Journal Google+ a gagné ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
7
11
oct.
2011

Je suis sur google+ depuis cet été, en dehors de l'aspect centralisé, y'a pas a chier, le service est bon, bien meilleur que ce qu'offre facebook:
- Interconnecté avec Picasa/Gmail/... En clair, la messagerie utilise le bon vieux mail.
- Sobre
- Efficace (cercle vs liste facebook, suivi vs amitié).
- Interconnecté avec les gens non présents sur Google+ (envoie de mail pour ces derniers)

Résultat, la plupart des facebookeurs ont migré, certains qui n'étaient pas sur facebook sont maintenant sur google+.

Sur l'aspect récupération des données, Google fait un effort, tout est disponible au téléchargement: cercles, fils de discussion, ... On sent quand même qu'ils brossent dans le sens du poil les partisans de la décentralisation. Perso je m'en fou un peu, google+ n'est qu'un outils, rien de ce que je fais avec leur service n'a d'importance pour moi... Pour ce qui est important, il y'a le mail et mon disque dur.

Mais un autre phénomène est remarquable, c'est que le parie de Google sur le monde professionnel semble bien parti, il suffit de voir la quantité de devs que l'on trouve sur Google+, Linus en premier.

Diaspora a vraiment mis trop de temps à arriver, et même aujourd'hui, je ne suis pas convaincu par le projet que je trouve encore bien en dessous de Google+. De plus, avec Diaspora, la pérennité des serveurs est vraiment un problème emmerdant, qui me dit que le serveur diasp.eu ne sera pas fermé demain sans préavis? Je voulais monter un serveur pour les vieux amis (on a une ml google vieille de presque 6 ans), mais pareil, j'ai pas envie de me faire assassiner si un jour j'ai autre chose à foutre que de gérer ce serveur.

Parce que je me souviens de ce qui m'a fait quitter l'APINC pour Google coté jabber, au bout de la 20ieme indisponibilité du service, j'en ai eu marre ...

Et vous, vous en pensez quoi des réseaux sociaux libres ? Utopie ? Réalité? Google sux ?

  • # importance relative

    Posté par . Évalué à 5.

    "rien de ce que je fais avec leur service n'a d'importance pour moi... Pour ce qui est important, il y'a le mail et mon disque dur."

    Actuellement , jusqu'au moment ou tout devient indispensable par l'effet de réseau et l'accélération de l'information ...

    • [^] # Re: importance relative

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est à dire ?

      Globalement, une réseau social, c'est de l'éphémère, un énorme agrégateur de lien, la pensé du jour pourri de ton meilleur pote, ...

      Rien que tu as envie de garder... Et si y'a un truc interessant, c'est télécharger/"bookmarké"

      • [^] # Re: importance relative

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Il y'a de plus en plus de gens qui me disent "ma page fb c'est ..." au lieu d'échanger le numéro de mobile/téléphone ou adresse email. Après ça devient le moyen d'échange primaire "tu viens à la soirée xyz".

        J'ai vu aussi des gens qui "escaladent" les moyens de communication. J'ai des connaissances qui commencent par donner la page FB et si, au bout de 6 mois, on s'entend toujours bien, tu gagnes accès au numéro personnel. Chose que je commence à faire ... il y'a pleins de gens que tu croises une fois ou deux et dont tu ne reverra plus; FB c'est plus simple pour "oublier" la personne.

        Par contre, il est vrai, que je préfère G+ parce que l'application mobile fonctionne infiniment mieux que l'application FB et, vu mon mode d'utilisation, j'en ai un peu marre de louper des soirées parce que les notifications fonctionnent aléatoirement.

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: importance relative

          Posté par . Évalué à 8.

          Et quelqu'un qui n'a pas Facebook, il n'existe pas ?

          • [^] # Re: importance relative

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Dans mon entourage, non, vu que je connais pas mal de gens n'ayant pas de compte. C'est juste une question d'adapter sa propre communication avec son interlocuteur. Celui qui utilise FB et bien je ne vais pas couper la communication pour des raisons idéologiques.
            Mon mode de communication préféré étant autour d'une bière parce que, justement, il y'a de la bière (mais comme je ne suis pas sectaire, là aussi je m'adapte très bien : vin, whisky, gin, ...)

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: importance relative

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            si si, moi j'existe. J'ai toujours mes amis et je les vois régulièrement (en vrai, dans la vrai vie).

            La seule différence, c'est le nombre d'amis. j'en ai pas 350.

            PS: j'ai une page facebook, mais la plupart du temps, quand je l'utilise (c'est à dire 3 fois par an), c'est pour tester des trucs pour des projets clients.

            PS2: j'ai aussi ouvert un compte G+ pour voir. Et j'arrive toujours pas à trouver l'envie d'y poster quelque chose.

            • [^] # Re: importance relative

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              j'ai aussi ouvert un compte G+ pour voir. Et j'arrive toujours pas à trouver l'envie
              d'y poster quelque chose.

