Journal Avatar

Posté par .
Tags : aucun
3
18
déc.
2009
Bonjour mon journal,

Peux tu me dire, toi qui sais tout, comment se termine le film Avatar dont tout le monde parle ?

Et surtout qu'en penses tu ?
J'ai un peu peur, vu la BA, de tomber face à un scénario simplet façon StarWars (et voir des bestioles bleues façon Jar-jar courir au ralenti dans les herbes hautes, sur une musique de pub pour nourriture canine, ça ne m'intéresse pas).

Peux tu me rassurer sur ce point ?
  • # Je suis allé le voir cet après-midi

    Posté par . Évalué à 7.

    Oui, le scénario est pas super, mais j'ai pas trouvé aussi mauvais que prévu, le scénario de la BA est pas plus évolué que celui du film :)

    Après visuellement c'est super zoli je trouve, au final j'aime bien ^^ (la végétation doit consommer un paquet de courant x] ). Faut y aller pour les yeux, pas pour réfléchir.


    Et à la fin les gentils gagent. Fou hein ?
  • # Critique d'un professionnel

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Voilà ce qu'en dis Hugues Dayez, critique cinéma de la RTBF: http://www.rtbf.be/info/societe/cinema/avatar-pocahontas-de-(...) , en gros, il dit que c'est l'histoire de Pocahontas avec une musique pourri et des images sorties d'une vieille BD.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Critique d'un professionnel

      Posté par . Évalué à 7.

      Hmm, Hugues Dayez est un critique qui est très très ........ comment dire.... très critique. J'aime bien l'écouter, il y a une certaine pertinence dans ses analyses.
      Mais c'est une personne qui a beaucoup de mal à admettre que le cinéma est un média de divertissement.
      • [^] # Re: Critique d'un professionnel

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est pas forcément vrai, je l'ai entendu dire que The dark Knight était bien (une des rares fois où ce n'était pas du cinéma d'auteur sud-coréen).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Critique d'un professionnel

          Posté par . Évalué à 2.

          Ha mais il n'est pas forcément toujours négatif. Ses critiques ont toujours quelques choses d'intéressant, seulement, comme je l'ai écrit au-dessus, je trouve qu'il prend le cinéma un peu trop au sérieux or, c'est un divertissement, non?
          J'espère qu'il n'y a pas toujours une morale à la fin d'un film parce sinon j'en ai raté plus d'une.
          Dayer est un critique très intéressant, il se démarque des autres. Il peut encenser un film que tous les autres ont descendu à boulets rouges et vice versa. Mais de temps en temps, il devrait admettre qu'un scénario un peu plus léger ou une photographie pas à la hauteur ne sont pas forcément un gage de mauvaise qualité.
          • [^] # Re: Critique d'un professionnel

            Posté par . Évalué à 9.

            enfin pour le plus gros budget de l'histoire du cinéma, avoir un scenario bof bof, ca fait tache...
            et de mon point de vue : vu le prix du billet (10 quand même) le cinéma devient de moins en moins un divertissement.
            • [^] # Re: Critique d'un professionnel

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              >>> et de mon point de vue : vu le prix du billet (10 quand même) le cinéma devient de moins en moins un divertissement.

              Mon cousin bosse dans un cinéma de Grenoble et il m'a dit que le billet coûtait 10 euros + 1 euro (car diffusion en numérique) + 2 euros (car lunettes 3D).
              13 euros pour une séance de ciné ! On frise ma limite de boycott là.
              • [^] # Re: Critique d'un professionnel

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                À Sydney, sur le plus grand écran du monde blah blah, il est à 27 $, soit 16,78 €. (enfin, tout est cher à Sydney de toute façon).
              • [^] # Re: Critique d'un professionnel

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Le contraire ici : 2 euros pour la projection 3D et 1 euro pour les lunettes.
                • [^] # Re: Critique d'un professionnel

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ben, c'est l'avantage des petites villes maintenant :-p

                  Au Puy en Velay, dans un tout nouveau ciné tout neuf le tarif sans réduction est:
                  Sans 3D 7€50
                  Avec 3D 9€50

                  Alors que Saint Etienne, dans le Gaumont pour un film sans 3D dans des salle, certe bien, mais qui ont déjà quelque année, on est a 9€70 !!!
                  • [^] # Re: Critique d'un professionnel

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Même à côté de Paris j'en trouve des cinés à pas cher. L'Alcazar à Asnières, 7 euros le plein tarif. Y'a pas la 3D mais on s'en fout un peu (moi en tout cas ça m'explose plus les yeux qu'autre chose).
      • [^] # Re: Critique d'un professionnel

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Mais c'est une personne qui a beaucoup de mal à admettre que le cinéma est un média de divertissement.
        Alors là j'aurais probablement été d'accord avec toi si tu avais écrit "peut aussi être", mais pour le coup je trouve justement dommage que beaucoup de gens ne prennent le cinéma (et d'autres média) que pour du divertissement. L'art est avant tout un moyen d'expression, et j'espère qu'on continuera toujours à avoir quelques films "pour réflechir" (même si ce n'est pas forcément incompatible avec "divertissant").
        Je déteste entendre des phrases du style "on travaille uniquement pour gagner de quoi se se nourrir et se divertir", et ça me désole de voir énormément de gens se contenter de teenmovies ou refuser de voir autre chose que des films à happy-end. Je ne dis pas ça par prétention ou quoi que ce soit, mais cette société du tout loisir, où on laisse toujours le cerveau au placard, est un sérieux problème.
        • [^] # Re: Critique d'un professionnel

          Posté par . Évalué à 9.

          Allons, tu n'es pas au courant qu'on parle d'"industrie du cinéma", "industrie du disque" ? Non, l'art c'est du passé, plus besoin de se faire chier à réfléchir quand tu vas au cinéma. S'il fallait réfléchir, ça se vendrait certainement moins, voyons !
  • # SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je suis allé le voir mercredi.

    Avant tout c'est un film de science-fiction de James Cameron du genre Terminator, Abyss, Aliens. Donc scénario facile à comprendre et prévisible, femme à poigne, militaires caricaturaux. Mais une réalisation impeccable, un rythme sans répit et des effets spéciaux a décrocher la mâchoire.

