Sortie de Devuan 2.0 « ASCII »

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
18
12
juin
2018
Distribution

Ce 8 juin 2018, un peu plus d’un an après la sortie de la version 1.0 Jessie de la distribution Devuan, est sortie la seconde version majeure 2.0_ASCII_, nommée d’après un astéroïde découvert en 1936 par Marguerite Laugier à l’observatoire de Nice, toutes les version de Devuan seront nommées d’après les planètes mineures, dans l’ordre alphabétique, la version unstable portant le nom de Ceres (première planète mineure). Cette version continue les efforts entrepris par le projet et apporte notamment la prise en charge de nombreuses architectures ARM embarquées.

Bref historique

À l’origine du projet Devuan (prononcé « dev‐one »), on retrouve un vétéran de GNU/Linux, Jaromil, et l’organisation Dyne.org, à l’origine de nombreux logiciels libres comme Dyne:bolic, distribution spécialisée dans le multimédia (dont la prochaine version se basera sur Devuan) ou Tomb, permettant de créer des dossiers chiffrés et portables. Depuis, de nombreux autres participants l’ont rejoint.

L’objectif de Devuan est de respecter les principes originaux de Debian, mais aussi de conserver la simplicité et le minimalisme des composants système de base, contrairement aux choix effectués par le projet systemd. La principale différence de Devuan est donc l’absence totale de systemd et ses composants par défaut, ainsi qu’un effort pour que les logiciels qui dépendent de systemd soient modifiés pour ne plus en dépendre, permettant d’utiliser n’importe quel système d’initialisation (sauf systemd, évidemment).

Devuan a su montrer que le projet n’était pas qu’un coup de gueule contre les pratiques de Debian mais bien un projet sérieux et pérenne, avec de nombreux volontaires, développeurs et utilisateurs œuvrant pour une distribution de qualité. Devuan représente désormais plus de 1 % des utilisateurs de Debian. Devuan est la distribution de base utilisée par de nombreuses autres distributions dérivées. Elle arrive en effet avec un SDK (Simple Distro Kit) pour aider les développeurs à modifier la distribution.

Nouveautés

À partir de cette version, Devuan n’est plus basée sur Debian, mais il est toujours possible de migrer de Debian Stretch à Devuan ASCII (ça ne sera plus le cas pour la prochaine version). Il est possible de migrer vers cette version depuis Devuan 1.0 Jessie, Debian Jessie ou Debian Stretch.

Devuan propose désormais eudev à la place de udev (qui a été intégré dans systemd) pour la gestion des périphériques, et elogind à la place de logind (également partie de systemd) comme gestionnaire de sessions, mais il également possible d’utiliser ConsoleKit.

Les miroirs Devuan sont désormais également accessibles via Tor.

Le serveur X peut désormais être démarré sans demander de droits super‐utilisateur (root), ce qui permet de le démarrer directement en tant qu’utilisateur en ayant installé elogind et libpam-elogind avant de lancer startx.

Un service de recherche des paquets a également été mis en ligne.

Le nombre d’images que l’on peut démarrer est également en hausse, avec des images autonomes (live) avec un bureau Xfce 4, des images d’installation, une image autonome minimale en mode texte (360 Mio) et des images virtuelles pour QEMU, VirtualBox et Vagrant. Devuan propose également un nombre important d’images pour systèmes embarqués : Raspberry Pi 1-2-3, BeagleBone, Chromebook, téléphones Motorola Droid 4, Nokia N9, N900 et N950, ainsi que des images génériques pour processeurs Allwinner.

Futur

Les efforts de développement sont maintenant dirigés sur la prochaine version Beowulf qui devrait sortir dans un an. La version précédente Jessie a été placée en oldstable. Elle avait été annoncée comme LTS (long term support) l’année dernière, c.‐à‐d. une version à support étendu, mais aucune date de fin de support n’a encore été annoncée.

  • # plus basé sur Debian?!

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+7/-2).

    Je pense qu'ils auront du mal pour la suite…

    • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+16/-0).

      C'est surtout faux. Les paquets de Devuan unstable sont tirés de Debian unstable. Genre, aujourd'hui, j'ai une mise à jour pour mkvtoolnix dans Debian et elle est aussi présente dans Devuan.

      La promesse même d'un système sans systemd n'est également plus de la partie en dehors de quelques mesures comme le remplacement d'udev ou de systemd-logind (par elogind qui est une version standalone de systemd-logind). Dans Stretch, il y a 136 reverse dependencies pour libsystemd0. Dans Devuan ASCII, il y en a 124. libsystemd0 est même présent sur le live CD minimal.

      • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

        Posté par . Évalué à 10 (+16/-5).

        Devuan est née :

        1) parce qu'on voulait continuer à utiliser Debian ;
        2) parce qu'on voulait continuer à utiliser Debian sans systemd et que l'équipe officielle ne voulait pas en entendre parler.

        Du coup, si ces 2 points ne sont plus de la partie, j'aimerais vraiment que quelqu'un m'explique la raison d'être de Devuan aujourd'hui.

        • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          hmm pour la partie systemd, wikipedia dit

          Devuan does not provide systemd in its repositories but still retains libsystemd0 until it has removed all dependencies on it.

          j'imagine donc que dès le début il y a eu le problème (qui visiblement n'est pas simple à résoudre). Par contre pour la partie ci dessous je ne trouve rien (même sur le site officiel)

          À partir de cette version, Devuan n’est plus basée sur Debian, mais il est toujours possible de migrer de Debian Stretch à Devuan ASCII (ça ne sera plus le cas pour la prochaine version)

          J'ai du mal chercher

        • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

          Posté par (page perso) . Évalué à -7 (+9/-18).

          j'aimerais vraiment que quelqu'un m'explique la raison d'être de Devuan aujourd'hui.

          Se faire plaisir à afficher être "contre le système" et se la péter "vétérans donc meilleurs" sans dépenser l'énergie pour.

          • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-6).

            Donc monter une distro et toute l'archi qui va avec, patcher des centaines de paquets c'est ne dépenser aucune énergie ? C'est sûr que ce n'est pas dépenser de l'énergie pour rien comme le troll que tu es.

            « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

        • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

          Posté par . Évalué à 10 (+11/-0). Dernière modification le 13/06/18 à 10:44.

          Pour ceux qui me moinssent, franchement je ne comprends pas pourquoi. C'est une vraie question que je pose là, je n'y mets aucun affect. Si les raisons pour lesquelles Devuan a été lancée n'existent plus, on peut légitimement se demander quel est son rôle aujourd'hui. Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne sert plus à rien, mais que du coup ils ont dû redéfinir son rôle à un moment donné de l'histoire. Et c'est là où je demande quel est ce rôle, car je n'ai rien trouvé de clair.

          En complément à cette remarque, c'est bien d'avoir de la diversité et du choix dans les distributions, c'est bien d'avoir une distribution pour chaque usage, mais d'un autre côté plus on a de distributions et moins on a d'énergie concentrée sur chaque distribution, ce qui en plus d'augmenter la fragmentation dilue également les efforts.

          J'étais complètement pour Devuan à l'époque, mais si aujourd'hui les 2 points pour lesquels elle a été créée n'existent plus, alors peut-être qu'elle n'a plus de raison d'être et qu'il est temps de tourner la page. Ce n'est pas toujours une mauvaise chose, il faut parfois savoir mettre un terme à une aventure lorsqu'on est arrivé au bout. Et si Devuan n'est pas arrivée au bout de son aventure, alors SVP expliquez-moi pourquoi. C'est une vraie question (et c'est incroyable que je doive le préciser).

          • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

            Pour ceux qui me moinssent, franchement je ne comprends pas pourquoi.

            De manière générale, sur LinuxFR il est vain de chercher à comprendre :

            • les raisons derrières les moinssages et les pertinentages ;
            • les réactions des gens dès qu’il est question de systemd.

            Alors chercher à comprendre la raison d’un moinssage sur un sujet où on parle de systemd…

            Regarde plus bas les réponses au message qui demande la source de l’affirmation « Devuan représente plus de 1% des utilisateurs de Debian » : la réponse de maclag, qui est certes drôle mais évidemment pas sérieuse (ni ne se prétend telle) est à 10 (à l’heure où je poste), tandis que la réponse de BohwaZ, qui n’est certes pas drôle mais est probablement correcte (en tout cas crédible) est à -2.

            • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

              Posté par (page perso) . Évalué à -10 (+5/-15).

              J'ai vécu la même chose il y a longtemps sur le passage à la libata pour le kernel avec l'utilisation des UUID ou Label en lieu et place des sdx et hdx lors du boot de Linux.
              Et encore une autre fois en témoignant sur le passage à Linux Novell à Pôle emploi où je travaille.

              Une vague agit pour diviser notre communauté et nous affaiblir sur le WEB.

              Je l'ai découvert à mes dépends il y a quelques années. J'avais des notes catastrophiques ou ridicules d'avis alors que je donnais les bonnes réponses techniques, et des fanfarons qui racontaient n'importe quoi avaient de supers appréciations.
              Je l'avais même signalé avec des preuves aux modérateurs du site qui n'ont rien fait.

