Journal prise de note en cours

Posté par . Licence CC by-sa
14
22
sept.
2013

J’ai un peu le trac, c’est la première fois que j’écris un journal.

Voilà ma problématique : je suis étudiant, et j’aime bien prendre mes cours sur ordi, notamment car je tape beaucoup plus vite que je n’écrit à la main.

[ma vie, on peux passer si on est pressé]
Pour prendre mes cours, il y a deux ans, j’ai acheté un ultrabook 1ère génération (un acer aspire timelineX pour être précis). Je possède également une tablette graphique A5 que j’ai achetée il y a 7 ans. Cette tablette est hélas trop peu précise pour prendre des schémas facilement. Le fait que le stylo ne possède pas de pile est très confortable. De plus, je trouve relativement difficile de tracer des lignes droite ou d’avoir des notes manuscrites car la zone de dessin n’est pas celle d’affichage.
Le temps est passé, et je me suis dit que je vais probablement devoir renouveler ce matériel d’ici environ un an, mais autant prévoir à l’avance.
[fin de ma vie (mais ceci n’est pas un suicide!) ]

Mon but est de trouver quelque chose sur lequel je puisse prendre des cours avec un clavier (ayant une disposition personnalisée), ainsi que des schémas et des formules (aussi illisible que celle de physique !).
- autonomie de l’ensemble : 8 à 10 heures minimum, soit une journée de cour (même au bout de deux ans en tenant compte de l’usure des batteries).
- fiable (c’est quand même pour prendre des cours, c’est important).
- faible encombrement ( transportable et utilisation en amphi).
- utilisation de couleurs (disons 3 au moins).
La partie texte dactylographié et la partie schéma peuvent être dissocié, à condition qu’il soit très simple de fusionner l’ensemble, notamment à cause des formules.
La partie pc devra fonctionner sous gnu/linux (probablement ubuntu ou arch linux).

Pour cela, je ne sais pas ce que je vais devoir acheter :
- une tablette pc, un stylet, et un clavier externe
Où alors un nouvel ultrabook et :
- une nouvelle tablette graphique classique (juste une zone active)
- une tablette graphique possédant un écran, et fusionner ensuite le résultat sur mon pc
- une tablette graphique avec un stylo qui écrit en vrai sur du papier (je ne sais pas comment on fait quand on arrive à cour d’encre, ni si on peut en avoir de plusieurs couleurs différentes).

Au niveau logiciel, j’ai essayé OneNote de microsoft, et Xournal, mais je ne suis pas totalement satisfait, sans trop savoir dire pourquoi. Pour la partie dactylographie, j’aime bien vim (ou libre office selon mon humeur).

Avez-vous d’autre solutions (pour la partie matérielle) ? Est-ce que je suis le seul à essayer de prendre des cours entièrement sur pc, et quelle logiciels de prise de note utilisez-vous ?

Vu que le but n’est pas un achat immédiat, je suis plus à la recherche d’une gamme/marque que d’un modèle particulier.

  • # chromebook

    Posté par . Évalué à -7.

    Hello,

    perso je dirais un chromebook (google+samsung)

    par contre c'est certes du Linux/Chrome mais pas du tout du GNU/Linux (si je voulais troller, j'ajouterais : heureusement ;-)

    et je pense pas que ça fonctionne avec ta tablette (mais avoir un bloc de papier à côté ne ferait-il pas l'affaire ?)

    Pour les logiciels de prises de notes, fonctionnant en connexion ou hors connexion, il y a tout ce qu'il faut sur internet et donc dans le chrome store.

    Par exemple
    - WriteBox http://writeboxapps.com/
    - Workflowy https://workflowy.com/
    - Trello https://trello.com/
    - Pocket http://getpocket.com/
    - Gmail Hors connexion

    Par contre, ça ne te permettra pas d'épater tes voisins car c'est malheureusement très peu cher…

    • [^] # Re: chromebook

      Posté par . Évalué à -7.

      Diable, désolé d'avoir voulu t'être utile.

      Apparemment, il y a un tas de linuxfriens qui ont testé un chromebook de près et qui donc savent que ça ne correspond tellement pas à ton besoin qu'il est inutile d'expliquer pourquoi (un simple moinssage suffit)

      • [^] # Re: chromebook

        Posté par . Évalué à 4.

        Personnellement, je pense que c'est dû à tes trolls, et a la recommandation d'outils privateurs.

        Bon allez, je suis gentil, je te pertinente parce que cette fonctionnalité est différente de j'aime/j'aime pas.

        • [^] # Re: chromebook

          Posté par . Évalué à -2.

          a la recommandation d'outils privateurs

          personnellement, je pense indispensable pour le libre d'aller s'inspirer de ce qu'il se fait de mieux ailleurs.

          Donc je n'ai aucun scrupule à faire la promotion du chromebook (dont d'ailleurs le premier prototype était basé sur Firefox), de Writebox (un éditeur markdown hors connexion), pocket (parce que pour lire réellement il faut le faire au calme), Trello ou Workflowy.

          Le libre serait aujourd'hui bien pauvre s'il n'était pas allé s'inspirer d'outils privateurs tels que Unix, Netscape et un millier d'autres. Il serait dommage qu'il cesse aujourd'hui de piller les bonnes idées d'ailleurs.

          • [^] # Re: chromebook

            Posté par . Évalué à 1.

            S'inspirer = piller ?

            Mais là, on ne parle pas de s'inspirer d'outils ou de services privateurs mais de les utiliser, c'est à dire de se placer dans une situation où l'on a aucun contrôle. C'est quand même une vachement bonne recommandation pour des informations qui impacteront l'avenir d'une personne.

            • [^] # Re: chromebook

              Posté par . Évalué à -3.

              J'avoue ne pas comprendre.
              Linus et RMS n'ont ils pas utilisé un Unix propriétaire avant de construire le leur ?
              Les gens qui ont bâti Mozilla puis Firefox à un moment donné n'utilisaient ils pas Netscape ?
              Quel est le danger exact à taper son texte au format markdown dans Writebox, vu qu'on peut le réutiliser ensuite partout après ?

              Désolé, je ne vois pas du tout le réel danger qu'il y a à utiliser d'affreux outils privateurs bien foutus qu'on pourra réimplémenter en libre après.
              Je ne dis pas qu'il n'existe pas, mais je ne le vois pas.

              • [^] # Re: chromebook

                Posté par . Évalué à 4.

                Certains de ces outils sont des services qui stockent tes données.

                • [^] # Re: chromebook

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Et quel est le danger si la NSA peut lire mes cours ?

                  • [^] # Re: chromebook

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Oh tiens, ce super service de la mort qui tue devient payant. Ah tiens, ce service sur lequel je n'ai aucun contrôle décide de changer ses conditions d'utilisations d'une manière qui ferait passer Skydrive pour ouvert et tolérant.

                    • [^] # Re: chromebook

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Et bah ? J'arrete de l'utiliser. C'est pas parce qu'ils stockent le fichier que mon fichier n'est stocké que chez eux, normalement j'en ai une copie quelque part (ou alors, c'est soit que je me fous de le perdre, soit que je suis pas malin)

                      • [^] # Re: chromebook

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Et si le service a des exports foireux ? Un cas courant, c'est l'éditeur d'images qui ne permet pas d'exporter vers un format qui ne permet pas de garder une trace des modifications. Donc si l'utilisateur veut retravailler l'image, il doit tout refaire de 0 avec un autre outil.

                        • [^] # Re: chromebook

                          Posté par . Évalué à 1.

                          On parlait de cours, là.

                          Perso mes cours, je les remodifie pas tous les jours. Je les ecrit une fois, a la limite, je les remet en forme ensuite, et après, c'est plus que de la lecture.

                          • [^] # Re: chromebook

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            Au début c'est les cours et puis après… Ne vas-tu jamais t'en servir pour faire des recherches sur le net ? Pour envoyer un message perso ?

                            Le flicage, c'est ce qui détruit les libertés, même si on a rien à se reprocher. Si tout le monde est surveillé, il n'y a plus de liberté de la presse, plus de liberté de parole, plus de démocratie.

                      • [^] # Re: chromebook

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Mais du coup, tu dois te trouver un autre service (et apprendre à l'utiliser).
                        N'est-ce pas plus simple de directement utiliser le deuxième service ?

