Journal Windows est il prêt pour le Desktop ?

28
3
juil.
2014

Voilà un an que j'ai changé de boulot, et après quelques années purement sous linux, ou éventuellement avec un laptop sous win pour office, je me retrouve dans un monde 100% windows (même si d’après un grand compte de la direction technique il y a beaucoup de Linux, j’ai eu du mal à négocier une machine virtuelle linux pour faire tourner des codes de calculs linux only). Bref au bout d’un an j’en viens à me poser la question windows est-il pret pour le Desktop ?
Précisions que je travaille dans l’industrie, sur un poste qui demande de faire du calcul et du traitement du signal, et que ma DSI a plus l’habitude de voir des postes Word/Excell + 2-3 logiciels métier. Il se peut donc que l’incapacité de la DSI a répondre a des besoins non standard soit impliqué dans ce message
Commençons par les avantages,
Même si windows est loin du niveau d’intégration d’Apple. On a un système cohérent avec des outils qui ont un look & feel similaire, on peut dire ce qu’on veut Microsoft office est un bon produit, Microsoft visual studio est aussi un bon produit. Bref il y a des choses qui fonctionnent correctement dans l’écosystème windows.
Pourtant je viens a me demander si windows est pret pour le Desktop et pour le grand public.
Niveau ergonomie d’abord, où sont les bureaux virtuels, le copier-coller click du milieu, la console (power shell est vraiment minimaliste). Bref les outils de base pour travailler. Ou sont les truc eye-candy genre le cube et autres joyeusetés de bases sur nos systèmes.
Au quotidien, pas de soucis pour faire des choses simples, mais qui est le c… qui a décidé d’utiliser un \ pour les noms de fichiers, ce qui donne des “C:\path\to\data” dès qu’on écrit un bout de code. On peut aussi noter la logique des dossiers qui ont un nom différents de leurs chemin “Mes Documents” s’appelle “Documents” sous 7 mais est affiché sous le nom “Mes Documents” .
Au niveau des disques, outre le système de fichier qui fragmentent (A la décharge de windows, j’ai en permanence un disque plein, pour cause de gros fichiers de données), ils ne sont toujours pas passez à l’écriture en temps réel sur les disques USB (ce qui évite de s’emm.. à démonter les disques)
Bref, j’ai pas l’impression que Windows soit prêt pour le Desktop et que madame michu va devoir rester sous Linux si elle veut pouvoir travailler…

  • # Désolé de briser un mythe...

    Posté par . Évalué à 10.

    …mais je sais de source sûre que Mme Michu n'utilise ni la console, ni powershell.

    • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

      Posté par . Évalué à 10.

      Et le premier contact de ma copine/femme avec les bureaux multiples sur le bureau a été "zut! toutes mes fenêtres ont disparu! comment je les fais revenir?" ("-en revenant sur le bureau 1!" -_-').

      Je ne pense pas qu'on puisse parler de carence du point de vue du grand public, qui n'y est pas habitué et donc sans doute pas intéressé au premier abord.

      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Je n'ai pas utilisé de bureau multiple depuis au moins 10 ans… Je trouve cela sans intérêt!

        • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          C'est le problème de vieillir et de monter en grade, on ne fait pus de technique ;-)

          • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

            Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 03/07/14 à 17:14.

            Je fais toujours de la technique et j'ai évolué avec le temps (avant c'était pratique le multi-bureau, mais en 2014…)
            De nos jours, on a mini un 24" 1920*1080, et pour les développeurs 2x 26" 1920*1080 c'est classique (et demain, ce sera 2x 28" 3940*2160, ça commence déjà à arriver pour les dév' bien payés… Je m'arrête à 2, pour pas choquer avec les gens qui ont 3 écrans), plus un 17" 1600x1200. Tu n'as pas remarqué que toutes les cartes graphiques ont 2 voire 3 sorties de nos jours?
            Plus besoin de ce vilain hack de bureau multiples, pratique à l'époque mais de nos jours on sait faire mieux, beaucoup mieux.
            Le problème de veillier pour certains, c'est de ne pas savoir adapter ses méthodes aux nouvelles possibilités technologiques.

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Perso je reste en bureaux multiples (multi écran ou non) pour une raison simple : c'est plus facile ainsi de changer d'appli plein écran (pour la plupart) sans toucher la souris.
              Les dispositifs de pointage ça sert surtout à attraper des TMS.

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par . Évalué à 6.

              Je suis à la fois d'accord et pas d'accord.

              Je te rejoins sur le fait que les bureaux multiples, c'est franchement bof sur un wm classique. Par contre, sur un wm en tuile, c'est juste le pied, je pense que le fait qu'un bureau (enfin, workspace dans la terminologie d'i3) ne soit que sur un seul écran aide énormément. Ainsi que le fait que se déplacer par clavier d'un workspace à l'autre téléporte la souris dans le workspace cible, ce qui aide terriblement avec un total de presque 4000 pixels!

              Sinon, l'autre utilité c'est de masquer très vite les fenêtres not safe for work :p

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par . Évalué à 9.

              La solution c'est de toujours tout afficher à l'écran ou tu as laissé un sous-entendu ?

              Parce que personnellement ça ne me gêne pas trop de ne pas avoir de multiple bureaux (ou comme j'ai plus l'habitude d'utiliser des « tag ») autant je ne vois pas le liens entre la superficie d'un écran et le fait d'avoir plusieurs bureaux. Avoir un écran de 12m² peut être pratique, mais ça ne répond pas au même besoin. Si c'est juste une question de surface la barre des tâches a était conçue pour ça il y a longtemps.

              Les bureaux sont fait pour pouvoir changer facilement d'une organisation à une autre. Imagine un développeur qui est sur une TMA quelconque, il travail sur un bug pour la prochaine version du logiciel et reçoit un appel d'un client qui a un problème. Comment faire pour pouvoir travailler sur cette demande client puis repasser à son travail initial de manière agréable et en limitant les risques d'erreur de sa part (pour éviter de fermer la mauvaise fenêtre par exemple).

              Pour ça tu alloue un bout de ton écran à ça ? Si oui comment ?
              Les bureaux virtuels ne sont pas parfait loin de là, ils ne sont pas très agréables à utiliser entre autre.
              Gnome que j'apprécie moyennement a une sorte de bureaux virtuels dynamiques.
              Les tags de gestionnaires de fenêtre pavants sont puissants, mais ne sont pas simple.
              Je crois que KDE a sa propre solution pour ça que je n'ai jamais essayée.

              On peut se contenter d'une solution basique/naïve/limité, mais je n'ai pas encore vu ce besoin comblé (mais je ne connais pas tout il y a peut être une nouveauté que j'ai raté ?)

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              De nos jours, on a mini un 24" 1920*1080

              Oups, mon 1280×1024 et mon 1366×768. J’aimerais bien avoir un ordinateur portable avec cette résolution, mais ça rajoute facilement 100€ au prix de l’ordi.

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Le problème de veillier pour certains, c'est de ne pas savoir adapter ses méthodes aux nouvelles possibilités technologiques.

              Le problème de vieillir pour certain, c'est que leur nombril continu de pousser ;-)

              Il y a plus de 20 ans, il a été montré que le menu global était une mauvaise chose sur grand écran (trop de déplacement de souris)… Que la philosphie X-Window du menu local et du follow mouse était bien mieux. On ne fonctionne pas forcément pareil sur grand écran que sur petit, l'IHM elle même est différente, voir toutes les polémiques au cours du temps sur l'IHM de Gimp adapté au follow mouse.

              Bref, je en suis pas sur qu'on sache faire une application graphique qui s'adapte bien à ces deux trois modes très différent dans l'usage Homme Machine. Mais dire qu'il n'y a qu'une bonne solution est une erreur, il y a trop de différence de taille entre les terminaux comparativement à nos mensurations !

              • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                Posté par . Évalué à 1.

                Il y a plus de 20 ans, il a été montré que le menu global était une mauvaise chose sur grand écran (trop de déplacement de souris)

                Le menu global est tres bien. Le vrai problème, c'est de mettre des actions souvent utilisées dedans, et uniquement dedans. Prend n'importe quelle appli macosx un tant soit peu décente, c'est rarissime d'aller fouiller dans le menu. Meme dans monstre de feature comme Xcode, tout est accessible directement dans la fenêtre, et le menu n'est un passage oblige que dans quelques rares cas.
                Ca libere un espace decent dans la fenêtre, et enlève cette sensation de fouilli visuel (et repose inconsciemment le cerveau, vu que ca fait moins d'information a parser). Au final, le chemin parcouru sur un cinema display n'est pas un problème parce qu'il arrive rarement, le problème du va et vient n'existe pas.

                et du follow mouse était bien mieux

                Ouais, alors la, je suis très loin d'être du meme avis. Envoyer du texte dans la mauvaise fenêtre parce que j'ai dégage le curseur en dehors de la fenêtre, c'est très tres con. Ca veut pas dire qu'il faut être super strict la dessus, tu peux typiquement vouloir scroller une fenêtre en background sans devoir lui donner le focus, et donc lui envoyer les événement scroll wheel, mais ca reste une exception.
                Si effectivement t'avais raison, demandes toi pourquoi les 2 os majoritaires, dont l'UI est conçue par des ergonomes, des vrais, le genre qui fait des etudes scientifiques, n'ont meme pas d'options pour le focus follows mouse.

                voir toutes les polémiques au cours du temps sur l'IHM de Gimp adapté au follow mouse.

                C'est une approche du problème, disons, intéressante. Parce que GIMP fait de la merde inadaptée a la grande majorité des desktops et refuse d'admettre que leur modèle ne marche pas (a savoir tout traiter comme une fenêtre indépendante, plutôt que des sous fenêtres de la meme appli), faudrait changer le mode de fonctionnement de tous les desktops?

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  C'était du temps de Next dont le patron était … Steve Job !!

                  Quand tu as un super grand écran, devoir remonter en haut est une aberration… Dans Next, les boutons des ascenseurs étaient ainsi regroupés dans le même coin.

                  Mais bon, comme tu n'aime pas le Follow Mouse, ce que je respecte, tu ne peux pas aimer Gimp. Ce genre d'interface ne fonctionne quand Follow Mouse !

                  En revenant chez Apple, Steve Job a du tordre le coup d'un certain nombre de chose de Next pour coller à MacOS 7, qui avait un super interface pour petit écran. Plutôt que de cracher sur les autres, je suis bien conscient que sur tablette et téléphone, certaines interfaces marchent bien. Si j'ai un 30", moi le menu global et le fait de cliquer me gonfle. J'ai envie d'avoir les deux applications actives en // et basculer très rapidement de l'une à l'autre. Je comprends que le mono application convienne au plus grand nombre mais un peu de diversité ne fait pas de mal.

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 03/07/14 à 19:35.

              De nos jours, on a mini un 24" 1920*1080

              parle pour toi, j'ai toujours un 19", et mes disques durs ne sont pas en SSD.

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par . Évalué à 9.

              C'est super agréable de se trimballer un 24" quand tu te déplace

              • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                Posté par . Évalué à -2.

                On a une solution pour ce cas. On débranche le portable 15 pouces de la station d'accueil pour l'emporter avec soit et on laisse les deux grands écrans sur place.

                • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  On débranche le portable 15 pouces […] et on laisse les deux grands écrans

                  Le minimum n’est donc pas un 24" 1920*1080.

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                  • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    L'esprit de mon commentaire était d'apporter une solution à un problème pratique que se posait la personne à qui je répondais. Comment on fait pour trimballer un 24 pouces ? Ben on le trimbale pas.

                    Et pour remplacer les bureaux virtuel, la solution c'est d'avoir deux écrans. C'est de ça qu'on parlait je crois, le nombre de pouces c'était un peu du détail. Et ça forcément on ne les traîne pas avec soit.

            • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Je développe et j'ai effectivement 2x 24'' de la mort qui tue.

              Et je continue d'utiliser le multi bureau. Ça permet d'organiser mes environnements de travails : un bureau pour le dev (éditeur, console etc..), un autre pour le navigateur (plusieurs fenêtres), un autre pour tout ce qui est communication (irc, thunderbird…), un autre pour des trucs divers, ou un autre projet etc.. Bref, quand je suis sur un bureau précis, je n'ai pas 15 fenêtres qui n'ont pas de rapport avec ce que je fait, qui viennent me déconcentrer dans ce que je fais (parce qu'elles seraient mal placés, qu'il faut les cacher, les rouvir, les cacher, les déplacer etc…). Un raccourci clavier et je retrouve un autre environnement avec les fenêtres qu'il me faut, là où elles étaient. Personnellement, je gagne un temps fou.

              Bref, ce n'est pas parce que j'utilise encore le multi bureau que je suis un vieux chnoque. En 2014, oui, le multi bureau reste très pratique (surtout avec les raccourcis clavier qui vont bien avec). Peut-être pas pour toi. mais pour d'autres oui.

              Chacun sa manière de s'organiser.

              (c'est toujours drôle de voir comment tu prend ton cas pour une généralité dans tes commentaires).

              • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                Posté par . Évalué à 0.

                Rien à ajouter : tout pareil.

              • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                (c'est toujours drôle de voir comment tu prend ton cas pour une généralité dans tes commentaires).

                Hum… D'une, je ne généralise pas plus qu'une personne qui dit "C'est le problème de vieillir et de monter en grade, on ne fait pus de technique ;-)" mais cela te dérange moins (pourquoi croire et faire croire qu'une personne qui n'a pas de multi-bureau ne serait pas un développeur?), de deux je ne fais que constater : bon nombre de développeurs (beaucoup, vraiment beaucoup) sont sous Windows et n'ont jamais eu la moindre idée d'avoir l'utilité de la chose, et bon nombre de développeurs deandent en premier 2 écrans que d'avoir les droits admin pour (ou faire) installer un multi-bureau.
                Certes, je n'ai pas de stats officielles, mais je me permet d'avoir un doute sur l'usage intensif du multi-bureaux par les développeurs.

                Donc merci, c'est quand même l'hôpital qui se fout de la Charité. Ma réponse était clairement une provocation devant une personne qui sous-entend que je ne peux exister (un dev qui arrête de faire du multi-bureau en restant dev), je n'ai absolument rien (et je m'en fou) contre les gens ayant un multi-bureau.

                Chacun sa manière de s'organiser, comme tu dis, mais je m'étonne que tu réagis à ma prose provocatrice et pas du tout à celle à laquelle je réagis qui généralise tout autant, pourquoi? Je ne fais que constater… c'est toujours drôle de voir aussi. Mais c'est dommage objectivement de voir les réactions que dans un sens.

                • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  je m'étonne que tu réagis à ma prose provocatrice et pas du tout à celle à laquelle je réagis qui généralise tout autant, pourquoi?

                  Parce que la première provocation est faite pour être drôle et évidemment fausse, contrairement à la tienne.

                • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  bon nombre de développeurs (beaucoup, vraiment beaucoup) sont sous Windows et n'ont jamais eu la moindre idée d'avoir l'utilité de la chose,

                  À mon avis, bon nombre de ces développeurs ne connaissent pas le multi bureau, et/ou n'ont en tout cas pas testé la chose (puisqu'ils ne l'ont pas installé comme tu le dis toi même). Ce genre de chose, ça s’apprécie à l'usage. C'est comme les tablettes, à la sortie de l'ipad, pas beaucoup de monde en voyait l'usage. Maintenant beaucoup en ont une, bien souvent après en avoir testé une.

                  et bon nombre de développeurs deandent en premier 2 écrans que d'avoir les droits admin pour (ou faire) installer un multi-bureau.

                  Ils demandent un deuxième écran pour quoi ? Pour avoir de la place. C'est justement ce qu'un multi bureau fourni : de la place. et beaucoup, puisqu'on peut avoir le nombre de bureau qu'on veut (dans la limite de la mémoire disponible).

                  • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Tient d'ailleurs, en parlant de tablette. Curieusement, Android, IOS et autres OS pour smartphone/tablette ont nativement du multi-bureau. Et à priori, tout le monde aime vu le succès.

                    • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Ça n’a rien à voir. Le multi-bureau sur Android ou iOS, c’est plusieurs espaces pour disposer des icônes. Sur un environnement de bureau, c’est plusieurs espaces pour organiser ses fenêtres.

