Avis de baptême pour @

Posté par  . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes : aucune
0
9
déc.
2002
Internet
Le symbole "@" si cher aux internautes vient d'être officiellement baptisé par La Commission Générale de Terminologie et de Néologie, au travers d'une parution au Journal Officiel. Vous pouvez donc utiliser arobase ou arrobe pour le désigner.
D'autres termes ont également été officiellement adoptés dans l'article du JO.
Parions que la bataille du type mél/mail va faire de nouveau rage...

Aller plus loin

  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je ne sais pas chez vous, mais le PDF m'a donné mal à la tête juste après le titre :-p

    Sinon, je croyais que l'@ avait été utilisé la première fois par des moines ? (je vais vérifier, vive google)

    En tout cas, le nom est beaucoup plus charmant lorsque l'on dit arobase que arrobe.

    Ralala, c'est fou ça, qu'une fois que tout le monde se soit habitué à appeler ce caractère "arobase", ils nous pondent un "arrobe"...

    Inutile je pense.
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 2.

      surtout que je vois tjs pas l'interet d'inventer un mot qui n'a rien a voir avec ce a quoi le symbole se rapporte. le @, signifiant AT, veux dire CHEZ, et a un SENS dans une EMAIL. il veut dire que l'utilisateur est CHEZ tel provider

      meme souci pour mel, qui n'a plus le sens de message, courrier

      enfin, c'est qu'un avis, mais je pense qu'a moi tout seul, je ferais un bien meilleur boulot que les mecs payes j'sais pas combien pour inventer des mots a la C** !

      :/
      ++
      sam
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  . Évalué à 0.

        bah le @ a un nom "arobase" ou "arrobe"

        mais ce n'est pas le seul...

        le & s'appelle "esperluette" (je suis pas sur de l'orthographe),

        le ~ s'appelle de le "tilde"

        donc ca me semble logique, par contre je conviens que arrobe, je vois pas d'ou ils le sortent, mais j'ai pas lu le PDF.
        • [^] # Re: Avis de baptême pour @

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

          La commande ascii (c'est la saison...) raconte plein de choses :
          ascii "@"
          ASCII 4/0 is decimal 064, hex 40, octal 100, bits 01000000: prints as `@'
          Official name: Commercial At
          Other names: At, Each, Vortex, Whorl, Whirlpool, Cyclone, Snail, Rose

          ascii "&"
          ASCII 2/6 is decimal 038, hex 26, octal 046, bits 00100110: prints as `&'
          Official name: Ampersand
          Other names: Amper, And, &

          ascii "~"
          ASCII 7/14 is decimal 126, hex 7e, octal 176, bits 01111110: prints as `~'
          Official name: Overline
          Other names: Tilde, Swung Dash, Squiggle, Approx, Wiggle, Twiddle, Enyay

          http://www.tuxedo.org/~esr/ascii/(...)
          • [^] # Re: Avis de baptême pour @

            Posté par  . Évalué à 1.

            > Other names: At, Each, Vortex, Whorl, Whirlpool, Cyclone, Snail, Rose

            :-)

            en finnois:
            - kanellipulla: une patisserie enroulé parfumée à la canelle
            - koiran häntä: queue de chien
            - kissan häntä: queue de chat
            - miau miau: (probablement après lui avoir coupée... je vous laisse traduire ;-)
        • [^] # Re: Comment prononcer & ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Perluète, esperluette, etc...
          Voyez plutôt : http://www.langue-fr.net/index/P/perluette.htm(...)
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Arobase, qui vient de "a rond bas de casse", terme issue de l'imprimerie.

        Arrobe, il existait une unité de mesure de poids en Espagne (arroba) dont le symbole ressemblait un peu au @

        Donc les mecs, comme tu dis, n'ont rien inventé, ils n'ont fait que mettre dans le Grand Livre de Mots ce que tout le monde utilisait déjà (rien à voir avec cédérom ou mél donc)

        Mais tu as raison, le @ a aussi la signication du ad latin - à, chez, vers, ... - et certain avance que la graphie du @ serrait du à la liason du a et du d (sacrés moines copistes, toujours pressés ceux là ;-) )


        BOn, je fais le malin, mais j'ai été lire une page d'explication sur le @ juste avant de poster ;-0

        http://www.arobase.org/culture/arobase.htm(...)
        Il y a quelques liens intéressants vers d'autres sites débatant sur la question.

