Journal "Comment les multinationales (y compris françaises) font de l’évasion fiscale au Luxembourg"

Posté par . Licence CC by-sa
18
6
nov.
2014

Après le double Irish, voici les techniques du Luxembourg pour permettre au multinational de payer un minimum d'impôt. Ils viennent d'être mis à jour par un groupement de journaliste.

Explication : http://youtu.be/DTB90Ulu_5E

Plus d'infos : http://www.icij.org/project/luxembourg-leaks

Source : http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/05/comment-les-multinationales-y-compris-francaises-font-levasion-fiscale-luxembourg-255895

  • # COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

    Posté par . Évalué à 8.

    Ah en fait non, pas vraiment.

    • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

      Posté par . Évalué à 8.

      Il parle de LuxLeaks, document à la clef, cette fois-ci il s'agirait d'accord secret entre entreprise et l'état. Or, c'est parfaitement illégal au sens de l'union européenne.

      Le Luxembourg empêche de réformer le calcul de l'assiette des impôts et bloquent toutes évolutions, mais ici, il s'agit de trucs illégaux.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu parles de toi à la troisième personne ou alors "Nicolas Boulay" c'est un collectif de moules< ? [:uxam]

        Et sinon je sais bien qu'on a des documents maintenant, donc ça va être plus facile pour agir / réagir (hem…), mais il reste que ça n'est pas non plus le scoop du siècle.

        J'attends de voir avant de me réjouir maintenant. Pour l'instant on parle juste de tapes sur le doigt et de Juncker qui promets qu'il n'interviendra pas dans le dossier, un peu léger, donc.

      • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

        Posté par . Évalué à 3.

        Sincèrement les fuites de capitaux légales ou non, on en a trop connu, trop entendue parler pour ne pas être blasé. Ça donne vraiment l'impression qu'à partie d'une certaine sommes que ce soit un particulier ou une entreprise, il y a quelque chose de louche voir de véreux, une arnaque (de l'état ou autre) et un paradis fiscal quelque part.

        Sincèrement c'est déontologiquement compliqué pour notre président dont 2 ministres ont sciemment fraudé le fisc, de dire que c'est vraiment pas bien.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

          Posté par . Évalué à 9.

          oui mais là à la tête du parlement européen, c'est comme si on avait mis Al Capone à la justice, à l'intérieur et à Bercy.

          Ou le patron de Total à l'écologie, Albanelle au numérique, Bachelot à la santé, Raymond Barre au ministère du travail, le conseiller de la Grèce (pour maquiller le déficit) à la banque centrale européenne…

          Oups… Bon ok c'est pas si absurde que ça finalement ;)

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/11/14 à 15:24.

            oui mais là à la tête du parlement européen, c'est comme si on avait mis Al Capone à la justice, à l'intérieur et à Bercy.

            Il y a un mot pour résumé ça, en France. Il y a même deux alternatives possibles. Tu peux juste dire "à Matignon" ou "à l'Élysée". Sinon si c'est bien de Juncker que tu parles, il n'est pas à la tête du parlement européen. Pas plus que Valls n'est à la tête de l'assemblée nationale.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: COUP DE TONNERRE DANS LE LAN...

            Posté par . Évalué à 10.

            oui mais là à la tête du parlement européen, c'est comme si on avait mis Al Capone à la justice, à l'intérieur et à Bercy.

            Ben c'est ce que nous avons dans notre belle Europe.

            Miguel Arias Canete a été nommé Commissaire Européen à l’Énergie et au Climat. Ce brave monsieur, alors ministre espagnol, a diminué drastiquement les subventions données aux énergies renouvelables. Et - c'est un détail - il est actionnaire (et ancien dirigeant) de deux sociétés pétrolières dans les Canaries.

            Rien de plus normal.

            De même Juncker président de l'Eurogroupe et de la Commission Européenne est un ancien dirigeant (premier ministre et ministre des finances) du plus gros parasite fiscal de l'UE.

            Normal.

            On pourrait aussi citer Tibor Navracsics également nommé Commissaire Européen. Son portefeuille : "Éducation, Culture, Jeunesse et Sports". Avant il y avait Citoyenneté dans le tas. Et puis après avoir un peu réfléchi, nos cranes d’œuf de l'UE se sont dit que c'est peut être maladroit de donner la Citoyenneté à un facho notoire. Enfin encore plus maladroit que de donner le Climat à un pétrolier disons.

            Ah elle est belle l'Europe. Après on se demande pourquoi de plus en plus de citoyens sont désespérés par l'UE et de plus en plus Eurosceptique. Chaque fois que ces abrutis font une bourde de ce genre, Jean-Marine leur dit merci.

            Pourtant ce genre de foutage de gueule n'est pas exclusif à l'UE. En France on a bien eu un (éphémère) ministre des finances qui pratique l’évasion fiscale. Ainsi qu'un éphémère ministre (9 jours) atteint d'une phobie administrative qui ne payait ni ses impôts, ni son loyer, ni son kiné, ni EDF…, ni rien en fait. Et redevenu député, dans quelle commission siège-t-il ? Dans la commission des finances bien sûr. Ou encore ce pauvre député qui ignorait qu'il fallait payer l'ISF. C'est vrai que c'est compliqué l'impôt en France. Et lui n'a pas une grand expérience ficscale. Il n'a été que rapporteur général du budget de l'Assemblée nationale pendant 10 ans, puis président de la Commission des finances. Dur.

            Bref, on n'a pas Al Capone à la Justice. Ni Zémmour à l'Immigration ou au Droit de femmes. Mais bon. On n'en est pas toujours loin.

  • # Oui, et ?

    Posté par . Évalué à -10.

    Honnêtement, que Google and co. fassent de l'évasion fiscale, c'est un problème entre eux et Bercy. Ça me pose beaucoup moins problème que l'utilisation qu'ils font de mes données, qui est, elle, un problème tout à fait différent.

    J'ai l'impression que s'ils rentrent dans les clous au niveau fiscal ils deviendront d'un coup de gentils bisounours d'un point de vue médiatique. Ce n'est pas le cas, et le problème vient plus de leur activité de surveillance (même "bienveillante") que de leur non-paiement des impôts.

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

    • [^] # Re: Oui, et ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Euh … délivre moi d'un doute … tu payes des impots ?
      T'es au courant que, globalement, les problèmes de Bercy sont un peu les problèmes de tout les français ?

      • [^] # Re: Oui, et ?

        Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 06/11/14 à 13:05.

        Ouuuuuh les sacro saint impôts ! Dans quel monde vivrait-on si demain les gens cessaient de payer les impôts et se mettaient a produire des crypto monnaies équilibrés? :D

        PS: vu que c'est la création de dettes qui crée de la monnaie, les gens devraient être heureux de voir les états créer de l'argent par magie en s'endettant auprès de riches banquiers qui ne possèdent pas l'argent qu'ils prêtent ^ ^
        Troll OFF

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/11/14 à 14:11.

          Dans quel monde vivrait-on si demain les gens cessaient de payer les impôts et se mettaient a produire des crypto monnaies équilibrés?

          Un monde de merde.
          Tu as d'autres questions faciles comme celle-là ?

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à -10.

            Ouai j'ai une autre facile :D
            Comment peut-on préférer une ressources imaginaires (la monnaie) à l'humain?
            Pourquoi un occidental doit-il travailler 8h par jours pour vivre alors qu'un indigène qui vit dans la cambrousse n'a besoin que d'une a deux heures pour faire toutes les choses qui lui sont vitale (nourrir sa famille, entretenir son térritoire)

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Sais-tu seulement ce qu'indigène signifie…

              Maître Ythello.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Pourquoi un occidental doit-il travailler 8h par jours pour vivre alors qu'un indigène qui > vit dans la cambrousse n'a besoin que d'une a deux heures pour faire toutes les choses qui > lui sont vitale (nourrir sa famille, entretenir son territoire)

              Parce qu'un occidental veut plus que le minimum vital (probablement comme l'indigène qui se la coulerait douce dans la cambrousse*) ?
              Parce qu'un occidental a plus que le minimum vital (contrairement à l'indigène dans sa cambrousse) ?

