Journal Mon Raspberry pi a un uptime de 14 jours !

Posté par . Licence CC by-sa
44
9
jan.
2013

Bonjour !

Mini retour d'expérience :
Depuis environ un an j'ai mon propre serveur mail et jabber, un machine qui date un peu, genre AMD double cœur, 2Go de ram… derrière une freebox. Je trouvais que ça consommait scandaleusement trop, sans compter le bruit. Donc fin juillet j'ai commandé un raspberry pi, avec l'alimentation et le boîtier qui vont bien (j'avais pas tellement envie de bricoler, mais je regrette un peu ce choix) Une facture de 53€. Je l'ai reçu début décembre, et la version à 512Mo alors que j'avais commandé celle à 256, aussi plaisant qu'inutile vu mon usage.

Une fois les vacances arrivée, j'ai pu mettre tout ça en place.

Installation de Raspbian

Un coup de dd pour mettre l'image système sur la carte, gparted pour adapter la taille de la partition à celle de la carte. Sans problème. J'ai branché le bousin sur une télé HDMI quelques minutes. Ça a l'air tout à fait utilisable en bureautique. Ça rame infiniment moins qu'un G4 à 700Mhz et 512Mo de RAM. C'est comparable à un netbook un peu mou.

Configuration de base

J'ai changé le nom d'hôte, j'ai viré le compte par défaut "pi" et son mot de passe par défaut. Et surtout le truc qui m'a un peu gonflé, je me suis rendu compte que les clés du serveur SSH n'avaient pas été générées au premier boot, elles étaient dans l'image. Le /home est déplacé sur un disque USB, qui ne peut pas se mettre en veille, c'est dommage. J'aurais dû bricoler un peu plus et utiliser un disque en 5Volts qui aurait pu se mettre en veille et qui partagerait la même alimentation que le raspberry pi. J'ai également déplacé le "swapfile" sur le disque dur dans l'idée de limiter les écritures sur la carte SD.

J'ai eu un peu peur car à deux reprises j'ai retrouvé le raspberry pi avec un noyau déconnant, les droits de plusieurs fichiers dont /dev/null qui avaient changé, ou le disque dur USB qui ne répondait plus du tout (impossible de monter, démonter, lire…).

L'installation de démons

Malheureusement je n'ai pas pu faire de copier-coller des fichiers de conf de l’ancienne machine (sous Scientific Linux). J'aurais sûrement pu adapter, mais je ne connais bien aucun des soft en question.

  • postfix pas de problème, super simple, à part le fait qu'il essaye d'écouter en IPv6 et que le module n'est pas chargé au démarrage.
  • dovecot pour imap, même problème pour l'IPv6, rien de grave.
  • ejabberd c'était un peu plus galère. Ça plantait, ça bouclait, après de multiples désinstallations/réinstallations et de kill -9, ça s'est mis à marcher inexplicablement. Devise Shadock : « plus ça rate, plus ça a de chances de marcher ». La procédure pour migrer les bases de données d'ejabberd me semblant affreusement compliquée, j'ai fais l'impasse. Ensuite j'ai appris qu'il ne suffisait pas de changer le serveur et de ré-ajouter ses contacts, j'ai dû leur demander à tous de me supprimer et de m'ajouter à nouveau. Niveau ressources, ejabberd consomme en gros autant que tout le reste, 20Mo pour l'OS tout nu, 10Mo pour les services avec un utilisateur connecté, et… 40Mo pour ejabberd. Sur 486Mo de RAM disponible (il y a 16Mo qui partent pour la carte graphique, et 10 de plus je ne sais pas où…), l'utilisation ne monte qu'à 70Mo. La version à 256Mo aurait été largement suffisante. Si c'était à refaire j’utiliserais un autre serveur jabber, plus simple.

Pour et contre

Les avantages :

  • ça consomme rien
  • ça marche (je croise les doigts).
  • le silence…
  • ça brille comme un sapin de noël et c'est très très beau
  • c'est pas cher
  • c'est largement assez puissant pour mon usage
  • ça contribue à la cause de la Raspberry Pi Foundation. Même si pour l'heure, dans mon cas, la contribution est extrêmement limitée.

Les inconvénients :

  • ce n'est pas parfaitement silencieux, il y a une espèce de sifflement strident pour mes jeunes oreilles, je ne pourrais pas dormir dans la même pièce par exemple.
  • je pensais qu'on pouvait s'en servir de NAS, mais les entrée sortie sur le port réseau sont affreusement lentes. J'ai pas réussi à faire passer plus de 3Mo/s par le port Ethernet, même en écrivant un programme stupide en C qui ne fait que ça. En revanche, il est possible de lire un disque USB à 30Mo/s
  • j'ai eu l'impression d'avoir eu beaucoup de chance.
  • très loin d'être une panacée libriste, ça tourne avec beaucoup de logiciels libres, certes, mais pas que, et c'est bourré de DRM. Sur le site officiel on trouve des pages aussi hallucinantes que celle là pour acheter des clés pour débloquer des fonctionnalités matérielles. Je ne suis pas sûr que ce soit très charitable pour le coup, d'exporter ce genre de délire dans les pays pauvres. L'éducation numérique n'est pas que technique.

Conclusion

L'auto-hébergement est encore plus simple grâce à ce genre de machine. C'est absolument cool.

  • # Je confirme que ça marche bien

    Posté par . Évalué à  7 .

    tom@raspberrypi ~ $ uptime 
    19:23:25 up 154 days, 11:01,  2 users,  load average: 0.08, 0.03, 0.05
    
    
    • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      root@ArchPi> uptime ~
      18:44:54 up 4 days, 23:15, 1 user, load average: 0.00, 0.01, 0.05

      Eh oui mise à jour du noyau de Archlinux pour Rasp de 3.2 vers 3.6 :)

      CNRS & UNIX-Experience

      • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        [nanawel@alarmpi ~]$ uptime
        08:58:09 up 25 days, 20:08,  2 users,  load average: 0.16, 0.28, 0.30
        
        

        Zut, c'est pas moi qui ai la plus grosse.

        • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

          Posté par . Évalué à  5 .

          Oui mais c'est mieux que certains serveurs PRO sous windows :)

          zut on est que jeudi …

          A+
          chris

        • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

          Posté par . Évalué à  7 .

          Chez moi, pas un seul serveur n'a un uptime de plus de 30 jours, et c'est volontaire. Un serveur jamais redémarré, ça veut dire un noyau jamais mis à jour. Entre les problèmes de sécurité et les bugs, il y a au moins une mise à jour par mois.

          La dernière fois que je n'ai pas été rigoureux dans le suivi des mises à jours, je suis tombé sur un bug qui faisait un kernel panic au bout de 208 jours d'uptime. Le paquet mis à jour était dispo depuis plusieurs semaines…

          • [^] # Re: Je confirme queçamarche bien

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Selon les distributions, il n'y a pas forcement d'update du noyau tous les mois.

          • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

            Posté par . Évalué à  3 .

            Il existe un système je crois pour mettre à jour le noyau sans reboot. Quoi qu'il en soit l'uptime on s'en fout un peu, il est tout à fait possible de s'en créer un de plusieurs centaines d'années si ça peut faire plaisir. Si ce qu'on cherche à montrer c'est le taux de disponibilité, la métrique est mauvais (1min d'indispo par mois à un moment prédéfini c'est mieux que 1h au moment où tu en avais besoin).

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 10/01/13 à 14:08

              Il existe un système je crois pour mettre à jour le noyau sans reboot.

              http://www.ksplice.com/

              (1min d'indispo par mois à un moment prédéfini c'est mieux que 1h au moment où tu en avais besoin).

              J'aurai inversé le nombres pour encore plus mettre l'accent sur la métrique utile :
              1 heure d'indispo par mois à un moment prédéfini c'est mieux que 1 minute au moment où tu en avais besoin.
              (ce n'est pas pour rien qu'on parle d'arrêt programmé ou pas)

          • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

            Posté par . Évalué à  6 .

