La ville de Blanquefort lance un webmail gratuit sous licence GPL

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
16
juil.
2004
Communauté
Un article de ZDNet nous apprend que la petite ville de Blanquefort en Gironde (14 000 âmes) vient de mettre en place un service gratuit de webmail sous licence GPL, baptisé P-mail (Public mail).

Willy Dupont, responsable des nouvelles technologies à la mairie de Blanquefort, tient à ce sujet un discours fort éclairé, mettant en avant les raisons de ce choix :
- la pérennité du logiciel qui, grâce à sa licence, n'est pas lié à une société pouvant disparaître ou changer la donne.
- l'ouverture du code source permettant éventuellement de rajouter ses propres fonctionnalités pour le bien de tous.
- la gratuité de la licence et donc l'économie réalisée pour les collectivités désirant réutiliser la solution mise en place :
une solution propriétaire clefs en main était bien moins chère à l'achat que le développement d'une plate-forme libre mais le retour d'investissement pour cette solution est prévu sur le long terme, en prenant en compte qu'elle pourra être utilisée par l'ensemble des communes, en mutualisant donc l'argent publique et en économisant des licences payantes basées sur le nombre d'utilisateurs.

Un discours que l'on aimerait entendre dans la bouche de plus hauts responsables. P-Mail , développé par la société lyonnaise Alinto, est basé sur postfix, IMP et MySQL.

P-Mail fournit un service de messagerie web classique, compatible Pop et Imap, avec l'attribution d'une adresse de type "nom@ville.com" et une capacité de 5 Mo maximum pour la boîte aux lettres électronique. Une capacité qui pourra cependant être ponctuellement augmentée sur demande. Depuis son lancement, une centaine de comptes ont été enregistrés avec 2 à 3 nouveaux inscrits par jour.

Aller plus loin

  • # Test

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je viens de tester, et c'est plutôt pas mal.

    C'est un IMP comme webmail, y'a pas de doute, légèrement modifier au moins au niveau du look et de quelques fonctionnalités. Je le trouve assez rapide, par rapport à des versions que je fais tourner chez moi, ou celle que j'ai modifié pour des clients encore celui de chez Free.

    http://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: Test

      Posté par . Évalué à 7.

      Heu serieusement, y'en as pas qui ont honte de faire payer ce prix la pour 6 feuilles de style qui ont ete reecrites ???

      Paske jusqu'a preuve du contraire, je vois RIEN de different par rapport a un IMP classique. (le fait de le themer est deja integrer via les CSS)

      En ce qui concerne le temps d'acces, il faut juste signaler que y'a juste 14000 utilisateurs ''potentiels'', or apparemment le service etant nouveau, je pense qu'il n'y a que tres peu d'utilisateurs ''reels'' , donc avec une pov machine en x86, ca devrais pas vraiment ramer.

      Enfin, tant qu'il y'aura des gens pour payer ce genre de trucs ...
      Le seul truc qui est dommage, c'est que c'est encore le pognon du contribuable lambda.
      • [^] # Re: Test

        Posté par . Évalué à 10.

        ...
        parce que y a des mecs derriere qui ont travaillé sur le projet : open-source ne signifie pas gratos !!!!

        Faut dev le site, les serveurs, l'electricité, les maintenneurs, ...c'est vrai, ils pourraient le faire bénévolement quand meme... :)
        • [^] # Re: Test

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Ca ne justifie pas un tel cout... La on a un truc exorbitant, indiqué comme supérieur a celui d'un truc proprio pour la meme chose, alors que ils n'ont au final quasi rien développé du tout.
          • [^] # Re: Test

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Dans un projet informatique, le temps de développement ne devrait pas être le plus important, ni celui qui coûte le plus chère.

            Il faut aussi vérifier qu'il n'y a pas de failles, s'assurer que ça marche en faisant des tests, etc.