                        Par ailleurs, je pense qu'actuellement, les services en ligne s'en foutent des garanties, simplement parce que même s'ils foutent n'importe quelles conditions, l'utilisateur va quand même utiliser le service.
                        Si on veut qu'un jour on ait des conditions d'utilisation de bonne qualité (ce qui inclut le fait que la fin du service n'implique pas de complications), il faut quand même faire un effort et favoriser les solutions qui sont p-e moins efficaces.

                        • [^] # Re: chromebook

                          Posté par . Évalué à -1.

                          N'est-ce pas plus simple de directement utiliser le deuxième service ?

                          Et quel est donc ce deuxieme service, juste pour ma culture?

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: chromebook

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Qu'ils deviennent encore plus forts !

                  • [^] # Re: chromebook

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Et quel est le danger si la NSA peut lire mes cours ?

                    Ça depend des cours.

  • # Pour dans un an ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Le temps est passé, et je me suis dit que je vais probablement devoir renouveler ce matériel d’ici environ un an, mais autant prévoir à l’avance.

    Ce qu'on pourrait te recommander aujourd'hui ne sera peut-être même plus commercialisé dans un an, et le matériel sera sûrement encore plus performant (niveau batterie et/ou poids sûrement) dans un an. Pose toi (nous) la question l'année prochaine …

    • [^] # Re: Pour dans un an ?

      Posté par . Évalué à 1.

      En fait c’est surtout au niveau de la partie saisie de schéma/formules mathématique que j’hésite sur la techno à prendre. Les tablettes graphique par exemples ont beaucoup évolué au niveau précision depuis 7 ans, certaines ont un écran, mais globalement il n’y a pas eu beaucoup de changement significatif. De même, depuis l’achat de mon pc, il n’y a pas eu de révolution. Les tablettes et les ultraportables ont une heure ou deux d’autonomie en plus, sont plus puissant et rependus, mais pour l’utilisation « saisie de cour » il n’y a pas eu de gros changement.

      Vu que le but n’est pas un achat immédiat, je suis plus à la recherche d’une gamme/marque que d’un modèle particulier.

      Comme je le disais en conclusion, je suis plutôt à la recherche de l’ensemble matériel clavier/écran/stylo le mieux adapté pour prendre des notes, et je chercherai un modèle particulier le moment venu.

      De la même manière il y a deux ans, j’en était arrivé à la conclusion qu’entre un pc fixe, un portable 15", un portable 17", une tablette, un netbook et un ultrabook, c’est ce dernier qui était le plus adapté.

      bépo powered

  • # LyX

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/09/13 à 22:59.

    Modification : j'avais lu un peu vite et pas vu que c'était surtout l'aspect matériel qui t'intéressait… Pas taper :-)

    J'ai pris des notes pendant un an et demi avec LyX sur mon netbook sans trop de soucis. Le principal intérêt de cet outil du point de vue prise de notes est la présence de raccourcis claviers pour presque tout : titres (Alt-P T, 1, 2, 3, S à mon souvenir pour revenir en normal), gras, … Mais surtout, pour les formules, qui sont alors beaucoup plus rapides à entrer (avec l'avantage par rapport à vim/latex d'avoir un rendu immédiat de la formule).

    Par contre, il faut un grand temps d'adaptation, surtout pour l'entrée de formules avec le clavier (essentiellement, apprendre les raccourcis claviers et à déplacer le curseur dans la formule) et pour apprendre à faire pas mal de choses (insérer une image, des tableaux). Mais une fois qu'on s'y est fait, on peut passer en plein écran pour ne plus être encombré par les différentes barres (tâches, menu, …) et utiliser toute la surface de son écran pour la prise de notes.

    Gros problème par contre : rien de prévu pour l'entrée de schémas.

    • [^] # Re: LyX

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour lyx, je regarderai. J’avais configuré word puis libre office pour qu’is aient des raccourcis adéquats, mais ce logiciel est peut-être mieux. Pour la saisie de formule, en revanche c’est impossible pour moi d’avoir une vitesse de saisie suffisante au clavier, vu qu’il est simple de retrouver une intégrale triple sur des vecteurs, avec 8 lettres dont la moitié sont grecque, des fractions de fractions, le tout en même temps. Voici ce que je viens d’apprendre en physique quantique :(. Pour le détail, je fais de l’électronique, mais j’ai aussi de la physique dans mes cours.

      bépo powered

      • [^] # Re: LyX

        Posté par . Évalué à 1.

        Dans le même genre, pour des documents LaTeX avec de grosses formules où il est dur de garder le fil, j'utilise texmacs.

        "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

      • [^] # Re: LyX

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/09/13 à 23:49.

        plutôt que LYX opterais pour LaTeX si tu tape vite, avec vim ou emacs pour les raccourci mais cela va te nécessiter un apprentissage d'au moins mmh une vingtaine d'heures si tu en a jamais fais.

        LaTeX + vim/emacs pour le texte + les formules

        un exemples :

        \[ \int \!\!\! \int \!\!\! \int_{\textbf{R}^3}
        \left| \psi(\mathbf{r},t) \right|^2\,dx\,dy\,dz = 1\]
        

        Schrodinger Wave Equation :

        \[ i\hbar\frac{\partial \psi}{\partial t}
        = \frac{-\hbar^2}{2m} \left(
        \frac{\partial^2}{\partial x^2}
        + \frac{\partial^2}{\partial y^2}
        + \frac{\partial^2}{\partial z^2}
        \right) \psi + V \psi.\]
        

        la comme ça cela ne doit pas te parler :), mais c'est assez rapide avec vim ou emacs avec les racourcis configuré a taper.

        pour les schéma un AP numérique avec un zoom et tu peux les ajouter au fil de ton texte assez facilement dans le document LaTeX, amha.

        sinon un Iphone/samsung pour dessiner avec le doigts/stylet ?

        • [^] # Re: LyX

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Effectivement, un appareil photo numérique (connecté en USB comme une webcam, ou une webcam avec un vrai zoom optique) pour la prise d’équations et de schémas, avant de refaire au propre plus tard, ça semble le meilleur compromis.

          • [^] # Re: LyX

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/09/13 à 00:55.

            Le but est d’avoir directement un résultat utilisable. Évidement un cour en Latex serait impeccable, mais j’écris assez bien pour me relire quand je fait une équation où un schéma, d’où la recherche d’une interface comparable à un stylo.

            Quand je rentre chez moi, je préfère travailler ce que je n’ai pas bien compris que ce que j’ai compris mais qui est mal écrit.
            Du coup toute solution à base de scan/photos ne me parais pas très adapté. Il faut que je sois capable en sortant de cour de me dire qu’il est approximativement propre.

            bépo powered

            • [^] # Re: LyX

              Posté par . Évalué à 2.

              inkling ? De chez Wacom
              Un truc que j'ai dans mes bookmarks depuis pas mal de temps mais c'est toujours en vente.
              http://www.wacom.com/fr/en/creative/inkling

              http://www.amazon.fr/Wacom-Inkling-MDP-123-DE-Stylet-Infrarouge/dp/B005M292NM/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1379922997&sr=8-2&keywords=inkling

              Il y a pas mal de tests qui traine sur internet.
              Je comptais peut être investir là dedans pour la prise de notes en réunion mais jamais fait au final.
              Je n'ai jamais regardé comment ça marcherait avec linux… mais le truc est autonome pour la prise de notes et n'est à connecter au pc que pour le transfert de données (à voir si c'est proprio)
              L’intérêt pour moi, c'est qu'on à une version numérique de la version papier, peu encombrant et bonne autonomie.

              Bémol : pas de couleur, précision pour les dessins ?

              • [^] # Re: LyX

                Posté par . Évalué à 2.

                J’en avais entendu parler. Est ce que quelqu’un dans la salle l’aurais testé ? Quel est le cout à l’usage (je suppose que l’encre est plus chère que celle des stylos bille !) ?

                Pour les couleurs c’est effectivement pour les annotations ou avoir de multiple courbes sur le même graph. Les stylos numériques sont donc peut-être moins adaptés dans mon cas.

                bépo powered

                • [^] # Re: LyX

                  Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/09/13 à 19:30.

                  En "page 3" du lien wacom (faut scroller tout en bas après avoir cliquer sur "see more"): 4 cartouches 4.50 € et 9.90 € les 12, que de l'encre noire semble-t-il.

                  Par curiosité, j'ai regardé le prix d'une cartouche de stylo à bille générique : on tourne autour de 1 à 2 euros), pour une fois, ils n'ont pas l'air de trop abuser sur le prix des accessoires.

