Forum général.général Recours Leboncoin ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
6
19
jan.
2021

Bonjour,

J'ai acheté un ordinateur sur Leboncoin en souscrivant au service de garantie LBC. En gros, ils conservent mon argent le temps que je réceptionne le colis et que je déclare qu'il est en état, moyennant 4% qu'ils gardent pour leur pomme.

Mi-novembre, mon paiement est accepté.
Fin novembre, je reçois le PC et m'aperçois de deux problèmes (une touche qui fonctionne très mal et la batterie presque HS).
Je déclare le problème à LBC et au vendeur. Ce dernier accepte un retour mais je ne peux effectuer aucune démarche sans l'aval du site.
Ils ne répondent pas jusqu'à mi-janvier, malgré les multiples relances de ma part et du vendeur.
Ils me précisent il y a quelques jours (jeudi) qu'il faut que je renvoie le PC et la preuve d'envoi doit leur parvenir.
Je leur demande vendredi de payer pour le retour et de proposer une compensation au vendeur (même pas à moi, et parce que j'avais proposé au vendeur de plaider en sa faveur dès lors qu'ils daigneraient répondre), ce que je trouve tout à fait légitime après nous avoir baladés pendant 45 jours.
Ils me répondent hier (lundi) qu'ils ont déclenché le paiement du vendeur parce que je n'ai pas envoyé le PC depuis fin novembre…alors qu'ils ne m'ont jamais dit que je pouvais le renvoyer avant mi-janvier (ni à moi, ni au vendeur).
Dans tout ça, il n'y a eu aucune possibilité de faire une réclamation via le site (en raison de délais de livraison, j'ai fait une première réclamation pour me couvrir parce qu'on a 15 jours pour déclarer la réception).

Je deviens dingue, ils me répondent de manière incroyablement floue, sont difficilement joignables, donnent l'impression de ne pas lire l'entièreté des mails, se cachent derrière les CGU mais n'assument pas leurs délais malhonnêtes, etc.

Bref, mon but est de récupérer mon argent, que le vendeur récupère soit son PC, soit le paiement, et de les faire chier de la manière la plus propre possible parce que c'est complètement indécent.

Vous auriez des suggestions de bonnes méthodes, d'organismes à contacter, des éléments que je pourrais apporter à ma banque, etc ? Merci à tous pour vos avis éclairés !

  • # Oui

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 19/01/21 à 13:30.

    Salut,

    Ta piste de réflexion finale est la bonne à mon avis.

    Explique ça à ta banque, et ils devraient faire le nécessaire. Il y aura probablement des documents à fournir au dossier, mais ce n'est pas long si tu les as déjà. Mais entre toi (indivudu) et une banque (avec personnel bien certains du droit), ça risque de ne pas se passer pareil.

    A ta place, je ferais tout de suite appel à la banque.

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

      Autre piste possible c'est les associations de consommateurs : UFC Que Choisir ou 60 millions de consommateurs.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Oui

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        C'est un recours effectivement possible. Laquelle choisir ? Les deux ? Comment leur faciliter la tâche et présenter au mieux ? 

        • [^] # Re: Oui

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Lequel je sais pas (les 2 ont plutôt bonne réputation), et comment faire pour les aider au mieux… les contacter, ils te diront :)

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+5/-0).

      J'ai peur que ce ne soit pas si simple. La possibilité de dénoncer une transaction par CB n'est pas faite pour les différends entre client et fournisseur, mais pour les cas de fraude, autrement dit, de débit non autorisé par le titulaire de la carte.

      En clair, si tu vois un débit pour un achat que tu n'as jamais fait, tu peux demander à ta banque de l'annuler, ce qu'elle fera sans problème à condition que tu atteste sur l'honneur n'avoir jamais effectué cette transaction.

      Ce n'est pas le cas ici : le client a bien effectué une transaction. Le vendeur (pour la banque, le vendeur, c'est LBC, hein) n'a pas respecté sa part de la vente, ou pas correctement, mais le débit n'est pas frauduleux. Le client ne peut pas attester sur l'honneur n'avoir jamais effectué cette transaction sans se parjurer, ce qui en France s'appelle faire une fausse déclaration. Ce n'est pas un truc à tenter, parce que suite à une annulation de débit, LBC se retournerait contre la banque, en apportant toutes les infos relatives à la transaction, notamment les divers échanges qui prouvent sans problème que le client a bien acheté un ordinateur, même si ça s'est ensuite mal passé. Et qui prouveraient donc que la déclaration est fausse, et c'est parti pour des ennuis qu'il vaut sans doute mieux éviter.