            De plus, les feuilles de styles et les images qui vont bien, ça peut coûter chère selon la qualité de l'infographiste...
            • [^] # Re: Test

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              C'est pas fini de raconter n'importe quoi !

              Dans ce projet ya rien qui a pu leur couter cher.

              > Il faut aussi vérifier qu'il n'y a pas de failles, s'assurer que ça marche en faisant des tests, etc.

              Installer un serveur de messagerie avec tous les tests qui vont bien ça prends qu'une journée. C'est leur metier, ils sont spécialistes des serveurs de messagerie.

              > De plus, les feuilles de styles et les images qui vont bien, ça peut coûter chère selon la qualité de l'infographiste...

              Au vu des thèmes , ça a vraiment pas du couter bien cher. En tout cas pas 45000 euros !

              Une hypothèqe sur les raisons de ce cout excessivement élevé a été discutée dans ce journal http://linuxfr.org/~kibos/14587.html(...)
              • [^] # Re: Test

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Dans ce projet ya rien qui a pu leur couter cher.

                C'est clair.

                D'ailleurs c'est bien pour ça que les élu de Blanquefort on choisi le projet !

                Non, mais tu fumes la moquette ou quoi ?

                Installer un serveur de messagerie avec tous les tests qui vont bien ça prends qu'une journée. C'est leur metier

                Ok, si tu as lu l'article, tu peux voir que la boite propose en générale SA solution proprio. Là ils ont du s'adapter.

                Ensuite leur boulot n'est pas d'installer trois soft en coordination, mais de proposer une solution _intégrée_ qui demande un minimum d'effort pour être installée. Je ne dis pas que c'est insurmontable comme boulot, mais ça demande de produire un boulot... que tu ne pourras pas revendre ensuite !

                Ensuite, je n'ai vu nul part le détail de ce que comportait le contrat de 45000€, si ça inclu trois an de suivi sur le soft, ce n'est pas si mal !

                (Même si pour l'instant Blanquefort est la seule comune à l'utiliser, Il faut penser que c'est appelé à être employé ailleurs)
          • [^] # Re: Test

            Posté par . Évalué à 7.

            la maintenance est TRES probablement incluse (?) dans le contrat.
            Les collectivités locales ont très facilement de l'argent pour l'équipement et très peu pour le fonctionnement. Donc on essaie de tout faire rentrer dans le contrat initial.
            Il est quasiment impossible de passer de contrat de "maintenance" couvrant le salaire de personnels, c'est du fonctionnement, ca ne marche pas. C'est comme ça.

            Donc je pense (très fort) que les 45000 euros couvrent (au moins) une année de fonctionnement.

            Maintenant faites le calcul tout seul. Y a de l'assistance derrière ça, des gens qui doivent etre réactifs et tout.

            Bien sur que ca représente beaucoup d'argent.
            Et bien sur que ca aurait été réalisable avec des bénévoles. Mais il faut que ca marche, c'est aussi une opération politique.

            Dernier point, on entend souvent des critiques virulent sur les choix des politiques.
            Manifestez-vous auprès des collectivités locales, elles manquent gravement de compétences, et sont demandeuses. Et souvent ne sont pas fermées aux "petits". ( a part certaines qui ne jurent que par Cap et Unilog).
            • [^] # Re: Test

              Posté par . Évalué à 4.

              Bonjour,

              et aussi ne pas oublier que d'après l'article il veulent étendre cela aux autre communes. Le prix ne bougeras pas, comme je l'ai déjà dis dans le journal, peu de société qui fournissent tu proprio peuvent se vanter d'avoir fourni une solution extensible à volonté pour ce prix.


              P.S Je me répète, car je n'ai pas trouvé de gens d'accord avec mon point de vue et j'espère que je ne suis alors pas fou... :)
              • [^] # Re: Test

                Posté par . Évalué à 3.

                Tout a fait OK !

                c'est 45000 mais ca peut etre le budget pour les 15 prochaine années avec en plus, de +en + de participants (j'entends des collectivités terr.) qui peuvent investir dedans...

