Journal Oui, Mariage

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
8
26
mai
2010
Bonjour à tous,

Je vais me marier :) mais ca vous vous en foutez. J'ai l'intention de faire un site internet pour mon mariage qui contiendra la liste de mariage, les photos, ... mais ce site sera privé, et vous vous en foutez.

Par contre pour mon site Internet j'ai acheté un nom de domaine (oui-mariage.net).

L'adresse de mon site sera donc un sous-domaine et j'ai eu l'idée de partager ce domaine avec toutes les personnes qui le souhaiterons.

Bref si vous êtes intéressé par un sous-domaine de ce domaine, contactez-moi et allez lire la règle du jeu sur http://oui-mariage.net
  • # R.I.P

    Posté par . Évalué à 10.

    Toute mes condoléances.
    • [^] # Re: R.I.P

      Posté par . Évalué à 10.

      Tant qu'à faire dans ce type d'humour, j'attendrais plutôt la naissance du premier pour dire ça.
      • [^] # Re: R.I.P

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        j'ai trouvé que le premier n'a pas trop changé ma vie... j'arrivais encore à ménager des pauses dans ma vie et de quoi me ressourcer un peu seul (de geeker à moooort quoi !)

        Par contre le deuxième... difficile de sortie la tête hors de l'eau ... et pourtant ils sont gentils (quand on compare)
        • [^] # Re: R.I.P

          Posté par . Évalué à 3.

          Avec le troisième, j'ai vraiment su ce que c'était que de devoir chercher des heures pour trouver 30 minutes de temps libre !
          • [^] # Re: R.I.P

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Et y a encore de la place au congèle ?
            (désolé pour les familles tout ça)
            • [^] # Re: R.I.P

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Un congélateur modèle "familial". Maintenant je comprends le pourquoi de ce nom.
          • [^] # Re: R.I.P

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            C'est un peu difficile pour les dix premiers, mais après, on s'y fait.
            • [^] # Re: R.I.P

              Posté par . Évalué à 3.

              D’après deux mamans de copains :
              « Le premier te donne envie d’un autre et le deuxième te donne envie d’arrêter »
              « Le plus dur, ce sont les deux premiers. »

              La première à eu deux enfants et la deuxième quatre.

              Pour l’instant, deux c’est bien. Pour trois on verra, faudra-t’il l’annoncer sur linuxfr ?
              • [^] # Re: R.I.P

                Posté par . Évalué à 2.

                Seulement si c'est un manchot ou un petit diable.
  • # Deuxième site

    Posté par . Évalué à 10.

    Tu achètes quand oui-divorce.net ?
    • [^] # Re: Deuxième site

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Si tu veux je te le laisse, mon idée est libre de droit.
    • [^] # Re: Deuxième site

      Posté par . Évalué à 10.

      Pas la peine, il suffit de lui commander le sous-domaine
      j-aurais-pas-du.oui-mariage.net ou cheri-on-divorce.oui-mariage.net
  • # Bonne initiative

    Posté par . Évalué à 10.

    Pourquoi le nom de oui-mariage.net

    Parce que les noms les plus simples comme http://mariage.net ,http://mariage.com, http://mariage.fr sont déjà utilisés. Quand on se marie, on répond "oui" (pour le mariage à l'église) à trois questions, d'où le oui devant le mariage.


    Je sais que le mien n'est pas tout récent, mais il me semble avoir répondu oui au maire aussi (enfin 'aussi'... juste au maire)
    • [^] # Re: Bonne initiative

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Alors que pour le mariage religieux, c'est à ton fiancé ou à ta fiancée que tu réponds oui. D'ailleurs c'est lui (ou elle) qui pose la question.
      • [^] # Re: Bonne initiative

        Posté par . Évalué à 5.

        Ouais enfin dans la réalité aussi c'est ta/ton compagne/compagnon qui te le demande aussi, c'est réglé avant le mariage lui-même (enfin dans la réalité où les choses vont biens :)
      • [^] # Re: Bonne initiative

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Au mariage où j'ai été récemment, dans la formulation il y avait 3 OUI :

        P : Est-ce librement et sans contrainte?
        F : Oui
        P : Vous allez vous promettre fidélité. Est-ce pour toute votre vie?
        F : Oui (pour toute notre vie).
        P : Dans le foyer que vous allez fonder, acceptez-vous la responsabilité d'époux et de parents?
        F : Oui (nous l'acceptons).
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          P : Vous allez vous promettre fidélité. Est-ce pour toute votre vie?
          F : Oui (pour toute notre vie).


          Ce qui est rigolo est que statistiquement on sait qu'à ce moment la moitié de ceux qui répondent mentent (et c'est gentil comme chiffre : 50% divorcent, ceux qui sont non fidèles, ça doit être encore plus!)

          Le curé croit la réponse à chaque fois?
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Le curé croit la réponse à chaque fois?
            Comme lui même a juré abstinence.
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 8.

              Pour chipoter, les curés c'est le célibat qu'ils promettent. Bon en même temps l'église ne reconnaissant les rapports sexuels que pour procréer, et la procréation que dans le mariage, de l'un découle l'autre.
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à -10.

                Il ne s'agit pas de reconnaître ou pas un acte.
                Mais de rappeler le sens, de l'union sexuelle ; en cela, la finalité organique de l'union sexuelle est bien la génération, la procréation et le renouvellement de l'espèce humaine.

                Donner du sens permet de prendre conscience de nos actes afin d'humaniser la sexualité, c'est-à-dire en encourageant "un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un envers l'autre".

                C'est comme pour manger&boire, la finalité organique est bien l'entretien et le développement du corps.

                En conséquence le plaisir n'est jamais la finalité et ne doit pas être recherché en soi pour manger ou s'unir sexuellement. Bien qu'il soit heureux et Bon que le plaisir soit un fruit de ces actes (d'ailleurs le lit des jeunes époux est traditionnellement bénis (càd dire du bien !) car il est lieu de sanctification (disons d'édification) des époux).
                En effet, le Créateur fait bien les choses si nous n'avons pas de plaisir à générer ou à manger nous ne nous appliquerons sûrement moins à ces "tâches" quelque peu nécessaires ;)

                En pratique, l'idée est bien de ne pas instrumentaliser l'autre et le rapport et d'être ouvert à la vie (qui peut fleurir ou pas ! et si elle survient, nous aurons les grâces naturelles et surnaturelles pour l'assumer). Tout en étant raisonnable et à l'écoute de son corps et de celui de l'autre.
                Et si l'on ne souhaite pas avoir d'enfant pour le moment, car il nous semble que ce n'est pas le moment (selon différent critères personnels raisonnables), il suffit de chercher à manifester son amour pour l'autre par d'autres manières ou bien de s'unir hors des périodes d'ovulation, cela nécessite une grande écoute intérieur et extérieur justement.

                Voila en quelques mot la proposition de vie à laquelle nous appelle l'Église !


                pour continuer :
                http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/encyclicals/d(...)
                et la "théologie du corps" (rien que ça !!), par Jean-Paul II
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 6.

                  C'est un peu comme dire qu'un ordinateur ne peut servir qu'à travailler puisqu'ils ont été crées pour ça, et que pour jouer il faut une console, et pour regarder un film un magnétoscope.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 10.

