Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par rootix.
Étiquettes : aucune
0
23
avr.
2004
Microsoft
Concours de circonstances en ce moment, différents auteurs nous ont proposé des nouvelles du front avec Microsoft le même jour.

Pendant qu'il essaye de déposer un brevet sur la sauvegarde d'un document de traitement de texte au format XML, il voit son brevet sur la FAT remis en question par une association américaine. En parallèle, il vient de rendre public le schéma XML et la documentation de Visio (logiciel de création de schémas et d'organigrammes).

A travers ces faits, on voit que Microsoft tente de verrouiller les secteurs sur lesquels il se retrouve en situation de monopole, et ouvre un petit peu les secteurs concurrentiels dans lesquels il n'est qu'un concurrent normal...

Merci à Kalimero, Rossel Olivier, Xavier et NoObIe. Le détail des dépêches est en annexe. Demande d'annulation du brevet du système de fichier FAT par Kalimero :
Une association américaine de défense des logiciels libres a décidé de demander à l'Office américain des marques et brevets d'annuler le brevet détenu par Microsoft sur le système de fichier FAT (File Allocation Table). La raison de cette demande d'annulation est que le récent système de licence mis en place par Microsoft et autorisant l'utilisation de son brevet sur FAT moyennant royalties est incompatible avec l'impératif de libre redistribution du logiciel libre et tend ainsi subtilement à contrer les logiciels libres au profit des logiciels propriétaires. L'objectif de l'association semble être de forcer Microsoft à mettre en place un système de licence spécifique pour les logiciels libres.

Microsoft veut breveter XML en tant que technique de sauvegarde pour les traitements de texte par Rossel Olivier :
Microsoft souhaite breveter en Europe l'usage de XML dans les formats de fichier des traitements de texte. Officiellement, c'est pour éviter que quelqu'un d'autre ne le fasse et ne les attaque ensuite (NdM : fameuse théorie des pro-brevets logiciels qui consiste à avoir tout un arsenal de brevet pour "l'équilibre de la terreur").

Un article de 01Net présente quelques avis intéressants à ce propos.

Attention, cet article contient des propos pro-brevets, tels que:
"Je ne crois pas au risque d'un préjudice (...) Avant même l'apparition de XML, les logiciels concurrents parvenaient déjà, dans une certaine mesure, à lire ou à écrire des documents Microsoft (...) Il leur faudra, au pire, prendre un peu plus de précautions juridiques que par le passé."

Microsoft ouvre le format de Visio par NoObIe
Microsoft a décidé de rendre public le schéma XML et la documentation de son logiciel de création de schémas et d'organigrammes Visio, ainsi que d'en autoriser gratuitement l'exploitation commerciale.

Visio est un logiciel qui sert en général à représenter tous types de réseaux (circuits hydrauliques, électriques, réseaux informatiques, etc.), voire des organigrammes complexes, ou encore des cartographies d'applications ou de site Internet. Ses alternatives libres les plus connues, bien que beaucoup moins avancées, sont par exemple Kivio et Dia.

Toute entreprise qui le souhaite peut donc désormais réaliser des applications pleinement compatibles avec Visio sans frais supplémentaires. On doit donc s'attendre très prochainement à ce que le format soit supporté par les alternatives libres, ce qui pourrait être un avantage pour la migration de certains postes vers des alternatives libres.

Cette initiative de Microsoft s'inscrit dans sa stratégie d'ouverture visant à faciliter l'accès à sa propriété intellectuelle.

On ne manquera pas de faire le lien entre ce revirement et les pressions croissantes exercées par les différents mouvements Open Source et Libre, ainsi que les autorités antitrust Américaines et Européennes.

Quant à Xavier, il nous informe que Microsoft vient d'embaucher Karl Aigner, ancien employé de Suse qui avait réussi le tour de force de faire basculer toute l'administration de la ville de Munich sur Suse.

Aller plus loin

  • # Evitons les redites ...

    Posté par  . Évalué à 4.

    Voir le déjà chargé journal http://linuxfr.org/~NoObIe/11826.html(...) sur le sujet.
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  . Évalué à 4.

    Microsoft souhaite breveter en Europe l'usage de XML dans les formats de fichier des traitements de texte. Officiellement, c'est pour éviter que quelqu'un d'autre ne le fasse et ne les attaque ensuite

    Curieux, il me semblait qu'il suffisait pour se défendre de fournir une preuve que l'on a développé et commercialisé la technologie en question avant la concurrence, mais je ne suis pas un expert, alors si quelqu'un qui s'y connaît pouvait m'éclairer.
    • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Sauf que, si je ne dit pas de betise, si TU developpes une techno sans la publier, et qu'un brevet arrive ensuite, TU peux echapper au brevet en arguant que tu l'avait fait avant ... mais par contre pour les autres, macache.

