De l'interopérabilité : réalité, arlésienne ou bonne excuse ?

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
18
juil.
2004
Technologie
La question de l'interopérabilité est récurrente en informatique : entre l'environnement Java de Sun et les environnements Java libres en cours de développement, entre l'environnement .Net de Microsoft et l'environnement libre Mono, entre les différents navigateurs et les pages web, entre les logiciels de messagerie instantanée, sur les formats audio et vidéo, la visioconférence, etc.

Visiblement, pour certains, « l'interopérabilité c'est quand les autres sont compatibles avec moi, en tout cas qu'ils ne me gênent pas ». Regardons plus en détails l'affrontement entre Apple et Virgin Mega France. Virginmega.fr décide d'attaquer Apple devant le Conseil de la concurrence, car ils ont des problèmes d'interopérabilité dus à leurs choix de formats de fichiers et leurs systèmes de DRM (lire gestion des restrictions numériques) : pour ZdNet « Virginmega.fr attaque Apple devant le Conseil de la concurrence ... » ; pour 01net « VirginMega.fr veut faire sauter le verrou de l'iPod » et pour L'expansion « VirginMega.fr s'en prend à l'iPod ». Virginmega chevalier blanc de l'interopérabilité ?

Quelques petits rappels s'imposent.
- l'accueil sur leur site : « Bienvenue sur VirginMega.fr !

Les navigateurs adaptés au surf sur ce site ne sont pas encore disponible pour le système d'exploitation que vous utilisez.
Voici la liste des plate-formes permettant d'accéder à toutes les
fonctionnalités du site : - Plateforme Windows (98 SE et supérieur) »


- leurs choix techniques :« Nous tenons tout d'abord à vous remercier de l'intérêt que vous portez à Virginmega.fr

Le site Internet www.virginmega.fr est pour le moment uniquement accessible avec Internet Explorer (version 4.0 au minimum) sous OS/Windows. En effet, nous avons fait le choix d'utiliser la technologie DRM Windows Media afin de protéger les droits d'auteur des produits en téléchargement sur notre site. »


D'où des commentaires cinglants sur le web, comme par exemple le « VirginMega.fr ne passera pas par moi » sur le Standblog de Tristan Nitot.

Résumons : VirginMega oblige à utiliser MS Windows, ainsi que MS Internet Explorer 4+ et aussi MS Media Player, en raison du choix du DRM. On notera aussi les savoureuses déclarations du président de VirginMega.fr « Cet accord vient renforcer notre volonté de répondre toujours mieux aux attentes des internautes. » et du président d'Universal Music France « Nous avons toujours souhaité offrir notre catalogue numérique au plus grand nombre » lors de la signature d'un contrat de distribution numérique.

VirginMedia, le retour des Ford T noires : un site compatible avec tous les systèmes du moment, pourvu que ce soit Windows, tous les navigateurs du moment, pourvu que ce soit Internet Explorer (et encore, une version récente), tous les lecteurs multimédia du moment, pourvu que ce soit Media Player (et encore, le dernier).

Apple n'est pas pour autant, de son côté, le champion de l'interopérabilité, notamment en ce qui concerne les formats audio et vidéo (Quicktime).

Pour résumer, la bataille autour du multimédia fait rage, et tous les arguments sont bons pour mettre des bâtons dans les roues des adversaires : formats fermés, DRM, plainte sur l'interopérabilité, brevets sur les formats, etc. Comment ça, il y a des éléments contradictoires ici ?

Des formats ouverts. Des normes. Pas de brevets sur les formats. Une saine concurrence. Des voeux pieux ?

HS : on remarquera la déclaration de Yahoo à propos de l'accord d'interopérabilité avec AOL, MS et Yahoo : « Nous adhérons à l'approche de Microsoft, qui considère le bureau de l'ordinateur comme un tout indissociable de ses éléments » (navigateur, logiciel de messagerie, outil de messagerie instantanée...). Rappelons que c'est cette approche qui a conduit la société de Redmond aux procès antitrust aux États-Unis et en Europe.

Aller plus loin

  • # Jabber

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Pourquoi ceux qui valident les nouvelles normes jabber n'acceptent ils pas les propositions JP-quelquechose concernant , au hasard et entre autres, l'envoi d'émoticone et génicones personnalisés et de gestion d'avatars, comme on pouvait voir proposé sur l'ancien site de theoritical. ? Certes tout ceux qui utlilisent jabber vraiment trouvent ça inutile et sans intérêt, dont moi, mais pas la plupart de ceux qui ne l'utilisent pas...
    • [^] # Re: Jabber

      Posté par  . Évalué à 4.

      Parce que Jabber doit rester ce qu'il est : un protocole de presence et d'envoi de messages, qui ne se limite pas a la messagerie instantanee d'ailleurs.

      Comme c'est de l'XML, c'est extensible et rien n'empeche les clients d'implementer tout ces trucs la. Celui qui a un client qui ne gere pas les avatars ne verra pas d'avatar, c'est tout. Apres les developpeurs des differents clients peuvent se mettre d'accord pour etre compatibles entre eux au niveau des avatars ou autres, mais le protocole XMPP doit rester propre.
      • [^] # Re: Jabber

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Le problème c'est que si ce n'est pas standardisé, tous les developeur vont faire leur sauce incompatibles entre elles, et dans l'avenir on sera tous content on aura plus MSN, ICQ, Yahoo, et Jabber mais a la place on aurra Jabber/MSN, Jabber/ICQ, Jabber/Yahoo. Bref la situation n'aura pas changer le probleme se serra juste deplacé.

        Il ne faut pas se voiler la face, la pluspart des utilisateur actuel de Jabber n'on pas besoin des emoticon ou des avatar, mais les utilisateurs des autres méssageries ne peuvent pas s'en passer.
        Il le veulent et tant que ça n'existera pas il ne viendrons pas sur Jabber, alors que doit on faire ? Attendre que de nombreuse extention incompatibles se developpent ou proposer une extention standard.

        Je ne parle pas de modifier le protocole, il doit rester aussi clean qu'il est, mais par contre vu que c'est du xml il est facile de proposé des extenssion standard.

        Jabber a l'enorme avantage sur tous les autres protocoles d'etre libre, facilement implémentable et assure la compatibilitée entre ses differentes implémentation, il serait dommage de ne pas conserver ces avantage juste pour garder sa fiertée et pouvoir dire "moi je suis un vrai geek, mon logiciel de messagerie n'a pas besoin de truc inutile qui ne servent qu'a l'internaute de base...". Personelement je trouverais ça domage...
        • [^] # Re: Jabber

          Posté par  . Évalué à 4.

