Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

Posté par . Modéré par Xavier Antoviaque.
Tags : aucun
0
12
juin
2003
Audiovisuel
L'association de cinéma d'animation La Ménagerie propose en téléchargement une station d'animation LiveCD basée sur Knoppix.

La Ménagerie utilise des logiciels Libres autant que possible et développe de petits outils en interne. Face à un intérêt croissant de proches à l'égard d'un outil expérimental de tournage appelé Myrtille, La Ménagerie à décidé de le mettre en ligne. Myrtille est une interface graphique permettant de d'acquérir des séquences d'images depuis des périphériques optiques (caméra, appareil photo, webcam), et permet de manipuler ces séquences d'images sous forme de liste pour créer une animation vidéo en temps réel.

La version actuelle de Myrtille est encore à un stade très brouillon, pas vraiment du point de vue utilisation mais plutôt d'un point de vue technique. Vous ne serez pas surpris en parcourant le code source et les détails d'installation de trouver des aberrations techniques, de mauvais choix, des erreurs flagrantes, des carences, etc. ! La version de Myrtille actuelle était destinée à survenir aux besoins internes de La Ménagerie de façon temporaire (en attente d'une version mature) et d'expérimenter certaines idées techniques ou pratiques. Face à un intérêt croissant à l'égard de cet outil, et sachant que le chantier de la future version n'a pas d'échéance précise, La Ménagerie vous propose cette version brouillon, telle quelle.

La procédure d'installation étant lourde, La Ménagerie a décidé de proposer Myrtille pré-installé sur Knoppix, accompagné d'autres logiciels relatifs au cinéma d'animation, le tout dans un environnement épuré :

- Cinelerra
- gPhoto
- Audacity
- Blender
- filmGIMP
- Gimp
- Kino
- MEncoder
- transcode
- ImageMagick
- etc.

Myrtille est sous licence GPL.

Aller plus loin

  • # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

    Posté par . Évalué à 3.

    Ouais!!!!!!

    Je cherchais une distrib video après avoir téléchargé la DeMuDi. Mon souhait est exaucé.
  • # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je comprends pas bien myrtille. Je trouve le site web assez peu explicite. Qqn peut m'éclairer ?
  • # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

    Posté par . Évalué à 2.

    Marrant, il y a encore quelque mois, je me serais précipité sur cet utilitaire.
    Mais bon, je me suis fais un bête script shell utilisant transcode et on arrive au même résultat que ce que semble faire myrtille.
    Par contre, est-ce qu'il y en a qui savent si les outils 'Video' de Gimp 1.2 ont été abandonnés définitivement dans Gimp 1.3 ou si c'est juste temporaire? J'en ai fortement besoin et j'aurais quelques suggestions à apporter aux développeurs de ce plug-in. Bon, c'est vrai que je pourrais faire une demande sur la ML Gimp-devel mais j'ai eu la flemme pour le moment.
    Dommage car il ne manque pas grand chose à Gimp pour pouvoir animer directement avec sans de réels outils suplémentaire.

    Cordialement,
    • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

      Posté par . Évalué à 2.

      Mais bon, je me suis fais un bête script shell utilisant transcode et on arrive au même résultat que ce que semble faire myrtille.


      C'est une bonne idée.
      Est-ce que ce script est disponible ?
      • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

        Posté par . Évalué à 3.

        Non mais c'est relativement trivial à faire. Je génère un fichier list.txt qui liste les images que je veux dans l'ordre (comme je me débrouille pour qu'elles le soient avec un ls, il me suffit de faire un 'ls -1 *.png > list.txt'), puis je passe à trancode ce fichier avec le filtre 'imlist'. Un peu de boulot automatise la chose en passant en argument le path ou se trouvent les images et éventuellement un nom générique. a plupart des options (fps, résolution de sortie, format vidéo, etc) peuvent être passé en argument ou dans un fichier de conf. Je ne l'ai pas fait car je n'en ai pas besoin (j'utilise en gros toujours les mêmes réglages) mais c'est très facile à faire.
        Comme je travaille essentiellement avec le plug-in 'video' de Gimp, les images ont de toute façon un format de type : nom_générique-XXXX.png. XXXX étant bien sur un nombre à 4 chiffre.

        Bien sur, si je connaissais quelqu'un qui travaille sur ce plug-in video, je pourrais lui suggérer une interface de ce type avec transcode plutot que le mpegencode, ce qui serait plus versatile. Avec en plus quelques modifs sur la gestion des frames (ajout d'un calque à tous les frames, voir en atténué un même calque des quelques frames précédentes pour faire l'animation directement sur les frames avec une tablette graphique, etc). Le pire, c'est que je suis sur qu'avec un peu de compétence en programmation, c'est faisable par n'importe qui avec les sources de gimp, mais ma seule expérience de programmation remonte à du calcul intensif en fortran.
        S'il y a un programmeur qui s'ennuie sur cette liste prêt à s'amuser avec Gimp (on peut toujours rêver), qu'il me contacte! :-D

        Cordialement,
        • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

          Posté par . Évalué à 2.