              *Enfin c'est pas moi qui le dit. Ça m'étonnerai qu'un indigène bosse deux heures/jour et qu'il regarde des vidéo sur youpo^W youtube le reste de la journée…

              Matthieu Gautier|irc:starmad

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 06/11/14 à 15:04.

              Pourquoi un occidental doit-il travailler 8h par jours pour vivre

              tu as oublié : avec le confort occidental.
              Parce que sinon, tu peux travailler 0h/jour, tu reçoit le RSA et tu va vivre dans la forêt, ce sera plus confortable que ton autre exemple

              indigène qui vit dans la cambrousse n'a besoin que d'une a deux heures pour faire toutes les choses qui lui sont vitale (nourrir sa famille, entretenir son térritoire)

              Soit plus précis.
              Car j'ai l'impression que tu parles des gens qui se font prendre dans des épurations ethniques, ou qui ont un taux de décès infatille gigantesque, une espérance de vie très limitée.


              Miracle : les gens, toi compris, sont libre de choisir de passer du modéle occidental au modèle "indigène" (sic, le mot est des plus bizarres, passons). Bizarement, les seconds essayent d'êtes dans la première catégorie, très rarement l'inverse, et tu ne te demandes pas pourquoi?

              Cracher sur ce qu'on a est facile. Trop facile, ça mériterai des baffes (ou simplement que tu ailles passer 1 an chez les gens dont tu parles "trop mieux", et venir en parler ensuite, enfin, si tu survis)

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 06/11/14 à 15:37.

                Tu m'excusera mais la seule chose que demandes ces gens c'est que les occidentaux cessent de foutre en l'air l’Amérique du Sud et cessent de les forcer a adopter la religion chrétienne…

                L'excuse des soins médicaux c'est l'excuse qu'on sort depuis la fin du moyen-age pour justifier l'esclavagisme. Les impôts ne servent qu'a une chose, obliger tout le monde a adopter ce modèle de vie.

                Pour les épurations ethniques, en Amérique du sud elles sont orchestré par les descendants des occidentaux…

                PS: s'il fallait vraiment 8h par jours pour qu'un occidental puisse vivre, je ne comprends pas alors comment on peut se permettre d'avoir un taux de chômage aussi élevé. Aujourd'hui nous vivons dans une économie du sur-abondance: 100 personnes permettent a 10 000 personnes de vivre. Mais on veut que les 10 000 personnes travaillent encore plus que les 100 personnes.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  C'est que t'es gratiné toi…

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Don't feed the teenager.

            Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Ouuuuuh les sacro saint impôts ! Dans quel monde vivrait-on si demain les gens cessaient de payer les impôts et se mettaient a produire des crypto monnaies équilibrés?

          Sans route, sans écoles, sans hôpital, sans médecin, sans police, sans magistrat/juge, etc

          Les ultralibéraux, c'est tous les même, sont les derniers à payer, mais les premiers à utiliser les résultats.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à -5.

            C'est marrant, ca marche pareil avec les communistes

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Ou pas. L'idéal communiste consiste au contraire à ce que tout soit géré par l’État. La valeur (l'argent par exemple) selon l'idéologie communiste doit être géré collectivement. L'Homme se doit alors de "rendre" la quasi-totalité si ce n'est la totalité de du résultat de son travail à la collectivité (à différente échelle).

              Il y a bien des reprochent à faire aux communistes ou au communismes, mais tu es très loin d'en formuler de pertinent avec ça.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par . Évalué à -6.

                Ben non.
                Ils sont pour l'impôt car ils en bénéficient. Ils sont les derniers a en payer.
                La seule différence c'est qu'ils veulent bien que ce soit les autres qui payent.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ils sont pour l'impôt car ils en bénéficient.

                  Oui

                  Ils sont les derniers a en payer.

                  Non.

                  Merci d'avoir essayé

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Ce que tu décris est le capitalisme d'État, pas du tout le communisme, tout du moins si l'on s'en tient au communisme tel qu'il est (très brièvement) théorisé par Marx et Engels. Si dans une société communiste, la valeur (que tu fais bien de distinguer de l'argent) est gérée collectivement, cette gestion se fait sans État. Le communisme, puisqu'il résout les contradictions du capitalisme, voit l'État dépérir, faute de domination de classe à garantir. Une société sans classe est une société sans État.

                De la même façon, il n'y a pas à "rendre" le résultat de son travail, puisqu'il n'y a pas de propriété privée des moyens de production. La "production" est d'emblée collective.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  le communisme tel qu'il est (très brièvement) théorisé par Marx et Engels.

                  L'ouvrage de référence qui illustre ce modèle de manière plus exhaustive : l'intégrale des albums des schtroumpfs.

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Sans route, sans écoles, sans hôpital, sans médecin, sans police, sans magistrat/juge, etc

            On peux payer les routes avec des péages, ou avec une vignette. On peux payer les écoles avec des frais d'inscriptions. Les médecins et hôpitaux sont payés quand tu y va (et il y a des assurances)
            Il n'y a pas besoin d'impôts pour tout.

            Les ultralibéraux, c'est tous les même, sont les derniers à payer, mais les premiers à utiliser les résultats.

            Ils sont prêts à payer pour ce qu'ils utilisent.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 06/11/14 à 17:40.

              Ils sont prêts à payer pour ce qu'ils utilisent.

              Bah non, parce que sinon, ils ne monteraient pas des plans d’évasion fiscale si évolués.

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Bah si. Qu'est-ce qu'ils utilisent et ne payent pas ?

                Les plans d'évasion sont là pour ne pas payer ce pour quoi il ne doivent pas payer.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Qu'est-ce qu'ils utilisent et ne payent pas ?

                  La flexibilité qu'ils demandent à leur employés. En refusant de payer la charges patronales, tout le coût du chômage (allocation chômage, aide à la réinsertion, formation professionnelle ou initiale) dont ils bénéficient directement, ils refusent de payer ce qu'ils utilisent.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je pense qu'ils payent les charges patronales. Pas moyen d'éviter ça si tu emploie des personnes en France.

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Je ne voix pas le rapport entre l'allocation chômage et un bénéfice qu'ils ont : l'allocation chômage est une assurance obligatoire pour les personnes elles-mêmes, c'est tout, on peut s'en passer (=on peut s'auto-assurer, pas besoin d'être obligatoire).

                    Bref, tu t'amuses à mélanger des choses qui n'ont absolument rien à voir. Tu voudrais tuer l'assurance chômage que tu ne t'y prendrais pas autrement, en disant ce qu'il ne fait pas. Tu les aides à convaincre les gens que c'est pas nécessaire d'être obligatoire avec ce genre de discours ridicule.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Je serai presque d'accord avec, étant libéral dans l'âme (ce n'est pas un gros mot d'être libéral).
              Mais ici (bon, ok, pas les routes, restons sur le reste), on parle de service sociaux, et donc une personne qui ne gagne pas beaucoup ne peut alors pas inscrire ses enfants à l'école, ou se soigner, ou faire en sorte que son voisin respecte la loi en ne lui privant pas de son appart (le voisin a vu que tu peux pas te payer un jugement, hop il agrandi son appart en prenant chez toi, il ne risque rien)

              Désolé, j'ai beau être très libéral, il y a de mon point de vue en tout cas un socle de base qui ne peut être dépendant du revenu des gens.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Les ultralibéraux, c'est tous les même, sont les derniers à payer, mais les premiers à utiliser les résultats.

