Get the facts ! Regardons de plus près...

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
26
août
2004
Microsoft
La campagne 'Get the facts' de Microsoft, visant à démontrer que Windows est en réalité moins coûteux que Linux, avait fait grand bruit dès son lancement. Au Royaume-Uni, l'Advertising Standards Authority (agence d'auto-régulation) vient de réagir, en estimant que le public a été lésé par cette campagne. En effet, la comparaison portant sur les fonctionnalités de serveur de fichiers a été effectuée sur deux matériels différents (mainframe IBM pour Linux et PC pour Windows). L'ASA estime que le test aurait pu être effectué à matériel équivalent.
Remarquons cependant que des pratiques similaires sont utilisées dans le camp adverse ! On se souviendra par exemple de cette étude Consulting Times (datant de 2002, donc antérieure à 'Get the facts') montrant qu'une infrastructure Intel/Windows coûte sensiblement plus cher qu'une infrastructure mainframe/Linux, pour un usage comme serveur de courriels...
  • # Mainframe <-> PC

    Posté par . Évalué à 8.

    Euh, une minute ... J'imagine la publicité est mensongère parce qu'un mainframe IBM coûte autrement plus cher qu'un PC mais quand je lis:

    « montrant qu'une infrastructure Intel/Windows coûte sensiblement plus cher qu'une infrastructure mainframe/Linux, pour un usage comme serveur de courriels... »

    Cela abonde dans le même sens: Si un mainframe Linux est moins cher qu'un PC Windows (en gros), alors a fortiori un PC Linux est moin cher qu'un PC Windows. Dans ce cas ce n'est plus de la publicité mensongère ...

    Où est-ce que j'ai raté quelque chose ?
    • [^] # Re: Mainframe <-> PC

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Si tu veux une comparaison valable, pour du matériel, tu prends du PC sous Linux et du mainframe sous Linux, puis tu compares. L'OS est identique, seul le matériel change. Si tu prends du PC Windows et du mainframe Linux, tu te retrouves dans le même schéma que 'Get the facts'. Le logiciel ET le matériel variant, tu ne sais rien déduire de valable sur l'un ou sur l'autre. Tu peux juste tirer des conclusions sur le couple OS+matériel. Donc, plutôt que d'écrire il en coûtera 1,5 millions de dollars pour la plate forme Intel, contre 360 000 dollars pour la plate-forme mainframe, il serait plus honnête d'écrire il en coûtera 1,5 millions de dollars pour la plate forme Wintel, contre 360 000 dollars pour la plate-forme mainframe sous Linux.
    • [^] # Re: Mainframe <-> PC

      Posté par . Évalué à 7.

      1er point :

      J'imagine aussi que windows coute 100x plus cher si on compare
      - Linux sur une borne wifi WRT54G
      - Windows sur un octo-opteron avec 8go de ram ecc toussa
      bref ....

      2éme point (un peu HS mais bon) :

      J'ai bossé pendant 6 mois sur des "zlinux" (linux sur mainframe) et les perfs sont ... comment dire ... à chier ! Clairement le seul avantage de cette plateforme c'est la redondance hardware. Mais au vue des nouvelles archi (blades avec failover auto etc..) c'est de moins en moins vrai, et je parle même pas des couts.

      Bref linux sur mainframe c'est clairement n'importe quoi ! je pense que c'est une vaste blague des dirigeants d'IBM à la sortie d'un bar : "chiche on fait tourner linux sur mainframe !"

      Niveau perf concrétement ca donne quoi ?
      Un IFL (le cpu du mainframe qui fait tourner les zlinux) de z990 (la derniére génération d'IFL) ca a une puissance brute de 1000bogomips environ, et soit disant d'aprés les dire d'IBM, c'est capable de faire tourner une centaine de machines virtuelles.
      Je vous laisse imaginer les perfs dans chaque machine virtuelle.... : c'est lamentable
      • [^] # Re: Mainframe <-> PC

        Posté par . Évalué à 5.

        Un IFL (le cpu du mainframe qui fait tourner les zlinux) de z990 (la derniére génération d'IFL) ca a une puissance brute de 1000bogomips environ,

        Le bogomips pour mesurer la puissance d'une machine, mon dieu, on se croirait revenu en 1994 :)
        • [^] # Re: Mainframe <-> PC

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est juste pour donner un ordre de grandeur ...
          j'aurais mieux fait de dire qu'un IFL développe la puissance brute d'un PIII 1ghz
          • [^] # Re: Mainframe <-> PC

            Posté par . Évalué à 4.

            Non, ça ne te donne rien du tout.

            Tu peux à la limite comparer les bogomips de deux microprocesseurs rigoureusement identiques, et encore c'est pas fiable.

            Par exemple, un pentium (premier du nom) a un nombre de bogomips égal à sa vitesse d'horloge multiplié par 0,4

            Pour un intel 486 bogomips = horloge * 0,5

            Pourtant, à fréquence équivalente, un 486 va beaucoup moins vite qu'un pentium :-)
          • [^] # Re: Mainframe <-> PC

            Posté par . Évalué à 3.

            > j'aurais mieux fait de dire qu'un IFL développe la puissance brute d'un PIII 1ghz

            Mais alors j'aimerais comprendre pourquoi un
            mainframe effectue des traitements énormes
            si rapidement, avec des bases ou des fichiers
            énormes, ou encore comment des centaines de
            personnes peuvent bosser sur une seule de
            ces machines simultanément ?

            Explications ou liens bienvenus !
            • [^] # Re: Mainframe <-> PC

              Posté par . Évalué à 3.

              L'architecture des machines est complètement différente.