            Comme je l'ai déjà évoqué, cela dépend de ce que tu fais avec tes serveurs,
            J'ai qq sites ou même les quelques heures nécessaires pour la sauvegarde physique de la base
            à froid sont convoités.
            Dans l'informatique de gestion (on peut dire des tondeurs d'oeufs) tant que cela fonctionne on ne touche a rien
            donc pas de mise a jour, pas d'update de noyau ou autres, on change pas une équipe qui gagne.
            Surtout que, mise à jour du noyau => peut être mise a jour de certaines librairies => mises a jour de la base de données
            et la il faut tester l'ERP … c'est les dominos ou le papillon du chaos
            Le bon sens voudrait que l'on fasse une "campagne de mise a jour" mais allez expliquer à un client lambda
            qu'il faut modifier quelque chose qui tournent bien à ses frais (surtout avec nos tarifs journaliers)

            et la le uptime permet de dire à ton client, regardé comme il tourne bien votre serveurs (mon record 660 jours en exploitation avec 15 utilisateurs sur un ERP)
            mais depuis qq temps cela nous amuse plus :( on frise l'ennui avec des serveurs stables qui bronchent pas
            et tant que les utilisateurs ne font pas de conneries, rien ne se passe …

            que veux tu qu'il arrive a un serveur Linux Redhat + oracle, si tu as bien calibré la RAM et les disques, et de plus qui n'est pas accessible depuis Internet.
            Et encore avant nos serveurs étaient sous AIX … alors la, tu pourrais murer la salle serveur.

            heureusement pour le coté hasardeux, aléatoire et contre la narcolepsie de l'équipe on a des serveurs sous windows :)
            (jeudi après midi c'est presque dredi non ?)

            A+
            chris

            • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              tant que cela fonctionne on ne touche a rien donc pas de mise a jour, pas d'update de noyau ou autres, on change pas une équipe qui gagne.

              Tant que tu sais ce que tu fais et que tu as confiance en 100% de la chaîne… Car sinon, une faille découverte (ben oui, le monde évolue et trouve des failles) et "ton équipe qui gagne" se ramasse.

              • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

                Posté par . Évalué à  2 .

                Oui j'ai confiance, en fait j'évite de mettre mes serveurs (cela inclus ceux de mes clients) en live
                sur le web, sauf avec SSH (en mode clé RSA 2048 quand même) ce qui les protègent de beaucoup de choses.
                Après reste des problèmes simples de ressources CPU/RAM/DISK résolu de manière tout aussi simple
                quand tu connais l'environnement ou tu bosses.
                Juste une précision, si je fais une mises a jour sur un serveur, soit je le fais en exploit et la si je le plante
                en fonction de mes clients c'est 3 à 400 utilisateurs plantés qui ne bossent pas (la minute coute cher)
                soit c'est hors exploit, et la vu qu'on est cher la journée, la nuit c'est pire :) ça dissuade.

                de plus un éditeur d'ERP a toujours 1 ou 2 guerres de retard, alors la dernière version n'est supporté que quelques
                mois (voire plus) après sa sortie.

            • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

              Posté par . Évalué à  8 .

            • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              C'est l'occasion de lancer des Chaos Monkeys !

            • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              S'il est impossible d'éteindre un serveur sans couper le service, comment vous gérez les pannes matérielles qui elles sont difficilement évitables et prévisibles ? Ca semble vachement fragile comme archi pour un truc qui gère des sous.

              • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

                Posté par . Évalué à  1 .

                Les pannes matérielles, tu doublent tout ce que le budget permet,
                Et puis cela n'arrivent pas si souvent que cela si tu mets de la came comme serveur.
                Exemple les disques : tout en RAID1 c'et plus rapide et plus simple à gérer.
                Un disque planté … vive le hot swap, tu tapes une commande tu retires le disque t'inseres le remplacant, une autre commande et cela se débrouille.
                Sur les baies SAN, c'est fait automatiquement, il faut prévoir des disques "spares".
                La ram cpu carte mère … très rare, réseau … encore moins
                Bref tant que tu mets en prod des serveurs fait pour ça, tu minimises les risques, par contre le budget sen ressent : a vue de nez un petit serveur chez la grosse bleue :
                2 CPU (du jour), 16 Go RAM, Sauvegarde LTO 5, Disques 2 x 300 Go (pour le système) + 2 x 600 Go (pour les données) environ 7000 € prix public, garantie constructeur 24x24 7/7 (4h de reponse)
                ( ex:xSerie on doit trouver l'équivalent chez HP, Dell et autre)
                Avec ca tu fais tourner un ERP avec 15 à 25 users (ptet plus mais ca dépend d'autres facteurs) avec de 10 à max 30 Go de données (la aussi ca depend …)
                Un max de choses sont en doubles et redondantes, et si jamais tu veux mieux ya mieux mais c'est plus cher. c'est pour moi une config "entrée de gamme".

                Actuellement sans tomber dans les orgies budgetaire, il est possible de garantir un temps de reprise après incident de 1h, sur le même site. c'est pas donné, c'est contraignant mais c'est pas diffile à mettre en place.
                En dessous ou avec un site de secours distant, cela commence a couter très cher, et surtout cela devient très technique faut que tout le monde suivent.
                Sinon j'ai même mis en place tout seul de la réplication de serveur avec un delta d'une demi journée.
                Si le serveur primaire plante, mon client peut repartir sur le serveur de secours avec les données de la demi journée précédente, ce qui lui convient très bien. le serveur de secours étant un vieux serveur de recup. On dit "fonctionnement en mode dégradé" ou "the show must go on"

                Ca semble vachement fragile comme archi pour un truc qui gère des sous.

                Chères, surdimensionnées, pas sexy, je veux bien mais fragile … la il faut que tu m'expliques en quoi cela te parait fragile …

                • [^] # Re: Je confirme que ça marche bien

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  NOTE : En pleine modif => Accès interdit à la page
                  voici la version complète :

                  Les pannes matérielles, tu doublent tout ce que le budget permet,
                  Et puis cela n'arrivent pas si souvent que cela si tu mets de la came comme serveur.
                  Exemple les disques : tout en RAID1 c'et plus rapide et plus simple à gérer.
                  Un disque planté … vive le hot swap, tu tapes une commande tu retires le disque t'inseres le remplacant, une autre commande et cela se débrouille.
                  Sur les baies SAN, c'est fait automatiquement, il faut prévoir des disques "spares".
                  La ram cpu carte mère … très rare, réseau … encore moins
                  Bref tant que tu mets en prod des serveurs fait pour ça, tu minimises les risques, par contre le budget sen ressent : a vue de nez un petit serveur chez la grosse bleue :
                  2 CPU (du jour), 16 Go RAM, Sauvegarde LTO 5, Disques 2 x 300 Go (pour le système) + 2 x 600 Go (pour les données) environ 7000 € prix public, garantie constructeur 24x24 7/7 (4h de reponse)
                  ( ex:xSerie on doit trouver l'équivalent chez HP, Dell et autre)
                  Avec ca tu fais tourner un ERP avec 15 à 25 users (ptet plus mais ca dépend d'autres facteurs) avec de 10 à max 30 Go de données (la aussi ca depend …)
                  Un max de choses sont en doubles et redondantes, et si jamais tu veux mieux ya mieux mais c'est plus cher. c'est pour moi une config "entrée de gamme".

                  Actuellement sans tomber dans les orgies budgetaire, il est possible de garantir un temps de reprise après incident de 1h, sur le même site. c'est pas donné, c'est contraignant mais c'est pas diffile à mettre en place.
                  En dessous ou avec un site de secours distant, cela commence a couter très cher, et surtout cela devient très technique faut que tout le monde suivent.
                  Sinon j'ai même mis en place tout seul de la réplication de serveur avec un delta d'une demi journée.
                  Si le serveur primaire plante, mon client peut repartir sur le serveur de secours avec les données de la demi journée précédente, ce qui lui convient très bien. le serveur de secours étant un vieux serveur de recup. On dit "fonctionnement en mode dégradé" ou "the show must go on"

                  Ca semble vachement fragile comme archi pour un truc qui gère des sous.

