Journal Portables, tablettes, smartphones déchargés interdits dans les avions

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
-1
9
juil.
2014

Que pensez-vous de la mesure interdisant les portables, tablettes, smartphones déchargés dans les avions ?

Il paraîtrait qu'il serait possible de le mettre dans une valise en soute. Mais dans ce cas s'ils sont piégés, il pourront toujours exploser.

Je me demande s'il ne s'agit pas de vous forcer à déverrouiller votre appareil et donc d'en révéler le mot de passe.

Qu'en pensez-vous ?

  • # Déverrouiller

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pourquoi déverrouiller ? S'ils vérifient qu'il s'allume, il est inutile de le débloquer, il suffit de montrer qu'il démarre, puis de l'éteindre sans l'avoir déverrouillé.

    • [^] # Re: Déverrouiller

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ce que je ne comprends pas c'est en quoi le fait de l'allumer va prouver qu'il n'est pas piégé.
      Si les terroristes ont vraiment le savoir-faire pour assembler des bombes en forme de batterie, est-ce qu'ils ne peuvent pas également mettre une source d'énergie minimale (juste de quoi allumer l'appareil) en plus de la bombe ?

      • [^] # Re: Déverrouiller

        Posté par . Évalué à 4.

        Ou une idée complètement folle ! Assembler des bombes en forme de pas-batterie pour en mettre une ailleurs, c'est pas bien gros une batterie de téléphone, il doit y avoir moyen de trouver beaucoup de choses de cette taille à remplacer, surtout dans un ordinateur portable (le disque dur par exemple, et on le fait booter sur une clé usb placée à l'intérieur de la machine)

        • [^] # Re: Déverrouiller

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 09/07/14 à 15:42.

          Je pense qu'aux rayons X, la batterie est noire comme un explosif (contrairement aux autres composants : cf recherche Images laptp + xray). Après, il faut certainement être super attentif à la lecture rayon X pour voir qu'un disque dur est devenu un carré noir.

          • [^] # Re: Déverrouiller

            Posté par . Évalué à 10.

            C'est un peu plus compliqué que ca,
            En pratique les scanner d'aéroport, sont capable d'évaluer la composition/densité des objets traversé (Tomographie, Radiographie multi-énérgie etc…)
            Ca reste sommaire mais c'est dans telle zone c'est un produit organique, dans telle zone c'est un métal léger ou lourd, dans telle zone c'est de l'eau etc…

            Il suffit alors de mettre en place un algo qui détecte les matériaux suspect. et les signale à la personne qui observe les images. Avec un peu de bon sens, il est possible de faire la différence entre un pain d'explosif armé et un porte-clé en plastique "souvenir de New-York".
            Il est probable que la composition physico-chimique des batteries récente (Lithium-Polymere, matériaux organique-léger) soit suffisamment similaire à celle des explosifs pour que l'algo signale la zone. Or par définition une batterie c'est branché à un circuit électronique qui pourrait très bien être un détonateur. D'où la mesure de précaution de vérifier que les appareils électroniques sont fonctionnels.

            Après, il faut être clair tout le protocole pour monter dans les avions est idiot et ne doit pas apporter grand chose en matière de sécurité (Combien de terroristes arrêtés aux check-point d'aéroports ? ). Je ne sais plus où j'ai lu que depuis le Septembre 2001, les détournement d'avion sont virtuellement impossible, car les passager ne resteront pas passifs. En bonus c'est pas forcément compliqué de graisser quelques pattes, ou de falsifier un badge d'accès pour faire passer une bombe ou une arme (Je pense par exemple au détournement du Paris-Alger où des faux policier ont pu pénétrer dans l'avion sans soucis). Je parle même pas de la possibilité de faire une bombe non détectable au rayons-X (Si les plans des scanner d'aéroport ne sont pas sous licence libre, ce n'est pas juste une histoire de propriété intellectuelle, c'est aussi pour ne pas qu'un petit-malin trouve les failles du système)

            • [^] # Re: Déverrouiller

              Posté par . Évalué à 5.

              D’ailleurs, il arrive que lors du passage sur le tapis roulant, où il faut séparer l’ordinateur du reste de ses affaires, un douanier passe un coton-tige avec un produit sur le bord de l’appareil. J’imagine qu’il s’agit de trouver des traces d’explosif ou de substance non autorisée (peut-être certains types de drogues).

      • [^] # Re: Déverrouiller

        Posté par . Évalué à 0.

        C'est bien la question qu'on peut se poser.

        En quoi cette mesure peut prévenir un attentat ?

        N'y a t il pas moyen de cacher de l'explosif dans un batterie (où ailleurs) tout en gardant la possibilité d'allumer l'appareil ?

        • [^] # Re: Déverrouiller

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est bien la question qu'on peut se poser.
          En quoi cette mesure peut prévenir un attentat ?

          La vraie question à se poser : Pourquoi nous bassinent-ils à longueur de temps avec la sécurité dans les avions :

          1. Il fallait le faire avant que le proof of concept soit sorti. Communiquer à 99% sur les aéroports c'est donner un signal fort : on ne s'intéresse qu'aux avions, le reste c'est open bar.
          2. Je n'ai plus le lien vers l'article en anglais. Un ancien policier démontrait que la sécu dans les aéroports était bidon (contrôle faciès au lieu d'aléatoire), détecteurs métaux quand le port d'un banal couteau céramique à 6euros n'est pas détecté.
          3. Le personnel naviguant et la matériel embarqué beaucoup moins contrôlé.

          Bref, c'est de la sodomisation de coléoptère.

          • [^] # Re: Déverrouiller

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            un banal couteau céramique

            Un opinel ça passe aussi bien (testé 2 fois par inadvertance, 100% de réussite)

            • [^] # Re: Déverrouiller

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 09/07/14 à 23:43.

              le Laguiole aussi :/ (plein de fois en Irlande ; bon, en Norvège je l'avais mis dans le porte-monnaie avec plein de pièces).

              En revanche, en République Dominicaine, ils te piquent ton briquet avec un subterfuge : la possibilité de fumer dehors une fois entré dans la zone de l'aéroport, hormis qu'il y a la Guardia qui te le pique dès que tu as passé la porte en allumant ta clope (et que ceux dehors ont tenté en vain de te le faire savoir, sans que tu comprennes pourquoi /o).

              • [^] # Re: Déverrouiller

                Posté par . Évalué à 2.

                Vous avez eu de la chance, une amie s'est fait confisquer (et pas temporairement hein…) un limonadier, à l'aéroport, dans son sac à main.

                Je suppose qu'utilisé comme un poing américain, avec le tire-bouchon c'est de la quincaillerie l'artillerie lourde… On est déjà largement au dessus du coupe-ongle en terme de terrorisation de la victime. D'ailleurs le modèle de Laguiole « original » possède, si je ne m'abuse, un poinçon qui peut être utilisé de cette manière, beaucoup plus efficace que la lame en combat rapproché :) (qui n'a pas cette destination à l'origine et qui est moins utile qu'un tire-bouchon pour le commun des mortels en temps de paix…)

                • [^] # Re: Déverrouiller

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Moi ils m'ont pris le couteau à tartiner que j'avais oublié au fond de mon sac. Je me sens beaucoup plus en sécurité maintenant.

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Déverrouiller

        Posté par . Évalué à 10.