                      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                  • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/07/14 à 12:34.

                    Question de point de vue. Perso, avec un seul ou plusieurs écrans, si j'utilise un wm classique, le multi-bureau me sort par les yeux.
                    J'ai commencé à utiliser ce genre de trucs quand j'ai commencé à utiliser i3, qui est pavant et donc "moins souple" qu'un wm classique (dans le sens ou on ne peux pas réduire une fenêtre. Pourquoi le ferais-t-on d'ailleurs, on à des workspaces qui sont là pour ça, voire le scratchpad --que je n'aime absolument pas--).
                    Avant, avec XFCE ou même compiz, non, ça m'emmerdait.

                    Sinon, le multi-bureau ne remplace en rien le multi-écran: avec 2 écrans, on peut voir plus de choses en même temps. Le multi-bureau lui, permets de grouper les applications par "thème". Des utilisateurs n'ayant pas l'habitude d'avoir 20000 soft qui tournent en même temps n'ont pas nécessairement ce besoin, et ça peut être le cas de développeurs, notamment sous windows ou la culture de la console n'est quasiment pas présente: mes collègues en lancent une ponctuellement, puis la ferment ou la réduisent dans la barre des tâches.
                    À part ça, ils ont un IDE, un gestionnaire de bdd, un navigateur, éventuellement la suite bureautique et un client mail dans la zone de notification, quelques gestionnaires de fichiers…
                    À tout casser 10-15 fenêtres, pas la mer à boire avec le regroupement en barre des tâches, même si je serais moi incapable de revenir à ce fonctionnement:

                    • comment ça, pour contrôler le lecteur de musique, je dois prendre la souris? Ou switcher sur une autre application?
                    • En quel honneur devrais-je prendre la souris pour déterminer rapidement dans quelle fenêtre je veux travailler, alors qu'il ne s'agit que de contrôler du texte dans les deux cas?
                    • Et pourquoi diantre devrais-je dimensionner mes fenêtres une par une moi-même???

                    Non, vraiment, je galèrerais, mais je peux concevoir que les tuiles, ça plaît pas à tout le monde. Tout comme les bureaux multiples.

                  • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Ils demandent un deuxième écran pour quoi ? Pour avoir de la place.

                    Pour avoir visuellement plusieurs documents en même temps. et le multi bureau ne résout rien à ce sujet.

                    Limite, les windows managers en tiling sont plus pertinent, mais il faut avoir une bonne résolution pour être confortable.

                    • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Limite, les windows managers en tiling sont plus pertinent, mais il faut avoir une bonne résolution pour être confortable.

                      Là, il va falloir argumenter, parce que perso j'ai trouvé le tiling très intéressant sur mon netbook, grâce à l'économie de place qu'ils induisent (pas d'interstice entre les fenêtres, décorations de fenêtre réduites voire supprimées, disposition en onglets ou en stack des diverses fenêtres et comble de bonheur, contrôle clavier intégral, mais ce dernier point n'a rien à voir avec la taille des écrans).

                      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        j'imagine que cela doit dépendre du type de document qu'on manipule.

                        Dans mon cas, des plans/schémas assez complexes et pleins de détail.

                      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                        Posté par . Évalué à 4.

                        J'utilise du tilling sur 10 et 22", ça ne s'utilise pas de la même façon sur les 2 sur 10" tu découpe rarement l'écran, tu reste sur des clients qui font à peu prêt tout l'écran (sauf cas rares).

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Je n'ai pas dit le contraire.

                          Sauf que sur un mini pc, la déco traditionnellement minimaliste d'un twm est un sacré avantage, si on ne parle que de l'espace écran. La capacité de placer de mini appli (genre calculatrice, terminal pour sniffer un truc particulier, que sais-je) m'est également précieuse.

                          Mais, effectivement, mes scripts de contrôle diffèrent quand je passe du netbook 10" au desktop dual screen 19" (même sûr de la taille, pour le coup xD) et dans les deux cas, je trouve ça nettement plus confortable que le traditionnel stacking.

        • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Le multi-bureau est pourtant la fonctionnalité qui rencontre le succès le plus unanime parmi mes cobayes joyeux testeurs volontaires.

      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

        Posté par . Évalué à 10.

        Au boulot j'ai eu des réactions similaire avec Windows 8: mais comment tu accèdent à tes dossiers et applications ?? Comment tu fais pour paramétrer le PC ?? ah faut aller dans le coin en haut à droite, qui n'est indiqué nul part…

      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne pense pas qu'on puisse parler de carence du point de vue du grand public, qui n'y est pas habitué et donc sans doute pas intéressé au premier abord.

        En fait c'est un peut comme tout qui imagine des ordi sans souris, mais si on venais d'inventer la souris et que tout le monde était habitué aux raccourcis clavier et que les bureaux/interfaces étaient conçues pour cet usage, ta remarque serait aussi vraie. En fait il s'agit d'habitude et de mise à disposition d'outils, (coller avec clic central de souris, multi-bureaux et terminal puissant sont les choses qui me manque les rares fois ou je dois utiliser windows) c'est comme la perceuse électrique et le vilbrequin les deux font la même chose mais quand on est habitué à l'un difficile de revenir à l'autre (à vous de mettre les noms sur "l'un" et "l'autre" ;-)).
        Enfin bref je m'égare mais j'espère que l'explication de mon point de vue a été comprise ;-)

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Désolé de briser un mythe...

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour ma femme, j'ai fait le contraire. J'ai supprimer les bureaux en trop au début. En la regardant faire, j'ai vu que des bureaux serai pratique pour elle. Je lui ai montré comment faire et maintenant elle navigue entre ces bureaux virtuels.

  • # On est pas vendredi

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    mais le troll est bien lancé :D

    Après, je ne vais pas défendre Windows, mais les fonctionnalités que tu demandes, c'est quand mm loin des fonctionnalités de Mme Michu …

    Le terminal, c'est inexistant, le problème des noms de dossier n'en est pas un .. de toute façon Mme Michu ne fait pas de changement d'OS, elle change de machine (et perd ses données au passage … )
    Et sur ce point, Linux devient en plus aussi mauvais que les autres, il suffit de lancer sous plusieurs environnement différents pour voir son utilisation utilisateur se remplir de dossier : Bureau puis desktop, Download et Téléchargement (avec les accents … )

    Dernier point, il faut arrêter le mythe Apple, il suffit de l'utiliser professionnellement durant quelques mois pour s'apercevoir que la poudre aux yeux s'envole vite (performance catastrophique, intégration Java risible (MAJ d'OS obligatoire pour passer à Java 7), consommation mémoire excessive .. …

    Vivement demain ^

    • [^] # Re: On est pas vendredi

      Posté par . Évalué à 2.

      il suffit de lancer sous plusieurs environnement différents pour voir son utilisation utilisateur se remplir de dossier : Bureau puis desktop, Download et Téléchargement (avec les accents … )

      Pas besoin, déjà rien que sous KDE avec Iceweasel j'ai des surprises…

      Désolé, pas pu attendre 8h de plus …

      • [^] # Re: On est pas vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bizarre, Firefox (et dérivés) ne respectent pas les conventions de Freedesktop?

        Perso j’ai pas vraiment eu de problème de ce côté-là, plutôt des conneries sous Wine qui venait me pourrir mon dossier personnel ou alors en natif GNU/Linux Inform7.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: On est pas vendredi

      Posté par . Évalué à 8.

      Dernier point, il faut arrêter le mythe Apple, il suffit de l'utiliser professionnellement durant quelques mois pour s'apercevoir que la poudre aux yeux s'envole vite (performance catastrophique, intégration Java risible (MAJ d'OS obligatoire pour passer à Java 7), consommation mémoire excessive .. …

      Toi, tu vas avoir de GROS problèmes !

    • [^] # Re: On est pas vendredi

      Posté par . Évalué à 8.

      Dernier point, il faut arrêter le mythe Apple, il suffit de l'utiliser professionnellement durant quelques mois pour s'apercevoir que la poudre aux yeux s'envole vite (performance catastrophique, intégration Java risible (MAJ d'OS obligatoire pour passer à Java 7), consommation mémoire excessive .. …

      Sans oublier les noms de dossier qui sont traduits dans l'interface mais pas dans la console (ex: Téléchargement vs. Download), qui n'est pas sans rappeler le reproche :

      On peut aussi noter la logique des dossiers qui ont un nom différents de leurs chemin “Mes Documents” s’appelle “Documents” sous 7 mais est affiché sous le nom “Mes Documents” .

      • [^] # Re: On est pas vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Sur GNU™/Linux™, on a préféré utiliser des variables d’environnement, du coup on peut avoir le nom de dossier que l’on veut.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: On est pas vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sous Windows, on utilise la base de registre, du coup, on peut avoir le nom de dossier que l'on veut.

          • [^] # Re: On est pas vendredi

            Posté par . Évalué à 7.

            Windows et GNOME, même combat..

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: On est pas vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Base de registre -> global

            Variable d'environnement -> lié au contexte de chaque application. Cloisonnement père fils. C'est bien plus propre et bien moins dangereux pour se protéger contre tout ce qui est virus.

            Encore une dois, un des fondement de la programmation est de limiter au maximum les variables globales.

            • [^] # Re: On est pas vendredi

              Posté par . Évalué à 0.

              La base de registre est l'équivalent de /etc pas des variables d'environnements (que windows a aussi)

              Et la base de registre a aussi des avantages que ne possèdent pas les fichiers de /etc notamment la mise à jour des policies depuis un serveur de domaine ou encore la possibilité d'assigner des règles ACL pour chaque clé. et ca, c'est infaisable de protéger une parti d'un fichier.

              • [^] # Re: On est pas vendredi

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Qui a dis que /etc était un seul fichier… Un fichier, cela se découpe et chaque partie peut avoir des ACL.

                La base de registre n'est pas du tout /etc. Elle est en lecture écriture et tu as tout un tas de merde dedans qui n'ont rien à voir avec de la configuration. As tu déjà regardé la merde que met Adobe dedans ? La base de registre est une base de donnée, donc un serveur, ou Microsoft a tout mis en vrac. D'ailleurs, elle n'a jamais été correctement documenté à ma connaissance.

                Pour ce qui est des mises à jour, je fais cela dans /etc via cfengine, puppet… tout aussi bien. C'est même bien mieux. Avec cfengine, je récupère des règles sur plusieurs serveurs et le poste (pas le grand chef au dessus) décide ce qu'il fait. On peux donc avoir tous les postes un peu pareil mais vivant tous chacun leur vie. L'avantage du centralisé et du décentralisé.

                De ce que j'ai vu des GPO, 99% des administrateurs que j'ai vu clique clique pour en valider certaines (déjà toute faites) sans même savoir exactement ce qui est modifié localement sur les postes. D'ailleurs, je pense que la plupart des admin Windows ne savent même retrouver les actions qui sont réellement faites dans un GPO. Bref, c'est à mon sens un système débilisant.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par . Évalué à -5.

                  Qui a dis que /etc était un seul fichier… Un fichier, cela se découpe et chaque partie peut avoir des ACL.

                  Ca va être fun d'éclater de gros fichiers de config en 20 différents fichiers pour gérer toutes les différentes permissions dis donc.
                  Non pas pour celui qui eclate le fichier, mais pour l'application qui doit maintenant gérer un nombre de fichiers de conf arbitraire.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: On est pas vendredi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    La plupart des logiciels modernes rechargent à la volée les fichiers de conf présents dans les emplacements qu'elles surveillent. Inotify !

                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                      Posté par . Évalué à 2.

                      En quoi ca resoud le probleme de se taper des fichiers de conf de partout?

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Je vois pas quel problème ça pose. L'algo pour lire des fichiers dans un ordre alphabétique et compléter une structure de données à partir de tout ça est rudimentaire, quelque soit le format des fichiers (ini, json, xml, yaml).

                        • [^] # Re: On est pas vendredi

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Sauf que dans ce cas là tu réponds absolument pas à la problématique initiale. Si tu te contentes de faire ça, il suffit que j'ajoute des paramètres dans un fichier où j'ai le droit d'écrire pour qu'ils soient appliqués par l'application… Hors c'est précisément pour éviter ça que le premier post proposait d'éclater les fichiers de conf avec des droits d'accès par fichier.

                          Donc ton algo c'est plus 1 ̂paramètre == 1 fichier et un seul si tu veux pouvoir avoir du droit d'accès fin, j'avoue que c'est nettement plus pratique et propre que la base de registre. Et je suppose qu'on refait la même dans le $HOME (allez, admettons que ce soit une appli sympa elle va faire un effort pour pas mettre les fichiers en vrac mais dans un .application voire, cas exceptionnel, le foutre dans .config/.application…

                          Sérieux, vanner la base de registre quand on voit le bordel dans le moindre home d'un compte graphique Linux c'est un peu fort…

                          • [^] # Re: On est pas vendredi

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Euh, ben oui, on a n répertoires à surveiller, et en définitive, l'uid qui exécute l'appli fait ce qu'il veut avec les paramètres. Après tout, s'il veut patcher l'exe en runtime, il peut aussi.
                            Perso j'ai pas vanné la base de registres ; je trouve que c'était pas mal dans l'idée il y a 20 ans (sauf que ça marchait mal et que ça n'a jamais été facile à utiliser).

                            • [^] # Re: On est pas vendredi

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Je crois que t'as pas suivi le début du fil. La personne expliquait que dans la base de registre, tu peux avoir des ACL au niveau clé. La seconde personne rétorquait que c'était tout à fait faisable dans /etc en séparant la conf en n fichier avec des ACLs dessus… en omettant de préciser qu'il fallait pour que cela fonctionne que l'appli aille chercher chacun de ses paramètres dans un et un seul fichier unique pour ce paramètre si tu veux la même finesse en termes de droits d'accès. C'est absolument pas la mise à jour dynamique dont il est question où les deux systèmes sont sur le même plan.

                          • [^] # Re: On est pas vendredi

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Donc ton algo c'est plus 1 ̂paramètre == 1 fichier et un seul si tu veux pouvoir avoir du droit d'accès fin, j'avoue que c'est nettement plus pratique et propre que la base de registre.

                            Il y a vraiment besoin de définir 150 droits différents pour les 150 paramètres de configuration de ton application ? Personnellement je suis curieux d'avoir un cas d'usage. En principe tu fait plutôt l'inverse, tu décris les intervenants de ton appli (l'utilisateur, l'administrateur, etc) et pour chacun tu défini ce qu'il a le droit de modifié ou non c'est largement plus pratique et bien plus simple à faire (et ça se gère avec des droits dans /etc et $HOME). L'un des usages important aussi c'est de pouvoir définir l'ordre d'application ou de priorité (si un élément de configuration est défini 2 fois par l'utilisateur et l'administrateur le quel gagne ?). ce n'est pas en explosant la combinatoire que l'on fait de la sécurité au contraire ça rend les choses plus complexes à gérer.

                            Là où je trouve que la base de registre apporte quelque chose c'est dans la possibilité de typer tes variables. Ça c'est vraiment cool. Par contre, je sais pas si c'est par manque de maîtrise, mais j'ai l'impression que c'est pas facile de s'y retrouver dedans (les clefs et leur organisation sont cryptiques).

                            De plus je ne sais pas s'il y a pas un problème de monter en charge. Il semble qu'il existe beaucoup d'outils qui proposent de « nettoyer » la base de registre. Quel est l'intérêt ? Gagner de la place sur disque, en mémoire, en performance quand on y fait des recherche ?

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                            • [^] # Re: On est pas vendredi

                              Posté par . Évalué à 2.

                              s,/etc,HKLM s,$HOME,HKCU, c'est exactement pareil.

                              Pour la gestion des droits effectivement mais je répondais au message original de faisabilité du truc avec une organisation en mode fichier qui était de toute évidence de mauvaise foi

                              Concernant l'organisation des clés c'est au bon vouloir des applis… elles peuvent suivre les règles ou pas (comme dans le /home en fait)

                            • [^] # Re: On est pas vendredi

                              Posté par . Évalué à 5.

                              Il y a plus que ca : c'est transactionel.

                              Je peux aller remplacer 3 fichier, changer 4 parametres de config, et tout arreter au milieu. Tout revient a l'etat initial automatiquement.

