Ouverture du site gouvernemental Agora

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
15
juin
2004
Communauté
C'est une étape importante qui vient d'être franchie. François Elie, le président d'Adullact, nous l'avait laissé entendre à Angoulême lors de l'assemblée générale. Les sites web gouvernementaux fonctionneront avec des logiciels libres, sous licence GPL.

Pour aider les administrations et mutualiser les ressources, le site Agora a été créé par Adullact en partenariat avec l'ADAE« le site agora.gouv.fr a été créé par le SIG (Service d'information du Gouvernement) et la diffusion de ce logiciel est assurée par un partenariat passé entre l'ADULLACT et le SIG pour l'hébergement sur leur CVS. », dixit Benoît THIEULIN, responsable du Département Multimédia, SIG.
SPIP-AGORA, au centre du projet AGORA, est une architecture fonctionnelle et technique basée sur SPIP.

L'ouverture de ce site signifie le reversement des développements par le Service d'Information du Gouvernement qui les a commandés et payés, dans la communauté du libre.

Au delà de la création de ce site de ressources, il s'agit de la reconnaissance officielle d'une association de promotion de logiciels libres.

Plutôt que de mal résumer et de déformer l'annonce de cet événement qui ne peut se résumer en quelques mots, je vous conseille de vous reporter aux liens ci-dessous, en particulier lien "L'annonce" et de le commenter.

NdM : merci également à felie.

Aller plus loin

  • # Attention, une info peut en cacher une autre !

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je ne pensais pas à avoir autant de difficultés à rédiger cet article qui me paraissait simple de prime abord.
    Avec un peu plus de recul, je pense que cette annonce en contient en réalité plusieurs, toutes liées à Adullact.

    Lors de l'AG d'Adullact à Angoulême le 3 juin, François Élie nous a fait part de l'excellente santé de son association. Ce partenariat avec l'ADAE renforcera encore sa position qui devient stratégique.

    NB : On croit savoir (de sources bien informées lors de l'AG d'adullact) que la déclaration de J.P. Raffarin aurait été «suggérée» par l'ADAE.
    • [^] # Re: Attention, une info peut en cacher une autre !

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      NB : On croit savoir (de sources bien informées lors de l'AG d'adullact) que la déclaration de J.P. Raffarin aurait été «suggérée» par l'ADAE.

      Tiens, c'est extrèmement intéressant cela... Ça voudrait dire qu'il y aurait des personnes suffisament proche du gouvernement pour leur suggérer d'utiliser les LL... C'est bien ça. Ne serait-ce que pour la reconnaissance du libre et pour réellement pousser les administration et l'éducation nationnale vers les LL.

      < modue utopie = on> Y'a plus qu'à leur suggérer que la LEN, les brevets logiciels, toussatoussa, c'est pas terrible :) < /mode utopie = off>
      • [^] # Re: Attention, une info peut en cacher une autre !

        Posté par . Évalué à 3.

        > Y'a plus qu'à leur suggérer que la LEN, les brevets logiciels, toussatoussa,
        > c'est pas terrible :)

        à ce sujet, je viens de recevoir une première réponse à une lettre adressée à Mr le 1er ministre soulignant la contradiction qu'il pouvait y avoir entre soutenir les brevets logiciels d'un côté et promouvoir le logiciel libre de l'autre (j'ai notamment signalé le péril qu'il y avait à mettre la future infrastructure de l'administration électronique à la portée de revendications fondées en propriété intellectuelles d'intérêts privés non-européens).

        Cette réponse dit :

        " Le Premier Ministre a bien reçu votre courriel par lequel vous lui faites part de vos obversations concernant les brevets logiciels.

        Compte tenu de l'objet de votre démarche, elle a été signalée à Monsieur Patrick DEVEDJIAN, Ministre délégué à l'industrie en lui demandant de procéder à un examen attentif de ce dossier en liaison avec Madame Claudie HAIGNÉRE, Ministre déléguée aux affaires européennes."
        • [^] # Re: Attention, une info peut en cacher une autre !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          oui c'est normal. C'est ce qu'on recoit quand on lui ecrit et c'est bon signe.


          J'ai ecrit aussi et j'ai ensuite recu une reponse personnalise de la part de leurs services. Parmi les questions que j'avais envoye, une qui va interesser les gens c'est que le deploiement des logiciels libres sur le bureau est deja en cours dans l'administration et meme parfois bien avance. Matignon a migre en bonne partie a Mozilla !

