Jerry Do-It-Together assembler un ordinateur dans un bidon de 20 litres

Posté par . Édité par Xavier Claude et eggman. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
16
19
juin
2016
Technologie

Jerry Do-It-Together est un ordinateur PC fabriqué avec des composants informatiques de réemploi, carte mère, disque dur et bloc d'alimentation électrique, assemblés dans un bidon en plastique de vingt litres. Ce récipient, d'un usage courant en Afrique, permet d'installer un bloc d'alimentation électrique quelconque. L'ouverture du couvercle par fermeture éclair offre une vue sur les composants et démystifie le contenu de cet appareil électronique. Cette construction est réalisée pendant des ateliers créatifs qui renforcent le lien social. Le bidon est décoré librement, pour le personnaliser. Cette solution ingénieuse pour répondre à des besoins de communication avec peu de moyens matériels mais de la débrouillardise est utilisée par des groupes de JerryMakers dans plusieurs pays d'Afrique : Algérie, Bénin, Côte d'Ivoire, Tchad, Togo. En France, l'association « Jesuisjerry » est labellisée ordi 2.0.

jerry-marathon

Déconstruire puis reconstruire un ordinateur dans un bidon

Nous sommes habitués au fait que nos ordinateurs de bureau sont souvent des grosses boîtes métalliques au design peu original. Mais savons-nous vraiment ce qui se cache dans ces boîtes ? Est-ce complètement différent d'un ordinateur à l'autre ou y retrouve-t-on toujours essentiellement la même chose ? Ouvrons donc tout simplement cette boîte pour découvrir ce qu'elle contient.

romain-chanut

Objectifs de l'atelier

  • identifier les composants principaux d'un ordinateur : alimentation, carte mère, processeur, disque dur ;
  • comprendre schématiquement les rôles de chacun de ces composants ;
  • adopter une démarche écocitoyenne en montrant comment construire soi-même son propre ordinateur en recyclant/récupérant du vieux matériel ;
  • bricoler et concevoir soi-même le design de son ordinateur, ce qui implique bien entendu de devoir réfléchir à comment connecter in fine un écran, un clavier, une souris, un cable ethernet et offrir quelques ports USB aux futurs utilisateurs.

Précautions :

  • il va de soi qu'il faut commencer par débrancher l'ordinateur de toute source d'alimentation avant de prendre le moindre tournevis ;
  • attention à ne pas se blesser lorsque l'on démonte les parties métalliques qui ont souvent des côtés coupants ;
  • certaines parties peuvent résister un peu lors du démontage : il suffit de rester patient et prendre le temps de comprendre ce qui les tient à l'ossature métallique ;
  • ne pas hésiter à prendre de nombreuses photos tout au long du démontage, notamment lorsque l'on débranche les fils. Garder en tête qu'il faudra les rebrancher à la fin !

Après quelques coups de tournevis et quelques câbles débranchés, les éléments principaux d'un ordinateur sont finalement :

  • un bloc d'alimentation dont le rôle est de fournir du courant électrique à l'ensemble des composants de l'ordinateur ;
  • un disque dur : c'est généralement une mémoire de masse magnétique ;
  • une carte mère composée de circuits imprimés et de ports de connexion, c'est vraiment le cœur de la machine. On trouve sur la carte mère le microprocesseur, des bus et la mémoire centrale ;
  • un ventilateur vient se placer sur le microprocesseur pour le refroidir.

Fabriquer son Jerry

L'idée est d'abord de fabriquer une boîte pour l'accueillir, et pour cela rien ne vaut un bon vieux bidon ! Notez qu'il est recommandé de prendre une boîte non conductrice comme un bidon ou une boîte à chaussures afin d'éviter tout risque de court-circuit. Mais avant de se lancer bille en tête, crayon, papier et un peu de réflexion… Place désormais à l'atelier bricolage : découpage de bidon, ficelles pour accrocher les composants dedans, etc. Bienvenue aux idées originales. C'est ça l'esprit "Make your Jerry" !

atelier-jerrydit-point35

Plusieurs Jerry sont assemblés par des Fab lab, lieux d'innovation et de partage pour reprendre la main sur la technologie.

La partie hardware de cette construction est complétée par l'installation de logiciels libres, des distributions GNU/Linux comme Emmabuntüs ou PrimTux.

  • # Développement durable?

    Posté par . Évalué à 10.

    Qu'est-ce que vous faites des anciens boîtiers, du coup? Parce que c'est bien joli, de vouloir réutiliser les bidons, mais une carcasse d'ordinateur coûte plutôt plus cher à produire/recycler, il me semble, non?

    • [^] # Re: Développement durable?