                              Bonne chance pour gerer ca a la mano avec les fichiers de config.

                              • [^] # Re: On est pas vendredi

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                "à la mano" ? transactionnel ?

                                Aujourd'hui on a
                                1) les outils à la *drake (mdv), debconf…
                                2) les outils à la saltstack, cfengine…, qui permettent de dire si le fonctionnement attendu à l'échelle de l'infra est obtenu ou pas, et d'en tirer les conséquences

                                • [^] # Re: On est pas vendredi

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Aucun de ceux ci n'est transactionel. Si qqe chose merde au milieu, tu te retrouves avec des packages deployes a moitie, et ton systeme potentiellement ne redemarrera pas.

                              • [^] # Re: On est pas vendredi

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Oui tu peux mais qui le fait ?

                                Ton aspect transactionnel, il est important parce que tu travailles en variable globale. Si tu travailles en mode fichier, tu va les modifier puis tu ferras un

                                service apache reload
                                qui va envoyer le signal HUP et Apache recharge sa config. Du coup, tu as plein de moyen de faire du rollback (svn, git, snapshot…)… et de pousser les choses cfengine, puppet, chief et j'en passe.

                                Ta base, elle sers aussi à stocker toute la merde qui pourrait être soit sous /tmp, soit dans /var/cache soit sous /var/lib… Moi quand je purge Apache de ma Debian, elle est toute propre sur elle ;-) Tu va me dire qu'il y possible d'avoir une base de registre propre mais la suppression de MS Office sur un poste la laisse t'elle nickel par exemple ? J'en doute, cette base est un merdier sans nom. Il n'y a que quelques clefs réellement intéressante à configurer devant le fatras qu'elle contient.

                                Mais il y a plein de développeur web qui font pareil, je te rassure. On met dans la même base SQLite les données de l'application et les données de session… On accède à la base MySQL avec un même identifiant pour tous les types de requêtes… Tout cela marche et est performant mais je continue de penser que c'est une conception à la base mauvaise et dangereuse.

                                • [^] # Re: On est pas vendredi

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Ton aspect transactionnel, il est important parce que tu travailles en variable globale.

                                  Et ton httpd.conf, il est pas global des fois?
                                  Qelle est la difference entre mettre ta config apache dans /etc/apache et HK_LOCAL_KEYS\Apache, dans les deux cas, t'as une config globale pour apache.
                                  Les deux ont une representation en arbre, les deux s'appliquent a tout process apache. Les deux peuvent etre specifique a chaque user. La seule difference c'est que l'un est stocke direct sur le FS, et pas l'autre.

                                  Du coup, tu as plein de moyen de faire du rollback (svn, git, snapshot…)… et de pousser les choses cfengine, puppet, chief et j'en passe.

                                  C'est pas du transactionel ca. Transactionel, ca veut dire que tout passe, ou rien du tout. Si tu fais un ctrl c au milieu de ton chef run, ta config est en vrac.
                                  Le fait que t'aies un moyen de revenir a l'etat precedent, c'est bien, mais ca ne peut arriver qu'une fois que le mal a ete fait.

                                  Et tu peux utiliser chef pour modifier ta base de registre si tu veux, hein.

                                  Il n'y a que quelques clefs réellement intéressante à configurer devant le fatras qu'elle contient.

                                  Et? L'integralite de httpd.conf est interessant a configurer dans l'integralite des cas?

                                  Tu va me dire qu'il y possible d'avoir une base de registre propre mais la suppression de MS Office sur un poste la laisse t'elle nickel par exemple ? J'en doute, cette base est un merdier sans nom.

                                  Quand tu desinstalles chef, il desinstalle tout ce que tu lui a fait installer? Non, donc du coup: quelle est la difference?

                                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                  • [^] # Re: On est pas vendredi

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Quand tu desinstalles chef, il desinstalle tout ce que tu lui a fait installer? Non, donc du coup: quelle est la difference?

                                    Debian par exemple te propose de virer le /var/lib et le /var/cache qui va bien.

                                    Et ton httpd.conf, il est pas global des fois?

                                    Non, car il est rechargé que si j'envoie le signal HUP à Apache. Mais bon, si vous ne voyez pas la différence, je ne vais essayer de vous convaincre plus.

                                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                                      Posté par . Évalué à 5.

                                      Non, car il est rechargé que si j'envoie le signal HUP à Apache.

                                      Gne? Et si tu met la config dans la base de registre, qu'est ce qui l'empeche de ne la charger que sur un sighup?
                                      Et surtout, qu'est ce que ca a voir avec l'aspect global ou pas de la config?!?

                                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Debian par exemple te propose de virer le /var/lib et le /var/cache qui va bien.

                                      Tu reponds pas a la question. Tu dit qu'il faut utiliser un CM tool pour gerer sa config. C'est cool, et je vais clairement pas te contredire sur ce point, mais je vois pas quelle difference ca va faire dans le cas qui nous intersse ici.

                                      T'installes apache, t'ecris un cookbook qui modifies la config et met un fichier dans /etc/qqchose/qqchose, et fait un include dans ton httpd.conf.
                                      Tu lances un chef run, tu desinstalles chef et apache. Et ce que ca efface /etc/qqchose?

                                      Ca revient au meme dans les deux cas, la base de registre ne peut pas deviner magiquement ce qu'il faut retirer. C'est a l'outil de desinstallation de faire ca, la facon dont les cles sont stockees n'a pas grand chose a voir avec le probleme.

                                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                • [^] # Re: On est pas vendredi

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Qui le fait ?

                                  Mais tous les patchs pour Windows le font !

                                  Et quand tu changes le systeme, c'est extremement important. Parce que si tu balance un package a moitie, ton systeme potentiellement il ne redemarre pas.

                                  La base de registre, on peut mettre de la merde dedans ? Absolument.

                                  Et devine quoi, on peut mettre de la merde dans un repertoire .xxx , on peut mettre de la merde dans /etc aussi.

                                  C'est un probleme totalement orthogonal a l'architecture de la chose.

                                  • [^] # Re: On est pas vendredi

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Mais tous les patchs pour Windows le font !

                                    Autant je trouve que c'est une fonctionnalité génial autant pour les mises à jour c'est un sparadrap sur une fracture ouverte, la fois où j'ai eu le malheur de ne plus avoir de batterie pendant une mise à jour m'a détruit le Windows (c'est bien dit par ms qu'il faut surtout pas éteindre la machine et on peut avoir la même chose avec un gnu/Linux).

                                    Est-ce qu'il il y a un mécanisme pour être notifié des mises à jour ?

                                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Que veux-tu dire par là ? Avoir simplement un popup te prévenant de nouvelles mises à jour disponibles ? Si oui, c'est une des possibilités (les autres étant de les télécharger automatiquement en attendant ta permission pour les installer, tout tout installer et redémarrer la nuit)

                                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Non excuse moi je parlais de la base de registre, comment une application peut savoir qu'elle doit relire les données de la base ?

                                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                        • [^] # Re: On est pas vendredi

                                          Posté par . Évalué à 5.

                                          http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/ms724892%28v=vs.85%29.aspx

                                          RegNotifyChangeKeyValue function , ca fait 14 ans que Windows a ca.

                                          • [^] # Re: On est pas vendredi

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Tout doux c'était une vraie question. La problématique de la relecture des valeurs est tout aussi importante que les transactions en écriture. Si tu as tout ce qu'il faut pour modifier ta base comme il faut mais qu'il est compliqué pour les applications utilisatrices de garder la cohérence (mettre à jour les données et lire l'ensemble des variables comme un tout) alors ça n'a pas beaucoup d'intérêt.

                                            Je me posais juste une question ce n'était pas une quelconque attaque (je vais attendre de lire le lien pour me faire une idée).

                                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: On est pas vendredi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Tu veux dire, un peu comme /etc/apt/sources.list.d, ou /etc/apache2/sites-enabled ? Je vais pas faire 10000 exemples des applications qui utilisent ce principe, mais franchement, c'est juste le meilleur moyen pour pas qu'une MaJ annule les changements faits par un non mainteneur.

                    Et soyons sérieux: ouvrir tous les fichiers stockés dans un dossier, si t'es pas foutu de faire ça en tant que dev, change de métier!

                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et comment t'appliques les ACL au niveau de chaque entree, gros malin?
                      Un fichier par cle? Ca va etre sympa a implementer ca, et encore plus fun a modifier.
                      /etc/httpd/virtualhost.example.org
                      /etc/httpd/virtualhost.example.org.doc.root
                      /etc/httpd/virtualhost.example.org.rewrite.rule
                      /etc/httpd/virtualhost.example.org.content.type

                      Il va avoir de la gueule ton repertoire /etc/httpd apres dis donc!

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Parce que tu mets une ACL différente pour chaque clef de registre ? Faut arrêter avec cette histoire d'ACL, c'est de la mauvaise fois totale.

                        • [^] # Re: On est pas vendredi

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Non, la mauvaise foi c'est de pretendre que tu peux faire la meme chose avec des fichiers sans etre supe relou pour celui qui ecrit l'application, et doit donc penser a la feature avant de shipper l'appli.

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ça me rappelle un peu le merdier que met(tais la dernière fois que j'ai voulu essayer d'y piger quelque chose) dconf dans les fichiers de conf du user ça.

                        Mais bon, je l'admets, je reproche la mocheté de la chose, surtout qu'en plus c'est des trucs en xml derrière. J'imagine que certains doivent aimer, pas moi.

                        Sinon, je me souviens avoir fait un peu dans cet esprit: une appli ou les menus étaient représentés par une arborescence de dossiers, les fichiers décrivant la config des plug-ins liés à une bouton de menu. Pas prise de tête à écrire du tout, et niveau utilisation, plutôt souple: ça m'a éviter d'avoir à écrire au début une IHM de config parce que la conf était simple à gérer, et que tous les systèmes que je connais on un éditeur de texte brut.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Bref, c'est à mon sens un système débilitant.

                  Tu confonds "système qui t'aide, tout en laissant le contrôle si tu veux" et "système qui te force a tout comprendre de A a Z".

                  C'est pas le soft qui rend débilitant, c'est la personne en face qui est débile (ou plutot a la flemme d'apprendre ou pas). Utiliser un soft ne rend pas magiquement con. Forcer a tout apprendre et maitriser a de tres grande chance de tout simplement inciter la personne a gruger le système, ou aller voir ailleurs. Les humains sont ainsi fait que quand on les force a faire qq chose qu'ils ne veulent pas faire, ils se rebiffent.

                  Apres, libre a toi d'ignorer le facteur humain (et accessoirement, le but meme du soft) et ensuite te demander pourquoi personne ne veut utiliser linux.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par . Évalué à 7.

                  a) La base de registre ce n'est pas 1 gros fichier non plus, il y a un mapping fait qui donne l'impression d'un arbre unifie, mais c'est plusieurs fichiers
                  b) La base de registre a des ACLs avec granularite par clefs, ce qui est PLUS granulaire que Linux ou c'est pas fichier de config…

              • [^] # Re: On est pas vendredi

                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 04/07/14 à 07:20.

                La base de registre est l'équivalent de /etc pas des variables d'environnements (que windows a aussi)

                Tiens, je ne savais pas que /etc était dans /home/$user, moi qui croyait que / voulait dire racine et que du coup /etc est unique par système.
                Tu ne dois pas assez connaitre la base de registre Windows, il y a une partie par système, une partie par utilisateur, et c'est juste un autre endroit pour mettre des "variables".
                Les développeurs Windows n'ont absolument aucune problèmes, ça fait des lustres qu'ils utilisent les variables d'environnement ou la base de registres suivant les cas (genre pour trouver les noms des répertoires traduis, version non traduite ou traduite), c'est seulement un problème que pour les Linuxiens critiquant Windows.

                Mais bon, c'est si pratique de taper sur l'OS qu'on n'aime pas sans essayer d'être objectif, tout en se plaignant qu'en face ils taper sur son OS chéri sans être objectif. Pour l'objectivité on repassera, ici on voit juste le plaisir (pas que ce commentaire, il suffit de lire les autres commentaires pour rire) de taper sur l'autre en imaginant un problème pour tout ce qui est différent de chez soit. Ca rend juste les Linuxiens ridicules pour qui n'est pas fanatique d'un OS précis.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  je connais très bien HKCU, merci pour moi. l'objectif était de dire que la base de registre a plus a voir avec des fichiers de conf que des variables d'environnement.

                  Et dans mon commentaire, je suis totalement objectif, et pas du tout dans la critique facile.

                  Ca rend juste les Linuxiens ridicules pour qui n'est pas fanatique d'un OS précis.

                  tu me saoules avec tes généralisations à 2 centimes. on dirait un linuxien

            • [^] # Re: On est pas vendredi

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              La base de registre n'est pas globale. Elle est en fait constituée de plusieurs fichiers (ruches), dont certains sont stockés dans le HOME de l'utilisateur. Mais évidemment, tous ces détails sont masqués pour avoir une API unique (tu tapes toujours au même endroit pour l'utilisateur courant, quelque soit son nom, et tu as la même API pour toutes les applis, tu n'as pas à écrire un marquer de fichier de conf pour chaque appli).

              • [^] # Re: On est pas vendredi

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                La base de registre n'est pas globale.

                Ah oui, un même utilisateur peux avoir deux bases de registre ? Une par session ? A ma connaissance, non mais j'espère me tromper. C'est en cela qu'elle est globale, tu change un truc dedans, cela change partout…

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Oui il peut, ca s'appelle un profile utilisateur : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/bb776892(v=vs.85).aspx

                  A user profile consists of the following elements:
                  A registry hive. The registry hive is the file NTuser.dat. The hive is loaded by the system at user logon, and it is mapped to the HKEY_CURRENT_USER registry key. The user's registry hive maintains the user's registry-based preferences and configuration.
                  A set of profile folders stored in the file system. User-profile files are stored in the Profiles directory, on a folder per-user basis. The user-profile folder is a container for applications and other system components to populate with sub-folders, and per-user data such as documents and configuration files. Windows Explorer uses the user-profile folders extensively for such items as the user's Desktop, Start menu and Documents folder.

      • [^] # Re: On est pas vendredi

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est quoi au juste le problème avec ca?

        Ca resoud de facon elegante le probleme de localisation, tout en évitant de tout peter au moindre changement de langue. Les bundles et .DS_Store sont justement un des trucs qu'apple ('fin NeXT surtout) ont tres bien penses, et ca a 20 ans ces conneries.

        Ben ouais, "Downloads" ca fait pas tres tres classe dans un os qui n'est pas en anglais, et je suis pas sur que renommer le dossier soit une bonne idée, les liens symbolique et autres scripts risquent de ne pas apprécier.
        Meme remarque pour les noms d'applis, Address Book ca parle pas forcement des masses a tout le monde, et Calendar, ca sonne un peu vulgaire en français.

        Apres, ca rend la tache a quelqu'un qui écrit un script ou autre un peu bizarre la premiere fois, certes. Jusqu'a ce que tu te rendes compte que ca rend tes scripts vachement plus robustes, et t'évites de taper du supports parce que dans la version chinoise de l'os, /Applications est en fait /我的球放在你的鼻子.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: On est pas vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je suis d'accord, c'est super pratique au quotidien. Sans compter que tu peux changer la langue de ton système de façon transparente.

          • [^] # Re: On est pas vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            C'est typique de qui n'est pas bien à mon sens. La programmation par variable globale est une mauvaise chose, il faut éviter au maximum. C'est un moyen super de propager de la daube et de ne pas cloisonner les choses… C'est sur qu'au premier abord, c'est super pratique !

            Changer la langue et relancer ou recharger la session ne me pose aucun soucis. C'est typiquement pas une action qu'on va faire toutes les cinq minutes… Une variable d'environnement qu'on hérite de son père est une bien meilleure solution que de mettre une variable globale. La conception d'UNIX a plus de 40 ans et le système est simple mais il a montré qu'il était très robuste.

            • [^] # Re: On est pas vendredi

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sauf que si tu passes ton système en anglais, ton bureau s'appellera toujours ~/Bureau sous Linux, alors qu'il devrait s'appeler dorénavant ~/Desktop.