        Si le portable ne s'allume pas, la totalité du boîtier est peut être utilisée pour contenir une bombe. Si il s'allume, seule une petite partie peut être utilisée.

        C'est la même logique qui autorise les tubes de 99 ml et refuse ceux de 101.

        Je me demandais pourquoi la NSA surveillait les forums Linux… tu viens de me donner la réponse : avec ta question faussement candide, il est clair que tu es un extrémiste qui lutte contre les mesures de sécurité dans le but de mettre des bombes dans les avions ! Heureusement, tu viens de te faire identifier et on va pouvoir prendre l'avion en sécurité maintenant que la NSA te surveille.

        • [^] # Re: Déverrouiller

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 09/07/14 à 19:14.

          Si le portable ne s'allume pas, la totalité du boîtier est peut être utilisée pour contenir une bombe. Si il s'allume, seule une petite partie peut être utilisée.

          Sauf que ça ne change rien puisqu'il suffit d'une quantité ridicule d'explosif pour faire péter la carlingue d'un avion pressurisé.

          il est clair que tu es un extrémiste qui lutte contre les mesures de sécurité dans le but de mettre des bombes dans les avions

          Sauf que cette affirmation entre en conflit avec une autre affirmation possible me concernant : "tu as un compte sur LinuxFR donc tu es un nerd hirsute qui se nourrit de pizzas et qui ne sort jamais de son antre…aucun risque que tu prennes jamais l'avion pour mettre une bombe" ;-)

          • [^] # Re: Déverrouiller

            Posté par . Évalué à 3.

            Sauf que ça ne change rien puisqu'il suffit d'une quantité ridicule d'explosif pour faire péter la carlingue d'un avion pressurisé.

            C'est legerement plus complique que ca… Quantite ridicule selon l'explosif. Et selon l'explosif il sera detecte lors du passage aux rayons X. Ce n'est pas n'importe quel explosif qui te fera une enorme explosion avec 100 grammes.

            • [^] # Re: Déverrouiller

              Posté par . Évalué à 4.

              Ben reste que ça ne dit pas pourquoi le même boîtier qui ne s'allume pas sera considéré comme totalement sûr s'il est dans la soute.
              Un pirate a déjà réussi à faire péter une bombe à distance, il me semble. Sans avoir besoin d'un émetteur-récepteur (ça se détecte), il existe un tas de moyen de faire des minuteries ou autre moyen de déclencher un détonateur.

              • [^] # Re: Déverrouiller

                Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 10/07/14 à 04:34.

                Je propose plusieurs idée (l'hypothèse sous-jacente c'est que la réglementation est logique, c'est une hypothèse audacieuse, je l'avoue).

                • La soute n'est pas pressurisée. Bon, après une rapide recherche, cette idée est à jeter.

                • Si il y a une dépressurisation de la soute, c'est moi grave qu'une dépressurisation de la cabine. Pareil, ça ne résiste pas à l'épreuve des faits. En effet il semble qu'une dépressurisation de la soute sans dépressurisation de la cabine puisse provoquer une rupture du plancher avec arrachage de tous les cables, un accident en témoigne. En conséquence il y a maintenant une communication d'air entre la soute et la cabine pour que la dépressurisation de l'un entraîne la dépressurisation de l'autre.

                • Tu ne choisi pas l'emplacement de ton baguage, et il y a donc peu de risque pour que tu arrive à mettre l'explosif à un endroit puissant provoquer une catastrophe. Ça me parait un peu osé de baser la sécurité aérienne dessus.

                • Les contrôles de sécurité effectués sur les baguages en soute permettent de mieux distinguer une batterie d'un explosif. Je doute de cette explication.

                • Le risque d'explosion n'est pas ce qui est le plus important, c'est le risque de menace. Et ce risque est annulé par le placement en soute. Ça me parrait la plus plausible, mais je m'interroge quand même.

                • [^] # Re: Déverrouiller

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Moi aussi j'ai une hypothèse :

                  • Un bagage ne vote pas pour des élus corrompus par l'industrie de l'armement et de la sécurité, n'achète pas de journaux rempli d'éditos belliqueux et xénophobes, ne répond pas aux sondages à la con pour justifier des guerres ou l'explosion de budgets militaires, ne soutient pas de lois anti-terroristes ou autre Patriot Act, etc… bref, il n'y a pas besoin de lui faire peur.
              • [^] # Re: Déverrouiller

                Posté par . Évalué à 6.

                Les bagages en soute, il y a tout le temps pour les ausculter de pres si les rayons X decelent un truc suspect. Il y a de fortes chances qu'ils soient entoures d'autres valises qui absorberont le choc qu'une batterie de cette taille pourrait causer, …

                Mais bon, tout ca c'est des suppositions d'un cote comme de l'autre. Je me dis qu'ils n'ont pas choisi ca au hasard comme des idiots et qu'il y a surement une bonne raison qui a mene a cette decision, probablement comme compromis situe entre 'rien du tout' et 'rendre la vie impossible a tout le monde'.

    • [^] # Re: Déverrouiller

      Posté par . Évalué à 3.

      au pire, si c'est juste pour voler ton code pin (je pense qu'ils ont d'autres méthodes bien plus efficaces pour ça…), il te suffit de le changer en (par exemple) 0000 juste avant ton arrivée à l'aéroport, pour de remettre ton code original plus tard.

      Ou alors, encore mieux, tu arrives avec ton téléphone déjà démarré et dévérouillé !! \o/

    • [^] # Re: Déverrouiller

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ah mais ils peuvent aussi te demander de déverrouiller ton téléphone, laptop ou autre hein. C'est pas nouveau.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

  • # les rumeurs

    Posté par . Évalué à 0.

    font dire que les USA ont un moyen de mettre un mouchard sur ces appareils mais forcement si pas de batterie ca peut pas fonctionner. Maintenant c'est peut etre de la paranoia certes…

  • # stupide

    Posté par . Évalué à 3.

    On ne déjoue pas un attentat au moment ou le mec est sur le point de placer sa bombe, s'il le fait c'est beaucoup trop tard.
    D'ailleurs, est-ce que c'est déjà arrivé une seule traitre fois ?

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: stupide

      Posté par . Évalué à 10.

      Surtout, vu les files que ça génère, plutôt que de faire péter un avion, faire péter un checkpoint de sécurité dans un gros aéroport à l'heure de pointe ça doit être bon aussi. Je vous laisse tenter vous-même l'expérience, par contre.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Complétement insuffisant

    Posté par . Évalué à 10.

    La seule vraie manière de vérifier qu'il n'y a pas de bombes dans un portable, c'est celle là :

    http://lilyasussman.com/2009/11/30/im-sorry-but-we-blew-up-your-laptop-welcome-to-israel/

    Boum le laptop

  • # Pour un sentiment de sécurité, on vous emmerde un max

    Posté par . Évalué à 9.

    C'est comme pour les DRM, ça fait chier le péquin moyen mais ça n'arrête en rien celui qui veut passer outre. Au final, ça coûte une blinde entre les moyens humains et techniques mis en place auxquels faut ajouter le temps perdu par tout le monde.

  • # Blague à part

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Quelqu'un a déjà mis la main sur l'argumentaire technique qui a permis de vendre cette mesure aux aéroports et compagnies?

