Journal J'aimerais qu'on m'explique

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
14
oct.
2006
http://glazman.org/weblog/dotclear/index.php?2006/10/14/2150(...)

J'aimerais que Daniel Glazman m'explique ce qu'est un fanatique libriste (est-ce que c'est une personne qui ne code que du logiciel libre ? Ou juste une personne qui ne code pas mais fait du prosélytisme pour le libre ?) et j'aimerais également qu'il m'explique quels sont précisemment les dangers potentiels qui guêtent les défenseurs ardents du logiciel libre.
J'aimerais savoir sous quelle forme "un troupeau de fanatiques libristes" peut gérer "le logiciel" et quels sont les dérives qui peuvent en découler puisque le logiciel lui-même ben... il est libre.
J'aimerais vraiment qu'il dise que le fait qu'il soit remonté comme une pendule contre une certaine franche des défenseurs du logiciel libre n'a rien à voir avec le lynchage qu'il a subit ici il y a quelques temps de la part de certaines personnes.
Dans son billet, il parle de retour de baton, d'applications brutales des brevets et d'un grand retour du proprio. Quelles auront été les actions des libristes que critique Daniel pour aboutir à un tel scénario ?
  • # J'aimerais que tu m'expliques

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pourquoi tu ne lui demandes pas directement ?
    Son mail est sur la page à la racine de son site.
  • # IceWeasel

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    je crois que ça a voir avec http://glazman.org/weblog/dotclear/index.php?2006/10/14/2148(...) et http://sexylizard.org/?2006/10/14/114-debian-c-est-bas .

    Mr Glazman prend tous les gens qui ne sont pas de son avis pour des crétins et des gens qui n'ont rien compris. c'est un fait. Il suffit de lire les commentaires du blog de la seconde url.

    Apparement ça ne leur plait (aux "mozilliens") pas que Debian fork firefox pour faire naitre IceWeasel. Les raisons de debian pour forker sont expliquées dans les commentaires du blog.

    M.

    PS : j'utilise konqueror et j'en suis très content, c'est une application réactive et qui s'intègre très bien dans mon environement de bureau. Pas comme firefox qui me fait penser à un portage sommaire d'une application Windows et qui ne s'intègre pas dans gnome, au contraire d'épiphany. Ceci dit FireFox, sous les unix libres (linux, *bsd) peut servir de logiciel de test de mémoire "à la" memtest86.
    • [^] # Glazman

      Posté par . Évalué à 8.

      Surtout que le phénomène en question s'il se permet de filtrer à mort les commentaires et les rétroliens [1], n'a pas beaucoup de scrupules pour s'incruster chez ceux qu'ils considèrent comme des connards [2]. C'est beau, de voir tant de prétentions à croire ses paroles dignes d'un évangile à adresser aux «trous-du-cul», mais les types en questions, n'ont que le droit de faire publier des réponses allant dans le sens du messie.

      De toute façon, la communauté du libre n'a pas besoin de ce glazman, pour avancer : ça fait longtemps déjà que des entreprises comme RedHat, Mandrake/Mandriva, SuSE/Novell, Canonical, Troll Tech, et bien d'autres parviennent à faire avancer le libre, et pas qu'un peu, sans trop d'accrochages globalement avec les «fanatiques»…

      [1] http://glazman.org/weblog/dotclear/index.php?2006/10/14/2149(...)
      [2] http://dascritch.net/blog.php/2006/10/13/562-la-seconde-guer(...) nous aussi on te sourit :-), entre gens qui s'aime pour se faire de la pub avant de se cracher à la figure, c'est tout naturel, voyons.
    • [^] # Re: IceWeasel

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Moi j'aimerais bien qu'on m'explique cette manie de fermer les commentaires. Soit on veut du retour sur ce qu'on raconte, soit on n'en veut pas mais couper la discussion dès qu'elle tourne "mal" (soit en troll, soit juste dans une direction qui ne nous plait pas ou avec des arguments trop convaincants), c'est juste stupide et frustrant.
      Messieurs les censeurs, indiquez au moins un espace ouvert où continuer la discussion !
      • [^] # Re: IceWeasel

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Je pense que, légalement, l'éditeur du blog est responsable du contenu des commentaires. Il faut donc tous les lire.

        À partir du moment où les commentaires dégénèrent en attaques personnelles et insultes (ce qui est je pense répréhensible), il est du devoir de l'éditeur de modérer les commentaires.

        Or, on a pas toujours envie de suivre la discussion entre 5 personnes qui se traitent de tous les noms d'oiseaux, du coup on ferme la discussion pour qu'ils aillent se battre ailleurs. Ça a donc du sens à mes yeux.

        On peut vouloir avoir des réactions calmes et argumentées et ne pas avoir envie de lire des flots d'injures qui se prétendent "critiques négatives argumentées".

        Après, je dis ça en général car il est vrai que le style de Glazman est aggressif, pas toujours argumenté et tend à générer des commentaires du même accabit. Mais il est le seul maître de son blog, ceux à qui ça ne plait pas ne sont pas forcés de le lire.

        Faites comme moi : lisez Linuxfr, quand y'a un truc croustillant chez Glazman, ça finit quand même toujours ici :-D
    • [^] # Re: IceWeasel

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.


      Apparement ça ne leur plait (aux "mozilliens") pas que Debian fork firefox pour faire naitre IceWeasel. Les raisons de debian pour forker sont expliquées dans les commentaires du blog.


      Explication un peu legère à mon avis. En l'occurence, ce qui ne leur plait pas à mon humble avis, c'est surtout l'affiche avec firefox barré et agrémentée d'un 'tm', ainsi que les commentaires des debianeux sur place. C'est franchement bas, ca n'a strictement aucun interet pour la promotion du logiciel libre ou meme de Debian et de IseWeasel, ca permet juste de faire un gros troll en place publique. Je peux me tromper, mais pour moi les l'interet des JDLL ou meme du libre en général c'est pas tellement ca.
    • [^] # Re: IceWeasel

      Posté par . Évalué à 9.

      http://sexylizard.org/?2006/10/14/114-debian-c-est-bas

      Copier-coller de Np237
      >
      > Monsieur Glazman a toujours raison, la preuve c'est qu'il n'y a jamais personne > qui prétende le contraire dans les commentaires de son blog.
      >
      Joli résumé ;-)


      Copier-coller de Daniel Glazmann
      >
      > Si on commence cela, il y a aura des "Firefox" avec des horreurs dedans.
      > Spywares, adwares, trous. Chaque "firefox" imposerait un lag avec les sorties
      > de sécurité de Mozilla. Et le responsable en serait Mozilla aux yeux de tous,
      > puisque tout s'appellerait "firefox". C'est impossible, clairement. La décision de
      > Mozilla est peut être dur à piger pour les fanatiques du Libre, mais elle est
      > parfaitement logique, mieux elle est sensée.
      >
      > Il y a certes des "downsides" à cela, mais la décision en question n'est pas là
      > pour protégér la marque ; elle est faite pour protéger l'usager. Croire que seul
      > le Libre "à la FSF" protège l'usager est au minimum une bêtise, au pire une
      > véritable escroquerie.
      >
      Donc si j'ai bien compris le libre est le pire des modèle, sans exclure tous les autres... Flûte. Toute mon éducation est à refaire.
      Au passage, merci pour les codeurs du kernel Linux, ssh, openpgp, x.org et tous les autres libristes de leur rappeler que sont des monstres inconscients d'oser partager le fruit de leur travail/passion en croyant qu'ils participent à la création d'un monde plus solidaire alors que leur démarche ne fait qu'accentuer l'évolution d'un monde - numérique - de plus en plus insécure...
      C'est vrai que Konqueror - que je n'utilise pas - et Epiphany/Galeon sont des monstres d'insécurité qui font passer IE pour la Banque de France ; Firefox étant Fort-Knox :-(

      Cette idée que le libre n'est pas ce qu'on croit est un argument que William Gates a abusé il y a quelques années. Je ne sais même pas si son suscesseur ose encore reprendre cette antienne. Et voilà qu'on nous la ressort cette semaine sous 2 aspects différents, dans des blogs francophones. Le second provient d'une interview d'un/du responsable de XaraLX - j'ai oublié son nom aussi tot lu son venin - pour qui non seulement le passage au libre du million de lignes de code de son appli n'était pas la certitude d'assurer la pérénité de son entreprise - présenté comme ça je veux bien le croire - mais qu'en plus le libre contrairement au propriétaire n'avait pas pour but de fournir à l'utilisateur une application totalement finie, fignolée et tutti-quanti (sic). En effet selon cet éminence du coding les libristes n'avaient qu'une seule raison de vivre : ajouter encore et toujours des fonctionnalités avant même d'avoir achevées les précédentes. En gros il comparait les libristes à des gamins lachés dans un hangar rempli de jouets. Saperlipopette !

      Une fois pour toute Monsieur Glazmann Firefox/Thunderbird sont elles au delà de la licence Mozilla - claire à ce sujet - des applications Libres au sens éthique du terme, ou pas si Libres que ça... Et dans ce cas même si les raisons sont on ne peut plus justifiées il serait bon que l'univers Mozilla affiche publiquement sa position.