                  Chères, surdimensionnées, pas sexy, je veux bien mais fragile … non l'applicatif au dessus est "fragile" et il faut justement une architecture système solide (donc linux :) ) et une base de données qui tient le choc ( Oracle ) et des ressources plus que suffisantes (en général le double ou le triple des pré requis éditeurs) pour supporter un Progiciel de Gestion "classique" dans son utilisation courante … il faut aussi prévoir :
                  - les états de stats, de bilan … lancés sur 10 d'historique alors que sur 1 mois le traitement dure 1h
                  - les requetes faites par des utilisateurs pour qui un index c'est le doigt pour se nettoyer les orifices
                  - les devs ou les sultants qui par flemme ou manquent de temps préferent stocker des dizaines de millions de lignes plutot que de prévoir une épuration, c'est top pour les sauvegardes ou les perfs 10 ans d'historique comptable :)
                  Quand j'entend que le prochain mot à la mode (vu que maintenant tout le monde est descendu tres vite du nuage :) ) c'est les BIG DATAS … je m'inquiete

  • # Ethernet

    Posté par . Évalué à  10 .

    je pensais qu'on pouvait s'en servir de NAS, mais les entrée sortie sur le port réseau sont affreusement lentes.

    Le chipset ethernet est sur le contrôleur USB, donc déjà pas un chip dédié et en plus tout est sérialisé over USB. Ceci explique cela…

  • # Licences

    Posté par . Évalué à  10 .

    Sur le site officiel on trouve des pages aussi hallucinantes que celle là pour acheter des clés pour débloquer des fonctionnalités matérielles.

    Le problème de MPEG-2 et de VC-1, c'est qu'il faut payer pour les utiliser.

    Si le prix de la licence est déjà largement inclus dans celui des cartes graphiques que l'on trouve sur le marché, la fondation Raspberry Pi, qui voulait un ordinateur à bas coût, à décidé de ne pas inclure les fonctionnalités de décodage hardware nécessitant de payer des redevances. Cependant, il a été laissé aux utilisateurs le souhaitant la possibilité d'activer les codecs.

    • [^] # Re: Licences

      Posté par . Évalué à  10 .

      Je m'étais bien douté de cette explication. Je suppose qu'elle est raisonnable. Néant moins ce genre de choses me choque. Ces restrictions sont précisément un des travers du logiciel privateur que l'on cherche à fuir avec le logiciel libre mais là, c'est dans le matériel.
      Ça a au moins l'avantage d'exhiber la part de licence dans le coût de nos machines.

      Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Licences

        Posté par . Évalué à  10 .

        Ça a au moins l'avantage d'exhiber la part de licence dans le coût de nos machines.

        Et l'immense avantage de ne pas forcer tout le monde à payer une licence :)

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Licences

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Qu'en est-il du HDMI ? J'ai entendu dire qu'un fabricant qui utilise HDMI payait forcément une licence à la boîte qui développe HDCP (Intel, si je ne m'abuse), même si le matériel qu'il vend n'intègre pas de puce HDCP (j'ai lu ça sur un site de vendeur, je ne sais pas si c'est vrai). Est-ce que ça veut dire que les acheteurs de Raspberry Pi payent indirectement la "taxe Intel" ?

          • [^] # Re: Licences

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            J'ai entendu dire qu'un fabricant qui utilise HDMI payait forcément une licence à la boîte qui développe HDCP

            C'est faux :
            http://www.hdmi.org/manufacturer/terms.aspx
            "If the Adopter implements HDCP content protection as set forth in the HDMI Specification, then the royalty rate is further reduced by one cent (US$0.01) per unit sold, for a lowest rate of four cents (US$0.04) per unit. Adopters must license HDCP separately from Digital Content Protection, LLC, an Intel subsidiary."
            --> Par défaut, pas de HDCP.

            (Intel, si je ne m'abuse),

            Exact

            Est-ce que ça veut dire que les acheteurs de Raspberry Pi payent indirectement la "taxe Intel" ?

            Info pas facile à trouver, mais en fait, la question est plutôt : à quoi ça servirait? A mon avis, vu qu'il n'y a pas de lecteur blu-ray, source de contenu protégé, je doute qu'ils se soient emmerdé à acheter une licence HDCP pour rien.

            • [^] # Re: Licences

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Info pas facile à trouver

              Sur les quelques cartes graphiques soumises à HDCP que j'ai pu voir, il y avait une grosse inscription « HDCP » avec un logo en forme de cadenas. Sur les cartes mères, je n'ai rien vu. Est-ce que les puces HDCP ont une forme reconnaissable ? Est-ce qu'il existe une liste des modèles de puces HDCP présentes sur le marché ?

            • [^] # Re: Licences

              Posté par . Évalué à  2 .

              Le texte que tu cites semble indiquer qu'implémenter HDCP réduit le prix de la taxe HDMI chez intel ? (Note que je n'ai pas eu le courage d'aller sur le site de "Digital Content Protection, LLC, an Intel subsidiary.")

              • [^] # Re: Licences

                Posté par . Évalué à  3 .

                C'est bien ça. De base, le tarif est 10000 USD par an plus 0.15 USD par unité vendue à l'utilisateur final.
                Si le vendeur de matériel fait de la pub pour HDMI (un petit logo), ça baisse à 0.05 USD par unité vendue.
                Si le vendeur a implémenté HDCP, ça diminue de 0.01 USD par unité vendue (soit 0.04 USD par unité si il fait de la pub et implémente HDCP).

                Bref ça incite fortement les constructeurs à faire la promotion d'HDMI et (dans une moindre mesure, mais significative tout de même : jusqu'à 20% hors taxe annuelle ! ) à implémenter aussi HDCP.

        • [^] # Re: Licences

          Posté par . Évalué à  1 .

          Non, mais ca a l'inconvenient de forcer tout le monde a payer pour le prix de la barriere soft dans l'os et de la mise en place du systeme de payment de licence, sans compter le temps perdu a reflechir a la solution au probleme, tout ca.
          Pas sur que ca fasse une enorme différence, en dehors du geste symbolique.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Licences

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        en soit c'est pas si dérangeant, de toute façon c'est pour des codecs que logiquement on ne devrait pas avoir envie d'utiliser. C'est peut-être dommage d'avoir des puces prévues pour ça si on ne les utilise pas, en tout cas ça fait toujours ça de moins pour les propriétaires des codecs si la licence n'est pas incluse.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: Licences

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Néant moins

        Ça s'écrit nez en moins

        • [^] # Re: Licences

          Posté par . Évalué à  7 .

          C'est le mot le plus défigurant de la langue française :)

    • [^] # Re: Licences

      Posté par . Évalué à  4 .

      il me semblait que c'etait l'encodage qui etait soumis à licence payante,
      le decodage etant lui gratuit.

      mais je confond peut-etre avec d'autres codecs.

      • [^] # Re: Licences

        Posté par . Évalué à  2 .

        Le décodage logiciel est gratuit, mais quand il est fait par le matériel c'est payant, non ?

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Licences

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Non.
          C'est protégé par des brevets logiciels et sont concernés tous ceux qui proposent le décodage de ce machin. En soit ce n'est valide qu'aux USA ou autres pays concernés par ce brevet logiciel, c'est d'ailleurs pour ça que VLC n'est pas inquiété en soit car c'est très européen. De nombreuses distributions n'inclus pas ce décodage par défaut à cause de cela, le marché américain étant visé par ces distributions.

          • [^] # Re: Licences

            Posté par . Évalué à  1 .

            Donc si on installe VLC sur le rasperry on peut eviter de s'acquitter de la licence ?
            Comment font les distrib style Mint ?