              J'ai arrêté mes contributions à Linuxfr.org à cause de lobbys d'entreprises privatives qui détournent les débats dans leur intérêt.

              Actuellement il y a une vague de fond de rentiers de la finance qui poussent les meilleurs techniciens/ingénieurs du monde open source des administrations de l'état Français au placard.
              Soit pour imposer leurs équipes en charge de torpiller les projets open sources existants pour à terme favoriser leurs produits marchands.
              Soit en conseillant les mauvaises solutions open source (les obsolètes ou les non aboutis) dans le but d'à terme remplacer ces produits open source par des produits marchants .

              Depuis je contribue à la documentation Ubuntu, à des projets comme scribus sur le PDF, à de la MAO, à de l'électronique, le développement de macros python pour libreoffice etc.
              Je fais aussi de petits développements django et je lance un projet pour l'éducation nationale sur Framasoft https://nums-letters-display-bots.frama.wiki/ etc.

              • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

                Posté par (page perso) . Évalué à -7 (+0/-7).

                C'est la première fois que j'ai une note négative :-)
                Pour ceux qui on mis cette évaluation allez voir https://linuxfr.org/forums/linux-debian-ubuntu/posts/blocage-sur-2621

                Pour voir au moins si j'ai dis une bêtise, avant de juger on se renseigne…

                Avec la majorité des disques qui bootent avec leur identifiant UUID maintenant.
                Lisez les commentaires et observez les notations des commentaires et surtout de qui les attribues et pour quelle boite ils travaillent.

                Cordialement à tous, je pense que c'est ma toute dernière contribution sur ce site, je retourne dans le monde anglo-saxon et canadien francophone de l'open source…

              • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                Soit pour imposer leurs équipes en charge de torpiller les
                projets open sources existants pour à terme favoriser leurs
                produits marchands.

                Suivi de:

                Depuis je contribue à la documentation Ubuntu,

                C'est bien de contribuer à Ubuntu, mais ça me parait pas compatible avec le fait de raler sur les produits marchands, surtout quand on voit les rumeurs sur l'entrée en bourse de Canonical:

                https://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=Canonical-Calendar-Shifts-Year

      • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

        Posté par . Évalué à 0 (+3/-3).

        Mais enfin quelle mauvaise fois. Pour certains paquets ils n'ont pas encore pu encore enlever les dépendances à ce paquet. Mais libsystemd0 n'est qu'une librairie, ce n'est pas tout systèmed. L'essentiel est quand même de toujours avoir sysvinit ou openrc comme système d'init

        • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

          Posté par . Évalué à 2 (+4/-2).

          Ah, libsystemd0 n'est qu'une librairie.

          Mais alors quel interêt par rapport à Debian avec lequel on peut également utiliser sysvinit ?
          http://without-systemd.org/wiki/index.php/How_to_remove_systemd_from_a_Debian_Stretch_installation

          Une distro pour 2 commandes à lancer ??

          • [^] # Re: plus basé sur Debian?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 15/06/18 à 15:22.

            Tous les services Debian fonctionnent avec systemd (éventuellement via des bricolages qui réutilisent leurs scripts SysV historiques), mais tous ne tournent pas avec l’init SysV. Ce n’est pas pareil de dire qu’on peut désinstaller systemd que de s’assurer que tout fonctionne normalement une fois que c’est fait.

            Entendons nous bien, je suis un utilisateur heureux de Debian et n’ais jamais essayé Devuan, mais Debian a un seul init officiel et c’est systemd 1. Donc Devuan n’est pas juste « une distro pour 2 commandes à lancer ».


            1. notamment car il a été jugé que s’assurer du bon fonctionnement de plusieurs systèmes d’init avec tous les paquetages était trop coûteux en efforts. 

  • # les sources

    Posté par . Évalué à 10 (+21/-0).

    Devuan représente désormais plus de 1% des utilisateurs de Debian.

    Ça vient d'où ce chiffre ?

    • [^] # Re: les sources

      Posté par . Évalué à 10 (+12/-2).

      Ils étaient 3 à la conf annuelle des utilisateurs, ce qui fait bien 1% des Debianneux.

      --------> [ ]

    • [^] # Re: les sources

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3).

      popcon je crois

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: les sources

        Posté par . Évalué à -1 (+1/-2).

        Donc pas de vraie source avec des chiffres ?

        Dommage, ça m'intéressait aussi de savoir quelle était la part d'utilisation de Devuan !

        • [^] # Re: les sources

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

          En quoi popcon ne sort pas des chiffres ?