    • [^] # Re: Blague à part

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Cette mesure vient du gouvernement et est imposée aux aéroports.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Blague à part

        Posté par . Évalué à 5.

        Du coup ça diminue très largement nos attentes sur la qualité de l'argumentaire technique.
        (J'imagine comment vendre la sécurité dans les aéroports à un mec comme G.W. Bush…)

  • # psychi

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    En lisant les commentaires écrits jusqu'ici j'ai l'impression que l'impression générale oscille entre
    1. Ça ne sert a rien
    2. Ça emmerde les honnêtes gens sans gêner les terroristes
    3. C'est fait pour contrôler notre vie privée

    C'est petit être vrai, mais il me semble qu'il ne faut pas oublier l'aspect psychologique. Bien souvent les terroristes sont des gars pas si malins, certes envoyés par des gens cyniques mais intelligents, et qui ne sont en tout cas pas des robots. Savoir que son portable est scanné, qu'on est scruté, etc… ça fait au moins un peu paniquer. Et un gars qui panique c'est "détectable" à son attitude, ce qui est une partie importante de la formation des forces de sécurité.
    Bien sur ça ne garantie pas 100% de détection, mais oui ça aide, par effet de "pression psychologique" a rendre détectable les gens à surveiller de plus près.

    Ceci n'est pas une signature

    • [^] # Re: psychi

      Posté par . Évalué à 2.

      Comment faire la différence entre ceux qui paniquent parce que ce sont des terroristes qui ont peur de se faire pincer et ceux qui paniquent parce qu'ils ont juste peur des avions?

      Comment faire la différence entre ceux qui paniquent parce que ce sont des terroristes qui ont peur de se faire pincer et ceux qui paniquent de se faire contrôler de façon aussi poussée?

      • [^] # Re: psychi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ceux qui ont peur de l'avion paniquent plutôt a l'approche de l'embarquement. Puis bien sur ça ne discrimine pas à 100% ca permet juste de se concentrer sur les sujets a risque. Il faut faire avec ce qu'il y a : il est impossible de fouiller tous le monde donc ils essayent de se donner les moyens de fouiller les plus "probables"…

        Ceci n'est pas une signature

        • [^] # Re: psychi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sauf que pour que ce genre de profilage fonctionne il faut au moins faire passer un interrogatoire à chaque passager, pas juste regarder comment il se comporte dans la file d'attente.

          https://www.schneier.com/blog/archives/2010/06/behavioral_prof_3.html

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: psychi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            il faut au moins faire passer un interrogatoire à chaque passager

            C'est le cas pour aller aux ÉU.

            • [^] # Re: psychi

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              « Avez-vous déjà commis ou allez-vous commettre un acte de terrorisme contre les États-Unis ? »
              Oui oui, bien sûr, je vais me faire péter et tout l'avion avec.

              Tout de suite je me sens en sécurité grâce à ce genre de questionnaire, car comme tout le monde le sait un terroriste est incapable de mentir sur un QCM.

              « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

              • [^] # Re: psychi

                Posté par . Évalué à 3.

                La raison là n'est pas la sécurité, mais plutôt la possibilité de te rajouter des charges lors de ton accusation si jamais tu es pris à faire les actes que tu as affirmé ne pas avoir l'intention de faire.

                La justice Américaine est très spéciale, le mensonge est pris très au sérieux.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mouai. D'un autre côté, je crois que les peines pour terrorisme sont déjà lourdes. Si tu veux alourdir encore, augmente-les. Parce que là c'est juste ridicule.

                  Remarque qu'en France on n'est pas beaucoup mieux: tu as le même genre de question pour accéder à des données confidentiel défense.

                  D'un autre côté, ce serait bien que le mensonge à la justice soit très sévèrement puni en France, ça dissuaderait peut-être certains politiques parce que là ils sont très très lourds.

                  Mais je ne me fais pas trop d'illusions sur l'opportunité de changer ça. Rappelons que Copé avait bataillé ferme pour empêcher d'avoir des peines de prison infligées aux députés convaincus de fraude fiscale. Selon lui ça aurait discrédité la profession. Tandis que lutter contre, évidemment, ça incite à penser qu'ils sont honnêtes…

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'un autre côté, ce serait bien que le mensonge à la justice soit très sévèrement puni en France, ça dissuaderait peut-être certains politiques parce que là ils sont très très lourds.

                    Ce n'est pas la sévérité de la peine qui dissuade mais la certitude d'être condamné à faire la peine.

                    • [^] # Re: psychi

                      Posté par . Évalué à 5.

                      C'est vrai. J'allais dire il faut les 2 ensembles.
                      L'avantage du mensonge, c'est qu'on peut comparer les minutes et dépositions directement avec des preuves.

                      Si la condamnation c'est 1000€ et un "c'est pas bien", rien ne changera.

                      Par contre, prends un cas comme l'affaire Cahuzac. Si on lui avait promis 5ans fermes en cas de mensonge avéré, tu crois qu'il aurait autant fait le malin?

                      Mais avant tout, on peut se poser la question: à quel point la justice française est indépendante, et à quel point elle a les moyens de faire ses enquêtes?
                      On se rappellera de l'affaire du procureur Courroye, qui a littéralement bloqué une enquête sur Sarkozy, dont il était réputé proche (lui-même ne s'en cachait pas). C'est un flagrant conflit d'intérêts, mais apparemment c'est possible!

                      Bon, qui d'autre souhaite voir Éva Joly à la tête d'une réforme sur la justice avec Maître Éolas comme chef de cabinet? ;)

                      • [^] # Re: psychi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Si la condamnation c'est 1000€ et un "c'est pas bien", rien ne changera.

                        Pour prendre un exemple, sans rentrer sur un troll sur les excès de vitesse mais c'est une atteinte à la loi qui me parait à la fois fréquente et socialement relativement acceptée :
                        s'il y a 10 € d'amende systématiquement à chaque excès, je pense qu'il y aura beaucoup moins d'excès qu'actuellement.

                        On peut prendre un exemple « piéton » :
                        0,10 € d'amende+prix du ticket unitaire à chaque utilisation de transport en commun sans payer : ça devient plus économique de payer directement le ticket => plus de fraude.
                        C'est bien l'espoir de passer entre les goûtes qui incite à prendre le risque.

                        Par contre, prends un cas comme l'affaire Cahuzac. Si on lui avait promis 5ans fermes en cas de mensonge avéré, tu crois qu'il aurait autant fait le malin?

                        C'est un cas particulier et pour ce qu'on en sait, ce n'est pas la crainte de la grosse punition qui aurait changé quelque chose. L'exemple que tu prends va plutôt dans le sens de ma démonstration.
                        Il semble bien que, toujours pour ce qu'on en sait, Cahuzac soit parti sur un petit mensonge et n'ait finalement jamais réussi à s'en sortir. Mais s'il avait eu la certitude dès le début d'être pris, il ne serait probablement pas entré dans la spirale.

                        Quand à la « punition » qu'il a pris, au niveau social il est passé de ministre puissant à pestiféré. Je ne sais pas ce qu'il risque au niveau judiciaire mais c'est déjà mal parti pour lui dans ce qu'il a déjà vécu dans cette affaire.

