Journal Industrie de la photographie en péril.

Posté par .
99
20
jan.
2012

Bonjour à tous.

Pour ceux qui ne le savent pas Kodak est en faillite
Cette faillite illustre bien le déclin de tout un pan de l'économie (photographie argentique), et avec ce déclin, une perte de milliers d'emplois.

Afin de soutenir cette industrie (tant la fabrication de supports argentiques que le métier de photographe développant des photos argentique), il faudrait créer une redevance sur tous les appareils photo numériques, les supports de stockage fixe ou mobile (cartes SD, disque dur etc), les accès Internet ainsi que sur les lunnettes, télévisions (qui permettent maintenant de regarder des photos), ordinateurs, tablettes et écrans d'ordinateur. Il faudrait aussi faire payer une redevance sur le développement des photos numériques, les cartouches d'imprimantes ainsi que les imprimantes permetttant d'imprimer des photos, ainsi que sur le papier, et imposer à l'achat de tout support de stockage (amovible comme fixe) l'achat d'un appareil photo jetable ou d'un film pour appareil photo (12 prises). On pourrait aussi envisager que toute personne ne respectant pas un quota de développement de photos argentiques par rapport au développement de photo numérique payent une redevance proportionnelle au rapport nombre de photos numériques développées/nombre de photos argentiques développées.

Afin de gérer ça il faudrait créer une commission et un organisme chargé de récolter les fonds et de les rediustribuer aux divers acteurs de cette filière, et je serais ravis d'en être le président. La commission serait composée de représentants des fabricants de supports argentiques, et d'aures acteurs de cette écoomie, afin de fixer le prix de la redevance. Pour ma part je serais très hereux de diriger l'organisme chargé d'assurer la collecte des diverses redevances et de traquer les fraudeurs.

Alors qu'en pensez-vous ? Puisque ça marche pour certains, pourquoi ne pas tenter le coup pour d'autres ?

  • # Evolution, adaptation, tout ça

    Posté par . Évalué à  6 .

    Cette faillite illustre bien le déclin de tout un pan de l'économie (photographie argentique), et avec ce déclin, une perte de milliers d'emplois.

    Tout comme l'industrie de la bougie à l'arrivée de l'électricité ou celle du cheval à l'arrivée de l'automobile.

    Afin de soutenir cette industrie (tant la fabrication de supports argentiques que le métier de photographe développant des photos argentique), il faudrait créer une redevance

    Tenter de soutenir cette industrie de cette manière serait à mon avis contre-productif, en alimentant de façon totalement artificielle une industrie ayant fait son temps tout en en défavorisant une autre tournée vers l'avenir : ce qui aurait du être de l'investissement bénéfique à tout le monde (baisse des prix, démocratisation, nouveautés, etc) devient une rente qui ne produit rien.

    Je ne pense donc pas exagérer en prétendant que ce genre de comportement rétrograde va contre l'évolution de l'humanité.

    De toute manière, si l'argentique est réellement meilleure que le numérique (ce dont je ne préjuge pas vu que je n'y connais rien), c'est à eux de capitaliser dessus et d'innover.

    Alors qu'en pensez-vous ? Puisque ça marche pour certains, pourquoi ne pas tenter le coup pour d'autres ?

    Je me demande si je ne viens pas de marcher dans le troll ?

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

      Posté par . Évalué à  10 .

      Je me demande si je ne viens pas de marcher dans le troll ?

      Non, on dirait que c'est plutôt lui qui est en train de te piétiner là !

    • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

      Posté par . Évalué à  -1 .

      Tenter de soutenir cette industrie de cette manière serait à mon avis contre-productif

      L'industrie en elle-même peut-être , mais quid des gens qui y travaillent ?

      C'est un vrai problème, il faudrait leur permettre une reconversion sans trop de perte pour les travailleurs, mais actuellement je doute que ce soit même envisagé.

      • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        L'industrie en elle-même peut-être , mais quid des gens qui y travaillent ?

        Interdisons l'électricité, il n'y aura plus de chômage.

      • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

        Posté par . Évalué à  7 .

        On arrive toujours au même problème, notre productivité n'a jamais été aussi haute, mais au final ça profite peu aux gars en bas de l'échelle, et passé la période de plein emploi, elle est même dommageable.

        Certains pays ont réglé le problème en alourdissant l'administration et les procédure, trouvant comment occuper les oisifs. D'autres ont laisser enfler le chômage (laissant les salaires dégringoler), il y a aussi des mixes, mais au final ce n'est pas optimal, et la répartitions des richesses en pâtit sérieusement.