      Si par exemple un tel brevet passe, Adobe n'aura pas de problemes sur inDesign, vu que FrameMaker permettait le balisage SGML puis XML depuis quelques annees. D'un autre cote, le fait que Adobe a commercialise ces logiciels mets un peu a mal le concept d'innovation :-) de microsoft -- ce n'etait pas une feature cache mais bien l'interet du produit, de produire du SGML !

      En l'occurrence, l'usage de XML ne devrait pas, selon moi, pouvoir donner lieu a un brevet pour une raison tres simple : le XML n'est que du balisage d'information; hors, des textes balises, ca existe depuis le debut de l'informatique ! appliquer XML au balisage de texte n'est pas innovant, ce devrait etre considere de facon evidente comme une application de "l'etat de l'art". Mais bon, on connait tous le niveau d'expertise et d'impartialite des offices de brevets ...

      Et bon, si microsoft essaie de breveter la structuration du texte, TeX par exemple existe depuis le debut des annees 80 et a ete publie (litteralement : le TeX Book). Si ils veulent breveter la structuration semantique, on peut toujours retomber sur LaTeX, qui devrait egalement etre considere comme "publie".

      Enfin, accessoirement, les brevets europeens sont toujours illegaux pour le moment...
      • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je me trompe ou justement OpenOffice a l'anteriorité de cette technologie ?

        les formats OpenOffice.org sont du XML zippé non ?
        et ils n'ont pas attendu Office 2003 pour le faire non ?

        dans ce cas comment pourraient ils déposer un brevet valide (si ce n'est à grand coups d'avocats ricains....) ? ou alors il y a une subtilité dans leur brevet qui sort OpenOffice.org de son domaine d'application ?
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 0.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          La seule "difference" c'est que le brevet microsoft parle d'un seul fichier -- les differents fichiers (images...) inclues dans le document word sont simplement encodes dans le xml. OpenOffice lui laisse les fichiers externes la ou ils sont, et zippe l'ensemble (xml + fichiers).

          Bon. Mais franchement... c'est un BREVET ca ?????
          je ne peux pas COMPRENDRE comment ca pourrait passer. XML est explicitement fait pour baliser de l'information; c'est exactement ce que fait le brevet. On ne peut quand meme pas dire qu'encoder un fichier binaire dans le flux XML est *innovant* !!!

          Et bien evidemment, un tel "brevet" n'est pas cense pouvoir passer au vu de la legislation actuelle (il est, "l'effet technique" ? en quoi ce qui est decrit est different d'un algorithme, explicitement non-brevetable ?). Mais je fait confiance aux offices de brevets pour le valider.
          • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            "On ne peut quand meme pas dire qu'encoder un fichier binaire dans le flux XML est *innovant* !!!"

            :-) non, c'est même une hérésie. Mais c'est dans la logique pourrie du RTF qui met aussi les images à la sauvage dans le fichier, au milieu du texte.

            La première fois que j'ai dézippé un doc OOo, c'était tellement beau que j'en aurai chialé de bonheur. Bref, le XML de MS, m'en fous comme de ma dernière chemise.

            Faudra qu'il pense à breveter la bêtise, quoique, ils n'ont pas l'exclusivité...

            Je vous laisse j'ai un brevet à poser ;-)
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  . Évalué à -5.

    A travers ces faits, on voit que Microsoft tente de verrouiller les secteurs sur lesquels il se retrouve en situation de monopole, et ouvre un petit peu les secteurs concurrentiels dans lesquels il n'est qu'un concurrent normal...

    Ah ben oui c'est connu, MS n'est pas en situation de monopole avec Office hein ?

    En passant, le brevet sur les schemas XML utilise dans Office, il n'empeche pas l'utilisation des schemas par OO ou autre, ce que la FSF a confirme, faudra trouver autre chose pour parler de verrouillage
    • [^] # Je crois que tu as mal compris la news

      Posté par  . Évalué à 0.

      il n'empeche pas l'utilisation des schemas par OO ou autre

      La news parle d'un brevet sur l'utilisation d'XML pour sauvegarder les fichiers dans un traitement de texte, pas de schémas utilisés. Du coup, ce brevet permetrait à Microsoft, s'il en avait envie de faire payer des royalties à ceux qui voudraient le faire (OOo par exemple), mais heureusement, ils ne le voudront surement pas. Ils sont gentils chez microsoft. Ils ne sont pas du genre à attendre qu'un de leur brevet soit largement utilisé pour commencer à demander des royalties ...