    On ressort de ce film en ayant eu l'impression d'avoir assister a une grande bande annonce présentant un univers inédit exceptionnellement dense et riche ouvrant la porte à de multiples suites. Il est clair, que ce film ne présente qu'une infime part de l'univers extra terrestre que Cameron a imaginé.

    Un trailer HD présente l'univers graphique d'Avatar sans en raconter l'histoire.
    http://www.apple.com/trailers/fox/avatar/hd/

    Une autre bande annonce raconte l'histoire au risque de gacher le plaisir. Attention si vous cliquez sur le lien...
    http://www.avatar-lefilm.com/

    Mon avis est que ce film est le nouvel étalon pour la décennie à venir. Les extras terrestres entièrement numérique, sont d'un réalisme confondant.

    Bien sur,on appréciera complètement ce film si on va le voir dans une salle numérique 3D. Il parait cependant que certaines personnes ne sont pas "compatibles" avec cette technologie :/ D'autres se plaindrait d'avoir rapidement mal à la tête. je m'avance a une explication...
    Dans un film traditionnelle en 2D, le sujet est filmé net et généralement les premiers plan et arrière-plans sont flous. On est habitué et cela ne géne en rien notre perception du film et de l'histoire.
    En 3D, l'expérience est tellement immersive, que l'on ne peut s'empêcher à vouloir scruter du regard l'intégralité de la scène et à explorer les décors. OR en 3D aussi, les premiers plans et les arrières-plans sont souvent filmés flous. Du coup l'oeil et le cerveau se fatigue a faire le point sur un sujet flou. En tant que spectateur d'un film 3D, il faut faire le blazé et se contenter de regarder ce que le réalisateur veut nous monter... les zones nettes...

    James Cameron a su utiliser a bon escient la 3D. Pas d'effets spectaculaire à la Destination Finale 4 ou pub Haribo avec des objets qui viennent vous chatouiller le nez ou vous faire sursauter dans votre fauteuil. Au contraire. Tout au long du film, dans la majorité des scènes, vous aurez l'impression qu'il n'y a pas de 3D. Pourtant, enlevez momentanément vos lunettes et le film paraîtra d'une platitude insupportable.

    Bref, tout comme une bonne bande son Surround, un bon effet 3D est celui que l'on ne remarque pas sauf quand on le supprime ! La 3D apporte réellement une nouvelle dimension dans la perception de l'ambiance des lieux.

    J'ai trouvé ce film tellement bon que je retournerai le voir ce noel. Et j'attends avec impatience les suites... il parait que Cameron en a déjà 2 en têtes !!! Révons qu'Avatar 2 soit à Avatar ce que Terminator 2 fut à Terminator ! et surtout prions pour ne pas connaitre une déception à la hauteur de jar jar blink ou clone wars !!

    Vivement la sortie du blue ray 3D version longue directors cuts avec 1 heure de scènes supplémentaires :)
    • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Un trailer HD présente l'univers graphique d'Avatar sans en raconter l'histoire.
      http://www.apple.com/trailers/fox/avatar/hd/


      Il y a moyen d'avoir un lien direct? Un wget sur le lien ou donner le lien à vlc ne marche pas

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

      Posté par . Évalué à 7.

      j'attends avec impatience les suites... il parait que Cameron en a déjà 2 en têtes

      Nooooon, ça fait des années qu'il a acheté les droits de Gunnm pour en faire un film, et ça fait plusieurs fois qu'il reporte le projet parce qu'il bosse sur autre chose...

      Pitié JC, tourne-le !

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je suis allé voir ce soir, en 3D tout ça...
      C'est pas que l'aspect 3D ne marche pas, au contraire, c'est pas mal, mais perso au lieu de me plonger dans le film, ça m'en fait sortir un peu. Je trouve plus difficile de se concentrer sur la beauté de l'image que dans un film standard (en plus, la luminosité est plus faible).
      Dans certains films on voit de magnifiques paysages, je n'ai pas vraiment senti ça ici.
      Dans certains plans, la 3D est vraiment bien utilisée, mais ça ne m'a donné cette impression que dans une poignée de scènes.
      Contrairement à la plupart, je n'ai pas spécialement trouvé la nature si impressionnante que ça, par contre j'ai bien aimé le rendu du matériel et des véhicules humain.
      (Au final, il faudrait peut-être que je regarde ça en 2D ^^)
      • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        oui je pense que la perte de luminosité à cause des lunettes 3D fait perdre de l'impact aux images.

        je l'ai vu en 3D juste parce que l'heure des séances 2D ne me convenaient pas. sinon je serais allez le voir en 2D.

        bon en fait c'est pas si mal que ça en 3D. qui est pas trop tape à l'oeil.

        par contre les lunettes 3D + mes propres lunettes ça faisait lourd sur le nez ! au bout de 2 heures, j'ai enlevé mes lunettes pour ne garder que les 3D. (heureusement que je peux m'en passer)
        • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je confirme que la perte de luminosité est due aux lunettes. Pour Scrooge en 3D j'ai trouvé ça un peu dur, vu que le film est très sombre. Je viens de voir Avatar ce soir, effectivement le film ne casse pas 3 pattes à un canard niveau scénario, mais les effets spéciaux côté extra terrestres (Sigourney Weaver en Alien est complètement reconnaissable) et surtout les décors sont de toute beauté ! Je l'ai vu en 2D, VF, demain j'y retourne pour la VO (pas spécialement parce que j'ai aimé le film, j'avais prévu d'y aller 2 fois avant de le voir). C'est clair que le scénario est sans surprises, mais rien que pour les décors ça vaut le détour, et pourtant je n'aime pas les films qui se résument à des effets spéciaux. En revanche j'ai payé ma place 5€, et demain 3€30... Vive les cinés de quartier et les comités d'entreprise...
    • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah, le problème de la profondeur de champ et les films 3D, c'est ce qui va les limiter à mon avis.

      Pourtant, comme ils utilisent les images de synthèse dans ce film, ils ne sont pas obligés de gérer la profondeur de champ, cela fait du boulot en plus.

      Donc pourquoi vouloir nous floutter là où l'on veut regarder ? Les décors sont bâclés ? On a pas le droit de voir autre chose que ce que veut nous montrer l'objectif ?

      Ce serait quand même plus simple de mettre tout net à la façon des premiers films en images de synthèses, et de laisser le spectateur faire sa mise au point.

