De la fibre optique jusqu'au pas de la porte

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
21
oct.
2004
Technologie
La commune de Hermillon (Savoie) va se doter d'un réseau fibre optique jusque chez le client (encore appelé Fiber To The Home chez nos amis anglosaxons).
À l'occasion du Salon du Livre organisé le week-end du 16 au 17 octobre, les habitants de Hermillon (mais aussi des communes environnantes) ont pu assister en avant première, à ce que sera prochainement leur quotidien:
- télévision par fibre optique
- téléphonie analogique et IP
- Internet à très haut débit (jusqu'à 100Mbits/s symétrique). À l'occasion du Salon du Livre organisé comme chaque année par la commune de Hermillon les 16 et 17 octobre, une démonstration en avant première du matériel prêté par la société américaine C-COR a permis aux habitants de la vallée de la Maurienne de se rendre compte de ce que sera bientôt leur quotidien en matière de nouvelles technologie. Au menu:
- Télévision analogique et numérique directement acheminée par fibre optique jusque chez le client, grâce à la Régie d'électricité et de téléservice de Saint Jean de Maurienne
- Téléphonie analogique et IP gratuite entre tous les postes reliés au réseau optique
- Internet à très haut débit (jusqu'à 100MBit/s ethernet).

L'intérêt majeur de cette technologie réside dans le très haut débit qu'il est possible d'amener directement chez le client, et la pérennité de l'investissement consenti par les différents acteurs impliqués dans un tel déploiement. En effet l'ensemble du réseau est en fibre optique passif.
Plus précisément, il s'agit d'un arbre couvrant l'ensemble des clients doté d'un unique terminal, et dont la racine est un switch Ethernet optique. Les noeuds internes de l'arbre sont purement passifs (coupleurs optiques).

Au cours de cette démonstration technique, chacun a pu réaliser à quel point le fait de disposer d'un back-bone en fibre optique, et de très haut débit jusqu'aux clients permet de proposer des services jusqu'ici réservés aux grands comptes, ou aux localités fortement urbanisés.

La visite de nombreuses personnalités politiques, dont M. Hervé Gaymard, ministre de l'agriculture a permis de sensibiliser les acteurs publics à la nécessité impérieuse d'accélérer le déploiement du très haut débit sur le territoire national, mais aussi de vanter les qualités des logiciels libres fortement représentés au cours de ce week-end.

L'ensemble de ces démonstrations n'ont pu être possible que grâce à la mobilisation de tous les acteurs locaux, aussi bien privés au publics. En particulier, la commune de Hermillon, la communauté de communes "Coeur de Maurienne", la régie d'éléctricité et de téléservices de Saint Jean de Maurienne, la société C-COR et sa filiale française, le collège "Maurienne", le LUG Marmottux.

De plus amples informations sont disponibles dans le communiqué de presse.

Aller plus loin

  • # jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ca fait réver ...

    mais mais mais
    c'est la mort des hébergeurs payant ca ?
    bon bé ce sera jamais développé va yavoir trop de pressions sur le projet
    -*- les maisons de disque sous prétexte de lutter contre le p2p
    -*- les hébergeurs de sites
    -*- les fai "classiques"

    snif
    • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Mais non, les FAI seront sollicités pour fournir la fibre et l'entretien du réseau, les maisons de disque feront du télémarketing, style, tiens ce matin vous avez été réveillés par 'grosse merde' de chez 'maison de chiottes' et vous remercie d'avoir sponsorisé son développement, les hébergeurs de sites proposeront 100 Go pour ton site perso avec anti spam anti piratage anti ...

      Et la commune sera bien contente de pouvoir faire payer une taxe sur la fibre ...

      Donc à quand la fibre à ma porte ?
    • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

      Posté par . Évalué à 1.

      La mort des hebergeurs (FAI) peut etre mais aussi la téléphonie à un moindre cout !

      J'appelle librement et sans frais mon ami qui vit en inde ! ca va devenir une réalité dans les années qui suivent.
      • [^] # C'est déjà le cas il me semble ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Si ton amis à internet, c'est déjà le cas et je ne peux te conseiller de tester skype (gratuit pour des appel pur VoIP. Ok, c'est pas du LL, mais ça marche).

        Sinon, si il a pas de connexion internet, tu peux passer par SkypeOut pour des bons Prix. Sauf que sur l'inde c'est plutot cher.