          Quand tu recois une reponse comme ca, c'est que quelqu'un a lu ton message et l'a transmis au bon ministere.

          En plus le tien est parti chez Haignere. C"est une femme tres bien (d'apres son ancien directeur de these). T'as de la chance !
  • # un bien « public »

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    l'idée s'est progressivement imposée qu'un outil payé par financement public pour les besoins du service public puisse faire d'une pierre deux coups et devenir lui-même un bien collectif, un bien « public » : l'argent public a vocation à ne payer qu'une fois !

    Haaa et voici le controle citoyen de l'argent public qui progresse et la notion de bien collectif qui revient dans le débat ailleur que dans le canard enchainé.

    Y'a un journal du 12/06 sur cette news
    http://linuxfr.org/~noplay/13681.html(...)

    Du coup je vais peut'être rentrer dans la fonction public moi :-)

    Enjoy
    Karlesnine
  • # Un lien connexe intéressant

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    En complément d'information.

    Quand un développeur SPIP "canal historique" s'exprime sur SPIP-Agora

    http://article.gmane.org/gmane.comp.web.spip.devel/16607(...)
    • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

      Posté par . Évalué à 1.

      Quel niveau de troll !

      cf http://lists.adullact.net/pipermail/agora-generale/2004-June/000236(...)

      Avec une communauté d'agités comme ca, spip-agora n'est pas prêt de merger avec SPIP !!


      La question la plus marrante est certainement: "peux tu remettre les msql_query au lien de PEAR:Db ?".


      Je pense qu'un détour sur www.brain-shop.com s'impose pour beaucoup d'entre eux. Parfois je me demande si c'est le code poisseux php ou les gens qui utilisent SPIP qui me dérange.


      --
      Désolé pour le brusquage, mais y a des limites ..
      • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Quel bande de nuls ces utilisateurs qui veulent que ça marche !
      • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Spip donne a beaucoup le sentiment de maitriser la creation web alors forcement certain prenne la grosse tête.

        A leur décharge, si ils en sont là, c'est que spip remplit parfaitement sa mission.

        Enjoy
        Karlesnine
        • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le libre : ce sont des utilisateurs pas tous informaticiens qui ont eus des outils pour développer facilement des applications.Le libre a donné le sentiment a beaucoup de maîtriser ce domaine alors forcément certains prennent la grosse tête (ils ne sont pas des pros).

          À leur décharge, si ils en sont là, c'est que le libre remplit parfaitement sa mission.

          tiré de «Have fun, narcissisme et fainéantise les mamelles du libre» par Jul
      • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Avec une communauté d'agités comme ca, spip-agora n'est pas prêt de merger avec SPIP !!

        C'est clair. L'un des objectifs de spip-agora : avoir un CMS qui soit accessibles et conformes au standards.

        Comme chacun le sait, avec certaines reactions trollesques des dev de spip comme celle ci http://www.uzine.net/article1979.html,(...) il ne faut surtout pas s'etonner du fork. En particulier les dev de spip.

        Il est clair qu'ils n'ont pas voulu aller dans le sens des besoins de spip-agora, donc : fork.

        Quelque chose de bien naturelle dans les logiciels libres en fait ;-)
        • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > L'un des objectifs de spip-agora : avoir un CMS qui soit accessibles et conformes au standards.

          Je profite de l'occasion pour signaler qu'un des développeurs de SPIP-Agora, Olivier Mansour, a sur son site [http://olivier.glagla.net/spip/article.php3?id_article=242(...)] une petite modif (deux fichiers) pour SPIP 1.7.2 sans PEAR ou trucs exotiques qui, d'après lui (j'ai pas encore testé), suffirait à donner une bonne compatibilité XHTML. Ce n'est probablement pas encore parfait, mais c'est déjà quelque chose (pour info, la todo list qui va bien : [http://lab.spip.net/spikini/index.php?wiki=CompatibleAFaire(...)])…

          Envoyé depuis mon PDP 11/70

        • [^] # Re: Un lien connexe intéressant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Définition d'accessibilité par son inventeur :
          « Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. »
          Tim Berners-Lee, directeur du W3C et inventeur du World Wide Web


          Là dedans l'aspect xhtml est ridicule.

