Le Projet Firebird publie Firebird 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
13
nov.
2006
Base de données
Le Projet Firebird publie officiellement ce dimanche 12 Novembre 2006 la version 2.0 du logiciel open source Firebird (SGBDR) au cours de la session d’ouverture de la 4ième Conférence Internationale Firebird à Prague, République Tchèque.

Firebird 2.0 est le résultat de plus de deux années de travail de la part d’une large communauté internationale de développeurs et utilisateurs. Cette version apporte un nombre important d’améliorations attendues depuis longtemps qui améliorent significativement les performances, la sécurité et la prise en charge des langues internationales et met en oeuvre des nouvelles fonctionnalités SQL.
En outre, cette version dispose d’un code beaucoup plus robuste à partir duquel la ré-écriture de l’architecture prévue pour Firebird 3.0 est en cours de réalisation. Fonctionnalités nouvelles dans cette version :
  • Ré-écriture minutieuse du système d’indexation afin d’améliorer les performances et minimiser les goulots d’étranglement dans les recherches.

  • Plusieurs limites héritées du code d’origine ont été levées, comme celle de 252 octets pour les index et de 30 Go par table.

  • Une nouvelle interface pour ajouter des jeux de caractères internationaux, une amélioration du support Unicode, ainsi que de nouveaux et meilleurs ordre de tri.

  • Support natif des plate formes 64-bits pour AMD64 et Intel EM64T sous Linux. Les binaires Windows 64-bit sont prêts pour les tests et suivront dans une future sous-version.

  • Une importante refonte de la sécurité du serveur, avec un chiffrement renforcé des mots de passe et une protection contre les attaques de force brute.

  • Support des tables dérivées SQL200x, y compris pour les requêtes imbriquées multi niveau et les sous requêtes jointes.

  • Syntaxe EXECUTE BLOCK pour permettre l’exécution de blocs de SQL procédural dans des déclarations SQL dynamiques.

  • Curseurs explicites dans PSQL, aussi disponibles dans des déclarations EXECUTE BLOCK.

  • Temps de dépassement optionnel pour les verrous WAIT, disponible comme argument de SET TRANSACTION et des paramètres de transaction de l’API.

  • Nouvelle possibilité de sauvegardes incrémentales.

  • Refonte du protocole de connexion locale sous Windows pour éliminer l’instabilité de l’ancien protocole IPServer hérité du code d’origine.

  • Implémentation complète des services de l’API sur toutes les plate formes.


Firebird est un logiciel open source avec une licence non héritable et peut être librement téléchargé et déployé selon les termes de la licence. Les sources et les binaires pour Windows et Linux sont disponibles à :

http://www.firebirdsql.org/index.php ?op=files&id=engine_200

Pour tout contact, merci d’écrire à : press - AT - firebirdsql.org

Aller plus loin

  • # precisions :

    Posté par . Évalué à 4.

    Firebird est un SGBDR open source sous Linux,Windows,Unix issu de Borland Interbase.

    C'etait pas "a cause" d'eux qu'il y a eu changement de nom pour Firefox ?
    • [^] # Re: precisions :

      Posté par . Évalué à 3.

      Et on remarquera que sur Slashdot, encore une fois, on a le droit à la série de blague potache sur le thème "le changement de nom n'a fait qu'augmenter la confusion".

      Je suis toujours sidéré qu'un projet abouti comme Firebird ne soit pas plus connu.
      • [^] # Re: precisions :

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Si, si, ils sont très connu : tout le monde sait que c'est à cause d'eux et de leur caca nerveux que Firefox a dû changer de nom.
        • [^] # Re: precisions :

          Posté par . Évalué à 4.

