Sortie de l'Emmabuntüs DE4 axée sur le réemploi pour tous avec Ventoy !

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
30
26
jan.
2022
Distribution

En ce début d’année, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa première mise à jour de l’Emmabuntüs Debian Édition 4 1.01, basée sur la Debian 11.2 Bullseye stable, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.

Cette nouvelle mise à jour de notre distribution apporte l’ajout de l’utilitaire Ventoy dans le cadre de notre campagne de réemploi lancée début septembre 2020 en collaboration avec nos amis de Debian-Facile et Tugaleres.com sur la France, Blabla Linux sur la Belgique, car nous venons de mettre en ligne une seconde version de notre clé de réemploi basée maintenant sur Ventoy.

Emmabuntus 4 1.01

L’avantage d’utiliser Ventoy au lieu de MultiSystem est qu’il permet la création de cette clé sur GNU/Linux et Windows, ce qui n’était pas le cas précédemment. De plus la réalisation de la clé est plus simple avec Ventoy, comme expliqué dans ce tutoriel.

L’intérêt d’une telle clé est de permettre de reconditionner en masse des ordinateurs très facilement et rapidement - de l’ordre de 2 à 10 minutes - en y clonant de manière semi-automatique ou maintenant automatique soit un système GNU/Linux pré-configuré que nous fournissons via cette page, soit votre propre système que vous pouvez créer en suivant ce tutoriel pour la réalisation d’un clone compatible avec notre clé.

Accueil de la clé

Cette nouvelle version servira de base à notre future Emmabuntüs DE5 basée sur Debian 12, pour laquelle nous allons débuter les phases de tests dans les semaines à venir.

Nous cherchons actuellement des personnes pour tester cette future version, ainsi que des idées d’améliorations. Si vous êtes intéressés n’hésitez pas à nous contacter via cette page. Par avance merci.

Aller plus loin

  • # Pourquoi une distribution Emmaüs

    Posté par  . Évalué à 0.

    Je ne comprends pas pourquoi Emmaüs a besoin de sa propre distribution ?

    • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9. Dernière modification le 27/01/22 à 10:10.

      Pour packager des applis qui ciblent le tout public (accès et installation facile) et puissent tourner sur de vieilles machines (ré-emploi).

      Quand on nage dedans depuis longtemps, on ne se rend pas toujours compte de certains freins que peuvent être nos interfaces habituelles pour d'autres personnes. Ni que les softs qu'on utilise sont à la ramasse sur des machines moins puissantes.

      Cf https://emmabuntus.org/

      Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

      • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

        Posté par  . Évalué à 1.

        Mais pourquoi ne pas packager ces mêmes logiciels pour Debian directement ?

        • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

          Au départ, Emmabuntus était basée sur Ubuntu. Et l'un des principes était, compte tenu du nombre de logiciels pré-installés, qu'on pouvait ne pas avoir à besoin d'une connexion internet pour travailler dessus immédiatement. Parce que, même en France métropolitaine, il y a des endroits où l'accès à internet est difficile ou chaotique.

          Pourquoi pas. C'est aussi ça l'intérêt de Linux, avoir la distribution que tu veux pour tes usages.

          « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

          • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

            Posté par  . Évalué à 3.

            Je confirme l'utilité de la démarche ayant été confronté à ce genre de cas lorsque j'aide des amis (on voit la diversité réelle des situations et la galère ou sur galère que cela ajoute , du coup éliminer ces problèmes en amonts en prévoyant une optique qui prends en compte des situations ou l'internet n'est pas rapide ou fiable c'est ultra ultra utile et efficace )

            • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

              Posté par  . Évalué à 2.

              surtout avec des anciens pc, ordinosaures et autres coucou retro que l'on recycle / remploi (en effet à la lenteur du processeur/ram /disque dur, il faut ajouter la lenteur et le manque de stabilité de l'internet , on voit comment c 'est difficile, et en plus dans certains patelins il y a pas de revendeurs informatiques à coté pour avoir des pièces de renchanges etc. donc oui la démarche de votre distro est ultra utile )

      • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

        Posté par  . Évalué à 3.

        Installer une Ubuntu + un script pour ajouter quelques applications ça ne suffit pas ?

        J'ai vraiment l'impression que c'est faire une distrib pour faire une distrib. Je n'ai rien contre, chacun fait ce qu'il veut mais ce n'est pas spécialement productif.

        • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

          Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 28/01/22 à 06:54.

          Installer une Ubuntu + un script pour ajouter quelques applications ça ne suffit pas ?

