Enquête : « Impact du logiciel libre et Open Source en France 2017-2020 »

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, tankey, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
24
30
oct.
2017
Paris Open Source Summit

Le CNLL, le pôle de compétitivité Systematic Paris Région et le Syntec Numérique réalisent en ce moment (et comme à peu près chaque année, il faut bien le dire) une grande enquête nationale sur le secteur du logiciel libre et open source en France et ses perspectives.

Nous mobilisons pour cela toutes les organisations qui utilisent d’une façon ou d’une autre (dans leur système d’information, dans leurs produits…) du logiciel libre et open source, ainsi que les prestataires de services et fournisseurs de solutions libres et open source.

Objectifs de l’étude

Nous cherchons à quantifier :

  • le marché et les chiffres clés dans la filière (CA, emploi, segments de marché en croissance) ;
  • les attentes et besoins des entreprises et utilisateurs ;
  • l’impact du logiciel libre et open source dans la dynamique d’innovation.

Les résultats et principaux enseignements seront présentés lors du Paris Open Source Summit et communiqués aux médias, le 6 décembre prochain.

Qui sommes nous ? 

PAC, la première société d’analyse de marché « IT » en Europe et les universités de Lyon et de Valenciennes sont missionnés par Syntec Numérique, le CNLL (Union des entreprises du logiciel libre et open source) et le pôle de compétitivité Systematic, pour conduire cette enquête.

Nous vous remercions de prendre un peu de temps pour remplir ce questionnaire. Nous vous garantissons l’anonymat de vos réponses.

NdM. : Les champs « vos coordonnées et celles de votre employeur » sont obligatoires.

Méthodologie de l’étude

Cette enquête est réalisée à la fois auprès des entreprises et organisations utilisatrices et des offreurs de solutions et de services en logiciel libre et open source, avec des questions différenciées selon que vous faites partie de l’un ou l’autre de ces types d’organisations.

Le questionnaire se découpe en deux grandes parties :

  • une première partie sur la cartographie (chiffres clés et attentes) ;
  • une deuxième partie sur la dynamique d’innovation.

N. B. : Dans cette étude, nous parlerons indifféremment du logiciel libre et open source, cela peut être pour vous du logiciel libre, de l’open source ou les deux.

Je réponds maintenant !

  • # Marche pô

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

    We're sorry! It looks like we've slipped.

    Survey Monkey n'a pas l'air de vouloir.

  • # Qui sont vos commenditaires ?

    Posté par . Évalué à 10 (+13/-1).

    Bon, vous avez dit brièvement qui vous étiez mais vous ne vous êtes pas attardez sur pour qui vous faisiez l'enquête.

    Alors le SYNTEC dont beaucoup connaît la convention collective éponyme, c'est une fédération de syndicats affiliée au MEDEF. Le MEDEF, qui est donc lui-même une confédération syndicale. Le MEDEF est reconnu comme l'un des 3 syndicats patronnaux « représentatifs ». À vrai dire, c'est sans doute l'un des syndicats les moins représentatifs de France, mais assurément le plus puissant, si ce n'est le seul puissant : lorsque les syndicats de salariés organisent une manif' nationale, ils ne font jamais que suivre l'agenda du MEDEF et non le leur. Pourtant, les journalistes si impartiaux et indépendant qui innondent nos ondes et nos kiosques à journaux ne lui reprochent jamais son manque de légitimité.

    Le Syntec, disions-nous, se réjouit donc des ordonnances Macron mais assure que non non non, le CDI de chantier ils n'en veulent pas car les SSII veulent « attirer et fidéliser ». On sait que la plupart des jeunes diplômés se retrouvent en SSII, c'est parce qu'ils rêvaient d'y entrer, attirés par leur vertueux modèle économique reposant sur le louage d'ouvrage, reconnu comme délit de marchandage depuis 1850. Tiens, la SYNTEC a oublié de mettre qu'ils étaient particulièrement content du plafonnement des indemnités aux prud'hommes.

    Si le logiciel est libre, ceux qui le font et l'administre pour le compte du Syntec le sont-ils ?

    • [^] # Re: Qui sont vos commenditaires ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

      Les commanditaires sont, comme je l'ai écrit: le CNLL, le Syntec Numérique et le pôle Systematic Paris-Région.

      Le CNLL - que je représente avec Philippe Montargès - est aussi une confédération d'entreprises, comme le Syntec Numérique (dont nous sommes partenaires sur cette étude, et contre lequel nous nous sommes violemment opposés par le passé quand nous n'étions par d'accord), ou comme le CINNOV-IT avec lequel nous avons aussi fait des choses par le passé.

      Le pôle Systematic Paris-Région est une association loi 1901, labellisée pôle de compétitivité mondial en 2005, qui regroupe des entreprises, des établissements d'enseignement supérieur et/ou de recherche, et des collectivités territoriales.

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

      • [^] # Re: Qui sont vos commenditaires ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Stéphane, comme je te l'ai déjà indiqué IRL, ce genre de comm' s'adapte à son auditoire : oui, tu as fait ce qu'il fallait faire, mais à quoi cela correspond-t-il ?

        pourquoi tenir compte du syntec (c'est la question facile).

        En quoi restes-tu libre dans ton action ? (ça c'est facile aussi, du fait de ton positionnement qui laisse peu de latitude au non libre et à l'empêchement de la libre entreprise qui te tient à cœur)

        En quoi est-ce efficace ? (ton implication dans ceux qui pèsent dans la balance sont importants : je crois que tu as une page web le donnant, autant la rappeler).

        donc, bon, encore, encore et encore un peu de rappel et de pédagogie de la démarche effective et efficace mise en place :-)

        vala, vala

    • [^] # Re: Qui sont vos commenditaires ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      FYI: http://cnll.fr/news/pjln-priorite-logiciel-libre/

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

  • # Enquêtes 2016 et 2014

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

    J'ai oublié dans les liens de la news:

    "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

  • # Échéance

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-0).

    Quelle est l’échéance pour répondre à ce questionnaire ?

    ~ Seb35

    • [^] # Re: Échéance

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Bonne question!

      Pour des raisons obscures, on a préféré ne pas mettre de deadline, mais vu qu'il faut présenter les résultats au POSS le 6 décembre, les avoir quelques jours pour les envoyer aux journalistes et aux responsables politiques, et qu'il faut avoir eu le temps d'analyser les réponses, on peut dire qu'il reste encore une quinzaine de jours.

      -> ~15 novembre. (sous réserve de confirmation).

      "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

  • # Pertinence de SurveyMonkey ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    Bonjour,

    D'après la page Comparison of survey software, il y a au moins LimeSurvey qui est un logiciel de sondage sous licence libre. Peut-être que le CNLL pourrait pousser pour utiliser cela à la place de SurveyMonkey (qui ne me semble pas être un logiciel libre) ?

    Dogfooding, cohérence, tout ça…

    Debian Consultant @ DEBAMAX

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.