      Posté par . Évalué à 10.

      Peut-être qu'ils les utilisent pour transporter l'eau entre les points d'eau et les maisons ?

    • [^] # Re: Développement durable?

      Posté par . Évalué à 2.

      La plupart des vieux PC on des boitiers métallique donc simple à recycler.
      A part la face avant du boitier qui est le plus souvent en plastoc…

      • [^] # Re: Développement durable?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Wait, et donc vous les enlevez de leur boîtier d'origine, pour les fourrer dans des bidons, en détruisant ce dernier au passage? Je vois pas bien l'idée, si on veut apprendre à des gens ce qu'il y a dans un ordinateur on peut tout simplement l'ouvrir, non? Et puis un bidon, dans l'absolu, c'est plus utile qu'un ordi ; ça me dépasse un peu, comme démarche (on m'a dit que j'étais cassant tavu je fais des efforts :p) également au niveau pédagogique, les architectures changent, ça semble pas très pérenne, ni très techniquement pertinent "une carte mère composée de circuits imprimés et de ports de connexion, c'est vraiment le cœur de la machine". Et puis bon, c'est hideux, quoi. Qui veut d'un de ces machins chez soi? Pas ma femme, en tout cas, inutile de lui demander.

        • [^] # Re: Développement durable?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          (on m'a dit que j'étais cassant tavu je fais des efforts :p)

          C'est bien trop longtemps avant Noël, tu vas manquer de réserves pour la période de l'avant au risque d'être quand-même privé de cadeaux! :D

          • [^] # Re: Développement durable?

            Posté par . Évalué à 5.

            *avent

            oui je sais ça pique les yeux, mais c'est comme ça…

            • [^] # Re: Développement durable?

              Posté par . Évalué à 5.

              *avent
              oui je sais ça pique les yeux, mais c'est comme ça…

              Ben non, ça pique pas les yeux, ça dit juste que ça n’a rien à voir avec une notion temporelle…

              Je plagie juste wikipedia : L'Avent (du latin adventus : avènement, arrivée du Messie)

        • [^] # Re: Développement durable?

          Posté par . Évalué à 0.

          En fait, comme dit dans un commentaire plus loin, les jerry sont avant tout un projet pour les pays pauvres/en voie de développement.
          Dans certain de ces pays, on trouve à la beaucoup de carcasse d'ordinateurs et de jerricane.
          L'intérêt du jerricane par rapport à un boîtier d'origine est, dans ces pays, bien réel : poids, possibilité de transport facile,etc.

          Bien évidemment dans les pays riches comme le nôtre l'intérêt du jerricane en lui même est plus discutable même si ça reste un bon prétexte pour apprendre l'informatique.

          Après personnellement, j'aime beaucoup le concept, c'est le format parfait parfait pour un ordinateur de bureau "mobile".

          • [^] # Re: Développement durable?

            Posté par . Évalué à 4.

            Parfait, j'ai un doute, à part peut-être la poignée…

            Le principal problème dans ces "pays cibles" d'Afrique, semble être la température et l'entretien mécanique des bécanes.
            Si le bidon résout plutôt bien le second point, j'ai du mal à voir comment le souci de chaleur est réglé, en l'absence de ventilation, ou bien j'ai mal regardé les bidons de l'article ?
            Surtout que du vieux matos recyclé, ça chauffe plutôt, ancienne technologie oblige.

            • [^] # Re: Développement durable?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Bah! tu es vraiment de mauvaise foi, un bidon est fait pour mettre du liquide dedans, il faut juste y mettre de l'eau. Exit donc, le souci de refroidissement …

              … poussez pas, je sais où est la sortie!

      • [^] # Re: Développement durable?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour les façades ou côtés en plastique, attention qu'ils ne soient pas recouverts à l'intérieur d'une peinture spéciale pour limiter la propagation des parasites émis par l'électronique. Leur recyclage doit probablement passer par les filières D3E.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Développement durable?

      Posté par . Évalué à 8.

      On peut trouver où c'est bidons ? Non parce que autant j'ai pas mal de vieux boitiers d'ordi inutilisés dans mon garage, autant à chaque fois que j'ai un produit chimique sur les bras (nettoyage des pinceaux au WhiteSpirit par exemple), j'ai rien pour le stocker et le porter à la déchetterie…

      Ce serait d'ailleurs un bon truc écolo à faire : mettre à disposition des gens des vieux bidons plastique pour assurer que ces produits ne partent pas à l'évier - ou au fond du jardin :( …

      • [^] # Re: Développement durable?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Les bidons plastiques ne sont pas l'idéal pour stocker des produits, certains attaquent le plastique du bidon et donc t'en a partout après.