      NB
      • [^] # Re: Je crois que tu as mal compris la news

        Posté par  . Évalué à 2.

        Mwai, ... mais dans le cas d'OOo, il y a antériorité (comme on l'a remarqué plus haut) ... ça va être difficile de leur demander des royalties, voire même de faire accepter le brevet.
        C'est presque l'inverse qui devrait se passer. Sun (StarOffice) aurait dû déposer ce brevet, et demander des royalties à Microsoft. Mais là ce serait un peu gros, vu comme la suite est bien pompée sur celle de Microsoft (fonctionnellement), qui lui même n'a inventé ni le traitement de texte, ni le tableur, ni grand chose dans sa suite bureautique.

        D'ailleurs tout ça illustre bien le danger que pourrait représenter le brevet logiciel : si personne ne pouvait piquer les idées des autres, on ne ferait plus un seul logiciel !
  • # à propos de brevets sur des formats

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    La firme qui a développé le jpg demande aujourd'hui des royalites.

    source : http://www.clubic.com/n/n12424.html(...)



    Depuis un an, Forgent annonce avoir cherché à négocier des licences pour autoriser l'utilisation de ces technologies. Mais les négociations n'auraient pas abouties, Forgent a donc décidé d'employer les gros moyens.

    Ces affaires concernent principalement certaines technologies de compression employées au sein du célèbre format d'images JPEG. Forgent annonce en effet que des technologies brevétées (depuis 1987) sont utilisées dans ce célèbre standard.



    c bof bof tout ca...
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  . Évalué à -4.

    S'ront toujours aussi cons chez krosoft !
    vin diou
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  . Évalué à 3.

    Quant à Xavier Il nous informe que Microsoft vient d'embaucher Karl Aigner, ancien employé de Suse qui avait réussi le tour de force de faire basculer toute l'administration de la ville de Munich sur Suse.
    Ce qui est rassurant.
    Ils croient que c'est l'homme qui est responsable de ce coup dur alors que c'était une décision politique, au sens noble du terme, à savoir une décision qui prend en compte le futur de la ville et son indépendance, donc qui refuse de se faire enfermer dans des solutions propriétaires et verrouillées.
    Par ailleurs, ça montre que ça a fait trés mal et j'y vois une certaine inquiétude.
    • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

      Posté par  . Évalué à -3.


      Ils croient que c'est l'homme qui est responsable de ce coup dur alors que c'était une décision politique, au sens noble du terme, à savoir une décision qui prend en compte le futur de la ville et son indépendance, donc qui refuse de se faire enfermer dans des solutions propriétaires et verrouillées.

      C'est qui ton fournisseur de matos ?
      A part ca rien a dire ca fud de haute volée ce soir. Quoique ca soit peut-etre triste mon point de vue sur le matos...
      • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

        Posté par  . Évalué à 4.

        Trés bien, montre moi où il a été dit que la décision de Munich a été due à l'excellence du travail de cet homme plutôt qu'à une décision décidée du conseil de la ville?
        Jusqu'à maintenant, toutes les news au sujet de Munich que j'ai lues faisaient état d'une volonté politique de la ville de passer à un systéme libre, au point qu'ils ont payé plus cher au final la solution linux parce qu'ils pensaient qu'à long terme la solution serait à la fois plus avantageuse financiérement et garantissait leur indépendance.
        Donc, montre moi où il est dit que non, en fait c'est ce type qui est un génie, le conseil de munich a signé parce que ce type s'occupait de l'affaire?
        • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

          Posté par  . Évalué à -4.

          Jusqu'à maintenant, toutes les news au sujet de Munich que j'ai lues faisaient état d'une volonté politique de la ville de passer à un systéme libre, au point qu'ils ont payé plus cher au final la solution linux parce qu'ils pensaient qu'à long terme la solution serait à la fois plus avantageuse financiérement et garantissait leur indépendance.

          Et d'apres toi, qui c'est qui les a convaincu de cela ?
          • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

            Posté par  . Évalué à 6.

