Journal Douce France, pays rétrograde

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
30
mai
2008
Un marié lillois demande une procédure au tribunal et obtient la nullité du mariage pour "tromperie sur la marchandise".

Donc, un mariage a été annulée en France parce que la mariée n'était pas vierge.

Notre pays ne se tourne t il pas vers un puritanisme assez immonde ?
Est ce qu'une femme peut faire déclarer un mariage nul si le mec n'est pas puceau ?

Source :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080529.O(...)

NdM : Eolas donne son avis d'avocat sur ce jugement
  • # ne pas être vierge ou avoir menti ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Ave,

    La loi déclare la nullité d'un mariage en cas de tromperie. Le problème est que la femme à menti en dissimulant son passé (divorce, confession religieuse, virginité, etc.). Ce n'est pas la non virginité qui a causé la nullité mais le mensonge. Focaliser le débat sur la virginité est déplacé !

    Désinformation quand tu nous tient.

    Cordialement,
    Étienne.
    • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

      Posté par . Évalué à 6.

      "douce france..."

      ah le retour à l'ordre moral, le puritanisme, avec ce titre on entendait presque ces puritains chanter "maréchal nous voilà....", mais non finalement !!!

      Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme, musulman comme elle, avait découvert le soir de leurs noces, le 8 juillet 2006, qu'elle ne l'était pas.

      En fait si quelqu'un demande à faire annuler son mariage parce que sa femme lui a menti en prétendant utiliser openoffice à la place de word (ou emacs à la place de vim) ou savoir recompiler son kernel toute seule (une valeur essentielle pour lui), aucune chance d'aboutir...

      Ou si le gars prétend être sobre alors qu'il boit comme un trou, je doute que le mariage soit annulé, à la rigueur cela pourrait faciliter le divorce, c'est tout...

      Mais là on ne rigole pas avec la seule et vraie "religion"...

      Alors oui, quelque part notre pays se tourne vers un truc assez immonde. Beurk.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

        Posté par . Évalué à -5.

        Et après, on dit que la laïcité dans notre pays fonctionne bien, et que la loi 1905 n'a pas besoin de réforme.
        • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Je ne vois vraiment pas le rapport…
          • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Bah...
            si certains se plaignent d'un virage vers le "religieux", c'est que la loi ne fonctionne pas, sinon personne ne se plaindrait d'un virage "religieux" du pays.

            Ou alors, la loi autorise, et personne ne se plaint
            Ou alors, la loi interdit, et personne ne peux se plaindre
            • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

              Posté par . Évalué à 3.

              la loi de 1905 permet surtout aux gens de choisir leur religion, en séparant la religion catholique et l'état. Son but n'est pas de nier les convictions religieuses ou de protéger contre celles-ci.
            • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              La loi de 1905 porte sur la séparation de l'Église et de l'État.

              si certains se plaignent d'un virage vers le "religieux", c'est que la loi ne fonctionne pas, sinon personne ne se plaindrait d'un virage "religieux" du pays.

              Les gens se plaignent d'un certain intégrisme religieux qui pensent décalés par rapport à la société. Et la virginité avant le mariage en fait parti.

              Ou alors, la loi autorise, et personne ne se plaint
              Ou alors, la loi interdit, et personne ne peux se plaindre


              Je suis peut-être idiot mais je ne vois pas encore du quoi tu parles.

              La loi ne dit pas qu'une femme doit être vierge avant son mariage. La loi dit que le mariage est un contrat entre deux personnes et que ce contrat peut être annulé s'il est basé sur le mensonge.

              Le juge a pensé que la loi s'appliquait dans ce cas et donc il a prononcé l'annulation. Tu peux penser que ce n'est pas un motif d'annulation mais dans ce cas tu vas en cour de cassation.

              Elle est où la loi de 1905 ? Nulle part, car elle n'a rien à voir avec cette affaire.
              • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                Posté par . Évalué à 5.

                "Les gens se plaignent d'un certain intégrisme religieux qui pensent décalés par rapport à la société. Et la virginité avant le mariage en fait parti."

                Il s'agit plus d'un intégrisme matchiste qui se sert de la religion pour être crédible. Le coran n'impose pas la virginité à une jeune mariée.
                • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Précisons tout de même que des rapports avant le mariage (pour un homme ou pour une femme) sont considérés comme péché
                  • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    Précisons que ce n'est pas l'exclusivité de la religion musulmane.
                    En fait, si les deux époux n'avaient pas été de confession musulmane, on n'en aurait sans doute jamais parlé et ça m'ulcère.
                    • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Tant qu'à préciser, et bien que je ne porte pas les religions dans mon coeur, précisons que ce n'est pas l'exclusivité de la religion. En Chine, où la plupart des gens sont athées sans y penser, ou vaguement bouddhistes, la virginité des filles avant le mariage est encore très importante. À tel point qu'une fille qui se fait violer n'osera pas toujours se confier à sa famille, et souffrira parfois plus de l'idée d'être "souillée" et de ne plus pouvoir se marier que du viol en lui même.
      • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        > En fait si quelqu'un demande à faire annuler son mariage parce que sa femme lui a menti en prétendant utiliser openoffice à la place de word (ou emacs à la place de vim) ou savoir recompiler son kernel toute seule (une valeur essentielle pour lui), aucune chance d'aboutir...

        Si il était entendu entre vous que c'était un des fondements de votre mariage (comme c'est le cas ici), ça a effectivement des chances d'aboutir
        • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

          Posté par . Évalué à -3.

          Dans ce cas, c'était "entendu" par un contrat, une loi ?

          « Pour Me Labbée, la question de la religion n'est "pas essentielle". "Il faut ramener la question au mensonge. La solution aurait été la même pour quelqu'un ayant (...) caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d'avoir déjà été plusieurs fois marié ou de s'être prostitué", a-t-il noté. »
          Il a oublié d'ajouter "ou d'avoir fréquenté un homosexuel".
          • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

            Posté par . Évalué à 9.

            La polygamie est un motif commun de nullité ou d'annulation d'un mariage. Quelque soit le type de relation, hétérosexuelles ou homosexuelles.

            Je ne connais pas cette affaire, mais cette loi se justifie totalement. Tu ne serais pas forcement le premier ravit si tu découvrais que ton épouse t'avait caché qu'elle a déjà 4 enfants à charge, qu'elle est déjà marrie dans un autre pays, n'est intéressé que par la nationalité ou autre avantage quelqu'on que, etc...
            • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

              Posté par . Évalué à 0.

              "Tu ne serais pas forcement le premier ravit si tu découvrais que ton épouse t'avait caché qu'elle a déjà 4 enfants à charge, qu'elle est déjà marrie dans un autre pays, n'est intéressé que par la nationalité ou autre avantage quelqu'on que, etc..."

              Tu prends des exemples ayant des conséquences financières ou légales évidentes. Quel est le rapport avec la virginité ?

              Sous des apparences nobles, on met la question de la virginité sur le même plan que d'autres questions grave, avec en sous-entendu, l'importance de la virginité dans le mariage.


              Sinon pour info (on n'en a pas encore parlé mais bon...) nulle part dans le coran il n'est écrit qu'une jeune mariée doit être vierge.
              • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu vois un sous-entendu uniquement parce que tu veux le voir.
              • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                Posté par . Évalué à 3.

                > Sinon pour info (on n'en a pas encore parlé mais bon...) nulle part dans le coran il n'est écrit qu'une jeune mariée doit être vierge.

                Dans le coran à la sourate 4 au verset 15, on nous apprend que la femme qui fornique doit être enfermée à mort ou recevoir 100 coups de fouet.

                Après, effectivement, on peut dire que le Coran ne dit pas explicitement qu'il faut être vierge au mariage. Ça dépend de son « interprêtation » ;)

                Dans la Bible, St Paul encourage les jeunes à se marier plutôt qu'à forniquer :). La condamnation de la fornication est toute aussi sévère, mais aucune peine n'est donné.

                Cordialement,
                Étienne.
          • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Y a pas de jugement de valeur sur l'objet du mensonge, on te dit pas "faut absolument être vierge pour se marier" comme on te dit pas "faut absolument pas avoir de casier judiciaire pour se marier". Ce qu'on te dit, c'est qu'il ne faut pas mentir à ton époux sur les choses qui lui paraissent essentielles, pour qu'il prenne sa décision d'union en toute connaissance de cause.

            En gros, on te demande de ne pas faire de publicité mensongère. C'est quoi le problème ?
            • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

              Posté par . Évalué à -1.

              Je pense qu'il y a un peu un jugement sur le contenu du mensonge. Si elle lui avait menti en disant qu'elle s'était brossé les dents alors que c'était faux, je doute que l'issue du jugement aurait été la même.

              > Ce qu'on te dit, c'est qu'il ne faut pas mentir à ton époux sur les choses qui lui paraissent essentielles
              C'est sans doute là que le bât blesse, sur ce qui est défini comme "essentiel" ou pas.

              (disclaimer : je n'ai pas vraiment lu les commentaires postés en dessous, il est possible que ça soit de la répétition)
              • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                Pas sur le contenu lui même, mais sur l'importance du contenu vis à vis de ce mariage.

                Si l'un des deux était maniaque maladif sur le brossage de dent que l'autre avait consciemment et volontairement menti sur cet aspect, ma compréhension et que ça aurait aussi pu être cause d'annulation.

                L'important ce n'est pas la pertinence de la cause à tes yeux, aux miens ou à ceux du juge, mais l'importance de la cause aux yeux des époux tels qu'ils l'ont vu pour le mariage. Visiblement pour eux et en tout cas pour lui cette question était annoncée dès le départ pour essentielle
      • [^] # Re: ne pas être vierge ou avoir menti ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Joli troll :)
        Mais en ne s'en tenant qu'à ce que les gens peuvent gérer,le jugement est cohérent. Je n'ai (malheureusement ?) pas suivi l'affaire de près, mais qu'allait-elle bercer un flanby vert-islam de rêves de virginité ? Cinquante/cinquante, la balle au centr^WBayr^Moren, ministre des "gentils" défunts. Darwin Darwin Darwin ... /o\
        Èqça.
        "Je ne veux que mon avantage ou son apparence"
  • # Ca...

    Posté par . Évalué à -6.

    ... avec les conneries de Michel Fourniret...

    C'est malin : maintenant, chat échaudé craint l'eau froide...
  • # hum...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Cela montre le genre de type qu'est le mari.
    Et vous voudriez que cette pauvre fille reste mariée avec ?

    Le tribunal a plutôt pensé à elle et à sa libéré en annulant le mariage avec ce rétrograde.
    • [^] # Re: hum...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      En plus c'est un ingénieur en informatique ...
      • [^] # Re: hum...

        Posté par . Évalué à 10.

        Manquerait plus qu'il moule sur linuxfr...
      • [^] # Re: hum...

        Posté par . Évalué à -10.

        tu veux dire que tu souhaites interdire aux musulmans les metiers de l'informatique ?
        Espece de Lepeniste va
        (bon, à prendre au second degré)

        20% des Français sont musulmans, ce qu ien fait le second culte, et le premier en "pratiquant"...
        Il faut respecter cela
        • [^] # Re: hum...

          Posté par . Évalué à 4.

          > 20% des Français sont musulmans
          ça me semble un peu beaucoup, les estimations les plus "optimistes" (*) de la population musulmane en France sont de 8 millions, la population en France est estimé à 64 millions environ, ce qui fait 12.5% de musulmans en France au mieux.


          (*) je mets entre guillemets "optimiste" car ce sont les chiffres avancés par le FN, ce qui peut prêter à sourire. Le chiffre officiel est de 5 millions et certains experts avancent le chiffre de 7 millions.
          • [^] # Re: hum...

            Posté par . Évalué à -1.

            J'ai vu avancé 20% par les musulmans eux mêmes.
            Enfin bon, c'est le deuxième culte, et le premier pratiqué en France.
            La tolérance veux donc qu'on tolère cette pratique religieuse, on ne peux plus ignorer une forte proportio nde Français.
            Et puis, le nombre de Française de traditions chrétiennes qu ise convertissent est ahurissante.
            On parle de 3600 personnes par an, soit l'équivalent d'une ville comme Vaujours
            http://fr.altermedia.info/general/9466_9466.html
            • [^] # Re: hum...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Sauf que Vaujours compte actuellement (et d'après Wikipédia) 5807 habitants. D'où sors-tu cette référence comparative ? Du petit livre Bleu ? Toute comme le « nombre de Française de tradition confession chrétienne qui se convertisse est ahurissant »...
              J'insiste sur « confession » parce que si les parents croient et pratiquent la religion, ça ne veut pas dire que l'enfant suivra nécessairement leurs traces. Il pourra se convertir vers une autre religion ou pire encore, devenir athée ! Brrr...
              • [^] # Re: hum...

                Posté par . Évalué à 1.

                du CFCM sans doute, je ne sais pas, le lien que je donne est musulman. eux parle de 10 conversions par jour.
              • [^] # Re: hum...

                Posté par . Évalué à 0.

                ou pire encore ne pas se rattacher à aucune religion y compris l'athéisme et devenir agnostique.
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ça risque de lancer un débat sans fin, mais l'athéisme n'est pas une religion.
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    P'tet que le GenralZod voulait dire croyance? Vu que la proposition est indécidable.

                    (Si je ne me trompe pas, athéisme "je crois qu'il n'y a rien", agnostique, "je n'ai pas de réponse".)
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Quel que soit le mot qu'il voulait employer (croyance ou religion), il voulait regrouper religions et athéïsme dans la même dénomination, alors que la nature de la croyance est en général différente.

                      La religion est une croyance positive, elle prétend apporter une réponse. Parmis toutes les explications du monde, elle prétend que la sienne est la bonne.

                      L'athéïsme est une croyance négative, qui prétend que les explications fournies par la religion ne sont pas bonnes, mais qui ne fournit pas sa propre explication concernant l'existence du monde.

                      C'est différent parce que la charge de la preuve est à celui qui fournit l'hypothèse. Imaginons que je m'interroge sur le mouvement des planètes, et qu'on me dise:
                      - elles ne bougent pas, c'est une illusion
                      - elles sont poussées par des anges
                      - elles bougent parce qu'un dieu a créé l'univers pour qu'elles bougent

                      L'attitude de l'athée consiste à dire qu'aucune de ces hypothèses ne lui semble bonne parce qu'elles expliquent mal ce qu'il observe. Cette attitude est différente de celle du religieux qui a choisi une explication et qui s'y tient. (L'agnostique, lui, devrait refuser de trancher en se disant qu'après tout, pourquoi pas.)
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ça risque de lancer un débat sans fin, mais l'athéisme n'est pas une religion.

                    veux-tu dire que la formulation suivante
                    religion: aucune
                    est incorrect car "aucune" n'est pas une religion?
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je veux dire que la formulation suivante
                      religion: athée
                      est incorrect car "athée" n'est pas une religion.
              • [^] # Re: hum...

                Posté par . Évalué à 7.

                ça ne veut pas dire que l'enfant suivra nécessairement leurs traces.

                mais oui, tu crois ça toi...

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie_dans_l%27islam#Arabie(...)

                En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre.

                De tradition chiite, l'Iran punit de mort (ou d'emprisonnement à vie) l'apostasie. Des peines sont régulièrement prononcées, et servent souvent également à museler toute opposition politique intérieure au pouvoir des mollahs.

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Bien que la croyance soit largement répandue, l'Arabie Saoudite n'est pas un DOM-TOM français.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Bon, alors avec ce lien, tu pourra en conclure ce que tu veux:
                    www.reforme.net/archive2/article.php?num=3152&ref=1034

                    Combien de convertis chrétiens en France venus de l’islam ? Au moins dix mille, en totalisant catholiques et protestants : deux tiers chez les premiers et un tiers chez les seconds. Cette estimation semble fiable, même si le chiffre est probablement aujourd’hui en dessous de la réalité. Car beaucoup sans doute croient et pratiquent encore clandestinement. Par peur de représailles de la part d’islamistes intransigeants : l’apostasie est une question épineuse en islam. Par peur aussi de heurter la famille, voire, surtout pour les femmes, d’y subir des violences.


                    Ca se passe en Seine Saint-Denis
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oui enfin là, ça ne concerne guerre que l'Islam.
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je parlais évidemment au sens général et je n'ai pas la prétention de me soustraire à la souveraineté à l'Arabie Saoudite ou à l'Iran. Jusqu'à présent, il était question de mon pays, la France.
                  Dans ces pays-là, je ne suis même pas certain qu'ils reconnaissent le divorce...
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    A priori, ces pays fondent leur législation sur la religion donc normalement oui.
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Divorce#Islam

                    Une curiosité, les iraniens tolèrent les mariages temporaires.
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_temporaire
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Les informations de wikipédia sont tout de même assez ambigüe :
                      Les hommes comme les femmes ont la possibilité de divorcer en islam. Toutefois, seul le mari peut utiliser la formule du divorce.Comprenne qui pourra.
                      • [^] # Re: hum...

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Il faut ajouter à cela que le mari doit payer le douaire à la femme avec qui il se marie (...) Or, dans les pays arabes, ce douaire est élevé, assez élevé pour dissuader le mari de répudier sa femme pour un motif futile ; c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il a été institué. En cas d'utilisation abusive, par le mari, du droit de divorce par la formule, la femme ainsi divorcée peut demander le versement d'une pension compensatoire.
                        A l'époque de Charlemagne, dans le désert, les femmes avaient déjà droit aux pensions alimentaires.

                        Plus loin, il est dit que si dans le contrat de mariage, une clause lui permet de prononcer la formule de divorce, elle est à égalité avec son bonhomme.
                        Elle peut également faire appel à un juge qui peut décider le divorce pour diverses raisons:
                        coups et blessures, abandon du foyer par le mari, refus de subvenir aux besoins financiers de l'épouse, impuissance sexuelle, présence chez le mari d'une maladie repoussante, etc.

                        Enfin, vu la stupidité des dirigeants saoudiens, il y a de fortes chances que cela reste lettre morte là-bas.
                        Au pays des fils de Saoud, le demi-frère peut faire divorcer sa soeur (mariée, 2 enfants) contre son gré parce que son mari est d'un rang social moins "élevé". Et là, on ne leur pas demandé leur avis, ni à l'un, ni à l'autre.
                        http://communisme.wordpress.com/2007/02/11/arabie-saoudite-s(...)
          • [^] # Re: hum...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            C'est quoi un musulman ? Quelqu'un qui est né musulman ou quelqu'un qui pratique la religion ?
            Je pense qu'il existe une proportion non négligeable de musulman non pratiquant... comme dans tous les religions...

            Axel
            • [^] # Re: hum...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              On ne naît pas mulsuman. Ni catholique. On naît athée.
              Ce sont les parents qui nous transmettent leur confession par le biais de cérémonies religieuses diverses mais on ne naît pas religieux, on le devient.
              • [^] # Re: hum...

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                on ne naît pas religieux, on le devient.

                Mais on ne le devient pas de son plein gré...
                Entre ma naissance et mon baptême, personne n'a pris le temps de me demander mon avis.

                Axel
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  [ ma vie ]
                  a moi si \o/
                  (
                  Ils m'ont laissé le choix de ce que je voulais faire.
                  j'ai décidé de me faire baptiser à 14 ans ... pour devenir athée à 18 \o/)
                  [/ ma vie]
                  J'ose espérer qu'une partie non négligeable des chrétiens sont comme mes parents : ie ne cherchent pas à imposer leurs religions à leur enfants (meme si on rencontre extremement fréquemment des baptemes alors que le gamin sait meme pas parler ...)
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  tu n'es pas chrétien pas le baptême (sauf pour les chiffres officiels) mais par la confession de foi.
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    "Profession" de foi, éventuellement. Et ça n'est probablement que catholique (un protestant et un orthodoxe pour confirmer/infirmer?)
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  et ton baptême a fait de toi un religieux ?
              • [^] # Re: hum...

                Posté par . Évalué à 10.

                > On naît athée.
                On nait rien du tout, pour devenir athée, il faut déjà être capable de comprendre le concept "dieu" avant de pouvoir nier son existence.
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mais l’athée ne nie pas nécessairement l’existence de dieu ! (cf. atheisme), m’enfin on ne va pas relancer le débat une n-ième fois ici !
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    l'athéisme est une attitude ou une doctrine philosophique qui affirme l'inexistence ou ne conçoit pas l'existence de quelque dieu
                    Extrait de la première ligne de ton lien.
                    Marre qu'on confonde l'agnosticisme avec la religion athée.
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Extrait qui confirme ce que je viens de dire, merci.

                      L’athéisme n’est pas une religion, pas plus que l’alicornisme, vu qu’on peut ne rien présupposer. L’agnosticisme c’est plus discutable, car on y affirme une indécidabilité (mais il y a d’autres définitions, soit) !

                      Marre des points de vues à l’emporte-pièce sur l’athéisme !
                      • [^] # Re: hum...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        > L’athéisme n’est pas une religion
                        Affirmer la non existence d'un concept qu'on ne peut ni prouver ni infirmer constitue une croyance.
                        Et vu l'acharnement de certains à rabaisser ceux qui n'ont pas les mêmes croyances qu'eux, acharnement digne de certains inquisiteurs/mollah et autres fous furieux, ça me suffit pour classer l'athéisme comme religion.


                        La base de la philosophie c'est l'humilité.
                        "Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate
                        • [^] # Re: hum...

                          Posté par . Évalué à 5.

                          L’athéisme n’affirme pas nécessairement.
                          Ne pas croire en […] n’est pas une croyance !
                          • [^] # Re: hum...

                            Posté par . Évalué à 3.

                            > L’athéisme n’affirme pas nécessairement.
                            L'agnostique reconnait être incapable de déterminer l'existence ou la non-existence de dieu. L'athée lui affirme que dieu n'existe pas, le "croyant" lui affirme qu'il existe.

                            Si j'affirme la non-existence des lapins roses, ce n'est pas une croyance c'est un fait car je suis capable de prouver leur non-existence.
                            Si j'affirme l'existence ou la non-existence de dieu, c'est une croyance car je suis strictement incapable de le prouver.
                            • [^] # Re: hum...

                              Posté par . Évalué à 5.

                              Si j'affirme la non-existence des lapins roses, ce n'est pas une croyance c'est un fait car je suis capable de prouver leur non-existence.

                              Prouves le.
                            • [^] # Re: hum...

                              Posté par . Évalué à 4.

                              L'athée raisonnable dit: en l'état actuel de mes connaissances et en fonction de ce que j'observe, la probabilité qu'un dieu proche de ce qui est décrit par les religions existe est suffisamment faible pour que je conclue qu'il n'existe pas.

                              C'est le même raisonnement que l'on suit concernant les lapins roses, à ceci prêt qu'on doit probablement pouvoir créer des lapins rose si on est vraiment motivé et qu'on a les moyens de financer de la recherche sur le sujet.
                              • [^] # Re: hum...

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > la probabilité qu'un dieu proche de ce qui est décrit par les religions existe est suffisamment faible pour que je conclue qu'il n'existe pas.

                                1. toutes les religions ne décrivent pas dieu de la même façon.
                                2. tu ne peux rien conclure.
                                Ce n'est pas parce qu'on a jamais trouvé trace d'une vie intelligente en dehors de la terre que je peux conclure qu'elle n'existe pas ailleurs.
                                • [^] # Re: hum...

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  1. toutes les religions ne décrivent pas dieu de la même façon.
                                  C'est bien pour ça que j'ai pris la peine de préciser "un dieu tel que ce qui est décrit par les religions", et pas "Dieu", comme s'il n'y en avait qu'un.

                                  2. tu ne peux rien conclure.
                                  Je peux conclure aussi bien (ou aussi mal) en ce qui concerne l'existence de dieu qu'en ce qui concerne l'existence de n'importe quoi.

                                  Pour m'inspirer d'un exemple cité ici, ce n'est pas parce que je n'ai jamais observé de lapins roses vampires qu'ils n'existent pas. On peut raisonnablement conclure qu'ils n'existent pas parce que leur existence n'a jamais été nécessaire pour expliquer une observation qu'on a faite. Si un jour on observe quelque chose et que la meilleure explication est l'existence d'un lapin rose vampire, alors pourquoi pas.

                                  L'existence de la gravitation explique le mouvement des objets que l'on observe, donc on pense que ça existe. L'existence des éléphants explique que j'en voie dans les zoos, donc je pense que ça existe. L'existence d'un dieu n'explique rien, donc je ne vois aucune raison de penser que ça existe.

                                  Contrairement à l'agnostique qui dit que les chances sont de 50/50, dans l'état actuel des choses, je pense que la probabilité d'existence de Dieu est aussi faible que celle de l'existence d'un lapin rose vampire. Si je m'autorise à conclure pour le lapin, je m'autorise à conclure pour Dieu.

                                  Tout en gardant à l'esprit, naturellement, que la seule chose dont je peux connaître l'existence à 100%, c'est moi-même. Si on pousse la rigueur jusqu'au bout, je ne peux conclure ni pour les lapins roses vampires, ni pour les éléphants, ni pour Dieu.


                                  Maintenant, en ce qui concerne les extra-terrestres, la seule chose que l'on sait sur la probabilité de leur existence est la suivante: la vie a une probabilité P strictement supérieure à 0 d'apparaître sur une planète qui ressemble à la Terre. La probabilité qu'il existe des extra-terrestres dépend donc de P et du nombre de planètes convenables. Comme il y a probablement beaucoup de planètes convenables, (P * nb_planetes) est probablement non négligeable, mais on manque d'informations sur P.
                                  • [^] # Re: hum...

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    > C'est bien pour ça que j'ai pris la peine de préciser "un dieu tel que ce qui est décrit par les religions", et pas "Dieu", comme s'il n'y en avait qu'un.
                                    tu es le seul à mettre une majuscule à Dieu.
                                    Si tu mets de côtés les religions monothéistes d'origine sémites, tu as autant de définition de dieu que de cultes. Les athéistes réfutent l'existence de dieu en se fondant sur la vision chrétienne de dieu comme un être omnipotent et blablabla. Ce n'est pas la seule définition de dieu, dans certains cultes, dieu est une conscience collective, une volonté neutre, un être supérieur mais sans être omnipotent ou même immortel, les lois physiques fondamentales etc ...

                                    > Contrairement à l'agnostique qui dit que les chances sont de 50/50, dans l'état actuel des choses, je pense que la probabilité d'existence de Dieu est aussi faible que celle de l'existence d'un lapin rose vampire.

                                    L'agnostique ne dit pas que les chances sont de 50/50, il dit que les données ne sont pas suffisantes pour exclure définitivement une hypothèse comme le fait l'athéisme.
                                    agnosticisme != septicisme, ce qui est encore autre chose.

                                    Pour les lapins roses vampires, on peut définir ce que c'est alors qu'on est même pas capable de définir dieu ni même de comprendre ce qu'est dieu.
                                    • [^] # Re: hum...