              J'avoue que ca me permet d'arrêter de pourrir les boites mails des potes, je pense que c'est un peu l'avantage de ce genre de sites par rapport à une mailing list (nous avons une ml de potes avec environs 40 personnes), il faut faire l'effort d'aller sur Google+ pour lire son contenu, tandis que ta boite mail, tu l'utilises souvent pour des trucs intéressants, pas pour le dernier lien à la con que tout le monde se passe sur internet.

    • [^] # Re: importance relative

      Posté par . Évalué à 1.

      Le post ci-dessous n'est pas inintéressant à ce sujet...
      http://owni.fr/2011/08/29/google-suppression-compte-donnees-personnelles-vie-privee-god/

  • # Vraiment ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    À priori c'est pas gagné http://tech.slashdot.org/story/11/10/10/1624207/google-loses-60-of-active-users

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Etude réalisée par un concurrent de Google : http://en.wikipedia.org/wiki/Chitika

      Que la baisse de trafic soit avérée ou non, ça ne fait pas de G+ un échec. Certainement que beaucoup d'utilisateurs venue le jour de l'ouverture on testé, puis qu'une large partie d'entre eux ont abandonnée. Mais Google ne s'en est jamais caché : faire décoller le réseau social sera une tâche longue et difficile. C'est sur la durée qu'il s'imposera, s'il s'impose.
      En attendant, c'est tout sauf un échec, il a atteint une masse d'utilisateurs actifs qui y trouvent leurs comptent, et s'il n'arrive jamais à récupérer les utilisateurs de Facebook qui partagent leurs photos de vacances et de soirées, il continuera au moins à être utilisé comme actuellement, c'est à dire pour de l'échange d'informations, de discussions autour de sujets d'actualités, de la veille, etc.

      • [^] # Re: Vraiment ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Perso, au contraire, l'activité sur Google+ augmente ces derniers temps, cela a mis un peu de temps...

        Après, c'est sur que la plupart sont à la fois sur Google+ et Facebook...

        Par contre, j'ai compris pourquoi Google interdit son réseau aux moins de 18 ans...
        Hot Google+

        • [^] # Re: Vraiment ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mouais. Perso, je n'ai constaté dans mon entourage "web social", aucune inscription supplémentaire depuis la vague des premiers jours d'activité => la plupart des gens sont restés sur Facebook et ceux qui sont venus sur G+ continuent sur Facebook.
          Après, je constate qu'effectivement le monde HighTech et Geek est très présent et actif (presse citron, Korben, etc).
          Ça va être un travail de très longue haleine pour Google.

          • [^] # Re: Vraiment ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Wai, après, faut voir que globalement le contenu n'est pas le même...

            J'ai herbergé un pote pendant 9 mois qui passait sa vie sur facebook, globalement, c'était une déchainement de lien sans intérêts et de commentaires à deux francs... Et c'est lui qui en postait le plus...

            Bizarrement, ce même pote a un comportement bien différent sur Google+, je pense que l'interface moins kikoolol, les postes publics force les gens à réfléchir à la pertinence de ce qu'ils postent, après pour combien de temps...

            • [^] # Re: Vraiment ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est beaucoup "l'effet de groupe" je pense.
              Sur Facebook, bien souvent, l'entourage est dans une ambiance kikoolol. Sur G+, le niveau général des discussions est déjà plus élevé, les nouveaux entrants s'y adaptent.

              Par contre, à l'ouverture des inscriptions, plusieurs personnes (dont moi) ont remarqués une vague de commentaires relativement nulle, des filles se faisant "draguer", etc. J'ai l'impression que ça c'est calmé depuis. Peut-être que ceci explique la hausse puis la chute du débit constaté ? Ces utilisateurs n'auraient trouvés les mêmes retours que sur Facebook y seraient retournés. Peut-être que ce qui est montré comme un échec de Google est en réalité une victoire pour nous ! ;)

              • [^] # Re: Vraiment ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ce que je constate ces derniers temps, c'est que je me fais "cercler" par des gens que je ne connais ni d'eve ni d'adam, je me demande si ça ne devient pas une forme de marketing, puisque tu lis forcément le message (lorsque tu n'es pas VIP) "vous avez été cerclé par".

  • # Gentil Google

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    On sent quand même qu'ils brossent dans le sens du poil les partisans de la décentralisation

    Google a globalement plutôt une bonne réputation, et il faut une certaine volonté pour se passer de leurs services. Ceci dit, je n'ai pas confiance. Déjà, je n'aime pas vendre ma vie privée (c'est dur). Et puis on commence avec un compte mail, et on finit avec tout le reste (t'as un téléphone? utilise donc ton compte Google).

    La deuxième chose est que je crains qu'ils fassent un sale tour à la Android. "Oui, on publie plus les sources, mais rien ne nous y obligeait, et on le fera peut-être un jour quand ça nous chantera". Bref, ils ne tiennent qu'à eux de changer de stratégie. Au hasard: quand ils auront atteint une part de marché importante et stable.