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: les sources

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

            d'après https://popcon.debian.org/

            Statistics per distributions reporting to Debian

            AcorOS : 1
            BunsenLabs : 48
            Debian: 196974
            Devuan : 70
            GauSSIan : 2
            JaeTLDR : 1
            Kali : 3
            N7QL : 2
            PureOS : 1
            Raspbian : 89
            SolydXK : 2
            SparkyLinux : 7
            Ubuntu : 11
            Univention : 1
            Wazo : 942
            unknown : 8

            Devuan serait à 0.03%
            Maintenant avec un Ubuntu à 0.005% je suis pas certains d'avoir pris la bonne ligne ou si ça a une quelconque pertinence.

  • # Scripts de démarrage

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 12/06/18 à 08:35.

    Ça me rappel une découverte récente pour moi : Je me suis rendu compte qu'en mettant à jour ma Debian il y a quelques temps — vers la version avec systemd — une modification avait été ajoutée dans le script de démarrage de mon serveur de sauvegarde. En gros un script supplémentaire dont le seul rôle apparent était de contenir une ligne indiquant de ne pas démarrer le serveur. Comme ça, quand un béotien (moi) s'enquiert du fonctionnement avec un

    service status burp

    Il a le droit à un beau message lui indiquant que le service fonctionne comme attendu. Un ps lui indiquerait que le serveur ne tourne pas. Toute la subtilité est dans le « attendu. »

    Évidemment le coupable ici, c'est bien plus le changement et l'intégration que systemd. Mais il y a effectivement de quoi dérouter les moins professionnels des utilisateurs.

    • [^] # Re: Scripts de démarrage

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+8/-9).

      Dans Debian, burp n'a pas d'intégration avec systemd. Il utilise toujours un script d'init. Mais il est compréhensible que ce soit plus simple de tout mettre sur le dos de systemd.

      • [^] # Re: Scripts de démarrage

        Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

        Il me semble qu'il a justement bien pris soin de ne pas mettre ça sur le dos de systemd.

        Évidemment le coupable ici, c'est bien plus le changement et l'intégration que systemd

        • [^] # Re: Scripts de démarrage

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+0/-5).

          Il me semble qu'il a justement bien pris soin de ne pas mettre ça sur le dos de systemd.

          Oui mais il laisse entendre qu'il y a un lien entre ce changement de comportement et systemd. Alors que visiblement cela n'a strictement rien a voir.

          • [^] # Re: Scripts de démarrage

            Posté par . Évalué à 5 (+5/-0). Dernière modification le 12/06/18 à 10:21.

            Si j'ai bien compris, le fait que la commande service status burp réponde désormais par un mensonge semble être un effet de bord de la migration de Debian à systemd.
            Relis-bien son message, il fait juste un lien avec l'intégration de systemd dans Debian.

            • [^] # Re: Scripts de démarrage

              Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+7/-2).

              Après installation, service burp status indique :

              ● burp.service - LSB: backup and restore program
                 Loaded: loaded (/etc/init.d/burp; generated)
                 Active: active (exited) since Tue 2018-06-12 13:25:29 CEST; 6s ago
                   Docs: man:systemd-sysv-generator(8)
                  Tasks: 0 (limit: 4915)
                 Memory: 0B
                 CGroup: /system.slice/burp.service
              
              juin 12 13:25:29 zoro systemd[1]: Starting LSB: backup and restore program...
              juin 12 13:25:29 zoro burp[16880]: burp disabled; edit /etc/default/burp
              juin 12 13:25:29 zoro systemd[1]: Started LSB: backup and restore program.
              

              Il indique bien qu'aucun processus ne tourne, que l'état est "exited" et il y a une ligne de log assez claire comme quoi il est désactivé (ce qui n'est plus une bonne pratique depuis un moment, systemd ou pas systemd). systemd est juste incapable de savoir s'il est normal qu'il y ait ou non un processus pour ce service car rien n'empêche un service init.d de ne pas laisser de process tourner (cas de /etc/init.d/networking par exemple).

              Sans systemd, on a exactement la même chose:

              # service burp status
              burp disabled; edit /etc/default/burp
              # echo $?
              0
              

              Il n'y a donc absolument aucun rapport avec systemd.

              • [^] # Re: Scripts de démarrage

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-3).

                Non le problème paraît bien — comme expliqué et souligné par plusieurs — dans l'intégration. Entre :

                Active: active (exited) since Tue 2018-06-12 13:25:29 CEST; 6s ago

                qui est équivoque car contenant à la fois une information juste ((exited)) et une information fausse (active), et

                burp disabled; edit /etc/default/burp

                on a visiblement un exemple d'une mauvaise intégration.