          Et bien il y a quelques années je t'aurais dit un Non catégorique.
          Désormais je te donnerais un Oui logique.

          On pratique le reconditionnement PC depuis 9 ans sur des échelles assez importantes (traitement de + de 200 machines par an). Comme tous ceux qui débutent on a voulu créer notre propre distribution. La grande classe c'est sur! Avoir notre nom quelques part, gérer notre écosystème, bref de l'ego et une méconnaissance de ce que cela impliquait.

          Remastersys, Pinguin Builder, Suse Studio, Clonezilla, etc beaucoup y sont passés aucun n'est resté. Ces outils sont géniaux mais reste malgré tout contreproductif pour plusieurs raisons:
          - La taille de la structure (nous sommes moins de 10)
          - Le temps que l'on doit consacrer à la maintenance et aux tests ISO / Machine.
          - Quand le créateur s'en vas as t-il bien communiqué sur ses ajouts dans la distri?
          - Le fait d'avoir une image figée dans le temps n'est pas du tout pertinent.
          - Le stockage du ou des ISO sur des petits hébergements.
          - L'aspect sécurité qui génère quoi et dans quelle conditions?
          - L’énergie inutilement dépensée et l'épuisement des gens.
          - Des procédures simples rendent les gens heureux

          Maintenant on est sorti de tout ça on utilise une base Xubuntu car XFCE est stable et donc gros point fort, ça ne change pas tous les 4 matins. C'est parfait pour un petit script qui peut se charger d':
          - Agencer le bureau
          - Configurer les logiciels
          - Installer les logiciels
          - Compiler des pilotes exotiques
          - Modifier les raccourcis claviers
          - Personnaliser l'environnement selon l'usage

          C'est moins chronophage, on respecte le travail des créateurs de la distribution, les gens sont heureux et c'est très facilement maintenable. Dernièrement on a ajouté flatpak au script, et des notions de profil d'utilisateur, quelques lignes et c'est plié. On ne régénère pas d'ISO inutilement. Surtout que finalement c'est pas vraiment écologique si on s'y attarde deux minutes.

          Je comprends aussi le coté personnalisation qui à l'air poussée sur cette distribution mais personnellement après des années d'accompagnement j'ai compris qu'il vaut mieux mettre les gens sur des choses épurée claire et au maximum proche de l'original que de modifier en profondeur ou de manière un peu trop riche les interfaces graphiques. Pourquoi? Parce que plus la personne a le même usage que son entourage plus ce qu'elle fera sera compréhensible aux yeux des autres et donc plus elle trouvera d'aide autour d'elle.

          • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

            C'est parfait pour un petit script qui peut se charger d':
            - Agencer le bureau
            - Configurer les logiciels
            - Installer les logiciels
            - Compiler des pilotes exotiques
            - Modifier les raccourcis claviers
            - Personnaliser l'environnement selon l'usage

            Là, je pense qu'il y a de quoi rédiger un bon journal. Reconfigurer automagiquement Xfce à chaque installation, je pense qu'il y a des gens à qui ça va plaire.

            • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Bonjour,

              +1 !

              De mon côté j’ai installé en double démarrage un Xubuntu 20.04 sur une quinzaine de postes, je ne sais pas encore comment cloner les logiciels privateurs sur le système Windows. Pour cela j’avais créé des scripts basiques pour la gestion des logiciels après installation (ajouts, suppressions, mise à jour, traductions).

              Cependant, l’environnement lui est configuré à la main pour chaque installation, par exemple la désactivation du verrouillage d’écran, le nom générique des applications dans le menu principal, etc.

              S’il est possible de scripter tout cela aussi, je suis preneur !

      • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Ni que les softs qu'on utilise sont à la ramasse sur des machines moins puissantes.

        C'est vrai qu'utiliser un dock à l'abandon qui rame sur une machine puissante, ça doit être un des arguments…

    • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 27/01/22 à 13:02.

      Je cite (https://emmabuntus.org/a-propos/) :

      Le collectif Emmabuntüs adhère au manifeste du mouvement Emmaüs, cependant, à ce jour il n’est pas reconnu de façon officielle par ce mouvement. Certains membres du collectif sont bénévoles dans des communautés Emmaüs.

      Si la communauté Emmabuntüs n'est pas reconnue officiellement par le mouvement Emmaüs, il n'est pas déraisonnable de penser que c'est également le cas de la distribution Emmabuntüs.