        Notemment celle-ci, issu des discussions de fr.lettres.langue.francaise

        http://www.langue-fr.net/index/A/arrobe.htm(...)


        et en prime, je vous mets son cousin le &, dont qqun parle plus bas dans les commentaires (ou plus haut ?)

        http://www.langue-fr.net/index/P/perluette.htm(...)
        • [^] # Re: Avis de baptême pour @

          Posté par  . Évalué à 3.

          > Arobase, qui vient de "a rond bas de casse", terme issue de l'imprimerie.

          et je présume que le bas de casse a la même origine que le "upper case" et le "lower case", à savoir que dans une imprimerie, les majuscules etaient traditionellement rangées dans des boites en haut, et les miniscules dans des boites... en bas.
        • [^] # Re: Avis de baptême pour @

          Posté par  . Évalué à 1.

          « sacrés moines copistes, toujours pressés ceux là »

          Plus qu'un gain de temps, il s'agit surtout d'une économie en materiaux, supports de l'écrit plutot rares et couteux (ce qui explique le nombre de palimpseste que l'on retrouve de nos jours encore).
      • [^] # mél

        Posté par  . Évalué à 2.

        Si je ne m'abuse mél est un acronyme qui signifie message électronique.

        Le sens de message est bien conservé, il est même enrichi par rapport à mail: il s'agit par contre de la traduction littérale d'email (electronic mail)...

        C'est ce que j'avais compris.

        En ce qui concerne l'@, un message plus loin est très complet:
        http://linuxfr.org/comments/156405.html(...)
        • [^] # Re: mél

          Posté par  . Évalué à 1.

          il y'a aussi courriel pour courrier electronique
          • [^] # Re: mél

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ouais, et même qu'il y a mail pour « messagerie électronique ».
            • [^] # Re: mél

              Posté par  . Évalué à 1.

              « Courriel » est un terme compréhensible pour un francophone, pouvant déduire un lien évident avec le courrier.

              Pour « mél » et « mail », l'honneté intellectuelle veut que l'on reconnaisse que leur choix est dicté par référence au terme anglais et que finalement ils ne sont réellement compris que comme une francisation de ce terme.
              • [^] # Re: mél

                Posté par  . Évalué à 1.

                J'utilise mail par habitude. Je trouve que courriel est vraiment bien trouvé, et que c'est le genre de création plutot élégante qui fait plaisir à voir (par opposition aux immondes cédés, bogues et autres) mais j'ai l'impression qu'il est arrivé très tard, bien après que les gens ne parlant pas l'anglais soient déjà habitués à utiliser (e-)mail. Mél est moche mais si c'est juste pour avoir un équivalent à « tél » pour téléphone, et que ça ne sert que là, pourquoi pas. Je ne sais pas si mail est « dicté » par référence à l'anglais, j'ai plus l'impression qu'il a été énormément utilisé avant l'arrivée de « courriel », et que la pratique en avait déjà fait un mot appartenant à la langue. Mais courriel peut très bien finir par s'imposer.
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  . Évalué à 1.

        Tout a fait d'accord avec toi. Quand on lit & , faut être tordu pour lire éperluette.
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Ralala, c'est fou ça, qu'une fois que tout le monde se soit habitué à appeler ce caractère "arobase", ils nous pondent un "arrobe"...

      Bof, à partir du moment où ils ont tranché... de toutes façons ça aura autant de succès sur les cédé, dévédé, bogues et autres mèls. Moi j'aime bien les termes de nos amis québécquois, notamment le mot "pourriel" (par opposition à courriel) pour désigner le spam

      Au passage, j'ai entendu pas mal de termes pour le "@" : arobasque, arobas, arobase, "a rond", "a enroulé", mais le top reste quand même "a tortillon" ;)
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  . Évalué à 1.

        Y a aussi "a commercial", "a crolle"
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  . Évalué à 3.

        je trouve vraiment dommage que ces gens érudits qui ont pour mission de faire evoluer la langue ne puissent pas faire mieux.
        Les termes anglais CD et DVD sont des sigles : ils ont une signification et leur ecriture vient directement de cette signification. D'oû vient 'cédé' ? de 'disque compact' ? Non, c'est juste histoire de lui donner l'air francais. Je n'en vois pas l'interet.