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      «Les athéistes réfutent l'existence de dieu en se fondant sur la vision chrétienne de dieu comme un être omnipotent et blablabla.»

                                      Non, mais c'est probablement parce que tu le crois que tu m'accuses de le faire. Quand je dis "un dieu tel que ce qui est écrit par les religions", j'inclue les dieux grecs, hindous, aztecs, etc.

                                      Après, c'est sûr que l'utilisation du mot "dieu" implique des limites. Je refuse d'appeler "dieu" les lois de la physique, ça ne sert qu'à brouiller le débat. On peut parfaitement être émerveillé par les lois de la physique sans éprouver le besoin de les appeler "dieu".

                                      «L'agnostique ne dit pas que les chances sont de 50/50, il dit que les données ne sont pas suffisantes pour exclure définitivement une hypothèse comme le fait l'athéisme.»

                                      L'athée n'exclut pas définitivement l'hypothèse de dieu, l'athée dit qu'il croit que dieu n'existe pas. Beaucoup d'athées seraient prêts à remettre en cause leur croyance si des faits nouveaux suggéraient l'existence d'un dieu.

                                      De la même manière, beaucoup de gens religieux n'excluent pas définitivement la possibilité que leur dieu n'existe pas. Du moins, j'espère.

                                      «Pour les lapins roses vampires, on peut définir ce que c'est alors qu'on est même pas capable de définir dieu ni même de comprendre ce qu'est dieu.»

                                      Débattre de quelque chose que l'on ne définit pas est une perte de temps. Chaque religion définit ses croyances plus ou moins précisément, et on peut débattre de ça. Si la définition qu'on choisit pour le mot "dieu" est suffisamment vague, alors le mot "dieu" désigne ce qui existe, et donc dieu existe. Par contre, si on prend une religion donnée, on obtient une description de leurs croyances et on peut se demander si elles sont vraies.
                            • [^] # Re: hum...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Si j'affirme la non-existence des lapins roses, ce n'est pas une croyance c'est un fait car je suis capable de prouver leur non-existence.

                              Comment?
                              En disant que personne n'a vu de lapin rose? Même argumentation pour Dieu.
                              Si tu crois en Dieu par cette logique, tu es dans l'obligation morale de défendre le fait que les lapins roses existent aussi.
                              Tout ce que tu trouveras pour prouver que les lapins roses n'existent pas sera une même argumentation pour prouver que Dieu n'existe pas...
                        • [^] # Re: hum...

                          Posté par . Évalué à 5.

                          >Affirmer la non existence d'un concept qu'on ne peut ni prouver ni infirmer constitue une croyance.

                          Non, non et non !
                          Sinon ne pas collectionner de timbres est un hobby !
                          • [^] # Re: hum...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Si, croire (ou avoir la certitude) que quelque chose qu'on ne peut prouver n'existe pas est une croyance. Tu crois que dieu n'existe pas mais tu crois quelque chose. Alors que dans ton exemple, tu ne fais rien en ne collectionnant pas les timbres.
                            A la rigueur, agnostique irait dans ton sens, mais même là, il me semble qu'il y a une prise de position (je sais que je ne peux pas prouver).
                • [^] # Re: hum...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Si on ne peut en comprendre le concept, comment peut-on accepter l'existence ? Donc, Dieu n'existe pas pour le nouveau-né, il est donc athée, dans le sens littéral du terme.
                  • [^] # Re: hum...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Le bébé ne comprends pas le concept X, donc le concept X n'existe pas pour le nouveau né.
                    Remplace X par "être humain", "justice", "morale" etc ... et par tout ce que tu veux, c'est tout aussi valable. Pour lui, l'existence ou la non existence de dieu c'est la même chose, il s'en fout, il veut juste téter et dormir.

                    Le nouveau-né n'est pas plus athée qu'autre chose.
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Toujours cette vielle question philosophique sur l'existence d'une chose indépendamment de son concept !
                      J'ai une mauvaise nouvelle pour vous, vous exister uniquement par ce que j'existe !
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Le nouvea-né est-il nouveau-né parce qu'il a conscience d'exister en tant que nouveau-né ?
                    • [^] # Re: hum...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ha bah puisque tu parles de ne pas comprendre le concept, pourquoi tu n'appliqerais pas cette vision pour les athées ? Pour moi, c'est un peu le principe de l'athée : il ne comprend pas le principe de dieu. Ce n'est pas une "croyance", c'est juste que je m'en fout ...
    • [^] # Re: hum...

      Posté par . Évalué à 2.

      oui mais non la on sait rien
      ça se trouve c'était un mariage forcé et la fille a troucé cette échapatoire
      il est vrai que l'operation de l'hymen pour redevenir vierge existe
      il semble aussi que ce genre d'operation augmente en france
      • [^] # Re: hum...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        il est vrai que l'operation de l'hymen pour redevenir vierge existe

        L'opération remet en place l'hymen comme si elle était vierge (bref, ça reste un mensonge).
        Parce que bon, une fois qu'un truc est passé par la, il est passé, et l'opération ne remonte pas le temps...
        • [^] # Re: hum...

          Posté par . Évalué à 4.

          mais des hymens peuvent etre arraché/perforé (j'avou ma méconnaissance du sujet) sans qu'un truc soit passé par la (avec des sports tels que l'équitation je crois)
          • [^] # Re: hum...

            Posté par . Évalué à 5.

            En effet...

            Non seulement l'hymen peut être endommagé pour d'autres raisons qu'un rapport sexuel, mais il peut carrément être sous-développé, voir absent chez de nombreuses femmes...

            Chaque années, des milliers de femmes de par le monde sont jetées à la rue, traitées de catins, battues ou tuées parce que leur hymen ne plaisait pas aux barbares les ayant épousées.
      • [^] # Re: hum...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il était musulman, c'était donc un mariage arrangé...
        Hé bien, bonjour les préjugés..
        Ça fait beaucoup d'à-priori et de « on-dit » dans un même commentaire.
  • # lire le nouvel obs

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce qui est vraiment rétrograde, c'est qu'il y ait encore des gens pour lire le nouvel-obs :)
  • # Un mariage repose sur la confiance

    Posté par . Évalué à 10.

    Dans cette affaire, tout n'est pas blanc ou noir, la personne en question a "caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d'avoir déjà été plusieurs fois marié ou de s'être prostitué" dixit l'article.
    C'est un peu plus grave que d'avoir caché sa non-virginité.

    Et il est où le problème, si le gars veut épouser une vierge ou l'inverse -ça existe aussi- ? On va pas forcer les gens, non plus ! Si le gars avait su, il ne l'aurait pas épousé et elle aurait évité de vivre avec un con, ou bien il aurait pu l'accepter elle et son passé.
    Hein, la liberté existe aussi pour les cons et les bigots.

    Si une femme demandait l'annulation de son mariage parce que son compagnon est adepte du SM et qu'il lui a volontairement caché ce "petit" détail, on n'en ferait pas tout un foin. Mais bon, taper sur le musulman qui "opprime" les femmes est tellement à la mode qu'aujourd'hui ...


    > la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre
    La sexualité des hommes l'est tout autant.
    Si on veut vivre une sexualité libre, on l'assume, faut vraiment être conne pour se mettre en ménage avec un "puritain".

    > je pense à cette malheureuse jeune fille, humiliée, publiquement humiliée, revenant dans sa famille, ce qu'elle a dû vivre a dû être épouvantable.
    C'est tout autant valable pour le gars qui doit être poursuivi par des hordes de harpies féministes enragées.
    • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans cette affaire, tout n'est pas blanc ou noir, la personne en question a "caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d'avoir déjà été plusieurs fois marié ou de s'être prostitué" dixit l'article.
      C'est un peu plus grave que d'avoir caché sa non-virginité.


      J'avais déjà des doutes sur ta connerie mais là tu les a tous levés.

      "Il faut ramener la question au mensonge. La solution aurait été la même pour quelqu'un ayant (...) caché quatre pages de casier judiciaire, le fait d'avoir déjà été plusieurs fois marié ou de s'être prostitué", a-t-il noté.


      Autrement dit, c'était une image. Un exemple. Non la personne concernée n'a pas caché avoir "quatre pages de casier".
      • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

        Posté par . Évalué à 8.

        > J'avais déjà des doutes sur ta connerie mais là tu les a tous levés.
        Et toi d'emblée, tu ne me laisses aucun doute à ton sujet.


        J'ai voulu vérifier, et effectivement elle a uniquement menti sur sa virginité.
        Mea culpa, pour ma défense, l'article du nouvel-obs a mal coupé la citation de l'avocat ce qui pouvait prêter à confusion, sur liberation.fr, ce passage est plus clair:
        Des jugements précédents ont déjà retenu cet article de loi (le 180 du code civil), par exemple quand un époux a ignoré que son conjoint était divorcé ou prostitué, lorsqu’il s’est trompé sur son état mental ou son aptitude à avoir des relations sexuelles normales, note la revue.
        http://www.liberation.fr/actualite/societe/328802.FR.php

        Mais ça ne change pas le fait qu'un mariage repose sur la confiance.
        La jeune mariée avait caché la vérité, convaincue que son fiancé ne l’aurait jamais épousée s’il avait connu la réalité
        Elle lui a menti en prétendant être vierge, il aurait pu choisir de l'épouser quand même, il aurait pu ne pas l'épouser non plus.
        Si il l'aurait épousé malgré ce détail, elle l'a pris pour un con, dans le second cas, c'est effectivement un con mais elle aurait mieux fait de chercher ailleurs. On ne sait pas quelle aurait été sa réaction mais on aurait évité un scandale.
        • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

          Posté par . Évalué à 3.

          Si on considère qu'un mariage est un contrat, effectivement il est logique que ce genre d'omission conduise à une annulation dès lors qu'elle touche un des termes du contrat.

          Après, ça ne change rien :
          * au drame que ça doit être pour les personnes concernées,
          * pour les conséquences douloureuses que ça risque d'avoir.
          • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            * pour les conséquences douloureuses que ça risque d'avoir.
            À force d'en faire les gros titres dans la presse, oui, c'est certain.
            La polémique se nourrit d'elle-même.
            • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est vrai, mais tu proposes quoi (qui ne justifie pas de pendre un journaliste avec des entrailles de bloggueur)?
              • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

                Posté par . Évalué à 3.

                Simplement des excuses publiques ?
                On est prompt à diffamer une personne, mais on l'est nettement moins pour reconnaitre une erreur.
                Comme les unes diffamatoires des journaux et les excuses du lendemain en petits caractères dans un coin entouré de pubs.
          • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

            Posté par . Évalué à 0.

            effectivement il est logique que ce genre d'omission conduise à une annulation dès lors qu'elle touche un des termes du contrat.
            Depuis quand la virginité est un des termes du contrat de mariage ?
            Tu te marie à une femme parce qu'elle est vierge ou parce que tu l'aimes ?
            je trouve ca moyen.


            Et puis il est logique qu'une femme aient pas forcément trop envie d'en parler.

            suffit qu'il aient dis "j'aimerais beaucoup que ma femme soit vierge". et qu'elle ait répondu "je te comprend".

            Enfin, ce qu'on peut dire, c'est que finalement le tribunal a peut etre bien fait : parce que se marrier avec un *** pareil, je la plains.
            • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

              Posté par . Évalué à 7.

              > Tu te marie à une femme parce qu'elle est vierge ou parce que tu l'aimes
              Si tu crois que tout les mariages sont des mariages d'amour ... -_-
              Il y a encore beaucoup de mariage de raison (je veux fonder une famille avec une personne qui a les mêmes principes que moi) , d'opportunité (je veux me caser, tiens on est ensemble depuis un moment, t'es pas trop chiant, viens on se marie) etc ...
              !(mariage d'amour) != mariage forcé.

              Au lieu de taper sur 2 personnes qui agissent librement, on ferait mieux d'aider ceux et celles qui sont obligés d'épouser une personne contre leur gré ou de subir des violences conjugales.
            • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              suffit qu'il aient dis "j'aimerais beaucoup que ma femme soit vierge". et qu'elle ait répondu "je te comprend".

              Bordel, faudrait lire les articles avant de dire n'importe quoi.
              La virginité de madame était importante pour monsieur et madame, ils en avait parlé des heures et ils étaient d'accord : elle était vierge.
              C'est pour cette raison, et uniquement cette raison, que le juge a annulé le mariage (mensonge important du point de vue de chacun), et pas autre chose contrairement à ce que les chiennes de garde qui démarrent au quart de tour s'amusent à dire.

              Faudrait arrêter la déformation des faits!

              Enfin, ce qu'on peut dire, c'est que finalement le tribunal a peut etre bien fait : parce que se marrier avec un *** pareil, je la plains.

              Ca, mille fois d'accord...
              Je n'arrive pas à comprendre pourquoi en France les femmes font encore des mariages de ce genre... Famille certes, mais entre choisir une vie avec une personne non voulue ou ne plus voir sa famille, euh... J'opterai en théorie pour ne plus voir ma famille. Mais je n'ai pas eu à mettre en pratique ma théorie pour moi, donc je ne sais pas si je l'aurai fait...
              • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

                Posté par . Évalué à 0.

                j'ai lu les articles.

                je pense que je me suis mal exprimé ;)

                J'ai voulu dire que si ne pas etre vierge c'est une cause de ne pas se marier ou d'annulation de mariage, ben désolé, mais a mon sens tu aime pas ta femme.

                Et j'ai aussi voulu dire qu'on ne sait pas du tout comment ils ont discuté de la chose.
                C'est facile de dire "elle a affirmer qu'elle était vierge", mais si ca se trouve elle a toujours essayer de répondre à demi-mot ou autre.
                Si le gars dis "tu vois , j'ai une collègue de bureau, elle a eu une aventure avant de se marier. C'est qu'une salope", forcément, ca va pas donner envie à sa(future)(ex) femme de lui dire la vérité ...


                C'est pour cette raison, et uniquement cette raison, que le juge a annulé le mariage
                Non, il a annulé car il a considéré (entre autre) que l'acquiescement de la fille revenait a etre une preuve de sa culpabilité, dixit eolas.
                Et avoir ce genre de réponse sur ce sujet, je trouve ça moyen quand même.
                (ensuite j'ai pas dis que c'était facile a juger comme affaire).
                • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  J'ai voulu dire que si ne pas etre vierge c'est une cause de ne pas se marier ou d'annulation de mariage, ben désolé, mais a mon sens tu aime pas ta femme.

                  Ca, je suis entièrement d'accord. Mais... C'est hors sujet.
                  Car le sujet n'est pas la virginité.
                  Le sujet est le mensonge.

                  Et avoir ce genre de réponse sur ce sujet, je trouve ça moyen quand même.

                  Ce n'est pas moyen, c'est très bien.
                  Pourquoi?
                  réfléchi... Et oui, le droit est le même pour tous. Commencer à mettre des sentiments dans le droit, et hop l'état de droit est terminé, et la justice devient la loi du plus fort.

                  Ca peut parfois paraitre sordide, mais sans une "froideur" d'un juge qui regarde les faits, uniquement les faits, et applique la loi, qu'elle lui plaise ou non, c'est la base d'un état de droit.
                  • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Commencer à mettre des sentiments dans le droit, et hop l'état de droit est terminé, et la justice devient la loi du plus fort.
                    Non, ce que je trouve moyen, c'est de dire "vu qu'elle est d'accord pour X, ca veut dire qu'elle a fait Y", sans être sur qu'elle a fait Y. (ce que j'avais voulu dire avec "je suis d'accord pour annuler car en faisant cette demande, mon mari m'a montré qu'il ne tenait pas à moi", et que ce raisonnement implique pas "je lui ai menti").
    • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

      Posté par . Évalué à 6.

      faut vraiment être conne pour se mettre en ménage avec un "puritain".

      On en apprend tous les jours sur linuxfr. Aujourd'hui, découvrez le Puritanisme musulman avec Moun's et GeneralZod.
      • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

        Posté par . Évalué à 6.

        D'après le Trésor de la langue française:
        > Personne austère et prude très attachée aux principes (moraux, religieux, politiques...).
        > [En parlant d'un animé] Qui appartient à une secte rigoriste. Les juifs puritains, arrivant d'Allemagne ou de Pologne, sont blessés des licences que leurs coreligionnaires se permettent de ce côté du Rhin (RENAN, St-Paul, 1869, p. 69).
        http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?12;(...)

        A moins que le TILF ne se trompe ouvertement, je peux utiliser le terme puritain pour une personne très attaché aux principes moraux/religieux etc ... même si il n'est pas adepte du puritanisme.
      • [^] # Re: Un mariage repose sur la confiance

        Posté par . Évalué à 2.

        oui, malheureusement il y a encore beaucoup de mariages arrangés (=forcés) où la femme n'a pas du tout son mot à dire et n'a pas le choix (je ne prétends pas d'ailleurs cela était ou non le cas dans l'affaire présentée ici)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Mariage ... en blanc ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Est ce qu'une femme peut faire déclarer un mariage nul si le mec n'est pas puceau ?

    Si c'est dans les mêmes conditions, oui.


    De toutes façons, un mariage est un engagement lourd. S'ils se sont tous les deux rendus compte que c'était une énorme boulette, c'est pas plus mal que ça se termine ainsi. Mieux vaut cela qu'une union forcée qui va se terminer dans la douleur à grands frais d'avocat.
  • # Honte à la justice française

    Posté par . Évalué à -6.

    Pour remettre les pendules à l'heure, écoutons Elisabeth Badinter, Philosophe écrivaine :

    La philosophe et écrivain a exprimé sa "honte" pour la justice française. "Je suis ulcérée par la décision du tribunal d'accepter de juger ça parce que la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre", a-t-elle déclaré sur France Inter.
    "Très inquiète" de ce jugement annulant un mariage "parce que la jeune femme n'est pas vierge et a menti sur sa virginité", Elisabeth Badinter estime que "ça aboutit tout simplement à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l'hymen. Et par conséquent au lieu pour un tribunal de défendre les femmes, de défendre ces jeunes femmes, au contraire il accentue la pression sur elles".
    "Et je vous dis franchement, je pense à cette malheureuse jeune fille, humiliée, publiquement humiliée, revenant dans sa famille, ce qu'elle a dû vivre a dû être épouvantable. J'ai honte que la justice française n'ait pas pris à cœur de défendre toutes ces jeunes filles", a-t-elle conclu. (avec AFP)

    "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Honte à la justice française

      Posté par . Évalué à 9.

      • [^] # Re: Honte à la justice française

        Posté par . Évalué à 5.

        Et puis pour commenter un peu, mon avis perso : pour peu que l'on considère honteuse la décision de justice, la honte n’est pas du côté de la justice, qui a juste appliqué la loi, mais des individus qui trouvent normal d’imposer de telles contraintes aux femmes… et à la rigueur du côté de nos lois qui permettent cela, bien que ce soit un éternel sujet de débat.
      • [^] # Re: Honte à la justice française

        Posté par . Évalué à 7.

        On devrait imposer la lecture de Me Eolas à tout les politocards et journaleux qui jugent à l'emporte-pièces.
      • [^] # Re: Honte à la justice française

        Posté par . Évalué à -10.

        < Sinon, un peu moins dans le pathos

        Pour toi le fait de dénoncer publiquement l'application, en France, pays laic, d'une morale religieuse, c'est du "pathos" ? Etrange point de vue.....
        Car la fille a perdu pour cause de non virginité et non pour une histoire de mensonge. Dans l'histoire du droit français la virginité na jamais été une "qualité" requise pour le mariage. Dans le monde musulman, oui. Donc la justice française, issue du siècle des lumières a appliqué la morale religisuse musulmane.

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

        • [^] # Re: Honte à la justice française

          Posté par . Évalué à 3.

          Encore quelqu’un qui ne sait pas ce dont il est question…
          Indice : lire le billet d’Eolas, ou mieux, le jugement.
        • [^] # Re: Honte à la justice française

          Posté par . Évalué à 6.

          Je ne voudrais pas insister, mais la lecture du blog d'Eolas est essentielle !

          Madame n'a pas perdu ! Elle était d'accord pour annuler le mariage... La justice a juste tranchée pour dire que si tous les deux étaient d'accord, vu que le reste est conforme aux lois (qu'il s'agisse de virginité ou d'allergie au chocolat n'y change rien) alors le mariage est annulé. Point.
          • [^] # Re: Honte à la justice française

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            C'est bien connu, les femmes sont toutes consantantes pour se faire exiser, violer^Ws'amuser dans des caves, porter un tchador, servir de punching ball...

            Passé, la nuit de noce, le gus a ramené sa femme à ses parents comme on ramène une marchandise avariée. Parle t'on vraiment d'un couple équilibré et sain ?

            Si la femme était consentante pour divorcer, pourquoi les juges ont accepter *d'annuler le mariage* plutôt que de les envoyer suivre une procédure de divorce à l'amiable classique ?

            Il est probable que la femme vive cette annulation de mariage comme un soulagement personnel, mais la "Justice française" ne sort pas grandi de ce jugement arriéré.
          • [^] # Re: Honte à la justice française

            Posté par . Évalué à -4.

            < Madame n'a pas perdu Elle était d'accord pour annuler le mariage...

            Ne soyons pas dupes, c'est la version officielle. Il est évident que les pressions familiales et de l'entourage étant énormes dans ce cas, elle n'a pu qu'entériner la décision du mari et de la famille. Et elle a donc fait profil bas pour sauver l'honneur de la famille et du mari, profil bas pour pouvoir pleurer en paix. Cette femme s'est fait écraser par tout le monde, y compris par ce que l'on appelle ici la "justice française", qui n'a de justice que le nom. Liberté, Egalité sont les valeurs de la République Française. Mari et femme ne sont pas égaux devant cette loi puisque seul le mari peut cacher sa non virginité. Donc cette cette décision de justice n'est pas républicaine.

            "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par . Évalué à 1.

              > elle a donc fait profil bas pour sauver l'honneur de la famille et du mari
              Mais bien sur, ces sagouins de musulmans l'ont surement maté pour l'obliger à annuler le mariage comme ils l'ont forcé à se marier au nom de l'idole "ALLAH".
              Elle voulait probablement rester avec un homme qui ne veut pas rester avec elle.


              > seul le mari peut cacher sa non virginité
              Toutes les femmes ne saignent pas en perdant leur virginité pour diverses raisons, elles peuvent se faire reconstituer l'hymen.
              Prouver la non-virginité d'un homme n'est pas difficile, que je sache l'acte sexuel se fait avec 2 personnes minimum et la loi reconnait les témoignages comme preuves.



              Le mec est ingénieur, il a fait des études supérieures, rien n'indique que c'est un crétin d'intégriste mais on va faire comme si.
              Si ça se trouve le mari l'aurait quand même épousé si elle lui avait dit la vérité mais tant pis, c'est qu'un sale musulman, ce sont tous des cons, on va le lapider, au pire si c'est pas pour lui, c'est pour ces connards de coreligionnaires.
              • [^] # Re: Honte à la justice française

                Posté par . Évalué à 1.

                sans partir sur des propos haineux envers certains religions, tu crois vraiment que la pression d'une famille, qu'elle soit musulman ou chrétienne ou autre, est neutre ?
                Si la famille est un peu beaucoup a cheval sur les traditions (et visiblement il y en avait au moins une)

                La pression de la famille peut etre extremement forte (des deux familles).

                alors l'annulation du mariage permet aux familles de rester "honorables", et rejetant l'ensemble de la faute sur la fille au milieu, alors que le divorce aurait (selon certaines familles) apporter la honte sur eux.

                Croire que ca n'existe pas ce genre de situation, ce n'est que de l'aveuglement.


                Prouver la non-virginité d'un homme n'est pas difficile, que je sache l'acte sexuel se fait avec 2 personnes minimum et la loi reconnait les témoignages comme preuves.
                Encore faut il les trouver les témoins, et qu'ils veuillent témoigner.

                Toutes les femmes ne saignent pas en perdant leur virginité pour diverses raisons, elles peuvent se faire reconstituer l'hymen.
                A ton avis il a penser à ca pour dire qu'elle avait pas sa virginité ?
                Moi je suis sur que non.

                Le mec est ingénieur, il a fait des études supérieures, rien n'indique que c'est un crétin d'intégriste
                Ca n'indinque pas non plus que c'est une flèche.

                Si ça se trouve le mari l'aurait quand même épousé si elle lui avait dit la vérité mais tant pis, c'est qu'un sale musulman, ce sont tous des cons, on va le lapider, au pire si c'est pas pour lui, c'est pour ces connards de coreligionnaires.
                Le plus beau, c'est qu'il n'y a meme pas un seul mot "musulman" dans son commentaire, mais dans le tien ca arrête pas.

                Avant meme d'être sur que ce soit bien ce qu'il voulait dire, tu l'attaque.
                • [^] # Re: Honte à la justice française

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > La pression de la famille peut etre extremement forte (des deux familles).
                  Tu veux les mettre en taule ? Tu trouves ça dans toutes les familles même athée ou autre. On vit dans une société ou l'individu prime sur le groupe, si ta famille t'emmerde, tu les envoies chier point barre.
                  Si je devais sortir qu'avec des filles approuvés par ma mère, je peux te dire que je me ferais bien chier.
                  De plus, elle a volontairement accepté de l'épouser, elle a même menti pour qu'il accepte. On lui a pas forcé la main non plus.
                  Et on ne peut le forcer à accepter une épouse avec laquelle il n'y a jamais eu de vie commune.
                  L'absence de vie commune est suffisante en soi pour annuler un mariage.

                  > alors l'annulation du mariage permet aux familles de rester "honorables", et rejetant l'ensemble de la faute sur la fille au milieu

                  Le recours à l'annulation est légitime, le consentement a été faussé.
                  Au final, qui passe pour un con devant la France entière et qui reçoit tout les témoignages de sympathie ?
                  On ne sait pas la motivation réelle du gars, est-ce à cause du mensonge ? dans ce cas, il est dans son droit et elle est seule responsable. est-ce à cause d'un bout de tissu organique manquant ? c'est un con et elle ferait mieux de trouver quelqu'un d'autre.

                  > A ton avis il a penser à ca pour dire qu'elle avait pas sa virginité ?
                  > Moi je suis sur que non.
                  Tu en sais plus à ce sujet que les autres ? Dans le doute, on s'abstient.

                  > Ca n'indinque pas non plus que c'est une flèche.
                  ça n'indique pas non plus que c'est un intégriste moyen-ageux.

                  > Le plus beau, c'est qu'il n'y a meme pas un seul mot "musulman" dans son commentaire, mais dans le tien ca arrête pas.
                  Pourtant toute l'histoire tourne autour de ça.
                  ça aurait été un catho ou un juif intégriste que personne n'aurait publié l'article.
                  • [^] # Re: Honte à la justice française

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    si ta famille t'emmerde, tu les envoies chier point barre.

