FusionDirectory 1.0.9 est sorti

25
26
sept.
2015
Administration système

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 1.0.9 de FusionDirectory. Pour ceux qui ne connaissent pas FusionDirectory, il s’agit d’un gestionnaire d’infrastructure. Il est à LDAP ce que Webmin pouvait être à NIS/NIS+ : une interface Web modulaire de gestion complète d’un annuaire LDAP. Sa modularité permet d’offrir aussi la gestion de services qui ne sont pas directement interopérables avec LDAP.

Cette version majeure a beaucoup de nouvelles fonctionnalités, améliorations et se concentre principalement sur l'amélioration de la gestion utilisateur et l'ergonomie.

Nouvelles fonctionalites :

  • La gestion de l'utilisateur a été portée sur notre api simpleplugin
  • Les modèles ont été réécrits et ont leur propre branche maintenant, ils ne sont plus mélangés avec les utilisateurs.
  • les groupes de type groupOfNames sont déplacés à l'intérieur du menu de groupe, et par défaut font des groupes conformes à la norme.
  • Un plugin mixedGroup a été créé pour les personnes qui ont besoin de mélanger groupOfNames et posixGroup.
  • Un webservice en lecture et écriture peut maintenant être utilisé pour remplir ou demander des données de FusionDirectory.
  • Un nouvel outil appelé fusionDirectory-shell peut être utilisé pour créer des utilisateurs ainsi que d'autre types d'objets à partir de la ligne de commande.
  • Le support de SSL a été ajouté au projet Argonaut et le support des certificats ajouté à tous les services Argonaut dans FusionDirectory.

Principaux correctifs :

  • L'installation a été réécrite pour ressembler à la configuration globale située à l'intérieur de FusionDirectory.
  • Il n'y a plus un besoin d'avoir une objectClass gosaAccount sur l'utilisateur pour le faire apparaitre dans l'interface.
  • Les utilisateur sont maintenant composés à la base d'objectClass venant des schémas de base LDAP.
  • La création d'un utilisateur générique, c'est à dire un utilisateur sans attribut POSIX, ne crée plus un mot de passe Samba par défaut si Samba n'est pas utilisé.
  • Tous les attributs non standard comme personalTitle, dateOfBirth, gender ont été déplacés dans le plugin personnel.
  • Les objets de téléphone ont été déplacés dans le plugin système en raison de la suppression du plugin Asterisk.
  • La configuration de récupération de mot de passe a été fusionnée dans la configuration globale.

Corrections mineures :

  • Ajout du support pour l'espagnol colombien
  • Kolab plugin a été renommé Kolab 2 pour refléter la version qu'il supporte.

Plugins supprimés:

Dans cette version, nous avons supprimé les plugins obsolètes, parce qu'ils étaient basés sur des logiciels non maintenus ou nécessitant un backend SQL. Nous avons décidé qu'il devraient pour certains être réécrits avec le backend LDAP si nécessaire :

  • Asterisk: ancien plugin non maintenable basé sur un backend SQL, alors que Asterisk a un backend LDAP maintenant.
  • fax: ancien code basé sur le logiciel de gofax de gonicus, pas maintenu en amont.
  • OpenStack-compute: l'interface de gestion d'OpenStack a changé et ce plugin n'est plus pertinent.
  • uw-imap: serveur imap disparu depuis longtemps, nous ne connaissons personne qui l'utilise encore.

Paquets pour les distributions :

Nous prenons en charge Debian Wheezy et Jessie / Centos 6 & 7 / Scientific Linux 6 & 7 / Suse SLES 11 SP3 / ArchLinux

  • # Cas d'utilisation ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je comprends ce que fait techniquement FusionDirectory, mais je ne vois pas de cas d'utilisation, à part le « simple » partage d'identifiants entre un Active Directory et une application web (ce qui peut se faire sans avoir à inventer FusionDirectory, donc ce n'est probablement pas là où c'est intéressant).

    Quelqu'un peut m'indiquer une utilisation concrète de ce logiciel ?

    • [^] # Re: Cas d'utilisation ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Bonjour,

      FusionDirectory sert a gérer ton annuaire LDAP ou annuaire d'entreprise si tu préféré et cela ne se limite pas a là gestion des mots de passe :)

      La majorité des applications web, systèmes on un support LDAP de nos jour, FusionDirectory permet de faire ca de manière agréable, graphique et même par des non spécialistes auquel on a donner un accès restreint.

      FusionDirectory permet de gérer toute ton infrastructure a partir d'interface que ce soit les utilisateurs, les systèmes / services et le déploiement.

      A qui FusionDirectory s'adresse t'il et le menu plugin devrait te donner un idée plus complète

      Bonne soirée

  • # Numérotation des versions

    Posté par . Évalué à 4.

    Une chose que je ne comprends pas avec FusionDirectory, c'est la numérotation des versions.

