Caminandes, quand le lama fait deux pas vers la liberté

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, palm123, Xavier Claude et ZeroHeure. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
39
9
oct.
2013
Culture

La Fondation Blender lance un nouveau projet de court métrage libre : « Caminandes épisode 2 ».

logo Caminandes

À la différence des projets antécédents (comme Sintel ou Tears of Steel), ce film est la suite d’un autre court métrage réalisé précédemment à l’extérieur de la fondation : Caminandes LLama Drama.

Ce dernier était un court métrage humoristique mettant en scène les mésaventures de Koro le lama… Le film, d’une grande qualité et présenté dans de nombreux festivals avait été réalisé par Pablo Vazquez, Beorn Leonard, et Francesco Siddi. La bande son était signée Jan Morgenstern que nous connaissons bien grâce à sa fidèle collaboration aux projets de la Fondation Blender. Ce film d’animation avait été réalisé avec le logiciel libre Blender, et publié sous licence Libre Creative Common Attribution. Il en sera de même pour ce nouvel épisode : Blender, The GIMP, Krita et Linux sont de la partie !

Ce second épisode de Caminandes est donc devenu un projet officiel de la Fondation Blender. Vous trouverez plus de détails au sujet de cette prochaine réalisation dans la seconde partie de la dépêche.

Blender Open Movie Project

Un Open Movie Project c’est :

  • Une publication libre du montage final (licence Creative Commons Attribution 3.0) ;
  • Une réalisation avec des logiciels libres ;
  • La réalisation sera l’occasion d’améliorer le logiciel Blender, en répondant aux besoins exprimés par le projet ;
  • Le film sera distribué avec toutes les données nécessaires à sa réalisation ou modification, avec des tutoriaux et des documents expliquant les choix techniques et artistiques du projet.

Concernant le logiciel libre Blender, ce film est prétexte à éprouver le nouveau moteur de rendu Cycles qui sera utilisé exclusivement.

Une équipe internationale

L’équipe vient des quatre coins du monde :

  • Pablo Vazquez, réalisateur. Pablo est un artiste et formateur argentin qui a travaillé pendant plus de dix ans sur des jeux, courts métrages ou publicités.
  • Francesco Siddi, producteur. Francesco est un maquettiste et producteur italien. Il a déjà travaillé sur le projet Mango (Tears of Steel) et collaboré avec l’Institut Blender sur d’autres projets.
  • Hjalti Hjálmarsson, animateur. Hjalti est islandais et anime des personnages depuis six ans, principalement à l’aide de Blender. Il a été plusieurs fois nominé et primé aux Icelandic Advertising Awards.
  • Andy Goralczyk, composition et lumière. Andy est allemand et bien connu : utilisateur de Blender depuis douze ans, il a participé à la réalisation d’Elephants Dream, Big Buck Bunny et Tears of Steel.
  • Sergey Sharybin, directeur technique. Sergey est un développeur Blender qui vient de Russie et qui travaille pour la Fondation Blender. Sergey a aussi fait du suivi de mouvement (motion tracking) sa spécialité et a travaillé sur Tears of Steel.
  • Jan Morgenstern, bruits et musiques. Jan est allemand et compositeur à temps plein depuis dix ans. Il a écrit des musiques pour plus de deux-cent courts métrages, publicités, jeux vidéos ou documentaires. Jan est connu pour avoir participé à tous les précédents films de la Fondation Blender à l'exception de Tears of Steel.
  • Beorn Leonard, histoire et animation. Born est australien et travaille dans l’animation 3D depuis dix-huit ans et s’est récemment spécialisé en animation de personnages. On peut voir son travail dans la superproduction Happy Feet 2 sortie en 2011, dans le court métrage Sintel de la Fondation Blender et bien évidemment le premier épisode de Caminandes.

Le film

Le nom du court métrage provient de l’association de deux mots : « caminar » qui signifie marcher en espagnol, et le nom de la cordillère des « Andes », cette grande chaîne montagneuse qui traverse la Patagonie, la région d’où vient Pablo Vazquez.

Ce film reprend donc l’univers du premier épisode et mettra en scène de nouveaux personnages. Il sera réalisé à l’Institut Blender à Amsterdam. Ce court métrage durera environ deux minutes, comme le premier épisode.

Le projet est moins ambitieux que les précédents « Open Movies » et le temps de production sera plus court que d’ordinaire. La production commencera le 12 octobre et la distribution est attendue pour le mois de novembre de cette même année.

Financement

Comme les autres films de la Fondation Blender, la réalisation du film est financée par la prévente du film. 500 préventes sont nécessaires. Nouveauté de ce projet, l’antique et vieillissant DVD laisse la place à une clé USB qui contiendra bien évidemment le nouvel épisode de Caminandes en Full HD et 2K ainsi que le premier épisode en 2K et 4K, les logiciels nécessaires à sa réalisation et tous les fichiers .blend, les textures ainsi que le storyboard, le script original etc.