                    Toi peut-être.
                    Et encore... Es-tu sûr?
                    Car si il faut l'expliquer précisément, dans ce cas ton papa dira (et fera) : interdiction à tous les membres de la famille de te parler. A vie.
                    Donc... Si dans la balance, tu avais le choix, aurais-tu accepté de ne plus pouvoir parler à aucun membre de ta famille à vie?

                    Si tu penses que j'exagère... Non, je n'exagère pas, puisque j'ai un exemple d'une personne qui a justement dit à sa famille "j'épouse une personne que vous n'aimerai pas". Et ça fait 20 ans qu'elle n'a plus parlé à sa mère car le papa menace de répudier la maman aussi si la maman parle à sa fille répudiée. La maman ne peut pas voir ses petits-enfants nés depuis...
                    20 ans... Et ça n'est pas pret de changer.

                    Le "tu l'envoies chier" est facile à dire, mais pour certains les conséquences sont très cruelles...
                    • [^] # Re: Honte à la justice française

                      Posté par . Évalué à 3.

                      > aurais-tu accepté de ne plus pouvoir parler à aucun membre de ta famille à vie?
                      Si on devait me déshériter, je le regretterais un peu mais bonj'aurais été prêt à suivre certaines filles jusqu'en enfer.

                      > Le "tu l'envoies chier" est facile à dire, mais pour certains les conséquences sont très cruelles...
                      Je n'ai pas dit que ce n'était pas douloureux. C'est un choix de vie, et certains choix peuvent être douloureux. Tu peux te soumettre à ta famille , ou ne pas le faire. Même les cons ont droit à la liberté.
                      Dans certains pays, tu n'as tout simplement pas le choix.
                    • [^] # Re: Honte à la justice française

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      En gros dans ton histoire fallait envoyer chier le père y a 20 ans et c'est lui qui se serait retrouvé seul comme un con ?
                  • [^] # Re: Honte à la justice française

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Tu veux les mettre en taule ? Tu trouves ça dans toutes les familles même athée ou autre.
                    Ce n'est pas parce que tu considères l'athéïsme comme une religion que dans une famille athée, on te fout forcément la pression pour te marier.
                    Je n'ai jamais subi aucune pression dans ma famille pour le faire et je ne me suis d'ailleurs jamais marié. Ça ne m'a pas empêché d'avoir une vie de couple et une fille (athée, enfin non, Doraïste).
                    • [^] # Re: Honte à la justice française

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Encore trop jeune pour être winxiste ou spiciste ? ;-)
                    • [^] # Re: Honte à la justice française

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ce ne serait pas la première fois qu'une famille athée voit d'un mauvais oeil que leur rejeton(e) épouse un(e) "croyant(e)" et essaie de l'en dissuader. Foutre la pression pour ne pas épouser une personne est tout aussi répréhensible que l'inverse.
                      La connerie est une qualité partagé équitablement par tout le genre humain, peu importe les croyances. Elle peut se manifester sous différentes formes, c'est tout.

                      Je ne dis pas que toutes les familles athées sont comme ça mais toutes familles religieuses ne sont pas toutes comme décrites au-dessus. Et heureusement !
                  • [^] # Re: Honte à la justice française

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Tu veux les mettre en taule ?
                    J'ai dis ça ?

                    non, j'ai juste dis que certaines famille pouvait mettre une pression psychologique (voir financère) importante, ce qui pouvait impliquer que la fille n'était pas forcément pleinement consentante quand elle a dis "oui" (oui au mariage ou oui à l'annulation.
                    Dans le meilleure des cas, elle était consentante, dans le pire des cas, non).

                    De plus, elle a volontairement accepté de l'épouser, elle a même menti pour qu'il accepte. On lui a pas forcé la main non plus.
                    On ne sait pas ce qu'il c'est réellement passé. Moi j'attendrais de connaitre ce qu'il c'est réellement passé avant de dire "elle a meme menti pour qu'il accepte" ou "on lui a pas forcé la main".

                    Le recours à l'annulation est légitime, le consentement a été faussé.
                    Peut etre, ou peut etre pas. (ca peut faire l'objet d'autres troll ;)

                    Mais je vois pas pourquoi tu répond ça à alors l'annulation du mariage permet aux familles de rester "honorables", et rejetant l'ensemble de la faute sur la fille au milieu
                    , et où on parlais de pression de la part desdites famille.

                    Je vois pas, ou, dans le fait que c'était légitime (ou pas) dans le cadre du plaignant, ca veut dire qu'il y a eu ou pas de pression au niveau du défendant.


                    Tu en sais plus à ce sujet que les autres ? Dans le doute, on s'abstient.
                    j'ai donné mon avis (moi je suis sur que..., A ton avis est ce que ...). J'ai pas le droit de donner mon avis ?

                    > Ca n'indinque pas non plus que c'est une flèche.
                    ça n'indique pas non plus que c'est un intégriste moyen-ageux.

                    Faut vraiment que tu m'expliques ce que tu écris à a voir avec la citation.
                    Parce que dire "c'est pas parce qu'il est ingé en info que c'est un génie" , faut vraiment qu'on m'explique le lien avec l'intégrisme moyen ageux.

                    Pourtant toute l'histoire tourne autour de ça.
                    Pourtant ... tu penses que toute l'histoire tourne autour de ça.

                    Pour ma part qu'il soit musulman ou cathos je m'en bas les c*****. C'est le principe sur le jugement etc...
                    • [^] # Re: Honte à la justice française

                      Posté par . Évalué à 4.

                      > Pourtant ... tu penses que toute l'histoire tourne autour de ça.

                      Par le passé, de nombreux mariages ont été annulé pour cause de stérilité ou impuissance après une vie commune.
                      Personne n'a tapé un scandale. Pourtant, ce n'est pas moins absurde d'exiger de sa femme d'être vierge que d'exiger à son mari de ne pas être stérile.

                      > J'ai pas le droit de donner mon avis ?
                      La justice doit appliquer la loi et non pas appliquer des jugements de valeur. Tu peux penser ce que tu veux.

                      Le mariage est un contrat, mariage civil != mariage d'amour, tout le monde n'a pas la même vision des choses.
                      Il voulait une femme vierge, elle a prétendue l'être. Il s'estime trompé (et on ne sait pas si c'est le mensonge en soi ou l'absence d'hymen qui le dérange), il demande d'annuler le mariage.
                      En gros, on fait comme si rien ne s'était passé, pas de lynchage public, chacun rentre chez soi et on oublie tout. Les seuls à foutre la merde, c'est ceux qui crient au scandale.
                      Vous voulez quoi au juste ? le foutre dans un camp de rééducation pour accepter que le con (pour les incultes le vagin) de sa femme a été visité par un autre pénis que le sien auparavant ? le lapider ?

                      Au lieu de prendre un bâton et de la battre comme l'aurait fait un afghan moyen, il est allé devant le tribunal demander l'annulation du mariage et a stoppé toute vie commune le jour même. Il respecte la loi, que voulez-vous lui demander de plus ?
                      • [^] # Re: Honte à la justice française

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Pourtant, ce n'est pas moins absurde d'exiger de sa femme d'être vierge que d'exiger à son mari de ne pas être stérile.
                        Tu veux que je te rapelle ce que signifie l'expression "fonder une famille?"

                        Même si je n'adhère pas du tout à l'idée de demande d'annuler le mariage pour cause de stérilité, ça n'a rien à voir avec le fait d'etre vierge ou pas.

                        La justice doit appliquer la loi et non pas appliquer des jugements de valeur.
                        Tiens, je crois pas que dans l'avis que je donnais je mettais en cause la justice (vu que c'est un avis sur le fait de "comment il a "deviner" qu'elle n'était pas vierge) Comme quoi des fois...

                        En gros, on fait comme si rien ne s'était passé, pas de lynchage public,
                        Le mariage, comme la demande d'annulation c'est publié dans le JO si je ne me trompe pas.

                        chacun rentre chez soi et on oublie tout.
                        Ou on se marie avec quelqu'un, et au bout d'une seule journée on se sépare d'elle parce qu'au lit c'est pas ça.
                        Cool ta vision du mariage dis moi.



                        le foutre dans un camp de rééducation pour accepter que le con (pour les incultes le vagin) de sa femme a été visité par un autre pénis que le sien auparavant ? le lapider ?
                        Tu confonds un peu tout.
                        On parlait de la décision de justice, qui selon certains, est allé un peu loin quand meme dans l'estimation de sur quoi il était normal
                        de se sentir floué lors d'un marriage.
                        Puis on est parlé sur le fait que, bien que l'épouse ait acquisier l'annulation, cela n'était peut etre pas fait completement sans aucune pression (je rapelle que c'est grace à cette acquisciemment que le mariage ait été annulé, parce qu'il a servi au juge pour dire "elle est d'accord avec l'annulation donc elle n'était bien pas vierge et a bien menti" (j'avoue que ce raisonnement me fais toujours sourire. C'est le raisonnement décris par maitre eolas).
                        Et la tu pars sur un délire qu'il faut lapider le gars.
                        J'avoue que je ne vois pas très bien pourquoi il faut toujours que tu parte dans des délires sur ce que n'ont pas dis tes interlocuteurs

                        Au lieu de prendre un bâton et de la battre comme l'aurait fait un afghan moyen, il est allé devant le tribunal demander l'annulation du mariage
                        On lui a reprocher ça ?
                        Non. A moins qu''essayer a chaque fois de sortir des comparaisons hors de propos soit ta façon d"'argumenter" ...

                        Il respecte la loi, que voulez-vous lui demander de plus ?
                        Tu remarquera qu'il n'y a pas que lui dans l'équation.
                        Il y a son (ex) femme, il y a un jugement.
                        Pourquoi a chaque fois, tu ramene tout à lui ?

                        C'est un con amha. C'est bon, je l'ai dis une fois il y a déja quelques post, pas besoin de disserter plus en avant.
                        Pourquoi tu crois que des qu'on parle on parle du mari ?
                        • [^] # Re: Honte à la justice française

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Tu veux que je te rapelle ce que signifie l'expression "fonder une famille?"
                          Même si je n'adhère pas du tout à l'idée de demande d'annuler le mariage pour cause de stérilité, ça n'a rien à voir avec le fait d'etre vierge ou pas.


                          Et?
                          Je suis marié, et je n'ai pas d'enfants.
                          Mariage != Avoir des enfants.

                          Tu dis que c'est important pour toi qu'une femme soit fertile.
                          C'était important pour lui qu'elle soit vierge.
                          Tu critiques un comportement, mais tu as exactement le même, voir tu es pire que le gars : tu vas accepter que quelqu'un rejete une femme pour un truc dont elle n'est pas responsable, lui au moins filtre sur un truc que la femme pouvait garder...

                          Ou on se marie avec quelqu'un, et au bout d'une seule journée on se sépare d'elle parce qu'au lit c'est pas ça.

                          tu peux lire le jugement STP : il l'a quitte car elle a menti avant le mariage, elle l'a trompé sur ses qualités.
                          Pas plus, pas moins.
                          Rien à voir sur ses performances physiques.
                          • [^] # Re: Honte à la justice française

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Mariage != Avoir des enfants.
                            J'ai dis le contraire ?
                            Par contre se marier pour fonder une famille, ca a l'air un poil moins rétrograde que se marier pour avoir une femme vierge.
                            Enfin toi tu fais ce que tu veux hein.

                            Tu dis que c'est important pour toi qu'une femme soit fertile.
                            C'était important pour lui qu'elle soit vierge.

                            Ca peut etre l'homme qui est stérile aussi.
                            Tu met en exergue la femme, alors que dans pour faire un bébé il faut (souvent) etre deux.

                            Tu critiques un comportement, mais tu as exactement le même,
                            1°) Déjà apprend à lire. Allez je t'aide :
                            Même si je n'adhère pas du tout à l'idée
                            Avant de me faire la morale, prend tes lunettes.

                            voir tu es pire que le gars
                            Ouep ouep je suis pire parce que je dis que je n'adhère pas du tout à cette idée.
                            Donc je serais mieux si je disais "ouais il faut lapider les femmes non fertiles".
                            Putain, désolé de te le dire, mais tu en tient une couche toi.

                            2°) Tu considère qu'un comportement lié au but du mariage c'est le même que le comportement lié au cul et à la volontée de tout controler du mari ? (faut pas que sa femme aient couché avec quelqu'un d'autre avant, faut que je sois le seul homme dans sa vie, ...) c'est , je te cite "exactement le même".
                            Je confirme ce que je disais au point 1 : tu en tient une couche.

                            tu vas accepter que quelqu'un rejete une femme pour un truc dont elle n'est pas responsable,
                            Encore une fois apprend à lire.



                            lui au moins filtre sur un truc que la femme pouvait garder...
                            Oui, elle aurait meme pu se le faire reconstruire.
                            Allez bientot, pour continuer sur ta superbe idée que c'est normal de faire ça, on va autoriser à faire comme les familles africaine : on cout les lèvres à la naissance. Allez comme ça tu es sur qu'elle l'a garder. Chouette, quelle avance sociale et humaine dis moi


                            tu peux lire le jugement STP
                            Me faire dire ça par quelqu'un qui sait meme pas lire les commentaires auxquel il répond ...

                            : il l'a quitte car elle a menti avant le mariage, elle l'a trompé sur ses qualités.
                            J'ai lu le truc de maitre eolas, et je me suis déja longuement exprimé dessus.
                            Sous couvert de que maitre eolas a dis est vrai Il a considéré qu'elle a menti parce qu'elle était d'accord pour annuler le mariage.
                            En math, tu fait ce genre de raisonnement, tu as un 0 pointée.
                            Mais ça tu approuve ce genre de raisonnement.
                            Et il aurait très bien pu refuser d'accepter la plainte etc...

                            Rien à voir sur ses performances physiques.
                            Ca, on n'en sait strictement rien.
                            • [^] # Re: Honte à la justice française

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              > 2°) Tu considère qu'un comportement lié au but du mariage c'est le même que le comportement lié au cul et à la volontée de tout controler du mari ?

                              A voir, dans notre société moderne, et justement quand on enlève le biais de la religion, le mariage est beaucoup plus là pour unir deux personnes qui ont envie de baser leur vie sur le couple, que pour procréer (qui n'a plus besoin de mariage même vis à vis des tiers).

                              Du coup mentir et tromper l'époux sur un point qui lui semble important comme fondement du mariage, ça me parait bien plus aller contre le mariage (on ne fonde pas une relation sur une tromperie et ça démontre difficilement une volonté de fonder la vie sur le couple) que la simple impossibilité d'avoir des enfants (dans un contexte général, si le couple ne se base pas explicitement sur ce point pour son mariage).
                              • [^] # Re: Honte à la justice française

                                Posté par . Évalué à 1.

                                le mariage est beaucoup plus là pour unir deux personnes qui ont envie de baser leur vie sur le couple,
                                Donc un mariage est beaucoup plus la pour une vie de couple plutot que de fonder une famille (ce qui est fort différent que juste procréer).
                                no comment.

                                D'ailleurs des homosexuels n'ont jamais demandé l'adoption ...


                                Du coup mentir et tromper l'époux sur un point qui lui semble important comme fondement du mariage
                                La virginité comme fondement du mariage ... Si on veut hein.
                                Je t'aime que si tu n'a pas aimé quelqu'un d'autre avant moi.

                                On se demande qui veut fonder un couple la...

                                Sans compter que le mensonge n'a pas été démontré (mais ca ne fera que la nieme fois que je le montre , cf mes précédents messages qui sont sourcés), et que ce "mensonge" ou l'acceptation de l'annulation (qui est équivalent pour le juge) peut aussi etre du à la pression famillialle (entre autre), donc pas juste une volontée de tromperie.

                                que la simple impossibilité d'avoir des enfants (dans un contexte général, si le couple ne se base pas explicitement sur ce point pour son mariage).
                                génial, tu prends deux cas biaisé :
                                1 tu dis "ouais c'est normal si on base le mariage sur le couple" et de l'autre tu dis "c'est anormal si le couple b ne se base pas sur la famille mais juste sur eux deux"...

                                bref, tu pose les conditions qui t'arrangent et tu dis "t'a vu avec mes conditions, je suis cohérent" ... encore heureux
          • [^] # Re: Honte à la justice française

            Posté par . Évalué à 1.

            Madame n'a pas perdu ! Elle était d'accord pour annuler le mariage... La justice a juste tranchée pour dire que si tous les deux étaient d'accord, vu que le reste est conforme aux lois (qu'il s'agisse de virginité ou d'allergie au chocolat n'y change rien) alors le mariage est annulé. Point.
            Alors ca serait bien que tu applique ton propre conseille :
            - il a dis
            L'acquiescement de l'épouse à la demande en nullité n'était pas possible, car la matière est d'ordre public : art. 408 alinéa 2 du code de procédure civile.
            Donc c'est pas du tout "les deux sont d'accord donc ok".

            ensuite, maitre eolas (toujours aussi marrant que les gens applaudissent ce qu'ils ne lisent pas)
            dis :
            Il déduit de cet acquiescement inefficace un aveu judiciaire
            En clair, l'épouse aurait pu dire "non mais c'est bon c'est qu'un gros con, vous pouvez annuler le mariage".
            le juge en a déduit "elle n'était donc forcément plus vierge vu qu'elle accepte d'annuler le mariage".

            Bon, lui il dis que ce genre de raisonnement mérite des applaudissements ...

            Bon, vu que je suis partie pour m'amuser, on va reprendre ce que dis maitre éolas, histoire de casser à nouveau le mythe :
            il dit au début
            L'époux ne veut plus de cette union qui s'est construite sur un mensonge. Dès le soir des noces, il se sépare de son épouse et veut faire dissoudre ce mariage.

            puis après :
            Contrairement à ce que Libé laisse entendre en écrivant «Dès le lendemain, l’époux cherche à faire annuler son mariage »,les époux n'ont pas fait preuve d'un empressement frénétique. L'époux a délivré son assignation fin juillet 2006, soit trois semaines après le mariage, et il ne va plus rien se passer pendant plus d'un an.

            Visiblement la cohérence chez maitre eolas n'est pas son point fort.
            Il dit un truc (des le soir des noces il se sépare) , mais comme il faut critiquer "la presse" , allez hop un petit coup et on indique que "oula il a mis 3 semaines pour délivré son assignation".

            Ouais, trois semaine le temps de se renseigner quels étaient ses recours et les faires. Pour moi ça m'a l'air plutot rapide qu'autre chose.


            Mais comme d'hab, comme c'est maitre eolas, faut mettre le cerveau de coté et croire tout ce qu'il dis sur parole.
            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par . Évalué à 3.

              Quand bien même il y aurait une incohérence sur ce point précis, ça ne remet pas franchement en cause son analyse sur le droit. À ce niveau-là, autant relever les fautes d’orthographe !

              Une chose qu’on peut lui reprocher souvent cependant, c'est de difficilement sortir de la perspective juridico-juridique.
              • [^] # Re: Honte à la justice française

                Posté par . Évalué à 1.

                ça ne remet pas franchement en cause son analyse sur le droit.
                J'ai remis en cause son analyse sur le droit utilisé ?
                Ah oui ? ou ca ?

                J'ai remis en cause toutes les petites conclusions qu'il aime tant (les médias c'est tous des cons qui savent pas ce qu'ils racontent. Nous (maitre eolas et ses lecteurs) ont est au dessus de cette populasse ignorante qui ne sait que médire) etc...

                Son analyse sur le droit je serais impossible de dire si elle est bonne ou pas.

                Il se prononce pas sur la morale ou autre de l'histoire. Comme dis un commentaire plus bas "il noi le poisson".


                c'est de difficilement sortir de la perspective juridico-juridique.
                a vraiment ?
                Il le fait tout le temps :
                -Contrairement à ce que Libé laisse entendre
                -que ce juge mérite plus des applaudissements que les injustes lazzis dont il fait l'objet :
                -[...] car chacun y projette ses fantasmes,
                -Tout d'abord, l'époux est Français. (en réponse à "on nous dis que l'époux est musulman),

                moi je trouve qu'au contraire, il sort facilement de la perspectie juridico-juridique.
                Si justement, il restait dans cette perspective technique, je n'aurais rien dis : c'eu été un commentaire technique.
            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Mais comme d'hab, comme c'est maitre eolas, faut mettre le cerveau de coté et croire tout ce qu'il dis sur parole.

              Surement pas.
              Mais lui argumente, démontre
              Toi... tu te prend les pieds dans le tapis :

              Tu cites Eolas avec :
              - "Dès le soir des noces, il se sépare de son épouse et veut faire dissoudre ce mariage."
              - "Contrairement à ce que Libé laisse entendre en écrivant «Dès le lendemain, l’époux cherche à faire annuler son mariage »,les époux n'ont pas fait preuve d'un empressement frénétique"

              Et tu dis qu'il n'y a pas de cohérence.
              Moi je dis juste qu'il faut aller en cours de français, réviser sa langue : en effet, il y a une différence entre "vouloir faire quelque chose" et "faire quelque chose".
              Souvent on pense quelque chose ("je vais le tuer!") et on fait autre chose (une baffe, tuer ça craint :) ).
              On n'est pas dans Minority Report, Penser faire quelque chose n'égale pas faire quelque chose.
              Et un mec vraiment pressé, c'est le lendemain qu'il fait la demande (du moins sous 1 semaine, délai dans lequel il est très simple d'annuler un mariage sans avoir à donner de raison. A croire qu'il n'y pensais pas tant que ça tout de suite...)

              Donc pour résumer Eolas a argumenté de manière logique, posée, toi tu dis des bêtises car juste tu n'aimes pas le résultat.
              • [^] # Re: Honte à la justice française

                Posté par . Évalué à -2.

                Et voila, les zelotes de maitre eolas arrive.
                comme d'hab ils accusent les autres de leur propres soucis.


                Moi je dis juste qu'il faut aller en cours de français, réviser sa langue : en effet, il y a une différence entre "vouloir faire quelque chose" et "faire quelque chose".
                A parce que , je cite
                il se sépare de son épouse
                Alors que tu viens de te marrier, pour toi , c'est ne rien faire ?

                Je plains ta femme.

                Et un mec vraiment pressé, c'est le lendemain qu'il fait la demande
                toi tu fait une demande tu sais meme pas qu'elle existe. Doué comme gars dis moi...

                Tu crois vraiment qu'il connaissait comment effectuer une demande d'annulation de mariage avant de se marier ?

                A croire qu'il n'y pensais pas tant que ça tout de suite...)
                Clair, quant tu te sépare de ta femme, c'est que tu veux rester avec elle.

                Ce qu'il faut pas entendre.

                toi tu dis des bêtises
                J'aime beaucoup ta conclusion, mais comme tu disais : "il serait bien d'aller prendre des cours de francais.

                car juste tu n'aimes pas le résultat.
                Je n'aime pas quel résultat ? Le résultat qu'il est incohérent avec lui même ? Je vois pas en quoi je pourrais l'aimer ou pas l'aimer ?
                Le fait que les juges ont décidé ca ? C'est fait, que je l'aime ou pas ca changera rien.
                Alors quel résultat est ce que je devrais pas aimer ?
                Le fait que le jugement est bien conforme au droit ? Ben heureusement qu'un jugement est conforme au droit , manquerais plus que ça!

                Alors, je te pose la question, quel résultat je n'aime pas ?
                Parce que la , moi je sèche.
            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par . Évalué à 2.

              Quand tu dis:
              Donc c'est pas du tout "les deux sont d'accord donc ok".

              C'est que t'as pas lu la bonne partie (ou alors tu fais exprès de citer la mauvaise phrase...)

              Elle demande au tribunal de lui donner acte de son acquiescement à la demande de nullité formée par [son époux], dire que chacune des parties supportera la charge de ses propres dépens, ordonner l'exécution provisoire du jugement.
        • [^] # Re: Honte à la justice française

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour toi, la justice, c'est d'imposer aux 2 époux le mariage contre leur volonté ou bien de faire s/annuler le mariage/divorce par consentement mutuel/ sans te soucier des conséquences pour eux ou même de leur volonté.
          Tu sais par exemple que le catholicisme refuse de marier religieusement les divorcés ? La laïcité, la raison, la liberté impliquent-elles de piétiner systèmatiquement les croyances des autres ? Si oui, on ne vaut pas mieux que les autres connards extrémistes.

          Le mariage est un contrat, si il y a tromperie, le contrat n'est plus valable. Les deux parties étant même d'accord sur ce point.
          Mais bon, ça aurait été un catho, un juif, un raëlien, ou bien la fille qui se plaint de la non-virginité de son époux personne n'aurait gueulé.
          Mais un connard de musulman -peu importe ses motivations religieuse ou le fait qu'il n'apprécie pas le mensonge-, ce cochon ose salir la liberté de la femme, piétiner la raison au nom d'une saloperie de religion moyen-âgeuse !

          Pourquoi prononcer un divorce ? il n'y a même pas eu de vie commune entre ces 2 personnes ! on a annulé des mariages pour moins que ça après des années de vie commune pour cause de stérilité alors que bien souvent la personne concernée n'était même pas au courant !
      • [^] # Re: Honte à la justice française

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        Mon dieu, un avocat qui tiens un blog... Il a forcement raison !

        Pourtant, il n'est pas avare en raccourci honteux !

        Et là où je commence même à ressentir les premiers symptômes d'un agacement certain, c'est quand on répète en boucle que les époux étaient musulmans. Argh, l'Islam nous impose sa loi (la virginité de l'épouse n'ayant jamais préoccupé les chrétiens, c'est connu), les juges plient, la République est en danger, la laïcité agonise, que fait la police ? Ah, oui, elle est occupée.

        Alors de quoi s'agit-il ?

        Tout d'abord, l'époux est Français.


        Donc pour ce bonhomme, on est soit français, soit mulsulmans. Déjà il a tout compris !!

        S'ensuit un long laius pour défendre sa corporation. L'art d'un avocat étant de faire de long discours pour endormir le chalant, il est plutot doué...

        Le gros problèmes de sa prose, c'est qu'il n'explique pas en quoi la virginité est une "qualités essentielles" !
        Dans ces conditions pourquoi ne pas faire *annuler des mariages* devant les tribunaux parce que la femme ne sait pas faire la cuisine, ne fait pas le ménage, ne fait pas les courses, parce que c'est une fausse blonde, parce qu'elle a des vergetures, parce qu'elle n'est pas si riche, parce qu'elle porte un wonderbra...
        Vous admettrez que ce sont des "qualités essentielles" est qu'il y a tromperie sur la marchandise si l'épouse ne les as pas !

        Conclusion Eolas "Une action d'une banalité affligeante, faite sur un fondement anecdotique". Bref, l'honneur de la profession est sauve...
        • [^] # Re: Honte à la justice française

          Posté par . Évalué à 4.

          Imputer de telles confusions à Eolas, c’est mal connaître le bonhomme !