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben nan, c'est plus fatiguant d'avoir à regarder devant/derrière en permanence sans l'aide de la caméra. Un objet éloigné fait « écarter les yeux » : ils deviennent quasiment parallèles. Pour un objet proche, les yeux convergent. Cameron essaie de faire ces transitions en partie au niveau des deux objectifs de la caméra (au lieu de les garder simplement parallèles).

        C'est, entre autres choses, grâce à cette méthode que les gens ne sont pas fatigués pendant la séance. Et si on ne veut pas suivre Cameron, la vision devient fatigante.
    • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

      Posté par . Évalué à 1.

      Bien sur,on appréciera complètement ce film si on va le voir dans une salle numérique 3D. Il parait cependant que certaines personnes ne sont pas "compatibles" avec cette technologie :/ D'autres se plaindrait d'avoir rapidement mal à la tête. je m'avance a une explication...

      Te fatigue pas avec tes explications. Les 8% de daltoniens variés de risquent d'avoir des problèmes avec les lunettes 3D si elles sont basées classiquement sur les couleurs. Et il y a en plus les gens sans vision du relief, comme moi.
      • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Oh non, c'est complètement dépassé les lunettes de couleur. Ce sont des filtres polarisants.
        • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

          Posté par . Évalué à 4.

          qui nécessitent que l'on regarde l'écran la tête bien droite.

          Je pensait que c'était le procédé avec obturateurs...

          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le procédé Real D que l'on retrouve dans tous les Mega CGR (chez gaumont je ne sait pas) utilise des lunettes à polarisation circulaires droite et gauche qui permette justement de bouger la tête sans détériorer l'effet 3D. Les lunettes ne coute rien à fabriquer.

            Les anaglyphes (verre bleu et rouge) c'est fini, c'est de la préhistoire. En plus ça foutait en l'air toute la colorimétrie du film.

            Les verres à obturateurs sont une solution trop couteuses pour les salles de cinéma, sans compter les défaillances techniques et les détérioration que subisse ce genre de lunettes une fois qu'elles sont passé entre les mains de centaines de spectateurs.... ça risque cependant d'être la seule solution technique pour le home cinéma pour regarder de la 3D sur un LCD ou plasma.
          • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il y a plusieurs types de verres polarisants, les verres polarisants rectilignes sont ceux que l'on retrouve dans certaines lunettes de soleil, mais le plus intéressant pour faire de la 3D sont les verres polarisés circulaires, qui sont totalement indépendants de la position de la tête et qui ne pèsent pas plus lourd que des verres classiques (et qui ne demandent pas d'énergie contrairement aux LCD, etc.)
        • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon, alors ça marche pour les daltoniens. Les amblyopes soignés trop tard vont se retrouver bien seul à ne pas pouvoir apprécier la 3D, à égalité avec les borgnes.
      • [^] # Re: SUPERQUALIFRAGILISTIQUE

        Posté par . Évalué à 7.

        et on ne parlera pas des aveugles qui n'y verront que du feu.
    • [^] # Re: Quenellistique!

      Posté par . Évalué à 10.

      Il est clair, que ce film ne présente qu'une infime part de l'univers extra terrestre que Cameron a imaginé.

      Faut arrêtez avec ce genre de phrase! Il a eu 2h40 et 500 Millions de dollars!

      Comme l'autre plus bas qui essaye de justifier le peu de developpement d ans StarWars... Pour rappel, il y a eu 6 films de 2 heures chacuns, des budgets plus que confortables et pas mal d'années entre les films!
      Bref, faut pas déconner!


      Avatar est du même acabit!
  • # Bah....

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Moi je l'ai adoré. J'aime particulièrement le monde ouvert présenté qui laisse une grande place à l'imagination, avec une culture E.T. bien sympathique.
    Certe, l'histoire de fond est un peu classique, mais elle est plutôt bien orchestré, avec des bons retournements de situations. Ensuite, je pense que cette dernière ne reste qu'un prétexte pour présenter un univers de rêve. Si on recherche de la réflexion profonde, c'est pas son but.
    Graphiquement, rien à dire, on s'approche de la perfection.

    Je me fou des critiques, personnellement. Je classe ce film comme l'un des meilleurs (voir LE meilleur) que j'ai vu cette année. Et pourtant, je vais voir en moyenne un à deux film par mois.
    Je vais certainement aller le revoir en 3D car j'ai eu que l'occasion de voir la version HD.
  • # Pocahontas

    Posté par . Évalué à 3.

    Salut

    Concrètement c'est l'histoire Pocahontas la trame est exactement la même...

    Même si l'histoire de Pocahontas est un peu universelle et historique, c'est vraiment dommage pour J.C, parce que son film n'est pas bâclé, on sait comment cela va finir, mais pour une fois la technique est au service de l'histoire et du contexte.

    Même l'américanisme aux accent de cowboys redresseur de tort est présent, on peut quand voir au delà et passé un bon moment...

    Les images sont fantastiques, extraordinaires, je pourrais chipoter en disant que à un moment on voit une grosse différence d'échelle sur deux plans différent d'une main humanoïde.

    Le hic c'est que je ne vois pas trop comment on peut faire un Avatar 2 sans que ce soit répétitif.

    Allez le voir!!!
    • [^] # Re: Pocahontas

      Posté par . Évalué à 10.

      Le hic c'est que je ne vois pas trop comment on peut faire un Avatar 2 sans que ce soit répétitif.

      Avec le scénario de Pocahontas 2 !
    • [^] # Re: Pocahontas

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le hic c'est que je ne vois pas trop comment on peut faire un Avatar 2 sans que ce soit répétitif.

      Il suffit de faire un Avatar 0 (qui se situe avant celui-ci).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Pocahontas

      Posté par . Évalué à 5.

      Je n'ai pas vu le film, la bande annonce m'a suffit.
      Mais je prend les paris sur le II : un indien/elfe de la nuit/Pocahontas confronté à l'impossible choc d'une immersion forcée dans la société humaine hyper technologique.
      Suremment même que ce sera une fugitif dont le courage n'aura d'égale que sa grande sensibilité et sa tolérance. Et qu'il sera, au final, un exemple pour tous. Limite un martyre, les clous en moins, le staïle en plus.

      Et j'aimerais beaucoup vomir sur le scénario de ce film que je n'ai pas vu, et vous dire à quelle point je le trouve débile. Mais ça ne vous empêcherait pas d'aller voir le prochain film de merde qui aura couté un PUTAIN DE DEMI MILLIARD DE DOLLARS et dont le scénario sera savamment réduit à son strict minimum pour être digérable par tout bon estomac occidental élevé en batterie et nourrie aux ''divertissements''.