      Sinon des langues encore plus malveillantes que les geeks libristes se poseront un jour ou l'autre la question de savoir si à travers cette posture ne transparait pas une certaine amertume d'avoir rater le coche - économiquement parlant - à une époque pas si lointaine, alors qu'aujourd'hui une alternative à IE à travers Mozilla et Opera apparait ne plus être une simple utopie. En fait s'ouvrir au libre a été une décision qui a été prise de manière ferme et définitive mais uniquement parce que toutes les autres options semblaenit à l'époque sans issue. Est cela que l'on doit comprendre ? Parce que dans le cas contraire c'est pas très clair... Ou alors cela signifierait que toutes les autres équipes de dev du monde libre sont des débiles inconscientes. Débiles parce qu'infoutues de voir qu'il y a un modèle incontournable, celui adopté par la fondation Mozilla, inconscientes parce qu'elles (les équipes) seraient totalement étrangères à cette notion essentielle qu'est la sécurité.


      http://glazman.org/weblog/dotclear/index.php?2006/10/14/2150(...)
      > Les geeks seront intraitables, bien entendu, puisque le Libre est un modèle
      > politique. Ce jour-là, le retour de baton sera très violent ; le logiciel propriétaire
      > reviendra en force pour cinquante ans, les brevets logiciels seront acceptés
      > dans la foulée, les procès pour patent infringement pleuveront comme vache
      > qui pisse.
      >
      Donc cachons ce sein que l'on ne serait voir ...
      :%s/sein/modèle libertaire/


      Et pour compléter ce que dit Moramarth dans
      http://dascritch.net/blog.php/2006/10/13/562-la-seconde-guer(...)
      Car en effet, les LL à travers une utopie est un modèle politique. Les LL sont une ébauche alternative au libéralisme. Comme l'a si souvent martelé W.G le libre c'est le communisme. Il a juste oublié de préciser entre autre chose : "sans goulag, ni camp de rééducation".

      Dans mon cas je suis passé de la brousse à la société capitaliste par le biais d'un avion. Et le passage à l'alterité par le biais du Logiciel Libre. Le tout sans passer par la case Microsoft/Apple.

      Il y a encore moins de 150 ans aucun brevet ne limitait la diffusion de la connaissance et du savoir. Pour le plus grand bien de l'humanité - cela dépendait de la nature de la découverte et surtout de ce que l'on en faisait - mais pas toujours pour celui de l'inventeur. Depuis plus d'un sciècle les brevets et la formulation de théories/modèles économiques, outre le développement de plus en plus accéléré des sciences ont modifié de façon irréversible notre univers. Tant en bien qu'en mal. On arrive à une période où, sans aucun doute possible, il apparait que les limites du modèle actuel sont atteintes. Néanmoins aucune alternative crédible et universelle ne pointe le bout de son nez. Ormis peut-être celui qu'offre le modèle des LL et de l'Internet - en tant que réseau universel de diffusion mondiale. Je dis peut-être car il a le double handicap de fonctionner dans un modèle dominant qui n'a pas encore rendue sa peau et d'être balbutiant (et par voie de conséquence immature).

      Tous les Alters ou presque, comme les libristes ne sont pas des intégristes mais plutôt des pragmatiques mais néanmoins fermement engagés à ne plus faire de concessions à vil prix.

      De toute façon ce n'est pas injuriant, en méprisant le vulgum pecus ignorantis (TM) que l'on se fait entendre et encore plus reconnaître. Se serait plutôt le contraire. Par contre se ballader habillé en fakir un baton à la main et prêcher inlassablement la bonne parole est la meilleure façon d'aboutir à la reconnaissance universelle. Bon Ok ça déjà été fait. Mais si en plus on distribue quelques billets verts alors là point de doute que les amis soient nombreux et se multiplient à la vitesse d'une comête.


      Ploum dit
      > Mais je maintiens ma position : pour moi, le logiciel libre ce n'est PAS "le
      > partage des connaissances". Le logiciel libre comprend pour moi le mot
      > "logiciel". Que beaucoup d'adeptes de l'un soit adepte de l'autre n'en fait pas
      > pour autant une seule et même entité.
      >
      Le libre c'est en premier lieu le "Partage des connaissances". Mais pas seulement. Il contribue aussi, pour partie, à la diffusion du savoir et des connaissances de manière universelle par le biais des Protocoles Internet et des Systèmes d'Exploitation. Malheureusment pour une grande partie de l'humanité l'accession à ce savoir passe par des contraintes indépendantes des Logiciels Libres ce qui atténue fortement leur portée.


      Pour finir comme tout forum ayant une audience autre que confidentielle on rencontre des spécimens, qui enrichissent ou agassent c'est selon.
      Mais il est rare que ces personnes soient aussi des personnes reconnues en tant que développeur de première importance. Attention je dis rare mais pas impossible. Je crois qu'un certain Théo traine aussi une sacré réputation. Passons.
      Mais dans la sphère Francophone je n'ai pas souvenir de rencontrer une personne qui puisse rivaliser avec Monsieur Glazman dans le domaine des engatses.
      Sa compétence par ses prestations passées - et très certainement à venir -, que ce soit à travers son livre sur les CSS, VNU ou sa dernière conférence qui fut à juste titre unaniment appréciée, lui ont attiré la reconnaissance de certains de ces pairs, surtout ceux qui l'ont cotoyé. Ce qui signifie que l'homme n'est pas dénué de qualités. Mais pour d'autres il restera l'une des rencontres virtuelles les plus désagréables qui soit.

      Pour moi grande gueule n'est pas synonyme de courage et d'intelligence. Et à priori chaque fois qu'elle s'exprime non pas de prendre son contrepied ce serait puéril, mais d'ignorer la substentifique moelle de son propos. J'en conviens ce n'est pas d'une très grande intelligence, mais il est des personnages comme ça qui provoquent quelques instants de compassion mélés à de l'irritation. Et rien de plus.
      • [^] # Re: IceWeasel

        Posté par . Évalué à 10.

        En effet selon cet éminence du coding les libristes n'avaient qu'une seule raison de vivre : ajouter encore et toujours des fonctionnalités avant même d'avoir achevées les précédentes.

        ouh, alors ça, si le modèle de développement du logiciel propriétaire m'assurait que ses développeurs terminent leurs logiciels pour de bon et pas juste assez pour pouvoir les livrer sans trop se faire engueuler, et fixent ses bugs au lieu de devoir ajouter les nouveaux délires des bozos du marketing, je virerais ma cutie sur le champ. sans me retourner.
      • [^] # Re: IceWeasel

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        > Une fois pour toute Monsieur Glazmann Firefox/Thunderbird sont elles au delà
        > de la licence Mozilla - claire à ce sujet - des applications Libres au sens éthique
        > du terme, ou pas si Libres que ça... Et dans ce cas même si les raisons sont on ne
        > peut plus justifiées il serait bon que l'univers Mozilla affiche publiquement sa
        > position.

        Bravo pour le FUD, qui laisse à penser que finalement Mozilla/Firefox n'est pas forcément libre, au moins dans l'esprit.
        Pour information, ce que Mozilla tente de faire avec son nom+logo, Debian fait pareil avec son nom+logo : j'ai le droit de faire un dérivé de Debian mais pas de l'appeler Debian avec le logo officiel. Et c'est bien normal finalement.

        Je ne rentre pas dans le fait que ce qu'a fait Debian est bien ou pas, mais ce que tu nous fais là c'est du très mauvais FUD.

        > Donc si j'ai bien compris le libre est le pire des modèle, sans exclure tous les
        > autres... Flûte. Toute mon éducation est à refaire.

        Il n'a certainement pas dit ça, vu que lui même fait du libre. Ce qu'il dit c'est que la vision de certains et les actions de certains font plus de mal que de bien. Il dit aussi qu'il n'y a pas qu'une seule vision du libre et qu'on peut diverger des opinions de la FSF.
        Induire que du coup il critique le libre dans son ensemble et pense du mal du libre lui même, c'est là aussi de l'exagération, de la généralisation, et du FUD assez joli.


        Voir les gens partir d'une critique d'un certain point de vue et de certaines actions pour affirmer que c'est un texte anti libre, c'est justement un peu le mode de pensée qui l'énerve, et peut être à juste titre.
        • [^] # Re: IceWeasel

          Posté par . Évalué à 5.

          Dans le premier cas, pour le coup, tu me prêtes des propos que je n'ai pas tenu.
          En premier lieu j'interpelle D.Glazman, en n'oubliant bien de préciser que la licence Mozilla ne peut prêter à confusion en aucune manière.

          Comme tu pourras le remarquer je ne rentre pas du tout dans le débat/conflit qui oppose Debian à Mozilla. Qu'il y ait débat sur ce sujet est certainement une bonne chose. La plupart du temps cela permet d'avancer. Où ? je ne sais pas ;-)

          Par contre les leçons de morale, d'éthique de la part de personnes virulentes - c'est pas nouveau je te l'accorde - qui occupent une place dans l'establishement du secteur - les LL, Mozilla, CSS, XUL, etc - et qui en plus sont toute à la fois régulièrement insultantes et jouent les vierges outragées, ça n'apporte rien de bon au débat. Or ces personnes - j'ai utilisé le pluriel comme tu peux le remarquer - ne sont en fait qu'une seule et même personne tellement elle est envahissante.

