Les meilleures campagnes marketing avec GNU/Linux

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Pierre Jarillon et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
29
17
déc.
2018
Commercial

J’ai longtemps pensé que l’un des plus gros problèmes qui empêchent les systèmes basés sur GNU/Linux de dominer (en termes de parts de marché) dans le secteur des ordinateurs de bureau… est celui du marketing. Notre manque de marketing qui attire l’attention, qui fait battre les cœurs et les esprits, est, à mon avis, l’une des faiblesses les plus flagrantes du monde du logiciel libre et open source.

Mais, d’une certaine façon, ce n’est pas juste.

La réalité, c’est que nous avons eu des campagnes marketing vraiment fantastiques au fil des années. Quelques‐uns ont même réussi à sortir de notre propre communauté de passionnés de GNU/Linux. Allons faire un tour parmi mes préférés…

De mon point de vue, le meilleur marketing est venu de deux endroits : IBM (qui a racheté Red Hat) et SUSE. Faisons cela par ordre chronologique.

IBM « Peace. Love. Linux. »

En 2001, IBM a fait un investissement majeur dans GNU/Linux. Pour promouvoir cet investissement, il est évident qu’une campagne publicitaire doit être lancée ! Quelque chose d’emblématique ! Quelque chose d’accrocheur ! Quelque chose… de potentiellement illégal !

Bon sang, ils l’ont bien fait.

« Paix. Amour. Linux. » Représenté par des symboles simples : un signe de paix, un cœur et un manchot, tous en petits cercles les uns à côté des autres. C’était visuellement agréable et cela favorisait le bonheur (ou, du moins, la paix et l’amour). Brillant !

IBM a ensuite payé pour que plus de 300 de ces images soient peintes sur les trottoirs de San Francisco. La peinture était censée être biodégradable et s’enlever rapidement. Malheureusement, cela ne s’est pas produit — de nombreux dessins étaient encore là des mois plus tard.

Et, selon le maire, « Certains ont été gravés dans le béton, donc, dans ces cas‐là, ils ne seront jamais enlevés. »

La réponse de la ville a été… comme on pouvait s’y attendre.

Après des mois de discussions, la ville de San Francisco a imposé une amende de 100 000 US$ à Big Blue, sans compter les frais de nettoyage supplémentaires et les frais juridiques.

D’un autre côté, ces histoires ont suscité beaucoup de publicité !

« The Kid » d’IBM

Vous vous souvenez de l’annonce pour le Linux Super Bowl d’IBM ? Celui avec le petit garçon assis dans une pièce avec une lumière blanche pure ?

« Il est en train d’apprendre. Absorbant. De plus en plus intelligent. »

Quand ça a frappé en 2004, c’était comme, whoa ! GNU/Linux a réussi. IBM a fait une publicité pour le Super Bowl à ce sujet !

« A‐t‐il un nom ? Son nom… est Linux. »

Cette campagne a rassemblé Penny Marshall et Muhammad Ali. C’est vrai, c’est vrai. Laverne de Laverne & Shirley ont approuvé GNU/Linux dans une publicité pour le Super Bowl. Laissons les choses se calmer un moment.

C’était époustouflant en 2004. C’est encore époustouflant en 2018.

Novell « PC, Mac & Linux » de Novell

Tu te souviens de ces publicités « Je suis un Mac » d’Apple ? Un gars (« Mac ») se moque de l’ennui d’un autre gars (« PC ») ? Eh bien, Novell — qui, vous vous en souvenez peut‐être, avait acheté la société SuSE Linux (à l’époque où le « U » était en minuscule) quelques années auparavant — avait ajouté une jolie dame nommée « Linux » au mélange en 2007.

Et les résultats étaient plutôt adorables. Les vidéos avaient un caractère résolument « fait maison mais vraiment bien » pour eux. Chaque podcast, blog et magazine GNU/Linux parlait de ces petites vidéos pendant un bon mois après leur sortie.