                  "c'est-à-dire en encourageant "un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un envers l'autre"."
                  Sans oublier une liberté cosmique vers un nouvel âge réminiscent
                • [^] # Tollons d'avance en ce beau jeudi de printemps

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  La finalité organique est bien l'entretien et le développement du corps.
                  Comme on est pas des boeufs, la finalité qui nous intéresse n'est pas l'organique qui s'adresse aux basses fonctions animales. En tant qu'être doué de conscience, on préfèrera se concentrer sur les aspects qui s'adressent directement à elle : manger comme copuler sont des fonctions sociales axées sur le plaisir non ?

                  Comme dirait un grand penseur de ce siècle :
                  "Beh oui quoi, manger c'est un plaisir !" - Obélix, les 12 travaux d'Astérix. http://www.youtube.com/watch?v=OoVsrsLtrrc (vers 7:30)

                  A choisir c'est quand même moins chiant à lire (et à regarder) et plus profond que la production de Karol non ?
                  • [^] # Re: Tollons d'avance en ce beau jeudi de printemps

                    Posté par . Évalué à -3.

                    En effet, nous sommes pas des bêtes à manger du foin !

                    J'ai en effet été un peu confus. Je voulais parler de la cause finale, au sens aristotélicien, de la raison d'être de la nécessité de manger ou de générer, c'est à dire en vue de quoi cela existe.

                    Je ne suis pas philosophe, mais ici, je maintiens que le plaisir n'est pas "l'objectif" de la sexualité ou de la sustentation, mais quelque chose qui perfectionne l'acte

                    Dans son encyclique Evangelium Vitae, Jean-Paul II rappelaitque "l’acte sponsal (~conjugal ) signifie non seulement l’amour, mais aussi sa fécondité potentielle ; il ne peut donc pas être privé de son sens plénier (...) L’acte sponsal qui serait privé de sa vérité parce que privé artificiellement de sa capacité de procréation cesserait aussi d’être un acte d’amour".

                    St Thomas d'Aquin nous aidera mieux que moi à saisir cela :
                    """Car si le plaisir n’est pas recherché comme la fin ultime, c’est plutôt la beauté morale [science de l'agir] de l’action qui exerce sur l’homme son attrait et qu’il se choisit pour fin ultime. Celle-ci, dans la mesure où il l’espère et où il s’en approche, lui procure la plus noble et la plus humaine des joies. (486)
                    « Ainsi le plaisir de l’homme vertueux est inclus dans la fin dernière qu’il se donne. Il y est inclus, mais ne le constitue pas à lui seul ni même à titre principal » (488)

                    Parce que quelqu’un agit toujours mieux lorsqu’il aime ce qu’il fait et qu’il y trouve du plaisir, il est clair que le plaisir est au service de la perfection de l’acte. « Il est bon et souhaitable d’éprouver du plaisir à bien agir moralement ». (489).
                    « Si la plupart des hommes courent après les plaisirs du corps, c'est parce que les biens sensibles sont mieux connus et de plus de gens. Et aussi parce qu'ils ont besoin du plaisir comme remède à maintes douleurs et tristesses ; la plupart, ne pouvant atteindre aux joies de l’esprit, qui présupposent la vertu, doivent se rabattre sur les plaisirs sensibles. » (490). ""
                    cf http://jesusmarie.free.fr/thomas_d_aquin.html


                    +Pour la théologie du corps du bon vieux Karol, je dirais que c'est des lectures -ici pour ce qui concerne le sujet - assez concrètes parfois mystiques, qui apportent un autre regard/prisme/angle de vue de la manière de voire la sexualité et le rapport homme/femme : celui de Dieu et de ses propriétés et non celui de l'animal.
                    http://news.catholique.org/1247-La-%C2%AB-theologie-du-corps(...)
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 10.

                  C'est comme pour manger&boire, la finalité organique est bien l'entretien et le développement du corps.

                  Et quand le Christ a changé l'eau en vin (c'est quand même son premier miracle, tout un symbole), c'était pour la finalité organique ?

                  Sachant que tout le monde était déjà bien beurré (puisqu'ils avaient fini tout le pinard), et qu'en plus il était pas dégueu (puisqu'on a félicité le maître de maison pour mettre le meilleur vin à la fin, alors que d'habitude on garde le mauvais pour ceux qui sont pas encore ivres morts), je pense qu'il a pas négligé de se faire quelques amis en se basant sur le plaisir pur et simple.

                  Et depuis 2000 ans, tout le monde applaudit.
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 3.

                  s'unir hors des périodes d'ovulation

                  S'unir hors des périodes d'ovulations, c'est pas justement dans le but de ne pas conçevoir d'enfants ?
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Si les "croyants" (entre guillemets, parce que bon, des vrais croyants ça ne court pas les rues) étaient honnêtes avec eux-mêmes avant de moraliser les autres, ça se saurait...

                    Baiser hors période d'ovulation, c'est pareil que baiser avec capote, dans les deux cas c'est juste pour le plaisir. Bizarrement seule la capote est considérée comme mauvaise, va comprendre...
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    J'ai pensé à m'unir uniquement hors périodes d'ovulation, mais ça me parait assez risqué en tant qu'homme.
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 4.

                  s'unir hors des périodes d'ovulation Je suis pas un grand spécialiste des techniques de contournement dites naturelles de ce style, mais à mon avis tu prends des risques quand même, ou alors c'est que tu dis qu'il faut préférer les ménopausées?
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 10.

                    ou alors c'est que tu dis qu'il faut préférer les ménopausées?

                    Ou les prépubères...

                    -->[]
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 2.

                    mais à mon avis tu prends des risques quand même

                    C'est, je crois, précisément la raison pour laquelle les autorités catholiques préfèrent les méthodes dites "naturelles" au préservatif : ça laisse une chance plus grande au hasard.
                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par . Évalué à 3.

                      c'est pour ça aussi que les évèques et autres prêtres préfèrent tripoter des petits garçons plutot que des petites filles : plus aucun risque !
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 8.

            On part du principe qu'au moment de répondre, les futurs époux croient réellement ce qu'ils disent eux aussi...

            C'est donc l'occasion de lancer un débat philosophique sur le mensonge:
            "Qu'est-ce que le mensonge?
            Peut-on dire qu'un mensonge en est-un si au moment où on le dit, il est vrai, ou on le croit être vrai, et il devient un mensonge dans le futur?
            Qu'est-ce que la Vérité?
            Vous n'oublierez pas d'établir si une vérité peut être formulée de telle sorte qu'elle soit vraie au moment de la formulation et qu'elle devienne fausse dans le futur sans remettre en cause la rigueur de la formulation elle-même."

            On enchaînera sur un sujet encore plus passionnant: qu'est-ce que la fidélité??
            On en tirera les conclusions qui s'imposent, juste avant de s'inscrire simultanément à des associations féministes et à leur pendant pour les hommes.
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 4.

              > On part du principe qu'au moment de répondre, les futurs époux croient réellement ce qu'ils disent eux aussi...

              "Oh Là ! Attendez. Nous ici, on est en train de parler à quelqu’un d’intelligent. Si vous en êtes encore à respecter vos serments, on va couper court, on est tous très occupés."
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 5.

              On part du principe qu'au moment de répondre, les futurs époux croient réellement ce qu'ils disent eux aussi...

              Non, ça va plus loin que ça.

              Le sens de la question n'est pas "Avez-vous envie d'être fidèle là maintenant tout de suite?" mais "Prenez-vous l'engagement de le rester?"


              Relis: Vous allez vous promettre fidélité. Est-ce pour toute votre vie?

              Si tu réponds "oui", tu promets d'être fidèle toute ta vie, même si tu regrettes un jour cette promesse. C'est un engagement, une contrainte que tu décides de t'appliquer à toi-même pour le futur.