                Chez M$ (mais pourquoi donc cet exemple ??) tu as 10 personnes, c'est en effet 10x"la somme monoposte"
                Si tu es 100, c'est 100x la meme somme.......et personne viendra me contredire puisque j'ai été obligé dans mon entreprise de faire des devis (pour comparer avec OO..:) pour des licences Office et/ou XP...tu n'as meme pas le droit a un rabais. (peut etre a partir de 1000 licences...trop drole...)
                Bref, je m'egare.. :-)

                , le fait est qu'ici, c'est en effet extensible a l'infinin sans contraintes financieres supplemantaires (sauf boost du server evidement)
      • [^] # themes

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Heu sérieusement, y'en as pas qui ont honte de faire payer ce prix la pour 6 feuilles de style qui ont ete reecrites ???

        Paske jusqu'a preuve du contraire, je vois RIEN de different par rapport a un IMP classique. (le fait de le themer est deja integrer via les CSS)


        Ouais mais ils ont du galerer à les faire les thèmes parce que quand tu vois la gu.... de leur fichier HTML, styler tout ça ça doit pas être évidant.

        Connaissez vous un webmail libre, qui permet de rapatrier le courrier externe, qui a filtre bayésien et qui est conformes aux normes HTML

        Ceci dis, ça reste une bonne initiative de choisir des solutions libres.
      • [^] # Encore un «not invented here»

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je trouve que le plus honteux c'est de faire un fork qui ne se justifie pas.

        Et il semble que ce soit legrand jeu des sociétés qui vendent du libre dans l'administration : forker un logiciel qui existe déjà pour se faire mousser.

        Le logiciel libre ce n'est pas que passer sous GPL :
        - c'est contribuer si il y a lieu (rapport de bug amélioration de l'existant)
        - collaborer avec les autres projets,
        - maintenir le projet en vie.

        Ces rafales de fork sont ridicules et il faut vraiment pas comprendre le libre pour le faire !
    • [^] # Re: Test

      Posté par . Évalué à 6.

      Je le trouve assez rapide, par rapport à des versions que je fais tourner chez moi, ou celle que j'ai modifié pour des clients encore celui de chez Free.

      Enfin, il est rapide mais il n'a pas bcp de clients non plus.
      Celui de chez Free est censé fonctionner pour tous les comptes mails de Free soit quelques millions et on ne sait pas quel pourcentage d'abonnés y accède mais c'est probablement plus que p-mail.

      A partir de beaucoup de clients simultanés, imp n'est pas trop efficace (et rame méchamment), il ajoute une pression sur le serveur Imap et fait exploser le nombre de requetes SQL.

      Enfin, vu qu'ils disposent du code, ils pourront financer des développement spécifiques pour trouver les bottlenecks et accélérer le tout (hint : ne plus utiliser IMAP et accéder aux boites aux lettres directement, hint 2 : mettre un reverse proxy pour réduire le nombre de thread httpd ouvert à un instant T)

      Sinon, je suis curieux de savoir quelles sont les raisons qui leur ont fait préférer IMP que SqWebMail ou un autre ? Pas vu la réponse dans l'article.
      (note : je comprends le choix d'une archi libre ; ce qui m'intéresse, c'est en quoi imp répond mieux à leur besoin(s) qu'un autre logiciel libre de webmail)
  • # Belle iniative

    Posté par . Évalué à -1.

    qui doit surtout réjouir les contribuables de Blanquefort qui savent désormais que grace au logiciel libre, ils peuvent payer plus cher pour un service identique. Mais qu'est-ce qu'un peu de leur argent contre la gratitude que ne manqueront pas de leur témoigner tout les futurs utilisateurs qui n'auront pas participé à l'achat ?
    • [^] # Re: Belle iniative

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      ils peuvent payer plus cher pour un service identique ... utilisateurs qui n'auront pas participé à l'achat

      Bah, je répond !