Vidéos musicales de SUSE

Ces dernières années, SUSE a commencé à faire régulièrement des vidéos de musique parodique, et certaines d’entre elles sont absolument fantastiques.

L’aventure du vidéoclip de SUSE a vraiment démarré en 2013 avec une parodie de « _What Does the Fox Say? » d’Ylvis, intitulé à juste titre « What Does the Chameleon Say? » C’était simple, idiot, amusant et charmant.

(Note : le gars en costume caméléon ? Il ne travaille pas pour SUSE, mais son père est le producteur vidéo derrière toutes ces vidéos, et il s’est fait avoir. Vous remarquerez qu’il joue le caméléon dans un assez grand nombre de vidéoclips. Hourra pour la cohérence !)

Le plus populaire des vidéoclips de SUSE est une parodie de Uptown Funk de Mark Ronson et Bruno Mars — Uptime Funk. On pense qu’il s’agit de la première vidéo musicale au sujet de l’application d’un correctif en direct d’un noyau Linux sur un serveur en fonctionnement. Cette chanson de 2015 a attiré beaucoup d’attention à la fois au sein et à l’extérieur de la communauté GNU/Linux.

Il y en a, bien sûr, d’autres vidéoclips ainsi que des publicités imprimées et des vidéos amusantes qui m’ont marqué au fil des ans. Ceux que l’on ressent comme dignes de mention, comme point de repère, ont été obtenus dans la quête continuelle de faire connaître GNU/Linux au plus grand nombre.


Cet article est une traduction dont la source se situe ci‐dessous.

Aller plus loin

  • # hasard

    Posté par . Évalué à 3.

    c'est étrange j'ai découvert le clip uptime funk (Suse) il y a une semaine sur linkedin

    drôle d'hasard.

  • # Chipotage

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    "Paix. Amour. Linux." Représenté par des symboles simples : un signe de paix, un cœur et un pingouin, tous en petits cercles les uns à côté des autres.

    En Lieu et place d'un pingouin, il s'agit bien d'un manchot sur l'image que tu décris.

  • # CD d'Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Une des meilleures campagne de marketing, c'était l'envoi gratuit de CD d'Ubuntu lors du lancement de la distribution. Tous les GUL en ont commandé et du coup il n'y avait quasiment plus que ça pour donner et pour installer dans les install partys. Cela a été un levier incroyable dans l'adoption rapide d'Ubuntu.

  • # Parlons du bureau ...

    Posté par . Évalué à -3.

    Mon constat est que nous assistons à un phénomène de courbe en cloche, au début il y avait pas grand chose, puis il y a des gens qui ont codé plein de trucs ( sur leurs temps libre et avec plus ou moins de compétences ), puis ils n'ont plus eu le temps ou bien c'était devenu trop compliqué à maintenir.

    Et résultat aujourd'hui, on a certes un écosystème desktop et des logiciels, mais littéralement bancale ! Et cela semble se dégrader au fil du temps.

    Concrètement il faut sauvegarder son document à chaque clic de souris dans bon nombre de logiciels car ils plantent trop souvent et une bonne partie d'entre eux ne semble plus maintenu. Des exemples vécus : Inkscape, Audacity, Kdenlive … KDE et les softs autour sont ils encore maintenus ???

    Pour la blague, j'ai dû récemment me résigner à éteindre et rallumer mon laptop à cause d'une fuite mémoire dans Emacs avec un fichier long … ( précisons que Fedora ne configure pas de limit par défaut ) Il y a 15 ans c'était plutôt impensable.

    Autre exemple, exécutez dans un terminal : " touch foo.mp4 ; vlc foo.mp4 & "

    Les bugtrackers me direz vous, bah à force, ça donne une impression de trou noir à bugs, quand ils ne sont pas tout simplement fermés / ignorés.

    Tout ça pour dire que l'April devrait se soucier de la maintenance effective du libre !

