Journal omar'ch m'a tuer

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
11
27
fév.
2013

salut 'nal !

je prends le temps ce jour de t'écrire car j'observe depuis quelque temps des comportements qui ont tendance à m'enquiquiner !

Je m'explique : les archlinux fanboys commencent à me gonfler sévère.

Bon je sais que je viens de perdre environ 70% des arch-fanboys donc je vais m'adresser aux autres :). Je partage votre enthousiasme concernant Archlinux, j'en suis un utilisateur depuis fort, fort longtemps, mais s'il vous plaît, laissez les autres avoir leur propre avis sur cette distribution !
Non, Archlinux ne convient pas à tous le monde.
Non, Archlinux n'est pas l'alpha et l'oméga des distributions.

Alors j'aimerais que les fanboys fasse montre de plus de tolérance envers les avis divergents et évitons les litanies de ce genre en commentaires à l'avenir.

Merci de m'avoir lu … vous pouvez troller !

  • # Une distribution pour les gouverner tous…

    Posté par . Évalué à 10.

    Non, Archlinux ne convient pas à tous le monde.
    Non, Archlinux n'est pas l'alpha et l'oméga des distributions.

    Bien entendu, puisque la place est déjà prise par Debian.

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Sujet à Troll ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'utilise également Archlinux depuis quelques années, et je crois que ce sujet n'est que trollesque.

    En effet, avoir choisi Archlinux signifie en avoir compris la philosophie, et ainsi d'en avoir compris ses spécificités. Comme toute distribution, elle peut convenir à un certain type d'utilisateur, mais je crois que ceux qui se lancent éperdument dans ce genre de trolls n'ont pas encore totalement compris toutes les idées sous-jacentes de la liberté de choix.

    Bref, je te plusssoie fortement !

    • [^] # Re: Sujet à Troll ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En effet, avoir choisi Archlinux signifie en avoir compris la philosophie, et ainsi d'en avoir compris ses spécificités.

      Je ne suis pas d'accord, la philosophie permet peut-être de mieux comprendre la communauté et la distribution, mais le fait de l'avoir choisi n'implique pas que l'on s'intéresses à sa philosophie.

      À moins que ce ne soit qu'un troll de plus que je piétine avec véhémence.

      • [^] # Re: Sujet à Troll ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour certains, ça fait office de choix. Il ne fait aucun doute que ce seront les personnes expérimentées dans l'univers des distros GNU/Linux qui iront s'intéresser à ça en premier.

        Love, bépo.

        • [^] # Re: Sujet à Troll ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ça je veux bien, et il ne me semble pas avoir dit l'inverse. Mais le commentaire auquel je répond affirme que la distribution n'est choisie que par des gens qui ont compris sa philosophie. Ce qui me semble être une aberration. Je peux très bien avoir choisi Archlinux parce que le rolling release me plait et ne pas connaitre le principe KISS.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 27/02/13 à 12:14.

            Mais le commentaire auquel je répond affirme que la distribution n'est choisie que par des gens qui ont compris sa philosophie. Ce qui me semble être une aberration. Je peux très bien avoir choisi Archlinux parce que le rolling release me plait et ne pas connaitre le principe KISS.

            D'accord, mais ça devrait l'être. La philosophie d'une distribution, ce n'est pas seulement des "détails" techniques (principe KISS pour Arch), mais avant tout elle définit la cible utilisateur (des utilisateurs compétents, qui auront un contrôle et une responsabilité complète sur le système).

            Un utilisateur désirant un système clé en main n'installera pas une LFS, et un utilisateur qui ne veut pas s'occuper de faire un tout petit peu de maintenance et migration de certaines briques système n'installera pas Arch. Ainsi, tu peux choisir Arch Linux uniquement parce que le rolling release te plait, mais tu feras pas forcément partie de la cible utilisateur (et donc aura fait un très mauvais choix).

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Le principe KISS, c'est Slackware et rien que Slackware. Le reste c'est de la littérature des man.

              Et je mange des Hobbits si je veux !

    • [^] # Re: Sujet à Troll ?

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 27/02/13 à 13:56.

      Lorsque tu débutes sur arch tu te sens trop puissant : oh mon dieu je fais tout de A à Z, je suis un r0xor !!! Je suis meilleur que les autres qui téléchargent une ISO et utilisent comme des idiots un truc "out-ze-box" sur lequel on maitrise rien !!! Moi je suis le maitre de mon système !!! Regarde je sais taper fdisk -l gros noob !!!

      Et 2 mois après ça pleure parce que systemd devient obligatoire et que l'equipe de dev leur dit que de toutes manières personne ne veut se taper le support de l'ancien système d'init.

      Mon niveau de troll est bon ?

      • [^] # Re: Sujet à Troll ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mon niveau de troll est bon ?

        pas mal j'avoue, tu peux rajouter des images d'ados boutonneux et des tableaux type "what arch linux think they are" "how mac users think arch linux users think windows user are" etc

      • [^] # Re: Sujet à Troll ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Lorsque tu débutes sur arch tu te sens trop puissant : oh mon dieu je fais tout de A à Z, je suis un r0xor !!!

