Manuel Menal a écrit 522 commentaires

  • [^] # Re: Appelez-moi Super !

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Les vrais développeurs utilisent ed !. Évalué à 5.

    Blague pas trop : http://www.emacswiki.org/emacs/EmacsEd
    La règle 34 est pas loin de s'appliquer à Emacs aussi... :-)

  • [^] # Re: Espace de rédaction ?

    Posté par (page perso) . En réponse à l'entrée du suivi 755, dépêches en attente. Évalué à 1 (+0/-0).

    Je partage l'avis de Florent.

    Certaines dépêches n'ont pas forcément vocation à être publiques en attendant leur sortie - ça peut être le cas de dépêches purement internes à LinuxFR, des poissons d'avril (!), etc.

    Donc dans ce cas, les mettre en attente sans les mettre dans l'espace de rédaction peut être utile.

    Ceci dit, pouvoir remettre dans l'espace de rédaction résoudrait le problème dans la plupart des cas, et serait très utile.

  • [^] # Re: Hurd

    Posté par (page perso) . En réponse au sondage Quelle est la distribution que vous utilisez au quotidien ?. Évalué à -1.

    /me sifflote

  • [^] # Re: Enfin des news

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 8.

    Personnellement, j'aimerais bien que quand le pilote du contrôleur USB se vautre lamentablement comme ça m'est encore arrivé sous Linux récemment, ça fasse pas un kernel oops pour me retrouver avec un système inutilisable quelques minutes après. Parce que bon, après tout, je préfère plus avoir accès à mon disque dur externe en USB qu'avoir tout mon système planté.

    Idem, j'aurais bien aimé que mon système se vautre pas à chaque fois que j'utilisais mon modem interne en même temps que je jouais un mp3. Là aussi, je préfère que le driver son et/ou modem se vautre et basta.

    Tout ça n'empêche pas qu'un plantage de pilote peut largement compromettre le reste du système - soit parce que c'est le pilote d'un élément critique, soit parce qu'il a les permissions super-utilisateur et peut donc faire beaucoup de conneries (problème de confinement imparfait).

    Mais j'avoue que j'apprécie que quand le traducteur ext2fs se vautre, mon système parte pas avec. Ca rend les bugs du Hurd nettement plus supportables - et plus faciles à débugger. Bien sûr, je préfèrerais que ext2fs ne se vautre pas du tout : mais un système sans bug, ça n'existe pas, donc s'ils peuvent avoir le moins de conséquences possibles, je prends.
  • [^] # Re: Pourquoi GNU/Linux ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 5.

    Non, je pensais bien à GNU/Hurd.

    GNU/Hurd n'est pas un noyau : c'est un système complet. Comme GNU/Linux.

    C'est l'ensemble du système qui reste relativement lent et instable. Une partie est liée à GNU Mach ou au Hurd — une partie est aussi liée au fait que certains logiciels n'ont pas été (complètement) portés, ou que des bugs apparaissent sous GNU/Hurd qui n'apparaissent pas sous GNU/Linux (le problème se retrouve aussi sur les *BSD, mais il y a plus de testeurs, donc ça arrive moins).
  • [^] # Re: Enfin des news

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 2.

    Les problèmes de sandbox et d'object capabilities sont au contraire au cœur même du Hurd, et plus encore au cœur du propos de la critique donnée en lien dans la dépêche.

    Voir par exemple la présentation du serveur d'authentification sur le site du Hurd : http://www.gnu.org/software/hurd/hurd/documentation/auth.htm(...)
  • [^] # Re: Mauvaise foi ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 2.

    C'est juste. Disons qu'il y a « mal réagir » et « mal réagir ». L'OOM Killer de Linux n'est pas la panacée, loin de là : il fonctionne souvent mal, et le système ne s'en remet pas toujours.

    Mais GNU/Hurd n'a pas actuellement de fonctionnalité similaire à l'OOM Killer, ou plus généralement de moyen de gérer cette situation. Il s'en sort donc plutôt moins bien que d'autres.

    La gestion de cette situation est complexe. Elle renvoie d'ailleurs à des questions traitées dans les deux articles de Neal Walfield et Marcus Brinkmann cités dans la dépêche, pour mieux identifier ce qui est prioritaire pour l'utilisateur et ce qui ne l'est pas.