          Ça existe déjà des extensions normées pour jabber. Ce sont les JEP (Jabber Enhancement Proposals) qui sont émises et tout comme pour les propositions du W3 elles passent par différentes étapes qui vont du brouillon au statut de finalisé reconnu comme une norme à adopter.

          C'est d'ailleurs pour ça que le transfert de fichier a mis autant de temps à être intégré dans Psi, les développeurs préféraient attendre que la JEP soit finalisée. Et il y a des JEP pour pleins de trucs : emoticons (pour que les clients se les échangent automatiquement par exemple, ou simplement pour décrire comment les fichiers d'icones doivent être structurés, etc), le transfert de fichier donc, etc etc

          Après c'est aux client d'implémenter correctement ce qui est normalisé et de pas se dire tiens on va prendre de l'avance et intégrer ça alors que ça sera incompatible une fois la norme finalisée.

          Mais pour jabber honnêtement je me fais pas trop de souci, ça fait son chemin doucement et c'est de mieux en mieux :)
  • # Et Sony alors !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    D'après un article que j'ai lu sur un site de gens bizarres, le bidule de Sony (qui fait sa promo en ce moment chez MacDo) ne s'en sort pas mieux :
    - Passage obligatoire par un logiciel propriétaire (dispo sur un nombre de plateformes qui dépasse évidement l'entendement)
    - Les musiques téléchargées ne peuvent être copiées que sur un CD ou sur un balladeur Sony !

    Source : http://linuxfr.org/~mrlag/14472.html(...)

    Bon alors si je veux utiliser le code trouvé sur mon BigMac pour écouter un morceau de leur catalogue quand je vais au boulot, je dois :
    - Acheter et installer Windows
    - Télécharger leur logiciel, accepter la licence, installer
    - Trouver une chanson de leur catalogue qui me plait (à voir)
    - Télécharger le morceau
    - Le graver sur un CD
    - Extraire la piste du CD
    - La compresser
    - La mettre sur mon lecteur de mp3/ogg

    Tant que ça sera plus simple de se procurer illégalement leur musique plutôt que de l'acheter, ils ne vendront rien. Comme c'est impossible de rendre les copies difficiles, il faut qu'ils simplifient l'achat légal de morceaux.
    Si ils n'arrivent pas à comprendre ça, qu'ils crèvent. On ne va pas les pleurer.

    En passant, si ils arrêtaient leurs histoires de DRM et qu'ils nous vendaient des mp3/ogg pas trop cher, il y aurait moins de monde sur les réseaux de p2p. Et sur ces réseaux, moins de monde = réseau moins intéressant. Hop !
    • [^] # Re: Et Sony alors !

      Posté par  . Évalué à 4.

      Demande à ton restaurant rapide, qu'il te laisse utiliser un de leur ordinateur pour que tu puisse retirer ton cadeau. Explique leur clairement que tu n'as pas le matériel adapté. Je ne sais pas comment il vont le pendre. C'est juste une suggestion.
    • [^] # Re: Et Sony alors !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Question bête, est-ce que leur logiciel fonctionne sous wine?

      histoire de "graver" virtuellement les cds en question (c'est vrai que j'ai jamais tenté de graver sous wine, alors j'ai aucune idée de ce que ça donne...).

      Enfin de toute manière j'achèterais aucun titre chez eux s'il coute plus de 20c ! Bref j'achèterais pas tout de suite, quoi!
    • [^] # Re: Et Sony alors !

      Posté par  . Évalué à 3.

      Et si on demande à écouter le morceau de musique-Sony sur l'un des iPod mis à la disposition des clients dans le macdo ?

      BeOS le faisait il y a 20 ans !

      • [^] # Re: Et Sony alors !

        Posté par  . Évalué à -1.

        Si tu demandes ca dans dans mon Mcdo je t'envoie carrement chier :-) , mon boulot c'est de gerer un resto , des equipiers , une production et des commandes.
        Je suis tout à fait d'accord sur le fait que la petite bulle d'integriste ne soit pas contente , mais en meme temps , qu'y a t il de si franchement interessant chez sony pour ca déchaine vos passions ?

        il faut savoir arreter le délire de " je vais faire chier le monde pasque c est pas normal , c est pas comme je voudrais , et je veux que la terre tourne dans le sens que j'aurais décidé " , ca vous viendrait à l'esprit de gueuler chez le buraliste parceque le CD de sharewares windows vous a planté wine ? il n'y peut rien et s'en bat les roubignoles.
        Un responsable de zone ( moi par exemple ) à 12h30 , il s'en tamponne à peu pres de la meme facon si on vient lui parler de drm , d ogg , de windows media player et tout ca ... bien sur c'est different au moment ou je dépointe et que je degaine le i-river pour pas m'emmerder dans le bus ^^

        Réflexion mise à part , honnetement , vous ne trouvez pas que vous vous excitez un peu trop sur les majors , et qu'en meme temps tout le monde est d'accord sur le fait que la musique est devenue quelquechose que l'on consomme comme un chewing gum ?
        On mache , on mache , et quand on en a marre , le cd va moisir au fond de l'armoire , parceque ca n'as plus de gout , parceque la nouvelle sensation du moment c'est le dernier groupe venu de slovaquie , et qu'apres ca sera la bande de débiles qui se prennent pour des casseurs de flics , et qu'apres ca on aura surement le droit à de la techno peu inspirée mais qui est parait-il tres appreciée dans les soirée " hype " ( si il parait que c est bien ... si en plus c est la tele qui le dit ... )
        Ca me sidere quand meme de rencontrer si peu de libristes peu interessés par la musique alternative et/ou contestataire et/ou expérimentale.

        Le punk ca ne vous dit rien ? c'est certainement plus en accord avec qques un des des dogmes du libre que o-zone ou celine dion.
        Ant-zen , cold meat industry ? les linuxiens veulent du changement , ne veulent pas/plus de l'informatique debilisante qu'on balance pour la masse , pourquoi ne pas faire de meme pour la musique alors ?

        En vplus vous verrez c'est marrant , il y a autant de trolls , les fans d'hypnoskull qui peuvent pas sentir ceux de vnv nation , les anciens punks qui n'arrivent pas à comprendre le " second degré " des amateurs de dark folk , les petits nouveaux dans le milieu qui raffollent de suicide commando , tandis que leurs ainés en rigolent bien en se repassant Klinik.
        Que du bonheur.
        • [^] # Re: Et Sony alors !

          Posté par  . Évalué à 2.

