• # La France ce n'est pas les USA

    Posté par . Évalué à  5 .

    " However I have to say the feeling I had when living in San Francisco is as following. If I had spent as much time and dedication on my projects while living in San Francisco instead of Paris, I would have had 100 times more in return than what I've had in France. On a money level, as well as on a professional level. Might be too late now " (…)

    Cette affirmation ne va pas faire que des heureux…

    " In Europe most young developers want to be Product Manager (or any Manager positions), most developers in SF don't care about this, they want to have fun. The reason could be you get paid super well in SF, and not in Europe :) " (…)

    Unfortunately this is true… :'(

    " Well there is a huge difference. As a Software Engineer you want to work in San Francisco because it's where your job happens. In Paris, nothing happens on that level. If you do want to come to Paris it's because of the amazing food, lifestyle, public transportation system, and certainly not because of the amazing startups we should have " (…)

    Beaucoup restent aussi parce qu'ils ne peuvent pas parler la langue de Steinbeck…

    " The whole system is completely corrupted, people are used to get "passe-droit" (not sure about the translation) for anything, and even the top Political leaders are acting this way. " (…)

    Partout il y a de la corruption pas seulement à Paris ni seulement en France.
    La ville la plus sure au monde depuis des années c'est Tokyo. Et connaissez vous le niveau de corruption au Japon ?

    Feed back ?
    Euh…
    Vous avez la tête d'un geek… :-)

    Bon ce qui est vrai c'est que les USA sont toujours en avance par rapport à la France sur à peu près tout…
    Mais il y a un détail important qui n'est pas assez souligné: la France ce n'est pas les USA ni en superficie ni en nombre d'habitants.
    Plus grave, la mentalité y est totalement différente d'ici.

    Un exemple qui dit tout:
    Si en France vous faîtes faillite, vous risquez des ennuis judiciaires…
    Aux USA si vous faîtes faillite, non seulement rien ne vous arrivera mais on sera plus enclin à vous prêter de l'argent…
    Pourquoi ?
    Parce que du point de vue français l'échec est une catastrophe, que dis-je une tare, alors qu'aux USA l'échec est formateur.
    Et de mon point de vue personnel l'échec est formateur…

    Du coup, on ne reconnaît pas forcément ton travail à sa juste valeur…
    Et ce qui est inadmissible c'est qu'en France il y en a encore qui ont décidé de prendre cette mauvaise habitude d'accuser l'autre avant de se demander si il n'a pas fait quelques erreurs.
    Et la plupart d'entre nous sont éduqués ainsi ce qui explique cette morosité ambiante et cette impossibilité d'aller bien loin…

    Merci pour votre témoignage dans vos commentaires…

    A méditer.

    • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

      Posté par . Évalué à  4 .

      ouais mais bon, la réalité c'est que me suis appercu en travaillant dans un pays etranger, dont SF (au SF university hospital) comme tu n'as aucune attache familiale, tu ne connais personne, c'est plus facile. Il y a quand même une forte impression d'etre en vacances tous les jours même si tu travail. La météo a SF est plutot ensoleilé, yellow stone est a coté, des lions de mer dans le port, et une prison sympa a visité.

      Les boites de nuit sont pleines de filles a moitié nu (vraiment !) avec 15 voiture de police qui se pointent devant a l'approche de la fermeture.

      Ce serais difficile d'avoir une mauvaise impression. En France il y a le quotidien familial et social qui empêche un peu cette liberté de sortir tous les jours. SURTOUT en France une soirée sympa commence vers 2H du mat essaye de travaillé après ! a SF (et en Angleterre) cela se termine a 1H du mat, tu peux donc sortir tous les jours et travaillé le lendemain \o/

      • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

        Posté par . Évalué à  6 .

        yellow stone est a coté

        1500km quand meme, j'appelle pas ca a cote…
        Tu confonds pas avec Tahoe/Yosemite des fois?

