• # question de nuance

    Posté par  . Évalué à 2.

    systemd-networkd est plus comme un bonnet blanc alors que NetworkManager est résolument un blanc bonnet.

  • # Y'a un piège !

    Posté par  . Évalué à -2.

    Y'a pas de différence, les deux foutent le souk !

    Sans déc, la dernière fois que j'ai eu des emmerdes réseau avec une Debian Buster toute fraîche, retirer ces saloperies ne m'a pas aidé. Ce qui l'a fait, c'est retirer la Debian pour une Devuan. Bye bye systemd, bonjour le retour de la maîtrise de ma config réseau (entre autres choses).

    Emmerdes en question :

    • impossible de virer l'acquisition d'une adresse par DHCP, même en ayant forcé une IP fixe. Pire : deux adresses du coup, une fixe, une en DHCP.
    • interface forcée par défaut en 100 Mbps half-duplex. C'est par hasard que j'ai trouvé le paramètre dans le clickodrome KDE/Plasma.

    Je répète : Debian Buster toute fraîche (décembre ou janvier).

    • [^] # Re: Y'a un piège !

      Posté par  . Évalué à 5.

      Puisque tu mentionnes debian, je dirais que systemd-networkd fourni l'équivalent de /etc/network/interfaces, sauf que les fichiers de configuration ont la syntaxe .ini (gros raccourci mais c'est l'idée). Je n'ai jamais eu de problème avec car je n'ai fait que des configurations simples (ce à quoi il est destiné).

      • [^] # Re: Y'a un piège !

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est marrant, mais à chaque fois que je dis du mal de systemd ou de la Debian, je me fais défoncer. Ça fait 15-20 ans que je l'utilise, la Debian. Je connais bien /etc/network/interfaces.

        Je persiste et je signe : au taff, la dernière fois que j'ai installé une Buster from scratch, sur une vieille bécane (pas un truc de l'espace), elle m'a fait un caca nerveux. Même après modification de /etc/network/interfaces, ce qui, normalement, impose la configuration, j'avais mon IP fixe issue de cette configuration + une IP dynamique sortie de je ne sais où. Même après désinstallation de NetworkManager.

        Et j'insiste aussi, depuis quelques mois, sur des Debian fraîches ou mises à jour, les interfaces réseaux filaires sont passées "de force" en 100 Mbps half-duplex, au lieux de 1 Gbps full duplex. Sans prévenir, au détour d'une mise à jour ou sur une installation toute neuve. C'est pas un problème de matériel. Un coup de ethtool bien placé, et c'était reparti en Gpbs F.D.

        Alors avant de cliquer sur inutile, demandez-vous pourquoi quelqu'un qui utilise la Debian depuis si longtemps en arrive, de dépit, à basculer vers la Devuan, sans systemd, et surtout, parce que sans systemd.

        L'esprit UNIX/Linux n'est-il pas en train de disparaître comme l'esprit Canal a disparu ? (vanne ou pas vanne ?)
        Si je perds le contrôle de mon OS, si je me le fais "voler" par des outils obscurs comme systemd et ses suppôts, y'a bien quelque chose qui cloche, nan ?

        • [^] # Re: Y'a un piège !

          Posté par  . Évalué à 2.

          avant de cliquer sur inutile, demandez-vous pourquoi quelqu'un qui utilise la Debian depuis si longtemps en arrive, de dépit, à basculer vers la Devuan, sans systemd, et surtout, parce que sans systemd.

          Avant de dire que les autres sont stupides, tente de trouver pourquoi ils n'ont pas les mêmes problèmes.

          Mes modifications dans /etc/network/interfaces fonctionnent.
          Je n'ai pas de liaisons forcées en 100 Mb/s.
          Je suis majoritairement sous Debian sur un bon paquet de machines, dont certaines fraîchement installées à partir des images officielles.

          • [^] # Re: Y'a un piège !

            Posté par  . Évalué à 2.

            Où est-ce que j'ai écrit que les autres sont stupides ? (systemd exclu)
            Est-ce que, parce que tu ne rencontres pas ces problèmes, ils n'existent pas dans mon cas ?

            • [^] # Re: Y'a un piège !

              Posté par  . Évalué à 2.

              Où est-ce que j'ai écrit que les autres sont stupides ?

              Tu as écrit :

              « avant de cliquer sur inutile, demandez-vous pourquoi quelqu'un [bascule sur une distribution sans systemd]. »

              traduction un peu exagérée, mais pas tant que ça : « vous n'êtes pas assez intelligents pour réfléchir à un truc basique sans que je vous le dise ».
              Je trouve que ça colle pas mal avec la stupidité.

              Avec un ton plus neutre ça pourrait par exemple être : « Pour me sortir de cette situation, j'ai basculé sur une distribution sans systemd ».
              Si le message est que tu en as ras le ponpon de systemd : « Je n'accroche pas du tout avec systemd, j'ai basculé sur une distribution sans systemd ». Ou mieux : « Comment ce fait-il que je n'arrive plus à faire fonctionner une Debian correctement malgré des années d'expérience ? Je perds beaucoup de temps et ça m'énerve ! En attendant j'ai basculé sur Devuan qui n'utilise pas systemd ».

            • [^] # Re: Y'a un piège !

              Posté par  . Évalué à 2.

              Est-ce que, parce que tu ne rencontres pas ces problèmes, ils n'existent pas dans mon cas ?