          Le punk ca ne vous dit rien ? c'est certainement plus en accord avec qques un des des dogmes du libre que o-zone ou celine dion.

          heu... je suis pas sûr que tu trouves grand monde fan d'o-zone ici hein. Vu le nombre de fois où on voit les liens vers Radio404 & autres sites d'artistes/musique libre passer ici, je pense que tu te trompes d'endroit pour ce genre de réflexion ;) (suffit de regarder les derniers journaux sur le sujet aussi)
          • [^] # Re: Et Sony alors !

            Posté par  . Évalué à 2.

            J exagerais gars , j'espere que personne sur terre n'est fan d'o-zone mis à part les DJ et les programmateurs radios. ceux qui comme tf1 vendent du cerveau disponible :-)
            Mais je maintient le fait que plusieurs des linuxiens que j'ai rencontré ne sont engagé quand dans un domaine : l informatique libre , et la culture alternative leur est totalement indifferente.
            L'inverse est tout à fait vrai , la pluparts des goths/punks/indusseux que je fréquente se branlent de savoir ce qui fait tourner leur bécane , tout en etant tres critique sur le monde actuel.

            Ce que je voulais simplement dire c'est que vu le niveau artistique de ce qui sort sur les labels qui verrouillent leur musique , c'est aussi simple de les ignorer et de passer à autre chose plutot que de se demener pour pouvoir écouter comme " tout le monde " ce qu on entend deja tous au super marché.
            • [^] # Re: Et Sony alors !

              Posté par  . Évalué à 2.

              Ceci dit je trouve ta remarque pertinente et intéressante, faudrait pouvoir "unifier" en quelque sorte les mouvements alternatifs ou plutôt sensibiliser les différents mouvements qui finalement vont dans le même sens. Je pense que c'est aussi à chacun de s'ouvrir vers autre chose et de faire partager (pas imposer hein) sa vision des choses :)

              M'enfin pour revenir aux majors, se passer des ziks qu'on entend au supermarché, à longueur de temps à la téloche ou encore sur les grandes radio nationales, je dirais que c'est vraiment pas dur :)
              • [^] # Re: Et Sony alors !

                Posté par  . Évalué à 1.

                M'enfin pour revenir aux majors, se passer des ziks qu'on entend au supermarché, à longueur de temps à la téloche ou encore sur les grandes radio nationales, je dirais que c'est vraiment pas dur :)

                La question qui se pose aussi, c'est pourquoi acheter un disque, alors qu'un titre passe suffisamment de fois à la TV/radio pour qu'on en soit lassé au 2000e passage de la semaine. Il y a là aussi un phénomène de saturation, comme pour la pub.

                La seule différence avec un CD, c'est qu'on ne choisit pas le moment où on l'écoute (ou plutôt le moment où on l'entend). Il ne reste alors pour nos oreilles que les artistes/groupes qui ne passent jamais à la TV/radio.

                De plus, en cherchant en dehors de la France, ya sûrement des trucs sympas à découvrir (Angleterre, Allemagne, Italie).
                • [^] # Re: Et Sony alors !

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  enfin perso j'ai assez peu de cd ; et j'ai quelques musiques qu'on peut pas trouver en france (ost d'animes entre autres) je peut t'assurer qu'elles ne moissisent pas; et ce depuis plus de 3 ans ;))

                  pourquoi pas faire un site ou il y ait de tout? (ben oui pourquoi on serait en france on voudrait forcement ecouter du francais?) c'est ca aussi la force d'internet ; et ce qu'on pas compris les vendeurs en lignes :(

                  ps pour ton macdo si il y a marquer offre sans obligation d'achat je peut t'assurer que meme si tu en a rien a faire ; je te pomperais bien l'air :-D (ceci dit vu le nombre de fois ou je vais au mac do et affinitaire tu risque pas grand chose)
  • # voter pour les articles

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Il faudrait vraiment que les internautes puissent donner des notes d'intérêts sur les articles validés sur linuxfr.

    Moi je veux plus d'articles comme ça, parce que en ce moment ça bouge la musique...
    • [^] # Re: voter pour les articles

      Posté par  . Évalué à 10.

      Je me permet une autre méta-remarque :

      Félicitations à Benoît Sibaud qui a réeussi à faire une dépêche s'appuyant sur les journaux déjà passés pour faire l'état des lieux et aller plus loin dans la réflexion, au lieu de faire doublon avec eux comme c'est souvent le cas.
  • # Interopérabilité des formats RAW des appareil photo numérique

    Posté par  . Évalué à 5.

    Même galère !

    Chacun y va de son cocktail et au final les consommateurs paient pour un produit dont le seul logiciel permettant d'exploiter ces données brutes de capteurs est celui fourni en standard (pour Windows, avec beaucoup de chance pour Mac OS).

    Autre sujet, celui des téléphones portable : DoCoMo préconise le compact HTML, la majorité des opérateurs supportant le WAP se conforme aux standards du WAP Forum mais pour ce qui est de Vodafone : on a recours à un format maison... PartnerML, pas très pratique tout ça.

    Les fabricants font des efforts avec leur navigateur qui supportent de plus en plus le XHTML mais les opérateurs semblent jouer le jeu des constructeurs de baladeurs numériques !
    • [^] # Re: Interopérabilité des formats RAW des appareil photo numérique

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bémol : avec digikam, kimdaba, gwenview, ... (en fait tous les gestionnaires d'images de KDE qui tirent parti de la bibliothèque KIPI, une architecture de plugins commune), il y'a un plugin RAW Converter.

      Mais apparemment, le plugin est seulement capable de convertir les fichiers déjà présents sur ton disque, pas de les extraire de l'appareil photo, donc tu as raison, il faut passer par windows et c'est pas top.
    • [^] # Re: Interopérabilité des formats RAW des appareil photo numérique

      Posté par  . Évalué à 2.

      même pas : pour Windows, il faut se taper moult mises à jour et autres updates sur le site de Microsoft : ça ne fonctionnera pas "out of the box".
  • # Le pire...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Et le pire dans l'histoire entre Virgin et Apple c'est que le responsable principal d'incompatibilité entre iTunes et les WMA protégés n'est pas Apple mais Microsoft !

    En effet, bien que Microsoft fournissent les librairies binaires et la doc aux programmeurs pour lire du WMA dans leurs programmes (le Windows Media SDK), SEUL le Windows Media Player est capable de lire les WMA protégés....

    Récemment Apple a fait un effort pour implémenter le support WMA dans son logiciel, malgré le fait qu'Apple ne soutienne vraiment pas ce format mais plutot le sien (l'AAC), mais la firme de la pomme se retrouve bloquée par les restrictions de Microsoft. Et donc iTunes comme les autres logiciels Windows comme Winamp ne peut lire que les WMA non protégés.

