Journal Un Ipad dans la liste des fournitures scolaires

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
21
23
août
2012

Je relaie un twitter de Ploum, sur cet article de La Libre Belgique

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/756579/un-ipad-dans-la-liste-de-fournitures-scolaires.html

Ca me laisse perplexe. Pas d'appel d'offres pour ce genre de décision ? et puis un Ipad, c'est entre 400 et 600 Euros je pense, c'est considérable pour un budget rentrée.
Quels cours réclament un Ipad ?

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: En corrèze

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 23/08/12 à 13:23.

      C'est différent, le département de Corrèze ou la région offrait l'Ipad, tandis que dans ce cas, il te faut l'acheter, comme une trousse ou des cahiers.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 10.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: En corrèze

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Dans ce cas il n'y a pas besoin d'appel d'offre vu que la collectivité n'achète rien. Par contre est-ce bien légal d'imposer l'achat d'une marque particulière de tablette ?

          Normalement une école ne peut imposer une marque mais au mieux des caractéristiques techniques à répondre. Jusque là il n'y a aucune preuve que iOS est nécessaire au besoin (et s'il n'est pas possible d'utiliser un autre matériel par conséquent).

          Pour moi de toute façon, les écoles devrait ne pas dépasser une certaine valeur pour les achats de rentrée et si elle le fait cela devrait être justifié.
          J'ai souvent connu dans mon ancien collège des listes de fournitures mal foutues. Pour une matière donnée on nous demandait des cahiers répondant à un certain format ce qui est compréhensible. Et le jour de la rentrée tu as la prof de cette matière qui dit qu'il faut un autre cahier que celui demandé… C'est pénible et ajout des coûts inutiles. Sans oublier les fournitures parfois surdimensionnées (du genre un cahier de 180 pages exigé quand 50 seront effectivement utilisés dans l'année).

          Le système de fournitures me semble assez problématique à l'heure actuelle, je me demande s'il ne faudrait pas changer de systèmes ou en tout cas justifier certaines dépenses comme celle de l'iPad qui à lui seul coût aussi cher que tout le reste des fournitures si ce n'est plus.

          • [^] # Re: En corrèze

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Normalement une école ne peut imposer une marque mais au mieux des caractéristiques techniques à répondre.

            Ah? On avait quand même tous le même livre scolaire, imposé (marque comprise). Donc ce n'est qu'une extension de ce qui existe depuis des lustres.

            Pour moi de toute façon, les écoles devrait ne pas dépasser une certaine valeur pour les achats de rentrée

            Ca, par contre… à 600€ l'investissement, ça refroidit.

            • [^] # Re: En corrèze

              Posté par . Évalué à 8.

              À l'école et au collège, les livres sont fournis par l'établissement (à moins que les choses aient changé depuis ma scolarité)

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 3.

                Oui pour la majorité d'entre eux. En anglais on avait un cahier de TD qui était à acheter.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: En corrèze

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Ah? On avait quand même tous le même livre scolaire, imposé (marque comprise)

              Comme dit plus haut, ce sont des fournitures fournies par l'école dont tu ne payes que la caution (soit rien si tu rends les livres en bon état).
              Ici on demande aux parents de payer 600€ pour une fourniture dont la justification pédagogique n'a pas été montrée (contrairement aux manuels scolaires). Pour moi on pourrait imposer une marque si seulement celle-ci présente les fonctionnalités nécessaires au besoin pédagogique (qui lui n'existe pas…).

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Comme dit plus haut, ce sont des fournitures fournies par l'école dont tu ne payes que la caution (soit rien si tu rends les livres en bon état).

                Chez vous peut-être, chez moi c'était achat pour la pomme des parents (et du coup des foires aux livres par les associations de parents d’élèves), et si l'année suivant le bouquin changeait (et ça changeait souvent), bouquin à la poubelle.
                Ca peut-être changé depuis (je ne suis plus tout jeune)

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ca peut-être changé depuis (je ne suis plus tout jeune)

                  C'est une politique de la région mais je pense maintenant que c'est le cas dans la plupart des régions. Moi je suis tombé sur 2 années où j'ai du acheter des livres neufs (programme qui change) mais ceux de l'année suivante avait leurs livres payés par la région…

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 7.

                    De ce que je me souviens, les livres étaient prêtés sous caution en primaire et peut être aussi collège, puis à acheter au lycée, avec un système de bourse aux livres qui permettaient de les racheter facilement aux élèves de l'année précédente.

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ici on demande aux parents de payer 600€ pour une fourniture dont la justification pédagogique n'a pas été montrée (contrairement aux manuels scolaires).

                enfaite je pense que la principale utilisation c'est de remplacer les livres scolaires afin :
                1) alléger le sac des écolier
                2) comme chaque gouvernement change le programme et donc les livres scolaires ça permet de ne pas devoir racheter tout un tas de livres et de mettre les anciens au pilon
                3) proposer des contenus pédagogique différents voir interactifs

                après il est vrai que les ebooks pourraient être beaucoup plus intéressants (durée de vie, solidité, durée de la batterie, confort de lecture, prix etc.)

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Je pense que le minimum vital est quand tu exiges une fourniture aussi chère est de justifier son utilisation qui sera faite. Ici ce n'est pas le cas apparemment.
                  De plus, une tablette Android aussi peut lire des manuels scolaires numériques, le choix de l'appareil Apple n'est pas justifié et ne devrait pas être imposé au profit de modèles moins cher mais suffisant par exemple.

                  De plus, j'ai souvenir d'écoles pilotes en France où tout était remplacé par un ordinateur portable et les conclusions n'étaient pas si bonnes que ça. Faudrait que je retrouve tout ça.

                  Bref, je peux comprendre l'usage d'une tablette d'un point de vue pédagogique mais il n'y a aucun argument qui justifie le choix de cette marque uniquement. Et je pense qu'il y a un manque de recul sur ces technologies et l'enseignement avec elles. Il faudrait des années pour établir des applications bien taillées pour l'éducation et la pédagogie sans oublier la formation des professeurs et élèves. Je signal qu'il y a 5 ans il était courant de voir un professeur dans mon établissement qui galérait avec les ordinateurs et la lecture d'un VHS sur une télévision. Alors faire des cours avec les tablettes pour eux…

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 0.

                    C'est aussi une histoire de poule d'oeuf. Jamais les éditeurs ne feront d'application pour tablette si il n'y a pas un marché derrière.

                    "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: En corrèze

            Posté par . Évalué à 6.

            Le système de fournitures me semble assez problématique à l'heure actuelle

            Pour moi c'est l'école/collège/lycée qui devrait fournir ces fournitures (cahiers, stylos, feutres, peinture, agenda, etc…). Ça atténuerait un peu les différences entre élèves riches et pauvres. Actuellement en France il y a une aide financière pour les familles les plus modestes, on pourrait réduire cette aide (ne garder que le montant correspondant aux vêtements) et filer le reste aux établissements pour qu'ils achètent la papeterie eux-même (en gros donc).

            • [^] # Re: En corrèze

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Oui et non.
              Pour moi ton système devrait exister de manière facultative, l'intérêt premier serait évidemment les réductions par les achats en gros, éviter aux familles de faire les achats et avoir les fournitures que l'établissement souhaite sans erreur.

