Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

Posté par . Modéré par Brice Favre.
0
16
oct.
2002
Microsoft
Sponsorisée notamment par Microsoft et la BSA, mais aussi par l'administration Bush (via l'Ambassade américaine), l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et l'ordre des avocats de Paris, se tiendra à Paris les 14 et 15 novembre prochains la conférence de la Computer Law Association, "pour la première fois dans une ville d'"Europe du Nord" ".

Les organisateurs attendent plus de 300 participants (1375,4 euros l'entrée, soit plus de 9000 francs français) : "...avocats spécialisés, directions juridiques de grands comptes comme des sociétés du secteur des Technologies".

On notera l'intervention de Microsoft sur "Le partage des codes sources : les implications pratiques et juridiques", ou encore celle de Disney Company.

Parmi les thèmes de la conférence on retiendra notamment l'exposé sur les "problèmes posés par les moyens de protection techniques prevus dans le Digital Millenium Copyright Act", la jurisprudence de l'OEB sur les brevets logiciels, ou encore l'"hébergement illégal de sites accesibles depuis l'Europe et les Etats-Unis".

Cette conférence pourrait être l'occasion de faire connaître un autre son de cloche à ce public influent. Qu'en pensez-vous ?

Aller plus loin

  • # Re: Nouveau Seattle ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'aimerais bien que ça fasse le même esclandre.
    La pltéhore d'avocats est une gangrène qui ronge les USA.
    Je viens d'entendre que les médecins désertent la Pensylvanie à cause des montants trop élevés demandés par les compagnies d'assurances. Là bas, les avocats font des cartons sur le dos des médecins.
    Il serait bon qu'une loi européenne nous protège d'une telle dérive.
    • [^] # Re: Nouveau Seattle ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui, les avocats sont la plaie du monde moderne. Ils infectent tous les secteurs d'activité qui génèrent de l'argent et sont de mèche avec le législatif pour renforcer un système qui les rend indispensables. De plus, ils favorisent grandement un système inégalitaire: soit on a les moyens de s'offrir un gros cabinet d'avocats, compétent et influent (et capable de gagner en exploitant les moindres défauts de procédure, donc par la forme autant que par le fond), soit on a perdu d'avance.
      Un monde plus juste est un monde où tous les avocats sont commis d'office.
      • [^] # Re: Nouveau Seattle ?

        Posté par . Évalué à 1.

        > De plus, ils favorisent grandement un système inégalitaire: soit on a les moyens de s'offrir un gros cabinet d'avocats, compétent et influent (et capable de gagner en exploitant les moindres défauts de procédure, donc par la forme autant que par le fond), soit on a perdu d'avance.


        Aaaaargh ! On est revenu au 16ème siècle ? En tout cas, c'est ce que tu dépeins : il suffisait de payer pour gagner. A quand la prochaine Révolution ? ;o)
        • [^] # Re: Nouveau Seattle ?

          Posté par . Évalué à 1.

          > «Aaaaargh ! On est revenu au 16ème siècle ? En tout cas, c'est ce que tu dépeins : il suffisait de payer pour gagner. A quand la prochaine Révolution ? ;o)»

          Je ne suis pas sûr de voir ce qu'il y a de drôle ?
      • [^] # La plaie, la plaie, ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, les avocats sont la plaie du monde moderne

        Les avocats ne sont pas la plaie du monde moderne mais son reflet tout comme les politiques. Le systême actuel est accepté par tous sinon il y aurait des émeutes, des révolutions ou plus simplement de grandes manifestations avec banderolles, merguez et chants populaires. Mettre la misère du monde sur le dos des avocats, c'est un peu rapide comme raisonnement. Et les informaticiens qui automatisent les postes de travail en aidant indirectement au licenciement de milliers (millions ?) de personnes, tu les oublies ?

        Ils sont de mèche avec le législatif pour renforcer un système qui les rend indispensables

        Tiens, je savais pas que les avocats votaient des lois ? Un avocat ne fait que défendre un client et c'est justement un courroie de sécurité tout comme le juge d'instruction d'ailleurs. Tu as l'air de concevoir notre systême judiciaire comme celui des Etats-Unis où la fronitère entre justice et politique est beaucoup plus ténue (les juges sont élus là bas). Ou peux t-être as tu as trop regardé Perry Mason, trop cliqué sur Slashdot et pas assez discuté avec des avocats, des vrais, pas des conseils en marques ou en brevets. J'ai relu la plaidoirie de Badinter sur la peine de mort récemment, je t'invites à le faire.