    Disons qu'il ne s'agit pas tant de mauvaise foi que d'un appel à contributions :-)
  • [^] # Re: Enfin des news

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 6.

    Je pensais avoir été assez explicite, mais peut-être y a-t-il des précisions supplémentaires à apporter.

    L'idée du passage à L4 n'était pas juste de remplacer Mach par L4. D'abord, parce que L4 et Mach ne sont pas comparables : tout ce qui est implémenté dans Mach (la gestion de la mémoire, par exemple) ne l'est pas dans L4, qui fournit des fonctionnalités extrêmement minimales. Il s'agissait donc de réécrire, avec une nouvelle conception, des fonctions essentielles du noyau.

    En travaillant sur le port du Hurd sur L4, Neal Walfield et Marcus Brinkmann, notamment, ont mis en évidence des problèmes et des limites du Hurd et de Mach. C'est ce qu'ils présentent dans la critique (voir plus haut). Ils ont proposé des idées pour une nouvelle architecture qui tente de résoudre ces problèmes, dépassant le Hurd actuel (cf. le second papier plus haut).

    C'est ce sur quoi Neal Walfield a commencé à travailler dans Viengoos. Tout ça est du travail expérimental : on est dans le domaine de la recherche, pas juste de l'implémentation. Il y a des idées très intéressantes, mais ça n'est pas exactement fonctionnel, et ça n'a pas vocation à l'être dans le proche futur.

    L'intérêt d'un port du Hurd, dans sa conception actuelle, sur L4, n'est pas évident — et pas simple, d'ailleurs, les interfaces fournies par L4 étant assez différentes de celles de Mach. Le choix de la plupart des développeurs a été de continuer à travailler sur le Hurd sur Mach — quitte à reprendre des éléments qui viennent du monde L4, comme DDE (pilotes en espace utilisateur).

    Il est possible qu'à terme, un autre micro-noyau que GNU Mach soit utilisé — ou que GNU Mach soit simplement modifié. C'est un choix opérationnel (qu'est-ce qui est le plus efficace par rapport à nos objectifs ?).

    La FAQ traite d'ailleurs de ce point : http://www.gnu.org/software/hurd/hurd/faq/which_microkernel.(...)
  • [^] # Re: Minix

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 10.

    GNU Mach n'a pas été réécrit — il est dérivé de Utah Mach (réalisé par l'université de l'Utah), lui même venant de CMU Mach (réalisé par la Carnegie-Mellon University, CMU).

    Le code venant de Utah Mach est toujours disponible sous une licence BSD classique. Le code ajouté dans GNU Mach est lui sous GPL : du coup, GNU Mach ne peut être distribué que selon les termes de la GPL (la licence GPL étant plus restrictive que la licence BSD).

    Il n'y aurait donc aucun problème à priori à réutiliser du code de Minix.
  • [^] # Re: Minix

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche L'année 2010 du Hurd. Évalué à 7.

    J'avais déjà répondu à cette question ici : http://linuxfr.org/comments/640713.html#640713

    Je pense que tout cela reste vrai. Andrew Tanenbaum n'a pas l'objectif de créer un système qui « dépasse » Unix, mais de faire un clone d'Unix avec une architecture différente : un micro-noyau et des serveurs multiples.

    Il y a sans doute des éléments intéressants à reprendre de Minix — tout comme DDE a été repris du travail sur L4, par exemple. Reprendre entièrement le micro-noyau de Minix nécessiterait une réécriture complète du Hurd, et probablement des modifications dans le code même de Minix : pas sûr que ça se fasse plus rapidement que continuer à débugger et améliorer GNU Mach.
  • [^] # Re: Hmm

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Firefox 4 et pilotes de cartes graphiques sous Linux. Évalué à 1.

    Les modérateurs et administrateurs peuvent convertir les journaux en dépêche. Tu peux donc le proposer sur : http://linuxfr.org/redacteurs/ par exemple, ou envoyer un message aux modos.

    Je pense qu'une plus grande interaction journaux / dépêches est globalement une bonne idée : n'hésite pas.
  • [^] # Re: On a le droit aussi ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Une nouvelle gauche contre le logiciel libre. Évalué à -2.