              Cependant, je pense qu'on peut être libre de choisir nous mêmes, ne serait-ce car tu peux avoir parfois aussi bien et moins cher (ce qui est intéressant pour les familles pauvres et les caisses de l'État). Je signalerais que les riches et pauvres sont logés à la même enseigne globalement, d'une fourniture à l'autre il n'y a pas de réels gains sur la qualité et la productivité, les premiers prix sont souvent des choix suffisants et malgré l'aisance financière de ma famille je les achetais sans m'en plaindre.
              La fourniture, à mes yeux, dont le coût peut tout changer c'est la calculatrice. Les modèles haut de gammes sont chères et sont une aide considérable au lycée (calcul d'intégrale, de dérivée, solveur d'équation, etc.) et dans ce domaine les familles modestes sont désavantagées. Une solution serait de faire comme dans ma classe prépa, chez toi tu as la calculatrice de ton choix mais en contrôle tu as le modèle basique du lycée qui est prêté pour éviter les avantages.

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 9.

                Je signalerais que les riches et pauvres sont logés à la même enseigne globalement, d'une fourniture à l'autre il n'y a pas de réels gains sur la qualité et la productivité, les premiers prix sont souvent des choix suffisants et malgré l'aisance financière de ma famille je les achetais sans m'en plaindre.

                Dépenser entre 400 et 600 € à la rentré, mais les riches et les pauvres sont à la même enseigne ???? Tu n'a jamais été pauvre non ?

                Les modèles haut de gammes sont chères et sont une aide considérable au lycée (calcul d'intégrale, de dérivée, solveur d'équation, etc.) et dans ce domaine les familles modestes sont désavantagées

                C'est marrant, perso je trouve que c'est l'inverse : Quand j'étais au lycée, on pouvait quasiment tout faire sans calculatrice. La calculatrice servait surtout à gruger quand tu ne maîtrisais pas les choses. En prépa la première chose qu'on nous a dit : « vous avez acheté une super calculatrice ? C'est dommage, dans les deux ans à venir vous n'en aurez pas besoin ».

                Moralité : pour les math et la physique, tout le monde est égal, du moment que tu as un crayon et une feuille.

                Enfin ça a peut-être changé depuis.

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par . Évalué à 3.

                  D'ailleurs, et je ne pense pas que ça ait changé, à l'épreuve du bac ce genre de calculatrice est interdite, je suppose parce que l'on peut effectivement les utiliser comme antisèche, donc je suppose que l'on peut faire tous les exercices au long de l'année sans calculatrice graphique. Si elle est exigée juste pour faire un TP consistant à apprendre à s'en servir, comment dire…

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Dépenser entre 400 et 600 € à la rentré, mais les riches et les pauvres sont à la même enseigne ???? Tu n'a jamais été pauvre non ?

                  Ça se subventionne.
                  Comme je le disais (il faut remettre dans le contexte), uniformiser les produits à acheter ne sert à rien car c'est de ça dont on parle. Peut importe le prix d'une fourniture que peut mettre un enfant car la qualité est suffisante avec les petits prix. C'est en ça que pauvres ou riches ça ne change rien, du temps que tu as les fournitures, le prix investis ne change rien à la réussite de l'enfant.

                  Moralité : pour les math et la physique, tout le monde est égal, du moment que tu as un crayon et une feuille.

                  J'ai fait prépa et bac scientifique aussi et je sais qu'une bonne calculatrice aide beaucoup.
                  Car quand la calculatrice peut trouver le résultat que tu cherches, c'est utile car ça te permet de t'assurer si tu as fais une erreur ou pas et de t'aider à la corriger. Car les erreurs connes dans les calculs ça arrive, ou quand tu bloques avoir un résultat final te guide sur la marche à suivre.

                  Bref, c'est toujours utile et si pendant un contrôle tu as des calculatrices différentes entre élèves cela avantage clairement ceux qui ont un modèle sophistiqué de ce point de vue. Raison que des prépa ou écoles d'ingé imposent la calculatrice basique pour les contrôles afin que personne ne soit favorisé.

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 4.

                    la qualité est suffisante avec les petits prix

                    Oui enfin, pour un cahier, si seules les caractéristiques dimensions et nombre de pages sont précisées, ton petit prix correspond sûrement à un grammage plus faible, ce qui n'est pas aussi confortable.

                    Pour le reste c'est un peu pareil (qualité, durée de vie d'un feutre par exemple).

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    J'ai fait prépa et bac scientifique aussi et je sais qu'une bonne calculatrice aide beaucoup.

                    Ah ? Une copine a fait prépa (et a eu une école du groupe Centrale) en connaissant ses tables de multiplication jusqu'à 5, aucune formule de trigo (elle redémontrait ce que vaut cos (a+b) ou sin (a-b) pendant les devoirs),et elle n'avait pas de calculatrice.

                    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: En corrèze

                        Posté par . Évalué à 2.

                        J'ai fait MPSI, puis MP. Ma calculatrice a du servir moins d'une dizaine de fois en première année, pas plus. C'est peut-être différent dans les filières Physique/Chimie.

                    • [^] # Re: En corrèze

                      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                      Je me souviens que c'est ma calculatrice qui a passé le bac chimie. Merci les diagrammes de la saponification stockés dans la HP 48…

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 1.

                Dans mes souvenirs, une calculatrice servait surtout à calculer. Les prof faisaient en sorte quelle soit presque inutile avec des calculs se faisant plus rapidement de tête.
                Pour ce qui est de résoudre une équation, si la solution est racine(2), la calculatrice ne me donnera que 1,414… et donc pas la bonne solution. Au mieux la calculatrice indiquera que le résultat est probablement juste.

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Les calculatrices modernes savent calculer des expressions littérales et les valeurs fractionnaires ou de racines exactes.
                  Donc si maintenant une calculatrice peut littéralement te donner la bonne solution, sans approximation.

                  Quand tu as an calcul de dérivées, intégrales ou une équations un peu chiantes, ça aide pas mal je te l'assure…

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Et elle te donne le détail des calculs ? Parce c'est le passage de l'une à l'autre qui est noté, plus que le résultat.

                    Au passage, de tels calculatrices sont autorisées ? J'avoue qu'au bac, j'avais une règle à calculs et des tables de logarithmes.

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: En corrèze

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Elles sont autorisées, si les calculatrices sont autorisées.
                      Oui le déroulement des calculs est plus important que le résultat, mais avoir le résultat reste un atout non négligeable…
                      Ça t'aide parfois à savoir comment le calcul se déroule ou alors si tu as fait une erreur (et donc de le corriger).

                      Je ne dis pas que la calculatrice fait tout, je ne le dirais jamais, mais que les plus puissantes aident beaucoup l'élève s'il sait s'en servir et je dis ça en connaissance de cause (ça m'a pas mal aidé par moment).

                    • [^] # Re: En corrèze

                      Posté par . Évalué à 5.

                      j'avais codé le pivot de gausse sur TI 82 (pas intuitif, moche à l'affichage), mais fonctionnel, avec affichage de toutes les étapes

                      Ensuite j'ai eu une TI-92, c'était génial pour coder, il y avait un vrai clavier, j'ai remis ça avec un bel affichage, la possibilité de sélectionner la prochaine ligne à réduire, multiplier ou diviser une ligne bref du bonheur.

                      En math il y a pas mal d'exo où on demande bêtement de dérouler un algo. à partir de là n'importe quelle calculatrice programmable peut faire l'affaire (mais en avoir une permettant le calcul formel est un gros plus lorsque l'on code dessus)

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                      • [^] # Re: En corrèze

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        j'avais codé le pivot de gausse

                        C'est Gauss.