              Peut-on dire qu'un mensonge en est-un si au moment où on le dit, il est vrai, ou on le croit être vrai, et il devient un mensonge dans le futur?
              Oui, ça reste un mensonge, étant donné que l'engagement ne dépend que de toi et de ta volonté. La fidélité est une promesse de "non acte", de "ne pas faire".
              Donc, au moment où tu fais une telle promesse:
              - Soit tu sais que tu la respecteras, donc ce n'est pas un mensonge,
              - Soit tu doutes, et c'est un mensonge, car tu déclares comme vraie une proposition dont tu sais qu'elle ne l'est pas forcément. Plus précisément, tu déclares "Je sais être vrai le fait que le serai fidèle", alors que tout ce que tu sais, c'est que tu le seras peut-être.

              Ça n'a d'ailleurs pas de sens de promettre "Je serai fidèle tant que j'aurai envie de l'être", ça on s'en doute, c'est pas la peine de déranger le maire pour une tautologie.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 10.

                En même temps, l'homme en face, c'est un homme politique, il sait bien que les promesses, elles n'engagent que ceux qui y croient...

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Alors la question est "Croyez-vous à votre promesse" :D

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 2.

                Sauf que dans un mariage, il faut être deux.
                Veiller sur l'autre jusqu'à la mort, c'est pas possible si l'autre s'est barré sans laisser d'adresse!

                Sinon, pour la vérité qui devient fausse, je cherche toujours.
                Qu'est-ce que vous pensez de ça:
                "Je te promets de revenir te voir tous les jours à l'hôpital jusqu'à ce que tu ailles mieux!"
                Et paf, renversé par une voiture en sortant (tué sur le coup, sinon il va à l'hôpital et c'est de la triche!!)

                Mais d'un autre côté, c'est un engagement, un engagement peut-il être une Vérité??
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Et paf, renversé par une voiture en sortant (tué sur le coup, sinon il va à l'hôpital et c'est de la triche!!)

                  Personnellement, je met de côté les cas de force majeure (où la personne ne peux pas faire ce qu'elle a promis pour des causes extérieures à sa volonté).
                  La promesse concerne surtout ce qu'on est capable de faire (ou ne pas faire)

                  Mais d'un autre côté, c'est un engagement, un engagement peut-il être une Vérité??

                  La, on parle d'engagement surtout. Quand on s'engage, on doit s'y tenir... C'est la définition de l'engagement non? Sinon ça sert à quoi de s'engager?
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Hmm, et disons ça alors:

                    "Je te promets de t'aimer et de te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare." (y'a un truc dans le genre à l'église)

                    Que tu t'occupes d'elle jusqu'à sa mort, oui tu peux toujours.
                    Mais l'aimer, je dirais presque que c'est pas toi qui décide, ça ne se contrôle pas.

                    Pour ce qui est de ta perception de l'engagement, il ne peut selon toi être une Vérité, parce que tu ne peux contrôler les causes extérieures?
                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Mais l'aimer, je dirais presque que c'est pas toi qui décide, ça ne se contrôle pas.

                      C'est la où je voulais en venir ;-)
                      Les gens (devant l'église surtout, pour la mairie il y a moins de mensonges à dire) promettent un truc qu'ils savent ne pas maitriser. Pour revenir à l'exemple d'être écrasé alors qu'on a promis de venir à l'hôpital, c'est comme promettre de ne pas se faire écraser : c'est débile comme promesse, avec aucune garantie envers soit-même qu'on peut la tenir. Promettre d'aimer jusqu'à la mort, c'est comme promettre de ne pas se faire écraser : on ne sait pas, ça ne dépend pas de sa volonté, alors pourquoi doit-on promettre ce genre de choses?
                      • [^] # Re: Bonne initiative

                        Posté par . Évalué à 6.

                        c'est débile comme promesse, avec aucune garantie envers soit-même qu'on peut la tenir

                        Sauf que l'un des éléments essentiels de la foi chrétienne, c'est de faire confiance au patron. Si c'était juste une promesse vis-à-vis de l'institution qu'est l'église catholique, ce serait effectivement un peu vain. Mais pour celui qui croit, c'est du type "je te promets que j'y arriverais, surtout si tu m'en donnes la force". Un peu ce qu'on appelle péjorativement un "vœu pieu".

                        Le mariage chrétien c'est censé être un "truc à trois", avec le barbu qui joue dans le camp du couple.
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par . Évalué à 5.

                          avec le barbu qui joue dans le camp du couple

                          Putain de terroriste! J’espère que Bush s’en occupe!
                          • [^] # Re: Bonne initiative

                            Posté par . Évalué à 2.

                            C'est parce qu'il est polygame, du coup il n'a rien contre les trucs à trois.
                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Mais l'aimer, je dirais presque que c'est pas toi qui décide, ça ne se contrôle pas.

                      Non, mais tu contrôles:
                      - tes actes (sauf cas de force majeur),
                      - tes non-actes (ne pas aller voir ailleurs), sauf cas de force majeur vachement tordu (on te braque un flingue sur la tempe pour te forcer à tromper ta femme).

                      L'engagement a donc un sens, de ce point de vue-là: tu t'engages à avoir un certain comportement.

                      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                      • [^] # Re: Bonne initiative

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Avec un flingue sur la tempe, c'est pas dit que tout soit en état de fonctionnement...
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                          J'ai reçu un mail qui me propose une solution pour ces problèmes, tu veux que je te le transmette?

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Que de promesses en l'air en ce bas monde !

                  Y'en a même qui promettent de ne pas te suicider sous peine de se faire virer.
                  T'as qu'à voir !


                  http://info.france2.fr/high-tech/usines-foxconn-il-est-inter(...)
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 4.

                Et dire que le sacrement du mariage a été créé autour de l'an mille pour régler les problèmes d'héritage et de succession des terres.

                C'est tout de suite moins glorieux comme engagement.

                "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 10.

              On enchaînera sur un sujet encore plus passionnant: qu'est-ce que la fidélité??
              C'est de ne pas se faire choper.

              Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 4.

                N'avoir qu'une personne à la fois dans son lit.
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 2.

                  A 3 dans le même lit, il est difficile qu'elle ne se croise pas.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 3.

                    "il est difficile qu'elle ne se croise pas"
                    Le singulier, c'est pour regretter qu'elle ne soit pas suffisamment souple pour se croiser avec elle-même ?
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Pourtant, un plan a trois est plus honnête puisqu'on ne ment à personne. Donc c'est pas de l'infidélité :)
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 4.

              J'avais lu je ne sais plus ou, qe dans un sondage, près de la moitié des personnes interrogées pensaient déjà à leur divorce avant même de s'être marié.
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est donc l'occasion de lancer un débat philosophique sur le mensonge:

              Ah si j'avais su en lançant ma prose...

              Peut-on dire qu'un mensonge en est-un si au moment où on le dit, il est vrai, ou on le croit être vrai, et il devient un mensonge dans le futur?

              De mon point de vue, c'est clair : oui.
              C'est en Français la différence entre deux phrase :
              "Je promet xxx" --> Tu t'engages à le respecter jusqu'à ta mort quoiqu'il arrive, y compris si ta moité change complètement et devient ton bourreau (tu t'es engagé à vie).
              "Je promet d'essayer xxx" --> Tu t'engages à viser tel truc, si c'est trop dur tu peux faire le nécessaire pour arrêter

              Donc pour 50% des mariés, il s'agit bien d'un gros mensonge (en fait pour 100% des mariés, car on ne sait pas de quel côté on va tomber dans 10, 20, 30, 50 ans... On dit un truc qu'on sait inconsciemment être en mensonge, car il y a toujours "sauf si xxx" derrière).