      Le truc avec l'économie du libre c'est le suivant :

      Si 1 type investit 1000 € dans le libre : tout le monde « profite » de ses 1000 €
      Si jamais un deuxième type investit 1000 € sur le même projet => tout le monde profite de 2000 € !
      Si jamais ils sont trois : tout le monde profite des 3000 €.

      Le principe du libre c'est que tout le monde profite de l'investissement de chacun... sauf qu'il y a un « ticket d'entrée » plus élevé.

      Autre détail : les « contribuables de Blanquefort » peuvent se réjouir également pour les économie qu'ils font pour les raisons suivantes :
      -ils utilisent des technos _déjà_ développées, LIBRES (postfix, IMP, ...) dont le coût est nul,
      -ils ont le contrôle de ce qui est développé par la boite => ils ne sont pas dépendant de cette boite.

      Bref, je serais effectivement assez content que ma municipalité soit sensible a ce type de démarche !
    • [^] # Re: Belle iniative

      Posté par . Évalué à 6.

      Bravo aux Blanquefortin pour avoir mis en place ce systeme et de ne pas avoir fait ce raison économique méprisable qui ramène tout à la valeur "euro".

      D'autre part, d'un point de vue communication, cette initiative est excellente ca coute bien moins chere qu'une campagne de pub pour faire parler d'eux et maintenant pleins de gens connaissent au moins de nom Blanquefort en Gironde.
      • [^] # Re: Belle iniative

        Posté par . Évalué à -5.

        T'ai horible snt! Si on peut plus investir dan le libre parseque sa coute trop cher, alor il va falloir payer les informaticiens ! quan don voit les logiciels payants (je ne vises personn hein), il faut mieux rester sur des bases saines .
      • [^] # Re: Belle iniative

        Posté par . Évalué à 6.

        Moi je connais Blanquefort. J'habitais dans un bled juste à coté avant de monter à Paris.

        Et puis, c'est assez connu en gironde car il y a une très très grosse usine ford qui fabrique des boites de vitesses... et par des amateurs de vin.

        En fait ce message n'a juste comme ambition que de signaler qu'on dit "Blanquefortais", tout simplement ;)
  • # Ou sont les sources ?

    Posté par . Évalué à 5.

    J'avoue ne pas les avoir trouvée.
    Pourtant : http://www.p-mail.org/package.php(...)

    Attention au vrai-faux projets open source !
    • [^] # Un tout petit retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il ne sont pas horriblement en retard.


      Les différentes versions des packages seront accessibles à partir du 15 juillet 2004.


      On est le 16, il n'y a pas mort d'homme.
      • [^] # Re: Un tout petit retard

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Par contre le communiqué de presse est fait depuis longtemps.

        On sens bien ou va la priorité !
        • [^] # Re: Un tout petit retard

          Posté par . Évalué à 1.

          Il y a malheureusement trop d'exemple ou la priorité c'est le dev, le droit... il n'y a pas de mal à vendre... c'est pas sale !
          • [^] # Re: Un tout petit retard

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Quand on fait un communiqué de presse vantant les mérites du Libre, mais que le code source n'est pas disponible. J'y vois là une grosse incohérence, voire de l'hypocrisie et de l'opportunisme. Pas toi ?
            • [^] # Re: Un tout petit retard

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Non, pas d'incohérence car rien dans le libre ne leur demande de lasser le code source accessible librement sur leur site. Ca veut juste dire qu'ils doivent le donner à leurs clients, pas plus, pas moins. Et là dans l'annonce c'est plus pour dire "le libre c'est bien pour s'en servir" que "le libre il faut y contribuer".
          • [^] # Re: Un tout petit retard

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Tu peux faire de l'argent avec le libre, là n'est pas le soucis.