          Une norme n'est pas bonne en soi (que ce soit le xhtml ou autre) c'est par rapport à son utilisation. Le sgml était fantastique, mais usine à gaz => il est mort. Le xml est qu'un sous ensemble de 10% du sgml et c'est largement suffisant.

          Maintenant que le html prend la voie du sgml je ne vais pas dire que l'on parle d'accessibilité alors que sa syntaxe compliquée l'éloigne de plus en plus d'une «accessibilité» à certaines personnes (certains développeurs, bidouilleurs, rédacteurs de site web), et ce n'est pas la balle en argent au niveau de l'interprétation des pages par les fureteurs (oui les malvoyants/aveugles peuvent aussi lire les pages bien fait en html sans css).

          A coté de ça l'approche KISS de SPIP (Keep It Simple Stupid) permet surement plus de diminuer le gap pour rentrer dans lemonde d'édition de document sur le web et la génération de pages propres typographiquement , avec une unité de présentation grâce aux gabarits, et une interface multilingues dans l'espace privée.... La simplicité d'utilisation et de publication rend sûrement plus accessible le web, que l'ajout de fonctionnalités qui n'apportent pas grand chose. Comme on dit pour un programme ou un texte, ce n'est pas quand on ajoute des fonctionnalités que l'on sent que l'on améliore, mais quand on retranche l'accessoire.

          Se concentrer sur les css et le xhtml, la gestion des droits c'est se concentrer sur la paille et ne pas voir la poutre. J'ai un père qui apprend l'anatomie à des mal voyants, et il leur fourni des cours sous formats words, parce que ces derniers se débrouillent bien mieux avec, et peuvent les modifier pour mieux y accéder. Le pdf ou le xhtml ne serait qu'une plaie pour eux, et il faudrait qu'ils passent du temps pour s'attaquer à l'accessoire (le contenant) si mon père en changeait (pour faire du libre) alors qu'ils doivent travailler le contenu pour avoir leurs examens. Ce n'est peut être pas *bien*, mais *l'essentiel* est qu'ils ont les cours sur support informatique adaptés à leur handicap et que cela les aides pour passer leurs examens et avoir *accès* au monde pro.

          Il ne faut pas confondre l'accessoire (W3C validator) avec l'essence (publier et lire du contenu). Il est loin d'y avoir une équivalence entre la facilité d'accès à un contenu pour TOUS et le respect des "standards su web" (qu'adorent quelques obscures consultants qui terrorisent des administrations aux nom de tous les citoyens).

          Conclusion : et j'énucle* le W3C validator
          (*action d'enlever les yeux)
  • # Quelques précisions

    Posté par . Évalué à 10.

    Quelques précisions en vrac...

    - SPIP-Agora n'est pas une « architecture technique et fonctionnelle basée sur SPIP» (langage marketing), c'est un gigantesque patch ajoutant à SPIP des « couches métier » et autres bibliothèques variées. Selon les listes de discussion, il faut d'ailleurs 16 Mo de mémoire par processus PHP pour faire tourner l'engin. SPIP-Agora s'éloigne donc carrément de l'approche simple et universelle de SPIP pour privilégier l'utilisation sur plate-forme dédiée avec administrateur système aux ordres (hiérarchie oblige ;-)).

    - Le « projet Agora » ou « site gouvernemental Agora » n'est rien d'autre, à ma connaissance, que SPIP-Agora (le logiciel) avec une machine marketing autour.

    - Le gouvernement a très longtemps traîné avant d'ouvrir le « site gouvernemental Agora » (officialisant l'existence du projet) et il semblerait que ce soient l'Adullact d'une part, la société Clever Age d'autre part, qui leur aient un peu forcé la main.

    - L'annonce ci-dessus, quoique peu surprenante (puisqu'elle-même pré-annoncée à de nombreuses reprises depuis des mois), a donné lieu à quelques trolls discussions animées sur les mailing-lists. Voir les archives (apparemment plantées à l'heure où j'écris ces lignes) :
    http://news.gmane.org/gmane.comp.web.spip.devel/(...)

    - Comme indiqué sur le « site Agora », et contrairement à ce que dit la dépêche, le projet a été commandité par le Service d'Information du Gouvernement (une sorte de bureau de propagande gérant la communication officielle du gouv.fr).