              Quand vous répondez oui à "vous jurez-vous fidélité", vous répondez oui sans "sauf si", donc faut assumer et être conscient que si votre femme/homme devient violent, vous coupe un bras, vous avez promis de lui être fidèle y compris dans cette situation (c'est débile, mais c'est ce que vous vous engagez à faire, c'est votre choix)

              Mais c'est classique : combien de personnes promettent des choses qu'elles ne pensent pas (consciemment, ou non, genre sans penser à toutes les conséquences)
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 9.

                De mon point de vue, c'est clair : oui.
                C'est en Français la différence entre deux phrase :
                "Je promet xxx" --> Tu t'engages à le respecter jusqu'à ta mort quoiqu'il arrive, y compris si ta moité change complètement et devient ton bourreau (tu t'es engagé à vie).
                "Je promet d'essayer xxx" --> Tu t'engages à viser tel truc, si c'est trop dur tu peux faire le nécessaire pour arrêter


                Non. C'est comme la différence entre obligation de moyens et obligation de résultats.

                Si tu promets de réussir, c'est une obligation de résultats. Si tu promets d'essayer, c'est une obligation de moyens. Si tu ne précises pas, c'est lié au contexte, et la langue française ne te fournit aucune indication là-dessus.

                "Je te promets de te léguer ma voiture", ça sous-entend tout un tas de choses (si tu me survis, si ma voiture existe encore à ce moment-là, etc.).

                "Je te promets un gâteau si tu es sage pendant que j'appelle ton papa", c'est relativement tenable (échéance proche, enjeu limité - et accessoirement co-contractant un peu trop jeune pour porter plainte)

                Chaque promesse est différente et comprend son lot de non-dits : la vie c'est pas du Ada.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 1.

            En réduisant les choses de cette façon tu aurais pu dire un quart. Un couple qui divorce relevant a priori l'infidélité d'une seule des deux parties. (Mais bon, là on parle d'infidélité comme cause, il peut y en avoir d'autres, partagées ou non...) Bref, les statistiques ça dit, ou pas...
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 2.

            On peut s'arranger avec la définition du mot "fidélité", pourtant sur un tel site on l'habitude des discours de communiquant de marque ou de politique, on aurait pu croire que tu y avait pensé :)

            "fidélité" == "exclusivité sexuel" ou "habiter sous le même toit" ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              on aurait pu croire que tu y avait pensé :)

              J'y avais pensé, mais j'ai pas osé partir sur ce terrain-la!

              En effet, pourquoi faire une partie de tennis avec une autre femme serait plus tolérable qu'une partie de sport en chambre pour la notion de fidélité?

              Mais la, on va attaquer un sujet bien polémique et se faire traiter de machos par la gente féminine...
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah, exact, mais ces questions sont préalables à l'échange des consentements entre les époux, pour vérifier que c'est dans les formes et qu'ils savent à quoi ils vont répondre oui, au juste. Donc en fait, en tout il y a cinq oui dont les deux derniers sont entre époux.
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu as le droit de dire que tu ne seras pas fidèle, c'est ce qu'aurait d'ailleurs dit Eric Besson au maire lors de son mariage (dixit son ex-femme, dans son livre).
          Le maire, gêné et surpris, se retourne vers la mariée, qui lui répond qu'il plaisante. Rire jaune dans la salle...
      • [^] # Re: Bonne initiative

        Posté par . Évalué à 10.

        En France, il est interdit de se marier ailleurs qu'à la mairie. Le 'mariage' religeux est une mise en scène sans signification: les mariés sont déjà mariés au moment ou ils font la cérémonie, et si un des mariés s'amuse à dire 'non' devant le curé, ben il reste marié quand même. Avec toutes les obligations que ça implique (comme divorcer devant un juge si on ne veut plus être marié).

        Avec la suppression de la disctinction entre les enfants nés hors mariage et les autres, le mariage n'a plus d'intérêt. Il est tant de supprimer cette coutume ridicule (dans laquelle, je le rappelle, le père donnait la propriété de sa fille à l'époux; la mariage symbolique, c'est vraiment considérer la femme comme un objet).

        Avec tous mes vœux de bonheur.
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Fiscalement, t'es a côté de la plaque, et encore plus sur les droit de succession.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, il n'y a plus que le fisc qui fasse une différence entre époux et libre-unionistes (c'est comme ça qu'on dit?). Et encore il ya le pacs qui vient rajouter une couche de trouble.

            Par contre pour les droits de succession je ne sais pas ce que tu veux dire. Les époux ne sont pas héritiers normalement, ce sont les enfants, et maintenant les enfants sont tous à égalités (il n'y a plus d'enfants naturels ou légitimes).
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              En cas de décès le conjoint est inclus dans l'héritage, mais la encore les unions libres (concubinage) ou PACSés sont moins protectrices par rapport au mariage.

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_des_successions_en_France(...)
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Au moins quand tu es PACSé, il n'y a pas de droits de succession (à condition que tu figures dans le testament, sinon tu n'as rien). Pour l'union libre, c'est extérieur à la famille, donc 60% de taxes !
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Euh t'es sur de toi
                  il me semble que si tu es pacsé, l'héritage entre membre du couple passe également par des droits de succession, moin que pour les célibataires, mais toujours plus que pour les couples mariés (modulo bien sur ce que vous avez en commun, sachant que par défaut le pacs propose la séparation des biens)
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 2.

                    A ma connaissance, l'époux (ou épouse, idem pour concubin/concubine PACSés) survivant est exonéré des droits de succession (loi TEPA) et un abattement légal d'environ 156 000 € de l'assiette taxable pour les héritiers directs (descendance directe, i.e. enfants reconnus qu'importe la légitimité).

                    Par ailleurs, il me semble que même si un héritier direct peut être "déshérité", il ne peut être complètement spolié de l'héritage à concurrence d'un pourcentage donné (genre 20-25% à diviser par le nombre d'héritiers directs mais je n'en suis pas certain).

                    En résumé, choisir de devenir parent vous engage jusqu'à la mort (sachant qu'il y a par ailleurs une obligation parentale d'entretien de sa progéniture) \o/
                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Arf merci... jme pacs dans 20 jours et j'avais des infos has been (et pour les enfants, l'abattement et les "petites" donations doivent "priver" les héritiers du paiement des droits de succession ;) )

                      En résumé, choisir de devenir parent vous engage jusqu'à la mort (sachant qu'il y a par ailleurs une obligation parentale d'entretien de sa progéniture) \o/


                      Ceci dit l'inverse aussi (et malheureusement on l'oublie trop), à part qu'on ne choisit pas d'avoir des parents...
                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      La quotité disponible (la part dont vous disposez librement, pour donner à votre PACSé par exemple) est de 50% pour un enfant, 33% pour deux enfants et 25% pour trois ou plus. Le reste (respectivement 50%, 66% et 75%) est réservé à vos enfants.

                      http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F606.xhtml
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Oui, je suis sûr, mais c'est récent (2007) : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1632.xhtml
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > (dans laquelle, je le rappelle, le père donnait la propriété de sa fille à l'époux; la mariage symbolique, c'est vraiment considérer la femme comme un objet).

          A notre époque c'est plutôt se donner l'un à l'autre et également "prouver" sont amour. On ne considère dans ce cas pas la femme comme un objet, ou si on la considère comme un objet, l'homme aussi.