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par . Évalué à  6 .

          Il y a cette perle aussi : « La météo a SF est plutot ensoleilé »

          Même si il y fait doux en hiver, on se pelle le cul en été et il y a sans arrêt du brouillard… alors qu'il suffit de faire 50 bornes pour gagner 10°C. On m'y a répété à l'envi cette citation de Mark Twain : « The coldest winter I ever spent was a summer in San Francisco ».

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par . Évalué à  1 .

            j'ai pas dis qu'il faisait chaud :), j'ai dit que c’était plutôt ensoleillé. En ce moment en France il fait plutôt froid et pluvieux.

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par . Évalué à  0 .

            la vallee a un meilleur climat, mais v'la le trou paume.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

              Posté par . Évalué à  1 .

              Trou paume, trou paume… c'est quand meme pas si paume que ca entre Palo Alto, Mountain View et San Jose :)

              • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

                Posté par . Évalué à  0 .

                Ben disons que sorti des startups et des geants de l'informatique, ya pas forcement grand chose a faire, surtout quand tu compares a sf.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        Attends de tomber malade. Et on verra où tu iras te faire soigner. Dépenser des milles et des cents ou bien retourner en France avec sa sécu. Quand tu auras tes enfants, on verra également combien tu es prêt à dépenser pour qu'il aille à l'école.

        Ce pays a des avantages (moins d'impôts, taxe, contraintes administratives) mais il en résulte pas mal de points négatifs. Moins de sécurité, moins de santé, moins d'éducation…

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          t'inquiète pas, ça arrive aussi en France. Les fermetures/regroupements d'hôpitaux, les dépassements d'honoraires, tout ça tend à se généraliser en France.

          Quant à l'éducation, on en est à faire passer en terminale des élèves à la limite de l'illettrisme. Pas étonnant avec des classes de 35-40 élèves, et le fait que le redoublement soit devenu exceptionnel.

          On peut critiquer le système US, mais il ne faut pas oublier qu'on s'en rapproche de plus en plus.

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par . Évalué à  8 .

            t'inquiète pas, ça arrive aussi en France. Les fermetures/regroupements d'hôpitaux, les dépassements d'honoraires, tout ça tend à se généraliser en France.

            Oui enfin, on te laisse pas mourrir sous prétexte que ta sécurité sociale est dans l'hôpital qui se trouve à 50km

            Quant à l'éducation, on en est à faire passer en terminale des élèves à la limite de l'illettrisme. Pas étonnant avec des classes de 35-40 élèves, et le fait que le redoublement soit devenu exceptionnel.

            Il n'est plus obligatoire d'apprendre à écrire dans certains états des Etats-Unis. Lol.

            On peut critiquer le système US, mais il ne faut pas oublier qu'on s'en rapproche de plus en plus.

            Tout à fait ; d'un point de vue social on est tout de même toujours nettement en avance…

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

            On s'en rapproche, certes, mais ça me fait peur et ce n'est clairement pas quelques choses dont j'ai envie.

            La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par . Évalué à  2 .

          Une bonne complémentaire santé ça fonctionne à l'étranger si tu rentres en France au moins une fois par an … du moins c'était comme ça quand mon job d'été c'était de gérer ce genre de paperasse (~10 ans)

          Sinon, pour le journal, je trouve l'analyse très juste. J'aurais tendance à dire que pour les anglophobes, Montréal reste une (très) bonne destination pour vivre une expérience approchante. Et pour ceux qui veulent rester en France bon courage, les boulots qui permettent de s'épanouir (dans le sens de l'article) sont rares mais pas non plus inexistants.

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Sinon, pour le journal, je trouve l'analyse très juste. J'aurais tendance à dire que pour les anglophobes, Montréal reste une (très) bonne destination pour vivre une expérience approchante.

            A Montréal, certes, on peut y survivre sans parler anglais, mais il y a quand même la moitié de la ville qui est anglophone. Donc pour les anglophobes, ce sera plutôt Québec la destination américaine.