        Et ils disent quoi les utilisateurs de Linux From Scratch ?

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Sujet à Troll ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Lorsque tu débutes sur arch tu te sens trop puissant : oh mon dieu je fais tout de A à Z, je suis un r0xor !!!

        Pour installer et configurer Arch en tant que newbie faut quand même savoir lire une procédure, une documentation, la comprendre assez pour pouvoir l'appliquer correctement. Ça permet de faire le tri entre un linuxien qui sait comment fonctionne un système de type Unix, voir un OS en général, et un linuxien qui veut un outil qui marche tout de suite et facilement, plus pour faire ce qu'il a à faire, parce que l'informatique ne l'intéresse pas plus que ça (mais qu'il est très intéressé par la licence), que forcément par paresse intellectuelle.

        J'ai la chance d'être assez vieux pour ne pas avoir eût ce dilemme quand j'ai découvert GNU/Linux, out-of-box ça n'existait pas :) Le chemin parcouru par GNU/Linux est immense.

        Mon niveau de troll est bon ?

        Pas mal. Je me suis senti forcé de répondre ;)

        Et bien sûr, même si j'ai testé Arch pour me faire une idée, j'utilise évidemment Debian qui est la meilleure distribution GNU/Linux de tous les temps.

        • [^] # Re: Sujet à Troll ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          plus pour faire ce qu'il a à faire, parce que l'informatique ne l'intéresse pas plus que ça

          L'informatique m'intéresse, c'est ma passion et accessoirement, mon métier et pourtant j'ai quitté Arch pour Ubuntu.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Donc tu n'es plus un newbie.

            Moi non plus, et j'apprécie également la simplicité de Debian, le coté assisté, je ne le nie pas. J'ai testé Arch, ça fonctionne très bien, mais je ne l'ai pas gardé parce que je pense qu'elle ne pouvait rien m'apporter de plus que Debian. Je continue d'apprendre des choses sur Unix au boulot et c'est sûr que j'ai pas trop envie d'une distribution cutting-edge DIY de retour à la maison :)

        • [^] # Re: Sujet à Troll ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          J'ai la chance d'être assez vieux pour ne pas avoir eût ce dilemme quand j'ai découvert GNU/Linux, out-of-box ça n'existait pas :) Le chemin parcouru par GNU/Linux est immense.

          Ne pas oublier que n'importe quelle distribution peut nous faire apprendre les rouages internes. Ce n'est pas parce que Ubuntu et consort ont des outils élaborés et des usages de base qui permettent d'éviter cet apprentissage que c'est impossible. Car certains ont du mal avec le fait que Archlinux, Linux From Strach ou Gentoo ne sont pas des passages obligatoires pour apprendre le fonctionnement en profondeur du système.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à -8.

            Surtout que quand tu updates tes packages avec Ubuntu/Fedora/Debian, tous les fichiers de conf que t'as modifié sont écrasé, et il faut se retaper les 3 tonnes de doc et de recherche google pour reconfigurer ton système aux petits oignons, donc au bout d'un moment tu commences à la connaître par cœur la doc…

            Enfin c'est peut être la même chose avec Archlinux, mais dans ce cas je vois pas pourquoi on en ferait tout un plat de cette distrib…

            • [^] # Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

              Posté par . Évalué à 2.

              quand tu updates tes packages avec Ubuntu/Fedora/Debian, tous les fichiers de conf que t'as modifié sont écrasé

              Ce n'est pas le cas avec Archlinux.

              Lorsque la mise à jour d'un logiciel apporte une nouvelle version d'un fichier de configuration, il y a deux cas de figure :
              – tu n'as jamais modifié l'ancien fichier de conf (celui qui est présent sur ton ordinateur) → le fichier de conf est automatiquement écrasé par la nouvelle version.
              – tu avais modifié le fichier de conf → la nouvelle version du fichier est installée avec le suffixe .pacnew et aucun fichier n'est écrasé. C'est à toi de fusionner les deux versions du fichier de conf : l'ancienne que tu as modifiée, et la nouvelle .pacnew

              Pour comparer les deux versions du fichier, j'utilise le sympathique outil graphique Meld.
              Image Meld

              • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est exactement le même principe sous Debian avec les dpkg-new.

                Sachant que pour 80% des softs y a un système d'include/whatever qui permet d'avoir les paramètres spécifiques dans un fichier dédié qui n'est pas écrasé par l'update…

                • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                  Posté par . Évalué à 4.

                  encore plus simple : de plus en plus de logiciel fournissent un dossier de configuration (apt.conf.d par ex). Il suffit de mettre ta conf perso dans un fichier à par, elle n'est jamais écrasée…

                  Troller sans connaître, c'est moche.

                  • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                    Posté par . Évalué à 0.