              Ils sont prêts à payer pour ce qu'ils utilisent.

              Oui et puis quand ils ne peuvent plus payer, il font un appel au don.

              http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/29/01016-20141029ARTFIG00263-le-createur-de-docteur-maboul-lance-un-appel-aux-dons-pour-se-soigner.php

              Et si jamais il n'y a pas assez de dons, ils n'ont qu'à crever. Ainsi en a décidé la main invisible du marché^W^Wde la générosité.

              Quelle belle société.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 4.

              On peux payer les routes avec des péages,

              Super, on va avancer vite, avec un péage à chaque intersection (bah oui, faut que je paye que pour LA route que j'utilise, pas de raison que je paye pour la route de mon voisin !). Ca va pas du tout ralentir le traffic !

              ou avec une vignette.

              Donc un impot !

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Super, on va avancer vite, avec un péage à chaque intersection

                j'ai habité dans un pays ou presque chaque ville a un péage. Il n'y as pas de rallentissement au péages. Les plaques sont prise en photos et tu reçois la facture, ou les voiture sont munies d'un appareil qui enregistres les passages.

                ou avec une vignette.

                Donc un impot !

                Plutôt une redevance. Tu payes si tu utilises les routes et pas en fonction de ton salaire que tu aies une voiture ou non. Les règles sont plus simples et l'évasion plus difficile.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  T'en as dit trop ou pas assez: balance le nom du pays!

                  Et comment ils font pour les voitures étrangères qui passent la frontière?

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Et comment ils font pour les voitures étrangères qui passent la frontière?

                    Les fois où je suis allé en Suisse (c'est pas un ile…), ils regardaient que j'avais la vignette quand je m'emmbarquais sur l'autoroute.
                    Ou est ton problème de compréhension sur comment ça marche?

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Là on ne parle pas de vignette, on évoque 2 solutions:
                      -la plaque est prise en photo et une facture est envoyée
                      -un appareil dédié est utilisé

                      Aucune des deux solutions n'est applicable à une voiture étrangère. Et je sais que ce n'est pas la Suisse, parce que j'y suis déjà allé, et effectivement, ils te demandent de payer une vignette à l'arrivée. Mais ça fait une vignette pour tout un réseau, on est loin du "pay-per-use".

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 07/11/14 à 18:45.

                    T'en as dit trop ou pas assez: balance le nom du pays!

                    En Belgique c'est annoncé depuis un certains temps (suite aux abus des camionneurs)
                    http://www.levif.be/actualite/belgique/la-vignette-routiere-en-belgique-au-plus-tot-en-2016/article-normal-44599.html

                    Et comment ils font pour les voitures étrangères qui passent la frontière?

                    Camera automatisée + brigade mobile (d'après l'article)

                    Si tu n'utilises pas les routes ?
                    Un cas théorique qui n'existe pas dans la réalité. > Tu m'excuseras de ne pas en tenir compte.

                    Un cycliste peux très bien emprunter des chemins naturels (zero entretient) et s'il a une philosophie écolo, il doit peu apprécier de payer le plaisir de polluer des autres (ou se sentir forcé de ne pouvoir rouler que sur des routes qui sont dangereuses pour les autres usagers que l'automobiliste).

                    Mais si non on parle d’impôts, de vignette mais il y a encore le crowfunding :)

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Un cycliste peux très bien emprunter des chemins naturels (zero entretient) et s'il a une philosophie écolo, il doit peu apprécier de payer le plaisir de polluer des autres (ou se sentir forcé de ne pouvoir rouler que sur des routes qui sont dangereuses pour les autres usagers que l'automobiliste).

                      Je suis cycliste. Non les vois naturelles demandent de l'entretien. Les automobilistes qui sont sur l'autoroute ne sont pas en train de m'embêter sur les voies que j'emprunte. Un cycliste n'est pas nécessairement ecolo. Il faut pas amalgamer un moyen de locomotion avec une philosophie. Ça n'est pas forcément contraignant de prendre la vélo au contraire et c'est généralement moins chère.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    balance le nom du pays!

                    Norvège.

                    Péage

                    Comme on le vois sur cette image, il n'y a pas de ralentissement, les voitures passent à allure normale sous l'appareil.

                    Je ne sais pas comment ils font pour les voitures étrangères.

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Je ne sais pas comment ils font pour les voitures étrangères.

                      À Stockholm, avec un système similaire, les voitures étrangères ne payent pas le péage urbain.

                      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      au portugal système identique, les étrangers doivent faire prendre en photo leur plaque peu après la frontière

                      • [^] # Re: Oui, et ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Oui mais ensuite? Ils retrouvent ton adresse en Europe? Ils t'obligent à payer pour ressortir? Et si c'est une voiture de loc et que tu en changes?

                        • [^] # Re: Oui, et ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          En l'occurence oui (en tout cas pour la première proposition)

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 07/11/14 à 13:47.

                ou avec une vignette.

                Donc un impot !

                http://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t
                "L'impôt constitue un prélèvement obligatoire (…)"

                Le mot important est "obligatoire", hors le sujet dit que si tu n'utilises pas les routes, tu n'as pas à payer.
                Ce n'est pas un impôt (tout comme la redevance audiovisuelle n'est pas un impot puisqu'il suffi de ne pas "utiliser" un TV pour ne pas avoir à payer).

                Si tu veux jouer avec les mots, essaye de jouer correctement.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Le mot important est "obligatoire", hors le sujet dit que si tu n'utilises pas les routes, tu n'as pas à payer.

                  Si tu n'utilises pas les routes ?
                  Un cas théorique qui n'existe pas dans la réalité. Tu m'excuseras de ne pas en tenir compte.

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Si tu n'utilises pas les routes ?

                    Non (je n'ai pas de voiture, j'utilise métro et trains).
                    Pareil d'ailleurs pour la redevance audiovisuelle je n'ai pas de TV).
                    saloperie

                    Un cas théorique qui n'existe pas dans la réalité.

                    Ha OK : la porvhaine fois je dirai que Windows est libre, regarde je suis libre del'installer sur une machine. Pas grave si le sens des mots est modifié.
                    Ou alors je dirai que tout le monde est sous Windows, pas besoin de faire attention à ces emmerdeurs de Linuxiens, un cas théorique qui n'existe pas dans la réalité.

                    bref, il y a des gens qui ne savent pas ce que signifie le mot "impot" et ce de quoi on aprle (justement, l'objectif est de démontrer que les routes ne sont pas quelque chose d'universellement nécessaire! tu n'as pas compris où la personne veut en venir)

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je pense qu'il voulait plutôt dire "si tu n'as pas de voiture".

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Ca me rappelle un truc qui m est arrive a Paris ce we. Je prend le metro et la, comme bien souvent, il y a les classiques fraudeurs qui passent en te poussant dans le dos. Comme je venais d acheter mes billets cela m a un peu enerve et je leur ai fait la remarque. Et ils ont fait le meme genre de remarque que toi: "En quoi cela te gene?"

          Et bien ca me gene parceque c'est a cause de ce genre de comportement que le metro est cher et qu'il est deguelasse (comme ils paient pas il ne voyent pas l'interet de le garder propre).

          Donc l' evasion fiscale ne concerne pas que Bercy mais bien tout le monde.

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Et bien ca me gene parceque c'est a cause de ce genre de comportement que le metro est cher et qu'il est deguelasse

            Je ne pense pas que se soit eux qui salissent le plus le métro… A mon avis il y en a plein de personnes qui pense qu'il y aura des gens payé a nettoyer le métro et donc qu'il peuvent laisser leurs déchets sur le quai. D’ailleurs, a Lyon les quais sont plutôt propre je trouve. Peut être que la ville ne met pas suffisamment de moyen dans l'entretien des métro ?

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Peut être que la ville ne met pas suffisamment de moyen dans l'entretien des métro ?