    • [^] # Re: Gentil Google

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Déjà, je n'aime pas vendre ma vie privée (c'est dur).

      Oui, enfin contrairement à Facebook, tu restes le seul propriétaire de tes données sur Google+, ils ne peuvent les revendre. D'ailleurs, ce n'est pas leur business model, eux, c'est le ciblage publicitaire...

      Après, pour le changement de licence, wai, pourquoi pas, mais ce jour là je me casse et puis point à la ligne...

      • [^] # Re: Gentil Google

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui, enfin contrairement à Facebook, tu restes le seul propriétaire de tes données sur Google+, ils ne peuvent les revendre.

        Jusqu'à quand ?

        D'ailleurs, ce n'est pas leur business model, eux, c'est le ciblage publicitaire...

        En quoi est-ce que c'est mieux ? C'est une vrai question, mais je ne vois pas trop la différence entre vendre à une société pour qu'elle fasse de la publicité ciblée ou faire cette publicité sois-même…

        Après, pour le changement de licence, wai, pourquoi pas, mais ce jour là je me casse et puis point à la ligne...

        Après, il faudra que tu puisses et qu'il y ait des alternatives. Et le problème de g+, c'est que si tu le quittes, tu n'as plus de mails, photos, contacts, téléphones (bientôt), tv (bientôt) … Bref, c'est une mort sociale.

        • [^] # Re: Gentil Google

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Après, il faudra que tu puisses et qu'il y ait des alternatives. Et le problème de g+, c'est que si tu le quittes, tu n'as plus de mails, photos, contacts, téléphones (bientôt), tv (bientôt) … Bref, c'est une mort sociale.

          Tu peux ouvrir plusieurs comptes Google, dont un dédié à G+ par exemple.

          WeeChat, the extensible chat client

          • [^] # Re: Gentil Google

            Posté par . Évalué à 4.

            Et bien non puisqu'ils demandent ton vrai nom. La dernière fois, ils m'ont même demandé mon numéro de téléphone !

            • [^] # Re: Gentil Google

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Mais sauf erreur (je viens de revérifier vite fait dans les conditions de création du compte), tu peux très bien ouvrir plusieurs comptes avec le même nom. La seule condition étant de ne fournir que des infos justes.

              WeeChat, the extensible chat client

            • [^] # Re: Gentil Google

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              La dernière fois, ils m'ont même demandé mon numéro de téléphone !

              Avec un bouton en dessous: "Utiliser plutot une seconde @ email"

              • [^] # Re: Gentil Google

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui, je n'ai rien eu à donner. Mais juste le principe est très étonnant.

        • [^] # Re: Gentil Google

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          faire cette publicité sois-même…

          Non, facebook a le droit de revendre ton contenu, c'est bien différent.

          Et le problème de g+, c'est que si tu le quittes, tu n'as plus de
          mails, photos, contacts, téléphones (bientôt), tv (bientôt)

          Ah bon ? Mes photos et mes contacts, ils sont sur mon pc et dans la vraie vie... Y'a une vie à coté du web hein ;)

          Mes mails j'ai mon serveur.

          • [^] # Re: Gentil Google

            Posté par . Évalué à 2.

            Mince, je n'avais pas vu que l'on était vendredi.

            Non, facebook a le droit de revendre ton contenu, c'est bien différent.

            D'où mes questions : En quoi est-ce si différent ? et jusqu'à quand ?

            Ah bon ? Mes photos et mes contacts, ils sont sur mon pc et dans la vraie vie...

            Oui, mais ta vie sociale sur internet elle sera où ? J'insiste sur le future, car pour le moment tu as autre chose mais pour combien de temps ? Avec le développement du cloud ce sera de moins en moins vrai.

            Y'a une vie à coté du web hein ;)

            Sans vouloir faire l'associable, l'ordinateur représente un peu toute ma vie. Dessus, il y a mes photos (souvenir), mes moyens de communication (téléphone, mail, blog, tchat…), mes comptes, mon boulot … Alors certes, je vis très bien sans.

            Mes mails j'ai mon serveur.

            Et après, tu ne veux pas monter un serveur diaspora pour des problèmes de maintenance ! Sachant qu'il y a même un système qui permet (ou permettra je ne sais plus) de migrer facilement d'un serveur à l'autre.

            • [^] # Re: Gentil Google

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Et après, tu ne veux pas monter un serveur diaspora pour des problèmes
              de maintenance !

              Si mon serveur de mail pete, je suis le seul dans la merde, j'ai pas 4O couillons qui me font: "putain c trop de la merde ton truc"

              Sans vouloir faire l'associable, l'ordinateur représente un peu toute
              ma vie.

              Tu crois qu'on va t'obliger à utiliser un nuage? Tu crois vraiment à ce délire de marketing ?