                      • [^] # De l'intérêt d'une calculatrice bien programmée

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        J'avais programmé la même chose sur une Casio fx-7000G (oui, ça date…) qui me donnait les résultats sous forme de nombres réels. Beaucoup de mes camarades de classe avait un programme similaire sur leur calculatrice. Par contre, j'étais le seul à avoir écris un programme qui prenait en entrée des nombres réels et en donnait les rationnels correspondants.
                        Nous avions quelques examens avec des exercices impliquant la résolution d'un système d'équations, et pour lesquels le détail de la résolution n'était pas demandé. Le temps que je gagnais alors à ne pas avoir à résoudre ces systèmes à la main, je pouvais le consacrer aux autres exercices, en conséquence de quoi j'avais systématiquement la meilleur note.

                        Freelance en ingénierie informatique.

            • [^] # Re: En corrèze

              Posté par . Évalué à 3.

              Je ne suis pas sûr que cela soit une économie géniale, vu comment sont gérés les achats dans le publique.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                publique public

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 4.

                Ça, c'est un autre problème ; ça ne justifie pas que les fournitures ne puissent être prises en charge. Après tout, à ton boulot, c'est ton employer qui te paye le matériel (PC, téléphone, etc).

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Après tout, à ton boulot, c'est ton employeur qui te paye le matériel (PC, téléphone, etc).

                  Non, c'est la boîte, avec l'argent que toi et ton employeur mettent dans la tire-lire de la boîte par votre travail commun.

                  Au final, c'est toi, par ton travail, qui paie le matos que la boîte te confie. Si le matos qui t'es nécessaire pour travailler coûte plus cher que ce que tu rapportes à la boîte, ça signifie que tu coûtes plus que tu ne rapportes, donc tu sera le premier à partir au prochain plan social.

                  Faut arrêter avec les réflexions à la "c'est l'état qui paie", "c'est la boîte qui paie", "c'est l'école qui paie".
                  Ce sont toujours des hommes qui paient, l'état, la boîte, l'école ou toute autre collectivité joue le rôle de gestionnaire.

                  C'est souvent pratique de passer par un gestionnaire (répartition, mutualisation, assurance, garantie, responsabilité), mais pas toujours. En l'occurrence, un enfant ne rapporte rien à une école. Des hommes paient pour sa formation (parent directement ou contribuable indirectement), des hommes paient pour ses fournitures (idem).

                  « Prendre en charge les fournitures » signifie déplacer le marché du privé vers le public, c'est une centralisation dont l'économie peut se passer. Il serait bon, plutôt, de décentraliser un peu… Il y a peut-être déjà trop de chose qui passent par l'économie de l'impôt, et qui pourraient se faire directement de citoyen à citoyen.

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: En corrèze

              Posté par . Évalué à 2.

              Actuellement en France il y a une aide financière pour les familles les plus modestes, on pourrait réduire cette aide (ne garder que le montant correspondant aux vêtements) et filer le reste aux établissements pour qu'ils achètent la papeterie eux-même

              D'accord avec la démarche, sauf que pour moi cela permettrait d'ANNULER cette subvention. C'est quoi cette histoire de vetement ? Les enfants ne s'habillent pas s'il n'y a pas école ?

              PS : le plus amusant dans cette histoire, c'est que dans la ville ou j'etais quand j'etais gamin, la "vogue" (ducasse chez les gens du nord, fete foraine pour les parigots) tombe pile poile pour la rentrée. Je vous laisse deviner où part cette allocation de rentrée…

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 2.

                D'accord avec la démarche, sauf que pour moi cela permettrait d'ANNULER cette subvention. C'est quoi cette histoire de vetement ? Les enfants ne s'habillent pas s'il n'y a pas école ?

                Je suppose que c'est pour les vêtements de sport? Ce serait un peu compliqué que l'école achète les tenues de sport et les chaussures, faudrait gérer des tailles différentes, et y'aurait toujours des gamins qui trouveraient pas leur taille…

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/08/12 à 15:16.

                PS : le plus amusant dans cette histoire, c'est que dans la ville ou j'etais quand j'etais gamin, la "vogue" (ducasse chez les gens du nord, fete foraine pour les parigots) tombe pile poile pour la rentrée. Je vous laisse deviner où part cette allocation de rentrée…

                Et encore, au moins c'est dépensé pour les enfants.

                Mes parents s'étaient renseignés chez Renault pour acheter un Espace, et quand mon père, qui le trouvait beaucoup trop cher, lui a demandé comment les gens financent ce genre d'engin, le concessionnaire lui a répondu qu'il utilisent entre autres les allocations et subventions pour les enfants.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Comme je l'ai dit plus bas, non. C'est surtout le père qui en profite, pas les enfants : la voiture est en France comme dans nombre de pays un indicateur social, et l'Espace a une réputation de voiture haut de gamme (ce qu'il ne mérite pas, soit dit en passant).

                    Si les parents se soucient vraiment de leurs enfants, ils ne placeront pas tout l'argent qui leur accordé pour eux dans une voiture, mais achèteront ce qui peut leur profiter directement : voitures, fournitures scolaires, etc.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par . Évalué à 4.

                  C'est le genre de véhicule qui peut servir une famille nombreuse, je vois pas en quoi c'est illogique.

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Sauf que non. Un break est beaucoup plus pratique qu'un Espace (ou n'importe quel monospace) pour une grande famille.

                    Je parle par expérience, étant l'aîné de six enfants : entre un Espace et une Laguna break première génération, tous les deux sept places, une fois tous les enfants dans la voiture, le coffre de l'Espace est rempli par les sièges, quand la Laguna dispose encore d'espace à l'arrière.

                    L'Espace est une voiture de luxe, pas une voiture familiale. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien si Renault le présente comme son haut de gamme et si ce dernier a tenté de tabler sur sa parenté avec lui pour la Vel Satis et l'Avantime.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: En corrèze

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Euh, c'est ça que tu appelles "encore de la place à l'arrière" : http://img.autoplus.fr/review/renault/laguna/123081.jpg ?

                        Oui. Parce que l'Espace n'avait plus du tout de place.

                        Franchement, il y a autant de place dans un espace avec 7 sièges, et c'est bien plus confortables pour les 6e et 7e passager.

                        Euh non. C'était pareil, seul l'orientation changeait.

                        Pour un Espace ça se discute. Pour un Grand Espace, un Viano rallongé ou un Sprinter Van, c'est le break qui est complètement à la rue…

                        Pas à la rue, non, ça serait équivalent. Surtout vu que les longueurs sont les mêmes.

                        On pense que les monospaces sont spatieux parce qu'ils sont hauts, mais vu que le plancher est aussi largement surélevé, on n'y gagne rien. Il n'y a guère qu'à l'avant, où le pare-brise est repoussé, que c'est profitable.

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: En corrèze

                            Posté par . Évalué à -1.

                            Alors c'est pas une histoire de monospace mais de longueur. Tu prends un break de la même taille, c'est kif.

                            Au passage, je parlais de Laguna génération justement parce que les suivantes ne sont plus des breaks purs, elles privilégient l'esthétique (y'a qu'a voir la lunette arrière à 45°).

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à -1.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: En corrèze

                                Posté par . Évalué à -1.

                                Je ne vois toujours pas en quoi les monospaces seraient meilleurs que les breaks : à longueur équivalente, la capacité est la même.

