Journal Quid de la (dés)information concernant les TIC au Lycée.

Posté par .
Tags : aucun
51
22
oct.
2009
Bonjour tout le monde,
Je me présente, je suis lycéen et ce que je vois depuis le début de l'année lorsque la "documentaliste" intervient est tout simplement…révoltant.
Voici une petite chose auquel nous avons eu droit (j'approfondirai dans la suite de ce journal) :
-Les extensions .perso existent.
-Les extensions .gouv aussi.
-Si un site se veut sérieux, il ne doit héberger aucune publicité (!!).
-L'adresse d'un site web commence toujours pas www.
-Il existe des "sous-fichiers".
-Un site en .com ne peut être considéré comme sérieux, en effet il est *toujours* commercial.
-À chaque fois que l'on fait une recherche sur google, une armée de robot parcourt le web d'un coup pour trouver les résultats, il donne ensuite les résultats dans l'ordre dans lesquels les robots les ont trouvés.
-Et bien d'autres choses encore qui m'ont conduit à essayer de lui expliquer ce qu'est le net. Et je me suis heurté à un mur.

Maintenant, approfondissons un peu les points sus-cités.


--Les extensions en .perso

D'après notre chère documentaliste, elles existent. De plus, *tous* les sites personnels ont une url en .perso. Si un site n'a pas de .perso, ce n'est pas un site personnel. (oui ça se répète, c'est voulu).
Ce premier point m'a voulu une petite joute verbale, durant laquelle je lui ai prouver par une demande à mon ami google que non, les sites en .perso, ça n'existe pas....


--Les extensions en .gouv

Bon, celle là est à moitié pardonnable. Ou pas. Le seul TLD gouvernemental étant le .gov États-Unien. J'aurai pu croire à une faute de frappe, si plus tard pendant une séance elle n'avait pas ressortie les .gouv comme étant un "nom de domaine utilisé par les gouvernements de tous les pays".

--"Si un site se veut sérieux, il ne doit héberger aucune publicité." et "Un site en .com ne peut être considéré comme sérieux, en effet il est *toujours* commercial."

Je les mets ensemble pour plusieurs raisons, c'est eux qui m'ont révoltés le plus et c'est aussi grâce ( à cause ? ) d'eux que j'ai fait ce journal.
En effet, nous étions en cours d'ECJS (Éducation Civique Juridique et Social, du vrai lavage de cerveaux), et nous devions faire des "recherches" sur différents sujets. Je suis donc allé sur numerama".com" pour voir les dernières nouvelles concernant Hadopi qui fait parti de mon projet en ECJS pour cette année. Malheureusement, mal m'en prit, en effet, il y avait un bandeau de publicité sur la droite. Décrédibilisant totalement ce site aux yeux de notre documentaliste. Pire, elle remarqua au bout de quelques instants l'extension .com. Ce site appartenait donc à Satan, et il ne méritait pas de servir de support à mon travail. J'ai essayer de la convaincre que non, les sites en .com ne sont pas commercial, lui démontrant avec au minimum une 15e d'arguments que c'était vrai, je suis même allé jusqu'à lui proposer d'acheter un tld en .com devant ses yeux ébahit, mais rien n'y ont fait. Sa décision était prise.


--"L'adresse d'un site web commence toujours pas www." et "Il existe des \"sous-fichiers\"."

En effet, c'est ce qui est marqué sur une fiche que l'on nous a distribué.
Pour un site donné dont l'url se termine par "http://*.*/**/dossiers/grippe_aviaire/sommaire.htm".
Grippe_aviaire est indiqué comme étant un "fichier" et sommaire.htm un "sous-fichier".
Par les joies de l'url rewriting, j'aurai pu lui donner raison, mais comme je pense qu'elle ne sait pas ce qu'est apache ou tout autre serveur web, je ne pense pas aussi que l'url rewriting lui dire quelque chose...


--À chaque fois que l'on fait une recherche sur google, une armée de robot parcourt le web d'un coup pour trouver les résultats, il donne ensuite les résultats dans l'ordre dans lesquels les robots les ont trouvés.

Tout simplement ma réplique préférée. Je ne vais pas faire de répétition ou de paraphrase, donc je dirai juste que non, ce ne sont pas des serveurs, mais des petits chinois qui sont employés (gentiment) par Google pour faire des recherches (merci MikaYuoadas pour avoir trouver cette comparaison.) Ça coûte moins cher.


--Et pour la fin...

Je vais revenir sur une dernière chose, assez liée avec le dernier point. Les résultats de Google sont moins précis que ceux de Yahoo (décrit comme un annuaire) et Bing! (que notre documentaliste avoue utiliser quotidiennement).


Je conclurai avec un constat et une question, que je pose à vous tous.

L'enseignement des TIC devrait être primordiale au Lycée, surtout de nos jours où elles sont devenues indispensable. Leur enseignement est parfois faussé (cf ci dessus). Le gouvernement actuel souhaite filtrer le net, et """éduquer""" les jeunes pour leurs apprendre les dangers du net. Or, si ce sont les mêmes gens qui font des enseignements faussés et qui apprennent le danger du net aux jeunes. Nous allons tout simplement foncer dans un mur. Certains crieront à la propagande (dont moi si je n'en avais pas fait l'expérience). D'autres diront que non, tout ce qui se dit est vrai. Personnellement, je parlerai de propagande, mais plus dégradés. En effet nous voyons bien ici que cette documentaliste n'a pas été formée, ou alors très mal, concernant les TIC. Cette formation aurait dû être faite, cela aurait évité beaucoup d'inepties. Mais nous voilà face à un dilemme :
-Doit on former les "anciens" documentalistes, sachant qu'ils ont, pour la plupart des idées préconçus, voir fausse, qu'ils auront du mal à accepter.
-Créer de nouveaux emplois, voir prendre des "consultants", des gens qualifiés, ayant une *vraie* formation dans les TIC. Aptes à enseigner aux jeunes la vraie réalité du web.

Je serais personnellement pour la seconde solution. Et vous?
  • # Rah, les fautes.

    Posté par . Évalué à 9.

    Excusez moi pour les fautes, j'ai écris ça sous le coup de l'énervement et sans trop me relire.
    Mea culpa. :)
    • [^] # Re: Rah, les fautes.

      Posté par . Évalué à 6.

      je me faisais justement la remarque suivante : pour un lycéen, quelle belle écriture, et surtout bravo pour la qualité de la rédaction ; il y a quelques petites fautes qui sautent aux yeux et d'autre moins puisque je ne les ai pas vues.

      J'ai des enfants qui ont ton age ; ca laisse tout simplement rêveur tout ce que tu écris et raconte si bien. Si tu passes sur Toulouse, ma porte est grande ouverte.
      • [^] # Re: Rah, les fautes.

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Son écriture est normale je trouve, il y a des fautes mais pas des tonnes et il s'en est excusé.
        Ce que je trouve anormal voir désolant c'est quand des lycéens (et étudiants) ne prennent pas la peine d'écrire correctement alors que lorsqu'ils en sont obligé, ils y arrivent très bien !

