Le ministère de la justice belge passe à Linux et OpenOffice.org

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
7
mar.
2006
Bureautique
Le ministère de la justice belge a décidé dans le cadre de son projet Phenix de passer plus de 4000 fonctionnaires sous Linux et OpenOffice.org. La distribution retenue est Novell Linux Desktop.

Alors que certaines administrations avaient déjà fait le pas de passer sous OpenOffice.org, le passage sous Linux d'un tel nombre de postes de travail est sans doute une première en Europe.

Phenix est un projet ambitieux de rénovation du système d'information du ministère de la justice. Lancé en 2001, ce projet, qui doit aboutir en 2008, avait d'abord parié sur une plateforme .NET. Ce choix fut rapidement abandonné en 2003 et il fut décidé d'élaborer une plateforme basée sur le logiciel libre.

C'est une nouvelle très réjouissante. Espérons que le résultat sera à la hauteur des attentes et, surtout, qu'il fasse de nombreux émules !

Aller plus loin

  • # Et les frites

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Il reste plus qu'à inventer un logiciel libre qui fait les frites.
    • [^] # Re: Et les frites

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Exact ! Par contre si cette mesure fait des emules, j'ai peur que ça devienne illégal, avec toutes ces prochaines lois contre le P2P.
      ...\_o<... PAN! ...\_+<...
    • [^] # Re: Et les frites

      Posté par . Évalué à -9.

      Pourvu qu'ils n'essaient pas de faire tourner linux sur openoffice, une foué!
    • [^] # Re: Et les frites

      Posté par . Évalué à -1.

      On pour les appeler les "freedom fries" alors ...
      oh, attendez ... ^_^
    • [^] # Re: Et les frites

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      On a déjà assez de moules comme ça sur ce site.
  • # Quelle bonne nouvelle !

    Posté par . Évalué à 10.

    Je suis fière d'être une frite :D

    Cela ne peut que pousser les autres pays membres de l'Union Europèenne à faire de même.

    En esperant que ce projet perdure et ne tombe pas à l'eau comme certains autres projets en Europe.

    Ils se sont vite apperçu du coût pour la maintenance d'une plateforme .NET ;)
    • [^] # Re: Quelle bonne nouvelle !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est une excelente nouvelle qui tombe au poil pour nous pauvres français dont le projet de loi DADVSI est étudié ces jours-ci. Un argument de poid en notre faveur.

      *clap* *clap* pour nos amis belges.
    • [^] # Re: Quelle bonne nouvelle !

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      et moi d'être une moule...
    • [^] # Re: Quelle bonne nouvelle !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En esperant que ce projet perdure et ne tombe pas à l'eau

      Certainement pas, plus d'un millier de postes sont déjà sous Linux, et les employés suivent une formation.
      On peut aussi lire sur l'article de Datanews que OOo sera aussi installé sur 3000 autres postes !

      J'espère qu'ils seront aussi communicatif que la gendarmerie française :-)

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

  • # article Datanews

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Comme LinuxFr a un petit problème momentanné avec les "redirect" d'url, le lien de l'article en dur :

    http://www.fr.datanews.be/news/enterprise_computing/20060224(...)
    • [^] # Re: article Datanews

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci, c'est soulant de faire "view source" pour récupérer l'URL..
  • # quel bureau ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Quelqu'un saurait préciser quel environnement de bureau a été choisi pour ces postes ?
    • [^] # Re: quel bureau ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Novell Linux Desktop utilise gnome... En attendant de compiz soit prêt !
      • [^] # Re: quel bureau ?

        Posté par . Évalué à 7.

        ça n'a pas de sens... Novell Linux Desktop est une distribution, pas un bureau (meme si les fanatiques de Ximian font tout pour restreindre le choix de l'intérieur, ils ont du battre en retraite à la dernière tentative cfhttp://www.heise.de/english/newsticker/news/66068).