          De plus, il est plus compliqué de se séparer une fois marié que avant. Si tu te maries c'est qu'à l'instant où tu te maries, tu ne penses pas divorcer.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Si tu te maries c'est qu'à l'instant où tu te maries, tu ne penses pas divorcer.

            Je vais te choquer : je me suis marié en pensant au "et si je divorce". Ne pas penser à comment on peut défaire un truc quand on le fait, c'est le meilleur moyen d'être dans la grosse merde un jour dans sa vie. Ne pas penser au divorce quand on se marie est de la folie, certains (beaucoup) y ont laissé beaucoup de plumes.

            Si vous vous mariez, ne faites pas la connerie de ne pas penser au divorce, pensez-y justement, et votre mariage en sera que plus heureux... Car vous saurez *toutes* les conséquences de votre acte, ce ne sera pas juste un moment de "folie" qu'on regrette plus tard "si j'avais su", on le prépare aussi (certaines choses à faire avant le mariage ou pendant le mariage pour que le divorce soit moins dur).

            Parce que bon, c'est quand même une "assurance" que vous avez 50% de chances d'utiliser... Et personnellement, je sais que ma femme reste non pas parce qu'elle a eu un moment de folie, mais parce qu'elle le veut toujours (elle peut demander le divorce sans avoir d'impact sur son niveau de vie ou être dans la merde, contrairement à beaucoup d'autres qui ne restent que pour cette raison... que ce soit hommes ou femmes), la votre, désolé de le dire, mais si vous n'avez pas pensé au divorce en vous mariant, vous ne savez pas si elle reste parce qu'elle vous aime toujours ou parce que c'est vous qui avez verrouillé la chose (consciemment ou non) pour qu'elle ne puisse pas partir sans souffrir...

            bref, grosse question de point de vue...
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par . Évalué à 3.

              Ce n'est pas choquant:
              Au moment où tu te maries, tu ne comptes certainement pas divorcer. Le reste fait parti des aléas de la vie.
              Après tout, il faut se rappeler qu'un mariage fonctionne à 2 (enfin, chez nous au moins...). Donc on n'a pas un contrôle total sur sa stabilité. Il en va de même pour le conjoint.
              Donc l'argument "mais je ne veux pas divorcer!!", c'est formidable, moi non plus, ni tous les jeunes mariés et nombre de couples heureux. N'empêche que beaucoup de ces gens qui ne voulaient pas divorcer le font quand même...
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Si tu trouves comment appliquer le principe de réversibilité pour la confection d'enfants ça m'intéresse aussi.
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 4.

                Le congélateur ?

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 6.

                Un coup sec derrière la nuque?
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour la mère ou l'enfant ?

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Ou alors couper les c******* ?

                    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par . Évalué à 6.

                      J'ignorais que le fait de couper les cheveux rendait stérile.
                      Impuissant, à la rigueur, comme pour Samson, mais stérile, je suis sur le c**
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Et ensuite, c’est 4 fois son poids pour le leste.

                  Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Si tu trouves comment appliquer le principe de réversibilité pour la confection d'enfants ça m'intéresse aussi.

                C'est pas possible ça, les geeks ça vieillit, presqu'il n'y aurait plus de jeunes boutonneux...
                Pour les enfants, il faut réfléchir aussi avant, que c'est un engagement à vie difficilement réversible (pareil, celui qui n'y réfléchit pas s'embarque dans l'histoire sans tout mesurer... Malheureusement, ça arrive beaucoup trop souvent). C'est possible :
                - DDASS
                - Pousser à la fugue
                - Pousser au suicide
                - Coup de pied au cul à 18 ans (reste un pension alimentaire possible)

                Mais bon, c'est quand même plus violent :) (gore? Non... :) ).
                Faut juste voir que ce n'est pas complètement indéfini : théoriquement, dans 25 ans, on a plus de temps pour soit... Il y a une date cible :).

                PS: humour inside quand même.
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il y a aussi la naissance sous X, c'est pas mal non plus.

                  Le bébé est adopté par une famille qui a accompli toutes les démarches administratives assez lourdes et qui donc l'a vraiment voulu. En plus, vu les critères, ce sont des gens avec une situation équilibrée durable.

                  Le gosse sera aimé et ne manquera de rien, c'est pas plus mal.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 3.

                  J'ai mal au cœur chaque fois que je lis que la DDASS s'occupe d'enfants.

                  Ce n'est plus la mission de la DDASS depuis 30 ans mais de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) qui dépend des conseillers généraux. Les médias, les films font souvent l'erreur, forcément ça n'aide pas.

                  En plus, les DDASS sont en train de disparaître au profit de nouvelles organisations (ARS, ...).
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Un geek ne vieillit pas. Il level-up.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, enfin prouver son amour c'est bien, mais le mariage c'est plus que de l'amour. Pas besoin de se marier pour être amoureux.

            D'une, il y a des gens qui sont très attachés l'un à l'autre sans s'aimer follement (au sens fort de folie). Et ceux-là pensent au mariage comme à un contrat où il éviter de se faire ...

            De deux, même quand tu es fou amoureux, ce n'est pas une raison pour décider du reste de ta vie sur un coup de folie. Le contrat de mariage, si tu ne vérifies pas à qui revient quoi (ou si d'autres ne le font pas pour toi), tu risques de le voir 10 ans plus tard comme une pierre autour du coup.
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Pas besoin de se marier pour être amoureux.

              Et pas besoin d'être amoureux pour se marier.

              En fait, les deux sont assez indépendants :)
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par . Évalué à 3.

          s/il est tant/il est temps/ (elle pique les yeux celle-là).
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Avec la suppression de la disctinction entre les enfants nés hors mariage et les autres, le mariage n'a plus d'intérêt.

          Toi, tu n'as pas d'enfants pour dire ça... Le mariage élimine pas mal de papelards. Pareil pour l'hosto (j'en reviens juste mais je ne peux rester sans troller trop longtemps :), être marié a été utile pour ma femme pour certaines décisions)

          Il est tant de supprimer cette coutume ridicule

          Ah ça... Bien d'accord! A une exception près : qu'il le laisse, c'est surtout que le fait qu'il le laisse ou pas ne devrait juste avoir aucune importance (héritage, impôts) autre que symbolique (c'est un choix perso de s'engager symboliquement)
          Note : surtout que l'état fait comme ça l'arrange, pour filer moins de sous (genre CAF) il considère qu'une union libre c'est pareil que le mariage, par contre pour qu'on paye moins il faut le mariage obligatoirement, drôle de logique...
          Note 2 : sans le mariage, ben zut les homophobes auraient un truc en moins qu'ils réussissent encore à garder dans un état qui se dit "sans considération de l'orientation sexuelle" (ah ah ah... Quel faux cul cet état : menteur!), ils aimeraient pas.

          c'est vraiment considérer la femme comme un objet

          La société évolue, les raisons aussi...
          Je me suis personnellement marié seulement avec ma femme, ni mon père ni mon beau-père n'ont eu le moindre droit à décider oui ou non il autorisait/donnait/etc.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Toi, tu n'as pas d'enfants pour dire ça...

            Ahhh je l'attendais celle là !!!

            S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ben... Je préfère prévenir. Je pensais la même chose que lui il y a 2 mois ;-).
              Depuis, j'ai vu la liste des papiers à remplir entre "marié" et "pas marié"... Faut dire, c'est des trucs à la con, genre l'Etat considère que si tu es marié avec Madame tu es obligatoirement le père donc pas la peine de faire un papier de reconnaissance, il a de ces idées l'Etat, comme si le mariage changeait quelque chose à ça...
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ça veut dire que ça complique les choses si on est marié et qu'on n'est pas le père ? (oui je sais j'ai l'esprit tordu)

                S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour avoir eu deux enfants (magnifiques il va sans dire... 'fin bon surtout à la naissance, après c'est... hum... différents :), je n'ai pas souvenir d'avoir eu des tonnes de papiers à remplir, juste un passage à la mairie pour la déclaration de naissance avec la paperasse fournie par la maternité.