              • [^] # Re: Gentil Google

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Si mon serveur de mail pete, je suis le seul dans la merde, j'ai pas 4O couillons qui me font: "putain c trop de la merde ton truc"
                
                

                C'est quoi la différence avec avoir ton propre serveur Diaspora? S'il pète tu sera le seul dans la merde.
                T'es pas obligé d'héberger 40 couillons sur ton pod Diaspora, de la même manière que tu n'es pas obligé d'héberger 40 couillons sur ton serveur mail.

    • [^] # Re: Gentil Google

      Posté par . Évalué à 6.

      outre les questions vie privée, les déclarations de Schmidt sur l'anonymat + la politique de "nom réel", c'est rédhibitoire.

      • [^] # Re: Gentil Google

        Posté par . Évalué à 3.

        Il avait dit quoi Schmidt?

        • [^] # Re: Gentil Google

          Posté par . Évalué à 2.

          Que pour avoir le droit à l'oubli, il fallait changer de nom. Il proposait de le faire à la majorité.

          • [^] # Re: Gentil Google

            Posté par . Évalué à 7.

            Il a imaginé qu'on pourra un jour changer automatiquement de nom à la majorité pour se distancer des conneries qu'on a dites adolescent sur les réseaux sociaux avec son vrai nom.

            A part que ça me semble optimiste de sa part quant à la capacité de nos sociétés et de leurs individus à accepter un changement aussi radical sur l'identité d'une personne, ça me semble un exercice d'imagination pour ajouter à la notion d'anonymat et de vie privée et résoudre dans le futur un problème qui est déjà actuel.
            Maintenant, on peut se focaliser sur lui parce qu'il l'a dit tout haut, et sur google parce qu'ils l'emploient, mais c'est un problème de société dont il parlait, pas un problème propre à google.

            A l'heure actuelle, les IP sont loguées par les sites, et loguées par les ISPs, il n'y a déjà pas d'anonymat à moins de ne se servir que de cyber café et de recréer des comptes pour tout à chaque fois. Ce qui implique pas d'échanges suivis facilement puisque pas de réponses aux mails par exemple. C'est pas vraiment pour ça qu'on utilise internet au départ, c'est même l'inverse. On l'utilise pour être lu et pour obtenir des réponses.

            Exister dans un cadre social implique des relations suivis et des relations suivis impliquent une identité stable. Donc dans un domaine basé exclusivement sur les communications comme l'est internet, le problème de l'identité est central et l'anonymat illusoire. Et ça implique des changements dans les moeurs pour laquelle la société n'est pas prête.
            Voilà ce qu'il voulait dire, là, à mon avis.

            • [^] # Re: Gentil Google

              Posté par . Évalué à 8.

              Exister dans un cadre social implique des relations suivis et des relations suivis impliquent une identité stable.

              Certes, mais il n'y a pas d'opposition entre identité stable et anonymat (cf Maitre Eolas)

              • [^] # Re: Gentil Googlee

                Posté par . Évalué à 4.

                Tout à fait, mais il y a opposition entre identité stable sur internet et anonymat.

                google+ aurait pu la jouer plus anonyme en surface, en permettant les pseudos, en te permettant de ne pas mettre ton nom, etc, mais ça ne les aurait pas empéché de trouver ton identité par d'autres moyens. Donc de l'anonymat par l'obscurité au final.
                La vérité, c'est qu'on est déjà tellement tracké que si l'anonymat est plus important que la communication ou les autres activités en lignes dispo sur internet, le seul moyen c'est de quitter l'internet. Je crois que Schmidt a aussi dit quelque chose comme ça et a aussi été mal cité.

                Ca aurait pu être différent ...

                • [^] # Re: Gentil Googlee

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Une entité comme Google possède des tonnes d'informations sur toi qu'elle pourrait recouper. Mais ce n'est peut-être pas le cas de ton employeur/de tes clients/de ta femme/de tes parents/de ton gouvernement dictatorial/du premier venu qui tombe sur un post anonyme ou pseudonyme sur une page.

                  Bref, même si Google sait qui tu es, ce n'aurait pas été inutile d'autoriser des comptes pseudonymes.

                  • [^] # Re: Gentil Googlee

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    d'autoriser des comptes pseudonymes.

                    Ce n'est pas parce qu'il demande de ne pas le faire que personne ne le fait...

                    Perso, y'a mon prénom mais pas mon vrai nom, ils n'ont aucun moyen de le savoir... (merde, je suis grillé).

                    Déjà, meme sur facebook qui est encore plus intransigeant, je connais plein de gens qui ont mis un faux nom.

                  • [^] # Re: Gentil Googlee

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bref, même si Google sait qui tu es, ce n'aurait pas été inutile d'autoriser des comptes pseudonymes.

                    On est d'accord là dessus.

                    Mais ce n'est peut-être pas le cas de ton gouvernement dictatorial

                    On n'est pas d'accord là dessus. C'est peut être vrai, peut être pas, mais compter dessus est illusoire même si google permet les pseudos. On a vu les mécanismes mis en place au moyen orient, en asie, en allemagne, aux usa pour espionner les gens.
                    Google a moins une culture du secret que les autres boites donc grace à eux on apprend que des problèmes existent en chine ou aux usa, mais on n'entend rien des autres boites comme microsoft ou facebook qui préfère collaborer immédiatement avec les autorités et garder le silence. Ca veut pas dire qu'ils ne font rien, le patriot act aux usa par exemple est valable autant pour eux que pour google donc ils doivent avoir eux aussi reçu des demandes.