                    « Troller sans connaître, c'est moche »

                    Sur les trois systèmes que j'ai cité, je me suis fait écrasé des fichiers sans possibilité de retrouver les modifications. Il y a tout le monde dans ce thread qui nous parle de la petite astuce qui fait que, non ma brave dame, c'est pas possible, etc… Très bien, prenons Fedora (la distrib que j'ai actuellement sous la main) et creusons un peu:
                    http://www-uxsup.csx.cam.ac.uk/~jw35/docs/rpm_config.html

                    Le mode par défaut de gestion de conflit ? On écrase le fichier, sans sauvegarde. Bam. Pour que le comportement soit différent, il faut que le fichier soit tagué de manière spécifique… à la différence des logiciels qui savent vraiment gérer les conflits comme svn qui vont TOUJOURS demander en cas de conflit et JAMAIS effacer un fichier modifié.

                    • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Très bien, prenons Fedora (la distrib que j'ai actuellement sous la main) et creusons un peu:
                      http://www-uxsup.csx.cam.ac.uk/~jw35/docs/rpm_config.html

                      Tu as lu ton lien ? Non parce que là, ça ne parle pas vraiment de la distribution que tu as sous la main, mais plutôt de Red Hat 9 qui date de 2003… À l'époque, Fedora n'existait même pas.

                      Aujourd'hui le mode par défaut est de ne pas modifier et de sauvegarder le nouveau un .rpmnew. Je le fais régulièrement sur du RHEL 5.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Tu as lu mon message ? La distribution que j'ai sous la main, c'est une Fedora 17 et je viens de retenter le coup à l'instant : yum/rpm écrase les fichiers modifiés sans sauvegarde ni avertissement.

                        Et si je fais un "locate" avec rpmsave ou rpmnew sur tout mon système, j'ai seulement 1 et 4 réponses de fichiers obscurs que je n'ai jamais touché manuellement, ce qui me laisse pensé que cette fonctionnalité est quasi ignorée sur Fedora.

                        C'est quand même génial les mecs qui te disent que tes problèmes n'existent pas car ils ne l'ont pas. Le pire c'est que, dans un élan constructif, j'ai perdu mon temps à revérifier… Tu ne serais pas un hanneton glouton de Tron par hasard ?

                        • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Tu as lu mon message ?

                          Ben oui. Et le lien aussi. En gros, ça ne parle pas de la même chose (toi Fedora, le lien Red Hat 9).

                          La distribution que j'ai sous la main, c'est une Fedora 17 et je viens de retenter le coup à l'instant : yum/rpm écrase les fichiers modifiés sans sauvegarde ni avertissement.

                          OK, ça m'étonne quand même parce que Red Hat est précisément basé sur Fedora (RHEL5 = FC6), donc qu'ils aient changé depuis pour un comportement qui s'adapte moins bien, je trouve ça dommage.

                          C'est quand même génial les mecs qui te disent que tes problèmes n'existent pas car ils ne l'ont pas.

                          Reconnais quand même que ça soit surprenant que les autres grosses distributions gèrent ce cas de figure et que Fedora ne le fasse pas, d'autant plus si elle le faisait avant…

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/03/13 à 18:10.

                          C'est quand même génial les mecs qui te disent que tes problèmes n'existent pas car ils ne l'ont pas.

                          Sauf que ce n'est pas ce qu'il a dit. Il a dit que ton lien n'est pas pertinent. Qu'il parle d'une autre version que ce dont tu parle.

                          De plus j'ai l'impression que tu passe de « tout les fichiers de conf sur Ubuntu/Debian/Fedora » à « ça m'est arrivé sur Fedora ».

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Sur les trois systèmes que j'ai cité, je me suis fait écrasé des fichiers sans
                      possibilité de retrouver les modifications.

                      Et bien sur tu as fais remonter les bugs upstream pour dire aux mainteneurs des paquets qu'ils avaient oublié de préciser les fichiers de conf modifiables par l'utilisateur ?

                      • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Ah non, et j'en ai des remords terribles. Par contre, je te promets que si je découvre le secret de l'immortalité, j'irai me battre sur les mailing-lists pour que yum/rpm utilise une résolution de conflit à la svn afin de résoudre mes problèmes (même si Mme Michu va se retrouver devant des fichiers à merger manuellement lors du prochain update automatique de son système). Je pense avoir des chances de gagner mon combat, même si ça risque de prendre du temps.

                        En tout cas on est d'accord, il s'agit bien d'un bug…

                        • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 28/02/13 à 18:11.

                          Chez moi sur l'OS universel ça marche. ;)

                          Je ne sais pas si ça fonctionne pour tous les packages mais ça fonctionne pour les gros projets (donc bien packagés) comme Samba ou PHP. Tu n'as pas dit, je crois, sur quel logiciel tu as fait ton test pour l'écrasement du fichier de conf.

                          Par contre, ce qui n'est pas par défaut (il faut installer le package apt-listchanges) c'est les notes de mise à jour (quand il y en a) affichées avant une mise à jour avec possibilité d'annuler la mise à jour, c'est quasi indispensable pour administrer correctement un serveur (même un desktop), bien pratique de les avoir en direct.

                • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                  Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 27/02/13 à 23:23.

                  Sachant que pour 80% des softs y a un système d'include/whatever qui permet d'avoir les paramètres spécifiques dans un fichier dédié qui n'est pas écrasé par l'update…

                  Seulement pour les projets upstream pas chiants.

                  C'est pour ça que je supporte de moins en moins les distrib comme gentoo et arch: On se prend toutes les conneries des projets upstream en pleine face. Et quand ça marche pas, on peut même pas accuser la distribution, parce qu'elle n'y est généralement pour rien, elle fait parfaitement ce qu'on lui demande. Mais juste, on à envie d'égorger upstream.

                  Les autres distributions, au moins, ont des mainteneurs qui rajoutent des bugs^Wfonctionnalités qu'upstream veut pas, et retire des fonctionnalités^Wbugs que les utilisateurs veulent pas. Et quand ça marche, on peut utiliser des logiciels fait par des trous du culs en oubliant qu'ils le sont.

              • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                Posté par . Évalué à 2.

                Juste pour rectifier aussi pour Fedora (et sans doute les autres distribs basées sur RPM), c'est pareil (rpmnew, rpmsave,toussa).

              • [^] # Re: Mise à jour d'un fichier de configuration sur Archlinux

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                En fait il y a 5 cas de figure et le comportement adopté par pacman est documenté dans sa page de manuel.

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Surtout que quand tu updates tes packages avec Ubuntu/Fedora/Debian, tous les fichiers de conf que t'as modifié sont écrasé,

              Dpkg implémente un méchanisme de ask-and-backup de la configuration.
              Si les fichiers sont différents, alors Dpkg te demande si tu veux conserver tes modifications ou prendre les nouveaux.
              Dans un choix ou dans l'autre, tu as des fichiers .dpkg-new, .dpkg-old voire .dpkg-dist dans le même répertoire que les fichiers qui sont en cause pour une analyse ultérieure.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Car certains ont du mal avec le fait que Archlinux, Linux From Strach ou Gentoo ne sont pas des passages obligatoires pour apprendre le fonctionnement en profondeur du système.

            En tout cas j'ai appris que pour apprendre, le mieux est de partir d'un système minimal et de monter le système petit à petit.

            C'est là que tu découvres le rôle de gvfs, celui de polkit, celui de xdg-user-dirs, etc… Mais ça peut se faire avec n'importe quelle distribution qui te permet de partir d'une base minimaliste (non minimaliste ne veut pas dire 'openbox', c'est déjà trop là :p ).

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Je comprends le fonctionnement de tout ça sans l'aide de l'installation d'un système minimaliste.
              Pour apprendre le fonctionnement d'une distribution, tu peux te contenter de lire la documentation et de t'interroger sur le rôle des composants embarqués dans ta distribution. Le fait de construire la distribution en soit peut aider à comprendre mais n'est pas un passage obligé pour y parvenir.

              • [^] # Re: Sujet à Troll ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Le fait de construire la distribution en soit peut aider à comprendre mais n'est pas un passage obligé pour y parvenir.

                Je n'en suis pas sûr. J'ai appris bien plus en faisant des erreurs et avec la pratique qu'en lisant une documentation et en m'interrogeant sur "comment ça marche en théorie". Et ça, c'est valable pour tout.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Sujet à Troll ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Moi j'en suis sur, tu apprends largement plus en décortiquant la configuration complexes d'une grosse distrib qu'en construisant une configuration simple from scratch…

                  • [^] # Re: Sujet à Troll ?

                    Posté par . Évalué à 0.

                    J'vois pas vraiment la différence. J'ai essentiellement tout ce que j'avais sous Xubuntu avant, que ce soit dans les logiciels systèmes que dans les logiciels ayant besoin de Xorg pour fonctionner.

                    J'en ai appris énormément sur 90% de ce qu'il y a sur Xubuntu ou autre distribution. A part systemd, le reste est pareil ou presque.

                    Y'a pas énormément de distribution qui soient vraiment différentes.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Sujet à Troll ?

          Posté par . Évalué à -1.

          Pour installer et configurer Arch en tant que newbie faut quand même savoir lire une procédure, une documentation, la comprendre assez pour pouvoir l'appliquer correctement

          Tu veux dire etre capable de recopier des commandes, ou mieux les copier coller directement? Effectivement, ca en dit long sur la difference entre le bon et le mauvais linuxien.

          Ca me fait penser au gentooistes qui se sentaient tellement superieurs parce qu'ils refaisait sur leur machine ce queles distro binaires faisaient sur leur build farm. Ca doit probablement leur faire gonfler le kiki, mais j'ai compris cette engouement pour refaire a la main ce que des machines font bien mieux que soi.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Effectivement, ca en dit long sur la difference entre le bon et le mauvais linuxien.

            linuxien newbie.