          T'es tu intéressé a filmGIMP ? Je crois que c'est plus adapté à tes besoins. Le script c'est quand même pas aussi souple d'utilisation, surtout qu'au cours du tournage on doit pouvoir bidouiller rapidement et facilement le rendu (on fait lecture presque à chaque prise pour être sûr), mais grossomodo oui le résultat est le même. Sinon j'ai testé le MNG hier avec imagemagick, ca déchire tout, c'est du gif animé version png. Du coup tu peut montrer tes animation avec un simple tag IMG SRC= dans du html. C'est super propre.
          • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

            Posté par . Évalué à 1.

            FilmGimp est basé sur gimp 1.0 (du moins dans la dernière version que j'ai testé) et ma femme utilise des brosses variables pour faire un rendu non réaliste. Petit exemple ici :

            http://mapage.noos.fr/s_vdb(...)

            Elle travaille donc directement avec Gimp avec des frames du plug-in GAP. Ensuite, y'a qu'a exporter la séquence ou une partie seulement en PNG et le transcode ne sert qu'à visualiser en video. Pour le moment, je génère du MPEG-4, c'est très rapide sur mon AXP-1700, mais je vais tester le MNG. Je n'y avais pas pensé avant et ca me parait une très bonne idée.
            Je confirme que nous aussi, nous n'arrêtons pas de faire des tests de rendus. :-D
            Je me demande comment ils faisaient pour se passer de ça avant!

            Cordialement,
            • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

              Posté par . Évalué à 1.

              Ha oué c chouette le travail là, ya moyen de voir ca animé ???

              Je me demande comment ils faisaient pour se passer de ça avant!

              beh on tournait à l'aveuglette, on envoyais la bobine o labo, onla recevait deux semaines apres, une fois les décors démontés, et la surprise il faut tout refaire et tout repayer !!!! :-// Alors qu'aujourd'hui ca coute que de la palce sur le disque dur, on s'apercoit de l'erreur de suite, on monte au fur et a mesure pour l'enchainement des plans (on peut faire un contre-champ tant ke les decors sont là) et on kinescope tout ca sur 35mm si on a les sous qui suivent, même des années apres :-)))
              • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

                Posté par . Évalué à 2.

                Bon, j'ai mis en avi en MPEG-4 sur le même site que les images http:mapage.noos.fr/s_vdb. Il n'y a pas de son et les images ne sont pas encore totalement nettoyées mais ca donne une idée du rendu que l'on espère avoir, sachant qu'il n'y a pas de fondu enchainé alors qu'il y en aura dans la version finale. J'avoue que pour cela, je n'ai pas trouvé de logiciel qui me satisfasse et je pense acheter Main Actor, qui ne coute que 100 euros mais fait très bien ce que je lui demande : montage, fondu enchainé le long d'une séquence et entre plusieurs séquences. En plus, il supporte une table de montage dans la résolution de ton choix, ce qui est pas mal vu qu'on a décidé de travailler en 1200x900 (totalement arbitrairement, cela nous semblait un bon compromis résolution/taille). Vous travailler en quelle résolution en général? Cordialement,
                • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Bon, j'ai mis en avi en MPEG-4 sur le même site que les images http://mapage.noos.fr/s_vdb/s2_small.avi C'est très chouette, ce style.
                • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bon, j'ai mis en avi en MPEG-4 ... vraiment très bien, même pour une version pas encore totalement nettoyées. Le rendu rend vraiment très bien. ^_^
                • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

                  Posté par . Évalué à 2.

                  sachant qu'il n'y a pas de fondu enchainé

                  Un petit script avec imagemagick et transcode, on peut s'y coller ensemble stuveut ya pas de prob :-)

                  je pense acheter Main Actor, qui ne coute que 100 euros

                  je l'ai hacheté pour la ménagerie, chui déçu, vaut mieu cinelerra (même sic plus austère)

                  Ya aucun format de pellicule qui est en 4/3 (1200x900) tu risque d'être emmerdé si tu compte shooter le final sur 35mm (ou super 16), ta résolution est entre les deux, pour un shooting classique d'effets spéciaux 35mm c'est résolution HDTV. Enfin ya le coup des bandes noires qui fonctionne très bien si c pas les mêmes proportions.