          La virginité était essentielle pour ce bigot de mari, et l’épouse le savait. Ça suffit, point-barre. La justice a fait ce qu’on lui demande.
          Après, Eolas ne s’est pas prononcé sur la morale ou sur le bienfondé de la loi.
          • [^] # Re: Honte à la justice française

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            > La virginité était essentielle pour ce bigot de mari, et l’épouse le savait. Ça suffit, point-barre. La justice a fait ce qu’on lui demande.

            La justice fait souvent ce qu'on lui demande... Outreau, Dils... Enfin pas toujours, surtout quand on lui demande de se remettre en cause !

            > Après, Eolas ne s’est pas prononcé sur la morale ou sur le bienfondé de la loi.

            ça s'appelle noyer le poisson.
            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              La justice fait souvent ce qu'on lui demande... Outreau, Dils... Enfin pas toujours, surtout quand on lui demande de se remettre en cause !
              « on » est un con.
            • [^] # Re: Honte à la justice française

              Posté par . Évalué à 2.

              Non, ça s’appelle répondre en avocat !
              Après, il serait normal qu'un député donne son avis sur la loi.

              Cela dit, de base, je réagissais plutôt aux propos comme quoi la justice devrait avoir honte, en argumentant en rapportant l’avis d’Eolas. Cela n’empêche pas que je trouve malheureux qu’on veuille encore annuler un mariage pour de telles raisons.
  • # on s'en tape

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Nan mais sérieux on s'en tape, 2 personnes se marient, finalement l'un d'entre eux ne veut plus pour une raison qui les regarde, qu'ils "annulent" ou qu'il divorcent, c'est leur problème. Pas de quoi troller sur la justice sérieux.
    • [^] # Re: on s'en tape

      Posté par . Évalué à 0.

      La femme se retrouve quand même publiquement humiliée (au moins à l'échelle des deux familles et de tous les amis), et ce pour un motif rétrograde.
      • [^] # Re: on s'en tape

        Posté par . Évalué à 5.

        Pourquoi elle se retrouve humiliée ? C'est le lecteur qui pense ça, pourtant ... ya pas de raison.

        En parcourant les sources, on s'aperçoit que la nana était d'accord pour s'arranger silencieusement de la deception de son mari... en gros elle s'en fou et préfère une annulation du contrat peu couteuse plutot qu'une juridiction s'enmèle.

        Il n'y pas de réelle humiliation sur la virginité, a part le fait que son mari prennent en compte ce facteur comme un facteur vital... ça c'est l'humiliation d'avoir choisi un con.

        Après peut être que les paramètre regliieux entre en compte, et ça , ça ne concerne que lui, l'humiliation n'est que privée (elle se fait jeter parce que le mec n'a pas été lé premier a avoir mis son penis).

        Mais l'humiliation socio-culturuel, ne se base elle que sur un apriori du lecteur. (amha) parce qu'en france il n'est pas interdit d'être un connard, et que quelque soit ses opinions chaque homme à le droit de vivre.

        Sans diffusion, cette femme aurait pu vivre sa vie tranquilement. Maintenant on se dit pas "ah oui c'est le con qui n'a pas compris la vie", mais on se dit "ah oui c'est la femme qui a couché avant la mariage".

        bizarre non ?
      • [^] # Re: on s'en tape

        Posté par . Évalué à 6.

        Ca va être la faute du mari si sa future épouse lui a menti ?
        • [^] # Re: on s'en tape

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Bah oui : il n'avait qu'à être moins con ! ;-)
          • [^] # Re: on s'en tape

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est être con que de pas avoir les mêmes valeurs que toi ?

            Y a rien d'illégal à être (pas) vierge, alors pourquoi ça serait con d'en faire un critère pour choisir sa moitié ?
            • [^] # Re: on s'en tape

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui car il lui sera difficile de savoir si sa femme l'était vraiment ou pas.
              Toutes les femmes ne saignent pas lors de la première fois.
              Que ce critère surclasse toute autre raison pour se marier est pathétique.
              C'est toujours un critère sexiste car on ne demande jamais la même chose à l'homme. Culturellement, il peut bien foutre sa queue dans n'importe quel trou, on s'en tape, voire on l'en félicitera si le nombre de conquêtes est un nombre à deux chiffres. Pour une femme, ce sera la « lapidation », la « grosse salope » et j'en passe.
              • [^] # Re: on s'en tape

                Posté par . Évalué à 3.

                Qui es tu pour juger des critères du monsieur pour décider d'avec qui il va passer sa vie ?
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  > Qui es tu pour juger des critères du monsieur pour décider d'avec qui il va passer sa vie ?

                  Je te signale que la société juge déjà avec qui le monsieur peut passer sa vie.

                  Entre autres la société interdit les relations avec les enfants mineures, avec les animaux. Elle interdit le mariage homosexuel.

                  Sait tu depuis quand la france interdit le mariage des files de 15 ans ? A peine 2 ans !!

                  Là, la France vient d'annuler un mariage pour cause de non virginité de la femme. La virginité étant considéré comme une "qualité essentielle" de la femme !!

                  Il serait bon que la loi liste les fameuses "qualités essentielles"...
                  • [^] # Re: on s'en tape

                    Posté par . Évalué à 5.

                    oui d'où
                    Y a rien d'illégal à être (pas) vierge, alors pourquoi ça serait con d'en faire un critère pour choisir sa moitié ?

                    (faut suivre le fil)


                    Là, la France vient d'annuler un mariage pour cause de non virginité de la femme.

                    Non pour cause de mensonge sur une qualité (entendu au sens de "propriété" comme "propriété du fichier" pour être bien clair).

                    La virginité étant considéré comme une "qualité essentielle" de la femme !!

                    Non la virginité étant considéré comme une qualité essentielle aux yeux de son époux.
                  • [^] # Re: on s'en tape

                    Posté par . Évalué à 6.

                    "La virginité étant considéré comme une "qualité essentielle" de la femme !!"

                    C'est toi qui lit ça parce que tu le recherches, mais c'est entièrement faux : le jugement a été rendu parce que le mensonge a été jugé comme une raison suffisante pour annuler un mariage. L'affaire s'arrête là.
                    • [^] # Re: on s'en tape

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Non, la loi dit:
                      "S'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage."

                      On ne peut parler d'erreur dans la personne, on parle donc de qualités essentielles. Et cette "qualité", c'est bien la virginité.

                      Que cette jeune femme soit débarrassé d'un abruti sorti du moyen-âge, je ne peux que m'en réjouir, mais le problème est bien que le mariage a été cassé parce que la mariée n'était plus vierge. Si l'époux avait demandé une épouse racialement pure, on l'aurait envoyé chier. Et s'il s'était s'agit de la femme qui souhaitait un puceau, comment l'aurait-elle su? Jugement sexiste et moyenâgeux.

                      http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessioni(...)
                      • [^] # Re: on s'en tape

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Le mariage a-t-il été annulé parce que la mariée n'était pas vierge, ou bien parce qu'elle avait fait croire à son mari qu'elle l'était ?

                        Ceux qui défendent le jugement disent que c'est pour la seconde raison. Ceux qui sont outrés disent que c'est pour la première raison. J'ai finalement l'impression que tout le monde serait mis d'accord par une lecture du jugement.

                        À moins bien sûr d'ajouter à tout ça des intentions cachées de la part du juge, en supposant qu'il a annulé le mariage à cause du mensonge, mais n'aurait pas fait de même si les rôles avaient été inversés.
                        • [^] # Re: on s'en tape

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          > Le mariage a-t-il été annulé parce que la mariée n'était pas vierge, ou bien parce qu'elle avait fait croire à son mari qu'elle l'était ?

                          En fait ni l'un ni l'autre, mais parce que le mari a cru qu'elle l'était.

                          Mentir n'est pas illégal, même en vue du mariage. Par contre un mariage fondé sur une erreur peut être annulé. Le fait qu'elle ait menti simplifie juste la preuve qu'il y a eu erreur pour le mari.

                          Comme quoi cette histoire n'a définitivement rien à voir avec la condition de la femme.
                  • [^] # Re: on s'en tape

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    La virginité étant considéré comme une "qualité essentielle" de la femme !!

                    Vous en avez pas marre de dire des conneries?
                    La virginité n'est pas considérée comme une qualité essentielle de la femme.
                    Le jugement ne dit absolument rien sur les qualité essentielles de la femme.
                    Le jugement dis juste que pour monsieur, c'était une qualité essentielle, et que si il avait su avant il ne se serait pas marié. Dans son cas c'est une qualité essentielle. Ca ne généralise rien. Elle aurait tout aussi pu dire que pour toi que ta future femme soit sado mais qu'elle ne te l'ai pas dit est une qualité inacceptable pour toi (d'autres aiment). C'est individuel.

                    Et lisez le texte Eolas, je vous fais un résumé de la conclusion : si pas d'annulation, divorce par consentement mutuel (avec non obligation de dire pourquoi), ça aurait été mieux, vous vous seriez mieux porté même si la conclusion est la même?

                    La loi ne change pas le comportement des gens, si ils sont cons, ils sont cons. La séparation aurait eu lieu dans tous les cas.
                    • [^] # Re: on s'en tape

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Le tribunal aurait pu débouté le plaignant

                      Le tribunal a légitimé la recevabilité de sa plainte, ni plus, ni moins !

                      Le tribunal a créé une jurisprudence des plus déplorable.

                      > Et lisez le texte Eolas, je vous fais un résumé de la conclusion : si pas d'annulation, divorce par consentement mutuel (avec non obligation de dire pourquoi), ça aurait été mieux, vous vous seriez mieux porté même si la conclusion est la même?


                      Clairement ? OUI !
                      • [^] # Re: on s'en tape

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles. Va, sois scandalisé. On aura essayé de te faire comprendre la décision du juge, mais bon.
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par . Évalué à 1.

                  amha il parlait d'un point de vue général , sur les reflexistes sexistes/macho de nombre de religions/intégristes/hommes/...
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je juge mais je ne condamme pas. J'ai le droit de donner mon avis.
                  Je trouve cette obsession de la virginité féminine pathétique.
            • [^] # Re: on s'en tape

              Posté par . Évalué à 2.

              Y a rien d'illégal à être (pas) vierge, alors pourquoi ça serait con d'en faire un critère pour choisir sa moitié ?

              Y'a rien d'illégal à avoir (ou pas) une mèche de cheveux de 25cm au milieu du front, mais c'est con d'en faire un critère pour choisir sa moitié. C'est con parce que (selon les valeurs à la mode par chez nous), ça n'influence en rien les qualités personnelles de la-dite moitié.

              "Con", c'est un jugement de valeur, et on a tout à fait le droit de faire un jugement de valeur sans préciser "selon mes valeurs" à chaque fois.
              • [^] # Re: on s'en tape

                Posté par . Évalué à 2.

                Ok mais aussi stupide sont critère puisse te paraitre dans l'absolu, qui sommes nous pour juger de son importance POUR LE GARS dans sa décision d'union ?

                C'est con parce que (selon les valeurs à la mode par chez nous), ça n'influence en rien les qualités personnelles de la-dite moitié.

                Bah tout dépend par ce que tu inclues personnellement dans "qualités personnelles". Si c'est la joie de vivre, le sourire, l'empathie, la taille des seins, qui comptent pour toi bah effectivement la mèche de 25cm au milieu du front ne gène en rien, soit heureux. Et qui sommes nous pour te dire que c'est con de choisir une femme parce que tu trouves qu'elle a un joli sourire ou de beaux seins ? Si c'est le visage qui compte pour toi (après tout, pourquoi pas), et bah ca influence pas mal.

                Le monsieur dans l'histoire n'a pas caché l'importance de la virginité pour lui, sa "femme" le savait, c'est pas une découverte. Ils en ont parlé, elle lui a menti, c'est le mensonge qui déclenche l'annulation de mariage. POINT FINAL.

                Ah, c'est sur que c'est plus difficile de mentir sur la longueur de la mèche que l'on a sur le front, je te l'accorde.
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je suis au courant des arguments sur le relativisme des valeurs, et intellectuellement parlant, je suis d'accord, mais je n'ai aucun état d'âme à trouver crétins des gens qui ont des valeurs que je trouve crétines.

                  De quelqu'un qui pense qu'il faut marcher pieds nus dans l'herbe, je ne dirai pas qu'il est con, même si je ne vois pas la nécessité de marcher pieds nus dans l'herbe. Il y a une part d'arbitraire dans ce que je trouve con ou pas, mais je refuse d'arrêter de trouver les gens cons simplement parce que je leur reconnait droit de l'être si ça leur chante :)

                  Quant au reste, je suis d'accord: la justice doit appliquer les lois de la même manière pour les cons et pour les autres.
      • [^] # Re: on s'en tape

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce n'est pas la décision de Justice qui est en cause mais les médias qui s'en sont emparés pour faire des gros titres. Ensuite, oui, les mariages comme les divorces sont publiés. Rien de nouveau.
      • [^] # Re: on s'en tape

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Alors que s'ils avaient divorcez...
    • [^] # Re: on s'en tape

      Posté par . Évalué à 0.

      y'a une différence entre divorce et annulation.

      Si il avait divorcé par consentement mutuel.; encore ok mais la...
      • [^] # Re: on s'en tape

        Posté par . Évalué à 3.

        y'a une différence entre divorce et annulation.

        Oui, les frais d'avocat. C'est sûr que ça aurait été mieux pour tout le monde, hein ?
        • [^] # Re: on s'en tape

          Posté par . Évalué à -3.

          Oui, les frais d'avocat.
          Pas que ça, pas que ça.
          Mais comme j'ai pas envie de jouer au plus con avec toi ( tu vas surement gagner) je vais en rester là.
          • [^] # Re: on s'en tape

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est sympa de m'insulter, mais maintenant argumente un peu s'il te plait.
            • [^] # Re: on s'en tape

              Posté par . Évalué à -1.

              jouer au con est une expression.
              et rajouter "tu risque de gagner" est aussi un classique.
              Maintenant si tu considère que des qu'on utilise une expression on t'insulte ben la j'y suis plus pour rien.

              De plus, si tu veux que j'argumente, commence par donner des sources et argumenter un peu plus que juste un verbe sujet complément. Je verrais ensuite ce que je pourrait faire pour toi.

              Et si je me suis trompé, je le reconnaitrais sans probleme.
              • [^] # Re: on s'en tape

                Posté par . Évalué à -2.

                (allez je t'aide : il faudra , entre autre, apporter la preuve que lors d'un divorce par consentement mutuel , l'avocat est obligatoire).
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par . Évalué à 1.

                  tu veux transformer "pas que ça" en "même pas ça" ? :-)
                  • [^] # Re: on s'en tape

                    Posté par . Évalué à 1.

                    non, pas particulièrment.
                    C'est simplement ton principal argument (et qui était non sourcé; non expliqué, juste parachuté).
                • [^] # Re: on s'en tape

                  Posté par . Évalué à 2.

                  http://forum.aufeminin.com/forum/conflits/__f6294_conflits-P(...)

                  1000... 1600... 2000... selon les avocats

                  http://www.toobusiness.com/portail/conseil/loi-juridique/fra(...)

                  3000 à 10000.... selon les avocats

                  mais surtout :

                  http://www.maitre-eolas.fr/2007/12/19/820-le-divorce-sans-av(...)

                  Le divorce sans avocat ? (....) Que penser de cette réforme ? Pour le moment, pas grand'chose, puisqu'elle n'est qu'une idée

                  Le con te salue.
                  • [^] # Re: on s'en tape

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Donc
                    Tu as effectivement montré qu'il y avait besoin d'un avocat dans un cas...
                    Mais pas montré que les couts étaient afférents !
                    (sorti des cas "en moyenne")
                    Pire, tu as "oublié" certains passages de tes propres sources :
                    Comme
                    je tiens par ailleurs à préciser que si l'avocat peut se révéler cher, il peut aussi être parfaitement gratuit pour le justiciable dans le besoin.
                    (Aide Juridictionelle, donc pas de frais d'avocats).

                    bon maintenant regardons nous meme le code, parce que tu as effectivement montré un exemple pour le consentement mutuel, mais ce n'est pas le seul divorce. Et c'est bien pour ca que j'ai dis "entre autre".

                    Article 249-1 En savoir plus sur cet article...
                    Créé par Loi 75-617 1975-07-11 art. 1 JORF 12 juillet 1975 en vigueur le 1er janvier 1976
                    Si l'époux contre lequel la demande est formée est en tutelle, l'action est exercée contre le tuteur ; s'il est en curatelle, il se défend lui-même, avec l'assistance du curateur.

                    Oh intéressant il est dis que lors d'une demande de divorce (sans consentement mutuel) ... ben on peut se défendre lui meme.

                    Reste a savoir comment le plaignant dépose la demande de divorce.

                    Il se trouve qu'il faut bien un avocat pour apporter le divorce

                    Article 251 En savoir plus sur cet article...
                    Modifié par Loi n°2004-439 du 26 mai 2004 - art. 10 () JORF 27 mai 2004 en vigueur le 1er janvier 2005
                    Modifié par Loi n°2004-439 du 26 mai 2004 - art. 6 () JORF 27 mai 2004 en vigueur le 1er janvier 2005
                    L'époux qui forme une demande en divorce présente, par avocat, une requête au juge, sans indiquer les motifs du divorce.
                    NOTA: La loi 2004-439 du 26 mai 2004 entrera en vigueur le 1er janvier 2005 sauf pour les exceptions citées par l'article 33 II.



                    Donc , effectivement, j'admet que je croyais qu'on pouvait présenter un divorce sans avocat,
                    MAIS
                    - ca ne veut pas dire forcément subir les couts (AJ)
                    - l'avocat peut servir uniquement pour l'introduction
                    -un message sourcé, c'est un message ou il y a indiqué une source permettant de confirmer les dire sans nul doute possible.

                    Je suis quand même effaré que c'est moi qui ais du te fournir des sources sures (la loi, vu qu'on parlait du juridique).
                    Ca m'a pris ... 10 min de recherche sur legifrance.

                    Donc effectivement, j'ai joué au plus con avec toi, et visiblement la c'est moi qui ai gagné.
        • [^] # Re: on s'en tape

          Posté par . Évalué à 1.

          J'oubliais, le plus marrant ... c'est que le mari a pris un avocat pour déposer son annulation et le soutenir.

          Tu disais quoi déja ?
          Ah oui "C'est sûr que ça aurait été mieux pour tout le monde, hein ?" ... ben (comme indiqué dans mes autres commentaire), vu que tu as besoin que d'un seul avocat pour les deux époux (consentement mutuel ou autre), niveau frais d'avocat, le problème est le même , dans ce cas (comme j'ai pas vérifié la procédure d'annulation de mariage), pour l'annulation ou le divorce.

          Comme quoi hein...
          • [^] # Re: on s'en tape

            Posté par . Évalué à 1.

            Y a pas de problème, t'es le plus fort.
            • [^] # Re: on s'en tape

              Posté par . Évalué à 1.

              je suis pas le plus fort, et c'est pas une question de plus fort.

              Je fais juste pas mon kéké a reprendre les autres sans raison.
              Et si je le fais et que je me trompe, je le reconnais ( effectivement, j'admet que je croyais qu'on pouvait présenter un divorce sans avocat,)
              C'est juste une différence de comportement.

              Et c'est bien pour ça que je voulais pas jouer au plus con, même si tu voulais absolument que je le fasse.
  • # Mise au point

    Posté par . Évalué à -3.

    Au vu du moinssage intensif de mes commentaires, on dirait qu'il y a un quiproquo. Il s'agit pour moi de défendre ici la cause des femmes et rien d'autre. Peu importe les gens ou les cultures concernées, ce n'est pas là le problème.
    Et comme le dit si bien E.Badinter "la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre" et le tribunal, éthiquement parlant, se devait de refuser de juger une telle affaire.

    Je lis plus haut :
    < Le mec est ingénieur, il a fait des études supérieures, rien n'indique que c'est un crétin d'intégriste

    Tous les jours, des femmes sont battues par leurs mari, membres de professions libérales. Les stats (établies d'après dépôt de plainte) le montrent.
    Quant aux intégristes religieux et non religieux , il touche toutes les classes sociales, cadres, prolo, ingénieur, médecin, paysan, etc....

    < ça aurait été un catho ou un juif intégriste que personne n'aurait publié l'article.
    Bien sûr que l'article aurait été publié. C'est une affaire est une régression inadmissible et doit être dénoncée comme toutes les régressions comme le racisme, l'homophobie, les violences sexuelles de toutes natures, les discriminations en général

    < Pourquoi elle se retrouve humiliée ? C'est le lecteur qui pense ça, pourtant ... ya pas de raison.

    Ben non.Pour une femme, voir sa vie sexuelle étalée devant l'assemblée du tribunal, ce n'est pas humiliant. Croiser le regard des voisins désormais au courant de sa propre vie sexuelle, ce n'est pas grave. Se faire traîner dans la boue par son mari, ce n'est rien bien sûr...........

    "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Mise au point

      Posté par . Évalué à 6.

      Ha ouais, défendre les femmes, c'était donc ça...

      Ce qui veut dire que le traitement aurait été différent s'il s'agissait d'un homme qui avait menti ? Rappelons que cette personne savait pertinemment que ce point était très important pour son futur mari et a persisté à lui mentir jusqu'au jour de son mariage.

      Imagine que je vais me marier avec une militante pour la défense des animaux, que je lui mente sur le fait de me faire une bonne tranche de foi gras au petit déjeuner et qu'elle le découvre uniquement pendant la nuit du mariage. Elle pourrait très bien se dire que la confiance est rompue et que ce mariage n'est basé que sur du vent.

      C'est toi qui y voit du sexisme, qui pense que parler de sexualité est humiliant, que c'est la cause de la femme qui est attaquée, etc...

      Moi, j'ai une confidence à te faire : je baise !
      Je me sens pas humilié, tiens, c'est bizarre :)
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par . Évalué à 4.

        > Moi, j'ai une confidence à te faire : je baise !
        Donc, t'es pas un geek ! Qu'est-ce que tu fous là alors ? Dégage, mécréant !
        Hop --->[] (oui, 130 commentaires sans la moindre tentative d'humour douteux, c'était pas digne de DLFP... heureusement que je suis là...)
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par . Évalué à -2.

        < C'est toi qui y voit du sexisme, qui pense que parler de sexualité est humiliant

        J'y vois surtout de la misogynie, et la misogynie s'explique par la peur des hommes à l'égard des femmes.

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Mise au point

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et comme le dit si bien E.Badinter "la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre" et le tribunal, éthiquement parlant, se devait de refuser de juger une telle affaire.
      Alors pourquoi les médias se sont-ils rués ainsi sur « l'affaire » ? Pourquoi ne pas les accuser également d'atteinte à la vie privée de cette femme ? Crois-tu vraiment qu Mme Badinter aurait fait un tel commentaire si l'affaire n'avait pas été ébruitée dans les médias ?
      Évidemment que non. Qui est Mme Badinter pour remettre en cause la décision rendue par une cour de Justice ?

      Je lis plus haut :
      < Le mec est ingénieur, il a fait des études supérieures, rien n'indique que c'est un crétin d'intégriste

      Tous les jours, des femmes sont battues par leurs mari, membres de professions libérales. Les stats (établies d'après dépôt de plainte) le montrent.

      Il parle d'un fait établi ; le mari était ingénieur. Que vient faire l'amalgame avec les professions libérales ? Si les ingénieurs avaient tous le statut de profession libérale, ça se saurait. Et inversement pour les professions libérales. Peux-tu nous fournir les sources de tes stats ?

      < ça aurait été un catho ou un juif intégriste que personne n'aurait publié l'article.
      Bien sûr que l'article aurait été publié. C'est une affaire est une régression inadmissible et doit être dénoncée comme toutes les régressions comme le racisme, l'homophobie, les violences sexuelles de toutes natures, les discriminations en général

      On ne le saura jamais... jusqu'à la prochaine fois. Toutefois, si un article sera publié par la suite mais il y a quelques doutes.
      D'ailleurs, si ça se trouve, c'est déjà arrivé...

      < Pourquoi elle se retrouve humiliée ? C'est le lecteur qui pense ça, pourtant ... ya pas de raison.

      Ben non.Pour une femme, voir sa vie sexuelle étalée devant l'assemblée du tribunal, ce n'est pas humiliant. Croiser le regard des voisins désormais au courant de sa propre vie sexuelle, ce n'est pas grave. Se faire traîner dans la boue par son mari, ce n'est rien bien sûr...........

      Uniquement pour les femmes ? La sexualité étant par nature un sujet tabou dans notre société, étaler sa vie sexuelle au grand jour peut être humiliant pour certaines personnes (non seulement les femmes mais aussi les homosexuels, les maris volages, etc.), du moins si les réactions des autres les gênent. Les décisions rendues par la justice sont publiées comme les actes civils, toutefois le choix éditorial relève de la seule responsabilité des diverses rédactions de la presse.


      PS: je ne serais pas étonné si Mme Badinter sort prochainement un livre...
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par . Évalué à -3.

        <Peux-tu nous fournir les sources de tes stats ?



        "En Europe, selon les pays, de 20 à 50% de femmes sont victimes de violences conjugales. Mais il n'existe pas de «portrait-robot» du conjoint violent et aucune couche sociale n'est épargnée, selon le rapport."
        «La pauvreté et le manque d'instruction ne sont pas des facteurs significatifs, l'incidence de la violence domestique semble même augmenter avec les revenus et le niveau d'instruction», souligne Mme Olga Keltosova (Démocrates européens, Slovaquie), auteur du texte. Selon elle, une étude néerlandaise a même révélé que presque la moitié de tous les auteurs d'actes de violence à l'égard des femmes sont titulaires d'un diplôme universitaire."
        "Des études citées par le rapport font état de 1,35 million de femmes victimes de violence domestique en 2001 en France "
        http://www.sosfemmes.com/violences/violences_chiffres.htm
        http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/sommaire.htm
        http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/violence/donnees.htm


        < Qui est Mme Badinter pour remettre en cause la décision rendue par une cour de Justice ?

        Une citoyenne responsable qui se sert de sa célébrité pour dénoncer l'inacceptable. C'est un devoir éthique que de critiquer une telle parodie de justice. Ferais tu partie des gens qui soutiennent encore qu'il est interdit de critiquer une décision de justice ? Nous ne sommes pas sous Pétain, que je sache. Enfin, je l'espère.......

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

        • [^] # Re: Mise au point

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je te cite :
          Tous les jours, des femmes sont battues par leurs mari, membres de professions libérales. Les stats (établies d'après dépôt de plainte) le montrent.
          Quel rapport direct y a-t-il avec les statistiques que tu cites ?
          Tous les diplômes universitaires ne mènent pas à une profession dite libérale, loin de là. Les facultés ne sont pas uniquement composées d'étudiants en droit ou en médecine.

          < Qui est Mme Badinter pour remettre en cause la décision rendue par une cour de Justice ?

          Une citoyenne responsable qui se sert de sa célébrité pour dénoncer l'inacceptable. C'est un devoir éthique que de critiquer une telle parodie de justice. Ferais tu partie des gens qui soutiennent encore qu'il est interdit de critiquer une décision de justice ? Nous ne sommes pas sous Pétain, que je sache. Enfin, je l'espère.......

