OpenConcerto 1.7

28
21
avr.
2021
Commercial

OpenConcerto est un logiciel complet de gestion d’entreprise incluant : gestion commerciale, comptabilité (dont la comptabilité analytique) et paye. Il dispose également d’une interface de caisse pour les points de vente et d’un système de préparation de commandes (picking). Modulaire, le logiciel propose des greffons pour la DSN, la gestion de prospects, planning, SAV, la création d’étiquettes GS1, GED…

La suite de la dépêche aborde les détails de cette nouvelle version et nous invitons tous les utilisateurs des versions précédentes à mettre à jour leur logiciel.

OpenConcerto

OpenConcerto est disponible pour GNU/Linux, macOS et Windows. Une version Cloud est proposée pour une solution clef en main.

OpenConcerto est un progiciel de gestion intégré (PGI, ERP en anglais pour Enterprise Resource Planning) proche en architecture de Microsoft Dynamics Nav. Au niveau des fonctionnalités, vous trouverez les grands classiques des produits « en boîte », mais également les éléments d’un PGI complet, comme la gestion multi‐société, multi‐poste, multi‐utilisateur ou encore la traçabilité.

Devis, factures, avoirs, commandes, règlements et bons de livraison : tout y est. Le logiciel permet de gérer facilement la comptabilité, clients, fournisseurs, achats, ventes, articles et stocks. La gestion commerciale est directement liée à la comptabilité (norme française), ce qui évite les doubles saisies. Le système de paye est complet et régulièrement mis à jour (PAS, DSN, etc.).

Le logiciel s’adresse à un public large :

  • l’auto‐entrepreneur, qui y trouvera de quoi réaliser devis, factures, paye et comptabilité ;
  • la petite entreprise, qui y verra une solution multiposte complète ;
  • la moyenne entreprise qui, économisant un coût de licence, pourra investir dans la création de modules spécifiques à son activité.

En plus de la résolution des quelques bogues de la version 1.6, OpenConcerto 1.7 apporte un grand nombre de nouveautés, dont :

  • le support de la norme GS1 à travers les codes à barres GS1-128 ;
  • l’intégration de la norme Factur-X pour les dépôts de factures sur le portail Chorus Pro ;
  • prélèvements et virements SEPA ;
  • un nouveau moteur de rendu PDF ;
  • un nouveau look ;
  • le support de PostgreSQL 11 et 12 et du format OpenDocument 1.3.

Il est à noter que sont proposés pour une utilisation professionnelle : formation, manuel et contrat de maintenance. Nous avons désormais de quoi migrer les utilisateurs de Sage, EBP, Ciel, Divalto et Cegid vers OpenConcerto et disposons de passerelles vers Magento et autres ecommerces opensource.

À l’occasion de la sortie de la version 1.7, nous avons fait une présentation en « live » sur YouTube, l’initiative semble avoir plu. Un grand merci à toute la communauté du logiciel libre qui nous aide régulièrement à promouvoir le logiciel.
Le pourcentage d’utilisateurs Linux augmentent, n’hésitez pas à nous faire des retours, notre but est de devenir le numéro un français sur Linux.

Aller plus loin

  • # ERP intéressant

    Posté par  . Évalué à 6 (+6/-1). Dernière modification le 21/04/21 à 08:44.

    Je ne connaissais pas OpenConcerto. A première vue, il semble complet dans les domaines qu'il couvre : pas de GPAO, mais les autres domaines (finances, gestion commerciales, …) sont couverts, y compris la paie et la gestion de projet.

    L'ensemble à l'air solide. Le modèle économique est 100% conforme à l'esprit du Logiciel Libre, on paie le support, ou l'hébergement Cloud si on en a besoin.

    Par contre le look est clairement marqué années 2000 (voire 90), c'est un peu dommage, mais pas rédhibitoire pour un logiciel de gestion.

    A tester !

    • [^] # Re: ERP intéressant

      Posté par  . Évalué à -5 (+1/-7).

      Par contre le look est clairement marqué années 2000 (voire 90), c'est un peu dommage, mais pas rédhibitoire pour un logiciel de gestion.