                                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: En corrèze

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Ils ne sont pas "meilleurs". Par contre, monospace ou van, en général le véhicule est plus haut et la cabine est plus avancée, laissant plus de place pour l'espace habitable.

                                  Plus haut = surface au sol plane, c'est à dire que tu n'as pas le passage de transmission qui vient pourrir la vie de "celui du milieu", avec les pieds sur ceux de ses voisins. Et la plupart du temps, c'est 3 vrais places au second rang, et non 2 places + un espace qui peut soit servir à mettre Kate Moss soit permettre de passer les skis.

                                  Je ne peux pas dire pour une famille de 6, mais pour une famille de 5, qui accueille régulièrement mais pas tout le temps un 6ème passager, un monospace compact ça déchire grave n'importe quel break en terme de praticité. A prix équivalent s'entend.

                                  • [^] # Re: En corrèze

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Par contre, monospace ou van, en général le véhicule est plus haut et la cabine est plus avancée, laissant plus de place pour l'espace habitable.

                                    Ou pas, car comme je l'ai dit, si le plafond est plus haut, le plancher aussi. Au final, on gagne très peu, j'ai même été supris la première fois que je suis monté dedans.

                                    c'est à dire que tu n'as pas le passage de transmission qui vient pourrir la vie de "celui du milieu", avec les pieds sur ceux de ses voisins

                                    Le passage de transmission qui traverse toute la voiture, c'est pour les propulsions. La plupart des breaks aujourd'hui sont des tractions.

                                    Et la plupart du temps, c'est 3 vrais places au second rang, et non 2 places + un espace qui peut soit servir à mettre Kate Moss soit permettre de passer les skis.

                                    C'est vrai que l'idée des trois sièges indépendants est plutôt bonne ; le problème c'est que ce n'est pas rabattable : si tu veux une capacité équivalente à un break, tu es bon pour les retirer. Et ça pèse son poids, un siège.

                                    Je ne peux pas dire pour une famille de 6, mais pour une famille de 5, qui accueille régulièrement mais pas tout le temps un 6ème passager, un monospace compact ça déchire grave n'importe quel break en terme de praticité

                                    Ou pas. Une fois les sièges occupé, plus de place dans le coffre. Niveau praticité, il y a mieux (surtout avec la banquette rabattable vs les sièges indépendants).

                                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                    • [^] # Commentaire supprimé

                                      Posté par . Évalué à -1.

                                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                      • [^] # Re: En corrèze

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Oui, et je te répète que ce n'est pas dû à leur qualité de monospace mais à leur longueur. Un break de même longueur en ferait autant.

                                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                    • [^] # Re: En corrèze

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      le problème c'est que ce n'est pas rabattable : si tu veux une capacité équivalente à un break, tu es bon pour les retirer

                                      Où est-ce que tu as vu que les sièges n'étaient pas rabattables ? Ils le sont tous. Et c'est pas du 1/3 - 2/3, c'est bien chaque siège qui est rabattable indépendamment.

                                      Ou pas, car comme je l'ai dit, si le plafond est plus haut, le plancher aussi. Au final, on gagne très peu, j'ai même été supris la première fois que je suis monté dedans.

                                      Très peu ? Tu as un truc plus précis qu'une impression foireuse ?

                                      En terme de longueur : un grand scenic mesure 4496mm, une laguna break 4803mm, et un espace 4660mm. C'était quoi ces âneries à propos de "à longueur équivalente blah blah blah" ? Pour info, le grand espace fait 4856mm, et pour 53mm de plus qu'une Laguna break, il propose un vrai coffre, et 7 vraies places. Rien de comparable en terme d'habitabilité.

                                      Le renault espace premier du nom a été pensé sur une plateforme aux dimensions proches d'une renault 9 de l'époque. C'est la force de ces véhicules : une carrosserie plus haute pour redonner de l'espace aux passagers. Et quoi que tu en penses, c'est efficace.

                                      Après, le prix est élevé, mais il existe les monospaces compacts (Picasso, Scenic & co) pour les budgets plus serrés. Et on peut aussi ne pas aimer la position de conduite haute et tout un tas d'autres défauts réels. Mais pour l'habitabilité, il n'y a pas photo.

                                • [^] # Re: En corrèze

                                  Posté par . Évalué à 10.

                                  après les trolls "KDE vs Gnome", "Vim vs Emacs", on a maintenant "Break vs Espace"

                                  Le prochain c'est "broderie vs point de croix" ?

                                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par . Évalué à 7.

                  En même temps, c'est difficile de dire autre chose que ils utilisent entre autres les allocations et subventions pour les enfants hein. Leur rentrée d'argent comprend ces aides, donc dans tous leurs achats, il y a entre autres ça. Rare sont ceux qui font un budget détaillé en explicitant à quelle dépense chaque rentrée peut être attribuée. Tu as un réservoir d'argent, donc quand tu achètes un paquet de clopes ou de bonbon ou un pain, tu utilises entre autres les intérêts de ton livret A, par exemple.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: En corrèze

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Sauf que pour acheter un Espace, ce sont toutes les allocations qui y passent, vu le prix de l'engin. Donc ce n'est plus vraiment « entre autres » vu qu'il n'y a que ça…

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: En corrèze

                      Posté par . Évalué à 6.

                      Déjà tu confonds

                      ils utilisent entre autres les allocations et subventions pour les enfants

                      et

                      les allocations sont utilisées entre autre pour acheter la voiture

                      Ensuite, je maintiens ce que je dis. Si dans une année, les gens achètent une voiture et font 52 fois les courses pour manger, on ne peut pas dire "ils utilisent les allocations uniquement pour la voiture et rien pour les courses" parce qu'il faut penser en terme de budget global.

                      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par . Évalué à 9.

                  L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

                  Le vendeur, il a juste voulu prouver à ton père qu'il y avait des moyens. Le vendeur, c'est un vendeur. Y'a encore des gens pour prendre un discours commercial pour une vérité qu'on peut réutiliser comme argument ?

              • [^] # Re: En corrèze

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/08/12 à 15:22.

                Les enfants ne s'habillent pas s'il n'y a pas école ?

                Bah c'est comme quand tu travailles. Si tu restes chez toi ou que tu sors seulement dans la rue, tu peux t'habiller un peu comme tu veux : djellaba, survêtement à 1 euro, tongs… Ce n'est très souvent pas le cas lorsque tu travailles. Pour l'école c'est pareil, il faut par exemple une tenue (et surtout des chaussures) réservée au sport, si tu ne vas pas à l'école tu n'es pas obligé de faire du sport.

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ouais enfin les tenues de sports peuvent durer quelques années, surtout à partir du lycée où la croissance s'arrête.
                  À part pour le sport, le reste du temps tu t'habilles comme tu veux en général. Je n'ai jamais acheté de vêtements pour l'école, toujours mes T-shirts/shorts du quotidien…

                • [^] # Re: En corrèze

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Un short, un survetement, un maillot de bain et une paire de baskets de base, je suis sur que je te trouve le tout pour moins de 50 euros. Et ca fera bien l'année (3h de sport par semaine).

                  C'est sur que si on considère qu'il faut des nike air max pour courrir, ca peut revenir cher. Mais c'est faisable avec des runny à 15 euro la paire.

          • [^] # Re: En corrèze

            Posté par . Évalué à 2.

            Bonjour.

            Pour une matière donnée on nous demandait des cahiers répondant à un certain format ce qui est compréhensible. Et le jour de la rentrée tu as la prof de cette matière qui dit qu'il faut un autre cahier que celui demandé… C'est pénible et ajout des coûts inutiles.