              Personne n'indique que tu n'as pas de problèmes.
              Tu fais partie des 5 % (au pif) des administrateurs de Debian qui n'arrivent plus à la faire fonctionner, il y a donc de fortes probabilités pour que le « problème » vienne de toi.

              • soit tu as des incompatibilités matérielles : très improbable sur toutes tes bécanes
              • soit tu n'arrives pas à trouver les bonnes sources d'information. Il faut trouver une méthode d'obtention des infos, ou se passer de systemd (utiliser Devuan)
              • soit le paradigme de systemd ne te convient pas. Il faut faire avec (c'est mon cas, je m'en tire très bien), ou faire sans (utiliser Devuan)
              • soit un mix de tout cela, le point 2 engendrant probablement facilement le point 3

              Une fois que tu sais ce qui coince, la solution est facile. Mais l'introspection est souvent peu aisée.
              Tu auras ainsi des contributions plus positives qui limiterons « chaque fois que je dis du mal de systemd ou de la Debian, je me fais défoncer ».

  • # Plus sérieusement

    Posté par  . Évalué à 9. Dernière modification le 30/03/20 à 20:16.

    systemd-networkd est un petit outil pour les usages simples. C'est là pour les situations où t'as rien d'autre de préinstallé. Il est "sans-état", c'est à dire qu'il lit des fichiers de configuration écrits à la main et les applique au démarrage. Il gère les interfaces réseau et l'IP: adresses, dhcp, routes.
    Je t'invite à consulter le wiki archlinux pour voir quelques exemples concrets.

    NetworkManager est beaucoup plus poussé:
    - plutôt conçu pour être configuré par des GUI
    - surveille l'état des connexions et se met à jour
    - expose cet état en temps réel (par dbus je crois et aussi par des script shells 'hooks' plus élaborés que l'équivalent systemd)
    - est configurable via une api (dbus + cli)
    - est packagé avec des configurations polkit pour qu'un utilisateur puisse configurer le réseau sans être root
    - configure la résolution de noms (serveur dns dans resolv.conf)
    - peut gérer des VPN
    - peut gérer la priorité des interfaces (éteindre le wifi quand y a l'ethernet)
    - peut gérer un hotspot wifi
    - peut faire du café
    - etc.

    • [^] # Re: Plus sérieusement

      Posté par  . Évalué à 2.

      OK donc, systemd-networkd est le minimum vital et n'a pas d'UI?

      Je t'invite à consulter le wiki archlinux pour voir quelques exemples concrets.

      Je suis désolé mais Archlinux ne devrait pas être la source d'information.
      Ça me saoule ce genre de réponse, sans vouloir t'offusquer!

      Impossible depuis les man de comprendre comment ça marche.
      man systemd-networkd est très succint et il y a en annexe une chié de réf:

      networkctl(1), systemd(1), systemd.link(5), systemd.network(5), systemd.netdev(5), systemd-networkd-wait-online.service(8), systemd-networkd-generator.service(8)

      https://freedesktop.org/wiki/Software/systemd/ ne m'aide pas plus.

      Je voulais juste avoir une connexion filaire configuré par DHCP. J'ai une installation minimale d'Archlinux.

      Au final, j'ai juste créé un unit dhclient@eth0.service et ça marche mais je n'ai pas l'impression de faire les choses dans les règles.

      c'est sincèrement très éprouvant.

      • [^] # Re: Plus sérieusement

        Posté par  . Évalué à 4.

        Si tu veux des manpages bien faites, essaie de passer sur FreeBSD … ;)

      • [^] # Re: Plus sérieusement

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je partage ton avis sur les man pages systemd, ce sont plus des références que des manuels, c'est pour ça que j'ai ajouté le lien. Arch ayant un bon wiki et l'habitude de garder les paquets "vanilla", ça devrait se transposer pas trop mal à d'autres système. Je crois que tu ne trouveras rien de mieux pour l'instant :-(

        • [^] # Re: Plus sérieusement

          Posté par  . Évalué à 0.

          Notons qu'à la limite, je me fiche que systemd ait été sacré Init/Superviseur par défaut pour Linux mais ALORS, il faut que la documentation soit y irréprochable.

          • [^] # Re: Plus sérieusement

            Posté par  . Évalué à 3.

            je me fiche que systemd ait été sacré Init/Superviseur par défaut pour Linux mais ALORS, il faut que la documentation soit y irréprochable.

            La plupart des documentations des logiciels, libres ou non, sont loin d'être irréprochables. Même les docs pour les outils basiques en ligne de commande ne sont pas irréprochables.

            La commande tar par exemple ne contient que des exemples ultra basiques. La directive « −−directory » n'est pas expliquée de manière irréprochable (un novice est obligé de faire des tests pour comprendre). Idem pour « −−check−device », un novice ne comprends pas à quoi ça sert.
            Pareil pour plein d'autres outils basiques. Et c'est forcément pire pour les outils complexes, il faudrait tripler la quantité des documentations, c'est actuellement infaisable.

            Par quelle magie il y a cette obligation pour systemd ?

          • [^] # Re: Plus sérieusement

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Ben y'en a de la doc c'est pas ce qui manque, et le wiki d'Arch est bien foutu aussi. Les pages de man c'est juste bon comme pense bête, au quotidien, quand t'as lu la doc (surtout pour un truc aussi complexe que systemd qu'un système d'init.)

            « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.