          Lis donc cette analyse du droit :
          http://www.maitre-eolas.fr/2005/12/16/252-pourquoi-on-peut-c(...)
          On peut critiquer tant que ce n'est pas pour discréditer publiquement l'acte ou la décision rendue. On n'est pas sous Vichy mais il faut quand même respecter les lois.
    • [^] # Re: Mise au point

      Posté par . Évalué à 4.

      En l'occurence, si toi (et tous ceux qui crient au scandale) avait lu le billet d'Eolas, tu saurais que la defense de l'epouse etait:

      "Elle demande au tribunal de lui donner acte de son acquiescement à la demande de nullité formée par [son époux], dire que chacune des parties supportera la charge de ses propres dépens, ordonner l'exécution provisoire du jugement."

      Bref, l'épouse consent à la procédure de nullité.


      Tu voulais qu'il fasse quoi le juge? "Ah non, vous etes d'accord pour la nullite du mariage mais pas moi." Excellente decision.

      Qu'est-ce que tu crois qu'ils auraient fait? Un divorce par consentement mutuel. Plus complexe, plus de pognon depensé mais ah, au moins on a pas besoin de donner la raison, l'honneur de la Republique est sauf.
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu voulais qu'il fasse quoi le juge? "Ah non, vous etes d'accord pour la nullite du mariage mais pas moi." Excellente decision.
        Dans un autre commentaire, il est indiqué que la justice ne doit pas faire d'émotionnalisme.

        Les personnes qui sont condamné, il veulent pas etre condamné. Le juge tient en compte leur doléance et JUGE. Il est la pour ça.

        Maitenant pour toi, le juge il doit pas juger (faire la part des choses), il doit suivre aveuglément ce que veulent les personnes en face de lui...

        Il aurait pu par exemple, refuser d'accepter l'annulation de mariage (cad ne même pas la juger) , et demander aux gens, vu qu'ils sont tous d'accord, de faire un divorce par consentement mutuel (cela entraineras peut etre des frais supplémentaire, mais le mari a déja pris un avocat, il n'y a besoin que d'un avocat pour le consentement mutuel).

        mais ah, au moins on a pas besoin de donner la raison, l'honneur de la Republique est sauf.
        Au moins on aurait pas annuler le mariage : cad on aurait pas considérer que mentir sur sa virginité équivaut à mentir sur une qualité essentielle de l'épouse (Si elle a effectivement bien menti).
      • [^] # Re: Mise au point

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu voulais qu'il fasse quoi le juge? "Ah non, vous etes d'accord pour la nullite du mariage mais pas moi." Excellente decision.

        Dans beaucoup de cas, le juge se bat contre les deux parties, car ce n'est pas parce que deux personnes veulent un truc que c'est légal.
        C'est bien pour ça qu'il y a un "troisième homme" dans les débats : le procureur, qui peut proposer une autre voie que celles proposées.

        Ceci étant dit, dans notre cas, comme c'était 100% légal (annulation pour mensonge), le procureur n'a rien dit.
  • # "une régression du droit et de la dignité des femmes"

    Posté par . Évalué à -5.

    Mariage annulé pour non-virginité: Ségolène Royal dénonce "une régression du droit et de la dignité des femmes"
    http://www.latribune.fr/info/Mariage-annule-pour-non-virgini(...)

    Ségolène Royal estime que la décision du tribunal de grande instance de Lille d'annuler un mariage à la demande du mari de confession musulmane, parce que l'épouse avait menti sur sa virginité, "est une régression du droit et de la dignité des femmes".

    Dans un entretien publié dans "Le Journal du Dimanche", l'ancienne candidate à l'élection présidentielle déplore "un retour en arrière par rapport au mouvement d'émancipation des femmes, au droit qu'elles ont acquis de disposer librement de leur corps".

    "Ce jugement est par ailleurs contraire à la Convention européenne des droits de l'homme, contraire au principe d'égalité entre les hommes et les femmes", assure la présidente de la région Poitou-Charentes. "Considérer que la virginité est une 'qualité essentielle de la personne' pour une femme et pas pour un homme, c'est le signal d'une régression très forte pour toutes les femmes d'aujourd'hui. Les jeunes surtout", souligne-t-elle.

    Ségolène Royal considère toutefois qu'il ne faut "pas forcément" changer la loi. "La juge aurait très bien pu prendre en considération l'évolution de la société et des moeurs, ainsi que la capacité qu'avaient le mari et la femme à s'entendre avant. Elle avait toutes les bases juridiques pour ne pas annuler le mariage", note Mme Royal, en observant qu'"après tout, les époux n'avaient qu'à divorcer". AP

    "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

      Posté par . Évalué à -4.

      http://www.france-info.com/spip.php?article142841&theme=(...)
      "Considérer que la virginité est une +qualité essentielle de la personne+ pour une femme et pas pour un homme, c’est le signal d’une régression très forte pour toutes les femmes d’aujourd’hui. Les jeunes surtout", affirme Ségolène Royal dans un entretien à paraître au Journal du Dimanche. "Cette affaire aboutit à l’humiliation publique d’une femme", ajoute-t-elle, estimant que la juge du tribunal de grande instance de Lille avait "toutes les bases juridiques pour ne pas annuler le mariage". "Le droit permettait parfaitement au juge de prendre acte de l’impossibilité de vérifier l’équivalent chez le mari et du coup, au nom de l’égalité homme/femme, de rejeter la demande. Après tout les époux n’avaient qu’à divorcer". "On nous invente une belle jurisprudence", déplore Mme Royal. "Cela relégitime les pratiques de domination des hommes sur les femmes, y compris des grands frères". Le jugement est auss

      "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

      • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

        Posté par . Évalué à 0.

        ce que tu dis est argumenté, et tient plus ou moins la route.
        C'est une personnalité politique qui dis ça.

        Mais bon, certains moinsseur fous, considère que c'est inutile des qu'on a une opinion différentes des leurs (sans essaie de contre argumenter ou renvoyer vers d'autres commentaires ou autre). Ca montre juste leur attachement à la liberté et au respect des autres.
        • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          ce que tu dis est argumenté, et tient plus ou moins la route.

          Ca ne tient pas du tout la route, puisque l'argument se base sur la virginité de la dame, alors que le jugement parle de mariage annulé pour mensonge.

          Mais bon, certains moinsseur fous, considère que c'est inutile des qu'on a une opinion différentes des leurs (sans essaie de contre argumenter ou renvoyer vers d'autres commentaires ou autre). Ca montre juste leur attachement à la liberté et au respect des autres.

          Personne ne l'interdit de dire ce qu'il veut, ou est la limitation dans la liberté?
          Il fourni un speech de propagande électorale, d'une personne qui tire à coté (imagine : tu as un problème avec ton voisin, et je parle du problème d'un mec que tu ne connais pas. Tu hurlerai. Ici pareil : on parle d'annulation possible pour mensonge, et tu veux qu'on parle des cons qui veulent une femme vierge).
          sans compter que le jugement n'a jamais dit, contrairement au speech de propagande de Madame, que la virginité était une condition, mais seulement que ça l'était pour lui.

          Et surtout, surtout... Le divorce étant autorisé en France, il faudrait interdire le divorce pour éviter ce genre de chose, car comme le divorce est autorisé, ben... Le gars aurait divorcé (parce qu'elle n'était pas vierge), tout simplement, si il n'avait pas pu demander l'annulation.

          Mais bon, c'est tellement bon pour les gens de crier au loup, et d'oublier que des cas comme ça, il s'en passe des dizaines par an, juste que comme le gars prend la procédure plus simple de divorce on ne le voit pas. On ne voit pas, donc ça n'existe pas, tout le monde est content.

          La liberté des uns s'arrête où commence celles des autres, tu l'oublies... Et la liberté du gars en question était que sa femme soit vierge, c'est son droit.
          • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

            Posté par . Évalué à 0.

            parle de mariage annulé pour mensonge.
            Mensonge sur quoi déjà ? Ah oui la virginité de la dame. l'annulation l'es pour un mensonge sur une qualité essentielle pour le mariage.
            La viriginité est donc bien au coeur du débat, puisque considéré comme une qualité essentielle de la femme pour ce mariage?, ne t'en déplaise

            Il est evident que si elle avait menti sur le fait qu'elle aimait plus les roses que les tulipes, le mariage n'aurait pas été annulé.

            D'autres arguments avancé sont aussi interessant : le fait que la vérfication que c'est un mensonge de "la qualité essentielle" ne peut etre faite que sur une femme.
            Un homme peut mentir, c'est pas génant. Si c'est une femme c'est grave.

            Comme quoi, tout n'est pas noir ni tout blanc.

            Personne ne l'interdit de dire ce qu'il veut, ou est la limitation dans la liberté?
            J'ai parlé d'une censure ? Non
            Encore un jolie noyage de poisson.
            J'ai bien dis que certains considère que les opinions différentes des leurs sont inutile. En effet pour moinsser, il faut trouver le post inutile.
            Mais comme à ton habitude, tu ne lis pas le commentaire auxquel tu répond.

            Il fourni un speech de propagande électorale,
            Est ce pour autant que tout les points sont forcément nuls ?
            Le pen, personne que je n'apprécie guère, pointe du doigt certains point important, que d'autres personnes ne font pas. Les solutions qu'il apporte ne me conviennent pas le plus souvent, mais est ce que ca veut dire que les points qu'il montre sont inutiles ?
            Tu es le seul à le penser si tu veux mon avis.

            imagine : tu as un problème avec ton voisin, et je parle du problème d'un mec que tu ne connais pas.
            C'est un peu comme ca que tu répond à chaque commentaire. Pourtant, à ce que je sache, je te répond pas en CAPS LOCK, donc ton argument ici ...

            Et surtout, surtout... Le divorce étant autorisé en France, il faudrait interdire le divorce pour éviter ce genre de chose, car comme le divorce est autorisé, ben...
            Ou comment mélanger des choux est des carottes.
            La personne a indiqué qu'elle était contre le divorce, ou contre le fait qu'une instance juridique, représentant l'état, a pris position en estimant que la virginité de la femme pouvait etre une qualité essentielle de celle la ?
            bref , comme tu le dis si bien imagine : tu as un problème avec ton voisin, et je parle du problème d'un mec que tu ne connais pas : c'est exactement ce que tu fais.

            La liberté des uns s'arrête où commence celles des autres, tu l'oublies...
            Tu peux me fournir un argument plutot qu'une simple affirmation?
            Parce que la le raisonnement logique il est absent.

            Et la liberté du gars en question était que sa femme soit vierge, c'est son droit.
            La liberté du gars est de controler la liberté de sa femme (le fait qu'elle soit vierge ou pas releve de sa liberté).
            No comment.
            • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Si tu te sens mieux en sortant ça, tant mieux pour toi.
              Mais c'est purement superficiel.

              En effet, ce n'est pas en interdisant la nullité pour ce mensonge que tu changeras quoique ce soit : la personne divorcera, et hormis si tu prônes aussi l'interdiction totale du divorce, tu ne pourras pas empêcher la séparation.

              Tu veux une loi? Cool, faisons des lois, mais les gens ne changeront pas pour autant.
              Tu dormiras plus tranquille peut-être en te cachant la réalité, mais la réalité sera toujours la... Tu dors tranquille en pensant qu'interdire sera la solution, et bien dors... Et les gens divorceront par consentement mutuel sans te dire la raison, et rien ne changera.

              C'est tellement simple de dormir la tête tranquille en laissant les trucs qui dérangent dans un coin...

              Voila le raisonnement logique : tu ne pourras pas changer le fait qu'ils ne vivrons pas ensemble car interdiction ou pas, ben ils vivront séparé. Le nier, c'est nier la réalité. La liberté des uns est de se marier avec qui il veut, toi tu veux juste interdire aux gens de se marier avec qui ils veulent. C'est la où je dis que la liberté des uns s'arrête... Car tu n'as pas le droit de lui imposer de vivre avec une femme qu'il déteste, ce que tu voudrais lui imposer.
              • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                Posté par . Évalué à 0.

                Si tu te sens mieux en sortant ça, tant mieux pour toi.
                Quel contre argument. Et hop un petit ad hominem.

                Mais c'est purement superficiel.
                Vu que tu le dis, ca doit etre surement vrai ...

                En effet, ce n'est pas en interdisant la nullité pour ce mensonge que tu changeras quoique ce soit : la personne divorcera, et hormis si tu prônes aussi l'interdiction totale du divorce, tu ne pourras pas empêcher la séparation.
                Toujours autant de mal à lire à ce que je vois.
                Ou je me suis prononcé contre leur séparation ?
                Ah oui nulle part!
                D'ailleur je suis (assied toi bien, tu vas tomber) pour qu'elle quitte ce tocard.
                Maintenant est ce que la fin justifie le moyen.
                Non.

                Tu veux une loi? Cool, faisons des lois, mais les gens ne changeront pas pour autant.
                Tu peux m'indiquer ou j'ai dis ça, ou c'est encore un de tes délires ?

                Tu dormiras plus tranquille peut-être en te cachant la réalité, mais la réalité sera toujours la...
                Tu parle de la réalité ou l'état reconnais que la virginité peut etre une qualité essentielle de la femme ? Je n'ai absolument pas envie de dormir pour cacher cette réalité, j'en parle justement pour éviter qu'elle ne soit occultée!
                Et pour que (a plus long terme) cet état de fait soit changée!

                Bref comme d'hab, tu as pas mis tes lunettes.

                Et les gens divorceront par consentement mutuel sans te dire la raison, et rien ne changera.
                Ca fait juste 5 fois que j'explique la différence entre annulation et divorce d'un point de vue moral.
                Vu que tu n'a toujours pas compris, soit tu es particulièrement idiot (ce que je ne pense pas), soit tu ne veux pas comprendre, soi tu as très bien compris et tu joue la mauvaise foie puante pour cacher une logique écoeurante (la virginité peut etre considéré comme une qualité essentielle d'une femme).
                J'espère de tout coeur que c'est la deuxieme option.

                C'est tellement simple de dormir la tête tranquille en laissant les trucs qui dérangent dans un coin...
                Ca doit etre pour ca que tu n'arrive pas a lire correctement mes commentaires, et que tu n'y a jamais répondu correctement.

                toi tu veux juste interdire aux gens de se marier avec qui ils veulent.
                Vu que tu me prete plein de propos, tu peux me donner une citation ou je dis ça ? Ou c'est un autre de tes niemes délires ?
                A chaque fois que je t'ai demandé de prouver tes dire, je n'ai eu aucune réponse.
                Tu sais faire autre chose que raconter des mensonges/tes délires dans la vie ?


                ce que tu voudrais lui imposer.
                Surtout en conseillant un divorce .
                Ta logique me laisse sans voix : je conseille le divorce, ca veut dire que je veux le forcer à vivre avec elle ...
        • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est juste hors-sujet, donc inutile.
          • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

            Posté par . Évalué à -1.

            < C'est juste hors-sujet, donc inutile.

            Le coup du "hors sujet", un peu facile comme réponse.
            Ce débat mériterait un peu plus de finesse d'esprit.

            "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

            • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

              Posté par . Évalué à 2.

              Si tu relis les commentaires, il est expliqué de manière répétitive et argumentée que cette affaire n'avait aucun lien avec un quelconque caractère sexiste et que tu es donc hors-sujet. Si tu ne les lis pas, ça sert à rien de les répéter une énième fois.
              • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Donc, puisque vous répétez ad nauseum vos arguments, on se doit d'être d'accord? Pour moi, cette affaire a un caractère sexiste et ce n'est pas vos commentaires, certes pertinents pour la plupart, qui me feront changer d'avis.
                • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bien sûr, libre à toi de ne pas adhérer à nos arguments. Mais je ne comprends vraiment pas comment on peut extrapoler cette histoire à quelque chose de sexiste, sauf par délit d'intention. Un bon récapitulatif des arguments en ce sens sont ici : http://embruns.net/logbook/2008/06/01.html#006528
                  • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Mais je ne comprends vraiment pas comment on peut extrapoler cette histoire à quelque chose de sexiste,
                    C'est sur que considérer que la virginité est une qualité essentielle pour ce mariage (pour etre annulé, le mensonge doit porter sur la qualité essentielle d'un des protagonistes) c'est pas du tout sexiste ...
                    • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Tu oublies une partie de la phrase : c'est le marié qui considérait que la virginité était une qualité essentielle de la femme, pas le tribunal. Tu déplaces le débat sur la personnalité de cette personne, et je pense que ce n'est pas le débat ici. Le jugement ne s'est en aucun cas prononcé sur la validité de cette qualité essentielle car il n'a pas l'autorité pour se prononcer dessus.
                      • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                        Posté par . Évalué à 1.

                        pas le tribunal.
                        Ah bon ? Le tribunal a donc considérer que ca ne pouvait pas etre considéré comme une qualité essentielle et a décidé de laisser tomber l'affaire ?
                        Ah ben non.

                        La marié a dis "la virginité est une qualité essentielle. Elle a menti" (ce qui reste a prouver) . Le tribunal a dis "Je suis d'accord pour dire qu'il y a eu mensonge sur une qualité essentielle de la femme".

                        Mais tu as raison, c'est moi qui déplace le probleme ...
                        No comment.

                        Le jugement ne s'est en aucun cas prononcé sur la validité de cette qualité essentielle car il n'a pas l'autorité pour se prononcer dessus.
                        d'ailleur maitre eolas le dis bien (je parle d'un point de vue technique. Je ne suis pas suffisament technique pour remettre en cause son opinion , contrairement a toi visiblement)


                        Mais la loi se garde de définir ces qualités essentielles, et la jurisprudence de la cour de cassation laisse le juge décider si, selon lui, les qualités invoqués sont ou non essentielles.

                        Bref tout ce que tu as raconté est CLAIREMENT faux, si on se refere a ce que dis maitre eolas.

                        Mais je présume que c'est encore moi qui me trompe de débat
                        • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          On ne va pas revenir là-dessus : la femme a admis avoir menti.
                          Il n'y a plus besoin de prouver les dires du mari à ce niveau-là.
                          • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                            Posté par . Évalué à -1.

                            On ne va pas revenir là-dessus : la femme a admis avoir menti.
                            C'est pas en le répetant plus de fois, et en disant qu'on a déjà tranché (alors que c'est faux) que ca devient vrai.

                            Allez pour te rafraichir la tête , dans le blog de maitre eolas (que tu as toi même cité, tu ne peux donc pas prétendre ne pas être au courant).

                            Il déduit de cet acquiescement inefficace un aveu judiciaire : article 1356 du Code civil. L'épouse dit acquiescer à la demande de son mari Il parle du fait qu'elle est d'accord pour annuler le mariage. Elle ne le peut pas, mais ce faisant, elle avoue devant le juge qu'elle savait que son hymen importait à son époux et qu'elle savait qu'elle ne l'avait plus (son hymen, pas son mari ; quoique maintenant elle n'a plus ni l'un ni l'autre).Admirer le fait : elle a acquiescait l'annulation , donc elle est coupable


                            Alors ou elle a avoué le fait d'avoir menti ?
                            C'est simple : elle ne l'a pas fait (tout du moins, le jugement ne l'a pas considéré si elle l'avait fait).



                            Allez , vu que tu vas me dire que je raconte n'importe quoi je te cite ce qu'a dis le juge :

                            Attendu qu'en l'occurrence, [l'épouse] acquiesçant à la demande de nullité fondée sur un mensonge relatif à sa virginité, il s'en déduit que cette qualité avait bien été perçue par elle comme une qualité essentielle déterminante du consentement de [l'époux] au mariage projeté ; que dans ces conditions, il convient de faire droit à la demande de nullité du mariage pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint.


                            (le passage souligné c'est pour montrer que le juge considère bien que ne pas être vierge constitue une des qualité essentielles du conjoint dans cette affaire).

                            de 1
                            - le juge n'a pas franchement dis que l'épouse acquiecait l'avoir trompé. Donc la femme N'A PAS admis avoir menti.
                            Ce fait a été déduit par le juge.
                            De 2
                            - la déduction est telle qu'un enfant en ce2 faisant une déduction comme ça en maths, aurait un 0 tout pointé.

                            En résumé : tu es de mauvaise foie.
                            Tu affirme et répète les mêmes choses ad nauseam, malgré le fait que certaines de tes sources te contredisent.
                            • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Pour mémoire et sauf erreur, je n'ai cité maître Eolas qu'une seule fois[1] et pour reprendre un article totalement différent du sujet que nous évoquons, lié seulement au droit à la critique d'une décision de justice.
                              Si tu me retrouves un autre commentaire où je cite Me Eolas...

                              Que je sois d'accord avec ce qu'il dit une fois ne veut pas dire que j'approuve toutes ses analyses.

                              [1]: https://linuxfr.org/comments/937157.html#937157
                              • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Pour mémoire et sauf erreur, je n'ai cité maître Eolas qu'une seule fois[1] et pour reprendre un article totalement différent du sujet que nous évoquons, lié seulement au droit à la critique d'une décision de justice.
                                Si tu me retrouves un autre commentaire où je cite Me Eolas...

                                Au temps pour moi alors. J'avais bien fait une recherche sur le fait que tu avais cité le blog, mais j'ai du avoir mal lu l'url.
                  • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je les ai lu, et je suis d'accord sur un point: le juge n'a fait qu'appliquer la loi.
                    Le principal problème c'est que le mensonge invoqué repose sur un trait physique propre aux femmes: le dépucelage laisse une trace. Donc, prouver que le conjoint ne possède pas cette "qualité essentielle" qu'est la virginité ne peut guère fonctionner que dans un sens.
                    Ce qui me géne dans cette histoire, c'est que tout le monde se focalise sur un jugement, les blogueurs avocats essaient d'expliquer en quoi cette décision est logique, mais personne ne tente d'expliquer pourquoi cette situation a pu avoir lieu. Pour eux, cette femme a menti et le mariage doit être annulé. Si les rôles avaient été inversés dans cette histoire, l'homme aurait pu mentir, cela n'aurait eu aucune conséquence puisqu'on ne peut le prouver. Mais ici, c'est la femme qui a menti, donc on peut le prouver et annuler le mariage.
                    Donc oui, on a ici, AMHA, un jugement et une affaire sexistes.

                    Par contre, même si je trouve le jugement sexiste, je ne le pense pas inutile, on ne peut pas les forcer à vivre ensemble alors qu'ils ne le souhaitent plus.
                    • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Plus que sexiste, cette affaire revêt surtout, pour moi, un caractère d'islamophobie latente. Il est fort à parier que si la même histoire survenait avec un couple catholique, voire juif, on n'en lirais pas une ligne dans la plupart des quotidiens.
                      Les sexistes comme Mme Badinter qui prônent la défense des droits de la femme ne propose pas de véritables solutions. Deux alternatives :
                      - le divorce, couteux et aboutit au même résultat (séparation des ex-époux, femme humilié, etc.) ;
                      - les époux restent mariés, mais ce serait demander au juge d'aller contre la volonté des deux partis (il veut la quitter, elle n'a rien contre) ;
                      - ne pas juger l'affaire (voir ci-dessus).
                      S'ils voulaient vraiment faire avancer les choix, qu'ils fassent donc inscrire dans la loi (si ce n'est pas déjà le cas) que les fameuses conditions doivent pouvoir s'appliquer aux deux partis (et comme il est difficile de prouver la virginité d'un homme...).
                      • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                        Posté par . Évalué à 1.

                        - le divorce, couteux et aboutit au même résultat (séparation des ex-époux, femme humilié, etc.) ;
                        1°) pas plus couteux que cette annulation.
                        Tu as juste besoin d'un avocat (que le mari a pris pour l'annulation) pour porter la requete. C'est tout!
                        2°) moins humiliant pour la femme : il n'y a pas de raison à invoquer pour un divorce par consentement mutuel. On pas besoin de dire que sa femme était pas vierge contrairement à l'annulation(bien que je trouve que l'humiliation soit pour l'homme : une femme pas vierge, c'est pas humiliant pour moi, mais il parait que je suis pas un gros macho mysogine aussi)

                        Alors j'avoue que je ne comprend pas très bien la, tout les désavantages que tu cite sont, soit nul, soit en réalité des avantages.
                        • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          1°) Peut-être avait-il davantage à perdre avec un divorce, qui sait ?
                          2°) Mais personne n'a obligé les journalises à rameuter l'opinion sur les raisons de l'annulation du mariage. L'humiliation ne vient pas tant du jugement que des médias à ce niveau-là.

                          Si les dernières solutions sont soit nulles soit avantageuses pour la femme, permets-moi d'émettre quelques réserves...
                          • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Peut-être avait-il davantage à perdre avec un divorce, qui sait ?
                            "J'ai d'avantage a perdre, donc divulgons sur la place publique que ma femme était pas vierge" ... no comment

                            Je sais pas pour lui, mais en tout cas pour elle, elle avait largement moins à perdre (d'autant plus si c'est lui qui l'a quitté!)

                            Marrant de toujours se placer à la place du mari, et jamais de la femme. Ah j'oubliais c'est qu'une sale menteuse ...

                            Mais personne n'a obligé les journalises à rameuter l'opinion sur les raisons de l'annulation du mariage.
                            Une annulation de mariage , comme tout jugement, est publique si je ne m'abuse.
                            je crois meme (j'en suis pas sur) qu'elle doit passer au jo.

                            L'humiliation ne vient pas tant du jugement que des médias à ce niveau-là.
                            Non pas du tout. C'est la faute au méchant média monsieur ...
                            Considérons que la virginité peut etre une qualité essentielle, c'est pas grave ca. Mais osons le dire , la c'est c'est honteux!


                            Si les dernières solutions sont soit nulles soit avantageuses pour la femme, permets-moi d'émettre quelques réserves...
                            Avec tous ce que tu (et je) as émis jusqu'a maintenant sur le sujet, on est plus à quelques réserves près.
                            • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Mais personne n'a obligé les journalises à rameuter l'opinion sur les reaisons de l'annulation du mariage.
                              Une annulation de mariage , comme tout jugement, est publique si je ne m'abuse.
                              je crois meme (j'en suis pas sur) qu'elle doit passer au jo.

                              Oui et après ? La responsabilité de publications en Une ou même dans les pages suivantes appartient néanmoins aux rédactions de presse.
                              Que ce soit du domaine public ne leur enlève pas leur pouvoir : mettre la lumière sur un fait précis.
                              Ce qui est honteux, ce n'est pas de dire que la virginité est une qualité essentielle pour certaines personnes (et tant qu'ils nous ne l'imposent pas, ça leur appartient : ils ont le droit de penser ce qu'ils veulent).
                              Ce qui l'est, en revanche, c'est de parler publiquement au grand jour de cette affaire et de rejetter l'éventuelle humiliation d'une des parties à d'autres, en l'occurence à la cour qui a jugé l'affaire.
                              Si des inconnus agressaient, suite à cette affaire, cette femme, qui iras-tu accuser de cette responsabilité ? Mme Badinter parle de sexualité libre et « privée » pour les femmes : qui est allé demander l'avis du fameux couple et notamment de la femme en question avant de lancer la polémique ? Personne, j'imagine...
                              • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Oui et après ?
                                Ok tu vois pas la différence entre devoir dire publiquement que tu décide de ne pas continuer ta vie avec ta femme car elle était pas vierge, et entre pouvoir le faire en privée, et que juste le divorce (sans expliciter la motivation) soit annoncé en publique.