                  Sinon j'adore le rendu, c exellent, je crois même que je prefererais sans fondu enchainé. Si tu ne trouves pas de sous contacte la ménagerie (luc@lamenagerie.com) de ma part on verra ce qu'on peut faire :-)
                  • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

                    Posté par . Évalué à 1.

                    >Un petit script avec imagemagick et transcode, on peut s'y coller ensemble stuveut ya
                    >pas de prob :-)
                    Mmmm, c'est idiot, pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tot? J'ai complétement zapé Imagemagick alors que c'est à l'évidence même le truc à utiliser! Il y a des fois ou je m'énerve...
                    Bon, je vais tacher de m'y coller ce week-end....

                    > je l'ai hacheté pour la ménagerie, chui déçu, vaut mieu cinelerra (même sic plus austère)
                    Version 3.55? Les versions précédentes plantaient souvent mais la dernière me parait assez stable. Je vais tout de même réessayer Cinerrela pour voir.

                    Pour le format, on ne s'attend pas vraiment à voir notre film projeté autrement que dans des festivals ou à la télé, donc le 35mm, j'y crois moyen. La plupart des festivals projettent en digital betacam d'après ce qu'on m'a dit, donc en PAL et idem pour la télé (la HDTV, c'est pas encore pour l'instant). Mais cela dit, le film devrait sortir dans 18 mois, donc les choses peuvent évoluer...
                    Bon, je vais réfléchir....
                    Je garde tes coordonnées sous le coude. On a un producteur, le CNC et Arte mais on a aussi d'autres projets à terme...

                    Merci en tous cas de ton appréciation (et merci aux autres auquel je n'ai pas répondu). Vu que c'est du 8 images/s, le fondu enchainé apporte quand même un peu de fluidité. Je mettrais une version en FE en ligne la semaine prochaine si j'arrive à pondre un script d'ici-là! :-)

                    Au fait, c'est un peu ce que tu as fais mais ca fait longtemps que je me tape pour lancer un petit site sur l'animation sous Linux et ses outils. Il y a des intéressés?
                    Il y a des sites sur le graphisme et la 3D mais je n'en connais pas plutot focalisé sur le genre de discussion que l'on vient d'avoir.

                    Cordialement,
    • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

      Posté par . Évalué à 3.

      Un script c'est quand même pas pareil qu'une interface graphique, avec l'interface tu manipule les liste en temps réel (au fur et à mesure que les images s'ajoutent) et tu manipule ces listes. A moins que ton script soit plus interactif que je ne l'imagine, mais ca m'interesse a donf :-)
      • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

        Posté par . Évalué à 4.

        Excuses-moi, ce n'était pas une critique de ton travail, qui me parait très bien. Quoiqu'à la relecture de mon mail, effectivement, je donne l'impression que mon script fait la même chose, ce qui n'est quand même pas le cas, voir mon autre réponse plus haut.
        C'est juste qu'au vu de la façon dont je travaille avec ma femme (nous réalisons un court-métrage d'animation en utilisant autant que possible des outils libres), ce script (c'est même trop de le qualifier ainsi) me suffit. Mais je regarderai avec attention les développements futurs de vos outils.:-)
        Au passage, en parlant d'outils libres pour l'animation, je suis tombé récemment sur un outil de mixage de son qui a l'air sacrément plus balaise que tout ce que j'ai vue à ce jour en GPL, avec mixage de plein de canaux, gestions des filtres LADSPA, etc. C'est ici :

        http://ardour.sourceforge.net/(...)

        J'ai pas encore eu le temps de trop jouer avec mais pour faire la piste sonore d'un film, j'ai l'impression qu'il offre des possibilités assez impressionnantes.

        Cordialement,
        • [^] # Re: Le Logiciel Libre au service du cinéma d'animation

          Posté par . Évalué à 2.

          Excuses-moi, ce n'était pas une critique de ton travail

          Bah ya pas de mal, c'est dailleurs hautement criticable :-) J'aime bien :-)

          je donne l'impression que mon script fait la même chose

          Il ne fait pas la même chose mais donne le même résultat.

          Qaund à Ardour, il me dit kkchoz, ca a l'iar hachement bien je vais l'inclure dans la prochaine version du cd :-)
  • # L'animation pour tous ?

    Posté par . Évalué à 1.

    L'informatisation de l'animation (animation 2D et 3D) n'aura-t-alle pas pour conséquence, l'apparition de logiciel permettant de créer simplement des films d'animation.

    Par exemple, je prend la photo de ma belle-mere, je choisis dans une bibliothèque des lois de déplacement, des personnages et je fabrique un film, ma belle-mere fait du ski dans l'Alaska avec Bigfoot ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.