        Le pire est quand même BUG <-> BOGUE. Le mot BUG a une histoire, son sens a été elargit au cours du temps, etc, mais on nous parachute BOGUE "parce que BUG c'est pas francais". Et alors ??

        Les étymologistes des siècles à venir vont avoir du boulot...
        • [^] # Re: Avis de baptême pour @

          Posté par  . Évalué à 1.

          « Les termes anglais CD et DVD sont des sigles : ils ont une signification et leur ecriture vient directement de cette signification. D'oû vient 'cédé' ? de 'disque compact' ? Non, c'est juste histoire de lui donner l'air francais. Je n'en vois pas l'interet. »

          D'autant qu'on évite de traduire les sigles techniques, normalement.

          « Le pire est quand même BUG <-> BOGUE. Le mot BUG a une histoire, son sens a été elargit au cours du temps, etc, mais on nous parachute BOGUE "parce que BUG c'est pas francais". Et alors ?? »

          Heureusement bug est français, les dictionnaires diront sans doute de préférer bogue, mais bug est référencé et bien considéré comme français (je ne parle pas de l'Académie hein)
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 3.

      en 2° page du pdf, il y a des infos autrements plus importantes que votre histoire d'arrobe-ase!
      jugez vous même:
      pour le loto foot n°72 (12 décembre), les 2 matches retenus sont:
      Auxerre-Bétis séville et Lens-Porto
      comme quoi on ne s'ennuie pas à lire le journal officiel :)
  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Non cette fois, crontrairement au "mél", l'emploi du terme "arobase" pour désigner @ est courant...

    j'étais même persuadé que c'était déjà dans le dico...
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Ca date de l'imprimerie ce truc si je me trompe pas

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  . Évalué à 3.

    moi, si faut vraiment utilisé un terme francisé pour e-mail, je prend le mot québécois "courriel", qui me semble plus naturel que mél (ou mèl, pour ce que j'en sais)

    mél : ça à pas l'air français, ca!

    et pour "cédé", ben, prennons simplement DC au lieu de CD et tout le monde va être content

    cédé, mél: on dirait vraiment des mots inventés par un enfant de 4 ans....
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 4.

      Comme dit plus haut, mél est la contraction de méssage électronique, ce qui a le mérite de garder le sens et plus ou moins la prononciation d'(e)mail.

      Et puis courriel ça sonne comme une marque de lessive.

      De toute façon mail c'est mieux.

      Et puis c'était mieux avant.

      Avant j'aurais pu mettre -1.
      • [^] # Re: Avis de baptême pour @

        Posté par  . Évalué à 3.

        Courriel sonne peut-etre comme une marque de lessive (en quoi) mais « mél » n'est qu'une manière hypocrite d'employer le mot anglais.

        Personnellement, je préfère éviter les mots débiles completement artificiels. Donc j'emploie mail ou courriel. Car « mél », ça n'est qu'une transcription de mail, rien de plus. Il faudrait vraiment etre tordu pour penser à « courriel électronique » en entendant « mél » plutot qu'à « mail ».

        D'ailleurs, il faudrait vraiment etre tordu pour penser à mél comme une contraction de courriel électronique. Sinon, on peut comprendre « chauf » comme contraction de chaine haute fidelité...
        • [^] # Re: Avis de baptême pour @

          Posté par  . Évalué à 2.

          non mél est la contraction de message électronique
          • [^] # Re: Avis de baptême pour @

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ce qui est donc une erreur car un "Message Electronique" n'est pas forcément un courrier. Cela peut être un message d'erreur par exemple.

            Or, "mél" a été pondu parce que l'emploi du mot "Mail" en référence à l'E-mail s'est généralisé, et parce que "Mail" en soi signifie "Courrier".

            Non vraiment, il n'y a aucun intéret à produire (et officialiser) des barbarismes aussi ridicules si c'est pour faire les choses à moitié lorsque l'on cherche à leur donner une définition.
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 4.

      Mèl, ca existe pas. Et Mél: cf le journal officiel: http://www.jura.uni-sb.de/france/JORF/selec/neology.htm(...)

      En gros, on n'utilise le terme "mél" que pour précéder une adresse électronique, de la meme maniere que "tél" n'est utilisé que pour précéder un numéro de téléphone. Et le JO précise meme qu'il ne faut pas utiliser "mél" comme substantif!