    Déçu par les choix du groupe GDR (et avant, du groupe communistes et républicains) à l'Assemblée nationale ? Comme par exemple ? (On parle bien de logiciel libre, là ?).
  • # Erreur

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Une nouvelle gauche contre le logiciel libre. Évalué à 10.

    C'est une erreur du journaliste ; en fait, elle a dit le contraire. D'autant que vous pourrez vérifier ses votes passés à l'Assemblée, et y compris ses interventions, où elle a défendu le logiciel libre.

    Ne pas croire tout ce que disent les journaux :-)
  • [^] # Re: Règles de modération

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Dix ans de DLFP : entretien avec l'équipe LinuxFR 1/3. Évalué à 2.

    La longueur du texte affiché avant le lien "(lire la suite)" change nettement entre une news PP et SP.

    Sur http://linuxfr.org/news/ notamment, on voit le texte complet des news PP, tandis qu'on ne voit que le tout début des news SP.

    Je crois qu'il faut se souvenir d'un fait : les dépêches en SP étaient jusque là ignorées, voire inconnues, de la plupart des lecteurs du site. Ce n'était pas ton cas, ni le mien, parce que nous connaissons bien DLFP : mais il fallait résoudre ce problème de visibilité pour le plus grand nombre.

    Il y aura probablement des nouveaux ajustements à faire, mais pour l'instant, je trouve que ça marche pas trop mal.
  • [^] # Re: éduquer ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Conférence sur « la parentalité à l'ère du numérique ». Évalué à 3.

    LogProtect est sous GPL ; le site officiel, logprotect.net, ne propose cependant pas le code source mais propose de contacter les auteurs. C'est une pratique assez désagréable, mais tout à fait conforme à la GPL, il me semble.

    En revanche, le code source de la version GNU/Linux de LogProtect est disponible sur http://www.octets.fr/logprotect.html ; pas de problème de ce côté là.

    Quant au compilateur, GCC, c'est pas mal. ;-)
  • [^] # Re: XMPP / Empathy

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Empathy : l'avenir de la messagerie instantanée dans GNOME. Évalué à 0.

    Logiquement, une passerelle doit pouvoir être joignable par deux éléments (sinon, ça fait difficilement passerelle).

    L'un des éléments est certes le serveur local, mais l'autre doit être le serveur correspondant au protocole externe (par exemple, messenger.hotmail.com). Donc il faut bien que tu aies une IP routable ou de la redirection de ports.
  • [^] # Re: Euh...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche GPL3, TiVo ou TiVo pas ?. Évalué à -3.

    Les deux éléments sont vrais, et l'élément que tu donnes est cité dans le dernier paragraphe très explicitement, avec un lien sur Tivoization.

    Donc ça serait bien, quand on fait un commentaire réprobateur, de pousser la lecture trois lignes plus loin.
  • [^] # Re: Google n'est pas ton ami ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message conversion d'un entier en chaîne?. Évalué à 2.

    Oui, ça se recode facilement - par contre, l'implém que tu donnes est pas forcément la meilleure... Notamment pour l'allocation en bloc de 8192 au lieu d'une allocation dynamique comme le fait l'asprintf() de la glibc.

    Par ailleurs, je suis pas persuadé que retourner la chaîne plutôt qu'un int soit une bonne chose ; il est intéressant d'avoir la taille allouée en retour... (Et puis, pour quelqu'un qui est habitué à coder du GNU, c'est une abomination d'avoir autre chose qu'un int retourné, de toutes façons :-P).

    http://www.gnu.org/software/gnulib/ fournit une version portable de asprintf() ainsi que de pas mal d'autres fonctions GNU, notamment les très pratiques error(), getline() et getdelim(). La bibliothèque fonctionne pour Windows, HP-UX, AIX, *BSD, Solaris et bien d'autres.
  • [^] # Re: Google n'est pas ton ami ?

    Posté par (page perso) . En réponse au message conversion d'un entier en chaîne?. Évalué à 4.

    Je dirai même plus : utilise snprintf(). De cette façon, tu seras sûr que tu n'auras pas de débordement de tampon, même si tu n'as pas alloué une taille suffisante. snprintf() est conforme C99, et il est présent sur la plupart des systèmes.