          > Il n'a certainement pas dit ça, vu que lui même fait du libre.
          >
          Dans quel état d'esprit fait il du libre ? Pour quelle raison ? Présentement au vu de son intervention je me le demande. Il est passé du propriétaire par le biais de Netscape/AOL au libre par la grâce d'AOL/Mozilla. Dans les faits c'est bien.
          Cela a permis plein de bonnes choses comme la naissance d'une alternative de plus en plus crédible à IE, multiplateforme qui plus est, l'obligation par les monopoles de respecter peu ou prou les standards de la W3C, ce qui n'était pas évident il y a une paire d'année. Notons que ce respect des standards par Konqueror/Safari et Opera permet à tous les navigateurs de renforcer leur crédibilité et leur position par rapport à IE.
          Ses commentaires sur ce sujet ici et ailleurs plus d'un précédent post au sujet des mises à jour/du fork de son travail (nVu) m'interpelle sur sa position. POINT.

          Pour rappel, si nVu est une commande Linspire à Disruptive - la société de D.Glazman - et que Libre ou pas il est normal que cette société dans le cadre de la licence veuille s'arroger quelques prérogative comme gérer son image. Tout comme Mozilla avec Firefox. Là n'est pas le problème. Mais cette polémique a montré une fois de plus le peu de considération à laquelle sont soumis certains contributeurs qui ne font pas partie de l'équipe de base. Pourtant ces apports exogènes sont aussi l'une de ses spécifités et une de ses richesse par rapport au développement propriétaire.
          Après au sujet de ces affaires, au delà du bon droit reste l'attitude, la civilité, l'urbanité... une certaine façon de faire entre gens de bonne compagnie et de bonne éducation. Sans être mou pour autant.


          > Induire que du coup il critique le libre dans son ensemble et pense du mal du
          > libre lui même, c'est là aussi de l'exagération, de la généralisation, et du FUD
          > assez joli.
          >
          Merci du compliment. Soyons sérieux une minute. Question exagération ... je crois que tu te trompes vraiment de cible. Tout le monde peut apporter sa pierre au débat. Mais excluons les anathèmes et les violences verbales. De sa part non seulement cela va au delà de l'exagération, mais en plus tu t'en accomodes. Et bien moi pas...En fait c'est toi qui fait du FUD envers ma personne. Mais bon là n'est pas le problème.

          Car si le libre devait être défendu par des D.Glazman il serait mal barré question crédibilité, aussi grande et vive soit leur intelligence.


          > pour affirmer que c'est un texte anti libre,
          >
          Bien sûr qu'il est anti-libre... pas dans le fond bien sûr mais dans la forme, car sa posture n'aide pas à apprécier le monde du libre et les libristes en particulier.

          > c'est justement un peu le mode de pensée qui l'énerve, et peut être à juste
          > titre.
          >
          Et moi c'est son mode d'action qui m'énerve. Mais je ne sais pas si c'est à juste titre. Cela fait une petite différence
        • [^] # Re: IceWeasel

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Pour information, ce que Mozilla tente de faire avec son nom+logo, Debian fait pareil avec son nom+logo : j'ai le droit de faire un dérivé de Debian mais pas de l'appeler Debian avec le logo officiel. Et c'est bien normal finalement.

          Et c'est bien normal puisque le logo officiel, il sert pour les CD de la distrib et les cartes de visite. Par contre, avec le nom + "open logo", tu as le droit de faire un dérivé de Debian et de l'appeller Debian. Bref tout le contraire de ce que Mozilla essaye de faire.

          Pour information, ce que tu viens de raconter c'est le FUD qu'essaient d'entretenir Glazman et compagnie. Et c'est bien normal finalement, des vrais arguments ils en cherchent encore.
          • [^] # Re: IceWeasel

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > Bref tout le contraire de ce que Mozilla essaye de faire.

            Tu n'as qu'a considérer que le logo de firefox correspond à l'"officiel" de Debian, et *paf* ce n'est d'un coup plus tout le contraire mais "tout pareil". Si Debian a en plus un logo moins officiel c'est effectivement une très bonne idée, mais ça n'implique pas qu'un contrôle sur le logo de base de firefox soit inutile/mauvais.

            (note: sur le principe je suis moi aussi très frustré quand sur ma distrib je n'ai pas les bons logos pour firefox, j'aimerai moi aussi qu'ils changent leur politique là dessus, mais oui je considère qu'ils ont toute légitimité à mettre les restrictions sur leur image pour marquer les versions officielles et les versions modifiées)
            • [^] # Re: IceWeasel

              Posté par . Évalué à 7.

              Sauf que la distribution Debian, elle est fournie avec l'OpenLogo Debian, et que donc tu en fais ce que tu veux, logo inclus (à condition de préciser que ton produit n'est pas la distribution Debian officielle). Alors que Mozilla, ils fournissent leur logo ©® d'office, et dont tu ne fais absolument pas ce que tu veux avec, même en précisant quoi que ce soit. Ça fait une sacrée nuance quand même.

              Après, je ne sais pas ce qui est le plus pitoyable : des jeunes programmeurs qui se tapent un délire trollesque, ou un mec qui prend le délire au premier degré et qui va flatuler sur tous les blogs à qui veut bien le sentir, bien évidemment en interdisant aux autres de péter chez lui, on ne sait jamais, pour peu qu'il ne supporterait pas l'odeur... Perso, quand j'ai vu la photo, j'ai cru que j'allais me poiler, que j'aurais droit à un troll de première envergure plein de commentaires marrants. Ben non, je me suis bien fait chié, et j'ai découvert que certains développeurs du libre n'avaient vraiment aucun humour.
              • [^] # Re: IceWeasel

                Posté par . Évalué à 2.

                Pardon, je n'avais pas vu que la chose avait été recadrée, je reformule donc en conséquence :

                « je me suis bien fait chié, et j'ai découvert que certains développeurs du librerésolument orientés Open Source n'avaient vraiment aucun humour. »
              • [^] # Re: IceWeasel

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                >Alors que Mozilla, ils fournissent leur logo ©® d'office,

                vrai seulement si tu télécharge le binaire. Mais à ma connaissance, ce n'est pas le binaire qui est utilisé dans les distrib (et puis y aurait pas ces problèmes de trademark alors)

                Mais dans les sources, et pour la compil : faux. Tu as un flag pour activer/désactiver le "branding" firefox.
            • [^] # Re: IceWeasel

              Posté par . Évalué à 8.

              Je suis désolée, mais ça me paraît encore être n'importe quoi.

              Le problème en soi ce n'est pas tellement que le logo debian ne soit pas libre, mais qu'il ne soit pas possible d'appeler un programme Firefox® sans inclure le logo officiel.

              Autrement dit :
              - Debian avait un accord avec la Fondation Mozilla pour appeler le programme Firefox sans inclure le logo Firefox et avec ses patchs
              - La Fondation Mozilla revient dessus et, au final demande de changer de nom
              - Debian change logiquement de nom.

              Mon dieu, quels gros cons d'intégristes barbus ces debiannistes !
              • [^] # Re: IceWeasel

                Posté par . Évalué à -3.

                le probleme, c'est pas debian et IceWeasel/politique de marque Mozilla, c'est les trou d'balles qui ont crus intelligents de mettre des affichettes trollesque et inutilement provocatrice a un stand sur une exposition publique...
                • [^] # Re: IceWeasel

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Personnellement, je trouve ça moins choquant que les vulgarités et insultes d'autres personnes sur des sites accessibles au public dont toi et DG êtes habitués.
                  • [^] # Re: IceWeasel

                    Posté par . Évalué à -1.

                    si tu vois pas la difference entre un avis perso n'engageant que son auteur en tant que personne et relayer un troll ultra provoc sur le stand officiel d'un acteur majeur du LL a une conference reputee...

                    ben ptetre que tu rentres dans la categorie sus citee!!

                    :-P
                    • [^] # Re: IceWeasel

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Je vois une différence : tu insultes de vraies personnes (tout en étant inutilement grossier), eux rigolent un coup avec une blague sur un logo (qui cache aussi un vrai problème de fond).

                      Le stand Debian n'était peut être pas assez costard-cravate pour une personne aussi distinguée que toi !
                      • [^] # Re: IceWeasel

                        Posté par . Évalué à -4.

                        mouais enfin les insultes ils les ont cherchees en etant inutilement cons et provoc' pour rien.

                        Faut assumer sa provoc aussi... On joue au con, on se fait traiter de con...
                        Tout comme j'assume de me faire rembarrer violemment les fois ou je l'ouvre vraiment trop.

                        Apres, faut savoir ce qu'ils ont ete foutre au jdll, faire les mickeys trolleurs avec les potoss ou tenir un stand avec un reel but.
                        • [^] # Re: IceWeasel

                          Posté par . Évalué à 6.

                          Ben justement, j'avais plutôt l'impression que le logiciel libre, c'était surtout une bande de potes anticonformistes et qui aimaient déconner jusqu'à présent, et qu'ils étaient bien loin des considérations mercantiles et costard-cravate prout-prout du logiciel propriétaire.
                          • [^] # Re: IceWeasel

                            Posté par . Évalué à 2.

                            En même temps il y a quand même pas mal des déconneurs d'il y a dix ans (et qui ont fait bien pire comme provoc soit-dit en passant ) qui font aujourd'hui la promotion du libre en costume-cravate :)

                            Il faut des deux pour promouvoir le libre, des déconneurs et des encravatés.

                            (me demandez si les deux en même temps sont incompatibles, je ne sais pas)

                            M
                • [^] # Re: IceWeasel

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Et les affichettes avec les logos IE barrés sur les stands Firefox lors d'expositions publiques, c'était utilement provocateur ? Ce n'était pas le fait de trous d'balles qui trouvaient ça intelligent ?

                  Deux poids, deux mesures.
                  • [^] # Re: IceWeasel

                    Posté par . Évalué à -1.

                    nan, c'est pas tellement plus malin, je le reconnais.