      Et là on s'arrête deux secondes et on se demande ce qu'on aurait bien pu faire pour l'élévation spirituelle de l'humanité avec un PUTAIN DE DEMI MILLIARD DE DOLLARS ? Surement un tas de choses trop bien et vachement utiles. Mais surtout d'au moins 15 ordres de magnitude plus enrichissant/poignant/intéressant/intrigant que ces 161 minutes de fast food.

      Et puisque qu'on parle de scénario, pour 30 PUTAINS D'EUROS par an, on peut se rendre dans une bibliothèque, où on évitera soigneusement le rayon ''classiques'' et autre ''prix nobel'' ( Lecteur fictif énervé de ce post :''parceque merde, après une semaine de boulot, on a besoin de se divertir putain le français au lycée on m'aforcé àliregnagnagnaphilognagnaprincessdecleve...'' ) et on pourra prendre un bouquin au hasard dans le rayons ''science fiction/fantasy'' et je vous annonce un incroyable 8 chances sur 10 de tirer un meilleurs numéro qu'Avatar.

      Sinon bien sûr, j'ai pas vu le film, alors mon avis hein ...
      • [^] # Re: Pocahontas

        Posté par . Évalué à 2.

        Voila une belle tirade façon demi-mesure. Tout en finesse, rempli de compromis et de tolérance.
        Le plus drôle est que j'ai l'impression d'avoir à faire à un Na'vi : tu devrais aller le voir ce film !

        Ma critique du film est simple : c'est monstrueux. Ok, il faut oublier le scénario faiblard et surtout le fait que Cameron n'arrive pas à l'exploiter correctement en 2H30.
        Par contre, il excelle dans la manière de nous présenter son univers. C'est visuellement éblouissant.
        Alors, ok, c'est un gros blockbluster, mais franchement je contribue à l'opération et j'en suis fier. Pourtant, je ne suis vraiment pas un coutumier du fait...
        • [^] # Re: Pocahontas

          Posté par . Évalué à 2.

          Par contre, il excelle dans la manière de nous présenter son univers. C'est visuellement éblouissant.
          Alors, ok, c'est un gros blockbluster, mais franchement je contribue à l'opération et j'en suis fier. Pourtant, je ne suis vraiment pas un coutumier du fait...

          Dommage qu'il n'y avait pas autant de personnes comme toi pour du ff ac.
  • # Sympa mais sans plus (sauf pour la 3D)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai été le voir hier soir.

    Je suis encore un peu mitigé sur le côté 3D. Au début j'étais assez septique sur la plus-value de la 3D et j'avais franchement pas envie de voir des trucs me sauter à la figure. Heureusement, ça reste assez « sobre » et efficace : il y a des plans où effectivement ça apporte vraiment quelque chose par rapport à la 2D, notamment les plans dans les couloirs qui font bien ressentir la profondeur. Il y a d'autres plans où ça n'apporte rien (genre un gros plan sur un visage, où même certains plan avec le paysage). Et il y a des plans où ça devient compliqué (avec les sous-titres en plus), surtout quand on aime regarder tous les détails d'une image.

    Ce qui m'a le plus déçu : le scénario hyper-prévisible et les personnages très stéréotypés/caricaturaux. J'espérait un peu mieux, d'autant plus que c'est assez long. Au final, c'était sympa pour le côté 3D de certaines scènes et les jolis paysages, mais c'est pas un film que j'aurais envie de revoir une seconde fois (surtout en 2D).

    Pour finir, le film étant un peu long j'ai eu le malheur de me frotter un œil (fatigue...) et perdre ma lentille de contact :(
    Du coup les 45 dernières minutes du film c'était en 2D pour moi... C'est là que j'ai remarqué que la 3D apportait quand même un plus à ce film, car une fois en 2D, ça a commencé à vraiment m'ennuyer (pourtant c'était la bataille finale et tout et tout).
  • # Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

    Posté par . Évalué à 1.

    J'en ai vu plein s'extasier sur le fait que "ouaouh les effets spéciaux sont trop cools" ... ah vrai dire visiblement c'est la seule chose sur laquelles ils se sont extasié (pour le plus gros budget de l'histoire du cinéma et le battage médiatique à coté, comment dire...)

    Alors j'aimerais savoir pour ceux qui ont déjà vu des films photoréaliste entièrement en image de synthèse (final fantasy the spirits within , 2001, et final fantasy advent children, 2005) : quelle est la différence (excepté la 3D) avec avatar ?

    Parce que tout le monde encense avatar comme quoi c'est "a voir" toussa, mais personne a fait la même critique sur ff ac.
    Donc je me pose la question si c'est pas simplement parce que le réalisateur s'apelle "james cameron" que les gens disent ça.
    • [^] # Re: Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      ff, pour avoir vu le premier de 2001 vers 2005, ça avait déjà un coup de vieux par rapport au rendu photoréaliste des derniers films de l'époque. L'animation des personnages est cependant encore vraiment top.

      Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      ff ac est sorti au cinéma ? non !

      les personnages numériques sont ils confondants de réalisme ? non !


      final fantasy the spirits within sorti en 2001... rivaliser avec Avatar ??? Allons un peu de sérieux ! Ne me dit pas que tu as cru que c'était de vrai acteurs dans cette animation numérique ?
      • [^] # Re: Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

        Posté par . Évalué à 1.

        ff ac est sorti au cinéma ? non !
        Donc c'est pas un film. Ah ok.

        les personnages numériques sont ils confondants de réalisme ? non !
        Purement subjectif. De mon point de vue : OUI.

        Allons un peu de sérieux ! Ne me dit pas que tu as cru que c'était de vrai acteurs dans cette animation numérique ?
        Au niveau mouvement pas forcément, mais au niveau dessin etc..., sans problème.
        On se demande qui manque le plus de sérieux.

        Et ff AC si on peut croire que ces des vrais acteurs.

        Je n'ai pas de problème pour qu'on me dise que avatar est mieux que ff ac ou autre, mais qu'on me dise EN QUOI, pas juste "un peu de sérieux, mon film il est plus mieux que ceux que tu cites"
    • [^] # Re: Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Faut être honnête, la 3D dans ce film était presque parfaite!