        Non en fait, si je réagis à ton commentaire c'est que je trouve que "pour un lycéen, quelle belle écriture" c'est un triste amalgame. Les lycéens ne sont pas tous des illettrés ! D'ailleurs, c'est au collège et au lycée qu'on apprend à rédiger correctement et ensuite, pour tous ceux qui ne font pas d'études littéraires, le niveau n'évolue que peu...

        [i]Un étudiant (Toulousain :P) qui était lycéen il y a encore quelques années...[/i]
        • [^] # Re: Rah, les fautes.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          pour tous ceux qui ne font pas d'études littéraires, le niveau n'évolue que peu...

          pourquoi devoir faire des études littéraires ?
          Mes notes de français et d'anglais m'ont particulièrement aidé aux concours et mon anglais s'est amélioré arrivé en grande école (première fois que j'avais un prof' d'anglais anglais et mater plein d'épisodes de L'Hotel_en_folie aka en:Fawlty_Towers m'a bien aidé à me rendre compte de mon vrai niveau pour pouvoir encore progresser, bon les 4-5 bilingues de la classe aussi, idem en espagnol même si c'était plutôt les actualités et l'équivalent de la roue de la fortune /o\ avec un goûter la plupart du temps, mais là j'avais de biens meilleures bases qui me sont restées d'ailleurs comme j'ai pu le constater quand j'ai eu l'occasion de faire un tour de l'Andalousie ;-) ).
        • [^] # Re: Rah, les fautes.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          D'ailleurs, c'est au collège et au lycée qu'on apprend à rédiger correctement

          Si on a été dans une mauvaise école primaire, alors. Personnellement, c'est à l'école que j'ai appris à écrire correctement, à coup de dictées et de recopiage multiples des versions correctes de mes fautes.
  • # date un peu

    Posté par . Évalué à 5.

    simplement parce que son support de cours date un peu

    originellement, l'extension .com etait destiné aux sites COMmerciaux
    tout comme le .org pour les ORGanisations
    et le .gov pour le GOVernment

    http://www.ixus.fr/net/tldext.php
    [...]
    extension TLD .COM : domaine commercial
    extension TLD .EDU : Education américaine
    extension TLD .GOV : Gouvernement américain
    extension TLD .NET : Domaine relatif au réseau Internet
    extension TLD .ORG : Organisation


    seulement depuis, avec l'explosion d'internet, c'est devenu un peu tout et n'importe quoi.

    enfin pour les .gouv et .perso, il me semble que c'est à l'ebauche de projet
    • [^] # Re: date un peu

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut, merci pour ces précisions que j'avais oublié de rajouter et dont j'avais fait part à ma documentaliste dans mes "arguments". Arguments qu'elle n'a pas écouté et rejeté comme étant "faux".
    • [^] # Re: date un peu

      Posté par . Évalué à 3.

      Par contre le .gouv.fr existe
    • [^] # Re: date un peu

      Posté par . Évalué à 2.

      il me semble que gouv.fr et perso.fr avec quelques autres sont attribués par l'AFNIC comme des sous-domaine du .fr.
    • [^] # Re: date un peu

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Précision il n'y a pas de tld .perso, mais un .name Une confusion dans la rédaction de la "fiche" ?

      Après le lycée, cela reste un lycée. Maximum, on t'enseigne un tableur. Il ne faut pas rêver à du Logo, pourtant ...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/.name
  • # ROFL

    Posté par . Évalué à 8.

    Désolé de ne pas avoir lu tout ton journal, car à peine avoir commencé la lecture j'étais par terre, et le coup de l'armée de robots m'a achevé.
    • [^] # Re: ROFL

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      idem, rien que l'intro ne laisse pas envie de lire la suite !
    • [^] # Re: ROFL

      Posté par . Évalué à 10.

      j'en profite

      comme l'auteur a l'air motivé, tu pourrais dire qu il y a une petite erreur, ce ne sont pas des robots mais des pigeons qui cherchent les resultats:

      http://www.google.com/technology/pigeonrank.html


      et tu ajoute que google est un des premier importateurs de blé des EU a cause de cette raisons. Plus c'est gros plus cela passe. et tu viens nous poster sa reactions, hi hi hi hi.
    • [^] # Re: ROFL

      Posté par . Évalué à 5.

      Idem je me suis pissé dessus à la lecture de ce journal !
      Allez courage dans l'enseignement supérieur tu rencontrera des gens compétents ^^
  • # Souvenirs

    Posté par . Évalué à 10.

    Ah, l'ECJS, c'était tout sauf ce que tu décris pour moi, on avait un prof super sympa, on faisait des débats, aussi des recherches, pas de propagande, ça avait beau être le vendredi de 17H à 18H après 2H de trou, c'était un des rares cours auquel j'aimais aller.
    Mais c'est surtout grâce au prof je crois.

    Sinon, j'ai jamais entendu de ramassis de connerie du genre des tiens, par contre, on a souvent le droit à "oh, vous savez ce que c'est la particularité de wikipédia ? tout le monde peut modifier donc faut faire attention" ( rien d'extrémiste, juste "faire attention", c'était pas la connasse de base).
    C'est dommage que le seul truc qu'on retient de wikipédia, c'est qu'il "faut faire attention". Wikipedia devrait et pourrait faire l'objet d'un cours à lui tout seul. En effet, rares sont les sources d'information aussi fiables que wikipédia, ce site cite ses sources, donne des références à tout va, liste un historique des modifications, etc ...
    Ainsi, il peut être simple d'apprendre aux élèves comment extraire une information et la verifier (ben oui, parce que ce qu'on ne nous dit pas c'est que sur wikipédia ou dans un livre, une information (au moins critique) doit être vérifiée, on peut écrire n'importe quoi sur la wikipédia, mais aussi, dans une certaine mesure, dans un livre)
    Apprendre aux élèves à contribuer sur wikipédia peut aussi aider à bien leur faire comprendre pourquoi il est important de citer ses sources (ce sur quoi on insiste beaucoup quand on a des trucs à rendre).

    Mais bon, on peut comprendre l'agacement des professeurs pour la wikipedia, préparer un exposé / dossier / truc à rendre est presque deux fois plus simple et moins chronophage qu'avant (où l'on devait déchiffrer les articles des vieilles encyclopédies). Il leur faut donc changer leurs méthodes de travail.
    • [^] # Re: Souvenirs

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      L'ECJS n'a rien de social, et pas grand chose de juridique. C'est la même chose que l'Éducation Civique du collège avec un autre nom pour nous faire croire que, maintenant qu'on est grands, on nous prend plus pour des cons.
      • [^] # Re: Souvenirs

        Posté par . Évalué à 4.

        J'ai jamais dit que c'était social et juridique, juste que j'avais un super prof qui nous faisait faire des trucs supers intéressants, par contre, ça devait être hors programme, si il y avait un programme dans cette matière.
  • # Pour un site qui traite d'Hadopi

    Posté par . Évalué à 5.