      Le code aussi, j'ai ouvert et refermé de suite…

      • [^] # Re: ERP intéressant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-1).

        Vous êtes de mauvais poil aujourd'hui vous deux ou est-ce un nouveau sport de balancer des trucs négatifs en mode maxi-flou, le tout de l'ordre d'un ressenti ineffable?

        Bref, c'est quoi un look 1990/2000 ? C'est quoi un code 1990/2000 ?
        Vous connaissez un peu les logiciels majeurs du marché pour comparer?

        Si vous voulez un machin en Node.js et NoSQL, des polices en tailles 32 en mode arc en ciel, vous allez en effet être déçu.

        • [^] # Re: ERP intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Attention à ne pas en venir à dénigrer des projets qui ont une autre stratégie et un autre positionnement (je dis ça par rapport au mode arc-en-ciel qui a une petite coloration négative;)

          Personnellement, quand je vois ce que je manipule avec Dolibarr et les outils que manipule ma comptable, OpenConcerto me semble largement dans les standards d'interface sur ce genre d'outil.

          Au niveau du code, je n'ai pas regardé, je n'ai pas d'avis.

          Par contre je t'ai plussé Guillaume, parce que les "trucs négatifs en mode maxi-flou", outre que j'aime bien l'expression, c'est clair que les deux messages ne sont pas du tout argumentés donc la critique n'est pas constructive - donc à ignorer de mon point de vue.

          • [^] # Re: ERP intéressant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Merci.

            Je ne dénigre pas Node.js ou la tendance NoSQL. Techniquement je vois juste mal comment garantir une comptabilité correcte sans contraintes fortes, ni comment maintenir le demi million de lignes de code Javascript nécessaire à un logiciel qui doit s'occuper de comptabilité, gestion commerciale, paye, etc…

            Dolibarr n'est pas un mauvais choix, peut-être que la version web d'OpenConcerto placera ce dernier comme une alternative pour ceux qui ne jurent que par le "zéro install" des applications web. Wait&See.

            • [^] # Re: ERP intéressant

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

              Techniquement je vois juste mal comment garantir une comptabilité correcte sans contraintes fortes

              On est bien d'accord :)

              ni comment maintenir le demi million de lignes de code Javascript nécessaire à un logiciel qui doit s'occuper de comptabilité, gestion commerciale, paye, etc…

              Je pense qu'on n'écrit pas en JS pur ce genre d'outil en mode web

              Dolibarr n'est pas un mauvais choix, peut-être que la version web d'OpenConcerto placera ce dernier comme une alternative pour ceux qui ne jurent que par le "zéro install" des applications web. Wait&See.

              Il y a une roadmap de sortie prévue pour la version web de OpenConcerto ? Avant de lancer Algoo, j'avais regardé OpenConcerto et je ne l'avais pas retenu mais je ne sais plus pour quelle raison. Il me semble que je n'avais pas une vision complète de ce que j'attendais d'un tel outil. Je n'avais d'ailleurs pas retenu Dolibarr non plus : j'étais parti sans rien :-o

              Je ne sais pas / ne suis pas sûr que Dolibarr soit aussi complet par rapport aux problématiques comptabilité, paie … je suis preneur d'un retour si tu connais (aujourd'hui je ne gère pas la paie ni la comptabilité : c'est mon cabinet d'expert comptable qui fait ce travail … mais ça n'est pas figé, en particulier en fonction des recrutements que l'on aura)

              • [^] # Re: ERP intéressant

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

                La version web a été présentée dans la vidéo du live. Cette version sortira cette année, difficile de dire quand, la crise sanitaire et divers gros projets ont "un peu" chahuté nos plannings.

                Pour Dolibarr, on ne le voit que par le prisme des clients qui souhaitent migrer vers OpenConcerto, de ce qu'il en ressort c'est effectivement une certaine latence pour la résolution de bugs (un peu plus de 800 bugs non corrigé à ce jour…) et pour les évolutions réglementaires.

                Pour les micros budgets, Dolibarr c'est très bien. J'ai vu passé des hébergement "illimité" à 5€ par mois.