      Des expressions du visages au rendu de la flore!
      Certains mouvements de personnages étaient approximatifs (notamment les sauts) et les mechas n'étaient pas tip top!

      Mais on s'EMMERDE FERME dans le film!!! Mon anus se tordait dans tous les sens au fur et à mesure que les minutes passaient!

      N'allez vraiment pas voir ce film!
    • [^] # Re: Et par rapport aux films entièrement de synthèse ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Alors j'aimerais savoir pour ceux qui ont déjà vu des films photoréaliste entièrement en image de synthèse (final fantasy the spirits within , 2001, et final fantasy advent children, 2005) : quelle est la différence (excepté la 3D) avec avatar ?

      Avatar est tout simplement un cran au dessus en terme de réalisme, au niveau du rendu 3D bien sûr, mais également et notamment au niveau des mouvements des personnages.

      Cameron a développé une nouvelle technique de prise de vue, enfin de prise de mouvement, pour les scènes virtuelles, et je pense que ça y contribue beaucoup.

      À quasiment aucun moment du film, je n'ai pensé « tiens, c'est de l'image de synthèse ». Soit j'étais trop pris par le développement de l'histoire (certes simple, mais agréable), soit c'était suffisamment réaliste pour que je pense plus à la beauté de la nature qu'au fait que tout à été modélisé et texturé et calculé.
  • # Quoi quoi quoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    un scénario simplet façon StarWars
    Tu insultes tous les « vrai » Geeks fan de Star Wars là ?

    Fais gaffe, on est beaucoup !

    /me →[]
    • [^] # Re: Quoi quoi quoi ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est vrai que l'histoire de Star Wars paraît assez simpliste, mais c'est parce qu'on se limite aux six films qui n'en présentent qu'un court aperçu. L'histoire est bien plus complexe et complète.

      Par exemple, au début du troisième épisode, on arrive en pleine bataille sur la planète Coruscant, mais on ne sait rien de cette bataille, pourquoi elle a commencé, comment elle a commencé, etc. Pourtant, elle a des origines, un début, un déroulement, une fin et une influence sur l'histoire, que l'on peut trouver dans l'un des bouquins de l'univers étendu, et tout ça est décrit dans la page Wikipedia de la Bataille_de_Coruscant.

      Je vous invite à la lire pour comprendre qu'heureusement, Star Wars ne se limite pas à six films et qu'il s'agit d'un univers très riche développé par de multiples auteurs, ce qui ne l'empêche pas de rester cohérent.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # A

        Posté par . Évalué à 1.

        Faux et faut arrêtez avec StarWars, l'histoire n'a pas été développé avec un soucis de cohérence ou quoique ce soit, ce n'était qu'un prétexte à des scènes de guerres spatiales!
        Tout s'y mélangent (le mauvais goût en général), c'est comme si t'avais donné la caméra à un gosse, le seul mérite qu'il a eut cependant, c'est d'avoir été "productif" et d'avoir mené son projet à terme peu importe le résultat!

        Alors peut-être que des "forks" de StarWars rattrappent la chose toujours est-il que Le StarWars de Lucas est une fumisterie!
        • [^] # Re: A

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          Et toi, tu as fait quoi comme flim ?

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: A

            Posté par . Évalué à 10.

            Après "t'as qu'à proposer un patch, sinon ferme-la" : "t'as qu'à proposer un film, sinon ferme-la". Pas mal comme moyen, ça garantit que peu de gens auront la capacité de critiquer.
            • [^] # Re: A

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Apparemment il semblerait que tu fasses l'amalgame entre « exiger un patch » et « exiger que les critiques soient constructives ».

              Je te laisse apprécier la qualité de la critique : Le StarWars de Lucas est une fumisterie!

              Une critique ça a pour intérêt de faire avancer, ne serait-ce que faire avancer un point de vue. Et même si ce point de vue n'est pas majoritaire, tout le monde progresse avec une bonne critique.

              Ici il n'en est rien. Donc oui, je ne me gène pas de mettre dans les dents : « et toi, tu proposes quoi ? »

              Adhérer à l'April, ça vous tente ?

              • [^] # Re: A

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                Apparemment il semblerait que tu fasses l'amalgame entre « exiger un patch » et « exiger que les critiques soient constructives ».

                Excuse-moi de te dire ça, mais tu confonds un peu tout.
                Tu fais un amalgame entre « exiger un patch » et « exiger que les critiques soient constructives ». Tu es fou. Enfin si ça te plaît… Mais moi, si tu veux mon opinion, ça fait un peu… has been.
      • [^] # Re: Quoi quoi quoi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        StarWars, ce film réalisé par l'empire ?

        A ouaih, finalement c'est un peu pareil ;-)





        ShadowMan reviens :p
      • [^] # Re: Quoi quoi quoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Que le monde de la Guerre des Etoiles soit vaste et dépasse largement le cadre des 6 films j'en conviens totalement.

        Cependant, je doute fortement que Lucas eut pu parler de la Bataille de Coruscant en 1978 quand il sortit son premier film, de même je doute qu'il savait à l'époque ce qu'était un Sith, la planète Naboo, etc.

        Il me semble difficile de comparer quelque chose qui a 30 ans et largement repris, étendu, etc. à quelque chose qui vient de sortir.

        On peut supposer que si Avatar suscite autant d'engouement que la Guerre des Etoiles, qu'autant d'auteurs s'approprient ce monde et étendent les ramifications de l'histoire, dans 30 ans le monde développé autour d'Avatar et de Pandora pourrait être aussi vaste que celui développé autour de la Guerre des Etoiles
        • [^] # Re: Quoi quoi quoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Quand il a fait son premier film, il avait pour simple objectif de faire un film avec un jeune héros inexpérimenté qui va sauver une princesse et lutter contre un méchant empereur et son redouté chevalier noir... dans un contexte de science-fiction. C'est tout. Et c'est pour ça que ça a très bien marché.
  • # Vive le DMCA!

    Posté par . Évalué à 9.

    Vous aussi, soutenez la Twentieth Century Fox et sa campagne en faveur du DMCA et des DRM, en allant voir Avatar. Après avoir rémunéré un peu la salle de cinéma et les artistes, l'essentiel de votre don ira à une multinationale, spécialisée dans la lutte contre les libertés numériques.