                    'fin c'est pas parce que certains sont cons qu'il faut necessarieemtn jouer au plus con avec eux, hein...
                    • [^] # Re: IceWeasel

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Perso, je trouve que les gens les plus cons sont encore ceux qui se mettent à pleurer/hurler parce que quelqu'un a fait une affiche humoristique un tout petit peu trollesque.

                      Alors oui, on peut dire que c'est pas assez propre sur soi, que c'est pas forcément d'un haut niveau, que ces intégristes sont bien mal rasés ou parfois boutonneux, que lancer des "DTC" et des "BSD suxor", et mettre des "Firefox®" barrés ou des autocollants "GNU/" ça fait fuire les entreprises. Mais bon, là je parle que pour moi, mais c'est aussi et probablement surtout parce qu'on déconne dans ce genre d'évènements que j'y vais encore. Et je pense pas être seule dans ce cas.
            • [^] # Re: IceWeasel

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Mouais, le logo Debian « officiel » et protégé, tu le vois souvent, toi ? Il est pas dans la distrib, il n'apparait autant dire jamais sur le site, ...

              Mais oui, avec un chouilla de mauvaise foi, on peut dire que le logo de Debian est protégé, et qu'en plus, il y a un logo libre. Ou alors, on peut dire que le logo de Debian est libre, et qu'en plus, il y en a un copyrighté. C'est selon.
      • [^] # Re: IceWeasel

        Posté par . Évalué à 3.

        > Et pour compléter ce que dit Moramarth dans
        http://dascritch.net/blog.php/2006/10/13/562-la-seconde-guer(...)

        Ça me fait tout drôle d'être cité, encore plus de pointer sur une copie alors que l'original est là sur cette page web où tu postes ;-D http://dascritch.net/blog.php/2006/10/13/562-la-seconde-guer(...) comme indiqué au début de la copie.

        Si tu cherches à savoir comment moramarth complète lui-même son propos, je t'invite à lire mes messages le long de cette page, si ce n'est déjà fait, et à poser éventuellement des questions :) …
  • # Mon avis

    Posté par . Évalué à 5.

    Sur ce qu'il pointe, pas sur le fond : faut peut être regarder du côté du débat sur la GPLv3.

    Libre insistant sur le côté militant (anti DRM, brevets) vs libre technique, conséquences de la GPLv3, tout ça.
    • [^] # Re: Mon avis

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est ce à quoi je faisais référence dans le commentaire du journal qui suit le tien.

      Mais attention : c'est la GPLv3 qui est la plus militante, et la GPLv2 qui est la plus à objectifs techniques.

      Quand Richard Stallman s'oppose à Linus Torvalds sur le sujet, c'est parce que Linus veut faire avancer concrêtement les choses et jugent que la GPLv2 est un suffisament bon compromis pour faire avancer la cause (pour faire écho à glazman), alors qe la v3 risque de forcer le rapport de force entre LL et LV (comme verouillé) alors qu'on en a pas besoin voir que ce serait contre-productif : naturellement par des initiatives comme la mise à disposition du libre de brevets par IBM [1] se conforment à l'idéal des fondateurs du libre, mais avec la dose de pragmatisme nécessaire pour trouver la voie pour le faire : sans rien renier de la philosophie mais en intégrant la réalité.

      Or, si on réfléchit, on a besoin que certains soient un peu des purs, pour éviter que le pragmatisme ne finissent par faire perdre de vue l'essence des LL, donc, loin d'avoir besoin d'un coup de balai pour RMS et consorts, la communauté du libre doit juste continuer à faire son travail d'exégèse pour traduire concrêtement les idées et féconder le monde de ces idées. Le fait que cela crée parfois des tensions est un épiphènomène qui ne doit pas faire perdre de vue la symbiose fondamentale qui régit les deux.

      Sans les fanatiques, aurions-nous eu Qt en GPL ? C'est un gain de liberté offert par le fanatisme (je le mets en italique, parce que ces fanatiques n'égorgent personne, ne pas tout mélanger). Parce que nVidia fait des pilotes verouillés, mais qui permettent un support de la 3D pour beaucoup de cartes du marché, certains décident de basculer sur un SE bien plus libres, serait-ce possible sans cela ? C'est un gain offert par un relatif pragmatisme.
      Après, il est sûr qu'on va mettre une relative pression et tenter http://nouveau.freedesktop.org . Bref, on grignote, chaque fois un peu plus ;-). Et ça c'est un mécanisme que visiblement, glazman a perdu de vue sous des fanatiques peut-être parfois un peu fanatique (quoique là encore, on pourrait ratiocinner pendant des heures), ou du moins, ce ne sont pas les éléments les plus brillants, ni forcément les plus représentatifs quoique peut-être plus visibles que les autres des membres de la communauté (d'intérêt avant tout) du LL…

      [1] http://standblog.org/blog/2005/01/11/93113924-ibm-le-logicie(...)
      • [^] # Re: Mon avis

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        "Or, si on réfléchit, on a besoin que certains soient un peu des purs, pour éviter que le pragmatisme ne finissent par faire perdre de vue l'essence des LL"

        qu'entends-tu par "essence des LL". Pour moi, le but des LL c'est de permettre à tout le monde d'utiliser des logiciels de bonne qualité qui font ce qu'on veut. Le logiciel libre prend pour base que pour utiliser des logiciel de ce type, il faut pouvoir les faire et que donc il faut pouvoir modifier/redistribuer.

        Mais le logiciel libre n'est pas un but en soi !

        C'est exactement la même chose avec la religion : au départ, la religion était un ensemble de règle qui permettait de vivre en communauté (sans discussion des règles) et d'expliquer les phénomènes inexpliquables. On en est arrivé à un point ou, au contraire, la religion est devenu un but en soi, au point de générer d'immenses conflit de société, ce qui est contraire au but premier.

        À la lecture du Glazblog, j'en déduit que Glazman s'inquiète d'une dérive de ce type, ou, par exemple, la GPL3 rendrait les logiciels beaucoup plus difficiles d'accès au grand public sous prétexte de "pureté du logiciel libre", ce qui est en fait fondamentalement contraire aux idéaux premiers du logiciel libre : que tout le monde puisse utiliser le logiciel.

        Je vous donne un petit truc : dès que le mot "pureté" apparaît, fuyez, c'est dangereux.
        • [^] # Re: Mon avis

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          (attention, je précise que je ne dis pas que c'est le cas avec la gpl3 ! Je ne m'y connais pas assez et je n'ai pas étudié la question. C'est un exemple pour expliquer comment j'interprète ce qu'à dit Glazman)
        • [^] # Re: Mon avis

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Je vous donne un petit truc : dès que le mot "pureté" apparaît, fuyez, c'est dangereux.

          Au secours !
          Pourquoi clouer le mot "pureté" au pilori ? Je peux te trouver des dizaines de choses, de notions, qui, en devenant plus pures, deviennent meilleures.
          En outre, ta comparaison avec la religion est complètement déplacée et m'évoque la glorieuse époque où tu comparais maladroitement Stallman à je ne sais plus quel gourou de secte.
          Le logiciel libre, c'est un ensemble de règles qui ont pour but de promouvoir le partage des connaissances. La GPLv3 pose des contraintes encore plus fortes au niveau des DRM et réaffirme l'engagement de la FSF de ne pas faire de concessions avec des principes qui mettent, selon elle, eux-mêmes en péril le coeur même de la philosophie de la GPL. La FSF ne fera pas un pas en arrière à ce niveau là, même pour accéreler l'adoption à grande echelle des logiciels libres par le grand public car la FSF est un phare.
          Les LL, effectivement, ça n'est pas un but en soit, mais ce sont des règles de bonne conduite, une sorte de fondation pour construire une informatique plus humaine. Ca n'est pas un outil qu'on jette après s'en être servi.

          la GPL3 rendrait les logiciels beaucoup plus difficiles d'accès au grand public sous prétexte de "pureté du logiciel libre", ce qui est en fait fondamentalement contraire aux idéaux premiers du logiciel libre : que tout le monde puisse utiliser le logiciel.


          Je ne suis pas expert mais ça ressemble à un syllogisme.
          La GPLv3 pose des contraintes comme je le disais plus haut, mais pour que justement l'utilisateur ne soit pas victime de manoeuvre de contournement destinées à ce qu'il ne puisse pas totalement jouir de ce qu'il possède. En bref, s'il est impossible de construire une application GPLv3 qui intéragisse avec des DRM, le grand public désireux de lire ses wma vérouillés ne l'utilisera pas mais est-ce que la licence manque son objectif, qui est que les libertés fondamentales soient respectées ?
          • [^] # Re: Mon avis

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            je dis par après que la GPL3 est un exemple, je ne suis pas juriste. Je me suis rendu compte en relisant qu'on pouvait interpréter ça comme mon opinion sur la GPL3, je m'en excuse, je ne l'ai pas lue et me considère comme neutre dans le débat.

            Mais je maintiens ma position : pour moi, le logiciel libre ce n'est PAS "le partage des connaissances". Le logiciel libre comprend pour moi le mot "logiciel". Que beaucoup d'adeptes de l'un soit adepte de l'autre n'en fait pas pour autant une seule et même entité.

            Les logiciels en soit ne sont d'ailleurs pas un but. Ils permettent de faire des choses. Si on pouvait se passer d'informatique, on le ferait volontiers. Si on pouvait avoir les bénéfices de l'informatique sans faire de logiciels (par exemple une machine qui fait tout ce que t'as envie, suffit de le penser), et bien on se passerait des logiciels.