      • [^] # Re: Oui

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 19/01/21 à 14:27.

        Salut,

        J'ai peur que ce ne soit pas si simple

        Ah oui, tu as raison. Dans l'exemple que je met en dessous c'était effectivement frauduleux.

        Il n'en reste pas moins que demander conseil à sa banque est une piste.

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

      Re,

      Juste pour compléter. J'ai déjà eu un cas "similaire" (pas tout à fait) en reprenant les comptes d'une asso.

      Ça faisait quelques mois qu'il y avait des prélèvements anormaux. Comme il n'y avait plus de trésorier, il n'y avait pas trop de contrôle. En prenant le poste, quand j'ai vu "ça", j'ai appelé la banque, bien expliqué pourquoi ça ne pouvait pas venir de nous, reçu des documents à surligner pour indiquer quels prélèvements je contestais, et voilà.

      Je n'ai plus entendu parler de l'histoire, l'asso a été remboursée.

      Après, si la banque est tombée sur la ou les personnes qui avaient fraudé, je crois qu'ils ont dû casquer ;p

      • [^] # Re: Oui

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        Yep, il n'y a pas vraiment fraude ici. Enfin, l'article a été déclaré non-conforme dans les temps et aucune solution de remboursement ne m'a été proposée rapidement (et très vite abrégée une fois proposée)…Ça peut être considéré comme une fraude ?

        • [^] # Re: Oui

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 19/01/21 à 14:44.

          Salut,

          Je sais pas trop, mais à ta place, je ferais annuler la transaction. Ça, c'est que ta banque qui peut le faire.

          Ça peut débloquer la situation : je reprend mes sous, et tant que tu parle pas, je les garde.

          (ils doivent avoir une horde de juristes spécialisés qui feront leur travail. C'est pour ça qu'on paye pour rien une assurance. Ça sert à rien, sauf le jour venu)

          • [^] # Re: Oui

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

            Le paiement est parti il y a deux mois, j'ai déjà été débité, en fait. Je ne risque pas grand-chose à les contacter, ceci dit.

            • [^] # Re: Oui

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Salut,

              Je répète, c'était pour une asso. Je ne sais pas si c'était un traitement de faveur, mais :
              La banque est remontée jusqu'à 12 mois dans mes signalements.

              Au delà, c'était chaud. Légalement je ne suis pas certain qu'ils puissent le faire, mais je n'ai pas la compétence pour l'affirmer.

              Au plus tôt tu déclare, au plus tôt ce sera pris en compte, si je puis dire.

              T'embarque pas dans un conflit là où d'autres ont beaucoup plus de poids.

              Voilà, c'était mon conseil…

  • # Les réseaux sociaux !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

    C'est une solution assez crade, mais si tu fais du foin sur leur page Facebook ou leur compte Twitter (si c'est possible), en restant courtois naturellement, ça va les enquiquiner et tu auras plus facilement une réponse efficace ou une personne à contacter qui saura mieux te répondre.

    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: Les réseaux sociaux !

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

      J'y ai songé mais comme tu dis, c'est la solution sale. Je ne suis pas adepte des réseaux sociaux, mais ça reste une solution…

  • # Médiateur

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

    Bonjour,

    Encore une autre piste, les sites de vente en lignes doivent désigner un médiateur pour régler les litiges. Leboncoin a choisi celui de la FEVAD. Tu réponds donc une dernière fois à Leboncoin que la négociation avec eux ayant échouée tu va saisir le médiateur puis tu suis la procédure indiquée. Je ne sais pas si la réponse est rapide.

    • [^] # Re: Médiateur

      Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 20/01/21 à 07:00.

      Salut,

      Merci, je n'avais pas du tout pensé à ça. Je me renseigne dessus ! :)

    • [^] # Re: Médiateur

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      J'ai commencé par ça, avec un PDF des e-mails et un beau JPG des conversations avec le vendeur (qui a bien été payé hier et qui a décidé, tout à coup, de ne plus me communiquer les mails qu'il a envoyés aux services LBC ! L'humanité est magique ! :D )

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.