            Oui parce que la doc faut déjà avoir envie de la lire. Le débutant ayant le choix entre du out-of-the-box ou bien Arch (ou FreeBSD ou autre), ceux qui vont choisir juste pour « se la péter » sont des crétins et galèreront de toute façon à l'utiliser si ils n'ont pas fait l'effort de comprendre les commandes qu'ils ont copié-collé. Ils finiront par installer une autre distribution, voir un autre OS, très rapidement. Et j'ose espérer que la majorité des utilisateurs d'Arch ne sont pas des crétins.

            Bien sûr je ne dis pas qu'on est forcément un crétin à choisir la facilité quant au système d'exploitation qu'on a envie d'apprendre à utiliser. On peut avoir d'autres centres d'intérêt (ce que je disais).

            j'ai compris cette engouement pour refaire a la main ce que des machines font bien mieux que soi.

            Ça s'appelle apprendre pour savoir. Ça permet des configurations plus précises des OS. Quand on sait et qu'on en a besoin.

            Pourquoi faire des calculs à la main alors qu'on a une calculatrice ? Tu l'as oublié ou tu ne l'as jamais su ?

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Ça s'appelle apprendre pour savoir. Ça permet des configurations plus précises des OS. Quand on sait et qu'on en a besoin.

              Tres bien, mais c'etait generalement pas l'argument utilise par les gentooistes (c'est vachement mieux, tu controles ton os, ca va plus vite, j'en passe et des meilleures).

              Pourquoi faire des calculs à la main alors qu'on a une calculatrice ? Tu l'as oublié ou tu ne l'as jamais su ?

              Quand c'est plus rapide de le faire de tete, je le fais de tete.
              Quand la calculatrice est plus rapide, ou que mon esprit est trop encombre pour etre sur du resultat (ce qui revient un peu au meme finalement), j'utilise une calculatrice.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu veux dire etre capable de recopier des commandes, ou mieux les copier coller directement? Effectivement, ca en dit long sur la difference entre le bon et le mauvais linuxien.

            https://wiki.archlinux.org/index.php/Installation_Guide

            Quelle est la commande à recopier là dessus pour partitionner mes disques durs, par exemple ?
            Pour avoir la bonne disposition clavier ?
            etc…

            (j'ai bien dit recopier, pas modifier, ni comprendre)

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Sujet à Troll ?

          Posté par . Évalué à 1.

          parce que l'informatique ne l'intéresse pas plus que ça

          Ou peu etre que ce qui ne l'interésse pas c'est regarder défiler des commandes gcc pendant 5 minutes pour l'installation de chaque package.

          Je trouve ca marrant les gens qui considèrent qu'une distribution qui compile les packages en local est forcement plus adaptée pour comprendre comment fonctionne son systeme qu'une distribution basée sur des packages précompilés … alors que dans les 2 cas tu ne fais que réutiliser des packages faits par quelqu'un d'autre sans te poser de questions. Mais c'est vrai que quand t'as plein de trucs qui defilent sur l'écran ca donne l'impression d'avoir fait quelquechose de compliqué.

          • [^] # Re: Sujet à Troll ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ou peu etre que ce qui ne l'interésse pas c'est regarder défiler des commandes gcc pendant 5 minutes pour l'installation de chaque package.

            Ce n'est pas du tout l'intérêt des distribs source pour comprendre le système. Ce qui permet d'apprendre plus, c'est qu'elles te force à définir des options de compilation, des use flags dans le cas de gentoo et d'autres paramètres qui font que tu doive te renseigner sur leur implications. Bien sûr, c'est aussi possible avec les distribs précompilées mais comme c'est automatique, c'est souvent un peu moins user-friendly d'y toucher.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              qui font que tu doive te renseigner sur leur implications.

              AIE ça pique!

            • [^] # Re: Sujet à Troll ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Je suis pas certain que activer ou pas des use flags apprenne grand chose. D'après ce que je me rappelle de mon utilisation de gentoo il y a quelques années, les use flag c'était une ligne dans un fichier de config qu'on modifie lors de l'installation et qu'on peut oublier ensuite.

              Si le but est de comprendre comment ca fonctionne, un meilleur moyen à mon avis ca serait d'aller sur le bug tracker de la distribution qu'on utilise, prendre un bug au hasard et tenter de le corriger. Ce qui permet en plus de contribuer à ameliorer la distribution.

      • [^] # Re: Sujet à Troll ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Moi je rajouterai que j'ai tous appris sous Mandrake ;)

        Le jour ou j'ai installé ArchLinux, j'ai même été choqué par les outils pour noobs proposés pour configurer le clavier… Heureusement, l'installeur a été supprimé et la bonne commande est enfin mise en avant !

        Bref, Mandrake or Die!

    • [^] # Re: Sujet à Troll ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En effet, avoir choisi Archlinux signifie en avoir compris la philosophie

      Alors qu'il faut nécessairement ne pas avoir compris la philosophie Ubuntu pour choisir Ubuntu !

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Sujet à Troll ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'utilise Arch sur mon laptop perso et j'en suis très content.
      J'utilise Debian sur mes serveurs au taf et j'en suis très content également.