        Pour résoudre ce problème, plutôt que traiter les symptômes comme on a l'habitude de faire, j'ai vu passer dans les partis minoritaires des idées intéressantes :

        • la semaine de 4 jours, ça a l'avantage de créer de l'emploi immédiatement, et d'améliorer la qualité de vie des travailleurs actuels; cela a comme inconvénient une baisse de salaire immédiate (mais qui sera probablement compensé dans les années qui suivent), et les petites structures peuvent avoir du mal à s'adapter.
        • Un dividende universel, une somme d'argent touché par tous, ceux qui veulent bosser bossent, les autres glandent ;)

        Ces deux proposition nécessitent un rééquilibrage aux frontières (de l'Europe), sinon c'est la faillite :D

        Une autre solution serait de foutre tout ces chômeurs sur des vélo (pour générer de l’électricité) à raison de 28H par semaine, ce qui réduirait notre dépendance énergétique; à quelques millions de chômeurs, je suis persuadé qu'on aurait de bons générateurs, avec en prime la possibilité d'en avoir à la demande ;)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

          Posté par . Évalué à  3 .

          Une autre solution serait de foutre tout ces chômeurs sur des vélo (pour générer de l’électricité) à raison de 28H par semaine, ce qui réduirait notre dépendance énergétique; à quelques millions de chômeurs, je suis persuadé qu'on aurait de bons générateurs, avec en prime la possibilité d'en avoir à la demande ;)

          Ca c'est une bonne piste : par contre c'est sans compter les problèmes de santé que ça pourrait ammenetr à terme. Mais l'idée a du bon :) on pourrait même éventuellement, pour les moins rentables, les mettre sur un tapis roulant avec un chien enragé qui les courserait ... :)

        • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

          Posté par . Évalué à  5 .

          Ou alors on mets en place des assurances chômages efficaces et fortes, et des organismes de formation professionnelle accessibles et performants, afin de faciliter les reconversions. Le tout comme tu dis avec une baisse du temps de travail afin de mieux le répartir et créer des emplois. Tout le contraire des politiques actuelles, en gros.

        • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          La semaine de 4 jours, ça a l'avantage de créer de l'emploi immédiatement

          Faux, si une femme accouche d'un bébé en 9 mois, 9 femmes n'accouchent pas ensemble d'un bébé en 1 mois. Le mois/homme est un mythe.

          Ce n'est vrai que dans certains cas : quand le travail ne demande pas d'investissement personnel et que les travailleurs sont strictement interchangeables. En général, quand on arrive à faire en sorte que le métier puisse être donné à n'importe qui et que l'on n'a pas besoin de le faire faire par une personne, le travail est donné à une machine.

          Ça peut marcher dans certaines boulots où l'homme n'est qu'une force de travail qui pointe. Mais si le travail doit ressembler à cela pour tout le monde pour que la théorie du mois/homme fonctionne, je dis que c'est la théorie du mois/homme qui est à jeter, et laissez-nous vivre !

          et d'améliorer la qualité de vie des travailleurs actuels; cela a comme inconvénient une baisse de salaire immédiate (mais qui sera probablement compensé dans les années qui suivent), et les petites structures peuvent avoir du mal à s'adapter.

          C'est ce que j'ai fait, je suis passé à 4 jours, cela n'a créé aucun emploi.
          Cela a amélioré ma qualité de vie, oui, c'est tout.

          En fait, quand on n'a pas un métier à pointer, et qui demande un peu d'investissement personnel, les 35h en 5jours sont déjà une arnaque, du foutage de gueule. 35h en 5 jours ça signifie travailler 7h par jour. Ça fait deux demi-journées de 3.5h, c'est ridicule, au bout de 3.5h on est en plein dans notre travail ! Quand j'étais étudiant les TP faisaient 4h, et 4h c'était pas de trop.

          Naturellement, je fais plus de 7h par jour. Si au bout de 7h je quitte le boulot, bah non, malgré moi mon cerveau il va continuer de résoudre les problèmes que j'ai quitté, sans le vouloir je vais travailler encore 1 à 2h de plus, sans faire exprès, malgré moi, mais parce que j'ai besoin de terminer mon travail et que je l'ai quitté en plein milieu de ma capacité. Je sais que cela ne m'est pas spécifique.

          Je veux bien comprendre que certains fonctionnaires qui enchaînent des dossiers impersonnels peuvent en faire N ou N-1 sans que ça leur change rien, mais j'imagine que sur DLFP une bonne partie des lecteurs ont un métier qui touche de près ou de loin à de la R&D, ou en tout cas ont un métier très intellectuel. L'essentiel d'un gars qui travaille dans le secteur informatique consiste à chercher des solutions à des problématiques données. Même le pisseur de code qui se plaint parce qu'il voudrait plutôt faire de la recherche, il résoud des énigmes. Et quand tu ouvres une parenthèse, il faut la fermer, et 3.5h par demi-journée, c'est inhumain.

