13 ans de LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
35
28
juin
2011
LinuxFr.org

LinuxFr.org fête aujourd'hui ses 13 ans

Bon anniversaire LinuxFr.org ! Merci à tous ceux qui ont contribué et contribuent au succès du site (administration système, développement, modération, dons, écriture de contenus, etc.). Le meilleur moyen de nous dire merci est de proposer une dépêche pour faire vivre le site.

Côté chiffres, le site comporte plus de 86 600 contenus (plus de 30 000 journaux, 27 000 entrées de forum et autant de dépêches, 230 sondages, 100 pages de wiki), et plus de 1,2 million de commentaires. Depuis février, la nouvelle version en Ruby On Rails est en production, avec une toute nouvelle architecture.

Après « Dix ans » aux RMLL 2008 Mont-de-Marsan et « Retour d'expérience sécurité sur 11 ans » aux RMLL 2009 Nantes, LinuxFr.org fera deux présentations cette année aux RMLL 2011 Strasbourg : « LinuxFr.org, un joli site Ruby on Rails » au sein du thème Internet, et « Comment bien utiliser LinuxFr.org ? » au sein du thème Communautés. Venez nous voir !

Petite synthèse des entretiens avec les visiteurs, concernant le site LinuxFr.org

Nous avons envoyé nos questions à un certain nombre de visiteurs choisis selon les critères suivants :

  • parmi les visiteurs venus il y a moins de trois mois, histoire qu’ils suivent encore le site et qu’ils soient plus susceptibles de répondre (i.e. ceux qui sont actifs) ;
  • parmi ceux qui ont soumis « beaucoup » de contenu (i.e. ceux qui contribuent, notamment en dépêches et journaux, et qui ont des choses à dire) ;
  • en quantité suffisante en tenant compte du taux de non‐réponse et d’erreur sur les adresses de courriel ;
  • répartir un peu sur les 13 ans selon l’année de création des comptes, pour varier les expériences, souvenirs et profils.

Au final, les questions ont été envoyées à 93 visiteurs, ce qui a conduit à 44 réponses positives, 4 négatives, 2 erreurs sur les adresses et 43 absences de réponse. Le taux de retour positif nous a surpris, car il a de quoi faire rêver un marketeux (bref, on pensait avoir moins de boulot :)).

Vous trouverez ci‐dessous, dans le corps de la dépêche, une tentative de synthèse des réponses concernant directement le site.

Depuis 13 ans, la première visite du site s’est faite de façon très différente suivant les personnes et les époques : certains étaient là lors de la création, d’autres sont venus sur un conseil ou une recommandation (d’un ami geek, d’une connaissance, d’un collègue, d’un membre d’un groupe d’utilisateurs de logiciels libres, d’un club informatique, sur un canal IRC…), via une recherche (pour résoudre un problème, pour trouver une alternative francophone à Slashdot) ou via une autre lecture (magazines Dream, Login ou GNU/Linux Mag’, parce qu’une liste de diffusion était hébergée par LinuxFr.org, via un agrégateur de sites). Sans parler de tous ceux qui sont arrivés par hasard et qui ne savent plus pourquoi / comment.

Certains ne lisent qu’un ou deux types de contenus (dépêches et journaux principalement, ensuite tribune ou forums, beaucoup moins pour le Wiki ou le suivi), d’autres lisent quasiment tous les contenus ou sans se préoccuper du type de contenu. Les gens lisent ou non les commentaires, en lecture attentive ou en survol.

Côté thématique, les visiteurs aiment les sujets liés au logiciel libre ou à l’informatique en général, ou au contraire, ce qui est hors sujet. Ils peuvent tout à la fois aimer les dépêches techniques et pointues, expliquant comment ça marche et pourquoi, les dépêches de vulgarisation, les dépêches courtes ou les dépêches longues qui donnent envie de passer à l’action. L’humour tient une place particulière ; ainsi que la variété des sujets, l’éclectisme, le côté sérendipité : des contenus parlant aussi bien de politique que d’informatique, de cinéma, d’économie, de physique, de mathématiques, de français et de typographie, etc..

La fréquence de visite du site est très variable (des dizaines de fois par jour ou de temps en temps) et l’outil de consultation aussi (souvent un navigateur Web, parfois un lecteur de flux Atom, un site agrégateur, un client de courriel et rss2email, un coincoin de tribune et parfois plusieurs méthodes en parallèle). Les visiteurs passent par la page d’accueil et parcourent les nouveaux contenus et les nouveaux commentaires (au clavier via « < », « > » et « L » ou non), utilisent ou pas les pages « Les contenus que j’ai lus » pour trouver les nouveaux commentaires ou leur « tableau de bord », ou arrivent directement sur un contenu donné.

Côté évolutions fonctionnelles, c’est un peu le catalogue à la Prévert : les visiteurs aimeraient une version mobile, une meilleure séparation des informations locales, du micro‐blogging, des images, des contenus audio et vidéo, un système de notation des gens, une liste noire personnelle des visiteurs, un réseau social, du Web 2.0, des couleurs et du contraste, une API pour les sites tiers, un annuaire des entreprises du Libre, un système totalement basé sur XMPP, la coloration syntaxique pour C#, de la re‐publication des meilleurs contenus d’autres sites, de la notification de réponses via courriel ou XMPP, une solution magique pour pouvoir lire facilement les longs fils de commentaires, des solutions pour partager rapidement un contenu du site, de l’IPv6, un mode Emacs, une gestion d’IPoT, permettre des sondages au sein des autres contenus, du largage de liens en vrac, des espaces fines insécables, ou même pour beaucoup aucun changement, voire des choses en moins.

Et du côté des contenus, les demandes ne sont pas moins variées : des tutoriels, des synthèses, plus de contenus, plus de débats, des visiteurs moins péremptoires, plus de fun (ou moins), plus de contenus pour entreprises (ou moins), plus de critiques de livres, des dessins de presse, plus de « signatures » ou « grands noms », des dossiers dynamiques thématiques, des entretiens, plus de réactivité sur l’actualité, des dépêches sur l’apparition des petits logiciels méconnus, etc.. On notera que la plupart des demandes dépendent… de vous : les visiteurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.