            Ne serait-il pas temps que les parents en parlent aux profs pour qu'ils arrêtent leurs bêtises.
            La liste ne s'est pas faite toute seules. C'est bien elle qui a demandé. Et s'il y a eu erreur dans la liste, c'est pas aux parents de supporter ça. Surtout en ces temps de « disette monétaire »

            Je connais quelqu'un à qui c'est arrivé, et son gamin a fait l'année avec ce qui avait été demandé sur la liste, malgré les « protestations » de Mme la Professeur.

  • # A éventuellement remplacer par

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Éventuellement à remplacer par une tablette standard?

  • # ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

    Posté par . Évalué à 10.

    Complètement useless, pur gadget de communication politicienne selon moi.
    Si la mesure avait un vrai but d'amélioration on parlerait du contenu et non du support (noter que dans ce cas la les journaux n'en parlerait pas, ces chiens).
    Des logiciels et non du matériel.
    Car c'est bien le logiciel qui apporte une valeur ajoutée éducative.
    Le support, on pourrait le remplacer par des vieux pc s qui ont fait leurs temps, que les logiciels estampillés "ipad" n'en fonctionneraient pas moins bien.
    Mais bon ça fait hype, et puis ça fait croire au parent que leurs chérubins ont des cours modernes alors, c'est dla balle…

    Enfin, bref, c'est de la politique, c'est de la merde, c'est la vie =) A voter !

    • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

      Posté par . Évalué à 1.

      noter que dans ce cas la les journaux n'en parlerait pas, ces chiens

      Tu parle des journaux linuxfr ou d'une manière générale.

      Car c'est bien le logiciel qui apporte une valeur ajoutée éducative.

      Tout à fait.

      Le support, on pourrait le remplacer par des vieux pc s qui ont fait leurs temps, que les logiciels estampillés "ipad" n'en fonctionneraient pas moins bien.

      Là par contre je suis moins d'accord. C'est le matériel qui viens aider le logiciel. Un bon logiciel pour tablette saura utiliser les avantages qu'apportent l'écran tactile, la gyroscopie, l'objectif et le poids de l'engin. En cours de physique nous utilisions avimeca (dont j'ai depuis appris l'existence d'un équivalent libre pymecavideo) en TP pour calculer des forces à partir de vidéo fournis par le prof. Une version tablette permettrait aux élèvent de prendre leur propre vidéo de les traiter eux même et même d'observer la trajectoire d'un objet selon différent point de vu. Le logiciel pourrait suivre lui même le mouvement de l'objet avec OpenCL. Ce sont des avantages pédagogiques (bien plus que de remplacer la souris par le doigts). Une autre option pourrait être d'avoir un moteur physique et de laisser l'utilisateur « jouer » avec (il lance une image de ballon avec son doigt) et le logiciel va mettre en valeur la position du ballon tout les x ms. Ça permet de ne pas perdre de temps sur la prise de mesures.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

        Posté par . Évalué à 3.

        En cours de physique nous utilisions avimeca (dont j'ai depuis appris l'existence d'un équivalent libre pymecavideo) en TP pour calculer des forces à partir de vidéo fournis par le prof. Une version tablette permettrait aux élèvent de prendre leur propre vidéo de les traiter eux même et même d'observer la trajectoire d'un objet selon différent point de vu. Le logiciel pourrait suivre lui même le mouvement de l'objet avec OpenCL.

        En quoi ce ne serait pas possible avec un écran et une souris ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

          Posté par . Évalué à 2.

          Le premier est difficile à envisager. Il faut avoir des ballon en salle de TD ou alors il faut le faire avec des petites balles comme une balle de ping-pong (la plupart des vidéos qu'on avait étaient avec des ballons de basket) et malgré ça il resterait des cas non pris en compte (je pense par exemple à filmer un vélo pour étudier la trajectoire de différents points de celui-ci (typiquement la roue et la selle)). La tablette peut apporter un point de vu mobile (c'est le principal qui m'est venu à l'esprit quand j'ai écris le commentaire du dessus). Ce dernier point n'as jamais était abordé en cours avec moi via aviméca.

          Par contre c'est vrai pour le second.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

        Posté par . Évalué à 0.

        Je pensais à bien des journaux, sauf les journaux de linuxfr.
        La presse traditionnelle plus précisément.

        Oui ton exemple est très bon, je m'étais arrêter à la capacité d'affichage, j'avais oublié ces vrais atouts du support mobile.

    • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si la mesure avait un vrai but d'amélioration on parlerait du contenu et non du support

      vu le poids des cartables que je portais au collège je peux t'assurer que le support est important.

      • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/08/12 à 14:29.

        Surtout quand on achète un cartable à roulettes à l'enfant et que le professeur lui explique qu'il doit le porter dans les couloirs pour éviter le bruit. Véridique.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

        Posté par . Évalué à 8.

        vu le poids des cartables que je portais au collège je peux t'assurer que le support est important.

        A ce sujet, y'a tellement de moyens de réduire le poids des cartables, je me demande pourquoi rien n'est fait… Au college, j'avais pesé mon cartable, il pesait 14 kilos… Pourtant, on pourrait :

        • Avoir des livres dans la classe qui appartiennent à la classe : en classe on les utilise, et on garde ses bouquins à soi pour faire ses devoirs à la maison. Plus besoin de transporter les bouquins.
        • Mettre à disposition des eleves des casiers !

        Ah oui, j'oubliais, ca coute cher. Vaut mieux que les gosses se ruinent le dos, ca coutera à la sécu, pas à l'education nationale. C'est pas le meme budget, donc c'est moins grave…

        • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mettre à disposition des eleves des casiers !

          C'était le cas de mon lycée/collège.
          Cependant il n'y en avait pas pour tout le monde, manque de place. Ils étaient du coup réservés à ceux qui restaient le midi à l'école (et qui devaient prendre toutes les fournitures de la journée le matin) ou justification médicale vis à vis du dos (cas de scoliose par exemple).

          Cependant cela ne corrige pas le problème de la venue et du retour de l'école où tu dois tout te prendre quand même, casier ou pas.

          Des profs avaient cependant l'intelligence aussi de prévenir les jours où le livre serait utile (ou non) ce qui évitait les transports inutiles… Ce comportement n'est hélas pas généralisé.

        • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ou bien s'arranger avec un copain pour prendre chacun une partie des livres de la journée.

          J'ai procédé ainsi une grande partie de ma scolarité, et malgré quelques profs fortes têtes qui avaient du mal à comprendre l'intérêt, ça s'est plutôt bien passé.

          Côté organisation, ça ne change pas grand chose: au lieu de prendre les livres pour la journée, il suffit de prendre «sa» moitié.

          On avait aussi repéré les matières où le livre ne servait jamais (du style, le cours où le prof te dicte son livre à lui sans jamais relever la tête).

          • [^] # Re: ?sujet du commentaire? bof comme tu le sens

            Posté par . Évalué à 3.

            Ou bien s'arranger avec un copain pour prendre chacun une partie des livres de la journée.

            J'ai procédé ainsi une grande partie de ma scolarité, et malgré quelques profs fortes têtes qui avaient du mal à comprendre l'intérêt, ça s'est plutôt bien passé.