        Ils favorisent grandement un système inégalitaire: soit on a les moyens de s'offrir un gros cabinet d'avocats, compétent et influent ...

        Les avocats ne favorisent rien du tout. Certains utilisent le systême pour se faire de l'argent comme tant d'autres ailleurs. De plus, dire que tous les avocats sont des profiteurs, ce serait comme dire que tous les informaticiens ont une barbe et des sandales, moi je n'ai pas de sandales et tout juste un petit bouc ;-)

        En fait, tu aurais peut-être dû écrire : les avocats spécialisés en propriété intellectuelle travaillant pour de grosses entreprises ont tendance à utiliser des lois qui deviennent beaucoup trop mercantiles car sans aucune éthique.

        Mais comme les lois sont votés par des représentants élus par le peuple, seul le peuple est responsable de cette déliquescence. Enervé et dépité de sa propre impuissance, n'ayant pas trop le temps, ni le goût pour une révolution, une émeute ou une manifestation, le peuple se réunit donc sur LinuxFr pour se passer les nerfs et troller comme un ouf. Ah, la technologie ...

        -1 car inutile
  • # Welcome to the real world !

    Posté par . Évalué à 1.

    Deux philosophies s'affrontent :
    - Les puristes du libre, ceux qui ne veulent pas depenser un sous dans un logiciel, qui veulent tout gratuitement, qui pensent que tout doit etre partager !
    - Ceux qui tiennent les rennes, qui sont tres materialistes et ancrés dans le capitalisme et le liberalisme.

    Adolphos et pwet en savent plus que moi et interviendront peut etre, en tout cas ce sont deux cas extremes qui s'affrontent et qui nous reservent un avenir incertain.

    La Politique du Shared-source de Microsoft est interessante, je pense que c'est peut etre lLA solution qui nous permettra de parer aux attaques de virus et à une plus grande evolutivite du code.

    Il faut helas constater que du coté du libre cela devient un peu le foutoire, le kernel 2.4.19 comportent des bugs qui furent pourtant corrigés dans les noyaux precedents, et c'est pas demain la veille que le 2.6 va sortir.

    Pourquoi ne pas adopter le modele astucieux de SuSE Gmbh, et adopter uen license libre plus souple ?
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      [-----------------------------------------------------------------------]
      • [^] # Re: Welcome to the real world !

        Posté par . Évalué à 1.

        Bon, ce que je pense de ces conneries, c'est que connaissant les américains et leur manie de faire des procés pour tout et n'importe quoi, ça va vite être le bordel le plus complet, et je sens qu'il faudra pas attendre longtemps pour que y ait un imbécile heureux qui assigne un gars en justice pasque il lui pas payé la licence du double clic, de l'auto complétion ou de n'importe quel truc dans ce style.
        Ca a l'air con comme ça mais je crois les américains largement capable de faire ce genre de trucs... Alors tant qu'ils le font chez eux, ça m'en touche une sans remuer l'autre, mais si ça doit devenir pareil en Europe, ça me tente que très moyennement...
        • [^] # Re: Welcome to the real world !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Quelle est la valeur ajoutée au PNB par les avocats ? Aucune. Ils ont oublié les fondements de leur métier. Ils sont devenus pour un grand nombre d'entre eux des prédateurs.
          Il oublient que faire des dollars au détriment d'autrui n'est pas produire une richesse, mais s'enrichir à leurs dépens.

          Les cabinets d'avocats sont une gangrène qui risque de détruire les USA de l'intérieur. Evitons la contagion à tout prix.
          • [^] # Re: Welcome to the real world !

            Posté par . Évalué à 1.

            De leur point de vue, il s'agit de tout mettre en oeuvre pour équilibrer le match ; s'il y a une faille, il faut s'en servir, comme ça, on comblera la faille.
            C'est la même excuse bidon que celle des black hackers...
            (Néanmoins, les deux y croient...)

            Economiquement, ça s'apparente à de la redistribution de richesses :-D
            Puisque leur gouvernement n'assure pas cette fonction, ils l'assurent eux-même :-DDD

            Sinon, je suis d'accord avec ta conclusion.
            [+]

            (hihi, moi aussi, je fais de la redistribution...)
            • [^] # Re: Welcome to the real world !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              black hackers
              Merci de ne pas employer des propos journaleux.
              • [^] # Re: Welcome to the real world !

                Posté par . Évalué à 1.