                    • [^] # Re: Gentil Googlee

                      Posté par . Évalué à 2.

                      on n'entend rien des autres boites comme microsoft ou facebook qui préfère collaborer immédiatement avec les autorités et garder le silence

                      Euh, tu veux dire comme Facebook qui a « collaboré » en Tunisie ?

              • [^] # Re: Gentil Google

                Posté par . Évalué à 4.

                Dans ce cas, c'est plutôt du pseudonymat.
                Pour de la stabilité, il faut bien un nom qui reste, autour duquel se cristallise une réputation/identité.

            • [^] # Re: Gentil Google

              Posté par . Évalué à 3.

              Quand je me balade dans la rue, personne ne sait qui je suis, ou j'habite … Par contre, si je me fais arrêter par la police, alors eux ils peuvent savoir. De même que pas mal de monde au final. Est-ce que pour autant chaque fois que je me présente à quelqu'un je suis obligé de donner mon prénom + nom + date de naissance … ?

              Exister dans un cadre social implique des relations suivis et des relations suivis impliquent une identité stable.

              Ça va peut-être te faire marrer, mais dans ma vie, j'ai eu plusieurs surnoms. Il existe même des gens qui me connaissent sans connaître mon vrai nom et sans avoir cherché à le connaître ! Et pourtant, je les vois régulièrement. Bon, j'avoue que lorsque j'invite des gens qui me connaissent sous différends surnoms, les conversations peuvent être plutôt drôle :)

              • [^] # Re: Gentil Google

                Posté par . Évalué à 4.

                Ça va peut-être te faire marrer, mais dans ma vie, j'ai eu plusieurs surnoms. Il existe même des gens qui me connaissent sans connaître mon vrai nom et sans avoir cherché à le connaître !

                C'est une identité stable mais ça n'implique pas un anonymat réel.
                Que google+ interdise les pseudos dans le champ nom est une chose différente de google+ qui demande des identités réelles.

                Quand ils interdisent les pseudos dans le champ nom, à mon avis, ça a à voir avec la qualité des posts et du réseau qu'ils veulent créer.
                Du coup les gens crient au scandale parce que ça attire l'attention sur le vrai problème qui est l'anonymat, mais si on fouille dans les réactions des gens, les mêmes qui avaient eu lieu quand blizzard a essayé de faire la même chose avec son réseau utilisateurs après starcraft2 avec les RealID, on voit vite que les gens se foutent de l'anonymat réel, que leur vie privée soit scannée, que leurs identité soient connues, qu'elles soient espionnées par les boites ou les états. Ce qu'ils demandent, c'est de pouvior créer une identité de façade pour pouvoir communiquer sans y penser.
                C'est le principe du carnaval ou du théatre ou de l'alcool, ils veulent des masques pour se lacher, s'exprimer et se rencontrer plus facilement, pas tellement pour protéger réellement leurs vies privées.

                En fait ils veulent un mécanisme pour prendre de la distance avec eux même, pas tellement avec les autorités ou avec les boites commerciales (qui sont elles mêmes des autotorité et le deviennent encore plus petit à petit).

                • [^] # Re: Gentil Google

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Que google+ interdise les pseudos dans le champ nom est une chose différente de google+ qui demande des identités réelles.

                  Tu veux mettre quoi à la place de pseudos ?

                  on voit vite que les gens se foutent de l'anonymat réel, que leur vie privée soit scannée, que leurs identité soient connues, qu'elles soient espionnées par les boites ou les états.

                  Paye ton raisonnement. C'est pas parc qu'il y a pire ailleurs qu'il faut l'accepter de bon cœur.

                  En fait ils veulent un mécanisme pour prendre de la distance avec eux même

                  Merci pour la psychanalyse. Suis-je fou docteur ?

                  Et sinon, tu es au courant qu'il y a des gens qui ont vraiment besoin de pouvoir utiliser un pseudo sur internet ? Sans parler de résistant ou d'activiste, tu as le droit à l'oubli. Ce que tu postes à 13 ans ne doit pas forcement ressortir 30 après. Il y a aussi quelques témoignages que tu peux retrouver ici. Je te conseils d'ailleurs de lire l'article en entiers.