    Note : étant co-auteur de SPIP, je ne suis pas forcément objectif ;)
    • [^] # Re: Quelques précisions

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il s'agirait du premier gros acteur professionnel autour de SPIP qui
      jouerait le jeu du logiciel libre et reverserait ses développements dans le
      pot commun. Les SSII qui ont fait cela sont pour l'instant assez rares.
      Laissons-leur un peu de temps pour s'organiser ?


      Bon je sais j'ai tendance à voir le verre a moitié plein, mais attendons de voir le travail de l'Adullact avant de jeter la pierre.

      Ceci dit entre les 16Mb de memoire par process php et le lib php pear necessaire cela ne va pas tourner chez free, lycos & Co demain.


      Enjoy
      Karlesnine
      • [^] # Re: Quelques précisions

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > Ceci dit entre les 16Mb de memoire par process php et le lib php pear necessaire cela ne va pas tourner chez free, lycos & Co demain.

        Je me demande pourquoi ils n'ont pas utilisé AdoDB [http://adodb.sourceforge.net/(...)] plutôt que PEAR pour l'abstraction des BDD. C'est vrai que PEAR est un peu casse-pieds (tout spécialement lorsque votre appli veut la toute dernière version pas encore empaquetée. Je pense à Horde/IMP là…).

        Quoi qu'il en soit, j'espère quand même que du code reviendra dans SPIP. Sinon, ce serait du gâchis ;-)

        Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: Quelques précisions

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Laissons-leur un peu de temps pour s'organiser ?

        À mon avis, vu comment ça s'est fait la crédibilité des créateurs de spip-agora est entamée (le libre c'est peut être pas qu'une histoire de code c'est parfois aussi une histoire de coopération). Le récit de Fil est fait pour se faire une opinion par soi même, et à ce que j'en vois il expose un refus de collaborer, doublé d'un fork aggressitf «dans le dos», qui est presque plus choquant que de ne pas publier le code publiquement. Puis un retour vers eux pour leur demander d'assurer la partie chiante du cycle de vie d'un logiciel : sa maintenance.

        On vous ferait ça sur votre projet, vous feriez quoi ?

        Je suppose que fil a des doutes (je ne suis pas encore télépathe), en tout cas, je vois un ? et je me dis c'est une question. À laquelle je répondrais : vu d'ici ça ressemble à du foutage de gueule ; ceux qui ont touché l'argent pour la partie facile veulent qu'une communauté du libre qu'ils ont pris à rebrousse poil prenne en charge la partie longue et coûteuse. À mon avis ça risque fortement de ne pas marcher et c'est même pas une histoire de pognon. Soit ce sont des gens malhonnêtes intellectuellement , soit plus réalistement des personnes maladroites, peu douées en communication. Ce qui n'excuse rien, le logiciel libre ce n'est pas que du codage et ceux qui ne veulent pas le comprendre se mettent tout seul là où ils sont.

        Mais bon, ceci n'est que mon opinion, partielle et partiale que je partage avec moi-même.

        En ce qui concerne l'«accessibilité» je ne vois pas en quoi spip-agora est un progès avec une architecture plus complexe d'utilisation (ajout de couche pour le même résultat). Je dois faire parti des vieux cons qui considère que la simplicité d'édition et la lisibilité des contenus sont plus importants que la perfection de la syntaxe et la multiplication des fonctionalités dans l'optique de rendre le web accessible à tous (dont les non informaticiens).

        Bref, je ne suis pas un fanatique.
        • [^] # Re: Quelques précisions

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Du point de vue gestion du projet c'est l'obscurité total jusqu'a maintenant, pas de doute. Le libre ne ce limite pas à une question de licence, nous somme d'accord.

          Maintenant comme que partisant des LL et citoyen je considère spip_agora comme un pied dans la porte pour faire entrer plus de LL dans l'administration et ailleur. Car enfin qu'elle argument massue de pouvoir dire que le site de l'anpe c'est grace au libre, le Service d'Information du Gouvernement c'est grâce au libre etc..

          En outre cela va mettre peut être un terme aux pratiques de quelque SSII qui reprenaient spip largement et revendais les même "adaptations" (maintenant en grande partie présente dans agora), à chacun de leur clients.