            • [^] # Re: Licences

              Posté par . Évalué à  5 .

              Oui, tu peux toujours installer VLC mais le décodage sera soft et vu la puissance du processeur, il ne faut pas s'attendre à grand chose…

              En fait, les licences permettent d'utiliser le décodage matériel et n'est d'ailleurs utilisable qu'avec une appli fournie avec la Raspberry Pi (omxplayer). À ma connaissance, même xbmc réutilise omxplayer.
              Donc, ça reste très limité… Si seulement, le pipeline OpenMAX était utilisable avec GStreamer, cela ouvrirait déjà pas mal de possibilité (comme encapsulé un flux vidéo dans une application Qt ou autres…).

              • [^] # Re: Licences

                Posté par . Évalué à  3 .

                Bon ceci dit c'est peut être pas sa fonction "Naturelle" de décoder de la vidéo non ?
                par contre je le vois plutôt comme petit serveur domotique ou contrôleur de bidouille électronique

                • [^] # Re: Licences

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Pourquoi pas?
                  L'apple tv est dediee a ca, et c'est le meme genre de matos.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Licences

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Donc si on installe VLC sur le rasperry on peut eviter de s'acquitter de la licence ?

              Si on installe VLC sur le rasperry, c'est le CPU qui va décoder la vidéo, et ça va mettre à genoux ta bestiole (et s'il y avait une batterie, sucer la batterie). Là il s'agit d'utiliser une puce de décodage matérielle…

              Mais oui si tu installes VLC sur le rasperry et si tu habites en France, tu peux éviter la licence, mais avec les inconvénients cités.

              Comment font les distrib style Mint ?

              Je ne sais pas pour Mint, pour Ubuntu et Debian il y a des dépôts spécialisés pour ça :

              http://www.medibuntu.org/
              http://deb-multimedia.org/

              Ainsi le dépôt officiel reste « propre ».

              Je lis sur la page Wikipédia Linux Mint que « Linux Mint se démarque en ajoutant aux nombreux logiciels libres des codecs (MP3, DivX, win32), plugins (flash et Realplayer), et pilotes (drivers) propriétaires tels que ceux des cartes graphiques Nvidia ou ATI. Il en résulte une configuration simplifiée, et un accès multimédia instantané. »

              Pouvoir faire cela dépend de plusieurs choses : qui développe et distribue (sous quelle législation il est soumis), peut-être le lieu d'hébergement du dépôt… Et puis le public visé (et sa législation).

              La page Wikipédia ajoute encore que « Il existe cependant l'édition Universal (par opposition à l'édition Main), n'incluant pas tous ces logiciels propriétaires, et par conséquent totalement libre. »

              En clair, si tu es dans un pays pas cool au niveau brevet logiciel, et si tu fais attention à ce type de détail et n'a pas envie d'enfreindre la loi à l'insu de ton plein gré au détour d'une recommandation d' apt-get, tu utilises l'édition Universelle.

              ce commentaire est sous licence cc by 4

            • [^] # Re: Licences

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Comment font les distrib style Mint ?

              En se foutant des risques.

              Tu sais, comme "comment font les boites avec des versions windows pirates", ou "comment font les gens avec le téléchargement en p2p et l'HADOPI" ?

  • # Chance ?

    Posté par . Évalué à  7 .

    j'ai eu l'impression d'avoir eu beaucoup de chance.

    Pourquoi ?

    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: Chance ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Principalement parce que j'avais lu des choses qui m'avaient fait peur sur le bus USB qui cafouillait, et que mes quelques expériences précédentes avec des architectures « exotiques » n'étaient pas bien heureuses. Je m'attendais à avoir à recompiler des choses… En bref, j'ai largement sous estimé la maturité de la machine et de Raspbian.

      Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Chance ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        j'ai reçu le mien il y a quelques semaines. Je suis vraiment content de cette acquisition, je voulais éventuellement faire un journal pour l'occasion.

        Ce que j'ai moins aimé (on commence par ça pour finir sur une note positive) :

        • Ça boote assez vite, mais c'est quand même plutôt lent une fois démarré. Une requête apache + php sur un programme simple genre pmwiki reste assez lente (près de 2,5 secondes pour une page quasi vide). On n'ose pas imaginer ce que ça donnerait pour un wordpress. Bref, n'imaginez pas utiliser un raspberry pi pour faire office de serveur web potable vis à vis du monde entier.

        • En utilisation desktop, c'est assez lent également : plusieurs secondes (pas compté, je dirais près de 10) pour lancer midori. Moi je ne l'utiliserai pas pour ça en tout cas.

        Je n'ai pas essayé de l'overclocker, je n'ai pas envie de l'user prématurément, de plus même avec quelques % de hz en plus, ça ne changera pas fondamentalement les capacités générales de la machine.

        • avec certains claviers / souris usb, ça tire tellement sur le transfo usb qu'il n'arrive plus à les alimenter, ce qui fait des bugs au clavier (répétitions de touches), on peut résoudre ça en débranchant la souris si on a besoin de taper au clavier (ou en ayant la chance d'en avoir une avec pas trop de led énergivores)

        • j'ai essayé diverses vidéos, c'était vraiment trop lent. Peut-être faudrait-il plutôt une distribution spécialisée plutôt que Raspbian

        Ce que j'ai aimé :

        • les leds qui clignotent de partout, comme toi :)
          J'ai acheté également un boitier, ça fait un petit objet sympa, de plus la boite de protection est pas mal, la doc est succincte, mais bien présentée, ça fait quand même produit bien pensé, bien fini.

        • j'imagine que ça ne consomme pas beaucoup (pas encore mesuré la conso). En tout cas, une fois installé on peut l'oublier dans un coin, c'est petit, vraiment silencieux (je n'ai pas noté le bruit dont tu parles)

        • je présume également que c'est assez aisé de faire un backup du système complet configuré aux petits oignons, on retire la carte SD, on la relit sur son PC de bureau, un coup de DD et on a une image fidèle du système (si on n'a pas interverti if et of)

        • Facile aussi de changer d'OS, il suffit de permuter de carte SD.

        • je l'utilise comme bloc-note numérique, dans un dokuwiki derrière une adresse en no-ip.org, comme cela je retrouve toujours les infos dont j'ai besoin, ou un endroit pour en noter de nouvelles. Je compte d'ailleurs supprimer l'équivalent que j'ai chez free, pour plus de confidentialités.

        • il y a une communauté sympathique et nombreuse derrière ça, de plus comme c'est une machine assez unique diffusée en grand nombre, tout le monde part sur les mêmes bases, avec les mêmes besoins d'optimisation (un peu comme à l'époque de l'Atari ST par exemple, toutes proportions gardées)

        • en parlant d'optimisation, ça permet de découvrir de nouvelles technologies ou d'apprendre à économiser les ressources. J'ai essayé et adopté lighttpd en remplacement d'apache (environ 10% plus rapide, idem pour nginx, mais ce dernier semble moins convivial à configurer que lighttpd).

        J'ai vu aussi que dokuwiki servait les pages bien plus rapidement que pmwiki (environ 15 fois plus vite), ça doit certainement utiliser un système de cache par défaut, même s'il y a un module pour pmwiki qui fait ça, de façon expérimentale (http://www.pmwiki.org/wiki/Cookbook/FastCache). Maintenant j'utilise indifféremment dokuwiki ou pmwiki, chacun ayant ses avantages et inconvénients.

        • RISC OS (https://www.riscosopen.org/) vaut le déplacement, pour le coup c'est véloce sur ce type de machine, les programmes se lancent instantanément et semblent occuper peu de place en mémoire.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: Chance ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 10/01/13 à 09:29

          Une requête apache + php sur un programme simple genre pmwiki […]

          Tu as essayé lighttpd à la place ?
          La prochaine fois je lirai jusqu'au bout.
          ->[]

        • [^] # Re: Chance ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Je n'ai pas essayé de l'overclocker, je n'ai pas envie de l'user prématurément, de plus même avec quelques % de hz en plus, ça ne changera pas fondamentalement les capacités générales de la machine.