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par . Évalué à  3 .

          Attends de tomber malade. Et on verra où tu iras te faire soigner. Dépenser des milles et des cents ou bien retourner en France avec sa sécu. Quand tu auras tes enfants, on verra également combien tu es prêt à dépenser pour qu'il aille à l'école.

          Merci pour ce monument de cliché et d'idées reçues. Et dire que ce sont les mêmes qui y vont de leur pri-precha anti-préjugés.

          Ta sécurité sociale si extraordinaire te coûte peu ou prou l'equivalent de ton salaire "officiel" annuel. Que l'on fasse une distinction de forme entre charges patronales et salariales n'y changera rien: Tu coûtes 180% de ton salaire "officiel" à ton employeur. Tu dois donc rapporter plus pour que ton poste ait une raison d'être.

          Fais le calcul! Tu arrivera sûrement au prix d'une assurance santé US.

          Et encore, en France, ca ne suffit pas ! Ta si chère secu te rembourse le strict minimum et tu es obligé de completer par une mutuelle.

          L'education FR, je te laisse comparer le cout par étudiant/lycée aux couts d'un community college.

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 28/05/13 à 14:10

            Je crois que tu te méprends assez grandement sur le prix des soins notamment pour les enfants en bas-âge et les personnes âgés… Je pense que le niveau de civilisation d'une communauté peut s'entrapercevoir par sa capacité à traiter et gérer ses deux groupes de personnes. Regarde le (vrai) prix que coute une chimio pour te donner une idée.

            Pour ce qui est des études. Tout ce qui touche au domaine du public est loin d'être chère. Sans être boursier, pour des études de master on doit taper dans du 600€ par ans avec la mutuelle. pour la licence c'est un peu moins, et si tu es brillant, c'est même toi qui est payé (ENS).

            La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par . Évalué à  4 .

            Je crois que tu mets tout dans le même panier,

            ce qui représente 180% du salaire c'est le salaire net + les charges sociales (et non pas la sécurité sociale), ça comprends donc aussi :

            L'assurance chômage
            La cotisation retraite
            La cotisation CAF

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

            Fais le calcul! Tu arrivera sûrement au prix d'une assurance santé US.

            Ah ouais? Il y a un gros écart entre les USA et les autres pays au niveau des actes médicaux

            http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2013/03/26/21-graphs-that-show-americas-health-care-prices-are-ludicrous/

            Lien HN: https://news.ycombinator.com/item?id=5447059

            En lisant HN, j'ai appris que ceux qui ont une assurance santé (par leur employeur le plus souvent) ont des prix négociés à l'hôpital. Ceux qui n'en n'ont pas peuvent se voir présentés des factures délirantes pour pomper un max d'argent au patient (le prix est finalement négocié à la baisse).

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par . Évalué à  -10 .

          Santé, protection sociale dans un autre pays - Service-public.fr

          Tu souscris une bonne assurance et tu te cherches des amis qui ont les relations qu'il faut et çà roule.
          (relations = un bon médecin par exemple qui te donnera les clefs qu'il faut connaître)

          Si tu manges correctement sans excès alors les risques de tomber malade s'amenuisent.
          C'est mon cas.

          Pour l'éducation, il faut mettre le prix: c'est comme cela aux USA notamment.
          Il y a d'ailleurs des Lycées Français qui sont même prisés par les américains…

          Pour la sécurité aux USA çà dépend où tu habites.
          C'est sûr que si tu veux te ballader dans les quartiers chauds je doute que tu reviennes un jour sur linuxfr, sauf dans la revue nécrologique de linuxFR.
          C'est pareil en France…

      • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

        Posté par . Évalué à  5 .

        Les boites de nuit sont pleines de filles a moitié nu (vraiment !)