                                La je peux vraiment plus rien contre ta mauvaise foie
                                • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  devoir dire publiquement que tu décide de ne pas continuer ta vie avec ta femme car elle était pas vierge

                                  car elle a menti sur une chose importante pour son mari.
                                  Rien à voir avec sa virginité.

                                  Tant que tu continueras à dire que le jugement parle de virginité, on ne pourras pas discuter : le jugement ne dit rien sur la nécessite d'être vierge.

                                  Quand tu acceptera ce que dit le jugement, et pas ce que les politiques en retirent, on ce que tu as envie d'en retirer pour FUDer, on pourra discuter : personnellement, je ne sais pas, je n'ai pas d'opinion tranchée sur la possibilité d'annuler un mariage pour mensonge. Bien ou pas, on peut en discuter.
                                  Mais si tu fais entrer la virginité de madame dans l'histoire, c'est mort, on ne peut pas discuter, puisque tu racontes quelque chose de faux.

                                  Donc, la vraie question est : est-ce légitime de pouvoir annuler un mariage parce que une personne a menti sur un point important pour toi (quelque soit le point, la justice n'intervient pas pour décider ce qui est important, il faut juste que ce soit important pour toi et que tu l'ai dit)

                                  La loi doit être la même pour tous, et non pas à la tête du client : dans notre cas, le "délit" est le mensonge, et rien d'autre. Un homme est libre de penser ce qu'il veut sur les conditions requises pour épouser quelqu'un.

                                  Ce que veulent faire les politiques et les gens qui les écoutent aveuglement, c'est comme interdire le Front National "parce que c'est pas bien" : on ne serait plus en démocratie. Le FN, c'est mal, mais notre démocratie l'autorise car c'est une démocratie. idem ici : ce que pense la personne n'est pas interdit, ce n'est pas le sujet. Le sujet est le mensonge.
                                  • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    car elle a menti sur une chose importante pour son mari.
                                    C'est pas en le répetantplus de fois que ca deviendra vrai.
                                    Montre une phrase dans le jugement où elle dit "oui j'ai mentis" ?
                                    J'attend ...
                                    Comme toutes mes autres sources que j'ai demandé et que tu n'a jamais fournies.

                                    Tant que tu continueras à dire que le jugement parle de virginité, on ne pourras pas discuter : le jugement ne dit rien sur la nécessite d'être vierge.
                                    Pour qu'on discute faudrait déja que tu LISES ce que dise les autres

                                    Quand tu acceptera ce que dit le jugement
                                    Quand tu lira le jugement, et le comprendra, on en reparlera.

                                    (quelque soit le point, la justice n'intervient pas pour décider ce qui est important, il faut juste que ce soit important pour toi et que tu l'ai dit)
                                    Faux, et je l'ai déjà démontré.
                                    Mais bon c'est pas grave. Continue de dire, comme tu disais à propos de quelqu'un d'autre, "des conneries".

                                    Une chose est sur, c'est que d'un point de vue technique, tu dis le contraire de ce que disais maitre eolas,

                                    Bon aller je suis (trop gentil) :
                                    Quand tu dis quelque soit le point, la justice n'intervient pas pour décider ce qui est important, il faut juste que ce soit important pour toi et que tu l'ai dit)
                                    c'est en réalité :
                                    S'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage.
                                    Bref complétement l'inverse de ce que tu as dit (a moins que tu considère que "quelque soit le point <=> erreur dans la personne ou sur des qualités essentielles)

                                    allez hop on continue :

                                    la jurisprudence de la cour de cassation laisse le juge décider si, selon lui, les qualités invoqués sont ou non essentielles.

                                    Déja discuté ici https://linuxfr.org/comments/937290.html#937290

                                    Bref, comme d'hab, tu raconte n'importe quoi.

                                    Le reste de ton post n'est pas particulièrement intéressant (déjà que le début ne l'était pas non plus : on ne peut pas considérer la prose de quelqu'un qui s'entête a dire que les autres ont tort sans meme les lire comme quelque chose d'intéressant)
                                • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Je ne me mêle pas de cet intéressant débat,
                                  mais par pitié,:

                                  Le mauvais foie conduit à la cirrhose
                                  La mauvaise foi en revanche mène à pays des trolls

                                  Je me permets cette correction , en toute bonne foi, car tu l'as écrit plusieurs fois

                                  Il était une fois, une marchande de foie qui vendait du foie dans la ville de Foix.
                                  Elle se dit "Ma foi", ....
        • [^] # Re: "une régression du droit et de la dignité des femmes"_suite

          Posté par . Évalué à -5.

          Mais bon, certains moinsseur fous, considère que c'est inutile des qu'on a une opinion différentes des leurs (sans essaie de contre argumenter ou renvoyer vers d'autres commentaires ou autre). Ca montre juste leur attachement à la liberté et au respect des autres.

          "Liberté" et "respect", deux valeurs que les moinsseurs intolérants foulent du pied ici. On sent même dans leurs commentaires une certaine solidarité "mâle" et misogyne avec ceux qui, à Lille, ont jugé "qu'il y a erreur sur les qualités essentielles" du conjoint (en parlant de la virginité) .
          L'intolérance et la misogynie sont toujours des symptômes de peurs............
          La culture, la connaissance, l'ouverture au monde, permettent de s'affranchir des peurs.

          "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

  • # Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette dé

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    "Car ce que les défenseurs de la femme oublient dans cette affaire, c'est que le rejet de la demande qu'ils appellent de leur vœux aurait laissé cette jeune femme prisonnière d'une union dont elle ne veut plus. Avec des défenseurs tels que ceux-là, la femme n'a plus besoin d'ennemis."

    PS: pas de moi, mais bon, si je dis de qui c'est, on va me dire que le Mr n'est pas la science infuse etc... ;-)
    • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Puisque ce monsieur semble affirmer que l'annulation de mariage telle qu'il en est question ici est la seule façon de mettre fin à un mariage, j'espère qu'il ne s'agit pas d'un avocat. Ensuite, ce qui est gênant ici, ce n'est pas tant l'annulation que son motif. Un homme abandonne sa femme et l'union est annulé non parce que monsieur a abandonné madame mais parce que madame est une menteuse? Bien sûr que tout cela est conforme à la loi, bien sûr que le fait que les mariés soit d'accord pour annuler le mariage est une raison suffisante, et alors? Cela doit-il nous faire accepter tel quel le jugement? Critiquer une décision de justice est-il interdit?

      A lire certains commentaires, j'ai l'impression que cette menteuse doublée d'une salope, que l'on retourne au fabricant avant la fin de la période de garantie devrait s'estimer heureuse.
      • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bordel, mais un peu de culture et de logique ne ferait pas de mal.

        La deuxième solution est le divorce.
        Au final, ça n'aurait rien changé : la fille est "rendue" (à moins que tu veuille aussi interdire le divorce?). Sauf que dans ce cas, la fille a le statut de "Divorcée", encore pire que le statut "Célibataire"...

        Bref, comme il dit "Avec des défenseurs tels que ceux-là, la femme n'a plus besoin d'ennemis.", car toi, qui veut la défendre, tu la saliras encore plus en lui mettant sur le front "Divorcée".

        Sinon, pour ton préjugé "salope", c'est toi qui l'invente, personne n'en parle, ni moi ni le juge. Le juge la traite de menteuse, point. Et le mensonge est une condition de l'annulation, point. Si tu n'aimes pas ça, demande à changer la loi, et que le mensonge (qu'elle ai oublié de te dire qu'elle avait 20 ans de prison et qu'elle est sado compris) n'est pas une condition d'annulation.
        Et pour qu'elle bien comme toi tu le veux (pas elle je te le rappelle), demande à interdire le divorce aussi, parce que sinon le gars aurait utilisé ce moyen pour "annuler" le mariage.

        Critiquer une décision de justice est-il interdit?

        Non, mais dire des conneries (genre dire que le jugement la traite de salope, ou penser qu'en interdisant l'annulation pour mensonge ça résoudra le problème comme par miracle et que le gars ne voudra pas partir comme par miracle), je vote pour que ce soit interdit, oui.
        Mais bon, avec cette interdiction, le populisme, la politique n'existerai plus... Car les gens sont suffisamment en attente de mensonges politiques à gober, je le vois avec ce "problème" encore plus...

        Perso, à la place de la fille, je ne voudrais pas non plus avoir d'amis comme toi... Sous pretexte de m'aider, tu me fouterai encore plus dans la merde.
        • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Bordel, mais un peu de culture et de logique ne ferait pas de mal.
          Ça commence bien...


          Au final, ça n'aurait rien changé : la fille est "rendue" (à moins que tu veuille aussi interdire le divorce?). Sauf que dans ce cas, la fille a le statut de "Divorcée", encore pire que le statut "Célibataire"...

          Et? Je réagissais à la citation.


          Bref, comme il dit "Avec des défenseurs tels que ceux-là, la femme n'a plus besoin d'ennemis.", car toi, qui veut la défendre, tu la saliras encore plus en lui mettant sur le front "Divorcée".

          Pour l'instant, on la salit en la traitant de menteuse et on considère le mari comme une pauvre victime. C'est mieux?

          Non, mais dire des conneries
          Donc, ne pas être d'accord avec toi, c'est dire des conneries? S'étonner qu'un jugement puisse porter sur un critère que l'on juge archaïque c'est dire des conneries? On avance.

          genre dire que le jugement la traite de salope
          Je n'ai JAMAIS dit ça. J'ai juste écrit que j'avais l'impression (une impression, même pas une certitude) que dans certains commentaires (pas dans le jugement, dans des commentaires) la femme était la seule coupable.

          Perso, à la place de la fille, je ne voudrais pas non plus avoir d'amis comme toi... Sous pretexte de m'aider, tu me fouterai encore plus dans la merde.
          Mélange tout, ça aide à faire avancer un débat. Si j'étais son ami, je serais avec elle pour essayer de l'aider, pas ici pour apprendre que critiquer un type qui base son mariage sur des idées d'un autre age c'est mal.
          • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Bref, comme il dit "Avec des défenseurs tels que ceux-là, la femme n'a plus besoin d'ennemis.", car toi, qui veut la défendre, tu la saliras encore plus en lui mettant sur le front "Divorcée".
            Pour l'instant, on la salit en la traitant de menteuse et on considère le mari comme une pauvre victime. C'est mieux?

            En quoi la salit-on ? La Justice l'a reconnue coupable de mensonges et elle-même l'a reconnu. Au contraire, c'est plutôt bien de reconnaître ses propres torts. L'ex-mari a été reconnu victime d'un mensonge qui l'a amené à épouser son ex-femme. Il a été privé de son libre-arbitre. Le rôle du juge n'est pas de juger en fonction de ses idées propres mais en fonction du droit et des lois.
            Et en lisant un peu plus, tu constateras qu'on ne défend pas les désiratas de l'ex-mari mais le principe de l'annulation du mariage. Qu'on ne soit pas d'accord avec ses jugements en matière de critères de choix ne peut pas entrer en ligne de compte et parler uniquement de virginité dans cette affaire, c'est faire le lit du populisme le plus bas (et ça évite que les Français ne se saississent d'affaires plus importantes ou plus graves).

            genre dire que le jugement la traite de salope
            Je n'ai JAMAIS dit ça. J'ai juste écrit que j'avais l'impression (une impression, même pas une certitude) que dans certains commentaires (pas dans le jugement, dans des commentaires) la femme était la seule coupable.

            Heureusement que la Justice ne s'arrête pas (toujours) sur des impressions...
            La femme a menti a son époux sur ses qualités intrinsèques. Elle n'est pas coupable d'avoir « perdu » sa virginité, mais d'avoir menti à ce sujet. Qui te dit qu'elle ne l'a pas fait intentionnellement, parce que le mec en question est riche ?

            Perso, à la place de la fille, je ne voudrais pas non plus avoir d'amis comme toi... Sous pretexte de m'aider, tu me fouterai encore plus dans la merde.
            Mélange tout, ça aide à faire avancer un débat. Si j'étais son ami, je serais avec elle pour essayer de l'aider, pas ici pour apprendre que critiquer un type qui base son mariage sur des idées d'un autre age c'est mal.

            Et tu lui dirais quoi, dans ce cas ?
            Qu'elle n'aurait pas dû coucher avant le mariage ?
            Qu'elle ne devait pas reconnaître le mensonge ?
            Qu'elle n'aurait pas dû accepter l'annulation ?
            Tu lui aurais avancer/payer ses frais d'avocats pour le divorce ?
            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

              Posté par . Évalué à 1.

              En quoi la salit-on ?
              C'est marrant que tu vois ca et pas le fait que zenitram a dis qu'etre divorcée la salissait.

              La Justice l'a reconnue coupable de mensonges
              oui
              et elle-même l'a reconnu
              ca par contre c'est faux.

              Elle a (pour la 5em fois aussi) dis qu'elle était d'accord pour annuler le mariage. Le juge a dis "vu qu'elle est d'accord pour quitter ce tocard, alors c'est qu'elle a menti*"

              *traduction libre.

              Marrant quand même, toujours a raconter les mêmes salades, et a diffuser cette propagande.
            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              En quoi la salit-on ?
              Je ne sais pas. Être sorti manu militari de la chambre nuptiale et rendu à ses parents... Je suis susceptible d'avoir ce genre de comportement avec de la viande avariée, pas avec un être humain. En passant, considérer qu'être divorcé est plus humiliant que ce genre de chose me laisse perplexe...

              Heureusement que la Justice ne s'arrête pas (toujours) sur des impressions...
              La justice rend un jugement, moi je poste des commentaires, parfois en réponse et en réaction à d'autre commentaire. Comparer les deux n'a pas lieu d'être.

              Qui te dit qu'elle ne l'a pas fait intentionnellement, parce que le mec en question est riche ?
              Qui te dit qu'elle ne l'a pas fait parce qu'elle espérait avoir épousé un type intelligent? Parce qu'elle pensait qu'au XXIème siècle, réclamer une femme vierge lors du mariage relève plus du fantasme que d'une réelle volonté?

              Et tu lui dirais quoi, dans ce cas ?
              Comment le saurais-je? Ceci dit, il y a peu de chance que je lui en parlerais. Comment réagis-tu avec quelqu'un qui vient de traverser une épreuves? Tu remues le couteau dans la plaie ou tu essaies, par exemple, de lui changer les idées?

              PS: je continue de considérer ce jugement comme honteux, sexiste et moyenâgeux, mais pourtant, je ne vois pas de solution vraiment meilleure.
        • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

          Posté par . Évalué à 1.

          Sauf que dans ce cas, la fille a le statut de "Divorcée", encore pire que le statut "Célibataire"...
          Ah, c'est nouveau ca.
          Je savais pas qu'etre divorcé c'était pire que célibataire.
          A vrai dire je savais pas qu'etre dans un statut ou dans un autre était "pire".

          tu la saliras encore plus en lui mettant sur le front "Divorcée".
          Ca a quoi de sale d'être divorcée ? Ca ne convient pas à ton idéal ?

          Et le mensonge est une condition de l'annulation, point.
          Faux!
          Le mensonge sur une qualité essentielle de l'épouse
          Ce qui a juste rien a voir avec un simple mensonge (style j'aime pas trop le chocolat, ou je fais 48 kg pour éviter de dire qu'elle en fait 52, ou ...)

          parce que sinon le gars aurait utilisé ce moyen pour "annuler" le mariage.
          Un divorce a rien a voir avec une annulation. Le fait que tu continue, malgré de nombreuses discussions sur le sujet, prouve juste ta mauvaise foie.

          mais dire des conneries [...] je vote pour que ce soit interdit, oui.
          Faudrait que tu arrete de parler alors.

          Perso, à la place de la fille, je ne voudrais pas non plus avoir d'amis comme toi... Sous pretexte de m'aider, tu me fouterai encore plus dans la merde.
          toujours mieux qu'un type qui vois un type cracher sur sa petite copine et qui dis au gars "c'est bien continue".
      • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Personne n'a dit que c'était une "salope". Pour reprendre les termes des défenseurs du droits des Femmes : "la sexualité d'une femme est privée et libre". Personne ici présent, à ce que je sache, n'a jugé la vie sexuelle antérieure de cette femme et n'a porté de tels jugements.
        • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

          Posté par . Évalué à 3.

          Le problème est que la virginité est une valeur importante dans certaines communautés, ce qui peut mettre une pression énorme sur les femmes.

          D'ailleurs, ce genre de jugements sur la marchandise est toujours à sens unique, et au final c'est aux femmes de s'adapter aux critères de sélection et à porter le déshonneur en cas de non-conformité.

          S'il n'y avait pas ce besoin de sang sur les draps, cette obsession malsaine pour la virginité en dépit même des réalités anatomiques, on en serait pas là.

          Certes il y a tromperie sur la marchandise... mais au final, s'il y a mensonge, il ne s'agit que d'un mensonge idiot en réponse par des principes rétrogrades qui ne méritent pas d'obtenir gain de cause devant un tribunal.
          • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Reprenons : il aurait dû fallu faire quoi ?
            Refuser de statuer sur l'annulation du mariage ?
            Bien : qu'aurait fait le mari ? Il aurait demander le divorce, et son épouse, puisqu'elle était déjà d'accord pour l'annulation, y aurait également consenti.
            Finalement, c'est encore pire : ils auraient divorcé (pour la même raison) et on n'en aurait pas parlé... Génial !
            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

              Posté par . Évalué à 3.

              Reprenons : il aurait dû fallu faire quoi ?
              Refuser de statuer sur l'annulation du mariage ?


              Prononcer le non-lieu et laisser ces conneries passer par la voie normale: le divorce.

              Tous les jours, des gens divorcent pour diverses raisons, parfois complètement idiotes, ici, au lieu d'avoir un divorce idiot, on a la consécration de la course à la virginité validée par un tribunal...
              • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Sauf que la loi autorise l'annulation et que les deux parties y consentait.
                Sur quoi le juge peut-il donc s'appuyer pour prétendre à un non-lieu ?
                Le mensonge a été reconnu, il ne pouvait pas l'ignorer.
                L'avenir nous dira s'il y aura davantage de requêtes pour que la femme soit vierge au mariage. Que tu préfères les masquer avec la procédure de divorce ne règlera pas ces problèmes pour autant (tout comme moinser mes commentaires).
                • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Sur quoi le juge peut-il donc s'appuyer pour prétendre à un non-lieu ?
                  Sur le fait que la virginité n'est pas considéré comme qualité essentielle du conjoint par ex...

                  Le mensonge a été reconnu,
                  Pas par le juge, il a été déduit par le juge.
                  Et je t'ai sorti les sources itou. (sources que tu avais toi meme cité. Visiblement sans les lire)
                  Marrant que tu continue a affirmer cela alors que tu SAIS que c'est completement faux... a moins que tu ne sache pas lire ?(les sources et les commentaires).


                  il ne pouvait pas l'ignorer.
                  Clair que si la femme dis "j'ai menti sur mon poids ;: j'ai dit que je pesais 48 kg alors que j'en fait 52" le juge va prononcer une annulation de mariage.
                  No comment...
                  • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                    Posté par . Évalué à 3.

                    > Pas par le juge, il a été déduit par le juge.
                    Y... acquiesçant à la demande de nullité fondée sur un mensonge relatif à sa virginité, il s'en déduit que cette qualité avait bien été perçue par elle comme une qualité essentielle déterminante du consentement de X... au mariage projeté ; que dans ces conditions, il convient de faire droit à la demande de nullité du mariage pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint
                    Une jurisprudence établie et bien connue de la cour de cassation refuse le silence comme manifestation de volonté. A moins que le juge soit un branquignol, la donzelle a reconnu à un moment ou à un autre, le bien fondé de cette demande.

                    Un arrêt de la cours de cassation datant de 1870
                    http://www.lexinter.net/JPTXT2/silence_et_consentement.htm

                    Sinon, ce serait trop facile, après la nuit de noces, la fille n'est plus vierge et sauf certificat médical, aucun moyen de prouver qu'elle a perdu sa virginité avant la nuit de noces.
                    Aucun juge n'accepterait de rendre un jugement sans preuves ou aveux.


                    Le juge n'a pas statué sur le fait que la virginité est une qualité essentielle du mariage du point de vue de la loi (point sur lequel tout le monde est d'accord), mais sur le fait qu'elle a explicitement dupé son futur mari pour obtenir son consentement. Si duper une personne n'est plus un motif pour annuler un mariage, on créera un dangereux précédent.
                    Si le tribunal avait statué que la virginité est une qualité essentielle au mariage, ça aurait été une violation grave des droits de la femme et j'aurais été le premier à demander la tête du juge.

                    Si ça se trouve, le gars est peut-être puceau et on se serait entre-déchiré pour rien ...
                    • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                      Posté par . Évalué à 0.

                      A moins que le juge soit un branquignol, la donzelle a reconnu à un moment ou à un autre, le bien fondé de cette demande.
                      ben reconnaitre le fait qu'elle est d'accord à ce qu'on annule le mariage,
                      1°) ça ne veut pas du tout dire "oui je ne suis pas vierge et j'ai dis à mon mari que je l'étais".
                      2°) ca veut pas du tout reconnaitre le bienfondé de la demande.
                      Supposons que je me marie avec une fille, 3 sem après elle demande une annulation de mariage sous un quelconque prétexte. Ben je serais suffisament vexé/frustré/énervé/... pour dire "ouais ok je vois le genre. Ben t'inquiète pas , moi non plus je veux plus vivre avec toi. Je te pensais pas du tout comme ça".

                      Ca veux pas pour autant dire que le pretexte est vrai.


                      Enfin, sinon faut qu'on me montre un raisonnement logique (dire j'en déduit n'est pas un raisonnement logique) entre "je suis d'accord pour annuler le mariage avec bidule" et "je ne suis pas vierge et je lui ai mentis".


                      Aucun juge n'accepterait de rendre un jugement sans preuves ou aveux.
                      Ben ca tombe bien, car pour lui il y a aveux : elle a voulu annuler le mariage ! c'est un aveux!
                      Ah non c'est même pire, il ne parle meme pas de mensonge ni de duperie , mais juste que la mariée avait , selon lui, compris, que c'était important pour son mari

                      Attendu qu'en l'occurrence, [l'épouse] acquiesçant à la demande de nullité fondée sur un mensonge relatif à sa virginité, il s'en déduit que cette qualité avait bien été perçue par elle comme une qualité essentielle déterminante du consentement de [l'époux] au mariage projeté ; que dans ces conditions,il convient de faire droit à la demande de nullité du mariage pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint.

                      Il est dit nulle part qu'elle lui a mentis. Juste qu'elle avait conscience que c'était important... parce qu'elle veut bien le quitter!

                      Ce jugement montre aussi que pour le juge, la virginité est une qualité essentielle du conjoint (regarde la partie soulignée).


                      D'ailleur si on regarde bien le blog de maitre eolas :
                      Il indique qu'alors qu'il avait contracté mariage avec [son épouse] après que cette dernière lui a été présentée comme célibataire et chaste,
                      C'est pas son épouse qui a dis qu'elle était célibataire et chaste, mais elle a été présenté comme tel (et je n'ose pas dire ce que je pense de ce genre de chose ou on présente une personne comme étant "célibataire et chaste").

                      quant au mensonge, c'est le mari qui dis qu'elle a mentis, et pas elle directement.

                      quant à elle elle dis quoi , toujours selon eolas
                      Il y a un défendeur. Ici, c'est l'épouse. Et que dit-elle pour sa défense ? Voilà ce que tous les indignés oublient de dire ou ignorent :
                      Elle demande au tribunal de lui donner acte de son acquiescement à la demande de nullité formée par [son époux], dire que chacune des parties supportera la charge de ses propres dépens, ordonner l'exécution provisoire du jugement.


                      Encore une fois, nul aveux.

                      comme tu disais Aucun juge n'accepterait de rendre un jugement sans preuves ou aveux.
                      Alors je demande vertement
                      Ou est la preuve ? C'est le témoignage du mari, plaignant , qui fait office de preuve?
                      Ou sont les aveux de la demoiselle ?

                      Le juge n'a pas statué sur le fait que la virginité est une qualité essentielle du mariage du point de vue de la loi
                      Je sais pas ce qu'il te faut :
                      je re(^6)met :



                      Attendu qu'en l'occurrence, [l'épouse] acquiesçant à la demande de nullité fondée sur un mensonge relatif à sa virginité, [...]il convient de faire droit à la demande de nullité du mariage pour erreur sur les qualités essentielles du conjoint.


                      Mais non c'est pas du tout ce qu'il a dis ... il a juste dis qu'un mensonge relatif à la virginité consistait bien à une erreur sur la qualité essentielles du conjoint.
                      Alors tu peux peut etre dire que ce qui l'erreur c'est la virginité et que la qualité essentielle cest le "non-mensonge", mais j'aurais beaucoup de mal à te croire.
                      • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ce jugement montre aussi que pour le juge, la virginité est une qualité essentielle du conjoint (regarde la partie soulignée).

                        Arrête de prendre tes fantasmes de méchante justice pour réalité : le juge dit (et tu l'a mis en gras, tu penses à la partie soulignée et tu oublis comme par miracle la partie en gras juste avant...) "cette qualité avait bien été perçue par elle comme une qualité essentielle déterminante du consentement de [l'époux] au mariage projeté".
                        Le juge ne dit rien sur ce qu'il pense. Il constate seulement que si le gars (ce gars, pas un autre) avait su, il n'aurait pas épousé (cette fille, pas une autre), donc mariage annulé.

                        Un juge ne pense pas, il applique la loi : en l'occurrence, le mari a été trompé (dans le sens induit en erreur) sur la personne.


                        Sinon, imagine un instant que tu te maries. Hop mariage parfait, arrive la nuit de noces. Tu te rend compte à ce moment la que la fille n'a pas un pubis, mais une paire de couilles (ben oui, le reste était très féminin, tu t'es fait avoir...). Est-ce que tu trouverais normal d'annuler le mariage? Si tu réponds oui à cette question, tu répond oui à la fille vierge aussi (c'est exactement pareil : tromperie dans les deux cas). Par contre, si tu considères qu'on ne peut pas non plus annuler le mariage dans ce cas, effectivement, on parle alors de la tromperie sur les qualité essentielle d'une personne vu d'une personne précise, et la c'est un autre débat comme je l'ai précisé plus haut.