              Dans un mainframe, seuls les traitements effectifs sollicitent les CPU ou la RAM.

              Tout ce qui concerne la gestion des terminaux, les mémoires de masse etc. est géré par des controlleurs indépendants de la machine.

              Par contre sur un PC, tout ce qui se passe transite par le CPU.
            • [^] # Re: Mainframe <-> PC

              Posté par . Évalué à 5.

              La mainframe à la base c'est fait pour faire du traitement en batch , et ca marche trés bien pour ça. De même l'architecture interne est assez bien adaptée pour les SGDB : mettre a dispo des données.

              Le gros avantage, comme je l'ai dis plus haut, c'est la tolérance au pannes hardwares. C'est pour ca que les banques/assurances en utilisent toujours en prod. Chez eux la prod ne *doit pas* s'arréter.

              Pour ce qui des perfs linux sur mainframe.... c'est un peu comme vouloir faire les 24h du mans avec un tracteur... un tracteur c'est bien, c'est puissant, c'est coupleux et tout mais ca avance pas pour ce qu'on veux en faire la.


              "Linux sur mainframe : la technologie de demain sur des machines d'hier"
              • [^] # Re: Mainframe <-> PC

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                L'idee s'etait pas de lancer 30 jbench sur le mainframe ? juste pour voir si le temps de traitement s'alonge
                • [^] # Re: Mainframe <-> PC

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tu multiplies environ par 30 pour chaque zlinux.....
                  oui ça choque la 1ére fois

                  Je me souviens avant de bosser sur zlinux j'était tout entousiaste à l'idée d'associer mainframe et linux. Je me disais que ca devais torcher et tout.

                  J'ai vite déchanté à mon premier ./configure && make
      • [^] # Re: Mainframe <-> PC

        Posté par . Évalué à 7.

        ca a une puissance brute de 1000bogomips

        La puissance du moteur de ma voiture est de trois heures moins le quart.
    • [^] # Re: Mainframe <-> PC

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Celà suppose que tu ai démontré que un PC Linux (enfin une grappe de PC pour avoir l'équivalent en puissance) a un TCO inférieur à un mainframe sous Linux... Ce qui reste à démontrer. Alors quand on sait à quel point une comparaison est fiable, on peut se poser encore plus de questions sur la fiabilité d'une comparaison déduite d'une autre comparaison...
    • [^] # Re: Mainframe <-> PC

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Clairement la pub d'IBM n'a rien à voir avec celle de Ms, par ce que celle d'IBM cherche à vendre des Machines et celle de Ms cherche a vendre des OS.

      Dans le cas d'IBM l'OS importe peu du moment qu'il tourne bien sur ses machines et qu'il ne coute pas chére. Donc chez IBM la comparaison c'est Mainframe <-> PC (et il aurrait du faire tourner le pc sous Linux)
      Pour Ms c'est l'inverse, la machine importe peu du moment que son OS tourne bien dessus et qu'elle ne coute pas chére. Donc chez MS la comparaison c'est MS/windows <-> (et il aurrait du faire tourner le Linux sur un pc)

      Seulement voila IBM cherche à vendre plus que du matos, une solution complette mainframe/Linux. Et il font un test un peu boiteux (obligé ou pas, je sais pas si en 2002 il y avait des mainframe sous windows).
      Microsoft reprend se test, pour le retourner contre IBM, et là pour le coup c'est vraiment n'importe quoi par ce que MS dit "Linux was found to be over 10 times more expensive than Windows?", alors que le boulet de l'histoire c'est le mainframe et pas Linux.

      Alors les modos le soucie d'impartialité c'est bien, mais dans ce cas
      le truc d'IBM c'est pas un bon exemple ;)
  • # Gates the Fat :-)))

    Posté par . Évalué à 4.

    Bon OK, c'est facile.
  • # question con

    Posté par . Évalué à 3.

    c est quoi un "mainframe" ?
  • # Aide Bogomips :-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

  • # Une autre source

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

  • # Règle d'or du marketing

    Posté par . Évalué à 2.

    Je sais pas pour vous, mais moi j'ai toujours entendu parler de la regle d'Or du marketing efficace :

    NE JAMAIS MENTIONNER LA CONCURRENCE.

    Il me semble que Microsoft a tellement peut des systèmes libres qu'ils sont en train de se tirer une bastos dans le pied à force d'évoquer Linux.
    Je l'ai bloggué, c'est limite troll, mais je le remets ici, au cas où.

    Un décideur à son admin système :
    - c'est quoi ce linusque, au juste ?
    - Linux, monsieur. C'est un système d'exploitation libre basé sur Unix qui...
    - Teu teu teu teu... j'comprends rien à votre jargon.
    - Ben en fait, au lieu d'installer windows qui merde tout le temps sur votre machine et qui coûte 500 balles à chaque mise à jour, on installe un système gratuit pour lequel les mises à jour sont gratuites, aussi.
    - Hein ? gratuit ? Mais c'est quoi l'embrouille ?...
    - Y'a pas d'embrouille, monsieur. Ces systèmes sont libres, en plus ; ça signifie qu'il n'y a pas de portes dérobées ou d'espion dans votre machine, puisqu'on a accès aux sources des programmes et qu'on peut s'assurer de leur honnêteté.
    - Vous voulez dire que dans Vingtdoses il y a des espions ???
    - ... c'est à dire. C'est possible, mais comme windows est propriétaire, et qu'on n'a pas accès aux sources, on ne peut pas s'en assurer. Mais on peut douter de l'honnêteté de Microsoft, en tous cas.

    etc, etc, etc.

    Source :
    http://jehaisleprintemps.net/detail.php?id=193&lang=fr(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.