              • [^] # Re: On est pas vendredi

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Gnome détecte ça et te propose d'y remédier automatiquement.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Qui s'amuse ici à changer la langue de son bureau toutes les 5min ? J'avoue le faire lors de ma première session et ensuite, je n'y touche jamais plus…

                  • [^] # Re: On est pas vendredi

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Une machine d'entreprise partagee par plusieurs personnes.
                    Un developeur qui est assigne a un bug qui n'arrive que dans une locale donnee. Typiquement, un loaner, les admins ont pas forcement envie de reflasher la machine a chaque fois.

                    Ca m'arrive aussi regulierement de changer la langue de mon telephone pour verifier que les traductions passent bien, et qu'on pas de soucis avec les formats de dates etc. par defaut. Si je bossais sur macosx, je ferais probablement de meme avec mon laptop.
                    Ouais, -AppleLanguage fait des merveilles, mais si t'as des extensions, services ou autres, ils vont pas etre traduit.

                    Tu suggeres quoi au juste? Parce que tu gueules beaucoup, variables globales nanana, mais on t'entends pas des masses proposer.
                    Tu penses qu'il faudrait renommer tous les dossiers localises?
                    Ou qu'il faut conserver les noms de dossiers en anglais et les presente differement dans le finder?

                    Dans le premier cas, excuse moi, mais t'es juste completement malade.
                    Dans le deuxieme, les variables d'environments sont une plutot mauvaise solution, c'est un gros bordel, et super facile a peter avec un simple unset.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Une machine d'entreprise partagee par plusieurs personnes.

                      Chez moi, chacun a son profil… En plus sur Renater, l'anonymat est interdit.

                      Un developeur qui est assigne a un bug qui n'arrive que dans une locale donnee.

                      LANG=en_US.ISO-8859-15 geany -i
                      Si c'est l'environnement de bureau que tu testes, tu peux ouvrir un xnest ou un x2go sur localhost…

                      Tu penses tellement en variable globale que tu ne te rends pas compte qu'il y a une autre voie qu'UNIX a utilisé pendant des années et qui fonctionne très dans 99% des cas. Enfin, j'espère que tu te rends compte des inconvénients des variables globales et de leur danger. A mettre en face à face avec leurs apparentes simplicitées.

                      C'est pour cela que tout programme qui dépend d'un service, comme dbus par exemple, doit pouvoir être configuré sur sa ligne de commande, ou via des variables d'environnement, afin de pouvoir utiliser un autre service dbus.

                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                        Posté par . Évalué à 4.

                        En plus sur Renater, l'anonymat est interdit.

                        Ah bah, si c'est interdit chez renater alors, ca change tout!!!

                        Bon sinon, moi, j'arrete la. T'as decide que j'avais tord, deblatere dans le vide sans preciser le fond de ta pensee et ne reponds pas a mes questions tentant de clarifier tes propos.

                        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: On est pas vendredi

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Chez moi, chacun a son profil… En plus sur Renater, l'anonymat est interdit.

                        Tu me dis, là, qu'il n'y a pas de machine multi utilisateur sur Renater ?

                        Et que donc en gros, en arrivant dans une Fac, un étudiant va utiliser une seule et unique machine qui lui sera allouée à lui seul, et que donc il n'y a pas de salle de TP avec des machines ? Permet moi de loler respectueusement. Enfin, ce n'est pas parce qu'une machine est multi utilisateur que l'accès au réseau est anonyme. On a les logs d'ouverture de session que l'on peut croiser avec les logs DHCP pour retrouver qui fait quoi à quelle heure.

                        • [^] # Re: On est pas vendredi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Non il ne parle pas de machine mais de profil :

                          Chez moi, chacun a son profil

                          Donc la langue (par exemple) est changée une fois pour toute dans chaque profil.

                          On a les logs d'ouverture de session que l'on peut croiser avec les logs DHCP pour retrouver qui fait quoi à quelle heure.

                          C’est justement ce qu’il dit. C’est parce qu’il faut pouvoir faire cela qu’il y a un profil par personne, et donc que les problématiques de modification d’un même profil par des personnes différentes ne se posent pas.

                          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                    • [^] # Re: On est pas vendredi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Dans le deuxieme, les variables d'environments sont une plutot mauvaise solution, c'est un gros bordel, et super facile a peter avec un simple unset.

                      Les variables environnements sont attachés à chaque processus. C'est une espèce de mini base de registre héritable de père en fils mais non l'inverse. Si tu la pète via un unset, tu pètes pas le père. C'est très robuste.

                      Ta base de registre globale, si tu fais un unset, t'es marron aussi et en plus, tu auras tout pété ;-)

        • [^] # Re: On est pas vendredi

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Et pourquoi ne pas définir une variable au niveau du système pour dire que le dossier des applications est /Applications ou /toto ou /logiciels ?

          C'est ce que fait FreeDesktop.org et ça fonctionne bien avec les variables XDG. Déjà car tu peux déporter où tu veux ces dossiers (si je veux que Documents soit sur le Bureau sans lien symbolique par exemple) mais aussi car tu traduis les dossiers et tu es cohérent de bout en bout.

          Les scripts et applications n'utiliseraient pas les chemins en dur mais ces variables ce qui rend la chose plus robuste et simple.

          • [^] # Re: On est pas vendredi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Mais ça ne les traduit pas quand tu changes la langue du système, par exemple (sans compter que plein de scripts ignorent royalement les variables d'environnement, voire elles ne sont pas disponibles ou sont erronées suivant la façon de lancer le script).

            • [^] # Re: On est pas vendredi

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Certains environnement de bureau comme Gnome te propose de changer les noms en cas de changement de langue du système.
              Si les scripts sont écrits comme des pieds aussi, on ne peut plus faire grand chose, l'objectif ici c'est justement la robustesse car un lien en dur ça peut casser facilement.

              • [^] # Re: On est pas vendredi

                Posté par . Évalué à 2.

                Si les scripts sont écrits comme des pieds aussi

                Oui, enfin le but de l'os c'est aussi de t'aider a pas les ecrire comme un porc, les scripts…

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: On est pas vendredi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Malheureusement, on n’a pas encore trouvé le remède contre l’incompétence; car mettre des chemins en dur, que ça soit sous GNU/Linux ou Windows c’est une connerie. Dans le premier cas ça pètera quand l’utilisateur aura une autre locale, dans l’autre ça pètera à l’occasion d’une nouvelle version de Windows qui utilisera des chemins différents…

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: On est pas vendredi

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/07/14 à 09:23.

      intégration Java risible (MAJ d'OS obligatoire pour passer à Java 7)

      En même temps, y a des OS où l'intégration Java n'est pas risible (voire même intégration tout court en fait) ?

      • [^] # Re: On est pas vendredi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Attends, des fois, l’application Java s’intègre visuellement à l’hôte! Mais au bon vouloir du développeur (c’est-à-dire quasiment jamais).

        On a les logiciels qui utilisent le thème par défaut de Java qui est un peu moche (enfin il est quand même vachement pour Java 8, mais bon on a le temps de voir arriver hein), des trucs genre Eclipse qui sont à vomir (ah mais l’écran de chargement est très joli, sisi) et c’est lent, Intellij c’est sympa mais pas intégré donc ça fait un peu chier (non je rigole, c’est bof — ça fait un peu Mac OS mais avec des trucs grisâtres style vieux Windows — et c’est lent). Le seul logiciel Java qui s’intègre visuellement à mon environnement c’est le lanceur de Minecraft!

        Ah, et les boites de dialogues… Eclipse utilise la boite de dialogue GTK même si on est sur KDE, Intellij utilise un truc personnalisé (pas le truc par défaut de Java hein), etc.

        Et les applis Java sont, comme les applications GTK, infoutues d’utiliser les associations type MIME/application de KDE, quelle surprise. Bah oui, ouvrir les dossiers avec un gestionnaire d’image, c’est TELLEMENT PLUS DRÔLE.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Est-ce que tout le monde est prêt pour écrire dans le journal ?

    Posté par . Évalué à -7.

    Voilà plusieurs années que je lis les différents messages qu'un peu n'importe-qui écrit dans le journal. On pourrait dire que je suis un habitué. Au quotidien, ça va, même si je perd pas mal mon temps à lire des choses qui ne piquent que trop peu souvent ma curiosité.

    Je lis assez rapidement les messages, et on peut dire que je ne m'attarde pas souvent sur les erreurs éventuelles laissées çà et là.
    Pourtant, j'en viens à me demander si tout le monde devrait avoir la possibilité d'écrire dans le journal. Parfois ça pique, comme ici où l'auteur n'a visiblement aucune idée de ce qu'est la ponctuation. Parfois j'en viens à me demander si les gens parlent comme ils écrivent.

    Bref, je n'ai pas l'impression de demander la lune, mais je crois que nous allons laisser quand même tout le monde s'exprimer dans ce petit journal, même si les auteurs n'en ont visiblement rien à faire de savoir écrire…

  • # windaube

    Posté par . Évalué à 2.

    le copier-coller click du milieu,

    T'inquiète pas, avec toute la clique (hahah) de gnome, freedesktop et wayland, ça va bientôt être de l'histoire ancienne sous Linux / Unix également : https://linuxfr.org/users/gnumdk/journaux/gnome-ca-faisait-longtemps-qu-on-avait-pas-lance-un-flamewar-a-propos-de-notre-bureau

    ils ne sont toujours pas passez à l’écriture en temps réel sur les disques USB (ce qui évite de s’emm.. à démonter les disques)

    t'es sûr de toi ? (voir man sync)

    j'ai déjà perdu des infos sur clés usb justement parce que tout n'était pas écrit au moment où elles ont été retirées.

    A la décharge de windows

    À la charge de windows, ils ne sont toujours pas fichu de mettre un mappage clavier correct pour gérer les majuscules accentuées…

    la console (power shell est vraiment minimaliste)

    je pense que tu connais cygwin, mais peut-être que le ou la neuneu qui sert de DSI a bloqué le nom de domaine ou l'installation de http://cygwin.com/

    • [^] # Re: windaube

      Posté par . Évalué à 9.

      je pense que tu connais cygwin, mais peut-être que le ou la neuneu qui sert de DSI a bloqué le nom de domaine ou l'installation de http://cygwin.com/

      Comme console, je conseille cmder (http://bliker.github.io/cmder/), vraiment très bien, gère les onglets multiples et le shell démarré. Ca permet de lancer un onglet cygwin, un onglet power shell, un bête cmd.exe…

      Par défaut, ca gère aussi git (avec un prompt qui donne l'état du repository), une complétion et un historique améliorés avec le shell Windows et un paquet d'autres trucs sympas.

      Je ne touche même plus à rxvt.exe depuis que je l'ai installé alors que je n'ai untilisé que ca pendant des années.

    • [^] # Re: windaube

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Trouver une justification pour installer Git bash sur ton poste de travail est plus simple que pour installer cygwin, pour peu que ton projet soit sous Git.

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # Windows

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 03/07/14 à 16:09.

    Je travaille également dans l'industrie… Le problème aujourd'hui, c'est qu'il y a beaucoup de logiciels professionnels qui ne tournent que sur Windows. Même si mon coeur va à Linux et plus particulièrement à Debian. Dans la société où je travaille on ne peut pas se passer de Windows. Pour plusieurs raisons, par exemple les interactions entre les logiciels, pour le passif (programmes…), les correspondants micros qui n'ont pas forcement de connaissance sur Linux (et qui souvent ne le souhaitent pas) et puis certains DSI qui sont plus attirés par le monde de Windaube…

    Même si j'aimerai 10 000 fois plus travailler sur Linux que sur windaube… Il faut donc s'adapter!

  • # Fragmentation

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Au niveau des disques, outre le système de fichier qui fragmentent

    Il est logique d'avoir une certaine fragmentation mais il suffit d'installer un Windows pour voir que dès l'installation finit, avant mêmes les mises à jour, le système de fichier est déjà fragmenté à mort. C'est un point que je n'ai jamais compris.

    • [^] # Re: Fragmentation

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      avant mêmes les mises à jour, le système de fichier est déjà fragmenté à mort. C'est un point que je n'ai jamais compris.

      En 2014, qu'est-ce qu'on s'en fout, l'OS est sur un SSD est la fragmentation, c'est un truc d'avant qu'il faut émuler pour faire plaisir aux OS. Les SSD se foutent complet de la fragmentation, de toutes anière les secteurs sont traduits en truc interne placé comme ça vient.

      • [^] # Re: Fragmentation

        Posté par . Évalué à 10.

        En 2014, qu'est-ce qu'on s'en fout

        Tout le monde n'a pas un SSD. C'est encore largement plus cher qu'un disque dur à capacité de stockage équivalente.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Fragmentation

          Posté par . Évalué à 1.

          à capacité de stockage équivalente

          Mauvais critère, il est plus important d'avoir une bonne performance qu'une grande capacité de stockage.
          Aujourd'hui, amho, un SSD est ce qui fait le plus gagner en confort de travail.

      • [^] # Re: Fragmentation

        Posté par . Évalué à 2.

        En fait on peut aussi soupçonner que ça a été le cas pendant des années, y compris les années d'avant les SSD, et que du coup quelque chose aurait pu être fait avant.

        D'un autre côté, la plupart des installs de Windows sont faites par le constructeur, qui a peut-être déjà une image défragmentée. Du coup "presque tout le monde" s'en fout.

        Et comme dit plus haut, le SSD est encore très loin d'être démocratisé.

        • [^] # Re: Fragmentation

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          installs de Windows sont faites par le constructeur, qui a peut-être déjà une image défragmentée

          Tu places trop de confiance dans les constructeurs car la réalité est tout autre de ce que j'ai vu ! Les constructeurs s'en foutent royalement…

      • [^] # Re: Fragmentation

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        En 2014, qu'est-ce qu'on s'en fout, l'OS est sur un SSD

        En 2014, il n’y a plus de machine vieilles de plus de deux ans ?

  • # /me avoir de la chance…

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/07/14 à 16:26.

    …de travailler sur des stations Linux depuis 2009. C'est bien les métiers utilisant historiquement un environnement UNIX :)

    Pour des raisons de .pptx&.xlsx&Webex&Sharepoint, j'utilise un laptop Windows 7 aussi. Mais qu'est-ce qu'on se sent à l'étroit sans bureau virtuel !! Le terminal manque aussi cruellement : +1. Si tu veux automatiser un truc, c'est juste la croix et la bannière (même pas sûr que les .bat soient toujours supportés).

    La magie noire de l'administration qui éteint/redémarre le PC à distance, c'est juste risible : on ne doit pas passer souvent les 2 semaines de uptime. Et l'IT qui fait du vaudou lorsqu'il y a un soucis avec Outlook, bahhh, quelle horreur.

    Tout ça pour dire que je plussoie le point de vue « Windows ? prêt pour le desktop ? »

    • [^] # Re: /me avoir de la chance…

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Mais qu'est-ce qu'on se sent à l'étroit sans bureau virtuel !!

      Pur troll, tu n'as jamais été assez en manque, la preuve tu n'as jamais eu l'idée de faire ça.

      Le terminal manque aussi cruellement

      MSYS, Cygwin…
      Paeil, tu n'as jamais été assez en manque pour juste chercher 30 secondes.


      Tu démontres juste que tu aimes cracher dessus, mais est prêt à faire aucun effort pour créer ta "distro", ça prend 10 minutes.
      Juste le plaisir de taper sur ce que tu n'aimes pas, sans vraiment avoir le besoin de ce que tu dis avoir besoin.

      • [^] # Re: /me avoir de la chance…

        Posté par . Évalué à 5.

        Pur troll, tu n'as jamais été assez en manque, la preuve tu n'as jamais eu l'idée de faire ça.

        je suis obligé de repondre ! tous ces petit logiciels trickui etc … font planter la machine en moins de 4h d'utilisation intensive !

        arrete un peu …

        ca me manque terrible sous mon windows 7 avec gmao, et gpao sur le meme ecran :'(

        • [^] # Re: /me avoir de la chance…

          Posté par . Évalué à 4.

          Marrant, j'ai un VirtuaWin qui tourne non-stop depuis 2 semaines sans soucis… Je crois que j'ai jamais atteint cet uptime avec un KDE sans avoir des glitches graphiques de partout.