    • [^] # Re: Parlons du bureau ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Autre exemple, exécutez dans un terminal : " touch foo.mp4 ; vlc foo.mp4 & "

      chez moi, ça crée le fichier vide foo.mp4, et puis ça lance vlc (qui ne lit rien puisque le fichier est vide), ce qui m'a l'air d'être le comportement attendu. Il se passe quoi chez toi ?

      • [^] # Re: Parlons du bureau ...

        Posté par . Évalué à -1.

        Ben moi vlc il plante, enfin il bug et faut le tuer.

        En plus s'il y a bien un logiciel maintenu c'est bien vlc

        • [^] # Re: Parlons du bureau ...

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 17/12/18 à 17:21.

          ok, j'imagine que c'est un peu gênant (mais c'est pas non plus le bug du siècle). J'ai essayé de trouver un rapport de bug qui parlerait de ça mais je ne tombe sur rien d'intéressant sur le sujet. Faudrait chercher plus spécifiquement sur les rapports de bugs de ta distrib, parce que le bug n'est pas forcément chez vlc.

        • [^] # Re: Parlons du bureau ...

          Posté par . Évalué à 0.

          La c'est fort quand même. Je dis juste que chez "moi" vlc plante dans ce cas là et que c'est un logiciel maintenu et pas un truc fait à la va vite, juste de temps en temps.
          Eh ben y a 2 types qui ont moinsé cela. Je serais curieux d'entendre leur arguments…

          • [^] # Re: Parlons du bureau ...

            Posté par . Évalué à 1.

            Eh ben y a 2 types qui ont moinsé cela. Je serais curieux d'entendre leur arguments…

            C'est pour te conditionner avec un moindre effort.

            Tu peux faire comme moi, je poste de moins en moins. Le conditionnement, je n'aime pas ça.

    • [^] # Re: Parlons du bureau ...

      Posté par . Évalué à 6.

      Inkscape, kdenlive et un paquet de logiciels sont plantogènes, mais ce n'est pas nouveau ! D'un autre côté, Inkscape, libreoffice, ardour, lmms et quantité d'autres logiciels ont des options de récupération automatique ! (bon pour inkscape, pas sûr, à vérifier).

      Si ça peut te rassurer, on a migré récemment vers du tout microsoft, outlook, office et compagnie, et je peux t'assurer que niveau plantage et problème d'ergonomie, les logiciels libres ne sont pas pires que certains logiciels proprio !

    • [^] # Re: Parlons du bureau ...

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 17/12/18 à 23:19.

      Le problème, c'est que ce genre d'avis apparaît régulièrement, avec chaque fois la position de la courbe en cloche à un différent endroit.

      En réalité, j'attends toujours une vraie conclusion scientifique basée sur autre chose qu'une impression personnelle.

      Parce qu'il faut bien se rendre compte que la situation est la suivante:
      - parmi les utilisateurs de linux, quel pourcentage utilise le même matériel que toi ? Le même cpu ? la même mémoire vive ? la même carte graphique ?
      - parmi ceux-ci, quel pourcentage utilisent le même environnement de bureau ?
      - parmi ceux-ci, quel pourcentage lancent-ils exactement les mêmes services au démarrage ?
      - parmi ceux-ci, quel pourcentage utilisent les mêmes logiciels que toi ?
      - parmi ceux-ci, quel pourcentage ont également les petites imperfections que tu possèdes également (une barrette de ram légèrement moins robuste, un paquet mis à jour à la version 2.0.123 sans passer par la version 2.0.122, un fichier de conf créé avec la version 1.1.17 qui est formaté différemment que celui créé avec la version 1.1.18, …) ?

      Et tout ces pourcentages doivent être multiplié entre eux, ce qui donnent un nombre d'utilisateurs extrêmement réduit.
      La conclusion scientifique, c'est qu'il est extrêmement difficile de prétendre que ton expérience personnelle est le réel résultat d'une dégradation et pas d'une fluctuation statistique (allant dans les deux sens: peut-être que tu as eu de la chance de ne pas faire l'expérience de tout ces plantages lors de ce que tu identifies comme étant la période de pic de la courbe).

