EduLinux, un linux francophone

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
3
juin
2003
Linux
La Faculté de Génie de l'Université de Sherbrooke (Québec) , le GULUS (Groupe d'Utilisateurs de Linux de l'Université de Sherbrooke) et MandrakeSoft ont l'honneur de vous présenter : EDULINUX !
Une distribution de Linux, bureautique et éducationelle, qui nous vient presqu'entièrement du Québec! La Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke, en partenariat avec MandrakeSoft Canada et le GULUS (Groupe d'utilisateurs de Linux à l'Université de Sherbrooke [www.gulus.org]), a le plaisir d'annoncer le lancement de la distribution EduLinux permettant à toutes les clientèles étudiantes, à tous les établissements d'enseignement ou à toute personne utilisant un ordinateur de profiter, d'un système d'exploitation a code ouvert (open source) convivial et compatible avec les ordinateurs de type PC actuels.

Cette distribution comprend le système d'exploitation basé sur Mandrake Linux ainsi qu'une offre logicielle bureautique complète, soit un traitement de texte, un tableur, un navigateur Internet, un système de courriel, Acrobat Reader, Real Player et plusieurs autres. Grâce à la suite bureautique OpenOffice.org version 1.0.3 francophone, qui fait partie de la distribution EduLinux, il est possible de créer, d'ouvrir et de modifier des documents Microsoft Office tels que Word, Excel ou PowerPoint, et ce, de manière transparente. Des outils de développement de logiciels y sont également inclus.

EduLinux est essentiellement tournée vers les utilisateurs neophytes, même si elle intègre toute l offre progicielle de Mandrake 9.1.
Pour des raisons légales, le quatrième CD (RealPlayer, Flash, JavaRuntimeEnvirnment,plug in DVD pour xine) ne peut actuellement etre telechargé via internet...

-> Pour les gens qui resident au Quebec :
Le lancement aura lieu le mardi 3 juin, dès 11 h, à l'Agora du Carrefour de l'information, situé à l'étage du Pavillon central de l'Université de Sherbrooke, en présence de M. Richard Marceau, doyen de la Faculté de génie, de MM. Benoît des Ligneris et Francis Giraldeau, représentants du GULUS, et de M. Jean-Michel Dault, président de la firme MandrakeSoft Canada.

Linuxement votre

Aller plus loin

  • # Re: EduLinux, un linux francophone

    Posté par . Évalué à 6.

    Je trouve bien cette initative, dommage quel arrive un peut tard pour que je puisse la proposé dans les écoles où je suis suis...
    Mais entre l'initative Debian et maintenant une autre distribution, je vais pouvoir repartir à la charge :-)
  • # Re: EduLinux, un linux francophone

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est une très bonne initiative pour la communauté Linux quebecoise. J'espere que vont se développer beaucoup de projets dans ce sens, dans un endroit où Linux prend de plus en plus d'importance.
  • # Re: EduLinux, un linux francophone

    Posté par . Évalué à 2.

    Excellente initiative en effet ! J'aurrait vraiment aimé découvrir linux à l'école...

    Je me demandais si vous connaissiez des initiatives similaire s'adressant aux collectivités local ? J'entend des distributions proposant une procédure d'installation qui met en place un jeu d'applications répondant plus ou moins exaustivement à leurs besoins spécifiques... (NFS+NIS, OpenOffice.org, evolution, GIEDE etc...)
  • # Re: EduLinux, un linux francophone

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ne pas confondre avec LinuxEdu, fait pas le CRI74 ( http://www.linuxedu.org/(...) ). Dommage que les deux projets aient des noms si proches ...

    Lucas
  • # Re: EduLinux, un linux francophone

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ce sont d'excelentes initiatives toutes autant qu'elles sont, malheureusement, le message a du mal a passer au niveau des profs ....
    J'ai dans ma famille un prof de physique de college, et qui plus est, formateur aux nouvelles technos pour son academie, je lui ai presenté plusieurs distributions orientées educations : il trouve ca tres bien, mais encore trop obscure ..... (meme s'il a qu'a mettre le CD dans le lecteur).
    Mais un autre probleme se pose. Il n'a pas les moyen d'equiper ses classes d'ordinateurs un chouillat puissant. Dans sa classe, il a des 486, et autres petites machines sur lesquelles il est TRES difficile de lancer un X et des applis un peu complexes.
    Donc non seulement, il faut qu'il yai un changement de mentalité, mais aussi il faut donner les moyens aux profs d'equiper leurs salles d'ordinateurs potables.
    • [^] # Re: EduLinux, un linux francophone

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Qu'il utilise abuledu et avec un ordinateur correct, il aura 10 postes de travail correct. Dina est même monté à 40 !
    • [^] # Re: EduLinux, un linux francophone

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est pas vraiment un problème. La commission scolaire des Cantons (au sud-est du Québec) se sont servi justement de Linux pour sauver beaucoup d'argent.

      La solution? On utilise les 386/486 seulement comme des terminaux X et on investi de l'argent sur seulement un ordi avec beaucoup de mémoire qui sert de serveur.

      Sur les vieux ordi on met une micro distribution qui contient un serveur X (100Mo de disque dur est suffisant, si vous etes motives vous pouvez meme trouver le moyen de tout installer en moins de 25Mo).

      Comme ca les applications ne fonctionnent que sur le serveur (qui est plus rapide). Un des 386 brise? Si après 30 minutes on n'a pas trouvé le problème, on achete simplement un nouveau 486 pour presque rien.

      Les applications sont trop lentes? On met un serveur plus rapide (ou un 2e en parallele) et on a 30 terminaux qui vont plus vite.

      Comme les applications fonctionnent sur le serveur, on peut utiliser des applications récentes telles que OpenOffice meme à partir d'un vieux 386!

      Et pas de license Microsoft à gérer :o)
  • # Pardon de ne pas etre d'accord

    Posté par . Évalué à 0.

    Encore une distribution edu !
    les logiciels spécifiques - par rapport à mandrake - ne sont pas listés et encore moins téléchargeables.
    alors si on a déjà un linux on ne peut pas se rapprocher ?!
    de manière générale je trouve que proner les standards, ouverture et compagnie en ne proposant que ce genre de solution c'est un peu juste.

    Je ne prétend pas qu'ils devraient faire autre chose, "libre" a un sens, ni qu'ils n'auraient pas du faire ça, mais ,

    pourquoi faire une distro spécifique ? pour éviter de payer ou faire payer, donner des sou à mandrake ?

    pourquoi les idées les plus généreuses education, libre, donnent-elles l'impression de donner lieu au projets les plus persos ? Entre gens qui s'apprécient de surccroit ?

    Le commentaire de celui qui ne fait rien... que critiquer...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.