    Y'a que moi que ça choque? Tiens, je vais faire un post sur LinuxFR pour demander si ça vaut le coup d'acheter Windows Seven.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Vive le DMCA!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je te suis.

      Je vais même en rajouter une couche...Avatar n'est pas un film que j'irai voir. Son budget et ce qu'il va rapporter représentent des sommes indécentes au regard de ce qui se passe sur cette planète. Une poignée de privilégiés vont voir ce film, participer à son succès ainsi qu'au succès des produits dérivés. Alors que les sommes en questions devraient êtres utilisées à des but bien plus urgent que le simple plaisir des sens, surtout lorsque cela ne concerne qu'un pouillème de la population mondiale.

      Il n'y a pas d'après avatar au sens philosophique ou moral, l'après avatar n'est que mercantile et technologique.

      De plus, je suppose qu'on ne parlera pas de la trace carbone d'avatar...que nous coute ce film en réalité ? C'est surement peu en comparaison des briqueteries Indiennes et leurs fours à charbon...mais je ne pense pas que se vautrer dans la dépense énergétique soit vraiment une attitude actuellement raisonnable.
      • [^] # Re: Vive le DMCA!

        Posté par . Évalué à 7.

        je suis d'accord pour critiquer le fait que la société derrière cela encourage les DRM etc, mais je ne vois pas en quoi le budget du film est indécent. Ce budget et les recettes permettent de donner un salaire et un travail à des milliers de personnes, que cela soit les graphistes, les informaticiens, et même en bout de chaîne le guichetier du cinéma + toutes les retombées annexes (restaurant à côté du cinéma)...
        Bref, on pourrait dire la même chose pour l'impression de livres, pour l'utilisation des ordinateurs, pour n'importe quel spectacle ou fait culturel...

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Vive le DMCA!

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          On a mieux à faire que ne vivre que pour la technologie et par la technologie. Que ça donne du boulot à xxx personnes, je crois qu'on s'en tamponne l'oreille avec une babouche.
          L'industrie du pétrole, les fast food pourraves, les kebabs dégueux, les centrales à charbon, le transport routier, le gaspillage énergétique...si on t'écoute, on change rien sous prétexte que ça fait vivre des gens. Oui et bien le problème c'est que ça tue une planète.
          • [^] # Re: Vive le DMCA!

            Posté par . Évalué à 5.

            N'importe quoi ...

            L'écologie ne doit pas devenir un prétexte pour dire n'importe quoi en surtout l'écologie ne permet pas a des milliards de personnes de vivres.

            Et moi ca m'intéresse beaucoup un film ou plus généralement un produit qui donnent du travail a xxx personnes, j'ai pas spécialement envie de vivre au crochet de l'état.
          • [^] # Re: Vive le DMCA!

            Posté par . Évalué à 3.

            Amalgame grossier : tu peux me dire le rapport entre l'industrie pétrolière, les chaînes de fast-food, les restaurants de Kebabs, les centrales au charbon, le transport routier, le gaspillage énergétique et la production d'un film?
            • [^] # Re: Vive le DMCA!

              Posté par . Évalué à 4.

              Facile: ils ont en commun d'être souvent évoqués sur LinuxFR.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Vive le DMCA!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      « Tiens, je vais faire un post sur LinuxFR pour demander si ça vaut le coup d'acheter Windows Seven. »

      Déjà fait :)

      Bon plus sérieusement, l'extrémisme librisme primaire n'est pas ce qu'il y as de plus constructif non plus. C'est peu être ma manie a ne pas voir le boycott comme une solution.

      - On est tellement peu que finalement on aura une influence négligeable.
      - On passe de suite pour extrémiste et on perd en crédibilité face a la majorité de la population.

      Je ne dis pas «allez le voir», juste «Ce n'est peu être pas la seule raison qui doit faire que vous n'alliez pas le voir».

      Prenez plutôt ces 3H (avec le trajet pour le ciné) pour faire avancer le libre.
      • [^] # Re: Vive le DMCA!

        Posté par . Évalué à 10.

        Bon plus sérieusement, l'extrémisme librisme primaire n'est pas ce qu'il y as de plus constructif non plus.
        Tu as vu des extrémistes libristes quelque part?

        Nan, parce que ce que je vois sur les DVD et BlueRay commerciaux, ce sont des entreprises qui t'imposent d'utiliser un logiciel propriétaire compatible pour les lire, et qui font tout pour qu'utiliser le logiciel de ton choix soit illégal.
        Ça, c'est de l'extrémisme, oui.
        Le jour où, quand tu mets un DVD dans ton PC, il commencera par faire défiler un texte que tu ne peux pas sauter, et qui te dit que tu n'as pas le droit de lire ce DVD avec autre chose que Gnome + VLC (ou KDE + mplayer), là oui, tu pourras parler d'extrémisme libriste.

        En attendant, merci de rester objectif: les extrémistes sont ceux qui vendent du contenu propriétaire et décident de la façon dont il faudra le lire. Et boycotter leur merde ce n'est pas une réaction extrémiste, c'est juste refuser de faire partie de leur secte, refuser de se plier à leurs règles.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Vive le DMCA!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Quand tu vis dans un monde ou 90% de la population est extrémiste (même de façon inconsciente) et que tu essaye d'être «normal».
          Tu peu être «normal» dans l'absolu, mais tu passera pour extrémiste de façon relative a la moyenne.

          Tout n'est qu'histoire de moyenne et de relativité. Et malheureusement la moyenne semble être placé a «Je déconnecte le cerveau et je joue au pousse boutons». C'est indéniablement regrettable, mais nous en somme la.

          Constituer un vrai argumentaire qui arrivera a convaincre ça ne serais qu'une personne est bien plus bénéfique que du «Je boycotte car c'est tout mauvais».

          Sinon on peu en boycotter beaucoup des choses.
          Va me trouver un domaine dans le quel on ne se paye pas la tête des clients.
          • [^] # Re: Vive le DMCA!

            Posté par . Évalué à 4.

            Constituer un vrai argumentaire qui arrivera a convaincre ça ne serais qu'une personne est bien plus bénéfique que du «Je boycotte car c'est tout mauvais».
            Sauf que le boycott est une étape préliminaire à l'énoncé d'un argumentaire, et ce pour deux raisons:
            1) Présenter un argumentaire disant qu'il ne faut pas faire quelque chose, tout en le faisant, est un signe évident d'incohérence (j'oserais dire d'hypocrisie). "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais." Ça décribilise totalement tout argumentaire.

