Revue de presse de l’April pour la semaine 18 de l’année 2019

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Ysabeau. Licence CC by-sa.
13
6
mai
2019
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Developpez.com] DuckDuckGo propose le Do Not Track Act, un projet de loi qui obligerait les sites

✍ Stéphane le Calme, le jeudi 2 mai 2019.

« S’il fallait reconnaître l’une des caractéristiques des grandes régies publicitaires, c’est qu’elles se servent de plus en plus d’outils invasifs pour diffuser de la publicité ciblée. Un site ou une application unique peut contenir des dizaines de trackers, créant ainsi un profil détaillé de qui vous êtes et de ce que vous faites en ligne. Après Cambridge Analytica et d’innombrables autres scandales liés à la protection des données, le danger de l’utilisation à mauvais escient de ces profils a trouvé son illustration. »

[Next INpact] Justice : un marché public ne peut favoriser un logiciel propriétaire

✍ Marc Rees, le jeudi 2 mai 2019.

« Selon une ordonnance diffusée par Next INpact, un marché public visant un logiciel propriétaire a été annulé par le tribunal administratif de Strasbourg, faute d’avoir respecté les règles de concurrence. La juridiction de référés a détaillé les conditions de cet encadrement sur fond de Code des marchés publics. »

Et aussi :

[La gazette.fr] L’open‐data ne peut pas se passer du logiciel libre

✍ Baptiste Cessieux, le jeudi 2 mai 2019.

« Pionnier et défenseur du logiciel libre, Richard Stallman tenait conférence lors du salon InOut, à Rennes. Pour l’informaticien, les collectivités doivent faire attention à utiliser des logiciels qui respectent quatre libertés. L’enjeu est de taille : il s’agit ni plus ni moins de leur indépendance et de leur capacité à décider en concertation. »

[Le Monde Informatique] La Dinsic actualise son référentiel de logiciels libres

✍ Jacques Cheminat, le jeudi 2 mai 2019.

« Après un peu d’attente, la Dinsic a publié le socle interministériel des logiciels libres (SILL) pour l’année 2019. Quelques entrées sont à souligner notamment sur l’anonymisation des données et Kubernetes. »

Précision de l’équipe revue de presse : La version du SILL qui est sur GitHub est présentée comme une version de travail. Donc, non encore validée.

Et aussi :

[Developpez.com] L’open source souffretil d’un problème du « travail gratuit » ? Oui

✍ Bill Fassinou, le lundi 29 avril 2019.

« Le mouvement open source s’est rapidement développé depuis sa création il y a environ vingt ans. L’open source est aujourd’hui présent dans presque tous les domaines de l’informatique et les entreprises technologiques s’y intéressent de plus en plus. Les solutions open source sont désormais au même rang que les solutions propriétaires dans le paysage des logiciels du secteur public. Les décideurs effectuent d’ailleurs de plus en plus leur choix à partir d’un jugement éclairé, en comparant systématiquement solutions propriétaires et solutions libres. »

[LeMagIT] Open Source et circulaire Ayrault : des effets sur l’emploi IT, conclut la Harvard Business School

✍ Cyrille Chausson, le lundi 29 avril 2019.

« La circulaire Ayrault de 2012 aurait eu des effets sur le nombre de contributions et de contributeurs individuels en France mais aussi sur des enjeux sociétaux comme le nombre de start‐ups et l’emploi IT. Harvard Business School y voit un moteur social et de compétitivité nationale. »

Et aussi :

Aller plus loin

  • # Signaler les sources non directement accessibles

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Merci pour la revue de presse.

    Au risque de me répéter, il serait utile de signaler les sources entravées d'un paywall, un peu à l'image de ce qui est fait sur Slashdot, où les sources munies d'une telle entrave sont explicitement signalées.

    Ainsi, les articles suivant sont-ils inaccessibles :

    Nota:
    Je n'ai malheureusement pas vu la dépêche en cours de rédaction, sinon, je serais intervenu directement à la source.

    Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: Signaler les sources non directement accessibles

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ce n'est pas une dépêche linuxfr, la rédaction passe par un site web statique et des articles, tout étant stocké sur git.

      Que tu peux trouver ici: https://filsdu.net

      Sur slashdot ils indiquent entre parenthèse une alternative, comment faire cela dans notre cas à ton avis?

      • [^] # Re: Signaler les sources non directement accessibles

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je ne sais pas comment sont générés ces articles, mais je suppose qu'il passent par la case modération avant publication, non ?

        En en l'état, vu la longueur des fils, une vérification manuelle doit être possible. C'est très exactement ce que j'ai fait.

        Pour les sources alternatives, il faudrait qu'elles existent premièrement, qu'il y ait moyen de comparer les sources pour s'assurer qu'il s'agit du même sujet et si tel est le cas, à part quelqu'un qui s'y colle, je ne vois pas comment faire pour l'instant, je l'admets humblement.

        Ensuite, si le contenu est généré par d'autres, leur signaler le problème et leur demander éventuellement de proposer des sources alternatives, en leur citant Slashdot comme référence peut déjà être une piste. Je suis sûr que l'April peut entendre la chose.

        Je réponds ici à brûle pourpoint pour ne pas oublier de répondre. Si quelque chose de lumineux me vient à l'esprit, je rajouterai un commentaire.

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: Signaler les sources non directement accessibles

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tout est fait manuellement par moi.

          Mais sources alternatives non, aucune garantie du tout.

          Tu proposes de mettre quelle indication pour montrer qu'il y a un paywall?

          • [^] # Re: Signaler les sources non directement accessibles

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 08/05/19 à 15:49.

            J'ai essayé différentes choses pour signaler les articles entravés d'un paywall.
            Toutes ne sont pas élégantes…

            De façon générale, juste après le lien, entre parenthèses carrées, à l'image d'une note d'édition.
            Pour le contenu de la note, j'ai essayé :

            1. bloqué par un mur de monétisation
            2. soumis à péage
            3. article payant
            4. soumis à inscription

            Le premier est affreusement verbeux en plus d'être un calque de l'anglais.
            Le second m'amuse, mais j'ai un doute.
            Le troisième me parait propre et factuel.
            Le quatrième est du même bois, mais représente une variante peu courante des articles sans accès direct.

            Un moyen terme simple pourrait être le suivant:

            Quant à la graisse appliquée à la note, j'hésite, mais comme la chose m'irrite, j'ai tendance à vouloir marquer clairement la chose.

            Qu'en penses-tu ?

            Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.