Movim 0.17: Catalina

Posté par . Édité par olivierweb, Davy Defaud, Xavier Teyssier, Ysabeau et palm123. Modéré par Ysabeau. Licence CC by-sa.
36
21
fév.
2020
XMPP

Movim est un réseau social libre reposant sur XMPP et avec une interface Web.
Cette dépêche est une traduction libre de l’article original en anglais du développeur principal : edhelas.

Voici une nouvelle version enthousiasmante de Movim ! Deux mois après la sortie de Cesco, voici Catalina !
Dans cette version, plusieurs correctifs mais aussi quelques nouvelles fonctionnalités, à la fois pour les sections réseau social et messagerie de Movim.

Nouvelles fonctions

Recherche globale de salons

Depuis le widget salons de discussion, vous pouvez directement chercher des salons globalement et les rejoindre en un clic. Cette nouvelle fonctionnalité repose sur le service search.jabber.network, et est également implémentée dans Conversations et Gajim.
Outil de recherche globale de salon

Nouveau design pour les formulaires XMPP

Les poignées et l’affichage des formulaires XMPP ont été complètement revus. Avec de belles icônes et des étiquettes appropriées, il est maintenant plus simple de configurer les communautés, les salons de discussion, et d’autres éléments de XMPP.
Formulaire de réglage d’un salon

Désactivation des fonctionnalités réseau social

Les administrateurs de pods peuvent maintenant désactiver les fonctions de réseau social en un clic dans le panneau d’administration. Ceci est utile pour ceux qui ne veulent utiliser Movim qu’en tant que client de messagerie instantanée XMPP.

Rétractation de message

Après ConverseJS, Movim est le second client XMPP qui implémente la fonctionnalité rétractation de message. Ceci vous permet d’effacer n’importe quel message publié depuis l’historique. Prenez note cependant que ceci ne fonctionne que si le contact utilise un client compatible.
Affichage message rétracté

Nouveau thème couleur nuit et modifications du design

De légères modifications du design ont été réalisées pour améliorer l’expérience utilisateur. Des espacements inutiles ont été retirés pour donner plus de place au contenu (comme les bulles‑messages).
Le thème nuit est maintenant plus sombre, plus bleu, et largement inspiré par le thème KDE/GTK Aritim‑Dark.
Movim avec le thème nuit

Correctifs et améliorations

En dehors des nouveautés présentées ci‑dessus, beaucoup de choses ont été corrigées dans cette version, concernant la gestion des présences dans les salons, les compteurs de notifications, ou la gestion des JID complexes (en particulier si vous utilisez des services de transport tels que IRC ou Telegram).

Mais le plus gros changement interne a été d’amener un nouveau type de requêtes depuis le frontal. Maintenant, l’interface utilisateur de Movim (HTML, JavaScript et CSS) peut exécuter des requêtes vers le serveur de trois façons différentes suivant le besoin :

  1. les requêtes Websocket pures : la requête et la réponse ne sont pas liées ensembles ; c’est le cas par défaut des requêtes Movim ;
  2. les requêtes AJAX vers le démon : elles sont utiles quand l’interface utilisateur a besoin de savoir si des messages ont été traités par le serveur (utile quand vous publiez des articles ou envoyez des messages instantanés) et si ces messages ont besoin d’être traités par le démon (pour déclencher des requêtes XMPP, par exemple) ;
  3. et, depuis cette version, de bonnes vieilles requêtes AJAX pures ; elles sont adressées directement au serveur HTTP, sans même toucher au démon en interne ; ceci est utile pour charger des éléments de l’interface et permet la parallélisation — avec ces changements, vous verrez que des composants de l’interface (particulièrement sur une page de discussion) sont maintenant chargés bien plus rapidement, sans perturber le démon. Schéma des requêtes au frontend

Et ensuite ?

Dans les prochaines semaines, nous prévoyons de faire de la maintenance sur les services XMPP. Ajouter de nouvelles fonctionnalités, et réaliser de l’administration. Du côté de Movim, il n’y a pas vraiment de programme pour l’instant.

C’est tout, les amis !

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.