            Le libre c'est aussi un label «qualité» qui implique un certain nombre de pratiques à respecter qui vont au delà de la licence :
            - rendre le code disponible est plutôt mieux pour récupérer des contribs ;
            - animer les sites utilisateurs / développeurs ;
            - éviter de bullshiter ;
            - et éviter les forks inutiles et collaborer avec les projets existants.
            Pour le label libre au sens culturel tel que pratiqué par les communautés grandes et moins grandes ils sont clairement loin de faire comme tout le monde.

            Mais bon, les zélateurs du libre se sont concentrés sur la licence et aujourd'hui c'est difficile de rappeler que ce n'est pas l'essence du libre.
      • [^] # Re: Un tout petit retard <-- UPDATE !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ils viennent de changer:

        Les différentes versions des packages seront accessibles à partir du 31 juillet 2004.


        J'espère qu'ils ne vont pas repousser éternellement.
  • # Superbe Iniative.

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est une très bonne initiative tout ça.

    J'espère que le développement est assez ouvert.

    Je m'en vais m'inscrit de ce pas.

    Tiens, dommage qu'il ne propose pas une démonstration comme c'est souvent le cas pour ce genre de produit.
    • [^] # Re: Superbe Iniative.

      Posté par . Évalué à 2.

      La chose interressante que l'on a pas toujours (sinon jamais) : le répondeur !!

      Ca, c'est quand meme bien... meme au boulot, nous n'avons pas ca alors....

      Juste pour répondre au 1er message moinssé : c'est + cher au depart mais c'est - cher a long terme...et un seervice publique de messagerie c'est pas caramail (pour ne point citer d'exemple flagrant) et ca dure plus longtemps....
  • # "nom@ville.com"

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ca veut dire koi une adresse en "nom@ville.com" ???
    moi il m'a juste cree un compte en "nom@p-mail.org" !
    • [^] # Re: "nom@ville.com"

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'espère que tu as bien le document de 30 pages que personne ne lit :)
      "Si l'utilisateur ne souscrit pas à un service Premium, Alinto informe l'utilisateur que ses données nominatives pourront être cédées à des tiers."

      Y compris l'adresse email ou pas??? Bonjour Mr Spam...
      • [^] # Re: "nom@ville.com"

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Effectivement
        "8 . Dispositions relatives aux données personnelles :

        Si l'utilisateur ne souscrit pas à un service Premium, Alinto informe l'utilisateur que ses données nominatives pourront être cédées à des tiers. L'utilisateur autorise en particulier Alinto à utiliser ou à vendre à des fins promotionnelles les données nominatives communiquées lors de son inscription. Si l'utilisateur ne le souhaite pas, il devra l'indiquer en écrivant à Alinto SA 25 rue Vaubecour 69002 Lyon, toutefois, dans ce cas, Alinto pourra refuser à l'utilisateur d'accéder à certaines parties ou options du service.
        Alinto pourra fournir des informations statistiques non nominatives à des partenaires. Conformément à la loi Informatique et Liberté, l'utilisateur a droit de modification sur simple demande à l'adresse mentionnée ci-dessus."


        Non seulement la ville (donc ses administrés) dépense 45000 euros pour un serveur de messagerie qui aurait du couter 4 fois moins cher, mais en plus il faudra accepter de recevoir du SPAM sans se plaindre a moins de payer un supplément. Si on refuse de se faire spammer et de voir ses informations personnelles vendu à des tiers, et ben on n'a pas le droit d'utiliser le service que la mairie à payé (et donc ses impots, je répéte) !!

        Alinto est donc bien une entreprise opportuniste qui n'a rien à voir avec l'esprit du Libre.
        • [^] # Re: "nom@ville.com"

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Alinto est donc bien une entreprise opportuniste qui n'a rien à voir avec l'esprit du Libre.
          Je me demandais si on ne pourrait pas créer un wiki, ou une page maintenue par des personnes connaissant bien le milieu du libre en entreprise, genre:

          * entreprises faisant du libre créées par des personnes venant du libre:
          - lost-oasis.fr : les fondateurs sont à l'origine du logiciel libre vhffs.org
          - mandrake soft: la distribution reste libre
          - ...