                  Et d'après la FAQ : http://www.wacom.eu/index4.asp?pid=9229&lang=fr, ça semble être du standard : Wacom ne semble pas avoir envie de devenir fabriquant de cartouche.

                  Quel type de cartouches d′encre Inkling utilise-t-il ?

                  Inkling utilise des mini-cartouches à bille standard (taille de bille : 1,0 mm).

                  Quelles sont les couleurs d′encre disponibles ?

                  Wacom vend uniquement des cartouches noires, mais d′autres couleurs sont disponibles dans les magasins vendant des cartouches à bille.

                  Après pour les couleurs, tu peux aussi tracer la trame du dessin/graphe/etc avec le stylet et rajouter ensuite la couleur sur la feuille (que tu gardes donc) puis la rajouter via un soft de retouche lors de l'import du dessin dans ton document hors période de prise de notes.
                  Après si cela doit être en simultané, ce ne doit pas être ce que tu cherches.
                  Et même si tu trouve des cartouches de toutes les couleurs, ça doit être lourd de les changer pour chaque trait !

                  • [^] # Re: LyX

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    effectivement on peut utiliser des recharges de stylo bille standard dedans. Pas de couleurs possibles, mais on peut écrire dans des calques différents. Le format des vecteurs est proprio par contre (pas de svg, ça aurait été trop beau), apparemment certains ont réussi à faire des imports sous linux avec.

                    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

              • [^] # Re: LyX

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                précision pour les dessins ?

                Ben disons que c'est un peu fait pour faire du dessin, donc pour un schéma ça (me semble) devrait suffire.

                Sinon, je me suis posé la question de passer sous inkling (même si ce n'est plus pour prendre des notes de cours) mais plus pour des notes, todo, etc. Il existe je crois d'autres solutions plus orientées texte.

                Après, pour le inkling, le résultat permet d'avoir différents calques et aussi d'être vectoriel (plutôt cool pour du dessin). Ça remplacerait bien ma tablette graphique pour tout ce qui est esquisse / griffonnage.

            • [^] # Re: LyX

              Posté par . Évalué à 5.

              Du coup toute solution à base de scan/photos ne me parais pas très adapté. Il faut que je sois capable en sortant de cour de me dire qu’il est approximativement propre.

              Quand j'étais étudiant, j'avais un netbook et une feuille (bon le netbook je l'ai toujours). Je tapais mon cours avec vim en txt2tags et mes dessins ou formules un peu complexe au crayon à coté. Le soir ou le week-end (ou n'importe quand en fait), je reprenais le cours et je faisais les schémas au propre (en tikz).

              Relire une fois son cours c'est s'assurer qu'il n'y a rien que l'on a oublié et relire le cours dans son ensemble permet de prendre du recul pour comprendre les parties les plus techniques. Un schémas/une formule c'est susceptible de changer au cours du cours (à tiens j'ai oublié tel partie, finalement il va falloir une autre couleur etc). C'est aussi un entraînement pour les dossiers et les présentations que tu aura à faire.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: LyX

                Posté par . Évalué à 1.

                Je ne conteste pas du tout le fait de relire son cour, je le fais d’ailleurs systématiquement, mais le problème est que j’ai une mauvaise « mémoire du poignet », donc pour moi réécrire le cour ne m’est pas utile (contrairement à d’autre). Je préfère passer du temps à refaire les démonstrations / mémoriser les formules d’une autre manière à la place.
                En tout cas merci pour les conseils pour l’organisation, ça fait toujours plaisir.

                Pour le dessin de schéma au propre (donc quand on a du temps), tikz m’a l’air un excellant complément à Latex. Je note pour mes prochains rapports.

                bépo powered

                • [^] # Re: LyX

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Pour le dessin de schéma au propre (donc quand on a du temps), tikz m’a l’air un excellant complément à Latex. Je note pour mes prochains rapports.

                  Il est absolument génial. Tu fait un schéma pour ton rapport. Tu les met dans un document séparé. Tu l'inclus dans ton beamer et ça passe nickel. Dans un beamer tu peut le faire afficher au fure et à mesure (ça aussi c'est top).

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: LyX

          Posté par . Évalué à 2.

          Latex, je connais même si je n’en ai jamais fait, et autant j’y penserai le jour où j’aurais un truc à rendre, autant pour la prise de note, ce n’est pas jouable vu le nombre de caractère à saisir. Actuellement, on va dire que je frappe à 45 mot par minutes contre 30 mot à la main, au minimum, ce qui fait que si je tape plus de 2 caractères par symbole dessiné, c’est trop lent au clavier.
          Pour l’équation de Schrödinger, il y a environ 30 symboles à la main, contre 98 pour la version du haut en dactylographié. Je serais donc allé plus rapidement à la main.

          bépo powered

          • [^] # Re: LyX

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le problème avec la prise de note en LaTeX, c'est qu'il faut sans arrêt taper des "\", et qu'avec un clavier azerty, c'est chiant.

            Edit : Zut, j'avais pas vu le

            bépo powered

            De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

          • [^] # Re: LyX

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne comprend pas ton compte

            Actuellement, on va dire que je frappe à 45 mot par minutes contre 30 mot à la main, au minimum,

            on dirait que tu vas plus vite au clavier qu'à la main alors que le reste de ton texte semble dire le contraire. Dans tous les cas 45 ou même 30 mots mots à la minute ça me semble super rapide (mais bon j'ai jamais compté).

            • [^] # Re: LyX

              Posté par . Évalué à 3.

              30 ou 45 MPM ne sont pas rapide. Tu commences à pouvoir taper à la vitesse de parole aux alentours de 80/100 MPM. Une bonne vitesse moyenne de conversation tourne vers les 130 MPM. Et une conversation rapide peut aller aux alentours de 230 MPM.

              Personnellement, je suis passé de 28 MPM à 32 en changeant pour du bépo avec de l'entraînement. Depuis je ne me suis plus entrainé et ça a monté régulièrement jusqu'à 50 MPM actuellement. Je n'ai plus l'impression de progresser des masses, mais à cette vitesse, je suis assez à l'aise pour taper du texte et coder, donc ça me va. J'aimerais atteindre 80 MPM toutefois. Faut que je me refasse du bépo fu !

              • [^] # Re: LyX

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                de 28 MPM à 32

                C'est du précis :) Selon le texte que je frappe je vais entre 4 (si c'est tout plein de symboles) et 7 caractères par seconde (quand c'est juste de la prose), donc ça varie quand même pas mal (et même d'une prose à une autre ça varie je trouve), et j'ai sans doute écrit des fois en dessous et au dessus de ces deux limites dans certains textes particuliers.

                Sinon, j'ai jamais trop compris pourquoi on parle de MPM pour les vitesses de frappe : suivant la langue, le type de texte, etc… c'est complètement différent. Et puis est-ce que les apostrophes et ce genre de choses comptent comme séparateurs? Sur wikipédia ils disent que 5 caractères = 1 mot par convention, c'est peut-être à peu près le cas pour un texte en prose en anglais j'imagine.

                • [^] # Re: LyX

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Oui, en effet, il semblerait que c'est basé sur une moyenne de 5 lettres par mot.

                  Pour la précision entre 28 et 32, en fait il y'avait 2 semaines d'entraînement ^ En passant par la case je tape à 5 MPM :p

          • [^] # Re: LyX

            Posté par . Évalué à 2.

            je respecte ton point de vue mais j'en vois qu'une vingtaine a taper, il y a la complétion auto et les raccourci font un raccourci -> un symbole, je ne souhaite pas te convaincre a tous prix :), mais la puissance de emacs ou vim avec une dizaine d'heures d'apprentissage n'a RIEN à avoir avec taper du texte dans notepad/libreoffice/word.

            surtout si tu utilise a peu près tous le temps le même domaine d'application. Mais cela nécessite vraiment un apprentissage. un peu comme le clavier BEPO

            • [^] # Re: LyX

              Posté par . Évalué à 1.

              À titre indicatif, combien de frappes aurais-tu réalisé pour faire cette équation ? (les touches genre « tab » compte, évidement).

              bépo powered

          • [^] # Re: LyX

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Dans ce cas je te conseille de regarder du côté de txt2tags, qui permet d'exporter en latex (et donc d'utiliser les formules), tout en tapant du code beaucoup plus léger et rapide à écrire.