                Tiens ?
                J'aimais bien le terme, moi. Il permet de faire la différence avec "nos hackers à nous", RMS, linus et tous ces chouettes gars :-D

                Tu utiliserais quel terme ?
                • [^] # Re: Welcome to the real world !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Le terme hacker, puisque c'est le terme qui convient historiquement. Pour les gamins qui pensent à tout casser, il y a un terme déja présent : cracker. Ce sont les journalistes, qui non-fière de leur iniorance, enfonce le clou en ajoutant des différenciations de races de hackers.
                  • [^] # Re: Welcome to the real world !

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ici, ce que je voulais dire, c'est quelqu'un avec de vraies compétences techniques (donc pas un script-kiddie) qui s'en sert au nom d'un idéal faussé (et là, il s'agit d'un jugement moral de ma part).

                    Je trouvais que "black hacker" était mieux que "cracker" pour ça.
                    Mais bon, je reconnais que tes griefs contre la paternité de cette expression sont justifiés. Reste que je la trouve sympa, avec beaucoup de sens.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      Des fakes, ça fait chier ...
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      Ecoute Sam, autant il m'arrive parfois de te comprendre dans ton discours contre les intAIgristes, autant là tu ne fais qu'un appel à troll. Ton propos n'est pas argumenté et tu lances des piques à tout va (proposer le shared source de ms, les licences de SuSe, parler de pwet et adolphos...). Qu'attends-tu d'un tel commentaire ? Des insultes ? Une polémique à n'en plus finir ? Je sais que les XP sont au repos mais ce n'est pas une raison pour dire tout et n'importe quoi.

      Penses tu vraiment que le monde soit si tristement binaire que ce que tu proposes ? Non, soyons réaliste. Les boites ne sont pas (à de très très rares exceptions près) des oeuvres de bienfaisance, il est donc normale qu'elle fasse du business et attendent un ROI, qu'elle fasse du libre ou non. Mais le libre n'est pas un frein ! Regarde MS, que propose-t-il ? Louer des logiciels, du moins payer à l'année. Ils proposent des maj des correctifs blabla. N'est-ce une convergence entre la vente d'un logiciels et le service ? On voit bien que libre ou proprio le business model est de plus en plus proche. Les differences sont ailleurs. D'ailleurs, le fait que des éditeurs proposent des logiciels proprio gratuit converge bien vers cette ressemblance des b. model.

      Quand au modèle dev. (dernière partie de ton troll), le libre possède des avantages comme des inconvénients. Je t'invite à lire "la cathédrale et le bazaar" de E.S. Raymond.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      - Les puristes du libre, ceux qui ne veulent pas depenser un sous dans un logiciel, qui veulent tout gratuitement, qui pensent que tout doit etre partager !

      Troll detected!!!

      Adolphos et pwet

      Monstrous Troll detected!!!

      La Politique du Shared-source de Microsoft est interessante

      Troll detected!!!

      je pense que c'est peut etre lLA solution qui nous permettra de parer aux attaques de virus et à une plus grande evolutivite du code.

      Troll detector seems to outpass the possible trollistic level :-??

      du coté du libre cela devient un peu le foutoire

      Troll detector is asked to come back to the vendor, to exerce the guarantee.

      le kernel 2.4.19 comportent des bugs qui furent pourtant corrigés dans les noyaux precedents, et c'est pas demain la veille que le 2.6 va sortir.

      Official news : Troll Detector Factory(tm) is running out of cash, due to a number of returned products. The company could crash. Advice : sell.

      Pourquoi ne pas adopter le modele astucieux de SuSE Gmbh, et adopter uen license libre plus souple ?

      To welcome its new consumers, MSTrollDetector offer them a free version of its main product : MSTrollDetectorDeluxe, which is even able to improve your productivity by making the coffee.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      > le kernel 2.4.19 comportent des bugs...

      Le rôle de Linus/Marcelo est le développement d'un kernel. Pour la fiabilité absolue, les petits bugs etc, c'est le boulot des distributeurs.