                Du coup, mariage ou pas, ça ne me semble pas un argument.

                Le seul que j'envisage recevable est l'exonération des droits de succession (loi TEPA).
                Même protéger sa "femme" (sans mariage ou PACS) de sa progéniture en cas de décès (préserver l'usufruit des biens et des liquidités sa vie durant sinon les enfants en reçoivent la pleine propriété, pas seulement la nue propriété) peut se faire au travers d'un testament notarié (alors que le régime de l'union peut préciser ce genre de disposition). Et encore, pour cela il faut des biens...
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  On va dire que j'ai une vie tumultueuse : je connais trop les hôpitaux à mon gout, et j'ai eu l'idée de me marier et d'avoir des enfants avec une étrangère, je suis travailleur indépendant, je possède des biens immobiliers, entre autre, et à chaque fois je vois les différences après la question "êtes vous mariés".

                  Seule inversion des choses dont je me souvient : création d'entreprise, où il faut un papier en plus quand on est marié (ça change) pour protéger le conjoint des conneries qu'on peut faire.

                  peut se faire au travers d'un testament notarié

                  Tu donnes toi-même un exemple de papelard à faire en plus (et c'est pas donné!) quand on n'est pas marié... CQFD.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            >> être marié a été utile pour ma femme pour certaines décisions

            - Madame, votre époux s'est tordu la cheville.
            - Oh non ! Bon, où sont les papier pour l'euthanasie ? Jean-Kevin, mon chou, appelle le notaire pour Maman si tu veux plus d'argent de poche le mois prochain.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par . Évalué à 5.

            Toi, tu n'as pas d'enfants pour dire ça...

            Je vais aller dire ça à mes quatre bambins, ça va leur faire plaisir 8-D
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je corrige alors :
              Si tu n'es pas marié, tu n'as pas regardé les papiers que tu as fait pour cause de non-mariage
              Si tu es marié, tu as pas vu les papiers que tu as évité
              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne suis pas marié, non. Et je n'ai fait qu'une déclaration de reconnaissance prénatale. Le reste c'est pareil (pour le livret de famille: il est fait à la mairie pour le mariage si tu te maries, mais il est fait à la naissance du premier enfant si tu ne t'es pas marié avant. Pour les enfants suivants tu gardes le même (si c'est la même mère, bien sûr)).

                La principale différence c'est qu'on fait deux déclarations d'impots (et qu'on choisit qui déclare quels enfants).
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          >> En France, il est interdit de se marier ailleurs qu'à la mairie. Le 'mariage' religeux est une mise en scène sans signification: les mariés sont déjà mariés au moment ou ils font la cérémonie,

          Il est interdit de se marier à l'Église sans être préalablement marié à la mairie, me semble-t-il. Enfin, si tu réponds « non » au curé, attends-toi à voir belle-maman faire un scandale comme pas deux. Et probablement aussi à ne plus revoir ta femme.
          • [^] # Re: Bonne initiative

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Interdit par qui ? Les simulacres de mariage me semblent tout à fait autorisés tant qu'on ne fait pas trop peur aux enfants en mangeant un succédané de corps humain et en buvant un succédané de son sang.
            • [^] # Re: Bonne initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui enfin si tu veux faire ta cérémonie d'union païenne dans un coin sans emmerder personne, la loi te laisse faire.

                Si tu te fais unir par un druide (avec ou sans option assassin) l'union à une vraie valeur pour toi et c'est ce qui compte. Par contre aux yeux de l'état t'es pas marié.

                Grosso modo le "mariage" est sous licence contrôler par l'état ^^ Tu peux pas l'implémenter toi-même même si on a les specs.

                Moi je dis : Halte à ces unions privatrices !
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  >> Oui enfin si tu veux faire ta cérémonie d'union païenne

                  J'ai parlé de l'Église, pas de paganisme, de druidisme ou de mythologie paskistano-turque subsaharienne.
                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'ai parlé de l'Église, pas de paganisme, de druidisme ou de mythologie paskistano-turque subsaharienne.

                    Ça veut dire que l'église catholique est traitée différemment des autres? Je ne suis pas certain de comprendre.

                    - J'organise un mariage avec mon druide et mon chaman préféré, on fait ça dans une taverne en buvant de l'hydromel comme le veut notre tradition => c'est notre vie privée, le mariage n'a aucune valeur devant l'État, mais le druide et le chaman ne sont pas poursuivis.

                    Pourquoi un dignitaire religieux serait poursuivi pour avoir fait un rite qui unit, dans sa religion, deux personnes? Que le mariage à l'église ne sont pas reconnu par l'État, soit, mais pourquoi l'interdire? Ça veut dire que le culte religieux est reconnu comme tel, en contradiction avec la loi de 1905?

                    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                    • [^] # Re: Bonne initiative

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Ça veut dire que l'église catholique est traitée différemment des autres? Je ne suis pas certain de comprendre.

                      Les religions reconnues par l'état sont traitées par les lois concernant les religions.
                      Catholique, protestant, musulmans, ont l'interdiction de marier religieusement des personnes non mariées civilement.

                      Pourquoi un dignitaire religieux serait poursuivi pour avoir fait un rite qui unit, dans sa religion, deux personnes?

                      Car en France, le droit étatique est supérieur au droit religieux.
                      L'Union est copyrightée "état", et doit obéir à ses règles en premier.

                      Note : je ne dis pas que ce soit bien, en effet comme le mariage religieux n'a pas d'effet sur la vie étatique, il n'y a pas forcément de raisons de lier les deux, tout comme il n'y a pas de raison du coup que les préceptes religieux arrivent à imposer à l'état d'interdire le mariage entre deux personnes de mêmes sexes. C'est des restes de l'ancien temps du "mariage" Eglise/état, l'église a encore un sacré pouvoir en France, étonnant d'ailleurs car d'autres états qui n'ont pas séparé la religion de l'état (Allemagne, Suède...) autorisent le mariage homo. La France a séparé l'église de l'état en 1905 en théorie, mais l'église garde une influence plus forte parfois que dans des pays qui n'ont pas fait la séparation.
                      • [^] # Re: Bonne initiative

                        Posté par . Évalué à -4.

                        En fait, il faut revenir à la révolution française pour mieux comprendre, sous l'ancien régime, pour les catholiques, si je ne me trompe pas, il existait un seul mariage dont la dimension spirituelle et temporelle était reconnue par tous.

                        C'est après la révolution ou nous sommes passé d'un type de relation spirituel & temporel de type _distinction_ et à un autre type de type _séparation_ (voir négation avec spoliation en cadeau bonus) et ce pour "les religions" mais en fait cela était à vocation plus particulièrement pour la religion catholique (et évidemment la "séparation" ne s'applique pas aux franc-maçons ...)


                        C'est dans cette attitude que les républicains ont cherché à singer le mariage catholique et même le baptême catholique (cf baptême civile) tout en reniant à la qualité d'un mariage catholique sa dimension sociale/temporel (un mariage catholique italien est reconnu civilement et n'a pas besoin d'un simulacre dvt un maire).
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par . Évalué à 10.