        Moi, dans mon lit, j'ai une fille à moitié nue, parfois complètement nue même. Elle est toujours seule, c'est toujours la même et c'est un vrai bonheur.

        avec 15 voiture de police qui se pointent devant a l'approche de la fermeture.

        Hourra ! On est donc libre en sécurité !

        Ce serais difficile d'avoir une mauvaise impression. En France il y a le quotidien familial et social qui empêche un peu cette liberté de sortir tous les jours. SURTOUT en France une soirée sympa commence vers 2H du mat essaye de travaillé après ! a SF (et en Angleterre) cela se termine a 1H du mat, tu peux donc sortir tous les jours et travaillé le lendemain \o/

        Hm… Le quotidien familial et social, tu l'as dans l'importe quel pays, non ? Tout dépend si tu as une famille et/ou si tu t'intéresses aux problématiques de société, aux gens qui ont moins de chance que toi…

      • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

        Posté par . Évalué à  -8 .

        Ce serais difficile d'avoir une mauvaise impression (…)
        En France il y a le quotidien familial et social qui empêche un peu cette liberté de sortir tous les jours

        Chacun ses goûts: beaucoup de personnes ne peuvent pas se passer de leurs enfants…
        Ni de leurs femmes leur femme.

        Quelqu'un peut se passer de sa belle mère ? (hem) [Vanne]

    • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Si en France vous faîtes faillite, vous risquez des ennuis judiciaires…
      Aux USA si vous faîtes faillite, non seulement rien ne vous arrivera mais on sera plus enclin à vous prêter de l'argent…
      Pourquoi ?

      En France, la mise en faillite d'une entreprise est une mesure de sauvegarde. L'entreprise va pouvoir continuer à fonctionner, mais les créanciers devront attendre ou négocier les créances. Cela peut permettre à l'entreprise de faire face à une mauvaise passe.

      Après, il y a les cas de fraudes, de détournement de fonds, etc… normal d'avoir des ennuis avec la justice dans ces cas.
      Il y a aussi les mises en faillite pour éviter de payer les créanciers, puis de recommencer avec une autre entreprise après le dépôt de bilan… mais c'est clairement de la fraude, et les juges sont généralement habitués à ce genre de magouilles, qu'ils savent (en principe) repérer.

      A+

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          La différence avec les USA étant laquelle ?

          La différence n'est pas dans les textes, mais dans les têtes, sur le "après" : aux USA, on va considérer ta faillite comme une leçon pour mieux faire ensuite, en France, on va considérer que t'es une merde et tu es grillé. Ca change beaucoup de choses.

          • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Qui est « on » ?

            Dans les cas que j'ai pu croisé c'est surtout vecu personellement, le reste du monde s'en fout tant que tu as payé tes dettes.

      • [^] # Re: La France ce n'est pas les USA

        Posté par . Évalué à  -8 .

        1/ Faillite
        " En France, la mise en faillite d'une entreprise est une mesure de sauvegarde " (…)

        Le but d'une mise en faillite est de … sauvegarder les intérêts aussi bien des employés que des créanciers.
        En effet, cela pourrait être pire…

        Dans la faillite, en France tu seras vu comme un paria…

        La faillite est la cessation d'activité de l'entreprise:
        Notamment, on prépare l'entreprise à vendre tout ce qu'elle peut vendre

        le redressement judiciaire permet à l'entreprise de tourner…

        Je parle de faillite dans le sens de monsieur tout le monde : Liquidation judiciaire.
        Bien que vous aillez raison d'apporter vos précisions, je me mets à la place de Mr ToutLeMonde mais pas à la place de la personne qui sait ce que c'est…

        " Le redressement judiciaire est une procédure collective de droit français dans laquelle est placé un commerçant, une profession libérale ou une entreprise lorsqu'il est en cessation de paiements et tant qu'un redressement de l'activité est envisageable. À défaut, s'ouvre la liquidation judiciaire " (…)
        ( Source : Redressement judiciaire - Wikipédia )

        2/ Fraudes et assimilés :
        Bien sûr je ne parle pas des fraudes car c'est déjà autre chose.
        Je parle bien de l'individu honnête qui essaie de vendre honnêtement ses produits mais qui est mal tombé.
        (conjoncture, concurrents malhonnêtes, incompétence financière, erreur stratégique, etc.)
        Comme vous le dites: faire fasse à une mauvaise passe

  • # rêveur

    Posté par . Évalué à  1 .