      Une release officielle de Linux est un point de départ (fort cohérent :-) ). Certains correctifs de bug peuvent être refusés par Marcelo/Linus car mal intégrés au noyau même s'il corrige le problème. Libre au distributeur de l'intégrer. De même si un bug d'un driver est corrigé toutes les semaines ils ne vont pas sortir une nouvelle version officielle toute les semaines. Et c'est encore au distributeur de mettre à jour leur noyau avec les correctifs les plus importants. Linux a plein de version plus spécifiques. Les versions spécifiques, avec des perfo mortel sous I386, etc... c'est le distributeur qui le fait. Les développeurs RH (c'est un exemple) du noyau le savent bien et ne vont pas demander l'intégration de tout leurs patchs (d'ailleur les noyaux RH sous souvent des linux-ac + au moins une centaine de patch.). C'est un gros boulot et par exemple RH sort très rarement un noyau basé sur la dernière version officielle et certaines fonctionnalités sont même supprimées car insufisament fiable selon eux (RH n'a pas fourni ReiserFS au début, pas d'acl sous RH 8.0 alors qu'il l'avait annoncé en phase beta, etc...).

      Perso, pour une machine de production je fait confiance au distributeur et mon expérience avec ma bécane perso montre qu'il y a plus de problème avec un noyau officiel qu'avec un noyau du distributeur.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      Tiens, tu pourrais nous rappeler en quoi consiste le shared-source ? Est-ce que ça ne serait pas une licence de type viral, comme la GPL (enfin, je trouve stupide de dire que la GPL est virale, mais bon, c'est pas de moi, c'est de Ballmer. Qu'est-ce qu'il en dit, Ballmer, du shared-source ?).
      • [^] # Re: Welcome to the real world !

        Posté par . Évalué à 1.

        non c'est un nouveau type de licence "Tous pour ma gueule", le code source est diponible, mais tu n'as que le droit de proposer des patch et de nouvelles fonctionnalités au chef de projet qui pourra a son bon vouloir les integrer puis te vendre une version avec tes ameliorations.

        C'est on regarde, mais on ne touche pas, et je controle tous. Ca garantie méme pas le droit de compiler les sources fournis, ou méme le droit a la sitation de l'auteur original du patch dans le soft final ou dans les sources. Apres on peut s'etonner du peut de succes d'un licence tellemant revolutionnaire, face au autre licence libres elles :-)

        http://www.microsoft.com/licensing/sharedsource/default.asp(...)

        http://research.microsoft.com/university/ntsrclicinfo.asp(...)

        2 grand moment d'humour, ou divers employés de MS crache plus ou moin directement sur la GPL, et ou au final on parle assez peut de la licence shared source.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      SAI TRO NUL.
      T'as oublié le mot "communiste", comment as-tu fait ?

      Tu me déçois.
      Enormément.
    • [^] # Re: Welcome to the real world !

      Posté par . Évalué à 1.

      pathétique....
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    j'ai fait un wget du site puis :
    grep free => 0 (y a freedom)
    grep gnu => 0
    grep open => 0
    grep linux => 0

    C'est trop puissant.
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    Cette conférence pourrait être l'occasion de faire connaître un autre son de cloche à ce public influent. Qu'en pensez-vous ?

    A 1375,40 euros l'entrée, le ton est donné : seules les personnes ayant les moyens financiers peuvent exposer leur arguments, les grands comptes justement, ceux qui ont des intérêts à protéger les "innovations" informatiques par des brevets logiciels.

    Et malheureusement, je doute fort qu'il existe autant de personnes dans le Libre qui puissent se permettre de dépenser une telle somme pour faire apprécier un autre son de cloche à des groupes qui sont sont sourd d'une oreille ...

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # Et le pire

    Posté par . Évalué à 1.

    c'est qu'avec tous ces juristes dans la salle, il n'y en aura pas un seul pour rappeller que les pyramides financiéres sont illégales. ;p
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pas mal, pour un article proposant de faire entendre un autre son de cloche, personne ne propose rien.
    C'est pas en restant le cul sur votre chaise que les choses vont changer, ce n'est pas en montant 5 nouveaux projets-libres-qui-feront-de-moi-quelqu'un-de-connu-je-veux-être-le-prochain-torvald par jour que vous allez changer le monde.

    Faire entendre un autre son de cloche, ça veut dire, d'abord faire du bruit, mais du vrai, avec des mégaphones, des banderoles, du monde dans les rues autours. Et pour ça, pas la peine de payer 1000 EUR, juste un ticket de métro pour les parisiens et un peu plus pour les autres.

    C'est une première proposition, une autre peut consister à monter un coloque à 1 EUR l'entrée, allerter les médias, venir très nombreux, et faire tout ça au zenith, le même jour. Je rêve ?? oui !! c'est ceux qui ont rêvé qui ont fait avancer les choses.

