L'administration portugaise choisit les logiciels libres

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
Tags : aucun
0
30
nov.
2006
Communauté
Le 29 novembre, à Lisbonne, ont eu lieu les Rencontres du logiciel libre dans l'administration publique. Ce congrès s'inscrit dans le « Plan technologique », approuvé par le parlement, qui constitue le pilier du plan de réformes pour la croissance et la compétitivité de la nation portugaise. Il est basé sur les trois axes de développement que sont la connaissance, la technologie et l'innovation. Les logiciels libres s'inscrivent naturellement dans cette stratégie.

Il faut noter la participation française de Patrice Posez de la DGME, venu présenter les travaux de la DGME articulés autour du RGI et en particulier autour des documents ODF. Le RGI ou Référentiel Général d'Interopérabilité, pourrait devenir un modèle pour bien d'autres pays et pourquoi pas, pour l'Europe. Sa publication officielle devrait intervenir dans les jours qui viennent malgré la Contre-propagande Microsoft sur l'ODF.

Sachant que le Portugal est six fois moins peuplé que la France on peut en déduire que Microsoft lui coûte de 200 à 500 M¤ par an si on se réfère à la nouvelle estimation mentionnée dans le document Combien coûte Microsoft à la France. C'est un gisement qui peut permettre une politique ambitieuse.

Nota bene : Le portugais étant une langue latine, un tout petit effort permet de le comprendre.

Aller plus loin

  • # Migrations GNU/Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Si les migrations vers GNU/linux vous interesse, allez jetter un oeil sur cette liste : http://chl.be/migrations/
    • [^] # Re: Migrations GNU/Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Génial ! Cet article est déjà référencé ! Et c'est bien le premier article qui concerne le Portugal.

      D'ailleurs, on m'a rapporté que Patrice Posez est parti à Lisbonne sans avoir trouvé de renseignements sur l'activité portugaise concernant les logiciels libres.
  • # Activité logiciels libres au Portugal

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai pu vérifier en rédigeant cet article qu'il était assez difficile de trouver des informations concernant les logiciels libres au Portugal.
    Aussi, je lance un appel à tous pour donner ici des URL qui permettront à cet article de servir de référence pour les articles futurs.
  • # L'hégémonie linguistique c'est pas chouette

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Nota bene : Le portugais étant une langue latine, un tout petit effort permet de le comprendre.

    Je vois pas vraiment l'intérêt de cette précision. Quand il y a un lien en anglais, il n'est pas écrit de nota bene :-) C'est d'ailleurs plutôt agréable qu'il y ait des liens vers des langues étrangères autres que l'anglais dans un article, ça fait plaisir.
    • [^] # Re: L'hégémonie linguistique c'est pas chouette

      Posté par . Évalué à 6.

      De plus ce nota bene est faux.

      "un tout petit effort" ne permet en aucun cas de comprendre une langue étrangère mais avec beaucoup de chance de saisir l'idée général du texte.

      Une langue latine certe mais qui présente de très grandes différences avec le français ou l' espagnol.

      Ceci dit l'initiative de l'administration portugaise me ravis.

      Espérons que celle-ci prendras exemple sur les logiciels libre et tendras a s'amélioré. ( je ne vous raconte pas la galère )
      • [^] # Re: L'hégémonie linguistique c'est pas chouette

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Le portugais est très proche de l'occitan alors que le français est issu de la langue d'oïl. C'est ainsi que les portugais arrivant à http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Antonin-Noble-Val qui se désertifiait, se sont parfaitement intégré à la population car leur langue était proche du parler local.
        Quand on a un peu de curiosité pour les langues des voisins, on arrive assez vite à progresser et sans grand effort.
        Ce que j'ai voulu faire avec ce nota bene, c'est inciter le lecteur à oser lire le texte original car trop souvent, quand on ne connaît pas, on ne lit pas. La culture, c'est ce qui permet de connaître le monde qui nous entoure. C'est valable pour les arts, la littérature, les langues, l'histoire, la géographie, les sciences l'informatique et les logiciels libres.
        • [^] # Re: L'hégémonie linguistique c'est pas chouette

          Posté par . Évalué à 2.

          Ah, saint antonin noble val... je ne peux que vous conseiller le marché du dimanche matin, surtout en période estivale, c'est un régal. Prenez le temps de choisir quelques bons produits régionaux et montez au point de vue qui domine le village pour vous régaler des saveurs de notre belle région midi-pyrénées.

          Mais je m'égare. Les administrations nationales utilisent de plus en plus de logiciels libres, en France on le savait déjà, et on le découvre pour le Portugal.

          Cela m'amène deux questions :
          - d'abord, qu'en est-il de leur participation aux logiciels libres ? Peut-on imaginer une collaboration internationale des services publics pour développer des logiciels à des coûts moindres et profitant des compétences de tous ?

          - ensuite, quid de l'union européenne, qui ne doit quand meme pas rester indifférente à la progression du Logiciel Libre dans les pays membre ?
        • [^] # Re: L'hégémonie linguistique c'est pas chouette

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça fait peur, car avec le même raisonnement on pourrait bientôt se retrouver avec des liens vers des skyblogs dans les dépêches...
  • # Erreur de drapeau...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    ...dans le lien plan technologique: le site est portugais, mais le texte est en anglais.
  • # Bonne nouvelle

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est une bonne nouvelle et une bonne surprise, car l'impression que j'en avais c'est que les portugais était pour le gratuit, mais pas forcément pour le libre ;-)
    Impossible notament de trouver un mag linux portugais.
    Dans les contacts que j'avais eu avec des informaticiens, ils ne juraient que par microsoft et ses outils.
    Evidemment, c'est un peu partiel comme vision...

    Mais je ne vois pas dans les liens ce qui fait l'intitulé de cette news "L'administration portugaise choisit les logiciels libres". Je lis bien qu'il y a un "plan technologique" et des études en cours (avec le MIT ?) mais je ne vois pas les applications concrètes...
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui , un titre plus réaliste aurait été "s'interresse aux logiciels libres" mais sans doute moins accrocheur ?

      Après tout , on peut bien se faire un peu plaisir pendant la campagne de VISTA .

      J'aimerai assez voir ce titre repris sur un média Anglophone ...

      Voilà tout de même de bonnes nouvelles pour essayer d'oeuvrer à la construction Européenne dans des domaines stratégiques .

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.