      Mais une chose est sûre, je ne ferais l'inverse pour rien au monde :)

  • # Proposition de nouveau tag

    Posté par . Évalué à 10.

    On pourrait créer un tag "moi aussi je n'ai rien à dire et je veux que ça se sache" ? Parce que ces derniers temps, on a tendance à avoir pas mal de journaux qui auraient plus leur place dans un commentaire à -10.

  • # Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

    Posté par . Évalué à 5.

    Avec cet OS, j'ai de plus en plus l'impression de me retrouver sur un Windows Millénium que sur un véritable OS.

    Entre Gnome3 qui est inergonomique à souhait, Unity qui est encore pire, systemd qui veut tout faire mieux que tout le monde mais qui ne fait rien correctement et qui nécessite de modifier tous les programmes qu'il gère, pulseaudio qui ne marche jamais mais qui prend 1 coeur CPU pour fonctionner, dbus qui est une réinvention en moins bien de ce qui existe déjà ailleurs, et toutes les conneries "à la windows" qui arrivent, je dis STOP.

    Si ça continue je m'achèterai un mac avec un bel OSX dessus, j'aurais plus à me prendre la tête avec ces stupidités. En plus c'est basé sur du BSD donc ça ne peut être que du bon. Et au moins avec MacOSX, on n'est pas trompé sur la licence, contrairement à la GPL qui se dit "libre" mais qui ne te permet pas de reprendre du code pour en faire ce que tu veux.

    • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      systemd […] qui nécessite de modifier tous les programmes qu'il gère

      Pour qu'on puisse bien voir l'impact, tu peux nous dire combien de temps tu as du passer à modifier des programmes pour qu'ils fonctionnent avec systemd ?

    • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

      Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 27/02/13 à 17:08.

      Avec cet OS, j'ai de plus en plus l'impression de me retrouver sur un Windows Millénium que sur un véritable OS.

      Tu devrais peut-être lire la documentation fournie par la distribution que tu utilises :)

      • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

        Posté par . Évalué à 5.

        J'ai lu mais les docs ne sont jamais à jour.

      • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

        Posté par . Évalué à 6.

        Ce n'est pas parce que c'est documenté que c'est forcement une bonne idée.

        • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

          Posté par . Évalué à 2.

          Non, mais ça aide à comprendre les choix et arguments, et ça permet d'en discuter.

          C'est toujours plus constructif que de dire « c'est pourri comme idée » (je ne dis pas ça pour toi).

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

            Posté par . Évalué à 10.

            C'est toujours plus constructif que de dire « c'est pourri comme idée » (je ne dis pas ça pour toi).

            Etre constructif ? Mais c'est pouri comme idée.

          • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

            Posté par . Évalué à 0.

            Non, mais ça aide à comprendre les choix et arguments,

            Et ça avance à quoi ? Au final tu à un logiciel qui ne fait pas ce que tu veux, ou qui le fait mal.

            et ça permet d'en discuter.

            Avec qui ? Upstream ? S'ils ont fait ces choix particuliers, c'est souvent en accord avec leurs propres idées, donc si tu leur expose ton problème, il vont rejeter la faute sur toi ou sur les autres logiciels que tu essaye de faire marcher avec le leur. Quand c'est pas le cas, ils vont attendre un patch. Et à ce moment là, si je trouve la motivation de corriger ça mais que le code source est trop horrible, ils pourront se brosser pour un patch correct: Si je le fait, ça sera crade et ça restera chez moi.

            C'est toujours plus constructif que de dire « c'est pourri comme idée » (je ne dis pas ça pour toi).

            Ça n'a rien de constructif, puisque justement, au final, ça reviens à dire « c'est pourri comme présupposé »

            Et puis bon, la doc, quand il y en a, ne décrit pas souvent pourquoi un logiciel est fait comme ça, mais plutôt comment il est fait.

            • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

              Posté par . Évalué à 5.

              S'ils ont fait ces choix particuliers, c'est souvent en accord avec leurs propres idées

              Ou plus simplement, ça répond aux cas de figures que eux connaissent, et ils n'ont jamais pensé au tiens, ou sous-estiment la quantité d'utilisateurs qui utilisent l'outil comme toi.

              si tu leur expose ton problème, il vont rejeter la faute sur toi ou sur les autres logiciels que tu essaye de faire marcher avec le leur. Quand c'est pas le cas, ils vont attendre un patch.

              Procès d'intention.
              Et même s'ils te répondent qu'ils n'ont pas les ressources pour ça et veulent un patch, ils sauront au moins que ça intéresse des utilisateurs, et si un jour un dév se propose de leur filer un coup de main, ils pourront lui proposer de résoudre ton problème.

              Et s'ils refusent d'accéder à ta demande, tu sais que ce n'est pas la peine d'attendre les résultats et tu peux aller voir ailleurs!

              Et à ce moment là, si je trouve la motivation de corriger ça mais que le code source est trop horrible, ils pourront se brosser pour un patch correct: Si je le fait, ça sera crade et ça restera chez moi.