              Il y aurait peut-être plus de moyen à y mettre s'il y avait moins de fraude.

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est dommage, ils auraient pu te répondre qu'ils passent sans payer parce que tout a déjà été financé avec leurs impôts, et que le reliquat qu'il reste à payer sert à financer les distributeurs, les machines de contrôles et les contrôleurs.

            Je peut comprendre que tu sois énervé, tes fraudeurs auraient pu utiliser des arguments de bien meilleure qualité :-)

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Et les metro/stations, ils s'entretiennent tout seuls? EDF fournit gracieusement l'electricite pour l'eclairage et le chauffage?

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Les transport en commun sont déjà énormément subventionné. Je n’ai plus les chiffres mais c’est de l’ordre : 90% de sous viennent des impôts et 10% des tickets. Mais le coût des automates, des guichets, des contrôleurs doit correspondre 5% des gains.

                Donc au final, les transports en commun gratuit ne coûte pas si cher en comparaison du système actuel où les gains dû au ticket, sans être négligeables sont quand même très faible.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  tu oublies qu'en plus les portillons gênent les flux de voyageurs, et que la sncf justifie la non ouverture des gares pour limiter la fraude

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  D'après Wikipedia, à Lille, l'utilisateur paie 1/3 du coût. Ça me semble bien plus que 10%.
                  Je ne sais pas pour les autres, mais je doute fort que 10% soit un chiffre universel, de même pour les 5% des gains dans le système de paiement.

                  • [^] # Re: Oui, et ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    De ce que j'ai lu quelque part, c'est surtout vrai pour les plus petits réseaux de transports, où les bus ne sont pas toujours pleins. Ce n'est alors pas forcément rentable de devoir payer des contrôleurs pour un réseau déjà très subventionné.
                    En revanche, sur les réseaux des grandes métropôles, là la contribution des usagers devient importante.

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Moi aussi le 10% me parait bizarre. Typiquement le réseau de bus de Loire-Atlantique c'est du 40%/60% de mémoire, et pourtant c'est pas un gros réseau.

                      • [^] # Re: Oui, et ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Je me suis effectivement un peu emballé.

                        Selon les statistiques les plus récentes de l'Union des transports publics (UTP), portant sur 130 réseaux de province, le taux de couverture moyen des dépenses d'exploitation par les recettes commerciales décline de manière régulière. Il est passé de 44 % en 2000 à 35,4% en 2010. Les réseaux desservant plus de 250.000 habitants sont ceux où la proportion du prix payé par le voyageur par rapport aux dépenses reste le plus élevé, avec un ratio qui frise les 40 %. Dans les agglomérations de moins de 100.00 habitants, la moyenne est au contraire de 23,2 %.

                        On tombe quand même à 20% pour les petites villes.

                        • [^] # Re: Oui, et ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 08/11/14 à 09:01.

                          Tous ces nombres auxquels il faut enlever tous les frais de paiement, de gestion (les portiques etc) et de controle pour avoir le vrai apport de l'usager au budget (non, il n'y a pas que le "système de vente" à regarder, mais l'ensemble impacté par une vente, donc controle compris par exemple, et tout ce qu'il faut faire pour pouvor vendre)… Des fois il ne vaut mieux pas regarder ;-).

                    • [^] # Re: Oui, et ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      D'un autre côté, en région parisienne les contrôleurs ne peuvent contrôler que les heures creuses. En heures de pointe, ils n'ont matériellement pas le temps de voir tout le monde, et surtout pas la place d'évoluer dans les rames. Bon, il y a parfois des contrôle en sortie de gare, mais c'est bien plus rare, et certainement impossible à faire dans les grosses gares, importance du flux de passagers oblige.

                      • [^] # Re: Oui, et ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Tu n'es pas obligé de contrôler tout le monde lors d'un contrôle.
                        Typiquement les policiers dans des lieux publics peuvent prendre que certains individus, en gare par exemple c'est arrivé qu'ils contrôlent une dizaine de personnes comme ça, sans raisons particulières… On peut faire pareil avec des contrôles pour le paiement des titres de transport.

                      • [^] # Re: Oui, et ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Bon, il y a parfois des contrôle en sortie de gare, mais c'est bien plus rare,

                        Je me fais bien plus contrôler en gare que dans les rames, et je te rassures, la taille de la gare importe peu, ça change juste la taille de l'équipe

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est marrant comme régler tous les problèmes du monde c'est simple depuis derrière son écran de PC.
              Le métro est payant pour rien. Tout a déjà été payé, et le reste, c'est un système inutile auto-entretenu.

              J'aimerais presque te mettre à la tête de la gestion avec un salaire fixe de 0 et un variable qui dépend de l'équilibre dans les coûts d'opération. Une seule contrainte: le ticket de métro devient gratuit.

              On va bien se marrer…

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 06/11/14 à 19:14.

                Les deux qui réagissent sans connaitre devraient se renseigner sur la structure de coût des transports publics…
                en pratique, des transports "gratuit" coûtent à la collectivé à peine plus cher que des transports payants (c'est fou ce que coûte de facturer l'usager dans les transports publics d'une ville…) et des villes ont déjà franchi le pas, en arrêtant les dogmes sans réflexion.

                C'est ce que l'auteur du commentaire auquel vouz répondez dit, mais vous n'avez même pas pris la peine d'essayer de comprendre où il voulait en venir.

                PS : si après vous avez une solution pour faire payer les transports publics sans que ça coûte 80% du prix payé par l'usager (et qu'en pratique c'est surtout la ville qui paye), du monde est preneur (comme moi, car je suis pour facturer à l'usage, quand c'est pas délirant financièrement).

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Le modèle de transport gratuit a cependant des limites : en île de France, 30% du budget des transports en commun est payé par les voyageurs (source : STIF). La vente de billet rapporte sûrement moins qu'elle ne coûte, mais pour les ventes globales (billet + abonnement), ce n'est pas le cas.

                  Après, là où il y a peu d'abonnement, ça peut être rentable.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Va falloir que tu balances des références, parce que moi ce que j'ai trouvé c'est qu'en général, on est à 30% du prix du billet payé par l'usager, et la proportion n'a fait que diminuer au cours des années.
                  J'ai du mal à croire que le système de vente représente 30% des coûts d'opération.

                  PS: Mais moi par contre ça ne me choque pas que les transports en commun soient subventionnés. C'est juste qu'à un moment faut arrêter de demander moins d'impôts d'un côté et plus de dépenses de l'autre.

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Et bien ca me gene parceque c'est a cause de ce genre de comportement que le metro est cher et qu'il est deguelasse (comme ils paient pas il ne voyent pas l'interet de le garder propre).

            Les études sorties du chapeau sont fière de vous présenter… "Le métro il est sale parce que les fraudeurs !"

            Merci pour ce moment de sociologie du métro.

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je suis d'accord avec ta conclusion (la fraude fiscale concerne tout le monde, pas seulement bercy), mais pas avec ton exemple.

            Et bien ca me gene parceque c'est a cause de ce genre de comportement que le metro est cher

            Non. Le prix des billets ne suffit meme pas a payer les controlleurs, donc tu payes pour avoir le plaisir de te faire controller, pas pour pouvoir prendre le métro (ça, tu le payes à coté, par tes impots, ta tva, etc).

    • [^] # Re: Oui, et ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Vu que le montant du déficit de la France est du niveau de l'évasion fiscale, qu'un bon paquet de réformes (augmentation des impôts, suppressions de postes, économie d'entretiens ) sont justifié par un objectif de déficit faible (3% du PIB il me semble) Tu es largement plus impacté au quotidien, et ce sans que tu puisse agir que par la fuite des données que tu laisse trainer sur le web.