                        • [^] # Re: psychi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Heu ou alors ce qui incite à frauder les transports en commun ça peut aussi être le fait qu'on est trop pauvre pour les payer (et qu'on a pas accès aux réductions, par exemple ici y'a des trajets gratuits pour les gens inscrits à Pôle Emploi, mais je connais des gens qui n'ont pas d'emploi et pas le droit de s'inscrire à PE), ou même pour raison politique : la vente, la lutte contre la fraude, le compostage, etc. coûtent plus ce que ce que rapportent les tickets et il est légitime de militer pour des transports en commun gratuits pour tout le monde.

                          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

                          • [^] # Re: psychi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            la vente, la lutte contre la fraude, le compostage, etc. coûtent plus ce que ce que rapportent les tickets et il est légitime de militer pour des transports en commun gratuits pour tout le monde.

                            Je crois me rappeler que les coûts s'élèvent à environ 30% des recettes (pourcentage variable suivant les réseaux). Ce n'est pas négligeable, mais n'exagérons pas, c'est loin de représenter plus de 100% des recettes.

                            • [^] # Re: psychi

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Et surtout les tickets ne représentent que 15 à 20% des recettes d'une régie de transports, donc la gratuité ça coûte pas si cher que ça (sic).

                              Je rappelle que les routes, les trottoirs, les pistes cyclables sont gratuits et financés par tout le monde, même si tout le monde ne les utilise pas.

                              « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

                              • [^] # Re: psychi

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Et surtout les tickets ne représentent que 15 à 20% des recettes d'une régie de transports, donc la gratuité ça coûte pas si cher que ça

                                Oui, mais ce n'est pas si simple. La gratuité entraîne aussi une forte hausse de la fréquentation (disons +50% à +200%), ce qui implique, pour garder un service correct, de renforcer énormément le réseau. Et ça, ça coûte bonbon.

                                De plus, l'absence d'achat/validation/contrôle des tickets/cartes tend certes à fluidifier les courses des bus en accélérant les arrêts ; mais à l'inverse la hausse de fréquentation et l'arrivée d'usagers qui prennent le bus pour des trajets courts (1/2/3 arrêts) alors qu'ils marchaient lorsque c'était payant, multiplient les arrêts (un bus qui s'arrêtait en moyenne à 70% des arrêts de sa ligne doit s'arrêter à 90%1).

                                Accessoirement, alors que tu as dû recruter de nouveaux conducteurs de bus/tramway/métro, tu as mis au chômage/RSA le personnel de contrôle, de vente, de maintenance des valideurs/portiques, d'où un petit coût supplémentaire pour la collectivité.


                                1. chiffres sortis du chapeau, je n'ai pas cherché d'éventuelles études. 

                                • [^] # Re: psychi

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Oui, mais ce n'est pas si simple. La gratuité entraîne aussi une forte hausse de la fréquentation (disons +50% à +200%)

                                  C'est pas ce que tous nos politiques prétendent vouloir, qu'on utilise plus les transports en commun ?

                                  • [^] # Re: psychi

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ben oui, mais il faut augmenter les dépenses d'autant (à la louche1) alors qu'en même temps on supprime les recettes. Donc explosion du coût (déficit). Et par les temps qui courent, où les politiques, justement, ne parlent que d'austérité et de restriction des dépenses publiques (que ce soit justifié ou non), ça a peu de chances de se répandre ; surtout que c'est un coût bien visible que ne manquent pas de reprocher les 40(?) millions d'automobilistes qui, pour la plupart, croient ne rien coûter.


                                    1. le surcoût sera très faible pour une ligne peu fréquentée où les véhicules seront juste plus remplis, moyen pour une ligne fréquentée où il faut et on peut rajouter des véhicules, mais énormissime s'il s'agit d'un transport lourd déjà proche de la saturation et qu'il faut construire une autre ligne. 

                                    • [^] # Re: psychi

                                      Posté par . Évalué à 4.

                                      C'est bien tout le problème : on veut que les gens utilisent plus les transports en commun, mais :
                                      -les passer en 24/24 : "ca coute trop cher"
                                      -les rendre gratuit : "ca coute trop cher"
                                      -prétendre qu'on voudrait faire quelque chose mais ne rien faire : "ca ne coute rien".

                                      Et après, t'as des projets comme le tunnel sous la Bastille a Grenoble, qu'on ne fait pas parce que "ca ne va pas dans le sens qu'on voudrait qui est de favoriser les transports en commun". Du coup, la ville est toujours aussi engorgée… Mais au moins, ils peuvent dire "ah mais attendez, on a bossé : on a étudié et rejeté 3 solutions possibles !"

                                    • [^] # Re: psychi

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Sauf que ce n'est pas aussi simple que ça.
                                      Si les gens ne dépensent pas en frais de transports, ils en profiteront ailleurs comme dans les loisirs ou les commerces dont les villes bénéficient de leur activité pour se financer. Une ville plus active attire du monde aussi ce qui génère de l'activité et tout et tout.
                                      Puis le tout voiture n'est pas gratuit non plus, entretenir les routes a un coût, les bouchons ont un coût environnemental et économique important, l'image de la ville en paye le prix.

                                      Bref, sur le court terme ça peut coûter cher une telle mesure, mais sur le long terme ou en prenant les dépenses de manière plus global ce n'est pas dit que ce soit si terrible que ça.

                                      • [^] # Re: psychi

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Rappelons qu'on parle d'une décision politique, et en politique, "long terme", c'est vendable pendant la campagne des prochaines élections.

                                        Un transport en commun gratuit et universel, ce serait un argument de campagne très fort et focaliserait certainement les débats, donc on ne risque pas de voir ça sur le tapis entre deux.
                                        Et puis si ça débouche sur des transports pas gratuits mais moins chers, c'est toujours un pas dans la bonne direction.

                                        Par contre, dès aujourd'hui, si tu veux que ça bouge par chez toi, contacte tes représentants politiques, monte une pétition, que sais-je!

              • [^] # Re: psychi

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Je ne parle pas du QCM à remplir avant d'arriver sur le territoire, mais du petit interrogatoire avant de monter dans l'avion.

                On te pose plein de question sur où tu vas, pour faire quoi, comment tu vas te loger ; si tu connais quelqu'un sur place, quelle est son adresse et son numéro de téléphone ; comment tu as réservé ton vol, à quelle date et combien ça t'a coûté. Tout ça avec un débit assez rapide, pas très sympa et en anglais (ce qui n'est pas forcément ta langue maternelle).

                Comme j'ai les mains qui tremblent toujours un peu, l'agent l'ayant remarqué me demande « Vous tremblez, pourquoi êtes-vous nerveux ? ». En fait, c'est pas vraiment la nervosité qui fait trembler mes mains, mais pris de court j'ai répondu « Je dois être fatigué, je me suis levé à 5h », ce à quoi on me répond sèchement « Moi aussi je me suis levé à 5h et je ne suis pas nerveux »…

                Bref, tout ça donne une impression assez désagréable.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Euh, j'ai déjà pris l'avion pour les É.-U. et je n'ai eu aucun autre interrogatoire que "c'est quoi votre nom?" quand l'officier dans l'aéroport (c'était à Singapour) voulait vérifier que j'étais sur la liste des passagers.