        L'idéal c'est d'utiliser des bocaux en verre (légumes, voir nutella mais j'ai un doute sur l'étanchéité du couvercle)

        • [^] # Re: Développement durable?

          Posté par . Évalué à 2.

          vrai, même si en général j'achète mes produits chimique en bouteille plastique…

    • [^] # Re: Développement durable?

      Posté par . Évalué à 7.

      Je crois que l'idée qu'ils mettent en avant est qu'on peut utiliser un bidon et des pièces détachées. Il ne s'agit pas forcément de retirer et de jeter une carcasse d'un ordi entier existant.

      Mais dans la pratique, je pense que les tours vides, c'est pas ce qui manque, donc au final, je rejoins les autres commentaires, je vois pas l'intérêt.

      Comme tout le monde, je trouve ça cool, un ordi customisé avec un contenant amusant parce que c'est rigolo, et ça démystifie un peu la machine, mais de là à parler de solution ou de développement durable, bof…

  • # Isolation électrique

    Posté par . Évalué à 7.

    Comment ça se passe, rayon isolation électrique ?
    La carcasse métallique d'un boitier d'ordinateur ne sert pas qu'à faire moche. N'a-t-elle pas des propriétés radio-électriques utiles ?

    • [^] # Re: Isolation électrique

      Posté par . Évalué à 4.

      Vu le nombre de boîtiers ouverts ou comportant d'énormes fenêtres de plexiglas, je dirais que ça ne doit pas être un énorme problème. Dans tous les cas, il suffirait d'une feuille de papier d'aluminium pour isoler aussi bien qu'un boîtier (considérant que la plupart des EME d'un ordinateur sont dans les hautes fréquences). Perso c'est plus le côté dissipation de la chaleur qui m'inquiète, surtout dans un pays chaud, mais encore une fois ça dépend du matériel qu'il y a à l'intérieur.

      • [^] # Re: Isolation électrique

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        la dissipation de chaleur ne se fait pas par conduction (surface du boitier) ou rayonnement (noir) dans le cadre d'une tour. Elle se fait majoritairement par convection. Conclusion : une bonne ventilation dans une boite fermée ou une boite ouverte en haut et en bas feront le taf… ou pas ;)

        • [^] # Re: Isolation électrique

          Posté par . Évalué à 5.

          Non effectivement, mais je vois les boîtes et je me dis que bien que très jolies, il ne doit pas y avoir beaucoup de mouvements d'air là-dedans…

  • # ~

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 20/06/16 à 08:07.

    identifier les composants principaux d'un ordinateur : alimentation, carte mère, processeur, disque dur ;

    Ça peut parfaitement être fait dans un boîtier d'ordinateur, c'est comme ça qu'on nous l'enseignait de mon temps, et on en profitait pour nous parler des flux d'air, de protection électromagnétique, etc.

    comprendre schématiquement les rôles de chacun de ces composants ;

    Il serait peut-être temps de comprendre également le rôle d'une bonne ventilation, ainsi que celui du flux d'air dans un ordinateur, qui n'a pas été conçu au hasard, mais a été réfléchi et répond à diverses normes. Parce que sinon, faute de flux d'air adéquat, l'ordinateur chauffe inutilement, et consomme davantage pour refroidir ses composants, tout en générant davantage de nuisances sonores, et vit moins longtemps. Pas très écolo-responsable…

    Et puis le boîtier est aussi pensé pour réduire les risques liés à la poussière, ainsi qu'aux court-circuits, aux ondes électromagnétiques, etc. Alors quand je vois la gueule que faisait une tour où venait d'exploser une alimentation no-name, j'ose pas imaginer l'état du gamin dont le jerry va lui péter à la gueule…

    adopter une démarche écocitoyenne en montrant comment construire soi-même son propre ordinateur en recyclant/récupérant du vieux matériel ;

    Autant je comprends l'intérêt à faire durer du matériel qui n'a pas besoin d'être changé, autant je ne vois pas l'intérêt écologique à jeter un boîtier fonctionnel et parfaitement adapté à cet usage — qui a nécessité des ressources pour sa fabrication —, et le remplacer par un truc pas du tout adapté à cet usage — mais qui a quand même également nécessité des ressources pour sa fabrication… Et qui cerise sur le gâteau, a peut-être servi à contenir des produits chimiques toxiques !