            2) Le boycott est un bon moyen de créer un "appel d'air" permettant de placer l'argumentaire.
            Si tu te comportes comme n'importe qui, personne ne viendra te demander "Faut-il boycotter Avatar?" et tu as toutes les chances d'emmerder profondément les gens, en venant leur étaler des considérations philosophiques alors qu'ils n'ont rien demandé.
            Tandis que si ton argumentaire attend tranquillement au chaud, et que tu ne le sors que pour répondre à la question "Pourquoi tu ne viens pas au ciné avec nous? On te paie la place si tu veux!", tu auras plus de chances d'être entendu, car tu expliqueras les raisons de ton comportement étrange à un interlocuteur qu'il aura rendu curieux.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Vive le DMCA!

      Posté par . Évalué à 3.

      Vous aussi, soutenez la Twentieth Century Fox et sa campagne en faveur du DMCA et des DRM, en allant voir Avatar. Après avoir rémunéré un peu la salle de cinéma et les artistes, l'essentiel de votre don ira à une multinationale, spécialisée dans la lutte contre les libertés numériques.

      Y'a que moi que ça choque? Tiens, je vais faire un post sur LinuxFR pour demander si ça vaut le coup d'acheter Windows Seven.


      Tu peux faire à peu près le même constat à chaque fois que tu fais le plein de ta voiture, à la différence près que cela ne touche pas à l'univers informatique.
      Comme nous sommes sur un journal de toute manière HS, cela n'importe peu
      • [^] # Re: Vive le DMCA!

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu peux faire à peu près le même constat à chaque fois que tu fais le plein de ta voiture, à la différence près que cela ne touche pas à l'univers informatique.
        À ceci près que:
        - ça semble plus facile de se passer d'Avatar que d'essence. J'ai la chance de ne pas avoir besoin de voiture, mais je sais que tout le monde n'est pas dans la même situation.

        - Utiliser des dérivés d'hydrocarbures pour déplacer des véhicules individuels représente forcément un gaspillage, une pollution et une inégalité énormes (inégalité car la Terre ne peut pas supporter 4 milliards d'automobilistes). Alors que la production de films, même à grand budget, n'implique pas forcément de mettre Internet en coupe réglée et de foutre des DRM partout.

        Là, tout de suite, si on me dit "On va faire un film aussi bien que Avatar, mais sous licence libre, on lance une grande souscription pour le financer", je signe tout de suite. Ça me paraît un peu ambitieux mais réalisable. Tandis que déplacer des centaines de millions de boite en métal d'une tonne à plusieurs dizaines de km/h, ça me parait impossible à faire sans conséquences néfastes. Vois-tu la nuance?

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Comme beaucoup de film

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ça finit sur un fond noir avec une sorte d'annuaire sans numéro de téléphone qui défile.
    J'ai jamais compris à quoi ça servait ce truc mais souvent la musique qui accompagne est jolie et en rapport avec le film que tu viens de voir.
  • # Une quenelle à 500 000 000$

    Posté par . Évalué à -2.

    En fait, même si le film avait été une réussite, innovant et aux idées révolutionnaires... un tel montant ne peut se justifier!

    Sinon, ce sketch comporte exactement les enjeux qui sont developpés dans le film. Le message est plus efficace, on est de bonne humeur et ça n'a pas coûté cette somme!
    <a href=http://www.dailymotion.com/video/x8ye6y_dieudonne-sketch-sur(...) pygmés
  • # mona_navis

    Posté par . Évalué à 7.

    Plop

    Avatar est une grosse quennelle à 500 000 (j'aime bien l'expression "quenelle", oui. Mais...
    D'abord il est regardable, par tous.
    Le scénario utilise les ficelles habituelles, mais les utilise bien.
    Les effets spéciaux... que dire ? ils ne se voient pas, je ne voient pas de plus beau compliment à faire. (c'est ma première fois ou les images de synthèse intégrées avec/autour/ou inverse avec des images réelles, ne fait pas bondir au plafond. Bon ils limitent énormément, et on ne voit souvent que de l'image de synthèse, du moins très très peu de 'toucher' réel/synthèse).
    C'est un gros block-buster américain avec tout ce qu'il faut dedans, mais il rafraichie le genre en arrivant à allier le block-buster avec un scénario "social". Il plonge le spectacteur dans un univers futuriste classique de la sf politic-rebel des années 60/70 : un état en déliquescence, une armée de soldats employés comme mercenaires à la solde d'industriels controlants cyniquement le monde, bref quelque chose de classique pour nous, mais qui change de "la guerre des mondes" ou des saloperies dans le genre.

    Pour moi c'est un bon film, un très bon film. Pas un chef d'oeuvre car il manque pour moi d'un peu d'émotion (il n' a pas réussi à me tirer une larme), mais un très bon film quant meme, une belle surprise.

    La fin... c'est vache mais allons y puisque de toutes façons elle est connue dans ses grandes lignes... Oui les gentils gagnent. Mais comme toujours avec ce réalisateur, il y a une double lecture : celle du block-buster pour le grand public, et une autre, qui ne s'attarde pas, ne pose pas de question, ne fait qu'un constat.
    Oui les gentils gagnent à la fin... Mais finalement ils gagnent avec quoi ? Avec une guerre, chose qui est nouvelle chez eux, et que le personnage principal va leur apprendre à grande échelle. Oui les gentils gagnent à la fin, mais notre civilisation leur a quant meme donner cela : la guerre.

    ...

    bon dimanche, bon cinéma
    (bon par contre éviter 2012 -> grosse bouse)
    (et courrez voir le dernier Guillams :p :p :p )
    • [^] # Re: mona_navis

      Posté par . Évalué à 10.

      La suite est assez claire : les humains vont revenir, comme les occidentaux sont revenus dans toutes les colonies malgré les potentiels premiers contacts désastreux (et s'ils ne reviennent pas, le personnage principal risque bien de convaincre les autres qu'il y a de bonne chances qu'ils le fassent de toute façon.).

      Pour les autochtones, deux issues : se laisser exterminer comme les indiens d'amérique, ou bien s'industrialiser et se militariser, grâce au personnage principal, comme... je ne sais pas...
      Mais bon le résultat final dans les deux cas est qu'à la fin ne survit qu'un peuple de culture guerrière voire impérialiste (que sa peau soit blanche ou bleue), qui va exploiter la planète jusqu'au trognon comme la Terre.