    Va voir sur laquadrature.net, sur lequel il n'y a pas de pubs et qui n'est pas un site commercial :)

    Et tu auras toutes les infos que tu voudras (un peu biaisées, mais bien analysées).
    • [^] # Re: Pour un site qui traite d'Hadopi

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est prévu, de même que pour korben."info" :)
      (D'ailleurs, j'en profite, sur la fiche distribuée, le tld .net est décrit comme "entreprises dans le domaine de l'informatique et des réseaux")
  • # Des incompétents, ca existe partout.

    Posté par . Évalué à 7.

    Disons que ton exemple est cocasse mais pas forcément représentatif.

    J'espère pour toi que l'année prochaine, ce sera mieux ;)
    • [^] # Re: Des incompétents, ca existe partout.

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça me rappelle mes profs de collège ou lycée qui systématiquement bloquait une demi-heure devant le magnétoscope… le temps qu'un élève se motive pour aller l'aider.
    • [^] # Re: Des incompétents, ca existe partout.

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Pour être admin réseau dans un lycée... je peux confirmer que cet exemple est fortement représentatif!!! Il faudrait en écrire un livre...
      • [^] # Re: Des incompétents, ca existe partout.

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        tout comme chez les admins réseaux ...
        Certains confondent leur utilité avec leur pouvoir de nuisance ...


        Mais bon, pour l'informatique, il faut quand même se dire que dans l'éducation nationale, celle matière n'existe pas et que donc, tous les intervenants en informatique dans les formations avant le bac (ou en BTS), ne sont pas informaticiens de métier mais on au mieux suivi une formation ... et au pire, font des heures dans une matière qui n'est pas la leur ...
        parce qu'il faut bien le faire, et parce "c'est simple, il te suffit de lire ce document"


        Après l'informatique n'est qu'un outil, très important, mais ne doit rester qu'un outil ...
        Et que donc, pas besoin d'en faire tout un foin comme actuellement ... Des fois, on pourrait se dire que on pourrait gagné du temps sur la manipulation de l'outil au profit de l'apprentissage du seul outil vital, sa capacité de réflexion et de compréhension du Monde qui nous entoure.
  • # Des sous-fichiers

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cette confusion vient des termes utilisés historiquement :
    - fichier : c'est un terme regrettable pour désigner des documents informatiques, parce qu'un fichier, c'est un meuble pour ranger des fiches (si ton CTI n'est pas informatisé, ils en ont un) ;
    - répertoire : c'est un terme clair pour un objet qui en répertorie d'autres, à la Unix, avec des fichiers qui peuvent être répertoriés dans plusieurs répertoires ;
    - dossier : c'est un terme clair pour un objet dans lequel on en range d'autres, à la Windows, sans liens physique ni symbolique, un objet ne pouvant être rangé qu'à un endroit ; l'ennui, c'est que ce terme est beaucoup trop proche de « fichier ».

    Avec des termes aussi mal fichus, on comprend qu'elle ait du mal et parle de sous-fichiers.
    • [^] # Re: Des sous-fichiers

      Posté par . Évalué à -4.

      à la Windows, sans liens physique ni symbolique
      Tu le fais expres de raconter des betises?
      • [^] # Re: Des sous-fichiers

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est pourtant vrai : la version de Windows qui à introduit le nom ''Dossier'' ne supportait pas les liens symboliques, et éliminait les liens physiques lors de la vérification des disques.
      • [^] # Re: Des sous-fichiers

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je parle d'histoire. Le mot « dossier » viens de DOS ou de Windows, à ma connaissance, et à cette époque ça convenait très bien, vu que ces systèmes ne prenaient en charge ni liens physiques ni liens symboliques.

        Depuis, on peut faire des liens symboliques vers des répertoires sous Windows, ça s'appelle des jonctions, je crois. Des liens symboliques vers des fichiers, je ne sais pas. Des liens physiques, je ne crois pas. Ça colle moins bien à l'image de dossiers.
      • [^] # Re: Des sous-fichiers

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Bonsoir,

        sous Chose, ce ne sont pas des liens symboliques, en tout cas jusqu'à Chose Me. Ce sont des raccourcis, et ces raccourcis n'ont aucune propriété de l'élément ciblé (sauf le nom et encore).

        Par exemple, sur MacOS, les alias conservent les propriétés des éléments ciblés, si ce sont des applications on peut glisser dessus les documents qui peuvent être ouverts avec (alors qu'avec les raccourcis on ne peut pas).

        Pareil sous Linux, comme sur Mac.

        A bientôt
        Grégoire
        • [^] # Re: Des sous-fichiers

          Posté par . Évalué à 0.

          T'as completement craque ou quoi?

          windows 98 et me, c'etait du dos. Pas du NT. Un gestionnaire de fenetres si tu veux.

          Ensuite, j'en etais deja persuade parce que j'utilise les raccourcis depuis un bail, mais j'ai fait le test quand meme, tout ce que tu viens de decrire fonctionne farpaitement sous windows.
          • [^] # Re: Des sous-fichiers

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Non, on ne peut pas comparer un raccourci Windows à un lien symbolique, pour deux raisons :
            - on ne nomme pas un raccourci come on veut, il doit finir en « .lnk » ;
            - c'est aux applications de les prendre en charge, et quand on fait un open() dessus, ça ouvre le contenu du fichier de raccourci.
            • [^] # Re: Des sous-fichiers

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pris en flag de méconnaissance à raconter des conneries.

              Le système de fichier permet les liens symboliques depuis NTFS (donc, depuis au moins Windows NT, soit 1993.

              La preuve : l'outil fsutil http://www.zebulon.fr/dossiers/69-6-fsutil-hardlink.html

              C'est juste que ce n'est pas une techno mis en avant par MS.

              D'ailleurs, si tu lis http://en.wikipedia.org/wiki/NTFS_symbolic_link tu verras que les liens symboliques de NTFS sont supérieurs à ceux disponible sous Linux, par:

              - La possibilité de faire des liens softs sur des répertoires (très très pratique)
              - La possibilité d'accéder à des chemins réseaux SMB.
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 8.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Des sous-fichiers

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  1) j'ai merdouillé, désolé. Je voulais parler de faire un lien Hard sur un répertoires.

                  2) Je vois déjà plusieurs différences, un mount doit être autorisé par l'administrateur. De plus, il établi forcément une connexion avec la ressource réseau. Ici, c'est juste un lien qui est actif que quand on s'en sert. Avoir 4200 liens n'encombre pas ton fstab.

                  alors, oui, fuse peut faire ce genre de truc, mais c'est beaucoup plus élégant et performant quand c'est inscrit dans les gènes du système de fichiers.
                  • [^] # Re: Des sous-fichiers

                    Posté par . Évalué à 4.

                    faire un lien Hard sur un répertoires.
                    Linux le fait depuis un bail, depuis les unix en fait. Ça dépend simplement du système de fichier employé, et va savoir pourquoi un grand nombre de file system ne le permettent pas pour de basses raisons de récursivité.
                    NTFS propose les Junction point à cet effet.
                    sous linux

                    mount --rbind olddir newdir

                    ou

                    mount --bind olddir newdir

                    selon ce que tu veux faire :D

                    2) Je vois déjà plusieurs différences, un mount doit être autorisé par l'administrateur.
                    Sous vista c'est même le pour créer un lien symbolique.
                    sinon
                    man sudo.

                    alors, oui, fuse peut faire ce genre de truc, mais c'est beaucoup plus élégant et performant quand c'est inscrit dans les gènes du système de fichiers.