          Détrompes toi: J'ai fait la manipe de passer le scale_governor a on_demand au lieu du powersave, les perfs ont été drastiquement meilleures. Il faut savoir que le on_demand est le mode classique pour la rasp, c'est le fait de l'avoir mis en powersave par défaut qui est plutot un bug :-)

          • [^] # Re: Chance ?

            Posté par . Évalué à  7 .

            Quelque soit la machine, le powersave est nul ! Le powersave diminue la fréquence de la CPU mais ne va pas modifier la consommation dans les même proportion donc la consommation d'énergie et le dégagement de chaleur ne suivent pas, mais tu met plus de temps pour faire tes calculs. Les constructeurs cherchent plutôt à optimiser le on_demand pour que les bascules soient le plus rapide possible (par exemple en créant des niveaux d'endormissement plus ou moins profond) ainsi tu utilise toute la puissance de ta puce en consommant le moins possible.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: Chance ?

          Posté par . Évalué à  4 .

          attends … RISC OS … LE RISC OS ?
          Celui qui à chaque nouvelle version donne l'impression d'avoir acheté un nouvel ordinateur ?
          Celui qui faisait des trucs épatants avec trois fois rien avant même que BeOS n'existe ?

          Et on peut le mettre sur son ordinateur ARM ?

          \o/

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Chance ?

            Posté par . Évalué à  5 .

            A chaque fois qu'on me sort RISC OS (ou AmigaOS) comme exemple de performance, j'ai un peu de mal..
            Quand on n'a pas de protection mémoire, ça va beaucoup plus vite, à l'époque pré-Internet c'était OK, mais bon à l'heure actuelle..

        • [^] # Re: Chance ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          avec certains claviers / souris usb, ça tire tellement sur le transfo usb qu'il n'arrive plus à les alimenter, ce qui fait des bugs au clavier (répétitions de touches), on peut résoudre ça en débranchant la souris si on a besoin de taper au clavier (ou en ayant la chance d'en avoir une avec pas trop de led énergivores)

          En fait, ce n'est pas exactement ça : sur les premiers modèles de Raspberry Pi, les ports USB sont « protégés » par des polyfuses qui limitent le courant à 140mA par port. Certains claviers et souris consomment plus que ça (et ne parlons pas des adaptateurs WLAN, ou autres disques USB), déclenchant le fusible. Pour contourner, il y a trois possibilités :
          - Utiliser un hub USB avec alimentation externe.
          - Changer de version de Raspberry Pi (sur les versions Rev.1 + ECN0001 et plus récentes, ces polyfuses ont été supprimés)
          - Bridger les polyfuses (ce que j'ai fait sur le mien https://twitter.com/boudouarnaud/status/289405343933530114/photo/1 )

          Dans les deux derniers cas, il faut aussi penser qu'il y a un polyfuse général (c'est à dire pour l'ensemble de la consommation du Raspberry Pi) limité à 700mA (qui peut accepter temporairement un pic à 850 / 900 mA). Dans tous les cas, la consommation totale du RaspberryPi (carte + périphériques) ne doit pas dépasser 700mA. Pour contourner ce problème, il est possible de bridger ce polyfuse avec les lignes +5V des connecteurs USB.

  • # \o/ Noël !

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Moi aussi j'ai eu le mien mais pour Noël.
    Je suis allé le chercher au relais colis, je suis arrivé à la maison, déballé…wouah… tiens… y'a pas d'alim… !!BLAIREAU!! t'as pas regardé le packaging… bon pas grave… tiens une alim USB..c'est écrit 500 mA dessus… a priori, ça marchera pas… ben si ça marche \o/ !
    Petit coup de ssh dessus… tiens si j'avais une clef USB wifi… j'en ai une chouette !! 20s de configuration (merci la doc de Debian)

    Bon… ce qui m'aura pris le plus de temps c'est de chercher sur le net si mon alim allait fonctionner, qu'a priori, ce serai pas bon mais qu'en fait ça passe.

    Maintenant, le gros du morceau arrive : je dois trouver une clef 3G compatible car le RPi est prévu pour aller dans un endroit sans internet pour commander une station météo, une caméra etc.

    • [^] # Re: \o/ Noël !

      Posté par . Évalué à  3 .

      Je te conseille quand même de prévoir une alim un peu plus puissante. Elle risque de ne pas tenir le coup si tu connecte des périphériques USB un peu gourmand (webcam, imprimante, disque externe, …).

    • [^] # Re: \o/ Noël !

      Posté par . Évalué à  1 .

      Ton retour d'expérience m'intéresse, j'ai justement un projet à base de Raspberry pi + clef 3G + alim solaire qui trotte dans ma 'tite tête …

      • [^] # Re: \o/Noël!

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ton retour d'expérience m'intéresse, j'ai justement un projet à base de Raspberry pi + clef 3G + alim solaire qui trotte dans ma 'tite tête …

        Des solutions type arduino, en plus d'etre vraiment libres, ne seraient-elles pas moins energivores ?

        • [^] # Re: \o/Noël!

          Posté par . Évalué à  1 .

          Ben j'en sais rien, justement. Et comme c'est pour - peut-être - bidouiller, je n'ai pas envie d'y laisser trop d'euros. A ce que j'ai vu, les cartes arduino sont plus chères. Sans compter que j'ai l'impression que la communauté qui s'est créée en un rien de temps autour du pi permet de penser qu'on peut trouver facilement de l'aide/des bouts de code/…
          Mais peut-être que je me trompe ou que je n'ai pas assez cherché ?

        • [^] # Re: \o/Noël!

          Posté par . Évalué à  3 .

          L'arduino ne peut pas vraiment être comparée à la Raspberry Pi : ce sont 2 produits très différents. L'arduino embarque un micro-controlleur très peu puissant (donc, pas d'OS) mais avec pas mal de GPIO/ADC/SPI/UART mais bien sur pas d'accès réseau (il y a une Ethernet Shield mais le réseau est très limité dans ce cas). La Raspberry Pi est un "mini PC" beaucoup plus puissant avec un OS Linux ouvrant toutes les possibilités (dans les limites de la puissance CPU). Bref, les 2 cartes ont des utilisations différentes.

          • [^] # Re:\o/Noël!

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Oui bien sur, ça depend du projet, mais les atmel se mettent tres bien en veille, pour relever des capteurs sur panneaux solaires, c'est nickel.

            • [^] # Re:\o/Noël!

              Posté par . Évalué à  2 .

              J'ai entendu des électroniciens pur et dur dirent
              qu'utiliser l'arduino pour des trucs aussi basiques étaient une hérésie
              alors le rasperry tu penses …

              • [^] # Re:\o/Noël!

                Posté par . Évalué à  3 .

                La plupart du temps un tinyAVR avec un condensateur et quelques résistances suffit pour recevoir des informations de capteurs et sortir un signal (PWM, communication série) pour gérer l'ensemble.

                L'Arduino possède l'avantage d'être facile à mettre en œuvre pour développer un prototype, ce qui lui permet d'être en première ligne sur beaucoup de projet.

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                • [^] # Re:\o/Noël!

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Oui je sais, l'electronique pure et dure, c'est limite chiant, (enfin pour les informaticiens)
                  regarde pour faire clignoter une led
                  il faut faire le circuit imprimer, percer les trous, souder etc …
                  Et t'as pas droit a l'erreur .. ya pas de sauvegarde !

                  Avec l'arduino c'est super facile ! juste un petit conseil, si comme pour moi,
                  l'electronique est encore une science occulte prenez des alimentations protégées
                  Les petits transfo claquent si tu inverse des fils :(

                  Et je vous recommande ce livre

                  A+
                  chris

  • # Raspbian installer

    Posté par . Évalué à  4 .