      Je ne vois pas de bonne fin à toute cette histoire.
      • [^] # Re: mona_navis

        Posté par . Évalué à 2.

        En tout cas des suites (car c'est à l'étude si la Fox rentre dans ses frais) avec ce genre de scénario, j'en veux! C'est cynique et tellement réaliste.
  • # dès la bande annonce...

    Posté par . Évalué à 5.

    Moi je n'ai vu que la bande annonce...

    Mais quand un film t'emmerde et te fais bailler dès la bande annonce, en général il faut fuir plutôt que de se poser la question de claquer x tunes pour une séance.

    Et en plus c'est moche.

    J'ai entendu des gens dire que les effets spéciaux étaient beaux et très réalistes. Mais bon ces mêmes personnes ont dit la même chose des effets spéciaux de bon nombre de films de ces 30 dernières années. Et à chaque fois quand on les revois 2 ans plus tard on a l'impression de regarder les thunderbirds. Moi franchement du peu que j'ai vu de la bande annonce, c'est à des années lumières du réalisme d'une pub pour un parfum avant noël (et on y a déjà bien l'impression de regarder alien tellement les gens y paraissent inhumains).
    • [^] # Re: dès la bande annonce...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Bah, va pas le voir alors, personne ne t'en voudra... C'est ton choix.
    • [^] # Re: dès la bande annonce...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hé ben moi j'ai revu Terminator 2 il n'y a pas longtemps (entre autres), et malgré quelques effets spéciaux qui ont un peu vieilli (le T1000 en métal liquide), il reste un excellent divertissement tout à fait regardable une vingtaine d'années après.

      Je suis sûr qu'Avatar va avoir une belle durée de vie, car au delà de la prouesse technique, il est solide et efficace, et surtout il utilise des effets spéciaux, il ne les met pas en avant au dessus de l'histoire. Du divertissement, mais du bon.
  • # Globalement satisfait

    Posté par . Évalué à 2.

    Bon, ben malgré la dernière bande-annonce peu engageante où l'on a eu l'impression que le scénario peut tenir en 1m30, je suis tout de même allé le voir. Et je dois reconnaître que je n'ai pas été déçu.

    Ce n'était pas gagné d'avance, bien que ça ne soit pas lié directement au film : j'ai dû me rabattre sur la version 2D car la projection 3D était complète, j'était assis tout en bas et devait constamment lever la tête pour regarder (la salle était bien sûr comble), et surtout j'ai trouvé le volume sonore bien trop élevé.

    Comme je m'y attendais, l'histoire est prévisible voir simpliste, et les personnages sont caricaturaux : en réalité, j'ai l'impression que les réduire à la bande-annonce était un moyen pour Cameron de s'en débarrasser pour se concentrer sur l'essentiel : les images. J'ai été ébloui : je les ai trouvées magnifiques, même si peu réalistes (l'un n'empêche pas l'autre), et j'ai apprécié l'univers mis en place et sa profusion de détails.
    Dommage que les scènes d'actions semblent directement tirées d'un Transformers : j'ai eu bien du mal à les suivre, surtout depuis ma place.

    Bien sûr, passer quatorze ans à pondre une histoire pareille n'a pas dû lui causer d'entorse aux neurones, mais les deux heures et demi sont passées plutôt rapidement. Faut dire que dans chaque scène, il a bien pris le temps de montrer les détails et si on s'intéresse un peu, il y a à chaque seconde quelque chose pour accrocher l'œil. Au final, je ne me suis pas ennuyé du tout.

    Bref, le film en soit n'est pas forcément un chef d'œuvre, mais il prépare le terrain à quelque chose qui va au-delà, tout un univers qu'il ne manquera pas de faire évoluer.

    Oh, et puis c'est rassurant pour la suite : avec ces évolutions technologiques, je suis impatient voir Gally en images de synthèse \o/

    (si Cameron se décide un jour à sortir « Battle Angel »).

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Quelque zeste de Miyasaki...

      Posté par . Évalué à 2.

      Et oui, moi aussi, je l'ai trouver plutôt réussi.
      Scénario sans grande surprise, mais surtout, je l'ai trouvé très inspiré de pas mal d'auteur japonais. Et notamment Miyasaki.
      La trame de l'histoire, les grands thème (l'homme contre la nature, la technologie contre le mystique...) en plus, je sais pas si c'est volontaire, mais y'a comme des clins d'oeil, des montagnes qui flotte comme dans Laputa...)

      Après, pour la comparaison avec Finale Fantasy, ben, comment dire, FF m'avais énormément déçu pour son scénario.
      Je l'ai attendus longtemps ce film, je m'attendais à un scénario digne des jeux; et pourtant.
      Cette fois, le scénario est peut être simple, mais il tient la route, et il est intéressant.

      Sinon, je n'attend pas Gunnm ("battle angel") (bien que j'irai le voir s'il sort un jour), mais plutôt "Nausicaä de la vallée du vent", pas le scénario du film, mais bien celui des mangas; ça serait digne du seigneur des anneaux, depuis plus de 10 ans que je cherche des films/mangas/anime/livre avec des bon scénario originaux, j'ai jamais trouvé mieux que Nausicaä...
  • # James Horner

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    La musique est de James Horner. Je pense que cette information est suffisante pour effrayer toute personne un peu sensée.

    Personnellement, j'ai même pas réussi à aller au bout de la bande-annonce…
    • [^] # Re: James Horner

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je ne connais pas ce monsieur, mais j'ai été très agréablement surpris par la musique du film, au sens où je l'ai à peine remarquée, elle n'était en aucun cas gênante.

      Bien sûr, on peut regretter de ne pas avoir une musique marquante mémorable. Mais rien que d'éviter :

      - les gros flons-flons,
      - les lourdes sirupeuseries,
      - les chansons d'artistes à la mode que les personnages écoutent sur leur radio en arrière-plan

      c'est déjà très bien !

      Au final, je n'ai remarqué qu'une chanson au générique (vu qu'il n'y a plus que ça à remarquer), encore une fois pas mémorable, mais pas gênante pour deux sous.

      P.S. : De manière générale, le film ne contient aucun placement de produits de marque, ce qui est presque un exploit de nos jours.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.