            Je faisais aussi comme ca et j'ai aussi rencontré quelques profs plus cons que la moyenne. Le summum étant celui qui notait 'a oublié son livre' et qui mettait un 0 si tu oublies ton livre 4 fois… On avait beau lui expliquer que ce n'etait pas un oubli, rien à faire… Du coup, pour cette matière, on avait chacun notre livre… Et si tous les profs avaient été aussi con que lui, j'aurais surement des problèmes de dos aujourd'hui.

  • # Idiot

    Posté par . Évalué à 6.

    À ce compte-là, autant prendre un bon netbook. Pour 300€ on trouve de bonnes machines avec une autonomie plus que suffisante, et on a un vrai PC avec lequel on est libre de faire ce qu'on veut. Ça serait l'idéal pour apprendre les enfants à bien employer l'outil informatique.

    Et encore, c'est sous réserve qu'une machine soit vraiment nécessaire pour l'instruction…

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Idiot

      Posté par . Évalué à 8.

      Un truc meme pas tactile ? Et sans logo de pomme croquée ? Hasbeen !

      • [^] # Re: Idiot

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne sais pas si le miens a un logo de pomme, je lui ai collé un gros autocollant « Nolife ». Ça annonce la couleur d'emblée :-)

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Idiot

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les notebook tactiles, ça existent… et j'ai déjà vu des tutos sur la manière d'ajouter un écran tactil à un eeePC701.

    • [^] # Re: Idiot

      Posté par . Évalué à -2.

      Si le besoin "tablette" est identifié (ce dont je doute), il existe aussi des tablettes Android tout à fait correctes et beaucoup moins chères, comme http://www.hongkongeek.fr/ecran-97/1376-97-onda-vi40-dual-core-cortex-a9-15ghz-android-40-hdmi-1go-ddr3-32go.html

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Idiot

          Posté par . Évalué à 1.

          pour l'importer il suffit de la commander. J'en ai une équivalente, c'est pas si mal, par rapport à une tablette valant 3 fois plus chez Dartfour.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 3.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Idiot

              Posté par . Évalué à 0.

              Tu as évidemment acquitté les droits de douane

              les droits de douanes, ça peut arriver. J'en ai pas eu. Bon, sur un appareil à 160 €, même avec les droits de douane ça restera moins cher qu'un ipad.

              le constructeur t'a évidemment fourni les justificatifs de conformité sur simple demande

              faudrait demander sur http://zenithink.com (la marque que j'ai)
              Mais même chez Asus, Acer, Sony, Dell et compagnie, je ne sais pas s'ils les donnent facilement. Encore moins si c'est dans une grande surface. Déjà qu'ils ont du mal à respecter la loi vis à vis de la vente liée et à rembourser les licences windows dont on ne veut pas…

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Idiot

          Posté par . Évalué à 1.

          et probablement pas conforme aux normes européennes

          Hongkonggeek n'aurait pas le droit d'en vendre si c'était le cas.
          (et en tout cas, ma tablette Ainol possède les marques CE et FCC et a donc passé les tests nécessaires. C'est un peu facile de partir du principe que "c'est chinois donc c'est non conforme", et c'est oublier un peu vite que les iMachins sont aussi fabriqués par Foxconn à Shenzhen…). La plupart de ces tablettes utilisent Android ICS, donc tout à fait analogues aux autres tablettes (de "marques" beaucoup plus chères) vendues en Europe. Elles sont souvent un peu moins puissantes (par exemple, processeur mono-core Allwinner A10, accessoirement pas hostile vis à vis de développements libres), mais généralement amplement suffisantes pour une utilisation par madame michu (qui ne rentre pas dans la catégorie "hardcore gamer"). Si tu estimes que ça n'est pas le cas, cela signifie que tu estimes que Android/ICS n'est pas prêt pour un usage grand-public (ce qui serait un peu abusif : seul IOS le serait donc, à tes yeux ?).

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 0.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Idiot

              Posté par . Évalué à 2.

              Normalement, les douanes ne devraient pas avoir le droit de laisser passer…
              Cela dit, plutôt que de parler de hongkonggeek (qui est le premier site à m'être venu à l'esprit), j'aurais peut-être plutôt dû citer amazon.fr (qui vend aussi une bonne partie des mêmes tablettes chinoises à 100 € de l'autre site - tablettes qui possèdent les marquages CE et FCC comme je l'ai dit dans mon précédent post). Bref, on peut critiquer plein de choses concernant ces tablettes, notamment le fait que qu'elles soient de marques inconnues ici, bénéficient d'un faible support, soient moins puissantes que celles vendues en Europe à base de Tegra 3, etc. mais on ne peut AMA pas critiquer l'absence de légalité / conformité / marquage CE, ni d'un système ergonomique (Android 4). Bref, je demande toujours à voir ce qui justifie techniquement/pédagogiquement la dépense de 600 € pour un iPad dans un contexte scolaire, alors qu'il me semble que d'autres produits 5x moins chers peuvent répondre aux mêmes "besoins" (si tant est qu'ils soient avérés, ce qui est un autre débat. J'ai tendance à penser que la justification pourrait être la suivante : il s'agit dans tous les cas d'un "gadget" pédagogique et le but principal est avant tout politique, or l'iPad est plus "cool" et a donc un impact plus important en terme de com…)

          • [^] # Re: Idiot

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bonjour,

            le label CE peut être apposé dès lors que l'entreprise exportatrice promet de respecter un certain nombre de conditions, même si ces conditions ne sont pas respectées.

            Enfin, pour obtenir encore plus de souplesse, et en particulier le label "made in CEE", il suffit d'assembler (ou bien de déballer et réemballer) les produits depuis Macao, qui à l'avantage d'être un grand centre d'échange en Asie et portugais (donc en Europe).

            Si vous voulez des équipement dont les qualités sont aux normes française (donc plus contraignantes que le CE), il faut rechercher le label NF, qui n'est en rien obligatoire.

            A bientôt
            G

    • [^] # Re: Idiot

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      les enfants à bien employer l'outil informatique.

      Le fait qu'un netbook soit difficilement ouvrable ne me semble pas top. On apprends bcp en demontant puis remontant.

  • # où comment sélectionner un public par l'argent

    Posté par . Évalué à 10.

    D'après l'un des plaignants, plusieurs parents ont d'ores et déjà décidé de changer leur enfant d'école.

    600€ par enfant à payer de plus à la rentrée, je suppose que parmi les parents qui décident de trouver une nouvelle école pour leur enfant nombreux ont été ceux influencés par le critère économique.

    D'aucuns pourraient y voir un moyen de faire une sélection des élèves par l'argent des parents.

  • # Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce n'est malheureusement ni le seul, ni le dernier achat inutile de la longue liste demandée à chaque rentrée scolaire.

    Les calculettes graphiques sont par exemple assez chère et très peu inutilisées. De toute façon, on ne fait pas de programmation, quitte à en faire, autant que ce soit sur un ordi avec un vrai langage… Le fait que la calculette va être mise au placard après le bac dans 95% des fois. Je finis mon M2 de maths en septembre et je me sers toujours de ma TI-40… soit une calculette scientifique non graphique…

    Les manuels sont souvent hors de prix, pas revendable car le programme change souvent et reste très mal utilisés et pas toujours de qualité.

    Dans un monde un peu plus rose et avec une administration plus compétente, et toujours selon les cours; un bon prof ne devrait pas faire acheter des livres à ses élèves.

    Pour le cours, il fournit sa version comme maintenant soit en la faisant réécrire, soit en l'imprimant, soit en la diffusant sur le web.