          Moi je veux bien faire 35h en 4jours, ça fait un peu moins de 9h par jour, ça correspond à ce que mon cerveau produit (bon, OK, j'ai quitté Paris et mes 20h de transport par semaine). Je reste persuadé que les 35h qu'on a avalé est une grosse arnaque : payer moins d'heures pour un même travail (et l'employé il continue le travail sans même s'en rendre compte le soir dans son lit).

          Un dividende universel, une somme d'argent touché par tous, ceux qui veulent bosser bossent, les autres glandent ;)

          Ah mince, je me suis peut-être fait avoir comme un bleu par un gros troll

          Une autre solution serait de foutre tout ces chômeurs sur des vélo (pour générer de l’électricité)

          Tu appliquer la méthode aux prisonniers, ça s'appelle le bâgne. À Toulon où j'habite il y a des tas de choses qui avaient été construit par des bagnards, et c'est pas du toc ! :)

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 20/01/12 à 12:02

      Ça me fait vraiment peur que quelqu'un ait pu le prendre juste 2 secondes au sérieux ^^

      Chippeur, arrête de chipper !

      • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

        Posté par . Évalué à  10 .

        Moi ce qui me ferait le plus peur, c'est que l'on ne voit pas le sérieux qui se cache derrière l'humour.

        • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Reste une marge d'interprétation. Derrière l'humour on peut supposer la volonté de former le plus de gens possible (volonté d'humaniser la transition) comme, à l'inverse, la peur du progrès, ou encore, la peur des gens qui ont peur du progrès...

    • [^] # Re: Evolution, adaptation, tout ça

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Doutez vous sérieusement de l'ironie du journal ? À moins que vous adoriez enfoncer les portes ouvertes.

  • # J'en suis

    Posté par . Évalué à  10 .

    En tant qu'ex-photographe argentique reconverti au numérique, je te propose ma candidature pour devenir membre de cette commission.
    La rétribution reste à convenir, mais effectivement au vu de celles déjà pratiquées pour d'autres commissions inutiles du même acabit, ça m'intéresse.

    • [^] # Re: J'en suis

      Posté par . Évalué à  10 .

      N'ayant pour ma part aucune expérience dans la photographie qu'elle soit argentique ou numérique, je pense également pouvoir prétendre à faire parti de cette commission, qui saura, j'en suis certain, profiter de mon talent et de mon expertise. Les gens du milieu me connaissant me considèrent en effet comme "le meilleur d'entre nous".

      • [^] # Re: J'en suis

        Posté par . Évalué à  10 .

        Ton profil semble mieux correspondre que celui de l'intervenant à qui tu réponds.

        Sinon je suis d'avis que le montant des redevances perçues devraient être réinvesties dans des sociétés innovantes qui permettraient d'améliorer encore l'argentique. Ca tombe bien je projette d'en ouvrir une. Ce serait un soutien formidable à l'emploi en cette période de crise.

        • [^] # Re: J'en suis

          Posté par . Évalué à  2 .

          Je perçois bien l'ironie de ton commentaire, mais je pense qu'il y a déjà un début de piste dans ce que tu cites :

          des redevances perçues devraient être réinvesties dans des sociétés innovantes qui permettraient d'améliorer encore l'argentique

          Je ne serais pas contre ce genre d'idée, à condition d'en encadrer l'usage, par exemple avec obligation d'investissement et de remboursement (avec un taux faible voire nul). Un genre de subvention pas forcément issu d'une redevance.

          Ça permettrait de sauver une industrie tout en relançant la concurrence.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: J'en suis

            Posté par . Évalué à  7 .

            Quelle bonne idée, je n'y avais pas pensée. On pourrait pour ça créer une haute autorité chargée de surveiller tout ça : je te propose de la co-présider avec moi Ca te va ? :)

            • [^] # Re: J'en suis

              Posté par . Évalué à  10 .

              Après réflexion, je ne suis pas sur que tu sois la personne idéale pour co-présider cette haute autorité. tu m'empêcherais de m'attribuer les fonds comme je veux t'ennuierais, une seule personne suffirait à la présidence. En effet, tu sembles trop honnête compétent pour ce poste. Moi je te verrai bien chargé de collecter les diverses redevances : ta rigueur et ta droiture, je dirais même ton incorruptibilité serait très bien utilisée : ainsi les divers fraudes visant à ne pas payer cette redevance seraient mises en échec ca fera encore plus de sous collectés. Ou alors je te verrais bien à la tête de l'organisme chargé d'examiner les dossiers des photographes demandant le versement d'une indemnisation "argentique" : là aussi ta rigueur, et ton ardeur à appliquer les règles spécialement créées pour verser le moins de fric à ceux censé le récupérer seraient des plus utiles. C'est qui cet emmerdeur ?

    • [^] # Re: J'en suis

      Posté par . Évalué à  10 .

      En tant qu'ex-photographe argentique reconverti au numérique, je te propose ma candidature pour devenir membre de cette commission.