          Enfin, effectivement les besoins d'une administration ne sont pas ceux d'une association. Je pense également que Agora ne s'adresse pas au non informaciens, mais cela ne devais pas être le but au contraire de spip. C'est pourquoi je rejoins ceux qui pense que le rapprochement des deux n'est pas un bonne idée.

          Enjoy
          Karlesnine
          • [^] # Re: Quelques précisions

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Le pied dans la porte est une technique de marketing ! Je ne fait pas du logiciel libre pout viser la croissance à tout prix. Je ne vois vraiment pas ce ce que l'intérêt général ou moi même gagnons. Et je ne pense pas que la conversion de masse permette de faire un travail d'apprentissage de qualité pour les nouveaux venus qui finissent au final flammés sur le net.

            À part, servir les quelques sectaires qui prennent la tête de ce genre de croisade qui sont du domaine de la foi et non de la raison, Je suis totalement imperméable à ce discours de world domination.

            Enfin, effectivement les besoins d'une administration ne sont pas ceux d'une association.
            Tu as raison le monde diplo, laposte.fr , et d'autres encore te remercient de les ravaler au rang de petites associations :)

            Un principe de base pour un outil est d'être simple (Keep It Simple Stutid); l'ajout de fonctionnalité à tendance à subir le "second system effect" ou cancer des fonctionnalités. Effet qui consiste à bloater les logiciels qui savaient faire ce pourquoi ils sont faits : publier par exemple.

            Je pense également que Agora ne s'adresse pas aux non informaciens
            =>traduit en français cela donne Je pense également qu'Agora s'adresse aux informaciens


            Et je te remercie de confirmer que le but d'un logiciel n'est finalement pas un outil fait pour aider les personnes du métier à se débrouiller par eux même, mais bien de rendre certains informaticiens incontournables, leur permettre d'être payé en rendant inutilisable par les autres des outils simples à la base.

            Après tout c'est cela aussi la lutte contre le chômage, et je n'avais pas compris la portée sociale de SPIP-agora.

            Toutes mes excuses, sur ce point SPIP-agora doit être une réussite et je m'empresserais de le recommander dans tous les boulots où j'irais.
            • [^] # Re: Quelques précisions

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Entre l' accusations voilée de sectaire, de tenir un discourt de world domination, de ravalé le monde diplo et laposte.fr au rand de petits associations, de traduire et déformer mes propos et de prôner la rétention d'information pour assoir un pouvoir / situation / emplois je vois pas quoi rajouter.

              Je ne vais pas essayer de lutter contre une telle vehemence péremptoire.



              Enjoy
              Karlesnine
  • # Réaction du SIG à cette annonce

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je viens de recevoir le courriel que voici :

    Le site du Premier ministre - portail du Gouvernement français
    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour votre article sur linuxfr.org.

    Pourriez vous juste préciser que le site agora.gouv.fr a été créé par le SIG
    et que la diffusion de ce logiciel est assurée par un partenariat passé
    entre l'ADULLACT et le SIG pour l'hébergement sur leur CVS.

    Encore merci d'avoir relayé cette information.

    Benoît Thieulin

    --------------------------------------------------------------------------
    Benoît THIEULIN
    Responsable du Département Multimédia,
    Service d'information du Gouvernement,
    Premier ministre,


    Comme il est juste de rendre à César ce qui lui appartient, je crois que l'on peut féliciter monsieur Benoît THIEULIN pour son travail (et aussi pour avoir lu l'article sur linuxfr ;-). Je pense qu'il est bon de connaitre les noms des auteurs d'actions de promotion des logiciels libres tout comme on connait les auteurs et contributeurs des logiciels.

    Maintenant, c'est à nous tous de faire progresser les logiciels libres dans les collectivités. Lorsqu'il y a une volonté qui vient du haut et du bas, les chances de succès sont maximales.
    • [^] # Re: Réaction du SIG à cette annonce

      Posté par . Évalué à 3.

      on peut féliciter monsieur Benoît THIEULIN pour son travail (et aussi pour avoir lu l'article sur linuxfr ;-).

      On peut mais en plus cela m'apprend une chose, compte tenu de son poste je pense que toute les inquiétudes que l'on a pu manifesté ici sur la LEN, le brevet logiciel ou l'EUCD sont connus au plus haut niveau de l'Etat. Maintenant j'aimerai savoir pourquoi il n'y a si peu (voire aucune) communications sur le sujet de leur part et pourquoi certaines de nos revendications légitimes sont ignorés.