                  C'est systématique en France? Parce que j'imagine d'ici la durée d'embarquement. "Il est conseillé d'arriver 8h avant l'heure de décollage prévue"

                  Maintenant peut-être que Singapour est considérée comme un pays de départ plus sûr que la France, m'enfin Singapour est quand même encadré par des pays à fortes populations musulmanes, et j'ai cru comprendre qu'ils n'aimaient pas ça, les pays musulmans…

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est systématique en France? Parce que j'imagine d'ici la durée d'embarquement. "Il est conseillé d'arriver 8h avant l'heure de décollage prévue"

                    Non, bien sur. Ca peut se produire lorsque tu voyages sur une compagnie américaine et que tu fais l'enregistrement face à un être humain.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  On te pose plein de question sur où tu vas, pour faire quoi, comment tu vas te loger ; si tu connais quelqu'un sur place, quelle est son adresse et son numéro de téléphone ; comment tu as réservé ton vol, à quelle date et combien ça t'a coûté. Tout ça avec un débit assez rapide, pas très sympa et en anglais (ce qui n'est pas forcément ta langue maternelle).

                  Tu parles pour aller ou revenir des US? Parce que pour y aller, on vérifie juste que c'est moi qui ai mis tout ce que j'ai dans mes bagages et que personne ne m'a « aidé ». Après, oui pendant le vol ils demandent où tu comptes crécher, à remplir sur ta déclaration à l'arrivée. Et quand tu passes l'immigration, ils te demandent où tu crèches si tu es un visiteur, et ce que tu viens faire. Mais en pratique, tu es déjà sorti de l'avion, qui a priori n'a pas explosé…

              • [^] # Re: psychi

                Posté par . Évalué à 2.

                Non, les questions sont du genre : « avez-vous faits vos bagages vous-mêmes ? Vous a-t-on donné un objet à mettre dans votre valise ? » etc. Bref, ils veulent (comme d'hab) que tu prennes tes responsabilités et que si ta valise ou ton bagage à main explosent (ou qu'on y trouve des explosifs), tu sois dans l'obligation légale de rendre des comptes en cas de survie…

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il y a aussi que ça peut te faire prendre conscience d'éléments auxquels tu n'avais pas pensés et que ces éléments ne sont pas forcément pénibles à vérifier avant le décollage. Quand tu es chez toi, le risque que ton bagage soit piégé est extrêmement faible. Mais ce n'est pas forcément le cas lorsque tu ne viens pas de chez toi. Et tu ne sais rien des autres passagers.

                  Je ne me sens pas spécialement paranoïaque lorsque je prends l'avion mais j'apprécie qu'un minimum de précautions soient prises.

                  Après le coup du couteau à beurre ou du coupe ongle qui est supprimé… ça rentre dans les cases où les agents de sécurité doivent appliquer sans réfléchir. Ça parait assez stupide sur le moment. Mais si on fait des règles (plus intelligentes) plus difficiles à appliquer le risque d'erreur est également plus grand.
                  S'il y a un problème, il y aura toujours des gens pour se tourner vers le responsable « qui n'a pas fait son travail en étant pas assez prudent ». Ce n'est pas simple de décider où il faut s'arrêter.

            • [^] # Re: psychi

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Si tu fais référence au questionnaire papier ou aux 30 secondes que tu passes à la douane après le vol, ça n'a rien à voir. Si tu prétends qu'il y quelqu'un qui passe 20 minutes à interroger verbalement toutes les personnes qui vont entrer dans l'avion, j'ai du mal à y croire ({{référence nécessaire}}).

              pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: psychi

                Posté par . Évalué à 1.

                30 secondes aux douanes US ? Je dois vraiment pas avoir de chance… Je suis resident US, non citoyen (mais avec visa), je fais donc regulierement le trajet US <-> France et je n'ai jamais vu une seule personne restait seulement 30 secondes.

                Entre la prise d'empreinte, la photo, et les questions habituelles on n'y passe pas 20 minutes ok mais on est aussi tres loin des 30 secondes… Et ce meme en passant par les guichets US Citizen.
                A ca il faut rajouter que je rajoute un dernier controle apres recuperation des bagages, mais c'est peut etre un controle plus local.

              • [^] # Re: psychi

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 10/07/14 à 21:47.

                Si tu fais référence au questionnaire papier ou aux 30 secondes que tu passes à la douane après le vol,

                Non, justement. J'ai peut-être pas de bol, peut-être y avait-il une mesure exceptionnelle, mais quand je me suis rendu à New-York en février 2013, j'ai eu le droit à un interrogatoire (tout le monde en fait) juste avant d'embarquer. J'avais déjà passé les contrôles, montré mon passeport biométrique pour passer en zone internationale. Bref, juste avant de monter dans l'avion, il fallait encore donner son passeport, puis on nous attribuait un agent qui nous posait plein de questions, un peu d'attente pour qu'ils vérifient des trucs sur l'ordinateur, puis ils ont collé une petite gomette au dos du passeport (apparemment, suivant la couleur, t'es plus ou moins louche), et après ça, un petit passage dans le scanner corporel.

                Le ton n'était pas franchement sympathique et donne un peu l'impression de ne pas être le bienvenu. C'était à l'aéroport d'Amsterdam.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'était complètement une absence de bol. Je fais entre 2 et 3 A/R US←→France par an depuis 3 ans, et je n'ai jamais eu ce genre d'interrogatoire.

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est des controles aleatoires, ca m'est arrivé 2-3 fois. Comme l'avion fouillé donc retard d'embarquement de 30min-1h. La 1ere fois ca surprend, limite a se demander si c'est une bonne idee d'embarquer quand meme…

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tiens c'est marrant, j'ai eu tout le même cirque aussi à Amsterdam (pour un vol à destination de Détroit). Et j'ai aussi été interrogé longuement, baguages, confections, objet, intervenants extérieurs, lieu de stockage, surveillance, but du voyage… Et de manière beaucoup insistante qu'à Roissy. Il y avait même une dame dans la file qui ne parlait pas anglais, qu'ils ont mis de coté en attente (je sais pas si elle a pu passer, j'ai pas de mémoire des visages, mais j'étais à la fin de la file elle a été mise de coté dès le début). Et ensuite j'ai eu droit au scanner corporel.

                  Sachant que je venais de batailler avec la compagnie aérienne, car à Bordeaux ils avaient rentré mon visa comme un ESTA, et qu'apparement la compagnie n'avait pas le droit de m'embarquer car je n'avais pas d'ESTA « non mais j'ai jamais prétendu avoir un ESTA, je reste trop longtemps pour ça », j'ai été un peu blasé par cet aéroport.

                  Donc si ça se trouve c'est juste l'aéroport d'Amsterdam où ils sont casse-bonbons.

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Donc si ça se trouve c'est juste l'aéroport d'Amsterdam où ils sont casse-bonbons.

                    Peut-être, mais je suis pourtant souvent passé par cet aéroport sans avoir ce genre de contrôle. Je n'y ai eu droit que pour les États-Unis. Ou alors c'est la compagnie qui est particulièrement relou (Delta Airlines) ?

                    • [^] # Re: psychi

                      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/07/14 à 08:32.

                      Delta Airlines

                      Peut-être, j'embarquais aussi sur Delta. Mais j'ai aussi subit les contrôles à l'embarquement pour des vols intérieurs aux US avec Delta, et ça allait sans problèmes.