        • [^] # Re: ERP intéressant

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          A propos du code, un truc qui m'a perturbé quand j'ai regardé (y a longtemps), c'est les noms des tables et champs PostgreSQL en majuscule, ça oblige à les mettre entre guillemet ce qui n'est pas toujours pratique… D'où vient cette idée ?

          • [^] # Re: ERP intéressant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0).

            La réponse va vous surprendre :)

            Le "framework" d'OpenConcerto dédié aux accès base de données supporte MySQL, PostgreSQL, SQLServer et H2, il a donc fallu trouver des dénominateurs communs fiables.

            Parmi eux: imposer ces "fameux" guillemets sur les noms et les 'quotes' sur les valeurs, car leurs interprétations dépendent de le base de données ET de leurs réglages par défaut.
            En conséquence, mettre les tables en majuscule a été le moyen le plus simple pour décourager fortement l'écritures de SQL à la main, le framework s'occupant de la syntaxe et des bizarreries des différents systèmes.

    • [^] # Re: ERP intéressant

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

      Je suis utilisateur d'OpenConcerto depuis 6 ans pour ma compta et gestion clients (prestations de services)
      Le look peut paraître ancien , tout est question de goût, mais je peux assurer que l'interface est efficace au niveau saisies et interactivités.

  • # Des précisions

    Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

    Je suis utilisateur d'Openconcerto depuis quelques années.

    Openconcerto est un logiciel java, développé par ILM-informatique. Elle peut fonctionner sous openjdk 8. Je ne sais pas encore si la version 1.7 accepte un openjdk plus récent.

    Pour la version Cloud, il s'agit en fait d'un hébergement de la base de données PostgreSQL dans l'infrasructure d'ILM-informatique. Il y a toujours le logiciel à installer sur chaque ordinateur.

    Il n'y a qu'une seule version d'Openconcerto, pas de version Community ou Entreprise, comme on voit parfois.
    La seule fonctionnalité payante est le module DSN qui demande un suivi constant. Il est facturé 72 euros HT par an.

    Cepedant, il y a la version multiposte ou monoposte, qui ne diffèrent que sur la façon de stocker les données.
    La première nécessite un serveur PostgreSQL (chez ILM ou chez soi), et la seconde enregistre les données dans un fichier local au format H2.

    • [^] # Re: Des précisions

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Quelques compléments :

      Les OpenJDK 8 à 14 sont supportés.

      Pour ce qui est du logiciel à installer sur les postes, la prochaine version (2.0) aura également une version Web.

      • [^] # Re: Des précisions

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Maintenir un version web et une version desktop risque d'être assez lourd non ? Est-ce que l'objectif à terme est de n'en conserver qu'une ?

        • [^] # Re: Des précisions

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

          Les deux versions vont partager plus de 90% de leur code, donc à part si plus aucun de nos clients ne veulent utiliser la version desktop, nous continuerons à faire évoluer les deux.

          Par contre, vu que l'on sortira une version desktop "client léger", elle risque de prendre le pas sur la version classique dans le coeur des utilisateurs.

  • # Des base exemple ?

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

    Bonjour

    J'administre un réseau dans l'éducation nationale et le choix des ERP pour les sections tertiaire est un problème constant. Outre certains comportements qui à une époque auraient pu s'apparenter à de véritables pots de vin (session de formation dans des cadres paradisiaques payés par certaines boites), le choix des enseignants repose souvent sur un critère absolument indispensable : la présence de base exemple utilisable en cours. En effet, la création de bases crédibles demande un temps énorme, et certains éditeurs ont réussi à conserver une présence dans le monde éducatif en ayant des bases exemples prêtes à l'utilisation.

    Est ce que ça existe (ou pourrait exister) pour openConcerto ?

    • [^] # Re: Des base exemple ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Bonjour,

      Est ce que l'on propose des sessions de formation dans des cadres paradisiaque?

      Non. Mais on garde l'idée pour les clients ayant envie de financer ce genre de chose ;)

      Plus sérieusement, pour ce qui est d'une base de données exemple, OpenConcerto est livré de base avec une base contenant quelques clients, fournisseurs, devis, factures, etc… et rien n'empêche de vous en faire une.

      • [^] # Re: Des base exemple ?