                    En fait je ne vois pas en quoi l'implémentation des links dans ntfs est plus performante? Elle stocke les mots de passes smb et fait les montage toute seule?

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Des sous-fichiers

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      >> un grand nombre de file system ne le permettent pas
                      J'étais rester sur cette idée. En tout cas, NTFS le permet. C'était le sujet à la base.

                      >>> Sous vista c'est même pour créer un lien symbolique qu'il faut être administrateur

                      Microsoft ne le cache pas. Le lien symbolique à la Unix est qu'une fonction de compatibilité pour faciliter les migrations unix=>windows. Ca n'a pas l'air d'être une techno qu'ils veulent voir utiliser par monsieur toutlemonde. Pourquoi ? j'en sais rien, et je m'en fous :-)

                      Après, j'imagine qu'il doit y avoir une stratégie de sécurité qui doit pouvoir être possible de mettre en place.

                      >> je ne vois pas en quoi l'implémentation des links dans ntfs est plus performante

                      Allez, je vais te faire plaisir. Je ne suis pas un expert Windows, donc, je laisse la main.

                      >> Elle stocke les mots de passes smb et fait les montage toute seule

                      SMB a son propre système de "token", c'est ça qui sera utilisé. Il n'y a pas de phase de montage ou de démontage au sens unix du terme.
                      • [^] # Re: Des sous-fichiers

                        Posté par . Évalué à 3.

                        J'étais rester sur cette idée. En tout cas, NTFS le permet. C'était le sujet à la base.
                        Ce n'est pas ce que j'ai lu, ntfs a les junction, ce qui n'est pas la même chose, même si en apparence, ça y ressemble.
                        Les liens symbolique sont venu avec windows 2000 (ou ntfs 5.0 si tu veux la version qui le permet)
                        Pour ce que tu appelles hard-link :

                        Windows "junctions" or directory reparse points, while some (such as the Winbolic site) may call them "hard links" or even hard-link-like, are not hard links, because: you can create a Windows symlink to a non-existent folder; you can break a symlink by renaming a symlink's target folder; and you can "fix" a symlink by creating a folder having the name targeted by a symlink. In other words, these links are clearly path-based, and not dependent on disk address or anything on that level. This actually is evident in that the symlinks work across partition boundaries, unlike hard links.



                        SMB a son propre système de "token", c'est ça qui sera utilisé. Il n'y a pas de phase de montage ou de démontage au sens unix du terme.

                        ??? Il devine tout seul les mots de passe???
                        ou tu voudrais que lorsqu'on accède à une ressource distante 'non montée' le l'usage du lien active la ressource.
                        Eh bien ça le fait déjà
                        fait sur une autre machine
                        $>ln -s ~boulet/tmp plop
                        fait sur ma machine actuelle
                        $>ls plop
                        ...
                        $>df
                        netapp-l:/vol/linusers/boulet
                        et Oh surprise je vois dans la liste de mount le répertoire du boulet. (oui nos compte utilisateur sont montés séparément)

                        J'ai pas eu à taper de mot de passe, pas de commande mount

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Des sous-fichiers

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      >> Les liens vers hardlink ne sont pas interdit par la spécification de ln. Cependant, linux l'interdit c'est vrai.

                      C'est exactement mon propos. Sur ce point particulier Windows > Linux.

                      Ce que je retiens du débat, c'est que les 2 OS peuvent faire la même chose.

                      C'est déjà un message qui me va mieux que "MSWind$ puxor, il n'y a que les .lnk"

                      PS: Merci pour ces info,
              • [^] # Re: Des sous-fichiers

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est juste que ce n'est pas une techno mis en avant par MS.
                Oui, et on continue d'avoir des .lnk plutôt que de vrais liens! C'est tellement mis en retrait qu'il faut télécharger un utilitaire de win2003 serveur pour autoriser les simples utilisateurs sous vista de faire des liens symbolique...


                - La possibilité de faire des liens softs sur des répertoires (très très pratique)

                Heu ln -s ~/bin_d/ ~/bin ?
                ou alors j'ai pas compris ce que tu voulais dire


                - La possibilité d'accéder à des chemins réseaux SMB.

                ln -s /mnt/Gon/Jan/regles.odt ~/distant/Jan/

                Je ne vois pas ce qu'ils ont de plus.
                Et je peux même, sous unix/Linux faire un lien symbolique sur vers un montage ssh.

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Des sous-fichiers

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Qu'importe,

                  Les liens sont possible sous windows. Tanguy Ortolo< FUD. Point.

                  J'ai merdouillé pour les liens sur les répertoires (cf au dessus) Basta

                  Ne me forcez pas à défendre Microsoft Vista. pitié.

                  >> il faut télécharger un utilitaire de win2003 serveur
                  Et il faut télécharger un utilitaire (et reconfigurer son fstab ) pour avoir les ACL sur une partoche. ==> Egalité. <==

                  La réalité, c'est que l'OS a de moins en moins d'importance, et qu'il n'existe presque plus de technologies de système d'exploitation exclusives pour un usage classique de madame Michu ou même pour une utilisation serveur classique.
                  • [^] # Re: Des sous-fichiers

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    De toute façon l'utilisateur basique il s'en fout complètement, il ne comprend rien et ne fait pas la différence entre un lien et un raccourci, d'ailleurs il ne fait pas la différence entre le raccourci et le dossier lui même.

                    Quant à la différence dossiers et répertoires, pour l'utilisateur basique c'est la même chose, sous windows il voit juste que c'est jaune, en forme de dossiers ...
                  • [^] # Re: Des sous-fichiers

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Les liens sont possible sous windows. Tanguy Ortolo< FUD. Point.

                    Alors là, relis-moi. Mon argument, c'est que c'est avec Windows qu'a été introduit le terme de « dossier », qui était plus adapté que le terme « répertoire » parce que les liens n'étaient pas pris en charge.

                    Ils ont été rajoutés après, je sais, ce qui fait que le terme de « dossier » ne correspond plus à la réalité.
                  • [^] # Re: Des sous-fichiers

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Et il faut télécharger un utilitaire (et reconfigurer son fstab ) pour avoir les ACL sur une partoche. ==> Egalité. <==
                    ?????

                    Il faut juste bien choisir sa distribution et avoir bien monté les FS pour pouvoir les utiliser ....
              • [^] # Re: Des sous-fichiers

                Posté par . Évalué à 1.

                depuis W2K si j'en crois le doc de Junction de Mark Russinovich
                http://technet.microsoft.com/en-us/sysinternals/bb896768.asp(...)
                voir aussi http://support.microsoft.com/?kbid=205524
                • [^] # Re: Des sous-fichiers

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bonjour,

                  comme je le précisais, je m'étais arrêté à Win me.
                  J'ai essayé Win 2k, pendant 2 heures le temps de voir qu'il me bouffait un max de ram, qu'il lui fallait 10Go de disque dur pour arrête de me casser les pieds (et que le système en prenait facilement 3Go).