            Voici un exemple :

            Cours
            par Robin
            
            %!encoding(tex): utf8
            
            
            == Mes notes de cours ==
            
            
            === 2013-09-23 ===
            
            - Ceci est ma première leçon avec **txt2tags**, un système __très__ pratique pour prendre des notes. 
            
            - Beaucoup disent que txt2tags n'est pas adapté pour écrire en LaTex, ou alors très limité. Et pourtant voici une belle équation :
            
            '''
            \[ i\hbar\frac{\partial \psi}{\partial t}
            = \frac{-\hbar^2}{2m} \left(
            \frac{\partial^2}{\partial x^2}
            + \frac{\partial^2}{\partial y^2}
            + \frac{\partial^2}{\partial z^2}
            \right) \psi + V \psi.\]
            '''
            
            //Il suffit simplement d'entourer l'équation telle quelle dans une zone délimitée par des ``'''``//
            

            Tu copies ça dans un fichier test.t2t, récupère txt2tags sur http://www.txt2tags.org et tape :

            txt2tags -t tex test.t2t

            Ensuite ça te donnera ça comme export LaTeX :

            \documentclass{article}
            \usepackage{graphicx}
            \usepackage{paralist} % needed for compact lists
            \usepackage[normalem]{ulem} % needed by strike
            \usepackage[urlcolor=blue,colorlinks=true]{hyperref}
            \usepackage[utf8]{inputenc}  % char encoding
            
            \title{Cours}
            \author{par Robin}
            \begin{document}
            \maketitle
            \clearpage
            
            
            \subsection*{Mes notes de cours}
            
            \subsubsection*{2013-09-23}
            
            \begin{itemize}
            \item Ceci est ma première leçon avec \textbf{txt2tags}, un système \underline{très} pratique pour prendre des notes. 
            
            \item Beaucoup disent que txt2tags n'est pas adapté pour écrire en LaTex, ou alors très limité. Et pourtant voici une belle équation :
            
            \[ i\hbar\frac{\partial \psi}{\partial t}
            = \frac{-\hbar^2}{2m} \left(
            \frac{\partial^2}{\partial x^2}
            + \frac{\partial^2}{\partial y^2}
            + \frac{\partial^2}{\partial z^2}
            \right) \psi + V \psi.\]
            
            \end{itemize}
            
            \textit{Il suffit simplement d'entourer l'équation telle quelle dans une zone délimitée par des \texttt{'''}}
            
            % LaTeX2e code generated by txt2tags 2.6.1126 (http://txt2tags.org)
            % cmdline: txt2tags -t tex test.t2t
            \end{document}
            

            Tu peux coller ce dernier code dans http://sciencesoft.at/latex/?lang=en et voir le rendu final…

            L'avantage d'une syntaxe légère telle que celle-ci, c'est que tu pourras l'utiliser de n'importe où, le périphérique d'entrée n'a pas trop d'importance : smartphone, tablette (avec clavier bluetooth par exemple), netbook.

            Pour les schémas, le mieux serait de les faire à la main, les scanner et rajouter l'image dans le code txt2tags (syntaxe : [images-cours-2013-09-23a.jpg] par exemple), ou convertir en formule latex comme vu plus haut.

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

            • [^] # Re: LyX

              Posté par . Évalué à 1.

              C’est assez rigolo que tu me parle d’asciidoc, vu que c’est ce que j’utilise pour les cours que je peux déjà prendre à l’ordi (type info,…). Effectivement c’est très puissant.

              bépo powered

              • [^] # Re: LyX

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                heu, je ne parlais pas d'asciidoc, mais de txt2tags, même si le principe est similaire.

                « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

                • [^] # Re: LyX

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Méa culpa, je ne sais pas où j’ai lu asciidoc !

                  bépo powered

    • [^] # Re: LyX

      Posté par . Évalué à 2.

      Modification : j'avais lu un peu vite et pas vu que c'était surtout l'aspect matériel qui t'intéressait… Pas taper :-)

      Les logiciels m’intéressent aussi, vu que je n’ai toujours pas trouvé mon bonheur, donc je serais clément et je ne te frapperai pas ! ( ¬‿¬)

      bépo powered

      • [^] # Re: LyX

        Posté par . Évalué à 3.

        Le txt2tags, combiné avec vim, mentionné si dessus est vraiment le truc super top! Je l'ai utilisé pour la prise de notes de tous mes cours… je l'utilise maintenant pour préparer mes cours… et pour tenir mon journal de classe. Il m'arrive même souvent de mettre un élève sur mon portable qui me fait une prise de note, publiée par FTP (à chaque enregistrement) sur le site de mon école où les élèves peuvent retrouver le cours… vraiment sympa!

        Pour pouvoir naviguer facilement dans le doc, j'utilise "{{{1" (de 1 à 5) comme titre avec une transformation preproc…

        C'est de la balounette en barre!

        Ce qui est vraiment sympa aussi, c'est de pouvoir entrer des transformations preproc pour transformer des raccourcis (j'utilise souvent que des consonnes pour écrire les mots courants), ce qui permet d'être vraiment très rapide en écriture.

        Tout cela combiné à git, et à chaque fin de cours je pousse sur un serveur pour faire la sauvegarde (je me suis déjà fait voler deux portables…).

        Un bon Makefile me permet de gérer les sorties PDF et xhtml, activable depuis un hook git sur les tags pour la sauvegarde…

        J'ai cherché beaucoup de programmes et fait beaucoup de tests! j'ai mêmes parfois perdu des mois de cours à cause de programmes qui sauvegardaient dans des formats propriétaires… C'est vraiment la solution la plus facile à mettre en oeuvre, la plus efficace, la moins chère et la plus pérenne que j'aie trouvée.

        • [^] # Re: LyX

          Posté par . Évalué à 2.

          Oops…

          Pour les schémas, j'utilise tous simplement un bloc-note et un stylo… et une caméra USB sur col de cygne. Cela me permet de la tourner vers le tableau ou le beamer pour prendre des images de ce que le prof montre.

          Je l'avais acheté une trentaine de francs (suisse) il y a au moins 7 ou 8 ans… la marque et le nom sont complètement effacés.

        • [^] # Re: LyX

          Posté par . Évalué à 0.

          Pour pouvoir naviguer facilement dans le doc, j'utilise "{{{1" (de 1 à 5) comme titre avec une transformation preproc…

          Le plugin VOoM est vraiment pas mal pour ça.

  • # en fait

    Posté par . Évalué à 4.

    si tu as un pote qui a un galaxy note (ou tablette) à te faire essayer, tu peux tenter la partie prise de note; par contre je ne sais pas si elle permet la frappe au clavier, mais pour les schémas, c'est l'idéal ;)

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: en fait

      Posté par . Évalué à 2.

      Je n’avais pas du tout pensé aux smartphones, ce qui est une bonne idée en théorie, mais la taille de l’écran me parait vraiment trop petit (je n’ai jamais essayé les galaxy).
      Est ce que tu pense que je peux relier un galaxy note directement au pc pour transférer les schéma/formule pendant la saisie (où m’en servir comme d’une tablette).

      bépo powered

      • [^] # Re: en fait

        Posté par . Évalué à 3.

        Je crois qu'ils le font en tablette 10.1, mais faut vérifier.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: en fait

        Posté par . Évalué à 1.

        Je sais qu'en tout cas les galaxy note sont plutôt massif. Ça doit bien faire 6 à 7 pouces et en effet, leur stylet est stylé. Ça fonctionne pas mal !
        Après, tu branches un typematrix en usb, et à toi les MPM/WPM de folie pour la partie texte !

        • [^] # Re: en fait

          Posté par . Évalué à 1.

          Effectivement ça fait rêver, mais ce sera pour plus tard, quand je serais sorti du système scolaire et que je travaillerai. En effet, je vois mal mes profs accepter que je sorte mon téléphone en cour !

          bépo powered

          • [^] # Re: en fait

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pourtant ils acceptent que tu sorte ton ordinateur quelle difference ?

            • [^] # Re: en fait

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/09/13 à 22:51.

              Le modem gsm, et l'utilisation habituelle d'un téléphone !

              bépo powered

              • [^] # Re: en fait

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Le modem gsm, et l'utilisation habituelle d'un téléphone !

                Rien n'empeche l'étudiant de faire la meme chose sur son ordinateur.