                        Dans tous les cas, même avec ce que tu racontes, les faits sont la : le fait qu'elle ne soit pas vierge n'a aucune importance dans le jugement.
                      • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                        Posté par . Évalué à 2.

                        > 1°) ça ne veut pas du tout dire "oui je ne suis pas vierge et j'ai dis à mon mari que je l'étais".

                        Si elle reconnait que le motif de la plainte est fondé, c'est pourtant ce que ça veut dire.

                        > "je suis d'accord pour annuler le mariage avec bidule" et "je ne suis pas vierge et je lui ai mentis".

                        Si elle avait dit la 1ère proposition, le tribunal n'aurait pas annulé le mariage pour absence de motif et les aurait renvoyé vers un divorce.
                        Donc soit la 2ème proposition est vraie, soit elle a menti à la justice.

                        > Ce jugement montre aussi que pour le juge, la virginité est une qualité essentielle du conjoint (regarde la partie soulignée).

                        Non, ça montre que le tribunal a reconnu que pour le choix du mari a été conditionné par un mensonge.
                        La partie souligné est un extrait du code civil (180), je te poste l'article complet ci-dessous:

                        Le mariage qui a été contracté sans le consentement libre des deux époux, ou de l'un d'eux, ne peut être attaqué que par les époux, ou par celui des deux dont le consentement n'a pas été libre, ou par le ministère public. L'exercice d'une contrainte sur les époux ou l'un d'eux, y compris par crainte révérencielle envers un ascendant, constitue un cas de nullité du mariage.
                        S'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage.

                        Si tu lis le jugement, on explique que la virginité constitue pour le mari une qualité essentielle, et que celle-ci était au courant. Son consentement n'étant pas libre, le mariage est reconnu comme nul.
                        A aucun moment, le tribunal ne reconnait la virginité comme une qualité essentielle au mariage, elle ne fait que citer l'article 180 qui institue la procédure d'annulation de mariage.

                        > C'est pas son épouse qui a dis qu'elle était célibataire et chaste, mais elle a été présenté comme tel
                        Il lui a fait comprendre que ces caractéristiques étaient déterminante pour son choix. Elle ne l'a pas détrompé, si elle ne voulait pas avouer sa non-virginité, elle aurait pu refusé le mariage et trouver une personne plus conciliante.
                        Au mieux, c'est un mensonge par omission.

                        > Ou est la preuve ? C'est le témoignage du mari, plaignant , qui fait office de preuve?
                        > Ou sont les aveux de la demoiselle ?
                        T'es bouché ou quoi ? La jurisprudence récuse le silence comme étant un aveu. Le tribunal ne peut accepter la demande d'annulation de mariage sans que celle-ci reconnaisse les faits ou qu'elle corrobore la version du mari.

                        > il a juste dis qu'un mensonge relatif à la virginité consistait bien à une erreur sur la qualité essentielles du conjoint.
                        Comme, je te l'ai montré, le jugement ne faisait que citer l'article 180 et n'a jamais déclaré que la virginité était une qualité essentielle pour le mariage.
                        Le tribunal ne fait qu'appliquer la loi, le consentement de monsieur a été faussé, madame reconnait l'avoir dupé, donc la demande est recevable, point barre.

                        Merde, de quel droit jugerais-tu ses valeurs morales ? Si il estime que la virginité est une qualité essentielle pour son mariage, c'est SON droit.
                        Il n'a forcé personne à se marier, il n'impose à personne ses valeurs morales alors pourquoi veux-tu lui imposer les tiennes ?
                        • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Si elle reconnait que le motif de la plainte est fondé, c'est pourtant ce que ça veut dire.
                          Elle a reconnu que le motif de la plainte était fondé, ou qu'elle était d'accord pour annuler le mariage ?
                          C'est pas du tout la meme chose, et tu fait un joli amalgame.

                          Donc soit la 2ème proposition est vraie, soit elle a menti à la justice.
                          Soit la justice ne fait pas comme tu dis.
                          donc une 3em proposition est possible.

                          A aucun moment, le tribunal ne reconnait la virginité comme une qualité essentielle au mariage, elle ne fait que citer l'article 180 qui institue la procédure d'annulation de mariage.
                          Elle reconnait que c'est une qualité essentielle dans ce mariage. Elle reconnait par conséquent que c'est bien une qualité essentielle d'une femme pour certains mariage.
                          Mais effectivement le jugement ne reconnait pas que la virginité peut constituer une qualité essentielle dans un mariage (je me souviens pas avoir dit que le jugement le reconnaissait pour tous les mariages. Si j'ai dis quelque chose que tu as compris comme ça, je me suis mal exprimé)...

                          Le tribunal ne peut accepter la demande d'annulation de mariage sans que celle-ci reconnaisse les faits ou qu'elle corrobore la version du mari.
                          Avant de me traiter de bouché (parce que je peux dire la meme chose de toi)Tu peux me montrer dans le jugement où elle reconnait explicitement les faits, ou alors où elle corrobore la version du mari ?
                          J'attend les sources, tout comme pour zenitram.


                          Comme, je te l'ai montré, le jugement ne faisait que citer l'article 180 et n'a jamais déclaré que la virginité était une qualité essentielle pour le mariage.
                          Comme tu n'as rien montré du tout, et au vu du jugement, le juge a considéré que la virginité était une qualité essentielle du conjoint pour ce mariage, et par jurisprudence, peut être considéré comme une qualité essentielle pour un mariage quelconque (et pas forcément pour tous).

                          Le tribunal ne fait qu'appliquer la loi,
                          en faisant des déduction farfelues ?

                          madame reconnait l'avoir dupé
                          madame ne le reconnait pas.
                          Tu le répete n-fois, tu ne l'a jamais montré.
                          Ah si tu as dis "elle a dis qu'elle était d'accord avec l'annulation" (sans spécifié les causes de son accord) donc elle l'a dupé.
                          Aussi doué niveau logique ...

                          bref, médisons, médisons, il en restera toujours quelque chose, c'est ca ?

                          Merde, de quel droit jugerais-tu ses valeurs morales
                          J'ai parlé du mari ou du juge ?
                          Puis ce genre de phrase style "vierge effarouché", ca montre le non recul (ou la mauvaise foie)
                          Si pour lui une de ses valeur morale c'est qu'il a le droit de vie et de mort sur sa femme, je n'aurais pas le droit de juger ça , ni un juge ?


                          Il n'impose à personne ses valeurs morales
                          Sa femme semble pas etre du même avis ...
                          • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                            Posté par . Évalué à 2.

                            > Si pour lui une de ses valeur morale c'est qu'il a le droit de vie et de mort sur sa femme, je n'aurais pas le droit de juger ça , ni un juge ?
                            Le meurtre est un crime puni par la loi, pas la virginité (ça pourrait être marrant tiens... "Dans le but de protéger le droit et la dignité des femmes et d'empêcher des discriminations honteuses et moyen-âgeuses, contraires au principe de laïcité dans notre République Une et Indivisible, Notre Grand Etat, Louée Soit Cette Machine À Bloatiser La Loi Et À Bien Penser Pour Nous, a décidé d'interdire le statut de virginité pour toute personne majeure, et en conséquence, de rendre obligatoire une relation sexuelle dans un délai d'au maximum un mois après la majorité". Ce serait une grande avancée dans le combat pour la dignité des femmes, n'est-ce pas ? ou pas...).

                            > Sa femme semble pas etre du même avis ...
                            Puisque tu aimes la "logique":
                            Supposons que ce soit un mariage librement consenti (sinon, c'est plus un mariage, et c'est punissable par la loi me sembe t-il... enfin, j'espère bien, le contraire serait bien plus grave que la tempête dans le verre d'eau qu'est cette affaire :)). Dans ce cas, la femme n'a pas épousé qu'un bout de viande (oui,la dignité de la personne, ça marche dans les deux sens), mais une personne à part entière, avec sa morale et ses valeurs. Si elle ne voulait pas de ces valeurs (tout à fait compréhensible AMHA, mais mon avis, ma morale et mes valeurs, on s'en contrebalance, c'est pas moi qui me marie), alors elle ne voulait pas de ce type, donc elle ne voulait pas de ce mariage. Contraposée: puisqu'elle voulait ce mariage, elle accepte librement (!= de imposer) (c|s)es valeurs.
                            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Le meurtre est un crime puni par la loi, pas la virginité
                              Toutefois tu es d'accord qu'on impose certaines valeur morale (ie ne pas tuer).
                              Je suis d'accord que l'analogie n'est pas hereuse.

                              Supposons que ce soit un mariage librement consenti (sinon, c'est plus un mariage, et c'est punissable par la loi me sembe t-il... enfin, j'espère bien, le contraire serait bien plus grave que la tempête dans le verre d'eau qu'est cette affaire :)). Dans ce cas, la femme n'a pas épousé qu'un bout de viande (oui,la dignité de la personne, ça marche dans les deux sens), mais une personne à part entière, avec sa morale et ses valeurs. Si elle ne voulait pas de ces valeurs (tout à fait compréhensible AMHA, mais mon avis, ma morale et mes valeurs, on s'en contrebalance, c'est pas moi qui me marie), alors elle ne voulait pas de ce type, donc elle ne voulait pas de ce mariage. Contraposée: puisqu'elle voulait ce mariage, elle accepte librement (!= de imposer) (c|s)es valeurs.

                              Je suis ... à peu près d'accord un point prêt (pour pinailler et ca avance à rien dans le débat présent)): meme si elle accepte "librement" certaines valeurs, cela ne veux pas dire que ces valeurs ne sont pas moralement/jurdiquement condamnable.
                              (je me rapelle d'un fait divers ou quelqu'un avait accepter de se faire tuer pour se faire manger. Il a accepter "librement").


                              De plus ton explication pourrait expliquer pourquoi elle a dit qu'elle voulait bien annuler le mariage. Et cette explication ne suppose pas qu'elle a menti à son mari, mais l'inverse (que le mari l'a trompé).

                              (Le fait d'accepter librement suppose toujours que la femme puisse aller, si elle le veut, déposer plainte. Si elle a accepter un mariage alors qu'elle ne voulait pas, ca montre déja ses capacités (psychologique, ou autre) à déposer une plainte.
                              Elle peut sauter sur l'occasion lors d'une demande d'annulation de son mari)
                              • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                                Posté par . Évalué à 2.

                                > Toutefois tu es d'accord qu'on impose certaines valeur morale (ie ne pas tuer).
                                Tout dépend ce que tu appelle valeur morale.
                                Tu peux considérer la morale comme étant le ciment de la société, la justice naturelle, qui empêche de taper son voisin. Mais dans ce cas, la virginité/non virginité, entre autre, est totalement hors du champ de la morale. Et dans ce cas, la morale prend un caractère beaucoup plus absolu (par exemple, même les théories anarcho-individualistes, qui sont AMHA les théories politiques qui ont le plus tenté de faire abstraction de tout l'existant social, reconnaissent le droit à la vie).
                                A l'inverse, si tu peux considérer la morale comme tout ce qui va au-delà du strict nécessaire pour une vie en société relativement harmonieuse (virginité dans ce cas, mais on peut aussi parler de la place de l'individu dans la famille, dans l'entreprise, l'éthique, et bien d'autres).
                                J'aurais tendance à dire que la morale est l'union des deux...
                                Pour tout ce qui entre dans le premier cas, ton affirmation n'apporte strictement rien au débat: la société impose le strict nécessaire pour vivre en société (par la loi). Merci pour cette (non-)information...
                                Pour tout ce qui entre dans le second cas, je ne suis pas d'accord, puisqu'on les laisse à l'appréciation des individus (comme dans ce cas, par exemple). Après, le droit est la science (sic) de l'exception comme dit Maitre Eolas, et je ne doute pas que tu en trouveras juste pour le plaisir de me contredire. Mais ça n'en fait pas la règle générale toutefois.

                                > moralement condamnable
                                Selon quelle référence ? Avec quel intervalle de tolérance ?

                                > (je me rapelle d'un fait divers ou quelqu'un avait accepter de se faire tuer pour se faire manger. Il a accepter "librement").
                                Je te ramène au prix Darwin, je considère ça comme un acte de charité envers la société :p

                                > Elle peut sauter sur l'occasion lors d'une demande d'annulation de son mari
                                Explication capillotractée AMHA. Si elle ne voulait pas du mariage, elle avait juste à dire AVANT qu'elle n'était pas vierge... ça nous aurait épargné beaucoup de bruit, en tout cas...
                                • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Pour remettre les choses un peu au clair
                                  J'essayas de défendre la virginté comme valeur ou moral ou je répondais à quelqu'un qui a dis Merde, de quel droit jugerais-tu ses valeurs morales

                                  C'est le deuxieme cas.

                                  Pour tout ce qui entre dans le premier cas, ton affirmation n'apporte strictement rien au débat: la société impose le strict nécessaire pour vivre en société (par la loi). Merci pour cette (non-)information..
                                  Non effectivement rappelé que l'on se permet, depuis la nuit des temps, de juger les valeurs morales des individus pour vivre en société, n'apporte strictement rien au débat "a t'on le droit de juger/jauger les valeurs morales d'un individu".
                                  Par contre dire que cette affirmation n'apporte rien, celle là n'est pas du tout de la "non-information".
                                  No comment...

                                  Explication capillotractée AMHA.
                                  Pas tellement plus amha que de dire "elle a menti... meme si elle ne l'a jamais dit." ou encore "Comme elle est d'accord pour annuler le mariage, c'est donc qu'automatiquement on en déduit qu'elle savait tout sur tout de comment était le mari et ce qu'il voulait" (en math on remplaçait automatiquement par automagiquement).

                                  Si elle ne voulait pas du mariage, elle avait juste à dire AVANT qu'elle n'était pas vierge...
                                  ça nous aurait épargné beaucoup de bruit, en tout cas...

                                  Je suis bien d'accord. D'après ce qu'a dis le mari ... on lui a présenté comme chaste (donc elle n'a rien dis).
                                  Bref cette histoire pue a mon gout.
                                  • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                                    Posté par . Évalué à 3.

                                    > C'est le deuxieme cas.
                                    Donc, on est d'accord en fait: TU as parfaitement droit de le "juger"

                                    > Non effectivement rappelé que l'on se permet, depuis la nuit des temps, de juger les valeurs morales des individus pour vivre en société, n'apporte strictement rien au débat "a t'on le droit de juger/jauger les valeurs morales d'un individu".
                                    Bon, j'explicite: le fait que l'on se permet, depuis la nuit des temps, de juger les valeurs morales quasi-absolues, indispensables pour la vie en société, n'apporte strictement rien au débat "la justice a t-elle le droit de juger/jauger les valeurs morales relatives d'un individu".
                                    Ça passe mieux comme ça ?

                                    > Pas tellement plus amha que de dire "elle a menti... meme si elle ne l'a jamais dit."
                                    Toutafé d'accord, mais t'étais pas obligé de faire la même chose en sortant ensuite en substance "c'est le juge qu'a commencé !"

                                    > en math on remplaçait automatiquement par automagiquement
                                    Comme si le droit c'était des Maths...
                                    • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Comme si le droit c'était des Maths...
                                      Non, mais la logique et la déduction reste du domaine des maths. Si on dit "j'en déduit" avec un raisonnement illogique, il me semble normal de dire "si on applique le raisonnement en maths, ca passerait jamais => le raisonnement n'est pas forcément des plus logique =>c'est pas parcequ'on a dis "on en déduit" que c'est réellement une déduction, et qu'elle est en plus vrai".
                                      C'était ça que je voulais dire
                          • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                            Posté par . Évalué à 2.

                            > Elle a reconnu que le motif de la plainte était fondé, ou qu'elle était d'accord pour annuler le mariage ?

                            D'après la loi, si elle ne reconnait pas les faits, le tribunal ne peut pas prononcer l'annulation.
                            Elle a peut-être menti pour que le tribunal accepte la demande mais le tribunal ne peut être tenu responsable.

                            > Soit la justice ne fait pas comme tu dis.
                            > donc une 3em proposition est possible.
                            Si c'était le cas, le jugement ne serait pas valable.
                            On n'est pas dans une république bananière, on a des lois et une justice qui fonctionne à peu près correctement.

                            > Elle reconnait que c'est une qualité essentielle dans ce mariage.
                            Non, elle reconnait que c'est un facteur décisif dans le consentement du mari, rien de plus.

                            > Tu peux me montrer dans le jugement où elle reconnait explicitement les faits, ou alors où elle corrobore la version du mari ?

                            Prouve-moi le contraire.
                            Il faudrait avoir la totalité du dossier pour le savoir et ce n'est pas possible.
                            Je t'ai démontré qu'une jurisprudence connue et archiconnue ne reconnaissait pas le silence comme aveu ou preuve. Donc si le jugement est valable, elle a forcément reconnue explicitement d'une manière ou d'une autre les faits.

                            > en faisant des déduction farfelues ?
                            C'est TON interprétation.

                            > madame ne le reconnait pas.
                            D'après le jugement, si. Si ce n'était pas le cas, le tribunal n'aurait jamais pu prononcer la nullité du mariage.
                            Tu n'as pas prouvé le contraire non plus

                            > Si pour lui une de ses valeur morale c'est qu'il a le droit de vie et de mort sur sa femme, je n'aurais pas le droit de juger ça , ni un juge ?
                            Non, car la loi interdit explicitement à un individu d'avoir le droit de vie ou de mort sur un tiers.
                            La loi n'interdit pas à une personne de conditionner son consentement au mariage sur la virginité du conjoint. La loi ne régit pas la vie privée des gens.

                            > Sa femme semble pas etre du même avis ...
                            Si tu ne partages pas un minimum les mêmes valeurs, il est inutile de vouloir se marier.
                            Pour ce que l'on sait, personne ne lui a pas imposé le mariage.

                            Que tu le veuilles ou non, elle a reconnu *devant la justice* être au courant de l'importance de ce critère pour son futur époux. Elle ne l'a à aucun moment détrompé et a même accepté ce mariage.

                            Après, il y a bien évidemment la possibilité que la réalité soit différente de ce qui est décrit dans le jugement mais ça seul les protagonistes de l'histoire le savent.
                            Tu n'as pas d'autres éléments qui te permettent de contester la version des faits reconnu par monsieur et madame.

                            Et en l'absence d'éléments nouveaux, je considère la version du tribunal comme étant la seule valable.
                            L'appel permettra de vérifier si le jugement a été rendu conformément à la loi ou non.

                            -----------------------------------------------------------------------------------
                            Avec ce battage médiatique, on est en train d'empirer les choses:
                            * on renforce les convictions des bigots en leur donnant l'impression d'être opprimé dans leur foi.
                            * on crée une psychose chez les jeunes filles qui vont se ruer pour se faire refaire l'hymen.
                            Au lieu de les aider à se libérer, on va au contraire les encourager à accepter les chaines.
                            * on cherche à supprimer une porte de sortie pour des mariages non librement consenti. Parfois, la simple pression culturelle suffit pour pousser certains à se marier avec un conjoint avec lequel on ne partage aucune affinité sans que cela soit un mariage forcé à proprement parler.
                            Un exemple célèbre n'est autre que Rachida Dati, actuel garde des sceaux.
                            En août 1992, elle s'est mariée avec un homme « avec lequel elle n'avait rien à partager » pour mettre fin aux «pressions récurrentes» de sa famille. En décembre de la même année, elle demande l'annulation de cette union, qu'elle obtiendra de la justice en 1995.[18].


                            Ce qui me débecte, c'est que ce battage est inspiré par le relent raciste et le mépris des cultures différentes de la notre.
                            Ce qui me semble incroyable, c'est que si ils avaient divorcés, personne n'aurait rien dit pour le même résultat.
                            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              À propos de Rachida Dati, un confrère m'en parlait justement ce midi.
                              Je comprends mieux ses premières réactions par rapport à cette « affaire » et à propos du moyen de « protéger les jeunes filles ».
                            • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Je répondrais juste à deux trois de tes affirmations, qui montre toute ta mauvaise foie :

                              tu affirme , je cite

                              Le tribunal ne peut accepter la demande d'annulation de mariage sans que celle-ci reconnaisse les faits ou qu'elle corrobore la version du mari.

                              je te répond
                              Tu peux me montrer dans le jugement où elle reconnait explicitement les faits, ou alors où elle corrobore la version du mari ?

                              tu répond
                              Prouve-moi le contraire.

                              C'est toi qui affirme et tu me demande de te prouver le contraire de que TU affirme ?
                              Tu te fous de ma geule la!
                              Sans compter qu'en plus je t'ai déja prouver que le juge n'avait pas pris en compte des aveux vu qu'il déduit qu'elle était au courant (et donc meme pas qu'elle a menti) par son acquiescemment.

                              Bref comme zenitram, tu affirme des choses fausses. Tu es incapable d'apporter la moindre référence. Par contre pour te foutre de la gueule des gens tu es fort.

                              > en faisant des déduction farfelues ?
                              C'est TON interprétation.


                              vu les références que tu me cite (aucune)et ta véhémence à me montrer des sources sur tes affirmations, je suis amha plutot dans le juste.


                              Et en l'absence d'éléments nouveaux, je considère la version du tribunal comme étant la seule valable.
                              Comme déja tu as du mal à lire la version du tribunal (où, je te le rapelle la femme n'a jamais fait d'aveux ni eu de preuve apporté qu'elle n'était pas vierge lors de la nuit de noce, ni de preuve qu'elle lui ait dit qu'elle été vierge (elle a été présenté comme).


                              Que tu le veuilles ou non, elle a reconnu *devant la justice* être au courant de l'importance de ce critère pour son futur époux. Elle ne l'a à aucun moment détrompé et a même accepté ce mariage.
                              Allez hop tu continue sur ton délire.
                              Elle n'a pas reconnu ... pour cause le juge en a déduit qu'elle _savait_ que c'était important (pour que le juge le déduise, c'est qu'elle ne l'a pas reconnu) parce qu'elle était d'accord pour l'annulation.


                              1°) tu ne cite aucune reference directement
                              2°) les seuls réference auxquel tu fait allusion, tu n'arrive pas à les lire (dire elle a reconnu , alors que c'est le juge qui en a déduit, c'est assez comique).
                              3°) tu te fous de ma geule en me prenant de haut (que tu le veuilles ou non etc...)
          • [^] # Re: Un très beau résumé sur les gens qui sont révoltés contre cette

            Posté par . Évalué à -2.


            Certes il y a tromperie sur la marchandise...

            Les femmes sont des marchandise ?
            Cette expression est vraiment malheureuse dans le contexte.

            "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

  • # Et la palme du troll sur le sujet revient à...

    Posté par . Évalué à 2.

    ...Rachida Dati, pour déclarer que c'est la faute de la gauche.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20080603.FAP(...)
  • # La mariée vous remercie de la défendre

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    ...Ou comment ceux qui se disent outrés ne font que faire souffrir cette femme... Mais bon, parait qu'ils sont heureux, eux, depuis que le parquet a fait appel. Un bonheur pour eux est plus important que le bonheur d'une autre qui n'a rien demandé.

    http://fr.news.yahoo.com/afp/20080603/tfr-societe-mariage-pr(...)

    Me Charles-Edouard Mauger, l'avocat parisien de l'ex-épouse, a déclaré que sa cliente se sentait "très, très mal" depuis qu'elle avait appris la décision d'appel, alors que l'annulation de son mariage lui avait apporté "du soulagement".

    Selon l'avocat, la jeune femme, une étudiante infirmière âgée d'une vingtaine d'années, l'a appelé lundi soir pour lui dire: "Je refuse! Je ne suis pas d'accord avec l'appel parce que j'ai ma vie à reconstruire. Je n'ai pas à être victime du système politique".

    "J'ai acquiescé (à l'annulation du mariage), ce n'est pas moi qui ai demandé à ce que ce soit médiatisé, à ce qu'on en parle et que ça dure dans le temps, ce que je veux c'est qu'on respecte ma volonté", a-t-elle ajouté selon Me Mauger.
    • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

      Posté par . Évalué à 2.

      moi j'ai une question conne :
      comment une femme qui a menti pour être marié à un mec, peut voir l'annulation de son mariage comme "un soulagement".

      Ça voudrait dire qu'elle n'a pas menti pour etre avec lui, non ? (vu que visiblement elle ne veut pas etre avec lui)
      • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

        Posté par . Évalué à 2.

        En réflechissant pas, à l'arrache: la culpabilité ? Les rares fois où il m'arrive de mentir, c'est pas du sérieux et je me sens déjà hyper mal... Alors mentir pour un truc comme un mariage, je pense sérieusement que je pourrai pas le supporter...
        Le fait que le type l'aie vraiment quittée pour ça qui la dégoute ? (elle pensait peut etre que c'était du "bluff", qu'il n'irait pas jusqu'à l'annulation du mariage)

        J'en sais rien, mais je sais une chose: c'est que là, tu entres VRAIMENT dans leur sphère privée, alors que les médias ont déjà été BEAUCOUP trop loin... Merci de ne pas en rajouter
      • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

        Posté par . Évalué à 4.

        omment une femme qui a menti pour être marié à un mec, peut voir l'annulation de son mariage comme "un soulagement".

        Peut-etre parce que ca marque la fin de 20 mois de procédures ? La mariage a eu lieu debut juillet 2006, et l'annulation prononcée le 1er avril 2008.
        • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

          Posté par . Évalué à 0.

          dans ce cas dire "que l'annulation de son mariage lui avait apporté "du soulagement" , ne réflète pas tout a fait que ce soit la fin des procédures qui apporte le soulagement.

          quant à dire "20 mois de procédures" , ça n'a pas été 20 mois, tous les jours, avec des procédures pour le couple/autre.
          Si je dépose ma voiture le 10 avril, et que le garagiste me la rend le 30, ca veut pas dire qu'il a travaillé sur ma voiture pendant 20 jours, et que personellement j'ai été accaparé par les réparations 20 jours durant. (je n'ai pas dit que ce ne voulait pas dire qu'on peut etre soulagé, juste que la formulation des "20 mois de procédures 'me fait plus penser à faire des procédures pendant 20 mois non stop, qu'a faire deux trois procédures et attendre le jugement).
          • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

            Posté par . Évalué à 1.

            tiens toujours pour s'amuser un peu : on apprend l'age des différents protagonistes
            une étudiante infirmière âgée d'une vingtaine d'années
            Donc en 2008 elle à ~ 20 ans.
            en 2006 elle a donc ~ 18 ans.
            le mari à "la trentaine" lors des faits.

            Ca m'amusait juste de noter cela. (J'ai pas dis que ca allait dans un sens ou dans l'autre, c'est juste un fait).
      • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

        Posté par . Évalué à 2.

        ... on peut éventuellement imaginer qu'elle n'a pas menti mais que pour une autre raison, genre son hymen n'était pas capable de produire la douleur et le sang dont certains raffolent...