                  • “J’ai été victime de harcèlements et ma famille en a souffert, cela fait à peu près 7 ans que j’utilise [mon surnom] en ligne.”
                  • “[Ce nom] est un pseudonyme que j’utilise pour me protéger. Mon site peut être assez controversé et cela a déjà été utilisé contre moi”
                  • “J’aime prendre part à une conversation ouverte et mondiale, mais je ne souhaite pas que mes opinions offensent certains membres de ma famille, ou certaines de mes connaissances qui sont conservatrices et religieuses. Je ne souhaite pas non plus que la carrière gouvernementale de mon mari souffre des opinions de sa femme, ou que son équipe se sente gênée par mes propos.”
                  • “J’ai utilisé cette identité pour protéger ma véritable identité: je suis gay et ma famille habite dans un petit village dans lequel ils auraient des problèmes si on apprenait que leur fils est gay.”

                  D'ailleurs, j'ai une question : pourquoi tu utilises un pseudo ? Tu en as bien eu envie à un moment non ?

                  Après, que tu n'es pas un vrai anonymat c'est vrai aussi, mais je trouve scandaleux qu'une boite aux états-unis ose me demander mon nom et mon numéro de téléphone. Et oui, je suis aussi scandalisé par les compagnies aériennes, les banques …

                  • [^] # Re: Gentil Google

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Et sinon, tu es au courant qu'il y a des gens qui ont vraiment besoin de pouvoir utiliser un pseudo sur internet ?

                    S'il te plait, est ce que tu peux relire ce que j'ai écrit jusqu'à présent et te rendre compte que je ne suis pas contre l'usage des pseudos sur internet. Merci.

                    • [^] # Re: Gentil Google

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Désolé, je me suis concentré sur ton derniers message sans relire celui-là. En plus, j'ai d'autant plus mal réagis, car je n'arrivais pas à comprendre ce discourt (que je te prêtais), venant de toi.

                      Je vais aller relire la netiquette à propos des flameware ça me fera du bien.

                  • [^] # Re: Gentil Google

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Et sinon, tu es au courant qu'il y a des gens qui ont vraiment besoin de pouvoir
                    utiliser un pseudo sur internet ? Sans parler de résistant ou d'activiste, tu as le
                    droit à l'oubli.

                    Oui, enfin quand t'es un militant d'action directe et que tu comptes buter une PDG, tu n'utilises pas internet ou alors tu chiffres tout.

  • # Moi j'avoue...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    ... avoir du mal à comprendre comment on peut être libriste et promouvoir Google; sauf peut être si on ne s'intéresse pas ou peu aux problèmes de fond, à la Linus.

    Oui je sais il y a le GSoC, des financements (stratégiques la plupart du temps), etc. Et oui j'utilise des services Google parfois, mais de moins en moins. Mais il y reste des problèmes de base qu'on ne peut pas accepter.

    J'ai fait un billet dessus, remplace FB par G+ et ça devrait à peu près coller: http://www.goffi.org/post/2011/09/30/De-l-urgence-d-agir .

    Enfin bref, j'espère qu'on va réussir à populariser une alternative libre.

    • [^] # Re: Moi j'avoue...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Lisons ton argumentaires:

      La centralisation permet la censure et le contrôle

      Je vois pas la différence avec un blog public, ou avec le mail qui est le service décentralisé qui est surveillé... Donc, à part tout chiffrer... Mais ah ce moment là, tu peux aussi le faire avec Google+ ;)

      Sans même aller jusqu'au cas militant, votre vie et vos contacts évoluent, et il peut être
      ennuyeux de laisser votre historique depuis votre naissance

      Rien ne t'oblige à raconter ta vie...

      Cela revient à envoyer des courriers avec une enveloppe ouverte ou à avoir des conversation
      « intime » au milieu d'une pièce remplie de monde.

      Comme les forums, irc, et le mail (à moindre échelle pour ce dernier).

      La publicité

      Pareil, tu n'utilises pas le web j'espère ? Parce qu'il y'a plus de pub sur ce dernier que sur les réseaux sociaux...

      Le remplacement de l'existant

      La dessus je suis d'accord même si Google+ se démarque, il utilise le mail pour la communication entre utilisateur...

      L'uniformisation, la perde d'identité

      Idem, je suis d'accord, mais le problème existe aussi avec myspace, les groupes de musique n'ont rien à foutre la dessus mais par facilité...

      Plusieurs cas de censure ou fermeture sauvage de comptes sont connus

      No comment, la censure sur internet existe partout. Même ici.

      Voilà, bref, le coté centralisé me dérange uniquement d'un point de vu technique... Pour le mail, j'ai déjà tout en décentralisé mais je n'en recent pas le besoin pour Google+...

      • [^] # Re: Moi j'avoue...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        La centralisation permet la censure et le contrôle

        Je vois pas la différence avec un blog public, ou avec le mail qui est le service décentralisé qui est surveillé... Donc, à part tout chiffrer... Mais ah ce moment là, tu peux aussi le faire avec Google+ ;)

        Ah bon ? Tu ne vois pas la différence entre un blog auto-hébergé où je poste ce que je veux sans risque de censure, un serveur courriel auto-hébergé où j'envoie et reçois ce que je veux sans censure, et un service centralisé ou la censure arrive régulièrement ? Vraiment ?