      Je ne crois pas que tu y aies ta place, et ce pour deux raisons : d'une part tu es un ex-photographe argentique, et d'autre part, le plus important, c'est que tu es reconverti dans le numérique, ce qui te décrédibilise aux yeux de cette commission. Les acteurs de la photographie numérique ne sont pas invités, il y aura juste des un représentant des fabricants de supports numériques pour faire "bien" pour que cette commission soit réellement représentative. Pour ma part je te conseillerais plutôt d'attendre la mise en place du barème d'indemnisation, et de tout de suite refaire de l'argentique si tu veux prétendre à toucher une quelconque indemnisation. Il te faudra pour ça remplir un formulaire en 3 exemplaires qui indiquera de façon détaillée la perte de chiffre d'affaire et de revenus suite à la prolifération du numérique. Une fois que ton dossier sera bien rempli (avec photocopie de carte d'identité, et paiement d'un timbre fiscal de 115 euros pour examen de ton dossier), il faudra qu'une autre commission chargée d'étudier les droits à indemnisation se réunisse pour examiner ton cas. Si ton cas est éligible à un remboursement, ils t'enverront un dossier plus complêt à remplir et te convoqueront à un entretien pendant lequel tu exposeras ton cas. Ensuite si le versement d'un dédomagement est accepté, tu devras remplir un dossier de versement de remboursement adéquat.

      • [^] # Re: J'en suis

        Posté par . Évalué à  7 . Dernière modification : le 20/01/12 à 12:52

        Le domaine .photo est cybersquatté, votre organisation me doit $ 1,500,000 si elle souhaite l'avoir. Sachez toutefois qu'il est possible d'éviter la paperasse, et que j'accepte un transfert rapide de propriété dès réception du virement sur mon compte en banque aux iles caïman. Merci.

      • [^] # Re: J'en suis

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        tu devras remplir un dossier de versement de remboursement adéquat.

        Tu as oublié de préciser que ce dossier est à renouveler à chaque demande de dédommagement dont la validité est mensuelle.

      • [^] # Re: J'en suis

        Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 20/01/12 à 14:26

        Par contre en tant qu'expert on est très interessé par tes avis et conseils, et on te propose donc de faire partie - avec un petit groupe d'expert reconnus internationalement - de "Labs" spécialement créés pour recueillir toutes les contributions que nous ne manquerons pas de découper en morceaux pour nous torcher avec d'étudier avec la plus grande attention.

  • # HADIPA

    Posté par . Évalué à  10 .

    Et on l'appellerait HADIPA : Haute Autorité pour la Diffusion des Images et Photos Argentiques

  • # Charette!

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Tant qu'on y est, avec tout le mal que l'industrie automobile a fait à des professions autrement plus nobles telles que la charrette à boeufs, la diligence et la chaise à porteurs, on pourrait taxer les voitures (nauséabondes et dangereuses) afin de soutenir le renouveau de ces nobles activités.

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: Charette!

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      très vrai. d'ailleurs je propose qu'on fasse obligatoirement acheter un autocollant à coller sur le pare-brise aux propriétaires de voitures. On pourrait ainsi financer... les retraites ?

    • [^] # Re: Charette!

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      les voitures (nauséabondes et dangereuses)

      FUD !!

      Et vos boeufs, vos chevaux, ils ne sont pas nauséabonts ? Avec toutes leurs déjéctions qui jonchent la voie publique, apportant en plus maladies et insalubrité des rues ?

      Et personnellement, je n'aimerai pas me trouver sur la route d'un boeuf ou d'un cheval en furie... Si c'est pas dangereux ça...

      • [^] # Re: Charette!

        Posté par . Évalué à  2 .

        tu met un bac derrière pour récupérer, et à partir de là tu fais
        - du chauffage pour ta calèche
        - du gaz pour éclairer, voir cuire les aliments lors de balades bucoliques (vu leur rythme, la balade est forcément bucolique)
        - de l'engrais, pour pouvoir mettre des jolies plantes vertes sur les routes que tu empruntes.

      • [^] # Re: Charette!

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        C'était un very private joke pour les fans de Jean Yanne et Michel Serrault (La réplique sort de "Moi y'en a vouloir des sous" :)

        La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

  • # Non, l'argentique n'est pas mort...

    Posté par . Évalué à  -1 .

    L'argentique n'est pas mort, il existe toujours un marché de niche : il concerne les gens qui préfèrent la qualité.

    • [^] # mouhahaha

      Posté par . Évalué à  6 .

      40 % vs 80 % de rendement quantique pour l'argentique vs numérique, c'est mort par définition.

      "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

      • [^] # Re: mouhahaha

        Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 20/01/12 à 14:14

        Rendement quantique : efficacité relative de la fluorescence comparée aux autres voies de désexcitation (= nombre de photons émis / nombre de photons absorbés). Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorescence

        Ca ne m'avance pas à grand chose cette définition... :-D

        • [^] # Re: mouhahaha

          Posté par . Évalué à  10 .