                      Il y a encore une nouvelle hypothèse, celle d'une interaction entre Delta et Amsterdam, et là c'est la catastrophe, contrôles à foison. Je connais aussi des personnes qui ont subit la même chose, à Amsterdam avec Delta, donc cette hypothèse n'est peut-être pas si farfelue.

          • [^] # Re: psychi

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 10/07/14 à 13:26.

            Je n'ai pas lu l'article original, mais il me semble que la question posée dans le liens est : "est-il possible de déterminer mieux qu'a pile ou face les individus suspects par simple observation de leurs comportement ?"
            Je ne vois pas mention du fait qu'on peux essayer d'induire ce comportement par des pressions psychologiques.

            Parfois, avant d'enregistrer mes bagages, il y a un type de la sécurité qui me pose des questions bizzares. Genre "combien tu as d'enfant?" puis "quel sont leurs noms" ou "a quelle école tu es allé au collège ?"
            l'intérêt réside dans le fait que ça déstabilise. Il s'en fout de où j'étais au collège. Mais si je suis en train de jouer un "rôle" de passager, ça peux suffire à me déstabiliser un peu… à faire dévier mon regard, etc…
            évidemment ça n'est pas la panacé, mais encore une fois, il faut optimiser les résultats sans rendre impossible les voyages de masse, et ce n'est pas un jeu d'enfant.
            Le but est juste, d'augmenter la probabilité de faire un interrogatoire pousse sur la bonne personne. Bien sur il y aura des faux positifs qui seront du coup un peu emmerdes pour rien mais que faire d'autre ?
            Ca n'empêche pas que le renseignement en amont est essentiel, mais l'un n'est pas exclusif de l'autre. Il faut multiplier les filtres pour réduire les probabilité qu'un terroriste puisse passer. L'enjeu n'est pas minime quand même…

            Ceci n'est pas une signature

            • [^] # Re: psychi

              Posté par . Évalué à 3.

              L'enjeu n'est pas minime quand même…

              Absolument toutes les autres industries de transport (chemins de fer, bateaux, automobile, bus, metro,…) semblent considérer que si (minime devant les désagréments causés par ce genre de contrôles).

              • [^] # Re: psychi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Oui mais a part pour le bateau, le désagrément causé par une sécurité du type aéroport est, en relatif, bien plus lourd que pour l'avion (rapport nbr voyageur / jour, temps d'attente/temps de voyage…).
                Pour le bateau, rien à dire, en pratique je ne connais pas de tentatives d'attentats sur des navires mais je ne sais pas s'il n'y en a vraiment pas et si non, pourquoi?

                Ceci n'est pas une signature

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Oui mais a part pour le bateau, le désagrément causé par une sécurité du type aéroport est, en relatif, bien plus lourd que pour l'avion (rapport nbr voyageur / jour, temps d'attente/temps de voyage…).

                  Ces rapports sont ce qu’ils sont justement à cause de tous ces contrôles. Fait fonctionner (pour le contrôle à l’embarquement) une gare comme un aéroport, et tu seras là aussi obligé d’arriver 3h avant le départ de ton train…

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    non…
                    - les temps de voyage ne dépendent pas de la sécurité.
                    - les temps d'attente n'en dépendent qu'en partie (remettre le fuel, vérifier l'état de l'avion (c'est aussi de la sécurité mais pas dans le même sens, pas dans celui de risque d'attaque…), obtenir une autorisation de décollage en fonction de la météo et du trafique, etc…)

                    un train, un bus, etc… (encore une fois, pour le bateau c'est autre chose), c'est relativement "facile" de s'arrêter au milieu du voyage, de repartir, etc…
                    non l'avion a beaucoup de spécificités qui, idependemment de la lutte antiterroriste empêchent les embarquements faciles.

                    Ceci n'est pas une signature

                    • [^] # Re: psychi

                      Posté par . Évalué à 3.

                      les temps d'attente n'en dépendent qu'en partie (remettre le fuel, vérifier l'état de l'avion (c'est aussi de la sécurité mais pas dans le même sens, pas dans celui de risque d'attaque…)

                      Oui mais ce n'est pas spécifique à l'avion. Pour les trains, il y a aussi du boulot à faire sur place (ne serait-ce que la programmation du train pour la numérotation des voitures, et des fois ça foire). J'ai le souvenir d'autres contrôles, comme sur les trains à essieux qui sont assemblés en gare, il faut vérifier que la somme des masses de chaque voiture correspond à la capacité de freinage pneumatique (dans le cas où la propagation non pneumatique déconne).
                      Il y a d'autres choses à faire aussi sur les train non TGV, comme mettre une motrice à l'avant une fois que les voitures ont été amenés en gare, et détacher la motrice à l'arrière.

                      Bref, ce sont des temps d'attente qu'on a dans tous les cas, mais ce ne sont pas des temps d'attente que subissent les passagers, dans le cas de l'avion comme du train, ils n'ont pas besoin d'être là durant cette phase. Si les passager sont présents dans l'aéroport, c'est pour d'autres raisons, contrôle à l'embarquement, etc.

                      obtenir une autorisation de décollage en fonction de la météo et du trafique, etc…)

                      Là ces temps d'attente sont imposés aux passagers, mais on a aussi les mêmes dans le ferroviaire (attente d'ouverture de voie en fonction du traffic, incident technique). Mais au doigt mouillé (je n'ai jamais vu l'envers du décors du coté aérien, donc c'est juste une impression), il y a moins de variabilité dans le ferroviaire.

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Avec un peu d'habitude et en voyageant souvent, la secu prend 10 a 15 minutes.
                    Je vol toutes les semaines, je me considere a l'heure si je quitte le parking 15 minutes avant l'embarquement - a list, donc pas de queue, puis le scanner prend 5 minutes. Evidemment, j'ai pas de bagage, juste un sac a dos.

                    Ce qui prend une plombe, c'est enregistrer les bagages, les amener a l'avion, charger l'avion, attendre l'avion, embarquer 150 personnes par la meme porte qui passent par le meme couloir, aider mamie a mettre le sac dans le trucs a bagage, et expliquer a bob que sa valise ne rentre pas en cabine et la filer au gars pour qu'il la mette en soute.

                    Les ricains sont pas (completement) cons, et savent bien que du temps perdu dans les aeroports, c'est du fric de gache pour les gens en voyage d'affaire. Et aux us, on touche pas au grisbi.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: psychi

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                On peut facilement tuer 3000 personnes d'un coup avec un train, bateau, métro ou voiture?
                L'attentat du RER B c'était 10 personnes.
                L'attentat du train de Madrid c'était 200 personnes.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 4.

                  On peut facilement tuer 3000 personnes d'un coup avec un train, bateau, métro ou voiture?

                  20 Decembre 1987 : Dona paz, 4375 victimes.

                  Après, j'attends que tu me cites la catastrophe aerienne pour laquelle un seul avion aurait fait 3000 morts (le 11 septembre, c'est moins de 3000 morts, et c'est 4 avions).

                  • [^] # Re: psychi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 10/07/14 à 17:05.