      Enfin vu qu'on pleure un gars décédé parce qu'il payait ses impôts en France, en oubliant que la boite dont il était PDG ( http://www.leparisien.fr/economie/total-pas-un-centime-d-impot-mais-un-cheque-du-fisc-de-80-meur-17-10-2014-4220769.php ) s'arrangeait pour ne pas payer d'impôts, honnêtement quitte à choisir qui de la boite ou le patron doit payer des impôts, dans ce cas précis c'est la boite.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Oui, et ?

        Posté par . Évalué à 4.

        qu'on pleure un gars décédé parce qu'il payait ses impôts en France

        Les médias le pleurent, moi non !!
        D'ailleurs j'ai toujours aimé la Russie (et c'est vrai même au delà de ce trait d'humour noir).

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/11/14 à 11:19.

          meuh non, faut pas dire ça, il nous a quitté pour un monde meilleur, il faut dire… il vivait dans un monde de brut ;)

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 9.

            il vivait dans un monde de brut ;)

            Et tu trouves ça trole ?
            Enfin bon, qu'il repose en pé.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Oui, et ?

        Posté par . Évalué à -5.

        Vu que le montant du déficit de la France est du niveau de l'évasion fiscale, qu'un bon paquet de réformes

        Globalement, le déficit a été généré par une politique déficitaire (dépenser plus qu'on ne gagne, c'est jamais gagnant). Les premiers à blâmer sont les politiques eux-mêmes qui ont validé depuis 40 ans les différents budgets. Si on veut vraiment grommeler sur une mauvaise gestion, regardons plutôt comment sont "burnés" les différents budgets en fin d'année fiscale/budgétaire.

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Le fait qu'un budget soit déficitaire est lié à deux choses :
          - on dépense trop
          - on ne gagne pas assez

          Les dépenses de ces 40 dernières années sont en grande partie justifiées par les progrès sociaux qu'elles ont entraînées (meilleure santé, meilleur résistance face aux crises économiques, meilleures infrastructures économiques, etc.). Quelle est la justification à l'évasion fiscale, qui si elle n'existait pas, aurait permis des budgets à l'équilibre avec le même niveau de dépenses ?

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Quelle est la justification à l'évasion fiscale, qui si elle n'existait pas, aurait permis des budgets à l'équilibre avec le même niveau de dépenses ?

            Avec l'argent de l'évasion fiscale, les entreprises embauchent davantage, et c'est bon pour l'emploi, donc pour la population. Il faut encourager l'évasion fiscale !

            Ceci était un message de l'éditocratie des économistes orthodoxes (c'est un pléonasme).

            blog.rom1v.com

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Les dépenses de ces 40 dernières années sont en grande partie justifiées par les progrès sociaux qu'elles ont entraînées (meilleure santé, meilleur résistance face aux crises économiques, meilleures infrastructures économiques, etc.).

            Sources ?
            A priori, vu la dégradation des services publiques depuis plusieurs années, AMHA, les progrès sociaux ne sont pas si mirobolants que cela.
            Pour avoir fréquenté pendant des années ces milieux-là, vous ne pouvez imaginez véritablement la vision déformée qu'ont les pouvoirs publics sur les sommes transitantes et engagées dans des projets ou devis ou signatures non-étudiées. Bizarrement, quand les collectivités se penchent sur ce genre de chose sérieusement, leurs finances vont beaucoup mieux. Comme quoi…

            Quelle est la justification à l'évasion fiscale, qui si elle n'existait pas, aurait permis des budgets à l'équilibre avec le même niveau de dépenses ?

            Où tu as vu que je justifiait l'évasion fiscale ? Comme quoi, les gens voient ce qu'ils ont envie de voir.

            Cependant, notons une chose: Que Google/Amazon soit là ou pas, nous aurions le même taux de déficit.

            Enfin, il faut savoir faire la différence fondamentale entre "manque à gagner" (not-in) et "dépenses" (out). Ce ne sont pas les mêmes choses.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              A priori, vu la dégradation des services publiques depuis plusieurs années

              C'était mieux avant
              (Ou alors, c'est juste qu'on magnifie le passé)

              les progrès sociaux ne sont pas si mirobolants que cela.

              Oui, c'était à peine moins bien les bidonvilles en périphérie de Paris… Ou pas.

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Les premiers à blâmer sont les politiques eux-mêmes

          Sans vouloir dire qu'ils n'ont aucun tord, ça semble bien plaire à leurs électeurs vu que c'est publique et que ça fait des dizaines d'années qu'on revote pour eux.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Rectification ça fait depuis des dizaines d'années, que lorsque qu'un gars est motivé pour faire bouger les choses et tente de changer la donne, les médias le présente comme un guignol n'ayant aucune chance, agite le spectre du FN, caricature leur propos, coupe les phrase comme il le faut pour ne laisser entendre qu'il n'y a que 2 alternatives viable, chacune de ces alternative sélectionnant bien les personnes à présenter, et les excluant si elles ne font pas le jeu du député godillot.

            Ajoute à cela qu'une campagne coûte des sous, que d'après un, je l'espère, futur repris de justice, 22 millions c'est pas assez, tellement qu'il a dépensé (pour un lamentable échec) plus de 40 millions.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Rectification ça fait depuis des dizaines d'années, que lorsque qu'un gars est motivé pour faire bouger les choses et tente de changer la donne, les médias le présente comme un guignol n'ayant aucune chance,

              Facile d'accuser les autres de "museler" pour ne pas voir qu'on raconte juste des conneries.
              Brosser les gens dans le sens du poil, faire du populisme != faire bouger les choses (au contraire, c'est plutôt fait pour récupérer des voix et donc du fric, en sachant qu'on ne fera rien donc qu'on ne confrontera jamais ses idées idiotes à la réalité).

              Non, c'est juste que tu as plein de gens qui s'imaginent plus intelligents et proposent des conneries énormes (si il fallait réfléchir à la réalité…), ils sont juste des guignols et donc considérés comme tels.

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par . Évalué à 2.

                En même temps, si on « musèle » les petits partis, c'est logique qu'ils fassent du populisme pour attirer les gens ; et ceux qui voudraient vraiment faire bouger les choses, ils ont encore moins de chance de percer.

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 6.

              1. Le "spectre du FN" est très récent dans les années 90, il ne faisait pas plus peur que la LCR.
              2. Les médias, ils ont bons dos. Ils ne sont évidement pas tout blanc, mais ça fait des dizaines d'années que les médias sont libéralisées et c'est devenu complètement flagrant avec l'essort d'internet.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Oui, et ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Le "spectre du FN" est très récent dans les années 90, il ne faisait pas plus peur que la LCR.

                Avant c'était le FN c'était PCF, avec les communistes le couteau entre les dents

                c'est devenu complètement flagrant avec l'essort d'internet.

                Si les vieux pouvaient s'y former…

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Avant c'était le FN c'était PCF, avec les communistes le couteau entre les dents

                  J’attends toujours le défilé des chars de l’armée rouge sur les Champs-Élysées…

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Oui, et ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Avant c'était le FN c'était PCF, avec les communistes le couteau entre les dents

                  Oui enfin ça c'était jusqu'à la fin des années 80, avec la chute du mur et Mitterand qui a ponctionné le PCF (et les partis plus petits comme le PSU), dans les années 90 les communistes ne faisaient plus peurs à personne. Le FN a commencé à faire peur dans les années 2000.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par . Évalué à 1.

              A propos des médias : La fabrication du consentement

        • [^] # Re: Oui, et ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Les premiers à blâmer sont les politiques eux-mêmes qui ont validé depuis 40 ans les différents budgets.

          Non : les premiers à blamer sont les citoyens qui votent pour de tels politiques.
          On a les politiques qu'on (les citoyens) mérite, trop facile de reporter la faute sur les politiques.