                • [^] # Re: Scripts de démarrage

                  Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

                  Tout dépend si tu considères que la désactivation du service est une situation anormale ou non… A priori ce n'est pas le cas puisque l'initscript renvoie 0. S'il renvoyait n'importe quoi d'autre, il apparaîtrait en failed pour systemd.

                  C'est pas une question d'intégration, l'initscript considère que le service désactivé est une situation normale, systemd ou pas.

                  Avant systemd, ton initscript dit que tout est OK si le service est désactivé.

                  Après systemd, systemd dit que tout est OK si le service est désactivé.

                  • [^] # Re: Scripts de démarrage

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Après systemd, systemd dit que tout est OK si le service est désactivé.

                    Après systemd, status donne beaucoup plus d'infos !

                    "Tasks: 0 (limit: 4915)"

                    0 processus pour un démon, c'est quand même louche

                    "juin 12 13:25:29 zoro burp[16880]: burp disabled; edit /etc/default/burp"

                    systemd montre aussi les logs, ce qui me semble très pertinent dans ce cas précis :-)

          • [^] # Re: Scripts de démarrage

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-3).

            Si clairement. Le lien, c'est que ça vient de l'intégration de systemd. C'est comme pour openvpn, donc le openvpn.service contient un ExecStart=/bin/true. Ce qui change le comportement de Debian par rapport aux scripts d'init.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Scripts de démarrage

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+3/-7).

          Sauf que cela n'a absolument rien à voir avec systemd. Je ne vois pas pourquoi systemd est mentionné deux fois.

          • [^] # Re: Scripts de démarrage

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-2).

            Le rapport, c'est l'intégration de systemd dans Debian, comme il l'indique dans son message.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Scripts de démarrage

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2). Dernière modification le 12/06/18 à 19:52.

              Si cela venait réellement de systemd, comment tu justifie le message ci-dessus ? :

              Sans systemd, on a exactement la même chose:

              # service burp status
              burp disabled; edit /etc/default/burp
              # echo $?
              0

              J'avoue que je ne comprends pas du tout ce que tu essai de dire. Chaque changement dans Debian à partir de maintenant peut être lié à systemd ? C'est assez … confus …

              • [^] # Re: Scripts de démarrage

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-2).

                Il serait assez agréable que les gens lisent les commentaires. Personne n'accuse systemd dans ce thread mais l'intégration qui en est fait.

                Sans systemd, on a exactement la même chose:

                Non, ce n'est pas écrit "Active" en vert dans le message de retour. Un service qui est désactivé avec systemd, il est "disabled" ce n'est pas le service qui l'appelle qui décide. Ça montre bien la mauvaise intégration. Un autre exemple de mauvaise intégration, en plus de celle d'openvpn plus haut. C'est varnish qui ne lit plus le fichier /etc/default/varnish (alors que ce fichier est bien installé). Ce n'est toujours pas un problème de systemd.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Scripts de démarrage

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                  Pour SysV, un service est disabled si le lien "S" dans /etc/rcX.d n'existe pas (souvent remplacé par un lien en "K" pour éviter les surprises lors des mises à jour, c'est ce que fait update-rc.d). Du point de vue de SysV, ce service n'est donc pas désactivé non plus. Bref, aucun rapport avec systemd.

                  D'ailleurs, cette façon de faire est découragée depuis un moment. Un service qui doit être désactivé par défaut doit soit utiliser un paquet séparé pour le service, soit utiliser update-rc.d defaults-disabled.

  • # Images dispo

    Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

    Devuan propose également un nombre important d'images pour systèmes embarqués : […] Nokia N9, N900 et N950

    Je suis surpris par le support de ces téléphone ! Étant l'heureux propriétaire d'un N9 quel serait l'intérêt pour moi d'y installer une image Devuan ?

    • [^] # Re: Images dispo

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+17/-2).

      T'auras une superbe interface ASCII et sans systemd! Le pied.

    • [^] # Re: Images dispo

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 12/06/18 à 18:55.

      Bah déjà, vu l'état de l'art en matière d'interface utilisateur et des pilotes pour les mobiles, quel serait l'intérêt d'y installer autre chose qu'Android ? Si ce n'est précisément pour y développer ce qui manque.

      Attention, je ne dis pas qu'Android c'est bien, mais que pour l'instant il n'y a pas à ma connaissance d'autre système capable de supporter nativement disons 80 % des mobiles, à mon grand désarroi (sans même parler de l'interface utilisateur).

    • [^] # Re: Images dispo

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

      L'intérêt est notamment de permettre à Maemo de tourner dessus, notamment avec https://maemo-leste.github.io/

      Sinon y'a Plasma Desktop aussi etc.

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.