          En gros, cela définie combien de photon il faut, pour que ton détecteur détecte le photon en question. Cela définit la sensibilité du capteur CMOS ou CCD par rapport à la pellicule. Tu ne pourras jamais avoir une pellicule à 120 000 iso comme cela existe en numérique.

          "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: mouhahaha

            Posté par . Évalué à  5 .

            Je vois !

          • [^] # Re: mouhahaha

            Posté par . Évalué à  5 .

            Tu ne pourras jamais avoir une pellicule à 120 000 iso comme cela existe en numérique.

            En même temps, les peloch pro c'est du 50 iso ou du 100 iso.
            (Y'a qu'a voir le rendu d'une velvia comparé à une pellicule grand public sur des sujets à fort contraste/tonalité ).

            120000 iso ça sert à quoi ? Le photographe sport, et peut être l'astrophoto, et encore.

            Ce qui manque beaucoup je trouve c'est
            - des capteurs avec presque pas de bruit, à forte iso (pour la photo de nuit).
            - des objectifs plus peformants à pas cher (parceque 1k€ grand mini pour avoir un caillou de qualité avec af itou (sauf qq cas rare, comme par exemple le 50mm f1.8 /f1.4 chez canon), ca fait cher quand même).
            Et surtout, surtout, une compatibilité entre les différents marques.

            Tu pars sur du canon, tu es obligé d'acheter du canon (ou du sigman/tamron/...) , mais tant pis si tu as un super objo chez nikon...

            pentax fait un super boitier ? Ben pas de bol, tout tes caillous sont chez nikon, tu peux pas les utiliser...

            • [^] # Re: mouhahaha

              Posté par . Évalué à  3 .

              "120000 iso ça sert à quoi ? Le photographe sport, et peut être l'astrophoto, et encore."

              "- des capteurs avec presque pas de bruit, à forte iso (pour la photo de nuit)."

              Tu te réponds toi-même !

              Tu exagères concernant le prix. Le top du top en ouverture F2.8 est effectivement à 1k€. Manque de bol le top du piqué des objectif est à F8. Mon préféré n'est pas un nikon mais le tamron 90mm macro (F2.8) fermé à F8, le piqué est super top. Le 35mm fixe de nikon est aussi super bon. (j'aime beaucoup les fixes) J'ai un 18-200 mais c'est pas le mieux, mais il se transporte plus facilement.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

              • [^] # Re: mouhahaha

                Posté par . Évalué à  1 .

                Le 35mm fixe de nikon est aussi super bon

                35 mm F/1.8 ? Tu ouvres (ou fermes) à F/8 aussi pour avoir piqué au top ?

                • [^] # Re: mouhahaha

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  A F8, tous les objectifs ont leur meilleur piqué. Si tu ouvres plus, tu auras toujours des zones de floue, et surtout un moins bon piquet. Pour le voir avec le 35mm, il faut commencer à faire de gros tirage. Je pensais ne jamais en faire et pourtant, c'est facile de faire des 60*40 cm pour les grand-parents avec tous les petits enfant présent.

                  C'est physique, plus tu ouvres, plus les rayons ont une incidence forte et la définition baisse, et puis si tu fermes trop, tu as ensuite des problèmes de diffraction de la lumière. En fermant, tu as aussi moins de vignetage.

                  J'exagère sans doute un peu, mais le top pour le portrait c'est le 90mm macro fermé à F8, en zoomant sur l'image, tu vois les ports de la peau, les détails dans l'iris, voir l'image du photographe par reflet.

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

                  • [^] # Re: mouhahaha

                    Posté par . Évalué à  4 .

                    tu vois les ports de la peau, les détails dans l'iris, voir l'image du photographe par reflet.

                    Le port, le pore, le porc !

                  • [^] # Re: mouhahaha

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Ah oui, effectivement, c'est ce qu'on voit là:
                    http://www.dpreview.com/lensreviews/nikon_35_1p8g_n15/page3.asp

                    Je vais tester ça ce week-end ! :-)

                    merci pour l'info !

                  • [^] # Re: mouhahaha

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 20/01/12 à 23:23

                    J'ai rien compris à vos histoires mais va falloir que les madames s'épilent bien avec vos matos super précis...

                    Hein quoi on parlait pas de l'industrie de la pornographie en péril ?

                    • [^] # Re: mouhahaha

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      avec vos matos super précis

                      Moi j'aurais dit « avec votre gros matos ». Mais bon...

                      Hop,
                      Moi.

              • [^] # Re: mouhahaha

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Tu exagères concernant le prix. Le top du top en ouverture F2.8 est effectivement à 1k€. Manque de bol le top du piqué des objectif est à F8. Mon préféré n'est pas un nikon mais le tamron 90mm macro (F2.8) fermé à F8, le piqué est super top. Le 35mm fixe de nikon est aussi super bon. (j'aime beaucoup les fixes) J'ai un 18-200 mais c'est pas le mieux, mais il se transporte plus facilement.