    Pour les éxos; de même, il y en a comme des petits pains dans des bouquins d'exo. Soit un bouquin d'éxo par classe, ce n'est vraiment pas la peine d'en avoir un par personne. En plus, c'est lourds, ça s’abîme et ça abîme l'enfant et son sac.

    En gros, en maths, physique chimie, en bio pas besoin de bouquin si on a un support de cours et une à deux feuilles (on met un s après "une à deux ? ) de td par mois.

    En langue, un dico. Faut arrêter ses conneries où l'on commence à apprendre une langue avec les les exceptions, les verbes irréguliers, des textes littéraires…

    Reste le cas de l'histoire / géo, philo, français et de ses études de textes… Je n'ai pas trop d'avis là dessus, mais je verrai plus dans les grandes classes, l'achat et l'analyse de vrai bouquin et de journaux type le monde diplomatique… mais ça n'engage que moi.

    On peut rajouter à ça, les rapporteurs, compas, équerre… et encore une tonne d’aberration.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Dans tous les cas, pour les dictionnaires, pour les exercices, pour les cours, on pourrait avoir cela disponible en ligne, et dans ce cas, pas besoin de faire transporter à tout le monde des livres.

      mais je verrai plus dans les grandes classes, l'achat et l'analyse de vrai bouquin et de journaux type le monde diplomatique… mais ça n'engage que moi.

      Parce qu'à ton avis, on lit des faux bouquins ?

      On peut rajouter à ça, les rapporteurs, compas, équerre… et encore une tonne d’aberration.

      Et tu fais des cercles à main levée ?

    • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Les calculettes graphiques sont par exemple assez chère et très peu inutilisées.

      Oh que si elles sont utilisées… Comme stockage autorisé de formules plutôt qu'apprendre par coeur. Ca me fut très utile. Pas pour les fonctions mathématiques, certes, juste du stockage et de l’affichage.

      • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/08/12 à 15:38.

        Et bien en S, j'ai eu à utiliser les capacités graphiques !

        Ma prof de l'époque connaissait assez bien ces calculatrices et nous faisait souvent utiliser la modélisation des fonctions, et parfois même utiliser d'autres fonctionnalitées de la calculatrices (ça remonte assez loin maintenant).
        J'en avais eu aussi besoin en test (pas pour le stockage d'info). C'était assez pertinent et je n'avais donc pas eu l'impression que l'achat était inutile. D'autant plus que ça m'a aussi servi les années suivantes, avec d'autres profs, pour d'autres capacités de la calculatrice.

        Après, ayant des frères et sœurs, la calculatrice leur a servie par la suite. Elle a donc pu être rentabilisée sur les années.

        Ça dépend des enseignants surtout.

        • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

          Posté par . Évalué à 5.

          Et bien en S, j'ai eu à utiliser les capacités graphiques !

          Moi aussi, pour programmer un démineur. Que de souvenirs…

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu as de la chance, à mon examen de bac, je n'avais pas droit à la calculatrice. Je m'en fous car j'avais justement tout appris, mais les copains ont fait la gueule :-)

        Remarque que ma TI80 m'a fait découvrir le BASIC et c'est en partie grâce à elle que je me suis dirigé vers l'informatique.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Remarque que ma TI80 m'a fait découvrir le BASIC et c'est en partie grâce à elle que je me suis dirigé vers l'informatique.

          Moi c'est clairement ça. Par contre à l'époque déjà je ne faisais rien de graphique, le plus compliqué que j'ai fait c'est l'algorithme de Bezout (avec un PGCD avant) parce que toutes les infos à stocker ne pouvaient rentrer dans les registres/variables du coup j'avais dut utiliser un tableau (en fait 3). J'ai toujours mes programmes dans ma calculatrice, il faudrait que je les ressortent pour me payer une bonne tranche de rire (je connaissais pas/mal les structures de flow de contrôle sauf le goto).

          J'ai jamais compris (depuis) pourquoi les affectations étaient à l'envers (12->A).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Disons qu'un bouquin d'étude de français est principalement composé d'extrait.

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

      Posté par . Évalué à 10.

      TI vs Nexus

    • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

      Posté par . Évalué à 8.

      Pardon, elle est facile, mais je peux pas m'en empêcher:

      Les calculettes graphiques sont par exemple assez chère et très peu inutilisées

      Les calculettes graphiques sont très peu inutilisées, soit très utilisées?

      Les manuels sont souvent hors de prix, pas revendable car le programme change souvent et reste très mal utilisés et pas toujours de qualité.

      Pour les éxos; de même, il y en a comme des petits pains dans des bouquins d'exo. Soit un bouquin d'éxo par classe, ce n'est vraiment pas la peine d'en avoir un par personne. En plus, c'est lourds, ça s’abîme et ça abîme l'enfant et son sac.

      étre ou ne pas etre(s)?

      En gros, en maths, physique chimie, en bio pas besoin de bouquin si on a un support de cours et une à deux feuilles (on met un s après "une à deux ? ) de td par mois.

      À ce niveau, crois-moi: ça n'a plus d'importance!

      En langue, un dico. Faut arrêter ses conneries où l'on commence à apprendre une langue avec les les exceptions, les verbes irréguliers, des textes littéraires…

      Non, sérieusement, en Français, je crois que le dico n'a pas suffi…

      Sans rancune? Dans le contexte, c'était vraiment trop tentant!

    • [^] # Re: Pas le seul achat "inutile" d'une rentrée scolaire

      Posté par . Évalué à 1.

      Je m'insurge ! Une bonne calculatrice graphique est nécessaire pour développer des jeux de qualité.

  • # Et quid des TNI

    Posté par . Évalué à 4.

    Tiens, d'ailleurs ce scandale me fait penser à autre chose un peu reliée : les TNI.

    Pour ceux qui ne le sauraient pas, TNI signifie Tableau Numérique Interactif, et consiste donc à remplacer le tableau noir (qui est tout de même sacrément "has been"), par un super projecteur et un stylo électronique.
    En gros c'est pour privilégier l'interactivité durant les leçons, et permettre de passer des présentations plus facilement (entendre mettre des slides, ce qui est par nature très intéractif, c'est bien connu).

    J'ai eu l'occasion de voir la vidéo commerciale du créateur du logiciel correspondant, et le gain pédagogique m'a tout à fait échappé. En gros la plupart du temps ils montraient des textes à trous qu'il fallait remplir, des paquets de lettres à assembler, des figures à bouger etc. À chaque fois sur la totalité de la classe, il y en a un qui fait et les autres regardent (s'ils ne s'ennuient pas trop).

    Ma mère qui est institutrice doit commencer à le tester à la rentrée prochaine, je suivrais l'évolution pour savoir ce qu'il en est vraiment de l'utilité des TNI, même si j'ai déjà mon avis sur la question …

    Et vous, quand pensez-vous ?

    Lien vers la vidéo marketing
    Lien vers l'académie de Versailles

    • [^] # Re: Et quid des TNI

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Dans le cadre d'un stage, j'ai du en poser un dans un lycée.
      La classe qui l'utiliserait était constitué de déficients mentaux dans le cadre d'une pédagogie adaptée. Je n'ai pas vu ce qu'ils en ont fait mais durant les tests que j'ai effectué j'ai vu deux avantages :
      * Le prof n'est plus obligé de tout recopier pendant des heures, pour le professeur c'est une perte de temps sur tout le long de l'année qui peut servir à d'autres choses (assister les élèves, les exercer, etc.)
      * Ça permet d'utiliser des ressources supplémentaires via l'ordinateur. En classe prépa nous n'avions pas des TNI mais parfois des projections pour montrer des phénomènes intéressants qui sont difficiles à faire sur un tableau. Par exemple le tracé de graphes ou figures géométriques, la visualisation de trajectoires ou autres phénomènes physiques. Les élèves sont en général plus attentifs lors de telles projections que le reste du temps.