    Et puis quand je travaillais pour un gros assembleur, et qu'on recyclait des parcs entiers d'ordinateurs (écoles, lycées, entreprises), le truc qu'on avait le plus sur les bras, c'était des boîtiers vides à ne savoir qu'en faire ! Mais là, on préfère les jeter pour les remplacer par des bidons qui eux pourraient servir à transporter des liquides, comme de l'eau, par exemple…

    Et ayant vécu en Afrique, je n'ai pas constaté un manque quelconque de boîtiers. Ils ne manquaient même pas d'ordinateurs à l'époque, dans mon lycée on avait droit aux mêmes TO5 et MO7 du plan « Informatique Pour Tous » qu'en France (même que quand je suis revenu en France, on en avait encore moins à disposition).

    Et quand je vois ce qui est balancé dans nos décharges en France (avec des mecs de HFR qui relatent y faire régulièrement leurs « courses »), ce sont surtout des ordinateurs complets, dans leurs boîtiers, et parfaitement fonctionnels (mais considéré comme « obsolètes »), alors il n'y a aucune raison pour que les boîtiers se perdent entre les pays occidentaux et l'Afrique.

    bricoler et concevoir soi-même le design de son ordinateur, ce qui implique bien entendu de devoir réfléchir à comment connecter in fine un écran, un clavier, une souris, un cable ethernet et offrir quelques ports USB aux futurs utilisateurs.

    Si le but de la conception, c'est de se donner bonne conscience en donnant l'impression qu'on a recyclé la décharge du coin, et d'assembler le tout à la McGyver avec 3 élastiques pour « démystifier » la chose en faisant dans le misérabilisme, c'est plutôt réussi…

    Maintenant, si le but c'est de construire un ordinateur personnalisé, le Net foisonne d'exemples de constructions artisanales magnifiques (un exemple parmi d'autres, dont certains font justement usage de matériaux recyclés, pour un coût modique.

    Il y a 20 ans de ça, j'avais un ami qui décorait les ordinateurs en peignant des choses magnifiques à l'aérographe sur les boîtiers, qu'il transformait en véritables œuvres d'art. Ben je suis sûr qu'il était bien plus écolo-responsable.

    Pour moi, le Jerry c'est surtout une tentative de buzz qui tente désespérément de percer, poussée par les étudiants et l'entreprise Hedera à son origine.

    • [^] # Re: ~

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Bon, ça va, je suis pas le seul à être choqué par l'aspect misérabiliste et néo-colonialiste de l'aventure par des jeunes bobos en mal de bonne conscience…

      Et j'argumente:
      * misérabiliste: oui, on va transformer un ordi qui ressemble à un ordi en un truc qui ressemble à une poubelle, qui chauffe et qui tombera en panne au bout de 3 mois sous prétexte que le bidon est un truc que les "africains" connaissent (j'aurais rajouté "pauvres petits africains", la comm' passerait encore mieux…)
      * néo-colonialiste: venez faire partie du monde civilisé en nous débarrassant de nos merdes pour vous faire des pseudo ordi-poubelles.

      Mais bon, effectivement, c'est plein de bonnes intentions, de bons sentiments, toussa…

  • # Not a Rugged Pod

    Posté par . Évalué à 5.

    Au vue du titre, j'ai cru que c'était un rugged pod home made. Peut-être même de la pub pour s'en faire un maison.

    http://ruggedpod.qyshare.com/

    Mais non.

    Du coup, je rejoins les commentaires précédants.

  • # Ne soyons pas "occidentalo-centrés"

    Posté par . Évalué à 3.

    En fait, le sujet, c'est "comment se débrouiller pour bricoler un pc avec peu de moyens dans les pays en voie de développement".
    Un exemple: Le blog dédié au libre et à l'innovation sociale et numérique au Bénin et en Afrique.

  • # la langue de bois !!!

    Posté par . Évalué à 3.

    Pardon mais vraiment je suis outré par l'article et son lien sur wikipedia, quelle dégoulinance jargonnante à l'excès de vocable anglosaxonifiant !

    "les ateliers créatifs qui renforcent le lien social" : langue de séquoia !

    Et puis faut être furieusement gonflé pour apporter en Afrique le système D.

    Enfin derrière les DIY, il n'y a qu'un terme, simple, banale, efficace : DÉBROUILLARDISE !

    • [^] # Re: la langue de bois !!!

      Posté par . Évalué à 2.

    • [^] # Re: la langue de bois !!!

      Posté par . Évalué à 2.

      Quel rapport entre la langue de bois et les anglicismes ?

      • [^] # Re: la langue de bois !!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Le séquoia ? :-D Cette espèce de conifère est issue de Californie, je ne suis pas certain qu'elle supporte une implantation sur le sol africain.

        Je ne vois pas d'autre explication, bien que le rapport entre des « ateliers créatifs qui renforcent le lien social » et une langue de séquoia me semble toujours obscur (peut être une histoire de Pinocchio  ?). :-P

        Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.