        Ils supportent KDE et GNOME. Comme ailleurs, c'est juste un choix à l'installation.

        cf. http://www.novell.com/documentation/nld/index.html?page=/doc(...)
        • [^] # Re: quel bureau ?

          Posté par . Évalué à 4.

          hum, pourquoi ce moinssage ? O_o
          je demande une info, on me répond par un FUD qui cache très mal la kératine de ses longs poils velus (compiz marche très bien sous KDE et NLD donne le choix Gnome/KDE à l'installation).
          Alors quel est le problème ?

          Linuxfr: Dites le avec des moins :-)
  • # Les raisons

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce qui me plait beaucoup, c'est que les raisons de ces choix sont tout à fait objectives.
    Sur les aspects coûts, qualité de la solution, sécurité, etc..., la solution Linux était objectivement meilleure qu'une solution basée Windows.
    De plus, ce projet crée une sorte de précédent. Linux devient une solution envisageable sur un poste de travail, Windows n'est plus forcément une évidence.
    L'effet tache d'huile est important. En effet, dès qu'une personne va publier un document en format ODT, les destinataires devront installer un OpenOffice pour le visualiser / manipuler. Ainsi, on augmente la base installée en espérant que les gens l'utilisent au détriment du M$ Office installé sur leur machine.

    Ha, je me mets à réver.... J'espère ne pas me réveiller !
    • [^] # Re: Les raisons

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est vrai que c'est le plus gros projet de ce type et qu'il crée "une sorte de précédent", mais il me semble qu'une mairie allemande, Franckfort je crois, corrigez-moi si je me trompe, avait passé il y a un ou deux ans, au moins une partie de son parc informatique sous Linux.
  • # Retour de FUD... à la mode

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je crois que n'ai jamais vu autant de +10 et de -10 à la fois ! Le sujet exacerbe donc les passions et je voudrais ajouter un peu à cette irrationalité.
    Je pense qu'il est maintenant opportun de retourner le FUD de Microsoft contre cette entreprise en utilisant l'effet de mode qui induit le dénigrement de ceux qui ne la suivent pas.
    Voici donc une suite de réflexions que l'on peut sortir à propos
    - de Windows
    > Un OS qui a besoin d'un anti-virus ? C'est dépassé.
    > Même pas de bureaux virtuels... C'est ringard...
    > On ne peut même pas installer le bureau XGL...
    > S'abonner à un anti-virus, c'est payer pour ne pas voir d'ennuis : une vielle pratique mafieuse.
    > ...
    - de MS-Office
    > ça ne sait même pas fabriquer un PDF...
    > ça ne sait pas lire les documents ODF conformes aux normes !
    > on ne peut pas ouvrir les PDF comme avec kword.
    > ...

    C'est en jouant avec un effet de mode que l'on peut convaincre les gens de franchir le pas vers la liberté. Il ne s'agit pas de mentir, surtout pas, mais de donner envie de changer pour être dans le coup et vaincre la résistance au changement. Il faut que passer aux logiciels libres soit valorisant ou que rester sous l'emprise de Microsoft soit dévalorisant. Le mieux est encore de jouer sur les deux tableaux.

    En résumé, il faut faire passer le message : « Si vous ne voulez pas passer pour des ringards, il faut utiliser des logiciels libres ».
    • [^] # Re: Retour de FUD... à la mode

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce qu'il faudrait, c'est faire passer aux utilisateurs un message similaire à celui des utilisateurs de Mac : "Linux c'est trop easy, Windows c'est trop compliqué."

      C'est presque le cas d'ailleurs. Pourtant Linux est toujours vu comme un truc trop compliqué à installer et à utiliser.
      • [^] # Re: Retour de FUD... à la mode

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis 100% d'accord, mais j'ai eu une mauvaise surprise récemment.

        Un ami a essayé Ubuntu : pas de réseau (3com gigabit) et pas de graphiques (NVidia très récente). Forcément, ça refroidit de se retrouver devant un login texte sans moyen de télécharger les drivers proprio requis pour ces périphériques.