                          > un mariage catholique italien est reconnu civilement et n'a pas besoin d'un simulacre dvt un maire

                          ben voila, un mariage français à la mairie est reconnu civilement et n'a pas besoin d'un simulacre dvt un curé.

                          on progresse, on progresse...
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Ca devient un peu compliqué ton explication:

                          C'est après la révolution ou nous sommes passé d'un type de relation spirituel & temporel de type _distinction_ et à un autre type de type _séparation_
                          gné ? Je comprends pas ta phrase...
                          ni le reste de ce paragraphe d'ailleurs, et je soupconne que d'avoir placé le terme franc-maçon à la fin de ce paragraphe soit dû à un défi personnel.[/ironie]

                          Plus prosaïquement, les républicains n'ont pas cherché du tout à singer le mariage catholique puisqu'ils l'on copié et surtout adapté aux besoins de l'époque avec un début de séparation de l'église et de l'état qui continue jusqu'alors.
                          Les révolutionnaires de l'époque sont partis d'un postulat de base : liberté d'opinion (article X d'une loi de 1789), notamment religieuse, ce qui veut dire que tu es libre de croire ce que tu veux, voire de ne pas croire, ou de croire en la non-existence, etc.
                          Parti de là, les gens qui ne sont pas catholiques ou qui ne souhaitent plus l'être n'ont pas à s'imposer de se marier devant le représentant d'une autorité religieuse qu'ils ne reconnaissent pas, ca fait partie de leur droit.
                          Le droit d'union maritale étant néanmoins reconnue par l'état laïque nouvellement créé, il fallait bien pouvoir reconnaitre les gens qui souhaitent se marier et encadrer ce droit, pas de polygamie, les époux se doivent assistance mutuelle, etc. pour transposer dans le droit francais les obligations issues du mariage religieux de l'ancien régime, le régime politique a changé, pas les gens. Donc on ne va pas leur modifier un truc dont ils reconnaissent l'utilité et dont il faut juste supprimer les notions déistes. Parce que finalement, en dehors du divorce non reconnu par l'église (en théorie, mais bien des curés acceptent de remarier des anciens divorcer, mais là n'est pas le sujet), le mariage chrétien et le mariage civil, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Donc il n'y a pas eu singage, juste adaptation au nouvel ordre politique du pays.

                          En ce qui concerne le baptème civil, c'est loin d'être aussi simple. D'une part il n'est pas reconnu légalement, c'est au bon vouloir des municipalités, et ca n'a aucune valeur légale. Donc là oui, je veux bien parler de singeage mais je m'en fout un peu pour le coup.

                          Il y a plein d'autres pays que l'Italie où un mariage religieux est reconnu civilement, la France a fait d'autres choix, je ne vois pas trop où est le problème. On n'empêche pas les gens qui le souhaitent de se marier religieusement, on leur dit simplement que seul le mariage civil est légalement reconnu en France et donne accès aux droits et devoirs des couples mariés vis-à-vis de la loi.
                      • [^] # Re: Bonne initiative

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Les religions reconnues par l'état sont traitées par les lois concernant les religions.

                        Il me semble que l'état ne reconnait pas de religion.
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Me semble aussi, c'est pour ça que je m'étonne du fait qu'on poursuive différemment un acte superstitieux qui consiste à symboliser l'union de deux êtres, selon la superstition qui y préside.

                          Pour l'État, il ne peut y avoir de différence entre un prêtre qui déclare deux personnes 'mariées', et un clown.

                          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                          • [^] # Re: Bonne initiative

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Pour l'État, il ne peut y avoir de différence entre un prêtre qui déclare deux personnes 'mariées', et un clown.

                            A part le fait que pendant un certain nombre de siècles, c'était officiellement le boulot des prêtres. Assez peu celui des clowns (quoi qu'un mariage macdo, ça pourrait être fun).
                            • [^] # Re: Bonne initiative

                              Posté par . Évalué à 5.

                              Oui, mais maintenant, "officiellement", entre un grand sachem pastafariste et un prêtre, l'État ne doit faire aucune différence.

                              Donc, si j'invite chez moi deux amis de sexe opposé, qu'ils mangent un plat de pâte et que je déclare solennellement, à cette occasion, qu'ils sont liés pour l'éternité par la volonté du Monstre en Spaghettis volants, je suis hors la loi?

                              Sérieusement, cette importance accordée à un culte pose problème: que des gens se réunissent dans un lieu pour s'unir devant une divinité à laquelle ils croient ne devrait pas déranger l'État: à ses yeux, c'est juste non valable (i.e. ça ne constitue pas un mariage civil), mais ce n'est pas une raison pour poursuivre le prêtre!

                              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                            • [^] # Re: Bonne initiative

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Bah, si le pretre a bien bu avabnt et a le nez tout rouge, ça fait un beau clown non ?
                          • [^] # Re: Bonne initiative

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            >> Pour l'État, il ne peut y avoir de différence entre un prêtre qui déclare deux personnes 'mariées', et un clown.

                            Sauf qu'en Alsace-Moselle, le clown sera probablement pas fonctionnaire… et sera donc différent du prêtre pour l'État !
                        • [^] # Re: Bonne initiative

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Si, l'État reconnaît au moins le catholicisme, la protestantisme et autres dérivés du christianisme, ainsi que le judaïsme et la religion musulmane. Je ne connais pas la liste exacte, il y en a peut-être d'autres, mais toutes croyances ne sont pas mises sur le même plan. Les sectes par exemple sont interdites, c'est-à-dire que tu peux croire en ce que tu veux, mais récolter une obole pour faire vivre ton église du Grand Ornithorynque Asthmatique risque de t'attirer des ennuis.

                          Les Églises bénéficient ce cette reconnaissance mais du coup, elles n'ont pas le droit de faire n'importe-quoi (en théorie).
                          • [^] # Re: Bonne initiative

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Dommage, je croyais qu'on était dans un état laïc. Y'aurait pas une république où il fait bon vivre, pas loin du royaume chrétien de France?

                            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 3.

                Il n'est pas interdit de se marier religieusement sans être marié légalement. Il est interdit de marier religieusement sans que ceux qu'on marie soient mariés légalement.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 4.

                  On peut tromper mille fois une personne, mais... Euh non attendez...

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Bonne initiative

                Posté par . Évalué à 0.

                ">> Interdit par qui ?

                Par la loi !
                http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/mariage_conditions.htm(...) "

                OUAOU ! un lien vers catholique-nanterre.cef.fr comme référence concernant la loi........
                Excuse moi, mais j'aurais prefere un lien vers legifrance (ou n'importe quel .gouv.fr)
                • [^] # Re: Bonne initiative

                  Posté par . Évalué à 3.

                  tu cliques sur le lien, tu lis un pavé à peine plus grand qu'un message twitter, et là tu tombes sur code pénal art. 433.21. À partir de là, si t'es pas capable de le trouver sur légifrance, c'est que t'es à peine plus malin qu'un religieux, et encore.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: Bonne initiative

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle(...)

                    Article 433-21

                    Tout ministre d'un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l'acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l'état civil sera puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.

                    Ça peut être un moyen pour le pastafarisme d'être reconnu comme culte, mais pas comme culte concordataire dans les régions où cela s'applique, hélas (j'aurais bien accepté 6 mois de prison et 7500 euros d'amende pour rester prêtre es spaetzle payé par l'état le reste de ma vie).
        • [^] # Re: Bonne initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Drôle de façon de voir les choses. En France il y a un mariage civil, qui ne peut être fait que par un officier d'État qui va bien – généralement un maire, mais pas seulement, je pense – et c'est lui qui permet à l'État d'enregistrer le mariage.