      Je suppose que, lorsqu'un bénévole ou un groupe de bénévoles prend en charge le reconditionnement d'ordinateurs remis à Emmaüs, ils peuvent installer la distribution de leur choix, pourvu que les machines soient facilement utilisables par les personnes auxquelles elles sont destinées. Si ce ou ces bénévoles sont membres ou proches du collectif Emmabuntüs, il est probable que ce soit la distribution homonyme qui soit retenue.

      Chez Emmaüs Connect, c'est Windows qui est installé sur les machines reconditionnées, mais ils ont d'autres contraintes…

      Toolkit Atlas : un moyen simple et rapide pour ajouter une interface graphique à vos applications… (voir 'site Web personnel").

      • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Si la communauté Emmabuntüs n'est pas reconnue officiellement par le mouvement Emmaüs, il n'est pas déraisonnable de penser que c'est également le cas de la distribution Emmabuntüs.

        Effectivement, comme nous indiquons sur notre site, nous ne sommes pas Emmaüs, même si nous œuvrons avec certaines communautés Emmaüs depuis le début vu que j'ai commencé le reconditionnement dans une communauté Emmaüs, et que cela n'a encouragé à faire une distribution pour faciliter le reconditionnement.

        Même si nous avions une reconnaissance par le mouvement, et pour cela nous devrions faire une démarche que nous n'avons jamais entreprise, cela ne forcerait pas les communautés Emmaüs à utiliser Emmabuntüs, car elles sont toutes indépendantes.

        Mais pourquoi ne pas packager ces mêmes logiciels pour Debian directement ?

        Cela ne nous apporterait pas grand chose de packager des logiciels pour Debian, car nous ne développons que des scripts pour la mise en œuvre de notre distribution, comme les scripts de post-install, pour installer quelques codecs. Donc personne n'utiliserait cela.

        Quand nous développons de chose que nous pensons utile pour un grand nombre de personnes indépendamment d'Emmabuntüs, nous le diffusons comme nos clés de réemploi : https://emmabuntus.org/telecharger-la-cle-usb-de-reemploi/

        Installer une Ubuntu + un script pour ajouter quelques applications ça ne suffit pas ?

        Cette technique nous la connaissons, puisque c'est comme cela que j'ai commencé dans la première communauté Emmaüs ou je faisais du réemploi, mais cette technique est très longue d'utilisation, car il faut télécharger les logiciels et l'ordinateur doit les installer les uns après les autres.
        Pour le téléchargement on peut mettre les .deb sur une clé ou sur un serveur pour gagner le temps de téléchargement surtout quand on n'a pas d'accès Internet, mais pour l’installation c'est toujours plus long que d'installer une ISO, surtout quand vous reconditionner des ordis qui sont anciens cela est encore plus long.

        J'ai vraiment l'impression que c'est faire une distrib pour faire une distrib. Je n'ai rien contre, chacun fait ce qu'il veut mais ce n'est pas spécialement productif.

        Oui c'est quand même productif, car cela fait gagner du temps à ceux qui utilisent notre version, que s'ils faisaient l'installation de chaque logiciel. Maintenant même si nous diffusons notre version nous travaillons avec les assos avec qui nous collaborons plus avec le clonage, car cela est encore plus rapide et nous avons une clé de réemploi qui est très simple d'utilisation ce qui n'était pas le cas il y a 2 ans. Par contre la technique du clonage nécessite de faire la clé suivant une méthode et pour une utilisation d'un particulier c'est plus simple d'utiliser l'ISO.

        C'est vrai qu'utiliser un dock à l'abandon qui rame sur une machine puissante, ça doit être un des arguments…

        Cette affirmation est fausse, car même si Cairo-dock n'est plus très actif, il est encore maintenu par Debian : https://packages.debian.org/search?lang=fr&searchon=names&keywords=cairo-dock puisque toujours proposé sur la version 12 pour l'instant.

        Perso, je ne vois pas ce dock faire ramer une machine, cela peut arriver bien sûr mais nos utilisateurs qui ont parfois de petites configs utilisent le dock, et depuis toujours lors de la post installation l'utilisateur peut activer ou pas le dock et même changer d'avis après : https://emmabuntus.org/presentation-emmabuntus-de4/#Dock

        • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 30/01/22 à 00:26.

          Bravo pour votre travail.

          Avez-vous envisagé de faire d'Emmabuntüs un « blend » de Debian ?

          • [^] # Re: Pourquoi une distribution Emmaüs

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            La solution de faire une version Blend est une très bonne idée, par contre cette solution ne nous fait pas gagner du temps pour installer un système.

            Cela pourrait nous aider pour faire notre distribution, mais il y aurait beaucoup de travail pour faire cela car nous utilisons quelques fois des paquets Debian, qui ne sont plus maintenus dans les dernières versions.