        Donc linux, c'est très bien, mais à condition de faire comme moi : vérifier systématiquement la compatibilité du matériel avant d'acheter.

        Constructeurs, s'il vous plaît, ouvrez vos specs, ou mieux, faites des drivers libres ... [doux rêve]

        Tout ça pour dire que linux, c'est trop facile, mais seulement quand on a le bon matériel et qu'on ne veut pas jouer aux derniers jeux à la mode.
        • [^] # Re: Retour de FUD... à la mode

          Posté par . Évalué à 5.

          Constructeurs, s'il vous plaît, ouvrez vos specs, ou mieux, faites des drivers libres ... [doux rêve]

          Les éditeurs comme NVIDIA ne feront plaisir au utilisateurs de Linux que lorsque le manque à gagner les éloignera de Microsoft.

          Finalement le rêve n'est pas si irréaliste qu'il n'y paraît quand on se promène chez un vendeurs d'ordi grand public. Dans les entreprises qui utilisent Linux, les test de compatibilité sont fait systématiquement lors des achats groupés. (En tant qu'utilisateur, on peut avoir une idée des compatibilités avec de site : http://wwwnew.mandriva.com/fr/hardware). Conséquence, il n'y a plus de NVIDIA ou autres Packard Bell et du Dell ou HP avec une CG ATI. On imagine que la justice belge se dote d'admin réseau qualifié qui seront faire marché la concurrence et achèterons du matos compatible.

          Important aussi : la migration de IBM allemagne : http://www.toolinux.com/news/logiciels/tout_le_monde_passe_a(...)
          En effet, IBM se tournant vers le libre, utiliser des postes Linux est la moindre des choses et Novell fait de même. Du coup l'arrivé massive de grosses entreprises influentes sur le marché de la gestion de park info va certainement changer la donne. Dans les entreprises, la durée de vie des PC est peut-être de 3-4 ans et les gens choisiront bientôt entre Vista et Linux et c'est donc dans les 2 années qui viennent que la question de la migration va se poser pour beaucoup de compte. Dans ce cas est-il intelligent pour les assembleurs de ne pas fournir aujourd'hui de matos compatible avec Linux ? Ce qui changera vraiment les choses, c'est quand le marché de service informatique aux PME sera moins artisanale qu'il ne l'est aujourd'hui proposant des vrais serveurs, des vrai environements de travail en réseau, le tout beaucoup moins cher que des solutions Microsoft. Il manque juste de PME locales pour faire ça et il y a là de créer sa propre boîte.
  • # questionnaires de migration

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'effectue en ce moment quelques migration de Windows vers Linux ou associations et en PME.
    J'ai besoin de documents de méthodologie, fiches et questionnaires à remplir, descriptions d'activités, etc. pour être sûr que la migration ne privera personnes d'un outil indispensable. Mais comme je n'en ai pas trouvé (sauf des rapports de migration vers OpenOffice.org), je les fabrique. Ils seront en accès libre sur le web bientôt. Mais je continue d'en chercher, donc si vous avez des pistes...

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Vers des applications libres pour l'administration ?

    Posté par . Évalué à 7.

    On-t-ils projet de libérer leurs applications développées sur mesure (gestion des dossiers etc.) ?

    Ce serait un très très bel atout pour les autres pays (et sans doute les autres institutions du même pays), car disposer d'une base de libs et de programmes libres et réutilisables (même s'il faut les modifier/adapter selon les legislations et problématiques locales) pour la gestion des administration représenterait une belle économie, et serait un atout en faveur de futures migration vers le « bureau sous linux ». Le developpement de l'infrastructure « métier » d'une administration est toujours couteux (sa maintenance aussi).

    D'ailleur, pourquoi les états (par exemple, Européens) ne font-ils pas plus d'efforts pour developper des jeux de bibliothèques de bases libres permetants de developper des outils pour les administrations ? (car, par exemple, la gestion d'un lycées -retards/absences des élèves, emlois du temps, notes ...- en Belgique n'est certainement pas radicalement différente de la gestion des lycées en France et au Burkina-Fasso !).