    Donc je comprends vraiment pas pourquoi Virgin gueule contre Apple et pas contre Microsoft.
    • [^] # Re: Le pire...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Donc je comprends vraiment pas pourquoi Virgin gueule contre Apple et pas contre Microsoft.

      Apple refuse de partager son format spécifique, l'AAC je crois.
      • [^] # Re: Le pire...

        Posté par  . Évalué à 5.

        Ca serait rigolo qu'apple dise "on vous laissera lire nos AAC le jour ou vous nous laisserez lire vos WMA". En meme temps ca se ferait certainement a grand coup d'accord croisé soumis a des NDA, donc peu d'interet pour le libre.

        Quand à leur "protections" ridicules qui n'en sont pas, il faudra qu'ils m'explique à quoi elles servent ... Tous permettent de graver un CD. Pire : tous envoient de l'audio aux hauts parleurs qu'en remplacant par un ordinateur je pourrais les enregistrer dans un format qui existe et qui soit réellement défini et ecoutable sur n'importe quel ordi ou equippement audio, et ce quelque soit la "protection" initiale, et sans que mon equippement audio soit de la meme marque que le vendeur de musique en plus \o/ :)
        • [^] # Re: Le pire...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Probablement que la technique que tu décris sera très prochainement jugée illégale (si elle ne l'est pas déjà), puisque ça s'apparente à du reverse-engineering.
          • [^] # Re: Le pire...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Le reverse engineering est légal, sous certaines conditions tout à fait raisonnables, à des fins d'interopérabilité. cf Article Art. L. 122-6-1 du Code de la Propriété intellectuelle (http://www.celog.fr/cpi/lv1_tt2.htm#c2(...)).
            • [^] # Re: Le pire...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Rectification:
              Le reverse engineering est légal pour le moment.
              M'étonnerais que ça dure encore longtemps.
              • [^] # Re: Le pire...

                Posté par  . Évalué à 3.

                Rectification:
                Le reverse engineering est légal pour le moment et sous certaines conditions.

                cf Misc de juillet-aout 2004 si ca vous intéresse.
                • [^] # Re: Le pire...

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  sous certaines conditions

                  Ah oui, le fameux "motif légitime" qui au final revient à s'en remettre à l'apréciation du juge...
        • [^] # Re: Le pire...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Pire : tous envoient de l'audio aux hauts parleurs qu'en remplacant par un ordinateur je pourrais les enregistrer dans un format qui existe et qui soit réellement défini et ecoutable sur n'importe quel ordi ou equippement audio

          Oui mais ce ne serait pas une copie numérique, ce qui inquiète beaucoup c'est la copie sans perte.

          De toutes façon les technologies DRM ne fonctionneront pas tant que les périphériques, en l'occurence dans le cas de la musique, la carte son, ne seront pas plus intelligents. Par exemple en ajoutant des fonctions de carte à puce aux cartes son, on peut imaginer de la musique uniquement lisible par une carte donnée.

          On comprend alors mieux la petite phrase :
          Nous adhérons à l'approche de Microsoft, qui considère le bureau de l'ordinateur comme un tout indissociable de ses éléments.
          • [^] # Re: Le pire...

            Posté par  . Évalué à 8.

            Oui mais ce ne serait pas une copie numérique, ce qui inquiète beaucoup c'est la copie sans perte.

            Là où ça me dérange, c'est cette notion de copie sans perte... Vu le prix auquel sont vendu leurs wma/aac drmisé-de-la-mort-qui-tue on pourrait être en droit d'attendre des fichiers de qualité CD (en flac ou équivalent par exemple). Alors qu'ils vendent de la merde (genre encodage en 128kbps CBR) au même prix que le CD que tu trouves dans ton magasin pas loin de chez toi... Je vois pas en quoi ça les dérange de faire une copie à cette qualité là.

            M'enfin, perso, tant qu'ils vendront leur merde aussi chère et dans des formats à 0.02 euros j'achèterai pas :)
      • [^] # Re: Le pire...

        Posté par  . Évalué à 2.

        Je ne sais pas.
        Je n'ai pas regardé de près comment c'est fait, mais mon Foobar2000 lit et encode en AAC sans problème ...
        • [^] # Re: Le pire...

          Posté par  . Évalué à 1.

          et il le decode dans le format que tu désire,en plus.
        • [^] # Re: Le pire...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          C'est la couche de DRM qu'ils ont ajoutée dans l'AAC qu'ils ne partagent pas je crois.
          • [^] # Re: Le pire...

            Posté par  . Évalué à 7.

            Le format AAC, n'est pas un format propriétaire, comme le WMA, mais un standard ouvert intégré au MPEG 4 supporté par APPLE. Ce qui est propriété d'Apple, c'est la technologie de DRM FairPlay. Apple à mis à disposition (disponible ou en passe de le devenir) des développeur MAC, Windows et les principaux dérivés d'Unix, y compris Linux , les API permettant de lire leur AAC protégé par leur DRM et ceci gracieusement.
            • [^] # Re: Le pire...

              Posté par  . Évalué à 2.

              donc en fait l'AAC c'est un format ouvert même au niveau de l'implémentation du DRM? Dans ce cas faudrait plutôt démocratiser ce format que le wma.

              M'enfin je préférerais voir de l'ogg vorbis se démocratiser quand même :)
              • [^] # Re: Le pire...

                Posté par  . Évalué à 2.

                Non fermé pour l'implémentation du DRM mais utilisable par d'autres programmes. Contrairement à MS.
    • [^] # Re: Le pire...

      Posté par  . Évalué à 1.

      >SEUL le Windows Media Player est capable de lire les WMA protégés....

      M$ doit bien fournir (ou vendre) les spéc de WMA car il y a des baladeurs qui disent pouvoir lire les WMA DRMisés.

      Il m'arrive d'écouter des disques ou K7 achetés il y a 10 ou 20 ans, je n'imagine même pas pouvoir en faire autant avec la musique numérique excessivement vérouillée comme on veut nous la vendre actuellement (Apple, Sony, ...).

      Je conseille la lecture de l'excellent article http://www.ratiatum.com/p2p.php?article=1593(...) qui est édifiant.
  • # Pourtant ça marche

    Posté par  . Évalué à 1.