          Pour le clavier (évoqué ailleurs), il n'y a pas de problème particulier… en cherchant un peu on trouve même du fr-oss

          • [^] # Re: /me avoir de la chance…

            Posté par . Évalué à 6.

            Euh, "chez-moi-ça-marche": j'ai des uptime de folie sur Debian Sid, et aucun glitch sur mon KDE4.

            Jamais essayé VirtuaWin. Pas que ça ne me tente pas les bureaux virtuels sous Win, mais je me suis toujours dit que le système n'a pas été pensé pour qu'on change des choses un peu "intrinsèques".
            Trop peur des effets secondaires!!

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 2.

              Le systeme a tout ce qu'il faut pour supporter les bureaux virtuels. cf. CreateDesktop & CreateWindowStation sur MSDN, c'est la depuis Windows 2000.

              • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                Posté par . Évalué à 0.

                Ouai bon alors:
                Que ce soit techniquement faisable, je me doute bien, sinon on n'en parlerait même pas.
                Que ce soit fiable, ça va dépendre d'un tas d'autres trucs.

                Si ça plante après, je fais quoi? C'est la faute de VirtuaWin? C'est la faute de MS? C'est à cause de la phase lunaire?

                Vu que Windows n'a pas en interne de bureaux virtuels, je peux m'attendre à ce que les fonctions soient vraiment mures et fiables à 100%?

                Désolé, encore une fois, pas envie de jouer avec ça. Peut-être que ça marche très bien, mais sous KDE c'est fait par les mêmes codeurs qui codent le reste du WM et déployé chez chaque utilisateur.
                Là c'est fait par une boite tierce, et je n'ai pas envie de faire dans l'expérimental.

                • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                  Posté par . Évalué à 4.

                  C'est surtout parce que c'est d'une utilité pas si évidente que ça.
                  Par exemple, même sous linux, en 15 ans, je ne m'en suis jamais servi.

                  Là c'est fait par une boite tierce, et je n'ai pas envie de faire dans l'expérimental.

                  assez fallacieux, tu n'aimes pas Windows parce qu'une des fonctionnalités est faite en externe, alors que tu adore linux parce que toutes les fonctionnalités sont faites par des tonnes de boites. limite vicieux

                  • [^] # Bureaux virtuels

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Par exemple, même sous linux, en 15 ans, je ne m'en suis jamais servi.

                    Il y a 18 ans, je travaillais sous Windows NT 4, et j’avais ajouté un shareware (dont j’ai oublié le nom, mais que j’avais même payé) pour avoir des bureaux virtuels.

                    Il y a 20 ans, je travaillais sous un terminal X connecté à un serveur sous DEC OSF/1 (renommé par la suite Digital Unix, puis Tru64 Unix) et j’avais remplacé le gestionnaire de fenêtres d’origine (celui de Motif) par ctwm, l’un des premiers si ce n’est le premier à offrir des bureaux virtuels.

                    Je ne suis venu à Linux qu’ensuite…

                    Enfin tout ça pour dire que je ne considère pas qu’un système sans bureaux virtuels soit un environnement de travail correct.

                    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

                • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Parce qu'il est bien connu que toutes les fonctionnalités des bureaux libres sont hyperstables et matures (coucou népomuk, coucou akonadi)

                  • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                    Posté par . Évalué à 4.

                    J'avoue que j'ai un peu le même sentiment qu'au dessus. Je ne m'amuserais pas à essayer ces choses là tout simplement parce que j'ai peur que ça touche une partie trop critique de la machine pour que mes maigres connaissances en Windows me permettent de me rétablir correctement.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Vu que Windows n'a pas en interne de bureaux virtuels, je peux m'attendre à ce que les fonctions soient vraiment mures et fiables à 100%?

                  Sachant que tout le systeme repose dessus, y compris Terminal Services, oui a mon avis elles sont mures et fiables.

      • [^] # Re: /me avoir de la chance…

        Posté par . Évalué à 4.

        Pur troll, tu n'as jamais été assez en manque, la preuve tu n'as jamais eu l'idée de faire ça.

        Et toi tu démontre quoi en disant une fois que ça sert à rien en 2014 (combien de fois tu va le dire qu'on est en 2014 ?) une fois qu'en fait c'est tout à fait possible ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: /me avoir de la chance…

        Posté par . Évalué à 3.

        Pur troll, tu n'as jamais été assez en manque, la preuve tu n'as jamais eu l'idée de faire ça.

        Alerte, cette solution n'est pas du tout Admin sys proof !!

        Ils en ont marre des conneries de petits logiciels « bidouille » que les utilisateurs veulent installer : et un bureau virtuel, un machin pour encoder des mp3, un truc pour ajouter une barre d'outils à la con… et hop, il y en a forcément un qui se chope un truc avec :(

        Non sérieux, en tant qu'admin j'en ais raz la casquette de ces machins. Donc non, Windows n'est absolument pas prêt sur ce point là. Au moins une Debian+KDE tu as plein de truc intégré, donc moins de capware à installer pour avoir un système cool pour une majorité d'utilisateur.

        • [^] # Re: /me avoir de la chance…

          Posté par . Évalué à 10.

          le troll: "l'admin réseau est-il prêt pour le desktop" peut être programmé vendredi prochain si tout le monde est dispo.

          • [^] # Re: /me avoir de la chance…

            Posté par . Évalué à 1.

            J'aurais tendance à dire que lorsqu'on propose un environnement de bureau unique sur un système d'exploitation largement utilisé, en particulier au niveau pro, la moindre des choses c'est de prendre en compte les besoins des différents utilisateurs.

            Et d'avoir une solution simple pour adapter son environnement de bureau au contexte :
            — mode par défaut simple (« 1 seul bureau » est un subset d'un nombre arbitraire de bureaux virtuels, non ? et rétro-compatible)
            — modification ne nécessitant pas les droits admins (le nombre de bureaux virtuels est modifiable par l'utilisateur sous GNOME et KDE… depuis belle lurette, sans droit admin)
            — interface click-bouton en option

            Franchement il n'y a pas à faire de la sous-rhétorique pour justifier qu'on n'offre pas le choix à l'utilisateur, parce que 95+% des gens n'ont pas même idée que modifier le rendu de l'environnement est possible. Le multibureau est une alternative économiquement et écologiquement supérieure à l'installation d'un 2ème (n-ème ?) écran.

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/07/14 à 15:21.

              On pourrait mettre sur le dos de l'équipe IT le fait qu'elle n'ait pas pensé à intégrer un logiciel de bureau virtuel dans l'image standard de déploiement. Mais ce sont des utilisateurs comme les autres, bien souvent plus captifs : spécialistes en vaudou dont le métier dépend de la solution M$, il faut composer avec la hiérarchie, faire chier pour implémenter un truc dont les collègues se foutent peut poser des problèmes, de toute façon la paie tombe à la fin du mois.

              Et quand on part d'une base aussi mal pensée pour l'adaptibilité… on peut avoir des excuses. Non le soucis vient d'une conception monolithique pas orienté du tout vers la modularité et l'adaptabilité, mais vers le raffistolage par binaires de fournisseurs tiers. Ce qui pose soucis à l'utilisateur final lorsqu'il n'a pas les droits admin, et par effet rebond aux admins.

      • [^] # Re: /me avoir de la chance…

        Posté par . Évalué à 1.

        Paeil, tu n'as jamais été assez en manque pour juste chercher 30 secondes.

        Mmm, je n'ai pas les droits admin sur mon laptop du boulot : j'ai demandé au service IT ils ne supportent aucune application de bureau virtuels. Et j'ai passé l'âge de lancer des .exe à l'aveugle sur un ordi professionnel. Seule exceptio, j'ai malgré tout installé le BÉPO avec un logiciel portable (Portable Keyboard Layout), parce que je ne peux pas vivre sans.

        Le laptop sert de « platine » .pptx/Webex/Lync, une grosse tablette avec clavier en somme rien avoir avec le Desktop. Le reste je le fais sur ma station Linux, ou en me connectant avec NXclient (No Machine). (et je vais arrêter de raconter ma vie)

        (Non je ne tirerai pas sur une ambulance)

        • [^] # Re: /me avoir de la chance…

          Posté par . Évalué à 3.

          Mouai.

          C'est sûr, si tu dl tes binaires sur 01net ou je ne sais quel autre site à la con qui vit du boulot des autres, c'est sûr, le risque de choper des merdes deviens élevé.
          En utilisant les sites officiels, c'est déjà mieux, et il existe des outils nommés: antivirus.

          Je préfère bosser sur ma Debian avec i3, mais avoir un environnement de survie en systèmes hostiles (et j'inclue dans le lot les systèmes n'ayant pas les outils que je préfère parce que seul mon nombril compte dans cette définition de hostile) chopé sur des sources sûres (je doute que les devs de miranda IM s'amusent à mettre des virus dans leur binaire, idem pour guipro/hulk, itou pour code::blocks etc).

          Si tu n'as plus l'âge de lancer des exe à l'aveugle, ça veut dire quoi? Tu vérifies tous les binaires que ta distro te ramène? Non parce qu'un mainteneur ça peut faire une connerie après tout.

          • [^] # Re: /me avoir de la chance…

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/07/14 à 13:40.

            Je parle de .exe, à ma connaissance pas de .exe dans les dépôts ;) Je considère les dépôts comme une source a priori sûre de diffusion de logiciel, et ne passe pas le code en revue à chaque MàJ. En revanche, je n'installerais pas volontiers de .deb trouvé sur le net.

            Et avec la pratique, je me suis (enfin) rendu compte que télécharger des binaires sur le Net pour installer ceci ou cela c'est assez craignos. Je me suis toutefois fait piéger en installant TexWorks sur le PC windows 8 d'une copine via Sourceforge : il y avait plus d'un bouton télécharger avec leurs « pubs » de merde. J'étais pressé et j'ai installé un truc vérolé qui voulait installer un barre de recherche :( le fail…

            Quand on regarde les forums d'aide orienté Windows, pas mal de conseils respecte ce format : « télécharge ça – un lien qui pointe sur un binaire quelconque – exécute-le, et dis-nous si ça résoud ton problème » lorsque ça ne résoud pas le problème on enchaîne et on réexécute un autre binaire. Malheureusement trop d'utilisateurs de Windows sont habitués à ce type d'approche, parce qu'il n'y en a pas d'autres pour se dépatouiller avec Windows. Et les habitudes prises sont dures à perdre.

            Bref : si je suis forcé d'utiliser un Windows qqch pour pouvoir lire du .pptx et faire des conf call Webex soit. Raffistoler le laptop pro en lançant en sauvage des .exe pour le configurer (les bureaux virtuels), sans droits administrateurs, même si c'est possible je ne le fais plus. Pour faire des choses sérieuses, j'ai de la chance d'avoir une station Linux ou de pouvoir me logguer en session X à distance (parce que l'entreprise a une infrastructure – /me a de la chance…).

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 1.

              Quand on regarde les forums d'aide orienté Windows, pas mal de conseils respecte ce format : « télécharge ça – un lien qui pointe sur un binaire quelconque – exécute-le, et dis-nous si ça résoud ton problème » lorsque ça ne résoud pas le problème on enchaîne et on réexécute un autre binaire. Malheureusement trop d'utilisateurs de Windows sont habitués à ce type d'approche, parce qu'il n'y en a pas d'autres pour se dépatouiller avec Windows. Et les habitudes prises sont dures à perdre.

              Tiens, petit cadeau. C'est (une nouvelle version d') un document qui à pour vocation d'aider les gens à nettoyer leurs machines. Les gens, tous les gens, même ceux qui n'y connaissent rien.
              J'étais tombé la-dessus vers la fin de "ma carrière" de windowsien, j'avais trouvé le document bien foutu (j'ai pas lu la nouvelle version, ceci étant dit).
              Toujours est-il que le délire crétin du "installes ça à l'aveugle, et si ça marche pas ceci, sinon cela, sinon reformate" est loin de l'esprit de ce doc.
              Bon, j'ai un peu peur, le nouveau à l'air bien plus criard… Généralement, ça crains… /me se méfie du trop joli

              Sinon, je n'ai jamais eu de soucis en installant un binaire téléchargé depuis le site officiel, mais il faut dire que quand j'installe un soft, je fais attention aux détails. Ça vaut pour ma Debian aussi d'ailleurs: les recommandations ne sont installées que si je les juges utiles, et je regardes toujours la liste complète des dépendances des paquets que j'installe.

              Mais bon, ce n'est que mon expérience personnelle, et je comprend qu'elle puisse différer. Toujours est-il que je ne fais pas plus confiance aux mainteneurs de Debian qu'aux développeurs des applications, et il m'est même arriver de contourner de fausses dépendances pour avoir un système le moins bloated possible. Par exemple: les gstreamer en dépendance dure pour des logiciels qui n'ont pas nécessairement besoin de son, ou un autre qui m'avait marqué marsshooter qui dépends en dur d'une liste de fontes pour gérer chaque pays (j'exagère, en fait il n'y à que 4 fontes dont une seule sera réellement utile à l'utilisateur final. Bien sympa ce jeu d'ailleurs.).
              Du coup j'ai créé de faux paquets pour duper aptitude.

              Bref : si je suis forcé d'utiliser un Windows qqch pour pouvoir lire du .pptx et faire des conf call Webex soit. Raffistoler le laptop pro en lançant en sauvage des .exe pour le configurer (les bureaux virtuels), sans droits administrateurs, même si c'est possible je ne le fais plus. Pour faire des choses sérieuses, j'ai de la chance d'avoir une station Linux ou de pouvoir me logguer en session X à distance (parce que l'entreprise a une infrastructure – /me a de la chance…).

              C'est également quelque chose que je ne fais plus depuis mon passage à linux, à une exception près: xming, bien que quand je m'en servais je n'avais pas réussi à lui faire avaler un gestionnaire de fenêtres, et que je le trouvais lent. Mais au moins ça me donnait accès à mes applications favorites: vim, meld, de vrais terminaux… choses dont je ne pense pas pouvoir encore me passer.

              • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                xming, bien que quand je m'en servais je n'avais pas réussi à lui faire avaler un gestionnaire de fenêtres

                Ah ? Là je suis sur un Xming avec une session gnome complète (ouverte avec XDMCP) donc avec un gestionnaire de fenêtre (mutter).

                Par contre oui si tu utilises Xming en mode « multiple windows » pour mêler fenêtres windows et fenêtres X11, si tu lances un gestionnaire de fenêtre, on n’en voit que les bordures qui s’ajoutent à aux bordures du gestionnaire de fenêtre de Windows donc ça ne sert à rien qu’à perdre de la place… Mais avec un X11 qui prend tout l’écran, tu fais vraiment tout pareil et tu dois pouvoir utiliser le wm de ton choix.

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 5.

              Malheureusement trop d'utilisateurs de Windows sont habitués à ce type d'approche, parce qu'il n'y en a pas d'autres pour se dépatouiller avec Windows. Et les habitudes prises sont dures à perdre.

              Ce n'est pas parce que tu es incapable de trouver des informations sur le fonctionnement de l'OS que cela n'existe pas. Le net en regorge meme.

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 08/07/14 à 07:42.

              Et avec la pratique, je me suis (enfin) rendu compte que télécharger des binaires sur le Net pour installer ceci ou cela c'est assez craignos. Je me suis toutefois fait piéger en installant TexWorks sur le PC windows 8 d'une copine via Sourceforge : il y avait plus d'un bouton télécharger avec leurs « pubs » de merde. J'étais pressé et j'ai installé un truc vérolé qui voulait installer un barre de recherche :( le fail…

              AdBlock Plus, petit. AdBlock Plus… (et puis Web of Trust, c'est bien aussi).

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                Posté par . Évalué à 4.

                WoT j'ai arrêté le jour ou je suis allé sur le site d'une institution quelconque mal aimée des utilisateur de WoT, site officiel, certifié et tout, mais avec une note de merde, et donc un avertissement absolument infondé.

                Please do not feed the trolls

              • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ça sauve pas des conneries de Sourceforge sous Windows par exemple, faut faire vraiment hyper attention.

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: /me avoir de la chance…

            Posté par . Évalué à 8.