                • [^] # Re: en fait

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Chut, il ne faut pas le dire au prof !!!

                  bépo powered

  • # Mon expérience

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Salut,

    C'est un sujet qui m'avait pas mal préocupé. Je précise que, en tant qu'étudiant, sans trop d'argent, la question matérielle avait été vite réglée : j'ai utilisé mon bon vieux netbook qui me sert à tout.

    Par contre, j'ai été très étonné de ne pas trouver de logiciel libre qui fait tout (si possible y compris le café). Pour moi, il fallait 2 choses : la prise de note et la prise de shémas.

    Pour les cours eux-mếme, pas grand chose de révolutionnaire : mon éditeur de texte préféré et latex. Au passage, j'utilise verbiste pour éviter les erreurs de conjugaison.

    Par contre, pour les shémas, je voulais en même temps quelque chose de souple, un peu à la paint, mais qui puisse aussi faire facilement des formes géométriques, flèches, symboles.. Et en idéal des graphiques, avec possibilité de tracer des fonctions simples (y = x par exemple). Pour chaque contrainte, j'ai trouvé un logiciel adapté, mais rien qui intègre le tout comme il faudrait.

    Au final je faisais avec Tuxpaint, qui est initialement un logiciel de dessin pour les enfants, mais qui permet d'utiliser des formes géométriques simple et d'intégrer du texte dans l'image. Évidement, c'est pas très beau, mais j'arrivais à tenir le rythme des profs en terme de prise de shéma griffonné rapidement au tableau.

    J'avais tenté geogebra, qui permet de tracer des fonctions, mais je n'allais pas du tout assez vite!

    Voiçi à quoi ça ressemble, pour ce que ça vaut.

    Je suis très intérressé par des solutions meilleures!

    • [^] # Re: Mon expérience

      Posté par . Évalué à 4.

      Je crois que c'est pas fini, mais c'était l'idée de l'appli BrainDump de Calligra.

  • # Conseil matériel

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement je te conseil pour la partie matériel un des combinés tablette / pc qui va sortir avec les nouveaux atom (qui sont une architecture qui n'a plus rien avoir avec les saloperies qu'on traîne depuis 5 ans).
    Tu peux regarder par exemple le t100 d'Asus qui sort le 18 octobre. Y'a l'autonomie que tu veux, c'est relativement correct niveau puissance et c'est dans les 350$. Quand à la distro j'imagine qu'on pourra mettre facilement autre chose que windows.

    • [^] # Re: Conseil matériel

      Posté par . Évalué à 3.

      les saloperies qu'on traîne depuis 5 ans

      Je sais pas ce qu'ils t'ont fait les atoms qu'on traine depuis 5ans, mais de ce que j'en ai vus, ils faisaient exactement ce qu'on leur demandait:
      Des tout petits procos faible conso mais avec puissance réduite.

      Je n'ose pas imaginer ce que tu dis des ARM…

      • [^] # Re: Conseil matériel

        Posté par . Évalué à 3.

        Les atoms ont toujours été à la ramasse même par rapport à leur conso. C'était une solution vite faite d'intel qui jusque la c'était jamais vraiment interessé à la basse conso, même quand ils sont sortit ils étaient déjà limite obsolète et ça a presque pas évolué depuis.. Et pour cause, ils bossaient sur un truc correct qu'on peut enfin voir arriver.
        Quant aux ARM.. Bin ça dépend les quels mais globalement c'est du bon pour le marché visé, merci l'ouverture =)

    • [^] # Re: Conseil matériel

      Posté par . Évalué à 1.

      Les tarifs sont beaucoup plus bas que ce que j’avais vu il y a 6 mois pour ce genre de produit, c’est génial. Merci pour la référence.

      Est-ce que quelqu’un aurais essayé de dessiner des schémas sur une tablette ? Je pense que la coordination position du stylo/dessin est un gros plus, mais est ce que la précision est suffisante ?

      bépo powered

      • [^] # Re: Conseil matériel

        Posté par . Évalué à 1.

        Je pourrais te dire quoi d'ici un mois, en fait je suis dans le même cas que toi et je veux remplacer mon x41 :)

  • # Autorisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Commence par demandée ce qui est autorisé en cours. Perso, j'ai eu pas mal de prof qui ne supportais pas l'idée d'avoir quelqu'un avec son ordi ou sa tablette à côté qui tapait son cours et jouait quand le tout devenait chiant.

    Personnellement, je te conseil d'écrire tes cours à la main, même un peu sale et de les taper sur l'ordi le soir ou le week-end pour mieux t'en rappeler et faire une bien propre.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

  • # prendre ses notes, c'est has been.

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai LA solution à te proposer. Et meme une autre de secours si la vraie solution des gagnants ne te convient pas et que tu n'es qu'un vulgaire loser.

    Tu prends pas de notes. Pendant le cours, tu SUIS le cours (ca aidera franchement à bien comprendre de mettre ton attention sur le cours et pas sur la prise de notes), et à la fin du cours, tu trouves quelqu'un qui ecrit bien et qui note tout bien consciencieusment (remarque sexiste : generalement c'est une fille), et tu lui demande ses notes, et tu les photocopies. J'insiste, c'est vraiment mieux de passer le cours à suivre le cours plutot qu'a courrir après le prof pour arriver à noter.

    Si, comme certaines personnes, tu as besoin de prendre tes notes toi-meme pendant le cours (ca t'aide a memoriser ou autre), Suis ta logique jusqu'au bout : tu utilises l'ordinateur car c'est plus rapide pour ecrire, pour les schémas, le plus rapide, c'est à la main (de loin !). Tu prends tes notes sur l'ordi, en prenant les schémas sur un papier (en notant dans le texte "voir schéma 3). A la fin du cours, tu vas sur la grosse photocopieuse de l'ecole, qui te scanne les 50 feuilles indépendantes de schémas griffoné en 1min 30. Avantage : avec un stylo Bic 4 couleurs, tu auras jusqu'a … 4 couleurs !

  • # eksperyans mwen

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En Suisse romande, les élèves d'universités (ou de Hautes Écoles) ont des offres sur des portables conseillés, dont le tablet pc Lenovo x230t. J'ai en tout cas deux amis qui en utilisent un pour prendre des notes en cours avec OneNote et le résultat est assez bon.
    Sous Linux, je sais qu'un des deux faisait à un moment ses schémas avec MyPaint.

    Personnellement, j'ai un x230, donc la version non-tablette et une Galaxy Note 10.1.
    Niveau logiciel, actuellement j'essaye d'apprendre à utiliser org-mode. D'ailleurs je veux bien des retours sur son utilisation pour la prise de notes, parce que même si je suis plutôt convaincu par le principe j'ai un peu du mal à obtenir un résultat structuré.
    Sur ma tablette j'utilise LectureNote. L'interface est un peu brouillonne mais tu peux modifier pleins d'options pour l'adapter à ton utilisation. Sinon c'est plutôt pour la consultation de documents, typiquement les polycopiés de cours au format PDF.
    Je l'ai aussi utilisé un temps pour faire de la prise de note manuscrite. Le rendu était pas mal et la possibilité d'effacer, copier, couper, coller des parties est vraiment sympa.
    Mais le papier reste supérieur. Rien que pour aller rapidement voir ce que tu as écris quelques pages avant tout en continuant à prendre des notes, c'est un peu embêtant à faire avec une tablette.

  • # Bon courage !

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai été dans ton cas aussi, et malheureusement je n'ai rien trouver de pratique. Ecrire sur une tablette ou avec un stylet est impossible, la precision n'est pas assez importante ou la taille de l'écran est tros petite.
    Ayant fais des études de physique médicale, je devais etre capable d'écrire du texte, faire des shémas colorés et écrire des équations et cela rien encore ne le premet à mon avis. Pour conclure je dirais que la techno n'est pas encore au point pour des domaines scientifiques. (Par contre dans le littéraire, beaucoup de monde semble ravit avec les notebook.

    Par contre je me pose une autre question, à une époque ou internet est très largement diffusé, ou envoyer un fichier à 100 personnes coute aussi cher que l'envoyer à 1, pourquoi doit on encore prendre des notes en classe. Le prof ne peut il pas envoyer le poly à tous le monde 1 semaine à l'avance, on l'imprime et on rajoute qq annotation dessus. (à la main ou sur tablette car dans ce cas la tablette peut suffire). Car franchement j'ai beaucoup de mal a voir quel est l'interet pédagogique d'essayer de copier tous ce que le prof écrit.

    • [^] # Re: Bon courage !

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 23/09/13 à 10:44.