    « Le site Internet www.virginmega.fr est pour le moment uniquement accessible avec Internet Explorer (version 4.0 au minimum) sous OS/Windows. En effet, nous avons fait le choix d'utiliser la technologie DRM Windows Media afin de protéger les droits d'auteur des produits en téléchargement sur notre site. »

    Mozilla avec le plugin qui permet de se faire passer pour IE passe pourtant très bien le test de la première page. Ensuite on peut consulter sans problème le catalogue.

    Bon par contre me manque WM9.0 , et j'ai pas envie d'upgrader maintenant :-p

    C'est pas très malin de leur part de limiter les visiteurs alors que le site fonctionne aussi bien sous d'autres navigateurs que IE.
    Est-ce que les autres navigateurs ne géreraient pas aussi "bien" les droits d'accès ?
    • [^] # Re: Pourtant ça marche

      Posté par  . Évalué à 1.

      Beaucoup de site réputé non fonctionnel avec d'autres produits fonctionnent très bien avec ce type de petites astuces. Je suis peut-être parano mais je me demande si ce type de déclaration de serait pas le fait de Mirco$oft ? Faire croire que tout ne marche qu'avec son IE et d'inciter ce type de fournisseur à faire la pub, un peu comme la campagne "Intel Inside", on colle un sticker et Intel paye la moitier de la facture...
    • [^] # Re: Pourtant ça marche

      Posté par  . Évalué à 2.

      Autant ne pas aller sur ces sites!!
      S'ils se ferment une partie des internautes, c'est leur probleme. C'est comme s'ils disaient : "pour venir acheter ici, il vous faut une voiture rouge".
      On ne vas pas se laisser imposer ca!

      En plus en s'identifier en tant qu'IE, alors qe ce n'est pas le cas, continue a les conforter dans leur idee que sortie de IE, il n'y a rien d'autres. Et donc, ils ne vont pas essayer de changer ca.
      Par contre, plusieurs utilisateurs mecontents qui envoient des mails ca fait reflechir s'ils sont un certian nombre.......

      D'autant que la musique vendue en ligne n'est pas moins chere (il me semble) que la musique vendue par le moyen des CD.
  • # VirginMedia, le retour des Ford T noires???

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je trouve cela un peu diffamatoire pour Ford et son légendaire modèle T. Il était tout à fait possible à un acheteur de Ford de repeindre sa carrosserie dans une autre couleur, sans que les capacités de la machines ne s'en trouvent réduites.
    Evidemment, il était impossible de se faire rembourser la peinture noire...

    Sinon, cela fait un moment que les marchands de logiciel, et notamment Microsoft, ont compris que l'utilisation de formats fermés permettent de rendre l'utilisateur dépendant. Quand ils ne sont pas dominant sur un marché, ils créent des formats ouvert pour récupérer plus facilement des clients (ex. : RTF pour Microsoft au débuts de MSWord), et quand ils sont en position de quasi-monopole, ils referment tout (essayez de passer du RTF ne serait-ce que d'une version de MSWord à une autre, notamment de Windows à Mac, vous allez voir ce que signifie portabilité pour MicroSoft...)

    A quand un format (éditable: pas du PDF) commun AbiWord, Kword et OOo ?
    • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

      Posté par  . Évalué à 1.

      A quand un format (éditable: pas du PDF) commun AbiWord, Kword et OOo ?

      Il y en a déjà deux : .rtf et .doc... Standards de fait.
      • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

        Posté par  . Évalué à 2.

        Il y en a déjà deux : .rtf et .doc... Standards de fait.

        1. Quand je dis "standard", cela signifie évidemment standard ouvert (on est bien sur LinuxFr...)
        2. Si tu crois réellement que .rtf et .doc sont des standards, essaie de passer un fichier dans l'un de ces formats d'une application Word à une autre. Pour peu que le fichier utilise des fonctionalités un rien poussé (rien que des zones de textes par exemple), il sera lu n'importe comment; et je sais de quoi je parle: mon CV était en format .doc (pas taper, je le réécris sous OOo dès que j'en ai le temps...) Word98 pour MacOs 8.6, lu sous windows, tout partait de travers.
        • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

          Posté par  . Évalué à 2.

          Pour ce que j'ai lu au sujet du format rtf, c'est un format ouvert. Si il y a tant de problème avec lui, c'est à cause de microsoft qui en est l'origine, mais qui à mis au point les éditeurs respectant le moins la norme rtf. Si on veut du rtf de qualité il vaut mieux utiliser OOo. Aahhh, la légendaire logique de m$...
          • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

            Posté par  . Évalué à 3.

            Si il y a tant de problème avec lui, c'est à cause de microsoft qui en est l'origine, mais qui à mis au point les éditeurs respectant le moins la norme rtf

            C'est bien ce que je dis... MS a fait un format ouvert, du temps de sa jeunesse, où il cherchait à conquérir le marché de la bureautique, puis quand il est parvenu à ses buts, il a "détérioré" le format en lançant des versions de Word ne respectant pas la norme qu'il avait lui-même éditée...

            Je préfèrerais voir émerger un format réellement ouvert (pourquoi pas un sous-ensemble du format XML d'OO.org?). Je sais, je n'ai qu'à commencer à coder...
        • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

          Posté par  . Évalué à 2.

          Pas besoin de fonctionnalites douteuses. La langue du logiciel installe suffit (experience avec word 97, 2000 en francais, anglais et tcheque).
      • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

        Posté par  . Évalué à 2.

        Personnellement, j'utilise autant que possible LaTeX: rapport, travail de diplome, fax, lettres, etc...

        C'est pas facile à s'y mettre, c'est pas du WYSIWYG (what you see is what you get),... mais qu'est ce que c'est puissant!!
    • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Pour répondre à ceux qui se demandent ce que Ford vient faire ici (comme on m'a déjà posé la question) :