            En utilisant les sites officiels, c'est déjà mieux

            Tu veux dire, comme sourceforge par exemple, qui insere ses crapwares dans les binaires?

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: /me avoir de la chance…

              Posté par . Évalué à 2.

              Je me suis effectivement aperçu de ça il y à un an, ils ont commencé à bidouiller. Ceci dit, ça m'intrigue: je ne pense pas qu'ils modifient eux-même les fichiers proposés au dl en furtif…
              Par exemple, guipro n'intègre pas ces choses, de mémoire. Quelqu'un qui à un windows sous la main pourra éventuellement vérifier :)

              En fait, j'ai constaté que seuls certains logiciels intègrent ces merdes, je pense notamment au très célèbre filezila. Après, ça à peut-être changé: ça fait bien longtemps que je ne fouille plus sur sourceforge pour trouver de nouveaux logiciels ou trucs à faire.

              • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Nan mais Sourceforge c’est vieux, c’est moche, ils suppriment des fonctionnalités, ça évolue pas pas, ah mais si pour ajouter des pubs encore plus grosses et pour ajouter de la merde dans les installateurs. En plus c’est trop galère pour télécharger un truc de Sourceforge depuis un script (j’ai pas trouvé comment faire).

                En fait c’est un «téléchargeur» qui va télécharger l’installateur officiel du logiciel (et qui t’installeras plein de barres d’outils et tout, en plus c’est pas un truc à décocher mais le bouton «installer la barre d’outil» en gros est à la place du bouton «suivant» et il faut aller chercher un autre bouton plus discret pour la droite pour t’épargner ça — ou un truc dans le style).

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Nan mais Sourceforge c’est vieux, c’est moche, ils suppriment des fonctionnalités, ça évolue pas pas

                  Mais c'est une plate-forme simple à utiliser gratuitement qui intègre, de mémoire, la possibilité de faire un site, d'intégrer un forum, wiki, vcs, et divers autre trucs.
                  La seule alternative qui m'avait plus quand j'avais voulu faire un projet, ça à été gnu.savannah.org (enfin, non-gnu.blabla…). Berlioz ne m'avais pas convaincu, et gna était une caricature en terme de maintenance déjà il y à 3 ans… parce que non, bitbucket et github ne sont pas des alternatives, nettement moins souples et puissants, et bien plus lourds (surtout github, parfois aller dessus me donne envie de le comparer à eclipse!).
                  Enfin, si tu en connais d'autres, je suis intéressé en tout cas. À part l'auto-hébergement, bien sûr :)

                  En plus c’est trop galère pour télécharger un truc de Sourceforge depuis un script (j’ai pas trouvé comment faire).

                  Exact, je me souviens qu'unvanquished utilise un script pour télécharger les map, et il y à une histoire de mirroir français pour SF.net qui foire.

                  en plus c’est pas un truc à décocher mais le bouton «installer la barre d’outil» en gros est à la place du bouton «suivant»

                  Je me souviens uniquement d'un truc à décocher moi justement? Enfin, ça fait quelques temps que je n'y suis pas retourné, et que je ne travaille plus sous windows d'ailleurs (pourvu que ça dure).

                  • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Mais c'est une plate-forme simple à utiliser gratuitement qui intègre, de mémoire, la possibilité de faire un site, d'intégrer un forum, wiki, vcs, et divers autre trucs.
                    La seule alternative qui m'avait plus quand j'avais voulu faire un projet, ça à été gnu.savannah.org (enfin, non-gnu.blabla…). Berlioz ne m'avais pas convaincu, et gna était une caricature en terme de maintenance déjà il y à 3 ans… parce que non, bitbucket et github ne sont pas des alternatives, nettement moins souples et puissants, et bien plus lourds (surtout github, parfois aller dessus me donne envie de le comparer à eclipse!).
                    Enfin, si tu en connais d'autres, je suis intéressé en tout cas. À part l'auto-hébergement, bien sûr :)

                    Oui c’était un peu un coup de gueule ce que j’ai dit, mais par exemple Red Eclipse utilisait le Mediawiki fournit par Sourceforge, mais il n’était pas mis à jour et c’était vraiment une vieille version. Quand aux services intégrés, l’interface est globalement de bonne qualité, contrairement à mes souvenirs, mais je trouve quand même quelque chose de dérangeant à l’interface de ces services, je ne sais pas pourquoi.

                    Sinon pour un projet à l’heure actuelle, il y a des trucs comme Tuxfamily qui permettent d’avoir site (donc on met les CMS que l’on veut), bases de données MySQL/PostGreSQL, hébergement de fichiers pour les téléchargements, CVS/SVN/Git/Hg, listes de discussion, et un certain nombre d’autres services plus ou moins utiles. Il y a d’autres trucs dans le style qui fonctionnent pas mal, qui ont certains avantages et inconvénients par rapport à Sourceforge.

                    Exact, je me souviens qu'unvanquished utilise un script pour télécharger les map, et il y à une histoire de mirroir français pour SF.net qui foire.

                    Devine pourquoi je n’ai jamais joué à Unvanquished? Et puis bien sûr personne a mon problème avec les scripts bash imbitables (en tout cas pour moi) fournit pour télécharger les assets, genre le miroir est choisi en fonction du lieu j’habite en région parisienne mais personne a le même problème que moi?

                    en plus c’est pas un truc à décocher mais le bouton «installer la barre d’outil» en gros est à la place du bouton «suivant»

                    Je me souviens uniquement d'un truc à décocher moi justement? Enfin, ça fait quelques temps que je n'y suis pas retourné, et que je ne travaille plus sous windows d'ailleurs (pourvu que ça dure).

                    Si le service de Sourceforge était de qualité, pour moi il n’a plus aucune valeur étant donné que pendant une période, d’une part il était impossible pour un humain de trouver quel est le bon lien de téléchargement quand on a pas Adblock (à part en connaissant déjà le site et en sachant que le lien est dans le même style que les autres liens et pas un bouton de téléchargement), d’autre part la technique tout aussi scandaleuse et malhonnête qui consiste à passer par un exécutable supplémentaire qui veut t’installer des barres d’outils.

                    C’est cela qui a fait choisir à GIMP d’héberger leurs fichiers sur GIMP.org. Visiblement, c’est bien mieux maintenant niveau pubs (plus de pubs trompeuses), sauf que leur installateur c’est encore pire. En plus d’afficher, pendant le téléchargement de l’installateur de Filezilla, une pub (qui ouvre dans IE sans tenir compte du navigateur par défaut un site de logiciels malveillants).

                    Ah tiens, et qui est-ce qui s’est installé sur ma VM Windows aujourd’hui? Optimizer Pro! Et peut-être voulez-vous connaitre la procédure de désinstallation? Voilà maintenant on peut dire qu’on peut aussi se choper des logiciels malveillants en téléchargeant un logiciel libre depuis son site officiel, alors à moins qu’ils aient une très très bonne explication à ce qui vient de m’arriver, je considère Sourceforge comme un site web tenu par des raclures.

                    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                    • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Exact, je me souviens qu'unvanquished utilise un script pour télécharger les map, et il y à une histoire de mirroir français pour SF.net qui foire.

                      Devine pourquoi je n’ai jamais joué à Unvanquished?

                      En fait il y a eu longtemps un bug dans le script de téléchargement (je ne crois pas que ça avait un lien avec un miroir le bug auquel je pense) liée à la locale (!) et genre LANG=C nvanquished-download-paks ou bien LANG=C dpkg-reconfigure unvanquished-common ça marchait.

                      je considère Sourceforge comme un site web tenu par des raclures.

                      J’abonde ! J’ai trop de personnes de mon cercle familial ou amical que j’ai du dépanner parce qu’ils avaient voulu télécharger un logiciel sur sourceforge…

                      D’ailleurs ça pose un problème moral si l’occasion se présente de contribuer à un logiciel qui est hébergé sur SourceForge : je ne veux pas collaborer à la contamination de mes amis. Je ne veux pas contraindre un ami à télécharger depuis sourceforge un logiciel que je développe moi-même.

                      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                      • [^] # Re: /me avoir de la chance…

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        En fait il y a eu longtemps un bug dans le script de téléchargement (je ne crois pas que ça avait un lien avec un miroir le bug auquel je pense) liée à la locale (!) et genre LANG=C nvanquished-download-paks ou bien LANG=C dpkg-reconfigure unvanquished-common ça marchait.

                        Ah ça va quand même chercher loin. J’ai trouvé l’«universal zip» sur Sourceforge, et ça fonctionne (enfin pas la partie en ligne parce que visiblement ils ont des problèmes avec leur nom de domaine et ça c’est pas cool).

                        je considère Sourceforge comme un site web tenu par des raclures.

                        J’abonde ! J’ai trop de personnes de mon cercle familial ou amical que j’ai du dépanner parce qu’ils avaient voulu télécharger un logiciel sur sourceforge…

                        D’ailleurs ça pose un problème moral si l’occasion se présente de contribuer à un logiciel qui est hébergé sur SourceForge : je ne veux pas collaborer à la contamination de mes amis. Je ne veux pas contraindre un ami à télécharger depuis sourceforge un logiciel que je développe moi-même.

                        Perso ce problème ne s’est pas encore posé, le seul projet qui m’intéresserait ne fait qu’héberger ses binaires sur Sourceforge, et lie vers une page de Sourceforge qui ne permet pas de télécharger leur installateur pourri.

                        Enfin bref c’est comme même dommage de voir un tel site finir dans des combines douteuses. Surtout qu’il y a beaucoup de logiciels libres hébergés dessus…

                        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: /me avoir de la chance…

          Posté par . Évalué à 2.

          ils ont pas dans les powertoy de Micorsoft leur appli de bureau virtuelle ? Elle est moisie car y a pas moyen (ou y'avait pas moyen) de redéfinir les raccourcis clavier, il y'en a que 4, mais c'est une solution MS, ce qui devrait satisfaire les admins.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: /me avoir de la chance…

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'était que pour XP.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ça c’est sûr, Microsoft Windows n’est pas prêt pour le bureau ! Depuis que je suis sous GNU/Linux, j’ai pris au fur et à mesure des années de bonnes habitudes que me permettait le système de saisie de X11, parce que ce système me le permettait avec le clavier traditionnel Azerty. J’ai peu à peu découvert que je pouvais écrire tel caractère accentué de la langue française, puis telle ponctuation… Je ne m’en suis pas privé !

    Sous Windows je ne peux pas écrire cette ligne :

    « Élu par cette crapule ! »

    Aujourd’hui je me découvre extrêmement handicapé lorsque je me retrouve face à un bureau Windows. Mes doigts buttent dès les premiers mots, c’est très frustrant et l’effort que je dois fournir pour trouver des substituts maladroits me fatigue et me donne mal au cœur.

    En fait là je suis sur un bureau Windows, mais quand j’ai lu ce journal et que j’ai voulu y répondre, j’ai commencé à écrire un commentaire depuis Windows… puis j’ai abandonné. J’ai trouvé plus rapide et moins frustrant de lancer une connexion XDMCP et de me connecter à nouveau à LinuxFr, plutôt que de continuer à lutter contre mon clavier et contre Windows…

    Vous noterez que dans ce commentaire, sur les 5 premiers caractères, 2 ne peuvent pas être saisis facilement sous Windows ! En fait, c’est plus d’une trentaine de caractères que j’ai tapé en écrivant ce commentaire que je n’aurai pu saisir sous Windows. C’est à dire qu’en moyenne, je dois trouver un substitut tous les 40 caractères saisis. À qui se plaindre ?

    Microsoft Windows n’est pas prêt pour le bureau francophone, pas du tout !

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

      Posté par . Évalué à -7.

      En même temps Thomas, « Ça » ne s'écrit pas, mais se prononce. À ça préférons cela et réservons les formules familière au langage parlé.

    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

      Posté par . Évalué à 3.

      Driver latin 9, et si tu es fou

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Driver latin 9

        erreur

        et si tu es fou

        En fait je me suis déjà acheté le TypeMatrix avec la skin bépo, et j’ai déjà fait quelques heures d’exercices et je commence à l’avoir dans les doigts. Le problème, c’est que l’agencement de X est un bon pis aller, ce n’est pas parfait, mais il fait ce que je lui demande et suffisamment bien pour me retenir et m’empêcher d’aller voir ailleurs.

        Et de toute manière, si je passais vraiment au bépo, et bien GNU/Linux est prêt pour le bépo. Windows, je ne crois pas qu’il le soit (pas plus que le driver Latin-9 précité).

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Cela dit, merci pour le Latin-9 pour Windows. Ça tombe bien je suis admin ;-), mais encore faut-il décider de le déployer sur tout le parc… Les machines sont des postes impersonnels avec partage réseau en domaine et annuaire centralisé, la routine en entreprise quoi, mais ça signifie que ma bidouille sur mon poste ne survivra pas longtemps, ce n’est pas « mon » poste, et je ne travaillerai pas nécessairement sur celui-là demain.

        J’ai bien déployé Xming… alors pourquoi pas Latin-9…

        Ça doit faire 6 ou 7 ans que je n’ai plus de Windows qui dort en double boot sur mes machines personnelles (et donc quelques années de plus que je ne m’en sers plus du tout pour un usage personnel, bientôt 10 ans.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

      Posté par . Évalué à 2.

      Vous noterez que dans ce commentaire, sur les 5 premiers caractères, 2 ne peuvent pas être saisis facilement sous Windows !

      Un OS, ça se configure. C’est sûr que le Windows par défaut est rudimentaire (putain d’euphémisme), mais encore une fois, il est tout à fait possible d’avoir un mappage clavier plus abouti que l’azerty par défaut. Il existe des configs clavier Azerty enrichi à télécharger ici et là. Moi, je tape en bépo.

      Et même, devine quoi. Sur Windows, il n’y a pas non plus Firefox ou LibreOffice par défaut. Et pourtant on peut les installer. C’est incroyable, non ?

      Vous pouvez même croire que c’est un avantage d’avoir d’avoir par défaut sur Linux une pléthore de choses que Windows n’a pas. Mais, pour ma part, je préfère que ce soit ainsi. Alors certes, l’installation de Windows, c’est long et vraiment pénible pour avoir un truc abouti et comme je veux. Ça prend 4 ou 5 cinq heures environ. Mais au final, c’est un avantage (à mes yeux) plutôt que d’avoir une distribution qui m’offre un million de choses dont je ne veux pas et qui me permet difficilement d’avoir ce que je veux, bien qu’elle soit bien plus complète que Windows.

      Windows, c’est juste un OS de base qui n’a aucune prétention hors de ça, au contraire des distributions Linux qui pensent pouvoir tout faire, tout gérer, et (à mes yeux) y parviennent mal.

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 03/07/14 à 17:57.

        Alors certes, l’installation de Windows, c’est long et vraiment pénible pour avoir un truc abouti et comme je veux.

        Donc ce n’est pas prêt, puis qu’il faut que tu l’apprêtes.

        Il n’y a pas non plus Firefox ou LibreOffice par défaut.

        C’est vrai que Windows c’est calc, paint et wordpad. Ce que je n’appelle pas « prêt pour la bureautique ».

        Et franchement, tu connais des administrations ou des grandes entreprises qui apprêtent les Windows pour permettre à leurs salariés de faire leur travaux de bureautique en langue française ?

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par . Évalué à -1.

          Le seul avantage que tu as sur une distribution Linux c'est qu'on va te packager tout un écosystème pour te faciliter la vie.

          Donc si tu veux vraiment faire une comparaison, compare l'écosystème Windows avec ta distrib, donc s/paint/photoshop/ par exemple.

          Pour les majuscules accentuées c'est vrai que c'est étrange, si tu prends Word, avec une conf canadienne il fera la correction, avec une conf fr-fr il virera l'accent. Mais bon, installer le bon layout clavier prend 30 secondes… Quand je vois le temps que perds à chaque mise à jour d'un DE dans le monde linux c'est peanuts

          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

            Posté par . Évalué à 10.

            Donc si tu veux vraiment faire une comparaison, compare l'écosystème Windows avec ta distrib, donc s/paint/photoshop/ par exemple.

            Quand j'installe ma Debian, il n'y à rien dessus, mis à part un logiciel pour installer des logiciels, un serveur ssh et un interpréteur de commande. À un chouïa près.