      Le seul intérêt que je peux voir, c'est que certaines personnes retiennent mieux l'information en la notant eux-mêmes.

      Pour les autres, ce n'est qu'un reliquat du passé qui aurait déjà du disparaître.

    • [^] # Re: Bon courage !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Beaucoup de profs se disent que s'ils filent le poly avant, quasiment personne ne viendra en cours.

      • [^] # Re: Bon courage !

        Posté par . Évalué à 5.

        Mauvais prof, changer de prof.

        (oui ça ne marche pas comme ça, mais c'est dommage…).1.

      • [^] # Re: Bon courage !

        Posté par . Évalué à 3.

        Bof, c'est la procédure standard là où j'étudie et ça pose pas plus de problèmes que ça.

      • [^] # Re: Bon courage !

        Posté par . Évalué à 8.

        Sincèrement, le prof qui pense cà n'a vraiment pas une bonne opinion de lui. Si tout ce qu'il apporte, c'est de réciter un cours, c'est vraiment nul a chier comme valeur ajoutée.
        Moi je pensais qu'un prof apportait des explications, de la pédagogie, qu'il savait detecter les points de blocage pour insister sur les parties difficiles, etc…

        • [^] # Re: Bon courage !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Les cours magistraux des premières (surtout la première, plus gros amphis) années de fac se bornaient bien souvent à l'écriture du cours sur le tableau (la quasi totalité des cours de physique, et la grande majorité des cours de maths que j'ai eu durant ces années).

        • [^] # Re: Bon courage !

          Posté par . Évalué à 7.

          Oui, enfin pour que des cours se passent bien, c'est comme dans un couple : les 2 parties doivent faire des efforts.
          Alors certes, il y a des profs qui ne sont pas très pédagogues, mais il y a aussi beaucoup d'étudiants qui se croient plus malin que le prof et qui pensent que le poly suffit à comprendre le cours. En tout cas, là ou j'enseigne (école d'ingé).

      • [^] # Re: Bon courage !

        Posté par . Évalué à 6.

        Dans mon école d'ingé (c'était y'a longtemps déjà…), beaucoup de profs distribuaient d'énormes polycopiés pour le cours et les suivants.

        Par contre, pour les petits malins qui décidaient que le poly suffisait, il y manquait souvent des infos non triviales!

        • [^] # Re: Bon courage !

          Posté par . Évalué à 1.

          Ah ouais. Donc, ils fournissent le cours, moins des éléments d'une importance vitale. C'est gentil.

          • [^] # Re: Bon courage !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Bah c'est pas mal, ça permet de ne pas avoir à tout noter, mais simplement annoter ce qui est donné.

            Sinon, perso, je préférais donner un poly au début, et dire au premier cours que je ne dis pas exactement la même chose que le poly : les deux sont complémentaires et présentés d'une autre manière.

            • [^] # Re: Bon courage !

              Posté par . Évalué à 1.

              J'ai réagi un peu vivement au message original parce qu'il ne précisait si les polys étaient données en accompagnement, je l'ai donc interprété comme du piège à fainéant, ce qui est clairement malhonnête.

              Donc, présenté comme ça, c'est une bonne idée.

              • [^] # Re: Bon courage !

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Bah le message original parle bien de piège à feignant, mais je ne trouve pas cela mal honnête :-)

                • [^] # Re: Bon courage !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bah, induire volontairement des individus en erreur puis les punir pour cette erreur, je trouve ça malhonnête.

                  J'ai un autre exemple de ce principe, si tu n'es pas convaincu.

                  A : Tiens, voici un bonbon au citron.
                  B : Merci, c'est gentil. Arrrrrrrgh, il a un goût de vomi ton bonbon.
                  A : Il fallait le sentir avant pour vérifier ;)

                  • [^] # Re: Bon courage !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Il n'a pas dit que des erreurs étaient introduites dans le poly. Juste qu'il n'était pas suffisant. Je ne vois donc pas ce qu'il y a de mal honnête. Et en théorie, dans quasiment tous les établissements (même à la fac, contrairement à ce que pensent certains), les cours sont obligatoires (sauf dérogation).

                    • [^] # Re: Bon courage !

                      Posté par . Évalué à -1.

                      On va partir du postulat que le prof dit que les polys contiennent le cours : c'est la supposition que j'ai faite et mon raisonnement n'est valide que s'il n'est pas précisé qu'il ne sont qu'accompagnement.

                      Les élèvent acceptent ces documents comme contenant le savoir nécessaire.

                      L'élève fainéant qui ne vient pas en cours, travaille sur ces documents parce qu'il a confiance en son professeur.

                      Il a appris par cœur ses documents et devrait donc pouvoir restituer le savoir pendant une épreuve.

                      Il échoue parce qu'il lui manque des informations.

                      Bref, il a fait confiance à son prof et ça lui a coûté son exam. La position de l'élève qui sèche ses cours n'est pas nécessairement morale mais ce n'est pas pour autant que celle du prof qui a posé ce piège l'est.

                      • [^] # Re: Bon courage !

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Ben écoute, entre un poly qui dit « il existe un mécanisme en LISP, les p-list, dont voici un exemple d'utilisation : [blah] », et un prof qui fait un cours COMPLET sur les p-list, dans les deux cas tu as eu une information correcte. Simplement, dans le second cas, tu es mieux armé pour les partiels, car cette année-là, le prof a décidé qu'il ferait un exo qui compterait ⅕ des points sur les p-lists. L'année d'après, il va faire un exo sur quelque chose d'autre. Si tu décides que tu ne veux pas aller en cours, tu assumes. En plus t'as généralement pas juste un partiel, mais plusieurs. Si t'as pas compris après le premier partiel qu'une partie des exos du prochain ne seront visibles de façon approfondie qu'en allant en cours, on ne peut plus rien pour toi (ou alors tu te manges un bouquin complet sur le LISP et l'IA par toi-même, ce qui est très bien aussi).

                        J'ai toujours dit à mes élèves (en France, parce qu'aux USA c'est un peu différent) que, s'ils voulaient sécher, ils pouvaient. Je leur ai aussi dit que s'ils avaient bon au partiel, ben j'avais rien à redire, et tant mieux pour eux. Et aussi qu'à moins de voir une erreur de correction s'ils me demandent leur copie (auquel cas évidemment je change la note), alors il fallait qu'ils assument. Mon boss actuel donne 10% « gratuitement » aux élèves qui assistent au cours, qu'ils soient bon ou pas (et oui, ça veut dire qu'il retire ~10% à ceux qui ne sont pas assidus). Perso je n'aime pas, mais je comprends la démarche : si quelqu'un a compris mais qu'il s'est (un peu) viandé pour une raison X ou Y à l'exam, au moins sa participation compense un peu. Nous avons aussi des projets/devoirs à faire faire aux étudiants bien sûr.

                        • [^] # Re: Bon courage !

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Justement, je ne conteste pas le fait que ce soit stupide de sécher des cours. Je dis juste que c'est malveillant de dire à des élèves qu'on leur donne le cours alors qu'en fait il en manque des bouts.

                          • [^] # Re: Bon courage !

                            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 24/09/13 à 00:33.

                            Je ne connais aucun prof qui a donné des supports de cours qui n'étaient pas au moins soit

                            1. Explicitement incomplets (j'avais une prof de génie logiciel qui distribuait une version à trou de ses slides — aux élèves de compléter en amphi)
                            2. Complet, mais avec juste le minimum couvert dans le poly (et le reste en cours)

                            De façon générale, les polys des profs ne sont pas des manuels. Ce sont des notes qui résument ou complètent le cours. Si tu veux un truc complet, tu lis un bouquin sur le sujet. Je pense que tu ne te rends pas compte d'à quel point les profs en France sont généreux en termes de cours. Aux USA, la norme est d'acheter « le bouquin du cours » (par exemple: le Dragon Book pour la compilation). À cause de cela, il y a un prix différent dans/hors USA, ce qui est scandaleux (ce qui coûte déjà dans les ~80€ en France coûte dans les 130-160$ ici…). La façon dont les profs font souvent cours est : « pour la prochaine fois, lisez les chapitres 11 et 12 ». Le prof va faire cours magistral sur une partie de ces chapitres, et libre à l'étudiant de lire l'intégralité du chapitre pour avoir ce qui lui manque (et qui risque d'être à l'exam ou en TP noté malgré tout). En supposant qu'un étudiant s'inscrit à 4 matières par semestre, ça représente entre 1000 et 2000 € par an. Évidemment il existe une bourse aux livres, etc., mais ça reste un investissement énorme. Par contraste, en école d'ingé nous avions des polys faits par les profs (et souvent accessibles depuis leur site web en PDF), qui nous coûtaient … le prix de fabrication, soit entre 1€ et 5€ (10€ pour les gros, GROS polys). Chaque année j'avais donc à débourser la somme de 50€ en moyenne. En fac « normale » (au moins d'info) rien est payant à ma connaissance une fois que tu es inscrit.