        Dans ce cas, tu peux tester les "habituels telco à bas coût" type telerabais : pour appel vers un fixe c'est facturé au prix local (pas d'abonnement), et pour un mobile c'est 15c/min, moins cher que vers un portable français ;)

        Et ceci est valable vers la pluspart des pays.

        Franchement, c'est pas gratuit, mais vu les prix, à moins que tu passes tous les jours 2h (soit moins de 3¤) tu va pas te ruiner.

        A+
    • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

      Posté par . Évalué à 4.

      Non,

      Il faudra toujours des FAI pour assurer le tampon POP3/IMAP sinon c'est la taxe micro$oft qui va auguementer car il faudra des versions Serveur de windaube.

      Pour les hébergeurs pareil, laisser tourner sa bécane 24h/24 7j/7 oui mais peut-être pas pendant les vacances ni les week-end à la neige ou à la mer (à l'air libre, quoi). D'autre part les hébergeur assure des sauvegardes et la continuité de service en cas de maintenance préventive ou en cas de panne. C'est un métier et une infrastructure.

      Et les "maisons de disques", et bien, il vont réduire un peu leurs bénéfices en pratiquant des prix plus corrects, la piraterie sera moindre. Il peuvent faire de la marge en vendant sur Internet les éléments qui ne sont plus disponible à la vente. Est-il possible d'acheter des chansons de MARTI ou de Juan Pau VERDIER (chanteurs occitans) Les concerts classique de Vladimir SPIVAKOV (violon ou chef d'orchestre Virtuoses de Moscou) et là je vais faire hurler Trouver la chason "Géant" de ... Mireille MATHIEU à la vente si non dans une brocante.

      --
      Jean M
      • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

        Posté par . Évalué à 1.

        Et les "maisons de disques", et bien, il vont réduire un peu leurs bénéfices en pratiquant des prix plus corrects, la piraterie sera moindre.
        Ah bon... ils peuvent faire moins cher que gratuit ?
      • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

        Posté par . Évalué à 3.

        En général c'est plutot l'inverse qui se passe. Les maisons de disques ne vendent plus certaines choses et on les trouve sur les reseaux P2P d'ailleurs les secteurs rentables c'est les tubes (mega production avec mega budget pub & co). Youpi elles vont crever !
    • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      100Mb/s symétriques, c'est jusqu'à l'infrastructure du FAI (serveurs mails, ftp, ...), et entre les abonnés, faut pas réver, ils n'auront pas 100Mb/s sur le net (ou alors ils ont vraiment une capa de fou furieux mais ca toute hyper cher 100Mb * nombre d'abonnés - marge parce qu'on est jamais dans le pire des cas).
      • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

        Posté par . Évalué à 1.

        Evidemment, il reste encore difficile d'amener 100MBits/s à chaque abonné vers/depuis Internet. Cependant, cela justifie pleinement la perennité de l'investissment, puisque le jour où cela sera devenu possible, on pourra le fournir aux clients finaux sans avoir à changer les équipements finaux.
        • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

          Posté par . Évalué à 2.

          De plus, vu que c'est un réseau optique passif (un PON), le débit uplink est assez limité (155Mbits en général, 622Mbits pour les derniers et plus cher) et c'est pour tout le monde vu qu'il n'y a qu'une seule fibre. Donc si il y a 32 clients par fibre (cas classique), on revient à 5Mbits ou 20Mbits si tout le monde fait du simultané....
          Enfin c'est déjà bien de pouvoir faire du 5Mbits pour tout le monde en simultané
          • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

            Posté par . Évalué à 1.

            euh... on est quand même très loin de l'adsl 2+, là.... (25/1 Mbs)

            Je me demandais pourquoi de la fibre à la porte alors que du 100 mega serait déjà bien assez avec la fibre gigabit ethernet qui arrive sur un gros switch pour la rue ou l'immeuble. M'enfin, cela en ferais un sacré paquet de swith gigabit....

            "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: jusqu'à 100Mbits/s symétrique !

            Posté par . Évalué à 1.

            En effet la bande passante est partagée entre tous les utilisateurs du PON (32 environ). Ici dans notre cas 1GBits/s, soit environ 30Mbits/s.
            Voici un document qui fait le point sur ces technos:
            http://www.gigaport.nl/netwerk/access/doc/ftthc-en.pdf(...)