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        Bonjour,

        Pour rebondir sur la question de l'utilisation dans l'Éducation Nationale, OpenConcerto présente beaucoup de qualités.

        Il y a toutefois un point bloquant (pour certaines formations), c'est l'absence d'un module de gestion des immobilisations. Avec cela, la couverture fonctionnelle serait complète et son adoption serait grandement facilitée.

        Je suis surpris qu'en entreprise le besoin ne se soit pas fait ressentir jusqu'à présent.

        Quelque chose est envisagé en la matière ?

        Merci !

        • [^] # Re: Des base exemple ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Bonjour,

          Les immobilisations, oui c'est prévu, cela fait partie de la feuille de route présentée lors du live YouTube (lien dans la dépêche).

          Les calculs des immobilisations n'étant pas très compliqués, beaucoup d'utilisateurs se satisfont d'un calcul sur tableur et de la saisie manuelle des écritures associées.

          • [^] # Re: Des base exemple ?

            Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

            Désolé, je n'avais pas encore consulté les ressources. Merci pour cette précision, c'est une bonne nouvelle.

            Si je peux me permettre une suggestion, je pense que vous devriez aussi communiquer via un réseau social pro bien connu (qui commence par Lin). Non pas que je veuille en faire la publicité ou encourager son utilisation, mais je constate que c'est un puissant vecteur pour toucher un public pro, et donc potentiellement des clients ou utilisateurs d'OpenConcerto.

            Je suis convaincu que de nombreux experts comptables ne connaissent pas OpenConcerto alors qu'ils pourraient sans souci le placer chez certains de leurs clients.

  • # OpenOffice -> LibreOffice ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+7/-0).

    Bonjour,

    Je suis allé voir rapidement le site Internet, et sur la page « gestion commerciale » vous parlez de documents personnalisables avec OpenOffice : peut-être devriez-vous plutôt conseiller LibreOffice ?

    Bonne continuation !

  • # Trés intéressant, développez la partie migration

    Posté par  . Évalué à 5 (+5/-0).

    Dommage que je ne l'ai pas connu avant. Nous avons migré de Cegid sur un autre ERP l'année dernière. J'avoue que la migration que vous auriez pu faire m'aurais intéressé.
    C'est une excellente idée de proposer cela, car cegid a abandonné l'année dernière le support de leur version PGI, et pour notre part nous devions payer de nouveaux des frais pour passer à la nouvelle version, alors que nous payions déjà des frais de maintenance trés élevés!

    En plus, le prix est plus que correct je trouve.

    Pour les remarques plus haut sur les IHM années 2000, j'ai un tout autre avis.
    Alors OK ca ne parais pas vendeur comme IHM, mais à mon avis ce qui est important c'est l'efficacité.
    Par exemple notre solution actuelle (odoo) qui propose une IHM moderne web, ne propose pas de vue TreeView (trés utile pour visualiser un BOM par exemple).
    C'est vraiment un gros manque.

    Dans ce domaine, c'est d'abord l’organisation des données et la flexibilité de la solution qui doit primer.

    Petite question, j'ai été impressionné par l'extensibilité de odoo. Tout les modèles sont gérés par leur classe qui peut être étendue par extension de la classe (pas par dérivation).
    C'est assez astucieux.

    C'est la même chose coté open concerto?

    • [^] # Re: Trés intéressant, développez la partie migration

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Effectivement, l'IHM c'est avant tout une histoire d'efficacité et de lisibilité.

      On travaille sur l'interface web d'OpenConcerto, en complément de l'interface native.
      Je doute que l'on puisse rivaliser avec ce que l'on peut faire sur desktop en standard (multifenêtre, drag&drop, contrôle totale de l'UI, etc…) sans compter les interactions avec l'OS et le matériel (bon courage pour imprimer sur une imprimante d'étiquette industrielle type Zebra depuis le web).
      J'ai l'impression qu'il y a une certaine confusion chez les utilisateurs entre "moderne" et "web". Faute surement aux aficionados du html et du javascript, ou de commerciaux pas forcement très calés en IHM.