            Je me revendique personnellement comme un adepte du logiciel libre, je tente de n'installer que des logiciels de ce type, je ne fournit du support que pour les logiciels libres, je ne recommande que des logiciels libres. Cependant, je m'oppose à ce qu'on puisse m'assimiler comme ayant une philosophie machin ou une opinion politique truc. (je ne dis pas que je ne l'ai pas, je dis que c'est pas une implication).
            • [^] # Re: Mon avis

              Posté par . Évalué à 4.

              Nous sommes d'accord, tu peux très bien n'être qu'un pragmatique qui utilise les LL parce que ça convient mieux à son utilisation.

              Mais ce pragmatisme est trompeur : seul, il aurait eu bien du mal à frayer la voie au concept de LL, du temps où tout se verouillait.
              Le pragmatisme forcené (que tu n'as pas, mais qui peut être une cause d'utilisation des LL, je te comprends ne t'inquiètes pas ;-) n'est en fait qu'une espèce de ventre mou gonflant uen tendance, une sorte d'inertie si la tendance est dépassé ou au contraire amplificatrice du progrès si al tendance est celle de l'avenir.

              Par exemple, vendre de la musique comme si c'était des brioches, c'est dépassé de plus en plus, et bien, très pragmatiquement, beaucoup de pirates en fait de simple contrefaiseurs amplifie le mouvement et coulent les obsolètes majors, ou à l'inverse stagnent sur un Windows de merde et ralentisse la progression du LL.

              Mais là encore, même inconsciemment, ils ½uvrent pour un paradigme : le tout verouillé ou le libre partage où le côté commercial est plus un moyen de vivre qu'une fin, un objectif majeur, dont l'acmée est évidemment le monopole à la Micorsoft…

              Le dernier paragraphe est à mon humble avis caractéristique d'un renversement de tendance capital pour les années à venir : alors que le libéralisme était l'outil du capitalisme, le capitalisme est en train de se faire supplanter et de devenir l'outil du libéralisme. Monopolistes, tremblez ! L'heure de la revanche des libéraux va sonner ! ;-P
        • [^] # Re: Mon avis

          Posté par . Évalué à 8.

          L'essence des LL, c'est elur philosophie : en très gros préférer le partage et la synergie entre tous les développeurs et les utilisateurs, plutôt que le conflit systèmatique pour verouiller les utilisateurs.

          Évidemment, la seconde optique permet une rente de monopole, et est donc préféré par les capitalistes matérialistes.

          La première attitude, la libérale, est plus recpectueuse de chacun. L'idéal, c'est donc la license BSD : ultra-permissive, tu peux faire ce que tu veux, y compris forker en verouillé.

          Quand tu passes des idées à la pratique, tu confrontes l'apparente pureté des idées à la réalité et, inévitablement, tu trouves des failles dans la réalisation du beau dessin. C'est là qu'on renonce à une partie de la pureté pour accéder à son reste : c'est le pragmatisme. Mais évidemment, l'action change les circonstances, du coup, il faut retrouver le bon compromis, voir renouveller l'idéal de pureté d'abord.

          un premier compromis est la GPL : elle impose certaines restrictions (obligation de forker sous GPL, par exemple) qui sont jugés nécessaires pour faie avancer els autres libertés. Dans les faits, le logiciel libre est massivement sous GPL, sans nier l'importance des logiciels sous d'atre license.

          À l'intérieur de la GPL, il y a différentes versions qui montrent l'évolution souhaitée par leurs créateurs. La license dominante montre l'évolution effective. Par exemple, la GPLv1 me semble bien obsolète en notre temps. Quant à la GPLv3, il faudra voir, on ne peut savoir à l'avance si elle aura le succés de la v2.

          Si on se dit que le pragmatisme, finalement c'est l'essentiel, et qu'on jette l'idéal, alors on finit par se dévitaliser, par perdre son essence. Parce qu'on ne devient plus une vision fécondant le réel, mais un jouet du réel. Bref, avant de trouver la bonne voie, on va peut-être essayer toutes les mauvaises. Il faut se méfier d'une vision simpliste des choses style chacun fait ce qu'il veut et tout sera cool !, même la liberté d'expression mérite une vision claire (pure ;-) de ce qu'elle est pour qu'elle ne devienne pas le cheval de troie de ceux qui veulent l'annéantir.
          La différence entre une quète de pureté véritable et une quète de paradigme confortable pour pas s'faire chier, c'est que la première cherche des doutes, alors que la seconde cherche des certitudes. (n'oublie pas de me citer quand tu reprendra la formule ;-).

          Comparaison n'est pas raison. Je te le prouve en reprenant ton exemple sur la religion.
          Prenons le fondamentalisme incontournable du moment, celui de l'islam : l'islamisme.
          Quand on observe les talibans, bons specimens pour l'étude de l'islamisme car ils sont particulièrement basiques et facilitent donc leur approche intellectuelle, on observe que s'ils mesurent la barbe des passants à 10 cm minimum sinon il y a punition, pour se conformer à la vie du prophète crue parfaite, c'est bien un acte d'application de paradigme selon lequel on ne doit pas interpréter sa vie, mais là où il devient évident que leur paradigme est bancal et où cela ne constitue qu'un succédané pitoyable, c'est que pour faire respecter l'interdit, il patrouille en 4x4 avec des AK 47, pas vraiment comme le prophète, sauf grosse interprétations. Ils ne veulent pas la Vérité, ils veulent imposer leurs visions de la réalité…

          Ça nous ramène au principe de réalité : quand tu concrétises un paradigme supposé cohérent, tu révèles ses failles, parfois qu'après coups, mais ça arrive toujours. Or, ces failles sont des causes qui trouvent forcèment un chemin pour avoir des consèquences : sinon on ne les voit pas et ne sont donc pas des failles. Les failles se répercutent donc sur des personnes, ces personnes, soit obligent les autres à en tenir compte, soit prennent sur elles. Mais si d'autres savent comment combler ces failles, elles sont avantagés et prennent l'ascendant sur le paradigme faillible antérieur.

          Par exemple, avant l'esclavage et le travail forcé était plus que répandu : c'était la norme. Mais quand on a compris que faire supporter ainsi cette incohérence entre ce que certains veulent et ce qu'ils font, un processus s'est enclenché : Au Moyen-Âge, on remarqua qu'il valait mieux taxer une partie de la production des serfs et ainsi payer des types à faire les travaux de service public (route, moulin, etc…) on était bien plus productif que par la réquisition et le travail forcé.
          Je ne dis pas que aussitôt tout devient rose, attention ! Mais petit à petit, en Europe on abandona le travail forcé, jusque dans les prisons aujourd'hui (quoique que la spartialité de leur ordinaire pourrait laisser supposer que ce n'est pas vraiment le cas. Ça l'est bien plus que du temps du bagne, je crois que nous sommes au moins d'accord dessus). Bien sûr, beaucoup ont cru que les personnes de couleurs ne pouvaient travailler autrement et ont repris l'ancien paradigme pour eux. Mais quasiment au final, aujourd'hui, à part la République du Myanmar, pas mal de camps de prisonniers chez les dictatures comem les Lao-gaï, des cas sporadiques encore ailleurs, on voit par rétrospective que l'ancien paradigme est vraiment à l'agonie. Les travailleurs libres les supplantent, très lentement, soit, mais sûrement…
          Et bien il fût une époque où on était incapable de penser autrement qu'avec l'esclavage comme base social.
          La prochaine étape semble clairement l'amélioration des conditions générales de l'emploi et de l'entrepreunariat en génral, pour qu'un travailleur libre ne soit piégé face à un unique détenteur de ressources, comme on a pu le voir avec l'essor du capitalisme plus ou moins libéral, que tente de recréer à la bonne échelle le tout récent prix Nobel de la paix avec le micro-crédit.

          Là, tu auras remarqué deux principes sous-jacent à ce sous-jacent principe de réalité (les deux principes sont donc sous-sous-jacents ;-) :

          1 Si on en veut pas qu'une conscience soit chargée de tout et se laisse aller à la paresse de décréter vite fait mal fait, il faut que les autres consciences soient libres d'agir pour qu'elles puissent prendre en compte plus d'éléments de la réalité, sous peine d'incohérence entre le pradigme et la réalité.

          Un bon exemple de marche vers la liberté individuelle est Microsoft : MS doit son succés à l'ordinateur individuel (Personal Computer, c'est ça un PC) et la liberté du matériel, contrairement à un Commodor un Amstrad ou un Macintosh, tout n'est pas liés : logiciels et matériels, on peut prendre un clavier USB d'un cloneur taïwanais sans problème pour son IBM-PC. Et qu'est-ce qui remet en cause MS aujourd'hui ? La liberté que procure le LL, à travers Internet bien sûr, basés sur des protocols et logiciels libres (combien de solution LAMP choisie pour être serveur web ? À ma connaisance 75%), à travers ceux qui se base dessus comme Google, à travers Apple qui fait des PCs même si ça s'appelle des Macs (Par exemple, il n'est plus nécessaire d'acheter un clavier avec connecteur Apple. Un Mac Mini et un clavier PC en USb fonctionne parfaitement) et qui réutilise massivement le LL pour le sous-système de Mac OS X ou KHTML pour faire Webkit dans Safari, et enfin, les bureaux libres eux-mêmes. Que fait MS pendant ce temps là ? Il se crispe avec la BSA, TCPA, HDCP, WGA, etc. : cette fois-ci le sens de l'histoire est contre lui…

          2 L'expérience humaine creuse un sillon qu'on pourrait appeler la grande convergence : toujours plus d'éléments de la réalité sont reliés et harmonisés plutôt que laissés en conflit. C'est la marche de l'Histoire.