                  J'ai été utilisateur macOS de la version 6 à la version 9, et quand on se rend compte (en tant qu'utilisateur) que Win Me ne gère pas les liens proprement (oui, ça apparaît clairement comme une limitation) on sent la différence.

                  Certes, Win 2k gère les liens symbolique, mais pour les créer c'est convivial? de toute façon ça consomme trop de ressources avant même d'avoir lancé un logiciel.

                  Je suis vite fait passé à Linux Debian, avec un double boot (Win Me) pendant 2 ans, jusqu'au jour ou Win me à donné un grand coup de pied dans les partitions et tout foutu en l'air, depuis je ne conserve que Linux Debian.

                  On peut en résumer que Windows aura toujours du retard, plus de 15 ans minimum si on ne considère que le système de fichier, et qu'il faut, pour y pallier, sortir l'artillerie lourde.

                  Cela fait 10 ans que j'ai la même machine, j'ai un peu boosté la ram en la passant à 1Go il y a 5 ans au lieu des 512Mo. J'immagine très clairement que ce que je fais avec n'aurait pas été possible avec Windows, et pourtant au début je n'étais qu'utilisateur.

                  En 2 ans, j'ai eu 2 importantes pertes de fichiers (heureusement j'avais des sauvegardes) en étant sous Windows.
                  En 10 ans sous Linux, j'ai eu seulement un panne de disque dur, jamais de pertes de fichiers parce que l'OS avait éternué.

                  Faites ce que vous voulez, vous êtes libre de choisir la voie la plus tordue et pénible, moi je préfère Linux Debian, ça s'installe plus rapidement et facilement et c'est fiable.

                  A bientôt
                  Grégoire

                  PS : quand je pense qu'il a fallu que les gens sous Windows attendent le NTFS pour avoir une gestion correct des droits sur les fichiers.... lamentable.
  • # Souvenirs

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'adore ce genre de journal. Ça me rappelle de biens bons souvenirs de collège, lycée ou IUT où les personnes soit disant compétentes étaient en fait assez peu au fait de la réalité et semblaient n'avoir eu qu'une formation théorique ou un semblant de vieux livres pour préparer leurs dires...

    Le mieux je crois que c'est en Licence Pro spécialisée en VOIP où un prof nous soutenait que l'écoute des communications était devenue quasi impossible (ou du moins grandement complexifiée) lorsqu'on était en VOIP (SIP&RTP en l'occurence, il ne parlait pas de SRTP qu'il ne connaissait même pas à ce moment).

    En gros, les pinces crocodiles c'était fini.

    On a beaucoup rit lorsque dans une maquette toute bête, on a repassé la conversation qu'il avait eu avec un collègue à lui venu le soutenir avec seulement un wireshark et un quicktime (la lecture n'était, je crois, pas encore intégrée à wireshark). Les pinces crocodiles étaient devenues un simple hub...

    Ensuite ils ont avoué avoir 15 jours d'avance sur le programme qu'ils nous proposaient (première année de la licence oblige)... Cela expliquait bien le problème.
    • [^] # Re: Souvenirs

      Posté par . Évalué à 4.

      Cela m'étonne moyennement. Mais ce genre de personne peut aussi faire venir un professionnel pour faire une conférence d'une heure ou 2.

      C'est la même chose pour la documentaliste.

      Cela me fait penser que je rêve depuis longtemps d'une émission "Il était une fois... internet" avec les petits personnages en paquet IP. Il y aurait beaucoup de chose à expliquer.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Souvenirs

        Posté par . Évalué à 3.

        Toi tu veux mettre Alice et Bob au chomage !
      • [^] # Re: Souvenirs

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais ce genre de personne peut aussi faire venir un professionnel pour faire une conférence d'une heure ou 2.

        sauf que faire venir une personne exterieure au service, en general c'est payant
        pour cela il faut des moyens financiers

        helas le systeme educatif est parfois un peu à la ramasse coté finance
        • [^] # Re: Souvenirs

          Posté par . Évalué à 2.

          Il y a aucune personne d'un LUG qui aurait les compétences pour faire une conférence gratuitement sur le sujet ?

          Cela m'étonnerait beaucoup.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # au sujet de ton choix 1 ou 2

    Posté par . Évalué à 1.

    je t'invite a lire un article expliquant ton probleme

    http://www.volle.com/opinion/coeur.htm

    ici ta documentaliste ne fait pas partie du fameux groupe animateur, le problème sera identique avec des prestataires exterieur, l'appartenance ou pas a ce groupe


    je cite :

    Indiquons un ordre de grandeur : la part des animateurs dans la population active me semble être de l'ordre de 10 à 20 % . Cette élite est donc à la fois minoritaire et relativement nombreuse. Je voudrais esquisser ici son portrait.
  • # Pas applicable...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ta seconde solution n'est tout simplement pas applicable, car cela fait plusieurs années successives que l'Education Nationale fait l'objet de plans sociaux massifs, alors tu imagines, embaucher...

    Il y aurait bien les départements/régions (pour les collèges ou les lycées) qui par exemple ont déjà financé la mise en place de "techniciens itinérants" (les STIL en PACA par exemple), mais le roitelet au fils sous-diplômé mais à l'ambition hypertrophiée se charge de couper les vivres desdites collectivités territoriales afin qu'elles ne puissent plus réaliser ce genre d'affronts, en tentant de préserver une QoS acceptable dans l'école publique.

    Il ne reste donc que les profs/documentalistes & co, et là, c'est très variable puisque depuis toujours c'est quasiment autoformation à gogo. Le meilleur cotoie donc le pire.

    Pour essayer de faire évoluer ton spécimen, essaie de trouver des profs qui pourront peut-être être plus écoutés et entendus qu'un simple élève comme toi (oui, certains êtres humains pensent qu'ils n'ont rien à apprendre de plus jeunes qu'eux, c'est idiot mais c'est ainsi...). Tu peux taper dans les profs de "tertiaire" genre STG ou scientifiques (maths, sciences physiques) qui souvent ont quand même une utilisation plus poussée et depuis plus longtemps que les profs d'autres filières (enfin, gaffe, parce que dans ces disciplines aussi, parfois, ça fait peur).
  • # Foutaises !

    Posté par . Évalué à 1.

    Ce ne sont pas des chinois mais des pigeons qui effectuent les recherches : http://www.google.com/technology/pigeonrank.html
  • # la base

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    si tu veux quelques éléments complémentaires, tu en trouveras sur
    http://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibreInternet/Fr notamment la netiquette qui devrait être un point de passage obligé plutôt que des licences cryptiques.

    et si un jour tu as besoin de méthodo
    http://faq.tuxfamily.org/MethodoProject/Fr

    (bon attention, humour pourrite inside, cela reste Internet :D).

    Et si tu veux vraiment l'occuper quelques temps, tu peux lui recommander PMB_(logiciel) (libre) pour la gestion de bibliothèque et Cat%C3%A9gorie:SIGB (qui mélange libre et non libre...).
  • # pas de la désinformation

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce n'est pas de la désinformation, c'est de la malinformation.