          * entreprises partageant le concept du libre:
          - free.fr voir http://www.free.fr/corporate/philo.html(...)
          - ...

          * entreprises opportunistes (fork pour se faire de la pub, ne redistribue pas les modifs...):
          - ...

          * entreprises anti-libre (pour le moment :)):
          - www.virginmega.fr
          • [^] # Re: "nom@ville.com"

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > * entreprises partageant le concept du libre:
            > - free.fr voir http://www.free.fr/corporate/philo.html(...(...))

            Hum ...
            Et ils font quoi dans le libre à part l'utiliser ? ils ne redistribuent rien à personnes. Qu'ils utilisent du libre ou du proprio ça ne concerne qu'eux, ça n'a d'influence pour personne. A la limite je ne me donne pas le droit de décrier une quelconque utilisation de proprio tant qu'elle n'a d'impact que sur celui qui l'utilise et personne d'autre : c'est leur choix.

            Ce qui est sûr c'est qu'ils refusent de diffuser le système de la freebox (basée sur du GNU/Linux). Je sais que ce n'est pas demandé par le libre mais bon, là je vois mal ce qu'ils font pour le libre pour mériter une place dans cette catégorie.

            > * entreprises anti-libre (pour le moment :)):
            > - www.virginmega.fr

            Faire un site en le réservant uniquement au navigateur qui fait 90% de part de marché est crétin, se baser uniquement sur les DRM de MS media player aussi, mais je ne vois pas en quoi c'est "anti-libre". Si notre système avait un système de DRM efficace ou s'il avait un navigateur avec la même part de marché, je suis convaincu qu'ils l'utiliseraient. Ca n'a à priori rien à voir avec le libre, mais plus avec la vision "si vous n'êtes pas dans la majorité on s'en fout".
            • [^] # Re: "nom@ville.com"

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Hum ...
              Et ils font quoi dans le libre à part l'utiliser ? ils ne redistribuent rien à personnes. Qu'ils utilisent du libre ou du proprio ça ne concerne qu'eux, ça n'a d'influence pour personne. A la limite je ne me donne pas le droit de décrier une quelconque utilisation de proprio tant qu'elle n'a d'impact que sur celui qui l'utilise et personne d'autre : c'est leur choix.


              Ils ont fait beaucoup pour le libre, en particulier en tant que FAI. A une époque, ils étaient les seuls à proposer une connexion propre (sans kit propriétaire) et ils ont toujours fait en sorte que leur service (la connexion) soit utilisable sur tous les systemes.

              C'est toujours le cas avec la Freebox qui propose du bête DHCP sur de l'ethernet.

              Ce qui est sûr c'est qu'ils refusent de diffuser le système de la freebox (basée sur du GNU/Linux). Je sais que ce n'est pas demandé par le libre mais bon, là je vois mal ce qu'ils font pour le libre pour mériter une place dans cette catégorie.

              Ca c'est une rumeur non fondée. L'un des papa de la Freebox l'a déja signalé sur les news. Idem pour la rumeur du VLC dans la Freebox.
        • [^] # Re: "nom@ville.com"

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu as vu cela où moi j'ai pas tout ca
          • [^] # Re: "nom@ville.com"

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Dans créer un compte => créer votre compte => "Conditions Générales d'Utilisation"
            • [^] # Re: "nom@ville.com"

              Posté par . Évalué à 1.

              mon avis sont un peu à la ramasse pour leur livraison car ils ont du changer leurs conditions :
              En cliquant sur "J'accepte", vous acceptez d'utiliser le service P-Mail sont l'unique objet est de vous permettre de tester la technologie,...........8 . Dispositions relatives aux données personnelles :

              Alinto informe l'utilisateur que ses données nominatives ne pourront être cédées à des tiers. Conformément à la loi Informatique et Liberté, l'utilisateur a droit de modification sur simple demande à l'adresse suivante : Alinto SA 15 quai Tilsitt 69002 Lyon Alinto ne contrôlera ni ne révélera le contenu des communications privées de l'utilisateur sauf dans le cadre d'une demande formelle des autorités judiciaires, cette disposition pouvant évoluer pour ce conformer aux législations en vigueur.
  • # fetchmail ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    P-Mail , développé par la société lyonnaise Alinto, est basé sur postfix, IMP et MySQL.