        Sans même aller jusqu'au cas militant, votre vie et vos contacts évoluent, et il peut être
        ennuyeux de laisser votre historique depuis votre naissance

        Rien ne t'oblige à raconter ta vie...

        Oui, rien ne t'obliges à utiliser ces services non plus. Par contre quand t'es dessus, tes contacts peuvent la raconter, eux, ta vie (et toi aussi, sans même forcément t'en rendre compte).

        Cela revient à envoyer des courriers avec une enveloppe ouverte ou à avoir des conversation
        « intime » au milieu d'une pièce remplie de monde.

        Comme les forums, irc, et le mail (à moindre échelle pour ce dernier).

        Je ne sais même pas par où attaquer tellement ça ne tient pas debout.
        Tu compares à des trucs publics et/ou centralisés et non chiffrés, et en plus tu sors la phrase complément du contexte où je parlais justement de l'absence de chiffrement.

        La publicité

        Pareil, tu n'utilises pas le web j'espère ? Parce qu'il y'a plus de pub sur ce dernier que sur les réseaux sociaux...

        Sophisme de la double faute (comme sur à peu près tout le commentaire d'ailleurs).

        Plusieurs cas de censure ou fermeture sauvage de comptes sont connus

        No comment, la censure sur internet existe partout. Même ici.

        Encore un sophisme de la double faute.

        • [^] # Re: Moi j'avoue...

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          et un service centralisé ou la censure arrive régulièrement ?

          Euh, tu veux que je te montre que la censure arrive aussi sur un service auto hébergé, laisse moi écrire un article sur ton blog, on va voir au bout de combien de temps on va t'obliger à l'enlever.

          tes contacts peuvent la raconter, eux, ta vie

          Tes contacts peuvent très bien monter un blog et raconter ta vie...

          où je parlais justement de l'absence de chiffrement.

          Oui, c'est ce que je dis, l'absence de chiffrement est partout. Donc Google+ ou le mail...

          Sophisme de la double faute (comme sur à peu près tout le commentaire d'ailleurs).

          Ben je sais pas, c'est toi qui dit que tu en a marre de la publicité, je te dis que c'est pas lié aux réseaux sociaux...

          • [^] # Re: Moi j'avoue...

            Posté par . Évalué à 4.

            Euh, tu veux que je te montre que la censure arrive aussi sur un service auto hébergé, laisse moi écrire un article sur ton blog, on va voir au bout de combien de temps on va t'obliger à l'enlever.

            Par exemple il est connu que facebook vire le contenu qui ne lui plaît pas, même si celui-ci n'est pas illégal. J'ai en mémoire par exemple des groupes syriens ou d'indignés… Ce genre de comportement n'arrivera pas si tu t'héberge, puisque tu décides de ton contenu.

  • # La décentralisation est nécessaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    À terme, on devrait complètement se passer de tous nos identifiants multiples (Numéro de téléphone, mail, chat, compte Facebook, adresse postale, numéro de fidélité à la boulangerie) pour avoir un et unique identifiant.

    Je pense qu'il prendra la forme user@provider (j'en parle sur http://ploum.net/post/building-your-web-identity comme d'une « web identity » mais, en fait, cela devrait fonctionner partout, y compris dans la vraie vie).

    Votre carte de visite ne comprendra donc que votre nom et votre "mail". Ce mail permettra à n'importe qui de vous "suivre" dans les réseaux sociaux. (Diaspora et Status.net fonctionne déjà sur ce principe, mes identifiants étant respectivement ploum@joindiaspora.com et ploum@identi.ca ).

    Une fois que cette personne te suit, elle n'a accès qu'à tes informations "publiques". Sauf si toi tu la rajoutes dans des cercles/aspects, ce qui lui permettra par exemple de:
    - d'aller chez toi (en entrant ton adresse directement dans son GPS)
    - de t'appeler par téléphone chez toi
    - de voir ton status en ligne et de chatter (marrant, ces deux dernières fonctions existent déjà sur XMPP dont l'identifiant est … user@provider !)
    - de voir tes photos de vacances
    - de t'appeler uniquement pendant tes heures de travail (si tu l'as mis dans le cercle ad-hoc).

    Cependant, pour que cela soit possible, il faut que le service se généralise. Qu'il soit « normal » d'avoir une adresse avec tous ces services. Et cela ne peut arriver que lorsque les protocoles décentralisés pour arriver à cela s'imposeront.

    Tant que cela reste centralisé, cela reste un service anecdotique, qui ne concerne qu'une partie de la population.

    Voir aussi:
    https://linuxfr.org/users/ploum/journaux/pourquoi-la-d%C3%A9centralisation-fonctionne-mal-mais-est-in%C3%A9vitable-dans-les-r%C3%A9seaux-sociaux
    http://ploum.net/post/odd2011

  • # Google sux

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Et vous, vous en pensez quoi des réseaux sociaux libres ? Utopie ? Réalité? Google sux ?