                    Tu marques un point (je ne connaissais pas).
                    MV Doña Paz (tu as "oublié" de dire que 4000 n'est pas le chiffre officiel, qui tourne autour de 1500. Mais ça n'a aucune importance pour la discussion, l'ordre de grandeur étant la, pour mes 2 avions je n'accepte pas le "4" car les 2 en plus ne font pas grand chose ;-) )
                    Reste à voir toutefois si un acte de terorisme peut arriver à ça (tu a quand même dû aller chercher un accident et non un acte voulu), pourquoi donc ce n'est pas une plus grande cible en pratique?

                    • [^] # Re: psychi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      D'autant que le 11 septembre a eu un impact plus psychologique qu'humain.
                      Un avion qui s'écrase en plein centre de Paris en heure de pointes ou d'une grande ville (plutôt que dans des étages élevés d'un immeuble), tu as moyen de faire bien plus de dégât et de morts.

                      Et c'est possible car on peut changer la trajectoire de l'avion, un train ne le peut pas et les morts causés en grand nombre sont du à un explosif qui peut être placé au milieu d'un endroit passant mais pas lié aux transports.

                • [^] # Re: psychi

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ben je suis pas expert, mais une fois un pote m'a dit que si les terroristes voulaient faire vraiment mal, il "suffirait" de piéger un gros chimiquier.
                  Tu te fous de l'équipage (pas assez de monde, et puis sûrement des pauvres qui viennent de pays pauvres), mais les gaz qui se répandent dans la ville peuvent avoir un énorme impact.

                  Maintenant, je soupçonne que le transport de produits à fort potentiel destructeur est encadré et que tout n'est pas si simple (direction du vent, tout ça), mais si tu me demandais de faire des dégâts dans un bateau, soit je piégerais un paquebot de luxe (et faut de l'organisation), soit je regarderais les chimiquiers et leurs ports d'arrivée.

      • [^] # Re: psychi

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est simple:
        Si le mec panique et récite une prière chrétienne pour se rassurer, il est clean.
        Si le mec panique et récite une prière musulmane pour se rassurer, tu tires sans sommation.

        Et voilà!

        ------> [ ]

  • # Doper l'industrie électronique et l'adoption de systemd

    Posté par . Évalué à 7.

    La mesure ne coûte pas grand chose (ça se pratique depuis longtemps pour entrer dans les musées US ou autres lieux publiques).
    Le gars qui vérifie te fait passer dès qu'il voit le logo du bios donc pour eux c'est rapide. Toi par contre tu restes comme un idiot à attendre la fin du démarrage puis à éteindre l'appareil.

    Rapidement tu en viens à te dire qu'un système de boot ultra rapide c'est bien et tu cours te racheter un matériel flambant neuf censément plus rapide, c'est bon pour l'économie. Ca dope aussi les ventes de cierges dans les églises pour en l'allumer en pensant à saint Lennart Poettering qui a accéléré le boot.

    • [^] # Re: Doper l'industrie électronique et l'adoption de systemd

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Selon les aéroports et compagnies aériennes, tu peux aussi acheter un chargeur, louer un espace de stockage (physique) pour laisser ton appareil sur place pour la durée du voyage ou l'envoyer par courrier. Que du bon pour l'économie.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Doper l'industrie électronique et l'adoption de systemd

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      J'avoue avoir mis du temps à comprendre ta blague, je cherchais la relation entre ce que tu disais (alllumer, BIOS, eteindre) et l'aéroport. J'ai mis du temps à comprendre qu'il y a encore des gens qui ne ferment pas simplement l'écran du PC portable mais eteignent complètement. Préviens quand tu prends des cas d'utilisation non habituels!

  • # Autre raison

    Posté par . Évalué à 2.

    Toutes ces mesures de sécurité sont là simplement pour faire sentir au public qu'il est en sécurité. Une fois que l'on a compris ça il n'y a aucune raison d'essayer de chercher une logique dans tout ça, surtout pas une logique farfelue de complot du gouvernement.

    Pour détourner un avion il n'y a besoin d'aucun explosif, arme ou quoi que ce soit. Un homme bien entrainé au combat, type arts martiaux, n'aura aucune difficulté à maîtriser l'ensemble du personnel de bord et les quelques passagers qui oseront réagir. Ce n'est pas un explosif ou un petit couteau qui changeront grand chose.

    • [^] # Re: Autre raison

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sauf que la cabine de pilotage peut être totalement isolée, donc tu peux contrôler les passagers et le personnel de bord sauf les pilotes ce qui devient dur pour détourner l'avion.

      • [^] # Re: Autre raison

        Posté par . Évalué à 4.

        La porte de la cabine de pilotage n'est pas vraiment une porte blindée. Je suis pas vraiment sûr que ce soit si infaisable que ça. Et si c'est le cas, alors c'est le même problème avec un couteau.

        • [^] # Re: Autre raison

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          La porte de la cabine de pilotage n'est pas vraiment une porte blindée.

          Il me semble que depuis le 11 septembre, l'OACI a édicté des nouvelles normes et que la porte d'accès à la cabine de pilotage doit désormais être blindée + système d'ouverture et de verrouillage depuis chaque siège pilote + système de surveillance de la zone d'entrée du cockpit.
          Donc ton karatéka il va avoir du mal.

          • [^] # Re: Autre raison

            Posté par . Évalué à 4.

            En avril 2009 j'ai fait un vol Prague->Paris (quasiment vide d'ailleurs) et le chef de bord m'a fait visiter la cabine de pilotage, j'ai dis bonjour aux pilotes et j'ai passé 10 min seul avec les 2 pilotes dans la cabine. Donc les mesures de sécurité, ça ne marche pas vraiment tout le temps.

            Et effectivement c'est impossible de détourner un avion en 2014, il faut juste demander aux passagers du Vol 370 Malaysia Airlines de revenir de leurs vacances prolongées car ils manquent à leur famille.

            • [^] # Re: Autre raison

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Et effectivement c'est impossible de détourner un avion en 2014, il faut juste demander aux passagers du Vol 370 Malaysia Airlines de revenir de leurs vacances prolongées car ils manquent à leur famille.

              On ignore tout de ce qu'il s'est passé, si ce sont les pilotes qui ont fait de la merde sans intervention extérieure ça montre que le pilote est maître à bord, pas que la sécurité est déficiente.

              Utiliser ce vol comme argument me paraît non pertinent tant que les circonstances exactes ne sont pas connues.

            • [^] # Re: Autre raison

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 10/07/14 à 11:43.

              (quasiment vide d'ailleurs)

              Ceci doit expliquer cela…

              Et effectivement c'est impossible de détourner un avion en 2014, il faut juste demander aux passagers du Vol 370 Malaysia Airlines de revenir de leurs vacances prolongées car ils manquent à leur famille.

              Tiens, tu sais des choses que les autres ne savent pas car ils cherchent toujours à comprendre… Ou alors, tu racontes n'importe quoi sans absolument rien savoir et créé de toutes pièces une histoire que tu veux créer. Ce n'est pas un argument dans une discussion objective.

              • [^] # Re: Autre raison

                Posté par . Évalué à 4.

                Tiens, tu sais des choses que les autres ne savent pas car ils cherchent toujours à comprendre… Ou alors, tu racontes n'importe quoi sans absolument rien savoir et créé de toutes pièces une histoire que tu veux créer. Ce n'est pas un argument dans une discussion objective.

