• # une licence pas forcement, mais un contrat

    Posté par . Évalué à 2.

    fait comme beaucoup de projets,
    une version communautaire/libre et une version payante/non libre

    la version libre sera au choix :
    - la version precedente de la version payante, si les gens veulent la version recente ils prennent la version payant
    - une version limitée (beaucoup de greffons deviennent payants, mais c'est greffons sont indispensables pour une entreprise)
    - la version de developpement, donc pas forcement stable, pas recommandée pour une entreprise

    • [^] # Re: une licence pas forcement, mais un contrat

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour les greffons payants par exemple, on ne donne que le binaire? Ou alors on a des greffons open source pour l'usage non commercial qui deviennent payant pour le commerce.

      Si le modèle greffon payant pour entreprise ou usage commercial existe Est-ce qu'il y a respect par les entreprises de ce type de modèle.
      Je voudrais non-seulement qu'il n'y ait pas commerce de l'open-source mais même l'usage sans participation doit être proscrit car le soft serait un soft d'aide au tests de non régression d'applicatif réseaux.
      J'aimerais que les particuliers puissent l'utiliser mais pas les sociétés.

      • [^] # Re: une licence pas forcement, mais un contrat

        Posté par . Évalué à 4.

        Je voudrais non-seulement qu'il n'y ait pas commerce de l'open-source mais même l'usage sans participation doit être proscrit car le soft serait un soft d'aide au tests de non régression d'applicatif réseaux.
        J'aimerais que les particuliers puissent l'utiliser mais pas les sociétés.

        donc tu veux te priver d'une clientele potentielle ?
        tu travailles gratuitement ?

        regardes autour de toi, y a plein de société qui font du logiciel a double licence ou du support pour du logiciel et fournissent une version "pro".

        ex :
        - la version opensource ne gere que 2To pour une solution de NAS, si tu veux gerer plus de 2To tu achetes une licence
        - certains produits de supervision, ne vont gere que 5 ou 10 elements de ton reseau, il faut payer pour en gerer plus
        - la gamme de produit univention par ex, ne gere que 5 utilisateurs dans l'annuaire, il faut une licence pour en gerer plus.
        - openerp, qui fournit un logiciel full opensource,, et ils font payer le support et les prestations de migration entre les versions si tu ne veux pas creer les scripts toi meme

        bref, rien ne te garantie qu'une société ne va pas reprendre ton code pour en faire son outil et le revendre, c'est le principe de l'opensource.
        si ca ne te plait pas, suffit de ne pas faire d'opensource.

        d'ailleurs, il y a une grosse contradiction, tu as toi meme repris des outils opensource (kvm, openvz et probablement d'autres) et tu cherches à en faire un produit qu'on ne pourrait pas reutiliser ?
        voire te faire de l'argent avec ton nouveau produit ?

        • [^] # Re: une licence pas forcement, mais un contrat

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En effet, comme j'utilise les open-sources, j'ai moi aussi quelques contraintes.
          Mon but est de pouvoir bosser pour de l'argent tout en restant dans l'open-source, ce but est difficile à atteindre!

          • [^] # Re: une licence pas forcement, mais un contrat

            Posté par . Évalué à 3.

            Mon but est de pouvoir bosser pour de l'argent tout en restant dans l'open-source, ce but est difficile à atteindre!

            reste à faire comme les autres
            deux produits complementaires, et surtout vendre du service plutot que du logiciel.

  • # TLDRLegal

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce site permet de comparer facilement un très grand nombre de licences:
    http://www.tldrlegal.com/browse

    • [^] # Re: TLDRLegal

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sur ce lien, les GPL (v2 et 3) ont "limited commercial use", qu'est-ce que cela veut dire?

      • [^] # Re: TLDRLegal

        Posté par . Évalué à 0.

        Probablement qu'il faut prendre (beaucoup) de recul par rapport à ce site.

        BeOS le faisait il y a 20 ans !

      • [^] # Re: TLDRLegal

        Posté par . Évalué à 1.

        Sur http://www.tldrlegal.com/l/GPL2 ils disent:

        Use must be compliant with the terms, conditions and restrictions of the license, which may not be compatible with common commercial models

        C'est plutôt flou …

  • # define entreprise

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Souhaiterais-tu qu'il soit permis à un particulier de gagner qq sous avec ton soft ? Si la réponse est non, remplace "entreprise/particulier" par "objectif commercial". Certaines licence l'interdisent.

    • [^] # Re: define entreprise

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Quels licences interdisent le commerce ?

      • [^] # Re: define entreprise

        Posté par . Évalué à 2.

        TLDRLegal propose:
        - Creative Commons Attribution NonCommercial (CC-NC)
        - Creative Commons Attribution NonCommercial ShareAlike (CC-NC-SA)
        - Creative Commons Attribution NonCommercial NoDerivs (CC-NC-ND)

    • [^] # Re: define entreprise

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour dire vrai, j'aimerais à la fois interdire le commerce par tout le monde mais aussi l'utilisation par des entreprises…

      • [^] # Re: define entreprise

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Vas au plus simple : garde ton logiciel dans tes tiroirs et basta.