      http://en.wikiquote.org/wiki/Henry_Ford(...)
      "People can have the Model T in any colour - so long as it's black." (also known as "Any customer can have a car painted any color that he wants so long as it is black")
    • [^] # Re: VirginMedia, le retour des Ford T noires???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      A quand un format (éditable: pas du PDF) commun AbiWord, Kword et OOo ?
      À la version 1.4 pour kword (sxw en format natif), pour AbiWord je sais pas.
  • # critique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Je trouve que critiquer VirginMega dans ce contexte est légèrement déplacé, et déforme grandement la réalité.
    Dans une interview, virgin expliquait clairement qu'ils ont essayés de contacter Apple pour pouvoir utiliser leur solution (et ainsi proposer une plus grande compatibilité avec plus de produits du marché), Apple a dénié répondre. Alors je trouve celà entièrement normal qu'ils portent plainte contre Apple qui abuse ici de sa position dominante pour éviter la concurrence directe.
    Le problème de l'interopérabilité est par contre toujours présent, il n'existe aucun standard de DRM et c'est bien dommage. Enfin en tout cas Microsoft accepte que son format soit utiliser dans de nombreux périphériques, et une plateforme basée sur le WMA est quand même bien plus "standard" quand vous allez à Confo que la solution d'Apple...
    En tout cas je fais un constat : les DRM semblent inévitable pour les acteurs du marché (enfin pour eux), et au lieu de critiquer ce système, nous aurions du plancher sur une solution "libre" et plus apte à devenir un standard, basée sur le ogg vorbis (comme par exemple celà, mais vu le prix de la licence pour un usage commercial (sik) : http://www.sidespace.com/products/oggs/(...))
    A l'opposé je me dis que cette guerre de formats des DRM est pas plus mal, que le consommateur de base ne va pas s'y retrouver et j'espère ainsi que ces sytèmes n'auront aucun succès.
    • [^] # Re: critique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Problèmes :
      - les DRM, le consommateur n'en veut pas
      - les DRM ne marchent pas
      - les DRM empêchent l'interopérabilité
      - les DRM condamnent le logiciel libre à ne pas pouvoir lire les documents
      - la technique ne peut remplacer un juge et décidé à sa place de ce qu'est l'usage privé : cf le DRM sur la Constitution américaine http://www.lessig.org/blog/archives/001993.shtml(...) , cf le DRM qui empêche de faire lire à l'ordi à haute voix des livres du domaine public (Alice au pays des merveilles), etc, etc.
      - les DRM menacent le domaine public
      ...
      Voir les documents sur http://eucd.info/documents/documents.fr.php(...)

      Une meilleure solution semble être les RNS (Rights Notification System).
      http://lists.gnu.org/archive/html/fsfe-france/2003-10/msg00008.html(...)
      • [^] # Re: critique

        Posté par  . Évalué à 4.

        Tu as oublié les DRM empêche la pérénité de l'information et de la culture.
      • [^] # Re: critique

        Posté par  . Évalué à 2.

        Est-ce que le DRM condamne vraiment les LL à ne pas pouvoir lire les documents ?

        Imaginons une architecture de DRM qui serait basée sur des composants signés. Rien n'empêcherait tel ou tel éditeur de logiciels libres de produire une version binaire signée à même de lire ces documents.

        Le logiciel resterait libre. Les utilisateurs y perdraient en liberté (ils ne pourront plus utiliser ou modifier le logiciel et seront limités dans leur choix du fournisseur du logiciel) mais pourraient tout de même profiter du contenu "protégé".

        BeOS le faisait il y a 20 ans !

        • [^] # Re: critique

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Auquel cas je demanderai les sources de ce logiciel libre, je commenterai la partie DRM, je recompilerai et j'aurai accès à tout. (Je dis 'je' mais n'importe qui pourra faire de même).

          Le concept de logiciel libre que les utilisateurs « ne pourront plus utiliser ou modifier (...) et seront limités dans leur choix du fournisseur (...) » m'échappe un peu.

          Résumons : il nous faudrait un logiciel dont on a pas les sources, fourni par un fournisseur unique, que l'on ne peut modifier, qui ne tournerait donc pas sur toutes les plateformes, et dont il faudrait toujours avoir la dernière version pour pouvoir lire les documents. Tiens on pourrait l'appeler Windows Media Player par exemple.
          • [^] # Re: critique

            Posté par  . Évalué à 2.

            Auquel cas je demanderai les sources de ce logiciel libre, je commenterai la partie DRM, je recompilerai et j'aurai accès à tout

            Non. Par exemple aujourd'hui pour lire un DVD il faut un lecteur de DVD (qui l'eut cru ?). Mais pour lire la plupart des DVD du commerce, il faut en plus de ce logiciel un petit bidule qui va permettre de les déchiffrer.

            Si le petit bidule en question n'est qu'une clef, il est très facile de distribuer librement toutes les sources tout en ne donnant accès aux oeuvres protégées par DRM qu'aux seuls heureux possesseurs de la version "améliorée"( càd disposant de la clef).

            BeOS le faisait il y a 20 ans !

      • [^] # Re: critique

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        Tu me permettras de modérer tes propos. Il ne faut pas mélanger le cadre technique qu'est la DRM et le cadre légal/juridique. La DRM est un ensemble de technologies permettant la gestion des droits d'auteur pour les contenus numériques.

        - les DRM, le consommateur n'en veut pas
        Ce que les consommateurs ne veulent pas c'est être génés dans l'utilisation des produits qu'ils ont acheté. Il ne veulent pas de la DRM telle qu'elle est proposée actuellement parce qu'elle est trop contraignante.

        - les DRM ne marchent pas
        Aujourd'hui elles ne marchent pas mais les technologies progressent.

        - les DRM empêchent l'interopérabilité
        - les DRM condamnent le logiciel libre à ne pas pouvoir lire les documents
        Non, c'est l'abscence de standard qui empêche l'interopérabilité. Par conséquent quand des standards auront fait leur apparition, c'est-à-dire quand la DRM sera autre chose qu'une vaste blague, les logiciels libre pourront les implémenter.

        - la technique ne peut remplacer un juge et décidé à sa place de ce qu'est l'usage privé
        - les DRM menacent le domaine public
        Oui la DRM est une tehnologie, ce n'est qu'un outil dans un cadre légal. Dans ce cas ce n'est pas la DRM qui menace le domaine public mais le legislateur.
        • [^] # Re: critique

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Aujourd'hui elles ne marchent pas mais les technologies progressent.

          Croire que les DRM empêcheront la copie est une erreur. La technique n'y peut pas grand chose (cf le « trou de l'analogique »). La seule solution pour que le DRM empêche vraiment cela est un monde à la 1984, où _tout_ est contrôlé, fliqué, etc. Ça veut dire du TCPA/Palladium partout, de la surveillance de tous les trafics réseaux, de tous les usagers, etc, etc.

          Non, c'est l'abscence de standard qui empêche l'interopérabilité. Par conséquent quand des standards auront fait leur apparition, c'est-à-dire quand la DRM sera autre chose qu'une vaste blague, les logiciels libre pourront les implémenter.

          L'absence de normes plutôt. Le standard, une société en situation de monopole ne va pas tarder à nous l'apporter... Le jour où les logiciels libres implémenteront les DRM, ils pourront aussi les contourner. Cf la lecture des PDF.

          Dans ce cas ce n'est pas la DRM qui menace le domaine public mais le legislateur.