Carte usb

La campagne de prévente bat son plein. Les premiers financeurs bénéficient d’une réduction et verront leur nom figurer au générique, vous pouvez être l’un d’eux en précommandant avant le 12 octobre inclus, jour où commencera la production. Mais n’attendez pas le 12, méfiez vous des fuseaux horaires !

  • # Correction

    Posté par . Évalué à 1.

    Les liens vers Sintel et Tears of Steel sont inversés.

    • [^] # Re: Correction

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Corrigé. Merci.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # dépêche précédente sur Caminandes

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai zapé la dépêche précédente à propos du premier épisode de Caminandes, publiée par papap< en mars dernier :
    http://linuxfr.org/news/caminandes-un-nouveau-film-libre-tout-public

    Ça serait cool si un admin pouvait rajouter ce lien à la dépêche, ce serait super pertinent, merci ! :)

    (étrangement il semble que je n'ai jamais lu cette dépêche, honte à moi, comment se fait-ce ?)

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: dépêche précédente sur Caminandes

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Fait.

      (le marqueur de dernière visite sur une page n'est pas stocké ad vitam aeternam, donc tout marqueur sur cette page à l'époque a été perdu)

      • [^] # Re: dépêche précédente sur Caminandes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Fait.

        merci

        (le marqueur de dernière visite sur une page n'est pas stocké ad vitam aeternam, donc tout marqueur sur cette page à l'époque a été perdu)

        Oui mais quand je l'ai lu, j'ai vraiment eu l'impression de la découvrir… :/ et je crois que j'ai eu connaissance du premier épisode bien plus tard et par un autre moyen. Ça m'inquiète quant à mes compétences de bivalve. ^^

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # 1K 2K 3K

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est logique que la nouvelle production ne soit qu'en 2K alors que l'ancienne sera fournie en 4K?

    M'enfin je dis ça je dis rien, mon écran ne fait que 1,44K (et non, ce n'est pas une disquette mon écran).

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: 1K 2K 3K

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      L'ancienne avait peut-être plus de financement.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Musique et logiciel libre

    Posté par . Évalué à 3.

    Est-ce que la création, l'enregistrement de la musique du film va utiliser des logiciels libres ?

    D'habitude, c'est le point un peu honteux et le dernier îlot de résistance du propriétaire dans ce genre de projets.

    Pourtant, Ardour sur Linux est un logiciel très sérieux pour faire de l'enregistrement multipiste, et il commence même à se doter d'un support des pistes MIDI…

    • [^] # Re: Musique et logiciel libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je crois que c'est toujours un point noir… Jan Morgenstern est connu pour ne pas utiliser Linux et ne publie son travail final sous CC-By que pour l'intégrer à l'œuvre finale qui soit être sous CC-By par contrat…

      Il me semblait avoir lu un jour un message où il disait ne pas être opposé à travailler sous Linux s'il pouvait y être productif, mais 1. je ne retrouve plus la source, 2. je ne sais pas où c'en est…

      En fait ce n'est pas qu'un problème de film libre ou de film d'animation réalisé avec des logiciels libres.

      Par exemple il est courant dans la démoscène que la musique d'une démo soit un simple fichier joint… Le demomaker se vante de générer des scènes monstrueuses en générant des tera-octets de textures et de modèles à partir d'un code ridicule en quelques kilos octets… sauf que la musique est un enregistrement…

      C'est un peu comme si la musique « ça ne compte pas pareil, ce n'est qu'un accompagnement, on n'a pas besoin de la soumettre au même idéal ».
      …Ou peut-être que c'est un média trop différent…

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Musique et logiciel libre

        Posté par . Évalué à 5.

        Jan Morgenstern est connu pour ne pas utiliser Linux et ne publie son travail final sous CC-By que pour l'intégrer à l'œuvre finale qui soit être sous CC-By par contrat…

        En fait il publie les musiques (soundtrack) sous CC-BY-NC-ND, sans sources ni partoches ni rien, et il publie la bande son mixée (avec bruitages dialogues etc.) sous CC-BY.

        Si tu veux obtenir les musiques brutes sous licence libre (pour faire un autre film, une bande annonce, un jeu, un remix ou chais pas quoi), bah il faut que tu prennes la bande-son mixée, que tu réécrives les partitions d'oreille et que tu trouves un orchestre et un studio pour réinterpréter et réenregistrer. Tu refais le travail qui a déjà été fait quoi. :/

        Sérieux je sais pas pourquoi le studio Blender s'emmerde encore avec ce type. Bon, ok, il est très bon, il a du talent et tout mais franchement c'est si dur que ça de trouver des gens qui pourraient faire pareil mais tout sous licence libre ?

