleurs, 12 ans après elle fonctionne toujours très bien. :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.