    Ça me laisse rêveur, j'ai plus qu'a me mettre a l'anglais.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # France vs USA vs Belgique vs UK

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    J'ai jamais travaillé en France ou aux USA mais il y a pas mal de choses dans cet article qui me rappellent mon expérience (bossé 6 mois en Belgique avant d'émigrer à Londres).

    Pour les gens qui sont tentés mais qui trouvent que SF ça fait loin, je penses que Londres est pas mal dans le sens où on retrouve une culture anglo saxonne du travail assez proche de ce qui est décrit dans l'article tout en restant à 2h de train de la « maison ». Évidemment je me doute que le Silicon Roundabout ne vaut pas la Silicon Valley mais c'est plus facilement accessible (aussi bien en terme de transport que de paperasserie) et peut aussi être considéré comme une première étape avant de traverser l'Atlantique.

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

    • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

      Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

      +1

    • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

      Posté par . Évalué à  -10 .

      tout en restant à 2h de train de la « maison »

      D'la merde, et y a pas à tortiller du cul ! Je préfère vivre en autarcie au fin fond de la campagne que d'avoir un boulot à 2h de train de chez moi. 4h de trajet par jour, jamais !

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Je pense qu'il voulait dire maison == France.

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        J'aimerais vraiment pas avoir 4h de commute par jour non plus. Ce que je veux dire c'est que c'est vachement plus pratique pour passer voir la famille ou les copains un weekend ou l'autre que si t'es à 12h d'avion.

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  -3 .

          Certes, problème de sémantique alors, la « maison » pour moi c'est « chez moi », là où j'habite, même si j'imagine que tu as essayé de faire passer le sens « la famille et les potes » dans les guillemets autour de maison.

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  1 .

          Et puis d'un autre côté, tu dois pouvoir faire 4h de trajet par jour avec travail + maison en région parisienne :)

    • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

      Posté par . Évalué à  2 .

      Les salaires ne sont pas les mêmes à partir d'un certain lv de dedication.

      C'est l'ensemble de l'Europe qui a pris l'habitude de payer ingénieurs et techniciens aux salaires soviétiques.

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        un certain lv de dedication.

        Qu'est ce ?

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Je crois qu'il parle du nombre qui est incrémenté quand tu butes un gros monstre à World of Warcraft.
          Pardon, je voulais bien sûr dire Worl o Warcraf.

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 28/05/13 à 08:49

          je pense qu'il voulait écrire "niveau de dévouement", enfin, en entreprise le dévouement ça s'appelle être prêt à être taillable et corvéable à merci, sinon on peut traduire par "engagement".

          (et lv = level)

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

            Posté par . Évalué à  -5 .

            en entreprise le dévouement ça s'appelle être prêt à être taillable et corvéable à merci.

            Chez moi ca s'appelle etre professionnel. Chacun son truc.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 28/05/13 à 08:15

        Pour avoir regardé un peu récemment , je pense que le problème est encore pire à Londres qu'à SF. Le coût de la vie est tellement cher par rapport aux salaires que tu passes presque toute la différence dedans. C'est intéressant sans gosses en tirant un job > 80K£, mais autrement je vois mal le gain de ce côté là par rapport à la France.

        Après effectivement il y a une belle concentration de boîtes sympa pour lesquels tu veux bosser direct. Chose que tu ne retrouves que peu ailleurs en Europe.