          On remarque le paradoxe d'un double mouvement d'atomisation et de fusion de l'humanité. Un peu comme internet, ou on est chacun sur son ordinateur, tout seul, mais en même temps reliés à tout le monde quasiment. Internet d'ailleurs baés sur des libristes ;-)…

          Bon, j'espère que cette page de philosophie pédagogique ;-) vous a plu, que vous l'avez trouvée de qualité et pas trop longue surtout que j'en perds l'envie de me relire X-D, et qu'au moins, ça suffise à démonter le paradigme de ce glazman qui pense que ceux qui sont philosophiquement libristes et pas pragmatiquement corporate* ne sont que des «intégristes fanatiques».

          * http://glazman.org/weblog/dotclear/index.php?2006/10/14/2150(...)
          Je préfèrerais mille fois une vraie compétition à niveau égal entre une dizaines de boîtes commerciales faisant du soft propriétaire plutôt que l'alternative "propriétaire ou GPL".


          D'autres questions ploum ?
      • [^] # Re: Mon avis

        Posté par . Évalué à 3.

        "Mais attention : c'est la GPLv3 qui est la plus militante, et la GPLv2 qui est la plus à objectifs techniques."

        Et, euh, tu crois que quand la GPLv2 est sortie, elle n'était pas militante pour l'époque ?
        • [^] # Re: Mon avis

          Posté par . Évalué à 2.

          Et tu crois que je le lui reproche ou que je reproche à la v3 d'essayer de rpogresser encore ? Non, j'explique même que ce sont des compromis et que c'est à ceux qui se confrontent directement à la réalité de choisir ou non ce compromis plutôt qu'un autre…

          http://linuxfr.org/comments/764777.html#764777
  • # Bah c'est hyper-simple pourtant !

    Posté par . Évalué à 10.

    Glazman est un pro à la pointe des nouvelles technologies, comme le montre l'inégalable css de son blog. Néanmoins, de ses péripéties il a retenu que les standards ouverts, c'est bien.

    En gros corporate de première, il n'a rien compris au libre et voit le LL comme essayant une attaque frontale, philosophie contre philosophie des LL contre le LV (logiciel verouillé) alors que les fanatiques incorruptibles comme RMS sont loin d'être la majorité des développeurs du libre et servent surtout de pionniers (surtout avant) et de phare pour qu'on ne perde pas de vue l'essence du LL, mais même Linus Torvalds, pourtant une pointure des premières heures, refuse la GPLv3 et préfère un certains pragmatisme en général pour le noyau. Les distributions avec le vent en poupe comme Ubuntu savent aussi pousser la philosophie du LL sans tout perdre.

    Bref, le LL loin d'effectuer une charge frontale, est extrêmement insidieux, grignotant et érodant les positions fortes de MS par exemple avec Framasoft qui insinue les LL au c½ur de Windows, petit à petit, sapant la base d'utilisateurs zombies de MS, ou le lobby libre, qui impose contre vents et marée le LL dans la tête des gouvernements européens et de Bruxelles, ou contre les brevets logiciels…

    Rebref, le logiciel verouillé fonctionne sur un conflit d'intérêt fondamentale entre les producteurs d'informations (parce que l'informatique, ne l'oublions pas, c'est de l'information : ça ne peut fonctionner comme dans un traditionnel marché libéral-capitaliste) qui veulent la retenir, c'est leur valeur-ajoutée, et les utilisateurs qui veulent se l'approprier, c'est-à-dire pouvoir l'utiliser comme ils le veulent ou ne pas être à la mercie d'une mise-à-jour de license forcée, de données emprisonnées ou purement et simplement rendues illisibles, d'absence de concurrences avec tout ce que cela comporte comme problèmes, alors, le principe de réalité fait son travail de sape, il insinue la vérité par capillarité, ramollit les places fortes et finalement gagne du terrain…

    Alors je sais, quand on regarde Microsoft, en face on se dit qu'il est imbattable pour les raisons suivantes :

    Infiniment riche, MS est loin devant les autre en terme de bénéfice. Peut-on rivaliser avec trois bouts de ficelles ?
    Infiniment dotés de cerveaux, parmi les employés de MS, on trouve des codeurs de talent, la crème du mercatilisme, un génie commercial : Big Billou.
    Infiniment influent, MS a l'oreille des puissants, peut infléchir leurs politiques.
    Infiniment propagandiste, MS est celui qui ½uvre contre les fléau comme le SIDA, démocratise l'informatique et rend possible la révolution de l'intelligence, bref ½uvre aux lendemains qui chantent, son soft power, quoique très souvent usurpé, le mythe fédéralise autour de lui.
    Infiniment omniprésent, que ce soit dans les pays riches, au Tiers-Monde ou ailleurs, chacun reçoit son évangile et ses produits déclinés. Même les pays qui lui semblent ou semblaient opposés comme la France méfiante quoiqu'en disent leurs discours utilisent et sont relativement séduit par MS.
    Infiniment rationnel, MS, c'est les sciences du marchés elles-même qui la garantissent. Tous doit croire que MS est la seule voie naturelle.
    Infiniment gratifié de complaisance, quand on explique ses mensonges, ce que MS cache ou essaye de vite faire oublier, on ne croit pas, on s'en fout, voire on rétorque que c'est les détracteurs les menteurs.
    Infiniment vigilant, MS, c'est une énorme machine muée par un sentiment de forteresse assiégée, constamment sur se gardes, ne se faisant jamais prendre de vitesse longtemps.

    Alors ? Alors, c'est impossible dit-on : le libre combien de barbus en T-shirt? Ce n'est qu'une bande d'illuminés…

    Et bien j'en conclut le contraire : à la vue de tous ces signes, MS c'est l'URSS version corporate, et un jour, alors que personne, même pas MS ne s'y attendait, l'impensable se produira : le bouzin tombera sous son propre poids, sous ses propres incohérences, par le principe de réalité…
    • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

      Posté par . Évalué à 5.

      • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

        Posté par . Évalué à 2.

        Et oui. Et cc'est une excellent chose que quasiment, dans notre continent, on supprime les idées au niveau des entreprises, des institutions et autres constructions de l'esprits plutôt que directement sur les personnes. Ça appaise quand même énormément les relations humaines en canalisant l'inevitable sélection naturelle qui s'opère entre ce qui est viable et ce qui ne l'est pas à un momment donné…
    • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Et bien j'en conclut le contraire : à la vue de tous ces signes, MS c'est l'URSS version corporate, et un jour, alors que personne, même pas MS ne s'y attendait, l'impensable se produira : le bouzin tombera sous son propre poids, sous ses propres incohérences, par le principe de réalité…

      Je tiens le pari : je parie donc que dans 10 ans (une eternité en informatique), MS sera toujours la. Pas le même, il se sera adapté comme il s'est adapté au virage Internet, comme il s'adapte toujours... Il faudra peut-être un jour arreter de voir MS en grand méchant qui fait le mal partout, juste voir une entreprise qui ira la où il y a du benef, si benef c'est le libre elle fera du libre.
      • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi aussi, je pense qu'il sera toujours, là, pas le même, il sera ouvert et respectueux des protocols libres des formats et autres standards ouverts, de la liberté des utilisateurs en général, voir fera une bonne partie de sa production de logiciel en Open Source, peut-être en LL, façon schizophrène à la Intel pour ses puces graphiques et wifi. Je pense aussi que MS aura perdu beaucoup de plume et sera un peu comme la Russie aujourd'hui, par rapport à l'URSS.

        IBM est toujours là, mais il est loin d'être resté immobile, même, il fait partie des soutiens du libre. Je vois ce genre d'évolution pour MS d'ici 10 ans, ça s'appelera MS (quoique peut-être que ça changera de nom) et ça aura perdu énormément de son pouvoir pour revenir à la normal…

        Mais bon, tu peux toujours considérer que MS est infiniment trop fort, qu'on n'y arrivera jamais…

        http://www.microsoft.com/technet/interopmigration/unix/sfu/d(...)

        On remarquera le troisième résultat (bouquin vieux de 10 ans, une éternité en informatique pourtant) qui semble indiquer que le premier résultat est resté en travers de la gorge de Microsoft…
        http://search.microsoft.com/results.aspx?mkt=en-US&setla(...)

        Et ce n'est qu'un exemple…
      • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

        Posté par . Évalué à 1.

        si benef c'est le libre elle fera du libre.

        avec des marmottes et de l'alu ?

        Bon je dis pas que ça se produira jamais (ils ont déjà sorti quelques lignes d'ailleurs), mais alors à TRES TRES long terme.
    • [^] # Re: Bah c'est hyper-simple pourtant !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Glazman est un pro à la pointe des nouvelles technologies, comme le montre l'inégalable css de son blog.
      C'est du deuxième degré rassure moi?
  • # Les diseuses de bonne aventure...

    Posté par . Évalué à 10.

    Lorsque j'entends une voyante expliquer que nous allons tous mourrir, qu'il y aura des catastrophes ou qu'au contraire l'avenir sera radieux, je n'en ai rien à faire. Je sais que les énormités qu'elle avance reposent sur la quantité de fric qu'elle pense pouvoir gagner en me rendant dépendant de ses paroles.
    La plupart des gens ne sont pas dûpes de ces pratiques et comprennent parfaitement que n'importe qui pourrait en raconter autant.