    Mais s'il n'y avait que l'informatique... Combien de professeurs racontent des bêtises par manque de compétences et d'intelligence.

    Il n'y a pas de solution générale. En général, les bons élèves ne deviennent pas professeurs quand ils entrent dans le monde du travail, en tous cas en France. C'est tellement dur et mal payé, autant faire autre chose si on peut.

    La solution pour un élève (toi par exemple), c'est d'essayer d'avoir de bons professeurs, en cherchant la bonne classe ou le bon lycée qui va bien.
    • [^] # Re: pas de la désinformation

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ton commentaire est effrayant. Il laisse entendre que les professeurs seraient finalement des rebuts, ou des profs à défauts d'autre chose.

      Il est également très étriqué. Il y a des profs (pas tous, je te l'accorde) qui ont choisi ce métier, parce qu'ils ont d'autres valeurs que simplement regarder le nombre de k€ en bas d'un papelard à la fin du mois.

      Qui ont d'autres valeurs que de simplement abattre des dossiers/traiter des cas/faire rentrer des honoraires/faire monter le chiffre d'affaires/couillonner du consommateur. Tu sais, des trucs anciens ou plus récents, par exemple transmettre des connaissances, faire progresser, aider à développer des compétences, aider à accéder à l'autonomie etc.

      Put1 de société de merde, n'y a t-il décidément plus que le pognon comme valeur ?

      C'est sûr je n'aurai jamais ma rolex à 50 balais, j'ai raté ma vie pour certains. Mais dans le miroir, le matin, quel bonheur...
      • [^] # Re: pas de la désinformation

        Posté par . Évalué à 9.

        non, le commentaire laisse entendre que le boulot de prof est dur et sous paye, et par extension qu'un bon prof potentiel peut trouver un boulot interessant qui lui permette de se regarder dans la glace le matin avec autant de bonheur que s'il etait prof tout en ayant du beurre dans les nepinards.
      • [^] # Re: pas de la désinformation

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je pense qu'il ne faudrait pas tomber dans le corporatisme, qui me semble être très développé dans l'éducation nationale, en défendant tout et n'importe quoi.

        Il y a des profs qui le sont devenus par passion, par envie, c'est évident. Il y a également des profs qui le sont devenus à défaut d'autre chose ou pour les vacances.

        On peut trouver mes propos honteux, s'indigner, il n'en reste pas moins que je suis convaincu de la justesse de ceux-ci, juste par expérience (pas expérience d'élève, mais de parent)

        On pourrait débattre de pourquoi on en est arrivé là. Il me semble quand même qu'on est loin de l'époque où l'enseignant avait fait des études longues quand l'immense majorité de la population n'en faisait pas et que le diplôme avait une vraie valeur (valeur donnée par la rareté) alors qu'aujourd'hui un étudiant avec une licence peut s'inscrire à un concours (on notera que les sportifs de haut niveau et parents de plus de 3 enfants sont dispensés de diplômes pour le CAPES externe !) or une licence ça reste quand même un diplôme "commun" (grosso modo 150 000 diplôme de licence par an).

        Est-ce qu'il n'y a plus que le pognon dans la société, je ne sais pas. Ce que je sais c'est qu'il en faut (se loger, se nourrir, se divertir, ...) et que la société actuelle en fait un critère d'importance et c'est un moyen d'attirer les "meilleurs" éléments dans une entreprise, l'État "devant" se contenter de ce qui reste (oui c'est abrupt comme vision)

        Ceci dit, les profs ne sont pas les seuls responsables, je ne suis pas certain que l'État (comprendre les responsables politiques qui ont en charge le dossier) se donne tous les moyens pour assurer une éducation digne de ce nom à tous, tous les moyens pour s'assurer de l'adéquation de enseignants par rapport aux exigences, etc. Je pense également que les syndicat d'enseignants ont une part de responsabilité.

        Au final, je pense que l'informatique est un des rares domaines de l'école où on peut trouver des élèves plus compétents que des enseignants ce qui me paraît le coeur du problème.
        • [^] # Re: pas de la désinformation

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          "Au final, je pense que l'informatique est un des rares domaines de l'école où on peut trouver des élèves plus compétents que des enseignants ce qui me paraît le coeur du problème."


          Bien sur que non ... Si un élève passionné d'histoire va en parlé à un prof de sport ...
          Il y a de grande chance qu'il soit plus cultivé que le prof en question ...

          Il n'y a pas de prof en informatique, il n'y a pas ou depuis très peu de CAPES en informatique.
          Ceux qui l'enseigne ne sont que des utilisateurs plus ou moins évolué ...
          mais en aucun cas des personnes qui ont été formé à l'enseigner ...

          Ensuite, il faut se dire une chose, quand on est étudiant, et encore plus élève, on se croit toujours supérieur au prof parce que sur tel ou tel point, on l'a mouché ...
          La réalité en est souvent tout autre ... L'importance d'un point de détail n'est pas souvent révélatif d'un niveau de connaissance global.

          Il y a des mauvais profs, comme dans tous métiers, il y a des gens qui se rendent compte un peu tard que le métier qu'il pratique n'est pas celui qu'il croyait ... Mais bon, un niveau licence (plus ou moins facile d'accès) mais par contre un concours TRES sélectif, cela fait quand même un vrai tri dans les postulants
      • [^] # Re: pas de la désinformation

        Posté par . Évalué à 5.

        Laisse-moi deviner .. T'es prof ?

        Alors si c'est le cas, et au risque de te décevoir, il faudrait descendre de ton nuage et regarder la profession en face ... Des profs c'est comme partout ailleurs : yen a des bons, yen a des mauvais. J'ai eu la chance d'en avoir des bons dans tous mon parcours, sauf en 6e 5e (prof d'anglais et de sciences naturelles ), en 4e 3e (Prof d'allemend), en 1ere-terminale (prof de maths très doué en maths mais qui n'avais pas sa place - et je soupconne pas l'envie - d'enseigner les maths à ce niveau).

        J'en connais qui ont eu moins de chance. Le problème : je n'ai pas vu le programme de maths en 1ere et Terminale, j'ai accumulé des lacunes qui m'ont empêché de continuer mes études comme je l'aurais voulu.

        Alors ne te sens pas offusqué si on te dit qu'il y a de mauvais profs, c'est comme ailleurs.
        • [^] # Re: pas de la désinformation

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Moi prof ? Pas besoin de deviner, une simple lecture de mes posts te renseignera, je ne me cache pas, mais pour t'éviter de perdre du temps oui.

          Est-ce que j'ai écrit quelque part que tous les profs sont bien ? Non, j'ai même laissé entendre que tous les profs ne partagent pas les "valeurs" auxquelles je fais référence...

          Tu veux que j'écrive que comme partout, dans tous les domaines, il y a des bons et des mauvais profs ? C'est tellement évident !

          On est sur linuxfr ici, pas sur 01net, je croyais la précision était inutile, mais ton post me permet finalement de clarifier les choses.
      • [^] # Re: pas de la désinformation

        Posté par . Évalué à 1.

        Ton commentaire est effrayant. Il laisse entendre que les professeurs seraient finalement des rebuts, ou des profs à défauts d'autre chose.