        Ca serait d'ailleurs intéressant d'avoir les retours de personnes ayant faire la pirouette dans plusieurs pays, à niveau de vie égal (pas en coloc de 10m² en zone 4 par exemple…)

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  1 .

          ya aussi la solution d'etre remote, en france la plupart du temps, a londre 2 jours par semaine.
          Ca t'evites de te taper le temps de chiotte anglais, et tu peux manger correctement 5 jours par semaine.

          Le jour ou je rentre au pays, clairement j'envisage cette option.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        D'un autre côté aux USA, à moins d'être célibataire et en bonne santé, une bonne partie du surplus va te servir à payer l'éducation des gosses, les frais de santé et plein de trucs qui ne sont pas subventionnés par l'État là bas.

        Du coup, est-ce vraiment intéressant le salaire proposé par rapport en l'Europe en tenant compte de tout cela ? Je n'en suis pas intimement convaincu, les chiffres bruts ne sont pas suffisant pour comparer réellement le niveau réel du salaire.

        Disons que l'avantage aux USA, c'est que tu peux gérer toi même tes dépenses suivant ta situation, en ayant un minimum d'impôt commun. Cependant le système est décrié pour créer beaucoup plus d'inégalité… C'est un choix.

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  3 .

          J'en connais quelques un avec des gosses par ici, ils ont pas l'air mecontent, faut croire qu'ils s'en sortent.

          Oui, ca coute vachement plus cher quand t'as des gosses, et pour des francais ca fait mal au cul de payer la creche ou l'ecole primaire quand on a ete habitue a l'ecole francaise gratuite. Apres si tu te debrouilles bien, tu tapes vite dans les 150-200k de salaire, assurances medicales diverses et variees incluses (i.e. ca te coute moins de $1000/an pour toute la smala, pas loin de ce que tu paierais pour ta mutuelle en france).
          Si, par chance, ton conjoint touche la meme chose, avec 300-400k par an, t'as de quoi voir venir quand meme, meme apres impots.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

            Posté par . Évalué à  10 .

            Vivant au states j'ai pas la meme experience, bon je connais assez peu de personne avec des gosses, mais d'une part les salaire 150-200k c'est rare, mis a part ds la valley ou new-york mais la tu dois payer l'immobilier qui est hors a de prix a moins de vivre a une heure ou plus de route du lieux de travail (oublie les transport en commun ds la plus part des cas).

            D'autre part les gosses et compagnie ca coute bcp plus chere, en fonction de l'assurance maladie tu as des franchises a payer (comme pour une caisse :)) et des limites parfois. Un pepin de sante et tres tres vite tu es dans la merde point de vue tune.

            Les gosses impossent aussi souvent le lieux de residence temps certaines ecoles sont devavorisees.

            Quand aux impots je paye personnelement autant d'impot qu'en france. La difference etant qu'ici je paye pour des supositoires geant qui fond boumm et en france je payait pour des services publique qui profitent a tous. Les impots sont assez disparate d'un etat a l'autre (en gros ds mon cas cas l'impot de l'etat est aussi important que l'impot federal).

            Au final vraiment je ne pense pas que les states soit plus interessantes (boulot interessant mis a part). Personnellement j'ai vraiment du mal avec la violence temps figure qu'image de la societe americaine.

            Apres pour un celibataire qui voyage et qui est capable de fermer les yeux, bah oui c'est interessant mais j'y ferai pas de vieux os.

            • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

              Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

              Au final vraiment je ne pense pas que les states […]

              Dis quand même pas trop de mal des USA, parce qu'à ton prochain voyage dans ta famille ils vont pas te laisser remettre les pieds sur leur territoire. :)

          • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

            Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 28/05/13 à 17:55

            i.e. ca te coute moins de $1000/an pour toute la smala, pas loin de ce que tu paierais pour ta mutuelle en france

            Je ne sais pas où tu travailles, mais perso mon employeur me paie ma sécu et 1000$ ça n’est pas suffisant pour payer deux mois de cotisations. C’est non seulement une des cotisations les moins chères de mon employeur (qui fonctionne par groupes de plusieurs milliers d’employés) vu que je suis dans une catégorie avec peu de risque, en plus en HMO et négocié chaque année, mais aussi une des cotisations les moins chères du coin, vu que mon employeur a des dizaines de milliers de contrat pour négocier. Si ta sécu passe par une petite boîte, ou pire si tu dois la payer toi même, bah c’est beaucoup plus cher que ça, et tu risques de devoir payer une partie de ta poche en cas de soucis.