    Pourtant, même si la plupart des gens sont capables de se moquer des diseuses de bonne aventure, ils se laissent facilement convaincre par les diseuses de bonne aventure masquées.
    Et c'est ainsi que l'on voit des hommes politiques nous expliquer qu'il faudra absolument faire des grandes réformes très impopulaires et désagréables sous peine que la France se casse la figure, et cela sans jamais émettre le moindre argument indiscutable.
    Ou on trouve un gars venu expliquer à un financier qu'un site web, ça rapporte forcément du pognon ; qu'il n'y a même pas besoin de contenu ! (attention, méthode périmée depuis le début des années 2000)
    Et on entend aussi Dédé, pillier de bar de son état, expliquer qu'il va falloir faire des choses en France sinon tout va tourner à la catastrophe, sur la base d'aucun argument bien évidemment (sauf ceux vus dans son ballon de rouge).

    Et là, qu'avons-nous ? Un type qui explique qu'il va se passer des trucs dans plusieurs années... Pour les arguments, c'est pareil, vous pouvez les chercher...
    Il ferait peut-être mieux d'appuyer ses prédictions avec des données chiffrées. Comme cela, il pourrait au moins les vendre à des cabinets d'étude...
    Quant à nous, nous pourrions peut-être l'ignorer ?
  • # fight

    Posté par . Évalué à -1.


    J'aimerais que Daniel Glazman m'explique ce qu'est un fanatique libriste

    Tu lui as demandé ?

    Il me semble qu'il en a marre des pénibles qui squattent ses billets pour chier du "Mozilla (r) firefox (tm)", qui font du militantisme à la con en inventant des pseudos idéologies libristes auquelles ne conviendraient pas ses logiciels, qui sont pourtant GPL.
    (genre ça : http://linuxfr.org/comments/764668.html#764668 )

    Il doit en avoir rlc des pénibles débianistes extrêmistes puérils (non, debian n'est pas une distrib d'extremistes, mais les extremistes choississent debian...) qui viennent lui chier dans les bottes car il ose penser que Iceweasel est un débilité fondée sur des mauvaises raisons.

    C'est son blog, il fait ce qu'il veut, il n'a aucun devoir par rapport aux trolleurs.

    Moi je le comprends tout à fait. Il dit ce qu'il pense, et par conséquent se fait des ennemis. Si les trolleurs veulent jouer au plus con avec lui, il prends les mesures qui s'imposent.
    Si le seul moyen qu'on ces "ennemis" c'est de polluer puerilement son blog et l'obliger à faire le gendarme, qu'est ce que tu veux qu'il fasse ?
    • [^] # Re: fight

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.


      Si le seul moyen qu'on ces "ennemis" c'est de polluer puerilement son blog et l'obliger à faire le gendarme, qu'est ce que tu veux qu'il fasse ?


      Qu'il essaie de convaincre lesdits crétins, ou au moins les (nombreux, apparemment) spectateurs du bienfondé de ses arguments et de ses opinions véhément exprimées, plutôt qu'en insultant les gens qui ne sont pas d'accord avec lui et en effaçant ou fermant les commentaires n'allant pas dans son sens.

      S'il voulait vraiment "calmer le jeu", il devrait tout simplement laisser pisser lesdits trolleurs et bien vite, ceux-ci se lasseraient ou se rendraient compte de leur ridicule. Là, il joue purement dans la surenchère et ne vaut pas mieux que les gens qui l'emmerdent, dans un superbe cercle vicieux de génération mutuelle.


      Bizarrement, aller exprimer son opinion très vocalement et insulter les gens ne le gêne absolument pas quand c'est dans le blog des autres.
      Enfin, au moins maintenant sa politique vis-à-vis des commentaires est claire, ça nous changera des "commentaire effacé par daniel glazman, va jouer ailleurs, crétin" et autres joyeusetés.
    • [^] # Re: fight

      Posté par . Évalué à 10.

      des pénibles qui squattent ses billets pour chier du "Mozilla (r) firefox (tm)"


      En même temps, ils ne font que respecter http://www.mozilla.org/foundation/trademarks/policy.html :


      Overall Guidelines for Printed Materials and Web Sites
      [...]
      The first or most prominent mention of a Mozilla trademark should be accompanied by a symbol indicating whether the mark is a registered trademark ("®") or an unregistered trademark ("™"). The Mozilla trademarks include, among others, the names Mozilla®, mozilla.org®, Firefox®, Thunderbird™, Bugzilla™, Camino®, Sunbird™ and Seamonkey™, as well as the Mozilla logo, Firefox logo, Thunderbird logo and the red lizard logo.
  • # Le lapsus

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "une certaine franche des défenseurs du logiciel libre" : t'es de Chtrachbourg, toi, non ?
  • # Allez, je me lance.

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est marrant mais quand il s'agit de dire du mal, y'a toujours autant de monde :-) On se croirait à la machine à café au boulot ! :-)
    Pour apporter ma pierre à l'édifice, je vais tenter une explication fumeuse : Notre ami Daniel Glazman a beaucoup de problèmes "relationnels" : il s'emporte facilement, laisse trop souvent parler son égo, etc... Rien de bien catastrophique vous me direz, mais comme il navigue dans une communauté plutôt "tatillonne", ça lui entraîne pas mal d'ennuis, et pas mal d'inimitiés.

    Sauf que au lieu de bien vouloir admettre que c'est dû à son caractère de cochon (et c'est un faible mot), il préfère se voir en porte-drapeau d'une certaine vision du logiciel libre, victime à ce titre de toutes les attaques des méchants libristes intégristes. Ça lui pose un personnage (là pour le coup c'est "coup de balai", mais c'est marrant, j'entends kärcher :-)), et lui évite de se poser des questions sur pourquoi on casse tant de sucre sur son dos.

    Bref, je me trouve presque méchant d'avoir dit tout ça, parce que franchement j'aimerai pas être à sa place.
    • [^] # Re: Allez, je me lance.

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      il préfère se voir en porte-drapeau d'une certaine vision du logiciel libre, victime à ce titre de toutes les attaques des méchants libristes intégristes.


      N'importe quoi. Je peux t'assurer que ton explication est vraiment fumeuse.
      • [^] # Re: Allez, je me lance.

        Posté par . Évalué à 7.

        En tout cas, c'est exactement ce qui se dégage de ses écrits.
        • [^] # Re: Allez, je me lance.

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          qu'"il préfère se voir en porte-drapeau d'une certaine vision du logiciel libre" ? certainement pas.

          Par contre qu'il en ai marre de toutes ces attaques de trolleurs, oui ça c'est sûr.
          • [^] # Re: Allez, je me lance.

            Posté par . Évalué à 10.

            Ha, parce que lui n'attaque jamais ?
            • [^] # Re: Allez, je me lance.

              Posté par . Évalué à -3.

              En même temps, quand tu as le droit en permanence au jugement de gens qui prétendent détenir la vérité sans jamais argumenter, c'est usant.

              Ceci dit c'est pratique de trouver un mec sur qui taper ...

              Ce serait si simple pour lui, de prendre des positions qui fasse plaisir à tout ce petit monde ... Dire que le libre va tuer le propriétaire, que c'est gagné d'avance, se satisfaire des parts de marché de firefox, et que 2007 sera l'année de Linux sur le poste de travail (ahh non c'était 2006, 2005, 2004, ...).

              Tout le monde lirait ce qu'il a envie d'entendre, et la douceur envelopperait le monde pour faire triompher la justice et le droit.

              A oui mais on est pas dans le monde des bisounours. Et même si je ne suis pas toujours d'accord avec Glazman, il a à mon avis un rôle essentiel !

              Parce que si de temps en temps on entend pas une voix un peu critique mettre l'accent sur des choses qui fachent, on va aller droit dans le mur avec un joli sourire au lèvres.

              Allez je vous laisse, je vais ouvrir un blog qui va publier chaque jour la liste des entreprises qui migrent vers le libre, et oubliant celles qui reviennent au propriétaire. Je vais avoir un succès fou je le sens.

              M
  • # Moi aussi j'aimerais qu'on m'explique

    Posté par . Évalué à -7.

    Pourquoi vous vous attaquez à Mr Glazman ainsi?
    "Notre ami Daniel Glazman a beaucoup de problèmes "relationnels"" => Qui est tu pour le juger????
    "
    J'aimerais que Daniel m'explique..." => mais ça rime à quoi tout ca?

    C'est un homme qui a ses opinions, et si ce n'est pas les votres ce n'est pas la peine d'en débattre pendant des pages et des pages (bravo à moramarth pour son long discours d'une philosophico-religieuse ennuie, et un peu, juste un peu completement bancal et mélangeant des choses qui n'ont rien, mais alors RIEN à voir... Genre "les talibans sont qu'une bande de primitifs, donc les logiciels libres sont supérieurs donc Daniel à tord". Malgré les poids des arguments, ça pue le sophisme à plein nez.

    Bref, arretez de discourir sur la vie d'un homme qui fait ce qu'il veut avec ses discours et son blog, blog que je suis avec intérêt (personnellement, j'ai hâte de voir son nouveau composer, et surtout, surtout, si Daniel trouvera un moyen pour son outil de respecter le code source de la page au lieu de la détruire completement à chaque sauvegarde, petit clin d'oeil ;-) ...). Je trouve d'un *ridicule* astronomique de se battre par blog / tribune interposées. C'est quoi le fond du probleme, s'il vous plait?

