• # plusieurs

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 21/11/19 à 14:41.

    Je te conseille d'en tester plusieurs, parce que le choix est vaste.

    J'ai pas mal utilisé Code::blocks quand j'utilisais encore des IDEs. Il y a aussi QtCreator, KDevelop, NetBeans, Eclipse…

    Pour ceux que je n'ai jamais testés: geany, codelite

    Citations plus ou moins dans l'ordre de complexité (du moins vers le plus) selon moi. Complexité logicielle d'une part (plus ou moins lié au poids et à la vitesse de lancement), et d'utilisation (interfaces des plus simples aux plus riches).

    Après, certains (dont moi) se passent aisément d'IDE tout court. Ça nécessite un peu plus d'apprentissage, mais je pense que ça vaut le coup:

    • un éditeur de texte avancé (vim, emacs, notepad++, mais il y en a d'autres),
    • un compilateur (gcc, clang),
    • pour les projets plus complexes un outil pour gérer le compilateur (cmake, make, scons, ninja, autotools, le choix est vaste, mais la plupart des projets (que je connais) de nos jours semble utiliser cmake),
    • un débuggeur (gdb, lldb) (qui sera de toute façon nécessaire pour débugger avec un IDE, savoir s'en servir directement un minimum permets de contourner les limitations des IDEs).

    Pour le debugguer, je conseille de choisir un frontal parce que sinon, c'est trash. J'ai souvenir d'avoir utilisé:

    • cgdb (celui que j'utilise ces derniers temps)
    • ddd
    • xxgdb

    Mais il en existe d'autres. Je ne suis honnêtement pas vraiment satisfait par ceux que j'ai essayé, par contre. Je n'en ai pas utilisé certains autres, pour des raisons qui n'ont rien a voir avec leur qualité:

    • nemiver
    • kgdb
    • [^] # Re: plusieurs

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      pourquoi as-tu arrêté les IDE ?
      moi j'ai fait l'inverse, avant j'étais accroc à vim et au shell, maintenant j'utilise quasi systématiquement un IDE.

      • [^] # Re: plusieurs

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Réponse rapide: j'ai fait le pas quand j'ai commencé à avoir 2H de train matin et soir, et que je n'avais qu'un netbook (écran 12", 1Gio de RAM) sur moi. Même les IDEs les plus légers (Code::Blocks pour moi à l'époque) consommaient pas mal de RAM et de place à l'écran, sans parler de l'utilisation clavier pénible.

        Réponse plus élaborée:

        I3 (un TWM) m'a permis de transformer mon DE en IDE vraiment à mes ordres, pilotable à 100% au clavier de manière agréable.
        Moins lourd que XFCE, et forcément encore moins que XFCE+Code::Blocks, même avec un grand nombre de terminaux ouverts.
        Pour l'espace écran, la quasi absence de décorations de fenêtres et la gestion en tuile font que c'est naturellement aisé d'avoir toutes les infos utiles sous le nez. La gestion des workspace deviens elle aussi plus naturelle qu'avec un WM classique.

        Quand j'arrêtais d'utiliser mon netbook et que je retrouvais mon dual screen (avec écrans pas de la même taille, tant qu'à faire), ça m'évitais aussi de poncer le bureau avec la souris (il a vraiment un creux au niveau de ma main droite, pour le coup, même je doute que c'est juste le code :D).

        Pour le reste, je trouve le shell plus efficace pour retrouver un bout de code précis dans une arborescence, et zsh permets vraiment de se déplacer rapidement dans les dossiers, avec son autocomplétion type cd d/p/c/s/<tab> qui deviens cd developpement/projets/courant/source/.