        Depuis le collège, je voulais être enseignant. Plutôt que la fac, j'ai choisi de viser l'ENS (et donc l'aggreg') via une classe prépa. Un matin de juillet 2006, juste après les oraux des concours, alors que je classais mes choix d'écoles, j'entends à la radio :
        8700 postes supprimés en 2007 dans l'éducation nationale. Le gouvernement va donner la priorité à la sécurité et à la justice.

        Ce fut la goute d'eau qui fait déborder le vase. Je n'avais pas envie de travailler pour un patron (le gouvernement) qui considère que je suis un poids qu'il faut éliminer et que ma mission n'est pas importante. J'ai donc refusé l'ENS (où j'étais admis) pour aller dans une école d'ingé "classique" qui m'a offert des débouchées bien plus stimulantes où on est respecté, tout en respectant mon éthique personnelle.

        Je ne suis pas le seul de ma promotion a avoir fait ce choix pragmatiste, mais on parle ici d'un investissement (les études supérieures c'est du temps et de l'argent). Même si tu ne veux pas quitter ta région natale, est-ce une raison pour acheter une maison située au milieu du plan du futur aéroport ?
    • [^] # Re: pas de la désinformation

      Posté par . Évalué à 2.

      manque de compétences et d'intelligence

      On a tous eu des profs qui sortent de l'espace, mais il ne faut pas généraliser : après tout le CAPES et l'agrégation ne sont pas à la portée du premier abruti venu.
    • [^] # Re: pas de la désinformation

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Combien de professeurs racontent des bêtises par manque de compétences et d'intelligence.

      Parce que toi tu ne racontes jamais de conneries ? Tu as lu un truc, tu le ressors dans une discussion et tu te rends compte plus tard qu'en fait c'était une connerie (voire pire, si on ne te le fait jamais remarquer ou si tu ne t'en aperçois pas). Non, dans le cas présenté il y a un problème de compétence par manque de formation, mais je ne pense pas que l'on puisse se permettre de parler de manque d'intelligence. En revanche, c'est clair que la bonne dame devrait apprendre à se remettre en question. Quand on te met le nez sur ta merde et que tu es trop fier pour le voir, il y a comme un problème.
  • # Souvenirs, souvenirs ....

    Posté par . Évalué à 5.

    Hehe, bon courage si tu entre en guerre avec tes documentalistes!

    Règle numéro 1, comme au boulot plus tard, tu verra:
    Le patron/documentaliste/prof a toujours raison, même quand il a tord.

    J'en ai perdu de l'energie en ouvrant ma gueule comme toi à l'époque! J'ai quitté le lycée en 98 et je vois que rien n'a changé ! :)

    J'ai souvenir d'un cours d'informatique en techno à l'époque ou le prof nous expliquait que les processeurs Pentium étaient inutilisables à cause de leur bug et que Windows 95 qui venait de sortir était une révolution... Sans parler de son "histoire de l'informatique" se limitant à l'histoire des compatibles IBM PC...
  • # Anecdote...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Au lycée la documentaliste est venue me faire chier un jour que je voulais juste imprimer un pauvre document pour un cours... Il n'y avait plus d'ordis de libres donc j'ai demandé à un ami s'il pouvait me laisser imprimer un truc...
    Elle arrive et me dit : "L'un de vous 2 n'est pas sur sa session !!!" (logique, avec une session ouverte pour 2 personnes...)
    Alors je lui explique que je dois juste imprimer un fichier... Et là elle commence à argumenter que l'outil informatique est quelque chose qui appartient à l'état, que c'est pas à moi de décider si je peux le prêter, que je prête pas ma carte bancaire, que c'est pareil, etc etc...
    Bref, un discours incohérent dont je vous ai épargné les détails...
    Au final, je me suis fait dégager, j'ai bien gueulé, j'ai bien perdu mon temps aussi...

    Tout ça pour dire, qu'il y a des cons un peu partout et qui pensent mieux s'y connaitre alors que c'est pas toujours le cas... Malheureusement...

    (Anecdote liée à la même personne, quelques mois plus tard, j'ai aussi récupéré son mot de passe par une erreur très bête de l'admin réseau qui avait laissé un fichier sensible en partage sur sa machine... Bien sûr, j'ai signalé à l'admin la liste des comptes compromis et j'ai pas utilisé ce mot de passe, mais son mot de passe n'était pas très sécurisé de mémoire :)).
  • # Major Jean-Pierre et son petit pot de margarine

    Posté par . Évalué à 9.

    Ca me rappelle une très vieille histoire (1995/1996).
    J'avais monté une association Internet & Logiciel Libre dans mon patelin (~3.000 habitants) à l'époque où j'y habitais encore. Devant le peu de locaux, on avait décidé de faire "commun-commun" avec l'école (ils avaient une salle machine avec des vieux PC 486 ...)

    Première réunion avec l'état major de l'école et la venu d'un « expert informatique envoyé par l'éducation nationale » (je crois que c'était l'académie ou le rectorat qui l'avait envoyé).

    On parle de Linux et tout le tralala et d'un coup, nous avons eu le droit à un déversage de connerie sur connerie :
    - "Linux c'est pas sérieux"
    - "Linux c'est pas stable"
    - "Linux ne gère pas bien le réseau"
    - "Linux est plus lourd que Windows"
    - "Linux c'est pour les pirates informatiques ou les terroristes" (!!!)

    C'est à ce moment là que j'ai fini de croire qu'il y avait des gens compétents dans l'état major "informatique" de l'éducation nationale ...
  • # L'enseignement des TIC c'est pour qui ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Au vu de ce que tu décris on a l'impression que ta documentaliste a trouver quelques infos vite fais sur internet, et en a fait un compte rendu mal fait, Cependant plusieurs chose ne sont pas des conneries.

    -Elle préfère Bing a Google, oui c'est une question de gout apres tout, comme on dit les gout et les couleurs...
    -Attention aux sites qui ont de la pub, c'est vrai, c'est même un des problèmes de la presse que de ne pas froisser un gros annonceurs.
    -Attention a Wikipedia, pareil vérifier deux fois devrait être un reflexe de base ;)

    Ce qui m'ammene a une question quel prof devrait se charger de l'enseignement des TIC ?

    Les profs geeks ?

    -Le prof de Math ? apres tout un Algo c'est juste une formule mathématique et de mon temps on devait savoir programmer une calculatrice pour résoudre le problème poser au Bac. pour autant, savoir écrire quelques lignes de code, et avoir des bases d'algo est-ce vraiement ce dont un futur Avocat a besoin ?

    -Le prof de Physique, apres tout, pour plein de problème interfacer un senseur sur un P.C. est interessant, et puis ca permet de parler des telecomes a l'occasion d'un peu d'optique, même problème, savoir qu'un signal se propage plus vite dans une fibre optique que dans un fil de cuivre, ou importer les datas d'un thermometre dans Excell quel interet pour l'homme de la rue ?

    Les profs de lettres ?