    Bref, on est sur une tribune, on s'exprime comme l'ont veut. Comme je viens de le faire.

    RIP, chers commentaires (que je ne lisais jamais) sur le Glazbog, on parlera de vous sans doute très longtemps sur Linuxfr...

    G.
    • [^] # Re: Moi aussi j'aimerais qu'on m'explique

      Posté par . Évalué à 10.

      > (bravo à moramarth pour son long discours d'une philosophico-religieuse ennuie, et un peu, juste un peu completement bancal et mélangeant des choses qui n'ont rien, mais alors RIEN à voir...

      C'est bien Gaëtan, quand on avance aucune argumentation un tant soit peu complète, surtout dire effrontèment que tous les autres sont des gros cons qui ne connaisent rien à la logique, ça laisse sous-entendre que toi, tu as de solides arguments. Bravo.

      > Genre "les talibans sont qu'une bande de primitifs, donc les logiciels libres sont supérieurs donc Daniel à tord". Malgré les poids des arguments, ça pue le sophisme à plein nez.

      Très important aussi, les fausses citations, ça donne toute suite l'impression que tu puises tes arguments à la source et fait autre chose que bêtement donner seulement son point de vue et uniquement son point de vue au lecteur. Avec, un «Genre» pour sous-entendre que vraiment, c'est juste une reformulation pour comprendre l'essentiel, mais que c'est bien l'interprétation naturelle, la plus valable qui se dégage. En plus, faire ça en critiquant la rigueur de raisonnement de l'adversaire, ça, c'est du culot. Bravo. Plus c'est gros, plus ça passe.

      Si tu avais un peu mieux lu le fil entre ploum et moi, tu aurais remarqué que si ploum fait une comparaison hasardeuse entre LL et religion, je ne la reprends que pour la démonter («comparaison n'est pas raison» c'est textuellement les mots introductifs du passage), et qu'elle est ma conclusion ? Que derrière le religieux, il n'est en fait que question de paradigmes, comme toutes les autres approches de la réalité. Bref, je corrige le tir de ploum en distinguant foi et raison, et toi tu me fais reproche de verser dans le religieux («long discours d'une philosophico-religieuse ennuie») dans toutes mon argumentation à t'entendre.

      > et un peu, juste un peu completement bancal et mélangeant des choses qui n'ont rien, mais alors RIEN à voir (… le faux argument qu'i n'est que ton point de vue maquillé, comme démontré précédemment …) Malgré les poids des arguments, ça pue le sophisme à plein nez.

      Très important, les affirmations péremptoires. L'aplomb permet de soutenir l'illusion de la raison dans l'argumentation…

      > Je trouve d'un *ridicule* astronomique de se battre par blog / tribune interposées. C'est quoi le fond du probleme, s'il vous plait?

      C'est vrai que toi, tu est tellement au-dessus du «*ridicule* astronomique». Pas mal l'enchaînement entre les deux phrases : tu nous prends pour des cons, parce que tu ne voie pas la problèmatique (les problèmatiques, même s'il y a clairement des points communs entre elles) à la source du débat. Tu en conlus donc tout naturellement qu'il n'y en a pas. Logique. Puisque c'est nous, les cons astronomiquement ridicules. Logique si on considère que tu est capable de voir tous les aspects de la réalité à coup à coup sûr, sinon, ce serait de la stupide arrogance.
      Consternant…

      C'est vrai que je ne m'étale pas toujours autant que la rigueur logique le voudrait, c'est parce que je ne veux pas devenir tellement académique que complètement soporifique pour les gens normaux. Certains en effet, semble ne pouvoir lire qu'en diagonale au bout d'un certains temps, et vu que mes argumentations sont déjà assez longues…

      Et en plus, tu as eu 5 au moment où j'écris, consternant…
      • [^] # Re: Moi aussi j'aimerais qu'on m'explique

        Posté par . Évalué à -10.

        j'en étais sur.
        Evidement, ca tourne au reglement de compte. Allez, regle tes comptes avec moi si ca t'amuse, j'ai mieux à faire que d'écrire des tartines d'un discours d'une logique malsaine couplé à une réflexion plus que douteuse... le tout sur un sujet plus que creux (note: s'il y avait une note d'ironie dans ce qui est dit ici, je m'excuse d'avoir mal compris, mais visiblement, il s'agit d'un fil *ridicule* pour regler des comptes entre Linuxfriens et Daniel Glasman) (*)
        Ridicule.

        Mais visiblement, toi tu n'es pas de la bassesse des gens "normaux". Alors l'être stupide (mais omniscient, selon toi) que je suis te salut bien bas.

        (*) contrairement à ce que tu pourrais croire, j'ai très bien compris la position de beaucoup de gens sur linuxfr ET la position de Mr Glasman, et je dois avouer que je suis du coté de Daniel sur ce point. Et que, que ce soit toi ou ploum ne change rien, raprocher la philosophie du Logiciel Libre avec les discours religieux est plus qu'extrêment risqué. Quoi que si tu as des lectures intéressantes, je me ferais un plaisir de les lire.
  • # Enorme

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Je sais pas vous, mais moi je trouve ça énorme:

    "les procès pour patent infringement pleuveront comme vache qui pisse."

    Non, non, c'est pas les vaches qui sont énormes !!! ;-)

    Pascal
  • # et ben...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Bonjour,

    j'en ai absolument rien à foutre de cette histoire ? C'est grave ?
    Internet est rempli de gens qui gueulent sur des problèmes dont personne n'en a rien à foutre, mais il y a toujours quelqu'un qui va relever ses propos juste pour faire du bruit de son côté.

    En revanche il y a un vrai problème :

    Iceweasel, c'est un renard des sables ou une loutre des neiges ?
    • [^] # Re: et ben...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Une belette surgelée.

      D'ailleurs, ça vait bizard de voir un truc geler chez debian, on a pas l'habitude
      • [^] # Re: et ben...

        Posté par . Évalué à 4.

        Bizarre ou blizzard?

        En tout cas, là, on frise le troll; ça va jeter un froid.
        • [^] # Re: et ben...

          Posté par . Évalué à 3.

          Un fer à friser, ça chauffe, non ?

          Bouge pas ! j'ai pas fini la frange.
        • [^] # Re: et ben...

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça va donc donner dans les pauses cafés :

          - Tiens, je ne trouve plus le renard de feu... à la place j'ai maintenant une belette gelée.
          - Est-ce que ce sera pareil pour la salamandre aventureuse ?
          - Peut-être... Je vais rester avec mon canard pimpant...

          --
          tidudutidudutidudu - les linuxiens parlent aux linuxiens - tidudutidudutidudu
  • # Encore une pour la route

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dans un de ses derniers billets, Daniel résume très bien sa pensée par une phrase :

    Je vais encore me faire des amis : il a entièrement raison. Le Logiciel Libre ne mérite pas sa seconde majuscule. Le Logiciel libre, c'est d'abord du logiciel. Et ceux qui s'en servent comme d'un modèle ou d'une arme politique (ce qui est une Connerie méritant une majuscule) feraient bien de ne pas l'oublier.


    Voilà qui est quasiment à l'opposé de ce que je pense; le Logiciel Libre c'est d'abord du Libre.
    Et ça me sert justement de modèle; modèle de promotion de partage de sources et de connaissances.
    Le caractère "Libre" du logiciel n'est pas un attribut secondaire, c'est sa véritable nature et c'est ce qui fait que je trouve ce modèle si admirable et pur (désolé Ploum :p).

    PS: que les choses soient claires; je réponds ici car Daniel a fermé les commentaires sur son blog pour des raisons qui lui appartiennent et que je respecte puisqu'il a visiblement été insulté par de sombres individus.
    • [^] # Re: Encore une pour la route

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est quand même fort, ça.

      1984, Stallman crée le projet GNU, le logiciel libre, et c'est pour lui quelque chose d'essentiellement ethique (politique, je sais pas).

      Le mouvement prend de l'ampleur et se diversifie.

      20 ans plus tard, y'a des gens qui viennent dire qu'il n'y a jamais eu de politique dans le Logiciel Libre, et que ceux qui pensent que Libre est plus important que Logiciel sont des cons.

      Si il est pas intéressé par le logiciel libre, il pourrait au moins ne pas prétendre le contraire. Il nous dirait qu'il fait de l'Open Source, le terme a été inventé un peu pour ça, non ?
  • # Franchement

    Posté par . Évalué à 5.

    Les petits gars de la MoFo comment à m'énerver légèrement à ne pas essayer de comprendre pourquoi certains sont mécontents. Les extrémistes qui apparaissent ici ou là ne sont qu'une partie émergée des utilisateurs un peu insatisfaits. Qu'ils le fassent de manière incorrecte ne veut pas dire que l'intégralité des développeurs Debian sont des intégristes libristes et ce n'est en aucune façon une raison pour insulter ceux qui considèrent que la MoFo a tord sur ce coup-là.

    Quand je lis les mensonges dénoncés ici : http://web.glandium.org/blog/?p=97 , je me demande qui propage le plus de FUD. La MoFo donne l'image d'une forteresse refusant toute critique de la part de l'exterieur.

    Elle me fait penser au projet GNOME à une époque. Celui-ci a appris par la suite à mieux écouter ses utilisateurs sans les insulter, pourquoi la MoFo ne ferait-elle pas pareil ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.