            Et non, en France ce n’est pas la mutuelle qui te rembourses l’équivalent, c’est la sécu. Et oui, ça coûte cher aussi, mais c’est loin d’être autant vu qu’on paye la sécu des jeunes, des vieux, et des défavorisés.

            De la crêche à l’université il faut compter dans les 20k$/an par enfant (un peu plus en crêche/maternelle et à l’université, un peu moins entre les deux) pour la scolarité (le double de la France). Là encore il faut rajouter la sécu et tout le tralala. Impossible à assumer pour les salaires les plus bas, et on voit même un grand nombre de gens qui préfèrent attendre (très) longtemps pour faire des gosses (et, oh!, encore des jumeaux!).

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  2 .

          Je partage un peu ton avis sur la comparaison des salaires.
          Je croise beaucoup de personnes qui me vantent les salaires étrangers notamment US mais je suis pas sûr que ce soit si simple de comparer …

          • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            La comparaison est très difficile car il faut comparer à prestations égales entre les deux pays, et prendre en compte la taxation différente - c'est-à-dire d'une part le niveau absolu des contributions sociales, et d'autre part la répartition employeur/employé de ces charges.

            Corriger la répartition est assez facile car on compte des euros. Ajuster pour comparer des prestations égales est compliqué car on compte des services :

            • santé (construire des hôpitaux et former des médecins) et assurance santé (remboursement des actes)
            • éducation primaire et secondaire, enseignement supérieur
            • assurance maladie, chômage, etc.

            Ces prestations ne sont pas faciles à évaluer en euros. Pour faire une comparaison rigoureuse, il faudrait compter tout ce que l'état paie pour toi (avec ton argent ou celui des autres) en France et aux USA, et comparer cette somme globale. Et ce n'est pas du tout évident que ce soit plus élevé aux USA.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à  -4 .

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

      Posté par . Évalué à  3 .

      Petite question en passant, on m'a souvent évoqué que les pauses déjeuners anglaises étaient très différentes des notre. Légende ou bien ?

      • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je sais pas. Ça se passe comment une pause déjeuner française ?

        J'ai eu deux boulots en Angleterre. Le premier nécessitait une présence téléphonique constante et était situé dans un bled paumé. Donc pour manger à midi en général t'apportais ton truc à réchauffer au micro-onde, tu t'arrangeais avec tes collègues directes pour que tout le monde se barre pas en même temps et au final t'as plié l'affaire en 20 minutes, souvent sur ton bureau parce que t'as pas grand chose d'autre à faire que de poster sur la tribune (tu peux pas vraiment prendre ta pause en même temps que tes collègues et à part le bureau, il n'y a pas grand chose dans un rayon de 30 km). Sinon tu peux toujours prendre ta pause pendant une heure et faire la causette avec les commerciaux mais je suis trop asocial pour ça.

        Le second boulot était en zone 1 et n'avait pas des contraintes d'horaire/présence aussi forts (ce qui correspond plus à ce qui est décrit dans l'article à la base je pense). Tu passes la matinée à débattre sur IRC de où aller manger, la pause dure au moins une heure et il n'est pas rare de descendre deux pintes dans l'intervalle (bon, surtout le vendredi).

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  0 .

          Je sais pas. Ça se passe comment une pause déjeuner française ?