          Troll detected. Patience, petit scarabée, nous ne sommes que lundi. Et puis de toute manière, c'est pas avec ça que tu vas passionner les foules...
    • [^] # Re: precisions :

      Posté par . Évalué à 1.

      oui c'est "à cause" d'eux qu'il y a eu changement de nom pour Firefox. Mais il faut peut-être préciser un détail qui a son importance : Firebird, la base de données, s'appelait Firebird avant que Firefox n'ait un nom, c'est donc eux qui avaient "usurpé" le nom au projet Firebird et qui l'ont logiquement rendu par la suite.
    • [^] # Re: precisions :

      Posté par . Évalué à 1.

      oui c'est "à cause" d'eux qu'il y a eu changement de nom pour Firefox. Mais il faut peut-être préciser un détail qui a son importance : Firebird, la base de données, s'appelait Firebird avant que Firefox n'ait un nom, c'est donc eux qui avaient "usurpé" le nom au projet Firebird et qui l'ont logiquement rendu par la suite.
  • # Erreur date

    Posté par . Évalué à 5.

    "ce lundi 12 Novembre 2006"
    Soit c'est Dimanche 12 soit c'est Lundi 13 Novembre, mais Lundi 12 pas possible ou alors dans une autre dimension. ;-)
    • [^] # Re: Erreur date

      Posté par . Évalué à 0.

      Il a peut-être mis 5 mois pour valider sa dépêche.
  • # Positionnement..?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ca se positionne ou par rapport a un mysql ou un postgresql?
    • [^] # Re: Positionnement..?

      Posté par . Évalué à 0.

      Comme une alternative supplémentaire.
      • [^] # Re: Positionnement..?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        oui mais elle a quoi de spécifique par rapport à mysql ou postgresql ?

        Quels pourraient-être les arguments pour choisir firebird ?
        • [^] # Re: Positionnement..?

          Posté par . Évalué à 7.

          FireBird, c'est presque le meilleur des deux mondes ;-)
          La facilité d'utilisation/admin de MySQL, le niveau fonctionnel de PostGreSQL, avec des performances correctes. Bien sur, avec le temps, les différences notoires entre es SGBD se marginalisent.

          Un des avantages de FireBird, c'est qu'il est facilement "embarquable" dans une application, sur le même principe que SQLite mais avec un moteur SQL plus complet (et accessible en C/JDBC)
        • [^] # Re: Positionnement..?

          Posté par . Évalué à 10.

          Difficile de vraiment répondre à cette question sans risquer de tomber dans le troll velu.

          Firebird, c'est une "vraie" base relationnelle. La gestion des transactions n'y est pas optionnelle et liée au type de table déclaré. Les procédures stockées et les triggers sont éprouvées ; les bases peuvent faire plusieurs Go sans problème.

          Mais tu n'y trouveras pas certaines fonctionnalités tordues (répartition des données sur plusieurs volumes physiques en fonction de la typologie de ces données).

          La réplication, par exemple, n'était jusque là disponible que sous forme d'un module additionnel, et sauf erreur payant.

          Bref, plutôt que "le meilleur des 2 mondes", je parlerais d'un bon compromis.
        • [^] # Re: Positionnement..?

          Posté par . Évalué à 6.

          L'un des arguments pour choisir Firebird, est l'utilisation comme outils de developpement de Delphi/Kylix.

          Ces 2 outils de Borland étaient livrés avec la base de donnée Interbase qui ensuite est devenu ibPhoenix puis FireBird.

          La compatibilité entre fireBird et Interbase étant totale (même API, même format de base de donnée ...) les personnes utilisant Delhpi/Kylix utilisent, je pense, Firebird comme base de donnée.
  • # Mon retour d'expérience sur Firebird

    Posté par . Évalué à 9.

    Perso, j'ai travaillé sur deux projets avec Firebird et c'est une base vraiment bien. Rapide, facile à installer, performante... par contre, deux choses m'ont poussées à l'abandonner :
    - Le manque de doc (celles de mysql et postgresql sont plus riches)
    - Le manque de communauté (je n'ai jamais trouvé de réponse à mes prbs sur google!)

    http://about.me/straumat

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.