                            Bref. Comme le disait quelqu'un d'autre, à moins que le prof n'ait écrit des choses fausses volontairement dans son poly, ou bien qu'il ait dit devant de nombreux témoins que le poly était suffisant pour passer les exams, la faute en incombe à l'étudiant si lire le poly n'était pas suffisant.

                            • [^] # Re: Bon courage !

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Oui, c'est peu probable qu'il y ait des gens suffisamment malhonnête pour donner des documents non-explicitement incomplets. Toutes mes réponses étaient néanmoins basées sur un message initial qui le laissait entendre.

                              • [^] # Re: Bon courage !

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Après, donner un cours exhaustif est impossible. D'une part parce que dans les études supérieurs les sujets abordés sont complexes, mais surtout parce que ça dépend du niveau et des connaissances de l'étudiant. Le prof s'adapte aussi à son auditoire, même avec de l'expérience, difficile d'être certain que personne n'aura de lacune.

          • [^] # Re: Bon courage !

            Posté par . Évalué à 7.

            Bon je vais couper court tout de suite aux spéculations (et en plus le fil est long): à aucun moment les profs n'ont jamais dit ou sous-entendu que le poly était suffisant.

            Et j'ai bien parlé d'informations non triviales, pas fondamentales, genre y'a pas un grand trou dans le poly autour d'une notion importante, mais plutôt des trucs genre "voilà la courbe caractéristique d'un transistor, sur le poly, maintenant tachons de comprendre pourquoi ça a cette gueule là": ben voilà, avec le poly en main sans le cours, il est évident qu'il manque l'explication, reste qu'il existe toujours des glandus pour décider que "on s'en fout pourquoi c'est comme ça" et continuer à sécher les cours.

            (Cela dit, je n'ai jamais eu beaucoup de pitié pour des étudiants qui sèchent les cours d'une école d'ingé privée sachant que ce sont les parents qui financent ; les boursiers et ceux qui y vont sur crédit bancaire sont généralement plus assidus…)

            • [^] # Re: Bon courage !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Cela dit, je n'ai jamais eu beaucoup de pitié pour des étudiants qui sèchent les cours d'une école d'ingé privée sachant que ce sont les parents qui financent

              D'une présentation de l'époque (aux alentours de 1998) sur le coût (corps enseignant, administratif, bâtiments, matériels) par étudiant j'ai souvenir que le coût supporté par l'étudiant/les parents était une toute petite partie (de mémoire 30%) du coût complet, une bonne partie étant financée par la région, l'état, des organismes de recherche, des sponsors, ….

              • [^] # Re: Bon courage !

                Posté par . Évalué à 4.

                Certes cher confrère ;) j'ai le même chiffre en mémoire.

                Mais la facture pour les parents était tout de même élevée. Assez en tout cas (et d'ailleurs c'est le cas aussi pour les étudiants "loin de chez eux" qui se font payer l'apt et le reste) pour apprécier l'effort parental et y accorder un peu de respect.

                • [^] # Re: Bon courage !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne le respect, surtout si c'est payé en grande partie par la "communauté", surtout pour le cycle ingénieur si mes souvenirs sont toujours bons (et dans le lot des payeurs de cette communauté, il y en a une bonne partie qui auraient aimé avoir la chance/l'opportunité de faire les études de ces "sécheurs").

      • [^] # Re: Bon courage !

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Beaucoup de profs se disent que s'ils filent le poly avant, quasiment personne ne viendra en cours.

        Et quel est le probleme ? L'essentiel c'est que leurs élèves aient compris ou qu'ils soient présents ?

        • [^] # Re: Bon courage !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le problème c'est que beaucoup se disent "pas besoin de venir au cours, j'ai le poly"… mais ne bûchent pas plus le poly (ou s'ils le bûchent, ils n'ont pas quelqu'un pour reformuler un point qu'ils n'auraient pas compris).

          Et tu te retrouves en TP / TD avec des étudiants qui n'ont pas les bases, obligé de refaire tout ou partie du cours. 1) c'est chiant, 2) l'état paye des profs pour être devant les étudiants et il serait bien que ceux-ci utilisent les moyens mis à leur disposition…

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Bon courage !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et tu te retrouves en TP / TD avec des étudiants qui n'ont pas les bases, obligé de refaire tout ou partie du cours.

            Eh bien tu ne le refais pas et tu leur dis qu'il fallait être présent en cours, ça les fera peut-être réfléchir. Pourquoi ils s'ennuieraient à aller en cours si on leur refait le cours en TD/TP ? Je me souviens de profs qui commençaient leur cours en disant "les bases de ce cours sont ça, ça et ça. Si vous ne les avez pas, travaillez par vous-mêmes, je n'ai pas le temps de revenir dessus.". Je me souviens aussi de profs rembarrant des élèves qui posaient des questions sur un sujet abordé le TD précédent, auquel ils n'avaient pas assisté.

  • # netbook + tablette pas graphique.

    Posté par . Évalué à 1.

    Le top et le moins chère, c'est netbook récent pour l'autonomie et les nouveaux atom un peu plus rapide + un tablette genre Wacom ( https://www.materiel.net/tablette-graphique/ ).

    La tablette pas graphique s'utilise comme une souris mais est bien plus précis. Pour le dessin, les tablettes d'entré de gamme sont un peu trop imprécise (phénomène de marche d'escalier sur un trait droit), c'est à tester j'imagine.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Apprends à prendre des notes !

    Posté par . Évalué à 9.

    Voilà ma problématique : je suis étudiant, et j’aime bien prendre mes cours sur ordi, notamment car je tape beaucoup plus vite que je n’écrit à la main.

    Le problème, c'est surtout qu'aujourd'hui aucun prof n'apprend à avoir une prise de notes manuelle efficace, qui est, même si on écrit lentement et mal comme toi et moi, plus rapide et plus utile en termes d'apprentissage.

    T'as deux éléments à apprendre pour la prise de note manuelle :

    1] Réussir à transcrire tout le discours du prof en points hiérarchisés. TOUT ton cours doit être écrit en liste à puces :

    II) 3) a) titre de la sous-partie du plan du cours

    • Idée principale
      • sous idée
      • sous idée
      • développement 1 de cette sous-idée
      • 2
        • " exemple
        • → conséquence
    • Idée principale…

    Etc. Normalement, tu ne dois pas avoir un point qui soit plus long qu'une ligne. Si c'est le cas, c'est qu'il comporte plusieurs sous-points parallèles, et du coup tu dois le sous-diviser.

    A toi de te faire ton propre schéma de puces (et de puces qui signifient parfois un lien logique : exemple, conséquence…), et c'est une habitude un peu dure à prendre : au lieu de faire un paragraphe en gros tas, tu sub et subdivise tout… Ton cours ne doit pas comprendre de paragraphes ! L'avantage, c'est que ça te force à comprendre la structure du discours du prof, à dissocier chacune des idées et sous-composant de l'idée, voir ce qui est de l'ordre de l'exemple, voir comment elles sont associés, et cet effort cognitif t'aide à apprendre puisque tu as compris. En plus, ça te donne un cours super aéré (la plupart des lignes font une demi-ligne) qui est facile à reprendre et à relire.

    2] Ne pas écrire texto ce que dit le prof : reformuler en gardant l'essentiel, et écrire cette reformulation en utilisant maintes abréviations de ton cru (mais bon, tu peux t'inspirer des abréviations usuelles) et symboles qui remplacent une partie de phrase, qui correspondent à une idée, des flèches pour remplacer les liens logiques, pour signifier une augmentation, diminution, équivalence, etc. Par exemple, tu n'écris pas la plupart des fins de mots : tu utilises une abréviation pour "-ent", "-tion", etc - généralement tu le remplaces par un exposant. Tu retires des voyelles des mots usuels en ne gardant que les consonnes importantes à la compréhension : combien devient cmb. Exemple : si le prof dit, "entre 1910 et 1924, la population augmente", tu utilises le symbole mathématique de l'intervalle pour les dates et une flèche pour signifier l'augmentation, en prise de notes ça donne : "[1910-124] pop° ↗". L'idée est là et est même plus facile à relire.