          Les fautifs sont uniquement les citoyens français (à l'opposé des citoyens allemands par exemple), qui virent tout politique qui parle de viser l'équilibre budgétaire (il suffit de lire les réactions françaises quand les politiques allemands, pour faire plaisir au citoyens allemands, visent un budget à l'équilibre : un mélange de "rien à foutre de dépenser trop, il faut même" et d'incompréhensions sur comment on peut imaginer vouloir être à l'équilibre budgétaire).

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je te rejoins, je suis toujours étonné quand les gens votent pour des candidats sans connaître un minimum leur programme. Ceci dit, même en connaissant leur programme, ils arrivent assez fréquemment qu'ils ne respectent pas ce qu'ils avaient dit :-)

          • [^] # Re: Oui, et ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Personnellement je n'ai jamais croisé quelqu'un qui trouvait absurde de vouloir un équilibre budgétaire; par contre la façon d'y arriver influe beaucoup, certains parle de dépenser pour activer la relance (ou ralentir la chute), c'est ce qu'a fait les états unis, avec il me semble, pour le moment un début de reprise, ou couper tout les budget, déconstruire le droit du travail, faire du chômage technique (multiplication des mi-temps ou moins), diminuer les salaires, garder une monnaie forte pour ne pas diminuer les recette de ce qui est exporté, et détruire ainsi son marché intérieur.

            Bref entre quelqu'un qui dit que l'équilibre budgétaire n'est pas l'objectif pour les 3 prochaines années, mais qui propose des choses pour une relance, me semble plus apte à gouverner que celui qui laisse son pays s'enliser survivant sur l'inertie passé et entrainant ses partenaire avec lui.

            Ensuite rationaliser le budget, couper les dépenses qui servent à rien, je suis pour, embaucher des contrôleurs fiscaux aussi, diminuer le nombre d'élu aussi.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Oui, et ?

              Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 10/11/14 à 17:10.

              Personnellement je n'ai jamais croisé quelqu'un qui trouvait absurde de vouloir un équilibre budgétaire;

              Suffit de voir slogans des manifs "contre l'austérité" : c'est contre moins de sous, rien d'autre (donc sans changer autre chose). Donc en pratique de la dépense sans réfléchir à une quelconque relance.

              certains parle de dépenser pour activer la relance

              Oui, ça doit faire 30 ans que la France dépense pour activer la relance. A un moment, il faut penser à relancer plutôt que de mettre l'argent dans des puits sans fonds.

              me semble plus apte à gouverner que celui qui laisse son pays s'enliser survivant sur l'inertie passé et entrainant ses partenaire avec lui.

              Oui, tout de suite, accuser les autres de ses maux, surtout si c'est le médecin qui donne une potion amère qu'on n'a pas envie de boire parce qu'on n'aime pas boire les potions amères.


              Rien de nouveau, ça fait 30 ans voire plus que c'est comme ça (accuser l'autre, ne rien changer chez soit surtout pas l'argent qu'on reçoit perso, donc comme tout a un une personne qui a un avantage, au final rien ne bouge). Triste monde.
              Mais le pire n'est pas que ça parte en négatif depuis 30 ans, mais qu'il y en a encore qui défende ce négatif, en accusant ceux qui font attention de méchants qui leur font du mal à eux les parfaits, comme des gamins de 10 ans.

    • [^] # Re: Oui, et ?

      Posté par . Évalué à 10.

      L'un empêche pas l'autre, mais tu montre bien cette idée de "si je vole la communauté je ne vole pas les membres de cette communauté". Ces entreprises et voleurs en col blanc qui ne "font de mal" à personne, mais qui profitent de tes investissements sans te reverser de contrepartie sont un vrai problème.

      La question de la gestion des données personnelles, de la délocalisation, des conditions de travail de leur employés, de la pollution qu'ils produisent,… c'est orthogonal. Le fait qu'il soit mauvais dans un domaine n'a pas à cacher les autres domaines.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Oui, et ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je ne vois pas ce qui empêche de s'attaquer aux deux problèmes, ils ne sont pas exclusifs.

    • [^] # Re: Oui, et ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Donc si je suis une grosse boite et que je veux ne payer aucun impôt, je fais un truc genre promouvoir l'esclavagisme au bout du monde.

      Et quand on commence à me rentrer dedans, je fais l'énorme effort, pour le bien de l'humanité, d'arrêter de soutenir l'esclavagisme, et même je commence à lutter contre, et puis les impôts, c'est quand même vachement moins grave, alors on passe.

      J'ai bon?

  • # chez Nextimpact

    Posté par . Évalué à 3.

    • [^] # rue89

      Posté par . Évalué à 8.

      http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/06/apres-gag-moscovici-feuilleton-juncker-255896

      "A ce stade, le lecteur naïf se demandera peut-être pourquoi les Etats européens victimes des pratiques luxembourgeoises ont précisément nommé Juncker à la Commission.

      On serait complotistes, on répondrait au lecteur naïf que si les Etats se sont mis d’accord sur le nom de Juncker, c’est justement pour cette raison : parce qu’ils le « tiennent », par la barbichette de l’optimisation fiscale, et qu’ils sont donc certains de pouvoir tranquillement continuer à mordouiller la ligne jaune des injonctions de « Bruxelles ».

      Heureusement qu’on n’est pas complotistes."

      snif…

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: rue89

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/11/14 à 13:28.

        le lecteur naïf se demandera peut-être pourquoi les Etats européens victimes des pratiques luxembourgeoises ont précisément nommé Juncker à la Commission.

        Objectivement, c'est quand même plus compliqué que ça. Pour la première fois, le président de la Commission est le représentant officiel du parti majoritaire au Parlement. C'est un accord entre les différents partis avant les élections Européennes, et c'est un progrès pour la démocratie. D'ailleurs, pas mal d'États ont mangé leur chapeau, et ils n'ont nommé Juncker qu'à reculons.

        La question retombe donc sur la légitimité de Juncker comme tête de file du PPE. Et là, en Europe, on a exactement le même problème qu'en France : on n'arrive pas à trouver des représentants légitimes des partis qui seraient aussi de bons représentants du peuple. Quelque part, c'est assez logique : ce qui fait qu'on est un bon chef de parti n'est pas du tout la même chose que d'être un bon chef d'État. Pire, les partis ne brillent généralement ni par la transparence de leurs élections internes, ni par la clarté des stratégies de leurs dirigeants ; bref, le gars qui sort du lot est nécessairement un magouilleur, un «politique» au sens le plus négatif, et souvent aussi un menteur et traitre sans foi ni loi, qui a réussi à fomenter des alliances contre-nature, au prix d'ailleurs de promesses de retour d'asensceur qui ne feront que plomber ses mandants démocratiques. Du coup, aux élections démocratiques, on se retrouve à choisir entre la peste et le choléra. Les gusses honnêtes, dévoués, et modérés, ils n'arrivent jamais à franchir les derniers échelons.

        • [^] # Re: rue89

          Posté par . Évalué à 6.

          Tu serais allemand, tu penserais exactement l'inverse. Dans un parlement à la proportionnel, tu ne peux faire des compromis et chercher l'adhésion de tous. Tu es obligé de convaincre. C'est l'inverse du système majoritaire français, ou l'opposition ne sert presque à rien.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

    Posté par . Évalué à 1.

    J’écoute Euronews-radio sur mon poste DAB(*), (un petit Sony XDB 40M), ils parlent de ça. Je passe sur la FM, et sur France Info, pareil. Je regarde linuxfr, et paf, encore la même chose. N'en jetez plus!!!

    (*) J'habite l'ile de France, ou quelques radio émettent en numérique. Trop peu malheureusement, et a une puissance trop faible.

    • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu trouves que l'on parle trop du faite, que nos petits voisins les plus proches nous arnaquent à un point délirant ?