            On peut cependant espérer une évolution à la hause dans le futur grâce à des améliorations techniques. La bande passante est surtout limitée par le fait que le média est partagé et que le multiplexage temporel utilisé n'est pas très efficace (enfin tout est relatif :)).
  • # C'est un hub ou une guirlande de Noël ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    > En effet l'ensemble du réseau est en fibre optique passif.
    > Plus précisément, il s'agit d'un arbre couvrant l'ensemble des clients doté d'un
    > unique terminal, et dont la racine est un switch Ethernet optique. Les noeuds
    > internes de l'arbre sont purement passifs (coupleurs optiques).

    Heuuu, ça veut dire quoi ce montage ?

    Est-ce que ç'est comme un hub ? lorsque un abonné surfe le réseau, ça clignote chez tous les autres abonnées ?
    Dans ce cas ou est le haut débit ? on se retrouve dans la meme situation qu'avec un hub, soit traffic mutualisé, énormément de collisions, beaucoup de perte d'efficacité, aucune sécurité, etc.

    Evidemment pour la démo, quand on est tout seul sur le réseau ça va super bien, mais qu'en sera t'il avec plein d'utilisateur qui tente de faire de la Vidéo à la Demande ?
    • [^] # Re: C'est un hub ou une guirlande de Noël ?

      Posté par . Évalué à 2.

      si c un switch, c'est que ya pas de collision, non ?
      sam
      • [^] # Re: C'est un hub ou une guirlande de Noël ?

        Posté par . Évalué à 2.

        > Les noeuds
        > internes de l'arbre sont purement passifs (coupleurs optiques).

        Un switch n'est pas passif, il est actif. de plus je vois mal comment un "coupleur" pourrait réfléchir sur quelle fibre envoyer tel ou tel paquet. C'est juste un relai (répéteur)
    • [^] # Re: C'est un hub ou une guirlande de Noël ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Il s'agit d'un switch.
      La topologie est un arbre. La racine est le switch.
      Les feuilles sont les terminaux installés chez les clients.
      Les noeuds internes sont des coupleurs optiques passifs (donc économique, pas d'alim electrique, pas de conversion de media).
      En contre partie:
      - Le switch dialogue vers l'ensemble des terminaux par diffusion dans l'arbre.
      - Les terminaux envoie de l'information vers le switch lorsqu'ils acquierent un jeton pris en charge par le switch à la racine. Donc pas de collision sur
      le reseau optique.
      Pour faire mieux, il faut du tout actif et ça coûte évidemment plus cher à poser et entretenir. Par ailleurs les coupleurs ont une bande passante égale à celle des fibres. Pas forcément le cas pour un convertisseur de média.
      Est-ce plus clair ?
      Bref ça marche.
  • # Aspect juridique

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    L'opportunité de se doter d'un réseau de télécommunication est un droit depuis longtemps revendiqué par les collectivités territoriales.

    La possibilité en est donnée depuis peu, avec la hélas célèbre LEN. Celle-ci était auparavant quasiment impossible à cause d'un article de loi, l'article 1511-6 du Code Général des Collectivités Territoriales contre laquelle nous avons été nombreux à combattre. Cette loi permettait à une collectivité territoriale de sous-louer un réseau à un opérateur à condition que ce réseau soit amorti en 8 ans, ce qui rendait le projet impossible. Selon une loi datant de la révolution (Loi Lechapellier), cette loi n'était applicable que lorsque l'insuffisance d'initiative privé était constaté.

    La communauté urbaine du grand Nancy avait d'ailleurs perdu un procès contre France-Télécom à cause de ça...

    Le sipperec reprend http://www.sipperec.fr/telecom/page4.htm(...) l'apport de la LEN qui libéralise la chose.
    L'obligation d'insuffisance de l'initiative privé existe toujours, mais les "normes" en terme de débit ne sont plus les mêmes, c'est donc un peu plus facile...
    Possibilité d'allouer des subventions.
    etc...

    L'idéal serait de permettre au FNADT( Fond National d'Aménagement et de Développement du Territoire) de subventionner sous forme de d'aides directes mais aussi de prêts à taux 0 les zones déficitaires pour France-Télécom et donc bénéficiaire du Service Universel (péréquation, accès téléphonique sur tout le territoire, Cabine téléphonique, etc...)

    a suivre

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.