          Pour ma part, j'ai bossé dans des petites structures où l'on mangeait sur le pouce devant nos PC. C'était plié assez rapidement …

          Dans des PME et qq grosses boîtes dans lesquels j'ai travaillé, on peut dire qu'en moyenne la pause était de 45 min. Finalement, la pause était bien marquée que ce soit pour aller au restaurant ou à la cantine.

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  9 .

          en france, vers 11h00 tu va discuter avec les collègues du choix du restaurant, quand la décision est prise vers 12h00 ça tombe bien c'est l'heure de manger ! on y a va tous comme à une petite fêtes. vers 14h00 à la fin du repas il est temps de prendre un café, puis de retourner au boulot. arriver dans le bureau tu va fumer une clope avec tes collègues, tu reprend un café car c'est plus conviviale.

          aprés la pause de 15h30 est assez petite quand même.

        • [^] # Re: France vs USA vs Belgique vs UK

          Posté par . Évalué à  6 .

          Ça se passe comment une pause déjeuner française ?

          C'est simple. Vers midi, quelqu'un émet l'hypothèse d'aller manger. Une dizaine de minute plus tard, on discute pour savoir si on va au restaurant nord ou au restaurant sud. Juste pour la forme, parce qu'on va de toute façon au sud. Donc on traverse le campus de l'entreprise, on prend son repas (bon, mais largement moins que celui que j'ai maintenant au Luxembourg) et on essaye de trouver une place avec vue sur la mer (c'est pour ça qu'on allait au restaurant sud. Enfin, ça et le fait que le menu du nord est celui du sud, mais un jour plus tard. Donc probablement un jour moins frais…)
          Une fois le repas pris, on retourne au boulot par le chemin des écoliers, sur le bord de mer, pour digérer.

          Enfin, ça c'est pour l'hiver. L'été on mange parfois directement sur la plage.

          Ah putain, ça me manque en fait.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # pas si mal, la France

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    J'ai bien aimé les détails pratiques sur les différences culturelles, par exemple sur les entretiens d'embauche.

    Par contre, si ton but était d'éveiller des vocations, c'est un peu raté, parce qu'à partir du moment où tu rentres en France, tu n'es plus vraiment crédible. L'impression qui se dégage de ton post, c'est qu'au bout du compte, la vie culturelle est plus importante que le boulot… ce qui est un choix tout à fait respectable, d'ailleurs.

    • [^] # Re: pas si mal, la France

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Mon but était d'informer ceux qui souhaiteraient partir, en donnant des informations de l'intérieur. Beaucoup d'amis sont restés comme je l'ai dit, nous n'avons pas tous les mêmes priorités. Je ne cherchais pas à provoquer des vocations.

  • # fondateur de LinuxFR

    Posté par . Évalué à  2 .

    Qui bosse sous Mac, code sur iOS… Je comprend maintenant pourquoi LinuxFR est un méga nid à trolls, ça a été saboté dés le départ! :)

  • # Justement

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Je viens de passer le weekend à SF là.
    Il faisait beau et froid, et le centre-ville était rempli de gens faisant du shopping, mendiants et ancient combattants faisant la manche.

    Effectivement, j'ai trouvé ça sympa, SF. Mais bon, Mountain View et Palo Alto, c'est plus loin, et le bart (metro/train) me donne aucune envie de passer mon temps dedans…

    Quelle est la répartition des entreprises ? Sont-elles dans le centre-ville, ou dois-t-on faire 1h30 de train par jour ? Là, j'habite centre-ville d'une autre grande-ville nord américaine, et le boulot est à 10 minutes à pied. J'ai pas super envie de changer de contexte, même si c'est pour avoir du soleil toute l'année au lieu de pluie…

  • # Faire du tourisme à San Francisco

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Je profite de ce sujet pour poser la question : pour quelqu'un qui va passer une semaine à San Francisco, qu'est-ce que vous recommanderiez de voir ? Où faut-il dormir ? La location de voiture est-elle inévitable ?

    Moi, c'est pas pour travailler, c'est pour visiter. :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.