    J'ai aussi eu mon petit jouet à noel
    Pour la petite histoire mon uptime c'est fait dégommé par EDF du coup j'ai que :
    uptime
    08:53:07 up 3 days, 11:40, 1 user, load average: 0,37, 0,11, 0,07

    Pour l'installation j'ai préféré utiliser l'installeur que tu peu trouvé ici http://www.raspbian.org/RaspbianInstaller
    Les avantages sont que tu n'installe que ce que tu a besoin c'est très utile en utilisation serveur.
    Par contre c'est bien plus long à installer compter environ 1h10 pour une install des paquets de base et de ssh avec un partitionnement de 32 Go.

    Ca évite d'avoir toute la partie graphique qui est fournie dans l'interface de base alors qu'on en a pas besoin bref je recommande ce mode d'installation à ceux qui veulent un raspberry au petit oignons surtout pour en faire un seveur.

    Je conseile aussi d'aller editer le fichier /boot/config.txt (comme expliqué ici http://elinux.org/RPiconfig) et de changer le parametre gpu_mem en fonction de votre utilisation, ça défini la quantité de ram utilisé par le GPU en gros il faut l'augmenté en utilisation graphique (media center, jeux …) et la diminuer (16Mo au minimum) en mode serveur.

    Sinon j'ai aussi une petite question j'ai pas trouvé (mais j'ai pas cherché longtemps) si il y a un dépot ou un endroit ou l'on peu trouver les noyaux officiel du raspberry déjà compilé (pas le temps ni l'envie de le faire moi même)?

  • # J'en profite

    Posté par . Évalué à  2 .

    Merci pour ce retour d'expérience. J'envisage de me lancer aussi. Dans mon cas ce serait pour servir de serveur mpd. La bibliothèque serait un montage réseau (sur un NAS). La question qui me turlupine c'est comment faire sortir le son :) Avez vous testé ça ? avec une carte audio USB (j'ai peur de la qualité) ? avec un DAC (j'ai peur du prix) ?

    • [^] # Re: J'en profite

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je n'ai pas testé personnellement mais… il y a une sortie Jack sur la carte. Alors bien sûr la qualité doit être assez médiocre mais ça doit marcher.
      Après, les cartes son USB je ne sais pas à quel point c'est supporté sous Linux…

      • [^] # Re: J'en profite

        Posté par . Évalué à  2 .

        La sortie jack du raspberry est très médiocre, vu qu'il ne s'agit pas d'un vrai convertisseur N/A mais plutôt d'une PWM filtrée… sur des sons purs on entend un magnifique aliasing. Les périphériques audio usb class-compliant ne devraient pas poser de problèmes et augmenter drastiquement la qualité : la liste de diffusion pure data donne quelques modèles :
        * edirol UA1X
        * beringer uca222
        * Griffin iMic

    • [^] # Re: J'en profite

      Posté par . Évalué à  2 .

      Oui j'ai ça chez moi! Ca fonctionne très bien!

      • [^] # Re: J'en profite

        Posté par . Évalué à  1 .

        Bonne nouvelle :) tu pourrais m'en dire plus sur ton installation ? as tu une carte son externe ou utilises-tu celle du Raspberry ? est-ce que tu branches le tout sur un ampli ? merci

        • [^] # Re: J'en profite

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est une installation classique :
          - Raspbian
          - Mpd
          - Nas Dlink
          - Kit 2.1 branché sur la sortie jack du Pi
          - Mpdroid sur mon Nexus
          - Mpod sur iPhone de ma copine

          C'est suffisant pour mes besoins… Quand je veux écouter de la musique en bonne qualité j'utilise mes platines vinyle!

    • [^] # Re: J'en profite

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      c'est l'install que j'ai faite pour le mien.

      Je l'ai relié en USB à un DAC Atoll qui est vu comme une carte audio USB et utilise le module snd-usb-audio. Le DAC est ensuite relié en RCA à un ampli Hifi.
      Ensuite, il faut déclarer le bon audio output dans mpd et ça roule.

      Je vais chercher ma musique en flac stockée sur la freebox avec samba.

      Tu peux trouver plus de détails sur mon site.

  • # Boitier home-made

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Pour ceux qui cherchent un boitier:

    http://squareitround.co.uk/Resources/Punnet_net_Alpha3.pdf

    Les dimensions sont censés être les bonnes: ciseaux, pliage, colle et c'est fait :-)

    • [^] # Re: Boitier home-made

      Posté par . Évalué à  3 .

      Moi j'aurais peur de faire bruler le papier avec ça. Bon c'est sûrement irrationnel..

  • # What Else ?

    Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 10/01/13 à 12:00

    Je me posais une question(*) :mis à part l'idée d'origine de redonner aux gamins l'envie de se creuser les méninges plutôt que de passer du temps sur les réseaux sociaux/téléphones/etc , ce qui est louable; Bref je me demandais pourquoi cet engouement sur cette carte quand il y en à tant d'autres qui ont plus à offrir ?

    Je pense surtout à l'Olinuxino qui à mon sens s'aligne sur le même prix tout en ayant plus de possibilités :

    A13 Cortex A8 processor at 1GHz, 3D Mali400 GPU
    512 MB RAM (2 x 256Mbit x 8)
    6-16VDC input power supply, noise immune design
    3 + 1 USB hosts, 3 available for users, 1 leads to onboard pinout
    1 USB OTG which can power the board
    SD-card connector for booting optional Linux image
    VGA video output
    Battery option and connector
    LCD signals available on connector so you still can use LCD if you diasble VGA/HDMI
    Audio output
    Microphone input
    4 Mount holes
    RTC PCF8536 on board for real time clock and alarms
    5 Keys on board for android navigation
    UEXT connectorfor connecting addtional UEXT modules like Zigbee, Bluetooth, Relays, etc
    GPIO connector with 68/74 pins and these signals:

    17 for adding NAND flash;
    22 for connecting LCDs;
    20+4 including 8 GPIOs which can be input, output, interrupt sources;
    3x I2C;
    2x UARTs;

    SDIO2 for connectinf SDcards and modules;
    5 system pins: +5V, +3.3V, GND, RESET, NMI

    Depuis : A13

    Mis à part les 4 trous de montages , je trouve ici bien plus de possibilités que ce qui me frustre sur la PI: la possibilité d'afficher en VGA ou leur LCD dont le prix est réellement attractif , une RTC etc… . Mais surtout, et c'est ce qui m'a motivé de répondre ici : l'olinuxino est open-source et Open-hardware .
    Les moins pour moi :
    * les 2 uarts ne sont pas totalement libres car l'UART0 utilise la même ligne que la SD card.
    * LE wifi à des soucis pour la découverte DHCP et avec WPA/PSK

    Je pense que ce sont des erreurs de jeunesse qui vont être corrigées, car après tout c'est participatif au travers d'une communauté naissante .

    A part l'olinuxino et pour ceux qui évoquent l'impossibilité (comme moi) de ne pouvoir faire du NAS avec la PI, il y à aussi la CubieBoard issue récemment du CrowdFunding. Elle est basée sur un cortex A10 bien plus attractif que celui de la P. Cette carte est terrible et peut donc gérer nativement le SATA.Par contre,elle ne semble pas être en open-source.

    *: ce n'est pas une critique mais une vraie question car je suis sur qu'il y à probablement des arguments pour la PI mais comme je ne les vois pas…

    • [^] # Re: What Else ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Je pense que ce n'est pas exactement la même cible.
      - Le prix est certes comparable mais il est tout de même de 45€, loin des 35€ du Pi (quasiment 30% plus cher), ce qui peut faire la différence lorsqu'on en achète beaucoup.
      - Pas d'HDMI ou autre moyen de le brancher facilement à une TV (ce qui est plus courant qu'un écran d'ordinateur VGA dans les foyers de nos jours).
      - La communauté énorme derrière le Pi qui produit des tonnes de choses toute prêtes, de tutos et autres projets fous, géniaux pour apprendre.