                Kamoulox !

                Et en plus tu donnes pas le prix du truc qu'est mieux mais qu'est moins cher si j'ai bien compris le commentaire.

                • [^] # Re: mouhahaha

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  400€. Mais il n'est pas mieux, c'est une focale fixe par rapport à zoom 24-70 à 1400€. Nikon a aussi un macro long (105mm) mais il est lourd et coute plus de 1000€. L'autofocus du Tamron est aussi un peu lent. Le 24-70 est un bijou de plus d'un kg.

                  Mon commentaire était là pour dire que tu pouvais faire de très belle photo, sans devoir acheter ce qui se fait de plus chère, moyennant des concessions (focal fixe, autofocus mou).

                  "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

          • [^] # Re: mouhahaha

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Je pense que la force de l'argentique est dans sa gestion bien plus "naturelle" de ces hautes sensibilités.
            J'utilise actuellement un Nikon D90, boitier amateur expert en fin de vie.
            J'ai également fait pas mal de photos avec un Canon argentique et de la Kodak t-max et tri-x. Je poussais régulièrement ces pellicules à 3200 ISO voir un peu plus.

            Et bien je préfère 100 fois le grain de la pellicule poussée au bruit engendré par le capteur. Certains retorqueront que le bruit se retravaille en post-prod... certes. Mais il ne s'agit plus tout à fait de photo à ce moment là.

            Autre petite chose... as tu déjà vu un capteur de numérique descendre à 25 iso ?
            Mon Nikon D90 est au minimum à 100 ISO, ensuite il s'agit de mode "batard" (HI-0.3, HI-0.7, HI-1).
            Les bonnes vieilles pellicules argentiques débutaient à 25 ISO. Et là, je dois avouer que je comparerai volontiers un agrandissement d'un tirage fait à partir d'une peloche 25 ISO et d'un tirage fait à partir de mon D90 en mode HI-1.0. Je pense qu'encore fois il n'y a pas photo ... :p

            Toutefois, restons réalistes, en dehors de ces deux cas un peu particuliers (et qui par ailleurs, relèvent du goût personnel de chacun) le numérique remplace avantageusement l'argentique dans 90% des cas je pense...

            • [^] # Re: mouhahaha

              Posté par . Évalué à  3 .

              L'iso sur un numérique représente juste un facteur multiplicatif sur ce qui sort du capteur (10 12 ou 14 bits). Sur un nikon, le minimum est 200 iso. Descendre les iso, revient à diviser au lieu de multiplier, une fois que c'est bruler, cela ne sert à rien (cela fera du gris). Pour descendre encore, tu diminues la vitesse de prise ou tu utilise un filtre gris.

              Les bonnes vieilles pellicules argentiques débutaient à 25 ISO. Et là, je dois avouer que je comparerai volontiers un agrandissement d'un tirage fait à partir d'une peloche 25 ISO et d'un tirage fait à partir de mon D90 en mode HI-1.0. Je pense qu'encore fois il n'y a pas photo ... :p

              A voir, la différence se verra surtout par rapport à la qualité de l'objectif utilisé. Même les appareil photo numérique très bas de gamme font de relativement belle photos quand il y a beaucoup de lumière. J'ai l'impression que le gamut est beaucoup plus étendu.

              "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: mouhahaha

          Posté par . Évalué à  10 .

          C'est lumineux!

        • [^] # Re: mouhahaha

          Posté par . Évalué à  3 .

          C'est pas faux.

    • [^] # Re: Non, l'argentique n'est pas mort...

      Posté par . Évalué à  5 .

      L'argentique n'est pas mort, il existe toujours un marché de niche : il concerne les gens qui préfèrent la qualité.

      Oui et les codeurs qui préfèrent la qualité utilisent Vi. T'as bien fait de poster ca un trolldi...

    • [^] # La diapo est morte, Kodak l’a tuer.

      Posté par . Évalué à  6 .

      L'argentique n'est pas mort, il existe toujours un marché de niche : il concerne les gens qui préfèrent la qualité.

      Encore faut-il qu’elle soit assurée.

      J’ai longtemps fait de la diapo. La pleine définition de la pellicule projetée sur plus d’1 m de large, ni la photo papier ni le numérique n’arrivaient à rivaliser (et même de nos jours, la définition des vidéoprojecteurs est à la traîne).

      Et puis, il y a maintenant plusieurs années, Kodak et Fujifilm ont trouvé qu’il était hyper-urgent de fermer les labos de développement à cause du numérique et se sont entendus pour en garder un seul (Fujifilm en l’occurence) pour toute la France.