          Il peut être assorti d'un discours, d'une fête, d'un mariage religieux, ça ne change rien au mariage civil lui-même. Par souci de cohérene, je pense, il est interdit de célébrer un mariage religieux entre des personnes qui ne sont pas déjà mariées civilement.

          Donc on considérant un mariage religieux comme un mariage civil, ce qu'il n'est pourtant pas, oui, c'est une parodie sans le moindre sens. Mais c'est vraiment une façon anormale de voir ça.
  • # gestionnaire de liste

    Posté par . Évalué à 2.

    moi je cherche toujours LA solution pour gerer mes listes de cadeaux pour les mariages, naissances ou même pour les anniv'.

    Tu comptes utiliser quoi pour ta liste?
    • [^] # Re: gestionnaire de liste

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je pense utiliser un fichier HTML et les balises ul et li :)

      Sérieusement, je pense que je demanderai de l'argent pour un voyage. Par contre je me ferais une petite application pour les confirmer les réservations de la soirée.
      • [^] # Re: gestionnaire de liste

        Posté par . Évalué à 2.

        Je me marie dans 2 mois, et j'ai fait un truc simple : un wordpress, un skin pas moche, quelques modifications sur la bdd pour créer un enregistrement des cadeaux, …

        Ça envoi un mail lorsqu'un cadeau (virtuel) est fait à celui qui l'a fait, ainsi il a encore la procédure pour le faire en réel (c'est compliqué, je suis français et me marie avec une québécoise au québec, donc les français peuvent difficilement apporter un cadeau "physique"

        Si vraiment ça intéresse quelqu'un je pourrais filer le lien et les modifications au code que j'ai faites avec ma douce (oui c'est une geek … ette).
    • [^] # Re: gestionnaire de liste

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai fait un site pour ma liste de mariage que je viens de dumper sur souceforge. Ca tourne sur Google App Engine (pas besoin de host), c'est du python, du javascripte et c'est libre.
      Les langues supporté en se moment sont: Francais (moi), Anglais, Finnois (Madame :)
      Si ca peu etre utile: enjoy... or not :)

      sourceforge -> http://sourceforge.net/projects/onlinegiftlist/
      demo -> http://onlinegiftlist.appspot.com/
      • [^] # Re: gestionnaire de liste

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        • [^] # Re: gestionnaire de liste

          Posté par . Évalué à 1.

          Quel est le version de ton butineur?
          J'ai testé avec: Chrome (4.1.249.1064), Firefox (3.6.3), Opera (10.50), IE8. J'ai pas encore tester Konkeror...
          • [^] # Re: gestionnaire de liste

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'utilise Arora (un navigateur basé sur Qt (donc sur QtWebKit)).

            Les versions :
            Arora : 0.10.2 (Git: 1390 bac8748)
            WebKit : 532.4
      • [^] # Re: gestionnaire de liste

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne connais GoogleAppEngine que de nom, mais comment je peux installer cette application sur mon serveur personnel?
        J'avais lu que GAE était basé sur django, est-ce que son installation peut suffire?

        Il existe beaucoup de petit projet de gestionnaire de liste, et je pense qu'il manquerait aujourd'hui un projet générique fédérateur pouvant servir de base à tous les sites de ce genre... Un peu comme les sites de galeries de photos à une époque!
        • [^] # Re: gestionnaire de liste

          Posté par . Évalué à 1.

          Le but du projet était justement de ne pas avoir besoin d'un serveur. Si tu as un compte google, tu peux uploader l'application dans le cloud, l'utiliser puis la désinstaller lorsque tu n'en as plus besoin pour 0€.
          Je suis assez d'accord pour le manque de projet générique. J'ai cherché, pas trouvé -> donc codé :)
          C'est pas générique mais c'est ok pour mon mariage.

          Pour la portabilité de GAE:
          -> http://en.wikipedia.org/wiki/Google_App_Engine#Portability
          • [^] # Re: gestionnaire de liste

            Posté par . Évalué à 3.

            Pfff Google hein.... Donc, le jour ou je veux changer d'opérateur, il faut que je change de techno quoi!

            Bon, je suis bonne poire, j'essaie de créé un compte Google App, et là boum : il me demande mon numéro de téléphone pour continuer.

            Et là je pense à mon téléphone Androïd, à mon compte Gmail, et à mes recherches Google... Et j'ai ma petite sonnette qui à commencé à sonner dans ma tête!

            Désolé, j'ai déjà trop de Google sur moi, je vais devoir me tourner vers un autre opérateur, et donc une autre technologie, qui soit libre de préférence (soyons fou!)

            A+

            --
            "Google isn't evil, but you?" -- origine inconnue
  • # Et pour les funérailles ?

    Posté par . Évalué à 6.

    oui-canne.net ?
    • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

      Posté par . Évalué à 10.

      yes, oui-canne
    • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      canne.net… de bière ?
      • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

        Posté par . Évalué à 2.

        De la bière ? En cannette ? Erf.

        ;-)
        • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Certains morceaux de la France considèrent qu'une bouteille de bière (de contenance 25cl ou 33cl, pas plus) s'appelle "une cannette". Je n'ai pas encore clairement identifié dans quelle région cette coutume est ancrée.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je n'ai pas connu de morceaux de France où, lorsqu'on utilise canette de bière, on ne comprends pas qu'on parle d'une petite bouteille de bière de 25 ou 33 cl (voire 50cl pour les boites en aluminium).

            Par contre, des coins de France ou les habitants ne connaissent pas un ou deux des trois termes qui me sont connus pour qualifier un sac en plastique (cornet, poche, sachet) ne sont pas rares.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Eh bien ce n'est pas une question de coin de la France, c'est plutôt la définition d'une cannette. Le TLFI :


            A. Petite bouteille mince et longue employée communément pour la bière et plus rarement pour les jus de fruits. Cannette de bière et p. ell. cannette. [Jacques] descendit chercher une canette de bière (R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 605).
            B. Capacité de cette bouteille, 25 à 30 centilitres.
            Prononc. et Orth. : []. Écrit avec 1 n ds Ac. 1798-1932. Cf. aussi ds BESCH. 1845 et ds LITTRÉ. Cf. encore ds GUÉRIN 1892 qui ajoute : ,,Même mot que cannette, devrait s'écrire de même``. 1 n ou 2 n ds Lar. 19e, Lar. encyclop., DG, ROB. et QUILLET 1965 qui note sa préférence pour l'orth. avec 2 n. Étymol. et Hist. 1. XIIIe s. kanete « vase » (Le Romanz de S. Fanuel, 2238, Chabaneau, cité par Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 291) 1600 (?), D'AUBIGNÉ, Conf. I, 2 ds LITTRÉ; 2. 1723 « vase dans lequel on sert de la bière » (SAVARY DES BRUSLONS, Dict. universel de comm., Paris). Dér. de canne* étymol. 1; suff. -ette*. Fréq. abs. littér. Canette : 29. Cannette : 2.


            Alors, avec des références de 1723 à 1936 (sans compter kanete pour vase au XIIIe siècle), je pense qu'ils ne parlaient pas de boîtes en alu...
            • [^] # Re: Et pour les funérailles ?

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est pas parce qu'un mot a existé à un époque et à un endroit qu'il est toujours compris, utilisé à chaque endroit, maintenant.

              Rien qu'à voir la tête de certaines personnes quand je dis septante ou nonante...

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # jamais un journal aura autant mérité son

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    osef

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.