Les femmes et l’informatique — Émission Libre à vous ! du 8 septembre 2020 — Podcasts et références

Posté par  . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
4
14
sept.
2020
Communauté

Soixante‑treizième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : les femmes, les métiers et communautés de l’informatique et du logiciel libre (rediffusion d’un sujet déjà diffusé) ;
  • la chronique d’Isabella Vanni sur la Fête des Possibles ,;
  • la première chronique d’Antanak avec Isabelle Carrère sur le thème de l’installation d’un système d’exploitation libre.

Rendez‑vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‑de‑France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

Vous pouvez également découvrir les deux bandes‑annonces vidéo de la saison 4.

Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

Aller plus loin

  • # Swiss TecLadies

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

    J'en profite pour parler d'un projet ici en Suisse, pour lequel ma fille a été sélectionnée (Bravo Zabou!). J'ignore tout à fait s'il y a des équivalents en France ou ailleurs, mais bon, après tout c'est vendredi pour moi aussi.

    Le projet part donc du même constat: il n'y a pas beaucoup de femmes dans les métiers techniques (Ce n'est pas limité à l'info). Afin de faire découvrir ces métiers à des filles de 13-16 ans intéressées, le projet met en place des paires de mentores (j'ignore si on peu le féminiser, mais qui se soucie de cela de nos jours?!) et mentorées, les secondes pouvant participer à des ateliers et poser des questions tout au long des 9 mois du programmes aux premières.

    Pilote de chasse, conceptrice d'engins spatiaux, mais aussi des métiers plus communs (que ce soit pour des femmes ou des hommes) comme responsable de fabrication dans l'industrie, les mentors sont la preuve que oui, des femmes peuvent aller vers ces métiers, avec succès, qu'il n'y a pas de raison, sauf une pression sociale invisible et dépassée (pour dire le moins et rester poli). Les jeunes filles auront accès à des spécialistes et pourront donc participer à des événements comme la visite du CERN.

    Le tout est chapeauté par un organisme d'état, lié aux écoles polytechniques fédérales, l'académie suisse des sciences.

    https://www.tecladies.ch/fr/blog/

    Tout ça pour dire que oui, le monde a besoin de femmes dans tous les métiers, comme il a besoin d'hommes dans tous les métiers. Et les mentorées d'aujourd'hui seront peut-être, s'il y a encore besoin de ce type de programme, les mentors de demain.

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.