            Que ce soit sous Windows ou sous Debian, j'apprête mon système. Sous Windows, ça me prend 4 à 5 heures, sous Debian 15 minutes.

            Écosystèmes comparés. Debian vainqueur par K.O.

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par . Évalué à 1.

          Donc ce n’est pas prêt, puis qu’il faut que tu l’apprêtes.

          Effectivement, avec Windows, par défaut, tu ne fais rien, ou si peu que ça ne compte pas. Mais, ne t’en déplaise, on peut trouver ça mieux. Windows, c’est un OS cru et sans sauce, si j’ose dire.

          Linux, à l’inverse, te parvient tout cuit dans la bouche, mais pas avec la cuisson que tu veux, assaisonné avec des tas de choses douteuses.

          Après on peut pinailler sur ce qui est «prêt» ou pas. Au final, le temps passé à configurer sa machine, ça compte quand même assez peu. En définitive, ce qui importe, c’est d’avoir une machine qui fonctionne comme on l’entend.

          C’est pourquoi dire que Windows n’est pas prêt pour le bureau, c’est juste du troll de bas étage. Le fait que Linux n’ait pas su profiter du ratage Vista/Windows 8 devrait vous interpeler un peu. La vente liée, ça n’explique pas tout, à moins d’ignorer les nombreuses personnes qui préfèrent un Windows pirate à un Linux gratuit. C’est pourtant plus chiant d’installer Windows que Linux.

          tu connais des administrations ou des grandes entreprises qui apprêtent les Windows pour permettre à leurs salariés de faire leur travaux de bureautique en langue française ?

          Les DSI qui font mal leur boulot, ce n’est pas une question d’OS. Du Linux moisi, on en voit aussi.

          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Le fait que Linux n’ait pas su profiter du ratage Vista/Windows 8 devrait vous interpeler un peu

            Les 3/4 des personnes sont bloqués en entreprise via MS Office, ou les appli de gestion, ou labview et consort sur les machines de pilotage.

            De plus en plus d'application sont en mode web, à mon sens si MS Office tombe, la chute de Windows se poursuivra.

            • [^] # MonLogicielPourri™recommande Microsoft Windows Obsolète™

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Les 3/4 des personnes sont bloqués en entreprise via MS Office, ou les appli de gestion, ou labview et consort sur les machines de pilotage.
              De plus en plus d'application sont en mode web, à mon sens si MS Office tombe, la chute de Windows se poursuivra.

              Oui et non, par chez moi c’est :

              • Gérer les caves et les cuves de vin d’une exploitation viticole.
              • Gérer une boutique pour cette même exploitation viticole.
              • Gérer une hôtellerie.
              • Gérer un centre de formation.
              • Gérer la comptabilité d’un diocèse avec des centaines de paroisses (c’est comme un département avec des communes) et s’insérer dans un tissu d’une centaine de diocèses avec un même outil.
              • Gérer des registres de catholicité.
              • Gérer des dons et lever des fonds pour des structures qui ne vivent que de ça.
              • Gérer plusieurs IPBX.
              • Gérer un réseau de champs photovoltaïques.
              • Gérer un patrimoine immobilier.
              • Gérer une bibliothèque.
              • Gérer les paies (très classique).
              • Éditer une revue.
              • Éditer un annuaire à l’échelle d’un département.
              • Gérer la programmation (de l’enregistrement à la playlist) d’une radio FM qui s’insère dans un réseau de 70 radios locales, et une grille qui mèle programme local, national, et international et échanges inter-locales…
              • Gérer les réseaux bureautiques de tout ça.

              Et des tas de trucs dont j’oublie, ou que je ne peux pas détailler.

              • Ah oui, parmi les nouveautés il y a un service de pompes funèbres qui lui aussi s’insère dans un réseau national, avec leurs préconisations.

              Je suis confronté à énormément de métiers différents, et ils ont quasiment tous leur verrue propriétaire, ultra spécifique et irremplaçable.

              Alors c’est vrai il y a Microsoft Office comme rempart à une migration, oui c’est un vrai problème. Mais malheureusement, même si Microsoft Office tombait, il y aurait encore de bonnes grosses chaînes bien privatrices, tellement privatrices que certaines de ces chaînes ne demandent pas Microsoft Windows, mais Microsoft Windows Obsolète™. Certains outils spécialisés n’ont même pas d’alternative « propriétaire mais à jour ».

              Je sais que sans Microsoft Office j’aurai toujours autant de Windows…

              Alors oui certains outils migrent vers le web, ou tout simplement par bureau à distance… Et là j’en veux à ceux qui proposent à leurs clients des solutions qu’ils n’ont testés que sur les fibres optiques de La Défense, et qui s’étonnent que leur clients qui sont ravitaillés par satellite ne s’en sortent pas par bureau déporté… Mais oui, certains services déportés déplacent la dépendance technique chez un tiers.

              Certains services peuvent être plus ou moins portés. Samba fait des merveilles pour les réseaux bureautiques, pour une bibliothèque on utilise Koha, et j’ai à coté de ça un service de base de donnée propriétaire (pour un outil très spécialisé et critique) qui tourne sous wine (et c’est mieux ainsi).

              Mais il y a des outils qui ne seront jamais portés sous Linux ou autre, parce qu’ils ne sont déjà même pas portés pour Windows après-XP (et peut-être même pas portés pour Windows NT, ça tombe en marche). Ces outils n’ont peut-être même pas d’alternatives, tout court.

              Je m’étonne moi-même de l’abandon de Microsoft Office dans un des services : j’ai un exemple où LibreOffice a quasiment remplacé Office juste parce qu’il était installé à coté et que les utilisateurs l’ont utilisés à la place. Mais à coté de cela dans d’autres services on réclame le dernier Office par principe (si Microsoft a sorti un nouveau, c’est qu’il y a bien une raison).

              Le pire ce sont les services dont on sait que la boite livrée tourne sous Linux (avec une mention dans la documentation pour flatter le geek)… mais dont la seule interface d’administration tourne sous Windows !

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par . Évalué à 3.

        à télécharger ici et là.

        j'aimerais bien mais a par les logiciels libre AUCUN ne propose un md5 ou une signature gpg du setup.exe

        donc bof si c'est pour avoir 3 ou 4 barre de recherche qui s'installe

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 03/07/14 à 18:22.

        Alors certes, l’installation de Windows, c’est long et vraiment pénible pour avoir un truc abouti et comme je veux.

        Y'a Archlinux ou Gentoo si on veut un truc autant (voire bien plus) dépouillé que Windows après l'installation initiale.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais au final, c’est un avantage (à mes yeux) plutôt que d’avoir une distribution qui m’offre un million de choses dont je ne veux pas

        alors que sous windows au lieu d'avoir libre/openoffice, gimp et firefox, tu as msoffice en version shareware, paint et IE + les dizaines de crapware fournis par le constructeur à désinstaller, un par un, patiemment.

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par . Évalué à 4.

          alors que sous windows au lieu d'avoir libre/openoffice, gimp et firefox

          J’ai LibreOffice, Firefox, Krita, PostgreSQL et une pléthore de logiciels libres.

          tu as msoffice en version shareware, paint et IE + les dizaines de crapware fournis par le constructeur à désinstaller, un par un, patiemment.

          On ne peut pas blâmer Linux pour les drivers moisis dont il n’est pas responsable, mais on peut blâmer Windows pour les logiciels moisis dont il n’est pas responsable ? Quelle logique…

          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

            Posté par . Évalué à 1.

            J’ai LibreOffice, Firefox, Krita, PostgreSQL et une pléthore de logiciels libres.

            je parlais bien entendu "dans l'installation de base", c'est à dire ce qui restera sur l'ordinateur de Mme Michu au bout d'1 an d'utilisation.

          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

            Posté par . Évalué à 7.

            On ne peut pas blâmer Linux pour les drivers moisis dont il n’est pas responsable, mais on peut blâmer Windows pour les logiciels moisis dont il n’est pas responsable ? Quelle logique…

            Sur ça on ne peut qu'acquiescer. Attendez de voir un jour "Linux démocratisé sur le bureau" pour voir arriver les mêmes crapwares par les mêmes boites et installés par les mêmes constructeurs.
            Faut pas être naïf!
            Même si les distros proposent une alternative par défaut, pourquoi le constructeur arrêterait de rajouter des logiciels à coûts négatifs?

    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

      Posté par . Évalué à -3.

      Microsoft Windows n’est pas prêt pour le bureau francophone, pas du tout !

      Avec un clavier US (la seule option valable si on programme puisque accolades, crochets et tous les symboles utiles sont facilement accessibles contrairement au claviers français ou bépo), il suffit de choisir le clavier United States international pour avoir tout aussi facilement accès à tous les caractères nécessaires.

      Les apostrophes et tous les accents fonctionnent comme des lettres mortes et un alt-droit + virgule donne un C cédille (avec shift en plus bien sûr ça donne un Ç).

      Comme c'est gênant quand on programme, il suffit d'installer aussi le clavier US normal et de switcher entre les deux avec ctrl-1 et ctrl-2.

      Personnellement je trouve ça aussi pratique que la touche compose sous linux. Les claviers français ou bépo c'est bien uniquement si on passe son temps à n'écrire que du texte.

    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Alt+0201 = É

      Les majuscules importantes sont autour de cette valeur : Alt+0199 = Ç, Alt+0192=À.

      Dis-moi ton besoin et je te dirai comment t'en passer : sous Windows soit tu utilises des guillemets sous Word qui te remplace alors tes " automatiquement, soit tu t'exprimes auprès d'autres utilisateurs ayant l'habitude de lire des " au lieu des magnifiques «» et donc ça sert à rien de s'embêter.

      (Je veux bien connaître le code Alt+kekchose pour les guillemets, mais j'ai toujours la flemme de les chercher quand j'utilise Windows :D )

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Alt+0201 = É

        Je le savais… en 2005. Depuis j’ai oublié.
        En plus il faut un pavé numérique parce que s’il faut rajouter Maj, autant passer à emacs !

        En fait avec la disposition que j’ai sous GNU/Linux (Français autres) :

        e + Maj → E
        é + Maj → 2 (on peut pas y couper)
        é + Maj + AltGr → É

        c + Mag → C
        ç + Maj → 9
        ç + Maj + AltGr → Ç

        Ce qui est franchement malin, et on retiens une seule logique plutôt que watmilles codes.

        Aussi, le Caps Lock met en majuscule toutes les lettres même les accentuées, et ne place pas des chiffres à la place. COMME ÇA ÇA PLAIT À LÆTITIA !

        sous Windows soit tu utilises des guillemets sous Word qui te remplace alors tes " automatiquement,

        En fait ça marche aussi sous LibreOffice quelque soit le système d’exploitation… mais en fait je ne me sers quasiment jamais de LibreOffice ou de son concurrent propriétaire.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par . Évalué à 3.

          En plus il faut un pavé numérique parce que s’il faut rajouter Maj, autant passer à emacs !

          J'avais jamais réussi à faire marcher ce truc (sans trop chercher pourquoi car c'est le truc le moins ergonomique du monde!!! A ce niveau là, Windows, c'est bien de la merde prévu que pour les anglosaxons…).

          Et après pas mal d'essai, je viens de comprendre pourquoi! Il faut OBLIGATOIREMENT faire les chiffre sur un pavé numérique. Ce que je ne faisais pas car je suis sur un portable. Il faut donc passer par "Alt+fn+chiffre du pavé numérique (les touches qu'on utilise jamais tellement c'est pas pratique)".

          Tout ça pour dire que appuyer sur "Maj" ne change rien…

      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

        Posté par . Évalué à 9.

        Ça c'est le genre de truc qui me fait bien marrer : « bah si c'est possible de faire un “À”, il faut faire AltGr+XYZ ; c'est bien fichu, chez Microsoft, ils ont pensé à tout ! »

        Syndrôme de Stockholm ? Sans dec' c'est un truc de masochistes là ?

        Sinon tu as la version :
        « c'est simple : tu ouvres Word tu tapes “coeur”, après tu cliques droit, tu choisis “correction orthographique”, tu sélectionne “cœur” et voilà ! Pas besoin de mémorisé les AltGr+XYZ ;) ils ont pensé à tout chez Microsoft »

        Ou comment masquer de gros points faibles en te vendant une feature indispensable qui t'enchaîne à un logiciel privateur Windows-only… Le piège est refermé. Le pire est qu'en employant ces citations, tu peux même passer pour un cador de l'informatique… (no comment)

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Après tu peux passer en BÉPO. et le monde en français s'éclaire, même sous Win-

          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 04/07/14 à 14:21.

            :) Oui c'est ce que j'ai fait. Je n'imagine plus ma vie sans. Et là Windows ne propose pas de disposition BÉPO par défaut, il faut encore faire des manips'… => retour au sujet de ce journal ;)

            • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je n'utilise pas Win depuis de nombreuses années (en tout cas pas sur mes PCs).
              Je n'avais pas imaginé que la disposition BÉPO pouvais ne pas être disponible en standard.

              Comme quoi je me fais encore des illusions.

              • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Mais pourquoi BEPO serait-elle dispo en standard ? Elle n'est utilisée par personne ou presque !

                • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                  Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 05/07/14 à 12:38.

                  Parce que rajouter 1 ou plusieurs tables de conversion de keycodes vers des caractères ne demande pas beaucoup d'effort, ni de maintenance une fois le fichier mis au bon endroit dans le système d'exploitation.

                  La disposition de clavier Klingon fut-elle utilisée par 50 personnes dans le monde une fois l'an, dès lors que la table de conversion est faite (par les utilisateurs, on ne demande pas à M$ de le faire pour nous), il s'agit juste de l'intégrer dans le système et de l'ajouter aux choix disponible. On ne parle pas d'un fichier qui fait 2To là, et le système est déjà en place pour gérer moultes dispositions de clavier "nationales" et même le Dvorak-US.

                  • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/07/14 à 12:52.

                    Je suis d'accord qu'un OS tel que Windows ne peut pas supporter tous les trucs faits dans des garages. Mais pour des dispositions stables et normées avec une base d'utilisateurs suffisante, ça ne devrait pas poser problème.

                    Ensuite le soucis est qu'il y a besoin des droits administrateur pour utiliser une autre table de conversion : WTF ?! Il est possible de modifier X en tant que simple utilisateur pour ajouter BÉPO aux dispositions de clavier disponibles sur des vieilles versions de Redhat.

                    Pour Windows, impossible d'intégrer une nouvelle disposition à l'infrastructure existante sans droit admin. Si on ne dispose pas de droit administrateur, il faut passer par un .exe portable qui contourne le problème : Portable Keyboard Layout. Heureusement que des gens se sont troué le cul, parce que j'aurais été incapable de déployer ce workaround moi-même. Il doit exister 1000 exemples tels que celui-ci, M$ peut dire merci à tous les bidouilleurs qui permettent aux gens d'utiliser leur OS ;) => retour au sujet du journal, prêt pour le Desktop ?

                    • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 07/07/14 à 12:16.

                      Mais pour des dispositions stables et normées

                      Sans vouloir troller, à l'époque ou j'avais voulu passer à bépo, j'ai eu tout sauf l'impression d'une disposition stable, et encore moins normalisée.
                      Déjà, quel bépo? Celui pour les dev, ou les secrétaires? La variante à qui, parce qu'à ce que j'ai cru voir, tout le monde redéfinit quelques touches ici et là pour une raison X ou Y…

                      Au passage, je dois me confesser: j'ai énormément de sympathie pour l'idée, mais le fait de devoir changer de layout pour pouvoir coder ou écrire un mail (je peste déjà assez parce que je ne connais aucun navigateur capable de savoir quelle langue j'utilise au moment T, bien que je sache qu'il s'agisse d'une tâche complexe) ou alors jouer à l'emacsien pour taper une foutue {… c'est juste pas possible pour moi. Donc, pas pour demain la veille en ce qui me concerne. Peut-être dvorak-international, faudra que je voie s'il est plus simple pour coder ou écrire indiféremment de l'anglais ou du français.

                      • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 07/07/14 à 14:14.

                        Oulà.