                Il y a clairement eu acte de malveillance: des appareils de sécurités ont été désactivés (transpondeur, ADS-B, message ACARS). Et l'avion s'est détourné de son plan de vol de façon significative. A partir de là que ce soit un terroriste, un fou dangereux ou les pilotes eux même, dans tout les cas cela montre une faille du système de sécurité.

                • [^] # Re: Autre raison

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Oui mais si la faille c'est le pilote d'avion, tu n'as pas vraiment de moyen de contourner ça réellement.
                  Ce qui est anormal est en effet la possibilité de tout couper les moyens de communication avec le sol et tout. Mais ça n'a pas un grand rapport avec les téléphones portables et les contrôles aux portiques.

                  • [^] # Re: Autre raison

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Oui mais si la faille c'est le pilote d'avion, tu n'as pas vraiment de moyen de contourner ça réellement.

                    C'est pourtant simple : tu interdis l'accès du pilote à la cabine de pilotage et ce problème est réglé.

                    • [^] # Re: Autre raison

                      Posté par . Évalué à 3.

                      "Par souci de sécurité, nous avons tout simplement supprimé la cabine de pilotage, comme ça personne ne peut y aller.
                      Bon, nous travaillons toujours sur l'amélioration des conditions dans lesquelles le pilote peut piloter depuis la cabine passagers. Mais pour la sécurité au moins, nous songeons à interdire aux passagers l'accès à cette cabine. Les industriels semblent hostiles à cette idée, mais la sécurité de nos concitoyens n'a pas de prix!"

                    • [^] # Re: Autre raison

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      tu rigoles, mais j'ai déjà lu qu'en fait, un ordinateur serait meilleur qu'un pilote de nos jours, mais que psychologiquement les gens ne sont pas prêts.
                      Attendons les voitures Google, après on enlevera sans doute les pilotes des avions et tu ne pourras plus plaisanter :).

                • [^] # Re: Autre raison

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Il y a clairement eu acte de malveillance: des appareils de sécurités ont été désactivés (transpondeur, ADS-B, message ACARS).

                  Pourquoi clairement ? Dans un avion, si tu détectes une grouille dans l'équipement électrique, du genre surconsommation ou odeur de grillade, tu as vite intérêt à couper le maximum de coupables possibles avant d'essayer de trouver la cause, non ?

                  * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                  • [^] # Re: Autre raison

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Donc tu détectes un problème électrique, tu coupes tout les éléments de sécurité et puis tu décides de continuer à voler pendant presque 7h en te dirigeant vers l'océan Indien (ou vers le Nord de l'Inde) plutôt que vers l'aéroport le plus proche ?
                    (transpondeurs coupés à 17:22 UTC, dernier ping satellite reçu à 00:11 UTC)

                    Si les pilotes ont fait ce résonnement, alors la thèse des fous dangereux qui sont en plus pilote et copilote d'un avion tiens bien je pense.

                    • [^] # Re: Autre raison

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Donc tu détectes un problème électrique, tu coupes tout les éléments de sécurité et puis tu décides de continuer à voler pendant presque 7h en te dirigeant vers l'océan Indien (ou vers le Nord de l'Inde) plutôt que vers l'aéroport le plus proche ?

                      1°/ problème électrique/feu, on coupe (ou ça coupe tout seul) certain système.
                      puis (ou en même temps)
                      2°/ problème d'oxygène, les pilotes sont dans les vaps, l’auto-pilote continu tout droit.
                      Vol_522_Helios_Airways par exemple pour le point 2. (histoire assez troublante/triste au passage, le pauvre gars seul dans l'avion plein de gens (dont sa copine) dans le coma)

                      Même si pour moi, le vol mh370, c'est plutôt un enlèvement par des extra-terrestre.

                • [^] # Re: Autre raison

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Pas forcément, sur un autre avion du même type des criques sur la cellule ont été détectées près de l'endroit où se trouvent les antennes de transmission. Il est donc possible que la cellule ait lâché et ait sectionné les câbles et ait par conséquent coupé toutes les communications (pour désactiver le transpondeur c'est un simple bouton sur le tableau de bord, mais pour les transmissions techniques il faut passer par la soute !).

                  Cette rupture a pu dépressuriser l'avion, voire déclarer un incendie (court-circuit entre les câbles sectionnés) et tuer les passager, ainsi que les pilotes. D'autre cas de ce type d'accident ont déjà eu lieu.

                  De toute façon tant que l'avion ne sera pas retrouvé on ne pourra rien affirmer.

      • [^] # Re: Autre raison

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est clair que si tu as la main sur la vie d'une poignée de collègues de travail (et souvent un peu plus que de travail, vu le temps qu'ils passent ensemble, pour ceux qui font du long courrier) du pilote et du copilote, tu n'as aucun effet sur eux. En plus ils ont même une caméra pour voir ce que tu peux faire en direct !

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Autre raison

          Posté par . Évalué à 2.

          Bien sûr que ça a un impact, mais un pilote, par définition, ça a une obligation morale de préserver le plus de vies possibles. S'il peut craquer sous ce genre de pression, il y a un problème dans le recrutement.

          • [^] # Re: Autre raison

            Posté par . Évalué à 2.

            Du point de vue du pilote et de ses quelque centaines de passagers, il y a donc le choix entre sauver le plus de vie possibles, soit en gros lui et son copilote, donc deux, soit essayer de sauver ses collègues de travail. Oui parce que le pirate de l'air enfermé hors du cockpit, il a accès à tout le monde dans l'avion, sauf ces deux là. Et il peut même les tuer depuis hors du cockpit, il a largement le temps de saboter l'avion, s'il n'est pas trop con dans son planning.

            Tu vas me dire que peut-être qu'il va penser qu'il faut sauver de potentiel victimes au sol en plus de tous ceux qui sont dans l'avion. Mais c'est très hypothétique, faut encore que ce soit le but du terroriste, et qu'en plus il ne se plante pas. Je ne suis pas sûr de l'entrainement qu'ils ont, mais si quelqu'un commence à tuer des gens derrière sa porte, je ne sais pas au bout de combien de dizaines il va ouvrir, mais ça va arriver.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Autre raison

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu vas me dire que peut-être qu'il va penser qu'il faut sauver de potentiel victimes au sol en plus de tous ceux qui sont dans l'avion. Mais c'est très hypothétique, […]

              Non, c'est exactement le genre de trucs qui (surtout depuis le 11 septembre 2001) doit être répété à l'envie lors des formations sécu : comme on ne sait pas ce que voudraient des terroristes qui arriveraient à prendre le contrôle de la cabine passagers, alors il faut considérer qu'ils vont tenter de planter l'avion quelque part où ils vont causer beaucoup de morts.

              Après je suis comme toi, je ne fais que spéculer.

              • [^] # Re: Autre raison

                Posté par . Évalué à 2.

                Après je suis comme toi, je ne fais que spéculer.

                Faut faire des tests.

  • # Futur

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Comme dans les stades

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai entendu dire que dans les stades il est interdit d'entrer avec un téléphone sans carte sim. Apparemment ça a été un projectile à la mode :)

    • [^] # Re: Comme dans les stades

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne sais pas si jeter un téléphone a été à la mode (faut être un peu tordu tout de même… quoi qu'on parle de foot, du coup tout est possible).

      Par contre "sans carte SIM", genre retirer la carte est une opération tellement complexe qu'on n'imagine pas qu'un mec fasse ça dans le stade…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.