      • [^] # Re: What Else ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        C'est pourquoi en introduction j'évoquais la raison première de la PI: l'éducation. Ce dont je parle ici c'est surtout le détournement qui en est fait car utiliser cette carte pour brancher un disque dur dans l'intention d'en faire un NAS ou avoir si peu GPIO pour mes projets m'a gêné dès le début. Certes si cette carte contente beaucoup de monde, tant mieux .Pour moi c'est comme les iPhone qui contentent des millions de gens.
        T'as pas grand chose pour ce prix-là, même à 35€.

        Car s'il est question de prix :
        je dirai que le lien vers lequel j'ai renvoyé concernait la plus grosse carte, mais elle existe en version réduite et au même prix

        Sinon il y à encore moins cher : la Stellaris Launchpad de TI que tu peux avoir à 5€ et qui accepte les Boosters PAck de chez Elektronika. TI propose même un RTOS avec.

        Si l'on parle d'Open source:
        Il me parait impossible de trouver les schematic entiers, les gerbers de cette carte. Quant au processeur Broadcomm Quid des specs ?

        Si l'on parle de l'évolutivité ou pannes:
        *le format BGA est inutilisable par toi ou moi car il faut un four spécial (et non un décapeur va détruire la carte)
        * je n'ai pas trouvé le moyen de m'en procurer en tant que particulier (sauf quantités)

        Le HMDI est prévu pour les nouvelles version d'Olinuxino à base de A10, dès que le routage sera validé.

        La communauté PI est indéniable, mais excuse moi cet argument: c'est ce que l'on opposait à Linux à ses débuts sa faible quantité d'utilisateurs pour t'aider face à un "support" bien fourni de MS. Si l'on ne change pas les choses, comment peux t on souhaiter que les choses aille mieux?

        Alors oui la PI va bien pour quelques projets, mais elle me donne vraiment le sentiment que ce sera du jetable et que dans quelques temps on parlera d'une autre carte.

        • [^] # Re: What Else ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  -6 .

          avoir si peu GPIO pour mes projets m'a gêné dès le début.

          Toi, oui, les autres non : si tu me proposes 100 000 GPIO mais que j'en utilise 0, tu pourras toujours dire "qui ont plus à offrir", mais perso quand on m'offre des trucs dont je n'ai pas besoin, je m'en fou et je ne vais pas mettre plus d'argent dedans pour des choses "en plus" dont je me fou.

          Donc tu demandais :

          Bref je me demandais pourquoi cet engouement sur cette carte quand il y en à tant d'autres qui ont plus à offrir ?

          La réponse est (je te cite) :

          Certes si cette carte contente beaucoup de monde, tant mieux .

          Parce que tout simplement, on s'en fou des "en plus", on ne s'en sert pas. Par contre, le manque d'HDMI, c'est pas du GPIO, mais c'est gênant.

          Bref, peut-être que l'engouement est dû au fait que le produit répond au besoin, et que les autres n'y répondent pas?

          Alors oui la PI va bien pour quelques projets, mais elle me donne vraiment le sentiment que ce sera du jetable et que dans quelques temps on parlera d'une autre carte.

          Comme n'importe quelle carte de ce type (y compris celles que tu as citées).
          Et c'est bien : impossible de se reposer sur ses lauriers, vive la compétition! Ce n'est absolument pas gênant, au contraire.

          • [^] # Re: What Else ?

            Posté par . Évalué à  4 .

            "Toi, oui, les autres non"

            Stp définis moi "les autres" car si je dois me plier à la volonté que certains souhaitent qu'on leur facilitent la vie pour eux, cela les regarde mais ça n'en fait pas une majorité. Nous sommes au bon endroit pour que tu comprenne de quoi je parle.

            Je ne comprends pas que tu insiste sur le "plus d'argent" puisque les 2 cartes sont aux même prix, pardon l'olinuxino est du coup même moins chère vu l'équipement. Je comprends par contre qu'elle corresponde à tes besoins, mais pour ma part je me "fout" de l'HDMI -à par voir des films l’intérêt en tant que serveur, NAS etc est quasiment égale à : rien- et de payer pour un GPU. Je souhaite plus avoir une carte dont l'utilité est moins restreinte. D'ailleurs à bien regarder, les projets d'extensions sur AdaFruit ou encore la passerelle vers les Shield ARduino montrent bien que finalement, ce besoin on ne s'en fout pas. En gros, c'est pour combler les manques car je doute fort que la commercialisation de la Gertboard (un exemple) soit issue d'un acte désintéressé et altruiste.

            Comme n'importe quelle carte de ce type (y compris celles que tu as citées).
            Là c'est totalement faux, et c'est justement une énorme différence. Olimex n'est un fabricant récent, leur cartes que tu peux toujours acheter sont dispos depuis des années (je ne vais pas citer les autres fabricants mais bon). Quand bien même, et c'est ce que je soulignais, je me cite aussi :

            Il me parait impossible de trouver les schematic entiers, les gerbers de cette carte. Quant au processeur Broadcomm Quid des specs ?

            Pour ma part je peux utiliser tranquillement les cartes que j'ai listé et les modifier, les dépanner, les faire évoluer, les forker, en faire une nouvelle carte en m'inspirant des études faites par les designers.

            En fait ce qui me dérange le plus ce n'est pas la PI elle même, mais ce qu'elle dénote :

            Parce que tout simplement, on s'en fou des "en plus", on ne s'en sert pas.

            A partir de là tu peux interpeller le premier passant dans ta rue et lui demander pourquoi il n'utilise pas un système libre, gratuit stable et ce de façon légale. Tu risque fort d'avoir ta réponse en retour…

            Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison.

            • [^] # Re: What Else ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              certes, sans doute que l'équipe derrière le Raspberry Pi a mieux réussi au niveau marketing que les autres, peut-être qu'ils ont été les premiers à proposer ce prix, en tout cas ils ont réussi à fédérer pas mal de volontés pour produire des outils utilisables avec.

              Pour le OLinuXino, la fréquence indiquée est de 454 Mhz, il manque des infos ou bien c'est réellement plus bas que celle du Raspberry Pi ?

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

              • [^] # Re: What Else ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                C'est certain, les créateurs de la PI ont bien bien mieux communiqué que ceux d'Olimex. Pour ces derniers, je dirais même qu'à part le blog et le site (et encore) il n'y à rien pour le savoir. C'était d'ailleurs ma frustration et pourquoi j'en parlais (même si -snif- j'en ait déjà parlé dans des journaux précédents).

                Quant à la fréquence, j'ai regardé dans le manuel de la A13-wifi :

                A13 Cortex A8 processor at 1GHz, 3D Mali400 GPU

                qui est le même que sur la A13-micro. Je n'ai trouvé d'autres fréquence.

                • [^] # Re: What Else ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  sur le site maintenant c'est bien marqué 1Ghz, pourtant hier quand j'ai suivi ton lien c'était indiqué 454 Mhz

                  « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: What Else ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        La communauté énorme derrière le Pi qui produit des tonnes de choses toute prêtes, de tutos et autres projets fous, géniaux pour apprendre.

        Je ne veux pas être un empêcheur de tourner en rond, mais je n'ai pas encore vu ces projets. J'ai surtout vu des gens qui en font un serveur (c'est plus avec arduinio que j'ai vu des trucs « de fou »).

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: What Else ?

          Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 10/01/13 à 14:18

          Le site officiel (http://www.raspberrypi.org) est plein de projets complètements délirant, et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg !

          Quelques uns collectés rapidement sur les premières pages :

          Un moyen de prendre des photos artistiques de gouttes d'eau se percutant
          http://www.raspberrypi.org/archives/2986

          Une console de jeu portable
          http://www.raspberrypi.org/archives/2984

          Un support pour prendre des photos en "timelapse"
          https://sites.google.com/site/raspilapse/home

          Un point d'accès Wifi
          http://www.pi-point.co.uk/

          Un système de son et lumière pour Noël
          http://www.raspberrypi.org/archives/2688

          Contrôler un aspirateur automatique
          http://www.raspberrypi.org/archives/2348

          • [^] # Re: What Else ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            [http://www.raspberrypi.org/archives/2986][2]

            Une console de jeu portable

            Elle ne semble pas portable.

          • [^] # Re: What Else ?

            Posté par . Évalué à  6 .

            A propos du premier exemple : très bonne communication, visuelle et tout.

            Est ce qu'il y a besoin d'un RPI pour faire ça ? Non.

            Est ce que le Rpi est ce qui a fondamentalement permis de faire ça ? Non.

            Est ce qu'on aurait pu faire ça il y a dix ans et pour moins cher qu'un Rpi (du point de vue de l'élec) oui ?

            Bref si le Rpi est impressionant, c'est surtout pour la communication de ses créateurs, et le fait qu'ils ait réussi à embrigader tant de libristes.

            • [^] # Re: What Else ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              tu n'as pas tort, cependant le Rpi est suffisamment polyvalent et peu onéreux pour trouver quantité d'utilisations possibles, c'est sans doute aussi pour cela qu'il y a eu cet engouement.

              Peut-être qu'au point de vue électronique on pouvait faire ça également pour un coût équivalent, mais est-ce que c'était facile d'accès ou bien il fallait tout faire soit-même ?

              Quand j'avais entendu parler des Arduino la première fois, il me semble qu'il fallait monter la carte soi-même, ou en tout cas que les cartes montées étaient plus chères que 35 € (60 ou 70 € ?)

              L'autre facteur aussi, et c'est un peu ce qu'on a avec les distributions Linux, c'est qu'il existe quantité de version d'Arduino, donc laquelle va convenir pour quel usage ? Ça donne moins envie d'acheter, qu'un produit unique sur lequel on sait qu'on ne "va pas se tromper".

              Après, la plateforme Arduino donne envie aussi, surtout pour ceux qui ont un projet précis (effectivement on a vu plus de trucs délirants sur Arduino, comme des harpes laser etc).

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

              • [^] # Re: What Else ?

                Posté par . Évalué à  4 .

                Bien sûr que si on peut se tromper en achetant un "produit unique", c'est tellement absurde de prétendre le contraire que je suis ultimement désemparé pour justifier pourquoi.

                Bien entendu le type n'a pas non plus forcement eu tord d'utiliser un RPI pour ça, vu sa polyvalence potable sur ce point je suis d'accord avec toi. Mais s'il en a acheté un rien que pour ça, alors il est relativement bien à l'ouest (exemple archi connu de carte moderne bien moins cher et bien moins overkill (mais un peu quand même) pour ce projet précis : http://fr.farnell.com/texas-instruments/ek-lm4f120xl/eval-stellaris-launchpad/dp/2192061—et encore on peut faire carrément infiniment plus light sans que ça soit gênant vu qu'il y a déjà des petits circuits custom à souder…)

                La page parlant de ses photos sur le site de RPI est un petit bijou de communication. Sans jamais mentir effrontément, elle peut laisser sous-entendre aux gens qui connaissent moins que le RPI a été une forte avancée en soit pour ce genre de projet, ce qui n'est absolument pas le cas.

          • [^] # Re: What Else ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Ça c'est vraiment super en tout cas :
            https://www.youtube.com/watch?v=S6P3jcxKh-k (cube en leds)

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: What Else ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      leur LCD dont le prix est réellement attractif ,

      Pour le même prix, j'ai un écran incorporant une machine complète. Il y des fois des bizarretés dans les prix (car effectivement, pour un LCD nu qu'on peut connecter à autre chose, ce n'est pas cher par rapport à d'autres, ce qui est bizarre est d'avoir un ensemble LCD+RAM+CPU+Wifi au même prix que ce "prix attractif").

      la possibilité d'afficher en VGA

      Mais il manque le HDMI, ce qui te coupe de pas mal de monde au niveau débouché (tu en vois beaucoup des prises VGA chez les gens "normaux"? Pas moi, c'est 100% HDMI sur le TV car leur PC est un portable voir pas de PC) + le prix, 30% de plus quand même, ça compte.

      • [^] # Re: What Else ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Je ne peux pas définir les gens normaux, mais néanmoins je me considère dans ce groupe de telle manière que ma TV à écran plat sais accueillir à la fois du HDMI et du VGA ainsi que mon moniteur.

        La tablette dont tu parle est effectivement très attractive, et pour apporter de l'eau à ton moulin beaucoup de projets dev. partent maintenant (parfois) sur ces tablettes plutôt que d'acheter un LCD qui reviendrait plus cher. Mais c'est un paradoxe plus qu'une "bizarrerie", c'est ce paradoxe commercial où la production de la tablette -Chinoise- est moins chère que celle du LCD Bulgare (de bien meilleure qualité) .

        Après, l'on parle beaucoup de prix, de "plus cher" etc… c'est sur à n'acheter que des prix: you get what you paid.

        • [^] # Re: What Else ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

          Je ne m’étendrait pas sur le reste, mais cette phrase me fait quand même réagir :

          you get what you paid.

          Cette dernière phrase est quand même pas mal de FUD.
          Il y a plein de choses que sont de meilleure qualité ET moins cher.
          Non, plus cher ne veut pas dire automatiquement de meilleure qualité.
          On a parfois ce pour quoi on paye, pas mal de choses sont vendue plus chères juste parce que tu achètes plus cher en croyant que ce sera mieux (alors que ça ne l'est pas).

          • [^] # Re: What Else ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Tout à fait : si le prix de ton achat est biaisé pour devenir un argument commercial cela n'en fait pas plus un produit de qualité.

            Dommage, le point était surtout de montrer -sur ce type de produit - qu'il est plus intéressant de se pencher sur la qualité et la philosophie avec laquelle il à été fait plutôt qu'une carte jetable qui à un avenir indéfinissable.

            Je ne m’étendrait pas sur le reste.

            Dommage j'aurai préféré plutôt que ce point là.

    • [^] # Re: What Else ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Je te remercie grandement pour avoir parlé de l'Olinuxino.

      Je ne connaissais pas, je devais commander une raspberry pi aujourd'hui… bien je crois que je vais plutot faire mon choix dans la gamme d'Olinuxino.

      Merci pour cette info.

      • [^] # Re: What Else ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        je suis réellement content de lire ton commentaire, car j'aurai au moins été utile pour ça. Et pas parce que tu va prendre une Olinuxino, mais plutôt parce que cela montre une réflexion et vu qu'il existe probablement autre chose que le "prêt à utiliser".

      • [^] # Re: What Else ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        On en avait déja parlé ici, mais il y a aussi la cubieboard, qui a l'air top pour le prix : nettement plus puissant que le RPi, beaucoup (trop?) de RAM, des GPIO, SPI, etc… a gogo.
        Je pensais m'en prendre une pour bidouiller, visiblement, il y a un batch qui aurait du etre produit début janvier, après n'avoir pas été trop dispo pendant 2-3 mois.

  • # Bravo à FreeElectrons !!!

    Posté par . Évalué à  2 .

    En parlant de carte alternatives, je suis tombé sur une pépite récemment :

    la CFA-10036

    et qui à porté Linux dessus ?

  • # alternatives à RaspberryPi

    Posté par . Évalué à  1 .

    La RaspberryPi permet de faire plein de choses, mais elle a aussi ses limites.

    On pourras se tourner vers d'autres cartes comme la cubieboard:
    http://cubieboard.org/
    Bien qu'un peu plus cher, (50$), elle est surtout plus complète: flash 4G, proc@1Ghz et jusqu'à 1Go de ram.

    Enfin, Archlinuxarm liste plusieurs "carte" interressantes dont la raspi:
    http://archlinuxarm.org/platforms

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.