      Comme c’était insuffisant à l’époque, il était débordé et bâclait le travail.
      Il m’a donc renvoyé mes dernières diapos pleines de taches.
      J’ai réclamé auprès de mon photographe, mais il ne m’a rien proposé (ni gratuit, ni payant), alors qu’il aurait suffi de refaire le rinçage.

      Rappelons que l’intérêt de la diapo, c’était la qualité (parce que bon, d’un point de vue pratique...).
      Alors, j’ai arrêté la diapo et je me suis contenté pendant quelques années d’un compact numérique 2 M pixels : au moins, il n’y avait pas de jean-foutre pour me saloper le résultat après coup.

      Dans quelle mesure les sociétés qui ont enterré la diapo avant qu’elle ne soit morte peuvent-elles se plaindre légitiment de la mort de l’argentique ?
      Dans quelle mesure les photographes qui n’assuraient aucun service peuvent-ils se plaindre de la désaffection de leurs clients ?

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # On est pas si loin de la réalité

    Posté par . Évalué à  9 .

    Par exemple, il n'est plus possible depuis le 1er janvier de faire faire ses photos à la mairie pour les passeports, tout ça à cause du lobby des photographes...

    Exemple d'article relatant le fait : http://www.20minutes.fr/france/761664-passeport-biometrique-plus-photos-mairie-apres-31-decembre

    • [^] # Re: On est pas si loin de la réalité

      Posté par . Évalué à  3 .

      déjà que c'est 5 € le photomaton pour 4 mini photo (alors qu'un appareil similaire, souvent de la même marque, propose 0,25 € la photo numérique à imprimer... )

      je n'ose pas imaginer le prix d'une photo d'identité chez un photographe.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: On est pas si loin de la réalité

        Posté par . Évalué à  3 .

        C'est pas forcément beaucoup plus chère, car il te fournis bien plus de photos d'un coup.

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: On est pas si loin de la réalité

          Posté par . Évalué à  3 .

          il y a 4 photos sur une planche plus petite que du 15x10

          Maintenant mes photos d'identités je les fais chez moi, je les duplique pour en avoir 6 ou 8 par planche, et je les imprime direct dans un développeur de photos numériques. Ça me coûte 20 fois moins cher, et j'ai plus de photos au final.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: On est pas si loin de la réalité

        Posté par . Évalué à  2 .

        Pour mes derniers documents administratifs, le photographe professionnel c'était exactement le même prix que le photomaton d'à côté, 5€ les 4 photos...

        Et en plus, contrairement au photomaton, le mec est certain que tu es bien cadré et que tu réponds aux critères types couleur du fond, pas de chapeau, sourire etc.. avec le photomaton, tu n'as pas de garantie.

      • [^] # Re: On est pas si loin de la réalité

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Que va faire l'État des appareils photo qu'il s'est payé avec l'argent gratuit dont il dispose maintenant que ça ne va plus lui servir ? Il va les revendre sur leboncoin afin de récupérer de l'argent qui semble se faire rare ces derniers temps ?

  • # Dèg

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Franchement, la dernière expérience que j'ai eu avec Kodac m'a fait rire jaune...

    Je suis parti en voyage cette été au Zimbabwe et j'ai fait la descente du Zambèze en rafting avec un appareil jetable... Autant, dire que je n'y retournerai pas de si tôt...

    Kodac a perdu l'appareil...
    Il m'a proposé de me racheter un appareil jetable... Merci, la grandeur d'âme.

    Je suis dégouté, l'appareil a fait 16'000 km aller retour, il s'est fait l'une des plus grosse rivière du monde et il a été perdu dans une enveloppe pour Paris...

    Franchement l'air du numérique pourrait être du pain perdu pour ces entreprises. Il n'y a jamais eu autant de personnes qui se sont mis à la photo.
    On a des milliers de photos à imprimer.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Dèg

      Posté par . Évalué à  1 .

      Tiens, à ce propos. J'ai en ma possession une dizaine de film d'appareil jetable
      aux photos hasardeuses. Je souhaiterais obtenir un version numérique de son
      contenu. Quelqu'un connait-il un service (éventuellement dans le Haut-Rhin) qui
      propose cela, mais avec une résolution pas dégueu et sans épreuve papier ? Je
      voudrais éviter d'avoir des fichiers de 640x480 px...

      • [^] # Re: Dèg

        Posté par . Évalué à  2 .

        Tu as tenté de les prendre en photo avec un truc blanc bien éclairé derrière ? Les appareils photos actuels font de très bon scanner :) Tu inverses ensuite les couleurs sur ton PC.

        "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

        • [^] # Re: Dèg

          Posté par . Évalué à  1 .

          Heu, en fait, ils ne sont pas encore développés :-)
          (pour la petite histoire, il s'agit de bobines d'appareils jetables posés sur les tables d'un mariage, d'où le contenu hasardeux)

          J'avais demandé à la Fnac mais ils semblent toujours proposer les vieux "PhotoCD" d'il y a 10 ans...