          Pour le domaine public, il faudrait alors tout déposer sans DRM auprès de l'État. Il pourrait alors resortir les versions sans DRM au bout de 70 ans + vie de l'auteur (sympa le stockage).
          Pour l'usage privé, personne ne peut le prévoir, ni le juge ni la technique. Pas de solution de ce côté là.
          • [^] # Re: critique

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Le trou de l'analogique a toujours existé, avant même Internet. Tu peux aller à un concert avec enregistreur, au cinéma avec une caméra. La DRM ne doit s'occuper que de la gestion des droits numériques. Je prends un exemple : j'ai acheté un DVD ; la DRM doit donner par exemple les solutions aux problèmes suivants :
            - si on me vole mon DVD, comment interdire à un tiers de l'utiliser
            - comment protéger la copie privée

            Le jour où les logiciels libres implémenteront les DRM, ils pourront aussi les contourner.
            Le jour où les logiciels libres implémenteront les DRM foireuse comme aujourd'hui, ils pourront aussi les contourner. Cependant OpenSSL possède une implémentation de RSA, ça ne me permet pas de le contourner et de forger de fausses signatures.

            Pour le domaine public, il faudrait alors tout déposer sans DRM auprès de l'État. Il pourrait alors resortir les versions sans DRM au bout de 70 ans + vie de l'auteur (sympa le stockage).
            Non, pourquoi déposer des versions sans DRM ? La DRM t'assure que 70 ans après la mort de l'auteur, l'accès aux contenus se fera selon les règles du domaine public.

            La DRM n'est qu'un outil, elle peut être mal utilisée pour restreintre indument les droits des utilisateurs, ou au contraire pour les protéger.
            • [^] # Re: critique

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              > Cependant OpenSSL possède une implémentation de RSA, ça ne me permet pas de le contourner et de forger de fausses signatures.

              Et une fois que j'ai accès en clair au contenu, qui m'empêche de faire ce que je veux ? L'autre solution est d'envoyer les contenus chiffrés aux enceintes, ce qui veut dire changer tout le matos de la planète et se tourner vers la solution TCPA/Palladium/flicage à fond évoquée précédemment.

              > Non, pourquoi déposer des versions sans DRM ? La DRM t'assure que 70 ans après la mort de l'auteur, l'accès aux contenus se fera selon les règles du domaine public.

              Parce que dans 70 ans + une vie humaine, tu peux garantir que l'on saura encore lire du WMA ? Que l'on aura encore le logiciel qui va bien, le matériel qui va bien et les éventuelles clés de crypto qui vont bien ? On demandera à la société qui aura disparue d'ici là ? Sachant que d'ici là la durée sera passée à 450 ans + les durées de vie de l'auteur, de ses enfants et petits-enfants ?

              Quelqu'un se rappelle encore de l'objectif initial du droit d'auteur ? De la durée limitée prévue (il s'aigt d'un monopole temporaire accordé par la société à un auteur) ? Du fait que la société sacrifie une partie de sa liberté dans l'espoir de récupérer des oeuvres nouvelles. Une partie on a dit...
              • [^] # Re: critique

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                L'autre solution est d'envoyer les contenus chiffrés aux enceintes, ce qui veut dire changer tout le matos de la planète
                Tout à fait d'accord. Si on veut de la DRM qui marche, il faudra changer/améliorer le matériel existant.

                et se tourner vers la solution TCPA/Palladium/flicage à fond évoquée précédemment.
                Là je ne suis pas d'accord. Pourquoi parler de protection de la vie privée quand on parle de partitions ou de mails chiffrés et de flicage quand il s'agit de musique ou de films.
                • [^] # Re: critique

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                  Parce que je chiffre les partitions et les courriels de mon choix. Pour que la solution TCPA/Palladium/flicage marche, il faut empêcher toute sortie non contrôlée d'infos et donc interdire quasiment tous les usages (à l'exception du seul autorisé donc). Une des solutions est sans douleur pour la liberté, l'autre n'offre plus beaucoup de liberté.

                  Et s'introduire dans ma sphère privée pour contrôler mon usage privé, y compris sur ce que j'ai acheté, je vois mal comment on pourrait appeler cela une amélioration de la protection de ma vie privée.
            • [^] # Re: critique

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              > - si on me vole mon DVD, comment interdire à un tiers de l'utiliser

              Si on me vole mon livre, comment interdire à un tiers de l'utiliser ?
              Si on me vole mon pain, comment interdire à un tiers de le manger ?
              Si on me vole mon idée, comment interdire à un tiers de l'utiliser ?
              Si on me vole ma liberté, comment interdire à un tiers de l'utiliser ?
              Si on me vole mon code génétique, comment interdire à un tiers de l'utiliser ?
              ...

              > - comment protéger la copie privée

              Comment empêcher la copie privée surtout... Parce que c'est honteux ces gens qui veulent utiliser une oeuvre sur plusieurs supports sans payer à chaque fois, qui veulent réécouter/relire/revoir/resentir une oeuvre plusieurs fois en n'en payant qu'une, qui veulent pouvoir zapper la pub/voir en accélèrer/écouter du classique remixé avec de la techno/tout autre usage privé de votre choix, etc.

              Heureusement qu'un peu de loi (droit d'auteur/copyright) entouré de technique (DRM) enrobé de loi (DMCA/EUCD) clôturé de technique (flicage) va permettre de promouvoir la culture et protèger les vrais auteurs comme les majors du disque et du cinéma qui se saigne pour défendre la diversité et pour satisfaire leurs consommateurs.
              • [^] # Re: critique

                Posté par  . Évalué à 3.

                tu estimes que ton code génétique t'appartient ?

                amusant
                • [^] # Re: critique

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Oui j'ai un projet de loi sous le coude à proposer pour étendre la protection de mon code génétique à une durée égale à ma vie plus 70 ans, et la protection sera transmissible à mes descendants et rétroactives pour mes ancêtres.

                  Les futurs parents pourront alors librement échanger des contrats de cession réciproque de droits et détiendront 50% des droits associés à chaque enfant.

                  Et par souci d'équilibre les personnes âgées pourront tomber dans le domaine public.
                  • [^] # Tomber dans le domaine public

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    Et par souci d'équilibre les personnes âgées pourront tomber dans le domaine public.

                    Les personnes agées tombent déjà dans les jardins publics et dans la rue parce qu'elles manquent d'équilibre.

                    Mainteneur de LiquidPrompt - https://github.com/nojhan/liquidprompt

        • [^] # Re: critique

          Posté par  . Évalué à 6.