    Et qu'utilise t-il pour rapatrier le courrier externe ?
    • [^] # Re: fetchmail ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      rien, j'imagine que c'est IMP qui se connecte directement sur tes autres serveurs POP/IMAP...

      http://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: fetchmail ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Effectivement, ce n'est pas précisé, mais il semblerait qu'ils utilisent courier-imap pour le serveur imap:

      telnet imap.p-mail.org 143
      Trying 195.167.226.177...
      Connected to imap.p-mail.org.
      Escape character is '^]'.
      * OK [CAPABILITY IMAP4rev1 UIDPLUS CHILDREN NAMESPACE THREAD=ORDEREDSUBJECT THREAD=REFERENCES SORT QUOTA IDLE ACL ACL2=UNION STARTTLS] Courier-IMAP ready. Copyright 1998-2004 Double Precision, Inc. See COPYING for distribution information.
      . logout
      * BYE Courier-IMAP server shutting down
      . OK LOGOUT completed
      Connection closed by foreign host.
  • # Blanquefort la ville ..

    Posté par . Évalué à 2.

    J'avais aussi envoyé après coups l'URL de la ville, je la reposte donc ici : http://www.ville-blanquefort.fr/(...)
  • # Le libre soutenu par l'Europe ...

    Posté par . Évalué à 2.

    "Le choix des logiciels libres a en effet permis d'obtenir des subventions: 25% du conseil régional d'Aquitaine et 45% du Fonds européen de développement régional (Feder)."
  • # calmez vous voyons

    Posté par . Évalué à 2.

    vous trouvez cela peut etre chere, mais moi je trouve cela un prix normale, surtout pour du libre, ce n'est pas gratuit, et dans la license il n'y a pas de clauses limitant pour le prix


    tous le monde a du faire ou a vu la blague des cd debian a vendre pour 1500 euro, et bien ce n'est pas une blague c'est possible, je ne vois personne n'ont plus geuler a propos de redhat qui vends ses services assez chère, alors que debian existe.

    de plus cette exemple vous prouve qu'il est possible de vivre avec les logiciels libre, et de vivre bien, mais non il vous faut geuler sur le prix, comme cela il seras encore plus difficile de vivre du libre, bien je dis bien, bravo continuez.

    pour votre information dans une ville de 10 000 habitant, achetez 15 ordinateur 1 serveur 5 imprimante + un logiciel proprietaire pour gerer une base de données access tous cela pour une mediatheques cela coute.......................250 000 franc

    et maintant chaque années cette bibliotheque paye 15 000 franc juste pour avoir une ligne telephonique pour pouvoir avoir une maintenance (inexistante) et il sont comme vous le devinez pied et poing lié a cette ssi,

    mais bon, dans le cas ou vous ne connaissez que ce cas cela vous parait chere, voila renseignez vous, allez dans une mairie et demandez le bilan comptable, regardez le buget informatique, et pleurez, de tout cette argent qui par au proprietaire.
    • [^] # Re: calmez vous voyons

      Posté par . Évalué à 2.

      À quand le correcteur orthographique intégré dans DLFP ? ;)
    • [^] # Re: calmez vous voyons

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis d'accord. Certes c'est beaucoup d'argent mais ça n'a rien de si monstrueux que certains le disent. Il ne suffit pas de payer 3 jours un technicien pour l'install contrairement à ce que quelqu'un a dit.