              Si tous les dévs pensaient comme ça, je ne pourrais pas utiliser un système Libre aujourd'hui!
              Pense que eux, tu lis leur code, et si tu le trouves crade? Et bien tant pis! Ou tant mieux, si tu peux être constructif dans tes remarques. Mais note encore que "ils peuvent se brosser pour leur patch": attends-toi forcément à "vas te brosser pour l'appli dont t'as besoin!".

              • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

                Posté par . Évalué à 1.

                Ou plus simplement, ça répond aux cas de figures que eux connaissent, et ils n'ont jamais pensé au tiens, ou sous-estiment la quantité d'utilisateurs qui utilisent l'outil comme toi.

                Ou sont payés par une boite qui n'a pas de client avec ce cas de figure, et qui n'a pas envie d'investir dedans.

                si tu leur expose ton problème, il vont rejeter la faute sur toi ou sur les autres logiciels que tu essaye de faire marcher avec le leur. Quand c'est pas le cas, ils vont attendre un patch.
                Procès d'intention.

                Pourtant la réponse est souvent explicite: "Your setup is broken".

                Et même s'ils te répondent qu'ils n'ont pas les ressources pour ça et veulent un patch, ils sauront au moins que ça intéresse des utilisateurs, et si un jour un dév se propose de leur filer un coup de main, ils pourront lui proposer de résoudre ton problème.

                Si tout les développeurs étaient aussi ouverts que ça, je leur offrirai des patches plus souvent. Le (non) problème dans ce cas là, c'est que le plus souvent, j'ai aucun problème avec leur logiciel.

                Si tous les dévs pensaient comme ça, je ne pourrais pas utiliser un système Libre aujourd'hui!

                La plupart des développeurs bénévoles développent parce que ça leur fait plaisir. Un code crade et cryptique, franchement, ça fait pas envie, non pas juste par esthétisme, mais par facilité de patcher. Si le code est crade et que ta modification ne l'arrange pas, tu est quasiment sur que ton patch marchera pas, ou alors créera des bugs supplémentaires. Ça veut dire qu'il faudra plus d'effort pour faire un patch qui marche dans tout les cas. Si je suis payé pour le faire, je le fais, mais sinon, je préfère aller voir ailleurs. Faut pas s'étonner que le projet ne reçoive pas beaucoup de contribution extérieure dans ce cas.

                Alors quand je dis que je ferai un patch crade, je ferai un patch crade qui marchera chez moi dans mon cas d'utilisation. Le publier, ça serai juste faire perdre du temps, ou rajouter des bugs chez les autres.

                Mais note encore que "ils peuvent se brosser pour leur patch": attends-toi forcément à "vas te brosser pour l'appli dont t'as besoin!".

                Je rappelle qu'on parle d'un projet qui implémente une mauvaise idée et qui la documente. Ces projets là ne sont pas courants. La seule chose que j'affirme, c'est que la plupart de ces projets ne sont pas ouverts. Les rares fois ou je suis payé pour soumettre un patch à ces projets là, ça se passe souvent très mal.

            • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

              Posté par . Évalué à 4.

              Avec qui ? Upstream ? S'ils ont fait ces choix particuliers, c'est souvent en accord avec leurs propres idées, donc si tu leur expose ton problème, il vont rejeter la faute sur toi ou sur les autres logiciels que tu essaye de faire marcher avec le leur.

              Bien sûr les geeks barbus qui codent sont tous des obtus fini incapable d'avoir la moindre ouverture d'esprit et toujours nombrilistes. D'ailleurs les bug trackers ne servent à rien puisque ça marche chez eux, ils ne corrigeront jamais quoi que ce soit.

              Ça n'a rien de constructif, puisque justement, au final, ça reviens à dire « c'est pourri comme présupposé »

              En fait ce n'est pas que tu crois que les développeurs sont associables, tu crois juste qu'ils sont comme toi… Tu as le droit d'être ouvert et de faire des remarques sans être insultant avec un tout petit peu de diplomatie, tout le monde n'est pas comme Linus ou Lennar.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Bah, de toute façons, GNU/Linux, c'est tout pourri.

                Posté par . Évalué à 1.

                Bien sûr les geeks barbus qui codent sont tous des obtus fini incapable d'avoir la moindre ouverture d'esprit et toujours nombrilistes.

                Non, mais certains le sont. Et c'est bizarre, mais c'est leur logiciels qui me pose le plus de problème. Et j'ai même pas besoin de le signaler, quelqu'un l'a déjà fait et s'est fait rembarrer (ou mieux, ignoré) à ma place.

                D'ailleurs les bug trackers ne servent à rien puisque ça marche chez eux, ils ne corrigeront jamais quoi que ce soit.

                Chez certains projets, c'est clairement ça. un bug avec un patch qui traîne ou qui est marqué wontfix, avec plein de votes ou de commentaires. Et pendant ce temps là, les auteurs ne cherchent pas à corriger le problème.