            Pour faire cela, il nous faudrait plus de membres sur la partie développement de notre distribution.

  • # MERCI simplement

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pour ma part, j'ai utilisé votre distribution sur clés usb pour dépanner, récupérer et booter sur des anciens PC desktop et laptop chez des amis , je suis toujours à tester des distros diverses et je ne l'avais pas encore fais pour votre distribution, et je dois dire qu'au début je ne savais pas à quoi m'attendre (surtout que j'ai fais pas mal le tour d'autre distros pour ordinosaure ) et cela m'a agréablement surpris (peut être juste le côté esthétique des fonds d'écran était la seule chose qui semblait surprenant et rebutant (pour des personnes non versés dans l'informatique et disons que je pouvais le comprendre et que je suis un
    peu d'accord sur ce détail, mais du reste moi c est totalement cool)

    Si je me souviens bien j'avais déjà essayé un jour il y a pas mal d'années mais cela n'avais par marché.

  • # Réinstallation ≠ Réemploi ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bonjour, et tout d'abord, félicitation pour ce projet !

    Une question me taraude, dans la campagne de réemploi, quels sont vos critères quand à la viabilité du matériel?
    Autrement dit, testez-vous le matériel afin de s'assurer de sa santé/stabilité totale ou partielle?
    Effacez-vous les données antérieures?

    Je travaille également sur le réemploi dans un autre cadre et voici mon cheminement personnel (actuel):

    • Inventaire du Matériel (Fusion Inventory + GLPI)
    • Effacement du disque dur (en général 1 passe de 0 avec vérification via nWipe, fork de dban)
    • Test du disque via smartmontool (extended self-test)
    • Test des composants (hors disque) via une clé propriétaire PC-Doctor ou Eurosoft PC-Check
    • Installation du système
    • Nettoyage, changement de pile et pâte thermique.

    Les 3 premiers points se font via un mauvais script bash de mon cru, depuis une Live session xUbuntu.

    • [^] # Re: Réinstallation ≠ Réemploi ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Merci pour vos encouragements.

      Dans la campagne de réemploi, chaque structure est indépendante, et gère comme elle veut et surtout en fonction de ses bénévoles sa façon de reconditionner le matériel.

      Personnellement, ce que j'ai vu ou que je conseille de faire est le suivant :

      • Pas d'effacement avec des logiciels comme dban pour les disques durs, sauf si cela est demandé par le donateur et uniquement si c'est des portables qui valent le coup. Cela car le temps d’effacement est très long, et nous considérons que les données présentes sur l'ordinateur ne sont pas sensibles et que c'est de la responsabilité du donateur de prendre en charge cela.

      • Installation directe du matériel avec la clé de réemploi, puis démarrage de l'OS et contrôle de l'état du disque dur au niveau de la smart avec gnome-disks pour voir s'il y a des secteurs défectueux, et si plus de 1000 secteurs HS, changer le disque dur.

      • Puis laisser fonctionner l'ordinateur une demi-heure et cela est obtenu en copiant le Wikipédia hors-ligne de 30 Go sur le PC.

      • Nettoyer l'intérieur de l'unité centrale avec un souffleur, et décoller les étiquettes du donateur. Changer la pile si HS.

      • Vérifier la compatibilité de l'OS au matériel sur un premier PC de la série, sinon après ne pas vérifier cela.

      Notre façon de travailler est une méthode simplifiée pour gagner du temps, et effectivement votre méthode est beaucoup plus sérieuse mais prend beaucoup plus de temps et nous n'avons pas forcement les personnes pour faire cela n'y le temps pour cela. Pour les portables nous avons des personnes qui font cela de façon plus sérieuse avec changement de la pâte thermique.

      Nous ne vendons pas les PC mais les donnons donc si un PC dans le lot tombe en panne plutôt que prévu personne ne va faire une remarque à ce sujet comme une société de réemploi qui nous a donné 30 portables gratuitement dont un dans le lot qui ne fonctionnait pas. Nous n'avons pas fait de réclamation sur ce portable puisque nous en avions eu tous ces gratuitement.

      Par contre dans le cadre de réemploi pour de la vente d'ordinateur, il faut mettre en place une méthode plus rigoureuse de tests, mais il faut voir si le temps passé en vaut le prix par rapport aux taux de panne détectée par une méthode plus rigoureuse.

      Pour ce qui est de l'inventaire des PC nous faisons celui-ci sur les PC en place, et nous avons développé un script pour faire cela sans connexion Internet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.