    Regardons un peu les dernières sorties publiées en dépêches ici même depuis la 1.0.8 :

    • 1.0.8 : "La version 1.0.8 est une version majeure qui contient de nouvelles fonctionnalités intéressantes". Perso, comme le fait remarquer un commentaire, je l'aurais appelée 1.1.0, mais soit.
    • 1.0.8.1 : "La version 1.0.8.1 est une version de maintenance avec des correctifs importants et une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les mises à jour." Euuu, là ça ne va plus. Une version de maintenance qui introduit de nouvelles fonctionnalités, ce n'est pas une version de maintenance… Admettons quand même, les fonctionnalités semblent se trouver dans des outils à part.
    • 1.0.8.4 : "La version 1.0.8.4 est une version de maintenance comprenant des correctifs importants et de nouvelles fonctionnalités. Tout cela est décrit en seconde partie.". Dans la partie nouvelles fonctionnalités : "Le greffon desktop-management a été réécrit et s’appelle applications, il gère maintenant des applications desktop et web". Wow… Une réécriture d'une partie du soft, dans une version de maintenance, vraiment ?
    • 1.0.8.5 : "Le greffon Dashboard a été fusionné dans le cœur de FusionDirectory. Le greffon Dashboard est devenu un greffon donnant des statistiques et informations complètes". Donc là en plus de changement dans le code, on a aussi un changement fonctionnel introduit (potentiellement avec son lot de bugs).
    • 1.0.8.6 : cf https://linuxfr.org/news/sortie-de-fusiondirectory-1-0-8-6#comment-1606644, rien à ajouter.

    Soit je suis un vieux con, et c'est la mode de faire un peu n'importe quoi sur la gestion des versions sur des applications type appli-web, soit je suis un vieux con, et je ne comprends pas le schéma de numérotation actuel ;)

    Ma suggestion : laissez tomber les versions "pseudo-sémantiques", et adoptez une numérotation incrémentielle, à la firefox. Au moins, on pourra traiter chaque nouvelle version comme une nouvelle version majeure :)

    • [^] # Re: Numérotation des versions

      Posté par . Évalué à 2.

      Ma suggestion : laissez tomber les versions "pseudo-sémantiques", et adoptez une numérotation incrémentielle, à la firefox.

      Bon il s'avère que Firefox a encore des versions mineures et des patchs. Meilleurs exemples : less ou systemd

    • [^] # Re: Numérotation des versions

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonsoir,

      merci pour le commentaire en détail pour dire tout le mal que tu pense de notre travail :) Étant moi même un vieux con je vais te répondre. En ce qui concerne les numérotation cela va se régler fin de cette année a la sortie de la version 1.1.

      En effet comme FusionDirectory est très utilise et que nous avons décide très rapidement que tout les développement client iraient dans la version libre, cela explique le ajouts dans des versions dit mineures.

      Les utilisateurs ont donc pu bénéficier de nombreuses nouvelles fonctionnalités sans attendre :)

      Nous mettons un point un point d'honneur a documenter les montées de version et avons même écrit des outils pour faciliter cela.

      Documentation d’installation et de mise à jour

      En ce qui concerne 1.0.8.6 c'est un erreur au sein de l’équipe du projet qui a cause ce problème, que des utilisateurs nous ont remonte et que nous avons corrige au plus vite.

      Pour nous l'essentiel est de communiquer et d’être ouvert, a défaut d’être parfait nous essayons de faire le meilleur logiciel de gestion d'annuaire ldap qui existe

      Bonne soirée

      • [^] # Re: Numérotation des versions

        Posté par . Évalué à 2.

        merci pour le commentaire en détail pour dire tout le mal que tu pense de notre travail :) Étant moi même un vieux con je vais te répondre. En ce qui concerne les numérotation cela va se régler fin de cette année a la sortie de la version 1.1.

        Note que je ne critique pas la qualité de votre travail ou du code, simplement le schéma de numérotation.

        En effet comme FusionDirectory est très utilise et que nous avons décide très rapidement que tout les développement client iraient dans la version libre, cela explique le ajouts dans des versions dit mineures.

        Je comprends bien le point de vue, mais justement, le logiciel étant très utilisé, il me semble qu'il ne serait pas inutile de clarifier un peu la gestion des releases et des versions.

        Nous mettons un point un point d'honneur a documenter les montées de version et avons même écrit des outils pour faciliter cela.

        C'est très bien, mais ça me gène toujours. Si j'ai installé la version X.Y.Z dans mon parc, je vais installer par la suite les version X.Y.Z+n qui apportent uniquement les correctifs de sécurité, après avoir revu les modifications apportées. Actuellement, il m'est impossible de faire cela, car une nouvelle version apporte aussi un lot de nouveautés qui m'oblige à requalifier complètement le projet.

        Pour nous l'essentiel est de communiquer et d’être ouvert, a défaut d’être parfait nous essayons de faire le meilleur logiciel de gestion d'annuaire ldap qui existe

        Encore une fois, prenez mon commentaire comme une piste d'amélioration, et cela semble déjà avoir été pris en compte et amélioré pour la version 1.1

    • [^] # Re: Numérotation des versions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Grossomodo on ne fait pas de version de maintenance au sens strict du terme, on intègre les fonctionnalités qui font sens dans les versions mineures.
      Pour des raisons historiques la numérotation était un peu bizarres et on avait 4 digit, le 4ème étant la version mineure.
      Normalement à partir de 1.1 ça devrait se régler (la majeure suivante sera 1.2, les mineures seront en 1.1.x)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.