      Quoiqu'il en soit j'apprécie quand même cette bonne nouvelle d'utilisation de logiciel libre. Qui sait demain Raffarin qui ne peut plus perdre de point dans les sondages fera une déclaration sur le brevet logiciel ou même reconnaitra que les majors exagèrent sur les méfaits des échanges sur internet.
    • [^] # Re: Réaction du SIG à cette annonce

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Mince alors, si même le gouvernement (enfin son service d'information) lit LinuxFr... Ils s'ennuyait ? :-)
      • [^] # Re: Réaction du SIG à cette annonce

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        T'inquiètes ce sont des gens bien, ils invitent les représentants du Logiciel Libre pour parler du spam. C'est sûr le logiciel libre ça te rend d'un seul coup vachement plus compétent sur pas mal de sujet. (j'utilise latex, je comprend pas aucun spécialiste de la typographie ne m'invite en tant qu'expert ?)

        Si le gvt fait pas du gringue au logiciel libre, je me demande ce que c'est ;)
  • # Un petit pas pour l'informatique un grand bon pour le web ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Mis à part la manière un peu cavalière qu'a eu l'équipe du projet SPIP-AGORA de "forker" SPIP, on ne peut qu'applaudir les objectifs du projet.

    - Respect des standards du W3C
    - Accessibilité
    - Logiciel libre

    Parce que si on fait le tour de la galaxie des *.gouv.fr, c'est pas beau à voir de ce coté là:

    - Microsoft IIS comme serveur web pour certains sites.
    - Respect plus ou moins aléatoire des standards W3C.
    - Aucune charte graphique uniforme.
    - Ergonomie discutable.
    - Certains site ne sont plus à jour ou même en ligne.
    • [^] # Re: Un petit pas pour l'informatique un grand bon pour le web ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce qui veut dire qu'il y a beaucoup de travail à faire. Mais si les orientations sont prises par des personnes compétentes au lieu de personnes capables de se faire berner par un commercial, les sites gouvernementaux vont vite changer.

      À Hourtin, en 2002, j'avais épinglé le site du ministère des finances et lors d'un forum gouvernemental, j'avais testé une vingtaine de sites gouvernementaux. Aucun d'eux n'était conforme aux normes, c'était même pitoyable de voir ce que les commerciaux leur avient vendu.

      Tous mes voeux de succès à Agora !
    • [^] # Re: Un petit pas pour l'informatique un grand bon pour le web ...

      Posté par . Évalué à 2.

      En esperant que tous les *.gouv.fr et administrations passent au tout libre, ca fera en plus pas mal d'économies !
      J'espere juste que l'etat fera bon usage de ces économies (baisse des impots, remflouage de la sécu, promotion du libre dans les écoles,...)
      En tout cas, si nous ne paierions plus des milliers de microsoft windaube, office et IIS server, ca serait un pas de géant pour l'informatique !
      • [^] # Re: Un petit pas pour l'informatique un grand bon pour le web ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est ridicule comme assertion, avoir des sites sous technologie libre ne va pas faire gagner un max de pognon : le coût direct des licences est négligeables, et c'est la maintenance logicielle et éditoriale qui coûte cher.

        Un site web qui n'est pas maintenu = mort
        un site web qui n'est pas rempli = mort
        un site non accessible (moins de 99% de tps de présence) = mort

        Et c'est la plus grande partie du coût, donc en tant que citoyen français au lieu de filer 5% à Microsoft 20% à un hébergeur, 25% à l'administration pour générer du contenu (ça prend du temps) et 40% à des sociétés de services (webagency / SSII) qui ne respectent pas le droit du travail, tu vas filer 10% à des SSI hébergeurs (qui vont délocaliser l'hébergement en Inde), 50% à des société de service, et 15% à une société de conseil en com 25% à l'administration..

        Comparer le cout d'une licence IIS/windows/office avec une journée homme (400€ à 1000€) et le coût de la bande passante et vous verrez que les licences sont négligeables. Non, la vrai solution serait qu'ils utilisent http://www.poudreverte.com/(...) un produit libre, et qu'ils fassent maintenir et développer les sites web en techno libres à bangalore en Inde pour diminuer les couts et qu'ils deviennent opérateur réseau pour pas payer la bande passante.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.