      Au passage, je trouve la situation des développements sur tablettes et téléphones assez ironique, tout le monde plébiscite les applications mobiles natives.

      Niveau "extensibilité", cad le point important pour un ERP, de ce que je connais d'Odoo, il s'en sort très bien.
      Je ne vois pas spécialement de limite à l'extensibilité d'OpenConcerto, nous avons un système de modules, d'interfaces graphiques dynamiques, etc… dans l'implémentation, l'approche est bien différente, le typage "fort" de Java permet certaines vérifications à la compilation. De plus, nous évitons les fichiers de description (xml, json,…) au maximum pour s'affranchir des erreurs de frappes que l'on ne découvre qu'à l'exécution (de mémoire les interfaces d'Odoo sont décrites en xml (+xpath)).

      • [^] # Re: Trés intéressant, développez la partie migration

        Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0).

        Alors pour la zebra, l'astuce sous odoo, ca reviens juste a ajouter un bouton via xpath (trés puissant au passage pour le coté extensibilité de la partie web).
        Ensuite ce bouton fait appel a du code coté backend, et la c'est du python, donc c'est hyper rapide à coder ;)

        Sinon pour le fichier de description, je ne partage pas ton avis depuis que j'ai découvert xpath.
        En résumé lors de la création d'un module, on peut ajouter du code python pour la partie backend et du faire du xpath pour la partie web. Le xpath est compilé à la volée lors de la mise à jour du module du coups les erreurs sont détectées immédiatement. On ne traite que des modifications d'IHM via ce dernier.
        En fait c'est même cela qui permet à odoo de laisser beaucoup de marge de manoeuvre a ses intégrateurs tiers tout en continuant a faire évoluer son coeur.
        C'est franchement une bonne idée de ce que j'ai vu. (Et franchement le xml quand j'ai vu ca au début, j'étais plus refractaire!)

        En tout cas merci pour le retour.
        Et autre point qu'il ne faut pas hésiter a soulever, un ERP made in france respecte beaucoup mieux l'esprit de la comptabilité francaise. Dans odoo, il faut vraiment prendre conscience qu'il y a un travail non négligeable pour recoller avec cette dernière. Il faut configurer pas mal de choses, car le logiciel est tuné compta anglo saxonne par défaut. C'est un peu perturbant au début. Ca se fait mais je pense que ca peut être un bon argument de vente pour une solution concurrente.

        FacturX est un bon exemple, c'est un module qui, sous odoo est maintenu par la communauté (!)… C'est un peu dommage pour une version soit disant entreprise…

        • [^] # Re: Trés intéressant, développez la partie migration

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Ensuite ce bouton fait appel a du code coté backend

          C'est justement le point bloquant. Difficile pour le backend de discuter avec un port USB ou série branché sur le poste local, idem pour les lecteurs RFID, les scanners, et les services du système d'exploitation en général.

          Odoo a tendance a contourner avec une approche 100% réseau, quitte à utiliser un Raspberry comme passerelle. Cette approche n'est pas forcement simple ou possible à mettre en œuvre, surtout quand le serveur est sur le cloud.

          Le xpath est compilé à la volée lors de la mise à jour du module du coups les erreurs sont détectées immédiatement

          Je ne pensais pas forcément à des erreurs syntaxiques. De mon point de vue, une API permet des interactions et des vérifications bien plus poussées qu'un simple fichier de description.
          Dans le cas d'Odoo, en plus du xml il faut ajouter un peu de Python pour sortir du cas simple. N'ayant pas vraiment d'expérience dans ce domaine, je ne saurais dire si c'est gênant ou pas.

    • [^] # Re: Trés intéressant, développez la partie migration

      Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

      [odoo] ne propose pas de vue TreeView (trés utile pour visualiser un BOM par exemple).

      Si ma mémoire est bonne, l'OCA a bossé là-dessus. Demande sur la liste de discussion.

      Quelle version d'Odoo utilises-tu ?

      Factur-X

      La facture XML insérée dans le PDF c'est très récent. Même les allemands qui en sont les promoteurs utilisent encore des ERP qui ne la gère pas (d'après des partenaires allemands). Odoo ne l'a pas implémenté parce que personne ne la demandait.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.