          • [^] # Re: Dèg

            Posté par . Évalué à  2 .

            Il me semble que certains jetables actuels sont en fait des appareils photos numérique (sisi).

            "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

            • [^] # Re: Dèg

              Posté par . Évalué à  1 .

              oui j'avais vu ça, après une courte hésitation, on était parti pour de l'argentique. Les retours sur ces nouveautés étant assez mitigées...

          • [^] # Re: Dèg

            Posté par . Évalué à  4 .

            il me semble qu'une pellicule non développée a une durée de vie limitée

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Dèg

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            C'est ce qui m'a fait abandonner le jetable. J'aimais bien le concept du jetable sans aucune fonction, un peu comme quelqu'un qui va faire du fusain, ou du crayola. L'outil a des limites, et c'est ce qui oriente et motive la création. La rêgle fait le jeu. Avec des jetables j'ai fait de très belles photos que je ne ferais jamais avec ce qu'on fait de mieux sur le marché.

            Voir : Pourquoi votre matériel n'est pas important ?
            Avec un super réflex numérique on fait des photos qu'on ne peut pas faire avec un jetable, mais avec un jetable on fait aussi des photos qu'on ne fait pas avec un réflexe top-moumoute. Certains diront la même chose entre l'argentique et le numérique. Avec plus de couleur ou une plus grande résolution, les photos ne sont pas nécessairement plus belles, elles ont juste plus de couleur ou une plus grande résolution. Gouache, aquarelle, sanguine, toussa.

            Je voulais le jetable pour photographier, c'était un jeu que j'aimais beaucoup. J'ai abandonné le jetable parce que je voulais aussi des versions numériques et que je n'ai jamais vu évoluer la qualité des scans. Ce qui m'a défintivement convaincu, c'est quand, dans une de mes pellicules, j'ai eu un scan qui n'était pas cadré. J'ai fait revenir la pellicule plusieurs fois à la boutique, à chaque fois c'était mal cadré, mais différemment, je crois qu'au final avec tout les scans j'ai du jouer avec Gimp pour récup ma photo.

            Le problème vient que le matériel essaie de deviner où il se trouve sur la pellicule, mais parfois il se trompe.

            Mon père connaissait le problème avec les diapos : il fait de la photo astronomique, donc la photo n'est pas un gros carré de lumière facilement cadrable, mais quelques points lumineux, et la machine ne sait pas où couper et coupe n'importe comment et surtout au milieu. Il demandait donc les que les diapos ne passent pas dans la machine à découper, et réclamait le rouleau. Moi je ne fais pas de photo astronomique, mais j'ai eu le même problème avec le cadrage des scans, et je ne pouvais pas demander de ne pas découper, alors j'ai abandonné.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Dèg

              Posté par . Évalué à  1 .

              mais avec un jetable on fait aussi des photos qu'on ne fait pas avec un réflexe top-moumoute.

              Eh là j'ai besoin d'explication quand même.

              • [^] # Re: Dèg

                Posté par . Évalué à  3 .

                Peut être une histoire de « prix » mis dans l'appareil ?

                Entre un reflex à 300€ et un jetable à 50€, tu sais lequel emmener pour faire du rafting.

                • [^] # Re: Dèg

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  le choix D , un appareil de photo étanche prévu pour la plongée (par ex) dans son caisson ? :)

              • [^] # Re: Dèg

                Posté par . Évalué à  2 .

                Légerté, pas de peur de le perdre, le casser ou se le faire voler. 90% des belles photos sont juste un bon moment, on ne peut pas toujours avoir 1.5kg de matos à porter de la main (c'est aussi pour cela que les appareil photos de smartphone ont un belle avenir).

                "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

  • # Un seul organisme ?

    Posté par . Évalué à  3 .

    Pour obtenir un meilleur fonctionnement, je propose d'exploser cet organisme en une constellation d'organisme, ayant chacun un fonctionnement propre et un objectif différent : un organisme pour taxer les cartes SD, un organisme pour taxer les photographes professionnels, un organisme pour taxer les photographes amateurs...

    L'argent collecté pourra ensuite être reversé à son organisme de tutelle (éventuellement sur plusieurs niveaux), avec une sorte de commission plus ou moins importante à chaque étape.

    Je me propose également pour diriger un de ces organismes. Mais vu le nombre qui pourrait être créé, il y aura sûrement des postes de direction et les salaires qui vont avec pour beaucoup de monde.

    Il existe certainement des organismes sur lesquels il est possible de prendre modèle[1].

    [1] http://www.pcinpact.com/news/56327-hadopi-crise-cour-compte-controle.htm

    • [^] # Re: Un seul organisme ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Chhhhhut, fallait pas l'ammener comme ça, c'est trop gros, et trop rapide :). Mais c'est exactement ça que j'avais en tête depuis le début ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.