          - les DRM ne marchent pas
          Aujourd'hui elles ne marchent pas mais les technologies progressent.


          Non les DRMs ne marchent pas tout court.

          Ou alors, il va falloir que tu nous invente un algorithme fiable de cryptologie où Bob envoie le message à Alice, mais où Alice, réceptrice du message est aussi celle qui veut casser le système. C'est à dire qu'elle connaît l'algorithme ET possède le message en clair ET le message chiffré ET la clé

          C'est le premier point d'une démonstration plein d'éloquence qu'un membre de l'Electroic Frontier Foundation (EFF) a eu le culot d'aller tenir devant les salaries de Microsoft eux-même. (PasBill, tu y étais ?)

          Je te traduis l'introduction :

          Chers pirates bonjour ! Arrrgh !

          Je suis ici aujourd'hui pour vous parler de copyright, de technologie et de DRM, je travaille pour l'EFF sur le copyright (principalement), et j'habite Londres. Je ne suis pas un avocat -- je suis du genre de grande geule/activiste, bien qu'occasionellement ils me lavent et me mettent un costar pour aller parler devat l'ONU. J'ai passé 3 semaines en tournée à faire des choses bizarres, comme aller chez Microsoft parler de DRM.

          J'ai aussi une seconde vie : j'écris des bouquins de Science Fiction. Ceci veut dire que je suis juge et partie dans cette lutte, parce que je rêve depuis l'âge de 12 ans d'en vivre. Certainemet, mon IP-business (intellectual property) n'est pas aussi grand que le vôtre, mais je vous garantis qu'il m'est aussi important que le vôtre l'est pour vous.

          Je suis venu aujourd hui pour vous convaincre :

          1- Que les systèmes DRM ne fonctionnent pas

          2- Que les sytèmes DRM sont mauvais pour la société

          3- Que les systèmes DRM sont mauvais pour le business

          4 - Que les systèmes DRM sont mauvais pour les artistes.

          6- Que le DRM est un mauvais choix stratégique pour Microsoft


          Voyons ça de plus près.


          La suite ici : http://www.lessig.org/blog/archives/msft_drm.pdf(...)
          • [^] # Re: critique

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Pour les points 3 et 6, seul l'avenir nous dira si c'est rentable commercialement... Microsoft proposera des DRM tant que les majors y croiront et tant qu'ils y croiront ce sera bon pour Microsoft qui vendra des DRM.

            Sinon un article à lire : http://www.vnunet.fr/actu/article.htm?numero=12534(...)
            Microsoft a l'air bien décidé à "imposer" des standards. Doit-on se réjouir ? Je ne sais pas. Pour les acteurs du marché celà est sans doute positif. Pour le consommateur celà sera sans doute une amélioration par rapport à ce qui est porposé en terme d'interopérabilité actuellement. Par contre pour les droits du consommateur et pour la culture en général...
  • # Norme ou standard ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Il y a souvent confusion entre ces deux mots. La faute en incombe à l'anglais qui n'a qu'un seul mot pour définir deux choses différentes. On a le même problème avec free qui signifie libre et/ou gratuit.

    Un standard (le nom est d'origine anglaise !) est propre à un fabricant et ne dépend que de lui car cela désigne ce que le fabricant fait habituellement et correspond son catalogue. Une réalisation sur spécifications particulières n'est pas standard. Adobe a créé le format PDF. C'est un standard.

    Une norme est fixée par un organisme indépendant. L'ISO est un organisme de normalisation, le W3C aussi. Le XHTML 1.0 est une norme.
    Cependant le W3C parle de standard car il voudrait que l'on adhère à ses normes et non les rendre obligatoires. Je pense qu'il serait alors préférable de les appeler recommandations (terme consacré en aéronautique). On éviterait ainsi une regrettable confusion.

    Que l'on adopte un standard ou une norme, il est indispensable de spécifier complètement le format, de le publier et de le respecter. Adobe l'a fait (ps et pdf) mais Microsoft ne le fait pas.
    • [^] # Re: Norme ou standard ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      > le W3C parle de standard car il voudrait que l'on adhère à ses normes et non les rendre obligatoires. Je pense qu'il serait alors préférable de les appeler recommandations

      A dire vrai, le W3C parle bien de recommandations. C'est Webstandards.org et Zeldman qui ont préféré utiliser le terme "standards", qui est plus concret et "vendeur" que celui de recommandations.

      Techniquement, le W3C n'est pas un organisame de normalisation. (ce qui rendrait obligatoire l'utilisation de ses travaux).


      --Tristan
  • # DRM et interopérabilité

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    On a une nouvelle guerre des formats, et pour les mêmes raisons qu'auparavant, tout le monde espère devenir le nouveau microsoft de la musique en enfermant le consommateur dans un format propriétaire. La différence c'est que, pour une fois, nous avons des formats libres qui sont arrivés avant eux, les empêchant d'atteindre une taille critique (un vendeur de baladeur numérique ne peut pas se permettre d'ignorer le mp3, de sorte que les consommateurs ont encore le choix). Si les constructeurs avaient mis au point leurs baladeurs numériques quelques années plus tôt ils auraient sans doute pu s'emparer de la majorité du "marché" tout simplement en s'assurant qu'aucun de leurs baladeurs ne puisse lire un format libre.

    Selon moi, les DRM sont mis au point pour cette raison. Le piratage et les droits d'auteurs, c'est l'explication officielle, mais pas celle qui les motive. Un peu comme la "guerre contre le terrorisme" qui permet à junior d'attaquer des pays riches en pétrole...
    • [^] # Re: DRM et interopérabilité

      Posté par  . Évalué à 1.

      ah les mp3 sont libres????
      c'etait pas detenus par fraunhoffer ou un nom comme ca?

      perso je vois pas beaucoup de baladeur avec de l'ogg vorbis ou du flac :(

      aussi non tout a fait d'accord.

      Je tiens juste a dire quelquechose par rapport a la "non reponse d'apple" : moi j'ai ecris plein de fois a des sites avec drm / obligeant a utiliser m$ ou autre.
      pourtant aucune d'eux ma repondu et je ne les ait pas attaques.
      • [^] # Re: DRM et interopérabilité

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Les mp3 sont peut être brevetés mais ils peuvent être copiés et lus sans difficulté car il n'y a pas de DRM et parceque les specs sont disponibles. Ils ne sont donc pas "Libres", avec une majuscule et en accord avec le grand RMS mais, comparé à ce que l'on veut nous faire bouffer (nombre de copies limitées, etc), c'est le jour et la nuit.

        Ceci étant dit, j'aimerais bien avoir un baladeur ogg !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.