    Ton cours doit ressembler à du code bien indenté avec des hieroglyphes et des symboles qui te sont propres (ou pas, pompés beaucoup sur les maths, genre les symboles "pour tout", "somme", etc) !

    Le truc, c'est que pour écrire tous ces hiéroglyphes et exposants qui te font gagner énormément de temps à la prise de notes, tu ne peux pas utiliser l'ordinateur. L'écriture manuscrite est de loin la plus rapide : avec une flèche tu peux dire tout un tas de choses selon la forme de ta flèche, et cette flèche est plus rapide à dessiner que n'importe quoi tapé à l'ordinateur. J'écris mal, très lentement, mais avec cette méthode, je n'ai jamais galéré pour prendre un cours, et j'ai l'impression d'avoir mieux assimilé le cours à la sortie puisque j'ai dû le traduire dans mon propre référenciel de prise de notes. Oui, par contre, c'est exigeant intellectuellement, surtout au début, ça fatigue le cerveau !

    Tout ça pour dire que vraiment, je vois pas l'intérêt de l'ordi en cours. A la limite, si tu tapes vite, tu peux effectivement écrire l'essentiel de ce que dit le prof mais en mode zombie, en reprenant texto ce qu'il dit au lieu de reprendre l'idée.

    • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour ton point 1, je ne sais pas si ça peut marcher avec tous les cours. J'allais parler des cartes heuristiques, mais ton second point (très pertinent) le « désactive ». Il y a un point dont tu ne parle pas, c'est que tu écris bien moins grâce à ce second point parce que le prof ne dis jamais « Entre 1910 et 1924, la population augmente » mais passe une minute sur l'idée, il fait des liaison avec l'idée précédente et suivante, etc… En reprenant simplement les idées, je pense que tu écris une phrase sur 3 en moyenne tout en écrivant bien plus quand le besoin s'en fait sentir.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

      Posté par . Évalué à 4.

      Le problème, c'est surtout qu'aujourd'hui aucun prof n'apprend à avoir une prise de notes manuelle efficace, qui est, même si on écrit lentement et mal comme toi et moi, plus rapide et plus utile en termes d'apprentissage.

      Surtout pas, malheureux ! Sinon, comment je fais moi avec ma technique de feignasse de "je photocopie les prises de notes de la fille sérieuse qui écrit super bien tout le cours conscencieusement" ?

      • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu as du t’ennuyer dans les premiers modules d’anglais( ¬‿¬). Ça fait trois ans que j’en ai une à deux fois en début d’année. Mais uniquement des méthodes américaines (donc en noir et blanc, il parait que c’est français d’utiliser des couleurs).

        bépo powered

    • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

      Posté par . Évalué à 1.

      Je te remercie d’avoir détailler ta méthode de prise de note. Dès le milieu de la seconde environ j’ai commencé à avoir une vitesse d’écriture plus lente que celle requise pour les cours. J’ai donc naturellement mis en place un système très complexe d’abréviation, de couleur et de mise en page pour pouvoir avoir un cour lisible et complet. Il ne contient que les infos essentielles (à mes yeux). Le problème à l’heure actuelle c’est que j’ai atteint ma limite en terme de refactorisation de code cour, et que je n’arrive plus à suivre et à écrire en même temps par moment. J’arrive toujours à me débrouiller pour récupérer les trous qui manquent, mais quand je sais qu’il me manque un point crucial, c’est assez frustrant.

      Lorsque j’ai commencé à prendre certains de mes cours, j’ai continué à utiliser cette refactorisation, et les symboles divers dont j’ai besoin sont mappés sur mon clavier. Je n’ai donc pas vraiment eu de ralentissement en nombre de glyphs à écrire, tout en bénéficiant d’une amélioration de ma vitesse d’écriture.

      bépo powered

      • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

        Posté par . Évalué à 1.

        dans le meme genre en terminal j'avais changé mon écriture pour gagné en lisibilité et rapidité, du cursive vers lettre capitale. Je n'ai jamais compris pourquoi j'ecrivais plus vite, mais surtout c'est impossible de tendre vers l'ecriture dite de medecin : Lo_ de la pre__m__e G_____e m____le

        un autre avantage est que cela prend moins de place, je mets (mettais _^ )plus de mots sur une ligne.

    • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je trouve que les deux points que tu mentionnes sont de bonnes conduites par défaut, mais ça marche pas parfaitement tout le temps.

      En maths par exemple, en général le prof écrit tout au tableau, donc on doit globalement recopier à peu près tout. Quand c'est une démo je mets parfois juste les idées (ou rien si c'est facile) et je la retrouve ensuite, mais des fois c'est pas si facile quand après plusieurs heures de cours le cerveau marche plus du tonnerre. Bon, si le prof écrit tout au tableau on peut se dire qu'on a le temps aussi, mais lui il connaît son cours, alors que toi tu dois comprendre en même temps (des fois ça peut être la faute du prof qui va trop vite mais pas toujours).

      Je dis ça, je déteste recopier sans comprendre, et du coup je le fais rarement, mais il manque parfois des bouts de démos dans mes cours ensuite :) En pratique ça ne me dérange pas vraiment d'avoir un cours pourri, mais ça dépend des gens. En tous cas j'avais tapé mes cours de maths en LaTeX pendant une période, c'était joli et tout, mais je me suis aperçu que comme j'allais plus vite, je recopiais tout, et je comprenais moins sur le moment, et ça me faisait perdre du temps ensuite à me relire voire corriger des erreurs (plus le fait qu'un cours en LaTeX on a l'impression qu'on peut toujours l'améliorer et au final on est tenté de passer plein de temps à laisser un truc parfait alors qu'on le relis au mieux une ou deux fois après).

      • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

        Posté par . Évalué à 4.

        "Je dis ça, je déteste recopier sans comprendre, et du coup je le fais rarement, mais il manque parfois des bouts de démos dans mes cours ensuite :)"

        Je déteste cette façon de faire cours. L'origine vient du fait de la 'mémoire de la main', qui permet de retenir pour certaine personne (mais pas toutes, chacun à sa methode : oral, visuel, de reformulation, écrite). Mais si le cours va tellement vite que l'on a même pas le temps de comprendre, c'est juste complètement idiot. Pourquoi le prof ne donne pas un polycopier, ce qui permet de suivre le cours et de tenter de comprendre pendant le cours.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mais si le cours va tellement vite que l'on a même pas le temps de comprendre, c'est juste complètement idiot.

          Je suis d'accord, je me souviens d'un cours terrible l'année dernière où personne n'arrivait à suivre le prof qui ne s'en est pas rendu compte de tout le semestre (ou du moins il ne l'a pas montré), et bon, ça mettait le cerveau en ébullition, c'est le moins qu'on puisse dire. Ceci dit, il faut s'avouer une chose, je crois qu'un polycopié n'aurait pas arrangé beaucoup les choses : ce cours était juste infaisable sur le temps imparti (ça m'a pris d'ailleurs plus de la moitié de mes révisions). Alors, c'est peut-être juste en maths, mais d'expérience quand un cours est trop rapide au point qu'on ne s'en sorte pas à la main, c'est le cours qui est trop ambitieux ou mal pensé (je pense que le temps d'écriture n'est pas si long comparé au temps de compréhension).

          Sinon il y a la méthode que je subi cette année (je prépare l'agreg de maths) : quand un prof est pressé il donne des références pour les points techniques. Perso je trouve que c'est un assez bon compromis, tant que ça devient pas non plus trop systématique, et ça donne un peu de légèreté au cours tout en permettant d'avancer assez vite.

    • [^] # Re: Apprends à prendre des notes !

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pertinente,

      C'est de cette façon que je prenais mes cours et je trouve que cela facilite grandement l'assimilation et la concentration pendant les cours. J'ai rarement eu besoin d'apprendre le cours à postériori. Je relisais mes notes en faisant les exercices ou pour réviser.
      Les polycopié, j'aime pas trop car ne pas les avoir écrits ne me permet pas de mémoriser le contenu et encore moins de se l'approprier.

      Maintenant, au taf, c'est différent, j'aime bien prendre des notes en texte en ou en cartes mentales. Mais c'est parce que les idées sont moins structurées.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.