      • [^] # Re: define entreprise

        Posté par . Évalué à 2.

        Whao, c'est violent, quand même : le commerce est en général assimilé à l'échange d'argent contre services ou biens, ce qui fait que de nombreuses associations font du commerce. Je ne pense pas qu'il existe beaucoup d'entreprises "non commerciales", donc le plus simple est d'opter pour une licence de type CC-NC.

        Ceci dit, je ne suis pas certain de bien comprendre les tenants et les aboutissants du problème, et pour être sincère, j'ai l'impression que tu ne sais pas vraiment ce que tu veux. Tu parles d'"Open Source", mais tu veux en fait pouvoir contrôler les conditions d'utilisation ou de redistribution? Si tu fournis les sources (par exemple sur ton site web), ton truc sera "open source", même pour les entreprises. Par contre, tu peux conditionner la licence à la raison sociale ; demander de l'argent aux entreprises seulement. Reste la manière de faire respecter cette licence : si tu proposes le logiciel au téléchargement, comment peux-tu savoir ce que les entreprises font en interne? Prends une entreprise familiale, le même PC peut servir pour les loisirs et pour le boulot, tu veux vraiment vérifier quand et pourquoi la personne utilise ton logiciel? Ou alors tu souhaites seulement protéger le produit du logiciel, par exemple la réutilisation des sorties dans un cadre commercial?

        Au final, j'ai un peu l'impression que ton truc, c'est la quadrature du cercle : tu voudrais avoir une sorte de label "libre" sans faire de libre. Le libre n'est pas non plus une obligation, si tu ne veux pas faire de libre, tu n'en fais pas… sauf qu'évidemment, les gens ici te diront "ton truc n'est pas libre", et ils auront raison.

        • [^] # Re: define entreprise

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          En effet, je croyais pouvoir bosser pour de l'argent et dans le libre, cela semble impossible en effet sauf bosser chez red-hat ou similaire.
          J'ai pensé faire du libre pour qu'un source devienne populaire sous forme open-source dans une première phase. Puis trouver un moyen pour gagner un salaire normal grâce à cela, me libérant ainsi de l'obligation de donner tout mon temps à une société.
          Ce serait le pied de faire son propre produit…
          Mais ce rêve est terminé, je vais rebosser plus sérieusement pour ma boite et moins à la maison…
          Si j'ai un retour de passion, cloonix reviendra, pour l'instant j'ai perdu la flamme!

          • [^] # Re: define entreprise

            Posté par . Évalué à 2.

            En effet, je croyais pouvoir bosser pour de l'argent et dans le libre, cela semble impossible en effet sauf bosser chez red-hat ou similaire.

            Tu joues un peu avec les mots avec le "ou similaire", puisqu'entre les distributions, les constructeurs de matériel, les assembleurs, etc., ça fait quand même des milliers de personnes dans le monde qui contribuent au libre. Il suffit de voir la liste des boites qui contribuent à Linux, à Gnome, ou à d'autres projets, pour voir quand même qu'il existe un certain écosystème autour des gros projets libres.

            Il y a aussi la possibilité de bosser pour un employeur public, qui t'autorise à mettre le résultat de ton travail sous la licence de ton choix.

            J'ai pensé faire du libre pour qu'un source devienne populaire sous forme open-source dans une première phase.

            Je ne suis pas sûr de comprendre ta phrase, mais ça pourrait presque vouloir dire que tu comptais depuis le début changer la licence dans une deuxième phase, ce qui ne te met pas particulièrement du côté des gens sympathiques… Mieux vaut faire du proprio que du faux libre, en demandant des contribs et des retours, et en utilisant une clause de transfert de droits d'auteur pour changer la licence, par exemple.

            Mais ce rêve est terminé, je vais rebosser plus sérieusement pour ma boite et moins à la maison…

            Comme tu l'as dis, si tu n'as pas de business model en tête, c'est quand même drôlement compliqué de gagner de l'argent. Ça n'a rien de propre au libre, ça vaut pour toutes les entreprises. Quand on monte une entreprise, il faut connaitre le marché, définir son modèle, définir ses prix, ses seuils de rentabilité, ses charges, etc. Il existe des moyens réels de gagner sa vie en faisant du libre, encore faut-il les connaitre avant de se lancer.

            Si j'ai un retour de passion, cloonix reviendra, pour l'instant j'ai perdu la flamme!