      Bref, utilisez le terme quebecois "courriel", ou faites comme moi: "courrier", c'est encore plus simple et c'est francais. Les americains utilisent bien "mail", pourquoi on n'utiliserait pas "courrier" si on veut tant les pomper?

      Le bonjour chez vous,
      Yves
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 1.


      et pour "cédé", ben, prennons simplement DC au lieu de CD et tout le monde va être content


      En plus l'avenir des cédés est déjà mort.

      Désolé, y'a pas de -1, à votre bon coeur.

      Etienne
  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  . Évalué à -2.

    Il y a termes français et leur traduction, webring = anneau de sites (c est quand même lol) je vois pas pourquoi on dervait chercher a le traduire un webring c est un webring c est tout. J'aime pas cette manie d'essayer de tout traduire.

    Et @ oralement se dit "arrobe" ??, n'importe quoi, il y a pas de sens a dire cela, il serai correct de dire "at" ou bien "chez" ou encore "à". Ils n'ont pas compris que @ désigne le domaine de l'adresse.

    Il y a aussi site = web site, je suis certain que ceux qui on fait ce tableau de traduction n'ont pas compris la notion de site qui pour eux doit être forcement du http. Toujours est il que site internet correspond mieux à web site.
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      tu sais, un caractère n'a pas forcément une utilisation unique... Tu peux très bien dire at si ca te chante dans ton adresse, mais si tu dois eppeler une ligne du type :

      @toto = "tata"

      ben tu peux pas dire at ou chez, parce que le mec en face il peut pas deviner...
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 6.

      Il ne faut par confondre de nom des caractères, qui sert à les nommer de manière unique, et leur prononciation, qui est éventuellement la même pour deux caractères. Le « & » s'appelle « eperluette » en français ou « ampersand » en anglais. Mais dans "Père & fils" tu le prononces « et », dans « P & 0 » tu le prononces « and ». Et le « à » s'appelle « a accentué », mais on prononce simplement « a » dans « je vais à l'école ».

      Pour une fois qu'un terme utilisé dans un domaine technique reçoit un nom officiel conforme à l'usage (bien plus ancient que le courrier électonique), on va quand même pas se plaindre. En fait il aurait été anormal de retenir n'importe quel autre nom.
  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  . Évalué à 2.

    Si c'est pas une misère d'attendre plusieurs années pour çà...

    Peut-être pensaient-ils que l'Internet était un phénomène éphémère...
    • [^] # Re: Avis de baptême pour @

      Posté par  . Évalué à 5.

      Internet est un phénomène éphémère. Avec leur DRM, DMCA, brevet logiciel et autres, ils vont finir par réussir a tuer la poule aux oeufs d'or.
  • # Re: Avis de baptême pour @

    Posté par  . Évalué à 1.

    C'est curieux, pourquoi il y a un "e" à la fin de arobase ? À l'office québécois de la langue française, ils recommendent « arobas » ou « arrobas » (ou tout simplement a commercial qui est le plus répendu...) C'est supposé se prononcer comme « basse » ou « base » ?

    D'ailleurs, ils n'ont pas retenu arrobe (que je trouve très laid en passant ;) ) :
    Les termes arrobe ou arobe (de l'espagnol arroba) n'ont pas été retenus dans le sens de « a commercial », puisqu'ils désignent déjà une autre notion (une unité de poids espagnole).

    http://www.granddictionnaire.com/index.jsp?idDomaine=1003&idFic(...)
  • # Sans moi. Bande d'assassins imbéciles.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    J'ai déjà été confronté à leur bétise, lorsqu'une fois, ayant un projet multimédia en poche, je me mis en quète d'investisseurs.

    Pour bien faire, sur ma plaquette, j'avais orthographié CD-ROM, "cédé".
    C'est alors qu'on me demanda ce que pouvais bien être que ce "cédé", et, puisque je ne savais même pas (selon mon interlocuteur) orthographier correctement le support de mon projet, je devais alors penser à trouver d'autres occupations que celles que je me proposais de suivre, genre, que la couture pouvait être un bon domaine pour moi.

    Messieurs de la Commision de Ceci Cela, vous allez rester tranquillement sous les lustres de votre coupole, vous allez quitter cette terre sans bruit, et sans nous dire ce que l'usage crée seul. On vous chauffe, on vous nourri. Soyez heureux qu'on ne vous transforme pas en plaquettes protéinées à l'usage du bétail.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.