    Voilà, c'est ma proposition, vous en faite ce que vous voulez, je vais en tout cas réfléchir avec quelques amis, mettre de l'ordre dans mes idées demain matin quand je serai plus clair. En attendant contactez moi à :
    claparis2002 chez neokraft point net

    PS: je suis pas un révolutionnaire, ni quelqu'un cherchant à devenir le José Bové du logiciel libre (d'autres font ça mieux que moi), faites ce que vous voulez de ce post.
    • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Précisions :

      Si vous voulez participer à la conférence ça serai à prioris possible en faisant déduire cela de votre budget formation. Donc pour ceux qui peuvent, essayez de vous inscrire, de l'obtenir comme formation (ce qui a priori est possible) et après on met le souk là dedans.

      Seconde solution, obtenir une carte de presse (vraie ou fausse) et entrer de la même manière. Eventuellement obtenir une invitation presse par une connaissance qui bosse pour une journal info.

      Voilà donc quelques pistes pour agir. En attendant j'appelle le Zenith ;))
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Cette conférence pourrait être l'occasion de faire connaître un autre son de cloche à ce public influent. Qu'en pensez-vous ?
    Pourquoi ne pas organiser une manif à l'entrée comme cela s'est déjà fait ? distribuer des cd de demolinux ou des cookies (cf amazon ;)
    • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

      Posté par . Évalué à 1.

      marrant ça !

      Une petite manif devant l'entrée, d'énorme banderol, distrbution de cd demolinux et de tract explicatif (qui ont interret à être d'un autre niveau que celui typique de fo/cgt...)

      whynot ?

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

        Posté par . Évalué à 1.

        on peut faire de la manif bien intelligente. Ceux qui ont suivi les SansNous se souviennent peut etre. Evidemment, faut éviter les banderolles avec des couleurs CGT/PCF/FO et les merguez grillées, mais monter un stand sauvage devant, voire deux stands: un GNU/Linux, et un plus anti-brevets, type eurorights...
        • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

          Posté par . Évalué à 1.

          Pourquoi ne pas simplement être présent. Indiquer que c'est un sujet qui préoccupe. Ces questions vont au-delà de GNU/Linux. Elles consernent aussi les petites boites qui font des logiciels propriétaires et qui sont contre la nouvelle direction prise par l'Europe (qui suis la tendance US). Je ne suis pas contre le propriétaire mais il faut qu'il soit bien encadré. J'ai trop l'impression que l'on laisse les clées aux grosses boîtes.
          Exemples :
          - assuré un libre accès a tout contenu (avoir la description du format du contenu). Il est annormale pour être dans la loi d'être obligé d'acheter un programme pour lire un DVD que l'on vient d'acheter (au US uniquement actuellement).
          - interdire ce qui nuit à la communication (ex DMCA).
          - interdire les licences abusives qui favorisent les monopôles. style mon produit ne peut marché que sous mon OS.
          - etc...

          Je ne suis pas un spécialiste de la question mais il doit être possible de faire du propriétaire "éthique". Du propriétaire avec un minimum de concurrence. Actellement pour concurrencer MS il faut faire du free software (Exemple netscape). Cette situation est abérante.
          • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

            Posté par . Évalué à 1.

            - assuré un libre accès a tout contenu (avoir la description du format du contenu). Il est annormale pour être dans la loi d'être obligé d'acheter un programme pour lire un DVD que l'on vient d'acheter (au US uniquement actuellement).

            Oui

            - interdire ce qui nuit à la communication (ex DMCA).

            Oui

            - interdire les licences abusives qui favorisent les monopôles. style mon produit ne peut marché que sous mon OS.

            Oui
      • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

        Posté par . Évalué à 1.

        Moi je pense que c'est une bonne idée.
        Sincerement, considérant les enjeux du débat qui va avoir lieu, et les implications des décisions qui pourraient y etre prises, et peut etre tout simplement pour leur dire qu'il ne sont certainement pas ceux qui font progresser cette science qu'est l'informatique, mais simplement des voleurs de pommes, des profiteurs, des prétentieux et des décus de la vie.
        Je rajouterais que l'informatique n'en est qu'a ses balbutiements, qu'elle n'a besoin ni d'être encartelée, ni vampirisée.
        Si l'on considére les faits marquants de deux facettes de cette activitée, son business, ou plutot le profit technologique facile, nous a fait une jolie bulle spéculative, discréditant tout de meme pas mal ceux qui doivent sacrifier enormément d'eux même, pour prouver que le libre est au moins autant une réalitée viable, et combien plus belle, que celle qu'ils veulent nous imposer.
        Non a la nouvelle aristocratie megacorporatiste !
        Non mais !
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    Cette conférence pourrait être l'occasion de faire connaître un autre son de cloche à ce public influent.