    C'est absurde et couteux de réinventer la roue à chaque fois. Et mettre dans le domaine public des logiciels faits avec l'argent public, ça se tient, surtout si cette mutualisation permet des économies à moyen terme. Et ce serai une aide sympa pour le développement des pays pauvres. etc.

    Une note au passage, le document indiqué dans la dépeche précise que l'installation du SI sous linux ne remplace pas un SI existant (ils n'étaient pas informatisés auparavant), et que 90% des utilisateurs sont totalements novices en informatique (première utilisation d'un ordinateur !). Ce n'est donc pas une migration, et c'est la situation idéale pour ce type d'opération: il n'y a pas besoin de transiger avec l'existant (habitudes existantes des utilisateurs, matériel existant plus ou moins compatible, logiciels existants ...).
    • [^] # Re: Vers des applications libres pour l'administration ?

      Posté par . Évalué à 6.

      D'ailleur, pourquoi les états (par exemple, Européens) ne font-ils pas plus d'efforts pour developper des jeux de bibliothèques de bases libres permetants de developper des outils pour les administrations ? (car, par exemple, la gestion d'un lycées -retards/absences des élèves, emlois du temps, notes ...- en Belgique n'est certainement pas radicalement différente de la gestion des lycées en France et au Burkina-Fasso !).

      http://www.adullact.org/

      L'ADULLACT s'est donnée pour objectifs de soutenir et coordonner l'action des collectivités territoriales, des administrations publiques et des centres hospitaliers dans le but de promouvoir, développer, mutualiser et maintenir un patrimoine commun de logiciels libres utiles aux missions de service public.
    • [^] # Re: Vers des applications libres pour l'administration ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      D'ailleur, pourquoi les états (par exemple, Européens) ne font-ils pas plus d'efforts pour developper des jeux de bibliothèques de bases libres permetants de developper des outils pour les administrations ?


      Ce serait un grand pas!
      Je suis confronté à un cas concret:
      la paie des intermittents du spectacle impose de produire une masse de documents, dont la sources est informatique. Les formulairs sont remplis à la main, postés, et sont ensuite scannés, numérisés et corrigés manuellement par l'administration (si si...), imaginezles erreurs et retards que ça provoque, sans parler du coût.
      Mais, à condition d'obtenir un agrément, on peut aussi les imprimer soit-même, préremplis par le programme de paie. Eh ben cet agrément c'est la croisade pour l'avoir! le formulaire doit être conforme au quart de millimètre prêt et il n'est pas question de le donner à un logiciel libre, seulement à ses utilisateurs. Résultat, chaque compagnie de théatre doit déposer sa propre demande qui prend des semaines d'examens... J'ajoute que les formulaires changent fréquement (2 fois l'an dernier), ce qui impose de nouvelles demandes d'agrément... C'est sur, si l'administration nous sortait une bibliothèque gérant l'impression "conforme", ca simplifierat la vie de tout le monde et ça ferait de belles économies (mais peut-être des suppressions d'emploi).

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Vers des applications libres pour l'administration ?

        Posté par . Évalué à -1.

        C'est sur, si l'administration nous sortait une bibliothèque gérant l'impression "conforme", ca simplifierat la vie de tout le monde et ça ferait de belles économies (mais peut-être des suppressions d'emploi).
        La vie ne peut pas etre rose partout...
  • # diegodelpy

    Posté par . Évalué à 0.