      Il y a le développement de la plate-forme (recherche, intégration, tests), les interfaces (rien que le design ça se paye facile 1000euro, même si c'est principalement du CSS), ensuite il y a le matos, l'hébergement, la bande passante, le support, l'administration, la surveillance, la garantie d'uptime / connectivité, la bande passante, les services juridiques (visiblement les conditions d'utilisation et de vie privé ont changé récement, c'est du boulot), commerciaux (répondre à des appels d'offre c'est du boulot aussi) ....

      A la limite je dirai presque que pour un lancement d'un fournisseur d'hébergement mail ce n'est pas si cher ... Demandez à Yahoo / Google / MSN combien ils ont mis (matos exclu vu que le nombre de compte n'est pas similaire) ... ça donnera une idée.
      • [^] # Re: calmez vous voyons

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce qui coute cher ce n'est de toute façon pas le coût d'achat mais les coup de maintenance humain (opérer les serveurs, backup RZO bandes MX IIre, réparer en moins de 24H quand il y a un problème ...) même si les serveurs mails sont fiables et simples à mettre en oeuvre aujourd'hui.

        De toute façon la somme des redevances mensuelles sont amenées mathématiquement à dépasser le coût initial. Et le coût augmente avec l'augmentation de la fréquentation du service. C'est un peu attrape nigaud comme truc :
        - si personnes ne l'utilise c'est de l'argent jeté par les fenêtres ;
        - si trop de personnes l'utilisent cela devient un centre de coût.

        Je comprend pas les opérateurs réseaux offrent déjà des services basés sur du libre et ils aident toujours à migrer les comptes (à coup de fetchmail et moulinette perl pour les pass).

        C'est quoi le besoin initial : Yet Another Web Mail ou Not Invented Here ?
        Je ne comprend pas vraiment l'intérêt de s'engager dans la durée dans des aventures de Fournisseur de Service Internet et éditeur pour une collectivité alors que ce n'est pas sa mission me semble-t'il.
  • # Quel intérêt ?

    Posté par . Évalué à 1.

    pour une municipalité de proposer un accès webmail ?

    Tous les FAI ou fournisseurs de comptes mail le font, l'argent utilisé pour payer ce service est pris à tout le monde (vraiment tout le monde vu les subventions) et peu de gens vont utiliser ce truc.
    • [^] # Re: Quel intérêt ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Les boites fournies par les FAI ne m'ont jamais vraiment interessées... pas envie de me retrouver lié avec l'un d'entre eux et que mon email soit dépendant de mon abonnement internet.

      Et concernant les autres solutions de comptes emails gratuits, en général on ne dispose pas d'accès via pop ou imap, on est obligé de se contenter d'un webmail ce qui est fort dommage (et au passage de se payer eventuellement la lourdeur de l'interface et les pubs).

      Alors il existe surement déjà des solutions acceptables, mais il faut les connaitre... Donc cette offre ne me parait pas être un service inutile. Certe la municipalité n'y gagne peut-être pas grand chose, sauf que c'est plutot sympa de proposer ça à ces concitoyens !
  • # L'accessibilité scrogneugneu !

    Posté par . Évalué à 3.

    Je voulais tester le service et créer un compte : impossible.

    La raison, un de ces systèmes pourris où il faut recopier le contenu d'un texte contenu dans une image. J'ai rechargé la page environ 30 fois en ne réussissant jamais à recopier le bon code.

    Merci donc aux concepteurs qui interdisent volontairement (je ne vois pas d'autre mot à ce niveau de ridicule) ce service aux mal voyants.

    Dire qu'on en est toujours là en 2004, ca me désole.

    :(

    M
    • [^] # Re: L'accessibilité scrogneugneu !

      Posté par . Évalué à 1.

      Dans le domaine de la messagerie et pour éviter de scripter la création des comptes à des fins de spam, il est maintenant impératif d'utiliser de tel systèmes.

      Dommage que l'accessibilité en souffre, mais c'est le prix à payer pour limiter les usages abusifs.

      Pour info, ton compte sur linuxfr.org a été approuvé suite à l'utilisation d'un tel système.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.