    Je te laisse trouver comment calculer le nombre de chiffres d'un entier :-) (indice : log).

    Si la portabilité n'est pas un problème, utiliser asprintf() permet de ne pas se casser la tête avec l'allocation mémoire. Mais c'est une extension GNU, donc seulement glibc.
  • # Et les autres projets Wikimedia

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche 500 000 articles sur la Wikipédia francophone !. Évalué à 5.

    Wikipédia fait souvent de l'ombre aux autres projets de la Wikimedia Foundation, que cette nouvelle ne rappelle malheureusement pas. Rappelons donc les :

    * http://fr.wikibooks.org : un site de textes pédagogiques
    * http://fr.wiktionary.org : un dictionnaire multi-lingues
    * http://fr.wikinews.org : un site d'actualités
    * http://fr.wikisource.org : une bibliothèque de textes libres
    * http://commons.wikimedia.org : une médiathèque très complète (plus de 1 500 000 fichiers)
    * http://species.wikimedia.org : un répertoire des espèces vivantes
    * http://fr.wikiversity.org : une communauté pédagogique en ligne
    * http://fr.wikiquote.org : un recueil de citations libre

    Un petit peu de pub pour le dernier et plus récemment ouvert des projets Wikimedia francophones : Wikiquote.

    D'abord ouvert en français en juillet 2004, il avait près de 3 000 articles quand il a dû être fermé pour des raisons légales (les DLFPiens s'en souviendront) : quelqu'un avait copié/collé un peu partout des listes de citations issues d'une autre base de données de citations en ligne, non libre, elle.

    Mais Wikiquote a réouvert en décembre dernier, avec des règles totalement différentes : toutes les citations doivent y être précisément attribuées et sourcées (ouvrage, édition, numéro de page pour les livres ; titre, auteur des dialogues et acteur pour les films...). Ce qui, en plus de s'assurer qu'une base de données externe n'est pas recopiée, fait de Wikiquote un recueil de qualité, contrairement à la plupart des cites qui contiennent nombre de citations déformées ou inventées.

    Aujourd'hui, la Wikiquote francophone contient près de 2500 citations dans 500 articles, toutes sourcées. N'hésitez pas à prendre vos livres ou films préférés et aller enrichir ou créer la page d'un auteur (après avoir lu la charte !).
  • [^] # Re: Bof ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Michel Rocard remet son rapport sur les enjeux du numérique. Évalué à 1.

    Effectivement, c'était pour le premier vote - et pour la grande majorité des débats - qu'il n'était pas là. Au temps pour moi, donc.

    Ce qui ne change, fondamentalement, rien : être là ou ne pas l'être dans un vote par groupe ne change rien, puisque le groupe UMP a la large majorité absolue. François Bayrou est venu pour y faire un discours - soit : son vote n'aura rien changé.

    Il serait plus constructif de regarder les interventions de Ségolène Royal comme de François Bayrou durant les débats, si on veut voir des positions personnelles. À titre personnel, je suis plus intéressé par les positions de groupe, parce que ça n'est pas le président de la République qui se chargera de la loi DADVSI, mais l'équipe qui sera élue avec - et notamment son gouvernement.

    À ce titre, les groupes socialistes comme UDF ont été divisés ou ont eu des « errements » qu'il est intéressant de voir et d'analyser... sur la loi DADVSI, sur la licence globale (qui a divisé le groupe socialiste), et sur les brevets logiciels.
  • [^] # Re: Bof ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Michel Rocard remet son rapport sur les enjeux du numérique. Évalué à 2.

    Te souviens-tu que François Bayrou était lui aussi absent de l'Assemblée nationale au moment du vote de la loi DADVSI ? Comme Ségolène Royal, il savait qu'on assistait à un vote de groupe, et qu'en conséquence sa présence ne changeait rien. À quand des cours d'institutions politiques pour citoyens...

    Par ailleurs, le groupe de François Bayrou s'est abstenu concernant la loi DADVSI - et n'a pas voté contre, donc.

    Quant à Michel Rocard... il soutient Ségolène Royal, et a absolument exclu de rejoindre François Bayrou.