                En fait ce n'est pas que tu crois que les développeurs sont associables, tu crois juste qu'ils sont comme toi…

                Ne généralise pas des choses que je ne pense même pas. Je n'ai pas de problème avec la plupart des logiciels.

  • # Le combo qui tue (On the Cloud)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Moi j'utilise Archlinux dans VirtualBox sur Debian, comme ça j'ai une bécane super stable avec tous les derniers logiciels à jours d'une rolling release. Et en plus je peux me la péter chez les archers et chez les debianistes.

    PS : j'utilise aussi Viper (Vim dans Emacs) :D

    • [^] # Re: Le combo qui tue (On the Cloud)

      Posté par . Évalué à 2.

      We need to go deeper !!

      • [^] # Re: Le combo qui tue (On the Cloud)

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Dans la même veine, je me rappelle avoir entendu la chose suivante lors d'un cours sur la virtualisation : « un bon hyperviseur fait croire à l'OS qu'il s'exécute sur du bare métal ». Autant dire : « Oh My God ! I'am virtualized ! ».
        Ça me rappelle une histoire avec un jeune geek, un mec qui veut lui donner des pilules rouges et bleues et une brune tout de cuir vêtue.

  • # Tuning

    Posté par . Évalué à -3.

    Dans les dépendances matériels, il y a toujours la nécessité d'avoir un i7 bi quad core 8Go de Ram, une UC métallisée dont un voit l'intérieur agrémentée d'un néon violet ?

    Le gnome-shell il est livré de base avec tous les plugins qui le rendent encore plus moche, instable et inutilisable ?

    Le firefox (pour ceux qui n'utilisent pas chrome parce que c'est plus rapide avec les 16 coeurs cpu hyperthreadés ), il est livré de base avec ses 20 plugins privacy++ qui font que tous les sites déconnent (et récupèrent une fingerprint à faire se poiler les utilisateurs du tor-button )?

    Nan parce que toutes les installes d'arch que j'ai vu remplissaient au moins deux de ces critères.

    Joyeux vendredi.

    • [^] # Re: Tuning

      Posté par . Évalué à 6.

      Je ne comprends pas l'ironie de ton commentaire.

      Dans les dépendances matériels, il y a toujours la nécessité d'avoir un i7 bi quad core 8Go de Ram ?

      Non. Archlinux fraîchement installée n'a même pas d'interface graphique, les prérequis matériels sont donc très faibles. Bien évidemment, si on souhaite utiliser son ordinateur pour des activités « lourdes » (virtualisation, retouche de vidéos, etc.), une machine puissante est nécessaire. C'est valable quelque soit le système d'exploitation choisi.

      Le gnome-shell il est livré de base avec tous les plugins […] ?

      Ça fait longtemps que je n'ai pas essayé Gnome, mais une caractéristique d'Archlinux est de livrer des logiciels le moins retouchés possible. J'imagine que l'installation de gnome-shell donne une version « minimale » du logiciel. Les utilisateurs ont ensuite la liberté d'ajouter les plugins et extensions qu'ils souhaitent.

      Le firefox […] est livré de base avec ses 20 plugins privacy++ ?

      Même réponse qu'au-dessus : Archlinux fournit un Firefox « de base », ensuite les utilisateurs rajoutent ce qui leur plaît.

      Bref : j'ai bien saisi que le propos est exagéré et ironique, mais les éventuels sous-entendus m'échappent.

    • [^] # Re: Tuning

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne suis pas sûr d'avoir compris grand chose à ton lien. Il me dis que mon navigateur est identifiable parmi 2.7 millions de navigateurs et que transmet environ 21bits d'informations (je ne sais pas ce qu'est un centième de bits personnellement).

      Leur test montrent qu'ils ont pu voir mon user agent, les entêtes http et que les cookies sont activés.

      Ils ont un PDF qui décris pas mal de chose mais TL;DR et il n'y a rien de simple sur ce que signifie ces chiffres (ou alors je suis passé à coté).

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Tuning

        Posté par . Évalué à 2.

        transmet environ 21bits d'informations (je ne sais pas ce qu'est un centième de bits personnellement).

        Un bit d'information te permet de distinguer un navigateur parmi deux (c'est simple, tu les numérotes : 0, 1, il te faut un bit).
        Si tu généralises, avec n bits d'informations, tu peux identifier un navigateur parmi 2n.
        Du coup, c'est normal qu'en terme d'information, tu te retrouves avec un nombre de bits d'information non entier : si tu peux identifier un navigateur parmi n, alors tu transmets au moins log_2(n) bits d'information.

        Leur test montrent qu'ils ont pu voir mon user agent, les entêtes http et que les cookies sont activés.

        Et aussi les polices, les plugins, et compagnie. Avec tout ça, ils arrivent à distinguer un navigateur parmi plusieurs millions.

        • [^] # Re: Tuning

          Posté par . Évalué à 2.

          Et aussi les polices, les plugins, et compagnie. Avec tout ça, ils arrivent à distinguer un navigateur parmi plusieurs millions.

          Ben non justement : https://pix.isalo.org/upload/original/1362250366.png

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.