        Pareil, je n'ai jamais vraiment aimé les debuggueur des IDEs sous linux, ils ont beau être intégrés, c'est jamais vraiment passé. Ma solution actuelle est un pis-aller comparé à mes souvenirs d'ollydbg par exemple (que j'utilisais certes sans avoir le source originel, je l'avoue). Malgré ses défauts, cgdb dans i3 me permets de redimenssionner facilement au clavier la fenêtre du debuggueur, de lancer un debug distant sur une architecture différente (c'est un besoin récent, mais j'ai essayé vite fait avec code::blocs: sans succès. Vite fait, j'ai bien dit.).

        Je préfère aussi utiliser git en ligne de commande, ce qui me permets d'utiliser les commandes comme je le veux, surtout que, le shell implique que le man est toujours rapide à aller chercher.

        Il y a aussi le fait de devoir créer un projet à chaque petit bout de code «juste pour voir un truc» qui m'était insupportable.

        Bref, pas mal de raisons, certaines matérielles, d'autres de goût. Je ne pense pas que ça soit important, du moment que les gens savent utiliser leurs outils.

  • # libre ou pas ? VSCode

    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

    en ce moment VSCode à le vent en poupe
    pourquoi ?

    parce qu'il est multi usage grace à des plugins
    ainsi tu vas pouvoir faire ton C++ scolaire avec, en configurant les plugins nécessaires,

    mais aussi faire du dev web, python, Arduino etc
    tu branches le plugin qui va avec et hop, dans le meme outils tu gères divers projets.

    il integre une gestion de GIT, possède des debuggers

    et il est multiplateforme windows/linux/osx
    ce qui présente l'avantage de ne pas être dépaysé si t'es pas chez toi et que tu peux quand meme installer ce programme.

  • # IDEs

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    En IDE vraiment tout complet j'aime bien Qt Creator. Contrairement à ce que son nom indique on est absolument pas obligé de faire du Qt avec. En plus son intégration avec CMake est meilleure à chaque version.

    Moi j'utilise vim avec une panoplie de plugins (vim-cmake, clang, gdb, editorconfig, …) et je n'arrive pas à m'en passer :-)

    vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

    • [^] # Re: IDEs

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      +1 pour QtCreator, il est vraiment agréable à utiliser.
      (et Qt pour faire des interfaces graphiques c'est vraiment sympa aussi, la doc est super complète, tu tapes le nom d'une classe dans google et tu tombes tout de suite sur la page qu'il te faut, avec toutes les infos nécessaires la plupart du temps).
      Perso c'est ça qui m'a redonné envie de faire du C++ (que je n'aimais pas trop, voire pas du tout auparavant).
      Après si tu apprends le C++ il vaut peut-être mieux attendre avant de toucher aux interfaces graphiques, mais rien n'empêche de tester vite fait ;)

    • [^] # Re: IDEs

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      Tout à fait d'accord, à l'époque où j'ai fait un peu de C++, c'était vraiment super au niveau autocomplétion ou refactoring. L'interface est efficace, on la trouve un peu rigide au début et on se rend compte que c'est bien pensé après.
      En ressources CPU c'était aussi très bien, et plus réactif que VIM avec youcompleteme.
      Par contre c'était très dépendant de cmake, je ne sais pas si ça s'est amélioré depuis?

  • # Thanks

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Merci pour les idées. J'utilise déjà Eclipse pour Java, je vais voir ce que ça donne avec c++. Mais je vais aussi en tester d'autres, je n'avais pas pensé à QtCreator par exemple…

    Pour l'instant je préfère utiliser un IDE, c'est plus pratique pour tester rapidement du code et apprendre. Mais je ne suis pas très à l'aise avec cette façon de faire, j'ai plutôt l'habitude d'utiliser un bête éditeur de texte pour mes projets perso (python, web…). Comme freem ça me dérange de créer à chaque fois un nouveau "projet". Le truc qui m'embête avec les IDE c'est que j'ai du mal à me rendre compte d'où et comment sont vraiment enregistrés mes programmes.

    @max22: j'ai déjà un peu touché à pyTK et pyQt, et on va commencer à faire des interfaces graphiques en Pascal avec Lazarus en cours.

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.