            Je ne crois pas qu'à ce niveau de discussion, il n'y ait qu'une seule personne qui soit impliquée dans une décision de cette importance, surtout alors qu'il y avait plusieurs acteurs en jeu, pas seulement suse.
            J'ai un peu de mal à imaginer le type arrivant seul en disant "bonjour, je suis le vrp suse" et enlevant la partie par son bagout.
            Ote moi d'un doute, microsoft n'a pas envoyé que Steve Ballmer? Il fait toutes les villes du monde à la suite? C'est pour ça qu'il est toujours en sueur sur les vidéos?
            Ceci dit, le bon coté pour microsoft c'est qu'avec ce type, ils vont avoir un professionnel excellent, personne ne le conteste, et une bonne source d'information ... pour apprendre que le libre plait parce qu'on peut en faire ce qu'on veut et qu'on est pas pieds et poings liés aux possesseurs du code.
            • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

              Posté par  . Évalué à 2.

              pour apprendre que le libre plait parce qu'on peut en faire ce qu'on veut et qu'on est pas pieds et poings liés aux possesseurs du code

              Ceci, MS le sait déjà ! Simplement, c'est incompatible avec leur modèle commercial. Donc que ce soit toi, moi, les dirigeants de la ville de Munich ou Karl Aigner qui le dise à Bill Gates, ils ne pourront rien faire tant qu'ils ne changent pas de modèle commercial, et je doute qu'ils le fassent rapidement
          • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            C'est moi !!
        • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Trés bien, montre moi où il a été dit que la décision de Munich a été due à l'excellence du travail de cet homme plutôt qu'à une décision décidée du conseil de la ville?

          Non non tu n'y es pas du tout. Je pense juste que la question n'a jamais été une question d'idéal mais une bonne grosse question de gros sous (non pas tant que le libre soit moins cher mais surtout que Microsoft l'est trop, cher... pour le service rendu a ce genre de grosse administration...). Je ne crois pas que nos chers decideurs soient attires par les raisons politiques de choix du libre. D'ailleurs je ne crois pas que ce soient ces raisons qui pousseront a l'adoption du libre.

          A moins que l'aspect "Nous ne sommes pas depend des US pour nos technologies informatiques" soit en cause, mais pour une administration je n'y crois pas trop. Pour des industriels ou des militaires, la oui.

          Que le choix de la ville de Munich soit une victoire pour la "communauté" du libre, oui, surement. Qu'elle le soit pour des raisons nobles, j'ai du mal a y croire. Mais apres tout on s'en fout un petit peu, non ?
          • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Tu sais, si tu regarde l'Allemagne, simplement dans leur modèle de traitement des déchers, pourtant bien plus couteux ou le faites qu'ils soient beaucoup plus sensible a la polution que nous, tu comprends qu'ils ne prennent pas seulement des décisions politique avec un objectif financier parceque je supose que le rabet de l'oncle steve devait être au moins aussi interressante que l'offre de suse, ajoute a ca un poil de protectionnisme et de fierté...
            • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

              Posté par  . Évalué à 1.

              La question n'est pas tant le rabais de l'oncle Steve, mais le cout et surtout la dependance que cela entraine vis-a-vis d'un industriel.
              Le fait qu'ils aient chosi une distrib "allemande" n'est pas innocent (et tout a fait comprehensible en terme de support).
              Quant a savoir si cette decision est mue par un ideal de liberté (tm) je persite a etre assez dubitatif.
    • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Ouais, enfin c'est triste quand même.

      Cà veut bien dire qu'il ya un tas de gens (ce karl n'est qu'un exemple) qui n'en ont rien à foutre du libre, même parmis les firmes qui font des distribs linux (c'est un comble).

      Moi, je suis justement à la recherche de l'inverse en ce moment, je suis en train de me demander si je ne travaillerais pas pour le libre, quitte à gagner moins de brouzouffes.
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    "Ouverture du format blabla de Microsoft" ...

    Comme si Microsoft commençait à comprendre que l'ouverture, c'est bien, que non, Stallman n'est pas un guru barbu idéaliste mais bien un génie de notre époque, un nouveau Bill ...

    http://french.joelonsoftware.com/Articles/StrategyLetterV.html(...)

    A relire pour bien comprendre ce que ces grosses boites ont derrière la tête ...

    Et à mon avis ce Joel est loin du compte, ils sont surement beaucoup plus vicieux que cela ...
  • # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ce n'est pas la première fois n'y la dernière que Mircrosoft pose un brevet sur n'importe quoi... http://www.3dchips-fr.com/News/actualites/200402265.html(...)
    • [^] # Re: Microsoft, les brevets et les formats ouverts...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je ne comprends pas bien le sujet du brevet.

      Il porte sur une méthode de preview de bureaux virtuels (A method for a user to preview multiple virtual desktops) ?

      ou simplement sur un outil permettant de voir en permanence l'état des bureaux (genre le dockapp de GNOME qui permet de changer de bureau) ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.