      Oh, et par pitié, évitons l'argument d'avoir observé des problèmes similaires chez d'autres utilisateurs. C'est un biais de confirmation énorme: la réalité est qu'on ignore ceux qui ont des problèmes (ou on ne remarque pas l'importance de ceux-ci) lorsqu'on ne les expérience pas soi-même et on les voit partout une fois qu'on les expérience soi-même.

      Après, tu as peut-être raison.
      Mais ce qui me dérange, c'est que ta conclusion n'est pas scientifique: tu n'es tout simplement pas en position de prétendre que cette conclusion est justifiée. Peut-être qu'elle l'est: dans l'hypothèse où elle est vraie, tu observerais en effet les mêmes effets. Mais peut-être qu'elle est fausse: dans l'hypothèse où elle est fausse, ce que tu observes est également très probable.

      • [^] # Re: Parlons du bureau ...

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/12/18 à 00:33.

        Pertinent !
        Note : le verbe expériencer n'existant pas, tu devras te contenter d'expérimenter.

      • [^] # Re: Parlons du bureau ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le problème, c'est que ce genre d'avis apparaît régulièrement, avec chaque fois la position de la courbe en cloche à un différent endroit.

        L'informatique, c'était mieux à vent.

    • [^] # Re: Parlons du bureau ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/12/18 à 16:46.

      KDE et les softs autour sont ils encore maintenus

      Je pense que cela peut aussi être que KDE est moins utilisé qu'avant. Pami les distributions majeures, seuls openSUSE et Slackware le proposent par environnement par défaut. Les autres ayant toutes soit GNOME par défaut, soit aucun par défaut, même si KDE est présent sur presque toutes les distributions. La majorité des gens utilisant ce qui est fourni par défaut (par paresse ou parce que l'intégration est meilleure), KDE a moins d'utilisateurs, donc moins de rapport de bugs, donc moins de corrections de bugs.

  • # pourquoi vouloir a tout prix que linux domine le marché ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Pour ma part, je ne le souhaite pas. Je veux juste que le système soit suffisamment utilisé pour ne pas être ignoréppar les constructeurs, ou par les fournisseurs de service en ligne.

    • [^] # Re: pourquoi vouloir a tout prix que linux domine le marché ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Si la base d'utilisateurs s'aggrandit, cela amènerait plus de respect des formats ouverts partout, des logiciels libres de meilleure qualité, une meilleur intéropérabilité, des constructeurs qui doivent se soucier d'avoir leurs périphériques fonctionnant sous Linux etc.

      • [^] # Re: pourquoi vouloir a tout prix que linux domine le marché ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Si la base d'utilisateurs s'aggrandit, cela amènerait

        Cela amènerait exactement la même chose que sur les autres plateformes : des brouettes de logiciels pourris, des éditeurs qui enferment leurs utilisateurs, des pilotes moisis, des formats spécifiques.

        Le seul truc est que les pilotes seraient disponibles plus souvent, même les moisis. Pour ma part ça ne changerais rien vu que mon dernier problème de pilote remonte à environ 10 ans (alors que sous Windows j'en ai plusieurs par an, y compris sur du matériel récent).

  • # il y a aussi celle-ci ...

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 17/12/18 à 17:39.

    c'est red hat et anglophone, mais ça existe (2004 environ je crois)

    https://www.youtube.com/watch?v=_j7baOT3oBQ (truth happens)

  • # T-shirt

    Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 17/12/18 à 20:56.

    Hey ! j'avais récupéré le T-shirt peace love and linux sur le stand IBM du salon solution linux.

    L’hôtesse ne voulait pas nous en donner parce qu'on avait pas de carte de visite de décideur

    puis un gars d'IBM est arrivé et nous en a donnée deux chacuns

    Gardé des années jusqu'à ce que ma femme ne puisse plus le voir :)

    • [^] # Re: T-shirt

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est dommage que ta femme se soit lassée du gars d'IBM après des années :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.