        Dans tous les cas, il y a fort à parier que suite à la découverte des draps immaculés, la famille du marié fait scandale devant la famille de la mariée vu l'absence de sang... et tout le monde lui est tombé sur la gueule en la traitant de tous les noms... forcément, elle a envie de tourner la page au plus vite vu la honte qu'elle doit déjà porter face à ses proches.
        • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

          Posté par . Évalué à 1.

          On peut aussi éventuellement imaginer qu'elle s'était faite violer par des extra-terrestres qui lui ont mis une puce dans le cerveau pour l'empêcher de parler.

          On peut aussi imaginer qu'en fait, elle soit pré-programmée à la naissance par une organisation internationale pour mentir sur toute allusion à ce sujet, dans le but d'infiltrer la DST

          On peut aussi imaginer qu'en fait, elle était pas humaine, mais une projection mentale des souris dans le but de montrer leur intelligence supérieure à l'humanité en bernant une personne prise au hasard

          On peut aussi se dire qu'on ne sait pas tout de l'affaire (trop, en fait), et qu'on ne veut pas le savoir afin de respecter leur vie privée, et qu'il ne sert donc à rien de faire des hypothèses invérifiables... Je pense que je vais préférer cette dernière solution...
          • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

            Posté par . Évalué à 2.

            Si tu avais lu les articles concernant le sujet, tu saurais que ce ne sont pas que des spéculations...

            Cette histoire de virginité coûte encore la vie de nombreuses femmes chaque année, et légitimiser ce genre de mentalités est criminel.
            • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

              Posté par . Évalué à 1.

              > Si tu avais lu les articles concernant le sujet
              Je répondais pas aux articles, mais à ta remarque "on peut éventuellement imaginer qu'elle n'a pas menti blabla"

              > tu saurais que ce ne sont pas que des spéculations...
              Ha, parce que "on peut éventuellement imaginer que", ce n'est pas pour introduire une spéculation ?

              > légitimiser ce genre de mentalités est criminel.
              crimepensée inbon minpax plusbon
              • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                Posté par . Évalué à 2.

                Ha, parce que "on peut éventuellement imaginer que", ce n'est pas pour introduire une spéculation ?

                Si, et devant une telle conclusion brillante, je ne peux que t'inciter à postuler immédiatement auprès de la police, ils ont besoin de fins limiers comme toi...

                D'un autre côté, il faudra tout de même que tu fasses une remise à niveau pour pouvoir comprendre que quand on dit d'un ensemble "ce ne sont pas que", ça peut tout aussi bien introduire une généralité sur les éléments de l'ensemble qu'indiquer une non homogénéité...
                • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Attends, on reprend là...
                  1. Tu fais une spéculation sur un point qui concerne la vie privée des deux personnes.
                  2. Je te dis de laisser la vie privée de ces deux personnes tranquille et donc d'arrêter de faire des spéculations invérifiables
                  3. Tu me dis que tous les articles sur le sujet ne font pas que des spéculations invérifiables, et que donc mon accusation de départ est infondée...

                  Punaise, je sais pas si je vais être accepté dans la police, mais toi, t'as de l'avenir en politique...

                  D'un autre côté, il faudra tout de même que tu fasses une remise à niveau pour pouvoir comprendre que quand on dit d'un ensemble "ce ne sont pas que", ça peut tout aussi bien introduire une généralité sur les éléments de l'ensemble qu'indiquer une non homogénéité...
                  Ha, parce que j'ai parlé de l'ensemble des articles de la planète ?
                  Non, j'ai juste parlé de TA spéculation. Bon, d'accord, on peut faire un ensembe d'un élément, mais un singleton dont les éléments sont pas homogènes, va falloir que tu m'expliques comment on fait ça :)
                  • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                    Posté par . Évalué à 1.

                    2. Je te dis de laisser la vie privée de ces deux personnes tranquille et donc d'arrêter de faire des spéculations invérifiables

                    Ce charmant ex-couple vient d'inscrire un cas nauséabond dans la jurisprudence. Pour moi, leur vie privée s'arrête à partir du moment où ils viennent porter leurs problèmes sur le terrain juridique et exigent un arbitrage.

                    Vu la différence d'âge entre les époux, le motif d'annulation de mariage, on est en droit de spéculer et de se poser des questions sur le côté pression/manipulation. C'est pas comme si ça n'arrivait jamais dans nos contrées, les mariages forcés.
                    • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                      Posté par . Évalué à 2.

                      on est en droit de spéculer et de se poser des questions
                      Rassure-toi, je ne vais pas t'INTERDIRE de le faire. Simplement, je te dis que ça sert à rien puisque tu ne pourras pas vérifier la véracité de tes informations ni avoir de réponse à tes questions...

                      nauséabond dans la jurisprudence
                      on le sait, tu détiens la vérité absolue sur la moralité absolue...

                      Pour moi, leur vie privée s'arrête à partir du moment où ils viennent porter leurs problèmes sur le terrain juridique et exigent un arbitrage.
                      Tout à fait. Dans le cadre du jugement et dans les limites fixées par le juge...
                      • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                        Posté par . Évalué à 0.

                        on le sait, tu détiens la vérité absolue sur la moralité absolue...

                        Parceque toi tu défends la valeur de la virginité comme condition vitale au mariage? Toi tu défends la femme à usage unique? Tu trouves juste qu'il faille du sang? Tu es contre l'égalité homme-femme?
                        Tu es aussi pour la lapidation en cas d'adultère ou la mise au couvent?
                        • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                          Posté par . Évalué à 2.

                          J'hésite là, je me demande si pour le coup ça vaut pas un point Godwin: une réponse totalement à côté de la plaque, limite insultante (pas limite en fait, mais je préfère te laisser le bénéfice du doute de la bonne^Wpas trop mauvaise foi, l'excuse du coup de folie passager, toussa).

                          Je sais que la désobéissance civile et la légalisation du cannabis sont à la mode (et je le respecte totalement, mais c'est un autre débat), mais il serait appréciable pour tes interlocuteurs de ne pas mettre les deux en pratique avant de venir troller sur linuxfr. Merci :)

                          Tiens, je vais t'aider, la preuve que je suis pas rancunier: ceci était un message de la part d'un islamiste homophobe xénophobe raciste fasciste terroriste pédophile nazi trotskiste ultra-néo-libéral royaliste windowsien.
                        • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Il n'est pas question de partager mais de défendre les valeurs du couple en question. On a le droit de ne pas approuver les idées des autres mais on n'a pas non plus droit de leur imposer les notres.
                          La vie en société est un fragile équilibre.
                          Et toi ? Tu es contre les musulmans* ?

                          *: Attention, tous les musulmans ne considèrent pas la virginité comme « valeur essentielle », ni que l'homme soit supérieur à la femme ou approuvent la lapidation.
                          • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                            Posté par . Évalué à 2.

                            ce sont des valeurs millénaires qui depuis des dizaines de siècles ont été prétextes à la mise à la rue, les violences contre, voir la mise à mort des épouses le lendemain du mariage ... et on le fait encore de nos jours. C'est une valeur qui prédate nos religions monothéistes et qui continue à semer le malheur sur base de croyances erronées concernant l'anatomie et de rabaissement de la femme au niveau d'objet à usage unique.

                            Dans la mesure où ces valeurs finissent par nous revenir dans la figure être imposées via pollution de notre jurisprudence, il y a lieu de s'insurger.

                            Il a fallu lutter contre les cathos rétrogrades quand ils imposaient ce genre de mentalité, il n'est pas question d'accepter le retour en force de ces conneries sous couvert de "respect de la différence".

                            Sinon, l'expression "les valeurs du couple en question"est amusante... soit c'est vraiment les valeurs du couples, et alors il est peu vraisemblable que l'épouse ait menti sur ce point (et donc on est dans un cas où elle a confessé un "crime" qu'elle n'a pas commis pour mettre fin au scandale pour l'honneur de sa famille... ou alors c'est juste une valeur de l'époux et non de l'épouse, et donc pas du couple (12 ans de différence, ça peut faire des différences au niveau des valeurs)...
                    • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Pour moi, leur vie privée s'arrête à partir du moment où ils viennent porter leurs problèmes sur le terrain juridique et exigent un arbitrage.

                      Ceux qui veulent interdire l'annulation pour mensonge sur la virginité sont les mêmes (sans l'accepter, mais dans leur inconscient) qui serait près à m'interdire de baiser trop : c'est pas moral on plus blablabla... Ou alors ce sont les même qui accepteraient sans broncher qu'on annule un mariage car la fille était une prostituée (ce n'est pas de la théorie : un mariage a été annulé pour cette raison, et ça n'a fait réagir personne, étonnant non? Comment peut-on râler contre ce mensonge quand on n'a pas râler contre la prostituée... Pas de problème de conscience? Car pour moi c'est exactement la même chose : vierge ou prostituée, ça doit être la même réaction, on accepte l'annulation ou pas, mais on ne différencie pas suivant ses valeurs). Tout ce qui serait pas pareil qu'eux doit être interdit.

                      Désolé, mais non : c'est leur vie privée, leur valeurs, et je refuse qu'on touche à mes valeurs autant qu'eux refusent qu'on touche à leurs valeurs (qu'elles soient nauséabondes ou pas).

                      C'est ça la démocratie, la vraie. Je refuse la démocratie à la carte.
    • [^] # Re: La mariée vous remercie de la défendre

      Posté par . Évalué à 0.

      ps : comme quoi, ils auraient mieux fait de divorcer, tout le monde aurait été content.
  • # Article du Monde

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Difficile de trouver des articles en faveur de l'annulation mais celui-ci fournit en plus quelques exemples antérieurs (merci Anne Chemin) :

    En 1975, le législateur tire les conclusions de cette petite révolution [des mœurs] en instaurant le divorce par consentement mutuel.
    [...]
    Pour marquer l'attention que la société porte au libre consentement des époux, les causes de nullité sont élargies : en cas d'erreur "dans la personne", mais aussi "sur les qualités essentielles de la personne", le mariage est annulé.
    Le consentement des époux, qui est l'un des piliers du mariage, doit être libre et éclairé.

    A l'époque, le législateur se garde bien de définir avec précision une liste de "qualités essentielles" : il confie cette tâche aux juges, qui construisent au fil des ans une jurisprudence hésitante.
    Un mariage est ainsi annulé en 1989, à Vesoul, parce que l'épouse ignorait que son mari était sous curatelle, un autre en 1982, à Paris, parce qu'une femme ne savait pas que son mari était impuissant.
    A chaque fois, les juges constatent que l'un des époux a consenti à l'union en méconnaissant une part de la vie ou de la santé de son conjoint : c'est le cas à Paris, où le tribunal annule, en 2001, un mariage parce que l'époux découvre que sa femme s'est prostituée, ou à Dinan, en 2006, où une épouse apprend après la cérémonie la séropositivité de son mari.
    Ces annulations ne sont pas prononcées au nom du respect des bonnes moeurs mais de la liberté du consentement.

    Comme par hasard, on n'a jamais fait autant de foin pour ces annulations-là... Mais « mulsulmans » + « virginité », c'était le cocktail explosif.
    Et je vous laisse admirer la conclusion quant à un éventuel recours législatif...

    http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/06/05/les-parado(...)
    • [^] # Re: Article du Monde

      Posté par . Évalué à 1.

      déja la séropositivité je vois pas trop ce qui choque qu'on ait accepté d'annuler le mariage si la personne l'a caché (je rapelle que c'est une MST pouvant entrainer indirectement la mort, et qu'aucun traitement ni prévention fiable à 100% existe.
      Que le simple échange de sang peut aussi entrainer son infection. Savoir que l'on vit tous les jours avec un séropositif implique certaines contraintes, et aussi le fait que
      - pas d'enfant biologiques
      - ton conjoint risque de décéder assez rapidement.

      Pour fonder une famille, on a connu mieux qu'un mari/femme séropositif!
      )

      Ensuite, sous prétexte qu'on a pas fait de foin pour ces annulation (j'étais pas là en 82 ou en 89 donc je peux pas savoir si c'est vrai ou pas) alors on ne devrait plus jamais faire de foin lorsqu'il se passe une autre annulation qui peut être "génante" pour le gvt (acceptation implicite de "qualité essentielle" pas forcément des plus glorieuses )?
      Un peu de sérieux.

      Ca me fait furieusement penser au même niveau que Dati qui dit "la gauche à rien fait lorsqu'elle était au pouvoir, l'histoire est la faute de la gauche" (ben oui ils ont "rien fait" avant, donc ils ont plus le droit de parler.

      Mais « mulsulmans » + « virginité », c'était le cocktail explosif.
      C'est marrant, c'est toujours ceux qui essaient de défendre le jugement qui mettent l'aspect religieux sur la table. Une sorte d'homme de paille quoi.
      • [^] # Re: Article du Monde

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        déja la séropositivité je vois pas trop ce qui choque qu'on ait accepté d'annuler le mariage si la personne l'a caché (je rapelle que c'est une MST pouvant entrainer indirectement la mort, et qu'aucun traitement ni prévention fiable à 100% existe.
        Que le simple échange de sang peut aussi entrainer son infection. Savoir que l'on vit tous les jours avec un séropositif implique certaines contraintes, et aussi le fait que
        - pas d'enfant biologiques
        - ton conjoint risque de décéder assez rapidement.

        Pour fonder une famille, on a connu mieux qu'un mari/femme séropositif!

        Amusant que tu n'ai retenu que celle-ci comme exemple. Que le fait qu'une personne séropositive ait estimé nécessaire de cacher son état pour se marier en 2006 ne te choque pas... Pour information, une personne séropositive n'est pas encore malade. Les risques que tu évoques existent, mais n'empêche pas de vivre avec la dite personne et puis, les mariages qui durent toute la vie, hein...
        "Assez rapidement" peut prendre largement plusieurs voire une dizaine d'années.
        J'aurais pensé que le fait que la femme se soit prostitué aurait fait autant réagir la société mais visiblement, c'est normal de répudier une femme parce qu'elle a dû se livrer à de la prostitution. Et là, on ne va pas parler de la liberté des femmes et de leurs corps, comme par hasard...

        Mais « mulsulmans » + « virginité », c'était le cocktail explosif.
        C'est marrant, c'est toujours ceux qui essaient de défendre le jugement qui mettent l'aspect religieux sur la table. Une sorte d'homme de paille quoi.

        Ose seulement dire que la religion des deux personnes concernées n'a pas peser dans la médiatisation de l'annulation. Que ce simple fait permette à de nombreuses personnes de juger les valeurs morales d'autrui, ce qu'elles n'admettraient pourtant pas que l'on fasse vis-à-vis d'elles-même.
        • [^] # Re: Article du Monde

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.


          Que le fait qu'une personne séropositive ait estimé nécessaire de cacher son état pour se marier en 2006 ne te choque pas

          Cela me choque moins, il s'agit d'un état qui dure longtemps après le mariage, d'un état qui agit vraiment sur les relations entre les deux époux. Contrairement à l'hymen qui saute aux premiers coups de boutoir.


          J'aurais pensé que le fait que la femme se soit prostitué aurait fait autant réagir la société mais visiblement, c'est normal de répudier une femme parce qu'elle a dû se livrer à de la prostitution.

          Totalement d'accord pour le coup. Mais nous n'avons pas les détails: s'est-elle prostitué avant ou après le mariage par exemple? Même en cherchant bien, c'est aussi choquant que cette répudiation.


          Ose seulement dire que la religion des deux personnes concernées n'a pas peser dans la médiatisation de l'annulation.

          Je n'ose pas le dire parce qu'on en sait rien. Ceci dit, les accusations de racisme pour éviter le débat sont assez courantes, se faire accuser d'antisémitisme à chaque critique de la politique israélienne, ou d'anti-américanisme primaire à chaque critique de Bush, on commence à avoir l'habitude. Et quand bien même, doit-on pour autant se taire si on considère cette affaire comme particulièrement odieuse?
          Si la moindre critique d'un l'Islam particulièrement rétrograde est considéré comme raciste, autant le dire tout de suite. Mais je continue de penser que la répudiation ou la burqa sont des pratiques d'un autre âge.
          • [^] # Re: Article du Monde

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Cela me choque moins, il s'agit d'un état qui dure longtemps après le mariage, d'un état qui agit vraiment sur les relations entre les deux époux. Contrairement à l'hymen qui saute aux premiers coups de boutoir.
            Pourtant, il est connu qu'une femme peut rompre son hymen involontairement sans forcément avoir de relations sexuelles comme de ne pas saigner la première fois. De même pour la séropositivité : de nombreux sujets la découvre à l'occasion d'un diagnostic pour une autre maladie dite opportuniste. Dans les deux cas, l'époux n'a pas forcément ni sciemment cherché à cacher sa "qualité essentielle".

            Je n'ose pas le dire parce qu'on en sait rien. Ceci dit, les accusations de racisme pour éviter le débat sont assez courantes, se faire accuser d'antisémitisme à chaque critique de la politique israélienne, ou d'anti-américanisme primaire à chaque critique de Bush, on commence à avoir l'habitude. Et quand bien même, doit-on pour autant se taire si on considère cette affaire comme particulièrement odieuse?
            Si la moindre critique d'un l'Islam particulièrement rétrograde est considéré comme raciste, autant le dire tout de suite. Mais je continue de penser que la répudiation ou la burqa sont des pratiques d'un autre âge.

            Tu as le droit de penser ce que tu veux, c'est ta liberté. Je trouve qu'il y a cependant plusieurs attitudes différentes selon la couleur ou la confession des personnes concernées. Si ça avait été des juifs ou des catholiques, aurait-on eu droit à une telle médiatisation ? J'ose encore espérer que la France n'en est pas à ce stade et que la réponse soit "oui". Malheureusement, les journaux ont trop tendance à exploiter le filon "mulsulman" pour susciter l'émotion chez leurs lecteurs (et ainsi augmenter le tirage).
            • [^] # Re: Article du Monde

              Posté par . Évalué à 0.

              Dans les deux cas, l'époux n'a pas forcément ni sciemment cherché à cacher sa "qualité essentielle".
              Et donc ?
              Que l'époux peux ne pas avoir cacher sa "qualité essentielle" par l'ignorance de cette qualité justifie donc
              - que l'on considère que la virginité soit une qualité essentielle ?
              - que l'on considère que quelqu'un dont son conjoint a sciemment caché sa séropositivité (donc rien a voir avec ce que tu dis) ne dois pas aller voir le juge pour demander une annulation si il le souhaite?

              Bref, tu répond complètement à coté un aphorisme.


              Malheureusement, les journaux ont trop tendance à exploiter le filon "mulsulman" pour susciter l'émotion chez leurs lecteurs (et ainsi augmenter le tirage).
              Donc si les journaux exploitent un filon, ça signifie automatiquement qu'il n'y a pas de problèmes...
              Génial le raisonnement.
              • [^] # Re: Article du Monde

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Malheureusement, les journaux ont trop tendance à exploiter le filon "mulsulman" pour susciter l'émotion chez leurs lecteurs (et ainsi augmenter le tirage).
                Donc si les journaux exploitent un filon, ça signifie automatiquement qu'il n'y a pas de problèmes...
                Génial le raisonnement.

                Ça ne veut pas non plus dire qu'ils cherchent à le résoudre...
                • [^] # Re: Article du Monde

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ou j'ai dis qu'ils cherchaient à le résoudre ?

                  C'est tout ce que tu sais faire : sortir un truc qui a rien a voir à l'argument auquel tu répond?
                  Parce que sans vouloir etre vexant, si c'était les journaux qui devaient résoudre les problèmes, je crois que ca se saurait un poil.
                  • [^] # Re: Article du Monde

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Donc, ils n'ont pas cherché à mettre l'affaire au devant de la scène pour mieux susciter un débat de société ? Ah bon...
                    Je suis en train de te tendre l'argument par la perche, là.
                    Mais tu as l'air tout aussi convaincu que la presse est davantage intéressé par son chiffre d'affaires plutôt que par les affaires qu'elle relate.
        • [^] # Re: Article du Monde

          Posté par . Évalué à -1.

          Amusant que tu n'ai retenu que celle-ci comme exemple.
          Parce que simplement il s'agissait d'un de tes exemple, et qu'il ne m'a pas paru farfelu. C'est pas comme si tu contre argumentait non plus tout le temps chacun de mes arguments, si ?

          Pour information, une personne séropositive n'est pas encore malade. Les risques que tu évoques existent, mais n'empêche pas de vivre avec la dite personne et puis, les mariages qui durent toute la vie, hein...
          Pour ton information, vu que tu aime bien faire la morale
          techniquement un séropositif EST malade, mais il ne présente pas encore de symptome.
          Il a un virus dans son corps, et son corps essaie de se défendre.
          Par contre il n'est pas encore immuno déprimé.
          Avec un séropositif, tu as exactement les mêmes problemes de vie de couple qu'avec quelqu'un qui a le HIV, minus de devoir t'occuper de quelqu'un d'alité ou proche.
          La différence entre HIV (immunodépressif) et séropositif, c'est que dans le cadre du HIV, tu choppe en plus tout un tas de maladie, donc tu présente énormément de symptome, et ton corps s'affaibli énormément.

          "Assez rapidement" peut prendre largement plusieurs voire une dizaine d'années.
          La probabilité qu'un séropositif meurt avant une personne du même age mais sain est loin d'être nul.
          De plus; tu te marie pour 3 ans toi ?

          les mariages qui durent toute la vie, hein...
          Clair que si tu veux fonder une famille, tu veux la fonder que sur 3 ans... Une famille jetable tu veux toi, quoi...

          J'aurais pensé que le fait que la femme se soit prostitué aurait fait autant réagir la société mais visiblement, c'est normal de répudier une femme parce qu'elle a dû se livrer à de la prostitution.
          Tu peux me dire ou j'ai dis que "c'était normal" ?
          Ah voui ... nulle part.

          Et là, on ne va pas parler de la liberté des femmes et de leurs corps, comme par hasard..
          Donc comme on en a pas parlé là, on n'a plus le droit d'en parler nulle part. Waouh, y'a pas dire, dans le mode binaire t'es pas mal toi!

          Ose seulement dire que la religion des deux personnes concernées n'a pas peser dans la médiatisation de l'annulation.
          J'ose dire que la religion des deux personnes n'a RIEN a voir avec ma position. Ensuite, contrairement à toi, je ne suis pas capable de dire ce que font les autres et pourquoi ils le font, sans leur poser la question.

          Que ce simple fait permette à de nombreuses personnes de juger les valeurs morales d'autrui, ce qu'elles n'admettraient pourtant pas que l'on fasse vis-à-vis d'elles-même.
          Parce qu'il y en a qui s'en sont servis, donc tout le monde l'a utilisé pour faire ça.
          Vouais, binaire.

          Et je présume que toi tu es dans le juste, et que tous les autres qui ne sont pas de ton avis c'est parce qu'"elles se permettent de juger les valeurs d'autrui" (que tu viens toi meme de faire d'ailleur : tu viens de décider ce qu'ils ne doivent ou pas discuter, et sur quels critères ils peuvent discuter).
          • [^] # Re: Article du Monde

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            les mariages qui durent toute la vie, hein...
            Clair que si tu veux fonder une famille, tu veux la fonder que sur 3 ans... Une famille jetable tu veux toi, quoi...

            Donc, les familles dont les deux parents mariés divorces sont des familles « jetables » ? Vu le nombre de divorce, le mariage n'est plus le pilier de la famille : on conçoit des enfants pour soi mais on a ensuite des responsabilités enveurs eux, du moins jusqu'à leur majorité. Que les parents divorcent ou se séparent ne change pas le fait qu'ils ont eu des enfants.
            • [^] # Re: Article du Monde

              Posté par . Évalué à 0.

              Donc, les familles dont les deux parents mariés divorces sont des familles « jetables » ?
              Tu apprendras que tu ne te marie pas pour divorcer. Donc si pour toi, fonder une famille résume à se divorcer , no comment.

              on conçoit des enfants pour soi
              Si tu concois un gamin "pour toi", désolé de te le dire, mais j'estime que tu ne mérite pas ce gamin.
              Un gamin n'est pas un objet ou un faire valoir.
              Bref visiblement tu aime bien la société de consommation, et tu es effectivement pour la famille jetable.


              on a ensuite des responsabilités enveurs eux, du moins jusqu'à leur majorité
              La bonne blague.
              tu as des responsabilité envers eux .. jusqu'a ta mort!
              (et inversement, ils ont aussi des responsabilité envers leur parents jusqu'a la mort desdit parents ou de la leur).

              Que les parents divorcent ou se séparent ne change pas le fait qu'ils ont eu des enfants.
              Tu apprendras (ou pas, vu comment tu parle des gamins) que fonder famille ne se résume pas à avoir un gamin "dont on est responsable jusqu'a sa majorité"
              • [^] # Re: Article du Monde

                Posté par . Évalué à 1.

                Ps , concernant
                Donc, les familles dont les deux parents mariés divorces sont des familles « jetables » ?

                A moins que tu parle des familles recomposée, et dans ce cas tu as strictement rien compris à l'argument . (je parlais de se marier dans le but de fonder une famille.)... Sauf si bien sur pour toi "fonder une famille" ca veut dire procréer et ca a uniquement cette vocation. Ce qui est totalement faux (tu peux fonder une famille meme avec un couple stérile, pas mal hein) mais m'étonnerais qu'a moitié vu ce que tu sors en ce qui concerne les gamins.
              • [^] # Re: Article du Monde

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Bien entendu qu'on ne se marie pas pour divorcer mais force est de constater le nombre de divorces qui suivent. Il est fini le temps où les couples mariés restaient unis jusqu'à que la mort les sépare.
                En fait, comme tout contrat, il faudrait un contrat de mariage à durée limitée.

                Si tu concois un gamin "pour toi", désolé de te le dire, mais j'estime que tu ne mérite pas ce gamin.
                Un gamin n'est pas un objet ou un faire valoir.
                Bref visiblement tu aime bien la société de consommation, et tu es effectivement pour la famille jetable.

                Je n'ai jamais dit qu'un enfant était un objet ni que la famille était « jetable ». Tout le monde te dira qu'ils ont conçu un enfant pour lui-même.
                Ce n'est pas aussi manichéen : on conçoit aussi un enfant parce qu'on en ressent l'envie, le besoin. Si ce n'est pas un désir personnel, je ne sais pas ce qu'il te faut.

                Que tu te sentes responsables de ton enfant ne veut pas dire que tu le sois toujours une fois majeur : il t'appartiendra de lâcher du lest au fur et à mesure sinon tu risques de l'étouffer. Quant à la responsabilité des enfants envers leurs parents, tout ça, ça dépend étroitement des relations qu'ils entretiennent.

                Que les parents divorcent ou se séparent ne change pas le fait qu'ils ont eu des enfants.
                Tu apprendras (ou pas, vu comment tu parle des gamins) que fonder famille ne se résume pas à avoir un gamin "dont on est responsable jusqu'a sa majorité"

                C'est à se demander si toi, tu en auras, vu comment tu idéalises le monde.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.