                        Sans vouloir troller, à l'époque ou j'avais voulu passer à bépo, j'ai eu tout sauf l'impression d'une disposition stable, et encore moins normalisée.

                        C’était quand ça? La disposition n’est pas normalisée certes, mais elle ne bouge plus depuis 2008.

                        Déjà, quel bépo? Celui pour les dev, ou les secrétaires? La variante à qui, parce qu'à ce que j'ai cru voir, tout le monde redéfinit quelques touches ici et là pour une raison X ou Y…

                        Au passage, je dois me confesser: j'ai énormément de sympathie pour l'idée, mais le fait de devoir changer de layout pour pouvoir coder ou écrire un mail (je peste déjà assez parce que je ne connais aucun navigateur capable de savoir quelle langue j'utilise au moment T, bien que je sache qu'il s'agisse d'une tâche complexe)

                        On a une disposition officielle que tu peux personnaliser (et ils n’en sont pas privé). Se plaindre de ça, c’est comme de se plaindre qu’un logiciel puisse être configurable. Le bépo a été conçu pour être le meilleur compromis possible — et je trouve que c’est plutôt réussi.

                        ou alors jouer à l'emacsien pour taper une foutue {… c'est juste pas possible pour moi.

                        ?

                        Donc, pas pour demain la veille en ce qui me concerne. Peut-être dvorak-international, faudra que je voie s'il est plus simple pour coder ou écrire indiféremment de l'anglais ou du français.

                        Le bépo est très bien adapté pour taper du français, de l’anglais et du code (en tout cas si tu mets ces trois activités au même niveau, le Dvorak est sûrement moins efficace vu qu’il a été fait avec les moyens du bord et le Bépo avec un algorithme fondé sur des fréquences de gros corpus de textes et la prise en compte de l’accessibilité de chaque touche du clavier).


                        Toujours les mêmes clichés sur le Bépo — allez voir le site, il y a plein d’infos, venez sur l’IRC poser des questions au de rester sur des clichés et des vieilles idées.

                        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                          Posté par . Évalué à 1.

                          C’était quand ça? La disposition n’est pas normalisée certes, mais elle ne bouge plus depuis 2008.

                          Il y à 2-3 ans. Mais j'aurai peut-être dû mettre l'emphase sur le mot "impression".

                          ou alors jouer à l'emacsien pour taper une foutue {… c'est juste pas possible pour moi.

                          ?

                          Je fais référence à l'usage de combinaisons à 3 touches.

                          Le bépo est très bien adapté pour taper du français, de l’anglais et du code

                          Mouai… vu l'endroit ou est placé le W (petit doigt de la main droite, sur la touche '$' azerty fr) qui est très utilisé en anglais, j'ai un doute pour l'anglais. Sinon, j'ai l'impression qu'il y à plus de caractères nécessitant la touche alt-gr qu'en azerty pour coder (j'en dénombre 12 ici contre 8 sur mon layout azerty), touche que je trouve franchement pénible à utiliser (pas vraiment placée pour être accédée toutes les 30s pour moi). Enfin, je me trompe peut-être.

                          Toujours les mêmes clichés sur le Bépo — allez voir le site, il y a plein d’infos, venez sur l’IRC poser des questions au de rester sur des clichés et des vieilles idées.

                          Non, mais j'ai été voir et m'y suis réellement intéressé, à un moment (j'ai d'ailleurs trouvé le site très bien foutu).
                          Enfin… histoire de prouver ce que je viens de dire, je vais simplement citer le site officiel: L’arrangement des touches de la disposition bépo est basé sur une étude statistique de la langue française. qui est contradictoire avec l'une de tes assertions: Le bépo est très bien adapté pour taper du français, de l’anglais et du code parce que pas mal de langages de programmation ont été créés par des anglophones habitués au clavier qwerty, par exemple '$' ou divers autres caractères tels que [] {} sont accessibles très facilement (combinaisons à 2 touches n'utilisant pas alt-gr), si je ne me trompe pas.

                          Je te rétorquerais donc qu'il est facile d'accuser les autres de ne pas s'être renseignés.

                          D'un autre côté, tu dis que Dvorak est moins efficace, mais de quelle version parles-tu? (il s'agit d'une vraie question, je précise)
                          Il me semble évident que le Dvorak US est moins efficace si j'ai besoin d'écrire en français, mais j'ai entendu parler d'une version internationale, qu'en est-il?

                          • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 07/07/14 à 17:32.

                            ou alors jouer à l'emacsien pour taper une foutue {… c'est juste pas possible pour moi.

                            ?

                            Je fais référence à l'usage de combinaisons à 3 touches.

                            Et donc: ??? Il n’y a pas besoin de trois touches pour taper un {.

                            Mouai… vu l'endroit ou est placé le W (petit doigt de la main droite, sur la touche '$' azerty fr) qui est très utilisé en anglais, j'ai un doute pour l'anglais.

                            On pourra dire ce qu’on veut de la position de la lettre W (pas si fréquente que ça, source1, source2, source3), mais ça n’est qu’une question d’habitude. En réalité on se débarrasse d’une catastrophe ergonomique (azerty, qwerty) avec des enchainements à se tordre les doigts, pas optimisé ni pour les roulements ni pour l’alternance, etc.

                            De plus, on a un accès facile aux caractères typographiques anglophones (“”‘’†‡). Alors évidemment ça ne peut pas être parfait, mais le Bépo est tellement mieux que l’azerty ou le qwerty pour taper de l’anglais que je vais pas pleurer.

                            Il parait que c’est quand un tantinet plus embêtant pour l’allemand qui utilise plus le Z et le W que le français, mais n’ayant pas eu l’occasion de vraiment tester, je dirais simplement que ça ne peut pas être pire que l’azerty ou le qwerty (on a de la marge!).

                            Sinon, j'ai l'impression qu'il y à plus de caractères nécessitant la touche alt-gr qu'en azerty pour coder (j'en dénombre 12 ici contre 8 sur mon layout azerty), touche que je trouve franchement pénible à utiliser (pas vraiment placée pour être accédée toutes les 30s pour moi). Enfin, je me trompe peut-être.

                            Les symboles les plus utiles accessibles en AltGr sont placés sous le main gauche, ce qui rend son utilisation plutôt aisée. Je préfère un caractère en AltGr bien placé comme les accolades que leur position en azerty dont l’une est complètement inaccessible (ou nécessite de déplacer la main de la rangée de repos).

                            Non, mais j'ai été voir et m'y suis réellement intéressé, à un moment (j'ai d'ailleurs trouvé le site très bien foutu).
                            Enfin… histoire de prouver ce que je viens de dire, je vais simplement citer le site officiel: L’arrangement des touches de la disposition bépo est basé sur une étude statistique de la langue française. qui est contradictoire avec l'une de tes assertions: Le bépo est très bien adapté pour taper du français, de l’anglais et du code parce que pas mal de langages de programmation ont été créés par des anglophones habitués au clavier qwerty, par exemple '$' ou divers autres caractères tels que [] {} sont accessibles très facilement (combinaisons à 2 touches n'utilisant pas alt-gr), si je ne me trompe pas.

                            En fait ils ont choisi ces symboles parce qu’ils étaient sur le clavier qwerty, pas parce qu’ils étaient bien placés. En effet, comment expliquer l’utilisation du tube, de l’antislash, du tilde et de l’accent grave?

                            D’autre part, je ne trouve pas [] ou {} très accessibles en qwerty; de plus en Dvorak c’est pire. En tout cas je trouve que la position des crochets et des accolades sont bien meilleures en bépo que dans toutes les autres dispositions (à l’exception peut-être de la disposition allemande Neo que je n’ai pas pu tester).

                            Enfin, beaucoup de personnes trouvent AltGr plus facile à utiliser que les touches Shift.

                            Je te rétorquerais donc qu'il est facile d'accuser les autres de ne pas s'être renseignés.

                            Je ne voulais pas t’insulter, mais quand on me dit qu’il faut trois touches pour taper { je me pose quand même des questions.

                            Je ne sais pas si tu tapes à l’aveugle mais le qwerty ou l’azerty sont vraiment des horreurs pour ça, et je comprends bien qu’on ne s’en rendent pas bien compte de l’extérieur.

                            Perso quand j’ai découvert le Bépo, je ne me suis pas vraiment posé de question que «quand est-ce que je m’y met?». Et je ne regrette pas le moins du monde.

                            D'un autre côté, tu dis que Dvorak est moins efficace, mais de quelle version parles-tu? (il s'agit d'une vraie question, je précise)
                            Il me semble évident que le Dvorak US est moins efficace si j'ai besoin d'écrire en français, mais j'ai entendu parler d'une version internationale, qu'en est-il?

                            Hé bien les caractères accentués sont des touches mortes, mais c’est pas bien pratique. En effet, si le é, le è et le à sont en accès direct en bépo, c’est parce qu’ils ont une fréquence particulièrement élevée dans la langue française. L’utilisation de touches mortes ralentit considérablement la frappe et augmente le risque d’erreur — si cela reste tolérable pour les lettres chapeautées d’un accent circonflexe, ça l’est nettement moins pour é ou è.

                            En bref, je pense que pour quelqu’un qui tape beaucoup d’anglais et de français, le bépo sera meilleur que le dvorak international — d’autres pourront ne pas être d’accord avec moi j’imagine.

                            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Ready for the desktop, pas encore pour le bureau.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Et encore, j'ai donné un nombre, mais il doit bien y avoir 4 ou 5 nombres différents pour obtenir le même résultat, et c'est pareil pour les autres. À côté de ça, Alt Gr + Maj qui étend le clavier c'est bien plus simple.

          En même temps tu passes pour un cador de l'informatique en disant que Norton est un antivirus efficace ou qu'en ayant 2 antivirus tu es 2 fois plus protégé. Pourtant c'est pas dur de trouver le contraire.

          Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # C Documents And Settings XXX23B Mes Documents Bureau

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Quel bel easter egg pourtant, un jeu de labyrinthe caché! J'ai trouvé la soluce, tu vas dans Mes Documents, soudain un panneau à gauche affiche "Bureau", tu clique droit sur le poste de travail pour accéder à du paramétrage, n'est-ce pas intuitif?

    P.S. Excel, au fait

  • # Visual Studio un bon produit ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu déconnes j'espère ?

    Je ne dirais pas qu'il est nul mais il est carrément médiocre vu son prix. Je lui préfère toujours Intellij IDEA 6 que j'utilisais quand je faisais du Java (un produit de 2007). Et d'ailleurs, pour rendre VS potable il faut lui ajouter un plugin payant comme ReSharper. Cela fait cher la mise à niveau !

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je n'ose même pas imaginer ce que tu dirais de Doors, toi :-)

    • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

      Posté par . Évalué à 2.

      On peut faire du Java avec VS? J'étais pas au courant.

      En tout cas, pour le C++, je l'ai trouvé pas trop mal. Plus casse-couille à gérer les dépendances dans le workspace ou à des libs externes que C::B, certes, mais pour le reste c'est pas trop mal. Et puis, j'utilisais C::B nightly builds il y à 1-2 ans, contre un VS 2008… Ça à sûrement dû changer depuis.
      Sinon, je trouvais l'auto-complétion de VS bien plus aboutie que celle de C::B, et pour comparer à ses autres concurrents que j'ai eu l'heur de tester: eclipse se fait pourrir à plate couture, netbeans j'ai pas assez joué avec, et qtcreator, je peux juste pas supporter son IHM, question de style et donc de goûts.

      il est carrément médiocre vu son prix

      La version express est gratuite, non? Qu'est-ce qu'elle ne permets pas de faire qui soit vital, au juste?

      • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Qu'est-ce qu'elle ne permets pas de faire qui soit vital, au juste?

        Ça dépend, si ce que tu considère comme vital est un éditeur de texte, je présume qu'il fait l'affaire (je ne connais pas VisualStudio).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Le debugger de VS a pour habitude d'ecraser a plate couture tous les debuggers des IDEs concurrents… Depuis que je me suis remis a ecrire du code sous Linux, je pleures a chaque fois que je dois utilise un debuggeur autre que celui de VS. Notamment pour tout ce qui est edit & continue et les conteneurs de la STL

          Et debugger son soft en tant que developpeur, c'est un peu important.

          • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

            Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 08/07/14 à 07:07.

            Y'a pas que le débogueur qui soit loin devant la concurrence. Y'a la complétion, le refactoring (et si on rajoute Resharper, alors là…), la documentation MSDN, le déboguage à distance, IntelliTrace, ….

            Et puis au niveau des langages MS, quand on fait du .NET/WPF, XAML et C# sont particulièrement puissants et cohérents. Genre, y'a un équivalent de la Task Parallel Library ailleurs qu'en C# ? Je ne crois pas.

            Et puis il y a plein de plugins sympas gratuits, du genre CodeMaid (un truc super utile pour t'éviter pas mal de tâches de nettoyage du style de code).

            Le seul point noir est que le support pour le refactoring du code XAML, qui est très pauvre quand on compare avec ce qu'on peut faire en C#. Même en version 2013 Ultimate.

            Quant à la détection de code mort, j'ai pas trouvé mieux que :
            - le nombre de références au dessus des méthodes - mais faut ouvrir le fichier pour voir et ça ne prend pas en compte les appels via le code XAML ou via la reflection -
            - NDepend, mais faut l'acheter…

            (oui, j'avoue mes pêchés, fouettez-moi, m'en fous)

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Manquerait plus qu'un compilateur qui suit les specs et ça pourrait être une suite bien (je parle du C et du C++, pas des langages Microsoft).

              Task Parallel Library, ils ont réinventé la continuation monad, whaoout :)

          • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'ai utilisé Visual Studio pendant deux ans pour du développement C++ et je confirme tout à fait que le débogueur est merveilleux.

            Par contre toutes les autres fonctions marchent tellement mal qu'elles sont pratiquement inutiles. Travaillant sur un gros projet, Visual Studio est incapable de fournir les services de complétion, les recherches d'appel de fonction, etc.

            Et debugger son soft en tant que developpeur, c'est un peu important.

            Il suffit de coder en OCaml pour ne (presque) pas avoir besoin de débogueur. En plus le débogueur OCaml sait remonter dans le temps, ce qui épargne pas mal de recherche dichotomique à coup de breakpoints. Du coup, l'absence d'interface (Emacs) ne dérange pas trop, vu que l'interface du débogueur de Visual Studio sert surtout à faire de la dichotomie de recherche de bug à coup de breakpoints.

            • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Moui. Sauf que VS aussi est capable de remonter dans le temps, de mémoire. Tout comme gdb.

              En fait, gdb est aussi puissant que le déboggueur de VS, mais je ne connaît simplement aucune interface digne de ce nom qui l'exploite (oui, j'en ai testé plusieurs avant de parler: kdevelop, code::blocks, ddd, cgdb, qtcreator, notamment).

              Quant aux autres fonctions qui marchent très mal:
              L'auto-complétion de VS 2008 battait à plate couture celle de C::B ou de QtCreator en 2012.

              Mais comme tout n'est pas rose, je dirais qu'au moins C::B bat(tai?)s VS sur un point: la gestion des workspace et relations entre les projets, ainsi que l'inclusion de libs externes. Au niveau IHM, de ce côté, VS est horrible.

              • [^] # Re: Visual Studio un bon produit ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Sauf que VS aussi est capable de remonter dans le temps, de mémoire.

                Certainement pas VS 2008. Et la dernière fois que j'ai utilisé gdb il ne faisait pas cela non plus. Vu que je ne suis pas l'actualité de très près, quelques changements m'auront sans doute échappé.

                L'auto-complétion de VS 2008 battait à plate couture celle de C::B ou de QtCreator en 2012.

                C'est possible, mais dans le cadre de mon travail, l'auto complétion ne marchait simplement pas. La cause en était probablement un projet trop complexe, peut-être pas organisé de façon adéquate — mais y-a-t-il un document décrivant cette façon adéquate?

                Et lorsqu'un IDE n'est pas capable de réaliser l'autocomplétion et d'afficher les prototypes des méthodes en cours d'appel… il perd presque toute son utilité (à part le debugger).

                Ceci dit, l'IDE qui m'a le plus impressionné est Slime, pour le développement en Lisp sous Emacs. C'est tout simplement de la boucherie.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.