    En effet, il est bien et même très bien que Windows perde du terrain !
    100 $ ou ¤ par PC, avec 200 Millions de PC vendu chaque année, ça fait 20 milliard de $ ou ¤ pour gros bill, tous les ans.
    Mais moi, j'ai renoncé à utiliser Linux.
    J'aime pas les bureaux proposés, trop différents du "bureau" windows, que de toute façon je suis obligé d'utiliser.
    Je suis Developpeur DELPHI, et malgré KYLIX (quand même !), je n'aurais aucun client Linux...
    J'ai découvert l'existence de Linux en 1995, et j'ai été hyper emballé par l'idée d'une réelle alternative au monopole de Micro$oft. Puis j'ai découvert que passer à linux impliquait de repartir à zéro, que le moindre truc que je faisait les yeux fermé sous Dos/Windows en quelques secondes me demandait des heures avec un bouquin à la main sous linux.
    Au cours des années qui se sont égrainées depuis, j'ai suivi Linux de loin, avec des périodes où je m'enflamait à nouveau pour lui, suivi de déception car j'arrivais à pas grand chose avec Linux.
    Quand Borland sort KYLIX, rien dans la presse Linux. Et j'ai le sentiment que les Linuxien sont des fanatiques anti-licence, et qu'il rejettent comme un malpropre les efforts coûteux de Borland. Y a-t-il un RAD aussi puissant que Kylix sous Linux ?
    Kylix était une Bombe.
    Un RAD double plateforme, qui permettait aux Développeur DELPHI, puis C++ de développer pour Windows (et s'assurrer des revenus) et Linux (et ellargir ainsi l'offre logicielle sous Linux)
    Dernier enflamment, XPDE.
    XPDE (www.xpde.com) est un bureau pour linux identique au pixel prés au "bureau" windows. Idée géniale pour apporter Linux aux utilisateurs de Windows. Elle aussi a été rejetée par la communautée Linux.
    En attendant, Micro$oft continue à raquetter l'industrie informatique avec ses licences de Windows.
    Le combat est perdu.
    En tout cas, moi, j'y renonce.
    Avec .NET, j'espère qu'il y aura des minutions pour abbatre l'immonde bête.
    • [^] # Re: diegodelpy

      Posté par . Évalué à 6.

      1°) si tu veux pas que windows rackette , il faut pas l'aider a le faire
      2°) tu trouve qu'il n'y a pas le logiciel qu'il te faut ? tu est developpeur ? You want it , you do it.
      3°) les linuxiens sont , amha, bien plus respecteux des licences que les autres microsoftien "primaires" qui pensent 'j'ai qu'a piraté'.
      Simplement si un logiciel est non libre, on va pas en faire trop la pub non plus, vu que la "philosophie" du ll c'est pas de faire du code propriétaire !
      4°) Personne ne t'oblige a utiliser linux
      5°) tu as jamais dut essayer kde ou gnome en disant que "linux c'est trop different".
      6°) "Elle aussi a été rejetée par la communautée Linux." > PTDR , encore une fois "You want it , you do it". Si les trucs sont des ll, alors il "suffit" de les compiler pour les avoirs. Si ils ce ne sont pas des ll, ils n'ont pas a faire partis d'une distro libre.


      Mais bon bien entendu les gens préfère qu'on leur dise "tu sais faire qqch tu clique bien sur les bouton" plutot qu'ils agissent suivant leurs idéaux , et à un prix minimes (allez en moins de 6 mois tu maitrise trés bien linux, perso j'aide des personnes qui viennent a peine de commencer linux, et elles galèrent bcp moins que toi, pe es tu trop "formater" et ne veux simplement pas voir que qqch de différent peut marcher).


      Désolé pour avoir marcher dans le troll mais ca m'amusait.
    • [^] # Re: diegodelpy

      Posté par . Évalué à 6.

      Comme le dit la réponse précédente, beau troll...

      J'avais deux choses à relever tout de même :
      La première, pour mon info personnelle, c'est quoi une minution ?
      La seconde, juste une perle à mettre en évidence :
      Et j'ai le sentiment que les Linuxien sont des fanatiques anti-licence, et qu'ils ....
      Ah non, on n'est pas anti-licence, c'est uniquement qu'on on rigoureux sur nos choix de licences. C'est pas pareil.

      Allez, avoues, tu es un habitué du site, et tu as ouvert un compte ce soir juste pour troller anonymement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.