    Je suis pas partisan de Ségolène, mais tant de mauvaise foi m'agace.
  • [^] # Re: Bof ...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Michel Rocard remet son rapport sur les enjeux du numérique. Évalué à 6.

    Juste pour note : sur le LMD (et pas LDM), tu fais totalement erreur. Le LMD est une réforme issue du processus de Bologne, qui fait l'objet d'un consensus entre les pays membres de l'Union européenne, et n'est en aucun cas le fait de Claude Allègre. Son application en France a été l'objet de décrêts passés par Jack Lang puis Luc Ferry. Quant au fait que Jospin ne le soutenait pas... J'en doute. En tous cas, telle n'a pas été sa position publique.

    Par ailleurs, le LMD instaurait justement l'« autonomie » au niveau pédagogique, puisqu'elle laissait à chaque université la tâche d'établir ses propres diplômes avec ses propres parcours pédagogiques (sous réserve d'approbation du ministère), au lieu d'avoir des diplômes nationaux et des variantes locales.

    C'est d'ailleurs la raison pour laquelle de nombreux étudiants (dont j'étais) et organisations étudiantes étaient/sont fortement opposés au LMD, de la même façon qu'à l'« autonomie » (= libéralisation) des universités.
  • [^] # Re: Contraste...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Interview de G. Collomb, Sénateur-Maire de Lyon. Évalué à 4.

    Euh... Tu t'es renseigné sur la mairie du 13e ou pas du tout ?

    La mairie du 13e a entre autres créé l'espace public numérique des Olympiades, qui fournit des ordinateurs en accès libre, tous équipés de logiciels libres, mais aussi des formations orientées bureautique, utilisant OpenOffice, Firefox, Thunderbird, Gimp, spip...
    L'EPN a aussi des partenariats avec les écoles du 13e, des assoces (d'insertion, de jeunes, etc.) pour proposer des activités avec des logiciels libres.

    Les bornes d'accès à la mairie sont sous un OS libre et équipées de logiciels libres, tous les postes de la mairie sont équipés de Firefox et OpenOffice. C'est ce qui lui a valu le label « Ville internet, mention libre ».

    Donc bon, je pense que c'est un peu abusé de parler de « bla-bla » et de « pétitions de principe », parce qu'en attendant ces actions sont concrètes, visibles pour les citoyens et nécessitent un investissement financier considérable.

    La ville de Paris fait des choix différents, tout le monde est déçu de sa marche arrière sur les logiciels libres, mais pour autant, il y a des gens qui bougent et la mairie du 13e en fait partie.
  • [^] # Re: Contraste...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Interview de G. Collomb, Sénateur-Maire de Lyon. Évalué à 5.

    Euh... Polytechnicien, ça compte ?

    Parce que dans ce cas, on a Valéry Giscard d'Estaing, Francis Mer (économie, 2002-2004) et Christan Sautter (économie, 99-2000), François Loos (industrie, 2005-, DEA de maths), Zuccarelli (fonction publique, 97-2000), Dondoux (commerce, 97-99) pour n'en citer que des récents.

    Sinon, on a aussi Goulard qui est centralien (enseignement supérieur, 2004-), Alain Poher (ancien président du Sénat) diplômé des Mines Paris, Thierry Breton (économie, 2004-) de Supélec, etc.

    Sinon, comme l'indiquait un commentaire plus haut, on a eu Kouchner, Douste-Blazy, Haigneré, Mattéi... qui sont médecins, Jean-François Lamour qui est kiné (et par ailleurs licencié en chimie), Larcher qui est véto, Voynet anesthésiste.

    On a aussi Vaillant biologiste, Allègre géochimiste, Cochet enseignant-chercheur en maths.

    Si on compte les économistes, on a aussi Strauss-Kahn, Moscovisci, Lipietz.

    Bon, ensuite, c'est sûr que la filière majoritaire est droit ou Sciences Po, ENS ou ENA. Mais on ne manque pas trop de gens à formation scientifique.

    Quant à rapprocher ça de l'adhésion au libre... Comme tu veux, hein, mais nos scientifiques de formation n'ont pas été forcément les plus grands défenseurs du logiciel libre en politique, tandis que Christian Paul (ENA), Richard Cazenave et Frédéric Dutoit n'ont pas de formation scientifique poussée.