            Quand on te lit, on dirait quand même que la flamme en question est un peu trop liée à la monnaie. Gagner de l'argent est évidemment une nécessité, mais la très grande partie des projets libres sont partis d'une vraie passion, pas du tout d'une volonté de gagner de l'argent avec. Je doute que Torvalds ait pu créer Linux s'il avait d'abord cherché à gagner de l'argent avec—et pourtant, j'aimerais bien avoir sa fiche de paye. Bon, tout le monde comprend que parfois, on a envie de passer à autre chose, et c'est particulièrement délicat quand on n'a pas réussi à agglomérer une vraie équipe autour de soi : on ne peut transmettre le projet à personne de confiance, et les options ne sont guère encourageantes (laisser le projet mourir, continuer à s'en occupper comme une corvée, le refiler à quelqu'un qu'on connait à peine et sans aucune certitude de l'avenir…). Mais bon, c'est le lot de la plupart des logiciels : sans écosystème, sans l'élément moteur, le projet n'existe plus. C'est très Darwinien, tant d'efforts pour finalement pas grand chose! Mais c'est aussi la fragmentation qui l'explique, quand on commence un projet plutôt que de s'agglomérer à un existant, c'est un risque qu'on prend.

            • [^] # Re: define entreprise

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pour l'argent, ce n'est pas mon problème principal, c'est le temps!
              J'ai une famille et donc je ne peux disposer de temps que si j'ai de l'argent pour qu'ils vivent correctement…
              Il est impossible de faire ce produit sans argent car le temps nécessaire est énorme.
              Je ne suis pas avide d'argent, juste que j'ai une grande envie de faire ce produit.
              Je fais une pause, le projet ne mourra pas car je m'en sert tout le temps au boulot (mais comme outil, non pour le développer).

              • [^] # Re: define entreprise

                Posté par . Évalué à 3.

                je m'en sert tout le temps au boulot

                Bah, et le boulot en question, ça ne l'intéresserait pas de payer pour le développement de l'outil?

                • [^] # Re: define entreprise

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Non, ils ne payeront jamais rien, cet outil n'est pas utile au client final mais seulement pour le confort de dev.
                  En ce moment, c'est plutôt le recentrage vers ce qui est vendu, les accessoires d'outillage sont considérés comme le luxe de ceux qui veulent se faire plaisir.

                  • [^] # Re: define entreprise

                    Posté par . Évalué à 3.

                    et le dev ils economisent pas du temps en utilisant ton outil ?

                    parce que moi, un dev qui me dit qu'il met 2 semaines pour recetter un projet, alors qu'il en faudrait 1 avec un outil qui tourne,
                    je le force à utiliser l'outil.

                    evidemment si ton outil prend 3 semaines pour faire la recette, alors qu'il en faut 2 au dev,
                    je comprend que la direction soit frileuse.

          • [^] # Re: define entreprise

            Posté par . Évalué à 4.

            je croyais pouvoir bosser pour de l'argent et dans le libre

            c'est possible, mais comme partout il faut avoir un business plan.

            histoire de pas juste dire je met mon logiciel en ligne, et les gens paient pour l'avoir.

            voir mes commentaires precedents, y a plein de boites qui font du libre, qui en vivent, voire meme qui explosent toutes la concurrence.
            et elles ont appliquées certaines recettes que j'ai deja edictées.

            et comme dit plus haut

            J'ai pensé faire du libre pour qu'un source devienne populaire sous forme open-source dans une première phase.
            Puis trouver un moyen pour gagner un salaire normal grâce à cela, me libérant ainsi de l'obligation de donner tout mon temps à une société.

            ca faire peur à tes cllients potentiels, ca veut dire que ce serait libre pour l'instant, mais qu'ensuite tu pourrais faire des clients captifs ?

            Donc bref, pose toi, regarde ce qui se fait autour de toi, comment les logiciels opensources se font connaitre, comment sont remunérés les developpeurs ou les entreprises.
            Beaucoup fournissent du service autour d'un logiciel, qui lui est gratuit.

            Ex : Y a un mec ici qui a sa propre structure, qui fait mediainfo il me semble, ben la version opensource est une version de base, et les plugins specifiques sont developpés de manieres payantes sur demande d'entreprise, et integré, bien apres dans la version opensource.

            Ca peut etre une piste pour ton logiciel, quitte à le redecouper en "moteur" et "greffons" alors qu'il est peut-etre actuellement tout integré.

            • [^] # Re: define entreprise

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Tout ceci c'est à peu près ce que je veux faire, merci bien pour les conseils.

            • [^] # Re: define entreprise

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              c'est possible, mais comme partout il faut avoir un business plan.

              Surtout, il faut être cohérant, et ne pas détester les entreprises au point de vouloir "interdire" (ça ne choque personne qu'une personne veuille interdire avec du libre?) à ces grandes méchantes.
              99% des entreprises (et des particuliers) consomment gratos, 1% payent et font vive le logiciel. Avant de payer, ce 1% était dans le 99% que clownix veut interdire, cherche l'erreur…

              • [^] # Re: define entreprise

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Non, le but est justement de trouver le moyen de mettre les 1% en valeur en arrivant à générer une sorte de ticket de participation qui empêche la non-participation qui nuit à l'éco-système.

                Red-Hat est par exemple un grand contributeur donc serait automatiquement inclut dans les "autorisés", en France, Linagora est aussi connue pour participer, il y en a beaucoup comme cela qui perdent de l'argent en participant, il faudrait défavoriser les autres pour que le 1% devienne 10%…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.