    -Le Prof d'histoire, on y pense pas forcément mais c'est quelqu'un qui a l'habitude d'avoir beaucoup de document sous la main, et d'en faire une synthese un peu le problème de la recherche sur google/wikipedia, par contre beaucoup d'historien sont plus interessé par un parchemin que par un ordinateur, et risque donc de dire des conneries.
    -même problème pour un prof de Français.

    Les profs Marginaux ?
    -le prof de dessin dans le cadre d'un cours d'éducation a l'image, apres tout si chaque lycéenne aprenait a se retirer son acnée et ses kilos en trop (ou pas) sur photoshop, ça réduirait peut être le complexe de la photo comparée au manequin.
    -Le prof de techno, pourquoi pas il peut toucher tous ces aspect, sauf que les généralistes nous diront qu'il ne veulent pas se salir les mains chez les ouvrier.

    Bref je ne vois pas qui serait le plus adapté pour s'occuper des l'enseignement des TIC...
    • [^] # Re: L'enseignement des TIC c'est pour qui ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Note : le documentaliste en lycée / collège *est* un prof, qui passe le capes comme un autre.

      Celui là ne connait pas grand chose à Internet, ce n'est pas le premier. On a des prof de lettre qui considèrent encore que le policier n'est pas de la littérature, des profs d'histoire qui sont restés à la guerre froide, etc. Des gens "pas à jour" il y en a dans toutes les disciplines.
      Quand on leur demande d'enseigner des choses annexes et non prévues dans leur formation ou dans leur culture de départ, forcément, ça coince encore plus souvent.


      Mais clairement, pour parler d'Internet, de recherche et de découverte web, le prof documentaliste est à priori le meilleur choix, de très très loin. Jusque là i ln'y a aucun problème.
  • # Microsoft, le Fox News de l'informatique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Y a eu récemment des mesures sur les fausses idées des gens aux États-Unis, en corrélation avec leurs sources d'information. Fox News apparaît comme le "grand menteur" de la liste (mon jugement).

    Par exemple :
    [http://www.iwalt.com/static/images/blogpics/misperceptions.gif]

    J'ai avant tout l'impression qu'utiliser un environnement Microsoft à longueur de temps implique de perdre les repères "fixes" de l'informatique : notions de fichiers, de processus, d'interface réseau, etc.

    Sous prétexte de fournir un environnement simple, Microsoft devient le Fox News de l'informatique. Bien sûr, il y a certainement des justifications logiques aux choix d'interfaces et d'explications que fait Microsoft mais ils sont profondément enfouis et ne permettent pas à celui qui cherche à comprendre de comprendre. Surtout sans acheter la documentation à prix d'or.
    Un exemple : quand on coche "imprimer dans un fichier" sous Windows, le système propose d'enregistrer le fichier avec l'extension .prn, pourquoi pas simplement .ps ?
    • [^] # Re: Microsoft, le Fox News de l'informatique

      Posté par . Évalué à 5.

      Un exemple : quand on coche «imprimer dans un fichier» sous Windows, le système propose d'enregistrer le fichier avec l'extension .prn, pourquoi pas simplement .ps ?

      peut être parce que ce n'est pas forcément un fichier au format postscript? en tout cas à chaque fois que j'ai essayé le fichier n'était pas postscript.
    • [^] # Re: Microsoft, le Fox News de l'informatique

      Posté par . Évalué à 5.

      Un exemple : quand on coche "imprimer dans un fichier" sous Windows, le système propose d'enregistrer le fichier avec l'extension .prn, pourquoi pas simplement .ps ?

      Probablement parce que le PostScript est un peu trop estampillé « Adobe » au goût de Microsoft.
      • [^] # Re: Microsoft, le Fox News de l'informatique

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, tout simplement parce que ce n'est pas toujours du postscript (c'est du code généré par le driver d'imprimante, ça peut être du pcl ou une cochonnerie binaire imbuvable).

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

  • # Mais d'où tu parles ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Tu essayes de renverser les rôles, là, c'est pas très fair-play pour ta documentaliste!

    Elle, elle s'est mis dans la tête que c'est elle qui sait et qui est compétente pour enseigner. Là, tu lui prouves le contraire. Tu vas presque contre sa logique. Moi, ça m'étonne à peine qu'elle refuse de t'écouter.

    Après, d'accord, il y a Borné et borné, là tu as touché une Bornée. Mais personnellement, au lycée, j'avais plus ou moins abandonné l'idée d'essayer de faire revenir les profs sur leurs erreurs.
    • [^] # Re: Mais d'où tu parles ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Et je pense que je ferais comme toi.
      Je ne peux pas parler à un mur à longueur de temps.
      J'hésite à faire un gros dossier de plusieurs pages que je lui donnerais à lire … ou vraiment laisser tomber.
      • [^] # Re: Mais d'où tu parles ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pourquoi ne pas essayer de s'appuyer sur des associations type APRIL ou AFUL qui ont des groupes de travail sur l'éducation ?

        Il me semble que ça peut rentrer dans le cadre de leurs activités et une "réponse" de la part d'une association peut avoir plus de poids et d'impact (ou crisper plus la documentaliste mais au point où ça a l'air d'en être ...)
        • [^] # Re: Mais d'où tu parles ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Ou tu utilises ses repères pour lui montrer qu'elle a tort. Si elle refuse de raisonner et ne croit qu'en la bible, montre lui un passage de sa bible où il est dit le contraire de ce qu'elle raconte. Genre une circulaire ministérielle où le vocabulaire employé n'est pas le même, enfin un document d'une autorité administrative quelconque qui a crédit pour elle et qui raisonne autrement qu'elle.
      • [^] # Re: Mais d'où tu parles ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Perso je dirais : ne lache pas l'affaire.
        C'est une documentaliste, pas une prof, elle n'a donc pas d'autorité ni de moyen de pression efficace contre toi. Donc continue à lui démontrer qu'elle à tord, tu ne risques rien.

        Je dis ca parce que plus tard, quand tu rencontreras la meme situation avec ton supérieur hiérarchique, tu finiras par t'écraser en disant "ok d'accord c'est vous qui avez raison j'ai tord", en vertu de la règle numéro 1 (Regle 1 : le chef a toujours raison ; Règle 2 : lorsque le chef à tord, la règle 1 entre en vigueur pour que le chef ait quand meme raison). Et le fait de devoir s'ecraser et dire qu'on a tord simplement parce que si on continue à lui démontrer son ignorance il risque de se véxer, c'est très frustrant.

        Tu n'as pas ces problèmes, tu n'as donc aucune raison d'accepter cette frustration. Tu peux donc continuer à lui prouver par A+B qu'elle à tord. Qui sait ? Peut être finira-t-elle par comprendre. Et si jamais tu réussis à lui faire comprendre, tu éviteras à des générations d'élèves d'avoir le meme problème avec elle (ou pire, d'apprendre et de croire des inepties).
  • # sources :)

    Posté par . Évalué à 3.

    Vue que c'est elle qui donne cours et toi qui le recoit , et qu'en plus elle est documentaliste,le plus simple , demande lui les sources de ses affirmations (bibliographie, médiagraphie etc ... ) . Je suis curieux de savoir d'ou elle tire ces méconnaissainces :)

    On va bien rire :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.