    1) Google sux, car G+ comme FB sont des bases de données, pas des réseaux. (cf ReseauxSociaux )
    2) Celui que j'utilise, Retroshare, marche très bien, même si son usage est très différent de ce que l'on entends d'habitude par réseau social.

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Google sux

      Posté par . Évalué à 5.

      marche très bien, même si son usage est très différent de ce que l'on entends d'habitude par réseau social

      "Ah non, j'ai pas de Facebook, j'utilise plutôt une voiture à la place."

      (ce qui n'enlève rien à la qualité de Retroshare, mais arrêtez d'essayer de le vendre comme une alternative à FB/G+, ça ne tourne déjà pas sur le dixième des plateformes supportées par ces deux-là)

  • # Activisme, vie privée et google

    Posté par . Évalué à 10.

    Même si ce n'est pas la faute de google, le gouvernement américain a demandé à google la liste des contacts et les adresses IP de Jacob Appelbaum développeur de Tor et volontaire de wikileaks. Google a reçu 4 601 requête du même ordre durant la seconde moitié de 2010 et il s'est plié à 94% d'elles…

    • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      source ?

    • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

      Posté par . Évalué à 3.

      Google n'a pas encore répondu.
      S'il s'agit d'une décision de justice, ils seront obligés de céder.

      De plus, et de toutes façons, c'est du bullshit cette info dans la mesure où Google, comme tant d'autres (Microsoft, Apple, Facebook,...) a signé un accord de coopération globale avec les autorités américaines sans avoir besoin d'injonction judiciaire. "c'est journée porte ouverte permanente".

      Au pire c'est du bullshit l'info au dessus, donc, au mieux il s'agit que sur ce coup, Google attend une injonction judiciaire.

      ps : j'ai cherché la source, pas retrouvé, ne me souvenant plus du mot clef essentiel. désolé. mais bon, ça doit se trouver, c'est assez récent.

      • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

        Posté par . Évalué à 2.

        ils ont dû faire un billet dessus, étant plutôt assez transparent sur tout ça aussi :
        le blog legal/politic de Google

      • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

        Posté par . Évalué à 4.

        S'il s'agit d'une décision de justice, ils seront obligés de céder.

        Oui, mais c'était pour illustrer mon propos. Que google soit obligé c'est une chose. Après, si tu as un service décentralisé comme diaspora et que tu héberges ton propre serveur en russie ou même chez toi, je ne pense pas que le gouvernement puisse te le demander alors que tu n'es accusé de rien.

        Voici ma source.

        Both Google and Sonic pressed for the right to inform Mr. Appelbaum of the secret court orders, according to people familiar with the investigation. Google declined to comment. Mr. Appelbaum, 28 years old, hasn't been charged with wrongdoing.

        • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

          Posté par . Évalué à 3.

          rien contre ton commentaire, au contraire. je remettais juste en perspective avec des accords concernant le homeland sec
          ce qui est intéressant en soi, il me semble, car plus global. et aussi pour ce cas là, puisqu'il ne s'agit visiblement pas d'un dossier traité comme un problème de sécurité (sinon ils auraient déjà eu les accès) mais bien comme un problème autre

          ps : l'attorney Holder, il a quant même une belle tête : une moustache mexicaine, un regard arabe, un fond de peau black, et un costume américain. le parfait irréprochable mais à vomir quant même. :)

    • [^] # Re: Activisme, vie privée et google

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour des trucs comme Wikileaks, il a peut-être justement utilisé Tor et Torchat. Alors la liste des IP et les contacts, ils n'en feront pas grand chose :-)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Ce que j'en pense (my 2 cents)

    Posté par . Évalué à 1.

    Résultat, la plupart des facebookeurs ont migré, certains qui
    n'étaient pas sur facebook sont maintenant sur google+.

    Curieux, de mon côté c'est plutôt l'inverse : de mes 120 contacts FB, environ le quart seulement a migré (principalement les geeks et les photographes amateurs). Certains contacts pourtant actifs sur FB ne sont toujours pas sur G+.

    De plus, avec Diaspora, la pérennité des serveurs est vraiment
    un problème emmerdant, qui me dit que le serveur diasp.eu ne
    sera pas fermé demain sans préavis?

    Je pertinente ce point. Pour l'anecdote, il y a quelques mois, je m'étais inscrit sur Diasp.org histoire de voir. En voulant m'y reconnecter récemment, j'ai eu la surprise de constater la disparition (sans E) de mon compte ! Il m'a fallu en rouvrir un, ce n'est pas grave vu l'absence de contenu du précédent, mais combien de personne on voulu m'ajouter dans l'intervalle et ne m'ont pas trouvé ? Je ne jette pas la pierre à Diasp.org hein, c'est un service gratuit... On me dira qu'en plus c'était une beta.

    • [^] # Re: Ce que j'en pense (my 2 cents)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Curieux, de mon côté c'est plutôt l'inverse : de mes 120 contacts

      Oui, enfin à l'époque ou j'avais peuplé mon compte facebook pour l'utiliser dans Kopete, j'avais pas plus de 40 contacts hein ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.