        Bon je connais pas bien le cinema libre mais côté jeu vidéo t'as des compositeurs comme Mattias Westlund ou Omri Lahav qui font des trucs pas mal, et qui ont l'air assez pro-libre (logiciel et art). Des orchestres symphoniques qui accepteraient d'enregistrer ça j'en connais pas, mais Musopen arrive bien à en trouver, alors why not Blender ? /o\

        Après t'as aussi le mouvement de l'Art Libre en France, qui a l'air d'être assez important, avec l'AMMD, et des gens comme Lacrymosa Æterna Industry, Raphaël Badhawi, le Consortium des Artistes Libres et aussi Valentin Villenave qui a composé un opéra libre et qui publie toutes ses partitions au format Lilypond.

        Bon par contre le mouvement de l'Art Libre français a l'air d'être assez pro-copyleft (Licence Art Libre), ce qui risquerait d'entrer en conflit avec les idées plutôt pro-copyfree (CC-BY) de Ton Roosendaal. Avouons que ce serait vraiment couillon. :/

        splash!

        • [^] # Re: Musique et logiciel libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Après avoir remarqué le clin d'œil que « Caminandes : LLama Drama » fait à « Tears of Steel », j'ai reregardé ce dernier et je me suis rendu compte d'une grave erreur dans ma dépêche :

          < Jan est connu pour avoir participé à tous les précédents films de la Fondation Blender.
          ---
          > Jan est connu pour avoir participé à tous les précédents films de la Fondation Blender à l'exception de Tears of Steel.

          En effet, la bande originale de Tears of Steel avait été exceptionnellement réalisée par Joram Letwory !

          Et la bande originale n'est pas libre : elle est en CC By-ND, c'est à dire qu'elle ne peut pas servir à d'autres travaux dérivés que Tears of Steel. cf. http://archive.org/details/TearsOfSteelOst

          Et je n'ai absolument pas idée des logiciels utilisés par ce dernier.

          Sérieux je sais pas pourquoi le studio Blender s'emmerde encore avec ce type. Bon, ok, il est très bon, il a du talent et tout mais franchement c'est si dur que ça de trouver des gens qui pourraient faire pareil mais tout sous licence libre ?

          De fait, c'est une vraie question… Avant de trouver un musicien qui travaille avec des logiciels libres, il faut déjà trouver le musicien qui accepte de publier sous licence libre.

          Dans certains pays c'est plus dur que d'autre. À priori je crois qu'en France c'est quasiment impossible vu que tout musicien professionnel un peu sérieux (à part quelques personnes courageuses et très renseignées) se soumet aux conditions des SACEM & co pour les besoins du métier ou par la force du milieu et sans vraiment mesurer toutes les conséquences parce que cela semble un passage obligé. Ce qui signifie que l'auteur n'a plus le droit de décider de la licence.

          Après, les projets de la Fondation Blender sont toujours internationaux, comme montré dans cette dépêche. Ils peuvent donc recruter là où c'est possible…

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Musique et logiciel libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          copyfree (CC-BY)

          Nope.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Musique et logiciel libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pourtant, Ardour sur Linux est un logiciel très sérieux pour faire de l'enregistrement multipiste, et il commence même à se doter d'un support des pistes MIDI…

      Wopop, Ardour ne commence pas à se doter du support MIDI, ça fait plus d'un an qu'on teste l'implémentation (réalisée par David Robillard) et depuis le printemps dernier c'est rock-solid.

      • [^] # Re: Musique et logiciel libre

        Posté par . Évalué à 1.

        Ouais, ok. Mais la version non béta est sortie il y a quelques mois à peine.

        Et j'utilise Ardour réguliérement, et j'ai testé la gestion du midi. C'est pas mal, mais ce n'est pas encore complet, et encore (mais c'est mon avis), pas complètement utilisable en production.

        • [^] # Re: Musique et logiciel libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 11/10/13 à 19:31.

          (mais c'est mon avis)

          Je partage ton avis, en fait. Je n'ai plus de problèmes strictement MIDI depuis des mois, mais l'automation évolue (ce qui peut refroidir "en production") c'était juste pour dire que le support MIDI, ça commence pas vraiment, on y est jusqu'aux genoux depuis mi-2012. Et oui, la doc est obsolète. En fait ya un gros boulot de doc à faire sur Ardour, j'ai l'impression.

  • # Jus de mangue

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tiens je viens de remarquer dans LLama Drama un clin d'œil à Tears of Steel !
    En effet un passager d'une voiture jette par la fenêtre un détritus qui rebondis sur la tête de Koro, ce détritus est en fait une petite brique de jus de fruit, de mangue exactement, et qui ressemble beaucoup à celle que boit le soldat dans Tears of Steel. :

    Caminandes jus
    Tears of Steel jus
    Tears of Steel jus

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.