      Le TNI, tablettes ou ordinateurs ne sont pas selon moi la solution ultime mais des compléments intéressants d'un point de vue pédagogique. Il y a moyen de tirer les avantages de tout ceci sans que ça coût trop cher.

      • [^] # Re: Et quid des TNI

        Posté par . Évalué à 1.

        Dans le cadre d'un stage, j'ai du en poser un dans un lycée.

        Je ne l'ai pas vraiment précisé, mais je parlais surtout de l'application des TNI dans les écoles primaires. C'est un âge où je pense qu'il faut éviter de les habituer à regarder un écran pendant les cours de manière passive, ils auront bien le temps de s'y mettre en prépa/université.

        Après pour lycée/prépa, si les logiciels suivent, c'est sûr que ce serait tout de même bien mieux que le projecteur avec les transparents.

        • [^] # Re: Et quid des TNI

          Posté par . Évalué à 1.

          Un prof de cycle 2 peut passer quelques heures par semaine devant le tableau à écrire des trucs que les élèves doivent lire ou recopier -> gain de temps.

          Pouvoir sauvegarder les travaux d'écriture ou de dessin des enfants -> gain pour l'évaluation.

          Faciliter la mise en commun -> gain pour … tout un tas de trucs : )

          Pour les profs à l'aise avec l'informatique, c'est très pratique. Tu colles un scanner rapide à côté, une petite tablette graphique, et peux commencer à être un peu plus libre pour un certain nombre d'activités.

          Bien sûr on peut bricoler des trucs, mais avoir un tactile mural grand format, ça sert vraiment.

          Quant au fait pour les élèves de fixer l'écran toute la journée, ça dépend comment il est utilisé, s'il y a un fond d'écran, tout un tas de petites icônes et des trucs qui bougent en permanence. Si c'est gris, sobre et d'une luminosité non excessive, alors c'est un tableau, point.

          • [^] # Re: Et quid des TNI

            Posté par . Évalué à 1.

            oui mais recopier ça permet d'apprendre en même temps. ça sert pas seulement à stocker l'information.

            par exemple, en classe prépa on nous fait recopier les cours, on sort on les connait.
            en école d'ingé, on nous donne des polys, les cours sont bcp sur rétroprojecteur, résultat on dort en amphi (seulement si on n'est pas sérieux évidemment.. hum hum)

            • [^] # Re: Et quid des TNI

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je ne parle pas des étudiants qui recopient mais du professeur qui recopie son cours.
              Le prof qui écrit son cours au tableau perd du temps pour rien et cela n'a pas une grande plus valu pédagogique… D'autant que ce cours est le même d'une année sur l'autre. Ce temps peut servir à d'autres choses (explications, aides diverses, etc.).

              • [^] # Re: Et quid des TNI

                Posté par . Évalué à 3.

                Passer des transparents ça sert vraiment à rien pour le coup, ni pour l'élève ni pour le prof : les élèves ne retiennent pas 10% de ce qui est passé. Alors que moi aussi, quand je recopiais les cours, je les connaissais en sortant.
                Si le prof a besoin de plus de temps, il n'a qu'à filer le poly aux élèves, leur demander de le lire, et faire cours quelques jours plus tard avec juste une séance de questions/réponses ou d'exercices. C'est beaucoup plus efficace.

                • [^] # Re: Et quid des TNI

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pendant mes longues études supérieures (6 ans en tout) j'ai du prendre en tout et pour tout moins de 50 pages de note. J'ai pourtant pas mal réussi et j'ai assez peu étudié en dehors des amphis. Ça dépend des gens, donc. Et même à cette époque un peu moins moderne (c'était au début du siècle) il y avait des profs qui donnaient cours sur des transparents (des vrais, ou parfois sur pc aussi.)

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: Et quid des TNI

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Bof, ça dépend des personnes. C'est peut-être aussi parce que les élèves français sont formatés à être trop scolaires et passifs.

                  En tous cas dans mon cas, à la fac, je ne prenais aucune note te cours (je ne les relisais jamais, donc autant ne pas perdre mon temps), mais j'écoutais ce que disais le prof. Le fait de ne rien faire en même temps (recopier) me permettait de réfléchir à ce qui était dit et le relier à mes autres connaissances. Eh bien j'ai souvent eu des points aux questions de cours là où ceux qui recopient tout passivement n'ont pas noté la petite remarque importante :-)

                  Si je recopie le cours, je n'y réfléchis pas en même temps et je ne prends pas le temps de comprendre ce que j'écris.

            • [^] # Re: Et quid des TNI

              Posté par . Évalué à 8.

              en école d'ingé, on nous donne des polys, les cours sont bcp sur rétroprojecteur, résultat on dort en amphi (seulement si on n'est pas sérieux évidemment.. hum hum)

              Justement, ça prépare au monde du travail…

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Et quid des TNI

              Posté par . Évalué à 1.

              1. le prof écrit des trucs au tableau
              2. ça prend du temps
              3. les enfants doivent rester calmes et attendre
              4. les élèves recopient ces trucs (entre autre pour apprendre, oui)

              Parfois, un temps calme est souhaitable, parfois pas du tout.
              Parfois, tu souhaiterais vendre père, mère et Osborne 1 pour avoir un machin informatique en guise de tableau.

              • [^] # Re: Et quid des TNI

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 24/08/12 à 21:47.

                Sans 1. 2. 3. 4. Ça ressemble à du Prévert mis au goût du jour.

    • [^] # Re: Et quid des TNI

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour les cours « graphiques », ça peut être très utile, par exemple la géométrie (ça permet de faire bouger les formes facilement) ou la géographique (un truc comme Google Earth leur permet de bien comprendre où ils se situe, de comprendre les distances, tout ça avec le zoom intéractif). Je peux te dire que je connais des instituteurs qui râlent de ne pas avoir ça pour aider les enfants en difficultés.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Et quid des TNI

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et vous, quand pensez-vous ?

      Ça depend des heures
      http://estcequecestbientotlapero.fr/

      Je pense que le tableau en question peut etre interessant si les profs fournissent le dump de ce qui a été écrit au tableau dans la journée aux éléves.

  • # L'avis d'un myope...

    Posté par . Évalué à 2.

    … c'est qu'on passe déjà suffisamment de temps devant des écrans comme ça, enfants compris. Pi : formation des enseignants ? préparation de scénarios pédagogiques pertinents ? solution en cas de panne durant le cours ? Sans parler des résultats d'expériences amusantes (mais moins que les résultats) :

    http://www.miratech.fr/blog/eye-tracking-etude-iPad-vs-journal2.html

    (résumé : lire sur un écran prend plus de temps pour une mémorisation moindre, en comparaison avec une lecture sur papier).

    Oui mais :

    "Le projet est désormais à ce point avancé qu'il nous est impossible de faire marche arrière".
    (Nicole Vancoillie, présidente du conseil d'administration de l'établissement)

    Cette citation est tellement chouette et emblématique de notre société que je la remets juste pour le plaisir tiens :

    "Le projet est désormais à ce point avancé qu'il nous est impossible de faire marche arrière".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.