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

        Posté par . Évalué à -3.

        non, c'est très bien qu'on en parle, il faut que le peuple soit au courant des pratiques malhonnêtes des grosses sociétés.
        Mais pas forcément sur linuxfr.

      • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/11/14 à 15:41.

        Dans ces pays on se dit pareil de la France (Histoire Fortis où comment la france a volé la Belgique; où encore vos évadés qui viennent se planquer en Belgique et, a coups de corruption, s'arrange de payer moins d’impôts que l'habitant local (exemple la famille Carrefour))

        • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          indigène local

          Ca existe un indigène non local? un exemple?
          Bon, entre les deux tu as édité, mais bon ça ne change pas grand chose :

          l'habitant local

          Ca existe un habitant non local? un exemple?

        • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

          Posté par . Évalué à 2.

          J'imagine que tu parles de Dexia, j'ai vu de loin. Et concernant nos exilé fiscaux, les belges font tout pour les attirer.

          J'avoue être pour l'imposition par la nationalité comme les US.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

            Posté par . Évalué à 1.

            Disons plus tôt que le MR (équivalent du parti UMP) s'entend très bien avec les gens qui veulent planquer du pognon ^ ^
            Mais si les belges voulaient tant les attirer, le peuple ne se plaindrait pas de payer plus d’impôts que les immigrés français.

          • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est super le système US. Ça fait qu'un Américain qui veut vivre à Singapour avec un contrat local doit demander un salaire genre 30-40% de plus qu'un local pour gagner la même chose à la fin.
            Ça donne envie, non?

            • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

              Posté par . Évalué à 2.

              Non, puisque les impôts sont indexés sur le salaire.

              S'il gagne moitié moins, il paierait au pire moitié moins d’impôts. L’impôt étant progressif il en paiera sans doute encore moins. De plus, l'État américain demande à ses ressortissants de ne payer que la différence entre ce qu'il paie en impôt local et ce qu'il aurait payé dans son pays.

              Cette règle a un gros avantage : elle évite (au moins en partie) l'évasion fiscale.

              • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                Posté par . Évalué à 5.

                S'il gagne moitié moins, il paierait au pire moitié moins d’impôts. L’impôt étant progressif il en paiera sans doute encore moins.

                Je présume que les USA font comme nous donc, non ce n'est pas linéaire mais logarithmique ce qui fait qu'en possédant moins ton taux d'imposition monte.

                Cette règle a un gros avantage : elle évite (au moins en partie) l'évasion fiscale.

                Il n'est pas nécessaire de quitter les USA pour se trouver un paradis fiscal (cf le Delaware).

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je présume que les USA font comme nous donc, non ce n'est pas linéaire mais logarithmique ce qui fait qu'en possédant moins ton taux d'imposition monte.

                  Ce n'est pas "logarithmique" mais "exponentiel" (modulo le mécanisme des tranches), en tout cas en France. Donc, plus tu gagnes (on parle de revenus et non de propriété), plus ton taux d'imposition est élevé. Et moins tu gagnes, plus ton taux d'imposition est faible. En tout cas, dans la théorie, parce que le système est tres imparfait. Même en France, il existe des mécanismes d'optimisation fiscale comme l'a montré Thomas Piketty.

              • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                Posté par . Évalué à 2.

                Prenons un Singapourien qui gagne 50,000SGD (dollar singapourien) par an.
                Il paie 6--8% d'impôts dessus, son net annuel est donc de: 47--48,000SGD par an (à la louche)

                Prenons un Américain embauché en contrat local à Singapour et qui fait le même boulot.
                Il va payer… 30% d'impôts? (de mémoire, je n'ai jamais bossé là-bas) et aura donc un salaire net de ~34,000SGD par an.

                Le coût de la vie sera le même pour les 2. En fait, à moins que l'Américain ne s'adapte à la bouffe locale, son coût de la vie pourrait bien être plus élevé, mais là c'est son choix personnel que d'être venu, on est d'accord.

                Vu que les impôts sont bas à Singapour, un coût de la vie plus élevé n'est pas insupportable pour la population, certainement un peu plus pour notre ami Américain qui vient de chuter de classe sociale grâce à son super système qui lui interdit tout simplement de s'établir aux mêmes conditions qu'un local dans un autre pays où les impôts seraient plus bas.

                • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Ça veut dire qu'un habitant des USA qui quitte les USA va quand même devoir payer des taxes aux USA? c'est violent comme système ^ ^

                  • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Situation en France : « si vous continuez à percevoir des revenus de source française imposables en France » et « vous restez redevable des impôts locaux (taxe d'habitation, taxe foncière et, s'il y a lieu, taxe sur les locaux vacants ou taxe d'habitation sur les locaux vacants) relatifs aux biens immobiliers dont vous disposez ou que vous possédez (ces impôts sont gérés par les services des impôts du lieu de situation des immeubles) »

                  • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Ça veut dire qu'un habitant des USA qui quitte les USA va quand même devoir payer des taxes aux USA? c'est violent comme système ^ ^

                    Non, sauf si il souhaite garder la nationalité américaine.
                    Les USA sont parfois pragmatiques (sur ça, sur FACTA…) : ne pas avoir le beurre et l'argent du beurre, tu es libre de "rendre" ta nationalité américiane si tu estimes qu'elle ne t'apporte rien (tu prends la nationalité singapouriène et tu as "le même niveau de vie que le singapourien", comprenant l'absence d'issue de secours si ça se passe mal à Singapour, normal tu dis vouloir le même niveau de vie que les locaux non?).

                    De plus, les détracteurs prennent un cas extrème pour critiquer l'idée : en pratique, les USA calculent le différentiel d'impot entre leur impot et celui du pays habité, et il est assez rare pour una Etatsunien de payer quelque chose (par exemple, un Etatsunien en France ou Allemange pour parler des plus grands pays de l'UE ne paye rien aux USA à ma connaissance)

        • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

          Posté par . Évalué à 2.

          Dans ces pays on se dit pareil de la France ([…] vos évadés […] viennent se planquer en Belgique et, a coups de corruption, s'arrange de payer moins d’impôts que l'habitant local (exemple la famille Carrefour))

          Alors ça c'est magnifique. J'en ai connu des gens qui étaient de mauvaise foi, mais là ça dépasse l'entendement.

          Si des Français se démerdent pour payer des impôt en dehors de la France, c'est de la Faute à la France.
          Si en plus si il payent moins d'impôts que le locaux, c'est encore de la faute à la France.

          Mais pardon. On est désolés qu'ils vous donnent un peu d'argent à vous plutôt que beaucoup à nous.

          Mais si vous n'en voulez pas, peut être ne devriez-vous pas les accueillir ?

          • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 07/11/14 à 16:52.

            Mais si vous n'en voulez pas, peut être ne devriez-vous pas les accueillir ?

            La discrimination est illégale… Si non ça fait longtemps qu'on vous aurais renvoyé les spécimens dérangeant (contrairement a se que vous insinuez, on ne se tape pas que vos riches).

            Moi ça me choque qu'une nation aussi évoluée technologiquement soit en réalité aussi primitive socialement, en crise a cause d'une ressource imaginaire comme durant les années 20-30. (pour rappel les euros/dollars/yen ne sont que des nombres dans des bases de données)

            • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

              Posté par . Évalué à 4.

              La discrimination est illégale… Si non ça fait longtemps qu'on vous aurais renvoyé les spécimens dérangeant (contrairement a se que vous insinuez, on ne se tape pas que vos riches).

              Combo !

              1/ Tu prétends donc que les riches sont moins dérangeants que les pauvres ?
              2/ Y'a des pauvres qui sont éxilés fiscaux ?

              Moi ça me choque qu'une nation aussi évoluée technologiquement soit en réalité aussi primitive socialement, en crise a cause d'une ressource imaginaire comme durant les années 20-30. (pour rappel les euros/dollars/yen ne sont que des nombres dans des bases de données)

              Merci donc de transferer ces nombres de ta base de donnée vers la mienne. Quoi ? Ah, c'est pas que des nombres, c'est aussi ce qui te permet de manger ?

        • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

          Posté par . Évalué à 2.

          où encore vos évadés qui viennent se planquer en Belgique et, a coups de corruption, s'arrange de payer moins d’impôts que l'habitant local

          Ah, et ca c'est la faute de la France ou bien des fonctionnaires belges qui se laissent corrompre ?

          PS : Ref needed

        • [^] # Re: sur DAB, sur la FM, et maintenant sur linuxfr

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est pas Carrefour mais auchan/decathlon/Leroy merlin…

  • # Ils ont de l'humour au Luxembourg

    Posté par . Évalué à 4.

    Leur loi sur la taxation du chiffre d'affaire s'appelle « LITL » (Luxembourg Income Tax Law). Un appel du pieds aux anglophones ?…

  • # Évasion fiscale

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    Biensûr que l'évasion fiscale est embêtante.
    En même temps, il faut voir si la situation serait différente si l'évasion fiscale était impossible.
    Si vraiment les entreprise ne trouve pas de moyen de réduir leurs impôts en France, soit elle devront délocaliser dans d'autres pays où ce sera moins cher et payeront encore moins d'impots en France et offriront aussi moins de travail, soit ils devront augmenter le prix de leur produits vendu en France pour compenser le prix des taxes, et au final c'est le citoyen qui paye plus.

    La principale victime du système actuel est la petite entreprise qui n'a pas de succurcale à l'étranger et qui doit payer plein d'impôts tout en étant en concurrence avec les grosses entreprises qui en payent moins.

    • [^] # Re: Évasion fiscale

      Posté par . Évalué à 2.

      Ou alors, certaine grosses boites feront un peu moins de marge, et feront grossir un peu moins leur trésor de guerre bloqué sur les marchés financiers.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Évasion fiscale

      Posté par . Évalué à 3.

      N'importe quoi.

      La délocalisation a un coût.

      D'ailleurs de nombreuses boites qui ont fait de la délocalisation reviennent en arrière. Ou réfléchissent à l'avenir.

      Je vais appliquer ton raisonnement à Carrefour : "Oui, j'ai volé un steak, mais c'était trop cher. D'ailleurs si c'était moins cher je ne l'aurais pas volé et vous auriez gagné plus d'argent. Donc c'est un peu de votre faute. Ce n'est pas vraiment un vol en fin de compte".

      • [^] # Re: Évasion fiscale

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        N'importe quoi.

        Je vais appliquer ton raisonnement à Carrefour

        Et moi je vais appliquer ton raisonnement à L'industrie du cinéma:
        « Il y a beaucoup de piratage qui représente un énorme manque à gagner. Il faut faire plus de répressions pour que les pirates payent pour les œuvres qu'il volent et utiliser des DRM pour empêcher le piratage. »

    • [^] # Re: Évasion fiscale

      Posté par . Évalué à 4.

      Si vraiment les entreprise ne trouve pas de moyen de réduir leurs impôts en France, soit elle devront délocaliser dans d'autres pays où ce sera moins cher et payeront encore moins d'impots en France et offriront aussi moins de travail, soit ils devront augmenter le prix de leur produits vendu en France pour compenser le prix des taxes, et au final c'est le citoyen qui paye plus.

      Source ? Tu as des chiffres, études pour étayer tes propos ?

      La relation « lutte contre la fraude fiscale » qui entraine « augmentation des prix » me semble complètement farfelue.

      Par exemple, ces entreprises versent des dividendes à leurs actionnaires :
      http://www.liberation.fr/economie/2014/08/19/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-dividendes_1083335

      • [^] # Re: Évasion fiscale

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai pas de chiffres, non. Je suis un expert en informatique, pas en politique ou en économie.

        Par contre je pense que la situation atteint toujours un état d'équilibre. Et, comme en chimie, quand on change une composante, une réaction se fait pour rétablir l'équilibre en faisant changer les autres paramètres. Et le système est très compliqué car il y a beaucoup de paramètres. Donc il n'est pas forcément facile de savoir intuitivement dans quel sens le système ira si on change tel paramètre.

        Juste pour être clair: Je ne pense pas que l'évasion fiscale soit une bonne chose, bien au contraire.

    • [^] # Re: Évasion fiscale

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En même temps, il faut voir si la situation serait différente si l'évasion fiscale était impossible.

      Ou si tout le monde y avait droit et que, n'étant pas plus bêtes que d'autres, on devenait aussi un paradis fiscal… mais quelque chose me dit que ceux qui font de l'évasion fiscale en France n'apprécieraient pas.

  • # La seule chose qui me chagrine

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est le titre du billet, et l'article de rue89. Ils opposent tous deux les grandes sociétés et les lambdas, alors que c'est le politique qui doit être opposé aux lambdas. Puisque c'est lui qui autorise les grandes sociétés, corps émanant du lambda, à profiter de ces aubaines… C'est lui qui trahit le contrat social pour/par lequel il se fait élire, pour édifier le soit disant contrat social.
    Je dis lambda car ni citoyen, ni agent économique ne me conviennent pour nous désigner. Pour acidifier le propos, j'aurais pu dire, les cocus : / mais je ne l'ai pas fait, pas cette fois.

    Enfin bref, merci de l'info, pour continuer la lecture en français,
    http://www.pauljorion.com/blog/2014/11/07/rien-que-des-braves-gens-par-francois-leclerc/

    • [^] # Re: La seule chose qui me chagrine

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/11/14 à 17:25.

      Dans un autre sens:
      Tout le monde a entendu parlé du fait qu'Apple fait de l'évasion fiscale en masse et pourtant le commun des mortelles continue à acheter des produits Apple.

      A qui la faute:
      -la politique de veiller a se que le peuple aille accès au produit qu'il désire peu importe le préjudice?
      -Apple d'être capitaliste et donc par définition de chercher a toujours augmenter sa rentabilité et diminuer ses frais?
      -du peuple qui continue d'acheter des produits Apple en mode rien a foutre d'où part son pognon?

      Moi je dirai que c'est de la faute des trois facteurs: tout trois renvoient la balle à l'autre en niant totalement leur implication. (c'est le même problème pour l'écologie, tout le monde trouve sa bien mais personne n'est prêt a bouger)

      • [^] # Re: La seule chose qui me chagrine

        Posté par . Évalué à 0.

        non je crois pas en cette vision car il me semble que dans ton exemple apple joue parfaitement le rôle que le politique lui a attribué.
        Faire de l'argent. L'éthique de savoir comment, étant à géométrie variable.
        Au sujet du peuple, oui… M'enfin en même temps n'est ce pas justement pour cela que l'on s'organise autour d'une pyramide de représentants, car on aurait compris il y a longtemps que les gens n'auraient pas forcément le temps ni la sagesse de prendre les bonnes décisions, non ?
        Sinon ça sert à quoi ?

        Je crois que le politique est la pièce centrale de système représentatif, hors, selon moi il est clairement partit en vacances.

        • [^] # Re: La seule chose qui me chagrine

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          les gens n'auraient pas forcément le temps ni la sagesse de prendre les bonnes décisions, non ?

          En partant sur ce principe, qu'est-ce qu'y fait que le peuple peux prendre une bonne décision quand il va aux urnes pour élire ses représentants ?

          • [^] # Re: La seule chose qui me chagrine

            Posté par . Évalué à 2.

            Parce qu'il prend une bonne décision quand il va aux urnes? ^ ^

            PS: les athéniens (les inventeurs de la démocratie en europe), justement, partaient de ce principe et, chez eux, démocratie signifiait non pas élection mais tirage au sort. Car les élections étaient hypocrite et faussée a leurs yeux. :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.