Le retour de "Le Virus Informatique" !

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
2
déc.
2000
Presse
Le Virus Informatique revient ! Pour ceux qui ne sont pas au courant, le Virus Informatique, un magazine papier qui parle beaucoup de Linux avait été interdit de publication pour n'avoir pas publié à temps un numéro.
Il semble que les autorités aient changé d'avis, le numéro de commission paritaire leur étant rendu seulement s'ils publient avant fin novembre.
Résultat: Un numéro de 4 pages, qui coute 5 FF. :-)

Update: Ce n'est pas 4 pages (mauvaise langue! :-) mais bel et bien 16 qui accompagnent ce numéro de retour.

Aller plus loin

  • # Pas 4, 16 pages

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Voui, il y a quand même 16 pages dans le nouveau virus.
    Bon avec ça, je suis bon pour me chopper un -1 ;-)
  • # Non

    Posté par  . Évalué à 0.

    En fait il fait beaucoup plus que 4 pages
    cf http://www.abcm.com/virus/num_17/index.html(...)
  • # Chouette :)

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Enfin une bonne nouvelle :)
    Les illustrations sont toujours aussi tordantes (C'est pas le dessinateur de ST-Mag par hasard, non ?)
  • # petite rectification

    Posté par  . Évalué à 1.

    Le Virus Informatique n'a jamais été interdit de publication ! Peut-être que certains l'auraient souhaité, mais si le LVI ne pouvait pas sortir ce n'était que pour des raisons budgétaires : en lui retirant son numéro d'agrément, la commission paritaire lui sucrait du même coup les aides versées à la Presse par l'Etat.
    Il faut toutefois reconnaitre que le style du Virus est un peu particulier et que la ponctualité dans les sorties est donc difficile (raison pour laquelle on lui avait retiré son cher numéro) !
    L'idée d'avoir publié ce qu'ils avaient au prix adequat est très bonne...
    A noter la qualité de la série d'articles sur le vaporware.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.