    Euh... c'est la campagne présidentielle, tu es Lionel Jospin. Penses-tu que le meilleur endroit pour aller essayer de gagner des voix soit le QG de campagne de Jacques Chirac ?

    Par contre, si tu peux organiser une manif anti-brevets devant leur conférence avec plus de participants qu'eux, ça peut aider le grand public à se rendre compte qu'il s'agit d'une caste minoritaire planifiant la meilleure manière d'exploiter les autres...
    • [^] # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Seigneur, la plebe manifeste ! C'est la guerre civile ! Appelez Sarkozy et les forces de l'ordre !

      Apres ils vont faire ca dans un bunker genre Davos (apres que ca ai quitte Davos). A mon avis ils (les grosses boites ) n'en ont rien a faire que les gens soient contre. Tant qu'ils s'organisent tranquille dans leur coin c'est bon pour eux.
  • # Et si on prévenait ATTAC et José Bovet ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je pense qu'une bonne manif, un peu musclée ne leur ferait pas de mal !
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    Je caricature:

    Vu le prix de l'entrée, le public sera des cadres dirigeants qui se feront loboto^H^H^H^H^H^H convaincre que "ca c'est bien et que le reste c'est mal."

    Je pleure.

    /agree Jarillon pour sa vision des cabinets d'avocats américains.
  • # Une proposition modérée...

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour !

    Personnellement, je ne pense pas qu'une manifestation "pour
    faire du bruit" soit une bonne idée. Une manifestation est
    efficace quand elle montre que beaucoup de gens sont
    concernés. Un manif qui arrive à République avant d'avoir
    fini de partir de Bastille[1] est une manif réussi.

    Combien de gens réunirait une manifestation ici ?

    Ne serait-ce pas mieux de faire un genre de stand d'information
    à l'entrée de la conférence, par eemple en distribuant des
    tracts / dossiers expliquant les dangers des brevets sur les
    logiciels ?

    D'ailleurs, je m'étonne qu'ici personne ne parle de la FSF.
    Bien qu'ils ne parlent pas (pas encore ?) de cette conférence
    sur leur site, n'est-ce pas une occasion d'agir ?

    Mon ¢

    Yannick.
  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    Hé bhin dites moi ....Toute la tribune est là !!!
    Kikooo les moules !
    \o/ Ouèèèèèèè
  • # GNU/Linux install party au diner VIP a 100 EUROS au fouquets.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    100 Euros, c'est un peu cher, mais une install party au fouquets, ca peut etre
    sympa non ?

    Ca vous tente ?

    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something in your life." Winston Churchill

  • # Re: Nouvelle offensive sur les brevets logiciels

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai réfléchi un peu à une sorte de manifestation. Le problème est que le discour qu'il faut porter est très complexe (défense des investissements des boites commerciales, viabilité du modèle free software, monopolisation de la connaissance par des boîtes commerciales, intéropérabilité, etc...).

    Fesons tout simplement une rencontre entre utilisateur de GNU/Linux, entre gens qui croit en un modèle ou les connaissances sont disponibles et partagées (comme dans la recherche et les universités), qui croit que le progrès, uniquement via des brèvets et qui nous rendent dépendant des boîtes commerciales, n'est pas un vrai progrès.

    Par exemple donnons nous rendez-vous le 14 novembre près de cette conférence pour les brevets. Pas de discours officiels, pas de slogans, pas de banderoles (évitons le "FUCK MS" qui discréditerait ce movement), mais des gens qui vivent ou aspirent à un autre modèle des brevets qui n'est pas dicté par le pognon et où les petites boîtes qui n'ont pas 40 avocats peuvent réussir.

    Une rencontre conviviale pour parler, échanger des idées, refaire le monde, s'égosiller dans des joutes autour de gros trolls GNOME/KDE, pour avoir un tuyau pour installer cette @!?# de distribe sur un portable dernier cri. Bref un lieu de rencontre.

    L'auditoire :
    Tout le monde : GNU/Linux, *BSD, OS propriétaire, utilisateurs de MS Office qui trouve le prix des licenses délirants, entrepreneurs, les "fils spirituel de José Beauvais" etc...

    S'il y a du monde les organisations style AFUL, etc... vont venir, ou être invité sur les media pour exposer un discour claire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.